160113Chronique PhMXpress .pdf


Nom original: 160113Chronique PhMXpress.pdfTitre: Layout 1

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress(R) 9.21, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 24/01/2013 à 12:17, depuis l'adresse IP 79.141.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 572 fois.
Taille du document: 153 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


CHRONIQUE

Philippe Manière

DAHMANE POUR L’EXPRESS

Chômage et frustration
sociale : les malheurs
d’une France rigide

L

J.-C. VERHAEGEN/AFP

la résistance à la baisse des rémunérations est
A FRANCE PRÉSENTE DEUX SPÉCIFICITÉS
clairement corrélée au taux de chômage. En cas
qui méritent qu’on leur apporte une
de déséquilibre, un marché s’ajuste soit par les
attention particulière si l’on veut comprix, soit par les quantités. Si l’ajustement par
prendre d’où viennent et son enlisela baisse du coût du travail ne se fait pas, c’est
ment économique et sa déprime sociale.
la quantité de travail qui diminue. Evidemment,
Elle est à peu près le seul pays où les salaires grimla réduction de la rémunération d’un salarié en
pent sans interruption depuis dix ans, et où le
place est moralement et juridiquement complexe.
prix de l’immobilier ne s’est pas effondré. A
Partout, les ajustements se font
première vue, ce sont là deux
donc pour l’essentiel à la faveur
bonnes nouvelles. La réalité
des entrées et sorties du marest tout autre.
ché de l’emploi – et c’est bien
La résistance des salaires en
ce qui les rend plus difficiles
France est spectaculaire. Selon
en France, où le turnover est
l’OCDE, les coûts unitaires
faible et la protection des salade la main-d’œuvre ont crû
riés en place, élevée.
chez nous chaque année sans
La même viscosité caractéexception depuis l’an 2000.
rise notre marché immobilier
Sur la même période, presque
et explique son évolution, elle
tous les autres pays de l’Union
aussi très atypique : aux Etatseuropéenne ont connu entre
Unis, en Espagne, au Royaumeune (Autriche, Belgique, PorUni, le mètre carré a, comme
tugal…) et quatre (Grèce,
en France, plus que doublé
Pologne…) années de recul. Selon l’OCDE, les coûts unitaires de la main-d’œuvre en France
entre 1995 et 2006. Mais, dans
La palme de la modération ont crû chaque année sans exception depuis l’an 2000.
tous ces pays-là, il a, depuis,
revient à l’Allemagne : le coût
perdu entre 15 % et 30 %, et pas chez nous ! En
du travail ainsi mesuré y a diminué par six fois
fait, le seul autre pays où l’immobilier n’ait pas
entre 2000 et 2011 – soit 1 an sur 2 en moyenne.
violemment chuté, c’est l’Allemagne… où il n’avait
Dans certains pays, la correction a été sévère :
pas monté. Les ménages français paient très cher
moins 15 % sur trois ans en Irlande, par exemple.
cette résistance à la baisse : la progression de pouAvec douze années d’une hausse ininterrompue,
voir d’achat que devrait leur conférer la hausse
de 24 % au total, la France est donc hors normes.
des salaires est dévorée par la dérive des loyers
En réalité – voisinage étonnant ! –, il n’y a
ou des mensualités de crédit.
qu’au Royaume-Uni que les coûts unitaires de
Au total, la hausse inexorable des salaires nous
la main-d’œuvre aient augmenté autant et aussi
tire vers le bas en matière de compétitivité (comme
régulièrement que chez nous. Le malheur est que
en témoigne la déroute de notre commerce exténos deux pays ont une autre particularité en comrieur), alors que la hausse inexorable des dépenses
mun : de part et d’autre de la Manche, le chômage
de logement n’a même pas permis aux ménages
a grimpé de 50 % depuis le début de la crise. Dans
français d’en jouir vraiment en termes d’aile même temps, ou presque, on le sait, l’Allemagne,
sance matérielle. L’exact contraire de l’Allemagne,
elle, tenait les salaires sous contrôle (ils sont
où la modération salariale dope les exportainchangés depuis trois ans, et même pratiquetions sans que cela se traduise, grâce à la sagesse
ment depuis douze ans) et réduisait son taux
de l’immobilier, par un sacrifice trop douloureux
de chômage de moitié.
en matière de pouvoir d’achat.
De nombreuses raisons expliquent cette divergence – à commencer par les spécialisations indusNous avons le pire des deux mondes ; nos voisins
trielles respectives des trois pays. Il n’empêche :
ont le meilleur.●

La France perd
en compétitivité
à cause de
la hausse du coût
du travail
et en pouvoir
d’achat à cause
de celle de
l’immobilier

N° 3211 L’EXPRESS I 16 JANVIER 2N13 I 55


Aperçu du document 160113Chronique PhMXpress.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


160113chronique phmxpress
prevision inflation en fran
intervention meeting 27
conomie envoie
ses
doc 5

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s