Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Diversite des algues et des plantes .pdf



Nom original: Diversite-des-algues-et-des-plantes.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Adobe InDesign CS2 (4.0.5) / Adobe PDF Library 7.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/02/2013 à 20:08, depuis l'adresse IP 41.251.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1223 fois.
Taille du document: 2.8 Mo (105 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Biologie Module 1
Diversité des algues
et des plantes

Par Dr. Memory Tekere

African Virtual university
Université Virtuelle Africaine
Universidade Virtual Africana

Université Virtuelle Africaine

Note
Ce document est publié sous une licence Creative Commons.
http://en.wikipedia.org/wiki/Creative_Commons
Attribution
http://creativecommons.org/licenses/by/2.5/
License (abréviation « cc-by »), Version 2.5.

Université Virtuelle Africaine

Table des matières
I.

Biologie 1 : Diversité des algues et des plantes ____________________ 3

II. Prérequis/ connaissances préalables nécessaires___________________3
III. Volume horaire/temps_______________________________________ 3
IV. Matériel didactique_________________________________________ 4
V. Justification/Importance du Module ____________________________ 4
VI. Contenu__________________________________________________ 5


6.1 Contour/grandes lignes___ ________________________________ 6



6.2 Représentation graphique__ _______________________________ 8

VII. Objectifs généraux_ _________________________________________ 9
VIII. Objectifs spécifiques des activités d’apprentissage_________________ 10
IX. Evaluation diagnostique_ ____________________________________ 12


9.1 Contour/grandes lignes___________________________________ 12



9.2 Corrigé_______________________________________________16



9.3 Commentaires pédagogiques destinés aux apprenants___________ 17

X. Concepts clés (glossaire)____________________________________ 18
XI. Lectures obligatoires________________________________________ 19
XII. Ressources obligatoires_____________________________________ 21
XIII. Liens utiles_______________________________________________ 22
XIV. Activités d’enseignement et d’apprentissage______________________ 26
XV. Synthèse du module________________________________________ 48
XVI. Évaluation sommative_______________________________________ 50
XVII. Références bibliographiques_________________________________ 57
XVIII. Notes pour l’évaluation de l’étudiant __________________________ 59
XIX. Auteur du module _ ________________________________________ 59

Université Virtuelle Africaine

I. Biologie 1 : Diversité des algues et des plantes
Par Docteur Memory Tekere, Département des sciences biologiques, Université
du Zimbabwe

Reconstruction phylogénétique des liens possibles entre les groupes de plantes
et les algues vertes, leurs ancêtres). http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/biobookDiversity. Page consultée le 26/8/06

II. Prérequis/connaissances préalables nécessaires
Des études secondaires complètes avec succès sont requises pour être admis à
l’Université en éducation aux sciences biologiques, comme demandé par votre
université. Une dispense spéciale peut être accordée aux personnes qui enseignent
présentement la biologie et à celles qui possèdent une expérience en sciences
biologiques telle qu’établie par votre université. Pour entreprendre l’étude de ce
module, vous devriez donc avoir des connaissances de base sur la structure et
les fonctions des plantes étant donné que les exercices proposés dans ce module
s’appuient sur ces connaissances préalables.

III. Volume horaire/temps
La durée de ce module est de 120 heures.

Université Virtuelle Africaine

IV. Matériel didactique
Le matériel requis pour ce cours inclut des textes imprimés, des cd-roms, des
vidéos et des sites web.
Pour compléter avec succès le module, l’étudiant doit :
-
-
-
-

avoir accès à un ordinateur et à internet
utiliser des cd-roms
participer à des discussions interactives et à des sessions de groupe
lire les manuels recommandés et le matériel de référence

Il serait aussi préférable que l’étudiant ait accès à un laboratoire central bien
équipé pour faire les travaux pratiques.
Enfin, des sorties pédagogiques pour le travail sur le terrain sont prévues afin
d’observer la diversité des plantes, de découvrir l’écologie, de récolter des échantilons de plantes et d’apprendre à les préserver.

Cette personne se prépare à ajouter une plante dans son herbier.
http://en.wikipedia.org/wiki/herbarium
Page consultée le 11/08/06

V. Justification/Importance du module
Ce module vous permettra d’avoir une meilleure connaissance ainsi que des
références précises sur la diversité des algues et des plantes afin de vous aider
dans votre pratique actuelle ou future d’enseignement de l’enseignement de la
biologie au secondaire. Le contenu de ce module vous fournira des connaissances
approfondies sur l’enseignement et l’apprentissage de la diversité des plantes et
des algues grâce à l’utilisation des TIC. En prenant conscience de la diversité
des algues et des plantes, vous serez en mesure de mieux apprécier la diversité
des formes de vie, les relations phylogénétiques, mais aussi leur écologie et leur
importance sur le plan économique. Ce module contient les bases théoriques sur
lesquelles s’appuieront les autres modules de biologie tels que : physiologie
des plantes, biologie de la cellule, génétique et écologie. Ce module vous offrira
aussi une introduction à certains aspects du travail en laboratoire et sur le terrain
comme activités d’enrichissement supplémentaires.

Université Virtuelle Africaine

Schéma des «six» règnes taxonomiques.
Cette image montre la position des plantes
et des algues (Protistes) dans la diversité du
vivant.

Source :online biology book, http://www.
emc.maricopa.edu/faculty/farabee/biobk/biobookDiversity_3.html
Page consultée le 26/8/2006

VI.

Contenu

Dans ce module, vous allez découvrir la diversité des algues (vertes, rouges et
brunes), des végétaux inférieurs (Bryophytes et Ptéridophytes) et des végétaux
supérieurs (Gymnospermes et Angiospermes). Nous mettrons en évidence leurs
divisions majeures, leur répartition, leur cycle de vie, leur structure ainsi que leur
importance économique au plan alimentaire, médicinale et écologique. Ce module
illustre aussi la diversité biologique. Il présente les relations phylogénétiques
entre les algues et les plantes. Enfin, ce module tente de vous familiariser avec
les outils de recherche d’information, les stratégies de gestion et de collaboration,
le travail coopératif et les plates-formes «FOAD».

http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/biobookDiversity.
Page consultée le 26/8/2006

Université Virtuelle Africaine

6.1

Contour/grandes lignes

Diversité des plantes et des algues (Module 1)
Tableau 1 : Unité 1 : Les algues

Sujet
1.1

Nombre d’heures
d’étude

Caractéristiques générales des 5
algues (cycle de vie, distribution,
structure)
Classification des algues (Cyanop 13
hytes,Pyrrophytes, Phaeophytes,
Chlorophytes, Rhodophytes,Bacilla
riophytes,

1.2

1.3

Total

Travaux pratiques
Étude personnelle, activités
virtuelles, travail au laboratoire central
Étude personnelle, activités
virtuelles, travail au laboratoire central

Euglenophytes)
Importance économique des algues 4
(nourriture, médicament, équilibre
écologique)
22 heures

Travaux pratiques personnels, virtuels et au laboratoire central
Tableau 2 : Unité 2 : Les végétaux inférieurs

Sujet
2.1

2.1.1

2.1.2
2.2
2.2.1

2.2.2

2.2.3
Total

Nombre d’heures
d’étude

Caractéristiques générales des 6
Bryophytes (distribution, structure, cycle de vie)
Classification des Bryophytes
6

Importance économique des 2
Bryophytes
Ptéridophytes
Caractéristiques générales des 5
Ptéridophytes (distribution,
structure, cycle de vie)
Classification des Ptéridophy- 6
tes
Importance économique des 2
Ptéridophytes
27 heures

Travaux pratiques
Étude personnelle, activités virtuelles, travail
au laboratoire central
Étude personnelle, activités virtuelles, travail
au laboratoire central

Étude personnelle, activités virtuelles, travail
au laboratoire central
Étude personnelle, activités virtuelles, travail
au laboratoire central

Travaux pratiques personnels, virtuels et au laboratoire central

Université Virtuelle Africaine

Tableau 3 : Unité 3 : Les végétaux supérieurs / Plantes à graines

Sujet
3.1
3.1.1

Gymnospermes/
14
Pinophytes
Caractéristiques
générales (distribution,
structure, cycles de vie)

3.1.2

Classification

3.1.3

Importance écono3
mique
Angiospermes
Caractéristiques
14
générales (distribution,
structure, cycles de vie)

3.2
3.2.1

3.3

3.4

Total

Nombre d’heures Travaux pratiques
d’étude

8

3.2.2

Classification

9

3.2.3

Importance économique
Techniques d’herborisation

4

Tendances évolutives

5

14

71 heures

Étude personnelle,
activités virtuelles,
travail au laboratoire
central
Étude personnelle,
activités virtuelles,
travail au laboratoire
central

Étude personnelle,
activités virtuelles,
travail au laboratoire
central
Étude personnelle,
activités virtuelles,
travail au laboratoire
central

Étude personnelle,
activités virtuelles,
travail au laboratoire
central
Étude personnelle,
activités virtuelles,
travail au laboratoire
central

Travaux pratiques personnels, virtuels et au laboratoire central

Université Virtuelle Africaine

6.2 Représentation graphique

ALGAE AND
PLANT DIVERSITY

LOWER AND HIGHER
PLANTS

ALGAE

General characteristics

Algae classification

Economic
value

Classification

Economic/ecological value

EVOLUTIONARY
TRENDS IN PLANTS

Lower
plants

Higher
plants

Bryophytes

Pteridophytes

General characteristics

HERBARIUM TECHNIQUES

General characteristics

Angiosperms

General characteristics

Gymnosperms

General characteristics

Classification

Classification

Classification

Economic/ecological value

Economic/ecological value

Economic/ecological value

Université Virtuelle Africaine

VII.

Objectifs généraux

Au terme de ce module, vous devriez être capable de :
- Connaître la diversité, l’écologie et la relation phylogénétique des taxa de
différentes algues et plantes.
- Comprendre les modes de reproduction et les cycles de vie de plusieurs
groupes d’algues et de plantes.
- Maîtriser l’importance économique des taxa de différentes algues et plantes.
- Connaître les nombreuses stratégies d’enseignement et d’apprentissage
associées à la biologie et être en mesure de les appliquer lors de l’enseignement de la diversité des algues et des plantes par l’utilisation des TIC.

Université Virtuelle Africaine 10

VIII. Objectifs spécifiques aux activités

d’apprentissage

Unité 1 : Diversité des algues
À la fin de cette unité, vous devriez être en mesure de :
1. Décrire les caractéristiques générales des algues en termes de cycle de vie,
de distribution et de structure.
2. Classer les algues selon les groupes (algues rouges, algues vertes et algues
brunes) en montrant les différences et les ressemblances entre les membres
d’un groupe.
3. Expliquer l’importance économique des différentes algues (nourriture,
médicament, équilibre écologique).
4. D’appliquer les différentes techniques d’identification, de collection et de
préservation des Algues
5. Citer les stratégies d’enseignement et d’apprentissage de la biologie et être
capable d’utiliser ces stratégies lors de l’enseignement de la diversité des
algues par l’utilisation des TIC.

Unité 2 : Les végétaux inférieurs
2.1 Les Bryophytes

À la fin de ce chapitre, vous devriez être capable de :
1. Décrire les caractéristiques générales des Bryophytes en termes de distribution, de structure et de cycle de vie.
2. Comparer les propriétés des Bryophytes à celles des autres plantes.
3. Classer les Bryophytes dans les divisions suivantes : Anthocerophytes,
Hepatophytes et Bryophytes et expliquer les similitudes et les différences
entre les divisions.
4. Expliquer l’importance économique des Bryophytes.
5. D’appliquer les différentes techniques d’identification, de collection et de
préservation des Bryophytes
6. Citer les stratégies d’enseignement et d’apprentissage de la biologie.

Université Virtuelle Africaine 11

2.2 Les Ptéridophytes

À la fin de ce chapitre, vous devriez être capable de :
1. Décrire la distribution et les autres caractéristiques générales des Ptéridophytes.
2. Comparer les propriétés des Ptérydophytes à celles des autres plantes.
3. Décrire la classification des Ptéridophytes.
4. Expliquer l’importance économique des Ptéridophytes.
5. D’appliquer les différentes techniques d’identification, de collection et de
préservation des Ptéridophytes
6. Enumérer les stratégies d’enseignement et d’apprentissage de la biologie et
être capable d’utiliser ces stratégies lors de l’enseignement de la diversité
des Ptéridophytes par l’utilisation des TIC.

Unité 3 : Les végétaux supérieurs / Plantes à graines

(Gymnospermes et Angiospermes)





À la fin de cette unité, vous devriez être en mesure de :
1. Décrire les caractéristiques générales des Gymnospermes et des Angiospermes en termes de distribution, de structure et de cycle de vie.
2. Comparer les propriétés des Gymnospermes et des Angiospermes à celles
des végétaux inférieurs.
3. Classer les Gymnospermes et les Angiospermes parmi leurs différentes
classes.
4. Expliquer les différences et les ressemblances entre les Gymnospermes et
les Angiospermes.
5. Expliquer l’importance économique des végétaux supérieurs.
6. Décrire les tendances évolutives dans le règne végétal.
7. D’appliquer les diverses techniques d’herborisation sur le terrain et au
laboratoire
8. Citer les stratégies d’enseignement et d’apprentissage de la biologie
9. Utiliser les TIC dans les stratégies lors de l’enseignement de la diversité
des Gymnospermes et des Angiospermes.

Université Virtuelle Africaine 12

IX.

Évaluation diagnostique

9.1

Contour/grandes lignes

Pour être efficace, l’enseignement doit s’appuyer sur vos connaissances antérieures avant de commencer à vous faire apprendre de nouveaux concepts. Cette
évaluation diagnostique a pour but de mesurer votre niveau de connaissances sur
la diversité des algues et des plantes. Cette évaluation diagnostique constitue aussi
une bonne préparation mentale pour ce cours puisqu’elle vous permet de faire
valoir les notions et les habiletés qui font partie de votre bagage de connaissances
et d’expériences. Enfin, ce test aidera votre enseignant à utiliser judicieusement
le temps de classe en évitant de ré-enseigner ce que vous maîtrisez déjà.
Questions : cochez la ou les réponses justes
1. Les algues font partie du règne :
a) Bryophytes
b) Monères
c) Protistes
d) Chlorophytes
2. Qu’est-ce qui distingue les algues vertes des algues brunes ?
a) Les algues vertes contiennent de la chlorophylle a et b.
b) Les algues vertes ne sont pas des organismes photosynthétiques.
c) Les algues vertes ont des feuilles.
d) Les algues vertes ont des racines.
3. Qu’est-ce qui distingue les plantes des animaux ?
a) Les plantes grandissent et se reproduisent sexuellement.
b) Les plantes contiennent des chloroplastes et de la chlorophylle et elles
peuvent réaliser la photosynthèse.
c) Les plantes ne conservent pas l’amidon comme réserve de nourriture.
d) Les plantes ne peuvent pas bouger et grandir.
4. Lequel des organismes ci-après n’est pas un Bryophyte ?
a) Une mousse
b) Une bryopsidée (aussi appelée hépatique)
c) Une cornifle échinée
d) Une euglène

Université Virtuelle Africaine 13

5. Lequel des organismes ci-après est un Ptéridophyte ?
a) Une bryopsidée (hépatique)
b) Une fougère
c) Une cornifle échinée
d) Un chlamydomonas
6. Quel type de cellule possèdent les plantes évoluées ?
a) Procaryotique
b) Leukocytique
c) Eucaryotique
d) Aucune de ces réponses
7. Quel groupe de végétaux ne fait pas partie des plantes vasculaires ?
a) Les Angiospermes
b) Les fougères
c) Les mousses
d) Les Gymnospermes
8. Comment appelle-t-on l’organite de la cellule végétale dans lequel la photosynthèse se produit chez les végétaux supérieurs?
a) Chromosome
b) Chlorophylle
c) Chloroplaste
d) Chromoplaste
9. On peut décrire les Angiospermes comme étant des…
a) cotylédons.
b) plantes à fleurs.
c) conifères.
d) Ptéridophytes.
10. Quelle propriété parmi les suivantes s’applique à la fois aux monocotylédones
et aux dicotylédones ?
a) Ce sont des plantes à fleurs.
b) Ce sont des plantes qui ne produisent pas de graines.
c) Ce sont des Gymnospermes.
d) Toutes ces réponses sont bonnes.
11. Lequel de ces végétaux n’est pas classifié correctement ?
a) fougère : Ptéridophyte
b) conifère : Coniferophytae
c) cornifle échinée : Bryophytae
d) algues brunes : Chlorophyte

Université Virtuelle Africaine 14

12. Quel énoncé parmi ceux-ci est FAUX ?
a) La betterave (Beta valguris) est une plante dicotylédone.
b) Le maïs (Zea mays) est une plante dicotylédone.
c) Le maïs (Zea mays) est une plante monocotylédone.
d) La betterave (Beta valguris) n’est pas une plante monocotylédone.
13. Pourquoi est-il important que les plantes aient des graines ?
a) Parce que les graines permettent la dispersion des plantes.
b) Parce que les graines donnent des fruits.
c) Parce que les graines fournissent des éléments nutritifs aux plantes adultes.
d) Aucune de ces réponses.
14. Quelles parties parmi celles-ci ne fait pas partie de la fleur ?
a) Un pétale
b) Un stigmate
c) Une anthère
d) Un fruit
15. Qu’est-ce qu’un herbier ?
a) C’est un jardin de plantes.
b) C’est une forêt qui contient différentes plantes.
c) C’est une serre.
d) C’est une collection de plantes séchées préservées.
16. Quel énoncé parmi les suivants n’est PAS une utilisation des plantes dans le
secteur économique ?
a) Quelques plantes sont utilisées dans l’industrie des pâtes et papiers.
b) Les plantes sont une source de nourriture pour les animaux.
c) Des plantes sont utilisées comme herbes aromatiques.
d) Les plantes causent de l’érosion.
17. Laquelle des structures suivantes est une structure reproductrice chez les
Gymnospermes ?
a) La fleur
b) La graine
c) L’anthère
d) Aucune de ces réponses
18. Quel élément parmi les suivants ne fait pas partie de l’évolution des plantes ?
a) Le développement du système vasculaire
b) Le développement des graines
c) Le passage de plantes non ligneuses à plantes ligneuses.
d) Les modifications des préférences alimentaires des animaux

Université Virtuelle Africaine 15

Observez le schéma de la structure de la plante ci-dessous et répondez aux
questions.

http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowers.html
Page consultée le 24/8/06

19. Comment appelle-t-on la structure reproductrice mâle chez les plantes à fleurs ?
a) La graine
b) La spore
c) L’étamine
d) Le stipe
20. Lequel de ces éléments n’est pas une partie des plantes vasculaires ?
a) Les racines
b) La tige
c) Les zoospores
d) Les feuilles

Université Virtuelle Africaine 16

9.2 Corrigé
1. a. Les algues sont classées parmi les Protistes, mais sont étudiées en parallèle
avec les plantes parce que ces premières contiennent des chlorophylles et
qu’elles sont perçues comme étant les ancêtres des plantes.
2. a. Les algues vertes contiennent de la chlorophylle a et b tout comme les
plantes.
3. b. Les plantes contiennent des chloroplastes et de la chlorophylle, absentes
chez les animaux. Les plantes peuvent réaliser la photosynthèse, ce que
les animaux ne peuvent faire.
4. d. L’euglène est une algue et non un Bryophyte.
5. b. Les fougères sont des Ptéridophytes.
6. c. Eucaryote – Toutes les plantes ont des cellules eucaryotes avec des pigments
photosynthétiques.
7. c. Les mousses font partie des végétaux inférieurs –Bryophytes.
8. c. Le chloroplaste. La photosynthèse se produit dans les chloroplastes. Ceux-ci
contiennent les pigments photosynthétiques –les chlorophylles.
9. b. Les plantes à fleurs sont les Angiospermes.
10. a. Les monocotylédones et les dicotylédones sont des plantes à fleurs, donc
des Angiospermes.
11. d. Les algues brunes ne font pas partie de la subdivision des algues «Chlorophyte».
12. b. Le maïs (Zea mays) est une plante monocotylédone et non une plante
dicotylédone.
13. a. Les graines permettent la dispersion des plantes puisqu’elles peuvent
être transportées par des agents de dispersion (comme l’eau, le vent et les
animaux) pour ensuite germer à un autre endroit.
14. d. Le fruit n’est pas une partie de la fleur ; il s’agit plutôt d’un ovaire mature
qui contient des graines.
15. d. Un herbier est une collection de plantes séchées préservées.
16. d. Les plantes ne causent pas d’érosion ; tous les autres choix illustrent la
valeur des plantes pour l’économie.
17. b. La graine est un ovaire fertilisé chez les Gymnospermes.
18. d. Les modifications des préférences alimentaires des animaux ne font pas
partie de l’évolution des plantes.
19. c. L’étamine est la structure reproductrice mâle chez les plantes à fleurs.
20. c. Les zoospores ne sont pas une partie des plantes vasculaires.

Université Virtuelle Africaine 17

9.3 Commentaires pédagogiques destinés aux apprenants

Normalement, les étudiants devraient avoir obtenu un résultat de 60% ou plus
lors de cette évaluation diagnostique. Pour ceux qui ont obtenu des résultats
inférieurs à 60%, il serait important de faire beaucoup de lectures préparatoires
afin de se familiariser avec le contenu du module. En effet, pour être efficace,
l’enseignement s’appuie sur ce que les étudiants savent déjà sur le sujet avant de
présenter la nouvelle matière à maîtriser ; il est donc fortement recommandé que
les apprenants fassent des lectures préparatoires en lien avec le contenu du module
avant et après le pré-test pour améliorer leur compréhension du module.

Sarracenia
http://en.wikipedia.org/wiki/Flower.
Page consultée le 24/01/07.

Université Virtuelle Africaine 18

X. Concepts clés (Glossaire)
ALGUES

Organismes qui font partie du règne Protiste. Les algues peuvent être définies
comme des végétaux photosynthétiques ou non photosynthétiques qui n’ont ni
racines, ni feuilles, ni tissus vasculaires ; par conséquent, les algues sont principalement étudiées en parallèle avec les plantes. Les algues ne sont ni des plantes
ni des bactéries.
BRYOPHYTES

Un groupe de plantes non vasculaires. Les groupes principaux de Bryophytes sont :
les Hepaticophytes (bryopsidées ou hépatiques), Anthocerotophytes (cornifles
échinées) et les Bryophytes (mousses).
THALLE

Appareil végétatif des plantes, constitué de tissu multicellulaire indifférencié. On
utilise souvent le mot « thalle » pour décrire la structure organique des Algues
et des Bryophytes.
PTÉRIDOPHYTES

Un groupe de plantes vasculaires inférieures. Dans cette division, on inclut les
fougères et les plantes alliées.
CHLOROPHYLLE

Pigments photosynthétiques de couleur verte qui servent à capter la lumière
chez les plantes. Plusieurs types de chlorophylle existent : la chlorophylle a, la
chlorophylle b et la chlorophylle c.
ANGIOSPERMES

Les Angiospermes sont un groupe de plantes dont les ovaires matures deviennent
des fruits. Les graines produites par les Angiospermes (plantes à fleurs) sont
enfermées dans des fruits.
GYMNOSPERMES

Plantes qui ne fleurissent pas, mais qui produisent des graines. Les graines des
Gymnospermes ne sont pas enfermées dans des fruits comme c’est le cas chez
les Angiospermes.
DICOTYLÉDONES

Terme utilisé pour faire référence aux plantes à fleurs qui possèdent deux feuilles
primordiales de l’embryon (cotylédons). On appelle les vraies dicotylédones
«eudicotylédones».
MONOCOTYLÉDONES

Plantes à fleurs qui possèdent une seule feuille primordiale de l’embryon (cotylédon).
ALTERNANCE DE GÉNÉRATIONS

Succession de générations diploïdes (sporophytes) et de générations haploïdes
(gamétophytes) en alternance.

Université Virtuelle Africaine 19

XI.

Compulsory Readings




http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowers.html.
Page consultée le 24/6/06

Lecture 1. Algue
Référence complète : Algae - Wikipedia, the free encyclopedia, From Wikibooks,
the open-content textbooks collection, URL : http:www.wikipedia.org/wiki/Algae
Consulté le 26 août 2006
Description : Cet article traite de la classification et de l’organisation des algues
en tant que Protistes semblables aux plantes. Les algues sont un groupe d’organismes simples qui ont des habiletés photosynthétiques et qui sont assez proches
des plantes. Les algues ont été traditionnellement traitées comme des plantes,
mais ces premières font maintenant partie du règne Protistes.
Justification: La lecture de cet article vous permettra d’apprécier et de comprendre
la classification des algues et vous fournira quelques exemples de chaque division
algale. Cet article aborde les relations entre les algues. Il traite aussi des différentes
formes d’algues et de leur utilisation ; des collections d’algues ; de la préservation
des algues. Enfin, l’article présente les valeurs économiques et écologiques des
algues pour lutter contre la pollution et pour contrer l’effet des biogaz.

Lecture 2
Référence complète : An online Biology Book
Biological diversity : Protists: stem eukaryotes (revisé le 6/18/01)
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookDiversity_
3.html
Biological diversity : Seed plants (revise le 6/18/01)
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookDiversity_
5.html
Biological diversity : Nonvascular plants and non seed vascular plants (revisé
le 6/18/01)
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookDiversity_
6.html

Université Virtuelle Africaine 20

Biological diversity : Flowering plants (revisé le 6/18/01)
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowers_html
Sites visité le 24 août 2006
Description : Ce manuel de biologie en ligne détaille, dans plusieurs chapitres,
différents aspects de la diversité des algues, de celle des plantes inférieures et de
celle des plantes supérieures. Les liens proposés traitent des tendances évolutives
chez les plantes et de la classification des divers groupes de plantes.
Justification : Dans ce livre et dans les différents chapitres, on montre clairement
que les plantes se divisent en deux groupes : les plantes n’ayant pas d’appareil
conducteur de sève lignifié (les plantes non-vasculaires) et celles possédant un
appareil conducteur de sève lignifié (les plantes vasculaires). Les groupes de
plantes vivantes non-vasculaires incluent les bryophytes (hépatiques, cornifles
échinées et les mousses). Les plantes vasculaires sont des plantes beaucoup plus
communes comme les pins, les fougères, les maïs et les chênes. Les tendances
évolutives et la classification sont aussi bien illustrées dans cet article.

Lecture 3 Ptéridophytes
Référence complète : Fern - Wikipedia, the free encyclopedia, From Wikibooks,
the open-content textbooks collection, URL : http:www.wikipedia.org/wiki/Pteridophyte, Consulté le 26 août 2006
Description : Les Ptéridophytes, en tant que groupe, sont des plantes vasculaires
et ne produisent pas de graine. Dans cet article, on montre que les vraies fougères
peuvent se subdiviser en : Ophioglossopsides, Equisetopsides, Marattiopsides,
Osmundopsides et Gleicheniopsides. De plus, ce texte explique bien les utilisations des fougères.
Justification : Cet article détaille la structure, l’évolution, la classification et l’utilisation des fougères (Ptéridophytes). En lisant cet article, on peut mieux connaître
la structure et le cycle de vie des fougères. Cet article permet de découvrir ce qui
distingue les fougères des autres plantes vasculaires et de comprendre comment
les fougères sont classées.

Université Virtuelle Africaine 21

XII. Ressources obligatoires





Angiosperm Life Cylce

http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/
BioBookflowers.html
Page consultée le 24/08/06

Ressource 1: video introductive par Dr M. Tekere
Description : Ce film présente un survol du module Diversité des algues et
des plantes. En phylogénie, les algues sont de proches cousines des plantes, ce
qui fait que la diversité des algues et des plantes est toujours étudiée en même
temps. La vidéo montre clairement les caractéristiques ainsi que la classification
des diverses algues et plantes. Enfin, grâce au visionnement de cette vidéo, vous
pourrez mieux situer les algues et les plantes dans le schéma de classification
selon 5 règnes.
Justification : Ce film vous permettra de survoler et de clarifier les principaux
concepts qui seront étudiés dans ce module relatif à la diversité des algues et des
plantes.

Ressource 2. Protistes. Power point du cours de présentation des
Protistes par Dr Will Satterwaite, Instructor in Biology: Botany and
Ecological Principles
http://www.carbrillo.edu/~wsatterthwaite Site visited 26 August 2006
Description : Cette présentation Powerpoint traite des Protistes en se concentrant
sur les aspects suivants :
1) Caractéristiques générales des Protistes
2) Histoire évolutive et diversification des eucaryotes par endosymbiose
3) Diversité actuelle des Protistes, des Algues brunes et des Algues rouges
Notez bien que des Protistes qui ne sont pas des algues sont aussi décrits dans ce
module ; il faut, par conséquent, se concentrer principalement sur ce qui concerne
les Protistes algaux.
Justification : Cette présentation Powerpoint est très intéressante puisqu’elle
survole d’une façon claire ce que sont les Protistes. On y montre aussi la diversité
des Algues brunes et des Algues rouges. Enfin, cette présentation constitue aussi
un exemple de l’utilisation possible de Powerpoint en enseignement.

Université Virtuelle Africaine 22

XIII. Liens utiles



http://en.wikipedia.org/wiki/Moss
Page consultée le 26 août 2006.

Lien utile 1: Diversity of Lower Plants
Titre: Protista, Algae, Bryophyte,Pteridophyte
From Wikibooks, the open-content textbooks collection
URL: http:www.wikipedia.org
http://en.wikipedia.org/wiki/Bryophyte
http://en.wikipedia.org/wiki/Protista
http://en.wikipedia.org/wiki/Pteridophyte
http://en.wikipedia.org/wiki/Algae
Description : Les références qui se trouvent sur le site de http://www.wikipedia.org vous permettront d’effectuer un survol des Ptéridophytes, des Bryophytes et des Algues/Protistes en vous montrant la classification, la structure et
les utilisations de ces organismes vivants. Notez que les algues sont classées
parmi les Protistes alors que les Bryophytes et les Ptéridophytes font partie des
plantes sans graines.
Justification : Lors de l’étude de la biodiversité, il est important de découvrir
la diversité des plantes inférieures (Ptéridophytes et Bryophytes) ainsi que des
Algues/Protistes. De plus, il faut comprendre les tendances évolutives de ces
végétaux et établir la relation entre ces derniers et les plantes supérieures (les
Angiospermes et les Gymnospermes). Les sites web proposés vous présenteront aussi en détail les nombreuses valeurs écologiques et économiques des
Algues, des Bryophytes et des Ptéridophytes.

Université Virtuelle Africaine 23

Lien utile 2
Titre : An Online Biology Book
URL: http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookTOC...
On-Line Biology Book: Table of Contents
Description : Ce site traite de la diversité des algues et des plantes dans les
chapitres suivants :
- 47. Diversité biologique Protiste
- 49. Diversité biologique. Plantes non vasculaires et Plantes vasculaires sans
graine
- 50. Diversité biologique à graines
Justification : La lecture de ces textes vous permettra d’apprécier l’évolution
et les tendances évolutives chez les algues et les plantes. De plus, vous comprendrez les raisons qui justifient que les plantes et les algues soient étudiées
en même temps. Dans ce livre, les caractéristiques, l’identification et la distribution des algues et des plantes sont bien illustrées grâce à des exemples
spécifiques.

Ressource 3. Algue
Référence complète : Algue - Wikipedia, l’encyclopédie libre ,From Wikibooks, the open-content textbooks collection, URL : http:www.wikipedia.
org/wiki/Algae
Consulté le 26 août 2006
Description : Cet article traite de la classification et de l’organisation des
algues en tant que Protistes semblables aux plantes. Les algues sont un groupe
d’organismes simples qui ont des habiletés photosynthétiques et qui sont assez
proches des plantes. Les algues ont été traditionnellement traitées comme des
plantes, mais ces premières font maintenant partie du règne Protistes
Justification: La lecture de cet article vous permettra d’apprécier et de comprendre la classification des algues et vous fournira quelques exemples de
chaque division des algues. Cet article aborde les relations entre les algues.
Il traite aussi des différentes formes d’algues et de leur utilisation ; des collections d’algues ; de la préservation des algues. Enfin, l’article présente les
valeurs économiques et écologiques des algues pour lutter contre la pollution
et pour contrer l’effet des biogaz.

Université Virtuelle Africaine 24

Lien utile 4
Titre : Collecting Herbarium Specimens
URL : http:www. http://artemis.austincollege.edu/acad/bio/gdiggs/
collecting.htm
Visité le 28/8/06
Description : Un herbier est une collection d’échantillons de plantes séchés
qui sont étalés et préservés. Les herbiers sont une des meilleures façons d’étudier les plantes d’une région spécifique. De plus, les herbiers sont une collection de référence d’une valeur inestimable, c’est pourquoi on les utilise pour
identifier des spécimens de plantes. Enfin, les échantillons que l’on retrouve
dans les herbiers sont l’image historique des plantes présentes à une certaine
époque et dans une certaine région.
Justification : Ce site web définit ce qu’est un herbier et en présente les utilisations. On y présente aussi des techniques de collecte et de pressage des échantillons ainsi que des techniques de catalogage des plantes.

Lien utile 5
Titre : Teaching tools and resources (biology)
http://spot.colorado.edu/~dubin/bookmarks/b/1300.html
Screen Capture: TEACHING TOOLS AND RESOURCES (BIOLOGY)
Return to the NeuraLinksPlus Index Page
To report a broken link or to suggest a new link send me e-mail see also:
Pedagogy: Resources category on the NeuroLinksPlus
Index Page
Access Excellence (Genentech)
Biology Curriculum
Curriculum plans for High School in New Zealand
Biology Labs Online
Intro college and AP H.S. level online labs. Requires subscription fee.
Biology Place
Description : Cette banque de ressources offre 14 000 liens à propos de la pédagogie de la biologie qui sont classés par type et par catégorie. Les ressources
qu’on y retrouve sont, entre autres, des modules en ligne pour les élèves, des
sites web présentant des manuels d’introduction à la biologie et des laboratoires virtuels de biologie.
Justification : Ce site est tout à fait pertinent puisqu’il inclut de nombreux
liens vers des sites de botanique et de biologie des plantes. On retrouve aussi
des animations, des suggestions de projets et des tutoriels qui peuvent être
adaptés pour l’enseignement et l’apprentissage de plusieurs concepts traités
dans ce module.

Université Virtuelle Africaine 25

Lien utile 6
Titre : Teaching Resources for Biology
URL: http://www.csun.edu/science/biology/index.html
Description : Ce site internet fournit de nombreuses ressources didactiques
pour l’enseignement des sciences comme le montre cette capture d’écran.

Justification : Parmi les nombreuses stratégies d’enseignement-apprentissage,
activités pédagogiques et ressources didactiques que l’on retrouve sur ce site
relatif à l’enseignement des sciences, il y a une base de données sur les fleurs,
un herbier virtuel et un glossaire de botanique. Ces ressources peuvent enrichir
l’enseignement et l’apprentissage de la diversité des plantes.





















Anatomie et physiologie
Biochimie
Botanique et biologie des plantes
Cytologie et histologie
Écologie et sciences de l’environnement
Génétique
Microbiologie
Microscopie
Logique
Zoologie et biologie marine
Standards de curriculum
Éducation à la santé
Classification biologique avancée
Conseils de sécurité en laboratoire
Entreprises offrant du matériel pour l’enseignement des sciences
Musées des sciences
Présentations scientifiques
Idées et plan de leçons
Regroupements professionnels
Information de référence

Université Virtuelle Africaine 26

XIV. Activités d’enseignement et

d’apprentissage
Activité 1

Caractéristiques, classification
et importance économique des algues
Résumé de l’activité d’apprentissage
Au cours de cette activité d’apprentissage, vous apprendrez les différents critères
utilisés dans la classification des algues, par exemple la couleur/les pigments
présents et la morphologie cellulaire. De plus, vous verrez que les algues possèdent un appareil végétatif constitué de tissu indifférencié appelé « thalle ».
Les algues sont grandement présentes dans l’environnement terrestre et dans
l’environnement aquatique; vous apprendrez donc la distribution et la diversité
des algues dans ces environnements en plus de leurs relations avec les plantes.
Vous découvrirez aussi les valeurs économiques et écologiques des plantes. Au
cours de cette activité, vous serez amenés à réaliser de nombreuses activités, par
exemple, lire à propos des algues, de leurs caractéristiques, de leur classification et de leur importance économique pour la société. Si vous avez accès à un
laboratoire, nous vous suggérons d’y aller afin d’étudier plus particulièrement
la morphologie des algues à l’aide d’un microscope. Enfin, cette activité d’apprentissage inclut du travail d’observation sur le terrain, puis des rédactions d’un
rapport et d’une dissertation.
(Consultez le tableau 1 [Unité 1, dans Contour/grandes lignes] pour connaître le
contenu de l’unité ainsi que l’échéancier.)

Université Virtuelle Africaine 27

Concepts clés
Thalle : Appareil végétatif des plantes, constitué de tissu multicellulaire indifférencié. On utilise souvent le mot « thalle » pour décrire la structure organique
des Algues.
Pigment : Composés colorants organiques ; chez les algues, les pigments les plus
communs sont les chlorophylles a, b et c ainsi que quelques caroténoïdes.
Cycle de vie : Séquence d’événements dans la croissance et dans la reproduction
d’un organisme (voir le schéma ci-dessous)

http://www.carbrillo.edu/~wsatterthwaite.
Page consultée le 26 août 2006
Valeurs écologiques : fonctions dans l’environnement, incluant autant les contributions positives que les contributions négatives. La valeur écologique illustre
comment les organismes interagissent dans leur environnement.
Morphologie de la cellule : Apparence (forme et division) des cellules ou organisation de celles-ci. Chez les algues, la morphologie varie ainsi : unicellulaire,
multicellulaire, coloniale, filamenteuse, amas de protoplastes.

Liste de lectures pertinentes
Power point lecture presentation on Protista by Dr Will Satterwaite, Instructor in
Biology: Botany and Ecological Principles
http://www.carbrillo.edu/~wsatterthwaite
***Ce que le conférencier a remis au public est accessible en format PDF (voir
le fichier memory-ppt-.pdf).

Liste de liens utiles
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/biobookDiversity_
3.html
Chapter 47- Biological diversity – Protists – stem plants

Université Virtuelle Africaine 28

Livre pertinent
van den Hoek C., Mann, D.G. and Jahns, H.M. (1995).
Algae: an introduction to Phycology. Cambridge: Cambridge University press.

Description détaillée de l’activité
Les algues, plus particulièrement les algues vertes, ont beaucoup de caractéristiques communes avec les plantes. En effet, tout comme les plantes, les algues
sont pigmentées, c’est-à-dire qu’elles contiennent au moins des chlorophylles. Les
algues et les plantes peuvent aussi faire de la photosynthèse. Toutefois, les algues
ont un appareil végétatif qui manque de spécialisation puisqu’elles ne possèdent
ni racines ni feuilles ni tige. Par ailleurs, on croit que les plantes supérieures sont
issues de l’évolution des algues. Les algues peuvent être classées en trois groupes
: les algues rouges (Rhodophytes), les algues brunes (Phaeophytes) et les algues
vertes (Chlorophytes). Cependant, la classification élargie des algues comprend
les divisions suivantes : Euglenophytes, Bacillariophytes, Chlorophytes, Rhodophytes, Cyanophytes, Pyrrophytes, Cryptophytes, Chrysophytes, Phaeophytes et
Xanthophytes.
La classification des algues se fait selon des caractéristiques spécifiques telles
que les composantes de la paroi cellulaire, les pigments présents (la couleur), le
cycle de vie et le type de composés utilisés pour l’entreposage de la nourriture.
En effet, les algues sont un groupe d’organismes très diversifiés qui varient en
forme et en grosseur : unicellulaire, multicellulaire, coloniale, filamenteuse, amas
de protoplastes. On peut trouver des algues à peu près partout où il y a de l’eau.
Enfin, les algues ont de nombreuses utilités pour les humains : en plus de constituer
une source de nourriture, elles peuvent servir au traitement des effluents et à la
production de biogaz. De plus, les algues que l’on récolte peuvent être utilisées
comme engrais. Par ailleurs, dans le domaine commercial, les algues servent à
produire l’agar-agar.

Université Virtuelle Africaine 29

Activités d’apprentissage
1.1

Lectures : lire les références documentaires suivantes

http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/biobookDiversity_
3.html
Chapter 47- Biological diversity – Protists – stem plants
http://en.wikipedia.org/wiki/algae
Ces lectures vous permettront de survoler la classification, la caractérisation, la
distribution ainsi que les valeurs écologiques et économiques des algues. Organisez vos notes de lecture en fonction des sous-titres suivants :
i)
ii)
iii)
iv)
v)

1.2

Caractérisation des algues
Classification des algues
Distribution des algues
Collecte et préservation des algues
Valeurs économiques et écologiques

Travail pratique en laboratoire

Titre : La diversité et la morphologie des algues
Au cours de cet exercice, vous devrez observer la diversité des algues présentes
dans différents échantillons d’eau et étudier la morphologie de ces algues.
Objectifs pratiques : Étudier la morphologie et la diversité des algues
Matériel : Microscope et lamelles, plusieurs échantillons d’eau contenant des
spécimens d’algues (plusieurs espèces d’algues peuvent être mélangées dans la
même fiole), pipette de Pasteur, lamelles de démonstration (si possible).
Lisez la page web
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/biobookDiversity_
3.html
qui traite de plusieurs caractéristiques des algues permettant de les identifier.
Vous pouvez vous référer à ce site internet pour votre travail en laboratoire et
votre rapport écrit.
Marche à suivre : Au laboratoire central, vous examinerez au microscope
différents échantillons d’eau afin d’y déceler des algues vertes (et peut-être
d’autres échantillons d’algues). Mettez un peu d’eau sur les lamelles de votre
microscope, observez les échantillons fournis et dessinez des schémas précis de
vos observations.

Université Virtuelle Africaine 30

Rapport : Vous devez rédiger un rapport de laboratoire dans lequel vous consignerez les observations que vous avez faites et où vous commenterez la structure,
la distribution et l’identification des algues.

Guide de rédaction du rapport de laboratoire
Votre rapport devrait comporter les sections suivantes :
Titre : Copiez le titre du travail pratique
Introduction : Situez brièvement le sujet dans son contexte en mettant l’accent
sur les aspects pratiques, sur les principes importants et sur les objectifs du travail
en laboratoire. Utilisez de la documentation pertinente en guise de référence et
citez-la de manière appropriée (minimum de 3 sources, respectez la méthode
présentée dans l’Appendice 1 de ce module). La longueur maximale de l’introduction est d’une page.
Matériel et méthodologie : Dans cette section, décrivez comment vous avez
procédé pour faire le travail au laboratoire.
Résultats : Présentez clairement tous vos résultats/observations, qu’ils soient
qualitatifs ou quantitatifs. Faites une mise en page appropriée; vérifiez vos temps
de verbe utilisés dans votre description (au passé). Les tableaux, les diagrammes
et les calculs doivent être clairement et correctement présentés.
Discussion : Interprétez vos résultats par rapport au but de l’expérience. Indiquez,
selon la théorie, quelles étaient vos attentes et expliquez toute différence remarquée. Faites des références à vos sources documentaires en les citant de manière
appropriée. Tirez quelques conclusions de vos résultats et de vos attentes.
Références : Toutes les références indiquées dans votre rapport doivent être inscrites ici sinon elles seront considérées comme inutiles dans votre texte et vous
n’aurez pas vos points lors de la correction. Un minimum de 3 références est
requis. Citez-les selon la méthode présentée à l’Appendice 1 de ce module.

1.3

Travail sur le terrain / Études personnelles

Pour cet exercice, vous devez observer et collecter différentes espèces d’algues
provenant d’environnements aquatiques variés.
Objectifs : Étudier la distribution et la diversité des algues dans l’environnement
Marche à suivre : Visitez au moins 3 endroits parmi les suivants : piscine publique, mare, rivière, océan, étendue d’eau en bordure des routes, lacs. Observez et
notez la présence de plusieurs algues. Exploitez les connaissances acquises lors
de l’activité de lecture 1.1 (caractéristiques des algues, identification, collecte
et préservation) pour vous guider dans votre travail d’observation et de collecte
sur le terrain.
Rapport : Vous devez rédiger un rapport de 5 pages basé sur vos observations.
Commentez les structures observables, la distribution, la diversité, l’identification,
la collecte et les méthodes de préservation des algues.

Université Virtuelle Africaine 31

1.4

Dissertation

De nombreuses algues sont présentes dans l’environnement et dans les différents
habitats de l’Afrique. Décrivez les divers types d’habitats propices à la croissance
des algues, expliquez comment les algues s’adaptent à leur habitat, montrez la
diversité des algues et présentez les valeurs écologiques des algues.
Pistes de réponses : On peut trouver des algues vivant en eau douce comme en eau
salée. Les algues sont de formes et de grosseurs variées… Par conséquent, vous
devez nommer les types d’habitats (eau douce/salée, lacs, étangs, rivières, etc.)
ainsi que les divisions d’algues qui y sont présentes. Vous devez aussi expliquer
comment les algues font pour survivre dans leur habitat et pour s’y adapter. Enfin,
pour ce qui est de la valeur écologique des algues, pensez, par exemple, au fait
que les algues réapprovisionnent l’eau en O2 et décomposent les polluants : ces
deux rôles devraient être bien traités dans votre rapport. Votre dissertation doit
compter 5 pages typographiées.

1.5

Évaluation formative : Mise en situation

Des gens qui habitent un petit campement temporaire déversent leurs eaux usées
contenant des déchets d’origine organique et humaine dans une étendue d’eau
près de chez vous. Décrivez les effets que cette action aura sur la diversité des
algues et comment elles s’adapteront au milieu naturel. Décrivez aussi les effets
écologiques des algues sur le milieu.
Pistes de réponses : Les algues prolifèrent lorsqu’elles sont dans un milieu aquatique où il y a beaucoup de matières organiques (dans des conditions eutrophiques).
Vous devez expliquer quels types d’algues existent dans les eaux polluées, comment elles font pour survivre et pourquoi elles réussissent à y survivre. En général,
un organisme va croître dans un environnement qui lui fournit ce dont il a besoin
et, en retour, cet organisme va agir sur cet environnement d’une manière positive
ou négative. Votre travail devrait être d’une longueur de 5 pages typographiées.

Université Virtuelle Africaine 32

Activité 2

La diversité des végétaux inférieurs



Résumé de l'activité d'apprentissage
Les végétaux inférieurs sont un groupe de plantes qui inclut les Bryophytes (les
plantes non vasculaires) et les Ptéridophytes (les fougères et les plantes vasculaires
inférieures). D’une part, les Bryophytes se divisent comme suit : Hepatophytes
(bryopsidées/hépatiques), Anthocerotophytes (cornifles échinées) et Bryophytes
(mousses). D’autre part, les Ptéridophytes incluent les divisions Psilophytes (psilotums), Lycophytes (lycopodes et isoètes), Sphenophytes (prêle) et Pterophytes
(fougères). Les Bryophytes et les Ptéridophytes ont un cycle de vie qui fonctionne
par alternance de générations. Chez les Bryophytes, le gamétophyte haploïde est
la plante verte que nous voyons; la seule structure diploïde que nous voyons est
le sporange lorsque c’est la saison. Les Ptéridophytes se reproduisent par leurs
spores (ils ne produisent pas de graine) et le sporophyte est la forme dormante
du cycle de vie. Au cours de cette activité d’apprentissage, vous apprendrez les
différentes caractéristiques, les cycles de vie, la distribution, les usages, la collecte
et la préservation des Bryophytes ainsi que des Ptéridophytes. Des activités variées
vous seront proposées, par exemple, la lecture et la prise de notes à propos des
Bryophytes et des Ptéridophytes en général, mais aussi de leurs caractéristiques,
leur classification et de leur importance économique pour la société. Cette activité
d’apprentissage inclut aussi du travail d’observation sur le terrain et se termine
par la rédaction d’un rapport et d’une dissertation. Tout le contenu de l’unité 2
est réalisé pendant cette grande activité d’apprentissage. (Consultez le tableau 2
pour connaître le contenu de l’unité et l’échéancier.)

Concepts clés
Gamétophyte : Gamètes qui produisent une partie du cycle de vie chez les plantes
à alternance de génération. Les gamétophytes sont habituellement haploïdes (n).
Sporophyte : Gamètes qui produisent une partie du cycle de vie chez les plantes
à alternance de génération. Les sporophytes sont habituellement diploïdes (2n).

Schéma montrant l’alternance typique des générations, telle
qu’elle se produit chez des Protistes et des plantes. Source:Biological diversity :
Nonvascular plants and non seed vascular plants (revised
6/18/01) http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/
BioBookDiversity_6.html
Page consultée le 24 août 2006

Université Virtuelle Africaine 33

Alternance de générations : Fait référence à la succession de générations diploïdes (sporophytes) et de générations haploïdes (gamétophytes) en alternance.
Sporange : Structure végétale mère qui produit et qui contient les spores
Système vasculaire : Système spécialisé dans le transport de l’eau et des nutriments organiques. Le système vasculaire est composé des tissus vasculaires
suivants : racine, tige et feuilles.

Liste de lectures pertinentes
Biological diversity : Nonvascular plants and non seed vascular plants http://
www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookDiversity_6.htmlSite
visité le 24 août 2006
Mader, S. (2004) Biology 8th edition. McGraw-Hill, Sydney, Boston
Référence complète : Non-seed plants
http://www.cas.vanderbilt.edu/bioimages/pages/non-seed-plants.htm
Page consultée le 28/8/06.

Liste de ressources à propos des Ptéridophytes
Référence complète : Fern - Wikipedia, the free encyclopedia
From Wikibooks, the open-content textbooks collection
URL : http:www.wikipedia.org/wiki/Pteridophyte
Page consultée le 26 août 2006
Référence complète : Moss - Wikipedia, the free encyclopedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Moss
Page consultée le 28 août 2006

Liste de liens intéressants
Titre : Filicopsida
URL : http://tolweb.org/tree?group=Filicopsida&contgroup=Embryophytes
Page consultée le 28 août 2006
Description détaillée de l’activité : Au cours de cette activité, vous en apprendrez
plus à propos de la diversité et des cycles de vie des Bryophytes et des Ptéridophytes. Vous remarquerez que, chez les Bryophytes, les gamétophytes représentent
la partie dormante du cycle de vie et aussi que la plupart des Bryophytes sont
petits (de 2 à 20 cm de hauteur). En effet, l’absence de système vasculaire limite
la taille des Bryophytes. Les Bryophytes sont composées de parties ressemblant
à des racines (ces parties portent le nom spécifique de «rhizoïdes»), à des tiges
et à des feuilles. Par ailleurs, plusieurs personnes connaissent déjà les mousses
Bryophytes : ces dernières forment un doux tapis dans les environnements humides

Université Virtuelle Africaine 34

et ombragés tels qu’au pied des arbres et sur des roches. Voici les divisions incluses dans le groupe des Bryophytes : bryopsidées/hépatiques (Anthocerophytes),
les cornifles échinées (Hepatophytes) et les mousses (Bryophytes). Pour classer
les Bryophytes, on se fie à la nature du thalle, à l'endroit où sont présentes les
feuilles ainsi qu'à la durée de la phase de croissance juvénile du gamétophyte.
Les Ptéridophytes (fougères et plantes alliées) peuvent être décrites comme étant
les plantes vasculaires les plus simples et les plus anciennes. Les plantes alliées
incluent les divisions Psilophytes, Lycophytes et Sphenophytes; les vraies fougères
font partie de la division Ptéridophytes et ont des structures de vraies feuilles et
de tissus vasculaires. En étudiant les fougères, vous remarquerez que les feuilles
sont les parties proéminentes et que ces dernières sont habituellement pennées ou
bipennées. Au cours de cette activité, vous aurez aussi l'occasion de comprendre
la distribution, la structure et les cycles de vie des Ptéridophytes ainsi que des
Bryophytes. Vous apprendrez aussi comment les différents groupes de végétaux
se sont adaptés à la vie terrestre.

Cycle de vie de la mousse
http://en.wikipedia.org/wiki/Moss
Page consultée le 28-8-06

Université Virtuelle Africaine 35

Activités d'apprentissage
Activité 2.1 : Lectures
Avant de commencer les prochaines activités sur les plantes inférieures, il est
primordial que vous fassiez des lectures approfondies sur le sujet. Allez sur les
sites suivants :
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookDiversity_6.html
visited on the 24th of August 2006 and titled Biological diversity : Non vascular
plants and non seed vascular plants.
http://en.wikipedia.org/wiki/Fern Fern - Wikipedia, the free encyclopedia
Consulté le 28 août 2006
http://en.wikipedia.org/wiki/Moss Moss - Wikipedia, the free encyclopedia
Consulté le 28 août 2006
http://www.cas.vanderbilt.edu/bioimages/pages/non-seed-plants.htm
titled nonseed plants site consulté le 28/8/06
Ces textes à lire vous permettront d'explorer le règne végétal et l'évolution des
plantes. Les caractéristiques (tout particulièrement les cycles de vie), la distribution, la classification ainsi que les valeurs écologiques/économiques des
Bryophytes et des Ptéridophytes sont très bien expliquées dans ces références.
Après vos lectures, consignez vos notes dans un rapport de 10 pages. Ce rapport
doit être organisé selon chacun des sous-titres suivants pour les Bryophytes et
pour les Ptéridophytes :
i) Évolution et classification
ii) Cycles de vie
iii) Distribution
iv) Valeurs économiques et écologiques
Vos notes doivent inclure des diagrammes pertinents, bien étiquetés et bien
référencés.

Activité 2.2

Travail sur le terrain

Visitez une forêt ou un jardin botanique près de chez vous afin d'y étudier la diversité et d'y collecter des Bryophytes ainsi que des Ptéridophytes. Apportez avec
vous un carnet de notes. En mettant à profit vos connaissances acquises grâce à
vos lectures sur les Bryophytes et les Ptéridophytes, observez les types variés
de mousses, de bryopsidées/hépatiques, de cornifles échinées et de fougères.
Collectez aussi des plantes pour réaliser un herbier.

Université Virtuelle Africaine 36

Pendant ce travail sur le terrain, vous devez :
- Noter les endroits d'occurrence des échantillons (habitat)
- Dessiner les parties observables des spécimens recueillis et commenter les
structures présentes chez les divers groupes (par exemple, chez les vraies
fougères, notez les parties ressemblant à des racines [rhizomes], les frondes
pennées et bipennées [feuilles], sores sur la face inférieure de la feuille.
- Comparer et opposer les structures des bryopsidées/hépatiques, des cornifles
échinées et des mousses.
Après votre visite sur le terrain, rédigez un rapport à propos de vos observations
et commentez les adaptations structurales à la vie terrestre chez les Ptéridophytes
et les Bryophytes.
Votre rapport écrit doit aussi inclure le nom et la description des sites visités ainsi
que la ou les dates de visite.

2.3

Évaluation formative

Question : Comparez les Bryophytes aux Ptéridophytes et faites ressortir les
différences entre ces végétaux.
Pistes de réponses : Votre réponse, en 5 pages dactylographiées, doit traiter des
aspects suivants :
i) Système vasculaire
ii) Différentes classes dans chaque groupe
iii) Cycles de vie typiques
iv) Évolution et adaptation à la vie terrestre

Université Virtuelle Africaine 37

Activité 3

Diversité des plantes supérieures

Résumé de l'activité
Cette activité d'apprentissage touchera les aspects de l'évolution, de la classification, de l'identification, de l'écologie et des usages économiques des «Plantes
supérieures» (les Gymnospermes et les Angiospermes). Consultez le tableau 3
(unité 3) pour le contenu et l'échéancier. Les Gymnospermes sont connues en
tant que plantes supérieures produisant des graines «nues», ce qui signifie que les
graines de ces plantes ne sont pas enfermées dans un ovaire. Voici les divisions
des Gymnospermes : Coniferophytes, Gnetophytes, Cycadophytes et Ginkgophytes. Les Gymnospermes possèdent habituellement un feuillage persistant et sont
une source majeure de bois tendre. Les Gymnospermes servent aussi de source
de nourriture. De plus, ils fournissent les huiles essentielles utilisées pour les
savons, désodorisants, désinfectants, produits pharmaceutiques, cosmétiques et
parfums. Enfin, le tanin servant à apprêter les cuirs est tiré des Gymnospermes,
tout comme la térébenthine (cité de http://en.wikipedia.org/wiki/Gymnosperm,
page consultée le 31/08/06). Quant aux Angiospermes (les plantes à fleurs), elles
appartiennent à la division Anthophytes. On trouve des Angiospermes de grosseurs
variées sur la terre et dans l'eau. Les Angiospermes produisent des graines comme
les Gymnospermes; cependant, contrairement à ces dernières, les Angiospermes produisent des fleurs et leurs graines sont enfermées dans un fruit. L'ovule
(graine immature) chez les Angiospermes est exposé lors de la pollinisation; les
grains de pollen doivent toutefois pénétrer le carpelle avant de pouvoir fertiliser
l'ovule. Les divers types de fleurs et la pollinisation seront des sujets traités dans
ce module. Vous apprendrez que les Angiospermes sont un groupe mieux adapté
à la vie terrestre que les autres groupes de plantes. Enfin, les plantes à fleurs sont
utilisées comme source de fibres pour les tissus des vêtements et aussi comme
source de nourriture et de médicaments.

Concepts clés
Alternance de générations : Ceci fait référence à la succession de générations
diploïdes (sporophyte) et haploïdes (gamétophyte) en alternance.
Graines : Ovule mature qui contient un embryon et une réserve de nourriture à
l'intérieur d'une enveloppe protectrice. Chez les Angiospermes, la graine est nue,
c'est-à-dire qu'elle n'est pas enfermée dans un fruit alors que chez les Gymnospermes, c'est le contraire. La production de graine est une des évolutions majeures
chez les plantes. Le jeune sporophyte contenu dans la graine est protégé et a donc
de fortes chances de survie; il peut aussi être dispersé et est en mesure de germer
pour s'établir dans un nouveau lieu.

Université Virtuelle Africaine 38

Fleurs : Structure reproductrice chez les Angiospermes. La fleur est composée de
pétales, d'étamines, de carpelles et de sépales comme le montre la figure ci-dessous. Les pétales (pistil) contiennent les parties reproductrices femelles (stigmate,
style et ovaire); les étamines sont les parties mâles qui sont constituées de filets
et d'anthères. Les fleurs sont très diversifiées (par exemple, en couleurs). Cette
diversité qui est s'adaptée à leur mode de dispersion pour une pollinisation ou
une reproduction efficace.

http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/
BioBookflowers.html Page consultée le 24/8/06
Pollinisation : Transfert de pollen de l'anthère vers le stigmate par l'intermédiaire
d'agents de pollinisation comme le vent et les insectes.
Endosperme : Partie de la graine qui sert à l'entreposage de nourriture. L'endosperme et l'embryon (jeune plant sporophyte) sont enfermés ensemble dans une
enveloppe protectrice.

Liste de lectures pertinentes
Biological Diversity: Seed Plants
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookDiversity_
6.html
Site visité le 24 août 2006
Flowering plant reproduction: Flower Structure
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowers.html
Site
Site visité le 24 août 2006
Mader, S. (2004) Biology 8th edition. McGraw-Hill, Sydney, Boston
Pinophyta
http://en.wikipedia.org/wiki/Conifers, Consulté le 31/08/06

Université Virtuelle Africaine 39

Liste de ressources pertinentes
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowersII.html
Online-Biology-book\BioBookflowersII.html
Stern, K. R. (1985) Introductory Plant Biology . IOWA: Wm C. Brown Publishers.

Liste de liens intéressants
Pinophytes
http://en.wikipedia.org/wiki/Conifers, consulté le 31/08/06
Gymnospermes
http://en.wikipedia.org/wiki/Gymnosperm
consulté le 31/08/06
Plantes à fleurs
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowers.html
consulté le 24/8/06
Plantes à fleurs
http://www.biocrawler.com/encyclopedia/Flowering_plant, consulté le 31/8/06

Description détaillée de l'activité
La diversité des Gymnospermes et des Angiospermes illustre les façons variées
qu'ont les plantes de s'adapter à la vie sur terre. Au cours de cette activité, vous
découvrirez les cycles de vie et la classification des Gymnospermes et des Angiospermes. Voici les divisions des Gymnospermes : Pinophytes - Conifères,
Ginkgophytes - Ginkgo, Cycadophytes - Cycadophytes et Gnetophytes - Gnetum.
Les Angiospermes et les Gymnospermes sont tous deux des plantes vasculaires,
mais seulement les Angiospermes (division Anthophytes) produisent des fleurs.
Voici quelques exemples de familles faisant partie des plantes à fleurs : Cactus,
Moutarde, Menthe, Citrouille, Herbe, Lys, Orchidée et Légumineuse. Vous apprendrez aussi les différentes caractéristiques des Angiospermes et des Gymnospermes
et vous décrirez les différences entre ces deux groupes. Chez les Angiospermes,
il y a deux classes de végétaux, soit les plantes monocotylédones et les plantes
dicotylédones (eudicotylédones). Vous explorerez la structure typique des plantes
à fleurs, vous apprendrez à distinguer les monocotylédones des dicotylédones et
vous découvrirez les majeures tendances évolutives de spécialisation chez les
plantes à fleurs.

Université Virtuelle Africaine 40

Activités d’apprentissage
3.1 Lecture
Allez sur ces sites à propos des Angiospermes et des Gymnospermes
Reproduction des plantes à fleur. Structure de la fleur http://www.emc.maricopa.
edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowers.html
Site consulté le 24/08/06
http://www.emc.maricopa.edu/faculty/farabee/BIOBK/BioBookflowersII.html
Online-Biology-book\BioBookflowersII.html
Consulté le 24/08/06
http://en.wikipedia.org/wiki/Gymnosperm
Consulté le 31/08/06
http://www.biocrawler.com/encyclopedia/Flowering_plant, consulté le 31/8/06
Ces lectures vous permettront d’explorer l’évolution et la classification chez
les Angiospermes ainsi que chez les Gymnospermes. Vous y trouverez aussi les
caractéristiques (particulièrement les cycles de vie), la distribution ainsi que les
valeurs écologiques et économiques. Vos notes de lecture portant sur les Angiospermes et les Gymnospermes doivent être typographiées en caractère 10 à double
interligne et organisées selon les sous-titres suivants :
i) Évolution, diversité, classification et distribution
ii) Reproduction et cycles de vie (ce qui concerne les structures des graines
et des fleurs doit être traité ici)
iii) Valeurs économiques et écologiques
Vos notes doivent inclure des diagrammes et des illustrations pertinentes.

3.2 Diversité des Gymnospermes
Objectifs : Étudier la diversité, le cycle de vie et les structures reproductrices
des Gymnospermes
Introduction : Les formes de vie chez les Gymnospermes incluent les arbres
semblables à des palmiers (cycadophytes), les grands arbres (ginkgo et conifères)
ainsi que les arbustes et les plantes grimpantes (gnetum). Les conifères, comme
les pins, sont les Gymnospermes les plus fréquents de nos jours (Halward et
Steingraeber, 2003). Les cônes mâles et femelles (strobiles) poussent sur le pin,
un sporophyte mature. Les cônes ont besoin de 4 mois à 3 ans pour atteindre leur
maturité et c’est à ce moment que les écailles s’ouvrent, permettant ainsi aux
graines de tomber et d’être dispersées par le vent (http://en.wikipedia.org/wiki/
Conifers). Les cônes mâles sont composés de microsporanges qui produisent un
pollen jaunâtre, sont petits et poussent en groupes sur les branches basses; tandis

Université Virtuelle Africaine 41

que les cônes femelles, plus gros et plus complexes, sont composés de nombreuses
écailles et poussent sur des branches plus hautes des pins.
Marche à suivre
Diversité des Gymnospermes dans votre localité : Partez en visite pour observer
la diversité des Gymnospermes dans votre région (par exemple, allez dans votre
voisinage, au jardin botanique ou dans une forêt où la diversité des Gymnospermes est bien représentée). Servez-vous des connaissances provenant de vos
lectures pour vous aider à identifier les spécimens de Gymnospermes que vous
trouvez. Notez les informations suivantes : date, nom scientifique et nom commun,
description du site ou de l’habitat de la plante, description des caractéristiques
morphologiques de la plante comme la grosseur, la couleur et la forme des feuilles
et le type de graines qui sont présentes s’il y a lieu. Notez les ressemblances et
les différences entre les structures des Gymnospermes que vous observez.
Cycle de vie du pin : Récoltez des cônes mâles et femelles provenant de pins (s’il
n’y a pas de pins dans votre région, allez chercher des spécimens de démonstration
au centre ODeL). Essayez de ramasser des cônes qui sont à différents stades de
croissance. Notez vos observations au sujet de la morphologie des cônes; des
différences entre les cônes à des stades de croissance variées, tout particulièrement
chez les cônes femelles. Vérifiez aussi si des graines sont présentes et notez-le.
Vos observations doivent être accompagnées de schémas bien étiquetés.
Rédigez un rapport détaillant le cycle de vie des pins.

3.3 Diversité des Angiospermes
Objectif : Étudier la diversité des Angiospermes indigènes dans votre région.
Marche à suivre : Nous espérons que vous avez accès à une forêt contenant des
espèces sauvages ou indigènes d’Angiospermes dans votre région. Visitez cette
forêt afin d’y observer la diversité de plantes et d’arbres Angiospermes. Notez
vos observations : date, lieu, stade de croissance, grosseur de l’arbre, forme et
grosseur des feuilles, nom scientifique et nom commun (si possible), présence
ou non de fruits et type s’il y a lieu, organisation des feuilles et nervation. Rédigez un rapport de 3 pages sur la diversité des espèces d’Angiospermes que vous
avez observée. Votre rapport doit être accompagné d’images et de diagrammes
appropriés.

3.4 Parties de la fleur
Objectif : Étudier la diversité et les parties des fleurs.
Marche à suivre : Cueillez au moins 10 types différents de fleurs (il est aussi
possible d’acheter des fleurs, cependant la limite est d’éviter d’avoir le plant de
fleur au complet). Observez l’apparence (fleur simple ou composée), les parties

Université Virtuelle Africaine 42

des fleurs, la symétrie, etc. En expliquant pourquoi, tentez de deviner le mode de
pollinisation de chaque fleur. Utilisez un scalpel pour disséquer les fleurs. Dessinez et étiquetez les parties des fleurs. Rédigez un rapport sur vos observations
et commentez à propos de la diversité des fleurs et des structures de celles-ci.
Illustrez votre rapport de photographies et d’illustrations pertinentes.

3.5 Évaluation formative
Discutez l’affirmation suivante : les Angiospermes sont mieux adaptées à la vie
terrestre que les Gymnospermes.
Pistes de réponses : Répondez en 3500 mots, en traitant des aspects suivants :
i) Évolution des plantes vasculaires à graines
ii) Différences entre les Angiospermes et les Gymnospermes, notamment en
ce qui a trait aux cycles de vie et à la diversité des Angiospermes et des
Gymnospermes
iii) Adaptations structurales à la vie terrestre

Université Virtuelle Africaine 43

Activité 4

Techniques d’herborisation
Résumé de l’activité d’apprentissage
Un herbier est une collection d’échantillons de plantes étalés, séchés et préservés.
L’herbier sert, entre autres, à préserver de façon permanente les spécimens de
plantes afin d’assurer leur accessibilité à ceux qui veulent les étudier. Les herbiers
peuvent être décrits comme des «bibliothèques» de plantes étalées préservées qui
sont classées selon un ordre qui permet de retrouver facilement une plante précise
(Stem, K.R., 1985). Selon l’article Collecting Herbarium Specimens provenant
de http://artemis.austincollege.edu/acad/bio/gdiggs/collecting.htm (consulté le
29/8/06), les fonctions d’un herbier sont : i) Collection de référence d’une valeur
inestimable utilisée comme moyen d’identification des plantes ii) Préservation
des spécimens de plantes (les spécimens de plantes peuvent durer indéfiniment
s’ils sont protégés correctement; aussi, les herbiers permettent d’avoir accès en
tout temps aux plantes qui ne sont pas présentes pendant toute l’année) iii) Outil
de recherche qui permet de garder de nombreuses espèces de plantes afin de les
étudier et de les comparer étant donné qu’il est impossible de garder des milliers
de spécimens vivants. Plusieurs étapes sont importantes pour collecter et préserver
les plantes. Le matériel nécessaire inclut : des végétaux (la plante au complet si
possible); des parties de plantes telles que les feuilles, racines, graines, fleurs et
fruits; des contenants; des poches kaki; du papier journal; une presse à plantes;
un cahier ou un classeur; des couteaux; une pelle et une pioche; des étiquettes.
Les étapes de créations d’un herbier sont : collecter les plantes, les presser, les
sécher, procéder au montage des plantes, les étiqueter et les cataloguer. Notez que
tous les groupes de plantes peuvent être collectées et préservées dans un herbier
et, comme il a été mentionné précédemment, les techniques d’herborisation sont
un exercice qui englobe la totalité de ce module.

Glossaire/concepts clés
Herbier : Collection de spécimens de plantes préservés. Un herbier, entre autres,
sert à préserver les spécimens de façon permanente afin d’assurer leur accessibilité
à ceux qui veulent les étudier.
Presse à plantes : Un appareil servant à aplatir et à sécher les échnatillons de
plantes. Cet appareil consiste habituellement en deux planches ou deux cadres
légers et d’une paire de sangles ou de cordes. Cette définition provient de http://
www.herbarium.unc.edu/chpt31.html consulté le 11/09/06.
Montage : Le montage est le fait de fixer le spécimen de plante séché à du «papier à herbier». Habituellement, on utilise de la colle pour fixer l’échantillon à
préserver; toutefois, il est aussi possible de l’attacher avec des petites sangles
ou des épingles. La plante devrait être placée de façon à mettre en évidence les
détails.

Université Virtuelle Africaine 44

Catalogage des plantes : Façon d’organiser les plantes dans un herbier selon un
ordre précis (qui doit respecter un ordre scientifique particulier).
Espèces végétales protégées : Ce sont des plantes qui sont protégées par des lois.
Habituellement, la plupart d’entre elles sont des espèces en danger de disparition.
Vous devez donc obtenir une permission pour accéder à ces plantes. Toute forme
de collecte de ces plantes sans permission est interdite.

Liste de lectures pertinentes
Herbaria
http://en.wikipedia.org/wiki/Herbarium
Page consultée le 11/09/06
http://artemis.austincollege.edu/acad/bio/gdiggs/collecting.htm
(Page consultée le 29/8/06)
A Herbarium
http://www.funsci.com/fun3_en/herb/herb.htm
(Page consultée le 11/09/2006)

Liste de ressources utiles
Vous trouverez des ressources pertinentes dans les livres à propos des plantes,
de leur diversité et de leur classification à votre bibliothèque locale ou au Centre
national/local d’herborisation (National/local Herbarium).

Liste de liens intéressants
A Herbarium
http://www.funsci.com/fun3_en/herb/herb.htm
Page consultée le 11/09/2006

Université Virtuelle Africaine 45

Description détaillée de l’activité
La création d’un herbier n’est pas une activité restreinte aux personnes qui ont
suivi des cours particuliers – tout le monde peut créer son herbier en utilisant
du matériel simple et des techniques standards. Au cours de cette activité, vous
allez apprendre comment recueillir des plantes et créer un herbier, ce qui vous
aidera à devenir familier avec les plantes de votre environnement et à apprécier
la diversité de plantes qui existent en termes de morphologie et d’identité. Il est
possible d’herboriser à partir de plantes qui proviennent de partout (forêts, villes,
prairies et montagnes). Vous devez toujours demander la permission aux autorités
responsables et plus particulièrement lorsque vous récoltez des plantes dans les
jardins et dans les parcs. Voici ce dont vous aurez besoin pour créer votre herbier :
plantes, contenants ou poches kaki, papier journal, presse à plantes, cahier ou
classeur, plastique protecteur transparent, couteaux, pelle ou pioche, étiquettes.
La plante au complet ou, au moins, ses parties principales (fleurs, tiges, racines,
feuilles, graines, etc.) doivent être récoltées puisqu’elles sont requises pour l’identification. Les étapes de la création d’un herbier sont : la collecte des plantes, le
pressage, le séchage, le montage, l’étiquetage et le catalogage. La création d’un
herbier nécessite la référence à certains guides, soit des livres ou des dépliants,
qui contiennent de l’information et des photos ou des illustrations des plantes.
Ces guides vous aideront à bien identifier les plantes.

4.1 Activité : Projet de création d’un herbier
Objectif : Pratiquer les techniques d’herborisation
Marche à suivre : Lisez l’article sur les herbiers provenant de http://www.funsci.
com/fun3_en/herb/herb.htm, consulté le 11/09/2006, ce qui vous aidera à clarifier
les détails sur comment créer un bon herbier scientifique. Partez en excursion pour
récolter des plantes provenant de tous les groupes (Bryophytes, Ptéridophytes,
Angiospermes et Gymnospermes) dans le but d’en faire un herbier. Apportez
avec vous le matériel nécessaire qui peut inclure, par exemple : des classeurs en
carton avec des couches de papier journal, des sacs de plastique, un carnet de
note, des étiquettes, des poches kaki, des gants résistants ainsi qu’une pelle et
une pioche. Choisissez une aire à étudier qui a une large population de plantes
indigènes ou sauvages. Collectez délicatement autant de plantes ou de parties de
plantes que possible, comme des graines, feuilles, tiges, racines et fleurs. Placez
les plantes entre des couches de papier à l’intérieur d’une presse à plante, ce qui
vous permettra de les aplatir séparément. Les détails sur la façon de préparer vos
spécimens de plantes sont donnés sur les sites http://www.funsci.com/fun3_en/
herb/herb.htm, consulté le 11/09/2006; http://en.wikipedia.org/wiki/Herbarium,
consulté le 11/09/06

Université Virtuelle Africaine 46

http://artemis.austincollege.edu/acad/bio/gdiggs/collecting.htm, consulté le
29/8/06. Utilisez ces références et toute autre référence pour vous aider à réaliser
vos herbiers.

À la fin de ce projet, vous devez rédiger un rapport selon le format
suivant :
Titre du projet et accréditation : par exemple, Projet d’herbier : la diversité des
plantes dans les forêts de Mukuvisi, Harare, Zimbabwe.
Projet par : Nom de l’étudiant, titre du cours et centre d’études/université, année
d’étude.
Remerciements : Remerciez toutes les personnes qui ont contribué au succès de
votre travail, soit grâce à leurs idées, à leur financement ou à leur permission.
Table des matières : Liste des chapitres, des sections, des tableaux, des illustrations et indications des pages correspondantes dans le document
Introduction : Présentez les détails à propos des herbiers; par exemple, comment
et pourquoi sont créés les herbiers. Traitez aussi de la collecte des plantes, de la
préservation de celles-ci ainsi que des lois qui régissent la cueillette de plante.
Mentionnez les informations déjà connues dans le domaine et qui font partie du
catalogue.
Objectifs : Dites pourquoi vous réalisez ce projet et quel est le but visé par ce
projet.
Matériel et méthodes : Description du site – nom et carte
Nommez en détail quels ont été les outils utilisés
Détaillez ce que vous avez collecté durant votre excursion
Expliquez comment les plantes ont été préservées (par exemple, pressage, montage, etc.)
Résultats : Donnez les détails des résultats obtenus à propos de la diversité des
plantes, de leur classification et de leur identification, de leur habitat et des caractéristiques de celui-ci, des utilités des plantes, etc. Vos montages, photographies
et croquis des plantes doivent être inclus.
Discussion : Interprétez vos résultats. Par exemple, expliquez pourquoi il y avait
une si grande diversité de plantes en faisant le lien avec l’écologie et les autres
facteurs environnementaux. Discutez à propos des limites et des contraintes auxquelles vous avez dû faire face et donnez des suggestions pour les surmonter.
Références : Tous les ouvrages cités doivent être listés correctement ici.
Annexes : Vous pouvez ajouter des informations supplémentaires ici telles que
des cartes, des données brutes et des tableaux.

Université Virtuelle Africaine 47

4.2 Évaluation formative
Rédigez un essai à propos des différentes étapes et des détails importants dans
la création d’un herbier.
Pistes de réponses : Dans votre introduction, définissez ce qu’est un herbier
et décrivez les utilités et l’importance d’un herbier. Vous devez aussi décrire
clairement comment, quand et où recueillir des plantes ainsi que quoi récolter
précisément. Décrivez les outils qui sont utilisés ou qui sont nécessaires pour
herboriser. Expliquez quelles informations il est important de récolter lors du
travail sur le terrain. Traitez d’une façon précise et concise des points suivants :
du pressage des plantes et des différentes techniques pour le faire, du séchage, du
montage, de l’étiquetage et du catalogage. Vous devez aussi donner des exemples
de manières d’identifier les plantes.

Université Virtuelle Africaine 48

XV. Synthèse du module
À la fin de ce module, vous devez connaître la diversité qui existe chez les algues et
les plantes. Le contenu de ce module est organisé en 3 unités et 4 grandes activités
d’apprentissage. Chaque activité d’apprentissage inclut plusieurs sous-activités
telles que la lecture de texte, le travail sur le terrain et en laboratoire ainsi que
des dissertations ou des projets. Le contenu de l’unité 1 a été vu lors de l’activité
d’apprentissage 1; celui de l’unité 2, lors de l’activité d’apprentissage 2; celui de
l’unité 3, lors des activités d’apprentissage 3 et 4. Bien que les algues ne soient
pas des plantes, elles sont étudiées en même temps que les plantes puisque les
experts croient que les algues vertes photosynthétiques ont évolué pour devenir
des plantes. Il est très important de comprendre l’évolution des plantes inférieures
jusqu’aux plantes supérieures, tout particulièrement en ce qui a trait aux tendances
évolutives majeures en matière d’adaptation à la vie terrestre. Tout d’abord, les
Bryophytes sont la forme la plantes non vasculaires plus simple de plantes composées d’un appareil végétatif indifférencié (thalle). Quant aux Ptéridophytes, bien
qu’ils soient primitifs comme les Bryophytes et qu’ils soient des, ils possèdent
tout de même des structures qui ressemblent à des racines, à des tiges et à des
feuilles. Ces structures permettent aux Ptéridophytes d’être mieux adaptés à la
vie terrestre que les Bryophytes. Ensuite, il y a les plantes supérieures qui sont
des plantes vasculaires pouvant produire des graines et faisant partie soit de la
division Angiosperme, soit de la division Gymnosperme. Les Gymnospermes ne
produisent pas de fleurs tandis que les Angiospermes sont des plantes à fleurs. Vous
devez être en mesure de décrire la classification et les caractéristiques générales
des algues et de chaque groupe de plantes. Vous devez aussi pouvoir distinguer
les divisions et nommer des membres appartenant à chaque division. Par ailleurs,
vous devez être capable de décrire les cycles de vie de chaque groupe d’algues et
de plantes. Vous devez pouvoir apprécier les similitudes et les différences dans les
cycles de vie de ces groupes et à l’intérieur des divisions de chaque groupe. De
plus, vous devez bien décrire le passage de cycles de vie nécessitant un habitat
aquatique vers des cycles de vie adaptés à la vie terrestre. Vous devez aussi faire
les liens entre les différents cycles de vie. Les divers membres chez les algues
et chez les plantes occupent des habitats variés et ont des fonctions écologiques
différentes. Il est important que vous puissiez décrire l’écologie et les fonctions
écologiques (positives ou négatives) des algues et des plantes. L’appréciation
de l’importance économique des algues et des plantes fait partie intégrante de
ce module. Vous devez donc décrire l’importance économique des algues et des
plantes. Enfin, la maîtrise des techniques d’herborisation est primordiale. Vous
devez être en mesure de collecter, de préserver et d’identifier les algues et les
plantes. Vous devez aussi pouvoir décrire leurs caractéristiques morphologique,
leur diversité et leur écologie.


Documents similaires


Fichier PDF diversite des algues et des plantes
Fichier PDF 4 l2s3 racines tiges
Fichier PDF chap 10 ccl
Fichier PDF chap 8
Fichier PDF chap 9
Fichier PDF chap 3


Sur le même sujet..