MOUSTIERS iti 1 la ville à terminer .pdf



Nom original: MOUSTIERS iti 1 la ville à terminer.pdfTitre: MoustiersAuteur: User

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/03/2013 à 17:15, depuis l'adresse IP 109.130.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 844 fois.
Taille du document: 2.2 Mo (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DECOUVERTE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE
Moustiers Sainte Marie – itinéraire 1 – la ville
OT
Place de l'église 04360 Moustiers Sainte-Marie

http://www.moustiers.fr/
moustiers@wanadoo.fr

Serait-ce l'étoile dorée suspendue entre deux falaises qui protège Moustiers ? Ce village en amphithéâtre semble
béni des dieux et ses très anciennes maisons étagées ressemblent à une crèche provençale sur fond de ciel bleu.
Au cœur du l'arc naturel du Verdon et tout près du lac de Ste-Croix, ce n'est pourtant pas son site exceptionnel
qui fait son renom, mais la production depuis trois siècles d'une faïence fine à la blancheur de lait.

Découverte au détour du chemin, Moustiers évoque un paysage de crèche provençale : confinée entre deux
escarpements rocheux, une étoile haut perchée surplombe le village… D’après la légende de Frédéric Mistral,
l’étoile est un ex-voto dédié à la Vierge Marie, installé selon le vœu du chevalier Blacas, un croisé emprisonné
par les Sarrasins, qui avait promis, s’il revenait dans son village, d’y suspendre une étoile et sa chaîne. D’autres
versions évoquent des histoires d’amour, les Rois Mages ou encore la Chevalerie… S’il existe de nombreuses
versions sur l’origine de l’étoile, aucune n’est authentifiée à ce jour. Le mystère reste donc entier sur l’origine
et la signification de cet astre au-dessus de Moustiers…
La taille de l’étoile, originairement à cinq raies, a varié au cours des temps, de 1,80 à 30 cm. Aujourd’hui, la
chaîne longue de 135 mètres pèse 150 kg et l’étoile dorée à l’or fin mesure 1,25 mètres.

1. Parking

2. Aqueduc

Enjambant l'Adou pour récolter l'eau de l'usine
hydro-éléctrique et la distribuer aux moulins plus
en aval, ce vestige n'a plus maintenant qu'une
fonction de témoignage des systèmes d'irrigation
établis au village.

3. La Chapelle Notre Dame de Beauvoir

Bâtie sur un petit replat à 830 m d'altitude, la chapelle est d'époque romane (nef) et gothique (chœur).
Il existait en l'an 470 à cet endroit un temple dédié au culte de la vierge, un temple marial, creusé dans la
roche. A la fin du 12e s. les moines bâtirent une petite chapelle comprenant deux travées voûtées en berceau
brisé correspondant à une partie de la nef actuelle. En 1536, deux autres travées furent ajoutées ainsi que la
sacristie et le chœur gothique. Jusqu'au 15e s. on l'appelait Notre Dame d'Entreroches ou d'Entremont.
Pour y accéder, une calade comptant 262 marches grimpe à flanc de colline, empruntant le pont de Notre
Dame. Sept oratoires ont fait place en 1860 aux quatorze stations du Chemin de Croix, ornés bien plus tard
de décors en faïence réalisés par Mlle Simone Garnier.

4. Grotte Sainte-Madeleine

5. Les Remparts
Les falaises dominant le village formaient une ligne de défense naturelle, mais Moustiers se protégeait
également derrière des remparts comme beaucoup de villages de Provence au moyen-âge.
Ici, la Porte du Riou, ou Porte de Nord.(15e s.)

6 . Rue de la Clappe

5. Avenue Frédéric Mistral

Passage couvert menant à la Place du Chevalier de
Blacas

6. Place du Chevalier de Blacas

L'hôtel de Perrier

7. Place de l'Eglise
L'église
Classée monument historique en 1913, l'église a la particularité d'unir deux époques architecturales
(romane et gothique) pour former un des plus beaux exemples d'édifice religieux de Provence.
L'architecture de l'Eglise est remarquable : bâtie sur des vestiges préromans, la nef romane est divisée en 5
travées composées de voûtes en berceau brisé taillées dans la pierre de tuf. Les pilastres s'évasent vers le
haut, à la naissance des voûtes, phénomène assez courant dans les églises romanes. Ce sont les murs en
contrefort extérieurs qui compensent ce mouvement. Le tremblement de terre de 1887 a justifié la pose de
trois tirants en fer pesant ensemble plus de 1200 kgs.
Trois chapelles latérales s'ouvrent sur la nef et le visiteur ne manquera pas d'observer un angle assez
prononcé formé par l'axe de la nef et le choleur.
Ceci s'explique : Pierre de Pratis, prieur commanditaire, entama en 1336 (période gothique) la
reconstruction de l'Eglise en commençant par le chœur. L'axe de la nef n'a pas été respecté et pour
cela, deux hypothèses : le prieur voulut-il le suivre davantage la direction de Jérusalem ? Ou est-ce un
écho symbolique à l'inclinaison de la tête du Christ sur la croix ? A sa mort, personne n'eut ni courage ni
moyens de poursuivre cette entreprise d'envergure. Il en résulte donc l'harmonie du mélange des deux
époques, romane et gothique. Le clocher roman-lombard comporte quatre étages ornés d'ouvertures
géminées. Il oscillait jadis au même branle que les cloches, ce qui faisait craindre son effondrement. Jean
de Bertet le fit barder de fer pour l'affermir au 17e s.

La Fontaine

Passage entre l'église et la rue de la
Bourgade

8. Rue de la Bourgade

Place Nicole Ciravégna

Musée de la faïence

9. Rue du Chevalier de la Clue

La Mairie

10. Place du couvert

10. Chapelle Sainte Anne

Cette petite chapelle reconstruite sans prétention au
17e s. à l'aide des pierres d'une tour des remparts
borde le cimetière du village, côté Est.


Aperçu du document MOUSTIERS iti 1  la ville à terminer.pdf - page 1/9
 
MOUSTIERS iti 1  la ville à terminer.pdf - page 3/9
MOUSTIERS iti 1  la ville à terminer.pdf - page 4/9
MOUSTIERS iti 1  la ville à terminer.pdf - page 5/9
MOUSTIERS iti 1  la ville à terminer.pdf - page 6/9
 




Télécharger le fichier (PDF)


MOUSTIERS iti 1 la ville à terminer.pdf (PDF, 2.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


moustiers iti 1 la ville a terminer
moustiers iti 1 la ville t
moustiers sainte marie iti 2 t
boucle des forges
pouzauges itineraire 2 t
guillestre itineraire 1 t la ville

Sur le même sujet..