09. l'Etranger de A.Camus .pdf


Nom original: 09. l'Etranger de A.Camus.pdfAuteur: David

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Version d'évaluation de Microsoft Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/12/2012 à 19:09, depuis l'adresse IP 193.48.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2084 fois.
Taille du document: 288 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Un étranger est une personne extérieure à un pays, éloignée à un pays. Un étranger vient de l’extérieur, ou
quelque chose liée à un autre pays. Mais c’est aussi lié à l’étrange. La vue d’un étranger pour un habitant d’un
pays ou d’un canton, peut lui sembler différent, ou étrange et même bizarre. L’étrange signifie qu’il est en
dehors de l’usage commun, synonyme à extraordinaire aussi. Les habitudes d’un étranger parait bizarre ou
extraordinaire pour une autre personne.

L’engagement signifie une action d’engager quelque chose. Pour un auteur, cela signifie un engagement dans
ce qu’ils écrient, mais il peut s’agir aussi d’écrivain engagé politiquement. Il ne s'agit bien sûr pas d'un
mouvement et l'engagement est surtout une posture littéraire traversant l'histoire. On peut aussi appeler ceci
pour de la littérature engagée. Albert Camus était un auteur engagé.

Absurde signifie une idée contraire, qui échappe à toute logique ou complètement décalé à la logique. C’est
aussi un degré de comique très élevé. Anormal peut être un synonyme. En littérature, il produit un effet de
non-sens. Albert Camus est un grand écrivain de l’Absurde. L’absurde est aussi représenté au théâtre. Il est né
à la 2eme guerre mondiale. L’absurde doit mettre le premier plan des textes dans la difficulté ou dans
l’absurde. L’absurde existe aussi en philosophie, mais est appelé différemment : l’existentialisme.

Albert Camus est né le 7 Novembre 1913 à Mondovi en Algérie. Le père de Camus, Lucien meurt à la 1ère
guerre mondiale. Albert Camus à des difficultés familiales, il doit vivre avec sa mère sourde. Il s’occupa d’elle
pendant longtemps et décida d’écrire pour libérer ses pensées. Il commença très tôt dans des journaux locaux.
Il continua les études jusqu'à un diplôme de lettres, mais il tomba malade. Il commence à écrire ses livres. Il
quitte le parti communiste et se lie à l’Algérie, où il fonde une école, écrit dans un grand journal et se relance
dans la politique. Après une parution d’un de ses livres, il perdit sa renommée en Algérie. Il retourna en France
et écrit ses grands textes, comme l’Etranger, La Peste et Caligula. Ce n’est qu’en 1957 qu’il reçoit un prix
Nobel. Il s’implique politiquement et en écrit des récits et des textes. Il s’attaqua aussi à l’existentialisme. Mais
il meurt 3 ans après dans un accident de voiture dans l’Yonne, le 4 janvier.


Aperçu du document 09. l'Etranger de A.Camus.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


09. l'Etranger de A.Camus.pdf (PDF, 288 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


09 l etranger de a camus
mouloud mammeri ou la colline emblematique
les heures chaudes d albert camus
bac blanc
programmation anniversaire malraux
l tranger de camus

Sur le même sujet..