Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



compta tp3 .pdf



Nom original: compta-tp3.pdf
Titre: Microsoft Word - Document2
Auteur: Mathilde Cooijmans

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.7.3 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/02/2013 à 22:34, depuis l'adresse IP 109.88.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1825 fois.
Taille du document: 174 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Attention !
Fichier créé par Mathilde Cooijmans.
Ce document a été créé dans le but d’aider les étudiants. Malgré tout, je vous
conseille de ne pas « sécher » vos travaux pratiques ; même si vous ne comprenez pas
tout là-bas et que ce document vous suffit, assister à votre cours permettra à votre
cerveau déjà fort malmené d’ « encoder » les informations et de le « former » à la
logique de la comptabilité. Au final, c’est un gain de temps !
Si vous avez des questions supplémentaires ou si quelque chose dans ce document ne colle pas
ou ne semble pas logique/correct ; vous pouvez me contacter par email :

mathilde@kevinthibaut.com

Je peux aussi donner des cours individuels ou par 2/3 maximum à la bibliothèque de
l’ULB ou éventuellement à domicile si c’est facile d’accès en transports en commun, même
pendant les vacances de Pâques. Je recommence alors séance par séance avec vous et à votre
rythme en essayant de vous donner le plus d’explications et de cas concrets possibles. Point
négatif, je demande tout de même une petite rémunération (je fais déjà bénévolement ce
fichier, faut pas pousser mémé dans les orties non plus ;D) ; celle-ci s’élève à 5 euros de
l’heure (et par personne aussi du coup). Plus cher qu’une bière mais peut-être plus utile au
final.

Bon courage, bonne étude, et bon amusement ! ;-)

Comptabilité : TP 3
Annexes disponibles à la fin des exercices, n’oubliez pas de les consulter !
Exercice 7

Travail à faire :
A) Enregistrez toutes les opérations ci-dessous uniquement au grand livre (avec PCMN) et
faites part à l’organe de gestion des avantages et inconvénients, des points de vue
comptable, financier et fiscal, de l’amortissement linéaire versus l’amortissement
dégressif.
B) Identifiez les rubriques qui conviennent dans les schémas du bilan et du compte dé
résultats ainsi que l’état de l’annexe y relatif.

Le 01/10/2011, le société MMC achète, à crédit, 3 machines au prix unitaire de 4.000€ plus
21% de TVA. Les frais d’installation de ces 3 machines sont de 1.250€ plus 21% de TVA.
Opération 1
Comptabilisez l’achat des machines sachant que les frais d’installation sont pris en charge par l’exercice 2011
(ils auraient pu être « activés » avec les machines).
2310    Machines  (A)        
(1)  
 12.000,00  €    
 
 
440  

 
 
Fournisseurs  
   
(P)  

 
 

 
 

   

 
   
   
   
   
 
 
 
   
   
 14.520,00  €     (1)    
 1.513,00  €     (1)    
 

411  
(1)  
(1)  

 TVA  à  récupérer  (A)    
 2.520,00  €    
 263,00  €    

 
610  
(1)  

 Services  et  biens  divers  
('C)    
 1.250,00  €    

 

 

   
   
   

 
 

   
   
   
   

 
 

Explications : Elles ne me semblent pas nécessaires pour cette opération, il suffit de
connaître le principe du grand livre (compte en T), de savoir mettre les différents
montants au débit et au crédit et de reconnaître les comptes à utiliser dans le PCMN.
Déjà demandé comme exercice aux TP 1 et 2, donc si il y a encore des soucis à ce
niveau là, il faut simplement revenir en arrière et bien relire.

Opération 2
Elaborez les tableaux d’amortissement linéaire et dégressif au taux constant et base variable, sur base d’une
durée de vie probable de 5 ans (et sans prorata temporis)
Rappels théoriques :
o Taux d’amortissement linéaire ? 100/(durée de vie du bien)
o Taux d’amortissement dégressif ? 2x le taux d’amortissement linéaire

Tableau d’amortissement linéaire d’une machine
Année
Valeur
Annuités
d’acquisition
2011
4.000 €
800 €
2012
4.000 €
800 €
2013
4.000 €
800 €
2014
4.000 €
800 €
2015
4.000 €
800 €

Annuités
cumulées
800 €
1.600 €
2.400 €
3.200 €
4.000 €

Valeur nette
comptable
3.200 €
2.400 €
1.600 €
800 €
0€

Explications
o Année : la première année en premier, puis toutes les années ; ici nous
amortissons sur 5 années, nous notons donc 5 années sur 5 lignes.
o Valeur d’acquisition (VA) : 4.000€ - ne changera pas puisque la machine nous
coûte 4.000€ quand on l’achète, et ce montant ne peut pas être changé
(puisqu’on l’achète une fois pour toute). On note donc 4.000€ sur chaque ligne.
o Annuités : On effectue le calcul pour le taux d’amortissement linéaire afin
d’obtenir les annuités ; ici, notre calcul sera de 100/5 = 20, donc 20% de la VA.
20% de 4.000€ nous donne 800€ en annuité.
o Annuités cumulées : comme son nom l’indique, c’est l’accumulation, la somme,
des annuités. La première année nous avons donc 1 annuité de 800€, la
deuxième année 2 annuités de 800 € (donc 1.600€ d’annuités cumulées), la
troisième année 3 annuités de 800€ (donc 2.400€ d’annuités cumulées), etc.
o Valeur nette comptable (VNC) : C’est la VA diminuée des annuités cumulées. La
première année, nous avons la VA de 4.000€ diminuée de la première annuité
de 800€ ; donc 3.200€. La deuxième année, la VA de 4.000€ diminuée des
annuités cumulées ayant pour montant 1.600€ (2x800), donc 2.400€, etc.

Tableau d’amortissement dégressif d’une machine
Année
Valeur
Annuités
d’acquisition
2011
4.000 €
1.600 €
2012
4.000 €
960 €
2013
4.000 €
800 €
2014
4.000 €
640 €
2015
4.000 €
0€

Annuités
cumulées
1.600€
2.560€
3.360€
4.000€
4.000€

Valeur nette
comptable
2.400 €
1.440 €
640 €
0€
0€

Explications
o Année : la première année en premier, puis toutes les années ; ici nous
amortissons sur 5 années, nous notons donc 5 années sur 5 lignes.
o Valeur d’acquisition (VA) : 4.000€ - ne changera pas puisque la machine nous
coûte 4.000€ quand on l’achète, et ce montant ne peut pas être changé
(puisqu’on l’achète une fois pour toute). On note donc 4.000€ sur chaque ligne.
o Annuités : lors d’un amortissement dégressif, on utilise le taux linéaire
multiplié par 2 ; nous obtenons ici 40%.
- La première année, 40% de 4.000 € font 1.600 €
- La deuxième année, 40% de la VNC (2.400€) = 960€
- La troisième année, 40% de la VNC (1.440€) = 576€ ; on obtient ici une
annuité inférieure à celle obtenue lors de l’utilisation de l’amortissement
linéaire. A ce moment-ci, on peut « reprendre » les chiffres de
l’amortissement linéaire, nous notons donc ici 800€ en annuité !
- La quatrième année, la VNC est inférieure à une annuité de l’amortissement
linéaire ; nous notons alors ce qu’il reste à amortir, c’est-à-dire 640€.

o
o

La cinquième année, il ne reste rien en VNC, nous cessons donc d’amortir
puisqu’il ne reste plus rien à amortir.
Annuités cumulées : même système que l’amortissement linéaire.
VNC : Comme l’amortissement linéaire, la VA – les annuités cumulées.

Opération 3
Comptabilisez le premier amortissement dans les deux hypothèses (amortissement linéaire et amortissement dégressif).
6302 Dotations aux amortissements sur immeubles incorporels
2319 Amortissements actés sur machines
!!! On a calculé les tableaux pour une seule machine ; ici il faut bien comptabiliser les trois
machines achetées, ne vous faites pas avoir à l’examen !!!
Amortissement linéaire :
6302   Dotations  
(3)  
2400  

 (…)    

   
   

2319  

 Amortissements  (…)    

 
   

 

   

2319  

 Amortissements  (…)    

 
   

 

 

2400  

   
(3)  

 

Amortissement dégressif :
6302   Dotations  
(3)  
4800  

 (…)    
   

4800  

   
(3)  

Opération 4
Pour cette opération il suffit de prendre les numéros de PCMN de chaque compte et de les
replacer correctement dans le bilan (actifs et passifs) et le compte de résultats (charges et
produits) ! Par exemple, Machines (compte 2310) ira dans le bilan, code 23 « Installations,
machines et outillages ».
Opération 5
En 2014, notre machine (VNC) vaut encore 1.600. La valeur d’acquisition est de 4.000€
Attention, j’ai un peu loupé ce qui a été fait en TP pour cette opération, j’ai donc effectué tout ça en me basant
uniquement sur le cours théorique et les synthèses théoriques disponibles sur le BE. Normalement elles sont
justes, puisqu’elles suivent la théorie, mais si vous avez eu autre chose (un autre intitulé de compte, par exemple),
en TP, vous pouvez m’en faire part pour que je corrige/ajoute tout ça ici !
a) vente, à crédit, de la 1ère machine au prix de 2.500€ plus 21% de TVA
à Il y a donc plus-value puisque nous vendons la machine plus chère que sa VNC.
451  
   
   
2319  
 (5a)  
   
   
   

 TVA  à  payer        
   
   
 525,00  €    
(5a)  
   
   
   
 Amortissements  actés  sur  machines    
 4000,00  €  
 800,00  €     (2011)    
   
 800,00  €     (2012)    
   
 800,00  €     (2013)    
   
 1.600,00  €   (5a)  

   
   
   
   
   
   
   
   

2310  
(1)  
   
400  
(5a)  
   
   
   

 Machines    
 4.000,00  €    
   
 Clients    
 3.025,00  €    
   
   
   

   

   
4.000,00  €     (5a)    
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

   
763  
   
   

   
   
 PV  sur  réalisation  d'act.  Imm.    
   
 900,00  €    
   
   

       
   
(5a)    
     
 

   

   

   

   

 
 
 

 
 
 

 
 
 

 
 
 

Explications
Nous avions avant de commencer l’opération la machine au débit pour 4.000€, ainsi
que les amortissements de 2011, 2012 et 2013 (note : nous sommes en 2014 pour
cette opération, mais nous n’avons pas encore encodé l’amortissement de 2014
puisque celui-ci se fait normalement le 31/12/2014…).
Qu’avons-nous encodé ensuite ?
o Puisque la machine va sortir de l’entreprise (avec la vente), il faut « l’effacer »
de la comptabilité en l’annulant : nous encodons donc 4.000€ au crédit de
Machines (2310), qui nous donnera un solde de 0€
o Il faut aussi « terminer » l’amortissement de la machine, et l’effacer de la
comptabilité puisque la machine aura été, dans l’image virtuelle de la
comptabilité, amortie et sortie de l’entreprise. Nous ajoutons donc les deux
annuités restantes au crédit, donc celles de 2014 et de 2015, ce qui nous fait
1.600€ ; et au débit, nous encodons les 4,000€ qui sont la somme de toutes les
annuités à la fin de notre amortissement (et aussi notre valeur d’acquisition,
forcément !), ce qui clôture bien notre compte d’amortissements.
o Ensuite, nous encodons la plus-value qui a été générée par la vente de notre
machine, qui est de 900 € (puisque nous l’avons vendue 2.500€ alors qu’elle en
vendait comptablement 1.600€). Les 900€ sont encodés dans le compte 763,
plus-value sur réalisation d’actifs immobilisés. Encodée au crédit puisque
compte de produit (classe 7).
o Dans le compte Clients, nous encodons le prix total de la vente, donc la
machine et la TVA, ce qui nous fait 3.025€.
o Et dans le compte TVA à payer (puisque c’est une vente soumise au régime de
la TVA), nous notons les 525€ de TVA.

b) vente, à crédit, de la 2ème machine au prix de 300€ plus 21% de TVA
à Il y a moins-value puisque nous vendons la machine moins chère que sa VNC.
400  

 Clients        

(5b)  
 

 

 

 

 

 

 663  

 

(5b)  
 
451  
 

2319  

 Amortissements    

 363,00  €        

 

   

   

   

   

 

 

   

   

 

 

   

 

 

       
 

 2310    

  D'actifs  imm.    
 MV  sur  réal.  
 1.300,00  €        
 TVA  à  payer        

 

   

   
   
 63,00  €     (5b)    
 

(5b)  

 4.000,00  €    

(1)  

   

 800,00  €    

(1)  

 800,00  €    

(1)  

 800,00  €    

(1)  

 1.600,00  €     (5b)  
 Machines          
 4.000,00  €    

 

   

 4.000,00  €     (5b)  

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les explications, c’est exactement le même système que pour une plus-value, sauf que le
compte plus-value est une moins-value dans notre cas ici (puisque nous effectuons une moinsvalue lors de notre vente…). En exercice, essayez de vous expliquer à haute voix la procédure
pour cette opération ! ;-)

c) mise au rebut de la troisième machine (déclassée prématurément)
1) On effectue d’abord l’écriture pour mettre en ordre les amortissements
6602 Dotations aux amortissements exceptionnels sur imm. Corporelles
à 2319 Amortissements actés sur machines.
6602    Dotations  (…)        
(5c)  

 1.600,00  €        

 

 

 

 

 

 

   

2319  

   

   

   

   

 

 

   

 

 

   

 

 

   

 Amortissements  actés  (…)    

   

 800,00  €    

(1)  

 800,00  €    

(1)  

 800,00  €    

(1)  

 
   

 1.600,00  €     (5c)  

2) Ensuite on effectue l’écriture pour effacer la machine de la comptabilité
2319 Amortissements actés sur machines
à 2310 Machines.
2310  

 Machines        

   

2319  

 Amortissements  actés  (…)    

   

 4.000,00  €     (5c)    
 

 

 

   

   

 

 

 

 

   

   

 

 

 

 

   

 

 

(1)  

 4.000,00  €    

(5c)  

 4.000,00  €    

   

 800,00  €    

(1)  

 800,00  €    

(1)  

 800,00  €    

(1)  

 1.600,00  €     (5c)  

Exercice 8

Travail à faire :
Refaites les tableaux d’amortissement linéaire et dégressif de l’exercice 7 dans l’hypothèse où
la société MMC pratique l’amortissement « prorata temporis » au cours de la 1ère année.
Prorata temporis à On ne tient compte dans notre calcul que de la durée qui sépare la date
d’acquisition du bien (ici 01/10/2011) et la date de clôture des comptes (31/12/2011).
Il faut retenir qu’en général, une année comptable comporte 360 jours (12 mois de 30 jours).
Tableau d’amortissement linéaire d’une machine, prorata temporis
Année
Valeur
Annuités
Annuités
d’acquisition
cumulées
2011
4.000 €
200 € (1)
800 €
2012
4.000 €
800 €
1.000 €
2013
4.000 €
800 €
1.800 €
2014
4.000 €
800 €
2.600 €
2015
4.000€
800 €
3.400 €
2016
4.000 €
600 € (2)
4.000 €

Valeur nette
comptable
3.800 €
3.000 €
2.200 €
1.400 €
600 €
0€

(1) 1/10 à 31/12 ; cela nous fait 3 mois, donc ¼ d’année. On divise donc l’annuité de
2011 par 4, ce qui nous fait 200 €, notre annuité prorata temporis.
(2) Comme il ne nous reste, fin 2015, que 600 € ce qui est moins que notre annuité de 800
€, on n’amortira que 600€

Tableau d’amortissement dégressif d’une machine, prorata temporis
Année
Valeur
Annuités
Annuités
d’acquisition
cumulées
2011
4.000 €
400 € (1)
400€
2012
4.000 €
1.440 € (2)
1.840€
2013
4.000 €
863 € (3)
2.704€
2014
4.000 €
800 € (4)
3.504€
2015
4.000 €
496 € (5)
4.000€

Valeur nette
comptable
3.600 €
2.160 €
1.296 €
496 €
0€

On calcule ¼ de l’annuité sans prorata temporis (qui était de 1.600€) à 400 €
On calcule nos 40% (comme dans l’exercice sans p.t.) sur la VNC précédente
De même que le 2
40% de 1.296€ nous donne 518,4€ ; c’est moins que l’annuité dans le cas de
l’amortissement linéaire, alors on préfère prendre celle-ci ; on note donc 800 €.
(5) On prend le montant qu’il nous reste puisqu’il est inférieur à l’annuité de 800 €.
(1)
(2)
(3)
(4)


Documents similaires


Fichier PDF amort lineaire problemes de calcul
Fichier PDF compta grl amortissements
Fichier PDF les amortissements
Fichier PDF 1ainteretsimple
Fichier PDF correction fiscal
Fichier PDF ex corri comp 2


Sur le même sujet..