Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



PHOTOGRAPHIE .pdf



Nom original: PHOTOGRAPHIE.pdf
Auteur: Mei

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word Starter 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/12/2012 à 11:54, depuis l'adresse IP 84.7.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3517 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (6 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


PHOTOGRAPHIE
COURS du 18 décembre.

Dans l’histoire de la photographie il y a un balancement entre conception historique/journalistique
de la photographie, et conception artistique, esthétique, la photographie plasticienne.

Le Pictorialisme.
DEMACHY & PUYO veulent faire de la photographie un art.
« L’interprétation,
L’épreuve fourni par le négatif peut être correcte au point de vue documentaire, il lui manquera les
qualités constitutives de l’œuvre d’art en tant que le photographe n’aura pas du les y introduire »
Les pictorialistes considèrent donc que l’image photographique n’a de dimension artistique
que par intervention du photographe.
L’idée générale est de faire apparaitre la photographie comme art. Il faut donc transformer la
photographie par l’intervention de la main.
Le flou dans l’image : La netteté renvoi à la perfection de la technique, il faut donc faire intervenir le
flou pour rendre une photographie artistique, en utilisant de mauvais objectif, de la buée, de mauvaises
mises au point. On retrouve d’ores et déjà une idée plus artisanale de la photographie.
Il utilise également différents supports (papier à dessin, …) ou différents produits (gomme
bichromatée, encre grasse, charbon ...) différents outils (pinceau, main, …), différents procédés (retouche,
étalement, grattage, dessin…)
Cf. Constant PUYO. Portrait d’une jeune femme. 1895-1900
On distingue différents procédés de retouche.
Pour les pictorialiste, le choix des sujet est très important, il y a une reprise des genres picturaux
(paysage, portrait, nature etc…). Ce sont souvent des photographies en extérieur, pour une image, une
atmosphère flou par la nature du sujet (pluie, neige, brouillard, aube, soir, ...)

Pierre DUBREUIL.
La grande Roue des Tuileries.
1900-05

Robert DEMACHY. Lutte. 1904
Lutte métaphorique de la photographie et la peinture

Gertrude KASEBIER.
The magic crystal. 1905
La dimension symbolique et
allégorique est très importante dans le
pictorialisme. On retrouve souvent l’idée
de cercle, de l’anneau…

Clarence Hudson WHITE.
Spring. 1898
Métaphore du mélange
masculin/féminin (noir/blanc,
arbre/eau …)

1er club pictorialiste : Linked Ring. Londres (3 annaux relies, vérité, beauté, imagination)

Clarence Hudson WHITE. Goutte de pluie. 1908
L’image joue sur la multiplicité de la goutte.
Volonté de renouveau du cadrage.

Alors que la photographie se complait dans cette idée d’imitation de codes picturaux, la peinture elle
prend de l’avance avec les avant-gardes etc. C’est le pictorialisme américain qui mettra fin au retard de la
photographie.
Edward STEICHEN.
Autoportrait avec pinceau et palette. 1902
Il ne se montre pas en photographe, mais en
peintre. Codes pictorialiste : flou, contraste etc. On
est sur une idée de défense de la photographie.

Edward STEICHEN. Autoportrait. 1915
Il passe de l’idée d’imitation de la peinture à un
autoportrait assumant complètement le réalisme de
la photographie.

1902 : création du mouvement PHOTO SECESSION par STIEGLIETZ & STEICHEN. L’idée est de crée une
photographie artistique se libérant de la peinture. Ils créent également une revue CAMERA WORK (1903)
dans laquelle se développe l’expérience de la photographie.
« c’est un laboratoire […] qui doit être regardé comme une galerie d’art » (STIEGLITZ)
Il sous entend que la photographie doit peut être se détacher de l’accrochage conventionnel
(pictural).
Photo secession révolutionne la conception de la photographie en donnant une forte importance au
cadrage (coupe spatial), au point de vue, à la lumière. Il y a également un renouveau des sujets, ils
photographient la ville, la machine, l’industrie (vie quotidienne, mouvement, vitesse…)

A.STIEGLITZ. The terminal, the car Horses.
NY. 1993
L’atmosphère floue est présente sans retouche.

A.STIEGLITZ. (The Steerage). L’Entre-pont. 1907
Photo très importante dans le travail de STIEGLITZ. L’image fait sens car
les formes rendent compte de l’Etat de société. Elle à un sens qui est
donné par la plasticité.

Paul STRAND. Abstraction. 1915
Photographie montré dans CAMERA WORK. On voit de manière
évidente le concept d’utilisation de cadrage/lumière.

« À l’opposé des autres arts, tous anti-photographique,
l’objectivité constitue l’essence même du medium
photographique, mais aussi sa propre limitation. Chaque
medium prend toute sa dimension lorsqu’il est fidèle à sa
nature » STRAND. 1917

P. STRAND. La femme aveugle. 1916
Désir de montrer la société, de s’intéresser à l’humain.

La guerre 14-18 va bouleverser les interrogations sur le rôle de l’art.

LA PHOTOGRAPHIE DANS LES AVANT-GARDES.
De nouvelles visions du réel.
Idée de faire du nouveau, par de nouveau concept, de nouvelle technique etc. Il faut également
repartir de zéro, c’est une esthétique de la rupture, du chaos (porteur de perspective d’avenir), de l’envol,
de la renaissance.
Cf. Dominique BAQUE. Les documents de la modernité. Anthologie de textes de 1919 à 1939.
Futurisme. Italie.
Idée de penser le progrès, la vitesse, le mouvement.

Les frères BRAGAGLIA.
Le salut. 1911.

Filippo MASOERO.
Vue d’avion.

Bahaus.
Idée d’une école d’art ouverte à l’expérimentation. La photographie veut passer de la reproduction
à la création productive.

LAZLO-MOHOLY NAGY. Vue du pont
transbordeur. Marseille. 1929.

L. MOHOLY NAGY. Photogrammes.

La nouvelle objectivité.
Une nouvelle manière de photographié.
A. RENGER.PATZSCH. Blast furnace. 1925
Buchenlandschaft. 1936
Cactaceae
Mammilaria.
1926

A. SANDER. Pâtissier. Cologne. 1928
A. SANDER. Maneouvre.

Il va rencontrer les hommes du XXe siècle et les
photographie objectivement dans leur vie
quotidienne (métier).

Edward WESTON.
Poivron.

Edward WESTON.
Coquillage. 1927

S’attache à la réalité intelligible de
l’objet. Il tente de révélé la forme pure.

Constructivisme.
Cf. ROTSCHENKO
DADA
Posture politique du photomontage.
Cf. John HEARTFIELD.
SURREALISME.
Réouverture à l’imaginaire.
Cf. MAN RAY

LA PHOTOGRAPHIE CONTEMPORAINE.
Réouverture des frontières entre les arts. Photographie mise en scène.

Sandy SKOGLUND. Revenge of the Goldfish.
Hybridation de tout les arts.


Documents similaires


photographie
histoire des arts 1
emotionaltechnology 1
emotionaltechnology
emotionaltechnology
gil plante


Sur le même sujet..