Magazine 2013 W289 .pdf



Nom original: Magazine 2013 W289.pdfTitre: Magazine 2013 W289Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/04/2013 à 15:16, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1377 fois.
Taille du document: 4.6 Mo (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 289

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 289

WRC VODAFONE RALLY DE PORTUGAL
Quatrième manche du FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 11 au 14 avril
WRC, WRC-2, WRC-3 et Junior WRC.
Troisième victoire pour Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA,, une victoire difficile mais finalement logique malgré quelques soucis mécaniques
en début de troisième étape. Mikko HIRVONEN et Jarmo LEHTINEN terminaient seconds devant Jari-Matti
Matti LATVALA et Mikka ANTTILA. Le grand
perdant de ce Rallye se nomme une nouvelle fois Mads Ostberg qui
qui avait pris le meilleur sur Ogier avant de sortir. Le Norvégien, revenu en rally2
remontait jusqu'à la huitième place s’adjugeant les SS12, 13 et 14 et deux points dans la Power Stage
Du côté des constructeurs, le Citroën Total Abu Dhabi WRT (107 pts) perd le leadership au profit du Volskwagen Motorsport (121 pts), suivent le
Qatar M-Sport
Sport WRT (55 pts), le Qatar WRT (36 pts) et l’Abu Dhabi Citroën Total WRT (27 pts).
WRC-2 : Le Finlandais Esapekka LATTI (Skoda) remporte une facile victoire devant Robert BARRABLE (Ford) et Sepp WIEGAND (Skoda).
WRC-3 : Triplé Français, Bryan BOUFFIER s’adjuge la catégorie devant Sébastien CHARDONNET et Quentin GILBERT (Tous trois sur Citroën).
Junior WRC : Le Suédois Pontus TIDEMAND gagne la première manche Junior devant José SUAREZ et Yeray LEMES.
LEMES
Vendredi 12 (5 spéciales) – Léger avantage à OGIER sous la pression de SORDO. LATVALA et HIRVONEN restent en embuscade.
Après avoir rapidement pris les commandes grâce à un choix de quatre pneumatiques tendres, Sébastien Ogier devra plier face à Mads Ostberg
le temps d’une spéciale, le Norvégien partait en tonneaux dans l’ES3. Ogier récupérait la tête mais restait sous le pression
p
de Sordo qui réalisait
les meilleurs chronos des ES 3 et 4. Lattvala et Hirvonen restaient en embuscade devant Neuville, Novikov et Al-Attiyah.
Al
Lappi après avoir subit
la domination de Kubica (pneumatiques), Cronin et Tidemand étaient les leaders des
d catégories WRC-2,
2, WRC-3
WRC et Junior WRC.
Classement après 5 spéciales
péciales …………………………………………………………………………………….
……………….

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1)
(
49’33’’0
2 – Sordo / Del Barrio Citroën DS3 WRC (A/1) 49’37’’4
3 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 49’44’’4
4 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 49’49’’2
49’49’
5 – Neuville / Gilsoul Ford Fiesta RS WRC (A/1) 50’03’’7
6 – Novikov / Minor Ford Fiesta RS WRC (A/1) 50’11’’0
7 – Al-Attiyah
Attiyah / Bernacchini Ford Fiesta RS WRC (A/1) 51’49’’4
8 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 52’00’’9
9 – Kosciuszko / Szczepaniak Mini John Cooper Works WRC (A/1) 52’10’’1 …
12 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (A/2) 52’49’’3
2’49’’3 (WRC-2)
(

22 – Cronin / Clarke Citroën DS3 R3T (A/5)) 55’55’’5 (WRC-3)
(

31 – Tidemand / Floene Ford Fiesta R2 (A/6)) 57’25’’3
57
(JUNIOR WRC) … etc

E1
OGIER sous la pression de SORDO.

Samedi 13 (6 spéciales) – Les POLO conservent les commandes, OGIER devant LATVALA talonné par HIRVONEN – TIDEMAND roi en Junior.
Débarrassé de Sordo qui cassait une roue arrière dans l’ES6, les pilotes Volkswagen vont s’adjuger le six spéciales du jour, deux pour Latvala et
quatre pour Ogier. Hirvonen restait attaché aux basques de Latvalla. Suspension out, Neuville était contraint à l’abandon ce qui profitait à
Novikov solidement attaché à la quatrième place devant Al-Attiyah
Al Attiyah et Mikkelsen. Lappi victorieux de toutes les spéciales
spéc
depuis le début du rallye
dominait les débats en WRC-2,
2, Bouffier profitait des problêmes de Fisher et de Cronin. Tidemand remportait la première manche du Junior WRC.
Classement après 11 spéciales …………………………………………………………………………………
…………………..………….

E2
LATVALA / ANTTILA en embuscade.

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1)) 2h36’55’’1
2 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 2h37’29’’9
3 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 2h38’03’’6
4 – Novikov / Minor Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h41’19’’0
5 – Al-Attiyah
Al Attiyah / Bernacchini Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h43’14’’3
6 – Mikkelsen / Markkula Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 2h44’17’’4
7 – Kuipers / Buysmans Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h45’24’’1
8 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (A/2) 2h47’44’’4 (WRC
WRC-2)
9 – Al-Qassimi
Al
/ Martin Citroën DS3 WRC (A/1) 2h48’05’’0
10 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h48’05’’1 …
15 – Bouffier / Panseri Citroën DS3 R3T (A/5) 2h57’14’’5 (WRC
WRC-3) …
21 – Tidemand / Floene Ford Fiesta R2 (A/6) 3h01’23’’6 (JUNIOR
JUNIOR WRC)
WRC … etc

Kosciuszko / Szczepaniak (Mini WRC) – Sordo / Del Barrio (DS3 WRC) – Kubica / Baran (DS3 RRC) – Al-Qassimi
Al
/ Martin (DS3 WRC).

Dimanche 14 (4 spéciales) – OGIER s’impose, HIRVONEN second devant LATVALLA – LAPPI et BOUFFIER vainqueurs en WRC-2 et WRC-3.
Embrayage pour Ogier, transmission pour Latvala, cette étape débutait mal pour les hommes de chez VW, Hirvonen héritait de la seconde place
et se rapprochait à 37 secondes d’Ogier. Osberg reparti en rally2 s’adjugeait les trois premières spéciales. Leur Polo remises en état, Ogier ne
connaissait plus de soucis et remportait le rallye prenant même les 3 points de la Power Stage. Hirvonen et Latvala complétaient le podium final
devant Novikov. Lappi assurait sa victoire en WRC-2. Bouffier remportait le WRC-3 malgré un gros problème de transmission dans le SS15.
Classement après 15 spéciales …………………………………………………………………………………...
………..

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 4h08’38’’7 (Power Stage : 3 pts)
2 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 4h08’36’’9
3 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 4h11’43’’2 (Power Stage : 1pt)
4 – Novikov / Minor Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h13’06’’4
5 – Al-Attiyah / Bernacchini Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h15’22’’2
6 – Mikkelsen / Markkula Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 4h17’18’’5
7 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h22’42’’9
8 – Osberg / Andersson Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h23’22’’3 (Power Stage : 2 pts)
9 – Al-Qassimi / Martin Citroën DS3 WRC (A/1) 4h23’35’’6
10 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (A/2) 4h23’59’’7 (WRC-2)
11 – Barrable / Loudon Ford Fiesta S2000 (A/2) 4h35’36’’2 …
13 – Bouffier / Panseri Citroën DS3 R3T (A/5) 2h38’52’’5 (WRC-3) … etc

HIRVONEN / LEHTINEN
sauvent les meubles pour Citroën

CLASSEMENTS CHAMPIONNAT
WRC PILOTES
1 – Sébastien OGIER … 102 pts, 2 – Mikko HIRVONEN … 48 pts,
3 – Sébastien LOEB … 43 pts , 4 – Mads OSTBERG … 32 pts,
5 – Jari-Matti LATVALA … 31 pts, 6 – Dani SORDO … 27 pts,
7 – Thierry NEUVILLE … 25 pts , 8 – Martin PROKOP … 20 pts, … etc
……………………………….

Cronin / Clarke (WRC-3).

WRC CONSTRUCTEURS
1 – VOLKSWAGEN MOTORSPORT … 121 pts,
2 – CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT … 107 pts,
3 – QATAR M-SPORT WRT … 55 pts,
……4 – QATAR WORLD RALLY TEAM … 36 pts … etc

Ostberg / Andersson (WRC).

……………………………..

WRC-2 PILOTES
1 – Sepp WIEGAND … 55 pts, 2 – Nicolas FUCHS … 40 pts,
3 – Yuriy PROTASOV … 37 pts, 4 – Abdulaziz AL-KUWARI … 35 pts,
5 – Ricardo TRIVIÑO … 31 pts, 6 – Armin KREMER … 30 pts … etc
……………………..

WRC-3 PILOTES
1 – Sébastien CHARDONNET … 43 pts, 2 – Bryan BOUFFIER … 25 pts,
3 – Quentin GILBERT … 15 pts, 4 – Alastair FISHER … 12 pts … etc
……………

TIDEMAND / FLOENE (J-WRC).

JUNIOR WRC
1 – Pontus TIDEMAND … 30 pts, 2 – José SUAREZ … 20 pts,
3 – Yeray LEMEZ … 17 pts, 4 – Andreas AMBERG … 12 pts … etc

Prokop / Ernst (WRC).

LAPPI / FERM (WRC-2) – Fuchs / Mussato (WRC-2) – Wiegand / Christian (WRC-2) – BOUFFIER / PANSERI (WRC-3).
PROCHAINE MANCHE : PHILLIPS RALLY ARGENTINA du 1er au 4 mai.
Sources : WRC.COM et RALLYDEPORTUGAL.PT – Photos : WRC.COM et RALLYDEPORTUGAL.PT / Pedro CONTENTE.

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
6 HEURES de SILVERSTONE
WEC première manche
Du 12 au 14 avril
Après un premier rendez-vous sur le Circuit Paul Ricard
occulté par les deux gros bras du Championnat, Audi et
Toyota, les choses sérieuses commençaient donc dans
un des temples du sport automobile, Silverstone.
Un meeting qui outre le WEC accueillait l’ELMS et le FIA
F3 Championship. 31 concurrents étaient en piste pour
cette première du FIA WEC, 7 LM P1 (Audi Joest, Toyota
Racing, Rebellion et Strakka), 10 LM P2 (OAK Racing,
G-Drive, Delta ADR, Lotus, Greaves, Pecom et KCMG), 6
GTE Pro (AF Corse, Porsche Manthey, AMR) et 8 GTE
Am (AMR, Larbre Compétition, AF Corse, Krohn Racing,
8 Star Motorsport, Imsa Performance Matmut et Proton
Compétition).

Que se soit en GTE Pro ou en GTE Am, Porsche, Chevrolet et Ferrari vont subir la loi des Aston Martin – Pole position pour la Toyota # 7.
Essais libres : Trois séances d’essais libres étaient au programme, deux le jeudi et une le vendredi. S1 : Les deux Audi réaliseront les meilleurs
chronos. La 2 de Kristensen, Duval et McNish pointait en tête en 1’55’’130 devant la 1 de Lotterer, Fässler et Treluyer (+00’’026) précédant les
deux Toyota TS030, la 7 de Wurz et Lapierre (1’56’’549) et la 8 de Davidson, Buemi et Sarrazin (1’56’’650). Suivait la Lola Rebellion Racing 12 de
Prost, Jani et Heidfeld (1’58’’820) juste devant la meilleure des LMP2, l’Oreca-Nissan du G-Drive Racing (1’58’’866). Côté GTE, meilleur chrono en
Pro pour la 458 Italia AF Corse 71 en 2’12’’965. La C6 ZR1 Larbre était au top du GTE Am en 2’14’’020. S2 : Audi confirmait sa domination, les
deux R18 e-tron quattro pointaient en tête, la 1 en 1’43’’217 précédait la 2 en 1’43’’263. La Toyota 7 suivait de près en 1’43’’843. La HPD du
Strakka Racing obtenait le 4ème chrono en 1’45’’287 devant la Lola Rebellion Racing 12 (1’45’’379) et la seconde Toyota TS030. Le G-Drive Racing
occupait toujours la tête des LMP2 en 1’50’’166. En GTE Pro, la 458 Italia AF Corse 71 pointait toujours devant en 2’01’’503 et en GTE Am, les
Vantage AMR dominaient la séance, 2’02’’972 pour la 96 qui précédait la 95 en 2’03’’128. S3 : Surprise avec le meilleur chrono de la Lola
Rebellion Racing 12 en 1’47’’993 devant l’Audi 2 (1’48’’063), la seconde Lola Rebellion Racing (1’49’’235), les Toyota 7 (1’49’’754) et 8 (1’51’’539) et
la HPD Strakka Racing (1’52’’761). Meilleur chrono en LMP2 pour Morgan-Nissan OAK Racing 24 en 1’53’’789. En GTE Pro, les deux Vantage AMR
obtenaient le haut de la feuille des temps en 2’02’’675 pour la 97 et 2’02’’675 devant la 99 en 2’04’’004. En GTE Am, la Corvette Larbre obtenait le
meilleur temps en 2’07’’183. Toutes les voitures auront participé aux libres dans des conditions humides. Qualifications : Changement de décors
en qualification (calculée sur la moyenne des chronos des pilotes) avec le coup d’éclat des deux Toyota TS030 Hybrid qui monopolisaient la
première ligne, pole position pour la 7 en 1’48’’021 devant la 8 (1’49’’995). Suivaient l’Audi 2 (1’51’’883), la Lola Rebellion Racing 12 (1’52’’124),
l’Audi 1 (1’53’’488), la seconde Lola Rebellion Racing (1’53’’835) puis la meilleure des LMP2, l’Oreca 03 Nissan Delta ADR (1’55’’148) qui précédait
la Morgan-Nissan OAK Racing 24 (1’57’’629) et l’Oreca 03-Nissan G-Drive 26 (1’57’’697). En GTE, la pole Pro reviendra à la Vantage AMR 97 en
2’00’’566 devant la seconde Vantage AMR 99 (2’00’’772) et devant la meilleure GTE Am, également une Vantage AMR, la 96 en 2’01’’158.
29 voitures obtenaient un temps à la moyenne des pilotes. Fin de grille pour la 21 (un seul pilote chronométré) et la 88 (pas de chrono).

Le départ – Seulement trois abandons dont les deux Lotus – Les deux OAK Racing dans le top dix – Duval, Kristensen et McNish vainqueurs.
Course : Limpide pour Audi … La domination des deux e-tron quattro sera totale, les deux Audi auront toujours mené les débats devant les deux
Toyota TS030 Hybrid qui pourtant n’auront ravitaillé que sept fois au lieu de huit pour les Audi. De quoi se poser des question du côté du Toyota
Racing car si les chronos en course des Toyota et des Audi seront relativement comparables, la différence est bien là avec des RS030 reléguées
à un tour. Les Audi se seront montrées d’une constance diabolique aussi bien sous la pluie (qui se sera que passagère) que sous le soleil. Il n’y
aura pas de consigne de course chez Audi et les deux e-tron quattro se battront donc pour la victoire, une victoire qui reviendra à Kristensen,
Duval et McNish grâce au dernier nommé qui se montrera impitoyable dans sa gestion du traffic et qui prendra le meilleur sur la voiture sœur. Du
côté des privés, doublé des Lola Rebellion rapidement débarassées de la HPD Strakka qui ne fera que 55 tours. Côté LMP2, victoire pour l’Oreca
03-Nissan Delta ADR avec un tour d’avance sur la meilleure des Morgan-Nissan OAK Racing, la troisième place de la catégorie revenant à l’Oreca
03-Nissan Pecom Racing mais loin des deux premiers. En GTE, domination totale des Aston Martin Vantage AMR qui jouaient à domicile, Turner,
Mücke et Senna s’imposent devant la Ferrari 458 Italia AF Corse de Kobayashi et Vilander et devant la seconde Vantage AMR. Un triomphe AMR
conforté par la victoire de Nygaard, Poulsen et Simonsen en GTE Am devant la Corvette du Larbre Compétition. Peu de déchet avec 28 classés.
CLASSEMENT FINAL DES 6 HEURES DE SILVERSTONE – Une victoire AUDI finalement assez tranquille.
1 – Kristensen / Duval / McNish Audi R18 e-tron quattro # 2 LMP1 Audi Sport Team Joest 197 tours en 6h00’01’’686
2 – Treluyer / Lotterer / Fässler Audi R18 e-tron quattro # 1 LMP1 Audi Sport Team Joest à 03’’462
3 – Davidson / Buemi / Sarrazin Toyota TS030 Hybrid # 8 LMP1 Toyota Racing à 1 tour
4 – Wurz / Lapierre Toyota TS030 Hybrid # 7 LMP1 Toyota Racing à 1 tour
5 – Prost / Jani / Heidfeld Lola B12.60 Coupé-Toyota # 12 LMP1 Rebellion Racing à 4 tours
6 – Belicchi / Beche / Cheng Lola B12.60 Coupé-Toyota # 13 LMP1 Rebellion Racing à 7 tours
7 – Graves / Pizzonia / Walker Oreca 03-Nissan # 25 LMP2 Delta ADR à 13 tours
8 – Pla / Heinemeier Hanson / Brundle Morgan-Nissan # 24 LMP2 OAK Racing à 14 tours
9 – Perez Companc / Minassian / Kaffer Oreca 03-Nissan # 49 LMP2 Pecom Racing à 18 tours
10 – Baguette / Gonzalez / Plowmann Morgan-Nissan # 35 LMP2 OAK Racing à 18 tours (+10’’415) …
14 – Turner / Mücke / Senna Aston Martin Vantage V8 # 97 LMGTE-Pro Aston Martin Racing à 26 tours …
19 – Nygaard / Poulsen / Simonsen Aston Martin Vantage V8 # 95 LMGTE-Am Aston Martin Racing à 28 tours … etc
Engagés : 31 – Partants : 31 – Classés : 28.

Audi Sport Team Joest débute en fanfare – Le Rebellion Racing égal à lui même – Aston Martin Racing triomphe dans les catégories LM GTE.
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : 6 HEURES de SPA FRANCORCHAMPS les 3 et 4 mai.
Source FIAWEC.COM - Photos : FIAWEC.COM / DPPI (J.M. Le Meur, A. Guillaumot et F. Gooden).

EUROPEAN LE MANS SERIES
3 HEURES de SILVERSTONE
Première manche
Les 12 et 13 avril
Ils étaient finalement 23 (9 LMP2, 3 LMPC, 8 LMGTE et 3 GTC) à être présents pour cette première manche de l’ELMS version 2013 et c’est du
côté des GTC que le nombre espéré faisait défaut par rapport à la liste initiale des engagés. Parmi les forfaits de dernière minute, la HPD d’Orex
compétition faisait défaut en LMP2, la Corvette Larbre et la Ferrari 458 Italia Kessel Racing étaient absentes en LM GTE et en GTC, seules la BMW
Z4 de l’Ecurie Ecosse, la Ferrari 458 Italia et l’Audi R8 LMS Momo Megatron DF1 étaient présentes.
ESSAIS LIBRES : Meilleur temps d’ensemble des libres pour la Zytek Z11SN-Nissan Jota Sport en 1’51’’699 devant l’Alpine Signatech en 1’52’’181
et devant la Morgan-Judd du Morand Racing en 1’52’’256. Meilleur chrono des LMPC pour l’Oreca FLM 09 # 49 en 1’57’’911. Du côté des LM GTE,
la Porsche 911 GT3 RSR du Proton Compétition se montrait la meilleure en 2’03’’454 et en GTC, la BMW Z4 de l’Ecurie Ecosse réalisait le meilleur
chrono en 2’05’’543. Temps réalisés lors de la seconde séance libre ou les conditions étaient meilleures qu’en première séance.
QUALIFICATIONS : Pôle position pour la Zytec Z11SN-Nissan Jota Sport en 1’48’’032 devant l’Oreca 03-Nissan Murphy Prototypes en 1’48’’863 et
devant l’Alpine Signatech en 1’49’’063. La meilleure LMPC (# 49) obtenait le neuvième chrono en 1’54’’102. En GTE, la 458 Italia RAM Racing # 52
obtenait la pôle en 2’02’’358 devant les 911 Proton et ProSpeed. En GTC, la R8 Momo Megatron surprenait la Z4 de l’Ecurie Ecosse en 2’03’’483
COURSE : La pluie se sera invitée dès le départ rendant les conditions de course exécrables. Les LMP2 du Thiriet Racing, du Jota Sport et du
Race Performance se partageaient le leadership au gré des sorties de piste. Sous une pluie de plus en plus présente le petit jeu consistait à
rester en piste, ce qui devenait de plus en plus improbable y compris sous safety car. Décision sera prise d’arrêter la course une quarantaine de
minutes avant son terme. Jota Sport, Proton, l’Ecurie Ecosse et Endurance Challenge héritaient des lauriers d’une course plus que tronquée.
CLASSEMENT FINAL DES 3 HEURES DE SILVERSTONE
1 – Dolan / Turvey Zytek Z11SN-Nissan # 38 LMP2 Jota Sport 48 tours en 2h15’22’’561
2 – Frey / Niederhauser Oreca 03-Judd # 34 LMP2 Race Performance à 04’’619
3 – Thiriet / Hirschi Oreca 03-Nissan # 1 LMP2 Thiriet by TDS Racing à 05’’485
4 – Ragues / Panciatici Alpine A450-Nissan # 36 LMP2 Signatech Alpine à 3’54’’005
5 – Ried / Roda / Tandy Porsche 911 GT3 RSR # 77 LMGTE Proton Compétition à 4’00’’704
6 – Mowlem / Griffin Ferrari 458 Italia # 52 LMGTE RAM Racing à 1 tour
7 – Jeanette / Montecalvo Ferrari 458 Italia # 53 LMPGTE RAM Racing à 1 tour
8 – Bertolini / Camathias Ferrari 458 Italia # 66 LMPGTE JMW Motorsport à 1 tour
Jota Sport dans la tourmente.
9 – Pons / Ayari Oreca FLM 09 # 48 LMPC Team Endurance Challenge à 2 tours
10 – Millroy / Smith / McCaig BMW Z4 # 79 GTC Ecurie Ecosse à 2 tours … etc
Engagés : 23 – Qualifications : 23 – Partants : 22 (# 47 aucun tour) – Classés : 20. Course stoppée au drapeau rouge (conditions méteo).
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : IMOLA les 17 et 18 mai.
Sources : EIUROPEANLEMANSSERIES.COM – Photos : ELMS / DPPI (F. Le Floc’h).

BLANCPAIN ENDURANCE SERIES
3 HEURES de MONZA
AUTODROMO di MONZA
Première manche – Du 12 au 14 avril

Les 3 Heures de Monza ouvraient la saison 2013 des Blancpain Endurance Series dans la continuité de 2013, c'est-à-dire de façon exceptionnelle
avec un plateau de soixante GT3. Un plateau de rêve pour la première de l’année avec vingt et un participants en catégorie PRO, vingt cinq en
catégorie PAM et quatorze en catégorie GTR.
Etaient présents représentant neuf marques :
Aston Martin (Beechdeam AMR et Young Driver AMR)
Audi (Belgian Audi Club Team WRT, Phoenix Racing et Sainteloc Racing)
BMW (Marc VDS Racing Team, ROAL Motorsport, Thiriet By TDS Racing et Vita4One Racing Team)
Ferrari (AF Corse, Insight Racing with Flex Box, Kessel Racing, MTech, SMP Racing, Sofrev ASP, Sport Garage et Team Ukraine)
Lamborghini (Blancpain Racing et GRT Grasser Racing Team)
McLaren (ART Grand Prix, Boutsen-Ginion Racing, Gulf Racing, Hexis Racing, MRS GT Racing et Von Ryan Racing Team)
Mercedes-Benz (Black Falcon et Preci-Spark)
Nissan (JRM et Nissan GT Academy Team RJN)
Porsche (ARC Bratislava, Delahaye Racing, Haribo Racing Team, Pro GT by Almeras, ProSpeed Compétition et SMG Challenge).
Tout pour faire de cette première manche 2013 des Blancpain Endurance Series une nouvelle réussite car du côté des teams, les gros bras du
GT3 étaient présents et les pilotes de renom ne manquaient pas. A noter la très belle représentation des teams Français avec ART Grand Prix
(McLaren), SMG Challenge (Porsche), Sainteloc Racing (Audi) et Hexis Racing (McLaren) en catégorie PRO, le Thiriet by TDS Racing (BMW), ART
Grand Prix (McLaren), Sainteloc Racing (Audi) et PRO GT by Almeras (Porsche) en catégorie PAM, Sofrev ASP (Ferrari), Sport Garage (Ferrari),
PRO GT by Almeras (Porsche) et Sainteloc Racing (Audi) en catégorie GTR.

Impressionnant c’est le moins qu’on puisse dire de cette ouverture des Blancpain Endurance Series 2013.

Together we can save 5 million lives

IT’S TIME FOR ACTION
Ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies

IL EST TEMPS D’AGIR

Ferrari 458 Italia Kessel Racing – Lamborghini LP560-4 Balncpain Racing – Audi R8 LMS BAC Team WRT – 997 GT3-R Delahaye Racing.
ESSAIS LIBRES : Meilleur temps de libres pour la McLaren MP4-12C du MRS GT Racing (PAM) en 1’49’’454 devant la 458 Italia Kessel Racing 111
(PAM) en 1’49’’491 et devant la 458 Italia Kessel Racing 44 (PRO) en 1’49’’940. Top cinq complété par la McLaren MP4-12C Gulf Racing 69 (PRO)
et par la 997 GT3-R Prospeed 75 (PRO). Meilleur chrono GTR pour la 458 Italia Sofrev ASP 20 qui obtenait le 9ème temps en 1’50’’281. (59 classés).
PRE-QUALIFICATIONS : Meilleur chrono pour la 997 GT3-R Pro GT by Ameras 34 (PAM) en 1’49’’040 devant la Nissan GT-R Nismo GT3 RJN
(PAM) en 1’49’’243 et devant la 458 Italia SMP Racing 70 (PRO) en 1’49’’409. Top cinq complété par la 997 GT3-R Prospeed 75 (PRO) et par la 458
Italia Kessel Racing 111 (PAM). Meilleur chrono GTR pour la 458 Italia Kessel Racing 79 en 1’50’’237. (60 classés).
QUALIFICATIONS : Pole position pour la 458 Italia SMP Racing 70 (PRO) en 1’48’’298 devant la 997 GT3-R Prospeed 75 (PRO) en 1’48’’521 et
devant la 997 GT3-R Pro GT by Almeras 34 (PAM) en 1’48’’627. Top six des qualifications complété par la Nissan GT-R Nismo GT3 RJN 35 (PAM)
1’48’’685 suivie de l’Audi R8 LMS Ultra BAC team WRT 1 (PRO) 1’48’’739 et de la BMW Z4 Marc VDS Racing Team 3 (PRO) 1’48’’759. Pole GTR
pour la 458 Italia Kessel Racing 79 en 1’49’’134. (Trois séances qualificatives : S1 : 51 classés, S2 : 59 classés et S3 : 60 classés).
COURSE : Du spectacle, de la bagarre et summum pour les tifosi, Ferrari rafle les trois classements sur le circuit de Monza. La 458 Italia 44 du
Kessel Racing (PRO) aura assuré son succès dans le troisième tiers de la course après une belle remontée, une fois en tête, Ramos, Rigon et
Zampieri ne seront pas rejoints. La McLaren ART Grand Prix 11 (PRO) s’assurait facilement la seconde place mais la bagarre pour la dernière
marche du podium atteindra des summums entre la MP4-12C Gulf Racing 69 (PRO) et l’Audi R8 LMS Ultra WRT 1 (PRO), Caroll sautait l’Audi à la
sortie de la Parabolique et conservait 00’’028 sur la R8 sur la ligne. Bertolini longtemps à la lutte avec les deux voitures précédentes terminait à
la 5ème place donnant à AF Corse la victoire de la catégorie PAM largement devant la BMW Z4 du Thiriet by TDS Racing qui obtenait un excellent
résultat pour une première participation. Victoire Ferrari également en GTR grâce au Sofrev ASP longtemps en lutte avec la 458 Italia Kessel
Racing 79 qui cédera en toute fin de course. Une seule des neuf marques au départ ne figure pas dans le top vingt, Lamborghini.

Aston Vantage GT3 Beechdean AMR – Ferrari 458 Italia SMP Racing – Mercedes SLS AMG Black Falcon – Nissan GT-R Nismo GT3 RJN.
CLASSEMENT FINAL
…………………..

1 – Ramos / Rigon / Zampieri Ferrari 458 Italia # 44 PRO Kessel Racing 94 tours en 3h01’43’’198
2 – Leclerc / Parisy / Soucek McLaren MP4-12C # 11 PRO ART Grand Prix à 18’’107
3 – Caroll / Verdonck / Bell McLaren MP4-12C # 69 PRO Gulf Racing à 32’’887
4 – Stippler / Sandström / Mies Audi R8 LMS Ultra # 13 PRO Belgian A.C. Team WRT à 32’’915
5 – Hommerson / Machiels / Bertolini Ferrari 458 Italia # 50 PAM AF Corse à 35’’056
6 – Ide / Kumpen / Winkelhock Audi R8 LMS Ultra # 16 PRO Phoenix Racing à 1’03’’210
7 – Hassid / Badey BMW Z4 # 25 PAM Thiriet by TDS Racing à 1’05’’494
8 – Leinders / Buurman / Martin BMW Z4 # 3 PRO Marc VDS Racing Team à 1’06’’434
9 – Primat / Jarvis / Haase Audi R8 LMS Ultra # 6 PRO Phoenix Racing à 1’07’’819
10 – Hummel / Jans / Christodoulou Mercedes SLS AMG GT3 # 18 PAM Black Falcon à 1’15’’675
11 – Howard / McKenzie / Adam Aston Martin Vantage GT3 # 99 PAM Beechdean AMR à 1’46’’280
12 – Ortelli / Vanthoor / Rast Audi R8 LMS Ultra # 1 PRO Belgian A.C. Team WRT à 1 tour
13 – Anderssen / Jensen Ferrari 458 Italia # 17 PAM Insight Racing with Flex Box à 1 tour
14 – Basov / Skryabin / Guidi Ferrari 458 Italia # 70 PRO SMP Racing à 1 tour
15 – Ordonez / Doherty / Buncombe Nissan GT-R Nismo GT3 # 35 PAM Nissan Academy RJN à 1 tour
16 – Mapelli / Clement / Armindo Porsche 997 GT3-R # 83 PRO SMG Challenge à 1 tour
17 – Frey / Halliday / Mayr-Melnhof Audi R8 LMS Ultra # 2 PRO Belgian A.C. Team WRT à 1 tour
18 – Rigel / Stursberg / Westbrook Porsche 997 GT3-R # 8 PAM Haribo Racing Team à 1 tour
19 – Blanchemain / Beaubelique / Goueslard Ferrari 458 Italia # 20 GTR Sofrev ASP à 1 tour
20 – Garofano / Caccia / Bontempelli Ferrari 458 Italia # 79 GTR Kessel Racing à 1 tour
21 – Shulzhitskiy / Pizera / Reip Nissan GT-R Nismo GT3 # 32 PAM Nissan Academy RJN à 1 tour
22 – Luhr / Khan / Dumbreck Nissan GT-R Nismo GT3 # 23 PRO JRM à 1 tour
23 – Goudy / Vannelet / Demoustier McLaren MP4-12C # 12 PAM ART Grand Prix à 1 tour
24 – Barreiros / Guedes Ferrari 458 Italia # 51 GTR AF Corse à 1 tour
25 – Dusseldorp / Sims / Parente McLaren MP4-12C # 7 PRO Hexis Racing à 1 tour … etc
………………………………………………………

Ramos / Rigon / Zampieri
Ferrari 458 Italia # 44
Kessel Racing

Leclerc / Parisy / Soucek
McLaren MP4-12C
ART Grand Prix

Engagés : 60. Qualifications : 60. Partants : 60. Classés : 46.

Sofrev ASP vainqueur en GTR – Troisième place finale pour le Gulf Racing – AF Corse vainqueur en PAM – Beau résultat pour le Thiriet TDS.
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : SILVERSTONE les 1er et 2 juin.
Source : SRO MEDIA OFFICE – Photos : SRO MEDIA OFFICE – V’Images Fabre.

CHAMPIONNAT D’EUROPE – CHAMPIONNAT DE FRANCE
FIA – MONTAGNE – FFSA
SAINT JEAN DU GARD COL SAINT PIERRE
PREMIERE MANCHE CHAMPIONNAT D’EUROPE
SECONDE MANCHE CHAMPIONNAT DE FRANCE / SECONDE MANCHE VHC
Les 13 et 14 avril
Second rendez-vous du Championnat de France Col Saint Pierre était aussi le premier du Championnat d’Europe, la bonne occasion de pouvoir
étalonner les valeurs de chacun. Avec le VHC en ouverture de ces deux championnats, plus de 200 concurrents prenaient part à cette course. Un
retour attendu, celui de Cyrille Frantz enfin présent avec son Osella PA27 BMW CN+ enfin en piste après une année sans et un forfait à Bagnols
Sabran. Surprise aux essais avec le meilleur chrono de Sébastien Petit en 2’27’’397 de justesse devant l’Osella de Simone Faggioli en 2’27’’996.
Nicolas Schatz, Eric Berguerand, David Hauser, Alban Thomas, Joël Volluz, Cyrille Frantz, Geoffrey Schatz et Reynald Thomas complétaient le
top dix de ces essais. Nicolas Werver établissait le meilleur chrono des voitures fermées en 2’56’’926 devant la Ferrari 430 de Daniel Kirmann en
3’01’’547 et la Seat Léon SC de Gaëtan Bonnet (3’04’’764), suivait le meilleur Européen, Jaromir Maly (3’04’’840).

CEM : FAGGIOLI impérial.

Plutôt « sage » aux essais, Simone Faggioli va assommer tout le monde
en battant le record de la piste dès la première montée en 2’22’’253, la
messe était dite et personne n’ira chercher l’Italien, Sébastien Petit était
relégué à 2’’790 et Nicolas Schatz à 4’’377, ils amélioreront tous les deux
leurs performances, Petit se rapprochant à 1’’528 et Schatz à 2’’304. En
CEM, David Hauser et Joël Volluz complétaient le podium loin derrière
Simone Faggioli mais ne faisaient pas mieux que les hommes du CFM
ou Sébastien Petit battait Nicolas Schatz et Alban Thomas. Côté berlines
Nicolas Werver était de loin le meilleur (2’54’’865) devant la Ferrari de
Daniel Kirmann (2’58’’038) et devant la Mitsubishi du meilleur Européen,
Jaromir Maly (3’00’’478).

CEM : David HAUSER.

CFM : Sébastien PETIT (DE.6) s’impose devant Nicolas SCHATZ (CN+), Alban THOMAS (DE.6) et Cyrille FRANTZ (CN+).
CLASSEMENT FINAL CHAMPIONNAT D’EUROPE (30 classés)
1 – Simone Faggioli Osella FA 30 Zytek # 6 E2SS.3 2’22’’253
2 – David Hauser Dallara GP2 Sre # 32 E2SS.3 2’26’’987
3 – Joël Volluz Osella FA 30 Zytek # 21 E2SS.3 2’27’’399
4 – Eric Berguerand Lola B99 Cosworth # 23 E2SS.2 2’29’’367
5 – Alban Thomas Reynard 01L Mugen # 3 DE.6 2’30’’900
6 – Benoît Bouche Reynard 99 Mugen # 26 DE.6 2’34’’916
7 – Yannick Latreille Norma M20 F BMW # 4 CN.3 2’36’’028
8 – Christian Merli Radical Prosport # 48 E2SC.2 2’37’’538
9 – Reynald Thomas Lola B06.30 Opel # 30 DE.5 2’37’’563
10 – Federico Liber Gloria C8F # 92 E2SS.1 2’39’’058 … etc
CLASSEMENT FINAL CHAMPIONNAT DE France (140 classés)
1 – Sébastien Petit Reynard 95D # 2 DE.6 2’23’’781
2 – Nicolas Schatz Norma M20 FC BMW # 1 CN+ 2’24’’557
3 – Alban Thomas Reynard 01L Mugen DE.6 # 3 2’30’’900
4 – Cyrille Frantz Osella PA27 BMW # 10 CN+ 2’32’’278 …
6 – Yannick Latreille Norma M20 F BMW # 4 CN.3 2’36’’028
7 – Geoffrey Schatz Norma M20 B Honda # 5 CN.2 2’36’’086
8 – David Guillaumard Dallara F307 Mercedes # 31 DE.5 2’37’’320 …
19 – Dominique Carifi Norma M20 Honda # 104 CNF.2 2’42’’993 …
23 – Cécile Cante Dallara F306 Mercedes # 11 FEM 2’46’’753 …
43 – Nicolas Werver Porsche 997 GT3 # 14 GTTS.0 2’54’’865 …
58 – Joël Cazalens Scora Type II # 181 FC.4 3’00’’861 …
61 – Gaëtan Bonnet Seat Léon SC # 16 A.4 3’01’’512 …
70 – Frédéric Rossel Caterham R300 # 125 GT.1 3’05’’777 …
75 – Pascal Cat BMW M3 E36 # 20 FN.4 3’07’’648 …
93 – Emmanuel Veol Peugeot 206 RC # 68 F2000.3 3’13’’355 … etc
CLASSEMENT FINAL VHC (20 classés)
1 – Edmond Guistarini Chevron F2B48 # 300 4D12 2’55’’972
2 – Jean-Marie Almeras Porsche 935 3.5 # 329 3SC5S 3’03’’675
3 – Gilles Cursoux Marcadier Proto # 320 4D6 3’11’’498
4 – René Michon Alpine A110 # 357 2SB4S 3’12’’830
5 – Frédéric Lebghil Alpine A 310 # 338 3SC3S 3’15’’262 … etc
Photos de gauche de haut en bas : CEM : Christian Merli (E2SC.2). CFM : David Guillaumard (DE.5), Cécile Cante (FEM) et Frédéric Rossel (GT.1).
Photos de droite de haut en bas : CEM : Dominica Benesova (N.4) et Jaromir Maly (A.4). CFM : F.X. Thievant (CM). VHC : Jean-Marie Almeras.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : ABRESCHVILLER SAINT QUIRIN les 27 et 28 avril.
Sources : FFSA.ORG – Photos : AMP MAG / Philippe REJER.

TEXAS MOTOR SPEEDWAY

NASCAR
SPRINT CUP SERIES

NRA 500
00
13 avril

RACE 7

TEXAS MOTOR SPEEDWAY
Quatre séances d’essais sur une durée totale de 6 heures qui verront tour à tour Kurt Busch, Greg Biffle, Martin Truex Junior puis Marcos
Ambrose réaliser les meilleurs chronos. En qualifications, Kyle Busch fera déjà parler la poudre en réalisant la pole battant au passage le
record de la piste détenu par Brian Vickers depuis 2006, Kurt Busch, Aric Almirola et Marcos Ambrose complétaient le top 5 des
de qualifs.
Non content d’avoir remporté la course en Nationwide Series (sa quatrième de 2013), Kyle Busch se sera montré imbattable en Sprint Cup,
parti en pole il prendra les devants. Martin Truex Junior et Jeff Gordon viendront bien taquiner le leader mais ce sera sans effet, Truex se
contentait de la seconde place et Gordon renonçait sur casse mécanique. Carl Edwards, Greg Biffle et Joey Logano complétaient le top 5.
A signaler que les Ford du Penske Racing semblent dans le collimateur de la Nascar, ce qui agace beaucoup Brad Keselowki. Sixième
Six
de
la course Johnson mène le championnat (269 pts) devant Keselowski
Keselowski (260 pts), Kyle Busch (251 pts) et Biffle (239 pts).

FORT WORTH
TEXAS MOTOR SPEEDWAY.

TEXAS NRA 500 QUALIFICATIONS
1 – Kyle BUSCH (Toyota # 18) … 27’’509
2 – Kurt BUSCH (Chevrolet # 78) … 27’’595
3 – Aric ALMIROLA (Ford # 43) … 27’’691
4 – Marcos AMBROSE (Ford # 9) … 27’’700
5 – Martin TRUEX Jr. (Toyota # 56) … 27’’725
6 – Dale EARNHARDT (Chevrolet # 88) … 27’’759
7 – Jimmie JOHNSON (Chevrolet # 48) … 27’’763
8 – Jeff GORDON (Chevrolet # 24) … 27’’811
9 – Carl EDWARDS (Ford # 99) … 27’’814
10 – Juan Pablo MONTOYA (Chevrolet # 42) … 27’’834
11 – Jamie McMURRAY (Chevrolet # 1) … 27’’861 … etc

La pole à Kyle BUSCH
devant son frère Kurt.

Kyle BUSCH (TOYOTA) était le plus fort.

TEXAS MOTOR SPEEDWAY NRA 500
5 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

18
56
99
16
22
48
43
11
2
39
5
20
29
55
15
1
27
21
9
42

Kyle BUSCH
Martin TRUEX Jr.
Carl EDWARDS
Greg BIFFLE
Joey LOGANO
Jimmie JOHNSON
Aric ALMIROLA
Brian VICKERS
Brad KESELSOWSKI
Ryan NEWMAN
Kasey KAHNE
Matt KENSETH
Kevin HARVICK
Mark MARTIN
Clint BOWYER
Jamie McMURRAY
Paul MENARD
Trevor BAYNE
Marcos AMBROSE
Juan Pablo MONTOYA

TOYOTA
TOYOTA
FORD
FORD
FORD
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
FORD
CHEVROLET

334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
334
333
333

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 38. Incidents mécaniques : 5.

Si Kurt disparaissait très vite
Kyle s’imposait logiquement.

Suspicions du côté des Ford du
Penske Racing.

Kyle BUSCH (TOYOTA JOE GIBBS RACING)
The King of Texas.
Texas

Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM et texasmotorspeedway.com.

http://rsf.org
AMPHOTOSPORTS MAGAZINE – AMP MAG – AMPHOTOSPORTS MAGAZINE – AMP MAG – AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

RENCONTRES
NANTAISES
AU RENDEZ-VOUS DU M.I.N.
Sous le soleil
Et un gros parfum d’Américaines.
14 avril
En avril ne te découvre pas d’un fil dit le dicton et pourtant en ce dimanche le soleil, promis depuis des jours, était bien au rendez-vous de cette
quatrième édition des rencontres Nantaises au sein du Marché d’Intérêt National et les visiteurs qui auront fait le déplacement n’auront pas eu à
le regretter. Les habitués étaient tous là comme d’habitude mais cerise sur le gâteau, la venue de nombreux sociétaires du Club US Dream Car’s
aura rajouté un parfum d’Amérique à ce rendez-vous Nantais. Parfum de démesure typiquement américain des années cinquante et soixante, les
Cadillac, Chrysler, Oldsmobile ou autre Lincoln auront apporté à cette quatrième édition un palier supplémentaire à ce rendez-vous Nantais qui
reste pour les amateurs un moment incontournable. Prochain rendez-vous le dimanche 12 mai.

Une Cadillac Coupé 1958, une Chrysler New Yorker Convertible 1960, une rare Lincoln 1950, deux Oldsmobile du début des années cinquante,
une Cadillac Sedan De Ville 1956, voici quelques unes des voitures de l’US Dream Car’s présentes à ce rendez-vous d’avril.

Si la démesure d’une certaine époque l’emporte et que vous êtes tentés
par ces belles Américaines, n’hésitez pas à visiter le site internet de l’US
Dream Car’s. Basé à Dompierre sur Yon en Vendée, le club saura vous
accueillir et vous conseiller, faites leur confiance.
Site internet : www.usdreamcars.free.fr
L’importance de cette visite typiquement US sur ce rendez-vous d’avril
Nantais ne nous fait pas oublier les autres collectionneurs présents. Les
clins d’œil iront à la Fiat 1200 cabriolet 1962, au petit cabriolet Panhard,
à la MG d’un ami qui se reconnaitra et à la Berlinette Alpine 1300.

Source : AMPhotosports / Patrick DURAND – Photos : AMP MAG / Patrick DURAND.

COMITE BRETAGNE PAYS DE LOIRE

FFSA MONTAGNE
8ème COURSE DE CÔTE DE BOURNEZEAU
COUPE DE FRANCE
13 et 14 avril
Soleil au rendez-vous pour cette huitième édition de la Course de Côte de Bournezeau ou la lutte pour la victoire finale devait être très disputée.
Avec soixante quatorze concurrents inscrits, le plateau était des plus corrects même si au final ils ne seront plus que 00 à réellement participer.
Les essais chronométrés auront été à l’avantage des Norma CN2 de Serge Thomas (35’’20) et de Christopher Le Carpentier (35’’78).
Au final, Serge Thomas ne sera jamais pris en défaut, réalisant à chaque
montée la meilleure performance qu’il améliorera à chaque fois (34’’88,
34’’54 et 34’’51). Il s’imposait devant la Dallara de Julien Bost (34’’92) et
devant la Norma de Christopher Le Carpentier (35’’31). Jean- Christophe
Henry s’adjugeait le CNF en terminant dans le top dix. Samuel Bezinaud
et Julien Petit sortaient vainqueurs des classes DE2 et DE1.
Autres vainqueurs, Mathieu Nouet (Rallye II), André Heinrich (BMW M3
Silhouette), Thierry Dupont (Seat Léon SC), Bernard Morilleau (BMW 318
Ti) et Julien Dupont (BMW M3) respectivement premiers des catégories
FC, GTTS, FA, F2000 et FN. Meilleure féminine, Ludivine Bellouard.
Samuel BEZINAUD (DE.2).

Bernard MORILLEAU (F2000.3).

Mathieu NOUET (FC.4).

CLASSEMENT FINAL
1 – Serge Thomas Norma M20 F # 19 CN.2 34’’51
2 – Julien Bost Dallara F397 # 1 DE.3 34’’92
3 – Christopher Le Carpentier Norma M20 F # 22 CN.2 35’’31
4 – Jean-Yves Bouette Norma M20 F # 17 CN.2 36’’35
5 – Fabrice Gallo Dallara 392 # 2 DE.3 36’’99
6 – Samuel Bezinaud Reynard 893 # 11 DE.2 37’’08
7 – Sylvain Moyon Dallara F300 Opel # 3 DE.3 37’’38
8 – Patrick Pied Martini MK58 BMW # 9 DE.2 38’’57
9 – Jean-Christophe Henry Radical Prosport # 24 CNF.1 39’’04
10 – Yves Henry Dallara F392 # 5 DE.3 39’’07
11 – Julien Petit Arcobaleno B4 # 15 DE.1 40’’86
12 – Mathieu Nouet Simca Rallye II # 59 FC.3 41’’24
13 – André Heinrich BMW M3 Silhouette # 29 GTTS 41’’29
14 – Sébastien Fremont Martini MK26 # 14 DE.1 41’’46
15 – Thierry Dupont Seat Léon SC # 31 FA.4 41’’59
16 – Bernard Morilleau BMW 318 Ti # 69 F2000.3 42’’14
17 – Michel Bineau Nissan Almera # 35 FA.3 42’’28 …
19 – Patrick Ramus Renault Clio # 73 F2000.3 42’’59 …
22 – Julien Dupont BMW M3 # 44 FN.4 43’’09 …
45 – Ludivine Bellouard Simca Rallye III # 63 FEM 47’’22 … etc

André HEINRICH (GTTS).

…………….

Julien DUPONT (FN.4).

Engagés : 74 – Forfaits : 3 – Abandons : 11 – Classés : 60.

Thierry DUPONT (FA.4).

Podium final : Serge THOMAS (Norma M20 F / CN.2) – Julien BOST (Dallara F397 / DE.3) – Christopher LE CARPENTIER (Norma M20 F / CN.2).
Source : COURSEDECOTE-BOURNEZEAU.FR – Photos : AMP MAG / Christophe CHAINE.

Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

AMPhotosports magazine 2013.W284/04.16
Sources : WRC.COM, RALLYDEPORTUGAL.PT, FIAWEC.COM, EUROPEANLEMANSSERIES.COM,
SRO MEDIA OFFICE, FFSA.ORG, NASCAR.COM, AMPhotosports et COURSEDECOTE-BOURNEZEAU.FR.
Photos : WRC.COM, rallydeportugal.pt (P. Contente), FIAWEC.COM / dppi (J.M. Le Meur, A. Guillaumot et F. Gooden),
EUROPEANLEMANSSERIES.COM / dppi (F. Le Floc’h),
SRO MEDIA OFFICE / V’Images Fabre, NASCAR.COM et texasmotorspeedway.com,
AMP MAG / Christophe CHAINE, Philippe REJER et Patrick DURAND.
MP / AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 289


Aperçu du document Magazine 2013 W289.pdf - page 1/9
 
Magazine 2013 W289.pdf - page 3/9
Magazine 2013 W289.pdf - page 4/9
Magazine 2013 W289.pdf - page 5/9
Magazine 2013 W289.pdf - page 6/9
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2013 W289.pdf (PDF, 4.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2015 w396
magazine 2016 w428
magazine 2013 w289
magazine 2016 w463
magazine 2015 w379
magazine 2013 w292

Sur le même sujet..