hpi000 P03 .pdf


Nom original: hpi000_P03.pdf
Titre: 51-03 département.qxd
Auteur: Mr

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 8.1.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/12/2012 à 17:02, depuis l'adresse IP 90.8.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1422 fois.
Taille du document: 1.4 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DÉPARTEMENT
ÉCONOMIE
Nouvelle présidente
et nouveaux membres
pour la JCE Manosque

Les quatre nouveaux membres de la
JCE.

Cette semaine, Tina Fontanie a été
élue présidente de la Jeune
Chambre Economique Manosque Val de Durance. Elle prend la place
de Romain Tardieu pour 2013, alors
que plusieurs projets attendent l'association locale pour l'année à venir : une
course de radeaux sur les Vannades
au mois de juin rassemblant des
entreprises de Manosque, une collecte de savons pour Madagascar en
partenariat avec l'association ARMADA, et la volonté d'organiser le
congrès régional de la Fédération
JCE PACA, qui réunit 100 à 150
membres sur un week-end en fin
d'année.
À noter que la JCE locale, qui a organisé en novembre dernier son
deuxième Forum des métiers à la
salle des fêtes de Manosque, compte quatre nouveaux membres :
Hélène Duthoit, Fanny Vincey,
Cédrick Delmotte et Fabienne
Francavilla.
C.K.

Haute-Provence Info
> Vendredi 21 décembre 2012

3

GRÉOUX-LES-BAINS

Le thermalisme s’ouvre à de nouvelles pathologies
D

ax, Balaruc, Gréoux-les-Bains,à
l'heure de la fermeture de l'établissement thermal, le 15
décembre, Lucien Maurin, secrétaire
général, évoque bilan et projets de
la troisième station française, également fleuron de la Chaîne Thermale
du Soleil (CTS).

30 000 cures
médicalisées
en 2012
Avec près de 30 000 cures médicalisées dont la répartition soins O.R.L. /
rhumatologie avoisine les 20,80 %,
la saison a retrouvé son niveau de
2010. De septembre à novembre,
l'établissement thermal a accueilli,
certains jours, 3 300 personnes.
« Cette année encore », constate
Lucien Maurin, « la fréquentation
s'est fortement accrue, notamment
en automne avec l'arrivée d'une
primo clientèle, après un début de
saison plutôt lent ».
Plusieurs facteurs sont à prendre en
compte : le climat, les actions promotionnelles de la CTS et l'émergence de « nouveaux » seniors particulièrement demandeurs d'activités et
d'animations. Devant un taux de
remplissage qui frise la saturation, le
secrétaire général s'efforce de tendre à une répartition uniforme.
Certaines villes thermales proposent
un très large panel d'offres.
Face à elles, Gréoux, et ses nombreux atouts, doit non seulement
tenir le cap, mais grandir d'avan-

Lucien Maurin évoque bilan et projets de la troisième station française.

tage. Cela peut passer par le
« maillage » des animations, la mise
en exergue de la gastronomie locale, des thèmes de la Provence, du
bien-être, portés par l'investissement de chacun. En 2013, un nouveau service sera proposé dans la
grille des soins remboursables.
L'hydroxeur fait son entrée au service standard équipé de 15 nouvelles
baignoires. L'acquisition de cet équipement
attractif
s'élève
à
800 000 euros.

Vers de nouveaux
services
rendus par
le thermalisme
S'il n'entre pas dans le cadre de la
convention entre établissements thermaux et la CPAM, prolongée d'un an,
un programme d'importance a débuté

à Gréoux. 25 personnes ont pu bénéficier de courts séjours, transition entre
le traitement lourd post-cancer et le
retour au domicile. Aux bienfaits de
l'eau et des soins, s'ajoute un accompagnement de chaque instant. Le
concept imaginé par le professeur
Bignon, oncologue au CHU de
Clermont-Ferrand, intègre plusieurs
approches : diététique, sportive, esthétique, psychologique.
Avec l'aide de spécialistes, le patient
devient acteur de son rétablissement,
apprend à revivre. Le « service rendu »
par ces mini-cures, est positif sous 6 à
12 mois, l'expérience sera poursuivie.
« Il est important de prouver que les
stations thermales peuvent être constructives en la matière, voire dans les
traitements post-traumatiques » souligne Lucien Maurin.
La prise en charge de ces lourdes affections résultera d'un travail conjoint
entre les milieux médicaux, associatifs
et la commission nationale. La gestion
de l'établissement thermal touche de
nombreux domaines. En matière d'immobilier et d'hébergement, la CTS n'est
pas inerte. Elle a dû gérer les priorités
sans pour autant oublier Gréoux dont
le tour arrivera rapidement.
Observer, ne fermer aucune porte,
anticiper, composer, s'adapter à l'évolution des métiers du thermalisme
sont parmi les multiples missions du
secrétaire général. Elles imposent d'avoir une vision globale qui intègre à la
fois la gestion des personnels, la prise
en compte de nouvelles demandes
des curistes, de partenariats qui faciliteront l'évolution de l'offre.
Danielle BOURCELOT


Aperçu du document hpi000_P03.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00146537.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.