TRACT PSE N°1 .pdf


Nom original: TRACT PSE N°1.pdfAuteur: le prospecteur

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Publisher 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/02/2013 à 19:39, depuis l'adresse IP 109.209.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2891 fois.
Taille du document: 772 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Lettre aux salariés n°1

Février 2013

INFORMATION SUR LE PROJET DE
REORGANISATION
SCA
Faisant suite à la réunion du C.C.E (comité central d'entreprise) et aux annonces de réorganisation
imposée par le nouveau Groupe SCA, la Direction a réuni les membres du C.E (comité d'entreprise) de Hondouville en
réunion extraordinaire le 31 janvier.
L’ordre du jour était :« INFORMATION du C.E sur le projet de réorganisation des fonctions commerciales,
marketing et fonctions supports de SCA Tissue France suite à l’acquisition des activités européennes
« tissue » de Georgia Pacific ».
Après une présentation des données économiques générales et de l’entreprise, la direction a donc affirmé
qu’il était nécessaire de se séparer de plus de 160 postes (dont 57 postes sur le site de Hondouville !), pour arriver
« à une organisation plus adaptée, performante et opérationnelle rapidement ».
Pour FO il n’en n’est pas question : la rapidité n’est pas de mise chez nous, lorsque «l’humain » est à
prendre en compte, bien au contraire !
Les données économiques, qui justifieraient cette réorganisation, portent essentiellement sur des résultats
partiels du groupe SCA (AFH)... Or, SCA est un groupe mondial qui dégage des bénéfices importants, aussi
les suppressions de postes annoncées n’ont aucun fondements économiques et peuvent être combattues jusqu’en
justice s’il le faut !
Depuis le rachat, le maître mot est ECONOMIES ; ainsi ce projet de réorganisation préconise un nouveau
siège en Ile de France qui va regrouper en 1 seul point, tous les effectifs de Roissy, Bois-Colombes, Hondouville et
St Etienne. Et pourtant, il y a, à Hondouville, des locaux qui ne coûtent rien, qui sont amortis depuis longtemps, et
qui seraient vides prochainement ? Et il faudrait payer de la superficie supplémentaire pour loger du personnel qui
ne veut pas être délocalisé ??? Où seront les économies face aux loyers, aux remboursements de frais de déplacement supplémentaires ? …
Un autre mot clé est : SECURITE : qu’en sera-t-il pour tous les salariés qui auront des heures de transport pour
aller travailler, qui verront leur temps de travail cumulé à des temps de déplacement ????
Fatigue et stress sont-ils compatibles avec sécurité ?
Au 21ème siècle, ère de la communication et du travail à distance, il n’est pas nécessaire de déplacer les salariés pour travailler ! Nous disons donc stop à cette gagerie !
Le syndicat F.O SCA France œuvrera pour le maintien des effectifs partout notamment sur le site de
Hondouville, qui est gravement affecté. Des solutions sont à trouver et à mettre en œuvre pour permettre au
plus grand nombre de travailler sereinement et arrêter de faire les frais de cette mondialisation subie.
Ensembles tous solidaires nous lutterons contre cette réorganisation, car nous connaissons le passé
douloureux de SCA en France ! Aussi, dès, aujourd’hui chaque salarié va devoir se mobiliser, car nous

sommes tous concernés par ce projet !
N’hésitez pas à revenir vers votre équipe FO pour transmettre vos questions et suggestions.

FO SCA TISSUE FRANCE HONDOUVILLE
http://www.fo-hondouville.fr/
mail : fo-sca@orange.fr
TEL : 02 32 25 06 62


Aperçu du document TRACT PSE N°1.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


TRACT PSE N°1.pdf (PDF, 772 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


tract pse n 1
licenciement motif eco
3778210
emploi 1ere annee 2010 provisoire
emploi 1ere annee sem2
arteo conseil catalogue formations

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.007s