Beaumarchais .pdf


Nom original: Beaumarchais.pdfAuteur: Claire François

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word Starter 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/01/2013 à 16:23, depuis l'adresse IP 77.198.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 803 fois.
Taille du document: 172 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Beaumarchais (1732 – 1799)
Nom : Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais.
Naissance : 24 janvier 1732, grande rue Saint-Denis à Paris, sous le nom de Pierre-Augustin
Caron.
Famille : un père maître horloger cultivé ; cinq sœurs, férues de musique et de littérature.
Formation : brève scolarité dans une école de campagne, à Alfort, entre 9 et 12 ans. À partir
de 13 ans, apprenti horloger auprès de son père.
Début de sa carrière : brillant et ambitieux touche-à-tout : d’abord horloger inventif, musicien
des filles du roi, homme d’affaires et de cour, marchand d’armes et agent secret. Déjà célèbre
pour ses procès retentissants et son insolente fortune lors de ses débuts dans la carrière
dramatique. À partir de 1757, fait jouer des parades sur la scène privée du château de
l’homme d’affaires Lenormant d’Étioles. Débuts publics avec Eugénie (1767, drame), d’abord
sifflée puis remaniée : succès honorable. Les Deux Amis ou Le Négociant de Lyon (1770,
drame) représentée à la Comédie-Française. Échec.
Premiers succès : abandon du drame qui ne lui a pas réussi. Le Barbier de Séville est d’abord
conçu comme un opéra-comique. Face au refus que lui opposent les Comédiens-Italiens
(1772), il le transforme en comédie. Représentation en 1775 à la Comédie-Française.
Triomphe.
Évolution de sa carrière littéraire : Le Mariage de Figaro (1785, comédie), suite du
« Barbier », est jouée à la Comédie-Française après plus de deux ans d’une lutte acharnée
pour surmonter les interdictions. Accueil triomphal. Tarare (1787, opéra), médiocre succès.
Fin de la trilogie espagnole avec La Mère coupable (1792), drame joué au théâtre du Marais.
Mort : à Paris, le 18 mai 1799. Il est enterré dans son jardin. En 1822, ses restes sont
transférés au cimetière du Père-Lachaise.


Aperçu du document Beaumarchais.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Beaumarchais.pdf (PDF, 172 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


beaumarchais
liste de livres classiques pour les secondes
programme 70 ans le foyer
cine mourguet pro dec12
conferences orthez 2016 resume 3
prog du 07 au 20 avril pdf

Sur le même sujet..