CORRECTION TERMINEE UE3 BIS 20.03.13 .pdf



Nom original: CORRECTION TERMINEE UE3 BIS 20.03.13.pdf
Auteur: Eddy Traversari

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Impress / OpenOffice.org 3.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/03/2013 à 21:06, depuis l'adresse IP 83.156.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 860 fois.
Taille du document: 265 Ko (33 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


ECURIE UE3 BIS
20 MARS 2013

Question 1: ABC
A – VRAI. Les phages sont les virus des bactéries. Les
enzymes de restriction coupent l'ADN que le virus a intégré
dans le génome de la bactérie, qui conserve donc son
génome.
B – VRAI. Pour sélectionner les bactéries en culture qui ont
le plasmide ou non, on leur incube des antibiotiques et celles
qui survivent sont celles ayant le plasmide.
C – VRAI. Ce n'est pas marqué dans le cours, mais il y a
déjà eu une question de ce type au concours...

Question 1: ABC
D – FAUX. Il s'intègre aux cellules en division ou non.

E – FAUX. Dans une PCR, la température est élevée et la
polymérase d'E. Coli serait dénaturée. En pratique c'est la
taq DNA polymérase qui est utilisée.

Question 2: ABC
A – VRAI. Le prof l'adore.
B – VRAI.
C – VRAI. Question d'annale.
D – FAUX. La génétique moléculaire comprend le
séquençage qui séquence à la base près donc la résolution
est bien meilleure que FISH et compagnie.
E – FAUX. Il faut bloquer les cellules au stade
métaphase.

Question 3: BDE
A – FAUX. L'antithrombine, comme son nom l'indique évite
l'apparition de thrombose.
B – VRAI.
C – FAUX. On purifie l'ATIII à partir du lait parce que la
protéine peut s'y accumuler contrairement au sang où elle se
fait éliminer par les reins ou le foie.
D – VRAI.
E – VRAI.

Question 4: BD
A – FAUX. Oxydation = perte d'électron alors que la
réduction est un gain d'électron. Ces deux réactions se font
simultanément car le nombre total d'électron doit être
conservé.
B – VRAI. Dans la pile de Daniel : Cuivre = Cathode lieu de la
réduCtion. (Cu2+ + 2e- = Cu). Anode : Zinc lieu de
l'oxydation.
C – FAUX. Il s'exprime en Volt/ref. C'est la tension
(différence de potentiel) qui s'exprime en volt.

Question 4: BD
D – VRAI.

E – FAUX. Il s'agit d'une Anode en Argent qui sera oxydée.
Et une Cathode en platine qui sera réduite. Cette électrode
est utilisée pour le dosage du glucose++.

Question 5: BE
A – FAUX. Il représente 40% du pouvoir tampon du sang.
B – VRAI.
C – FAUX. La fixation d'une molécule d'O2 à l'hémoglobine
augmente l'affinité de cette dernière pour l'O2.
D – FAUX. C'est une défense contre les agressions acides.
E – VRAI.

Question 6: ABC
A – VRAI.
B – VRAI.
C – VRAI.
D – FAUX. Les hélices alpha sont transmembranaires.
E – FAUX. L'inflammation diminue le pH extra-cellulaire.

Question 7: BCE
A – FAUX. Il s'agit de sel formé d'un cation minéral et d'un
anion métabolisable.
B – VRAI.
C – VRAI.
D – FAUX. Le tampon hémoglobine désoxygénée est un
meilleur tampon que le tampon hémoglobine oxygénée en
raison de son pKa plus proche du pH sanguin.
E – VRAI.

Question 8: AE
A – VRAI.
B – FAUX. Il manque « même sens » dans la définition.
C – FAUX. Il s'agit de la dimension donnée par la relation
suivante : ƞ = Fdx / Sdv. L’unité SI est le kg.m-1.s-1appelé
Poiseuille. Piège classique..
D – FAUX. Le coefficient k dépend de la forme et non de la
taille. Sinon tout l'item est vrai
E – VRAI.

Question 9: A

A – VRAI.
B – FAUX. Il s'agit de la définition des forces de Debye.
C – FAUX. Les agents tensio-actifs diminuent la tension
superficielle.

Question 9: A
D – FAUX. Plus l’indice BHL est élevé et plus ils sont
solubles dans l’eau et moins leur pouvoir TA est élevé.
E – FAUX. Ce sont les agents TA cationiques qui sont
utilisés comme antiseptiques dans l'industrie alimentaire et
pharmaceutique. Les agents TA non ioniques sont utilisés
dans l’industrie comme détergents à froid, stables dans des
eaux dures et une large gamme de pH.

Question 10: BD
A – FAUX. La CMC est une propriété importante pour la
caractérisation des TA : c’est la concentration de TA à partir
ou au dessusde laquelle les micelles commencent à se
former au sein du liquide.
B – VRAI.
C – FAUX. Car le verre a une forte énergie de surface : les
forces à l’intérieur de la goutte seront contrebalancées : la
goutte a tendance à s’étaler. C'est le plastique qui possède
une faible énergie de surface.

Question 10: BD

D – VRAI.
E – FAUX. Selon la loi de Jurin, h = 2.σ.cosθ / ρ.g.r.
L'ascension h est proportionnelle à la tension superficielle
du liquide.

Question 11: D
A – FAUX. Fluides newtoniens ≠ Fluides parfaits
B – FAUX. C'est n'importe quoi. La pression est la même
en tout point d'une surface horizontale au liquide.
C – FAUX. Pour appliquer le théorème de Bernoulli on doit
avoir un fluide: 1)Incompressibles (donc un liquide!) car les
gaz sont compressibles. 2) Non visqueux (donc parfait). 3)
Régime stationnaire (vitesse du fluide indépendante du
temps.)

Question 11: D
D – VRAI. Il s'agit du théorème de Torricelli. La vitesse
d'écoulement dépend de h (hauteur de la cuve) et de g (la
pesanteur). Pas de la masse volumique !!
E – FAUX. Ils sont bien placé à la même hauteur. Mais un
tube est coudés et l'autre non! Le 2eme tube est droit ce qui
annule la Pcinétique (ce qui permettra de faire le calcul).

Question 12: ACD
A – VRAI. C'est important à comprendre. Ces gradients
peuvent être de sens opposé pour un même ion.
B – FAUX. L'ion qui subit la différence de potentiel
s'accumule en plus grande concentration du côté où il est
attiré par le potentiel de signe opposé. L'ion responsable de
deltaV impose le potentiel du signe de sa charge là où il est le
plus concentré.

Question 12: ACD
C – VRAI. Le potentiel d'équilibre d'un ion est la ddp qu'il
faut appliquer de part et d'autre de la membrane perméable
pour annuler le flux diffusif de cet ion. Pour l'annuler il faut
donc que la ddp soit égale en valeur absolue mais de sens
opposée. Jd = - Je
D – VRAI.
E – FAUX. Ce sont les protéines ionisées dans la plasma
qui vont entraîner l'effet Donnan et donc faire que la
composition en électrolyte sera différente entre le plasma et
le secteur interstitiel.

Question 13: BC
A – FAUX. Il s'agit de la définition du potentiel de diffusion
ionique. L'effet Donnan est un état d'équilibre avec Jd + Je =
0 (ou Jd = - Je)
B – VRAI. La relation de Goldmann prend en plus en
compte les différentes perméabilités membranaires.
C – VRAI. Il est du à l'inégale répartition du K+ Cl- et Na+
de part et d'autre de la membrane. Ce qui créé un potentiel
au repos.

Question 13: BC
D – FAUX. Elle n'est pas nulle bien qu'elle soit bien
inférieure à la perméabilité des ions potassium ou chlore.
E – FAUX. Tout est vrai (et important à comprendre) sauf
le sens des flux actifs. Le Na+ est très présent à l'extérieur. Il
va donc vouloir entrer par diffusion passive. La pompe (Na/K
ATPase) va donc le faire SORTIR, pour maintenir le Vm.
C'est l'inverse pour le potassium, très présent à l'intérieur de
la cellule. Il sortira par diffusion passif. Et la pompe fera
ENTRER le potassium.

Question 14: ABD
A – VRAI. R = ρvr / η .
B – VRAI.
C – FAUX. On ne peut pas savoir lorsque R est compris
entre 1000 et 1500.
D – VRAI. R = ρD / πrη
E – FAUX. Au contraire, ils sont tout deux diminués mais
la diminution du coefficient de viscosité est prépondérante et
donc R augmente et l'écoulement a tendance à devenir
turbulent.

Question 15: ABCDE
A – VRAI. Ceci est du aux chocs, plus nombreux dans les
écoulements turbulents.
B – VRAI.
C – VRAI.
D – VRAI.
E – VRAI. C'est ce qui les différencient des fluides parfaits
où la pression reste constante.

Question 16: ABC
A – VRAI. ΔP = 8 η l D / π r4
B – VRAI. D = (ΔP) π r4 / 8 η l
C – VRAI. R = 8 η l / π r4
D – FAUX. ΔP = RD
E – FAUX. D = ΔP / R

Question 17: ACE
A – VRAI.
B – FAUX. L'oreillette gauche reçoit les 4 veines
pulmonaires contenant du sang riche en oxygène.
C – VRAI. Le réseau capillaire des glomérules est suivi du
réseau capillaire des tubes.
D – FAUX. La circulation pulmonaire est la circulation
basse pression.
E – VRAI. Le sang y est riche en oxygène.

Question 18: BE
A – FAUX. Le sang et l'eau ne possèdent pas les mêmes
propriétés rhéologiques.
B – VRAI.
C – FAUX. Au contraire, k est inversement proportionnel à
la symétrie. k est donc faible.
D – FAUX. Elle doit être inférieure à 10 mm. Elle est,
cependant, fortement augmentée dans certaines affections.
E – VRAI.

Question 19: ACD
A – VRAI
B – FAUX. Au contraire, ces membranes ne laissent
passer que le solvant.
C – VRAI
D – VRAI. Δn = - D . [(CB – CA) / (xB – xA)] . Δt . S
E – FAUX. Δn est proportionnelle à la surface de
l'interface. Voir item D.

Question 20: A

A – VRAI. Δn / Δt = - D . (ΔC / Δx) . S

Question 20: AB

A – VRAI. Δn / Δt = - D . (ΔC / Δx) . S
B – VRAI

Question 20: ABC

A – VRAI. Δn / Δt = - D . (ΔC / Δx) . S
B – VRAI
C – VRAI. Δl = (√Δt) . (√2kT/f)

Question 20: ABCD
A – VRAI. Δn / Δt = - D . (ΔC / Δx) . S
B – VRAI
C – VRAI. Δl = (√Δt) . (√2kT/f)
D – VRAI

Question 20: ABCDE
A – VRAI. Δn / Δt = - D . (ΔC / Δx) . S
B – VRAI
C – VRAI. Δl = (√Δt) . (√2kT/f)
D – VRAI
E – VRAI. D = kT / f

Merci à tous pour votre
attention !
Bonne continuation et
Bonne journée



Documents similaires


tensions superficielles
manuel pratique des soins aux nouveau
laval fds
cours ifsi surveillance des maladies transmissibles pdf e bouvet
tery net ft
cours 4pression en un point d un liquide


Sur le même sujet..