Le Secret des Runes.PDF


Aperçu du fichier PDF le-secret-des-runes.pdf - page 2/105

Page 1 234105


Aperçu texte


MICHAEL MOORCOCK
Michael Moorcock est né à Londres en 1939. Il se passionne très tôt pour l’Heroïc Fantasy et la
science-fiction qu’il découvre en lisant Edgar Rice Burroughs et le magazine Galaxy. Dès l’âge de 13
ans, il crée un fanzine destiné aux amateurs de Tarzan. Trois ans plus tard, il devient rédacteur- enchef de Tarzan Adventure Magazine, pour lequel il écrit des bandes dessinées et des nouvelles. Ted
Carnell, l’éditeur de Science Fantasy lui demande alors d’écrire de l’Heroïc fantasy.
C’est ainsi que naît l’un des plus célèbres héros de cette littérature : Elric le Nécromancien. En
1963, Moorcock devient le responsable de Science Fantasy puis de New Worlds dont il fait la
meilleure revue anglaise d’avant-garde, tout en continuant à écrire. Aussi à l’aise dans l’univers des
gadgets et des hallucinogènes que dans celui des barbares et des sortilèges, il compose une œuvre qui
s’étend de la chanson de geste à la science-fiction psychédélique, de la spéculation d’avant-garde au
roman traditionnel, mais toujours imprégnée de sensibilité romantique et de lyrisme baroque. Car
Michael Moorcock, chef de file de la science-fiction britannique, fasciné par les sociétés décadentes,
a le goût de la démesure, de l’extravagance et du grandiose.
La Saga des Runes, qui comprend quatre romans, Le Joyau Noir, Le Dieu Fou, L’Épée de l’Aurore,
et Le secret des Runes, est l’une des meilleures séries de Moorcock, celle où son talent de conteur
s’exprime dans toute sa maturité.