A21 Anglet Plan actions .pdf



Nom original: A21_Anglet_Plan_actions.pdfTitre: C207 110119 Intro V6Auteur: Michaël TOMA

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Pages / Mac OS X 10.6.6 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/02/2013 à 19:53, depuis l'adresse IP 89.3.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1129 fois.
Taille du document: 5 Mo (56 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


A4agenda21:Mise en page 1 23/12/10 13:55 Page1

Sommaire
Edito
Reconnaître les défis et y répondre ensemble
Eléments de contexte
Les éléments structurants de l'Agenda 21 d'Anglet
La déclinaison du Plan Climat de l'Agglomération
Une concertation à différents niveaux
Compétences sur le territoire : qui fait quoi ?
Anglet fait son Agenda 21
3 thèmes, 11 enjeux, 32 actions
Comment lire les fiches actions ?

3
4
5
6
7
8
9
10
12
13

Les plans d’actions
Thème 1 : Ville nature
Thème 2 : Ville pour tous
Thème 3 : Ville responsable

14
26
40

Sigles et abréviations
Remerciements

53
54

Les nouveaux enjeux du Développement
Durable exigent une réponse immédiate et
une mobilisation de chacune et chacun
d’entre nous. Naturellement, la tâche n’est
pas facile puisqu’elle exige de rompre avec
les schémas de pensée traditionnels.!
Aussi, consciente de notre responsabilité,
notre équipe municipale a décidé d’agir. Nous
avons entrepris une démarche construite de
Développement Durable, avant tout progressive et pragmatique, basée sur des actions
concrètes et mesurables, qui est devenue un
principe d’action général de notre politique
municipale.
Cette pédagogie par l’action a une traduction
concrète au titre de l’exemplarité et a
pleinement porté ses fruits, puisque le
Développement Durable est dorénavant
intégré dans tous les services municipaux
comme en témoigne le guide de l’exemplarité
municipale.
Anglet sait pouvoir compter sur une
mobilisation active de ses agents municipaux,
de ses citoyens et des acteurs publics et
privés qui se sont déjà fortement investis en
accompagnant la démarche de la ville. Ils ont
été une réelle force de proposition.

Je suis heureux de vous communiquer, après
validation du comité de pilotage de l’Agenda
21 d’Anglet et du conseil municipal du
8! février 2011 la traduction fidèle de nos
réalisations passées et surtout de nos
propositions d’actions qui engagent la ville
pour les années à venir.
Deux enjeux ont été retenus comme
prioritaires :
L’ U R G E N C E E C O L O G I Q U E E T L E S
SOLIDARITES. Ces enjeux sont déclinés sur
3! thèmes garants de notre développement
durable :
‣ Anglet, ville nature,
‣ Anglet, ville pour tous,
‣ Anglet, ville responsable.
Ces choix constituent une base riche et
a m b i t i e u s e re p o s a n t s u r l e p r i n c i p e
d’amélioration continue et nécessitent un
effort et une volonté commune partagée par
tous.
Ensemble, poursuivons cette dynamique,
pour faire d’Anglet une ville pilote et
exemplaire en matière de Développement
Durable.

Jean ESPILONDO
Maire d’Anglet

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 3

Reconnaître les défis et y répondre ensemble
Lors de notre installation à la
tête de la municipalité
d’Anglet, en 2008, le Maire,
Jean ESPILONDO m’a confié
la mise en place d’un Agenda
21 pour notre ville. Il s’agissait
là d’un des engagements forts
et innovants pris devant les
Angloys. Je suis fier
aujourd’hui, au bout de 2 ans
de travail collectif, de vous
présenter ce plan d’actions.
de
Cet Agenda 21 est la feuille de route pour notre ville afin
de
e
politiqu
une
nt,
vienne
qui
s
année
les
mettre en œuvre pour
de
rtance
L’impo
ble.
évalua
et
rée
structu
e
durabl
nt
développeme
le
et
d’hui
aujour
cette orientation politique ne se dément pas
ne
ivité
collect
notre
de
social
développement économique et
si
saurait se faire sans prise en compte de son environnement,
é.
menac
si
riche mais
it un
Construire un plan d’action cohérent et spécifique exigea
s
service
les
par
ées
engag
déjà
actions
des
recensement
de
travail
Ce
ville.
la
municipaux et par tous les autres acteurs de
la
diagnostic et de prospective a été mené dans la concertation
aires
parten
nos
avec
paux,
munici
s
service
plus large, avec les

Reconnaître les enjeux
Notre développement a été basé, pendant des décennies, sur l’idée
d’une nature infinie et gratuite, avec des ressources inépuisables et
la course à la croissance des échanges, sans réflexion sur le
patrimoine naturel. La population mondiale a plus que doublé en
50 ans, passant de 3 à presque 7 milliards d’habitants. Les
prévisions tablent sur 9 à 10 milliards d’humains en 2050.
Or ce développement, basé sur une consommation croissante
d’énergie fossile, a amené avec lui toute une série de
changements : changement climatique, montée du niveau des
océans, pollutions, raréfaction des ressources naturelles et
renchérissement des énergies fossiles, destruction des
écosystèmes, appauvrissement de la biodiversité, démographie
galopante, pauvreté, conflits, accroissement des inégalités
sociales…
Aujourd’hui, il n’est plus possible de vouloir poursuivre dans cette
voie, sans se soucier des conséquences sur la planète, ses
ressources et ses habitants.

Pourquoi agir ?
Il faut agir dès maintenant car la tentation serait grande d’ignorer
l’urgence écologique, économique et le changement climatique,
mais ne rien faire n’est pas une option possible.
Le laisser-faire consisterait à subir les conséquences du
changement climatique avec, en même temps, une énergie de plus
en plus rare et chère.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 4

oys,
institutionnels et avec le plus grand nombre possible d’Angl
atif.
associ
notamment le réseau
celle
La démarche de concertation dépasse aujourd’hui largement
de
iel
essent
ble
préala
un
ue
deven
est
de l’Agenda 21. Elle
elle
lle,
nature
semble
nous
Elle
cité.
notre
dans
e
l’action publiqu
est pourtant nouvelle !
de
Le plan d’actions que nous vous présentons est articulé autour
les
et
ique
écolog
2 axes stratégiques majeurs : l’urgence
solidarités. Ces 2 axes ont été choisis par vos élus parce qu’ils
s qui
constituent les défis majeurs pour notre ville pour les année
ses
de
riche
riche,
ville
une
s
enfant
nos
à
léguer
de
afin
viennent
que
ionnel
except
nt
relations sociales et riche d’un environneme
beaucoup nous envient.
sur
Ce programme n’est pas une fin. C’est un début. Il se décline
de
afin

actuali
et
évalué
sera
plusieurs années. A leur terme, il
de
pas,
s
douton
N’en
.
version
lle
nouve
une
donner naissance à
face
faire
y
s
sauron
nous
que
sais
Je
nt.
surgiro
défis
nouveaux
collectivement.
Bernard MARTI
Adjoint chargé de l'Agenda 21, du développement durable
et des questions de santé

Il pourrait y avoir de lourdes conséquences :
‣ Environnementales d’abord, avec l’amplification des
phénomènes : sècheresse et inondations, montée possible du
niveau des mers... Chaque tempête nous rappelle notre fragilité
face aux éléments naturels,
‣ Economiques ensuite, puisque le coût croissant de l’énergie,
conjugué avec la baisse du pouvoir d’achat accentuera l’érosion
de l’emploi, les délocalisations là où la main d’œuvre et l’énergie
ne coûtent pas cher,
‣ Sociales enfin, l’appauvrissement des populations apportant son
lot de tensions et inégalités.
L'enjeu est de s'adapter aux changements et d'en tirer le
meilleur parti pour tous. Le développement sous contrainte doit
se transformer en opportunités.
Le concept de développement durable est celui d’un développement
permettant de préserver les équilibres
écologiques,
sociaux et économiques.
L’ i n t e r d é p e n d a n c e d e c e s
composantes est le cœur du
débat dans un contexte de
croissance démographique
importante, de raréfaction
des ressources et de la
nécessité de protéger
l’environnement.

Eléments de contexte
C'est la première fois que les enjeux
du changement climatique ont
mobilisé la plupart des dirigeants de
la planète.

La communauté
internationale, à l’occasion

!
de conférences et de
sommets, échange, travaille et
analyse la modification nécessaire de
nos modes de développement, tente
d’anticiper les changements à venir
pour
en atténuer les effets. Le
concept de "sustainable
development" (adapté en français
"développement durable") est apparu
en 1987 dans le rapport des Nations
Unies "Notre avenir commun" connu
comme rapport Brundtland. Une prise
de conscience planétaire des peuples
et des gouvernements face à ces
changements a été mise en lumière à
la conférence des Nations Unies sur
l’environnement et le développement
de Rio de Janeiro en 1992. Cette
rencontre a consacré l'outil de
prédilection du développement
durable, l’Agenda 21.

Le sommet de Cancun de décembre
2010, un succès selon le secrétaire
général des Nations Unies, Ban Kimoon permet de nourrir l’espoir que
nous saurons, collectivement, être à la
hauteur des défis qui nous
attendent.

L’union européenne est
reconnue comme un
membre actif de la lutte
contre le changement climatique
au regard des engagements
internationaux auxquels elle souscrit
mais également de son action auprès
de ses pays membres. La stratégie de
développement durable révisée a été
adoptée par le Conseil européen en
juin 2006 et concerne toutes les
politiques de l’Union Européenne.

L’engagement de la communauté
internationale, s’intensifie cinq ans
plus tard, avec le protocole de Kyoto
(entré en vigueur en 2005) proposant
la signature et la ratification d’accords
de réduction des émissions de gaz à
effet de serre.

!"%$

!""$

&$$$

$222%&%GHI%GJK.AC91%/4%-5776?(5+.D%HL=

#

#

#

!"#"%&%H(49+(8.%/.%7TW>*A*%=(/5X

%

$22"%&%M*>>.,%/.%=*).?B(84.

%

#

$2!2%&%M*>>.,%/.%=(?A4?

%

$2!2%&%345,.%/.%)6,+*7.%8*79%/4%-.:5;4.

!""Q%&%=+51.%/.%7(%O(AB.%9*77.

%

%
%

$22#%&%V+.?.77.%/.%7TU?O5+*??.>.?,

!"""%&%V7*J(7%=*>)(A,D%N(O*1

!"<[%&%N6A*4O.+,.%/4%\%,+*4%]%/(?1%7(%A*4AB.%/T*X*?.

#

$22Q%&%RS>.%3*+4>%-*?/5(7%/.%7TU(4D%-.:5A*%%

!"<#%&%=*>>5115*?%@+4?/,7(?/%

#

&$&$

$22$%&%M*>>.,%-*?/5(7%/4%N6O.7*)).>.?,D%P*B(??.1J4+8

!""$%&%M*>>.,%/.%7(%,.++.D%'5*

#

En outre, les lois « Grenelle » ont
réaffirmé le rôle prépondérant des
collectivités locales pour aborder avec
efficacité les défis du 21ème siècle.

&$!$

!""#%&%=*?96+.?A.%14+%7.%AB(?8.>.?,%A75>(C;4.D%EF*,*

!"#$%&%'())*+,%-.(/*01%!"#$%"&#'(#)*+(#,#
%(-#%.+./(-#'(#%!#01*.--!20(

En réponse à cette exigence, la
France a élaboré en 2003 une
Stratégie Nationale de Développement
Durable pour 5 ans, actualisée en
2006. La nouvelle Stratégie Nationale
de Développement Durable 2009-2013
a été adoptée en juillet 2010 et a pris
largement appui sur les travaux du
Grenelle de l’environnement. Du point
de vue législatif, travaux collectifs et
engagements nationaux ont donné
naissance en 2009 et 2010 à deux lois
dites « Grenelle I et II ».

Elle traite de manière intégrée les
aspects économique, environnemental
et social, et vise à relever sept grands
défis : le changement climatique et
l'énergie propre, le transport durable,
la consommation et la production
durables, la conservation et la gestion
des ressources naturelles, la santé
publique, l’exclusion sociale, les
questions démographiques et migratoires et la pauvreté dans le monde.

Le sommet de Copenhague, en 2009,
un demi-succès, aboutit malgré tout au
premier accord mondial visant à
maintenir le réchauffement climatique
sous la barre des 2°C.
!"#$

La France s’est engagée à
produire régulièrement un bilan
de la mise en œuvre des
engagements pris en matière de
développement durable ainsi qu’une
présentation mise à jour de sa
stratégie en la matière. La diversité
des objectifs du développement
durable implique la conduite de
nombreuses politiques et actions
menées par l’Etat et par la société
civile, pour aujourd’hui et demain.

%

$22!%&%3(5775,.%/TU?+*?%.,%/.%^*+7/A*>

$22_&%=(?5A47.%.?%3+(?A.

%

!"<Q%&%=(,(1,+*)B.%?4A76(5+.%Y%ZAB.+?*JF7

%

$2!2%&%b?*?/(C*?1%.?%b?/.%.,%(4%c(d51,(?

%

%

$2!2%&%=*476.%/.%J*4.%.?%=B5?.

%
%

%

%

$2!2%&%G4+(8(?1%/(?1%7.1%=(+(`J.1

$22R%&%Z14?(>5%.?%ZB(`7(?/.%
$22[%&%G4+(8(?%E(,+5?(

%

$22"%&%Z.>)a,.%E7(41

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 5

Les éléments structurants de l'Agenda 21 d'Anglet

!

Par l’élaboration de son Agenda 21, Anglet souhaite répondre aux
défis structurants de son territoire, au quotidien et pour l’avenir.

Le parti pris de l'urgence écologique et des
solidarités
Pour faire face aux enjeux qui sont les siens, la ville d'Anglet a priorisé l'urgence écologique et les solidarités
comme priorités de son Agenda 21. Ce choix n'exclut pas les actions relevant des politiques traditionnelles
mais insiste sur l’urgence à agir dans ces deux domaines. La question écologique apparaît comme la prise de
conscience du 21ème siècle et réinterroge sur plusieurs siècles de politiques économiques et sociales. C’est
pourquoi la question de la solidarité est fondamentale, elle implique la prise en compte de tous les publics
dans cette nécessaire mutation de nos modes de vies. Ces choix s’appuient également sur une connaissance
plus fine du territoire permise par la réalisation d’un diagnostic partagé et irriguent l’ensemble de ce premier
plan d’actions (2011-2015).

Energie et climat en toile de fond
La consommation d'énergie n'est pas une fin en soi. De fait, elle est considérée depuis des décennies comme
le moyen de répondre aux besoins essentiels des hommes : se nourrir, se chauffer, se déplacer, etc...
L’énergie est ainsi incorporée dans les produits manufacturés ou alimentaires.
La consommation mondiale d'énergie est en augmentation continue. Elle a été multipliée par 10 en 50 ans,
dominée par les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) qui représentent environ 90 % de la consommation
primaire d'énergie, rejetant de plus en plus de gaz à effet de serre (GES).
Aujourd’hui, au niveau mondial, les émissions annuelles de CO2 sont de 26 milliards de tonnes, soit
48 milliards de tonnes équivalent CO2 tous GES confondus. C’est le double de ce que la terre peut absorber ;
la conséquence est une contribution significative au réchauffement climatique.
Au plan mondial, un effort de limitation du changement climatique, chiffré à 1% du produit intérieur brut
(l’équivalent des dépenses de publicité mondiales) est nécessaire pour éviter des efforts d’adaptation,
estimés de 10 à 20% du PIB mondial, si rien n’est fait, selon le rapport de Sir Nicholas Sern, ancien Viceprésident de la Banque Mondiale et conseiller de Tony Blair.
L’enjeu est double :
‣ L’épuisement prévu des ressources fossiles amènera la
hausse du prix de l’énergie et de tout ce qui en découle,
amenant une baisse du pouvoir d’achat.
‣ Le réchauffement climatique doit être contenu à au
maximum 2°C pour éviter de lourdes conséquences ;
pour cela il faut diminuer les émissions de GES en
diminuant les causes.
Sachant que près de la moitié des émissions de GES
découle des choix et des comportements individuels dans la
sphère privée (habiter, voyager, se déplacer, acheter...), cette
problématique nécessitera la participation active de chaque
citoyen. Quant aux collectivités, elles influencent ou maîtrisent
les choix d’aménagement, l’offre de transport, le tissu
industriel.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 6

it
France, prévo
opté par la
d
a
,
n
e
é
p
ro
nt eu
n 2020 :
L’engageme
de réaliser e
ie
mies d’énerg
20% d’écono
S
E
ctions de G
20% de rédu
bles
ies renouvela
20% d’énerg

3 x 20

en 2020

Facteur 4

France
nt pris par la r ses
L’engageme
e
is
iv
d
st de
r 4 à
en 2006 e
e GES pa rt à
d
s
n
po
émissio
p
50 par ra
l’horizon 20
1990.

La déclinaison du Plan Climat de l'Agglomération de
Bayonne Anglet Biarritz
Le volet énergétique de l'Agenda 21 d'Anglet est alimenté par le diagnostic et les
programmes d'actions réalisés dans le cadre de la démarche du Plan Climat mené par
l'Agglomération et ses villes membres! en 2008 et opérationnel dès 2009.
Le diagnostic des émissions de gaz à effet de serre du Plan Climat a consisté en la réalisation d'un
Bilan Carbone® selon la méthode délivrée par l’ADEME , Collectivités & Territoires version 5, avec
1,1 millions de tonnes équivalent CO2 émises par le territoire pour l'année 2006.
Cela correspond à 10,5 téqCO2/habitant pour la population INSEE 1999, en regard d'une moyenne
nationale de 8,6 téqCO2/habitant. Notons toutefois que la population estivale, fortement impactrice
par ses déplacements n'est pas prise en compte dans cette moyenne.
Répartition des postes d'émissions sur le territoire de l'agglomération
et concernant l'activité de la ville d'Anglet

1 100 000 tonnes équivalent CO2
sont émises par le territoire.
Emissions par secteur
Transport de personnes
Secteur résidentiel
Fret
Procédés industriels
Tertiaire
Agriculture et pêche
Construction, Voiries
Déchets
Total

t éq.CO2
610 000
158 000
100 000
80 600
46 000
2 600
53 000
55 000
1 105 200

5 500 tonnes équivalent CO2 sont

émises par le patrimoine et les services de la Ville.

%
55 %
14 %
9%
7%
4%
0%
5%
5%
100 %

Emissions par secteur
Energie
Fret
Déplacements
Achats
Immobilisations

Total

%

t éq.CO2
1 780
140
1 400
1 170
1 020

32 %
3%
25 %
21 %
19 %

5 510

100 %

Les consommations d’énergie et les émissions de GES ont tendance à augmenter d’année en
année. Pour atteindre l’objectif Facteur 4 en 2050, les émissions de GES devront baisser de
3,6% par an.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 7

Une concertation à différents niveaux

!

Mettre en œuvre de nouvelles méthodes de travail et assurer le pilotage
du projet sont des éléments forts de la démarche angloye qui ont donné
lieu à la création de plusieurs instances en charge d’assurer la
réalisation et le suivi de l’Agenda 21 dès le printemps 2009.

L’engagement de la Ville dans le
développement durable est marqué par un
portage politique du Maire, de son adjoint
délégué à l’Agenda 21 et l’ensemble des
élus. Les services municipaux, de part leur
connaissance du terrain et leurs actions
quotidiennes, ont été des piliers dans
l’élaboration de ce projet. Au-delà du cercle
municipal, la démarche angloye s’appuie sur
la collaboration avec ses partenaires
institutionnels afin d’assurer une
complémentarité et une cohérence dans
l’action.



Le comité de pilotage!: est l’instance de validation de la méthodologie mise en œuvre, des choix stratégiques et
du suivi de l’Agenda 21. Son intervention est planifiée aux moments clés de la démarche et s’accompagne de la
validation des orientations stratégiques et du plan d’actions.



Le comité partenarial est une instance participative composé des partenaires de la Ville (l’ACBA, la Région, la
Chambre de commerce et d’industrie, l’ADEME, l’ONF, ... Le comité a été consulté en amont de chaque rendezvous citoyen, et apporte son éclairage politique et technique sur les éléments mis au débat et participe aux
réunions publiques thématiques.



Le comité technique interne apporte son éclairage sur les thèmes abordés au cours de la démarche, sur les
attentes des agents en matière de participation et de partage d’expériences. En janvier 2010, le comité s’est organisé
autour de huit groupes de travail thématiques : espaces verts et biodiversité, achats durables, déplacements,
sensibilisations et formations, consommations, handicap, éco-conception et déchets. Ce travail par problématique a
permis de faire émerger un plan d’actions propre à la ville. Les agents associés à ce comité ont également participé à
la rédaction du guide de l’exemplarité municipale.



Le comité consultatif est une émanation de la première phase de concertation. Il constitue le noyau dur de la
participation citoyenne. Ses membres ont préparé et participé à l'ensemble des 14 réunions publiques (rendezvous citoyens). Pour la suite, le rôle majeur du comité sera de contribuer à la pérennité de l'Agenda 21 en
participant à son suivi et à son évaluation.

Afin de construire une culture partagée du développement durable et de permettre à tous de participer, Anglet a mis en
place une concertation citoyenne structurée, avec des rendez-vous réguliers. Chaque étape clé de l’élaboration de
l’Agenda 21 s’est accompagnée d’une phase de mobilisation et de consultation des habitants. Afin de compiler les
contributions et d’asseoir cette nouvelle gouvernance, la Ville a réalisé les cahiers de la concertation, pour découvrir ou
redécouvrir les rencontres, les travaux et les propositions de plus de 3 500 participants.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 8

Compétences sur Anglet : qui fait quoi ?
La ville d'Anglet fait partie depuis 1972 d'une
intercommunalité avec ses deux voisines de Bayonne et
Biarritz, aujourd'hui rebaptisée Agglomération Côte
Basque Adour (ACBA) à l'occasion de son élargissement
aux communes de Bidart et Boucau.
Des domaines importants sont décidés, financés et
gérés à ce niveau, soit en compétences propres telles
que la collecte et le traitement des déchets et des eaux
usées, la gestion de l'hydraulique, les transports urbains,
le logement social et la politique de la ville, soit en
compétences partagées concernant l'aménagement de
l'espace, le développement économique, la lutte contre
l'érosion des berges et des plages. (liste non exhaustive)
D'autres acteurs territoriaux interviennent également tels
que le Conseil Régional d'Aquitaine, le Conseil Général
64 et la Chambre de Commerce et d'Industrie Bayonne
Pays Basque.
La ville d'Anglet est aussi partie prenante, au travers de
l'agglomération, de plusieurs démarches de réflexion
menées à différentes échelles territoriales. Citons plus
particulièrement celle conduite par le Syndicat Mixte du

Services
de l’Etat1

Domaine de
compétence
Environnement
Aménagement du territoire
Logement

DREAL

Transports
Infrastructures
(port, voirie, …)

Conseil
Général 64

!
!
!
!

!
!
!
!

!

!

Déchets

DRJSCS

!

Collèges

!

Sports

ARS
DRAC
1

Développement économique

Culture

!

!

!

!
!

!
!
!
!

!
!
!
!
!

Travail et emploi
Santé

!
!
!

!

!
!
!

Seniors
Insertion sociale ou
professionnelle

DIRECCTE

!
!
!
!

!

Handicapés

Education et recherche

Ville
d’Anglet

!
!
!

Enfance et jeunesse
Petite enfance,
école primaire

Universités

!

Agglomération
Côte Basque
Adour

!

Risques

Lycées

Chambre de
Commerce et
d’Industrie

!
!
!

Assainissement
Agriculture et forêt

Enfin, une attention soutenue est apportée aux travaux
de prospective sur l'aménagement durable du Pays
basque, menés par son Conseil de développement, et
qui devraient permettre de définir les grands principes de
l’aménagement du Pays Basque autour d’un scénario de
référence. Cette stratégie d’aménagement sera finalisée
dans une charte commune, engageant l’ensemble des
élus et des institutions. La charte, prévue fin 2011, sera
également le point de départ d’une nouvelle phase :
traduire cette stratégie en outils concrets pour les
collectivités locales et les acteurs du territoire.
http://amenageons.lurraldea.net/

Conseil
Régional
d’Aquitaine

Eau potable

DRAAF

Schéma de Cohérence territoriale (SCoT) de
l'agglomération de Bayonne et du Sud des Landes.
Fédérant 31 communes représentant près de 200.000
habitants, il se positionne comme un espace de dialogue
et d'échanges avec l'objectif de doter le bassin de vie de
l'agglomération d'un projet de développement
partenarial, concerté et cohérent à l'horizon 2011/2012.
SCOT agglomération Bayonne : http://www.scotab.fr

!
!

!

!
!
!
!

!
!

!

!
!

!

cf. page 53 des "Sigles et abréviations"

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 9

Penser global, agir local!:

Anglet fait son Agenda 21

Les étapes clés
Définir des axes d’intervention et une politique de long
terme a nécessité la réalisation du diagnostic partagé de la
ville dès l’automne 2009. Celui-ci a permis d’identifier les
caractéristiques du territoire et les problématiques
auxquelles il doit faire face mais également d’apprécier au
regard du développement durable les pratiques, actions et
politiques de la Ville. Les services de la municipalité se sont
fortement mobilisés pour caractériser le territoire et identifier
les défis qu’il devra relever. Les partenaires de la Ville et les
acteurs locaux ont complété ce dispositif en apportant leurs
connaissances thématiques. Enfin, les Angloys y ont
participé à chaque étape : assises de la vie citoyenne,
réunions publiques, enquête d’opinion, témoignage
photographique, consultation citoyenne, évènements dans
la ville...
L’ensemble du travail réalisé s’appuie sur une double
vision : technique, à partir des études préliminaires et des
données quantitatives disponibles, partagées, à partir de
l’expérience des acteurs, de données qualitatives et de la
contribution des Angloys.

DIAGNOSTIC TERRITORIAL
Caractériser le territoire au regard du
développement durable
Identifier les enjeux et les défis à relever
Assurer la participation de tous
STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Urgence écologique
et les Solidarités

PLAN DʼACTIONS DE LA VILLE DʼANGLET
3 thèmes
11 enjeux stratégiques
32 actions
155 mesures

Le plan pluriannuel d’actions s’inscrit dans une stratégie
locale du développement durable et répond aux enjeux
stratégiques identifiés au cours du diagnostic.

!"#$%&'()"#*$+'",%##%*

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 10

Anglet fait son Agenda 21

Un premier plan d'actions pour la
période 2011-2015
L’Agenda 21 d’Anglet évoluera au fil du temps, en
fonction des besoins de la ville et en cohérence avec la
politique menée au niveau de l'agglomération, en
accord avec les stratégies régionales et nationales.
L’Agenda 21 d’Anglet s’inscrit dans la continuité d’un
grand nombre d’actions déjà engagées par la
municipalité. De nouvelles actions sont issues des
propositions des services et des Angloys ayant participé
aux 14 réunions de concertation. Il fixe des objectifs à
atteindre pour progresser dans une démarche locale de
développement durable, à l’échelle du territoire
communal et en solidarité avec d’autres villes.

Pourquoi un Agenda 21 à Anglet ?
Les Agendas 21 n’ont pas un caractère obligatoire
mais les collectivités territoriales sont appelées,
dans le cadre de l’Agenda 21 de Rio, à mettre en
place un programme d’Agenda 21. A leur échelle,
elles peuv ent intég rer les princ ipes du
développement durable, à partir d’un mécanisme
de consultation de la population : l’Agenda 21
local. « Elles jouent, au niveau administratif le plus
proche de la population, un rôle essentiel dans
l'éducation, la mobilisation et la prise en compte
des vues du public en faveur d'un développement
durable » (Extrait du chapitre 28 de l’Agenda 21
de Rio).

Le plan d’actions s’articule autour de 3 thèmes déclinés
en 11 enjeux stratégiques et en 32 actions concrètes
présentées sous forme de fiches. Celles-ci ont été
élaborées conjointement par les services et grâce aux
contributions des citoyens. Elles précisent sans figer les objectifs à atteindre, les
mesures, les partenaires, ainsi que les indicateurs d’évaluation propres à chaque action. Tous
ces éléments doivent permettre d’inscrire les projets de la ville dans une stratégie d’amélioration
continue, grâce à une politique d’évaluation fondée sur l’analyse des indicateurs.

Avertissement concernant la lecture des fiches actions
sur le registre des compétences :
Comme nous l'avons évoqué précédemment, bon nombre d'actions figurant dans le
programme Agenda 21 de la ville d'Anglet ne relèvent parfois pas de ses
compétences directes. Toutefois, celle-ci entend exprimer une volonté particulière de
faire progresser les domaines qui y sont traités, car ayant été révélés comme
prioritaires pendant la phase de diagnostic de l'Agenda 21. Elle le fera, bien entendu,
en respectant le champ d'action de chaque acteur, recherchant à chaque fois la
cohérence, les partenariats et les économies d'échelle avec les politiques et acteurs
locaux.
Pour ces raisons, ce sont donc les élus et services de la ville d'Anglet qui sont seuls
mentionnés sur les fiches actions.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 11

3 thèmes, 11 enjeux, 32 actions

!"#$%&7&(&)*+,%-.&/0,,%&*5-81%
9*:%8&7;&&<1=2%1/%1&,%&35-10$40*%&*5-81%,&%-&25&>0/%120-=
Action 1.
Action 2.

Favoriser et préserver la biodiversité
Concilier les aménagements avec la protection des espaces
naturels
Associer et sensibiliser tous les publics à la prise en
compte de la biodiversité

Action 3.

9*:%8&?;&&@8A%1&B4*-1%&,%2&34,,8C4*2&%-&31=/%*01&,%2&
102D8%2
Action 4.
Action 5.

!"#$%&?&(&)*+,%-.&/0,,%&3481&-482

Protéger les nappes phréatiques
Préserver et surveiller la qualité des eaux de
baignade
Assurer et surveiller la protection du territoire et du
littoral

Action 6.

Enjeu 4.
Action 10 :
Action 11 :

9*:%8&';&&E=/%,433%1&8*%&5A15BC/0-=&%-&8*%&5BC/0-=&
=B4*4$0D8%&1%23%B-8%82%2&>%&,F%*/014**%$%*Action 7.

Action 8.

Action 12 :

Concilier l'activité industrialo-portuaire, l'habitat et le
tourisme
Conserver et valoriser une production agricole de
proximité

Enjeu 5.

ce aux énergie
Diminuer la dépendan
z à effet de serre
et les émissions de ga
ance

r une meilleure perform
Construire et rénover pou
t
énergétique de l'habita
iques
nouvelles filières économ
Favoriser l'implantation de
éco-responsables
énergétique du patrimoine
Réduire la consommation
municipal
recours aux énergies
Etudier les opportunités de
renouvelables

Action 22.
Action 23.
Action 24.
Action 25.

Action 26.
Action 27.
Action 28.

Enjeu 10.
Action 29.
Action 30.

Enjeu 11.
Action 31.
Action 32.

voiture individuelle
Rationaliser l'usage de la
s doux
Favoriser les déplacement
matière
bilité de la municipalité en
nsa
spo
Développer l'éco-re
de déplacements

Diminuer les quantit

és de déchets produit

s

le recyclage
Encourager le réemploi et
vices
produits et gérés par les ser
s
het
déc
Améliorer le tri des
municipaux

rce
Economiser la ressou

en eau

d’eau sur le territoire
Diminuer la consommation
e
d’eau des services de la Vill
tion
ma
Diminuer la consom

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 12

Renforcer la prise en compte de tous les publics

Favoriser l’intégration des jeunes dans la vie locale
Améliorer la prise en compte des personnes
handicapées
Action 15 : Accompagner les seniors
Action 16 : Favoriser la prévention et la sensibilisation aux
questions de santé

Enjeu 6. Accompagner les acteurs et l'action locale vers
l'éco-responsabilité
Action 17 : Valoriser les actions en faveur du lien social et de la vie
associative
Action 18 : Développer l’action culturelle en lien avec le
développement durable
Enjeu 7. Sensibiliser au développement durable et
développer la concertation

per
transports et dévelop
Réduire l'impact des
ments "doux"
les modes de déplace

Enjeu 9.

Développer l'habitat collectif et l’accession sociale au
logement
Accompagner les initiatives d'insertion et le retour à
l'emploi
Développer une offre touristique à l'année accessible à
tous

Action 13 :
Action 14 :

1%234*256,%
!"#$%&'&(&)*+,%-.&/0,,%&
s fossiles
Enjeu 8.

Agir en faveur de l'habitat, du social et de l'emploi

Action 19 : Construire une culture partagée du développement
durable
Action 20 : Diversifier et coordonner les modes de concertation
Action 21 : Animer et suivre la démarche Agenda 21 en lien avec
les politiques supra-territoriales

Comment lire les fiches actions ?

!
Dimensions du
développement durable
prises en compte :

ZONE
D’IDENTIFICATION

Environnement
Social
Economie
Gouvernance

Numéro et titre :
Thème
Enjeu
Action

ACTION

La dimension non
concernée apparaît
en gris

Thème

Ville
Responsable

Action 27

Favoriser les déplacements doux

3

Thème Thème

Enjeu 9

Réduire l'impact des transports et développer
les modes de déplacements "doux"

Contexte local

Contexte local
C’est la situation de la
Ville au regard du
diagnostic mené dans le
cadre de l’Agenda 21

Objectif pour Anglet
Mesures
Service pilote
Lancement

Indicateur(s)
Acteurs
Elu(e) référent(e)
Services associés
Partenaires

Cf. page 53 des
"Sigles et
abréviations"

Dans l'offre de mobilité permettant à chacun de se déplacer sans utiliser son véhicule
personnel, les déplacements piétons ou cyclables représentent une véritable
alternative aux véhicules motorisés pour les courts trajets ou une pratique «sport et
santé». L'enquête ménage réalisée en 2010 démontre que 16% des déplacements
urbains se font en mode doux (marche et vélo). Anglet dispose de véritables atouts
avec ses 18 km de pistes cyclables et piétonnières en front de mer, en bord d'Adour et
dans le massif du Pignada, inscrits dans le schéma vélo régional et européen.
Il s'agit donc aujourd'hui d'inciter à passer de la pratique de loisirs à une pratique plus
quotidienne, par des aménagements valorisés et sécurisés et de faciliter
l'intermodalité avec l'ensemble des autres modes de transports.

Objectif pour Anglet

Cadre règlementaire

Inciter à la pratique quotidienne des déplacements piétons et cyclables.

Mesures

Service
pilote

Lancement

ST

2011

ST

2011

I n t é g re r l a m o b i l i t é d o u c e d a n s t o u t p ro j e t
1 d’aménagement et dans les trames vertes et bleues
(Ex : Maharin, Houndaro, Latxague, terrains Hirigoyen…)
2

3

Créer une liaison piétonne et cyclable de l'Adour au
quartier des Cinq Cantons


Participer au Plan vélo intercommunal (nouvelles pistes
cyclables, aménagements sécurisés, prêt de vélos, plan
c y c l a b le , s t a t i o n n e m e n t v é lo , t r a i t e m e n t d e s
discontinuités, intermodalité,…)

Elaborer et mettre en place un “plan trottoirs" visant à
4
créer ou réhabiliter 10 km de trottoirs d’ici 2015
5 Reconduire le dispositif estival de prêt de vélos
6

Inciter au développement de plans de déplacements doux
en milieu scolaire (ex : Pédibus®)

Poursuivre la mise en place de circuits de signalétiques
7
touristiques pour la découverte d’Anglet à pied ou à vélo

Indicateurs

Jean-Pierre Voisin, Joseph
Célan
DDU, SEDD, ST

Partenaires :

ACBA, SMTC, CG64, Région,
ADEME, usagers ...

2011

ST

it é
P r io r 2011

SEDD

2011

DAEJ

2011

OT

2011

‣ L’extension de la possibilité d’avoir
recours à une procédure d’extrême
urgence pour construire des
infrastructures de transport collectif ;
‣ Le développement de la notion d’autopartage et création d’un label spécifique ;
‣ L’instauration d’un versement transport
spécifique aux communes touristiques ;

Actions Climat - Energie
Identification des
actions faisant partie du
Plan Climat Angloy

‣ La compétence donnée aux
communautés d'agglomération pour
organiser un service de mise à disposition
de vélos en libre service et réaliser des
stationnements sécurisés pour les vélos
lors de la construction d’un immeuble ou
de l’aménagement d’un parking.

Pour la période estivale
d’Anglet (équipée d’un 2010, la ville
réseau de 18
kilomètres de pistes
cyclables et de
voies vertes) en partena
SMTC et la société Cyclocoriat avec le
m a mis en
place le prêt de 200
vélos gratuits de
juin à septembre
dont
équipés de sièges bébés 20 étaient
et 15 dédiés
aux adolescents. Les
principales aires
de prêts étaient situées
Avenue de
l'Adour et aux Cinq
local permanent de 20
Cantons, plus un
vélos
plus de 10 200 prêts étaient à proximité de la Mairie. Fin septemb
re,
comptabilisés.

Acteurs
Services
associés :

ST

‣ La clarification des compétences des
collectivités locales afin d’améliorer la
planification et la gestion de tous les
modes de transports (auto-partage, vélos
en libre service, réglementation du
stationnement…)

Le vélo, outil alter
natif de mobilité
pratique, écologiqu
e et économique

Linéaire de voirie douce créés ou réhabilités
(en km)
Evolution du nombre de pratiquants

Elu(e)s en
charge :

Exemplarité!!

La loi Grenelle 2 a pour enjeu le
développement des infrastructures
alternatives à la route, notamment les
transports collectifs urbains supplémentaires
ou encore l’incitation au développement de
nouvelles formes de mobilité. Ainsi, les
engagements pris nationalement en la
matière puis déclinés localement au travers
de schémas régionaux sont :

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page

Cadre
règlementaire
ou législatif

Identification



it
Prior

é

Zoom sur un sujet
particulier

Exemplarité!!

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 13

1

Thème
Anglet,

Ville Nature

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 14

Enjeu 1. Préserver le patrimoine naturel et sa diversité
Action 1 : Favoriser et préserver la biodiversité
Action 2 : Concilier les aménagements avec la protection des espaces naturels
Action 3 : Associer et sensibiliser tous les publics à la prise en compte de la
biodiversité

Enjeu 2. Lutter contre les pollutions des milieux et prévenir
les risques
Action 4 : Protéger les nappes phréatiques
Action 5 : Préserver et surveiller la qualité des eaux de baignade
Action 6 : Assurer la protection du territoire et du littoral

Enjeu 3. Développer une attractivité et une activité économique
respectueuses de l’environnement
Action 7 : Concilier l'activité industrialo-portuaire, l'habitat et le tourisme
Action 8 : Conserver et valoriser une production agricole de proximité
Action 9 : Promouvoir le tourisme nature et éco-responsable

Anglet, Ville Nature

L’urgence écologique
La biodiversité, c’est-à-dire la diversité du
vivant sur notre planète, est une composante
majeure du développement durable. Face aux
menaces qui pèsent sur elle (urbanisation
croissante, pratiques agricoles, déforestation,
pollutions...), la protection de la biodiversité est
devenue une préoccupation mondiale. La
conservation de la diversité biologique passe
par une utilisation durable des ressources de
la planète et consiste à préserver les espèces,
les écosystèmes et tout ce qu'ils peuvent
apporter à l'espèce humaine.

Agir
Préserver la biodiversité et les ressources
naturelles, protéger les milieux sensibles et les
littoraux, s’adapter aux effets du changement
climatique, bien gérer ces espaces et ces
ressources sont les enjeux environnementaux
majeurs du développement durable, pour
laquelle l'échelle locale est considérée comme
la plus appropriée pour agir.

Préserver le cadre de vie angloy
Au cœur du poumon vert du littoral basque,
Anglet offre un cadre de vie privilégié et
promeut l’image d’une ville nature. Ces
facteurs de l’attractivité de la ville sont donc
l’objet de toutes les attentions et imposent de
relever les défis écologiques à venir.
Avec 450 hectares de massifs forestiers, des
espaces naturels protégés et 94 m! d’espaces
verts par habitant (dont 54 m! non privatif), la

ville offre aux Angloys une qualité paysagère
exceptionnelle. L’environnement fait l’objet
d’une attention particulière des services de la
Ville qui multiplient les pratiques vertueuses
comme l’autoproduction florale, la lutte
biologique et l’arrosage intégré ou encore le
paillage.
Le littoral angloy et ses 4,5 kilomètres de
plages sont des lieux privilégiés de baignade
et de surf. Le littoral aquitain et plus
précisément angloy doit faire face à l’érosion
de sa ligne de côte dans un contexte où les
prévisions de montée du niveau de la mer
incitent à redéfinir les politiques littorales
(réensablemement, aménagement, …). De par
sa situation géographique, Anglet doit
considérer son littoral comme un milieu à
protéger et à gérer. Un autre enjeu, immédiat,
est le maintien, voire l’amélioration de la
qualité des eaux de baignade.
La qualité et l’équilibre environnemental
angloy pour être protégés, impliquent une
prise de conscience collective et des actions
de préservation fortes. Il s'agit de parvenir à
concilier l'activité industrielle, essentielle en
terme d'emplois et de développement
économique local, avec la préservation d'un
environnement de qualité, cher aux habitants,
et indispensable à l'attractivité touristique. Afin
de favoriser une activité économique
respectueuse de l'environnement, la Ville
d'Anglet souhaite encourager le tourisme écoresponsable et la production agricole de
proximité.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 15

Thème

Thème

1

Enjeu 1
Action 1

Ville Nature

Préserver le patrimoine naturel et sa diversité

Favoriser et préserver la biodiversité

Contexte local
Les espaces naturels, forestiers et agricoles participant à la trame verte du littoral
(baies, basses vallées, ruisseaux, sites dunaires, lande atlantique, massifs boisés,
montagnes proches,…), la diversité des milieux et des espèces font d’Anglet un des
poumons verts et paysagers de l'agglomération. Toutefois, l'attractivité du foncier
pour des usages bâtis ou économiques participe au mitage d'un patrimoine végétal
public et privé ainsi qu’à la disparition de continuités écologiques dégradant la
biodiversité végétale et animale.

Objectifs pour Anglet
Connaître et caractériser la biodiversité patrimoniale afin de faire évoluer les
pratiques publiques et privées.

Cadre règlementaire
Les lois dites “Grenelle 1 et
2” ouvrent de nombreux
chantiers en matière de
biodiversité, comme par
exemple la lutte contre les
espèces invasives (Art.20), la
ré a l i s a t i o n g é n é r a l i s é e
d’inventaires écologiques
(Art.22) et l’élaboration d’une
trame verte et bleue et de
s c h é m a s ré g i o n a u x d e
cohérence écologique d’ici
2012 (Art.45 et 46). A Nagoya,
au Japon, en 2010, la France
s’est engagée à multiplier
par deux les financements de
projets de préservation de la
biodiversité.

Mesures

Service
pilote

Lancement

Prior

ité

Réaliser un atlas illustrant la biodiversité locale,
l’inventaire des zones humides, des ruisseaux, des
1
différents types d'espaces communaux et des zones
concernées par une mesure de protection

SEDD

Définir une stratégie de préservation, restauration,
valorisation et de gestion de la biodiversité par typologie
2
d'espace (cordon dunaire, ruisseaux, estuaire, massifs
forestiers, etc.)

SEDD

2012

Intégrer dans le PLU la préservation et la restauration
3 des continuités écologiques en cohérence avec les
politiques supra-communales en ce domaine

DDU

2011

4 Lutter contre les espèces végétales invasives

SEDD

2011

Identifier les espèces animales marquantes sur le
territoire (animaux nuisibles, domestiques et sauvages,
5
vivants et morts) afin de définir une politique de gestion
globale à leur égard

SEDD

2012

2011

Adour Natura 2000

Indicateur
Proportion du territoire couvert par un
diagnostic de biodiversité et/ou une mesure
de protection

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Georges Daubagna, Michèle
Lalanne, Bernard Marti

Services associés :

Espaces verts, ST, DDU SIG,
SEDD

Partenaires :

CRA, CG 64, ACBA, SCOT,
CBNSA, ONF, Mifen, …

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 16

La ville d’Anglet, conscient
e de la richesse
de son patrimoine naturel,
souhaite intégrer
le Parc Ecologique Izadia
au périmètre
d’étude du site Natura 2000
« L’Adour » afin
de mieux gérer, valoriser, ani
mer et protéger
cet espace situé à l’embou
chure de l’Adour
sur le littoral angloy. Les
14 ha du site
ren fer me nt une div ers ité
inté res san te
d’h ab ita ts d’i nté rêt co
mm un au tai re
concernant les milieux hum
ides arrièrelitto rau x et arr ièr e-d una
ire s. Il exi ste
ég ale me nt un e div ers
ité flo ris tiq ue
spécifique remarquable,
rapportée à la
surface de la zone, ave
c 196 espèces
relevées dont 8 patrimoniale
s. La zone est
déjà concernée par le param
ètre officiel : ZNIEFF de typ
e I n°67060000
« Milieux dunaires entre l’Ad
our et la Pointe St Martin »
et est, de plus,
connectée directement à l’Ad
our.

Préserver le patrimoine naturel et sa diversité

Enjeu 1

Concilier les aménagements avec la
protection des espaces naturels

1

Thème Thème

Thème

Action 2

Ville Nature

Contexte local
Les espaces naturels angloys ont été soumis aux pressions de l’activité
humaine par une urbanisation rapide du territoire amplifiée par l’attractivité
touristique. Entre effacement et minéralisation, préserver les éléments
remarquables du territoire en liant bâti et végétal, en associant l’homme et
la nature constitue un enjeu majeur du nouveau projet urbain angloy.

Objectifs pour Anglet
Intégrer systématiquement dans les documents de planification et les
nouveaux projets d’aménagement la préservation de la biodiversité, la
protection des milieux et des ressources mais également la maîtrise de
l’étalement urbain pour préserver le capital patrimonial et paysager du
territoire.

Mesures
Renforcer dans le cadre du PLU la prise en compte du
1 patrimoine arboré (espaces boisés classés…)

Service
pilote

Lancement

DDU

2011

Prior

ité

Maîtriser l'emprise au sol des bâtiments et des
2 parkings pour préserver les jardins et les espaces
naturels

DDU

Renforcer la prise en compte la gestion des eaux
pluviales (quantitative et qualitative) dans tout projet
3 d'aménagement avec la mise en œuvre de solutions
compensatoires de rétention et de protection
appropriées

DDU

2012

Prendre en compte le principe de précaution dans les
permis de construire en intégrant notamment les
4 risques d'inondations, climatiques, de submersions,
etc…

DDU

2014

Aménager un parc paysager sur l'écoquartier du
5 Maharin

DDU

2014

2012

Cadre règlementaire
Le Grenelle Environnement
a renforcé la Stratégie
nationale pour la
biodiversité et entend
mettre en œuvre un Plan
Ville durable afin d’intégrer
la prise en compte du
patrimoine et des
ressources naturelles dans
les projets d’aménagement,
notamment par intégration
aux documents de
planification.
Les agences de l’eau seront
ainsi autorisées à acquérir
des zones humides
particulièrement menacées
à des fins de conservation.

Indicateur
Nombre d’hectares d’espaces agricoles, boisés et
naturels consommés par l’urbanisation (en nombre
d'hectares consommés par habitant)

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Jean-Pierre Voisin, Georges Daubagna

Services associés :

ST, SEDD

Partenaires :

ACBA, CG 64, Agence de l'eau, Etat,...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 17

Thème

Thème

1

Enjeu 1
Action 3

Ville Nature

Préserver le patrimoine naturel et sa diversité

Associer et sensibiliser tous les publics
à la prise en compte de la biodiversité

Contexte local
La préservation des paysages et celle du patrimoine naturel sont
des enjeux déterminants pour les Angloys en matière de qualité
de vie, de transmission et d’identité du territoire. Dans cette
perspective, Anglet propose à tous une immersion dans un espace
écologique remarquable, le parc Izadia, et des activités de
sensibilisation à la Maison de l’Environnement et du
Développement Durable.

Objectif pour Anglet
Sensibiliser le plus grand nombre de personnes à la gestion
écologique des milieux.

Maison de l’Environnement
et du Développement Durable

Au cœur du site de “La Barre”, la Maison
de l’environnement et du développement
durable est un centre de ressources
naturalistes et de culture scientifique.
Porte d’entrée du Parc écologique
Izadia, une exposition interactive
propose la découverte de l’histoire et de
l’écologie des 14 ha de cet espace
naturel arrière dunaire. Un programme
d’animations scientifiques composé
d’ateliers, de projections, de
conférences et de visites permet à
chacun de mieux comprendre notre
environnement et les enjeux du
développement durable. Depuis avril
2010, ce bâtiment abrite le nouveau
service environnement et développement durable de la ville qui pilote
notre Agenda 21 local.

Mesures

Service
Lancement
pilote

1

Réaliser et diffuser un guide des bonnes pratiques
d'aménagement et de gestion des jardins (choix de
végétaux locaux, faiblement allergisants, non
invasifs, économes en eau…)

SEDD

2012

2

Former les agents et les entreprises intervenant
pour la Ville dans l'entretien des espaces verts à
la préservation de la biodiversité

DRH

2012

3

Poursuivre le programme de sensibilisation à la
biodiversité des scolaires et du grand public par le
biais de la Maison de l'environnement et du
développement durable (parc écologique Izadia)

SEDD

2011

4

Soutenir et encourager la mise en valeur végétale
de la ville par les citoyens prenant en compte la
biodiversité (Ex : concours des maisons fleuries, …)

SEDD

2011

5

C ré e r u n ré s e a u d ' a m b a ss a d e u rs d e l a
biodiversité (observations, témoignages, …)

SEDD

2012

6

Faire connaître le patrimoine naturel en l'intégrant
dans la politique événementielle de la ville (jazz Culture
sur l'herbe, journée du patrimoine…)



Indicateur
Nombre de personnes formées et sensibilisées

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Georges Daubagna, Michèle Lalanne

Services associés :

DDU, CTM, Voirie, Espaces verts,
Marchés publics, DAEJ

Partenaires :

ACBA , CG 64, CBNSA, ONF, Entreprises
locales, Mifen, CNFPT, …

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 18

Exemplarité!!

2011

Lutter contre les pollutions des milieux et
prévenir les risques

Enjeu 2

Thème

Action 4

Protéger les nappes phréatiques

1

Thème Thème

Ville Nature

Contexte local
Sur les 2,6 millions de m3 d'eau potable consommés à Anglet par an, 80% proviennent
de la Nive et 20% des forages des nappes de “La Barre” (photo ci-contre) et des Pontôts
qui font l'objet de périmètres de protection. Le rendement hydraulique du réseau d’eau
potable est très bon : 94%.
Les enjeux liés à l'eau potable sont la sécurisation de la ressource, la préservation de
l'eau issue des forages et le maintien de la qualité de l'eau ainsi que la diminution des
consommations individuelles.
Des forages privés dans la nappe littorale, parfois non répertoriés, sont utilisés pour
prélever de l'eau pour l'arrosage. Il est aujourd'hui pressenti une évolution de l'intrusion
saline au niveau de la nappe de “La Barre”, demandant une surveillance précise.

Objectifs pour Anglet

Cadre règlementaire

Mieux connaître et protéger le potentiel de production d’eau potable.
Préserver la nappe phréatique de “La Barre” de l'intrusion saline d’origine
océanique.
Service
pilote

Mesures

Lancement

1

Etudier, cartographier et suivre l’évolution des nappes
phréatiques d’Anglet

ST

2013

2

Suivre l’évolution de l’intrusion saline de la nappe
phréatique littorale de “La Barre”

ST

2013

Réduire de 30% d’ici 2014 l'utilisation de produits
3 phytosanitaires dans le traitement des espaces verts et
tendre progressivement vers zéro

CTM

2011

Sensibiliser les habitants et les touristes aux risques
4 des pollutions diffuses (Déchets Toxiques en Quantités
Dispersées) et les inciter à la prévention

COM

2013

Sensibiliser les habitants et les autres usagers aux
5 impacts des forages privés (Anglet Magazine)
notamment en zone littorale

COM

2012



Indicateur
Niveau piézométrique et conductivité des nappes

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Georges Daubagna,
Joseph Célan

Services associés :

DDU, SEDD, DCPC

Partenaires :

ACBA, délégataire gestion de l’eau,
CG64, Agence de l'eau,...

Exemplarité!!

Dans le prolongement de la Directive
Cadre Européenne, le Grenelle de
l’environnement (art.24) fixe comme
objectif d’atteindre ou de conserver d’ici
2015 le bon état écologique de l’ensemble
des masses d’eau.
Le 2ème plan national santé-environnement
(PNSE 2) (2009-2013) s’inscrit dans le
cadre des actions du Grenelle de
l’environnement. Il définit un ensemble
d’actions communes autour de 2 axes
(réduction des expositions responsables
de pathologies à fort impact sur la santé et
réduction des inégalités environnementales dont l’objectif est de garantir
l'accès à l’eau potable,) concertés tant au
niveau national que local.
La déclinaison régionale du 2ème plan
régional santé-environnement (PRSE 2)
Aquitaine (2009-2013) s’articule autour de
l’objectif général «Agir mieux pour vivre
mieux» et illustre la philosophie de la
démarche en santé environnement : faire
évoluer les comportements humains pour
une meilleure qualité de vie
environnementale et une santé
préservée. Pour les risques liés à l’eau, il
s’agit de les limiter avec l’amélioration de
la qualité de l'eau potable en préservant
les captages d'eau potable.

La nappe phré
atique
de “La Barre”

Cette nappe,
située sous le
massif de Chib
ressource esse
erta,
ntielle en eau
du territoire
l’objet d’un su
fait
ivi régulier. Af
in de surveille
périmètre de pr
r le
otection exista
nt, des piézom
seront installé
ètres
s pour peaufin
er les connaiss
sur le fonctionn
ances
ement de cette
nappe et protég
la ressource en
er
eau de l’intrusi
on saline.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 19

Thème

Thème

1

Enjeu 2

Ville Nature

Action 5

Lutter contre les pollutions des milieux et
prévenir les risques

Préserver et surveiller la qualité des
eaux de baignade

Contexte local

i
Prior



La qualité des eaux de baignade est un enjeu économique et environnemental
majeur pour la ville d'Anglet. Dans le cadre de l’objectif bleu mené par
l'agglomération, de lourds investissements ont été consentis ces dernières
années pour améliorer le taux de raccordement des usagers et le traitement des
eaux usées. Les 4,5 km de plages Angloys sont également sous l'influence des
rejets pluviaux de deux bassins versants, l'un côtier, avec le rejet direct du
ruisseau Barbot, l'autre, majeur, de l'Adour avec son imposant panache rabattu
par vents et marées vers les plages nord d'Anglet. Ces rejets sont
particulièrement impactants sur la qualité bactériologique des eaux de baignade
lors des pluies d'orage, fréquentes en saison balnéaire et pouvant aboutir au
déclassement sanitaire des plages.

Objectif pour Anglet
Mettre en place des mesures de gestion performantes permettant
d'obtenir un bon état sanitaire de l'ensemble des plages d'Anglet.

Cadre règlementaire
La nouvelle Directive Européenne
2006/7/CE du 15 février 2006,
concernant la gestion de la qualité
des eaux de baignade, confortée par
le Grenelle de la Mer, exige de
nouveaux principes de gestion et
d’information du public, dont
l’élaboration de profils de baignade,
avant février 2011. Le classement des
plages doit être fait pour 2015.
Les collectivités devront recenser
leurs sites de baignades, identifier les
sources de pollution susceptibles
d’altérer la qualité bactériologique des
eaux, mais surtout s'engager dans
des mesures de gestion destinées à y
remédier.

Service
pilote

Lancement

Identifier et réduire les sources de pollutions pour
analyser et anticiper les risques d’atteinte à la qualité
1
des eaux de baignade (profils des eaux de baignade) et
engager les actions d’améliorations préconisées

SEDD

2011

Impulser un réseau de mesures et une action
2 p a r te n a r i a le d e l u t te co n t re le s p o l l u t i o n s
bactériologiques du bassin de l'Adour-aval

SEDD

2011

ST

2011

Sensibiliser les usagers des plages aux risques de
4 pollutions (affichage de fiches d’informations sur les
zones de baignade)

COM

2011

Règlementer l’utilisation des douches «  rince sable »  
5 non raccordées au réseau d'eaux usées

ADM

2011

Mesures

3

Améliorer le taux de raccordement aux réseaux des
riverains de ruisseaux impactants

Indicateur
Pourcentage des analyses des
eaux de baignade conformes à
la valeur de référence de la
directive européenne

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Georges Daubagna, Guy Mondorge

Services associés :

SEDD, BEVAménagement

Partenaires :

ACBA, LDE, CRA, CG64, AEAG, Kosta
Garbia, CASAGEC, Rivages ProTech,
GIP Littoral, …

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 20

Profils des eaux de
baignade
nade » comporte une
Un « profil des eaux de baig
e, une identification des
description physique de la plag ir un impact sur la
avo
t
van
sources de pollution pou
et sur la santé des
e
nad
baig
de
u
l’ea
qualité de
t des mesures de
tou
sur
et
baigneurs, mais aussi
mettre en œuvre pour
gestion et des actions à
rt terme et ainsi éviter la
cou
à
prévenir des pollutions
nade. L’atteinte d’une eau
fermeture de la zone de baig
2015 au sens de la
en
»
te
de qualité « suffisan
directive est une obligation.
nade angloyes ont été
Les profils des zones de baig
s les délais signifiés, au
élaborés et seront remis, dan
ues, soit, pour le
ntiq
Atla
esPréfet des Pyréné
1er février 2011.
n sur la labellisation ou
Au sein de la ville, une réflexio qualité des eaux de
de la
la certification de la gestion
baignade est en cours.

Assurer la protection du territoire et du
littoral

1

Thème Thème

Enjeu 2

Lutter contre les pollutions des milieux et
prévenir les risques

Thème

Action 6

Ville Nature

Contexte local
Comme l'ensemble du littoral atlantique, la côte Basque est
régulièrement confrontée à des évènements climatiques importants
et de plus en plus fréquents. Les enjeux liés à l'urbanisation
croissante, les usages récréatifs des plages et les scénarios
alarmistes des experts scientifiques font que la lutte contre l'érosion,
les inondations et les tempêtes nécessitent aujourd'hui une attention
et une organisation particulière, en cohérence avec les stratégies
régionales et nationales en cours d'élaboration.

Objectifs pour Anglet
Protéger les biens et les personnes.
Restaurer une structure des plages propice aux usages balnéaires et
sportifs.
Protéger le cordon dunaire et les milieux associés.
Service
pilote

Lancement

Réaliser l’inventaire et cartographier les zones à
1 risques naturels en prenant en compte les
évolutions induites par le changement climatique

ADM

2011

Actualiser, tester et diffuser le Plan Communal
2 de Sauvegarde

ADM

2011

Poursuivre le ré-ensablement et la stabilisation
3 des plages déficitaires après étude technique et
qualitative

ST

2011

4 Conforter les falaises du littoral

ST

2011

COM

2011

Mesures

Sensibiliser les usagers des plages aux risques
5 d’érosion

Indicateurs
Superficie de plages et falaises confortées, gagnées ou
perdues
Nombre de personnes vivant en zones à risques
naturels
Nombre de personnes ayant participé à l’exercice du
Plan Communal de Sauvegarde

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Georges Daubagna, Jean-Pierre Voisin,
Faridha Hadidi

Services associés :

SEDD, BEVAménagement

Partenaires :

ACBA, CG64, CRA, Etat, CCI, CASAGEC,
GIP Littoral, …

Cadre règlementaire
Le Grenelle de la Mer (art.71)
insiste sur la veille du bon état
écologique des zones côtières et
la restauration des milieux
dégradés. Il revient sur
l’obligation communale de
réaliser un plan de prévention
des risques (art.74) prenant en
compte systématiquement les
risques naturels (tsunamis…), la
hausse générale des mers et les
autres effets du changement
climatique. Dans le même
temps, engagement est pris,
pour accompagner les
collectivités, de développer une
méthodologie et une stratégie
nationale (collectivités et Etat)
pour la gestion du trait de côte,
pour le recul stratégique et la
défense contre la mer.

Plan Communal de
Sauvegarde (PCS)

En France, ce plan d’urgence
prépare préventivement
les acteurs à la gestion de risques
naturels, sanitaires ou
technologiques.
En 2010, la Loi Grenelle 1 a précisé
que ce plan doit être
compatible (au sens juridique
du terme) avec le
document d'orientation et d'object
ifs des schémas de
cohérence territoriale. Il se base
sur le recensement des
vulnérabilités et des risques (pré
sents et à venir) sur la
commune et des moyens disponib
les, organisation pour
assurer l'alerte, l'information, la
protection et le soutien
de la population au regard de ces
risques (notamment la
mobilisation des services techniqu
es communaux), et
l’organisation d'exercices.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 21

Thème

Thème

1

Enjeu 3
Action 7

Ville Nature

Développer une attractivité et une activité
économique respectueuses de l'environnement

Concilier l'activité industrialo-portuaire,
l'habitat et le tourisme

Contexte local
L'activité industrialo-portuaire située sur le port de Bayonne représente un enjeu
économique important pour l’agglomération toute entière. Sa localisation, au
croisement de l'estuaire, des plages, des milieux naturels et habités soumet
particulièrement ces milieux sensibles aux impacts des rejets produits.
La création en 1997 d'un Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions
Industrielles (SPPPI), a permis d'instaurer un dialogue avec les riverains et
d'impulser des actions de connaissance et de protection environnementales. De
nouvelles attentes sont aujourd'hui exprimées visant à une meilleure information
riveraine et une diminution des nuisances ressenties.

Objectifs pour Anglet
Cadre règlementaire
!"#$ %&'(#$ )*'+,-"#!" #$%&'()" *+&" ,-"
.&-/-,,-" #-" ,+" 0-&" #-1&2/("
&$*2/#&-" 3" #-)" %&'(4&-)" #5$%26
&-)*2/)+7','($!"(-,)"89-":$
‣" .('"$ /0&1&2"$ "1$ 3&104"'" -("
)5'/($;&-&" ;&<%-" 3" ,+" /2=2/" #-"
>*2&(" 9&7+'/?!" -/" +))2%'+/(" ,-)"
%2,,-%=1'($)" ,2%+,-)"3" ,+" *&')-" #-"
#$%')'2/!
‣"".('"$,4"1$ 0&15*#$"($ "1('"("1*#!"
-/" @+12&')+/(" ,+" A')-" -/" 2-91&-"
# - )" A - ' , , - 9 & - )" * & + = 8 9 - )"
# 5- / ( & - = - /" # - )" - ) * + % - )"
*2&(9+'&-)" B;-)=2/" #-)" #$%C-()!"
&-D-()!" #&+;+;-!" %,+*+;-!" A+%&26
#$%C-()E!
‣" +12'&" &-%29&) " +9F" ("06147*"#$
4 1 1 & 8 + 1 ( " #$ ) 9 &" , -" 1 2 , - ("
$/-&;$=89-" -(" ,+" ;-)=2/" #-)"
#$%C-()!
‣""+2/-4&'"'$ -+$ %'4#"$ "1$ 0&2%("$
) " #$ ' 4 # 7 * " #$ ) "$ % & - - * 9 & 1 !"
/2(+AA-/(" +%%'#-/(-,,-!" #-)"
'/#9)(&'-)"*2&(9+'&-)G

Améliorer l’information et la communication auprès des habitants sur les
risques et impacts sanitaires des nuisances industrielles.
Etre vigilant quant au respect des normes liées au fonctionnement du port
et des industries présentes.

Mesures
Impulser au travers du SPPPI estuaire de l’Adour et du
conseil portuaire, la centralisation, la vulgarisation et la
1 mise à disposition de l'ensemble des données relatives
aux impacts environnementaux des activités
industrielles portuaires
Mettre à la disposition des instances du SPPPI des
2 moyens (locaux, temps du SEDD et de l’adjoint au maire
délégué) pour faciliter son fonctionnement

SEDD

2011



Exemplarité!!
2011

Renforcer la responsabilité environnementale des
3 industriels et des gestionnaires du port pour réduire
leurs impacts

SEDD

2011

Communiquer et informer, au travers du site internet
4 de la ville et de l’Anglet magazine, sur l'action du SPPPI
et de l'actualité de la zone portuaire

COM

2011

Le SPPPI en brefpermanent pour

H2A7&-"#-"*,+'/(-)"#-"&'1-&+'/)

Acteurs
Georges Daubagna

Service associé :
Partenaires :

Lancement

SEDD

Indicateur

Elu(e)s en charge :

Service
pilote

Etat, CRA, CCI, ACBA, industriels,
associations de riverains, ....

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 22

Le secrétariat
ons
la prévention des polluti
des
et
I)
PP
(SP
les
!
riel
ust
ind
de
ire
tua
l’es
ris que s de
par
l’Adour a été créé en 1997
les
arrêté préfectoral dans
es
départements des Pyréné
.
des
Lan
des
et
Atlantiques
tre
Il est constitué de qua
des
s
ant
ent
rés
rep
collèges : élus,
ations
s, représentants des associ
riel
ust
ind
at,
l’Et
de
services
es.
lifié
personnes qua
et des usagers ainsi que de domaine de l’environnement
le
s
dan
n,
sio
mis
r
Il a pou
tation
l’Adour, de favoriser concer
industriel et sur l’estuaire de
ces, de
san
nui
les
et
ons
luti
pol
les
et information, de réduire
rer un
logiques majeurs et d’assu
prévenir les risques techno
nt.
me
nne
viro
l’en
de
ux
tue
pec
développement industriel res

Développer une attractivité et une activité
économique respectueuses de l'environnement

Enjeu 3

Conserver et valoriser une production
agricole de proximité

1

Thème Thème

Thème

Action 8

Ville Nature

Contexte local
Terre maraîchère aux savoirs-faire ancestraux, Anglet comptait en 2000,
315 hectares de surface agricole dont des secteurs caractérisés tels que Le
Refuge, la frange de l'aéroport ou encore Sutar. Ces espaces classés en
zone "2AU" dans le PLU de 2004, sont urbanisables à long terme. Ils doivent
cependant faire l'objet d'une attention particulière car ce sont des lieux
stratégiques pour maintenir des productions maraîchères de proximité, une
respiration verte au milieu de la ville et participer à la transmission de son
identité.

Objectifs pour Anglet
Conserver et protéger les traits identitaires de l'histoire agricole.
100% des fruits et des légumes crus issus de l’agriculture biologique dans
les restaurations scolaires et de l’accueil de loisirs de Baroja en 2011.
Favoriser l’émergence de projets nouveaux en matière de consommation et
productions locales et responsables (échanges entre acteurs, projets
collectifs...)

Mesures
Identifier dans le cadre de la révision du PLU des zones
1 affectées à des usages agricoles de proximité à
préserver

Service
pilote

Lancement

DDU

2011

Prior

ité

Développer le recours aux produits frais, locaux,
2 labellisés et/ou biologiques pour les restaurants
scolaires et d’accueil de loisirs de Baroja

DAEJ

Concourir à l'animation éco-responsable du marché
3 Biocéan

SEDD

2011

4 Faciliter les circuits courts de distribution (ex : AMAP…)

SEDD

2011

Créer des espaces témoins du patrimoine agricole local
5 (vignes, cressonnières, piments…) en collaboration avec
les maraîchers et les organismes de conseil

DDU

2012

6 Créer des jardins familiaux biologiques

DCPC

2014



Indicateurs

Exemplarité!!

Le Grenelle de la mer encourage les
territoires dans l’enrichissement de la
connaissance des exploitations
agricoles de la frange littorale dans
leurs dimensions historique, sociale et
économique, mais également au
soutien de l’agriculture biologique sur
les zones côtières.
La loi Grenelle I incite à la restauration
biologique et diversifiée tant privée
que publique (les cantines en
particulier) avec le recours à l'écolabellisation et les circuits courts.
Objectif : 15 % des commandes en
2010 et 20 % en 2012.

Les jardins familiaux

Evolution de la surface agricole
Nombre de jardins familiaux et d'AMAP
Part des marchés et achats de la
collectivité intégrant des critères
sociaux et environnementaux

!

Acteurs

2011

Cadre règlementaire

Elu(e)s en charge :

Bernard Marti, Maritxu Maury,
Jean-Pierre Voisin

Service associé :

ADM

Partenaires :

CG 64, CC Nive Adour, Chambre
d’Agriculture, maraîchers,
restaurateurs, associations...

I;+,-A-/( " +**-,$)"+9(&-@2')
"D+&#'/)"291&'-&)!" ,-)"
D+&#'/)" @+A','+9F" )J'/)%&'1-/
(" #+/)" 9/-" #$A+&%C-"
)2%'+,-" -(" -/1'&2//-A-/(
+,-" (&4) " @2&(-G" I/(&-"
*&')-" #-" %2/)%'-/%-" -("
-/;29-A-/(" *29&" ,-"
D+&#'/+;-!" %-) " -)*+%-)" )2/
(" ,-" *&2,2/;-A-/("
'/#')*-/)+7,-"#-",5C+7'(+("%2,,
-%=@G
K/;,-(" +" )29C+'($" &$*2/#
&-" 3" 9/-" #-A+/#-"
%&2'))+/(-" #-) "K/;,2L)"*+&"
,+" A')-" 3" #')*2)'=2/"
#-" /291-+9F" (-&&+'/)" %2A
A9/+9FG" M+" 1',,-"
#')*2)-" #-" *,9)'-9&)" *+&
%-,,-)" (-,,-)" 89-" ,-)"
D+&#'/)" @+A','+9F" #-" .'&29-N
-" 29" -/%2&-" %C-A'/"
#-"O9P+/G

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 23

Thème

Thème

1

Ville Nature

Développer une attractivité et une activité
économique respectueuses de l'environnement

Enjeu 3
Action 9

Promouvoir le tourisme nature et écoresponsable

Contexte local
La situation géographique littorale d'Anglet, en cœur d'agglomération,
inscrite dans un corridor d'accès stratégique avec les territoires voisins
mais également européens, la qualité du cadre de vie entre océan et forêts
sont autant d'atouts pour Anglet comme destination touristique.
Les enjeux pour Anglet sont économiques, avec le développement de l’offre
et de l’attractivité, mais également environnementaux, en capitalisant sur
un tourisme nature qui respecte l’environnement.

Objectif pour Anglet
Valoriser le potentiel environnemental de la ville tout en le préservant.

Cadre règlementaire
Le Grenelle de la mer met l’accent
sur l’importance d’insérer l’activité
touristique dans le cadre d’une
politique intégrée (art.59) par la
conservation ou le développement
d’une capacité d’accueil touristique
accessible à toutes les clientèles en
engageant des politiques d’aide à la
modernisation, en développant des
activités de découverte des milieux et
des espaces littoraux et en assurant
la promotion du tourisme social. En
ce sens, il s’agit de mettre en place
une politique foncière volontariste
destinée à assurer la diversité des
activités et la mixité sociale, et à
lutter contre l’urbanisation excessive
du littoral et la saturation estivale.

Service
Lancement
pilote

Mesures
Développer une communication positionnant Anglet
comme une destination touristique préservant son
1
patrimoine naturel et témoignant de son engagement
pour un développement durable

COM

2011

Valoriser l’engagement environnemental de la ville sur
2 le plan européen ou international par le choix d’une
labellisation adaptée (pavillon bleu ou autre…)

OT

2012



Valoriser le patrimoine végétal du littoral
3 (arrière - plage …)

Exemplarité!!
COM

2013

Indicateurs
Nombre d'événements durables proposés sur le
territoire
Nombre de sorties à vélos ou à pied organisées

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Gérard Cazaux, Annie Jarraud-Vergnolle

Services associés :

SEDD, COM

Partenaires :

CRA, GIP Littoral, CG 64, Professionnels du
tourisme, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 24

Thème
Anglet,

2

Ville Pour Tous

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 26

Enjeu 4. Agir en faveur de l'habitat, du social et de l'emploi
Action 10 : Développer l'habitat collectif et l’accession sociale au logement
Action 11 : Accompagner les initiatives d'insertion et le retour à l'emploi
Action 12 : Développer une offre touristique à l'année accessible à tous

Enjeu 5. Renforcer la prise en compte de tous les publics
Action 13 : Favoriser l’intégration des jeunes dans la vie locale
Action 14 : Améliorer la prise en compte des personnes handicapées
Action 15 : Accompagner les seniors
Action 16 : Favoriser la prévention et la sensibilisation aux questions de santé

Enjeu 6.

Accompagner les acteurs et l'action locale vers
l'éco-responsabilité

Action 17 : Valoriser les actions en faveur du lien social et de la vie associative
Action 18 : Développer l’action culturelle en lien avec le développement durable

Enjeu 7.

Sensibiliser au développement durable et développer la
concertation

Action 19 : Construire une culture partagée du développement durable
Action 20 : Diversifier et coordonner les modes de concertation
Action 21 : Animer et suivre la démarche Agenda 21 en lien avec les politiques
supra-territoriales

Anglet, Ville Pour Tous
Construire une ville pour tous, c’est assurer l’équité
sociale, en offrant à chacun des conditions de vie
justes et dignes et l’accès aux besoins
fondamentaux : se nourrir, se loger, se soigner,
travailler, aller à l'école...
Anglet s’engage, au regard de ses compétences,
avec ses partenaires, dans la mise en œuvre
d’outils et de solutions assurant la prise en compte
de tous les habitants sur son territoire.

Logement social
Un premier geste fort de la municipalité: s’engager
à augmenter le nombre de logements sociaux,
pour passer de 9,3% à 12,7% en 2015.
Son objectif : financer 1000 logements sociaux
supplémentaires entre 2008 et 2015.

Jeunesse
Plusieurs structures officient déjà avec succès
auprès des habitants, comme le Bureau
d’Information Jeunesse qui, associé à la Mission
Locale, constitue un lieu d’échanges, de
ressources et d’accompagnement pour les jeunes.

Sport et tourisme
Le tourisme, les activités sportives et de loisirs,
notamment, comportent de très fortes dimensions
sociales, environnementales et économiques.
Anglet souhaite accompagner les acteurs vers
l'éco-responsabilité, pérenniser l’emploi lié au
tourisme, étendre la fréquentation touristique tout
au long de l'année et surtout compléter l’offre
d’hébergement pour en permettre l’accès à tous. A
ce titre, Anglet souhaite étudier la réouverture d’un
camping et faciliter le logement chez l’habitant.

Culture
La ville d’Anglet s’attache à proposer une
programmation et un équipement accueillant tous
les publics. L’offre culturelle pourra se développer
autour de nouvelles structures comme sa future

salle de spectacle et deviendra un moyen privilégié
de sensibilisation au développement durable avec
le projet de charte d’éco-conception des
manifestations. La Maison pour Tous fera
également peau neuve pour améliorer l’accueil des
associations Angloyes.

Solidarités
Des nouvelles formes de solidarités doivent
s’exercer avec l’évolution de la population :
organiser la prise en compte de l’allongement de la
durée de vie et l’isolement croissant des seniors,
s'adapter à l’évolution des structures familiales,
aux besoins de santé et créer des structures
spécialisées d’accueil, etc.
La Ville s’est vu décerner récemment le label
“Handiplage” pour ses efforts en termes de mise en
accessibilité avec de nombreux outils tels qu’un
“Tiralo®” sur la plage du VVF ou encore la
multiplication des loisirs de plein air accessibles
aux personnes handicapées. La ville s’engage à
rendre les lieux et voies accessibles aux personnes
à mobilité réduite.
Des actions en faveur de la cohésion sociale sont
menées au niveau municipal avec l’intégration de
clauses sociales dans les marchés publics lancés
par la ville et le soutien à l’économie sociale et
solidaire.

Gouvernance
La ville d’Anglet met en place une nouvelle
gouvernance : elle souhaite consulter et impliquer
les citoyens dans la vie de la cité, à chaque fois
que cela est possible : pour son Agenda 21, le futur
PLU, l’éco-quartier du Maharin, l’aménagement
des différentes places, comme celle des Cinq
Cantons. Ce nouvel élan donné à la démocratie
participative, favorisant l'échange constructif et
délivrant une information de qualité, permettra aux
Angloys de devenir acteurs de leur territoire.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 27

Thème

2

Enjeu 4

Ville
Pour Tous

Action 10

Agir en faveur de l'habitat, du social et de l'emploi

Développer l'habitat collectif et l’accession
sociale au logement

Contexte local
En 2001, Anglet comptait 1478 logements sociaux, en 2009, on en dénombrait 1815,
337 logements sociaux ont ainsi été livrés en 8 ans, soit seulement 42 par an. La quasi
totalité (94%) des logements construits entre 2005 et 2007 sur l’agglomération ne sont
accessibles qu’à 20% de la population. En 2010, le nombre de demandes de logements
sociaux en attente sur Anglet était supérieur à 2500. La révision du Plan Local de
l’Habitat 2010-2015 met en exergue un marché de l’habitat extrêmement tendu qui a
pour conséquence une ségrégation résidentielle qui concerne quasiment 80% de la
population et se traduit par des difficultés d’accès en particulier pour les jeunes et les
familles monoparentales.

Objectif pour Anglet
Atteindre les objectifs du Plan Local de l’Habitat (PLH) mené par
l’agglomération en portant la part de logements sociaux de 9,3% en 2008 à
12,7% en 2015.

Cadre règlementaire
La loi Solidarité et Renouvellement Urbains
(SRU) du 13 décembre 2000 prend en
compte les enjeux de la ville d’aujourd’hui
(lutte contre la péri-urbanisation et le
gaspillage de l’espace en favorisant le
renouvellement urbain, incitation à la mixité
urbaine et sociale, mise en œuvre une
politique de déplacements au service du
développement durable). Son article 55
instaure le principe des 20% de logements
sociaux.
La Communauté d’Agglomération de
Bayonne Anglet Biarritz élabore son troisième
PLH 2010-2015. Avec plus de 110 000
habitants, ce territoire bénéficie d’une
position stratégique centrale, mais doit
répondre à des problématiques foncières et
travailler à l’accessibilité résidentielle pour les
plus défavorisés. Compte tenu des évolutions
démographiques estimées et de la tension du
marché, des objectifs ambitieux ont été
arrêtés :
‣ tendre vers une production de 1000
logements par an
‣ renforcer l’attractivité urbaine et améliorer
la qualité de vie
‣ produire sur 6 ans, 1593 logements en
accession à la propriété aidée (soit 59%
sur Bayonne, 35% sur Anglet et 6% sur
Biarritz)

Service
pilote

Lancement

DDU

2011

Produire plus de logements sociaux pour faciliter l'accès
2 au logement à toutes les catégories sociales (logements
conventionnés sociaux et très sociaux)

DDU

ité
P r i o r2011

3

Favoriser la construction de logements le long des lignes
de bus structurantes du réseau

DDU

2011

4

Conforter l'action de l'Agence Immobilière à Vocation
Sociale avec le PACT (opération « Louons solidaire »)

CCAS

2011

Mesures
Favoriser l’accession sociale à la propriété des jeunes
1 ménages et des familles (construction de 2 100 logements
à l’horizon 2015)

Indicateurs
Part de la population vivant dans un logement collectif
Part de logement social et en accession sociale
Part des opérations immobilières et d’aménagement intégrant des exigences
de mixité sociale

‣ produire 90 logements par an pour
répondre à la demande très sociale
La territorialisation du PLH donne pour
objectif à Anglet la production de 2 100
logements soit 350 logements par an avec
une attention particulière sur l’offre sociale.

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Jean-Pierre Voisin,
Claudine Getten Porché

Service associé :

CCAS

Partenaires :

ACBA, PACT, bailleurs sociaux,
constructeurs, …

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 28

Louons solidaire
L'Agence immobilière sociale du PACT
(SIRES) a mis en place en
2009 un partenariat avec la ville d’An
glet pour une offre de
logements accessibles dans le parc privé
sur la commune. Cette
action s’inscrit dans le nouveau dispo
sitif « Louons solidaire »
destiné à prospecter et à capter des
logements à loyer modéré
auprès des propriétaires privés. Une
action de prospection
dynamique sur Anglet a été mise en
place, avec pour objectif de
capter des logements à un loyer infér
ieur de 20 à 30 % au prix
du marché.
Le lancement officiel de l’opération avec
le début des campagnes de
communication a eu lieu le 28 octobre 2009
avec un objectif annuel
de 13 logements captés. Un premier bilan
arrêté à fin septembre
2010 porte à 14 le nombre de relogemen
ts effectués.

Agir en faveur de l'habitat, du social et de l'emploi

Accompagner les initiatives d'insertion et
le retour à l'emploi

Enjeu 4

Thème

2

Ville
Pour Tous

Action 11

Contexte local
Attractivité touristique et développement des activités tertiaires ont entraîné
l’accroissement des emplois fragiles et précaires. Ces caractéristiques d’emploi
s’accompagnent également d’un chômage fort des jeunes. Même si cela ne relève pas
de ses compétences directes, Anglet s’engage dans de nombreuses actions
d’accompagnement au travers du Bureau d’information Jeunesse, associé à la Mission
locale, mais également à l’attention du secteur de l’économie sociale et solidaire. La
collectivité développe aussi les contrats avec des entreprises d’insertion (465 h
réalisées pour le gymnase du Redon et 10 330 h à venir sur “La Bécasse”, le
Sémaphore, le Pôle social et la Patinoire).

Objectifs pour Anglet
Contribuer au développement de l’insertion par l’activité économique en consacrant
5% du montant des marchés publics à l’insertion de personnes en difficulté grâce à
l'intégration de clauses sociales et environnementales d’ici fin 2013.
Faciliter les démarches du public et renforcer leur accompagnement social.
Service
pilote

Mesures

Lancement

Prior

ité

Créer un pôle social regroupant les services sociaux
1 (guichet unique) et renforcer la présence du service public
de l'emploi (Avenue Belle Marion)

CCAS

2012

2 Créer une épicerie sociale au Relais de la Solidarité

CCAS

2011

ST

2011

3

Renforcer le recours à la clause d'insertion sociale dans
les marchés publics de la ville



Exemplarité!!

Poursuivre l’action du point «  Emploi-Formation  » de la
4 bibliothèque (informations et ateliers sur la recherche Culture
d’emploi, la création d’entreprises, …)

2011

5 Augmenter le parc de logements temporaires d’urgence

2012

DCPC

Le pôle social
Un nouveau guichet unique du
social, répondant à une
volonté partagée Ville /
Département, centralisera les
services sociaux début 2012
pour simplifier les démarches
de la population. Ce futur pôle
social sera situé au Rondpoint de Bahinos en bordure
d u B A B d a n s l’ a n c i e n
bâtiment France Télécom. Il
mutualisera les services du
CCAS et ceux du Conseil
Général 64 avec une centaine
de personnes sur 2500m2 sur
un seul lieu pour toutes les
aides sociales, de la petite
enfance jusqu’au grand âge.

Indicateurs
Nombre de travailleurs pauvres et
allocataires des minima sociaux faisant
l’ o b j e t d ’ u n a c c o m p a g n e m e n t
individualisé vers l’emploi soutenu par la
collectivité
Part des marchés publics intégrant des
clauses d’insertion économiques et
environnementales

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Annie Jarraud-Vergnolle, Robert Lagareste, Patrick Liénard

Services associés :

CCAS, ADM, Espaces verts, ST, Sports

Partenaires :

ACBA, CRA, CG 64, Mission locale, ...
Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 29

Thème

2

Ville
Pour Tous

Enjeu 4
Action 12

Agir en faveur de l'habitat, du social et de l'emploi

Développer une offre touristique à l'année
accessible à tous

Contexte local
Forte d’un environnement naturel remarquable (11 plages sur 4,5 km, 250 hectares
de forêt protégée et aménagée) et bénéficiant du dynamisme des sports de glisse,
Anglet est une destination touristique très prisée. La ville dispose d’une offre
touristique très bien placée au sein de l’agglomération, avec notamment des
établissements phares et une palette d'activités étoffée autour du golf, du bien-être
et du surf. Toutefois, en matière d’accueil on note une faible représentation des
hébergements accessibles aux budgets modestes et le besoin de rénover le parc
existant en intégrant le caractère environnemental du territoire.

Objectifs pour Anglet
Favoriser le tourisme social à vocation populaire et familiale.
Pérenniser l’emploi lié à l’activité touristique.

Cadre règlementaire
L e G re n e l l e d e l a m e r
encourage la conservation
d’une capacité d’accueil
touristique accessible à
toutes les clientèles par
l’engagement des politiques
d’aide à la modernisation, en
développant des activités de
découverte des milieux et des
e s p a ce s l i t to ra u x e t e n
assurant la promotion du
tourisme social.

Service
Lancement
pilote

Mesures
Valoriser les structures d’hébergement existantes
1 destinées aux jeunes et aux personnes à plus faibles
revenus

OT

2011

Développer des formules d'hébergement chez l’habitant
2 pour les jeunes, les saisonniers, les étudiants et les
personnes à budget modeste

OT

2012

3 Etudier la faisabilité d'un camping

OT

2012

Développer le tourisme électronique (accueil
4 numérique, promotion et réservation pour les angloys et
les touristes…)

OT

2012

Indicateurs
Enquête sur typologie sociale des estivants
Evolution des emplois liés au tourisme (nombre, nature, durée,
hébergement,...)

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Gérard Cazaux, Annie Jarraud-Vergnolle

Services associés :

DDU, COM, Sports

Partenaires :

CCI, ACBA, CRA, CG64, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 30

Renforcer la prise en compte de tous les publics

Favoriser l’intégration des jeunes dans la
vie locale

Thème

Enjeu 5

Thème

2

Ville
Pour Tous

Action 13

Contexte local
De par sa dynamique démographique positive (+ 0,94% par an entre 1999 et 2006) et
sa forte attractivité, la prise en compte et l’intégration des jeunes dans la ville est
un enjeu majeur de son développement. À l’horizon 2020, la population des 13-25
ans pourrait être comprise entre 5650 et 6350 personnes (cf. Etude Créham, 2009).
Anglet poursuit et renforce sa politique jeunesse notamment par la modernisation
de ses structures (Maison pour tous). Il s’agit aussi pour la Ville de séduire les
jeunes ménages avec enfants par une offre scolaire et périscolaire attractive mais
également de créer du lien social entre générations. Les conditions de mises en
œuvre prendront appui sur l’organisation de nouveaux lieux d’activités avec les
"Ateliers J Nomades" dans l’ensemble des équipements municipaux ou d'espaces
d’accueil et d’information (interventions des animateurs dans les établissements et
les domaines publics fréquentés par les jeunes).

Objectifs pour Anglet
Accroître la part de jeunes couples avec enfants habitant à Anglet.
Offrir des activités périscolaires accessibles au plus grand nombre.
Service
pilote

Mesures

Lancement

Identifier un lieu valorisant la place des jeunes dans la ville
(Bureau Information Jeunesse, Sports J, Ateliers J,
1
Bourses d'études…) et dans leurs projets de coopérations
socio-culturelles avec Ansbach et Irun

DAEJ

2012

Etendre et diversifier les activités de la Maison pour Tous
2 en direction des jeunes (salle de répétition, lien
intergénérationnel, ...)

DAEJ

2012

Etudier la faisabilité d'une cohabitation entre étudiants et
seniors

CCAS

2011

M e t t re e n p l a c e u n p ro g r a m m e d ’ a n i m a t i o n s
4 socioculturelles inter-générationnelles (visites culturelles
ou thématiques, goûters…)

DAEJ

2011

Mettre en synergie les différentes animations à destination
des jeunes menées par les services de la ville

DAEJ

2011

3

5

Indicateur
Nombre d’activités périscolaires et
fréquentation

Focus jumelage
Anglet - Ansbach
Depuis le 17 juillet 1968, la ville
d'Anglet est jumelée avec la ville
d‘Ansbach, située en Moyenne
Franconie. Au cours des années de
jumelage, un partenariat s'est affiné,
partenariat auquel la population a
participé activement prenant dès
l’origine des initiatives associatives
ou privées. En plus de quarante ans,
des étudiants aux sportifs, des
artistes, musiciens, aux professeurs
etc..., Ansbachois et Angloys ont
appris à se connaître.
La force du jumelage AngletAnsbach tient à son caractère privé
et familial, à l’aspect “naturel” plutôt
qu’institutionnel qui se poursuit
aujourd’hui au travers d’échanges
culturels, sportifs et éducatifs
réguliers. Les deux villes affichent
une même volonté d’intensifier le
jumelage dans les domaines de la
jeunesse et de la culture par la mise
en place d’actions structurantes.

Acteurs
Elu(e)s en charge : Maritxu Maury,

Robert Lagareste

Services associés : CTM, ST, CCAS, COM,
Culture

Partenaires :

PACT, SMTC, CG64, ACBA, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 31

Thème

Thème

2

Enjeu 5

Ville
Pour Tous

Action 14

Renforcer la prise en compte de tous les publics

Améliorer la prise en compte des personnes
handicapées

Contexte local
La ville d’Anglet, au travers de ses services, est très fortement impliquée dans la prise
en compte du handicap. Elle a obtenu le label « Tourisme et Handicap » et Handiplage
(plage du VVF) en 2010. La mise en accessibilité des équipements sportifs,
l’aménagement des aires de jeux, autant d’actions qui seront poursuivies, avec la
Commission d'accessibilité, et qui marquent cette ambition municipale. La réalisation
en 2010 d’un diagnostic accessibilité permet à la Ville de s’engager dans un plan
d’aménagement et de réhabilitation de ses bâtiments et de sa voirie.

Objectifs pour Anglet
Faciliter la vie des personnes handicapées en rendant la ville et les bâtiments
publics accessibles à tous.
Conserver le label « Tourisme et handicap » en 2015.

Cadre règlementaire
La loi de février 2005 pour
l’égalité des droits et des
chances, la participation et la
citoyenneté des personnes
handicapées garantit de
nouveaux droits aux
personnes handicapées.
Cette loi rend obligatoire la
mise en conformité
des
Etablissements Recevant du
Public (ERP), de la voirie et
des accès d’ici 2015, sachant
que les cheminements
pédestres et les annonces
sonores aux abords des
transports collectifs vont
devenir obligatoires.

Mesures
1

Mettre en place un plan de mise en accessibilité de la
voirie (création et élargissement de trottoirs…)

Rendre accessible un bâtiment ou un équipement
2 municipal par an aux personnes handicapées (Haitz Pean,
Mairie, cimetières …)



Service
pilote

Lancement

ST

2011

ST

rité
P r i o2011

Exemplarité!!

3

Accueillir un centre d'accueil spécialisé pour de jeunes
autistes

DGS

2012

4

Développer les arrêts de bus accessibles aux personnes à
mobilité réduite

ST

2011

CCAS

2011

Actualiser et valoriser la charte « Ville-Handicap » en
5 faveur de l’accessibilité pour les personnes handicapées et
leur meilleure intégration
6

Valoriser le label Handiplage (Tiralo®) de la plage du VVF
et l’étendre à d’autres plages



Exemplarité!!

OT

2011

Anglet, ville labellisé

Indicateurs

e Handiplage

Evolution du linéaire de voirie, du nombre de
bâtiments, d’arrêts de bus, ... rendus accessibles
aux personnes à mobilité réduite
Investissements financiers spécifiques consentis

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Joseph Célan, Patrick Liénard,
Robert Lagareste, Gérard Cazaux

Services associés :

CTM, ST, CCAS, COM, Sport,
Culture

Partenaires :

PACT, ACBA, CG64, usagers, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 32

Le label “Handiplage” pou
r la plage du VVF récom
pense un travail de
mise en accessibilité des
plages aux personnes à mo
bilité réduite. Ainsi,
une nouvelle installation, une
plateforme d’accueil et de
repos, a été mise
en place pour faciliter leu
r con
saison touristique, la plage fort. Depuis quelques années, durant la
du VVF dispose en effet
®
d’un
chariot pour la baignade des
personnes à mobilité réduite Tiralo , un
année du handicap, dans
. Depuis 2003,
le cadre de la Charte "Un
e ville pour tous”, un
local d’accueil et de stocka
ge pour le Tiralo®, a été
construit, offrant un
meilleur confort des person
nes à mobilité réduite.

Thème

Enjeu 5

Renforcer la prise en compte de tous les publics

Thème

Action 15

Accompagner les seniors

2

Ville
Pour Tous

Contexte local
Avec 26% de femmes et 20% d’hommes de plus de 65 ans, contre respectivement
19% et 14% pour la moyenne nationale, et compte tenu de l’attractivité du territoire
pour les seniors, leur prise en compte dans l’organisation de la vie de la cité doit
aujourd’hui être anticipée sur plusieurs aspects.
Il s’agit avant tout pour la Ville de répondre aux attentes de maintien à domicile et
d’hébergement spécialisé avec l’appui du Centre Communal d’Action Sociale
(CCAS) dans le cadre du portage des repas ou encore de l’aide médico-sociale. Il
s’agit aussi d’être en mesure de proposer une offre d’activités sportives, culturelle
et de loisirs adaptée.

Objectifs pour Anglet
Favoriser le maintien à domicile et le développement de la prise en charge
de la dépendance.
Développer les offres d’activités sportives, culturelles et de loisirs adaptées
et accessibles aux budgets modestes.

Mesures

Service
pilote

Lancement

Développer les services spécifiques au maintien à domicile
1 (aides, assistances de vie, téléassistance, portage de
repas, bénévolat, transport, portage de livres, ...)

CCAS

rité
P r i o2011

Créer une structure d'hébergement adaptée pour les
personnes âgées dans le quartier du Maharin

CCAS

2012

Développer une offre médico-sociale pour la prise en
3 compte de la dépendance avec un hôpital de jour pour les
malades d'Alzheimer au Maharin

DDU

2014

4

Accompagner la relocalisation d’un établissement de soins
de suite et de réadaptation à Houndaro

DDU

2012

5

Réaliser un parcours d’activités physiques en milieu
forestier adapté aux seniors, entre Haïtz Pean et Houndaro

Sports

2012

2

Le CCAS et son action
Le Centre Communal d’Action Sociale
(CCAS) de la Ville d’Anglet détermine
les orientations et les priorités de la
politique sociale locale dans deux
domaines : l'aide sociale légale (aide
sociale légale obligatoire, RSA, Plans
Canicule et Grand froid) et l’aide
sociale facultative (soutien à domicile,
réseau de bénévoles, lutte contre la
précarité...). Légale ou facultative le
CCAS exerce une mission de solidarité
directement orientée vers les
populations concernées : aide et
accompagnement des personnes
âgées, aides aux personnes
handicapées, aux enfants, aux familles
e n d i ff i c u l t é , l u t t e c o n t r e l e s
exclusions...

Indicateurs
Evolution du nombre de seniors accompagnés à domicile
par le CCAS
Nombre de places créées dans des structures pour
personnes dépendantes
Activités spécifiques créées et évolution de la participation

Acteurs
Elu(e)s en charge : Bernard Marti, Robert Lagareste,
Gérard Cazaux

Services associés : COM, CCAS, ST, DAEJ, Culture
Partenaires :

Etat, CG 64, ACBA, CAF, CRAM, CLIC,
Mission Locale, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 33

Thème

2

Enjeu 5

Ville
Pour Tous

Action 16

Renforcer la prise en compte de tous les publics

Favoriser la prévention et la sensibilisation
aux questions de santé

Contexte local
La mise à jour des problématiques santé-environnement permettent aux collectivités,
et notamment à Anglet, de proposer un plan d’actions global au titre de son Agenda
21, renforçant ainsi son engagement et faisant écho aux actions déjà menées.
Avec l'approbation le 29/11/10 du Second Plan Régional Santé Environnement
(2009-2013), ou dans le traitement du complexe dossier d'implantations des antennesrelais, la ville d'Anglet entend jouer un rôle de médiateur dans ces questions liés à la
santé publique ou à la prévention comme lors de la sensibilisation de 2000 personnes
à l’utilisation d’un défibrillateur cardiaque lors du Forum des associations de 2010.

Objectifs pour Anglet
Développer la prévention (air intérieur, sécurité routière, conduites addictives...)
des Angloys.
Promouvoir le lien santé environnement (risques, nutrition, habitat, sport...).
Utiliser 75% de produits d’entretien écologique d’ici fin 2013.

Cadre règlementaire

Service
pilote

Mesures

La loi Grenelle I fait de la politique
environnementale une question de
santé publique, notamment avec la
mise en œuvre d'un Plan National
Santé-Environnement, la mise en
place de dispositifs de surveillance
des ondes électromagnétiques ou
encore le renforcement des
politiques de prévention et de
sauvegarde.
Les lois Grenelle I et II fixent de
nombreux objectifs en matière de
réduction des nuisances tels que la
pollution de l'air avec un plan de
réduction des particules fines à
10!g/m3 dans l'air extérieur ou
l'inventaire des points noirs du bruit
et leur traitement d'ici 2015,

Créer un plan de santé au travail pour les agents de la ville
1
en lien avec le PRSE II après réalisation d’un diagnostic
2

S ’ i m p l i q u e r d a n s l e «  P r o g r a m m e N a t i o n a l
Nutrition Santé»

DRH



Lancement

Prior

ité

2013

Exemplarité!!

DAEJ

2011

Réaliser une charte des bonnes pratiques intégrant le
3 principe de précaution et l'intégration paysagère avec les
opérateurs de téléphonie mobile

SEDD

2011

Compléter l'équipement des lieux publics en
4 défibrillateurs et sensibiliser les citoyens aux gestes de
premiers secours

ADM

2011

Favoriser l’utilisation de matériaux et de produits
respectueux de l’environnement et issus de filières éco5 responsables dans les bâtiments publics et pour leur
entretien

ST

2011

Poursuivre l’amélioration de la qualité de l’eau de la
6 piscine municipale par la réduction des chloramines Sports
(allergènes et irritantes)

Indicateurs
Nombre de défibrillateurs installés et de
personnes formées
Nombre d’actions de sensibilisation grand
public menées

Acteurs
Elu(e)s en charge :

!"#$%#&'(%#)*'(%#+,-.'(%.#/*'
01#%#&'2%3%.-*

Services associés :

456*'4789*':;*':<=#,>

Partenaires :

4587?*'75:*'@@@

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 34

2011

Programme Natio
nal
Nutrition Santé

La mi se en pla ce
d’u ne po liti qu e
nutritionnelle est appa
rue, au cours des
dernières années, co
mme une priorité de
santé publique. Le
rôl
nutrition comme facteu e joué par la
r de protection ou
de risque des patho
logies les plus
répandues en France
est de mieux en
mieux compris, qu’il
s’agisse du cancer,
des maladies card
iovas
l’obésité, de l’ostéoporo culaires, de
se ou du diabète
de type 2.

Accompagner les acteurs et l'action locale
vers l'éco-responsabilité

Développer les actions en faveur du lien
social et de la vie associative

Thème

Enjeu 6

Thème

2

Ville
Pour Tous

Action 17

Contexte local
Le tissu associatif angloy affiche un incontestable dynamisme avec pas
moins de 300 associations qui animent tout au long de l’année la vie de la
commune. Qu’il s’agisse des randonnées, du vélo, de la photo, de la
défense du littoral ou de la poésie, les associations sont des relais
importants de la vie angloye. Elles se rassemblent tous les 2 ans lors du
forum des associations, un moment privilégié pour rencontrer les acteurs
associatifs et découvrir de nouvelles activités.
Un nouvel espace d’échange et d’entraide est également né en 2010 pour
permettre le lien social : rencontres entre voisins, partages de passions, de
compétences... «Entre Angloys» : un service web au service des Angloys !

Objectif pour Anglet
Accompagner la vie associative en encourageant les initiatives écoresponsables.

Mesures
1

Agrandir et structurer les locaux associatifs de la Maison
pour Tous

Maison pour tous

Service
pilote

Lancement

DAEJ

2012

Développer les activités vectrices d’intégration dans la ville
2 (accueil des nouveaux arrivants, rencontres-débats, bistrot Culture
des sciences, sorties nature…)

2011

Identifier et promouvoir l'éco-responsabilité des
Sports
associations Angloyes

2011

Mettre en place des contrats d'objectifs sur 3 ans pour les
4 associations culturelles avec des critères d’éco- Culture
conditionnalité pour les aides accordées

2012

3

5

Structurer la Villa Quintaou comme lieu de l'enfance et de
la parentalité

DAEJ

2011

La Maison pour tous se veut un lieu
favorisant les rencontres informelles,
incubateur d’idées et de projets
construits par les différents acteurs
(services municipaux, associations,
jeunes, parents…). Plusieurs
espaces définiront ce lieu
d’échanges transgénérationnel et
intergénérationnel. Ainsi, un secteur
sera consacré aux activités
générales (mutualisé interservices,
info-internet tout public, info
jeunesse, guichet « loisirs »,
services aux étudiants…), un autre
sera dédié aux 13-25 ans avec un
espace jeune (Ateliers et Sports J,
salle d’exposition…) et un espace
musique avec studios (répétitions,
enregistrement de maquettes…).

Indicateurs
Actions d’accompagnement réalisées par la
Ville (nombre, coût, incidences sur
participation, ...)
Evolution des actions associatives écoresponsables

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Robert Lagareste, Maritxu Maury

Services associés :

Culture, DAEJ, SEDD, Sports

Partenaires :

CAF, Mission locale, Associations, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 35

Thème

2

Enjeu 6

Ville
Pour Tous

Action 18

Accompagner les acteurs et l'action locale vers
l'éco-responsabilité

Développer l'action culturelle en lien avec
le développement durable

!

Contexte local
La ville d’Anglet se caractérise par une diversité culturelle, lui permettant d’offrir à
ses habitants une vie culturelle pluridisciplinaire, prochainement renforcée par une
nouvelle salle de spectacle. La politique culturelle de la ville d’Anglet, ancrée dans la
démocratisation et la diffusion de l’art contemporain, souhaite imprégner son offre et
son évènementiel d’une sensibilisation aux problématiques du développement
durable.

Objectif pour Anglet
Nouvelle salle culturelle
de Quintaou
La future salle culturelle de la ville
d’Anglet est directement associée à la
politique de dynamisation du centre ville
visant à renforcer la fonction Centre
d’Anglet.
Ainsi, son emplacement à côté de
l’esplanade de Quintaou, permet de
jouer la carte de la synergie avec les
outils culturels, éducatifs et sociaux
existants à toute proximité (bibliothèque
- centre d’exposition Villa Beatrix Enea centre de loisirs de Baroja - Ecuries de
Baroja - Maison pour tous - Collège Ecoles maternelle et primaires résidence universitaire).
L’axe fort du projet est de créer un pôle
culturel visible autour du spectacle
vivant, de la lecture publique et des arts
graphiques. Pour ce faire, la salle est en
lien par un parvis commun avec la
bibliothèque et la galerie Pompidou
qu’elle jouxtera. C’est un des éléments
clefs du programme.
Le projet culturel et artistique de la salle
favorise le développement de 2 axes : le
jeune public et le chant choral. Il intègre
également la mise en valeur des
pratiques artistiques amateurs de la ville
afin d’en renforcer le dynamisme déjà
existant. De plus, l’accent est mis sur
l’échange avec la création d’un lieu de
convivialité qui permettra de concevoir
des avant et après-spectacle conçus
comme des moments de rencontres
chaleureuses entre public et artistes.

Elaborer et mettre en œuvre une politique culturelle éco-responsable et
vulgarisant les principes du développement durable.

1

Développer les animations culturelles sensibilisant au
Culture
développement durable



ité

2011

Exemplarité!!
2011

Poursuivre la mise en place une "brigade d'intervention
3 écocitoyenne" artistique avant chaque représentation Culture
culturelle

2011

Sensibiliser au développement durable (bibliothèque de
Culture
plage, fond environnement …)

2011

Développer des actions culturelles valorisant le
5 patrimoine et l’histoire des quartiers d'Anglet et des Culture
Angloys

2012



4

Indicateur
Nombre de manifestations
éco-conçues

M. Mondorge, Gérard Cazaux

Services associés : DAEJ, ST, OT, CTM, Culture,
SEDD, Sports

Partenaires :

Prior

Réaliser une charte et un guide pratique de l’événementiel
Culture
éco-responsable en partenariat avec les professionnels

2

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Service
Lancement
pilote

Mesures

Associations, professionnels, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 36

Exemplarité!!

Sensibiliser au développement durable et
développer la concertation avec les Angloys

Thème

Enjeu 7

Construire une culture partagée du
développement durable

Thème

2

Ville
Pour Tous

Action 19

Contexte local
Par le biais du parc écologique Izadia et de sa structure d’accueil et de
vulgarisation environnementale, puis de son service environnement et
développement durable créé en 2010, la ville d’Anglet a souhaité renforcer la
prise en compte de ces dimensions en interne pour ses services mais
également à la disposition de ses habitants. Passer d’une position souvent
axée sur la seule prise en compte de l’environnement au compromis équitable
et viable avec le nécessaire développement économique et l’épanouissement
social, tel est l’enjeu d’une culture partagée du développement durable, avec
l’appui des partenaires locaux.

Objectif pour Anglet
Faire progresser l’appréhension des principes du développement
durable dans la culture interne de la ville et sur son territoire.
Service
pilote

Mesures

Lancement

Etoffer et diversifier un programme d’actions d’éducation à
1 l'environnement et au développement durable pour tous
les publics à Izadia

SEDD

Former les agents aux pratiques éco-responsables dans le
2 cadre du plan triennal 2011-2013 et de la création d'une
commission formation

DRH

2011

3

Accompagner les écoles dans la mise en œuvre de
démarches de développement durable

SEDD

2011

4

Valoriser les actions éco-citoyennes collectives et
individuelles (Anglet Magazine, sites web, Flash info +…)

COM

2011

Utiliser le site internet de la ville et l’Anglet magazine
5 comme supports réguliers de sensibilisation à la
préservation de la biodiversité et  des espaces naturels

COM

2011




2012

Exemplarité!!
Exemplarité!!

Indicateurs
Nombre de personnes sensibilisées à Izadia
Nombre d’agents formés en interne
Evolution du nombre d’écoles engagées dans des démarches de
développement durable
Nombre et typologie d’actions éco-citoyennes valorisées

Plan national d’éducation
au développement durable
L’objectif de la Décennie des Nations
unies pour l’éducation en vue du
développement durable (2005-2014,
DEDD), coordonnée par l’Unesco est
“d’intégrer les principes, les valeurs et les
pratiques du développement durable dans
tous les aspects de l’éducation et de
l’apprentissage”.
Déclinée nationalement par des assises
puis un plan d’actions, plusieurs
prescriptions ont été définies :
‣ Inscrire l'EEDD dans un projet de
société global, pour que chaque
citoyen puisse agir en connaissance et
en conscience
‣ Promouvoir les thématiques
émergentes (climat, énergie, santé environnement...) en développant les
outils pédagogiques et les nouvelles
collaborations
‣ Innover en matière de support de
sensibilisation et de communication
tout en valorisant l’existant, disponible
sur les territoires.
‣ Promouvoir les actions de terrain et
renforcer l'offre auprès de certains
publics (18–35 ans, structures
touristiques, ....)
‣ Développer les formations proposées
aux élus sur les thèmes de l'EEDD.

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Bernard Marti, Mélina Keh

Services associés :

SEDD, Sports, OT, Culture

Partenaires :

ADEME, CNFPT, CPIE, CDDP,
Inspection académique, acteurs
locaux, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 37

Thème

2

Enjeu 7

Ville
Pour Tous

Action 20

Sensibiliser au développement durable et
développer la concertation avec les Angloys

Diversifier et coordonner les modes de
concertation

!

Contexte local
Eco-quartier du Maharin, réhabilitation de places, révision du Plan Local
d’Urbanisme mais également l’Agenda 21, autant de projets qui ont été
réfléchis et conçus en étroite collaboration avec la population angloye.
Cette nouvelle dynamique pour la Ville sera renforcée par des outils
spécifiques comme le bus «  64600  » ou encore le témoignage
photographique «  Dites-le en images !  » et se poursuivra également en
interne avec les agents de la Ville.
L’enjeu est de créer les conditions d’une démocratie participative au niveau
local où usagers et partenaires peuvent contribuer aux réflexions guidant
l’action publique.

Objectif pour Anglet
Mettre en place des outils de concertation permettant une participation la
plus large et la plus représentative possible de la population.

Service
Lancement
pilote

Mesures
Elaborer les bases d’une méthodologie commune de la
1 concertation, basée sur l’acquis, comme socle pour de
futurs projets, à l’attention des chefs de projets

2

Former les élus et les agents de la Ville à la concertation
(modalités, enjeux, …)



3 Etudier la faisabilité d’un conseil des seniors

SEDD

2012

DRH

2012

Exemplarité!!
CCAS

Indicateur
Nombre de projets concertés et d’instances de concertation créées

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Bernard Marti, Faridha Hadidi, Robert Lagareste

Services associés :

ST, CTM, SEDD

Partenaires :

Selon les projets concertés

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 38

2011

Sensibiliser au développement durable et
développer la concertation avec les Angloys

Thème

Enjeu 7

Animer et suivre la démarche Agenda 21 en
lien avec les politiques supra-territoriales

Thème

2

Ville
Pour Tous

Action 21

Contexte local
L'élaboration de l'Agenda 21 a été possible grâce à un portage fort des élus, la
participation sans faille des services de la ville, des partenaires institutionnels
mais aussi des habitants, notamment au travers du comité consultatif. Il s'agit
dorénavant de poursuivre l'animation engagée tout au long de la période de
réalisation des actions programmées. Cette démarche nécessitera des temps
forts d'évaluation dans un objectif d’amélioration continue. Les échanges avec
les démarches de même type menées sur le territoire seront poursuivies,
particulièrement avec l’Agenda 21 du Conseil de Développement du Pays
Basque. Les partenariats et économies d'échelles seront recherchés,
notamment avec l'agglomération Côte Basque Adour.

Objectifs pour Anglet
Engager durablement Anglet dans un développement soutenable.
Obtenir la reconnaissance de la démarche Agenda 21 d'Anglet par les
instances nationales, voire internationales (charte d'Aalborg).

Mesures

Service
pilote

Lancement

Animer le comité technique interne pour le suivi,
l’application et l’évaluation des actions de l’Agenda 21

SEDD

2011

Procéder à une évaluation de la réalisation du plan
2 d’actions à mi-parcours

SEDD

2013

Communiquer sur l'Agenda 21 (diffusion des documents
3 de démarche, site internet, ...)

COM

2011

Participer aux travaux du Comité territorial de
4 développement durable du Pays Basque et du Plan Climat
de l'ACBA

SEDD

2011

5

Structurer le comité consultatif de l'Agenda 21 pour
l’animation et le suivi de la démarche

SEDD

2011

6

Réaliser un bilan-évaluation dans une perspective de
poursuite de la démarche Agenda 21

SEDD

2015

1





Indicateurs

Exemplarité!!

Le comité consultatif
Emanation des rendez-vous
citoyens de la première phase
de concertation, les volontaires
Angloys qui le constituent ont
joué un rôle important au cours
de la seconde phase de
concertation.
Organisé en jury pour le
témoignage photographique

“Dites-le en images !“,
force de proposition pour
l’élaboration du plan d’actions :
le comité consultatif constitue
une véritable valeur ajoutée
pour la démarche de développement durable d’Anglet.

Exemplarité!!

Nombre de rencontres de suivi de l’Agenda 21
Instances territoriales auxquelles participe la Ville
Bilans et évaluations

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Bernard Marti

Services associés :

CTM, SEDD

Partenaires :

L'ensemble des acteurs institutionnels,
habitants et membres du comité consultatif, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 39

Projet de rénovation de la patinoire à haute efficacité énergétique

Enjeu 8.
Action 22.
Action 23.

Thème
Anglet,

3

Ville Responsable

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 40

Action 24.
Action 25.

Enjeu 9.
Action 26.
Action 27.
Action 28.

Enjeu 10.
Action 29.
Action 30.

Enjeu 11.
Action 31.
Action 32.

Diminuer la dépendance aux énergies fossiles et
les émissions de gaz à effet de serre
Construire et rénover pour une meilleure performance
énergétique de l'habitat
Favoriser l'implantation de nouvelles filières économiques
éco-responsables
Réduire la consommation énergétique du patrimoine municipal
Etudier les opportunités de recours aux énergies renouvelables

Réduire l'impact des transports et développer
les modes de déplacements "doux"
Rationaliser l'usage de la voiture individuelle
Favoriser les déplacements doux
Développer l'éco-responsabilité de la municipalité en matière
de déplacements

Diminuer les quantités de déchets produits
Encourager le réemploi et le recyclage
Améliorer le tri des déchets produits et gérés par les services
municipaux

Economiser la ressource en eau
Diminuer la consommation d’eau sur le territoire
Diminuer la consommation d’eau des services de la Ville

Anglet, Ville Responsable
Une « Ville Responsable » est une ville qui
s’interroge en permanence sur son propre
fonctionnement (transport, consommation
d’eau, production de déchets…) pour en
rechercher l’efficience, c'est-à-dire
optimiser l’emploi de ses ressources
énergétiques, financières, matérielles…
dans l’objectif de garantir un service
efficace à la population, sans générer de
gaspillage et en limitant son impact sur
l’environnement.
Ainsi, notre Agenda 21 a pour objectif de
réorienter l’ensemble des domaines
d’intervention de la vie de la commune
dans cet objectif d’éco-responsabilité.
Optimiser le rendement énergétique
des équipements municipaux
Le Bilan carbone® réalisé au niveau
communautaire a révélé une prépondérance de l’éclairage public, des écoles,
de la patinoire et des équipements sportifs
dans leur ensemble, dans la
consommation énergétique de la ville. Un
programme d’investissements pour la
rénovation, et l’isolation thermique
notamment, de ces bâtiments les plus
énergivores a été engagé. En parallèle,
l’utilisation d’énergies renouvelables sera
systématiquement recherchée dans les
futurs programmes.

Diminuer les émissions de gaz à effet
de serre
Les déplacements des personnes et le
parc de logements sont des sources
majeures d’émissions de gaz à effet de
serre, donc facteurs de changement
climatique. Le Plan climat communautaire
a mis en évidence qu’ils génèrent
respectivement 55% et 14% du total des
émissions sur notre agglomération.
Plusieurs actions seront mises en œuvre
pour diminuer ces impacts.
Economiser les ressources
Dans un monde en perpétuelle croissance
démographique, la question de
l’augmentation des besoins et de la
disponibilité des ressources nécessite
d’être posée. L’accès aux matières
premières devient un enjeu crucial,
particulièrement dans un contexte de
réduction du pouvoir d’achat des
ménages. Les possibilités d’économies
doivent être systématiquement
recherchées.
Notre ville aspire donc à l’exemplarité :
son administration, acteur majeur, doit
poursuivre son implication, mais toute la
population doit également chercher à
adopter la bonne attitude dans son
quotidien. C’est ainsi que nous ferons
d’Anglet une « Ville Responsable ».

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 41

Thème

3

Enjeu 8

Ville
Responsable

Action 22

Diminuer la dépendance aux énergies fossiles
et les émissions de gaz à effet de serre

Construire et rénover pour une meilleure
performance énergétique de l'habitat

Contexte local
La Communauté d’agglomération s’est engagée dans un Plan Climat Territorial et a
réalisé un Bilan carbone® pour connaître les émissions de Gaz à Effet de Serre
(GES) des différentes activités sur son territoire : pour l’année 2006, le secteur
résidentiel constitue un enjeu de territoire important avec un total d’émissions de
158 000 t de CO2 représentant 16 % des émissions totales sur la CABAB, poste le
plus émetteur après les déplacements (source Bilan Carbone®).
Dans un contexte de raréfaction des ressources et de hausse du coût de l'énergie,
les habitants seront exposés à la baisse de leur pouvoir d'achat voire à la précarité
énergétique pour les catégories sociales les moins favorisées. L'étude
Communautaire « énergie-habitat » réalisée en 2010 démontre que c'est toute la
chaine locale de conception, réalisation et de conseils d'utilisation des logements
qui est à adapter et coordonner en vue d'atteindre les objectifs locaux et nationaux
du Plan Climat.

Objectifs pour Anglet
Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30% en 2013.
Réduire les consommations énergétiques de 20% en 2020.

Cadre règlementaire

Mesures

Le plan bâtiment de la loi
Grenelle I vise à :
‣ Rendre tous les nouveaux
bâtiments
basse
consommation (BBC) dès
2012, et à énergie positive
(BEPOS) dès 2020.
‣ Mener une étude sur la
réforme de la fiscalité de
l'urbanisme afin de
multiplier les incitations
financières.
‣ Accélérer le calendrier de
développement des
écoquartiers.

Bilan Carbone du CABAB 2008 :

1 100 000 t éq.CO2

Service
Lancement
pilote

1

Réaliser un éco-quartier au Maharin avec un objectif de
label BBC pour l'ensemble des logements

DDU

2012

2

Accompagner les démarches de construction ou de
rénovation durable des Angloys dans le cadre de l'OPAH

DCPC

2011

SEDD

2011

Impulser la mise en place d'une permanence mensuelle
de l’Espace Info Energie du PACT® HD Pays Basque
3 (conseils sur l’énergie et l’habitat) délocalisée à la
bibliothèque
Dans le cadre de l'élaboration du guide des bonnes
pratiques d'aménagement (action 3-1 ville nature),
4 intégrer des conseils sur l’éco-construction en vue
d'une diffusion auprès des prescripteurs et à chaque
demande de permis de construire
Intégrer tous les 5 ans dans un projet d'aménagement
5 un bâtiment "prototype" intégrant les techniques les
plus récentes (Ex. Ecoquartier du Maharin)

Prior

ité

SEDD

2012

DDU

2012

Indicateurs
Consommation énergétique du bâti en GWh et en kWhEP/m2.an
Emissions du bâti en t éq.CO2 et en gCO2/m2.an

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Jean-Pierre Voisin, Bernard Marti

Services associés :

Culture, DDU, COM

Partenaires :

ADEME, CG64, ACBA, PACT, PACT® HD Pays
Basque, ANAH, SDEPA, ...

Le résidentiel représente 14%
des émissions de GES .

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 42

Favoriser l'implantation de nouvelles filières
économiques éco-responsables

3

Thème Thème

Enjeu 8

Diminuer la dépendance aux énergies fossiles et
les émissions de gaz à effet de serre

Thème

Ville
Responsable

Action 23

Contexte local
La zone d'activités « Landes de Juzan » a été dédiée au sein de
l'agglomération à la construction durable, bénéficiant de la proximité des
filières d'enseignement universitaires telles que l'ISA BTP, le lycée
technologique Cantau, la fédération compagnonique et la future université
des métiers, mais aussi avec Nobatek, centre de recherches et de
ressources sur les matériaux.
Autant d'atouts combinés à des facilités d'accès pour développer une filière
économique portant sur l'innovation et les services dans une logique de
pôle de compétitivité régionale.

Objectifs pour Anglet
Conforter, aux côtés de la communauté d’agglomération, un pôle
d'excellence "bâtiment durable" sur le site des "Landes de Juzan", vivier de
la filière en Aquitaine.
Favoriser l'implantation de filières pérennes, locales, non délocalisables et
éco-responsables.

Mesures
Accueillir sur le site des Landes de Juzan des bureaux
1 de recherche, des laboratoires et des entreprises
dédiées à l’environnement et à l’écoconstruction
Accompagner le développement du pôle universitaire
sur les domaines du développement durable et de
2
l’éco-construction et favoriser les liens rechercheentreprises

Service
pilote

Lancement

DDU

2011

DDU

2011

Grenelle Environnement
Les engagements de réduction des
émissions de GES de 75% à
l'horizon 2050 (Facteur 4) passent
par une réhabilitation massive du
bâti existant, qui existera encore à
80% en 2050 et pour laquelle la
filière construction doit se
structurer et former les compétences requises. Deux mesures
concernent plus particulièrement
les Landes de Juzan :
‣ S o u t e n i r le s i n n o v a t i o n s
écoresponsables, notamment en
mobilisant et en coordonnant les
pôles de compétitivité du
domaine environnemental
‣ Développer des formations au
développement durable dans les
différents cursus éducatifs et
auprès des milieux professionnels.”

Indicateur
Taux de croissance du nombre d’emplois par filière

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Jean-Pierre Voisin, Annie Jarraud-Vergnolle

Service associé :
Partenaires :

ACBA, CRA, Université, CCI, Chambre des
métiers, les compagnons, Nobatek, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 43

Thème

Thème

3

Enjeu 8

Ville
Responsable

Action 24

Diminuer la dépendance aux énergies fossiles
et les émissions de gaz à effet de serre

Réduire la consommation énergétique du
patrimoine municipal

✓Exemplarité!

Contexte local

Cadre règlementaire
Avec la mise en œuvre de la
loi Grenelle I, l’affichage des
diagnostics de performance
énergétique
des
établissements de plus de
1000 m² recevant du public
est obligatoire.
Tous les bâtiments de l’État et
de ses établissements publics
seront engagés dans une
rénovation énergétique avant
fin 2012 avec pour objectif de
réduire, d’ici 2020, leurs
consommations énergétiques
d’au moins 40 % et les
émissions de gaz à effet de
serre de 50 %.

Avec des performances énergétiques très inégales, le patrimoine de la Ville
consomme beaucoup d'énergie pour son chauffage, son éclairage et son
fonctionnement. A lui seul, l'éclairage public compte pour la moitié de la
consommation d'électricité de la Ville.
La Ville a pris la mesure de l'enjeu ; elle a recruté des agents formés à la gestion
énergétique des bâtiments et de l'éclairage public et a engagé la réhabilitation des
bâtiments en commençant par le plus énergivore, la patinoire de “La Barre”.

Objectifs pour Anglet
Réduire de 15% la consommation énergétique de la Ville en 2014.
Construire tout nouveau bâtiment avec une performance énergétique de
40 kWhEP/m2.an dès 2012.

Mesures
Poursuivre la rénovation des bâtiments municipaux les
plus énergivores suite aux diagnostics de performance
1 énergétique et afficher les étiquettes énergie et CO2
pour les établissements publics de plus de 1000 m²
recevant du public

Service
pilote

Lancement

ST

2011

Réaliser un schéma directeur de rénovation et
d'aménagement lumière et une charte de l’éclairage
2
public après réalisation d’un diagnostic ; diminuer les
consommations de 25% en 5 ans

CTM

ité
P r i o r2011

Mettre en œuvre une gestion technique centralisée des
bâtiments municipaux

CTM

2011

Suivre l’évolution des consommations d’énergie et de
4 GES et en rendre compte dans le cadre du Plan Climat
Communal et Communautaire

ST

2014

Poursuivre la gestion responsable de l’éclairage
intérieur des bâtiments municipaux et des illuminations
5
de la ville par le recours aux ampoules basse
consommation ou à LED

CTM

2011

3

Patinoire de “La Barre”

Indicateurs
Evolution de la consommation énergétique et des
émissions de GES
Performance énergétique en kWhEP/m2.an

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Joseph Célan, Bernard Marti

Service associé :

SEDD

Partenaires :

ACBA, SDEPA, ADEME, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 44

litation de la Patinoire de
La Ville a engagé la réhabi
visent également une
“La Barre”. Les travaux
tions d'énergie de 28%
réduction des consomma
de rés ult at po ur les
ave c un e ob lig ati on
e, la diminution de la
entreprises. Pour la Vill
bale représentera 7%.
consommation d’énergie glo
2012.
Les travaux seront finis en

Etudier les opportunités de recours aux
énergies renouvelables

3

Thème Thème

Enjeu 8

Diminuer la dépendance aux énergies fossiles et
les émissions de gaz à effet de serre

Thème

Ville
Responsable

Action 25

Contexte local
Le plan climat territorial engagé par l'agglomération en 2009 prévoit d'engager
chacune de ses villes membres dans le recours aux énergies renouvelables, après
optimisation énergétique des bâtiments. Les potentialités locales concernent le
solaire thermique et photovoltaïque, les pompes à chaleur sur l'eau de nappe ou les
eaux usées et dans une moindre mesure, la géothermie.  
Quant au bois énergie, si les gisements existent dans le département et dans les
Landes, la filière reste encore à construire pour une utilisation dans du collectif
urbain.

Objectif pour Anglet
8 % d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique globale
d'ici 2013 calé sur l’objectif européen et national de 20% pour 2020.

Mesures

Service
pilote

Identifier le potentiel d’utilisation d’énergies
renouvelables, notamment thermiques, dans les
1
opérations immobilières et d’aménagements
d’importance

ST

Installer des dispositifs de production d’énergies
renouvelables dans les programmes de rénovation
énergétique et de construction du patrimoine de la Ville
2 (1300 m2 de panneaux solaires à la patinoire, 300 m2 au
pôle social, des installations à la Maison pour tous, au
bâtiment La Bécasse, …)

ST

Etudier la faisabilité d'un réseau de chaleur dans les
3 projets de grande taille, notamment sur l'avenue de
Bayonne

Efficacité énergé

tique

Lorsqu'on parle d'éne
rgie, c'est l'électricité
qui vient
spontanément à l'es
prit. En France, les
plus fortes
consommations et ém
issions de GES des
bâtiments
sont liées au chauffa
ge et à l'eau chaude
sanitaire.
C'est ainsi que les En
R les plus efficaces co
ncernent
justement l'énergie the
rmique.
Les EnR les plus acce
ssibles et efficaces à
l'éc
d'une ville sont les
panneaux solaires de helle
stinés à
chauffer l'eau chaude
sanitaire et les pomp
chaleur, qui amplifien
es à
t la chaleur extraite de
l'eau, du
sol ou de l'air.
Quant aux panneaux
photovoltaïques, la
prime à
l'achat de l'énergie for
tement subventionnée
doit être
vue comme une incita
tion à la baisse des
coûts de
fabrication. Mais cette
énergie est produite
de façon
intermittente en en fai
ble quantité.
Les actions les plus eff
icaces sont donc d'abo
rd celles
qui réduisent les cons
ommations d’énergie.



Lancement

ité
Prior

2011

2012

Exemplarité!!

ST

2012

Cadre règlementaire
L'engagement nécessaire
en matière de réduction des
gaz à effet de serre implique
de diversifier le bouquet
énergétique dans un objectif
de 23% des consommations
é n e rg é t i q u e s d ' o r i g i n e
renouvelable pour la France
et de 20% pour l'Union
Européenne en 2020.
Cet objectif bénéficie de
mesures d’accompagnement comme par exemple la
création du fond chaleur
destiné au soutien au
développement de la
production et de la
distribution de chaleur
d’origine renouvelable.

Indicateurs
Part des énergies renouvelables dans la
consommation énergétique du territoire
et de la Ville

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Jean-Pierre Voisin, Bernard Marti

Services associés :

SEDD

Partenaires :

ADEME, SDEPA, PACT® HD Pays
Basque, ACBA, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 45

Thème

Thème

3

Enjeu 9

Ville
Responsable

Action 26

Réduire l'impact des transports et développer
les modes de déplacements "doux"

Rationaliser l'usage de la voiture
individuelle

Contexte local
La configuration urbaine d' Anglet, étalée et peu dense, l'attractivité de ses plages, de ses
centres commerciaux, des traversées tels que le Boulevard du BAB et la RD810
(anciennement RN10) font que les Angloys se déplacent aujourd'hui à 84 % en voiture.
Les engorgements sont amplifiés avec la surfréquentation estivale et les problèmes
d'accès aux plages, de stationnement dans les quartiers périphériques, avec leur cortège
de nuisances associées.
En 2009, Le SMTC a dédié au Transport en Commun en Site Propre (TCSP) la majeure
partie de la RD810 située sur Anglet et reliant Bayonne à Biarritz en 10' par le Chronobus.
La ville d'Anglet a souhaité aller plus loin avec la mise en place de la navette des plages
“L'Océane” et le prêt gratuit de vélos en été.
Début 2011, un nouveau réseau de transport en commun sera instauré, combinant
notamment amélioration des cadences de dessertes, axes principaux en TCSP et tarifs
modulés revus à la baisse.

Cadre règlementaire
Le projet de loi Grenelle 2 modifie la loi
d’orientation des transports intérieurs (LOTI)
pour les agglomérations de plus de 100 000
habitants définie à l'article L. 221-2 du code
de l’environnement, où les autorités
organisatrices des transports urbains et
interurbains assurent la coordination des
services de transport qu'elles organisent sur
le territoire de cette agglomération. L’article
28 précise que s’il y a élaboration ou révision
d’un plan de déplacement urbain (compatible
au plan régional de la qualité de l’air selon le
code de l’environnement), il convient
d’évaluer les émissions évitées de dioxyde de
carbone attendues de la mise en œuvre du
plan. Les plans régionaux pour la qualité de
l’air ont vocation à être remplacés par les
schémas régionaux climat, air, énergie qui
sont dans le projet de loi portant engagement
pour l’environnement dit Grenelle 2.
Au cours de la 5 ème année suivant
l'approbation du plan, il doit être procédé au
calcul des émissions de dioxyde de carbone
engendrées par les déplacements dans le
territoire couvert par le plan. À compter de
2015, les évaluations et calculs précités
porteront sur l'ensemble des émissions de
gaz à effet de serre.
Le Conseil régional d’Aquitaine a adopté en
juillet 2009 un Schéma Régional des
Infrastructures et des Transports et de l’inter
modalité (SRIT), document d’orientation et de
planification de la politique transport de la
région.

Objectif pour Anglet
Favoriser les solutions alternatives à l’usage de la voiture individuelle.
Service
pilote

Lancement

M e n e r u n e r é f l e x i o n g l o b a l e s u r l’ a c c è s ,
1 l'aménagement et le stationnement  spécifique à la
zone littorale

ST

2014

Poursuivre l’aménagement de la voirie (réduction de la
2 vitesse par des aménagements ponctuels, adaptation
aux lieux de vie comme les abords des écoles, ….)

ST

2011

Reconduire le dispositif de la navette estivale
3 « L’Océane » pour la desserte des plages

SEDD

2011

Accompagner les organisateurs d’événements
4 d’importance pour en améliorer la desserte

SEDD

2011

Favoriser le covoiturage et étudier la mise en place de
5 stations d’auto-partage en lien avec le concessionnaire
du réseau de transports en commun

ST

2013

Mesures

Indicateur

Navettes estivales

Taux de motorisation en
nombre de voitures par habitant

Acteurs
Elu(e)s en
charge :

Jean-Pierre Voisin,
Joseph Célan

Services
associés :

ADM, OT

Partenaires : ACBA, SMTC, CG64,
AUDAP, ....

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 46

2010, la ville d’Anglet, en
Pour la période estivale
et son délégataire, a
partenariat avec le SMTC
sport en commun
tran
de
if
reconduit le disposit
2009. Une navette de bus
“L’Océane” expérimenté en
jours du 3 juillet au 29
les
s
tou
gratuite, en service
à 20h avec une fréquence
août, fonctionnait de 10h30
arrait du Parking Minerva
dém
elle
de 12 à 15 minutes,
à la Mairie et Stella Maris
avec des arrêts à Quintaou,
des plages. 60 000
ble
sem
pour desservir l'en
te navette.
personnes ont emprunté cet
if se fera en cohérence
osit
disp
ce
La reconduction de
transport en commun sur
avec le nouveau réseau de
l'agglomération.

Thème

Ville
Responsable

Action 27

Favoriser les déplacements doux

3

Thème Thème

Enjeu 9

Réduire l'impact des transports et développer
les modes de déplacements "doux"

Contexte local
Dans l'offre de mobilité permettant à chacun de se déplacer sans utiliser son véhicule
personnel, les déplacements piétons ou cyclables représentent une véritable
alternative aux véhicules motorisés pour les courts trajets ou une pratique «sport et
santé». L'enquête ménage réalisée en 2010 démontre que 16% des déplacements
urbains se font en mode doux (marche et vélo). Anglet dispose de véritables atouts
avec ses 18 km de pistes cyclables et piétonnières en front de mer, en bord d'Adour et
dans le massif du Pignada, inscrits dans le schéma vélo régional et européen.
Il s'agit donc aujourd'hui d'inciter à passer de la pratique de loisirs à une pratique plus
quotidienne, par des aménagements valorisés et sécurisés et de faciliter
l'intermodalité avec l'ensemble des autres modes de transports.

Objectif pour Anglet

Cadre règlementaire

Inciter à la pratique quotidienne des déplacements piétons et cyclables.
Service
Lancement
pilote

Mesures
Intégrer la mobilité douce dans tout projet d’aménagement
1 et dans les trames vertes et bleues
(Ex : Maharin, Houndaro, Latxague, terrains Hirigoyen…)
2

Créer une liaison piétonne et cyclable de l'Adour au
quartier des Cinq Cantons



Participer au Plan vélo intercommunal (nouvelles pistes
cyclables, aménagements sécurisés, prêt de vélos, plan
3
cyclable, stationnement vélo, traitement des discontinuités,
intermodalité,…)

ST

2011

ST

2011

Exemplarité!!
ST

2011

é

t
Elaborer et mettre en place un “plan trottoirs” (sécurisation
riori
P
ST
2011
4 des itinéraires piétonniers) visant à créer ou réhabiliter
10 km de trottoirs d’ici 2015
SEDD
2011
5 Reconduire le dispositif estival de prêt de vélos
Inciter au développement de plans de déplacements doux
6
en milieu scolaire (ex : Pédibus®)
7

Poursuivre la mise en place de circuits de signalétiques
touristiques pour la découverte d’Anglet à pied ou à vélo

Indicateurs
Linéaire de voirie douce créés ou réhabilités
(en km)
Evolution du nombre de pratiquants

Acteurs
Elu(e)s en
charge :

Jean-Pierre Voisin,
Joseph Célan

Services
associés :

DDU, SEDD, ST

Partenaires :

ACBA, SMTC, CG64, CRA,
ADEME, usagers ...

DAEJ

2011

OT

2011

La loi Grenelle 2 a pour enjeu le
développement des infrastructures
alternatives à la route, notamment les
transports collectifs urbains supplémentaires
ou encore l’incitation au développement de
nouvelles formes de mobilité. Ainsi, les
engagements pris nationalement en la
matière puis déclinés localement au travers
de schémas régionaux sont :
‣ La clarification des compétences des
collectivités locales afin d’améliorer la
planification et la gestion de tous les
modes de transports (auto-partage, vélos
en libre service, réglementation du
stationnement…)
‣ L’extension de la possibilité d’avoir
recours à une procédure d’extrême
urgence pour construire des
infrastructures de transport collectif ;
‣ Le développement de la notion d’autopartage et création d’un label spécifique ;
‣ L’instauration d’un versement transport
spécifique aux communes touristiques ;
‣ La compétence donnée aux
communautés d'agglomération pour
organiser un service de mise à disposition
de vélos en libre service et réaliser des
stationnements sécurisés pour les vélos
lors de la construction d’un immeuble ou
de l’aménagement d’un parking.

Le vélo, outil alte
rnatif de mobilité
pratique, écolog
ique et économiq
ue
Pour la période estiva
le
d’Anglet (équipée d’u 2010, la ville
n réseau de 18
kilomètres de pistes
cyclables et de
voies vertes) en pa
rtenariat avec le
SMTC et la société Cy
clocom a mis en
place le prêt de 200
vélos gratuits de
juin à septembre
dont 20 étaient
équipés de sièges bé
bés et 15 dédiés
aux adolescents. Les
principales aires
de prêts étaient situ
ées Avenue de
l'Adour et aux Cinq
local permanent de 20
Cantons, plus un

plus de 10 200 prêts éta los à proximité de la Mairie. Fin septemb
re,
ient comptabilisés.

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 47

Thème

3

Enjeu 9

Ville
Responsable

Action 28

Réduire l'impact des transports et développer
les modes de déplacements "doux"

Développer l'éco-responsabilité de la
municipalité en matière de déplacements

Contexte local

✓Exemplarité

!!

Selon le Bilan Carbone® de 2006, le poste des déplacements représentait 26% des
émissions de gaz à effet de serre produites par la municipalité. Cela concernait les
déplacements liés aux activités scolaires, sportives et culturelles de 360 agents
dans le cadre professionnel ou domicile-travail (76% d'entre eux habitent à moins
de 10 km).
En 2009, la flotte de véhicule de la mairie était composée de 29 véhicules légers
utilitaires et de 41 utilitaires de plus de 3,5 t consommant respectivement 8,7 l et
13,4 l pour 100 km parcourus.

Objectifs pour Anglet
! Diminuer de 10% la consommation moyenne de carburant par véhicule d'ici

fin 2013.
Former 10 agents, par an, utilisant les véhicules de services, à
l'écoconduite d'ici fin 2014.

Cadre règlementaire
La loi Grenelle I fixe les
émissions des véhicules
acquis dès 2009 par l’Etat et
les collectivités à moins de
130 g de CO2/km et encourage
la mise en place de plans de
déplacement
des
administrations individuels ou
mutualisés.

Service
pilote

Lancement

Poursuivre l’achat de véhicules peu émissifs en CO2 et
1 optimiser la gestion et le suivi de l’ensemble du parc
municipal

CTM

2011

Poursuivre la formation des agents, utilisant les
2 véhicules de service, à l'écoconduite

DRH

2011

Mesures

Inciter les agents à utiliser les transports en commun
par la mise à disposition de cartes professionnelles de
3
déplacement et par la prise en charge par la ville de
50% du coût des abonnements domicile-travail

DRH

Mettre à disposition des agents un parc de vélos, dont
4 certains électriques, pour les déplacements
professionnels

CTM

Indicateurs

Prior

ité

2011

2011

BC Patrimoine et services :

Evolution de la consommation de carburant et des
émissions de GES de la flotte de véhicules de la Ville
Pourcentage d'agents formés à l'éco-conduite

5500 téqCO2

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Jean-Pierre Voisin,
Bernard Marti

Services associés :

DRH, ADM

Partenaires :

ACBA, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 48

aux
25 % des émissions sont liées
;
déplacements
s aux
63% de ces émissions sont due
.
nts
age
trajets domicile-travail des

Diminuer les quantités de déchets produits

Enjeu 10

Thème

Ville
Responsable

Action 29

Encourager le réemploi et le recyclage

3

Thème Thème

Contexte local
La Communauté d'agglomération assure la collecte des déchets des 18 000 foyers
angloys en porte à porte. En 2009, ce sont 38 811 tonnes d'ordures ménagères et de
déchets assimilables qui ont été collectés sur l’agglomération ce qui représente 346
kg/habitant/an (moyenne nationale de 390 kg/habitant/an).
Les performances de 16,8 % en matière de tri et de recyclage, sont à comparer aux
33% de la moyenne nationale (hors valorisation énergétique), les flux saisonniers
pénalisant en partie ces chiffres.
Le syndicat d'élimination des déchets « Bil ta Garbi » encourage par de multiples
actions le geste de tri et vient d'engager une action visant à optimiser le ré-emploi
avant que l'objet ne devienne déchet.

Objectif pour Anglet
Renforcer l'action de la communauté d'agglomération en encourageant les
pratiques de consommation responsable des habitants : réduction à la source
des emballages, valorisation des objets et tri des déchets.
Service
pilote

Lancement

SF

2011

Sensibiliser aux gestes éco-responsables (utilisation des
2 "stop-pub", des éco-recharges, limitation des
emballages…)

SEDD

2011

Favoriser les échanges directs entre citoyens afin de
3 recycler plutôt que de jeter (bourses d'échanges, videgreniers,...)

SEDD

2011

Mesures
1

4

Soutenir les démarches portées par les associations
d’insertion

Favoriser le compostage des déchets organiques pour les
logements collectifs

SEDD

2012

Cadre règlementaire
Les lois Grenelle renforcent la
politique de réduction des déchets
avec la réduction de 7% des
ordures ménagères par habitant
chaque année dans les 5 ans à
venir et l'augmentation du recyclage
avec 35% en 2012 et 45% en 2015.
Ces objectifs doivent permettre de
donner la priorité à la réutilisation,
au tri et à la valorisation des
déchets.
Par ailleurs, le Grenelle I préconise
l’introduction d’une part variable
dans la TEOM (Taxe d'Enlèvement
des Ordures Ménagères) en
fonction de la quantité de déchets
produits par les ménages.

Indicateur
Evolution du taux de déchets détournés par
le ré-emploi et le tri par habitant

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Guy Mondorge, Georges Daubagna

Service associé :

ADM

Partenaires :

ACBA, Bil ta Garbi, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 49

Thème

Thème

3

Enjeu 10

Ville
Responsable

Action 30

Diminuer les quantités de déchets produits

Améliorer le tri des déchets produits et gérés
par les services municipaux

✓Exemplarité

!!

Contexte local

De par la diversité de leurs activités, les services
municipaux produisent une quantité importante de
déchets : papier, carton, déchets d'équipements
électroménager et électrique, produits
phytosanitaires, déchets alimentaires, piles, batteries,
cartouches d'encre… Les enjeux environnementaux
posés par les déchets (changement climatique,
pollution des sols, risques pour la ressource en eau..)
et socio-économiques (augmentation croissante des
coûts de traitement) sont aujourd'hui avérés.

Objectifs pour Anglet

La ville d'Anglet a collecté,
trié ou valorisé en 2009 :

• 430 t d’ordures ménagères,







1 200 t de déchets de balayage,
240 t de bois flottés,
1 000 t de déchets verts,
600 t de déchets de plages,
3 t de déchets électriques et
électroniques,
• 2 t de pneus,
• 350 kg de corps gras alimentaires
dans les restaurants scolaires et
municipaux.
10 récupérateurs de piles sont en
place dans les services depuis 2010

Réduire et valoriser les quantités de déchets produits
par les services municipaux et dans les écoles.
Diminuer de 20% les consommations de papier en 2011.

Cadre règlementaire
Le devoir d'exemplarité de l'Etat
s'inscrit également dans sa
production de déchets. Nombre
d'actions sont prescrites,
notamment en matière de
consommations, de réutilisation et
de recyclage du papier dans les
administrations, pour une
généralisation en 2012.
La loi Grenelle I encourage
l’utilisation du bois certifié ou issu
de forêts gérées de manière
durable à compter de 2010 et la
réduction de façon significative de
la consommation de papier des
administrations, le recyclage du
papier qu'elles utilisent d'ici à 2012
et l’utilisation exclusive du papier
recyclé ou issu de forêts gérées de
manière durable à compter de
2012.

Mesures
1

Service
pilote

!

Intégrer dans tous les marchés de fournitures des
Marchés
clauses de réduction des sur-emballages

Lancement

2012

Mettre en place le tri sélectif (papier, journaux, carton,
2 verre…) dans les bâtiments municipaux en assurant
une sensibilisation adaptée

SEDD

2011

Suivre l'application de la charte papier de la ville
3 (réduction des consommations, réutilisation,
dématérialisation des démarches…)

SEDD

2011

Poursuivre le tri sélectif et réduire la consommation de
papier dans les écoles

DAEJ

2011

Poursuivre la pesée des déchets alimentaires non
consommés par les enfants des restaurants scolaires
5
et de l’accueil de loisirs de Baroja pour les sensibiliser
au gaspillage

DAEJ

2011

Poursuivre et développer la valorisation des déchets
bois de plage et de tailles d’entretien des végétaux

CTM

2011

4

6

Indicateurs

Charte papier

Evolution des quantités de déchets collectés, triés
et recyclés
Evolution de la quantité de papier consommée

Acteurs
Elu(e)s en charge :

Joseph Célan, Maritxu Maury

Service associé :

DRH

Partenaires :

ACBA, ADEME, ...

Agenda 21 d’Anglet (2011-2015) page 50

te pour une utilisation écoAnglet s’est dotée en 2008 d’une Char
ctivité déterminant une
colle
la
de
sein
au
r
responsable du papie
notamment par des
ent
pass
série d’engagements et d’actions qui
.
ques
prati
de
ents
gem
chan
des
choix de gestion et
tation de l’utilisation du
men
l’aug
sur
nt
porte
ents
gem
enga
Ces
er 60% de papier recyclé
papier recyclé ou labellisé FSC (Ex : utilis
iser l’utilisation d’encres
favor
et
blanchi sans chlore ou labellisé FSC
ée (Ex : diminuer de
utilis
r
papie
de
tité
quan
la
végétales), diminuer
le tri et le recyclage
iser
favor
5 % le volume de papier consommé),
r le tri du papier
ralise
géné
ets,
déch
de
n
uctio
(Ex : diminuer la prod
municipalité et
la
de
nts
eme
sur les différents sites et équip
er les élus et
ibilis
sens
s),
taire
volon
orts
d’app
s
développer les point
s.
ation
omm
les agents et instaurer un suivi des cons


Aperçu du document A21_Anglet_Plan_actions.pdf - page 1/56
 
A21_Anglet_Plan_actions.pdf - page 3/56
A21_Anglet_Plan_actions.pdf - page 4/56
A21_Anglet_Plan_actions.pdf - page 5/56
A21_Anglet_Plan_actions.pdf - page 6/56
 




Télécharger le fichier (PDF)


A21_Anglet_Plan_actions.pdf (PDF, 5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


a21 anglet plan actions
a21 anglet plan actions 1
bulletin janvier
les externalites du dd
sportsland pays basque 21pb anglet
bulletin avril