getnc 1 .pdf



Nom original: getnc-1.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Aspose Ltd. / PDFsharp 1.31.1789-g (www.pdfsharp.com) (Original: Aspose.Pdf for .NET 7.4.0), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/04/2013 à 18:43, depuis l'adresse IP 92.130.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 13444 fois.
Taille du document: 12.5 Mo (38 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


FAITS DIVERS

Cinq clés
pour se révéler

L’ex-otage retrouve
les siens à Grenoble

Ado broyé au Luxembourg :
un étrange coup de fil

> En page 19 notre rendez-vous
Mieux vivre votre vie

> En page 3

Photo Patrice SAUCOURT

FORBACH

Photo Christophe AGOSTINIS

RETOUR DE KABOUL

Photo FOTOLIA

PSYCHOLOGIE

94e année N°465

Pour le frère
et l’oncle
de Haïridine,
beaucoup
de questions
sans réponses.
> En page 5

Lundi 15 Avril 2013

0,90 €

HÔPITAL SAINTE-BLANDINE

Papy fugueur
en mauvaise
posture à Metz

SEULS CINQ PARLEMENTAIRES SUR 34 DÉVOILENT LEUR PATRIMOINE

> RÉGION

Pas transparents
les élus lorrains

Moutiers :
décès
inexpliqué
d’une
fillette
> En page 5

> SPORTS

Natation :
le deuxième
titre
national
d’Aurélie
Muller

Les ministres du gouvernement Ayrault vont détailler aujourd’hui leur patrimoine. Nous avons demandé
aux députés et sénateurs lorrains s’ils acceptaient de jouer le jeu de la transparence.
Sur 34 parlementaires, seuls cinq ont répondu positivement, dont les Mosellans François Grosdidier (UMP)
et Paola Zanetti (PS). Les autres balancent entre indignation et silence gêné.
> En page 6 Le Dossier du lundi avec les articles d’Alain Morvan, en page 2 l’éditorial de Philippe Waucampt et Le Fait du jour

VICTOIRE DES HANDBALLEUSES MESSINES EN COUPE D’EUROPE

Une imposante
mobilisation
pour retrouver
et secourir le vieil
homme.

Elles sont en finale !

Photo Karim SIARI

Après de longues heures de disparition, un homme de 82 ans
a été retrouvé en mauvaise posture dans un réduit de l’hôpital
Sainte-Blandine, à Metz. Une de ses jambes avait traversé un
faux plafond, l’obligeant à un grand écart très douloureux.
Hospitalisé, le papy fugueur avait été signalé manquant à la
police samedi à 15h30 et a été découvert hier en début
d’après-midi par un des trois chiens lancés à sa recherche.

Photo AFP

> En page 40

> FRANCE

Fillon
attaqué
sur les
sondages
et le conflit
d’intérêt

> En page 5 l’article de Kevin Grethen

LITTÉRATURE & JOURNALISME

Livres, débats
et grand soleil

> En page 2

Evasion
à l’explosif :
une traque
européenne
> En page 3

Avalanches :
quatre
morts dans
les Alpes
> En page 3
Photo Karim SIARI
Supplément encarté ce jour : CACTUS (éd. MMNTHI).

Des débats passionnants sur la classe ouvrière, les criminels ou la
BD, des séances de dédicace, des conférences : le festival Littérature & Journalisme a animé Metz, hier encore toute la journée, les
livres et les lecteurs s’échappant parfois des lieux couverts pour
prendre leurs aises et profiter du printemps.

Les filles de Metz Handball ont rempli leur contrat de belle manière : elles se sont qualifiées pour la finale de la coupe d’Europe
de handball en battant Zalau 26 à 21, hier en Roumanie. Le film d’une journée qui s’est terminée dans une explosion de joie…

> En 4 notre page spéciale

> En page 23 le reportage de nos envoyés spéciaux Marjorie Beurton et Anthony Picoré

par

R 20730 - 0415 0,90 €

3HIMKRD*aaajaj+[A\O\L\F\A

portage à domicile
un plaisir au quotidien !

Découvrez nos offres d’abonnement sur

www.republicain-lorrain.fr

Renseignements au

03 87 34 18 44

ou par mail : LRLCLIENTS@republicain-lorrain.fr

Temps forts

Lundi 15 Avril 2013

éditorial

Striptease
Aujourd’hui, le gouvernement enlève le haut.
Avant qu’il ne soit
demandé aux paradis
fiscaux d’ôter le bas. Ce
lundi, l’effeuillage du
patrimoine des ministres
s’annonce croustillant car
on imagine que le différentiel sera énorme entre
le pécule des uns et les
avoirs des autres. Au
point de susciter un dérapage des commentaires
que ne souhaitait certainement pas le chef de
l’Etat en lançant sa glasnost à la française.
Celui-ci, acculé par
l’affaire Cahuzac, avait
besoin d’une initiative
forte pour se désembourber. Et cette opération
transparence s’appuyait
sur une comparaison avec
nos partenaires européens qui, dans leur quasi-totalité, sondent le
capital de leurs gouvernants.
Il y a néanmoins une
différence de taille entre
déclaration du patrimoine
auprès d’une autorité ad
hoc – que l’on souhaite
dotée des moyens
d’enquête nécessaires –
et publication de celui-ci.
On imagine déjà les classements des hebdos de
mercredi et jeudi qui vont
immanquablement nous
gratifier de bancs d’essai
comparatifs de la fortune
ou de l’indigence relative
des uns et des autres. De
la demi-place de parking
de tel ministre ou des
tableaux et de la gentilhommière de tel autre. Le

même jeu suivra pour le
patrimoine et les revenus
des élus. Puis l’on demandera la publication de
ceux des journalistes afin
de permettre à la classe
politique de faire diversion sur une corporation
qu’elle exècre tout autant
qu’elle se plaît à l’utiliser.
Et où, ne le cachons pas,
il y a également d’intéressantes découvertes à
faire.
Cette glasnost de circonstance va tourner à la
foire d’empoigne, tant les
Français aiment afficher
collectivement leur haine
de l’argent tout en
sachant se ménager individuellement une poire
pour la soif. Dans le climat de tension entretenu
par une hausse dramatique du chômage et la
baisse du pouvoir
d’achat, cela revient à
jeter de l’huile sur le feu,
spécialité jusqu’ici reconnue au seul Nicolas
Sarkozy mais où François
Hollande ne se révèle pas
maladroit non plus. Au
final, il n’est pas exclu
que ce coup de projecteur
sur la fortune de nos
dirigeants ne se solde par
un échec retentissant :
l’opposition n’y est pas
vraiment favorable – à
l’exception de certaines
individualités par souci
tactique – mais les élus
de la majorité non plus.
Personne, sauf le poujadisme, ne sortira grandi
de l’opération.
Philippe WAUCAMPT.

POLITIQUE

I

LE FAIT DU JOUR

Prêtresse du rock chez le Pape

REPÈRES
Nos ministres
sont-ils riches ?

Certains ministres ont pris l’initiative de publier leur richesse avant même la décision gouvernementale.
D’autres sont plus réticents devant ce « déballage de printemps ». Photo AFP

âgées), ont tenté de préparer les
esprits : elle a dit mesurer « pleinement les risques d’incompréhension, dans un moment où
beaucoup de Français sont dans
la difficulté », qu’entraînera la
publication d’un patrimoine qui

la rend imposable à l’ISF – mais
sans en dévoiler le montant.
La mesure divise. A droite,
François Fillon a annoncé hier
qu’il ne voterait pas une loi qui
jetterait « le discrédit sur les responsables politiques ». A gau-

QUESTIONS À

Daniel Lebègue
Président de Transparency international France

« La transparence
est bonne pour
la démocratie »

Photo AFP

Visage insolite au Vatican : la chanteuse de rock américaine Patti
Smith a participé mercredi à l’audience générale du pape François sur la
place Saint-Pierre. « C’est une personnalité très intéressante, il me plaît
beaucoup », a confié la chanteuse. « Après l’annonce de la démission
du pape Benoît XVI, j’ai prié pour que son successeur s’appelle François.
Et quand, après la fumée blanche, j’ai vu que le nouveau Pape
s’appelait François, j’ai été heureuse », raconte la prêtresse du rock, qui
concède : « Je ne suis pas catholique ». Dans la chanson Gloria, qui
figurait sur son album Horses en 1975, Patti Smith, disait : « Jesus died
for somebody’s sins, but not mine » («Jésus est mort pour les péchés de
quelqu’un, mais pas les miens »).

Que va changer la publication du patrimoine des
ministres ?
«Cette mesure peut permettre de restaurer la confiance. La
transparence est une bonne
chose pour la démocratie. Les
Français sont conscients que le
patrimoine moyen des ministres est plus élevé que le leur.
Ils ne jugent pas les dirigeants,
mais l’efficacité et la qualité de
leur travail.»
Faire de la politique rend
riche ?
«Non. Les responsables politiques qui s’enrichissent dans
l’exercice de leurs fonctions
sont très rares. L’explication de

Photo DR

ce patrimoine plus important
est sociologique : les personnalités qui arrivent aux responsabilités politiques ont un
niveau d’éducation élevé, ont
exercé des fonctions de cadres
dans le privé, le public ou des
professions libérales. Leur parcours leur a permis de se constituer un patrimoine.»
Les mesures annoncées
par François Hollande permettent-elles à la France
d’être bien classée en Europe
en matière de transparence ?
«La publication du patrimoine des ministres et des parlementaires va permettre à la
France de rejoindre ses voisins

européens. Jusqu’à présent,
seules la France et la Slovénie
n’obligeaient à publier aucune
déclaration d’intérêt, de patrimoine ou de revenus. En
France, il faudrait encore la
publication annuelle des revenus pour être optimal.»
La transparence à tout prix
n’entraîne-t-elle pas un risque de dérive ?
«La transparence est la règle
dans les grandes démocraties
européennes, mais aussi aux
Etats-Unis. Elle n’y a pas
entraîné de dérive voyeuriste
ou populiste.»

che, le président de l’Assemblée
Claude Bartolone a fait valoir
que « déclarer, contrôler, sanctionner, c’est de la transparence », tandis que « rendre
public, c’est du voyeurisme ».
La transparence n’est pas
dans la tradition française.
Gagner de l’argent n’est pas
tabou, à condition de ne pas
l’avouer : on se souvient des
polémiques sur l’augmentation
du salaire présidentiel de Nicolas Sarkozy, qui l’avait aligné
sur les revenus réels de Jacques
Chirac, qui cumulait diverses
retraites en toute discrétion.
La crise exacerbe ces contradictions. Les Français supportent moins que jamais les malhonnêtetés d’un ministre,

I Muvrini, Celte à Lorient

Photo MAXPPP

La 43e édition du Festival interceltique de Lorient accueillera cet
été Nolwenn Leroy, Sinead
O’Connor, Clannad et le groupe
traditionnel corse de chant polyphonique I Muvrini (photo),
parmi d’autres artistes. Le festival, programmé du 3 au 12 août,
mettra en vedette la province
espagnole des Asturies. En 2012,
le festival, dont 60 % des spectacles sont gratuits, avait attiré
650 000 spectateurs, après un
record de 800 000 personnes en
2010. Consacrée aux cultures celtiques d’aujourd’hui, la manifestation proposera, comme chaque
année, sa nuit du festnoz,

surtout de celui de la vertu
budgétaire. Mais ils pourraient
aussi se braquer contre l’aisance
financière de leurs ministres,
aujourd’hui détaillée.

Attention déballage
Et après ? Ce sera au tour des
parlementaires. Et les hauts
fonctionnaires ? Et des élus
locaux ? Attention au « déballage », protestait cette semaine
Jacques Pélissard, président
UMP des maires de France :
« J’ai bien gagné ma vie en tant
qu’avocat avant d’entrer en
politique, mais ça ne regarde
pas les électeurs. » A voir…
Elodie BÉCU
et Francis BROCHET.

Moscovici : « un moment
délicat mais nécessaire »
Un mauvais moment à passer pour tourner la page… La publication du patrimoine est « un temps délicat mais nécessaire et
attendu », estime Pierre Moscovici, le ministre de l’Économie et des
Finances, joint hier. « Les Français ont des interrogations sur la
probité et le train de vie » de leurs élus. Au gouvernement,
« personne n’est stressé », affirme-t-il, mais certains ministres ont
des hésitations au sujet de la mise sur la place publique d’éléments
ayant trait à la vie privée. « Que le patrimoine soit confortable ou
modeste, il y aura forcément des réactions », analyse le ministre de
l’Économie, « mais le plus important, c’est la transparence. »
Après l’affaire Cahuzac, « il faut passer à autre chose » et
répondre aux préoccupations des Français qui sont « sociales et
économiques », juge-t-il. Le ministre déclare pour sa part un « patrimoine modeste » : un duplex à Montbéliard, estimé à 200 000 €, une
collection de montres (30 000 €), et de l’épargne.

Recueilli par Elodie BÉCU.

9 940 € bruts par mois :
c’est le salaire d’un ministre,
depuis la diminution de 30 %
décidée par François Hollande.
Un quart de ce salaire, considéré comme une indemnité de
fonction, n’est pas imposable.
Le ministre bénéficie en outre
d’un logement de fonction
d’une surface maximale de
80m², plus 20m2 par enfant.
1 675 € nets par mois :
c’est le salaire médian (en
2010), en dessous duquel se
situent la moitié des Français.
A 9 940 €, un ministre se
classe parmi les 3 % de salariés français les mieux lotis.
87 000 € : c’est le patrimoine moyen par personne
(et non par ménage) des Français. Côté ministres, la
réponse varie, entre classe
moyenne (235 000 € de Cécile
Duflot) et vraie richesse
(1,4 million pour Marisol Touraine).

« Argent :
cause de tout
le mal. »
Gustave Flaubert
Dictionnaires des idées
reçues (1850-1880)

« Mon seul
adversaire,
celui de
la France,
n’a jamais
cessé d’être
l’argent. »
Général de Gaulle
(1952)

« Dans
cette bataille,
mon véritable
adversaire,
c’est
la finance. »
François Hollande
Discours du Bourget,
22 janvier 2012

E. B.

L’île d’Onassis et de Jackie en location
L’héritière de l’armateur grec
Aristote Onassis, Athina, négocie
pour louer « probablement à des
Russes » l’île de Skorpios, où son
grand-père avait épousé Jackie
Kennedy en 1968. Selon le maire
de Meganisi dont dépend l’îlot, la
transaction ne peut porter sur une
vente, car elle est « rendue quasiment impossible par le testament
de l’armateur », enterré sur place
avec ses deux enfants prématurément décédés, Alexandre et Christina, mère d’Athina. Le quotidien
libéral grec Kathimerini évoque,
lui, une vente, conclue pour
100 millions d’euros. Athina, 28
ans, élevée en Suisse et qui ne
Photo MAXPPP
s’est jamais enracinée en Grèce,
souhaite depuis longtemps se
débarrasser de l’île, à l’entretien très onéreux. Elle vit au Brésil, mariée
au cavalier brésilien Alvaro Alfonso de Miranda Neto.

million d’euros.
C’est le patrimoine
déclaré par François
Hollande à son entrée
à l’Elysée.
Une maison
sur la Côte d’Azur
en constitue
l’essentiel
(800 000 €).
En 2007,
Nicolas Sarkozy
avait déclaré
2,07 M€,
devenus 2,74 M€
à son départ.

l va devenir ce soir le site
internet le mieux fréquenté
de France : www.gouvernement.fr. Il rendra public à 17 h
les patrimoines des ministres du
gouvernement de Jean-Marc
Ayrault. Une opération transparence sans précédent. La faute à
Jérôme Cahuzac et ses comptes
en Suisse.

Opérations déminage

2

1,7

Ce soir à 17 h, vous saurez tout sur le patrimoine de vos ministres en consultant gouvernement.fr.
Une conséquence de l’affaire Cahuzac, qui divise à droite comme à gauche.

Les mensonges du ministre
du Budget sur la réalité de sa
fortune ont provoqué un tsunami politique, et une opération « mains propres » : merc r e d i , Fr a n ç o i s H o l l a n d e
annonçait cette publication du
patrimoine des ministres, précédant celle à venir des parlementaires, et des mesures contre la
corruption et les paradis fiscaux.
A la veille de la publication,
les ministères tentaient de
banaliser le moment. « Il va le
faire parce qu’il doit le faire »,
lâchait la conseillère d’un ministre. Dans l’entourage d’un
autre, on expliquait qu’il s’inscrira dans « la logique du collectif ». Cette journée du patrimoine ministériel est censée
« mettre fin au feuilleton »,
montrer qu’il s’agit d’une « initiative du gouvernement », pas
de volontés individuelles.

TTE

projet de loi sur la moralisation de la vie publique

Gouvernement :
la journée du patrimoine !

Certains ministres dotés d’un
patrimoine important, comme
Michèle Delaunay (Personnes

STAR SYSTEM

2

ouverture d’une enquête préliminaire

Fillon aussi a son « affaire des sondages »
L’ex-Premier ministre, probable candidat à la tête de l’UMP après le fiasco de l’automne dernier, doit pour l’heure répondre de 694 000 €
dépensés dans les sondages par son gouvernement. Le PS l’attaque également sur sa société de conseil, créée alors qu’il est toujours député.

F

rançois Fillon aurait-il abusé des sondages lorsqu’il
était à Matignon ? Tandis qu’il lançait ce week-end la
campagne d’adhésion à son mouvement, Force
républicaine, qui doit lui servir de marchepied pour la
présidentielle de 2017, il a réagi à l’annonce de l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris
sur les sondages et dépenses en communication de son
ancien gouvernement.
A l’origine de l’enquête, une plainte qui avait été
déposée contre X en mars 2012 pour « favoritisme » et
« détournement de fonds publics » par l’association de
lutte anticorruption Anticor, après la parution d’un
rapport très critique de la Cour des comptes relevant
694 000 € de frais de sondages.
Anticor estime qu’une partie des sondages et dépenses de communication des ministères sous le précédent
quinquennat est injustifiée et a été passée au mépris des
règles des marchés publics et de la mise en concurrence.
Deux autres plaintes de l’association sont à l’origine
d’investigations semblables sur les sondages commandés cette fois par l’Elysée pendant le quinquennat de
Nicolas Sarkozy.

« Eventuels conflits d’intérêt »
« Tous les sondages ont toujours été commandés par le
service d’information du gouvernement, par appel
d’offres, par appel à la concurrence et sans aucune
intervention des membres de mon cabinet. J’attends cette
enquête avec beaucoup de tranquillité », s’est défendu
l’ex-chef du gouvernement.
Il a aussi dû s’expliquer hier sur une société de conseil,
2F Conseil, qu’il n’avait pas mentionnée dans une

déclaration de patrimoine au mois de juin dernier,
épinglée par le PS.
« Pourquoi cet oubli ? », a lancé le porte-parole du PS
Eduardo Rihan-Cypel. « Sans doute M. Fillon pensait-il
échapper ainsi aux questions légitimes que chacun est en
droit de poser au sujet d’éventuels conflits d’intérêt entre
l’exercice de son mandat de parlementaire et ses activités
de conseil privé. » D’après Fillon, il n’a pas cité cette
société car elle « n’avait pas encore de chiffre d’affaires ».
Mais le chef de file des députés socialistes, Bruno Le
Roux, s’est dit aussitôt « particulièrement interrogatif,
pas encore choqué, sur les déclarations de M. Fillon ce
matin, qui décide, alors qu’il n’est plus Premier ministre,
qu’il est député, d’ouvrir un cabinet de conseil » : « On
peut imaginer qu’il s’agisse là de mettre une relation
entre le carnet d’adresses qui est le sien, les responsabilités qui sont les siennes et un certain nombre de conseils. »
François Fillon s’est dit par ailleurs « dans l’esprit d’être
candidat » à la présidence de l’UMP à l’automne prochain sans pour autant affirmer qu’il le serait, sa décision
devant être prise en juin « en fonction du climat politique ». « Il y a un accord pour qu’un nouveau vote soit
organisé dans des conditions irréprochables, ce vote doit
avoir lieu, cet accord doit être respecté », a-t-il fait valoir.
Il sait d’ores et déjà qu’il devra affronter les points de vue
divergents d’élus de son camp, parmi lesquels JeanPierre Raffarin qui a estimé sur Canal + « que l’ensemble
des fédérations UMP préférera préparer des élections
municipales (NDLR : au printemps 2014) dans l’unité
plutôt que de créer de la division et de la compétition ».

François Fillon, lors de son passage à Marly en janvier, en tant que candidat
probable à la présidence de l’UMP. Photo Anthony PICORÉ

Informations générales

Lundi 15 Avril 2013

L’ex-otage
retrouve Grenoble
Pierre Borghi, libéré après quatre mois
de captivité tenue secrète en Afghanistan,
est rentré en France hier matin.

2

Redoine Faïd recherché
dans toute l’Europe
Le braqueur, dont l’évasion soulève des questions sur d’éventuelles failles de sécurité, était traqué hier
jusqu’au-delà des frontières françaises par une centaine de policiers. La garde à vue de son frère a été levée.

L

Arrivée de l’ex-otage Pierre Borghi hier soir
à la gare de Grenoble. Photo Christophe AGOSTINIS

evenu en France tôt hier
R
matin, le photographe Pierre
Borghi, 29 ans, retenu en otage
durant quatre mois en Afghanistan, est arrivé hier soir à Grenoble
(Isère). Le jeune homme, les traits
tirés, n’a pas souhaité s’exprimer
à la descente du train. Ses
parents, qui l’ont accompagné
dans ce voyage du retour, avaient
un large sourire, pressés de revenir chez eux, à Allevard, avec leur
fils. Il était arrivé tôt dans la
matinée à Roissy.
C’est lundi que la libération de
Pierre Borghi a été annoncée,
sans que sa capture n’ait jamais
été révélée. Les autorités françaises ont en effet choisi de ne
laisser filtrer aucune information,
pour accroître ses chances de
libération. Et on ne sait d’ailleurs
toujours pas, à cette heure, exactement où, pourquoi et par qui
Pierre Borghi a été détenu.
Ancien employé de l’ONG française Solidarités Internationales,
pour laquelle il avait travaillé en
Afghanistan, il était retourné à
Kaboul en tant que photographe.
Il expliquait sur son site : « Tout
ce que j’ai vu m’a beaucoup mar-

qué et m’a fait penser que je
pouvais changer les choses plus
efficacement en partageant ma
vision du monde. Logiquement, je
suis devenu photographe. »
Selon les premiers témoignages, Pierre Borghi, retrouvé à
Maydan Shar, dans la province du
Wardak, avait pu échapper à ses
ravisseurs.
Les enlèvements sont fréquents
en Afghanistan, pays sans véritable autorité après la guerre qui l’a
dévasté plus de dix années
durant. La plupart de ces enlèvements sont crapuleux et leurs
victimes de riches Afghans ou
des membres de leur famille, à qui
les ravisseurs soutirent d’importantes rançons.
Un heureux hasard a fait que, le
même jour que Pierre Borghi, un
autre otage français avait été
libéré en Afghanistan. Hasard, car
le ministère français des Affaires
étrangères avait précisé que ces
deux cas n’étaient liés en rien –
sans d’ailleurs être plus disert sur
ce deuxième otage.
Quinze Français sont toujours
otages dans le monde, tous en
Afrique, dont 7 au Sahel.

Avalanches meurtrières
dans les Alpes
Quatre skieurs de randonnée sont morts dans
des avalanches ce week-end dans les Alpes,
dont trois hier en Savoie.

Le drapeau à damier avec risque d’avalanche flottait hier matin
dans la station d’Aussois. Photo Thierry GUILLOT

ccumulation exceptionnelle
A
de neige, risque d’avalanche
évalué à 3 sur 5 : ce week-end
était annoncé, dans les Alpes,
comme l’un des plus dangereux
en matière d’avalanches. Il a été
dramatique.
Hier, en début de matinée, juste
au-dessous de la Dent Parrachée
(3 697 mètres), à Aussois, dans le
parc de la Vanoise (Savoie), trois
skieurs de randonnée ont trouvé
la mort et trois autres ont été
blessés.
Pourtant, de l’avis des secouristes, « ils n’ont pas pris de risques
inconsidérés. Être assez tôt, près
du sommet, c’est le signe que l’on
a été prévoyant. L’air était encore
frais, ils ont dû partir de nuit pour
mettre toutes les chances de leur
côté. Ils ne pouvaient pas prévoir
qu’une plaque de neige se détache. C’était une avalanche
d’hiver, pas une coulée due au
réchauffement », insistent les
secouristes.
Le maire d’Aussois, Alain
Manerzy ne se souvient pas
« d’une avalanche meurtrière
dans ce secteur dit de "la chaise
aux papes". En périphérie, oui,
mais pas dans la Parrachée. Il y a
eu beaucoup de neige cet hiver et
il est difficile de prévoir comment
le manteau va réagir ».
L’alerte a été donnée à 8 heures 30. « Trois skieurs qui arrivaient du sommet de la Parrachée
ont été bousculés par une coulée,
déclenchée par un départ de plaques, 50 mètres au-dessous du
sommet », détaille le responsable
des CRS Alpes, le capitaine
Anceau. Ces trois témoins voient

la coulée, large de 400 mètres,
entraîner, dans un premier temps,
un père et son fils et, plus bas, un
groupe de quatre hommes : un
guide de Bramans et trois clients,
vraisemblablement de la région
parisienne.

Emportés sur 600 m
Pris dans la neige collante, les
six hommes sont emportés sur
600 mètres de dénivelé et sautent
plusieurs barres rocheuses. Les
deux témoins préviennent les
secours et tentent de sortir les
skieurs. Les CRS de Modane et
Courchevel, aidés par leurs hélicoptères respectifs, plus celui de
Briançon, sont mobilisés.
Le bilan est lourd. Le père de
famille est décédé, son fils de 23
ans souffre d’une fracture du bassin, il a été emmené à l’hôpital de
Saint-Jean-de-Maurienne. Les
deux sont de Chambéry.
Le guide, de Bramans, souffre
d’une fracture des cervicales.
Parmi ses trois clients, l’un est
décédé sur place ; le deuxième,
retrouvé inconscient, a été
emmené à Grenoble, le pronostic
vital était engagé. Le troisième a
été victime d’un arrêt cardio-respiratoire. Réanimé, il a été héliporté à Grenoble où il est décédé.
Samedi, un skieur de randonné
avait été tué dans une avalanche
dans les Hautes-Alpes. La Savoie
a été placée en vigilance orange
aujourd’hui en raison du fort risque d’avalanches, a annoncé
Météo France (risque 4 sur 5).
Agnès BRIANÇONMARJOLLET.

e frère de Redoine Faïd, présent avant
l’évasion au parloir sans avoir eu un
contact avec le fugitif, est ressorti
libre des locaux de la police judiciaire de
Lille hier vers 18h30, où il avait été placé
en garde à vue samedi matin pour « ne
négliger aucune piste », selon le procureur de Lille, Frédéric Fèvre.
Le signalement de Redoine Faïd, 40
ans, a été transmis, dans le cadre d’un
mandat d’arrêt européen, à toutes les
polices de l’espace Schengen.
Alors que la maison d’arrêt de Sequedin
se situe à quelques kilomètres seulement
de la frontière belge, les informations
concernant le fugitif ont été données « à
l’ensemble des services de police avec une
très grande vigilance », a indiqué la
ministre belge de l’Intérieur, Joëlle Milquet.
Les gares et les aéroports belges sont
particulièrement surveillés par les équipes de la Fast (Fugitive Active and Asset
Search Team), spécialisée dans la recherche des condamnés échappés de prison
et des suspects en fuite, mais aucun
barrage ou dispositif de recherche spécifique n’a été ordonné, selon Kaatje
Natens, porte-parole de la police fédérale.
Redoine Faïd, détenu notamment pour
une tentative d’attaque à main armée qui
avait coûté la vie à une policière municipale en mai 2010, s’est évadé à l’aide
d’une arme, d’explosifs et en prenant en
otage quatre surveillants, allant jusqu’à
revêtir une tenue de gardien pour sortir
de l’enceinte de la prison.

Polémique
« Manifestement, il (Redoine Faïd, ndlr)
a bénéficié d’une ou plusieurs complicités. Le rôle des enquêteurs va être maintenant de déterminer comment dans la
prison il a pu se retrouver en possession
d’explosifs et d’une arme », a déclaré le
procureur.
Fiché comme détenu particulièrement
signalé (DPS) et devant à ce titre faire
l’objet d’une vigilance accrue, Redoine
Faïd était « en détention commune »,
dans « un bâtiment qui ne présente pas en
termes de sécurité des mesures supplémentaires », a expliqué Etienne Dobremetz, représentant régional de l’Ufap/
Unsa Justice. « Il faut qu’on nous donne

3

Santé : une Fabrique
à menus
sur internet
Le site mangerbouger.fr
lance aujourd’hui la Fabrique à menus, qui propose
en quelques clics des idées
de repas variés et équilibrés, ainsi que la liste de
courses correspondante.
Plus de 2 300 recettes, soit
plus d’un million de combinaisons possibles pour
des menus différents, sont
suggérées par l’Institut
national de prévention et
d’éducation pour la santé
(Inpes). Les menus, pour 2
à 7 jours et une à huit
personnes, tiennent
compte des repères nutritionnels du Programme
national Nutrition Santé
(PNNS). Menus
« express » pour les plus
pressés à réaliser en moins
de 20 minutes, menus
pour les gourmands avec
plats sans notion de
régime (crème dessert,
gâteau). Ce sont aussi des
menus pas chers : avec
petit-déjeuner, déjeuner et
dîner, cela revient environ
à 6€ euros par personne et
par jour, selon l’Inpes.

Vaucluse : 11 g d’alcool
dans le sang !

les moyens une bonne fois pour toutes de
gérer ce genre d’individu », a-t-il lancé.
Sous le feu des critiques de syndicats et
de l’opposition, certains réclamant sa
démission, la garde des Sceaux, Christiane Taubira, a réfuté samedi, au terme
d’une visite à la prison de Sequedin,
toute « faille » de l’administration pénitentiaire.
« Quand une prison est défaillante, ce
sont les personnels pénitentiaires qui sont
mis en danger, mais c’est aussi l’ensemble
de la sécurité du pays », s’est ému Nicolas Caron, délégué FO-Pénitentiaire,
demandant la mise en place de scanners.
Les syndicats réclament depuis « plusieurs mois » une « fouille générale de cet
établissement suite à la multitude de
projections de l’extérieur vers les cours de

promenade », a rappelé la CFTC. Drogue,
téléphones portables ou encore armes
blanches sont régulièrement trouvés par
les surveillants, a déclaré Dobremetz.
Le secrétaire national de l’UMP en
charge des prisons, Stéphane Jacquot, a
fustigé samedi « la désorganisation et
l’insécurité croissante des prisons ». Pour
la présidente du Front national, Marine Le
Pen, l’évasion de Rédoine Faïd est la
« conséquence directe du gaucholaxisme » de Christiane Taubira. « L’opposition demande la démission de Mme
Taubira. Mais la loi pénitentiaire, qui met
fin aux fouilles systématiques après les
parloirs, a été votée sous le précédent
gouvernement », a relativisé Cédric
Deprez, délégué régional FO-Pénintentiaire.

Récidiviste de la cavale
Redoine Faïd n’en est pas à sa première
cavale. Après plusieurs braquages, il a
passé trois ans à fuir la police, en passant
par la Suisse et Israël, avant d’être arrêté
en 1998, et condamné à 31 ans de réclusion (il bénéficiera d’une libération conditionnelle en 2009). A la sortie de son
livre Braqueur, des cités au grand banditisme en 2010, il s’était confié sur Europe
1 disant : « En cavale, je vivais tout le
temps avec la mort, la peur de la police, la
peur de me faire descendre. Je m’inventais
des codes et des règles : je rentrais chez
moi à partir de 16 heures pour ne pas me
faire contrôler le soir. C’était un enfer. Je
voyais plus ma famille, ça c’est dur, ce
sont des choses qui font réfléchir… »

Mariage gay : les opposants
multiplient les cibles

Belgique : cinq morts
dans le car scolaire

C’

n grave accident de la circuU
lation s’est produit sur une
autoroute belge peu avant 6 h 30

Un autocar transportant des écoliers russes
a quitté la route et chuté de plusieurs mètres
Le gouvernement accélère, ils passent à la vitesse supérieure : le retour
du mariage pour tous devant l’Assemblée a remobilisé les opposants à fond. dans un ravin tôt hier matin près d’Anvers.
est ce qui s’appelle rendre coup pour coup : à
coup de force, coup-depoing. Les anti-mariage homo
ne baissent pas les bras et ont
multiplié ce week-end les
actions d’éclats en réponse à la
soudaine accélération du débat
parlementaire pour le mariage
pour tous : ministre chahuté,
député réveillé, TGV bloqué,
rassemblements.
Un cortège d’environ 300 personnes a défilé sous les fenêtres
du domicile bordelais de
Michèle Delaunay pour exiger
sa démission. Mais la ministre
déléguée aux Personnes âgées
n’était pas là pour les entendre.
Le député écologiste de LoireAtlantique François de Rugy, est
lui tombé du lit, réveillé par une
poignée d’anti-mariage homo
qui ont manifesté avec tapage
dès l’aube, devant son domicile.
Les cibles n’ont pas été seulement politiques. L’essayiste promariage gay Caroline Fourest a
été confrontée aux opposants.
Son voyage à Nantes où elle
devait participer à un débat a
été perturbé à l’aller comme au
retour : TGV bloqué au départ
et comité d’accueil hostile à
l’arrivée. Plusieurs rassemblements ont eu lieu. Sous le soleil
dominical, hier à Lyon, et à Toulouse, où des manifestants ont
défilé à bord de 150 véhicules
aux cris de « Hollande, ta loi on
n’en veut pas ! ».
En colère et très remontée,
l’égérie des anti, Frigide Barjot, a
promis « une opposition nonstop ». « Hollande veut du sang,
il en aura ! Tout le monde est
furieux. Nous vivons dans une
dictature », s’est emportée la
bouillante chef de file de la
Manif pour tous, qui a appelé à

TTE

Des militants du mouvement Manif pour tous hier à Lyon.
Photo AFP

un nouveau rassemblement
national le 5 mai, date aussi
choisie par Jean-Luc Mélenchon
pour donner « un grand coup de
balai » après l’affaire Cahuzac.
Le combat, c’est maintenant
pour les opposants au projet de
loi qui revient plus tôt que prévu
à l’Assemblée, ce matin en commission avant d’être débattu
dans l’hémicycle mercredi.

Le débat
a assez duré
Pour les anti, il faut frapper
fort et vite. Pas question de se
laisser dépasser après que le
gouvernement a brutalement
accéléré ce calendrier de l’examen du projet de loi Taubira
dont la deuxième lecture à
l’Assemblée n’était prévue que
pour la fin mai.
Pour le gouvernement, ce
calendrier resserré doit ouvrir la

voie à une adoption rapide du
texte.
L’exécutif a hâte d’en finir, en
pleine crise économique et de
confiance dans la tempête de
l’affaire Cahuzac. Tout ira vite si
les députés adoptent le texte
dans les mêmes termes qu’au
Sénat qui a voté vendredi à main
levée le texte ouvrant le mariage
et l’adoption aux couples de
même sexe.
Devant la Haute assemblée, le
débat a été moins houleux et
moins passionné qu’au Palais
Bourbon, en février. Le projet de
loi avait été adopté le 12 février
en première lecture et à une très
large majorité par l’Assemblée
nationale, à l’issue de plus de
quinze jours de débats crispés
et l’examen de plus de 5 000
amendements.
Nathalie CHIFFLET.

Un vote conforme n’est pas exclu
Au Sénat, le texte sur le mariage pour tous a
été amendé lors des débats, mais son premier
article a été adopté « conforme », c’est-à-dire
sans apporter de modification par rapport au
vote en première lecture de l’Assemblée nationale. Cet article est le plus important de la loi :
c’est celui qui ouvre le mariage et l’adoption
aux personnes de même sexe. Il est devenu
définitif et ne sera pas soumis à une deuxième

lecture de l’Assemblée nationale. Après le vote
du texte sur le mariage pour tous, vendredi au
Sénat, les autres articles du projet de loi seront
en revanche examinés à l’Assemblée nationale.
Si les articles restant en discussion devaient
être votés par les députés dans les mêmes
termes, le projet de loi sera alors définitivement
adopté par le Parlement. Dans le cas contraire,
le texte repartira en seconde lecture au Sénat.

à hauteur de la commune de
Ranst, à une dizaine de kilomètres de la ville d’Anvers.
Un car immatriculé en Pologne
a versé dans un ravin. Il avait à
son bord 42 personnes : 40 passagers, tous russes et pour la
plupart âgés de 11 à 22 ans, ainsi
que deux chauffeurs polonais.
Trois passagers ont été tués : un
adolescent de 14 ans et deux
adultes – un guide et une institutrice ainsi que les deux chauffeurs.
Dix-neuf personnes ont été
blessées, dont six grièvement.
L’une des victimes se trouvait
toujours hier soir dans un état
critique. Les 13 blessés moins
sérieusement atteints ont quitté
dans la journée les différents
hôpitaux dans lesquels ils avaient
été admis.
La vingtaine de passagers
indemnes ont été transférés vers
un centre d’accueil, où ils ont été
pris en charge par des médecins
et par une cellule psychologique.
Les rescapés et les blessés
légers devaient être rapatriés en
Russie dès hier soir par avion
spécial. Le gouvernement russe a
affété à cet effet deux appareils,
dont l’un médicalisé.
Les jeunes venaient de trois
écoles de la ville de Surovikino,
dans la région de Volgograd (sud-

Un qu a d r a gé n a i r e a é t é
retrouvé en Avignon, dans la nuit
de jeudi à vendredi avec un taux
d’alcoolémie de… 11 g, selon
Vaucluse Matin. Il avait été
tabassé et délesté de son portefeuille puis hospitalisé à La
Timone à Marseille. Selon les premiers éléments de l’enquête, le
quadragénaire aurait été repéré
par des malfrats alors qu’il se
trouvait dans un bar. Selon une
employée, il « avait l’air d’être
saoul, sans plus » et semblait
avoir beaucoup d’argent en sa
possession. C’est la violence des
coups et non l’alcool qui aurait
pu lui être fatal. Le taux d’alcoolémie le plus élevé enregistré en
France remonte à février 2005. Un
automobiliste de 37 ans avait été
contrôlé dans l’Ain, avec un taux
d’alcool de 10g.

Une mère et son enfant
retrouvés morts
Une mère et son enfant ont été
retrouvés morts hier soir dans un
appartement à Fuveau (Bouchesdu-Rhône). Selon les premiers
éléments de l’enquête donnés par
la gendarmerie, la mère aurait tué
son enfant avant de mettre fin à
ses jours. Elle aurait utilisé un
fusil de chasse contre son fils de 6
ans et aurait retourné l’arme contre elle.

Deux noyés sur
les plages de Gironde

Le car a défoncé les glissières
et plongé dans le ravin. Photo AFP

ouest de la Russie) et se rendaient à Paris. On ignorait hier
quand l’autocar avait quitté la
Russie pour ce long périple de
plus de 3 500 km à travers
l’Europe.
Les circonstances de l’accident
n’étaient pas non plus élucidées.
Le car roulait sur la voie de droite.
Juste avant d’arriver sur un pont
enjambant un ravin, il a dévié de
sa trajectoire avant de dévaler
brutalement la pente et de se
retrouver sur le flanc, environ
cinq mètres en contrebas. Sous la
violence du choc, certains passagers ont été éjectés. Aucune trace
de freinage n’aurait été constatée,
ce qui pourrait laisser supposer
un endormissement du chauffeur
ou un malaise, selon des médias.

Chine : la grippe aviaire
fait de nouvelles victimes
Le virus de la grippe aviaire H7N9 s’est propagé à une
nouvelle province hier, rapporte l’agence officielle chinoise, qui
signale deux cas humains dans le Henan, situé à l’ouest du
foyer central de la maladie. Jusqu’à samedi, la présence chez
l’homme du virus H7N9 restait officiellement circonscrite à
trois provinces de l’est du pays (Zhejiang, Jiangsu et Anhui) et
à la municipalité de Shanghai. Mais samedi, le premier cas a été
rapporté à Pékin, où les autorités ont annoncé qu’une fillette de
sept ans, dont les parents sont marchands de volailles, était
porteuse du virus et avait été hospitalisée. Son état s’est
stabilisé. Quatre nouveaux cas graves ont été signalés hier dans
le Zhejiang, selon le site de microblogs Weibo d’un quotidien
régional.
Au total, depuis l’annonce du premier cas H7N9 il y a
quelque deux semaines, 55 personnes ont été déclarées
contaminées, dont onze sont décédées. Avant les cas récemment enregistrés en Chine, la souche H7N9 de la grippe aviaire
ne s’était pas transmise à l’homme.

Un surfeur de 36 ans et une
baigneuse de 22 ans ont péri
noyés hier sur des plages de
Gironde, prises d’assaut sous une
température estivale. Le surfeur
est décédé au nord de la plage de
Lacanau-Océan, après avoir été
ramené sur le rivage en état
d’arrêt cardiaque par des témoins.
Dans l’après-midi, sur la plage du
Porge, trois nageurs se sont trouvés en difficulté. Une jeune
femme de 22 ans est décédée,
une autre de 23 ans a été hospitalisée à Arès, dans un état grave.

Salle de shoot à Paris :
une votation dit non
Une votation populaire sur la
salle de consommation de drogue
qui devrait s’implanter autour de
la gare du Nord a été organisée
hier à l’initiative d’un élu UMP.
Au total, 296 personnes ont voté.
Une majorité d’entre elles (280
voix) se sont exprimées contre le
projet, 16 ont voté pour.

Berne protège
ses clients fortunés
La Suisse refuse toujours de
lever son secret bancaire. Ses dirigeants font valoir qu’à l’avenir, la
Suisse va obliger ses banques à
n’accepter que des fonds déclarés
et à faire pression sur leurs clients
pour régulariser les fonds déjà
déposés. En échange, l’identité
du client n’est pas révélée. Cette
semaine, le Luxembourg a
annoncé qu’il renonçait au secret
bancaire à partir de 2015. L’Autriche est en train de flancher.

La nationalité chypriote
contre 3M€ d’impôts
Chypre se prépare à proposer
aux investisseurs étrangers qui
auront perdu 3 millions d’euros
ou plus sur leurs comptes dans le
cadre du plan de sauvetage européen, de devenir citoyens de l’île
méditerranéenne. Le Président,
élu mi-février, a dit aux hommes
d’affaires russes réunis à Limassol
hier « partager leur amertume et
leur appréhension compréhensibles causées par la façon dont
l’accord de l’Eurogroupe a été
imposé à mon gouvernement ».

Festival Littérature et Journalisme

Lundi 15 Avril 2013

1

Ed Vulliamy

Sergio Salma

Karla Suarez

Jean-Baptiste Harang

« A i l l e u rs , l e s m a fi a s
cachent les morts, au Mexique, les cadavres sont suspendus aux ponts pour faire
régner la terreur. »
Dans un document fracassant, Amexica (Albin
Michel), le grand reporter britannique Ed Vulliamy enquête
sur la « guerre sans nom » que
se livrent les narcotrafiquants
à la frontière americano-mexicaine. 60 000 morts.
« Et c’est notre guerre à
nous, c’est nous qui consommons les drogues, nos banques qui blanchissent l’argent
en toute impunité », poursuit
Vulliamy.
« Je suis allé en Bosnie, deux
fois en Irak, ce n’est rien à côté
de ça. »

« Dans la région de Charleroi et bien plus loin en Belgique, c’est une catastrophe
emblématique, qui est restée
dans les mémoires. »
Le 8 août 1956, la mine
tuait 262 personnes à Marcinelle. Né en 1960 à Charleroi,
le dessinateur belge Sergio
Salma est d’origine italienne.
Il a consacré un remarquable
Marcinelle 56 (Casterman/
écritures) à l’événement. En
noir et blanc, « j’aime ça, et
ici, ça s’imposait. »
Parmi les victimes, une moitié d’Italiens. « Avant, ils
étaient plutôt mal perçus en
Belgique. Marcinelle a marqué un retournement psychologique complet vis-à-vis de
cette immigration-là. »

En 1989, le mur de Berlin
tombait, avec les conséquences économiques que l’on sait
pour Cuba. C’est le début de
la « période spéciale », cadre
de La Havane, année zéro
(Métailié), dernier ouvrage de
Karla Suarez.
« Il y a vraiment eu un
avant et un après, on parlait
"d’option zéro", c’est-à-dire
d’obliger les gens à vivre avec
rien », témoigne la romancière, qui a quitté l’île en
1998.
« Les choses s’assouplissent
un peu. Cuba, c’est le pays de
ma famille, de ma formation.
La sensation du migrant, c’est
toujours de la frustration, il se
dit : "que faire ?"» Ecrire,
peut-être.

Dans la nuit du 13 novembre 1983, un jeune Algérien
était jeté d’un train par trois
candidats à la Légion étrangère. Gratuitement. Jean-Baptiste Harang avait couvert leur
procès pour Libération.
Il revient sur l’affaire trente
ans plus tard, dans la collection Ceci n’est pas un fait
divers. Avec un sentiment
touble sur ses émotions de
l’époque : « Le choc est beaucoup plus fort maintenant. A
l’époque, j’avais un œil professionnel, on chassait en meute
de journalistes spécialisés. On
était blindé… »
Son Bordeaux-Vintimille
(Grasset) d’aujourd’hui est
tout aussi nécessaire que glaçant.

Ed Vulliamy.
Photo Pascal BROCARD

Sergio Salma.
Photo Pascal BROCARD

Karla Suarez.
Photo Pascal BROCARD

La classe ouvrière s’invite
à la table des débats

4

TTE

Jean-Baptiste Harang.
Photo Pascal BROCARD

L’esperluette s’épanouit
au soleil
Un soupçon de chaleur et voici que les pages
fleurissent. Le livre a pris ses aises, ce week-end
à Metz, pour un festival de bien belle tenue.

En Lorraine comme ailleurs, les usines ferment les unes après les autres au nom de la mondialisation
d’une économie devenue folle. Et avec elles se perdent une mémoire ouvrière et des valeurs inestimables.
C’était l’été…
du livre
Les premiers rayons de soleil
après un hiver qui aura semblé
interminable à beaucoup. Les
premières haltes prolongées en
terrasse. Les premières jeunes
filles court vêtues. Les premières nuques et jambes rougies
pour les plus audacieuses ou
les plus inconscientes. Et le
plan d’eau fort logiquement
envahi par les promeneurs du
dimanche.
Hier, c’était l’été… du livre. La
preuve, le mercure se sentait
pousser des ailes sous le chapiteau du festival Littérature &
Journalisme. Comme au bon
vieux temps où la manifestation prenait ses quartiers au
mois de juin.

E

lio Petri l’avait expédiée au
paradis dans son film qui
décrocha la Palme d’Or en
1972, avant de devenir une des
œuvres emblématiques du Festival du film italien de Villerupt.
Aujourd’hui, la classe ouvrière
vit une tragique descente aux
enfers. « J’ai travaillé en usine
pendant trente ans. À l’époque,
je pensais que nous pourrions
changer le monde. Mais l’utopie
est terminée, nous avons été battus sur le terrain de l’idéologie »,
confesse Antonio Pennacchi.
Venu tardivement à l’écriture,
le romancier transalpin s’inspire
de cette longue expérience dans
ses ouvrages. « Avant, tous les
ouvriers portaient une casquette
et allaient travailler à vélo. On
les repérait de loin. Aujourd’hui,
ils s’habillent en Dolce & Gabbana, ils conduisent des voitures de bourgeois et ils rêvent de
participer à Loft Story ! », ironise celui dont on vient enfin de
publier en France Mammouth,
son premier livre paru en 1994
après avoir essuyé les refus de
plusieurs dizaines d’éditeurs.

« A un moment donné
il faut savoir dire stop »

Hier, c’était l’été… du livre.
Comme au bon vieux temps
où la manifestation prenait
ses quartiers au mois de juin.
Photo Marc WIRTZ

Antonio Pennacchi promène
sa bonhomie dans un microcosme que découvre Édouard
Martin, figure emblématique du
combat des Mittal florangeois.
On lui a offert une plume – celle
de Marie-Pierre Courtellemont,
journaliste de France 3 – pour
pousser son coup de gueule :
Ne lâchons rien. Il a d’abord

Quelques monstres
tragiquement ordinaires

Nicole Caligaris, Morgan Sportès et Jean-Baptiste Harang
ont revisité des crimes dont la monstruosité n’a d’égal
que l’absurdité. Photo Pascal BROCARD

Le fait divers inspire l‘écrivain depuis la nuit des temps
ou presque. Et l’actualité littéraire propose un retour sur trois
affaires ayant défrayé la chronique. Trois crimes dont la monstruosité n’a d’égal que l’absurdité.
En 1981, un Japonais suivant
des cours de littérature comparée à Paris tuait d’un coup de
carabine une étudiante hollandaise, la dépeçait, cuisinait certaines parties de son corps,
puis les consommait. « J’ai
essayé d’examiner ce que cet
acte dit de notre société et de
nos valeurs », confie Nicole
Caligaris, qui connaissait les
deux jeunes gens et entretint
un temps une relation épistolaire avec Issei Sagawa. Mais
dans Le paradis entre les jambes, pas question « d’entrer
dans sa tête et comprendre ce
qui s’est passé, ni de penser aux
parents de Renée, sinon l’émotion aurait parasité le travail
que je voulais réaliser ».

Chez Jean-Baptiste Harang
(lire plus haut), les parents de
Rachid – un jeune Algérien jeté
d’un train par trois candidats à
la Légion étrangère en 1983 –
sont poignants de dignité. « Et
trente ans plus tard, mon
regard est plus distancié. Et
puis il ne faut pas chercher une
raison à une chose qui n’est pas
raisonnable », estime l’auteur
de Bordeaux-Vintimille, qui
avait suivi ce fait divers pour
Libération.
Morgan Sportès, lui, a revisité l’affaire plus récente – mais
tout aussi effrayante – du
« gang des barbares ». « Une
tragédie dans le sens kafkaïen
du terme, sur laquelle je ne
porte aucun jugement moral,
précise l’auteur de Tout, tout de
suite. Mais cette affaire en dit
quand même long sur le pourrissement de notre société. Là,
on est vraiment tombé très
bas. »
M. B.

Toutes les voies vestimentaires menaient aux livres,
hier à Metz. Photo Marc WIRTZ
Édouard
Martin,
François Bon
et Antonio
Pennacchi
sont
unanimes :
la classe
ouvrière vit
une tragique
descente
aux enfers.

« ce lieu de solidarité qui nous a
permis de grandir, parce que
quand on pénètre dans l’atelier,
il y a d’abord ce souci de l’autre,
du copain ». Des copains qui se
sentent un peu seuls dans leur
lutte. « Il faut pourtant se reposer la question de la place de
l’usine dans un territoire. Une
usine, c’est structurant. »

sur le papier. C’était aussi cela, le festival Littérature & Journalisme,
cela et cent autres saynètes du genre racontant la fraternité autour
du livre.
Il fallait pourtant bien posséder sa météorologie pour goûter le
millésime 2013. Fraîcheur encore agaçante jeudi et vendredi, pour
arriver à une approche de canicule sous le chapiteau du dimanche.
Choc thermique. Mais petite laine ou tenue légère, toutes les voies
vestimentaires menaient aux auteurs, apparemment heureux d’être
à Metz. On en a vu baguenauder dans les rues, dissertant sur
l’architecture Renaissance. La Ville n’a qu’à se féliciter de ses
amours avec le livre.
On s’était beaucoup posé la question du changement d’appellation, L’Été du Livre devenant Littérature & Journalisme. L’esperluette (ce joli signe qui relie les deux volets de la manifestation)
allait-elle s’en sortir ? On peut répondre « oui ». Si l’on entendait ici
où là parler de « ventes un peu molles », la foule était aux autres
rendez-vous. Preuves ? Carton plein pour Amin Maalouf à SaintPierre-aux-Nonnains, ou cent cinquante-neuf personnes pointées à
un débat sur la Syrie, à Metz, à quatorze heures, par un premier
dimanche de soleil. La performance est louable.

M. B.

M. G.

Photo Karim SIARI

hésité, puis a fini par apposer sa
signature au bas d’un contrat.
« Parce qu’à un moment donné,
il faut savoir dire stop. Est-ce
que les intérêts d’une multinationale peuvent l’emporter sur
les intérêts nationaux ? Et si le
débat se résume à "C’est moins
cher ailleurs", alors il faut fermer la boutique France et partir
ailleurs, où on n’a que le droit de
bosser soixante heures par

semaine et fermer sa gueule ! »
Coincé entre ces deux passionnés, François Bon se délecte
du spectacle. Avant de sortir lui
aussi l’artillerie lourde. « Allez à
Belval ! On construit un magnifique campus et des tours pour
les start-up sur les vestiges d’une
usine. On a conservé les tuyaux,
mais pas les bonshommes. Il n’y
a plus de mémoire ! »
Pourtant, ils veulent encore

Coups de fil
et coups de poignard
Le passé d’Édouard Martin est rempli de temps forts qui ont
nom le « jour de la plaque », le « jour des merguez », la « putain
de semaine » et le « jour des larmes ». Ces dates correspondent
à des instants cruciaux de l’année politique 2012. La plaque,
c’est celle de Gandrange rappelant ce que valent les promesses
de Nicolas Sarkozy, et devant laquelle François Hollande s’est
fait photographier. Les merguez, c’est deux semaines plus tard,
sa virée à Florange : le bain de foule contraint le futur Président
à monter dans la camionnette des syndicats. « Il a mangé deux
merguez et mis 100 € dans la caisse syndicale », se souvient
Édouard Martin.
Il a aussi promis la loi obligeant un industriel à céder une
usine rentable plutôt que de la fermer, texte que désormais on
appelle « loi Florange ». La fameuse semaine qui a désolé
Édouard, c’est celle où Jean-Marc Ayrault a reculé devant le
projet de nationaliser ArcelorMittal. Le syndicaliste en veut au
Premier ministre, « qui a profité de cette affaire pour régler ses
comptes avec Montebourg ».
Les larmes enfin, il les a versées le 6 décembre dernier devant
les caméras de télévision, après avoir appris que Mittal se
désengageait du projet Ulcos.
Aiguillonné par les questions de notre confrère Nicolas
Bastuck, le sidérurgiste a pu confronter ses souvenirs avec ceux
d’autres témoins privilégiés de la dernière campagne présidentielle : l’écrivain Laurent Binet, le bédéaste Mathieu Sapin et la
journaliste Marion Mourgue. Édouard, criblé de coups de fil de
la part de VIP tels que Hollande, Montebourg, Ségolène
Royal… a aussi reçu des coups de poignard (lui et ses
camarades d’ArcelorMittal). Ces derniers mois, sûr qu’il a eu un
point de vue privilégié sur les coulisses de la politique !
R. S.

La table ronde réunissait, de gauche à droite, Mathieu Sapin,
Laurent Binet, Édouard Martin et Marion Mourgue.
Photo Pascal BROCARD

espérer. « La tragédie, c’est qu’il
n’y a plus de travail. Mais je
crois à la transformation, pas à
une exclusion totale. Nous construirons l’avenir », dit Antonio
Pennacchi, pour qui « l’usine est
toujours un lieu d’amour,
d’orgueil et de respect ».

« Lieu de solidarité »
Édouard Martin n’est pas
moins émouvant en évoquant

une table, le poète belge Guy Goffette partage une tablette de
À
chocolat (évidemment belge) avec ses lecteurs. Plus loin, Joël
Alessandra couche, en manière de dédicace, une beauté aquarellée

Lindingre et Léandri, des années
Hara-Kiri à l’actuel Fluide Glacial

Yan Lindingre et Bruno Léandri, pour un face-à-face
plein de bienveillance. Photo Karim SIARI

Chapeau de paille ou crème
solaire. Il fallait être protégé, hier,
pour suivre l’apéro LindingreLéandri, tant l’astre du jour arrosait la terrasse du bar de l’Opéra.
Allait-on assister à un duel au
soleil ? Non, car ces deux-là sont
dans les meilleurs termes.
« J’inondais le monde de la BD
avec mes cartoons, Bruno a été le
premier à en accepter », se souvient Yan Lindingre. En effet,
Bruno Léandri, alors responsable
des hors-série de Fluide Glacial, a
ouvert la porte au dessinateur
messin, qui est à présent red-chef
du mensuel ! Léandri avait connu
la même entrée en matière lorsque, envoyant des textes à HaraKiri, il a eu en 1975 le bonheur
d’en voir un accepté par les Cho-

ron, Cabu, Cavanna, « mes idoles ». Son passage par « la seule
oasis de presse intelligente et pas
complaisante de l’époque » sera
le sujet de son prochain livre.
L’actuel, On enterre bien les
Dinky Toys, raconte les 400
coups de sa jeunesse et le précédent, Encyclopédie de mon père,
rend hommage à la figure paternelle, dont le malin plaisir consistait à téléphoner aux émissions
de radio pour y mettre le souk !
Avec Lindingre et Léandri, de fil
en aiguille on a passé en revue
toute l’époque héroïque de la
presse alternative, Echo des savanes et Pilote, Gotlib et Goscinny,
Pétillon, Edika, Frémion…
R. S.

Le reporter et les bourreaux
« Je suis drogué à une drogue dure, l’empathie aux
autres. Je n’ai jamais été aussi
heureux qu’assis dans un
champ avec des paysans
afghans. » Olivier Weber est
grand reporter, il pourrait –
mais il ne doit pas en avoir
envie – accrocher à son revers
une belle batterie de récompenses, dont un prix AlbertLondres.
Depuis vingt ans, il se rend
au Cambodge. Et ce qu’il en
rapporte dans son dernier
ouvrage, Les Impunis (Robert
Laffont), laisse pantois. Une
région entière du pays, celle
de Pailin, est aujourd’hui aux
mains de deux mille anciens
khmers rouge, qui ont négocié
le territoire avec le gouvernement cambodgien. Ils vivent
là en toute impunité, du jeu,

de la prostitution, du commerce des rubis. « Ça ressemble au Far-West, les casinos
sont des répliques de ceux de
Las Vegas, le Flamingo, le
Cæsars Palace. » Et les bourreaux sont mêlés aux anciennes victimes du régime de Pol
Pot.
« C’est là le plus complexe,
racontait, hier, Olivier Weber,
lors du Grand entretien qui lui
était consacré à Saint-Pierreaux-Nonnains. Les Cambodgiens nous disent : "c’est
comme si vous étiez en
Bavière, où circuleraient des
nazis, au milieu des Juifs et
des Tziganes. Tout le monde
est mélangé, coupables et
innocents. Si bien que les coupables se sentent innocents et
les innocents coupables. » On
sait que Douch, le tortionnaire

Depuis vingt ans, Olivier Weber se rend au Cambodge.
Et ce qu’il en rapporte dans son dernier ouvrage, Les Impunis,
laisse pantois. Photo Pascal BROCARD

du camp S21, a été condamné
à perpétuité. « Je voulais faire
le procès d’un "non-procès"
qui laisse des milliers d’autres

bourreaux impunis », ajoute
un passionnant Olivier Weber.
M. G.

Région

Lundi 15 Avril 2013

FAITS DIVERS

moutiers

Décès inexpliqué
d’une fillette de 2 ans
Derrière le drame, des questions. De quoi est morte cette
petite fille de deux ans ? Pour le
savoir, le parquet de Briey a
ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort.
Le décès a été constaté mercredi soir par les secours, à Moutiers, à côté de Briey. Ce sont les
parents qui les ont alertés. Ils
s’inquiétaient de ne pas voir la
petite venir à table pour le dîner.
En entrant dans sa chambre, ils
ont constaté qu’elle ne respirait
plus. Quand les pompiers et le
Smur sont arrivés, il était malheureusement trop tard. La fillette
était apparemment dans son lit.
Elle aurait, selon les déclarations
du père et de la belle-mère aux
policiers, dormi tout l’après-midi
dans sa chambre.
L’autopsie, pratiquée jeudi, a
écarté la piste criminelle. Aucune

trace de sévices n’a été retrouvée
sur le corps et les parents ne sont
pas connus de la police ni de la
justice. Les constatations du
médecin légiste balayent aussi la
thèse de l’accident. « Pour
l’heure, rien ne permet d’identifier
les causes du décès. Des analyses
complémentaires vont se poursuivre, déclare une source proche de
l’enquête. A-t-elle été victime de
la mort subite du nourrisson ?
Généralement, ce sont les bébés
de moins d’un an qui sont touchés. Souffrait-elle d’un problème
de santé qui n’avait pas été
détecté jusque-là ? On espère bien
que les résultats scientifiques
nous donneront une réponse. »
Mais celle-ci ne devrait pas être
connue avant plusieurs semaines.
G. I. et C. B.

bousse

Malaise fatal
pour un pêcheur

Trahi cinq ans
après par l’ADN

avait même débouché sur un
non-lieu, en 2005, quand, deux
ans plus tard, le FNAEG (Fichier
national automatisé des
empreintes génétiques) a « matché », comme on dit dans le
jargon policier. Le juge d’instruction a été immédiatement prévenu : un ADN récemment intégré à la base de données
correspondait à l’empreinte
génétique non identifiée qui
sommeillait dans le fichier. Celle
découverte sur un drap tâché de
liquide séminal et sur un poil
pubien de Madeleine Strauch.
Cette dernière, 75 ans, avait
été retrouvée à son domicile de
Semécourt, au petit matin du 3
septembre 2001, la boîte crânienne fracassée. La septuagénaire était décédée, asphyxiée
dans l’incendie de sa maison. Un
fonctionnaire d’EDF, venu couper
le courant, avait découvert, tapi
dans l’obscurité des buissons, un
homme qui observait le feu…
Interpellé en 2008 à son domicile de Charmes (88), Gilles Fruminet, le propriétaire de l’ADN,
avait dû s’expliquer. S’il avait
bien confirmé qu’il travaillait
chez Briotet, une entreprise sise
à quelques mètres du domicile de
la victime, il avait nié, dans un
premier temps, connaître Madeleine Strauch.
Confronté à la présence de son
ADN, il avait alors livré des versions à géométrie variable puis
avait assuré avoir eu un rapport
sexuel « consenti » avec la victime, rencontrée quelques jours
plus tôt au casino d‘Amnéville.
En partant, il aurait croisé l’une
de ses connaissances, rencontrée alors qu’il travaillait chez
Emmaüs : un certain Jean

Un octogénaire coincé
dans un local de l’hôpital
Porté disparu depuis samedi après-midi, un octogénaire placé en soins gériatriques à Sainte-Blandine à Metz, a été
retrouvé hier dans une position inconfortable à l’intérieur de l’établissement. Il s’était perdu dans une aile inoccupée.

I

l est en vie. Il est conscient.
Mais il est coincé. Une jambe
à travers un faux plafond.
Une autre à l’opposé. Depuis
quand Abderrahmen, grandpère de 82 ans, fait-il le grand
écart dans ce réduit électrique de
l’hôpital de Sainte-Blandine,
situé au cœur de Metz ? Depuis
des heures.
L’octogénaire livrera ses explications quand il sera en état
d’être entendu. Une fois sorti de
cette position éprouvante par les
sapeurs-pompiers messins, il a
été transporté aux urgences de
Mercy. « Il se trouve dans un état
stable. Ses jours ne sont pas en
danger. Mais il a mal partout »,
indique le corps médical.
Sa découverte, hier, en début
d’après-midi, a mis un point
final aux recherches menées
depuis samedi pour le retrouver.
Hospitalisé en service gériatrique, cet habitué des fugues a
quitté sa chambre après le repas
de midi. Le personnel de SainteBlandine a déclaré sa disparation

à la police dès 15h30. Hier
matin, les fonctionnaires depolice du quart ont fait appel à
trois chiens de pistes. L’un a
mené les agents vers la gare, où
l’octogénaire achète ses cigarettes.
Un autre a suivi une piste
dans l’hôpital. Le chien est
monté jusqu’au deuxième étage,
dans une aile inoccupée depuis
le déménagement du service
d’ophtalmologie.
Les secours ont entendu
ensuite les râles du disparu, derrière une porte bloquée de l’intérieur. Après l’avoir fracturée, ils
ont découvert le vieil homme
dans ce local exigu, à côté d’une
imposante conduite d’aération.
« On le voit déambuler sur nos
caméras de vidéosurveillance
dans l’établissement. Et puis plus
rien », raconte Francis Morel, le
directeur général des hôpitaux
privés de Metz plutôt embêté
par la mésaventure.
Le patient se serait perdu dans
les couloirs. Dans le local, il a été
piégé par le faux plafond. Impossible pour lui de sortir tout seul.

Le papy fugueur s’est coincé la jambe dans le faux plafond d’un réduit électrique de l’hôpital
Sainte-Blandine, à Metz. Dans l’incapacité de s’en dégager, il a dû patienter de longues heures
avant que les secours ne viennent le libérer de sa position inconfortable. Photo Karim SIARI

« Il semble qu’il soit tombé dans
la matinée, confie le directeur.
Nous sommes souvent confron-

tés à des disparitions. On
retrouve les patients à l’extérieur
de l’hôpital. C’est la première fois

qu’une chose pareille arrive. »
K. G.

retrouvé sans vie dans un camion-poubelles

Rebondissement dans l’affaire de l’adolescent de Vandœuvre écrasé dans un camion-poubelles
au Luxembourg. Son téléphone portable pourrait permettre de faire avancer l’enquête.

Cebriak. Ce dernier lui aurait
alors intimé l’ordre de dégager.
Fruminet aurait alors compris
que Cebriak voulait cambrioler la
maison. Et, pour lui, comme
pour son avocat, M e Kevin
Duprat, pas de doute : il est
l’auteur du meurtre.

Le chat finit dans
le congélateur
Cebriak sera entendu
aujourd’hui. Nul doute qu’il
expliquera pourquoi il a assuré,
lors de sa garde à vue, qu’il
n’avait pas vu Fruminet depuis
de nombreux mois. Alors que
l’enquête a démontré que c’est
lui qui l’a fait embaucher chez
Briotet en juillet 2001, quelques
semaines avant le meurtre.
Deux anciennes compagnes
de Fruminet, aujourd’hui âgé de
55 ans, viendront également dire
tout le mal qu’elles pensent de ce
dernier. Le chat de l’une d’entre
elles a fini dans le congélateur.
L’homme, adepte de la dive bouteille, présente visiblement un
profil très violent. Condamné à
plusieurs reprises pour des
dégradations de biens, il a déjà
été impliqué dans plusieurs
incendies. En 1978, il a écopé de
quinze ans de réclusion pour
meurtre. Un coup de couteau, à
la sortie d’un bal, à Sercoeur
(88).
Fin 2011, à Metz, devant les
assises de la Moselle, Gilles Fruminet avait été acquitté pour le
viol. Déclaré coupable pour le
meurtre et la destruction par
incendie, il avait écopé de trente
années de réclusion criminelle,
avec une période de sûreté de
vingt ans. Verdict demain soir.
Eric NICOLAS.

Q

ui est cet homme qui,
la semaine dernière, a
décroché le portable de
Haïridine, quelques
heures après sa mort ? Comment cet inconnu s’est-il procuré l’un des deux téléphones
de la victime ? Pourquoi
l’appareil est-il éteint depuis ce
contact post mortem ? Autant
de questions troublantes auxquelles vont devoir répondre
les enquêteurs de la PJ luxembourgeoise, après la mort de
Haïridine, dans la nuit du 5 au
6 avril, à Luxembourg-ville
(lire nos précédentes éditions).
L’adolescent vandopérien,
âgé de 17 ans, était de sortie
avec deux amis au Byblos. La
discothèque du quartier gare
organisait une « after party »
après le concert du rappeur
Booba, à Amnéville. Un enregistrement de vidéosur veillance indique que le trio a
stationné son véhicule au parking de la gare avant d’entrer
en boîte. À l’intérieur de l’établissement, les trois copains se
sont perdus de vue. Vers 2h,
Haïridine aurait quitté l’établissement. Seul. Sa veste et
l’un de ses deux portables
sans puce – le jeune homme
en utilisait une seule pour les
deux appareils – seront retrouvés aux vestiaires.
Que s’est-il passé ensuite ?
Le vide, ou presque. « Des
témoins l’ont vu dans la rue,
lui ont parlé. Il paraissait normal mais il parlait et se dépla-

çait lentement », explique
Mouramdi, son oncle. Ce dernier a fait le déplacement au
Grand-Duché en compagnie
du père de la victime « pour
essayer de comprendre… »

Comportement
irrationnel
Samedi 6 avril, peu avant 6h,
ce lycéen scolarisé en section
plomberie au lycée Héré, à
Laxou, était retrouvé sans vie
dans un camion-poubelles qui
procédait au ramassage des
ordures ménagères, rue Bender, à 300 m de la discothèque.
Alors que les rippeurs déversaient le contenu du container
dans la benne, ils stoppent la
manœuvre après avoir
entendu un cri. L’adolescent,
qui se trouvait au fond du bac
de collecte, vient d’être
déversé avec les déchets dans
le mécanisme de compactage
du camion. Fatal. Comment et
pourquoi le lycéen meurthe-etmosellan s’est retrouvé plongé
au fond de ce container, à 130
km de chez lui ?
« C’est la première fois qu’il
sortait si loin », affirme son
grand frère, ravagé par la douleur, les questions et les nuits
sans sommeil. Lui et sa famille
éprouvent les plus grandes difficultés à concevoir que Haïridine ait pu s’introduire dans ce
bac de sa propre initiative,
après avoir pris soin de sortir
les sacs poubelles. Un comportement irrationnel, compatible avec une absorption mas-

sive d’alcool ou un autre
produit ? Le résultat d’une
agression ? « Cest mon frère, je
le connais bien. Il ne buvait
pas, il était clean ». Son
entourage est unanime. Exceptés les deux amis – deux frères
de 24 et 17 ans – qui auraient
déclaré avoir consommé deux
bouteilles de whisky en compagnie de Haïridine avant
d’entrer en boîte. Des analyses
toxicologiques en cours
devraient permettre de le vérifier. « Selon la police, l’autopsie n’aurait pas mis en évidence de traces de violences »,
croit savoir l’oncle de cet adolescent.

Le père de Haïridine (ici avec la photo de son fils) et son oncle
doivent se rendre aujourd’hui au Luxembourg afin de régler
le rapatriement du corps à Vandœuvre et les obsèques,
prévues à Mayotte. Photo Patrice SAUCOURT

avec l’inconnu. « Je lui ai
demandé de renvoyer l’appareil mais il a refusé au prétexte
qu’il n’avait pas d’argent et
qu’il habitait Longwy. Et puis il

a raccroché ». Depuis cet
ultime entretien, le mobile de
Haïridine ne répond plus.
Alain THIESSE.

MÉDIAS

saint-avold

Marc-Emmanuel : « Il y a ici
une tradition de solidarité »
Marc-Emmanuel Dufour était hier à Saint-Avold à l’occasion du Salon de l’habitat. L’animateur de l’émission
Tous Ensemble, sur TFI, qui vient en aide chaque semaine à une famille en difficulté, y a rencontré son public.

Q

uelques larmes et beaucoup de sourires de fans, des photos et des propositions d’aides ou de cas désespérés,
Marc-Emmanuel, l’animateur de
l’émission Tous Ensemble, sur TF1, a eu un
franc succès, hier, pour sa venue au Salon de
l’habitat de Saint-Avold.
Lorsque vous voyez la ferveur avec
laquelle les gens vous attendent, n’avezvous pas peur d’être pris pour le Messie ?
MARC-EMMANUEL : « Pas du tout, je
reste quelqu’un de très humble. Pendant
plus de dix ans, j’ai été intermittent du
spectacle sans savoir si j’allais travailler le
lendemain, cela aide à garder les pieds sur
terre. Voir autant de monde me fait plaisir,
mais surtout, cela me motive pour continuer
à créer des chaînes de solidarité. Quand je

vois cette jeune Cindy qui vient me voir en
chaise roulante et qui me dit qu’elle me
regarde toutes les semaines et qu’elle aime
mon émission, je sais que je ne dois rien
lâcher »,
Comment marche votre émission ?
« Très bien, d’autant que c’était un pari
osé de la part de TF1 de faire une émission
entièrement basée sur la solidarité. Résultat :
les audiences sont là, et parmi les téléspectateurs, deux millions de jeunes nous regardent chaque semaine. Ce sont les bénévoles
de demain. Quant à ceux qui nous critiquent, je leur conseille simplement d’aller
voir les personnes que nous avons aidées ».
Avez-vous des projets en Moselle ?
« Pas pour l’instant. Mais si l’on nous
soumet un cas particulièrement difficile,

5

REPÈRES

Les Rohrbachois se sont
pressés dès l’ouverture du
bureau de vote, hier, en mairie pour élire trois conseillers
municipaux suite au décès de
leur maire Louis Niederberger,
de celui d’un adjoint en 2012
et de la démission d’un conseiller il y a quelques semaines. 54,9 % des 1 706 inscrits
ont déposé leur bulletin dans
l’urne.
Comme le panachage de listes est encore possible, le
travail de dépouillement est
long. Mais dès les 400 premières enveloppes, la tendance
est forte : la liste Niederberger, lancée par l’équipe en
place, tient la corde avec plus
de 500 voix chacun. À 20h15,
le couperet tombe : la liste
Niederberger sort avec 55,8 %
pour la veuve de Louis Niederberger, 57,6 % pour Vincent
Seitlinger et 53,04 % pour
Caroline Isel. Didier Martzel
affiche 28,6 % de suffrages,
Monique Schwartz 25,18 %,
Fernand Jung 24,3 % et Pascal
Dahlem 24,12 %.
D’ici cinq jours, comme le
veut la loi, le nouveau conseil
municipal au complet se réunira pour élire son maire, ses
adjoints, ses commissions.
Début mai, le budget pourra
être voté.

Les JAM
à la fête
Pour célébrer la fin des 3es
Journées des associations
mosellanes (JAM), le conseil
général a organisé une grande
fête, hier au parc des expositions de Metz Métropole. Du
spectacle, du chant, de la
danse, entre autres animations proposées.
Une façon surtout, de
remercier les quelque 150
assos bénévoles du département qui se sont impliquées
durant le week-end, pour rendre les rencontres riches et
vivantes. Jean François, viceprésident en charge de la jeunesse et des sports, réfléchit
déjà à la formule des prochaines JAM.
« Nous resterons les premiers partenaires de ces associations, que nous continuerons à défendre mordicus »,
a-t-il tenu à rappeler.

Ils jettent des
pierres sur l’A13

Découvert devant
la discothèque
L’identification du détenteur
du portable de la victime serait
susceptible de faire progresser
cette enquête ouverte pour
mort suspecte par les autorités
luxembourgeoises. « Quand
j’ai appris la mort de Haïridine, je n’y croyais pas », confie l’un de ses amis qui, le 6
avril vers 15h30, compose le
numéro de portable du défunt.
« Je suis tombé sur la messagerie puis quelqu’un m’a rappelé.
L’interlocuteur s’est présenté
sous le prénom de Soufiane,
m’assurant qu’il avait trouvé le
portable devant la discothèque. Il aurait voulu le confier à
un vigile qui l’a refusé », rapporte cet ami qui n’a pas mentionné la mort du jeune
homme durant la conversation

TTE

La liste du maire
défunt élue
à Rohrbach

Ado broyé au Luxembourg :
assises
faire parler le portable

Condamné à trente ans de réclusion criminelle pour
le meurtre de Madeleine Strauch, à Semécourt
en 2001, Gilles Fruminet est rejugé à Nancy.
ette affaire de 2001 était presC
que à ranger au rayon des
dossiers classés, l’instruction

sainte-blandine à metz

Sauvé par un chien

Ils avaient décidé de passer le week-end à pêcher. Deux Allemands s’étaient installés, dès samedi, sur un îlot de la Moselle, non
loin de la commune de Bousse. En fin de journée, un des deux
hommes a commencé à ressentir des douleurs à la poitrine mais n’y
a pas prêté davantage attention. Hier matin, constatant qu’il n’était
pas réveillé, son ami, inquiet, a donné l’alerte. Il est 7h50 lorsque
les gendarmes de la brigade de Guénange, les pompiers de Bousse,
de Hagondange, les plongeurs de Thionville et une équipe du Smur
sont arrivés sur la piste cyclable Charles-le-Téméraire, longeant la
Moselle, lieu très fréquenté par les promeneurs. Les secours ont
tenté de réanimer l’homme. En vain. Il était âgé de 37 ans et serait
décédé d’une crise cardiaque

JUSTICE

1

nous viendrons. Je suis originaire de Picardie, et très sincèrement, je crois que j’ai un
point commun avec les Lorrains : il y a trois
générations, nos grands-parents prenaient
des bombes sur la g…. Cela crée de la
solidarité et je la sens encore très ancrée
aujourd’hui ».
L’émission garde-t-elle des liens avec
les personnes qui ont été aidées ?
« C’est un de nos projets. Nous réfléchissons à un concept du genre « que sont-ils
devenus ? » qui pourrait venir s’intercaler
entre les émissions, disons, plus classiques.
Mais ce qui est important, c’est la chaîne de
solidarité qui s’est créée ».
Propos recueillis par
Xavier RENAULD.

Marc-Emmanuel
n’a pas failli à sa réputation.
Photo Thierry SANCHIS

La police grand-ducale était
en état d’alerte, hier, après-midi.
Des jeunes, âgés entre 11 et 12
ans, ont provoqué un accident
de la circulation sur l’A13 après
avoir jeté, depuis un pont, des
pierres sur les véhicules qui circulaient. Aucun blessé n’est à
déplorer. Les faits se sont déroulés à hauteur de Kayl. Les personnes ayant des renseignements sont priées de téléphoner
au 113 ou au 4997-5500. Les
automobilistes sont donc appelés à être très attentifs sur ce
tronçon de l’autoroute. Selon la
police, un des jeunes mesure
1,50 m, porte des lunettes et a
les cheveux coupés courts. Le
second serait un peu plus grand
et portait un manteau en cuir.

Depeche Mode
à Strasbourg
Depeche Mode, le groupe qui
a redéfini la musique, lance le
début de sa majestueuse tournée à travers l’Europe l’été prochain.
En raison d’une for te
demande, le groupe anglais,
pionnier de la musique électronique, a annoncé une deuxième
vague de concerts pour sa tournée mondiale « Delta Machine ».
Depeche Mode sera en concert le 2 février 2014 au Zénith
de Strasbourg !
Ouverture de la billetterie
jeudi 18 avril dans les points de
vente habituels et sur
www.label-ln.fr – www.livenation.fr

Christophe Maé
à Amnéville
Deux ans après la tournée
« On Trace la Route » qui avait
réuni près de 700 000 spectateurs, Christophe Maé revient
en force : un nouveau single qui
s’envole dans les charts, un 3e
album annoncé le 10 juin, et un
nouveau spectacle à la rentrée !
Après quelques dates sur les
festivals d’été et plusieurs
semaines au Palais des Sports de
Paris en octobre, Christophe
Maé sera en concert au Galaxie
d’Amnéville le vendredi 23 mai
2014 à 20h. Mise en vente :
mardi 16 avril à 10h.

Région

Lundi 15 Avril 2013

1

LE DOSSIER DU LUNDI

TTE

6

les élus interrogés sur leurs biens et leurs indemnités

Patrimoine : difficile transparence
• En Lorraine, le malaise des parlementaires
• Seuls une députée et un sénateur mosellans
sur le sujet est évident, avec 5 élus sur 34
– Paola Zanetti (PS) et François Grosdidier
qui acceptent de révéler leurs avoirs. La gauche
(UMP) – sur quatorze parlementaires (14,28 %)
(PS-PC), trois élus, fait un peu mieux que la droite ont joué le jeu de la transparence sur leur patri(UMP + UDI), avec deux élus.
moine. Au grand dam de leurs collègues.
« Aurélie Filippetti
40 ans, ministre… »
Aurélie Filippetti, comme tous les ministres du gouvernement
Ayrault, a accepté mercredi que nous publiions le détail de son
patrimoine dans nos colonnes, le matin où tous ses collègues
passent également au révélateur financier…
Dans un message complémentaire succinct mais efficace, elle
précise, à toutes fins utiles, qu’elle vit dans « cet appartement de
70 m² qui est [sa] résidence principale » et qu’elle « ne bénéficie
pas d’un appartement de fonction ».
Son patrimoine : « Aurélie Filippetti, 40 ans, ministre et conseillère générale de Moselle. Revenus nets mensuels (avant
impôts) : ministère 7 700 € et conseil général 2 000 €.
Un appartement de 71 m² acheté en 2009 par emprunt sur 15
ans pour un montant de 575 000 € avec un apport personnel
initial issu de la succession et de l’indemnisation pour le décès de
mon père suite à une maladie professionnelle liée à l’amiante
(FIVA).
Pas d’autre patrimoine, pas d’action ni de biens mobiliers.
Compte d’épargne sur lequel je détiens 7 000 € ».

Les doutes des Français
Êtes-vous favorable, plutôt favorable, plutôt
opposé ou tout à fait opposé à ce que le patrimoine
des élus soit rendu public ?
• « Favorable » : 77 %
• « Pas favorable » : 23 %
Pensez-vous que la publication du patrimoine des
élus contribuera à empêcher à l’avenir une nouvelle
affaire Cahuzac ?
• Oui : 35 %
• Non : 65 %
François Hollande souhaite « éradiquer » les paradis fiscaux en Europe et dans le monde. Pensez-vous
qu’il parviendra à mettre en œuvre cet engagement ?
• Oui : 42 %
• Non : 58 %
(Sondage : Tilder – LCI – Opinionway).

La Meuse tire
son épingle du jeu
hristian NAMY, président
C
du conseil général de la
Meuse et sénateur (PR) : « Chaque année, comme la loi le prévoit, je remplis mes déclarations
de revenus, en tant que président
de l’exécutif meusien, auprès de
la Commission pour la transparence financière de la vie politique, ainsi qu’un état de ma situation personnelle au Sénat. Je ne
cache rien. Tant qu’il n’y a pas de
loi complémentaire, il n’y a pas de
raison de faire autrement. Et si loi
il y a, elle ne devra pas viser que
les parlementaires, mais concerner également les fonctionnaires
de haut niveau et les magistrats.
En ce qui me concerne, je continuerai à faire mes déclarations en
toute sérénité. Mon patrimoine,
c’est le fruit de mon travail. »
Jean-Louis DUMONT,
député (PS) du nord meusien :
« Bien évidemment, depuis que la
loi oblige les parlementaires et
autres personnes ayant des activités dans les fonctions de gestion et
biens publics, j’exécute en début
et en fin de mandat ma déclaration de patrimoine. Quand on me
pose une question j’y réponds,
mais je ne vois pas pourquoi je
serai amené à publier ce genre de
déclaration dans la presse.
Aujourd’hui, c’est le grand déballage. Il faut arrêter la fièvre de la
déclaration qui lave plus blanc. Je
n’ai rien d’autre à déclarer que
ma petite maison. Je n’ai rien à
cacher. On obéit à la loi. En conclusion, on respecte le citoyen. Et
tout citoyen doit respecter la loi. »
Gérard LONGUET, sénateur
(UMP) : « Je ne publierai ma
déclaration de patrimoine que si
la loi le demande. Sans obligation
légale, je ne le ferai pas. Mais
dans ce cas, tout responsable
public et privé doit être également
concerné. Et pas uniquement les
parlementaires. Ça n’a pas de
sens. Cela devient un sujet de
polémique avec le risque d’exposer ses partenaires. Si vous êtes
médecin, avocat, architecte, chef
d’entreprise, vous vous devez de

Bertrand Pancher :
« Ça ne me
dérange pas ». Photo RL

protéger vos clients. En revanche,
que les déclarations fassent
l’objet, par l’Administration,
d’approfondissements les plus
systématiques, ça ne me dérange
pas. Mais c’est à l’Administration
de demander des explications. Et
pas à l’opinion publique d’en
juger. »
Bertrand PANCHER, député
(UDI) du sud meusien : « Je pensais naïvement que nos déclarations de patrimoine étaient publiques. Je passe à la moulinette
depuis près d’une dizaine
d’années. Et je fais certifier tout
cela par mon expert-comptable.
Je possède une maison que je n’ai
pas fini de payer, 40 % d’actions
minoritaires dans la société
Archimest que j’ai créée à Sampigny, il y a une vingtaine d’années.
Mais que je ne gère plus. J’ai
également une participation dans
la SCI de ma permanence parlementaire. Des locaux que j’ai
achetés via un prêt qui court sur
17 ans et qui n’est pas encore
remboursé. Les gens qui croient
que les élus possèdent des fortunes, c’est du fantasme. Si une loi
oblige à publier son patrimoine,
j’attendrai qu’elle soit votée, mais
ça ne me dérange pas, je n’ai rien
à cacher. »

Vosges : silence total
A l’unanimité, les parlementaires vosgiens, UMP comme PS,
n’ont pas souhaité communiquer leur patrimoine. Les arguments
sont clairs, explicites. Faut-il étaler en public un patrimoine
souvent acquis indépendamment du mandat exercé ? Faut-il jouer
le jeu d’une transparence qui risque de générer d’irrationnelles
comparaisons ? Ils ont, rappellent-ils en substance, déclaré officiellement leur patrimoine au début de leur mandat, ils seront, ou ont
déjà été, contrôlés à la fin. De plus certains d’entre eux, parce qu’ils
exercent des responsabilités issues de leurs fonctions électives, ont
également été interrogés de manière détaillée sur leur patrimoine
puisqu’il existe, depuis deux ans maintenant, un déontologue à
l’Assemblée nationale.

• Les élus meurthe-et-mosellans ont, eux, opéré
de savants rétropédalages, par communiqués
ou par mails, ou en se réfugiant dans le silence
le plus absolu. Seul le sénateur François Husson
(DVD) se distingue.

Cinq parlementaires sur
trente-quatre jouent le jeu
A

lors que les ministres sont
invités à se mettre à nu
aujourd’hui pour cause
d’affaire Cahuzac (lire également
en page 2), les parlementaires
lorrains sont très mal à l’aise avec
cette opération vérité, qui bousculent les codes habituels de la
vie politique.
Pour obtenir une photographie
régionale exhaustive, nous avons
demandé à tous les sénateurs et
députés de Lorraine de se positionner sur le sujet, en leur proposant de nous révéler leur patrimoine pour publication.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : seuls 5 parlementaires sur
34 (14,70 %) ont joué à ce petit
jeu de la transparence. Il s’agit de
Jean-François Husson (sénateur
DVD, Meurthe-et-Moselle), de
Bertrand Pancher (député UDI,
Meuse), de Jean-Louis Dumont
(député PS, Meuse), de Paola
Zanetti (députée PS, Moselle) et
de François Grosdidier (sénateur
UMP, Moselle). Comme le montre l’infographie ci-contre, les élus
du Sénat – 2 sur 13, soit 15,38 %
– sont proportionnellement à
peine plus transparents que leurs
homologues de l’Assemblée
nationale – 3 sur 21 soit 14,28 %.

Droite devant la gauche
Le sujet, globalement embarrassant pour la classe politique
lorraine, montre un léger clivage
droite-gauche. Ainsi, les hommes
et femmes de gauche (3 PS-PCF,
soit 20 % d’entre eux) sont plus
mobilisés que les élus de droite (2
UMP-UDI, soit 10,52 %). Logique pour des parlementaires soutenant le gouvernement et qui
veulent promouvoir l’initiative
« mains propres » de François
Hollande et Jean-Marc Ayrault en
donnant l’exemple.

« Je dis : chiche !
Mais je demande
la même chose
à mes
détracteurs. »

Êtes-vous d’accord pour publier votre patrimoine ?
En Lorraine :

Moselle
Meuse

5 parlementaires
sur 34

14,28 %
2 sur 14

50 %
2 sur 4

Mutisme vosgien
Département par département,
l’analyse est plus délicate,
compte tenu d’un déséquilibre lié
au nombre de représentants respectifs de Moselle (14), Meurtheet-Moselle (10), de Meuse (4) et
des Vosges (6).
Reste que de ce point de vue, la
Meuse tire son épingle du jeu
(50 % des élus ont publié leur
patrimoine), devant la Moselle
(14,28 %) et la Meurthe-et-Moselle (10 %). La palme du
mutisme revient aux Vosges (0
%) !

ils ont dit oui

SENATEURS

10 %
1 sur 10

2 SUR 13

DEPUTES

Meurthe-etMoselle
Vosges
XX %
X sur X

3 SUR 21

14,70 %

15,38 %
14,28 %

GAUCHE DROITE
(PS + PC) (UMP + UDI)

0%
0 sur 6

Pourcentage de parlementaires
Nombre de parlementaires

A. M.

20 %

10,52 %

Moselle : Grosdidier et Zanetti en solitaire

B

onjour, c’est Le Républicain Lorrain, nous préparons une enquête sur le
patrimoine des… »
Gisèle Printz nous coupe, visiblement embarrassée : « Oui, je
suis au courant. Ne répondez
pas… Euh je veux dire que je ne
répondrai pas… »
– « Vous voulez peut-être
donner une explication ? »
– « Euh, non… On m’attend
en séance [au Sénat, mardi].
Voilà, au revoir ! »
L’attitude de la sénatrice PS
de la Fensch, réélue à
l’automne 2011, en dit long sur
le malaise des élus à propos de
leur patrimoine. Mieux, Gisèle
Printz trahit, sans le reconnaître, les consignes (alors encore
officieuses) passées par sa formation politique, dont le premier d’entre eux, Jean-Marc
Todeschini, premier questeur
au Sénat, n’a même pas daigné
répondre à nos multiples
appels, ne serait-ce par mail.

« La loi, rien que
la loi » pour le PS
Les élus PS de Moselle, députés et sénateurs, mettront 24
heures à coordonner leur
réponse et signeront mercredi
un communiqué laconique
pour expliquer leur refus : « Les
indemnités des parlementaires
[…] sont connues de tous et
entièrement encadrées par la
loi. Concernant le patrimoine
[…], chacun d’entre nous a dû

déclarer celui-ci en début de
mandat (sous le) contrôle […]
de hauts magistrats […] indépendants ».
Sans l’initiative solitaire de
Paola Zanetti, élue pour la première fois en juin 2012, le bilan
des socialistes du département
serait d’ailleurs calamiteux, au
matin où leur gouvernement,
Aurélie Filippetti en tête, passe
des paroles aux actes, en étalant ses avoirs sur la place
publique. « La transparence se
résume-t-elle à l’exhibition ?
[…] Est-ce que chaque citoyen
serait prêt à publier dans la
presse ce qu’il fait de son
argent ? », interroge-t-elle
cependant, avant de se plier à la
figure imposée par les circonstances « pour donner du sens
aux engagements du président
de la République et du Premier
ministre ». Une maison de
195 000 €, 350 des 2 000 parts
d’une SCI possédant des biens
d’une valeur de 550 000 € et
une Peugeot 3008 à 19 650 €:
voilà ce que déclare une Paola
Zanetti qui peut s’attendre à
subir les foudres de son propre
camp… Gérard Terrier, député
PS qui a bénéficié de l’entrée au
gouvernement d’Aurélie Filippetti, justifie sa réticence :
« Ma position est indépendante
de celle d’Aurélie. Et puis j’ai été
député de 1997 à 2002. Quand
je le suis redevenu, j’ai été contrôlé, ce qui prouve que les
vérifications existent ».

« Donner
du sens aux
engagements
du président
de la
République. »
Ayant cessé son activité
professionnelle après son
élection, Paola Zanetti
(députée PS) avance être
copropriétaire d’un bien
immobilier acheté en
2006 dont la valeur
actuelle est fixée à
Paola Zanetti (PS) et François Grosdidier (UMP) font bande à part, chacun dans leur camp.
195
000 €, détenir 350
Photo RL
parts d’une SCI
La droite de Moselle – du bien leur vie […] Publier leur Louis Masson, faire de même :
(2 000 parts) possédant
député de Metz Denis Jacquat à patrimoine serait porter atteinte « Je n’ai rien à cacher, et ma
des biens estimés
Céleste Lett (Sarreguemines), à leur vie privée », affirme la famille a été bien davantage
aujourd’hui
à 550 000 €.
qui a hésité un temps – députée UMP messine Marie-Jo traumatisée par les affaires
Tout
cela
grâce à un
n’apprécie guère, non plus, les Zimmermann.
bidons montées contre moi. Que
contraintes de l’opération
[Zimmermann et Masson] fasemprunt contracté sur 15
moralisation post affaire Cahu- L’élu de Woippy
sent de même ».
ans. Paola Zanetti a égalezac. « Je n’ai aucun problème à « traumatisé »
Réponse explosive du dernier
ment souscrit une assurendre publique [ma déclaraSeule la position du sénateur cité : « Je couche avec qui je
rance-vie lors d’un
tion de patrimoine], mais à François Grosdidier (UMP, veux, j’ai des enfants avec qui
emprunt
en 2003.
condition que cette exigence Woippy) tranche avec cet una- je veux, c’est ma vie privée !
s’applique à tous les élus : mai- nimisme ambiant. Il dévoile Cahuzac aurait-il publié son « Le capital constitué à ce
res, adjoints, conseillers géné- ainsi 730 000 € de patrimoine c o m pt e a u n o i r ? N o n ! jour est inférieur à 70 € ».
raux […] J’ajoute que cet exer- dans le détail et sans état d’âme Alors ? ».
Elle loue depuis 2010 une
cice a une limite : certains autre que celui de voir son
Peugeot
3008 avec option
conjoints d’élus gagnent très ennemi juré, le sénateur JeanAlain MORVAN.
d’achat (valeur estimée à
19 650 €).

Rétropédalage en Meurthe-et-Moselle

E

n Meurthe-et-Moselle, plusieurs parlementaires de droite et de gauche
avaient donné leur accord quand ils
avaient été contactés : c’était le cas, côté
PS, de Jean-Yves Le Déaut, Dominique
Potier, Hervé Féron. A droite, le député
UMP Jacques Lamblin, les sénateurs Philippe Nachbar (UMP) et Jean-François Husson (DVD) avaient accepté. Seul ce dernier
a concrétisé son engagement en répondant
dès mercredi matin. Le jour où tout a
basculé côté PS.
Ce jour-là, en effet, Hervé Féron met en
ligne sur son blog et sur Facebook un
communiqué signé des parlementaires
socialistes du département (Chaynesse Khirouni, Hervé Féron, Dominique Potier,
Christian Eckert, Daniel Reiner (qui enverra
un communiqué de son côté pour indiquer
qu’il attend la loi éventuelle pour publier
son patrimoine). Mercredi après-midi,
Dominique Potier, et Jean-Yves Le Déaut
(qui ne figure pas au nombre des signataires) prennent leur distance vis-à-vis dudit
communiqué. Et s’engagent à nous faire

Fidèle à son image, François Grosdidier (sénateur
UMP, Woippy) ne mâche
pas ses mots. « L’exhibition du patrimoine viole
la sphère privée des élus
et de leurs familles ».
Néanmoins, il donne un
état très précis de sa
situation avec un patrimoine dont la valeur
s’établit à près de
731 000 € (1 297 000 €
d’actif, 556 000 € d’un
passif essentiellement
constitué de prêts immobiliers). Au rayon des
actifs, 825 000 € de biens
immobiliers (héritage en
1990 d’1/8e en nue-propriété d’un patrimoine
familial composé d’une
maison en Savoie et d’une
maison à Gorze – 65 000
€, maison à Woippy de
280 m² sur terrain de 11
ares – 700 000 €, appartement à Salé au Maroc –
60 000 €), de l’épargne
(361 000 €) et 110 000 €
en bien divers dont un
voilier acheté d’occasion
en 1994 et une voiture
achetée d’occasion en
2008.

parvenir, sous embargo, en attendant la
promulgation de la loi sur la transparence,
leur déclaration de patrimoine. Pour l’instant, seul Dominique Potier a tenu parole.

« Les Français bernés »
Qu’écrivent les signataires du communiqué ? Tout en se déclarant favorables aux
« mesures vigoureuses sur la transparence
de la vie politique et la prévention des
conflits d’intérêts », ils estiment qu’il « convient de souligner, qu’au-delà du député
lui-même, cette publication (NDLR : du
patrimoine) expose aussi sa famille, son
conjoint et ses enfants, qui n’ont pas à subir
des conséquences non mesurées sur leur
vie privée, en raison de la fonction publique
exercée par un de leurs proches. C’est dans
le cadre de cette loi et à la lumière des
débats qui interviendront au Parlement, et
non par voie de presse, qu’il convient
d’envisager la question de la publication du
patrimoine personnel des élus de la
nation ».
Pour l’UMP, Jacques Lamblin a réagi par

mail, mercredi : « Quand vous m’avez
appelé lundi, je vous ai spontanément
donné mon accord », écrit-il. « Je suis en
effet favorable au principe de transparence.
J’ignorais toutefois, à ce moment-là, certains éléments du contexte politique. Hier
(NDLR : mardi), j’ai actualisé mes informations. Il apparaît à notre groupe que les
dernières initiatives de François Hollande et
Jean-Marc Ayrault, où il est question de
moralisation et de transparence, ont pour
objet de faire diversion […] Le couple exécutif » a « le devoir de répondre à LA question
que chacun se pose : Messieurs, depuis
quand étiez-vous au courant ? ».
« Après qu’il a berné les Français », François Hollande « est aujourd’hui atteint par
le mensonge monstrueux d’un de ses ministres », poursuit Jacques Lamblin. « C’est
l’arroseur arrosé. Qu’il assume au lieu de se
dérober une fois de plus. Dans ces conditions, il n’est pas question de contribuer à
alimenter cette manœuvre de diversion ».
Philippe RIVET.

le chiffre

330 000

François Husson dit
ne rien avoir à cacher
(lire ci-contre). Photo Anthony PICORE

C’est le patrimoine que
déclare le sénateur divers
droite meurthe-et-mosellan Jean-Paul Husson :
une voiture, une maison
achetée 180 000 € en
2000, une assurance-vie à
140 000 € et un compteépargne entre 5 000 et
10 000 €.
Selon lui, la situation est
« désolante et explosive ».
« Je n’ai rien à cacher,
déclare-t-il.

Saint-Avold

Lundi 15 Avril 2013

SPORT

1

STA

7

compétition régionale de bmx hier au complexe de brack

URGENCES
Pharmacie

Gendarmeries

Pour connaître la pharmacie de
garde, composer le 3237.

Folschviller : 13 impasse
Sainte-Geneviève tél.
03 87 92 10 17. Brigade de
l’autoroute : tél.
03 87 29 42 70. Faulquemont : tél. 03 87 00 32 10.
Grostenquin : tél.
03 87 01 70 04.

Services de garde
Aide médicale urgente et
ambulances : tél. 15. Médecin des régimes général et
minier : Saint-Avold, Carling,
L’Hôpital, Diesen, Porcelette,
Folschviller, Valmont, Faulquemont, Grostenquin, de
20 h à 8 h, appeler le
08 20 33 20 20.
Sapeurs-pompiers : tél. 18.

A

Police
Commissariat de SaintAvold : 2 rue Foch tél.
03 87 92 18 97. FreymingMerlebach : 39 rue Pasteur
au 03 87 04 47 10.

La tension monte. Dans quelques instants les fauves
seront lâchés sur la piste.

331 compétiteurs
sur la piste et sous le soleil
La troisième manche du championnat Grand-Est de BMX qui a eu lieu hier sur la piste de Brack de Saint-Avold
s’est « parfaitement déroulée » selon les mots de Norbert Kunk, le président de l’Union cycliste du Bassin houiller.

UJOURD’HUI

Cinémas

Animation

Méga Kiné à Freyming-Merlebach : Mariage à l’anglaise
à 13 h 45, 16 h, 18 h, 20 h et
22 h. Oblivion à 13 h 45,
15 h 15, 16 h 15, 18 h,
19 h 45, 21 h et 22 h 15. Au
bout du conte à 13 h 45. Des
gens qui s’embrassent à
13 h 45, 15 h 45, 17 h 45,
20 h et 22 h. Les Croods 3D à
13 h 45, 15 h 45, 17 h 45,
20 h et 22 h. 11.6 à 13 h 45,
16 h et 22 h. Amour et turbulences à 13 h 45, 16 h, 18 h
et 20 h. Boule et Bill à
13 h 25. Dead man down à
16 h 15 et 19 h 45. GI Joe :
conspiration 3D à 13 h 45,
16 h 45, 19 h 45 et 22 h 10.
Hansel et Gretel : witch
hunters 3D à 22 h. Jack le
chasseur de géants 3D à
16 h 15, 19 h 45 et 22 h 10.
Jappeloup à 13 h 45. Warm
bodies renaissance à 18 h. La
chute de la Maison Blanche à
22 h 10.
Le Paris à Forbach : Jappeloup
à 20 h 15. Les Croods à
20 h 15. Oblivion à 20 h 30.

Faulquemont : fête foraine sur
le parking du stade.

Débat
Saint-Avold : réunion publique
organisé par le Front de
Gauche à 20 h au foyer de la
cité Emile Huchet.

Expositions
Saint-Avold : peintures "Subtile alchimie" de Marie-Louise
Insalaco et "Univers pictural"
de Richard Kleinhentz au
centre culturel.
Saint-Avold : de peintures de
Daniel Ollagnier en mairie
Saint-Avold : peintures de
Stefan Beiu au Crédit Mutuel.
Saint-Avold : pastels d’Irène
Ballèvre à l’Hôtel de Paris.
Saint-Avold : peintures de
Gerd Menninger à l’Hôtel de
Paris.

L

es plus jeunes n’ont que
cinq ans mais ils sont déjà
mordus. Ils sont casqués,
gantés, parfois équipés de protections dorsales : « Il ne faut
pas voir un bout de viande »,
explique un ancien du BMX. Les
jeunes pousses piaffent d’impatience sur la ligne de départ. Dès
que la barrière s’abaisse, les coureurs s’élancent par groupes de
huit pour 295 mètres de courses
et 21 bosses.
« La course se joue en grande
partie dans la première ligne
droite », assure en connaisseur
Éric Pihet, responsable du
Comité régional de FrancheComté. « S’il n’y a pas de chutes,
celui qui sort en tête du premier
virage peut estimer avoir course
gagnée. »

Pas d’évacuation

Marche
Saint-Avold : marche du lundi,
sous la houlette de Ferdinand
Bertrand organisée par l’office
de tourisme. Départ à 14 h de
la MJC.

Des chutes il y en a eu, et
certaines particulièrement spectaculaires. Mais heureusement
rien de grave. « Ça va, nous

n’avons pas eu d’évacuation »,
souriait même, après la fin de la
compétition, une maman venue
de Haute-Saône.
Les 331 compétiteurs se succèdent à un rythme rapide. Parfois, les derniers d’une course ne
sont pas arrivés que les suivants
s’élancent déjà.

Jouvencelles et barbons
« Certaines courses sont très
disputées », s’amuse Éric Pihet.
« Par exemple, par manque de
combattants, nous avons créé
une catégorie commune entre les
jeunes filles de 15 ans et les
garçons de plus de quarante ans.
Et bien je peux vous dire que
l’émulation joue dans les deux
sens et que les jeunes filles ne
s’en laissent pas conter par les
vieux barbons. Lesquels ne veulent pas se laisser dépasser par
des jouvencelles. »
Chaque groupe de huit cyclistes court trois manches, les
meilleurs se disputant ensuite le

Energis (électricité, gaz, eau et
assainissement) : tél.
03 87 91 25 03 ; dépannage
hors heures de bureau :
0 810 000 447. Services
techniques de l’hôtel de
ville de Saint-Avold : tél.
03 87 91 29 06.
ERDF : tél. 09 726 750 57.
GDF : tél. 0810 433 057.
Services des eaux de Carling, L’Hôpital, Valmont,
Folschviller : tél. 0810
463 463. Syndicat des Eaux
de Basse-Vigneulles : tél.
03 87 29 30 31. Syndicat
des eaux de Barst : tél.
03 87 92 69 73.
Maison de la petite
enfance de Saint-Avold : de
7 h 30 à 19 h. Halte
d’enfants de L’Hôpital : tél.
03 87 93 26 96.

Loisirs
Complexe nautique de SaintAvold : ouvert de 12 h à
13 h 30 et de 16 h 30 à
19 h 30. Mini golf et
sauna : fermés.
Piscine de Faulquemont :
ouverts de 11 h 45 à 13 h 45
et de 17 h à 20 h. Sauna/
hammam : ouverts de
11 h 45 à 20 h.
Saint-Avold : Centre culturel : ouvert de 8 h à 12 h et
de 13 h 45 à 17 h 30 h.
Office du tourisme : de
9 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à
18 h au 28 rue des Américains, tél. 03 87 91 30 19.
MJC : rue de la Chapelle, de
8 h à 12 h et de 14 h à 20 h.
Bibliothèques : L’Hôpital : de
13 h 30 à 17 h à l’Espace
Albert-Mutz. Folschviller :
de 14 h à 17 h.
Centre social Créanto à
Créhange : de 10 h à 12 h et
de 14 h à 16 h

Permanences
• Saint-Avold : Adeva MP
(Association de défense des
victimes de l’amiante) : de
9 h à 12 h au 7 rue des
Anges, résidence Vaudemont. Sur rendez-vous les
après-midi au 03 87 81 68 59.
Anciens combattants
(ACVG-UIACAL) : de 10 h à
11 h au 5 rue des Américains.
Calm : de 10h à 12 h au 5
rue des Américains. CIO
(orientation professionnelle) : de 13 h à 17 h au 9,
rue du De-Gaulle. CLIC
Moselle Centre Est (personnes âgées) : accueil de 14 h à
17 h à la Maison du 3e âge
tél. 03 87 92 14 02. Conseillère conjugale : tél.

06 72 34 60 88. Hugo et
Magali : de 10 h à 12 h au 5
rue des Américains. Mission
locale : de 14 h à 17 h au 5
rue des Américains. Maison
du Département : ouverte
de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à
16 h 30, au 16 rue du Lac tél.
03 87 21 53 60. Maison du
3e âge : de 14 h à 18 h.
Patronato ACAI Europa :
de 8 h à 12 h et sur rendezvous de 13 h 30 à 16 h 30, 32
rue du Général-Mangin. RSI :
de 14 h à 16 h, au 5 rue des
Américains. Relais parents
assistants maternels : de
13 h 30 à 17 h et sur rendezvous de 9 h à 12 h rue du
Maréchal-Joffre, tél.
03 87 82 59 67. Union des
caisses de solidarité HBL :
de 8 h à 9 h 30, au 5 rue des
Américains.
• Conciliateur à Carling :
M. Loeffler de 8 h 30 à 12 h
en mairie.
• L’Hôpital : Allô Actif : de
8 h à 12 h et de 13 h 30 à
17 h 30 au 59 rue de la Gare.
Saint-Vincent-de-Paul : de
14 h à 16 h aux vestiaires au
34 rue de la Gare.
• Folschviller : Assistante
sociale HBL : de 14 h à 15 h
à la résidence Ste-Barbe. La
Gaule Saint-Pierre : 2D rue
Victor-Hugo, de 8 h 30 à
11 h.
• CIO de Valmont : de 13 h à
17 h et sur rendez-vous, rue
du Gal-de-Gaulle en Zac.
• CPAM de Lixing-lès-SaintAvold : de 9 h 30 à 11 h à la
Maison de service de proximité.
• Faulquemont : Centre de
santé (difficultés d’ordre
relationnel ou psychique) :
de 9 h à 17 h au 1 rue de
l’hôtel de ville tél.
03 87 29 29 60. Maison de
Justice et du droit : de 9 h à
12 h et de 13 h 30 à 17 h, au
1 allée René-Cassin. CLIC
(personnes âgées) : de 9 h à
10 h en mairie. Prendre
rendez-vous au
03 87 92 14 02.

Syndicats
CFDT régime minier : tél.
06 68 93 08 35 ou
03 87 92 96 37.
Union locale CGT : permanences syndicales de 14 h 30 à
16 h 45, à la Maison des
associations. Renseignements au 03 87 92 59 79.
Union locale CGT : de
14 h 30 à 16 h 45 à la Maison
des associations. Point info
salariés CGT : permanence
téléphonique de 14 h à 17 h
au 03 87 04 55 55.

la phrase
« En 20 ans de
BMX, on ne me
l’avait pas
encore faite
celle-là ! »
D’Éric Pihet, responsable
du comité régional de
Franche-Comté, en apprenant la raison du léger
cafouillage survenu lors
du départ des premières
courses, dimanche matin.
L’explication : deux frères,
courant dans des courses
différentes, avaient
échangé leurs numéros.
L’un des deux jeunes garçons n’aimait pas le
numéro qui lui avait été
attribué.

LE LOCAL

Essoufflé
mais motivé
Les courses, rapides et spectaculaires, se sont rapidement succédé. Les derniers n‘étaient pas
arrivés que les suivants s’élançaient.

titre par élimination directe.
À ce petit jeu, quelques Naboriens ont su tirer leur épingle du
jeu : Mathias Weinland a terminé deuxième de la catégorie
poussin ; David Garniel a remporté l’épreuve en catégorie
Cruisers mixte et Éric Krebs a fini
troisième de la catégorie mixte.
Après les trois premières
épreuves du championnat,
David Garniel est second de sa
catégorie, Éric Krebs, quatrième
de la sienne.

NUMÉROS
Services

Les manches sont âprement disputées, même
chez les plus jeunes.

Et c’est parti pour une course qui dure moins d’une minute,
sauf en cas de chute bien sûr !

Merci aux bénévoles

Le public, venu en nombre, a copieusement encouragé les compétiteurs
et pas seulement les locaux.

nisatrice de la réunion. « Grâce
à eux, la compétition s’est parfaitement déroulée. »
Il faut dire que la météo a ravi
l’ensemble des participants et
des spectateurs. « La semaine
dernière, nous avons passé tout
un week-end sous la pluie et
dans le froid. Ici, à Saint-Avold,
nous avons vraiment 0vécu deux
belles journées », se réjouissait à
l’heure du départ une famille
Haut-Rhinoise séduite par les
installations de Saint-Avold et
qui a promis de revenir à la
première occasion.

« N’oublions surtout pas de
remercier tous les bénévoles et
les secouristes qui nous ont aidés
tout au long de la journée »,
tenait à préciser hier soir Norbert
Kunk, le président de l’Union
cycliste du Bassin houiller, orga-

Textes :
Xavier RENAULD.
Photos :
Thierry SANCHIS.

ANIMATION

Lucas Wirtzler
sur la ligne de départ.

Le jeune Naborien Lucas
Wirtzler, qui court en pupille,
a terminé second de sa première manche. « Je suis un peu
fatigué pais j’espère que cela
va continuer comme ça. Mais il
ne faut pas que je tombe ». La
chance ne lui a pas souri et le
jeune garçon, qui a déjà trois
ans de BMX à son actif, n’a pas
pu monter sur le podium.

hier à la salle l’agora

Encore une grosse journée
au Salon de l’habitat

L’INVITÉ

Marc-Emmanuel,
adoré et entouré

Fréquentation en hausse vendredi et samedi, des allées pleine de monde le dimanche après-midi…
Le Salon de l’habitat à Saint-Avold – le quinzième du nom – a rencontré un beau succès.

E

n terme de fréquentation, je
peux déjà vous dire que par
rapport à l’année passée,
nous avons doublé notre fréquentation vendredi et que nous
avons enregistré 60 % de hausse
le samedi ». Hier, Danielle Bertaux était soulagée. La présidente de l’association des commerçants et des artisans de
Saint-Avold, et à ce titre organisatrice du Salon de l’habitat, du
bien-être et du confort de la
maison, se voit confortée.

midi ont aussi certainement
amené du monde.
« Mais le nombre de visiteurs
ne fait pas tout », tempère Marc
Hilt, le trésorier de l’organisation. « Pour qu’un salon soit de
qualité, il faut que les visiteurs
viennent avec des projets et pas
seulement pour faire un tour.
Car s’ils n’achètent pas, les
exposants ne reviennent pas. Et
alors, il est difficile d’en faire
venir de nouveau. Mais les premiers retours que j’ai de la part
des exposants sont bons. Certains ne font même plus de
publicité ou d’autre salon. Nous
leur suffisons comme vitrine. »

Garantie de suivi
« Le salon est devenu une
véritable adresse et a su se trouver une identité. Certes, tout
n’est pas parfait, mais après
quinze ans, nous savons ce qu’il
ne faut pas faire. Une des clés
de la réussite, c’est notre
sérieux. Je me réjouis particulièrement du fait que la majeure
partie de nos exposants soit des
locaux. Nous leur offrons là une
vitrine pour leur savoir-faire. Et
c’est aussi une garantie de suivi
pour les acheteurs. »
La présence de plusieurs
vedettes, les Miss France, Lorraine et Moselle vendredi,
Marina D’Amico samedi et
Marc-Emmanuel hier après-

Bouche à oreille
« Même si le bouche à oreille
est notre meilleure publicité,
comme pour les exposants,
nous avons beaucoup investi en
terme de communication »,
poursuit le trésorier. « C’est le
plus gros poste de notre budget
qui se monte à une somme comprise entre 50 000 et
60 000 euros. »
Au vu de l’affluence enregistrée hier, la communication
aura bien payé.
Les allées se sont parfois trouvées bloquées, et pas seulement au passage de Marc-Emmanuel, la
vedette du jour (lire ci-contre). Photo Thierry SANCHIS

X. R.

Visiblement, l’homme aime
le contact. Photo Thierry SANCHIS

C’était lui, la grosse vedette de
la journée. L’animateur de
l’émission Tous Ensemble sur
TF1, qui avoue ne guère faire
de sorties de ce type, a été
littéralement entouré par la
foule hier au Salon de l’habitat
(lire également en pages
Région). Que ce soit pour des
dédicaces ou pour des photos,
il s’est prêté de bonne grâce au
jeu, faisant l’unanimité autour
de lui. L’un est venu lui soumettre un problème, l’autre lui
glisser sa carte de visite « si je
peux vous aider », tous ont eu
droit à un mot gentil. « Au
sortir d’un hiver aussi long, je
suis fatigué. Mais avec le soleil
et toutes les rencontres que j’ai
faites aujourd’hui à SaintAvold, je suis regonflé à
bloc ! », a-t-il confié.

Saint-Avold et sa région

Lundi 15 Avril 2013

SPORTS

badminton

Trois médaillés
aux championnats
de Lorraine vétérans

SOCIÉTÉ

1

déménagement de la caisse de retraite de forbach

Départ à la retraite : quand
comment et combien ?
La Carsat (Caisse d’assurance retraite et santé au travail) déménage et s’agrandit. À partir de ce lundi, celles et
ceux qui voudront se renseigner sur leur future retraite devront se rendre dans les locaux de la CPAM.

C’
De gauche à
droite : Éliane
Thiel
(bronze),
Sonia Bouvrot
(or) et Pierre
Pratt (argent),
les trois
médaillés
naboriens.
Photo RL

La ligue de Lorraine de badminton a organisé les championnats de Lorraine vétérans. Les trois Naboriens qui avaient fait le
déplacement se sont illustrés sur les terrains de Laxou.
Sonia Bouvrot et Céline Conesson de Faulquemont ont
survolé le double dame D et se sont hissées sur la plus haute
marche du podium.
Pierre Pratt et son partenaire Serge Malik de Sarreguemines se
sont inclinés en finale après un match très disputé. Ils
décrochent l’argent du double homme D.
Éliane Thiel, associée à Sylvie Mathieu de Marly en double
dame et à Sylvain Schoeser de Sarreguemines en mixte D, a
remporté la médaille de bronze dans les deux tableaux après
une très éprouvante série de matchs.

tennis adapté

Une journée bien
remplie

est un déménagement
qui veut dire beaucoup. Installée auparavant rue Nationale à Forbach, la
Carsat (Caisse d’assurance
retraite et santé au travail)
s’offre de nouveaux locaux au
sein même de la Caisse primaire
d’assurance-maladie, avenue
Saint-Rémy à Forbach. Rendezvous dès ce lundi 15 avril au 2e
étage du bâtiment pour toutes
questions relatives à la retraite.
« Forbach n’avait qu’une
toute petite agence jusque-là,
avec seulement quatre
employés. Du coup, on n’y faisait que de l’accueil », précise
la responsable Émilie Luezas.
L’an passé, décision a été prise
d’élargir les champs de compétences de la structure.

Quand partir ?
Donc depuis quelques mois,
l’agence locale de la Carsat
prend également les dossiers
des assurés en main. Onze conseillers sont dédiés à ce service
qui se veut entièrement gratuit.
« On est là pour répondre à
toutes les questions que les personnes peuvent se poser sur la
retraite. »

Tous les jours

C’est dans le gymnase du Tennis-club de Saint-Avold que s’est
déroulée la Journée départementale de tennis adapté, un rendez-vous
organisé par l’Institut médico-éducatif (IME) Le Wehneck en partenariat avec le Comité départemental de la Moselle et la Ligue lorraine de
tennis.
Soixante-dix participants, âgés de 6 à 20 ans, en situation de
handicap et issus des centres spécialisés du secteur (Valmont, SaintAvold, Forbach, Sarreguemines, Montigny-lès-Metz, Thionville, Guénange, Morhange, Dimeringen) ont pris part aux divers ateliers
pédagogiques et aux mini-tournois sportifs mis en place et encadrés
par Marcelle Lind, responsable du développement de tennis adapté,
d’éducateurs spécialisés et de professeurs d’éducation physique et
sportive. Toutes les quinze minutes, à tour de rôle, les groupes
composés d’enfants et d’adolescents ont participé avec concentration
et habileté aux ateliers proposés : jonglerie, manipulation de raquettes,
jeux d’opposition et d’échanges, bricolage et dessin.
Les 14 et 22 septembre prochains, tous les participants seront invités
au Moselle Open de tennis pour le tournoi international à Metz.
Une journée sportive bien remplie pour les participants et partenaires où tout a été mis en œuvre, pour que ce jour puisse servir à
l’intégration des personnes porteuses de handicap,

CONSEIL GÉNÉRAL

saint-avold2

Les subventions
Lors de la commission permanente, les subventions suivantes ont
été attribuées :
• Soutien à la pratique de l’éducation physique et sportive –
locations de gymnases : Hombourg-Haut 7 129 €, L’Hôpital 5 722 €,
Saint-Avold 7 573 €.
• Soutien aux actions patrimoniales : Société d’histoire du pays
naborien à Saint-Avold, 500 €.
• Soutien à la politique animation jeunesse : Maison des jeunes
et de la culture à Saint-Avold 1 000 €, Association sportive du Bassin
houiller (ASBH) 2 000 €, Athlétique-club à Saint-Avold 800 €, Volley
-club à Saint-Avold 1 400 €, UFTIC à Saint-Avold 2 000 €, Rugby -club
naborien à Saint-Avold 1 700 €, Boxing-club à Saint-Avold 1 200 €,
Union cycliste du Bassin houiller à Saint-Avold 1 000 €, Bridge-club à
Saint-Avold 500 €.
• Soutien au sport pour tous – aide à la licence : FC Carling
929 €, Les Panthères noires à Carling 386 €, Pétanque-club à Carling
967 €, Tennis-club à Carling 266 €, Gym les Sympathiques à Hombourg-Haut 198 €, Les Dynamiques à Hombourg-Haut 872 €, Loisirs
vélo à Hombourg-Haut 500 €, SSEP football à Hombourg-Haut 1 376 €,
Club de plongée à L’Hôpital 173 €, FC L’Hôpital 1 470 €, La Boule
d’argent à L’Hôpital 269 €, Raquettes-club à L’Hôpital 863 €, Sportingclub d’arts martiaux à L’Hôpital 1 532 €, ASC à Macheren 75 €, AS
Jeanne d’Arc football à Saint-Avold 871 €, Club de pétanque La
Triplette à Saint-Avold 1 154 €, Associatin Sauvetage à Saint-Avold
132 €, Avenir bouliste à Saint-Avold 128 €, Cercle de billard à
Saint-Avold 170 €, Cercle nautique à Saint-Avold 1 247 €, Club
pétanque à Saint-Avold 208 €, Club plongée de Saint-Avold 498 €,
Club naborien GRS à Saint-Avold 486 €, Cyclo-club à Saint-Avold
423 €, Judo aïkido à Saint-Avold 650 €, Tennis-club à Saint-Avold
1 900 €, Triathlon-club à Saint-Avold 292 €.
• Soutien aux projets de clubs : École d’équitation Saint-Avold
2 800 €, Cercle d’escrime Saint-Avold 1 100 €, Club handisports
Saint-Avold 800 €.
• Aide pour acquisitions d’équipement sportif et socio-éducatif : Association d’action sociale et sportive du Bassin houiller (ASBH)
4 540 €.
• Aide aux organismes et associations au titre des subventions
d’ordre général : Chorale Saint-Gérard à Carling 400 €.

pale à 10 h. Inscriptions sur
place ou au 03 87 92 64 54.

Animations

Conférence

Faulquemont : fête foraine
sur le parking du stade.
Forbach : Cirque jeune et
tout public intitulé Pour le
meilleur et pour le pire organisé
par le Carreau scène nationale à
20 h, sous chapiteau, au Cac.
Réservations (de 6 à 20 €) au
03 87 84 64 34 (du mardi au
jeudi inclus).

Forbach : conférence transfrontalière sur le thème "Comment booster les relations commerciales franco-allemandes" à
18 h 30 à la Pépinière d’entreprises Eurodev Center. Inscriptions
au 09 70 20 00 50.

Petite-Rosselle : musée Les
Mineurs, du mardi au dimanche, de 9 h à 18 h, sur le parc
Explor Wendel, Tél.
03 87 87 08 54.
Saint-Avold : peintures
"Subtile alchimie" de MarieLouise Insalaco et "Univers pictural" de Richard Kleinhentz au
centre culturel Pierre-messmer.
Saint-Avold : peintures de
Daniel Ollagnier dans le hall de
l’hôtel de ville.
Saint-Avold : peintures de
Stefan Beiu au Crédit Mutuel.
Saint-Avold : pastels d’Irène
Ballèvre à l’Hôtel de Paris.
Saint-Avold : peintures de
Gerd Menninger à l’Hôtel de
Paris.

MARDI 16

Don de sang
Folschviller : don de sang de
14 h 30 à 19 h 30 au centre
Marcel-Martin.

Marche
Macheren Petit-Ebersviller : sortie pédestre des
Joyeuses Galoches de l’association culturelle, sportive et
récréative de Macheren. Rassemblement à 13 h 45 de la maison d’œuvres de Macheren.
Rens. auprès de Cathy Serra au
06 83 59 75 32.

Religion
Saint-Avold : rencontre sur
la lecture de saint Matthieu,
animée par l’abbé Penrad de
14 h à 17 h au foyer NotreDame.
Saint-Avold : veillée en
chansons avec le pasteur Didier
Stur tzer organisée par la
paroisse protestante à 20 h 15 à
la salle paroissiale. Entrée libre.

Cinéma

Spectacle

Fa u l q u e m o n t : s é a n c e
cinéma avec le film Cookie à
20 h au gymnase culturel. Rens.
au 03 87 29 70 03. Tarifs :
5,50 € et 4,50 €.

Saint-Avold : comédie musicale Soy de Cuba à 20 h 30 au
centre culturel Pierre-Messmer.
Tarifs : 39 et 35 €. Rens. au
03 87 91 08 09.

Religion
Folschviller : réunions bibliques animées par Sœur Marie
Adang salle du presbytère. De
14 h à 16 h : Amos ; de 20 h à
22 h : les épîtres de saint Pierre.
Rens. au 03 87 92 34 33.

MERCREDI 17
Animation
Bambiderstroff : heure du
conte à l’occasion du 1er anniversaire de la bibliothèque à
16 h 30 à la bibliothèque. Gratuit.
Longeville-lès-SaintAvold : heure du conte organisé par la bibliothèque munici-

JEUDI 18
Conférence
Saint-Avold : conférence
UTL "Les écrivains et le bonheur" proposée par Jean-Marie
Malick de 14 h 30 à 16 h 30 au
centre culturel Pierre-Messmer.

Sports
Faulquemont : rencontre
départementale Usep de badminton à 9 h au gymnase PaulVerlaine.
Macheren Petit-Ebersviller : sortie pédestre des Cent
Souliers, sous la conduite de
Sabine Becker. Départ à 14 h 30
de la maison d’œuvres de

8

FAITS DIVERS
Moto dans
les champs
Hier, vers 13 h, les sapeurspompiers de Faulquemont ont
pris en charge un motard pour le
conduire à Hospitalor afin
d’effectuer des examens de contrôle. Quelques minutes plus
tôt, sur la route menant de Faulquemont à Créhange, le conducteur avait perdu le contrôle
de sa bécane et s’était retrouvé
dans les champs. Il a été légèrement contusionné.

VU ET ENTENDU
La Carsat a
quitté la rue
Nationale
pour
s’implanter
avenue SaintRémy, dans
les locaux de
la Caisse
primaire
d’assurancemaladie. Photo

Marathon :
enfin la fin !

Philippe RIEDINGER

Estimer le montant
de sa pension
Autre solution pour obtenir
son récapitulatif de carrière : se
présenter à l’accueil de la structure où chaque assuré, quel que
soit l’âge, peut obtenir le
papier, sur simple demande. À
noter toutefois qu’à partir de 35
ans, la Carsat envoie tous les
cinq ans, les relevés de situa-

tion individuelle, ainsi que
l’estimation indicative globale
du montant de la retraite dès 55
ans.
L’an passé, 9 000 assurés ont
été reçus par l’agence locale de
la Carsat. « Avec le contexte
actuel, la situation économique
et la réforme des retraites, bon
nombre des assurés ont pris
peur et sont venus nous voir
pour être rassurés », conclut

Émilie Luezas qui pense, avec
ces nouveaux bureaux, recevoir
encore plus de visiteurs dans
les prochains mois.
Carsat, 65, avenue
Saint-Rémy à Forbach
(locaux de la CPAM).
Ouvert du lundi au
vendredi de 8 h 30 à 12 h
et de 13 h 30 à 16 h 30.
Fermeture à 16 h
le vendredi.

AGENDA DE LA SEMAINE

Expositions

Les groupes participant à l’atelier manipulation de raquette ont
dû se déplacer sur le terrain sans faire tomber la balle. Photo RL

Globalement, la Carsat gère le
compte retraite des salariés tout
au long de leur vie professionnelle et conseille les futurs
retraités sur les démarches à
effectuer. « Ce sont souvent les
mêmes questions qui reviennent. Quand est-ce que je peux
partir à la retraite ? Est-ce que je
remplis les conditions pour une
retraite anticipée ? De quel
montant sera ma pension ? »,
remarque la responsable du site
de Forbach. « Si les personnes
qui s’adressent à nous ont l’âge
de prendre leur retraite, nous
prenons rendez-vous pour traiter leur dossier. Le but est de
préparer au mieux leur
départ. » Les assurés sont alors
informés sur leurs droits à la
retraite et les différents dispositifs législatifs (poursuite d’activité, cumul emploi-retraite, versements des pensions, retraite
progressive, etc.).
« En ce qui concerne les plus
jeunes, on les oriente le plus
souvent sur internet. Nos services en ligne permettent de
visualiser son propre relevé de
carrière professionnelle, estimer
le montant de sa retraite, régulariser sa carrière. »

STA

Macheren. Rens. au
09 81 65 40 72 après 18 h.

VENDREDI 19
Assemblée générale
Folschviller : du Crédit
Mutuel Furst à 18 h 30 à la salle
Marcel-Martin.
Leyviller : de l’AAPPMA
(association de pêche) à
19 h 30 dans la salle des activités en face de l’église.

Concerts
Freyming-Merlebach : concert d’Opus 57 "Op’Osez" à
20 h à la Maison des cultures
frontières. Réservation (8 €) au
03 87 00 23 42.
Lelling : concert du groupe
Mike Rive à 20 h 30 au Tarmac.

Conférence
Saint-Avold : sur le thème
"Evolutions et politiques à
l’égard de la langue régionale
d’Alsace et de Moselle de 1945 à
nos jours" présentée par Patrick
Kleinclaus organisée par la
SHPN à 20 h salle des Congrès.

SAMEDI 20
Animations
Créhange : concours de
belote à 13 h 30 au Stadium
café. Inscription : 10 €.
Saint-Avold : sortie consacrée à l’observation des oiseaux
en forêt d’Oderfang à SaintAvold organisée par le gecnal.
Rendez-vous à 9 h à l’entrée de
la forêt d’Oderfang.

Concert
Saint-Avold : concert du
groupe vocal anglais a cappella
Voces8 à 20 h 30 à l’abbatiale
Saint-Nabor. Répertoire de
musiques anglaises de Gibbons
à Gershwin. Tarifs : 12 € et 8 €.
Rens. au Conservatoire de
musique de Saint-Avold, tél.
03 87 91 19 52 ou à l’office de
tourisme au 03 87 91 30 19.

Salon
Saint-Avold : le 7e Salon des
Antiquaires rassemblera une
trentaine d’exposants à l’Agora.

Théâtre
Altviller : S’End fan da Welt
et Da Paschtoa siecht en Maad

Le Salon des antiquaires se déroulera les samedi 20 et
dimanche 21 avril à L’Agora de Saint-Avold. Photo Thierry SANCHIS

par la troupe de théâtre
Schwätze Blott à 20 h à 15 h au
foyer.

DIMANCHE 21
Animations
Barst : "A la découverte de la
Fortification de Campagne de la
Ligne Maginot aquatique –
Barst-Marienthal" avec la visite
guidée du Saillant à 14 h et
16 h. Rens. 03 87 89 10 57.
Diesen : bourse aux plantes,
marché du terroir et de l’artisanat organisés par l’association
du Foyer culturel de 10 h à 18 h
au foyer communal. Entrée :
2 €. Restauration.
Forbach : expo vente de poupées et de nounours de 10 h à
16 h, au Burghof. Entrée 3 € et
gratuit pour les enfants.
Guenviller : bourse
d’échange motos anciennes et
récentes de 6 h à 18 h sur le city
stade. Sur réser vation au
06 22 01 52 58, amgguenviller@orange.fr, site : www.sidecar-guenviller.com.
Longeville-lès-SaintAvold : repas dansant au profit
de l’association Laura, les couleurs de la vie organisé par
l’association Solidarité Longeville à 12 h à la salle SaintMartin. Réser vations au
03 87 92 64 01 ;
03 87 92 69 44 ;
03 87 91 03 22.
Saint-Avold : thé dansant
annuel organisé par l’association Prestige Danse en collaboration avec Conny et Laurent
Chenot à 15 h à la salle des
congrès. Animé par l’orchestre

Nuit Blanche. Restauration.
Réser vations (10 €) au
03 87 94 50 24 ou
06 61 74 88 81.
Saint-Avold : 1er repas de
printemps organisé par le
Comité Inter Associations de
Huchet à 11 h 30 au foyer
Huchet. Réservations (12 €) au
06 03 85 38 53.
Saint-Avold : randonnée
Biberpfad organisée par Club
Vosgien. Départ à 8 h de la MJC.
Rens. au 03 87 93 13 97 ou
Thérèse au 03 87 79 16 69.

Philippe FRETAULT.

Photo Cimbaly-Pauce.

Malgré la difficulté de la
course, malgré la forte chaleur
du désert sud-marocain, malgré
la souffrance… les trois membres de l’équipe Sessad Envol
Lorraine de Saint-Avold ont
franchi la ligne d’arrivée du
Marathon des sables après
avoir parcouru à pied 223
kilomètres sur six jours en
autosuffisance alimentaire. Le
trio termine 6e au classement
par équipe sur 33 engagées.
Abdel Tayss se classe à la très
honorable 103e place au général, Éric Biermann, à la 357e
place. Au classement féminin,
Marie-France Paolillo termine à
la 10e place sur 150 et peut
s’enorgueillir d’être la première
Française classée. Au général,
elle est 159e ! Les athlètes
devraient être de retour en
terres mosellanes dès demain.

EN BREF
Défense du
consommateur
L’A s s o c i a t i o n f a m i l i a l e
défense du consommateur de
Saint-Avold et environs tiendra
son assemblée générale ce
mercredi 17 avril à 19 h à la
salle de réunion située au 1er
étage de la Maison des associations, rue Dudweiller à SaintAvold.

Puces et vide-greniers
Pontpierre : marché aux
puces organisé par le Football
club de 7 h à 18 h au centre du
village. Locations des emplacements aux 03 87 90 73 06
(Fred), 03 87 89 67 11 (Franck)
et 03 87 00 08 26 (Sam).
Saint-Avold : marché aux
puces organisé par l’association
Mozaïc Jeunesse de 7 h à 19 h
sur le parking de l’Agora. Restauration. Réservations (2 € le
m) au 06 18 27 55 13.
Saint-Avold : vide-greniers
de l’ACL Jeanne d’Arc de 8 h à
18 h au centre social de la cité
Jeanne d’Arc. Restauration.
Rens. au 06 80 83 53 25.

Salon
Saint-Avold : le 7e Salon des
Antiquaires rassemblera une
trentaine d’exposants à l’Agora

Théâtre
Altviller : S’End fan da Welt
et Da Paschtoa siecht en Maad
par la troupe Schwätze Blott à
20 h à 15 h au foyer.

La comédie
musicale Soy
de Cuba sera
présentée ce
mercredi
17 avril
à 20 h 30
au centre
culturel
PierreMessmer
à Saint-Avold.
Photo

Malgré ses soucis aux pieds,
Abdel Tayss termine le
Marathon des sables à une très
honorable 103e place sur mille
concurrents.

Le groupe vocal anglais a cappella Voces8 chantera ce samedi
20 avril à 20 h 30 l’abbatiale de Saint-Avold. Photo RL

RLSERVICES
• Agence de Saint-Avold :
29 rue Hirschauer tél.
03 87 29 68 78, fax
03 87 29 68 79, adresse
mail : LRLSAINTAVOLD@republicain-lorrain.fr Annonces, publicité : guichets ouverts de
8 h 45 à 12 h et de 14 h à
18 h tél. 03 87 29 68 78.
Agence de voyages :
ouverte de 9 h à 12 h et de
14 h à 18 h tél.
0 826 825 246. Portage :
Mme Francine Becker tél.
03 87 92 35 35.
• Correspondants RL :
Carling, L’Hôpital : Sylvie
Girardin tél.
06 23 47 73 51. Diesen,
Porcelette, Créhange :
Pierre Sarzyniec tél.
06 14 31 43 97. Folschviller : André Focosi tél.
03 87 92 65 45. Macheren-Petit-Ebersviller :
Roger Skrzypczak tél.
03 87 92 27 83. Faulquemont : Danièle Zimmermann tél. 03 87 91 52 37.
Longeville-lès-SaintAvold : Solange Keller tél.
03 87 92 74 17. Valmont :
René Mazzola tél.
3 87 92 73 25.

STA09

Région de Saint-Avold

Lundi 15 Avril 2013

ASSOCIATION

SPORTS

Cercle d’histoire
de L’Hôpital-Carling :
le comité reconduit
L’assemblée générale du Cercle d’histoire
de L’Hôpital et Carling s’est tenue dans la salle
du café du Marché à L’Hôpital.

L

ors de l’assemblée générale du Cercle d’histoire
de L’Hôpital et Carling, le
président Gaston Fick a
résumé les activités qui se
sont déroulées tout au long
de l’année. Il a ainsi évoqué la
participation aux différentes
manifestations patriotiques,
la poursuite des travaux de
recherche sur les cités minières au sein des archives départementales à Saint-Julien-lesMetz et à l’annexe de la cité
Jeanne-d’Arc, le recueil des
témoignages et collecte des
photos auprès des habitants.
Il a aussi rappelé le travail très
important en cours sur les
familles de L’Hôpital et Carling
et qui concerne la période
allant de 1894 à 1938.
L’ a s s o c i a t i o n a a u s s i
répondu favorablement à dif-

férentes demandes émanant
de collectivités, musée des
mineurs et autres individualités.

Comptes financiers
approuvés
Les personnes présentes ont
émis un avis favorable sur le
rapport de gestion des comptes du trésorier, Jean-Marcel
Labach. Il a ensuite été procédé à l’élection du comité
qui se compose du président
Gaston Fick. Le vice-président est Roger Hesse, le secrétaire Christian Tridemy ; le trésorier, Jean-Marcel Labach.
Les assesseurs sont Edwige
Mondin, Élise Kloutz, Hélène
Klemm, Agnès Dolisy, Lucien
Gr ill, Gilber t Lagr ange,
Edmond Stawniak et René Bellion.

CULTURE

Morhange Bailli
photo : c’est parti !
La 3e édition de l’expo Bailli photo à Morhange
est une réussite. Onze artistes, triés sur le volet,
dévoilent des séries sur un thème précis.

Les artistes du Bailli photo 2013 autour d’Anne Oger,
photographe et commissaire d’exposition.

édition de Bailly photo a
Lche.aété3Onze
lancée samedi et dimanartistes exposeront
e

encore les 20 et 21 avril prochains sur les deux étages de la
Maison du Bailli de Morhange.
Un voyage dans l’univers de
chacun, une immersion forcément réussie étant donné la
qualité des tirages et l’expertise
des photographes. Ici des portraits de globe-trotters, là des
girouettes insolites, plus loin de
l’architecture et du noir et blanc
tirage pellicule, comme à la
belle époque.
Ce Bailli photo, orchestré par
Anne Oger, mise sur la qualité
plutôt que sur la quantité.
« Chaque artiste montre vingt
clichés d’un thème choisi, explique la nouvelle commissaire
d’exposition. À part Caroline
Michaud, tous les exposants
sont issus du monde amateur.
Mais de l’amateurisme éclairé
voire semi-pro ! ».

« Je reprends le bébé »
Le visiteur appréciera tout
autant les œuvres que leur mise
en valeur. L’effort de présentation des photos, suspendu dans
le superbe cadre de la maison du
Bailly (XVe siècle), donne à ce
rendez-vous une classe de galerie d’art. « Jean-Claude Bastian,
le commissaire d’expo des premières éditions, ne voulait plus
continuer, poursuit Anne Oger.
Je lui ai dit : "Je reprends le
bébé", ça aurait été trop dom-

mage d’arrêter. » Avec son travail de correspondant de presse
pour Le Républicain Lorrain,
Anne connaît du monde en
Moselle. « L’idée était d’avoir
une tête d’affiche (Caroline
Michaud, NDLR) et un groupe
d’exposants confirmés. Je pense
que le défi est relevé. Après, on
n’est pas à Paris, on garde les
pieds sur terre. »

supporter-club du secteur de l’albe

L’opération séduction
du FC Metz sur le terrain
Bien qu’en National, le FC Metz compte encore de nombreux supporters en milieu rural. C’est pourquoi Albert
Cartier, entraîneur, et Denis Schaeffer, directeur du centre de formation, sont venus à Insming.

I

Les membres du Cercle d’histoire de L’Hôpital et Carling réunis
lors de l’assemblée générale. Photo RL

l semble bien, vu de la campagne, qu’un vent nouveau
souffle sur le FC Metz, et
tous ceux qui aiment le club et
le soutiennent. Le nouvel
entraîneur, Albert Cartier, a su
insuffler un autre état d’esprit
au sein du groupe professionnel. Le club a décidé de jouer la
carte de la séduction et de la
communication.
L’objectif est clair : redorer
l’image du FC Metz ternie par
deux descentes successives,
améliorer sa cote de popularité
et faire revenir les spectateurs
au stade. Aussi, lorsque l’Amicale des éducateurs du Saulnois
et de l’Albe, présidée par Michel
Fix, leur a proposé une soiréedébat à Insming sur le thème
général du football professionnel, leur accord a été sans retenue. C’est lui qui a ouvert la
soirée à l’invitation de laquelle,
les instances du football lorrain

ont répondu avec empressement.
Pour atteindre l‘objectif, tout
le staff du club – dirigeants
(quels que soient leur grade et
fonction) et joueurs, toutes
catégories confondues – est
mobilisé, et, en particulier deux
hommes de terrain : Albert Cartier, entraîneur de l’équipe pro,
et Denis Schaeffer, directeur du
centre de formation. Chaque
fois qu’ils en ont l’occasion, ils
multiplient les contacts avec les
amateurs, les clubs de la base
de l’ensemble du territoire lorrain, principal vivier pour le
recrutement des futurs joueurs
professionnels.

Pas de recruteur
professionnel
Après quelques paroles de
bienvenue du premier magistrat, Denis Schaeffer a pris le
relais pour parler du centre de

La parole laissée
aux invités
À l’issue du débat, différents intervenants ont pris la parole. Tous
ont remercié le FC Metz et l’Amicale des éducateurs pour cette soirée.
René Lopez a évoqué son ressenti personnel et a fait l’éloge des
formations de bases dans les clubs de Lorraine. Il a aussi parlé
d’exemplarité dans ce sport, de la féminisation du football.
Christophe Sollner a délivré un message d’optimisme au regard de la
bonne santé du district mosellan de football. René Mourra a salué le
travail remarquable des éducateurs et les a incités à ne pas se
décourager.

Denis Schaeffer, directeur du centre de formation, a longuement détaillé le fonctionnement
de la structure. Photo RL

formation. Tout son discours a
été articulé sur un thème central : un projet pour le FC Metz.
Il vise à exploiter au mieux les
potentialités tant scolaires que
sportives, de tous ceux qui y
sont admis, l’objectif étant
d’accompagner un ou deux
joueurs par an vers l’effectif
pro.
« La difficulté majeure est de
pouvoir et de savoir évaluer la
qualité et la potentialité des
recrues : qualités d’accueil, de
formation sportive, d’accompagnement individualisé avec
comme corollaire de maintenir
les moyens financiers. », a

Hubert GAMELON.

expliqué le directeur.
Ce projet doit se construire
sur des bases saines : un recrutement précoce ; un parcours
qui s’inscrit dans la durée ; un
recrutement régional (Moselle,
Luxembourg, soit un bassin de
1,6 M d’habitants) ; la mise en
place de parcours adaptés ;
l’individualisation de l’accompagnement des joueurs ; un travail en équipe au service du
joueur ; l’implication du joueur
dans le projet. « Ceci exige des
besoins en infrastructures, en
re s s o u rc e s h u m a i n e s , e n
moyens financiers. »
Il a ensuite évoqué la politi-

que de recrutement. À ce sujet,
il a précisé que le FC Metz est le
seul club qui n’a pas de recruteur professionnel mais des
réseaux d’observateurs et techniciens qui se déplacent, souvent à la demande des clubs, au
gré de stages et de tournois. Les
choix effectués sont l’affaire
d’un groupe. Les parents des
jeunes y sont, bien entendu,
associés. « Nous nous devons
d’être exemplaires et nous
devons mettre le joueur au cœur
du projet. »
Il a conclu par un diaporama
présentant le bilan sportif du
centre de formation.

De la formation au groupe pro
Prenant le relais, Albert Cartier
a évoqué le passage du jeune issu
du centre de formation au groupe
professionnel. « Ce passage est
différent selon les pays, selon la
formation. Il n’y a pas de hasard.
Chacun doit passer par un stade
de maturation au cours duquel
différents éléments sont validés :
concurrence, gestion du stress. Le
jeune dit encore grandir, mûrir et
c’est pourquoi il a besoin d’un
tuteur (joueur pro). Le jeune qui
« sort » du centre de formation
est l’un des meilleurs de son
groupe, mais de dominant, il
passe à dominé. » L’intervention
d’Albert Cartier a surtout consisté à répondre aux questions de
l’assistance sur la gestion des
matches avant, pendant et après,
sur la vie interne du club, ses
attentes, ses espoirs, son avenir.
Amené à évoquer le comportement de certains joueurs, sur le
plan national, il a martelé un
thème qui lui tient à cœur. « La
honte, ce n’est pas d’être inférieur
à l’adversaire, mais d’être inférieur à soi-même, de ne pas avoir
tout donné au cours d’un
match. »

10

FAULQUEMONT
Cinéma demain
Dans le cadre de la 3e saison
cinématographique de la
Ville, en partenariat avec le
Centre régional audiovisuel de
Lorraine (Cravlor), le gymnase
culturel projette ce mardi
16 avril, à 20 h, le film Cookie,
une comédie romantique de
Léa Fazer avec Alice Taglioni,
Virginie Efira et Max Ding.
Adeline (Alice Taglioni) est
hôtesse de l’air sur une ligne
long-courrier. Elle est veuve
depuis que son mari et son
fils ont trouvé la mort dans un
accident de voiture. La jeune
femme partage une vraie complicité avec sa sœur Delphine
(Virginie Efira).
Prétextant un rendez-vous
urgent, la femme de ménage
d’Adeline, qui est Chinoise,
lui demande de veiller sur son
fils âgé de 6 ans et qui ne
parle pas français. Trois jours
après, la maman n’est toujours pas revenue et les questions fusent…
Séance (1 h 38) mardi
16 avril à 20 h au gymnase
culturel, impasse de la Nied.
Entrée : 5,50 €, réduit 4,50 €.
Billetterie ouverte à partir de
19 h 30. Renseignements en
mairie au 03 87 29 70 03.

Naissance
Un petit Walid a vu le jour
au foyer de Brahim Jabir et
Saâdia Allal, domiciliés rue
des Sciences à Faulquemont.
N o s fé l i c i t a t i o n s a u x
parents et vœux de prospérité
au bébé.

ELVANGE
Loto printanier
L’association Familles rurales
d’Elvange organisera un loto de
printemps le samedi 20 avril
dans la salle polyvalente. De
nombreux lots seront à gagner.
Prix du carton : 2 €. Les portes
ouvriront à 19 h 30. Restauration et buvette sur place. Les
places étant limitées, il est préférable de réserver au tél.
03 87 94 44 99.

Inscriptions
en maternelle
Les inscriptions pour la rentrée 2013 à l’école maternelle
auront lieu les lundi 6 mai à
16 h et mardi 7 mai à 16 h 30.
Sont concernés les enfants de
Téting-sur-Nied et Laudrefang
nés en 2010 ainsi que ceux nés
en 2008 et 2009 non encore
inscrits. Les parents doivent se
munir du livret de famille et du
carnet de santé de l’enfant.

CRÉHANGE
Heure du conte
La prochaine heure du conte
pour les 3-7 ans aura lieu le mercredi 24 avril à 14 h à la médiathèque Créanto. Inscriptions au
03 87 94 12 95.
Un public nombreux de passionnés a répondu à l’invitation des organisateurs.

TRITTELING-REDLACH

Des Tamalous équilibrés

Photo RL

BAMBIDERSTROFF

Seize dates pour
découvrir le Bambesch
Les guides de l’association du Bambesch attendent les visiteurs
pour découvrir la ligne Maginot, Petit Ouvrage du Bambesch.
Plusieurs dates sont proposées : le dimanche 28 avril, mercredi 8 mai,
dimanches 12 et 26 mai. En juin, ce sera les 9, 16 (journée
commémorative) et 23 juin puis 14 et 28 juillet ; 11, 15 et 25 août ; 8,
15 (journée du patrimoine) et 22 septembre ainsi que le 6 octobre
(Noël de Joie).
Le Bambesch est ouvert au public depuis le 31 août 1973.
L’ensemble a plus de 70 ans d’existence. Depuis 1936, l’ouvrage a
toujours été entretenu, d’abord par l’armée puis par les guides avec le
soutien de la commune de Bambiderstroff. Le Bambesch se compose
de trois blocs reliés par des galeries souterraines à moins de 28
mètres.
Une manière différente d’occuper son après-midi entre découverte
d’un élément de la ligne Maginot, l’aéro-club proche du site (avec
possibilité de faire des baptêmes de l’air en téléphonant au
03 87 81 08 59) et le parcours de promenade dans la forêt du
Bambesch. Rappelons que la température à l’intérieur du fort ne
dépasse pas 12 °C. Il faut penser à emporter des vêtements chauds.
Accueil à partir de 14 h 30, 15 h 30 et 16 h 30. Visites guidées en
plusieurs langues. Renseignement au tél. 03 87 94 55 32. Site Internet : www.bambiderstroff.fr
E-mail : mairie.bambiderstroff@wanadoo.fr

Les Tamalous ont suivi un stage de prévention des chutes, responsables de 90 % des accidents
chez les personnes de plus de 65 ans. Photo RL

On savait les Tamalous mentalement équilibrés. Désormais, ils le sont physiquement !
Au cours d’un stage de douze séances, les
membres de l’association ont développé leur
fonction d’équilibre du corps, de stimulation des
organes de perception et des automatismes afin
d’éviter – ou au moins de minimiser – les chutes,
causes de 90 % des accidents chez les plus de 65

STA

TÉTING-SUR-NIED

Relais artistique
Il n’empêche, la culture n’est
pas un vain mot dans le Saulnois. Alors que Le Renc’art de
Vic-sur-Seille touche à sa fin, le
Bailli photo prend le relais.
D’autres univers, d’autres sensibilités, mais toujours l’impression d’un travail bien fait.
L’opportunité aussi de rencontrer des gens ayant l’esprit
sur la pointe des pieds. Ainsi de
Caroline Michaud ou de Laurence Meyer, mais aussi d’un
personnage comme Daniel Bouzard, venu de Paris. Lui, son
truc, c’est la photo d’artisanat, à
la chambre, avec le voile comme
au début du siècle dernier. « Cet
appareil impressionne, sourit
l’artiste. Il instaure une certaine
solennité dans la séance photo,
on capte des ambiances différentes. » Sa série sur les banlieues pavillonnaires, en noir et
blanc, est magnifique. Des habitants devant leur maison, des
regards. La banalité sublimée.

1

ans.
Cette formation fait partie de la campagne de
prévention des chutes organisée et financée par
la CRAM. Elle était dirigée par Carole Quil,
animatrice sportive.
Gageons que les Tamalous mettront toutes ces
connaissances à profit pour continuer à garder la
forme et le sourire encore très longtemps.

ALTVILLER
Théâtre en dialecte
La troupe de théâtre en dialecte local Schwätze Blott présence
cette année deux nouvelles pièces : S’End fan da Welt (la fin du
monde) et Da Paschtoa siecht en Maad (l’histoire d’un curé qui
cherche une nouvelle bonne).
Rires et quiproquos garantis.
La troupe sera au foyer d’Altviller les samedi 20 avril à 20 h et
dimanche 21 avril à 15 h. Café et gâteaux à l’entracte.

Écoles
Les inscriptions pour la rentrée
scolaire 2013-2014 sont ouvertes
en mairie du lundi au jeudi de 8 h
à 12 h et de 14 à 18 h (17 h le
vendredi). Elles concernent les
enfants entrant en 1re section de
maternelle et les nouveaux arrivants dans la commune.

FOLSCHVILLER
Don du sang
L’association des donneurs de
sang organise avec l’Établissement français du sang une collecte ce mercredi 17 avril de
14 h 30 à 19 h au centre MarcelMartin.

Eau potable
La campagne de vérification
des poteaux incendie débutera le
lundi 29 avril jusqu’au vendredi
3 mai. L’intervention sur le réseau
d’eau potable pourra occasionner
des désagréments (eau trouble et
rouge).

BIDING
Brûlage interdit
Le brûlage des pneumatiques, huiles, plastiques et
leurs dérivés ainsi que celui, à
l’air libre, des ordures ménagères dans lesquelles entrent
aussi les déchets verts issus
des jardins, est interdit. Un
arrêté municipal réglementant
ce brûlage est consultable en
mairie.

Creutzwald et environs

Lundi 15 Avril 2013

Pour connaître la pharmacie de
garde, composer le 3237.

Services de garde
Médecins : Creutzwald, Falck,
Hargarten-aux-Mines, Merten, Ham-sous-Varsberg,
Guerting, Boulay et Bouzonville pour tout problème
médical urgent s’adresser à la
régulation départementale au
tél. 0 820 332 020 de 20 h à
8 h. En cas d’extrême
urgence, appeler le 15.
Dentiste ; tél. 15.
Hôpitaux : Creutzwald : (tél.
03 87 29 46 00).

A

Boulay : (tél. 03 87 79 40 00).
Sapeurs-pompiers : tél. 18.

Ambulances
Permanence : (tél. 15).
Boulay : tél.03 87 57 33 33.
Bouzonville : tél.
03 87 78 32 70 (Ambulances
Mosellanes) ou
03 87 78 56 88 (Weber).

Gendarmerie
Creutzwald : rue de Longeville
(tél. 03 87 93 00 02).
Boulay : 2, rue Ste-Croix (tél.
03 87 79 11 11).
Bouzonville : 7, rue de la
Petite-Suisse (tél.
03 87 78 23 52).

UJOURD’HUI

Exposition
Creutzwald : de MM. Taillandier (graveur) et Laurent (sculpteur)
salle de la médiathèque.

Réunion
Falck : réunion de la communauté de communes de La Houve, à
19 h salle Rémy-Schaeffer.

AGENDA DE LA SEMAINE
MARDI 16
Exposition
Creutzwald : de MM. Taillandier (graveur) et Laurent (sculpteur) salle de la médiathèque.

Don de sang
Bouzonville : organisé par
l’amicale des donneurs de sang
de Bouzonville et environ, de
8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à
18 h 30, au complexe sportif.

MERCREDI 17
Exposition
Creutzwald : de MM. Taillandier (graveur) et Laurent (sculpteur) salle de la médiathèque.

JEUDI 18
Don de sang
Hargarten-aux-Mines : don
de sang de 15 h 30 à 18 h 45 salle
polyvalente.

Exposition
Creutzwald : de MM. Taillandier (graveur) et Laurent (sculpteur) salle de la médiathèque.

Débat
Piblange : organisé par
Familles rurales, à 20 h 30, salle
communale. Le thème : les petits
bonheurs en famille.

VENDREDI 19
Animation
Creutzwald : autour du Salon
du Livre organisé par le Café littéraire de la CCW à 20 h salle de la
médiathèque.

Assemblée générale
Guerting : du syndicat des
arboriculteurs de Guerting et
environs à 19 h 30 à la salle polyvalente.
Tromborn : de la chorale
Saint-François de la de la communauté de paroisses de SaintBruno de l’ancienne Chartreuse,
à 19 h dans la salle des fêtes.

l’association Familles rurales, à
partir de 19 h 30, à la salle des
fêtes.

DIMANCHE 21
Assemblée générale
Creutzwald : de l’Uniat des
sections de Creutzwald, Hamsous-Varsberg, Varsberg, Guerting, Merten et Bisten à 15 h au
foyer du centre.

Concert
Creutzwald : concert de gala
de printemps de l’Harmonie Baltus le Lorrain de 16 h à 17 h à la
salle Baltus.

Marche
Falck : 10e marche populaire
organisée par le Moto club la
Vadrouille en partenariat avec la
FFSP à partir de 7 h de la salle
Rémy Schaefer.
Piblange : organisée par
Familles rurales. Départ à 9 h 30,
devant la mairie.

Randonnée
Creutzwald : marche d’une
demi-journée à la forêt domaniale
de La Houve avec départ du Altschacht organisée par le RandoClub.
Rendez-vous à 14 h place du
Marché.

Bourse
Bouzonville : 12e bourse multicollections, organisée par les
collectionneurs du Val de Nied,
de 8 h à 18 h, complexe sportif.
Entrée 2 €.

Repas
Boucheporn : organisé par le
conseil de fabrique de la paroisse
Saint-Remi, au profit de l’église, à
12 h au foyer socioculturel.
Denting : organisé par le conseil de fabrique, à 12 h, salle des
fêtes.

Exposition
Momerstroff : le Club des
Amateurs de Terriers d’Ecosse
organise, à la salle des fêtes, une
exposition régionale d’élevage,
de 10 h à 17 h.

Exposition

Brocante

Creutzwald : de MM. Taillandier (graveur) et Laurent (sculpteur) salle de la médiathèque.

Gomelange : opération Je vide
mon grenier, organisée par le
conseil de fabrique, autour de la
salle polyvalente.

SAMEDI 20
Réunion
Bouzonville : assemblée
générale des anciens élèves de La
Providence, au Vieux-Moulin,
route de Sarrelouis à 18 h.
Velving : assemblée générale
du foyer rural à 19 h, salle des
fêtes.

Repas
Ébersviller : organisé par

STA

11

VU ET ENTENDU

CREUTZWALD

URGENCES
Pharmacie

1

ASBH : des activités pour
les vacances de printemps

Bourse
aux plantes

Le centre social ASBH (Association d’action sociale et sportive du Bassin houiller), du quartier Maroc, en partenariat
avec la municipalité et la Caf de la Moselle, organise un centre de loisirs pendant les prochaines vacances scolaires.

P

our les enfants âgés de 6 à
12 ans, du 22 avril au
3 mai, au centre social
quartier Maroc, neuf jours
d’animation, de détente et de
loisirs seront proposés. Autour
du thème « Obser vons la
nature », il sera mis en place
des jeux collectifs, des activités
sportives, travaux manuels,
ateliers d’expression corporelle,
chants, espaces de jeux, activités spéciales pour les plus de 10
ans et des sorties au domaine
de Lindre avec observation des
oiseaux et pisciculture lors de la
première semaine. Une sortie
au domaine des grottes de Han
en Belgique est prévue en
deuxième semaine avec visite
des grottes, du parc animalier.
La carte d’identité des enfants
ou livret de famille est à fournir
obligatoirement.
Pour les maternels de 3 à 5
ans, du 29 avril au 3 mai au sein
de l’école maternelle du Maroc,
quatre jours seront proposés
autour du même thème. Des
jeux collectifs, activités sportives, travaux manuels, ateliers
de motricité, chants, espaces
de jeux et une sortie à la ferme
pédagogique les collines bleues
de Denting sont au programme.
Inscription à la semaine, forfait
spécial pour inscription aux

deux semaines. Pour les inscriptions, se munir du numéro
d’allocataire Caf et du quotient
familial. L’équipe d’encadrement est qualifiée BAFA, CAP
petite enfance, agréments jeunesse et sports et services de
PMI. Tous renseignements et
inscriptions centre social ASBH
quartier Maroc, tel
0 3 8 7 8 2 2 5 8 9 ,
asbh.maroc@orange.fr

GUERTING. — La 2e édition
de la bourse aux plantes organisée par l’association Lartupa
aura lieu dimanche 28 avril, de
10 à 18 h au jardin des Guertingeois, près de l’ancien ranch.
Au programme : exposition sur
l’apiculture, présentation sur le
compostage, animaux de la
ferme, sculpture à la tronçonneuse, stands jardinage et produits du terroir, démonstrations de greffage, bourse
d’échange des végétaux et lancement de "La prairie guertingeoise". Entrée libre.

Pour les ados
Au centre social des Peupliers
du quartier Breckelberg, l’ASBH
donne rendez-vous aux adolescents de 12 à 17 ans durant les
vacances de printemps du
22 avril au 4 mai.
Durant la première semaine
est organisé un séjour sur le
thème de la citoyenneté dans
les Vosges, au centre social des
Jonquilles à Xonrupt-Longemer.
Tous les jours, de 9 h à 15 h,
atelier jeunes. Dans le cadre des
activités Macadam sport, il y
aura tennis le mercredi de 13 h
à 17 h et boxe le jeudi de 13 h à
17 h. Des animations en fin
d’après-midi et en soirée sont
également proposées. Lundi de
18 h à 21 h, sortie Méga Kiné ;
mardi de 14 h 30 à 18 h, tournoi de foot en salle à L’Hôpital ;
mercredi de 18 h à 21 h, sortie

L’ASBH propose des animations, des sorties pour enfants et adolescents durant les vacances
de printemps. Photo RL

Calypso plus repas ; jeudi de
17 h 30 à 20 h 30, soirée thématique avec projection d’un
film et pizza. Vendredi, sortie
soccer et repas de 18 h à 21 h.
La deuxième semaine, miniséjour découvertes culturelles
du jeudi au samedi. Lundi de

10 h à 18 h, tournoi de foot au
stade de la Houve ; mardi de
14 h à 19 h, plongée au stade
nautique de Creutzwald. De
10 h à 18 h, sortie pêche à Faulquemont ; jeudi de 10 h à 18 h,
sortie à la journée au centre
Pompidou et Saarland ther-

mes ; vendredi de 10 h à 18 h,
sortie promenade à Metz et
Kinépolis.
Renseignements
et inscriptions au centre
social Les peupliers,
tél. 03 87 82 19 17,
asbh.breck@orange.fr

CARNET

chez lormafer

Onze médailles pour le personnel
La direction de la société
Lormafer à Creutzwald a mis à
l’honneur onze de ses
employés. Elle leur a remis des
médailles du travail récompensant leur fidélité à l’entreprise.
Emmanuel Hanen, directeur
du site, s’est dit « ravi de
pouvoir honorer ceux qui ont
participé à la vie de l’entreprise » et a félicité « tous ceux
qui ont permis de construire le
Lormafer d’aujourd’hui. »

De l’argent
au grand or
La médaille d’honneur
d’argent (20 ans) a été attribuée à Angélo Gangarossa,
entré à Lormafer en 1991,
agent de production au secteur essieux ; Fabio Pau,
embauché en 1990, agent de
production au secteur
essieux ; Claude Weber, entré
en 1998, soudeur moteur au
secteur « Mouvements ».
La médaille de vermeil (30
ans) a été décernée à Dominique Hoffmann, entrée en
1981, employée administrative

au service facturation ; Joseph
Soltys, entré en 1990, technicien soudeur au secteur freins.
L’or (35 ans) a récompensé
Antoine Amptil, entré en
1983, technicien au secteur
mouvements ; Gabriel Krotozak, entré en 1977, soudeur
au secteur Hall A.
Enfin, la médaille grand or
(40 ans) a été remise à Jacques Cinquemani, entré en
1972, agent de maîtrise secteur magasin ; Maurice Fendler, entré en 1973, soudeur
secteur freins ; Charles Kosmac, entré en 1971, agent de
production secteur freins ; Slimane Tizit, entré en 1973,
soudeur secteur Hall B.

Le spécialiste
des wagons
Implantée dans la zone du
siège 1 depuis 47 ans, Lormafer est le plus gros atelier privé
de maintenance ferroviaire en
France (entretien et réparation
de wagons) et parmi les plus
titrés en Europe. La société
maîtrise huit agréments de
maintenance lui permettant

VARSBERG

Atelier créatif
à la Maison pour tous

Les récipiendaires réunis après la remise des médailles.

d’intervenir sur la quasi-totalité des wagons circulant en
Europe. Elle traite tous types
de wagons : trémies, citernes,
porte-autos, porte-container
(comme le train-castor en
charge des déchets nucléai-

res). 30 % de son activité se
concentre dans le secteur
essieux.
Elle a investi dans une station de dégazage qui permet
d’assurer l’étanchéité, la
vidange et le dégazage des

Photo RL

citernes.
L’entreprise fait partie du
groupe Novafer implanté dans
le Nord de la France. Elle
compte près de 150 salariés
qui traitent près de 4 000
wagons chaque année.

FALCK
Réunion
communautaire
Ce lundi 15 avril, la communauté de communes de La
Houve se réunira à 19 h à la
salle Rémy-Schaefer.

Savoir-faire
et gourmandise
Pour la sortie de l’amicale du
personnel communal qui aura
lieu le 1er mai, il reste encore
quelques places. S’il est prévu
d’arriver sur le site vers 10 h,
l’heure du départ (ainsi que le
lieu) n’est pas encore définie et
les personnes inscrites seront
contactées personnellement.
Au programme du voyage :
"La principauté de Salm" capitale Senones, visite guidée des
ruchers de la principauté,
dégustation de petits crus à
l’office de tourisme, déjeuner
au restaurant, paysages vosgiens. Mais encore : le Ban-deSapt, visite guidée d’une ferme,
découverte d’un élevage de
chèvres alpines et la transformation du lait en fromage, Maison de la mirabelle à Rozérieulles avec dégustation de tarte et
sirop.
Le retour des voyageurs est
prévu à 19 h.
Le tarif est de 43 € pour les
enfants et 53 € pour les adultes
de l’amicale. Les non-membres
s’acquitteront de 5 € supplémentaires. Le prix comprend le
voyage, les visites, repas, boissons, dégustations.
Renseignements et inscriptions en mairie.

RLSERVICES
Agences RL

BERVILLER

L’Arc-en-Ciel
prépare le 1er mai

Patrimoine
Dalstein : visite du Michelsberg de 14 h 30 à 18 h sans rendez-vous tous les dimanches
d’avril à septembre. La visite dure
deux heures.
Tarifs : 4 € par adulte et 2 € par
enfant de 8 à 14 ans.
Renseignements au
03 82 34 66 67 ou
06 23 16 07 45 ou sur internet :
http://perso.orange.fr/michelsberg

Saint-Avold : 29, rue Hirschauer, tél.
03 87 29 68 78, fax
03 87 29 68 79, adresse
mail : LRLSAINTAVOLD@republicain-lorrain.fr
Bouzonville : RL Voyages,
rédaction et publicité, 66,
rue de la République, tél.
03 87 78 56 10 ou
06 11 76 74 70 ; fax
03 87 78 56 11. Guichets
ouverts de 9 h à 12 h et de
13 h à 17 h. E-mail : LRLRDBOU@republicain-lorrain.fr Portage à domicile : Iris Reiter, tél.
03 87 93 14 59.

Correspondants RL

L’après-midi «atelier créatif» propose aux participants de faire
connaître au public leur savoir-faire. Photo RL

L’association des Aiguilles d’or de Varsberg organise une
après-midi «atelier créatif» le dimanche 28 avril de 14 h 30 à
18 h 30 à la Maison pour tous de Varsberg.
Le but de cette manifestation est de faire connaître au public
les associations présentes, de valoriser le savoir-faire manuel
comme la couture, le tricot, le crochet, le patchwork, la peinture
et le dessin, la poterie, etc.
Les clubs présents pourront exposer leurs ouvrages, proposer
des démonstrations et vendre leurs créations.
Les places sont gratuites mais limitées.
S’inscrire chez Liliane Schlosser au tél. 03 87 82 10 20 ou
06 76 01 35 78 avant le 20 avril.

1er mai 2012 : les
amateurs de marche
se pressent devant la
table des inscriptions.
Photo archives RL

En espérant que le froid de ces dernières
semaines va très vite se dissiper, le comité de
l’association Arc-en-Ciel prépare activement sa
marche du 1er mai.
Les participants à l’édition 2013 apprécieront
les nouveautés mises en place pour l’occasion.
Le lieu de départ et d’arrivée de la marche sera
maintenu comme l’an passé devant le foyer et
sur la place de la mairie où les marcheurs
pourront se restaurer et se désaltérer.
La cour de l’école sera réservée au stationnement des voitures.

Même parcours
même prix
Le « chemin de la frontière » de 7 km,
praticable par tous les temps, est un parcours
idéal pour la marche en famille. Le deuxième

parcours de 11 km, très apprécié par les
participants en 2012, a été choisi pour ses
agréables et bucoliques sentiers forestiers.
Tous deux seront reconduits cette année. Les
départs se feront entre 13 h et 15 h.
Il n’y aura pas d’augmentation des prix non
plus : 4 € pour les adultes et 3 € pour les
enfants de moins de 12 ans. L’inscription
donnera droit à une boisson et un casse-croûte
à l’issue de la randonnée.
Une exposition de voitures anciennes remplacera le vide-greniers. Les personnes intéressées pour présenter leurs « oldtimer » peuvent
se renseigner au 06 88 48 36 61 (Jean-Marc
Fuchs).
Il sera possible de déjeuner à midi avec
schwenk et salade de pommes de terre et
carottes pour 8 € ou curry-frites pour 4 €.

Creutzwald : Marcel Tarte
tél. 03 87 93 15 29 ;
Philippe Clémence tél.
06 74 80 43 83 ; Pierre
Reinert tél.
06 14 85 49 73. Berviller :
Eugène Hœn tél.
03 87 57 03 25. Falck,
Dalem et Merten :
Juliane Kraemer tél.
03 87 93 15 15.
Ham-sous-Varsberg et
Guerting : Pierre Sarzyniec tél. 0614 31 43 97.
Hargarten-aux-Mines :
Jacques Scheffler tél.
03 87 93 18 31. Varsberg
et Bisten-en-Lorraine :
Brigitte Stein tél.
03 87 90 23 34. Rémering : Jean-Marc Mohr tél.
03 87 52 49 10.
Boulay : M. Jean-Luc Marchal, 27, rue des Huilliers,
tél. 03 87 57 33 08 ;
E-mail : Jlmarchal4@wanadoo.fr. En cas d’absence
s’adresser à l’agence de
Bouzonville tél.
03 87 78 56 10.

De Boulay à Bouzonville

Lundi 15 Avril 2013

CARNET BLANC

CULTURE

1

concert de l’amitié franco-allemande à bouzonville

Nathalie et Jonathan

Photo RL

12

CULTE
Nouvelles
religieuses
Aujourd’hui, à 18 h, messe
en la chapelle de l’annexe
Heckling.
Mercredi 16 avril à 17 h 30,
messe en la chapelle de la
résidence de retraite SainteCroix de Bouzonville.
Aujourd’hui, réunion du
comité de l’association
Autour de l’abbatiale à 20 h
en l’Espace Sainte-Croix, cour
de l’abbaye.
Demain mardi à 17 h 15,
catéchisme pour les premiers
communiants avec visite de
l’abbatiale Sainte-Croix.
Mercredi 17 avril, à 10 h en
l’église, fête du pardon pour
les enfants de la première
communion.

DALSTEIN.
— Samedi,
Jean-Marc
Hartenstein,
2e adjoint, a uni
par les liens du
mariage
Nathalie
Baumgarth,
fleuriste de
Dalstein et
Jonathan Platat,
responsable
logistique de
Saint-François.
Félicitations et
beaucoup de
bonheur au
jeune couple qui
a élu domicile à
Saint-François.

FREISTROFF

À la fin du concert, les musiciens de Siersburg se sont joints à ceux de l’Orchestre
d’harmonie de Bouzonville pour interpréter Prima la musica. Un beau moment
de musique pour clore cette soirée.

600 participants
à la marche USEP

Le chant choral était aussi mis à l’honneur, avec l’ensemble vocal
Crescendo de Bouzonville et le chœur d’hommes du Männergesangverein
de Siersburg, dirigé par la seule femme du groupe : Victoria Jenal.

Lorsque la musique
ne connaît pas de frontières

Malgré l’effort, la gaieté était de mise parmi les enfants.
Photo RL

La semaine dernière, au matin, le village résonne des cris et des
rires des enfants venus des écoles de Bouzonville, Colmen,
Waldweistroff, Heining, Anzeling, Neunkirchen et Vaudreching
rejoindre leurs camarades de Freistroff pour la traditionnelle
marche USEP.
Plus de six cents élèves ont participé à ce grand rassemblement sportif, préparé comme chaque année avec soin et brio par
Didier Schiltz, directeur de l’école de Freistroff, et son équipe.
Sous un ciel gris et une bise glaciale, les enfants et leurs
enseignants, accompagnés par de nombreux et courageux
parents d’élèves, se sont élancés par petit groupe du terrain de
foot de Freistroff pour rejoindre le stade d’Anzeling via l’habituelle halte à l’école d’Edling.
Tout le long du parcours, les enfants étaient invités à répondre
à quantité de questions et à participer à quelques jeux de piste.
L’après-midi, tous ont regagné leurs communes respectives,
harassés, fatigués mais heureux et surtout fiers d’avoir participé
à cette marche au cours de laquelle les plus grands ont tout de
même avalé environ 12 kilomètres.

C’est en fanfare qu’a démarré
samedi soir le concert de l’amitié organisé par la Ville de
Bouzonville et l’interassociation, au gymnase. Et cette
année ce concert de l’amitié,
plus communément appelé de
printemps, revêtait un caractère
particulier car placé sous le
sceau du 50e anniversaire du
Traité de l’Élysée signé entre le
Général-de-Gaulle et le chancelier Adenauer.

Gilbert Philipp, maire de
Bouzonville, a rappelé que « le
jumelage entre Bouzonville et
Rehlingen-Siersburg qui a
démarré en 1979 était plus que
jamais d’actualité ». Martin
Sylvanus, son homologue sarrois, a remarqué que « ce partenariat et cette amitié se renforçaient encore davantage grâce
à ces manifestations culturelles
et sportives. »
Après cet échange d’amabi-

lité et de bons mots entre les
deux édiles, le concert musical
et de chant choral pouvait vérit ablement démar rer avec
Antoine Morabito et Blandine
Noël en monsieur et madame
Loyal, la seconde présentant
dans la langue de Goethe les
interventions des différents
groupes.
La fanfare d’Oberesch a pris le
relais, après quoi l’orchestre
Musikfreunde de Siersburg a

Photo RL

Le public a été ravi des quatre soirées de spectacle qui se
sont déroulées dans de très bonnes conditions. Chacun a su
avec beaucoup de talent occuper la scène, aussi bien pour
les sketches, les buttenräde, les danses et autres prestations très appréciées. Les spectateurs sont repartis conquis
après avoir fait le plein de rires et en se disant à l’année
prochaine pour de nouvelles soirées de divertissement.

La société de pêche Le brochet
tient à rappeler que, dès à présent, les pêcheurs peuvent retirer leur carte de pêche au café
Fabiani (fermé le lundi) au prix
de 73 € pour une personne
majeure, 22 € pour un mineur,
11 € pour la carte découverte
ou journalière et 30 € pour la
carte vacances ou la carte
femme.

OBERVISSE
Répartition
de chasse
Aux fins de mise à jour de
l’état de répartition, les propriétaires fonciers sont priés de
signaler en mairie, avant le
mardi 30 avril, les transactions
immobilières intervenues en
2012-2013 portant sur des terrains concernés par l’argent de
chasse, en produisant les justificatifs nécessaires.
Après cette date, plus
aucune réclamation ou modification ne pourra être prise en
compte pour le rôle de répartition de chasse 2013.

Les deux maires des communes jumelées, Martin Sylvanus, et
Gilbert Philipp, ont ouvert ce concert de l’amitié franco-allemande. Le premier s’est d’ailleurs vu offrir un présent par le
second, tout comme chacun des chefs d’orchestre et de chœur
des différents groupes qui se sont produits. Chacun est reparti
avec un bouquet de fleurs et des cailloux de Bouzonville.

Le public bouzonvillois et sarrois a apprécié ce beau concert placé sous le signe
de l’amitié franco-allemande. Photos RL

fait entendre toutes ses qualités
musicales. Le groupe vocal
Crescendo a clos la première
partie.
Ce fut ensuite la classe
d’orchestre du conservatoire de
Bouzonville qui a ouvert la
seconde partie. Le chœur
d’hommes Männergesangverein de Siersburg a donné de la

voix. Enfin, l’orchestre d’harmonie de Bouzonville a clos
cette soirée franco-allemande.
Les deux orchestres de Siersburg et de Bouzonville se sont
réunis pour interpréter Prima le
musica, sous la direction de
Charley Schearer, le chef
d’orchestre de l’harmonie de
Siersburg.

Le Foyer culturel fait savoir
aux marcheurs que la randonnée IVV du 28 avril est annulée.

FILSTROFF
Cercle
généalogique
Le cercle généalogique du
pays de la Nied teindra sa
prochaine permanence le mercredi 17 avril de 14 h à 17 h
au foyer culturel de Filstroff.
Contact : www.geneanied.fr

BOULAY-MOSELLE

Les impôts locaux n’augmentent
pas cette année
Le conseil municipal de Boulay s’est réuni jeudi soir en mairie avec pour tâche essentielle le vote du budget
2013 et l’annonce d’une situation financière stabilisée.

N
Soirées Kappensitzung
HEINING-LÈS-BOUZONVILLE

Cartes de pêche

Marche
annulée

Nouveaux rythmes
scolaires en 2014
bâti 7,68 % et foncier non bâti
37,11 %
• Proposition de reporter la
modification des rythmes scolaires à la rentrée 2014, la décision finale revenant au SIVOS
des Saules de la Nied.
• Délégation au maire pour la
passation de marché au titre de
l’article L 2122-22 4e alinéa du
code général des collectivités
territoriales.
• Décision de faire procéder à
la vérification des poteaux
d’incendie par la société DIC.
• Information est donnée
concernant la prochaine distribution des sacs multiflux par le
Sydeme, qui se déroulera le
5 juin. Les habitants seront
informés ultérieurement.

GOMELANGE

TÉTERCHEN

BANNAY

Lors de la dernière réunion
du conseil municipal, les élus
ont pris les décisions suivantes :
• Approbation du compte
administratif 2012, lequel fait
apparaître un excédent de
fonctionnement de 35 747,89 €
et un excédent d’investissement de 3 312,54 €. Le compte
de gestion, arrêté par le trésorier municipal, est identique au
compte administratif.
• Adoption du budget 2013
avec des dépenses de fonctionnement et d’investissement,
respectivement de 90 410 € et
3 776 €.
• Fixation des taux des taxes
pour 2013, comme suit : taxe
d’habitation 7,70 %, foncier

STA

ous sommes sortis de la
zone d’alerte, où nous
étions depuis douze ans,
et j’ai le plaisir de vous annoncer, pour la première fois, un
budget qui dégage des ressources, sans augmenter la pression
fiscale, comme promis. Nos
efforts ont payé mais il faut
rester vigilants pour pérenniser
cette situation », a déclaré
d’entrée André Boucher, maire,
avant de passer la parole à
Benoît Crusem, adjoint en
charge des finances.
Celui-ci a d’abord rappelé que
le compte administratif 2012,
voté le 12 mars dernier, présente un déficit cumulé, en
intégrant les restes à réaliser, de
393 374 € en section d’investissement, et un excédent en fonctionnement de 484 014 €. Cet
excédent est affecté en totalité
en section d’investissement.
La participation financière
des communes limitrophes
dont les enfants fréquentent les
écoles de Boulay est fixée à
361,28 € par élève (343,13 € en
2012) pour l’école LéonKrause, et à 884,73 € par enfant
et 8,19 € par habitant (803,70 €
et 7,85 € pour 2012) pour
l’école maternelle Les lutins, des
chiffres en augmentation par
rapport à l’année précédente.

Les travaux
de la rue du
Général-deGaulle à
cheval
financièrement sur 2012
et 2013,
impactent
considérablement le
budget
communal
aussi bien en
recettes qu’en
dépenses.
Photo RL

Un budget voté
à l’unanimité
Le budget 2013 s’établit en
équilibre à 3 420 969 € en
dépenses et recettes de fonctionnement, avec essentiellement des mises à jour pour
chaque article. On note une
prévision de 232 500 € pour les
intérêts des emprunts, une prévision à la hausse pour couvrir
le maximum autorisé des augmentations de taux possibles
des emprunts dits « toxiques »
avec une marge suffisante.

En recettes de fonctionnement, on ne touche pas aux
taux des trois contributions
directes « comme annoncé déjà
lors des budgets précédents, dès
que cela est financièrement possible », a rappelé le maire.
Du côté des dotations, toutes
ne sont pas encore connues et
estimées donc à leur niveau
2012, avec, il faut le souhaiter,
de bonnes surprises en cours
d’année. L’une d’entre elles,
toute récente, a été annoncée
au conseil : « 80 000 € de plus
qu’attendu sur la dotation de

solidarité rurale. »
Côté investissement, les chiffres seront modestes cette
année : 1 816 594 € en dépenses et recettes. En dépenses,
750 147 € de restes à réaliser –
dont 717 352 € pour la réhabilitation de la rue du Général-deGaulle et 1 066 447 € de crédits
nouveaux, avec les réhabilitations dans les écoles (portes et
fenêtres, sols, informatique),
les rénovations de voiries dans
de nombreuses rues et un
volant laissé disponible de
36 366 € pour travaux divers, la

réfection du pont rue AlexisWeber pour 45 149 €, et surtout le déficit d’investissement
reporté de 275 339 € et le remboursement du capital des
emprunts pour 217 475 €.
On note aussi, pour un peu
plus de 10 000 €, les études
pour la réalisation future d’un
stade en synthétique, « qui servira à la fois au CAB, aux écoles
et au collège », a précisé le
maire.
En recettes, les restes à réaliser s’élèvent à 632 111 €, dont
d’importantes subventions
(496 672 € pour la rue du Général-de-Gaulle), et les recettes
nouvelles à 1 184 483 €, avec
l’affectation à hauteur de
484 014 €, le fonds de compensation de la T VA pour
121 861 €, la taxe d’aménagement – ex TLE- pour 82 116 €
« en baisse par rapport aux
années précédentes, les nouvelles constructions étant moins
nombreuses », une vente
d’immeuble pour 100 000 €, la
dotation aux amortissements
pour 111 662 €, et diverses subventions dont le solde
2012/2014 du Pacte 57 (conseil
général) de 128 094 € et près de
500 000 € pour la rue du Général-de-Gaulle.
À suivre.

Réglementation
de la circulation
En raison de l’exécution de travaux publics, et en particulier de
la création d’un chemin piétonnier, la circulation sera réglementée au moyen de feux tricolores à
compter d’aujourd’hui pendant
une durée de trois semaines à
partir du giratoire de la rue Rascas
en direction de Bouzonville (CD
19) jusqu’au complexe sportif et
culturel Isabelle-Wendling.

Clic de la Nied
Le CLIC de La Nied (Centre
local d’information et de coordination) tient une permanence,
assurée par les professionnels
du CLIC, le lundi de 14 h à 16 h
à la Maison du département, 6
rue Robert-Schuman à Boulay.
À noter que le CLIC, dispositif
mis en place par le conseil général, s’adresse à toutes les personnes retraitées qui rencontrent
des difficultés dans le maintien à
domicile, la recherche d’hébergement, l’accès aux droits, etc.
Grâce à un partenariat entre les
caisses d’assurance-maladie et
de retraite, la caisse de retraite
complémentaire Réunica, la
Fédération Seniors Moselle et le
conseil général, le CLIC met en
place de nombreuses actions
collectives sur son territoire géographique (les cantons de Boulay, Bouzonville, Pange et Vigy).

Médiation
familiale
Consultation individuelle, de
couple ou de famille, 1, impasse
de l’Abreuvoir à Boulay. Entretien sur rendez-vous en contactant le 06 86 61 12 52.

Courses

Lundi 15 Avril 2013

LUNDI 15 AVRIL QUINTÉ À MAISONS-LAFFITTE

DÉPART PRÉVU
À 13 h 50

e

Prix d'Alsace, réunion I, 2 course
Handicap divisé - première épreuve - Réf. : +16,5 - Course D - 4 ans et plus - 52.000 € 1.200 mètres - Ligne droite, poteau n° 2

nLE PRONO

Mon Choix sur sa lancée
Disputé sur la distance de 1.200
mètres, en ligne droite, et réservé
aux chevaux de 4 ans et au-dessus, le Prix d'Alsace sert de support aux paris à la carte de lundi
sur l'hippodrome de Maisons-Laf-

fitte. Modèle de constance, Mon
Choix, qui vient de se classer
deuxième d'une épreuve analogue
à Fontainebleau, ne devrait pas
s'arrêter en si bon chemin. Proche de sa course, Mister Ryan

est aussi un lauréat en puissance,
à l'instar de Totxo, chargé mais
doué, et de Fortune Hunter, de
retour sur sa piste de prédilection. Paraggi, assurément perfectible, Montalban, une valeur

sûre à ce niveau, Caraziyan, sur
la montante, et Libre Temps,
dont la dernière sortie comporte
des excuses, compléteront notre
sélection.

Les partants du quinté
Nº Cheval
1 TOTXO
2 MONTALBAN (Oeil.)
3 SPECTACLE DU MARS
4 MISTER RYAN
5 ASULAMAN (Oeil.)
6 CARAZIYAN
7 LIBRE TEMPS (Oeil.)
8 PARAGGI
9 FORTUNE HUNTER
10 MON CHOIX
11 BEST OF ORDER (Oeil.)
12 LE VALENTIN
13 ROBERT LE DIABLE
14 ULDIKO
15 KINGS CANYON (Oeil.)
16 CHEVELEY

Cde
7
11
4
13
10
14
9
2
12
3
6
15
1
8
5
16

Jockey
I. Mendizabal
T. Messina
T. Jarnet
O. Peslier
F. Blondel
C.-P. Lemaire
F. Veron
M. Guyon
F.-X. Bertras
G. Benoist
U. Rispoli
A. Hamelin
C. Soumillon
S. Pasquier
K. Ikezoe
M. Lerner

Poids
61
60,5
59
58,5
58
57,5
57
57
57
56,5
56
56
56
55,5
55,5
54,5

Age
M5
H6
H6
M4
H6
H7
M5
M4
F4
F4
M6
H7
M4
H5
M6
H5

Dern. performances
7p 2p (12) 6p 6p 1p 10p 2p 3p
4p 1p 0p 0p 1p 9p (12) 10p 1p
7p 3p 2p 7Distp (12) 2p 20p 5p 1p
3p 3p (12) 6p 4p 5p 1p 3p 2p
0p 10p (12) 0p 1p 0p 1p 6p 5p
5p 0p (12) 3p 5p 6p 2p 1p 10p
0p 3p 1p 2p 4p 1p (12) 4p 9p
6p (12) 4p 1p 2p 14p 10p 9p 0p
9p (12) 1p 2p 1p 3p 10p 0p
2p 4p (12) 1p 2p 1p 2p 9p 5p
(12) 8p 2p 0p 9p 6p 6p 1p 2p
1p 0p 8p 3p (12) 8p 1p 7p 5p
10p 7p (12) 4p 4p 6p 5p 2p 1p
0p 0p 7p 2p (12) 3p 2p 5p 2p
(12) 0p 0p 1p 7p 5p 3p 3p 0p
0p 0p (12) 0p 2p 4Distp 3p 0p 4p

Entraîneur
R. Avial-Lopez
D. De Waele
X. Nakkachdji
H.-A. Pantall
S. Cérulis
M. Boutin
H.-A. Pantall
Mme P. Brandt
F. Rohaut
Y. Barberot
E.-J. O'Neill
Mlle C. Nicot
D. Prod'homme
Mme C. Barande-Barbe
S. Kobayashi
C.&Y. Lerner

Propriétaire
R. Avial-Lopez
H. De Waele
Ec. La Boétie
H. Rapp
M. Wollanders
J.-P. Vanden Heede
G. Heald
Pandora Stud Llc
Ec. Skymarc Farm
G. Augustin-Normand
C.-G. Harrison
Mlle C. Nicot
B. Lynam
Mme C. Barande-Barbe
M. Hirukawa
G. Tocze

Vainqueur d'un quinté similaire à
Maisons­Laffitte, début octobre,
il avait été alors remonté de neuf
livres. Deuxième depuis pour sa
rentrée, il mérite crédit.

2lMontalban
Vainqueur à réclamer sur le sable
deauvillais, en 2012, puis d'un
quinté en mars, a fini ensuite qua­
trième d'une épreuve analogue.
Sa chance est régulière.

3lSpectacle du Mars
Il a signé deux succès à ce niveau
depuis le début de sa carrière,
dont un en 2010 sur ce tracé. Il
alterne le bon et le moins bon en
2013 mais peut surprendre.

4lMister Ryan
Il a d'emblée gagné à ce niveau
l'été dernier. Pénalisé de sept
livres, a confirmé qu'il était tou­
jours compétitif, comme l'atteste
sa récente troisième place.

5lAsulaman
Lauréat d'un réclamer en 2011,
puis d'un petit handicap en 2012,
a gagné ensuite un quinté sur ce
tracé, en mai. Longtemps absent,
il a déçu depuis cette année.

6lCaraziyan
Il a bien réussi à ce niveau en

C. Prob.
15/1
17/1
13/1
7/1
32/1
13/1
19/1
7/1
17/1
6/1
32/1
24/1
9/1
27/1
39/1
19/1

C. Jour


1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

nLA PRESSE

A CHACUN SA NOTE
1lTotxo

Gains
174.160
157.705
239.670
75.380
76.860
150.705
85.320
62.420
27.700
50.530
110.950
167.210
84.100
149.260
114.190
91.080

1 2 3 4 5 6 7 8

2012, s'imposant à Deauville,
puis se plaçant deux fois sur ce
tracé. Après une rentrée, il vient
de courir en nets progrès.

7lLibre Temps
Il compte déjà deux succès dans
le Sud­Est cette année, ayant
aussi obtenu deux accessits,
dont un dans un quinté à Deau­
ville, en mars. Il n'est pas à négli­
ger.

8lParaggi
Il a réalisé une belle arrièr­saison
sur le sable fibré, mais a échoué
dans son premier quinté à Long­
champ, en octobre. Vient de faire
une rentrée prometteuse.

9lFortune Hunter
Elle n'a que sept sorties à son
actif, dont un succès sur ce tracé
dans un handicap, fin octobre.
Elle reste sur une modeste ren­
trée sur le sable. A reprendre.

10lMon Choix
Elle est fort régulière depuis
l'automne, ayant notamment
remporté deux petits handicaps
sur la PSF normande. Elle vient
aussi d'échouer de peu à Fontai­
nebleau.

11lBest of Order
Vainqueur d'un quinté à Chantilly,
en 2011, a doublé la mise à ce

niveau sur ce même tracé. Péna­
lisé, a soufflé le chaud et le frois
depuis. Rentre d'octobre.

12lLe Valentin
Il n'a plus la valeur d'antan, cer­
tes, mais garde de beaux restes
comme l'atteste sa récente vic­
toire sur la ligne droite de Mou­
lins. On peut donc s'en méfier.

13lRobert le Diable
Il a des titres à son actif depuis
ses 2 ans. Maintenant, après une
absence depuis août 2012, il n'a
pu se montrer vraiment menaçant
en deux sorties. Méfiance.

14lUldiko
Il a réalisé ses meilleures valeurs
sur le mile et ce notamment
jusqu'à janvier 2013. Il a déçu
depuis à trois reprises à Cagnes.
Ce n'est pas une priorité.

15lKings Canyon
Performant à ce niveau depuis la
fin de ses 3 ans, a gagné en
septembre dernier sur ce tracé.
Remonté de cinq livres, il a
échoué depuis. Rentre de
novembre.

16lCheveley
Il détient de belles références à
ce niveau depuis ses 3 ans,
notamment sur ce type de tracés
de vitesse. Il reste toutefois sur
trois contre­performances.

10 4 1 9 8 2 6 7
Agence TIP
8 10 3 13 1 2 9 4
Bilto
10 13 6 9 4 16 1 8
Stato Turf
3270 Conf. Courses 4 9 6 13 2 10 3 7
10 8 13 3 6 4 1 2
3262 Conf.Pros
8 10 4 9 12 6 1 16
Ouest-France
10 1 4 2 8 9 3 12
Le Parisien
Tiercé-Magazine.com 10 1 8 2 6 13 7 4
10 4 1 9 6 7 8 2
Progrès de Lyon
6 9 11 1 3 2 4 10
Europe 1
10 4 1 7 6 2 12 8
RTL
10 8 1 6 4 9 13 3
La Gazette
Récapitulatif de la presse
1 TOTXO ........................................ 11
2 MONTALBAN ............................... 9
3 SPECTACLE DU MARS................6
4 MISTER RYAN.............................12
5 ASULAMAN...................................0
6 CARAZIYAN................................10
7 LIBRE TEMPS.................................5
8 PARAGGI ..................................... 10
9 FORTUNE HUNTER.....................9
10 MON CHOIX ............................... 12
11 BEST OF ORDER...........................1
12 LE VALENTIN................................3
13 ROBERT LE DIABLE.....................6
14 ULDIKO..........................................0
15 KINGS CANYON .......................... 0
16 CHEVELEY.....................................2

10 MON CHOIX
4 MISTER RYAN
1 TOTXO
9 FORTUNE HUNTER
8 PARAGGI
2 MONTALBAN
6 CARAZIYAN
7 LIBRE TEMPS

nMATHEUX
4 MISTER RYAN
10 MON CHOIX
8 PARAGGI
6 CARAZIYAN
1 TOTXO
3 SPECTACLE DU MARS
2 MONTALBAN
7 LIBRE TEMPS

nG. VIDAL
8 PARAGGI
6 CARAZIYAN
10 MON CHOIX
1 TOTXO
4 MISTER RYAN
13 ROBERT LE DIABLE
3 SPECTACLE DU MARS
12 LE VALENTIN

nSINGLETON
10 MON CHOIX

nL'AMATEUR
6 CARAZIYAN
10 MON CHOIX
2 MONTALBAN
4 MISTER RYAN
1 TOTXO
7 LIBRE TEMPS
3 SPECTACLE DU MARS
8 PARAGGI

nDERNIÈRE
MINUTE

10 MON CHOIX
Les informations de cette rubrique
sont données à titre indicatif. Seuls
les documents publiés par le Pari
Mutuel Urbain ont valeur officielle.
Nous invitons les parieurs à s’y réfé­
rer. La responsabilité du journal ne
saurait, en aucun cas, être engagée.

Deuxième du quinté référence, elle
devrait jouer un premier rôle d'autant
plus qu'elle a hérité d'un bon numéro à
la corde.

TIERCÉ (pour 1 €)
13­12­11

Ordre.................................621,20
Désordre..............................91,30

QUARTÉ+ (pour 1,30 €)
13­12­11­14

Ordre.............................2.126,28
Désordre...........................100,88
Bonus..................................25,22

QUINTÉ+ (pour 2 €)
13­12­11­14­3

Ordre...........................16.656,00
Désordre...........................138,80
Numéro Plus : 1290
Bonus 4 ............................... 19,80
Bonus 4sur5...........................9,90
Bonus 3..................................6,60

1. PRIX JUIGNÉ
1 2 Spiritjim (C. Soumillon)
2 1 Purple American (A. Crastus)
3 6 Aligato (O. Peslier)
6 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 2,20 € ­ Pl.
(2): 1,50 € ­ (1): 2,90 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2­1): 11,10 €.
Trio Ordre : (2­1­6) (pour 1 €): 27,20 €.
2. PRIX DE LA DÉFENSE
1 7 Golbahar (Mlle A. Foulon)
2 6 Agence Belge (C. Soumillon)
3 2 Perrecalla (Ronan Thomas)
8 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 4,00 € ­ Pl.
(7): 1,90 € ­ (6): 1,90 € ­ (2): 2,10 €.
Trio : (7­6­2) (pour 1 €): 30,00 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7­6): 9,80 € ­ Pl.
(7­6): 4,10 € ­ (7­2): 8,10 € ­ (6­2): 5,90 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7­6): 22,30 €.
Trio Ordre : (7­6­2) (pour 1 €): 136,80 €.
3. PRIX DE CHAILLOT
1 1 Venteuse (C. Soumillon)
2 8 Planète Bleue (C.­P. Lemaire)
3 2 Lady Elliot (M. Guyon)
4 7 Pacific Rim (U. Rispoli)
10 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 4,30 € ­ Pl.
(1): 1,70 € ­ (8): 1,70 € ­ (2): 1,50 €.
Trio : (1­8­2) (pour 1 €): 9,20 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (1­8): 13,90 € ­
Pl. (1­8): 4,70 € ­ (1­2): 2,80 € ­ (8­2):
3,50 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1­8): 31,10 €.
Trio Ordre : (1­8­2) (pour 1 €): 87,60 €.
2sur4 : (1­8­2­7) (pour 3 €): 4,50 €.
Mini Multi : (1­8­2­7) (pour 3 €). En 4:
42,00 €, en 5: 8,40 €, en 6: 3,15 €.
4. PRIX EUROPE 1
1 13 Poème du Berlais (S. Pasquier)
2 12 A Cœur Ouvert (F. Veron)
3 11 Twist And Run (A. Hamelin)

8. PRIX D'ENGHIEN
1 5 Shining Sun (M. Guyon)
2 8 Aden Gulf (T. Jarnet)
3 9 Aggregate (Flavien Prat)
4 6 Pentathlon (J. Guillochon)
11 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 5,40 € ­ Pl.
(5): 2,00 € ­ (8): 2,50 € ­ (9): 4,40 €.
Trio : (5­8­9) (pour 1 €): 68,40 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5­8): 12,60 € ­
Pl. (5­8): 4,90 € ­ (5­9): 13,40 € ­ (8­9):
13,70 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­8): 33,60 €.
Trio Ordre : (5­8­9) (pour 1 €): 266,70 €.
2sur4 : (5­8­9­6) (pour 3 €): 17,10 €.
Mini Multi : (5­8­9­6) (pour 3 €). En 4:
558,00 €, en 5: 111,60 €, en 6: 37,20 €.

5. PRIX DE LA GROTTE
1 4 Kenhope (T. Jarnet)
2 2 Tasaday (M. Guyon)
3 1 Topaze Blanche (O. Peslier)
5 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 10,20 € ­ Pl.
(4): 2,40 € ­ (2): 1,30 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4­2): 25,00 €.
Trio Ordre : (4­2­1) (pour 1 €): 34,20 €.

À LYON­LA SOIE ­ Samedi

6. PRIX DE FONTAINEBLEAU
1 5 Gengis (S. Pasquier)
2 6 Morandi (C. Soumillon)
3 2 Us Law (T. Jarnet)
7 partants. Non partant : Pearl Flute (4).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 12,30 € ­ Pl.
(5): 3,10 € ­ (6): 1,20 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­6): 27,50 €.
Trio Ordre : (5­6­2) (pour 1 €): 108,00 €.
7. PRIX DE LEVALLOIS
1 3 Seyfeddine (M. Guyon)
2 6 Polyrose (A. Crastus)
3 4 Hervé (F. Spanu)
4 1 Labros (O. Peslier)
10 partants. Non partant : Primadonna Girl
(10).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 7,10 € ­ Pl.
(3): 2,80 € ­ (6): 6,70 € ­ (4): 3,50 €.
Trio : (3­6­4) (pour 1 €): 197,00 €.
Rapports spéciaux (10 non partant):
Gag.(3­6): 66,70 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3­6): 66,70 € ­
Pl. (3­6): 16,60 € ­ (3­4): 11,90 € ­ (6­4):
25,20 €. Rapports spéciaux (10 non
partant): Gag. (3): 7,10 € ­ Pl. (3): 2,80 € ­
(6): 6,70 € ­ (4): 3,50 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3­6): 116,70 €.
Rapports spéciaux (10 non partant): 7,10 €.
Trio Ordre : (3­6­4) (pour 1 €): 1.521,80 €.
Rapports spéciaux (10 non partant):
Gag.(3­6): 116,70 €.
2sur4 : (3­6­4­1) (pour 3 €): 18,90 €.
Rapport spécial (10 non partant): 4,80 €.
Mini Multi : (3­6­4­1) (pour 3 €). En 4:
531,00 €, en 5: 106,20 €, en 6: 35,40 €.

5. GRAND PRIX DU PRINTEMPS
1 2 Rusty de Vive (Y.­A. Briand)
2 1 Sire de la Creuse (J.­F. Senet)
3 4 Rodney des Charmes (G. Fournigault)
4 13 Rebel de Joux (F. Jamard)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 15,90 € ­ Pl.
(2): 5,80 € ­ (1): 3,00 € ­ (4): 4,60 €.
Trio : (2­1­4) (pour 1 €): 65,20 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2­1): 42,60 € ­
Pl. (2­1): 15,00 € ­ (2­4): 26,30 € ­ (1­4):
15,50 €.
Trio Ordre : (2­1­4) (pour 1 €): 435,30 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2­1): 84,10 €.
2sur4 : (2­1­4­13) (pour 3 €): 39,30 €.
Multi : (2­1­4­13) (pour 3 €). En 4:
1.953,00 €, en 5: 390,60 €, en 6: 130,20 €,
en 7: 55,80 €.

À AGEN ­ Dimanche
4. GRAND PRIX DURAN DYNAVENA
1 6 Ulixorio (R.­W. Denéchère)
2 3 Teva de Morchies (G. Verva)
3 18 Puy de Sancy (F. Lecanu)
4 9 Scarlet Kep (F. Corbineau)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 11,50 € ­ Pl.
(6): 4,30 € ­ (3): 1,50 € ­ (18): 5,60 €.
Trio : (6­3­18) (pour 1 €): 167,60 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­3): 18,80 € ­
Pl. (6­3): 9,30 € ­ (6­18): 54,70 € ­ (3­18): 16,30 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­3): 44,00 €.
Trio Ordre : (6­3­18) (pour 1 €): 520,50 €.
2sur4 : (6­3­18­9) (pour 3 €): 18,60 €.
Multi : (6­3­18­9) (pour 3 €). En 4:
1.102,50 €, en 5: 220,50 €, en 6: 73,50 €,
en 7: 31,50 €.
Classic Tiercé : (6­3­18) (pour 1 €) Ordre:
648,80 €. Désordre: 76,90 €.
Pick 5 : (6­3­18­9­16) (pour 1 €): 460,80 €.
333 mises gagnantes.

1. PRIX BADEN RACING
1 3 Harbour of Hope (A. Werle)
2 2 River Prince (J. Tastayre)
3 7 Helle Kuchen (Mlle D. Santiago)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 2,40 € ­ Pl.
(3): 1,20 € ­ (2): 1,60 € ­ (7): 3,60 €.
Trio : (3­2­7) (pour 1 €): 51,60 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3­2): 4,30 € ­ Pl.
(3­2): 2,30 € ­ (3­7): 9,20 € ­ (2­7): 15,20 €.
Trio Ordre : (3­2­7) (pour 1 €): 151,80 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3­2): 6,50 €.
2. PRIX DU PRINTEMPS
1 10 Ungador (C. Derhan)
2 4 Tic Tac de Marny (Y. Gérard)
3 11 Typhon d'Herchaux (D. Lefèvre)
4 3 Up To Me (J. Niskanen)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 11,80 € ­
Pl. (10): 3,30 € ­ (4): 4,20 € ­ (11): 1,80 €.
Trio : (10­4­11) (pour 1 €): 112,10 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10­4): 91,60 € ­
Pl. (10­4): 25,40 € ­ (10­11): 8,20 € ­ (4­11): 10,10 €.
Trio Ordre : (10­4­11) (pour 1 €): 889,60 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10­4):
158,30 €.
2sur4 : (10­4­11­3) (pour 3 €): 12,30 €.
Mini Multi : (10­4­11­3) (pour 3 €). En 4:
468,00 €, en 5: 93,60 €, en 6: 31,20 €.
3. PRIX DE LA SOUFFEL
1 6 Rain of Melody (T. Messina)
2 5 Cinq Cinq (N. Gauffenic)
3 12 Mistic Fire (C. Stéfan)
4 1 Eternal Flame (A. Achard)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 4,10 € ­ Pl.
(6): 1,60 € ­ (5): 2,10 € ­ (12): 6,00 €.
Trio : (6­5­12) (pour 1 €): 121,40 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­5): 7,70 € ­ Pl.
(6­5): 3,70 € ­ (6­12): 19,00 € ­ (5­12): 24,90 €.
Trio Ordre : (6­5­12) (pour 1 €): 266,70 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­5): 16,70 €.
2sur4 : (6­5­12­1) (pour 3 €): 12,30 €.
Multi : (6­5­12­1) (pour 3 €). En 4:
1.071,00 €, en 5: 214,20 €, en 6: 71,40 €, en
7: 30,60 €.
4. PRIX DE GOBERNADOR
1 2 Amour de Jiel (C. Croix)
2 9 Auguste Gaillard (D. Boudet)
3 6 Asterisme Novi (J. Rosenzweig)
4 7 Amateur du Manoir (O. Bouchez)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (2): 5,10 € ­ Pl.
(2): 4,00 € ­ (9): 2,90 € ­ (6): 6,20 €.
Trio : (2­9­6) (pour 1 €): 370,50 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (2­9): 43,80 € ­
Pl. (2­9): 14,30 € ­ (2­6): 35,90 € ­ (9­6): 29,70 €.
Trio Ordre : (2­9­6) (pour 1 €): 1.259,30 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (2­9): 75,10 €.
2sur4 : (2­9­6­7) (pour 3 €): 80,70 €.
Mini Multi : (2­9­6­7) (pour 3 €). En 4:
2.601,00 €, en 5: 520,20 €, en 6: 173,40 €.
5. PRIX DES VIOLETTES
1 14 Whip des Aigles (J. Claudic)
2 3 Lordsbury Pride (A. Coutier)
3 7 Estithmaar (W. Saraiva)

1

Prix Mémorandum

Course D ­ 2 ans ­ 29.000 € ­
1.000 m ­ LD, poteau n° 2 ­ 13h15
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MINI MULTI

1 Pengabelot (3)
2 Dix Neuf Six (7)
3 New Elite (1)
4 Ginger Lad (4)
5 Twombly (9)
6 Eba Chope (2)
7 Becquarine (6)
8 Artiste Célèbre (5)
9 Lady Jamila (10)
10 Fetan Joa (8)
Favoris : 10­8
Outsiders : 1­7­3

C. Soumillon 58
J. Victoire
56,5
M. Guyon
56,5
Mlle P. Prod'homme 55
J. Tastayre
54
J. Augé
56,5
A. Crastus
55
F. Veron
55
S. Moulin
52,5
I. Mendizabal 55

Prix Crudité

3

Femelles ­ Course F ­ 3 ans ­ Maiden
­ 25.000 € ­ 1.100 m ­ LD, poteau
n° 2 ­ 14h20
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MINI MULTI

1 White Waves (4)
2 Ysper (7)
3 Bigga Chope (11)
4 La Sage (5)
5 Indian Ryad (3)
6 Lykéa (2)
7 Mirror Image (1)
8 Abbreviator (6)
9 Ukranian Blue (9)
10 Olcemau Princesse (8)
11 Divisme (10)
Favoris : 1­6
Outsiders : 7­11­8

M. Guyon
Alxi Badel
S. Moulin
I. Mendizabal
M. Nobili
A. Crastus
T. Bachelot
C. Soumillon
Filip Minarik
T. Jarnet
O. Peslier

57
57
54,5
57
57
57
57
57
57
57
57

Prix Idle Boy

4

Mâles ­ Course F ­ 3 ans ­ Maiden ­
25.000 € ­ 1.100 m ­ LD, poteau n° 2
­ 14h50
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE

1 Serez (5)
2 Kukurun (2)
3 Midnight Dancer (4)
4 As de Bigorre (7)
5 Lewamy (3)
6 Medeleck (6)
7 Mehen (1)
8 Xénophanes (8)
Favoris : 1­2
Outsiders : 5­7­8

G. Benoist
Alxi Badel
M. Guyon
F.­X. Bertras
C. Soumillon
F. Lefebvre
F. Veron
Filip Minarik

58
58
58
58
58
58
58
58

Prix de Chanteloup

5

A réclamer ­ Course F ­ 2 ans ­
23.000 € ­ 1.000 m ­ LD, poteau n° 2
­ 15h20
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MINI MULTI
1 Saintamarin (5) (E1) A. Coutier

57,5

6. PRIX DE BELFORT
1 15 Uval Dairpet (Mlle C. Chassagne)
2 12 Vibus de Navary (A. Chavatte)
3 13 Ursin des Vaux (D. Piel)
4 8 Volador d'Irai (L. Menou)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (15): 8,80 € ­ Pl.
(15): 3,00 € ­ (12): 2,70 € ­ (13): 9,10 €.
Trio : (15­12­13) (pour 1 €): 266,70 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (15­12): 26,20 € ­
Pl. (15­12): 11,60 € ­ (15­13): 35,30 € ­ (12­
13): 29,80 €.
Trio Ordre : (15­12­13) (pour 1 €):
552,00 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (15­12):
63,60 €.
2sur4 : (15­12­13­8) (pour 3 €): 48,90 €.
Multi : (15­12­13­8) (pour 3 €). En 4:
5.544,00 €, en 5: 1.108,80 €, en 6:
369,60 €, en 7: 158,40 €.
7. PRIX DES ASPERGES
1 1 Queen's Guard (B. Lestrade)
2 4 Kilala (M. Regairaz)
3 2 Katgary (V. Cheminaud)
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 1,90 € ­ Pl.
(1): 1,30 € ­ (4): 1,60 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1­4): 6,90 €.
8. PRIX DE BRUMATH
1 4 Rose Eternel (M. Lamazou­Laresse)
2 1 Hops (M. Frayssinhes)
3 7 Lady Roulard (M.­M. Aridj)
8 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (4): 3,10 € ­ Pl.
(4): 1,40 € ­ (1): 1,80 € ­ (7): 2,00 €.
Trio : (4­1­7) (pour 1 €): 18,30 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (4­1): 6,60 € ­ Pl.
(4­1): 2,80 € ­ (4­7): 4,60 € ­ (1­7): 6,60 €.
Trio Ordre : (4­1­7) (pour 1 €): 48,80 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (4­1): 9,80 €.

57,5
57,5
52,5
56
54,5
56
52
52,5
54,5
54,5
54,5

Prix Les Alluets­le­Roi

6

A réclamer ­ Course F ­ 3 ans ­
23.000 € ­ 1.600 m ­ LD, poteau n° 2
­ 15h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MINI MULTI

1 Barri Gotic (11)
2 Amigo Tonio (4)
3 El Negrito (7)
4 Padlot (9)
5 Feed Me Rainbow (5)
6 Beautiful Sy (6)
7 Déodora (1)
8 Soliloque (10)
9 Emotionalblackmail (3)
10 Safrana (8)
11 Call Me Maybe (12)
12 Terra Siena (2)
Favoris : 6­1
Outsiders : 2­4­9­10

C.­P. Lemaire
O. Peslier
F.­X. Bertras
U. Rispoli
I. Mendizabal
C. Soumillon
J. Victoire
D. Ibouth
C. Passerat
M. Guyon
S. Pasquier
T. Piccone

1

Prix Geny Courses.com

Attelé ­ Course E ­ 21.000 € ­
2.150 m ­ Autostart ­ 12h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI

1 Almyra Tivoli (P)
D. Bonne
2150
2 Amoureux du Bleuet D. Béthouart 2150
3 Astre Nouveau (E1) V. Seguin
2150
4 As du Las Vegas (A­P) Mlle A. Fernandes 2150
5 Azurea du Tarterin A. Lamy
2150
6 Amazing
Mme C.­M. Delacour 2150
7 Ariane d'Espace
F. Anne
2150
8 A Vendredi Midi
Gérald Blandin 2150
9 Alto de Mai
(E1) S. Baude
2150
10 Ami du Pressoir
E. Szirmay
2150
11 Annabella
T. Le Beller
2150
12 Au Trot Sevigne
P. Deroyand
2150
13 Aiko de Suhardière L. Groussard 2150
14 Aline du Fossé
Mme V. Couillaud­Devulder 2150
15 Altesse Story
A. Dubois
2150
16 Amina
M. Mottier
2150
Favoris : 4­5­6
Outsiders : 1­2­9­10

1 Rex de Vandel
2 Taguaro de Viette
3 Tadzio d'Etoile
4 Rhéa du Douétil
5 September
6 Triton du Lilas
7 Toul Dairpet
8 Satko Vrie
9 Tadro de la Noémie
10 Sang de Kara (A­P)
11 Spirit du Cerisel
12 Soliman du Rib
13 Quibus Vrie (A­P)
14 Salvador Tejy
Favoris : 12­13­11
Outsiders : 7­5­10­9

15

57,5
57,5
57,5
57,5
57,5
56,5
56,5
52,5
53,5
54,5
54,5
54,5

18 Becquarey (1)
G. Benoist
19 Dragstair (7)
(E1) M. Guyon
20 Mister Segway (17) T. Piccone
Favoris : 1­4­6
Outsiders : 10­11­15­19

56
55,5
54

Prix de Franche­Comté

8

Handicap divisé ­ quatrième
épreuve ­ Course G ­ 4 ans et plus ­
16.000 € ­ 1.200 m ­ LD, poteau n° 2
­ 16h55
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI

1 Mythic Tango (18) Alxi Badel
2 Alduides (16) (E1) C. Soumillon
3 Vlatypas (12)
M. Androuin
4 Tag's Book (5)
T. Messina
5 Romain des Vignes (20) B. Raballand
6 Massicotier (3)
A. Hamelin
7 Big Blind (15)
S. Maillot
8 Thyan (4)
C. Hanotel
9 Choparlas (14)
G. Benoist
10 Marangu (11)
J. Cabre
11 Swans A Swimming (1) F. Lefebvre
12 Ushnika (8)
U. Rispoli
13 Alpina (10)
Ronan Thomas
14 Anco Marzio (2)
M. Lerner
15 Luna Negra (17)
J. Victoire
16 Intrepido (6)
(E1) Filip Minarik
17 Achaïah (7)
D. Breux
18 Delta Victoria (9)
F. Veron
19 Live Me Alone (19) A. Crastus
20 Salsavana (13)
S. Ruis
Favoris : 5­1­14
Outsiders : 9­8­6­15

60
58,5
58
57,5
56,5
55,5
55,5
55,5
55
54,5
54,5
54
53,5
53,5
53,5
53
52,5
52
52
51

Prix de Lorraine

Prix des Vosges

7

Handicap divisé ­ 3e épreuve ­
Course E ­ 4 ans et plus ­ 20.000 € ­
1.200 m ­ LD, poteau n° 2 ­ 16h25
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Activiste (13)
O. Peslier
2 Vizavi (6)
T. Bachelot
3 Agnès Champ (16) C.­P. Lemaire
4 Little Jones (15)
T. Jarnet
5 Contender (8) (E1) M. Lerner
6 Calbuco (14)
Ronan Thomas
7 Méniska (9)
A. Crastus
8 Panirad (19)
M. Nobili
9 Okébibi (2)
A. Hamelin
10 Prorisks (3)
S. Moulin
11 Gag (20)
S. Pasquier
12 Cat Spirit (4)
N. Gauffenic
13 Akton City (18)
B. Raballand
14 Dream Land (10)
Alxi Badel
15 Sèvres Ship (11)
C. Soumillon
16 Elpais (5)
U. Rispoli
17 Cruel Summer (12) I. Mendizabal

60
60
59
59
59
58,5
58
58
58
56,5
57,5
55
57,5
57
57
57
56

9

Handicap divisé ­ 2e épreuve ­
Course D ­ 4 ans et plus ­ 26.000 € ­
1.200 m ­ LD, poteau n° 2 ­ 17h30
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI ­ PICK 5

1 Murcielago (6)
Filip Minarik
2 Moscow Eight (15) T. Thulliez
3 Bad Mistone (5)
F. Lefebvre
4 Homajaefef (12)
T. Jarnet
5 Tangatchek (14)
F. Veron
6 Highdar (9)
(E1) U. Rispoli
7 Chez Laurent (13) M. Guyon
8 Leffard (19)
G. Benoist
9 Mystical Power (3) (E1)I. Mendizabal
10 Vasiliev (1)
T. Bachelot
11 Inner Beauty (8)
S. Pasquier
12 Lover Man (7)
A. Hamelin
13 ZaubertÄnzerin (20) J. Victoire
14 Ministre d'Etat (17) J. Cabre
15 Nilson (4)
V. Vion
16 Viking Quest (16) J. Tastayre
17 Surfista (10)
C. Soumillon
18 Itri (2)
C.­P. Lemaire
19 American Saga (18) A. Achard
20 Bluster (11)
O. Peslier
Favoris : 4­9­14
Outsiders : 13­1­2­18­17

60
60
60
59,5
59,5
59
58,5
58,5
58,5
58,5
58
58
57,5
57,5
57,5
55,5
57
56,5
55,5
56,5

RÉUNION II ­ 11 H 50

Monté ­ Course F ­ 23.000 € ­
2.800 m ­ 12h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI

4 10 Al Hazim (F. Masse)
16 partants. Non partants : Point du Jour
(4), Ange d'Azur (6).
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (14): 15,80 € ­
Pl. (14): 4,80 € ­ (3): 2,80 € ­ (7): 3,90 €.
Trio : (14­3­7) (pour 1 €): 165,90 €.
Rapports spéciaux (4 et 6 non partants):
Gag.(14­3): 60,30 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (14­3): 60,30 € ­
Pl. (14­3): 22,60 € ­ (14­7): 28,10 € ­ (3­7):
15,60 €. Rapports spéciaux (4 et 6 non
partants): Gag. (14): 15,80 € ­ Pl. (14):
4,80 € ­ (3): 2,80 € ­ (7): 3,90 €.
Trio Ordre : (14­3­X) (pour 1 €): 186,90 €.
Rapports spéciaux (4 et 6 non partants):
Gag.(14): 15,80 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (14­3):
145,00 €. Rapports spéciaux (4 et 6 non
partants): 15,80 €.
2sur4 : (14­3­7­10) (pour 3 €): 82,50 €.
Rapport spécial (4 et 6 non partants):
14,40 €.
Multi : (14­3­7­10) (pour 3 €). En 4:
3.559,50 €, en 5: 711,90 €, en 6: 237,30 €,
en 7: 101,70 €.

2 Magic Speed (8)
T. Messina
3 One Lord (9)
Alxi Badel
4 Kokoumin (11) (E2) D. Ibouth
5 Not Afraid (7) (E1) A. Hamelin
6 Atlantic City (6)
M. Lerner
7 Zanaga (2)
I. Mendizabal
8 Guimpie (1)
J. Tastayre
9 Islanzadi (3)
(E2) C. Passerat
10 Larra Chope (10)
M. Guyon
11 Shine Again (4) (E2) C.­P. Lemaire
12 Vadgo (12)
T. Piccone
Favoris : 6­11
Outsiders : 3­7­10­5

TTE

RÉUNION I ­ 12 H 45

À VIRE

2

À NANCY ­ Dimanche
4 14 Sage Riquet (A. Crastus)
5 3 Testibar (C. Soumillon)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (13): 8,90 € ­ Pl.
(13): 3,20 € ­ (12): 4,30 € ­ (11): 2,90 €.
2sur4 : (13­12­11­14) (pour 3 €): 10,80 €.
Multi : (13­12­11­14) (pour 3 €). En 4:
724,50 €, en 5: 144,90 €, en 6: 48,30 €, en
7: 20,70 €.
Trio : (13­12­11) (pour 1 €): 155,00 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (13­12): 69,30 € ­
Pl. (13­12): 22,50 € ­ (13­11): 9,20 € ­ (12­11):
21,20 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (13­12):
121,30 €.
Trio Ordre : (13­12­11) (pour 1 €):
340,50 €.

LES REUNIONS PMU AUJOURD’HUI
À MAISONS­LAFFITTE

Prix de la Société Contact

LES RESULTATS
À LONGCHAMP ­ Dimanche

1

M. Krouchi
R. Joly
A. Lamy
Y. Lebourgeois
Mlle E. Allaire
F. Desmigneux
C.­J. Bigeon
P.­P. Ploquin
Mlle L. Drapier
P.Edou. Mary
A. Dessartre
D. Thomain
O. Touvais
S. Laloum

2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825

3

Fabricant Menuiseries PVC Alu

Attelé ­ Femelles ­ Course E ­
22.000 € ­ 2.800 m ­ 13heures
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI

1 Urfa d'Udon
E. Peltier
2 Unika Volo
B. Menoret
3 Upsy Daisy (A)
L. Groussard
4 Umbilicata
V. Seguin
5 Utopie du Pont (P) P. Terry
6 Uranie du Levant
C. Boutet
7 Ura Sarthoise
D. Lizée
8 Udames d'Oyse
A.­G. Maillard
9 Une Emeraude (A­P) T. Chalon
10 Udine du Dézert (A­P) R. Breton
11 Urfa d'Essarts
F. Lagadeuc
12 Uélème d'Anjo (E1) C. Vasii
13 Unanime Seven
J.­M. Bazire
14 Umika Green
(E1) D. Thomain
15 Uniflosa Bella
A. Wiels
16 Una Seven (P)
A. Lamy
17 Ubera Diem
P. Vercruysse
18 Uline du Bourdon (A) S. Baude
Favoris : 16­17­18
Outsiders : 7­12­13­15

2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2800
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825
2825

4

Prix Maurice de Folleville

Attelé ­ Course E ­ 21.000 € ­
2.800 m ­ Groupe A ­ 13h30
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI
1 Vesta de Herel (A­P) S. Baude

2800

2 Virgule du Caieu
3 Violine Mourotaise
4 Vanille Somolli
5 Villageois d'Ocque
6 Véro du Rib
7 Va Tout Gédé
8 Viva Josselyn
9 Victoire de Forges
10 Volfgang
11 Vainqueur Dété
12 Vic du Puits
13 Voeland
14 Venise For Ever
Favoris : 12­11­13
Outsiders : 5­6­9­10

T. Le Beller
2800
E. Raulline
2800
H. Lefebvre
2800
J. Degardin
2800
D. Thomain
2800
A. Pillon
2800
F. Delanoë
2800
D. Lecroq
2800
R. Jajolet
2825
J.­M. Bazire 2825
A. Angéliaume 2825
J. Van Eeckhaute 2825
A.­G. Maillard 2825

5

Prix Maurice de Folleville

Attelé ­ Course E ­ 21.000 € ­
2.800 m ­ Groupe B ­ 14h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MINI MULTI

1 Viancabella
2 Victorieux Drive
3 Valseur Jarzéen
4 Vicky de Rovoi (A)
5 Volcane Melric
6 Valse des Lilas (A)
7 Vancouver Keryvon
8 Very Love Blue (A­P)
9 Viga du Rib
10 Viggo de Vic
11 Vertige d'Avril
12 Valley Victory
13 Vostania de Viette
Favoris : 11­10
Outsiders : 8­6­12­13

B. Angot
2800
D. Bonne
2800
J.­P. Lecourt 2800
A. Angéliaume 2800
F. Lagadeuc
2800
S. Baude
2800
G. Maillard
2800
J.­M. Bazire 2800
C. Vasii
2825
D. De Jésus Reis 2825
Pas­A. Geslin 2825
A. Barrier
2825
E. Varin
2825

6

Prix Optique Krys ­ Yannick Pierre

Attelé ­ Course D ­ 22.000 € ­
2.750 m ­ Autostart ­ 14h35
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI

1 Titus d'Hameline
2 Sugar Dancer
3 Tirello
4 Tino La Ravelle (A)
5 Tirade
6 Sydney du Rib
7 Séo Josselyn
8 Sold Flower
9 Tchoutchou
10 Tessya
11 Sultan d'Aunay
12 Serko de Nogent
13 Saphir de Crennes
14 Speed Bourbon
Favoris : 3­5­6
Outsiders : 8­14­1­2

A. Barrier
J.­P. Monclin
A. Abrivard
T. Le Beller
T. Levesque
J.L.C. Dersoir
J.­M. Bazire
Y. Lebourgeois
M. Mottier
C. Megissier
Y. Roblot
P. Vercruysse
E. Szirmay
A. Wiels

2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750
2750

Président de la Société des
Courses 1945­1979

7

Attelé ­ Course E ­ 33.000 € ­
2.800 m ­ 15h05
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI ­ PICK 5
1 Secret Lover
2 Sun Simardière
3 Swilly Barbés
4 Touraine Pierji
5 Swing du Domaine
6 Tarzan La Chesnaie
7 Ulster du Veinou
8 Roc de Chahains (A­P)
9 Ti Amo du Trio

Mlle M.­A. Goetz 2800
D. Béthouart 2800
D. Thomain
2800
P. Terry
2800
P. Vercruysse 2800
M. Charuel
2800
A. Barrier
2800
F. Toquet
2800
T. Lamare
2800

Hier à Longchamp

Poême du Berlais a le dernier mot
Le Prix du Pont de Flandres sert de support au quinté de dimanche à Longchamp.
Attentiste, Poème du Berlais (13) progresse au Pavillon en compagnie d'A Cœur
Ouvert (12) qu'il tient assez sûrement en respect jusqu'au bout. En léger retrait, Twist
And Run (11) termine bon troisième devant Sage Riquet (14), qui fait illusion à la
distance avant de conclure courageusement, et Testibar (3), courageux lui­aussi
après être sorti du dernier tournant parmi les premiers. Sixième, Lorado (9) ne cesse
de regagner du terrain tout au long de la ligne droite. Miss Rail Link (15) figure mais
ne peut changer de vitesse pour finir. Cabaretune (1) ne quitte pas la deuxième moitié
du peloton. Après avoir mené, Transcendante (16) coince nettement dans la phase
finale.

Les couleurs

La combinaison des motifs et des coloris des casaques (vestes) et des toques
constitue les “couleurs” de chaque propriétaire. Elles permettent d’identifier, de
suivre le parcours et les performances de chaque cheval durant la course.

10 Super du Châtelet (A­P)
11 Upman
12 Rollon
13 Ursule Pile
14 Radjah d'Haufor
15 Skywalker
16 Ton Idée Baroque (P)
17 Retour du Trésor
18 Rose Flore Mérité
Favoris : 12­15­18
Outsiders : 16­11­8­2­14

T. Le Beller
2825
B. Mascle
2825
S. Baude
2825
Mme C.­M. Delacour 2825
C.­J. Bigeon 2825
M. Bézier
2825
E. Raffin
2825
Ph. Beiléard
2825
S. Delasalle
2825

Prix Construction Seguin

8

Monté ­ Apprentis et Lads­jockeys ­
Course F ­ 20.000 € ­ 2.800 m ­
15h40
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MINI MULTI

1 Ulysse Huchetière
2 Ulf Joli
3 Uncle de Choisel
4 Ultra de Feugères
5 Utile Marguerite
6 Une de la Taute (A­P)
7 Ulalie Sylvanaise
8 Un Grand Duc
9 Ulysse Vert
10 Upsalin du Meslier (A­P)
11 Ultime Haufor
12 Umarao
Favoris : 10­12
Outsiders : 8­7­9­11

G. Monnier
2800
A. Leguy
2800
C. Bouvier
2800
Mlle M. Godefroy 2800
A.­P. Grimault 2800
Mlle E. Allaire 2800
Mlle L. Gautherot 2800
V. Marquez
2825
Y. Chambolle 2825
A. Lhérété
2825
K. Gondet
2825
A. Hureau
2825

Prix Blanc Sports ­ Sulkys
Sébastien Campain

9

Attelé ­ Amateurs ­ Course F ­
6.000 € ­ 2.750 m ­ Autostart ­ 16h10
TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ ORDRE ­ TRIO
ORDRE ­ 2SUR4 ­ MULTI

1 Tiger de Ginai (P)
2 Quermès Rush
3 Quick du Pellerin
4 Relook de Sausseau
5 Stella des Brumes
6 Quérida Danover (A­P)
7 Rami Prior
8 Robec (A­P)
9 Quita des Champs (A­P)
10 Raboliot du Val (P)
11 Quouky de Morgane
12 Quartz Blanc
13 Rio de Clémenjack (P)
14 Rainbow Sautonne
Favoris : 2­5­6
Outsiders : 4­1­8­7

M. J.­B. Hupé 2750
M. D. L'Orphelin 2750
M. P.­M. Allais 2750
M. Charles Bouvier 2750
Mlle M. Goetz 2750
M. A. Lescalier 2750
M. C. Audouin 2750
M. E. Nicolaysen 2750
M. R. Théron 2750
M. M. Poirier 2750
M. G. Fortin
2750
M. D. Avenel 2750
M. D. Lefranc 2750
M. F. Robin
2750

LE QUINTÉ DE DEMAIN
Mardi SAINTCLOUD
Prix de
Provence

1re

Handicap divisé - 1re
épreuve - Course D 4 ans - 52.000 € 2.100 m

TIERCÉ ­ QUARTÉ+ ­ QUINTÉ+ ­ 2SUR4
­ MULTI ­ TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ
ORDRE ­ TRIO ORDRE
N
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Cheval
SORELLINO
ASYL
RÉVOLUTION
ZAGROS
AMARCORD (Oeil.)
BUNOOK
ASAGAYA
MAN FIEBER (Oeil.)
SAGARDO (Oeil.)
AL NAWRAS
MANAPI
BONNE QUESTION
AMERILING
GLAMOUR STAR
ZANAKOFF
TALOUBET

Jockey
I. Mendizabal
T. Jarnet
G. Benoist
R. Auray
A. Crastus
M. Guyon
O. Peslier
A. Hamelin
F.-X. Bertras
A. Lemaitre
M. Lerner
Flavien Prat
Mlle A. Foulon
U. Rispoli
E. Hardouin
S. Moulin

Poids
60
57
57
56,5
56,5
56
56
55,5
55,5
55
54,5
54
54
53
52,5
52

Télévision

Lundi 15 Avril 2013

n LE FILM DU JOUR

Les flics broient du
noir à Los Angeles
« L.A. Confidential », un polar complexe et
sombre adapté du roman éponyme d’Ellroy.

1

« Rizzoli & Isles » :
les filles raflent la mise

TTE

16

n EN BREF
Sabatier
remplace Lepers

La policière et le médecin légiste de Boston sont parvenus à trouver très vite leur public.

F

rance 2 a peu de séries amé­
ricaines, mais sait les faire
fonctionner. Après le succès
de « Castle » (régulièrement en
tête des audiences), c’est
« Rizzoli & Isles », sa rempla­
çante, qui fait parler d’elle. Avec
plus de 4,8 millions de fans
lundi dernier, la série est un suc­
cès.

Curtis Hanson a réuni un casting de haute volée, notamment
James Cromwell, Russell Crowe, Guy Pearce et Kevin Spacey.

« L.A. Confidential » nous
replonge dans le Los Ange­
les des années cinquante.
Une tuerie mobilise la police.
Trois inspecteurs aux métho­
des radicalement opposées
vont devoir coopérer. Mais,
dans la cité des Anges, tous
les flics n’ont pas les mains
propres...
Derrière la caméra, Curtis
Hanson (« 8 Mile », « In Her
Shoes ») réalise un polar noir
justement récompensé, en
1998, par l’Oscar de la
meilleure adaptation. « J’ai
passé ma vie dans divers
quartiers de Los Angeles, ex­
plique le cinéaste. Mon
amour pour cette ville fasci­
nante m’a attiré vers l’œuvre
de James Ellroy. J’entends en
elle la voix authentique de
L.A. : lucide et tourmentée,
perverse,
optimiste
et
drôle. »
Les acteurs se révèlent éton­
nants de justesse, notam­
ment Russell Crowe et Guy
Pearce. À l’origine, la produc­
tion avait mis son veto. Elle

n’était pas franchement en­
thousiaste à l’idée que deux
des rôles principaux de ce
film
d’époque
américain
soient confiés à des acteurs
australiens. Curtis Hanson a
bien fait de passer outre !
Afin de conférer un maxi­
mum d’authenticité à leurs
personnages, ceux­ci ont re­
gardé en boucle des films
d’instruction de cette période
destinés aux jeunes recrues.
Russell Crowe a même
poussé l’exercice jusqu’à ef­
fectuer des tournées avec des
officiers de la LAPD ! James
Cromwell (« Space Cow­
boys »), Danny DeVito
(« Jumeaux »), Kevin Spacey
(« Usual Suspects ») et Kim
Basinger (Oscar du meilleur
second rôle féminin) vien­
nent compléter ce casting de
haute volée.
Nicolas Jouenne
« L.A. Confidential »
à 20 h 50 sur D8
EU. 1997. Réalisation : Curtis
Hanson. 2 h 15. VM. Avec :
Kevin Spacey, Russell Crowe,
Guy Pearce, James Cromwell.

n STAR

Gérard Jugnot,
la télé sous conditions

Le dernier film de Gérard Jugnot, « Mes héros », sort en DVD cette
semaine. « Le cinéma se doit d’enjoliver la vie », explique l’acteur.

C

« Depuis le début je me régale,
alors j’espère une longue vie à
cette série », s’enthousiasme Ce­
risaie 24. « Je crois que c’est la
seule série policière au monde
que je ne regarde pas pour le
côté policier et que j’adore
néanmoins », avoue Nigaikun
sur le forum france2.fr. « Plus je
regarde et plus je suis accro. La
série a trouvé son style dans la
saison 2 », explique Nanienoc
sur le forum Hypnoweb.net...
Les commentaires de ce type
sont légion, « Rizzoli & Isles » a
trouvé tout de suite sa place en
France. Ce n’était pourtant pas
gagné…
Pendant près de six mois, les té­
léspectateurs ont suivi les aven­
tures de « Castle », série déjà
bien installée sur la chaîne. Pas
évident de prendre la relève avec
un rendez­vous inédit et deux

« Je ne me
lasse pas de
faire rire les
gens », avoue
Angie
Harmon, ici
Sasha
Alexander.

interprètes peu connues du
grand public. Mais l’alchimie a
finalement fonctionné. Peut­être
parce que les deux fictions pro­
posés par France 2 utilisent les
mêmes ressorts : un peu d’en­
quête, beaucoup d’humour et
des histoires surtout basées sur
la vie des héros et de leur entou­
rage. Peut­être aussi parce que la
chaîne a eu la possibilité de dif­

fuser les deux premières saisons
à la suite, histoire de bien instal­
ler les personnages. Seul défaut
relevé par les fans : des épisodes
proposés dans le désordre du fait
de la signalétique.
Aux États­Unis, « Rizzle » (sur­
nom donné par son public) a été
lancée le 12 juillet 2010 sur la
chaîne du câble TNT. La diffu­
sion du premier épisode avait

permis de remporter le record
d’audience pour une série câblée
avec 7,55 millions de téléspecta­
teurs. Depuis, la fiction a fait du
chemin puisque les comédien­
nes tournent actuellement à Los
Angeles la quatrième saison…
Toutes les deux sont toujours
très enthousiastes : « Je ne me
lasse pas d’avoir la possibilité de
faire rire les gens. On passe vrai­

ment de bons moments »,
avoue Angie Harmon (Jane
Rizzoli). « J’adore mon person­
nage. À chaque début de saison,
je suis toujours aussi excitée de
reprendre mon rôle », confirme
Sasha Alexander (Maura Isles).
Emmanuelle Litaud
« Rizzoli & Isles »
à 20 h 45 sur France2

Solidarité: les choristes du cœur
« Le chœur du village » : une émission dédiée à la campagne mélange les genres télévisuels.

T

éléréalité ? Docu­réalité ?
Série documentaire ? Té­
lévision positive ? Ovni?
Pas facile de ranger « Le chœur
du village » dans une catégorie
de programme. Pas facile non
plus de se faire un avis. Comme
si France 3 avait mis dans ce
6 x 52 minutes une petite, voire
une grosse pincée de tout.
Ce qu’en dit la production :
« Peyrehorade, dans les Lan­
des : des hommes et des fem­
mes se mobilisent pour trans­
former les anciens abattoirs du
village en école de musique et
ainsi faire de ce lieu historique
abandonné un espace culturel
pour la communauté… » Puis
d’ajouter : « Cette série docu­
mentaire permet de partager la
mobilisation de toute une com­
munauté qui se bat pour sauve­
garder son patrimoine et renfor­
cer la place de la culture popu­
laire dans la vie collective ». Un

programme qui s’inscrit dans
un contexte d’économie soli­
daire, concept très porteur ac­
tuellement. S’agissant d’une
émission de télévision, on ap­
pelle cela la « feel good TV »,
ou télévision positive. « En
cette période de crise, la télévi­
sion propose une alternative
avec des programmes qui met­
tent à l’honneur la générosité et
l’entraide, qui donnent des so­
lutions ou des astuces »,
constatait récemment Valentin
Tual, consultant média chez
IMCA (International Media
Consultants Associés).
Ainsi « D&CO » (M6), « Les
maçons du cœur » (TMC),
« Tous ensemble » (TF1) ou
« Une maison peut en cacher
une autre » (France 2)... Le
concept s’applique en effet par­
ticulièrement bien aux émis­
sions se rapportant de près ou
de loin au foyer, comme refuge,
comme rempart à la crise. Mais

pourquoi ce qui fait merveille
pour la famille ne ferait­il pas de 
même pour la communauté ?
Dans « Le chœur du village »,
les uns vont travailler bénévole­
ment sur le chantier, aidés par
Isabelle Joly, une architecte de
Bayonne. Les autres vont récol­
ter des fonds grâce aux
concerts donnés par leur cho­
rale amateur. Ces « choristes »
du dimanche seront coachés
par le compositeur Jean­Marie
Leau (également à l’origine de
l’émission). Le tout, rehaussé
par quelques guests, sous la
houlette de l’animatrice Fred
Courtadon. Rien de trash donc
ici. Pas de racolage, pas de
grossièretés ni de dégommage.
Juste de « l’être ensemble »
autour d’un projet commun.

Alors que la tournée « Âge ten­
dre et tête de bois » vient de
remplir le Zénith de Marseille et
se poursuit en fanfare, les pro­
ducteurs pensent déjà au show
dansant de 2014. Cette année,
c’est Julien Lepers, l’inoxydable
animateur de «Questions pour
un champion», sur France 3,
qui chauffe la salle. L’année
prochaine, la tournée ayant fait
son marché sur France 2, ce
sera au tour de Patrick Saba­
tier de lancer sur scène les
Dave, Hervé Vilard, Annie
Cordy, Michèle Torr ou encore
François Valéry.

Les chefs, stars
du petit écran
Non seulement ils font les choux
gras des concours culinaires, mais
les chefs sont cuisinés à toutes
sortes d’autres sauces cathodi­
ques. Ainsi, « Thalassa » vient de
consacrer un reportage à Gérald
Passédat, cuisinier trois étoiles.
Frédéric Lopez a embarqué Jean­
François Piège pour un tournage
de sa « Parenthèse inattendue »,
sur France 2, tandis que, pour
« Empreintes » (France 5), Guy
Job a brossé le portrait de Guy Sa­
voy (le 3 mai). Même OCS novo
consacrera le 29 avril une soirée à
la famille Bras et aux Espagnols
Ferran Adrià et Oriol Castro.

Paris inspire
les scénaristes

Julia Baudin
« Le chœur du village »
à 20 h 45 France 3

L’objectif de l’émission est de transformer
d’anciens abattoirs en école de musique.

I SELECTION FAMILLE

Arte prépare un tournage où
Paris sera mise en lumière. Inti­
tulé provisoirement « Paris 24
heures », il s’agit d’un thriller
en six épisodes écrit par Virgi­
nie Brac (« Engrenages », « Les
Beaux Mecs »…). Il racontera
les destins croisés de person­
nages très divers (Premier mi­
nistre, cadre bancaire, chauf­
feur…). Au casting, on retrou­
vera l’acteur Éric Caravaca,
prochainement sur France 3
dans le rôle de Jean Moulin
dans « Alias Caracalla ­ Au
cœur de la Résistance ». La Ca­
pitale deviendra également un
personnage à part entière dans
« Jo », avec Jean Reno, dont le
premier épisode est diffusé sur
TF1 le jeudi 25 avril.

Le Vendée
Globe, très foot

’est un conte de Noël
d’automne », voilà comment
Gérard Jugnot définit « Mes hé­
ros », qui sort cette semaine en
DVD. « C’est un film universel
sur les rapports enfant­parent et
la transmission des valeurs. Cer­
tains ont trouvé le film trop
beau, trop humain, mais le ci­
néma se doit d’enjoliver la vie.
Pour la voir immonde comme
elle est, il suffit de regarder le
JT. » Dans ce bijou de tendresse,
il forme un couple de sexagénai­
res avec sa complice de tou­
jours, Josiane Balasko, « une des
meilleures actrices de sa généra­

tion ». Alors qu’il fait salle com­
ble au théâtre des Nouveautés, à
Paris avec « Cher trésor », songe­
t­il à un prochain rôle à la télévi­
sion ? « Je ne suis pas hostile à la
télé. J’y ai joué “Ali Baba”, en
2007, et “Merlin”, en 2012. Ma
compagne [la comédienne Saïda
Jawad] y fait des choses admira­
bles. Mais j’aimerais un projet
qui m’offre quelque chose que je
ne peux pas faire au cinéma. »
Pourquoi pas une série ? « Le
problème de la série est que le
“guest” a souvent un rôle plus
intéressant à jouer que le récur­
rent. »

ARD

ZDF

SWR

RTL TELEVISION

RTBF1

RAI UNO

PARIS PREMIERE

PLANETE

9.00 Tagesschau 9.05 Rote Rosen
9.55 Sturm der Liebe 10.45 Brisant
11.00 Tagesschau 11.05 ARD-Buffet 12.00 Tagesschau 12.15 ARDBuffet 13.00 ZDF-Mittagsmagazin
14.00 Tagesschau 14.10 Rote Rosen
15.00 Tagesschau 15.10 Sturm der
Liebe 16.00 Tagesschau 16.10 Leopard, Seebär & Co. 17.00 Tagesschau 17.15 Brisant 18.00 Verbotene Liebe 18.50 Grossstadtrevier
Klassentreffen. 19.45 Wissen vor
acht, Zukunft 19.50 Wetter vor acht
19.55 Börse vor acht 20.00 Tages-

9.00 Heute 9.05 Volle Kanne, Service täglich 10.30 Notruf Hafenkante 11.15 SOKO Köln 12.00
Heute 12.10 Drehscheibe Deutschland 13.00 ZDF-Mittagsmagazin
14.00 Heute, in Deutschland 14.15
Die Küchenschlacht 15.00 Heute
15.05 Topfgeldjäger 16.00 Heute, in
Europa 16.10 SOKO Kitzbühel
17.00 Heute 17.10 Hallo Deutschland 17.45 Leute heute 18.05
Soko 5113 19.00 Heute 19.20 Wetter 19.25 Wiso

8.40 ARD-Buffet 9.25 Viertel vor
Sieben 9.55 Bekannt im Land 10.25
Mensch, Leute ! 10.55 Landesschau
Mobil 11.25 Brisant 11.50 Giraffe,
Erdmännchen & Co. 12.40 Sturm
der Liebe 13.30 Das sündige Dorf
Film. Comédie. 15.00 Planet Wissen 16.00 SWR Landesschau aktuell
16.05 Kaffee oder Tee ? 17.00 SWR
Landesschau aktuell 17.05 Kaffee
oder Tee ? 18.00 SWR Landesschau
aktuell 18.09 Stuttgarter Börse 18.12
Baden-Württemberg Wetter 18.15
Gegen den Strich Bürstenmacher aus
Todtnau. 18.45 SWR Landesschau
Baden-Württemberg 19.45 SWR
Landesschau aktuell 19.58 BadenWürttemberg Wetter 20.00 Tagesschau 20.15 Die Kirche bleibt im
Dorf

6.00 Punkt 6 7.30 Alles, was zählt
8.00 Unter uns 8.30 Gute Zeiten,
schlechte Zeiten 9.00 Punkt 9 9.30
Familien im Brennpunkt 10.30 Familien im Brennpunkt 11.30 Unsere
erste gemeinsame Wohnung 12.00
Punkt 12 14.00 Die Trovatos, Detektive decken auf 15.00 Verdachtsfälle
16.00 Familien im Brennpunkt 17.00
Betrugsfälle 17.30 Unter uns 18.00
Explosiv 18.30 Exclusiv 18.45 RTL
aktuell 19.03 Wetter 19.05 Alles,
was zählt 19.40 Gute Zeiten,

6.00 Matin Première 8.50 On n'est
pas des pigeons 9.40 Télétourisme
10.10 Boulevard du palais Film TV.

6.00 Euronews 6.10 Unomattina
caffè 6.30 TG1 6.45 Unomattina

8.15 Paris Première boutique 10.25

6.45 Loin du monde 7.35 Chroniques de l'Afrique sauvage 8.05
Monster Bug Wars ! 8.30 L'hebdo
des JT 8.40 Le fracas des ailes 9.35
Le fracas des ailes Les ailes du SoleilLevant. 10.25 La destinée manifeste
De nouveaux ennemis. 12.00 Vivre
au temps de Jésus Métiers et traditions. 13.00 Chroniques de l'Afrique
sauvage Pouvoir et domination.
13.30 Pour en arriver là Jean-Luc
Mélenchon. 14.25 Pour en arriver là
François Hollande. 15.25 Il était une
fois l'Humanité Progrès. 16.15 Il
était une fois l'Humanité 17.05 Ranthambhore, le paradis des tigres
18.00 Le monde en actions 18.55
Petits meurtres entre riches 19.50
Petits meurtres entre riches

schau

20.15 DIE TRICKS
DES ÜBERLEBENS
Documentaire. Nature. All. 2013.
Réal.: Tim Martin et Angelika Sigl. 45
minutes. 1/2.
Im Dschungel und im Wasser.
Du Pantanal aux récifs coralliens,
en passant par les forêts tropicales,
voyage à la découverte d'espèces
animales et végétales hors du commun.
21.00 Hart aber fair 22.15 Tagesthemen 22.45 Die Story im Ersten
23.30 Geschichte im Ersten 0.15
Nachtmagazin 0.35 Tatort Film TV.
Policier. All. 2013. Réal.: Edward
Berger. 1 h 33. Wer das Schweigen

20.15 MÖRDERISCHE
JAGD
Film TV. Policier. All. 2012. Réal.:
Markus Imboden. 1 h 30. Avec : Hinnerk Schönemann, Thomas Thieme,
Katja Danowski, Stephan Bürgi.
Un détective privé accepte de travailler comme garde du corps pour
un père de famille qui détient une
liste de personnes qui ont fraudé le
fisc.
21.45 Heute-journal 22.15 James
Bond 007 : Die Welt ist nicht genug
Film. Action. GB - EU. 1999. Réal.:
Michael Apted. 2 heures. 0.15
Heute nacht 0.30 Rammbock Film.
Horreur. 1.30 Die Bettwurst Film TV.
Sentimental. 2.50 Soko 5113 3.35
Wiso 4.20 SOKO Kitzbühel

Retour vers le futur

Sister Act

10 Jours en or

Clem

Film. Science-fiction. EU. 1985.
Réal.: Robert Zemeckis. 2 heures.

Film. Comédie. EU. 1992. Réal.:
Emile Ardolino. 1 h 50.

Film. Comédie dramatique. Fra.
2012. Réal.: Nicolas Brossette.

Une réalisation efficace, un
scénario fertile en rebondissements, du r ythme et beaucoup d'humour.

Un rôle taillé sur mesure pour
la désopilante Whoopi Goldberg.

Pour son premier long métrage, Nicolas Brossette propose
une comédie en forme de roadmovie.

Film TV. Comédie. Fra. 2012.
Réal.: Joyce Buñuel et Eric Le
Roux. 1 h 50. Inédit.

W9, 20.50

TMC, 20.45

20.45 DIE KIRCHE BLEIBT
IM DORF
Série. Sentimentale. All. 2013. 30
minutes. 2/12.
Maria.
Avec : Christian Koerner, Christian
Pätzold, Diana Marie Müller, Franziska Küpferle.
21.15 Laible und Frisch Reifeprüfung. 21.45 SWR Landesschau
aktuell 22.00 Sag die Wahrheit
22.30 Meister des Alltags

Haut les coeurs!
TF1, 20.50

Canal+ Family, 20.45

schlechte Zeiten

20.15 WER WIRD
MILLIONÄR ?
Jeu. Présentation: Günther Jauch. Un
candidat se voit offrir la possibilité
de devenir millionnaire en répondant aux questions posées par Günther Jauch. Pour cela, il devra faire
montre de sa culture et de ses qualités stratégiques. Il peut en effet
ignorer une question, à condition
d'avoir su gérer intelligemment ses
jokers.
21.15 Undercover Boss 22.15 Extra,
das RTL Magazin 23.30 30 Minuten Deutschland 0.00 RTL Nachtjournal 0.27 RTL Nachtjournal, das
Wetter 0.30 10 vor 11 0.55 Undercover Boss

Policier. Fra. 2010. Réal.: Thierry
Petit. 1 h 41. 11.51 Questions d'argent 11.55 Les Feux de l'amour
12.45 Questions d'argent 12.50
Quel temps ! 12.54 Météo 12.55
Quel temps ! 13.00 JT 13h 13.40
Météo 13.45 Télétourisme 13.55
Derrick 14.55 Les Petits Meurtres
d'Agatha Christie Film TV. Policier.
16.40 Sea Patrol 17.30 New York
police judiciaire 18.27 Météo 18.30
On n'est pas des pigeons 19.20 G
Innové 19.20 Météo 19.30 JT 19h30
20.05 Le Kroll du jour 20.15 Météo

20.20 IN THE AIR
Film. Comédie dramatique. EU.
2009. Réal.: Jason Reitman. 1 h 55.
Avec : George Clooney, Vera Farmiga, Anna Kendrick, Jason Bateman.
Ryan Bingham est un spécialiste du
licenciement. Les plus grandes entreprises font appel à lui pour dégraisser sans perdre de temps avec les
atermoiements du personnel.
22.15 Jeux de dupes Film. Comédie.
EU. 2008. Réal.: George Clooney.
2 h 5. 0.20 Questions d'argent 0.25
Cinquante degrés nord

Magazine. Information. Présentation: Franco Di Mare et Elisa Isoardi.
5 h 15. 12.00 La prova del cuoco
13.30 Telegiornale 14.00 TG1 Economia 14.10 Verdetto Finale Magazine. Société. Présentation: Veronica Maya. 1 h 5. 15.15 La vita in
diretta Magazine. Société. Présentation: Marco Liorni et Mara Venier.
3 h 35. 18.50 L'eredità Jeu. Présentation: Carlo Conti. 20.00 Telegiornale

20.30 AFFARI TUOI
Divertissement. Présentation: Max
Giusti. 40 minutes. Depuis le Teatro
delle Vittorie.
21.10 Il commissario Montalbano
Film TV. Policier. Ita. Réal.: Alberto
Sironi. 2 h 20. Il sorriso di Angelica. Avec : Luca Zingaretti, Cesare
Bocci, Peppino Mazzotta, Angelo
Russo. 23.30 TG1 23.35 Porta a
porta Speciale Elezioni 2013. 1.10
TG1-Notte 1.40 Che tempo fa 1.45
Sottovoce 2.15 Rai educational
Terza Pagina. 2.45 Guerra e pace
Film TV. Drame. Fra - Ita - All. 2006.
Réal.: Robert Dornhelm. 1 h 50. 2/4.
Avec : Clémence Poésy, Alessio
Boni, Malcolm MacDowell.

Rendez-vous
en terre inconnue

Respectivement vainqueur et 2e
du dernier Vendée Globe, les
skippers François Gabart et Ar­
Documentaire. Découverte. Fra.
mel Le Cléac’h donneront le coup
2005. Réal.: Xavier Lefebvre.
d’envoi de la finale de la Coupe de
1 h 35.
la Ligue, Saint­Étienne/Rennes, le
Au Cameroun avec Muriel Ro- 20 avril au Stade de France. Le
bin.
match sera diffusé sur France 2 à
Planète+, 20.45 partir de 20 h 45.

Cauchemar en cuisine Nachos
empoisonnés. 11.05 Cauchemar en
cuisine Tyran en cuisine. 11.50 Cauchemar en cuisine Oedipe sauce
bolognaise. 12.40 Cauchemar en
cuisine Miami Chef. 13.35 Les
Mystères de l'Ouest La nuit du kinétoscope. 14.25 Les Mystères de
l'Ouest La nuit du jugement. 15.15
Les Mystères de l'Ouest La nuit de
l'engin mystérieux. 16.05 Les
Mystères de l'Ouest La nuit des pistoleros. 17.05 C'est si drôle 18.05
Caméra café 19.05 Un gars, une fille

20.40 LA REVUE
DE PRESSE
Spectacle. Humour. En direct. 2 h 10.
Inédit. Avec : Christine Boutin,
Corinne Lepage, Jacques Mailhot,
Bernard Mabille.
Une fois par mois, le lundi, l'équipe
de la «Revue de presse» se retrouve
autour de Jérôme de Verdière pour
commenter l'actualité politique du
moment. Avec Corinne Lepage,
Christine Boutin est l'invitée de l'émission.
22.50 Supervixens Film. Erotique.
EU. 1975. Réal.: Russ Meyer. 1 h 50.
0.40 Sex in the World's Cities Stockholm. 1.35 Sex in the World's Cities

20.45 RENDEZ-VOUS
EN TERRE INCONNUE
Documentaire. Découverte. Fra.
2005. Réal.: Xavier Lefebvre. 1 h 35.
Au Cameroun avec Muriel Robin.
Muriel Robin se rend au Cameroun,
dans la forêt équatoriale, à la rencontre de Bertin Tchikangwa, responsable d'un parc national où
vivent les pygmées Bagyeli.
22.20 Il faut sauver Luna 23.55
Faites entrer l'accusé 1.30 Sept ans
de conviction 3.05 L'hebdo des JT

Télévision

Lundi 15 Avril 2013

6.00 Zoé Kézako. 6.15 Mystère à la
colo. 6.25 TFou de jeux. 6.30 TFou.
8.30 Téléshopping. 9.20 Bienvenue
chez nous. 10.10 Au nom de la
vérité. 12.00 Les douze coups de
midi. 12.50 Petits plats en équilibre.
13.00 Journal. 13.40 Petits plats en
équilibre. 13.55 Les Feux de l'amour.
14.55 Un étranger dans ma maison.
Film TV. Drame. Can. 2010. Réal.:
Anthony Lefresne. 1 h 40. Avec :
Christina Cox, Jon McLaren, Chris
Potter, Adam Beach. 16.35 Quatre
mariages pour une lune de miel.
17.25 Bienvenue chez nous. Sabrina
et Christophe, Savoie. 18.20 Une
famille en or. 19.05 Money Drop.
19.50 Nos chers voisins. 20.00 Journal. 20.30 Mon assiette santé. 20.40
Après le 20h, c'est Canteloup.

6.30 Journal. 6.35 Télématin. 7.00
Journal. 7.10 Télématin (suite). 8.00
Journal. 8.10 Télématin (suite). 9.05
Dans quelle éta-gère. 9.10 Des jours
et des vies. 9.35 Amour, gloire et
beauté. 10.00 C'est au programme.
10.55 Météo outremer. 11.00
Motus. 11.30 Les z'amours. 12.00

FILM TV

SÉRIE

20.50
CLEM
Film TV. Comédie. Fra. 2012. Réal.:
Joyce Buñuel et Eric Le Roux. 1 h 50.
Inédit.
Avec : Victoria Abril, Laurent Gamelon, Lucie Lucas, Carole Richert.
Haut les coeurs!
Caroline, qui veut à tout prix sauver son mariage avec Jean-Paul,
apprend une mauvaise nouvelle.
Clem, elle, s'occupe à la fois de
Valentin, de Jérôme et de sa nouvelle formation d'esthéticienne. Et
quand elle commence enfin à trouver son équilibre, le retour de Julien
vient tout chambouler...

Tout le monde veut prendre sa
place. 13.00 Journal. 13.55 En route
pour la finale. 14.00 Toute une histoire. 15.10 Comment ça va bien !.
16.05 Le Tourbillon de l'amour.
16.55 Côté Match. 17.00 Le jour où
tout a basculé. 17.25 Par amour.
17.55 On n'demande qu'à en rire.
18.45 Mot de passe. Invités: Christelle Chollet, Denis Maréchal. 19.30
N'oubliez pas les paroles. 20.00
Journal. 20.40 Tirage du Loto.

20.45
RIZZOLI & ISLES :
AUTOPSIE
D'UN MEURTRE
Série. Policière. EU. 2 épisodes inédits.
Avec : Angie Harmon, Sasha
Alexander, Colin Egglesfield.
L'équipe de police de Boston s'associe avec le FBI pour enquêter sur le
meurtre d'un directeur de banque
lors d'un vol à main armée. Rizzoli
et Isles collaborent comme à l'accoutumée pour tenter d'identifier le
meurtrier. Elles recueillent les principaux indices et interrogent les
témoins du drame...

22.40
NEW YORK
UNITÉ SPÉCIALE

22.10 Rizzoli & Isles : autopsie d'un
meurtre

Série. Policière. EU. 2012. 3 épisodes.
Avec : Mariska Hargitay, Danny
Pino, Kelli Giddish, Richard Belzer.
Jocelyn Paley, auteur d'un roman
érotique à grand succès, invite chez
elle Adam Cain, l'animateur de télévision qui vient de la recevoir dans
son émission. Il l'agresse sexuellement. Face aux policiers, Jocelyn
hésite à engager des poursuites judiciaires. Benson et Rollins tentent de
la convaincre...

22.55
MOTS CROISÉS
Débat. Présentation: Yves Calvi.
1 h 20. Inédit.
Toutes les semaines, Yves Calvi propose aux téléspectateurs un magazine politique où les grands sujets
de société font l'objet d'un débat
entre invités venus d'horizons
divers. Parmi les deux ou trois
thèmes qui sont abordés lors de
chaque émission, l'actualité politique tient une place prépondérante.

6.45 Flipper & Lopaka. 7.15 La Panthère rose. 7 épisodes. 8.05 Winx
Club. 8.25 Scooby-Doo, Mystères
Associés. 9.20 Garfield & Cie. 9.30
Garfield & Cie. 9.45 Garfield & Cie.
10.15 Le Petit Prince. La planète des
Okidiens. (1/2). 10.40 C'est bon !.
10.50 Midi en France. 12.00 12/13.
12.55 Météo à la carte. 13.50 Si près

de chez vous. Paradis artificiel.
14.15 Si près de chez vous. Différend familial. 14.50 Inspecteur Derrick. Enquête parallèle. 16.10 Des
chiffres et des lettres. 16.50 Harry.
17.30 Slam. Le Trophée des champions 2013: les qualifications. 18.10
Questions pour un champion. 18.55
Objectif indépendance. 19.00 19/20.
20.00 Tout le sport. 20.15 Plus belle

la vie.

6.55 La matinale. Invitée: Marine Le
Pen. 8.25 Plan de table. Film. Comédie. 9.50 Zapping de la semaine.
10.05 La Taupe. Film. Thriller. GB -

Fra - All. 2011. Réal.: Tomas Alfredson. 2 h 5. 12.10 Les Guignols de
l'info. 12.20 La nouvelle édition 1ère
partie. Magazine. Information. 12.45
La nouvelle édition. 14.00 La
Planque. Film. Policier. Fra. 2011.
Réal.: Akim Isker. 1 h 25. 15.25 Le
Premier Rôle. Film. Court métrage.
15.40 Les nouveaux explorateurs.
16.30 The Expatriate. Film. Thriller.
EU - GB - Can. 2012. Réal.: Philipp
Stölzl. 1 h 50. 18.20 Les Simpson.
Série. Animation. La plus grande histoire jamais ratée. 18.45 Le JT. 19.05
Le grand journal. 20.05 Le petit journal. 20.30 Le grand journal, la suite.

7.30 Lulu Vroumette. 7.40 Bubulle
Guppies. 8.05 Grabouillon. 8.10
Minuscule. 8.25 L'oeil et la main.
8.55 Les maternelles. 9.59 Mamans
& Confidences. 10.00 Allô Rufo.
10.10 Quand le terroir se rebiffe.
11.10 Zoo nursery. 12.05 Les Monsieur Madame. 12.15 Les Sauvenature. 12.40 Fifi Brindacier. 13.05
Heidi. 13.30 Les Aventures d'Ernest
et Bart. 13.35 Le magazine de la
santé. 14.35 Allô, docteurs !. 15.10

Ilha de Moçambique, l'île aux deux
visages. 15.40 Le paradis perdu des
îles Trobriand. 16.35 Des trains pas
comme les autres. 17.30 C à dire ?!
17.43 Les Indégivrables. 17.45 C
dans l'air. 19.00 C à vous. 20.00
Entrée libre. 20.25 C à vous la suite.
20.40 Fiction.

L'équipe des super héros. 6 épisodes. 9.25 Des baskets dans l'assiette. La cueillette. 9.30 Bons plans.
9.40 New York 911. Série. Action.
EU. 2003. Réal.: Skipp Sudduth. 50
minutes. 15/22. Dommages collatéraux. (2/2).10.30 Masters 1000
de Monte-Carlo 2013. Tennis. 1er
jour. En direct. 12.15 CD'aujourd'hui. 12.20 New York 911. Au fond
de l'abîme. 13.05 New York 911.
Mensonges. 13.55 Urgences. 5 épisodes. 17.45 Véto junior. 18.15
Véto junior. 18.50 Private Practice.
Petits secrets entre amis. 19.40 Private Practice. Ethique ou pratique?
20.20 Bêtes mais drôles.

SÉRIE

FILM

TÉLÉ-RÉALITÉ

FILM TV

FILM TV

20.45
LE CHOEUR DU VILLAGE

20.55
BORGIA

Documentaire. Société. Fra. 3 épisodes inédits.
Les habitants d'un village se mobilisent pour transformer un lieu historique abandonné en un lieu culturel destiné à la communauté.
Pendant que certains travaillent sur
le chantier, d'autres prennent la
route afin de lever des fonds avec
la chorale qu'ils ont fondée pour
l'occasion. Ce grand projet permet
de mobiliser tous les habitants,
autour d'un objectif commun: préserver le patrimoine local.

Série. Histoire. Fra - All. 2 épisodes
inédits.
Avec : John Doman, Mark Ryder,
Isolda Dychauk, Joseph Beattie.
Toujours en France, Cesare tente
d'obliger le roi Louis à lancer l'offensive sur Milan. Par ailleurs, les
critiques sont de plus en plus nombreuses pour condamner la politique
de Rodrigo. Pour sa part, Giulia, toujours à la recherche d'un mari, s'impatiente et décide de prendre les
choses en main...

23.10 Grand Soir 3

22.45
SPÉCIAL INVESTIGATION

22.40
ONCLE BOONMEE

0.10
LA FOLLE HISTOIRE
DES PRÉSIDENTIELLES

Magazine. Information. Présentation: Stéphane Haumant. 55 minutes.
Légionnaires du Christ: un scandale
au Vatican.
Longtemps présentée comme un
modèle de spiritualité et de vitalité,
la congrégation catholique des
Légionnaires du Christ a vu de nombreux scandales éclater à la mort de
son fondateur. Bernard Nicolas et
Linda Salas Vega enquêtent sur
l'une des plus grosses histoires qui
secouent actuellement le SaintSiège.

Film. Drame. Thaï. 2010. Réal.: Apichatpong Weerasethakul. 1 h 45.
VOST. Inédit.
Avec : Thanapat Saisaymar, Sakda
Kaewbuadee, Jenjira Pongpas, Natthakarn Aphaiwonk.
A la tête d'une ferme à miel, Oncle
Boonmee souffre d'insuffisance
rénale grave. Un soir qu'il dîne sous
la veranda avec sa belle-soeur Jen,
sa défunte épouse se matérialise.
Puis sort des ténèbres un être hirsute, le fils disparu de Boonmee,
devenu un singe par amour de la
photographie et de la forêt...

Demain soir

Demain soir

Demain soir

20.50 Documentaire
Assistance mortelle

20.50 Télé-réalité
Recherche appartement...

20.40 Documentaire
La promesse de Florange

20.45 Documentaire
Missions d'urgence

6.40 Télé-achat. 9.40 Vous êtes en
direct. 11.00 Les anges de la téléréalité 5. 12.10 Futurama. 13.35 Tellement vrai. 15.15 Tellement vrai : la
quotidienne. 16.10 Les anges de la
téléréalité 5. 17.30 Les anges de la
téléréalité 5 : le mag. 18.10 Les
anges de la téléréalité 5. 18.45 Vous
êtes en direct. 20.00 NRJ12 Replay.

6.00 Voyage au bout de la nuit. 7.00
Gym direct. 7.30 Gym direct. 8.00
Télé-achat. 9.00 Touche pas à mon
poste !. 10.55 Le grand 8. 12.00 D8
le JT. 12.30 MacGyver. 13.30
Navarro. Film TV. Policier. 16.50
MacGyver. 18.30 Touche pas à mon
poste !. 20.10 Palmashow. 20.30 D8

6.00 Wake Up. 8.40 W9 Hits. 9.55
@ vos clips. 10.35 @ vos clips.
11.25 Génération Top 50. 12.30
Météo. 12.35 Talent tout neuf.
12.40 Charmed. 5 épisodes. 16.40
Talent tout neuf. 16.45 Soda. 18.05
Malcolm. 18.30 Malcolm. 19.00
Malcolm. 19.35 Météo. 19.40 Les
Simpson. 20.35 Soda.

6.30 Top clip. 7.00 Morning star.
Divertissement. 9.00 Top 90. 10.00
Top Club. 10.55 Top D17. 11.30 Top
France. 12.30 Top clip. 15.50 Top
80. 16.50 Top Club. 17.45 Top D17.
18.40 One Piece. Dessin animé.
Manga. 19.05 One Piece. 19.30 One
Piece. 19.55 One Piece. 20.20 One

6.00 Rediffusions en boucle. 7.00
JT de la semaine. 10.15 Destination
voyage. Los Angeles. 11.45 JT de la
semaine. 13.15 A feu doux. 13.30 +
ou - geek. 16.30 Le Couarail. 18.30
Le journal. 18.45 Le grand rendezvous. 19.15 Grand Est football.
19.45 Le journal. 20.00 Le grand

12.00 Alerte Cobra. Le cartel. 12.55

Piece.

rendez-vous.

DOCUMENTAIRE

FILM

FILM

FILM TV

6.20 Alerte Cobra. 7.15 TV achat.
9.05 Alerte Cobra. 10.00 Enquête
de vacances. Film TV. Drame. 11.45
Alerte Cobra. 13.35 TMC infos.
13.45 TMC agenda. 13.50 Hercule
Poirot. 14.40 Hercule Poirot. 15.35
Arabesque. 16.30 Arabesque. 17.25
Arabesque. 18.15 Walker, Texas

6.10 Le Destin de Lisa. 6.35 Le Destin de Lisa. 7.00 Télé-achat. 8.57
MP1. 9.00 NT1 le mag. 9.05 Le Destin de Lisa. 10.30 Les enquêtes
impossibles. 12.25 Que du bonheur.
13.20 MP1. 13.25 Journal. 13.40 Les
enquêtes impossibles. 16.35 Les
Frères Scott. 19.05 Au nom de la
vérité. 20.40 Météo.

TÉLÉ-RÉALITÉ

23.40 L'oeil de Links. 0.10 L'Empire

20.50
CRIMES
Documentaire. Société. Fra. 2012.
1 h 40. Inédit.
En Midi-Pyrénées.
Jean-Marc Morandini revient sur
trois faits divers tragiques survenus
dans la région Midi-Pyrénées, aux
environs de Bouloc, Colomiers et
Pamiers.

le JT.

20.50
L.A.
CONFIDENTIAL ###
Film. Policier. EU. 1997. Réal.: Curtis
Hanson. 2 h 30.
Avec : Kevin Spacey, Russell Crowe,
Guy Pearce, James Cromwell, Kim
Basinger.
Dans les années 50 à Los Angeles:
intrigues, corruption et faux-semblants derrière l'image parfaite mais
parfois naïve du rêve américain et
de la réussite.

MAGAZINE

20.50
SISTER ACT ##

20.50
COMMISSAIRE MOULIN

20.30
LE COUARAIL

Film. Comédie. EU. 1992. Réal.:
Emile Ardolino. 1 h 50.
Avec : Whoopi Goldberg.
Réfugiée dans un couvent pour
échapper à un gangster, une chanteuse de cabaret bouleverse radicalement le quotidien paisible des religieuses.

Film TV. Policier. Fra. 2005. Réal.:
Patrick Grandperret. 1 h 35.
Avec : Yves Rénier, Clément Michu,
Patrick Mazet, Anne-Charlotte Pontabry.
Affaires de famille.
Le commissaire Moulin et le commandant Carella sont confrontés à
une série de braquages: ils arrêtent
les malfrats, mais les exactions se
poursuivent.

Magazine. Découverte. Présentation:
Lara Julien. 3 heures.
Baccarat.
Villes, villages, monuments, hauts
lieux touristiques, connus ou moins
connus, Le Couarail, une découverte
ou redécouverte de toutes les
richesses culturelles ou patrimoniales de la grande région.

I Un rôle taillé sur mesure pour la désopilante Whoopi Goldberg, qui accomplit
l'une de ses performances les plus marquantes.

22.30
CRIMES

23.20
RESERVOIR DOGS ##

22.40
GREASE ##

22.25
COMMISSAIRE MOULIN

Documentaire. Société. Fra. 2012. 2
épisodes.
En compagnie de Jean-Marc Morandini et de quelques personnalités
locales, retour sur trois faits divers
marquants qui ont eu lieu dans la
région bordelaise.

Film. Policier. EU. 1992. Réal.: Quentin Tarantino. 1 h 50.
Parce qu'un hold-up a échoué
lamentablement, des truands vont
s'entretuer, persuadés que l'un des
leurs est un traître qui les a vendus
à la police.

Film. Comédie musicale. EU. 1978.
Réal.: Randal Kleiser. 2 h 20.
Sur un campus, un étudiant qui joue
aux durs tente de conquérir le coeur
de sa dulcinée, rencontrée au cours
de l'été et dont il est follement
amoureux.

Film TV. Policier. Fra. 2006. Réal.:
Jean-Luc Breitenstein. 1 h 40.
Un coupable trop parfait.
Le commissaire Moulin doit
reprendre l'enquête sur un meurtre
commis deux ans plus tôt, l'assassin
présumé disposant d'un très solide
alibi.

1.10 Touche pas à mon poste !.
2.45 Programmes de la nuit.

1.00 Je hais les vacances. Film TV.
Comédie. 2.45 Météo.

0.05 Star Story. 1.05 Star Story.

0.30 Rediffusions en boucle.

18.45 Miami Ink. 19.35 Miami Ink.
20.20 Community. 20.45 Révélations. 22.20 La Loi de Murphy. 0.05
Les Vacances de l'amour. 0.55

19.25 The Middle. 19.50 The
Middle. 20.15 The Middle. 20.40
Roxane ou la Vie sexuelle de ma
pote. 20.45 Ma nouvelle famille.
23.20 Sans tabou. 0.50 Sans tabou,
le talk.

13.30 La grande course. 14.30 Le
journal. 19.00 Le grand tour de
L'Equipe. 20.30 Le journal. 20.45
CSP Limoges, le coup parfait. 22.00
Le journal. 22.30 L'Equipe du soir.
0.30 Programmes de la nuit.

19.00 In ze boîte. 19.30 Gulli Mag.
19.40 Docteur Quinn, femme médecin. 20.35 Gulli zap. 20.45 Le Roi

0.30 2020 : le jour de glace. Film
TV. Action. 2.05 TMC Météo.

0.40 Mini-miss, qui sera la plus
belle ?.

1.50 Poker. 2.50 Programmes de la

16.50 Brothers & Sisters. 5 épisodes.
20.45 Là où je t'emmènerai. 20.50
Monsieur Hire. Film. Drame. 22.20

17.45 Les pêcheurs de l'impossible.
18.35 Dirty Jobs. 19.30 Billy l'exterminateur. 19.55 Stan Lee et les
super-humains. 20.45 Chasseur de
venin. 22.20 Duels sauvages. 0.10

16.20 Mission : prédateurs. 18.05
Kyle XY. 18.50 Kyle XY. 20.00 Ma

Les routes de l'enfer.

Secrets de fabrication.

Vous allez rencontrer un bel et
sombre inconnu. Film. Comédie dramatique.

Film TV. Comédie. Fra. 2010. Réal.:
Pierre Isoard. 1 h 25.
Avec : Léa Drucker, Arnaud Ducret,
Julia Dorval, Claudia Tagbo.
Une caissière de supermarché et son
nouveau directeur voient leurs relations s'adoucir lorsque ce dernier
s'inscrit à la chorale dirigée par la
jeune femme.

Demain soir

20.45 Film TV
Je vous présente ma femme

Télé-réalité. 2012. Inédit.
Vingt citadines célibataires décident
de partir à la campagne pour y trouver l'amour. Durant six semaines,
elles se rendent dans six villages à
bord d'un bus.

Magazine. Information. Présentation: Laurent Bazin. 1 h 10.
Parce qu'il n'est pas toujours aisé
de décrypter les grandes tendances
de l'actualité dans le flux d'information continu transmis par les
médias, Laurent Bazin propose une
émission consacrée à l'un des
grands thèmes du jour. Destiné à un
large public, son magazine présente
plusieurs reportages afin de donner
divers points de vue sur le même
sujet.

20.55 Film
Comment savoir

Demain soir

20.45 Film
Goldeneye

Film TV. Action. EU. 2011.
En 2020, sur une planète dont les
êtres humains ont épuisé toutes les
ressources énergétiques. Thom
Archer, un scientifique, tente
d'empêcher des forages dans l'Arctique.

22.10
A VOS CAISSES !

Demain soir

Demain soir

20.50 Série
Les Experts

22.40
COUP DE FOUDRE
AU PROCHAIN VILLAGE

22.20
C DANS L'AIR

structures-Evolution.

Demain soir

22.55
2020 : LE JOUR DE GLACE

Magazine. Cuisine. Présentation:
Norbert Tarayre et Jean Imbert. 1 h 5.
Réaliser un menu chaud d'exception sans aucun moyen de cuisson
traditionnel.
Un défi d'un nouveau genre s'impose à Norbert et Jean: il s'agit de
réaliser un menu d'exception, sans
aucun moyen de cuisson traditionnel. Nadège, la téléspectatrice qui
leur a lancé le challenge, vient tout
juste d'emménager et n'a ni plaques
ni four.

Film TV. Comédie. Fra. 2011. Réal.:
Didier Grousset. 1 h 25. .
Avec : Michèle Bernier, Thomas
Doucet, Rémi Yen, Mariama Gueye.
La vie d'une mère de famille tourne
au cauchemar lorsqu'elle se retrouve
obligée de faire face au départ de
son mari, aussi soudain qu'imprévisible.

The Unit : commando d'élite.

des Rastelli. Film. Drame.

Télé-réalité. 2012. Présentation: Elsa
Fayer. 1 h 55. Inédit.
Episode 3.
Les quatre prétendantes encore en
lice viennent s'installer chez leurs
futurs belle-mère et beau-père. Elles
vont découvrir l'intimité des célibataires et partager leur quotidien. Evidemment, les mamans et papa vont
en profiter pour les tester.

23.50
NORBERT ET JEAN :
LE DÉFI

Film TV. Histoire. Fra. 2010. Réal.:
Laurent Heynemann. 1 h 28.
Avec : Bruno Solo, Jacques Spiesser, Didier Bénureau, Jean-Claude
Dauphin.
Au printemps 1941, un homme se
tient debout, face à son destin,
devant ses juges: il comparaît devant
un tribunal militaire, aux ordres du
gouvernement, qui d'avance a
décidé de le condamner. Pierre
Mendès France, injustement accusé
de désertion, va défendre jusqu'au
bout son honneur et son nom...

20.45
LA SMALA S'EN MÊLE

0.25 Holybus. 1.35 Metropolis.

1.40 Chabada.

Film. Science-fiction. EU. 1985.
Réal.: Robert Zemeckis. 1 h 55.
Avec : Michael J. Fox, Christopher
Lloyd, Lea Thompson, Crispin Glover.
1985. Le jeune Marty McFly a honte
de sa famille. Ses seules consolations sont sa petite amie, et Doc,
un savant farfelu qui prétend avoir
mis au point une voiture capable de
voyager dans le temps.

Télé-réalité. 2013. Présentation: Stéphane Rotenberg. 3 heures. Inédit.
Episode 11.
Invités: Mac Lesggy, Faustine Bollaert, Aurélie Hémar, Alexandre
Pesle, Alex Goude, Jean Imbert. Pour
l'épreuve coup de feu, les candidats
reçoivent la visite de Mac Lesggy,
Faustine Bollaert, Aurélie Hémar,
Alexandre Pesle et Alex Goude.
Chaque candidat doit faire équipe
avec l'une de ces personnalités peu
douées en cuisine, qui oeuvre à ses
côtés comme commis. .

20.50
ACCUSÉ MENDÈS
FRANCE

23.30 Dr CAC. 23.35 Avis de sorties. 23.40 Entrée libre. 0.00 Super-

quelle éta-gère.

20.45
QUI VEUT ÉPOUSER
MON FILS ?

Film. Fantastique. EU. 1963. Réal.:
Robert Wise. 1 h 50. Noir et blanc.
Avec : Julie Harris, Claire Bloom,
Richard Johnson, Russ Tamblyn.
Le docteur Markway, professeur
d'anthropologie, loue un manoir en
Nouvelle-Angleterre. Cette demeure
souffre d'une effrayante réputation.
C'est justement pour cette raison
que le chercheur a souhaité y emménager en compagnie du jeune Luke,
qui doit hériter de la maison, et de
deux jeunes femmes médiums...

20.50
TOP CHEF

0.55 Norbert et Jean : le défi. 2.05

Musiques.

21.00
RETOUR
VERS LE FUTUR ##

20.50
LA MAISON
DU DIABLE ###

6.50 Des baskets dans l'assiette.
Concours de tartes. 6.55 Captain
Biceps. Le pirate. 7.05 Avengers :

23.35 Merki !. Spectacle. Humour.
1 h 35. Avec : Elie Semoun. 1.10
Consomag. Maîtriser sa consommation service sur mobile. 1.15
Curry & Coco. Concert. Pop/Rock.
45 minutes. 2.00 Programmes de
la nuit.

0.15 Expression directe. 0.18 Dans

FILM

17

6.00 M6 Music. 7.20 La maison de
Mickey. L'anniversaire de Minnie.
7.45 La Boutique de Minnie. L'avion
de Joey. 7.50 Docteur La Peluche.
Ronda ne tourne pas rond. - Beau
comme un camion. 8.15 M6 Kid. Le
docteur. 9.05 M6 boutique. 10.15
Ma famille d'abord. Che veux que
ça repousse. 10.50 La Petite Maison
dans la prairie. 12.45 Le 12.45.
13.05 Scènes de ménages. 13.37
Astuces de chef. 13.40 Ce qu'on
fait par amour... Film TV. Drame.
EU. 2006. Réal.: Mark Griffiths.
1 h 50. 15.30 L'amour n'a pas
d'âge. Film TV. Sentimental. All.
2005. Réal.: Peter Gersina. 2 h 5.
17.35 Un dîner presque parfait.
18.45 100 % mag. 19.45 Le 19.45.
20.05 Scènes de ménages.

1.05 Au Field de la nuit. 2.15 Sept à
huit. 3.50 Reportages. 4.25

Ranger.

TTE

6.00 Gustavo Dudamel au Los
Angeles Philharmonic Orchestra.
Concert. Classique. 7.15 Cuba :
Viva la vida !. 8.00 X:enius. 8.30
Prochain arrêt : Buenos Aires. 8.55
Personne ne bouge !. 9.40 Le blogueur. 10.10 Meurtres néonazis en
série. 10.40 Arte reportage. 11.35
Cuisines des terroirs. 12.05 Iles de
beauté. 12.50 Arte journal. 13.05
360°-GEO. 13.45 Molière, ou la vie
d'un honnête homme. Film. Biographie. 15.45 Prochain arrêt :
Rome. 16.15 La fabuleuse histoire
de la science. 17.10 X:enius. 17.35
Par avion. 18.05 Une vie normale,
chronique d'un jeune sumo. 19.00
Une vie de chien. 19.45 Arte journal. 20.05 28 minutes. 20.45
Juliette, génération 7.0.

DOCUMENTAIRE

Documentaire. Société. Fra. 2013.
Réal.: Michel Royer. 1 h 30. Inédit.
Les campagnes présidentielles
françaises sont haletantes, faites de
meetings épuisants, financées parfois de manière occulte, ponctuées
de coups bas, de petites et grandes
trahisons et de promesses de lendemains qui chantent. Des acteurs
de ces élections depuis cinquante
ans évoquent les coulisses des présidentielles.

1

nuit.

famille d'abord. Bonjour rondeurs!
20.20 Ma famille d'abord. 20.45
Paris brûle-t-il ?. Film. Guerre. 23.35

Miami Ink.

23.30
ARCELOR MITTAL,
À LA VIE À LA MORT
Documentaire. Société. Fra. 2012.
Réal.: Jean-Claude Poirson. 1 heure.
Chronique au coeur du combat des
ouvriers d'Arcelor Mittal, en immersion la plus totale, afin de découvrir et partager leur véritable histoire.

des vacances. Film TV. Musical.
22.25 Coup de foudre au Plaza. Film

TV. Sentimental.

Brigade du crime. Sous l'asphalte.
13.45 Mensonges mortels. Film.
Thriller. GB. 2006. Réal.: Antara
Bhardwaj. 1 h 30. 15.15 Air Panic.
Film TV. Action. EU. 2001. Réal.:
Bob Misiorowski. 1 h 40. 16.55
Drôles de gags. 17.10 Alerte Cobra.
La chasse au trésor. 18.00 Top
Models. 18.25 Top Models. 18.50
L'Agence tous risques. Qui est qui?
19.45 Et ça vous amuse !. 20.10
Friends. Celui qui cherche un prénom. 20.45 Le Maître d'armes. Film.
Action. Chn - EU. 2006. Réal.:
Ronny Yu. 1 h 50. 22.35 Candyman.
Film. Horreur. EU. 1992. Réal.: Bernard Rose. 1 h 45. 0.20 Charme academy. 0.50 Charme academy. 1.25
Libertinages. 1.40 STF. Les hommes
et les machines. 2.30 Un cas pour
deux. L'occasion fait le meurtrier.
3.35 Le Renard. 4.35 Le Renard.
5.45 Télé-achat.

6.45 Watts. 7.00 Brive/Oyonnax.
Rugby. 8.30 Motorsports Weekend.
8.45 Grand Prix Hermès 2013. Equitation. 10.00 Championnat du
monde 2013. Superbike. 11.00
Championnat du monde 2013.
Superbike. 12.00 Championnat du
monde 2013. Supersport. 12.45
Lyon (Fra)/Juvisy (Fra). Football.
Ligue des champions féminine.
Demi-finale aller. 14.15 Brive/Oyonnax. Rugby. Championnat de France
Pro D2. 27e journée. 15.45 Amstel
Gold Race. Cyclisme. UCI World
Tour 2013. 11e manche. Aux PaysBas. 17.00 Tro Bro Leon. Cyclisme.
Coupe de France 2013. 8e manche.
A Lannilis (Finistère). 18.00 Les rois
de la pédale. 19.00 Championnats
de France 2013. Natation. 6e jour.
A Rennes (Ille-et-Vilaine). 19.30 Le
grand plateau. 20.30 Châteauroux/Nantes. Football. Championnat de France Ligue 2. 32e journée.
En direct. 22.25 Le grand plateau.
23.00 European Poker Tour. 0.00
Eurogoals. L'actualité du football
européen. 0.45 Les rois de la pédale.
1.45 Watts.

Détente

Lundi 15 Avril 2013

Votre horoscope
du jour

5

Votre entourage vous stimule
et vous conseille avec une réelle
intelligence. AMOUR : La jalousie vous nuit encore et toujours.
Maîtrisez-vous et songez à plus
de tolérance. SANTE : Bains et
massages conseillés.
POISSONS
20 fév. - 20 mars
TRAVAIL : Modifiez légèrement

vos habitudes. Ce changement va
vous permettre de connaître de
nouvelles personnes donc de nouveaux horizons. AMOUR : Votre
partenaire a besoin de vous. Une
circonstance délicate va le/la frapper et vous devrez être entièrement disponible. SANTE : Très
bonne.

2 5
3
7
1

2

7 8

Ex aequo
Echangez deux chiffres
de la colonne « a »
contre deux chiffres
de la colonne « b »
pour obtenir le même
résultat de chaque
côté.

a

b

1

2

1

6

8

4

3

6

7

4

20

22

Double mot
Pour créer deux mots, il faut découvrir leur syllabe commune.
Voici un exemple : PER - - - SEL. Avec la syllabe MIS, vous
formerez à la fois les mots PERMIS et MISSEL.

G A

R

I

V

E

G

A

I

S

E

G R U

C

E

R

H A N

T

R

E

G R

A

R U

E

G U

I

D R

E

L

Mots croises
´
HORIZONTALEMENT : – A – Objet de dévotion composé de petits morceaux d’étoffe
bénits. – B – Tente d’Asie centrale. Service à rejouer. – C – Bonne à croquer. Instrument à
cordes. – D – Région de l’est de la France réputée pour la qualité de ses volailles. Elle s’opposa
à la politique algérienne de De Gaulle. – E – Difficulté. Sans éclat. – F – Marais rendu célèbre
par la légende de l’hydre. Points opposés. – G – Exiguës. – H – Plantes des prairies. Milice nazie.
– I – Nettoie le fond. Parais. – J – Thymus de veau. Discours de prédicateur.
VERTICALEMENT : – 1 – Représenter par des signes. – 2 – C’est toujours une épreuve de
vitesse. A cet endroit. – 3 – Saint-Lary-Soulan est niché dans sa haute vallée (d’). Vérifiés pour
être corrigés. – 4 – Faire connaître au public. – 5 – Personnel retourné. Hirondelles de mer. – 6
– Digue située près du lit. Tête d’œuf. – 7 – Teinter aux couleurs de l’arc-en-ciel. – 8 – Partie
de l’intestin grêle. Lettre pour sa majesté. – 9 – Rapportées dans les moindres détails. – 10 – On
les préfère chauds et peu pluvieux. Chef-lieu de canton des Hautes-Pyrénées.

N

G

E

L

T

T

E

G A

R

N C

E

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A

Z
R

D
P

S
D

O

S

C

Mots
a` decrypter
´

H

Les lettres T, I et E ont été cachées. Complétez les
mots suivants pour trouver l’intrus.

O
R

U

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J

O
N

Solutions des jeux

Hagar Dunor le Viking

8 3 5 9 1 2 7 4 6

liberté d’action. C’est indispensable pour que vous puissiez
donner votre total rendement.
AMOUR : Vos craintes sont injustifiées. Votre entourage est là,
tout proche, et prêt à vous aider
en toutes circonstances. SANTE :
Du sommeil à rattraper.

TRAVAIL : Vous êtes très actif.

6
1 4 8
6
7

B

TRAVAIL : Conservez votre

VERSEAU
21 jan. - 19 fév.

9

A

VIERGE
23 août - 22 sep.

3

TRAVAIL : Votre intuition vous

sert efficacement. Ce n’est pas
une raison pour vous endormir
sur vos lauriers. AMOUR : Mettez un peu de piment dans votre
quotidien. Cela va stimuler des
sentiments que vous n’attendiez
plus. SANTE : Petits problèmes
dentaires.

3
8

7 6 9 5 4 8 2 1 3

et précis. En ne négligeant aucun
détail vous êtes sûr de réussir.
AMOUR : Ça plane pour vous !
Tout s’accorde à rendre votre univers affectif agréable et sécurisant.
SANTE : Bonne.

CAPRICORNE
23 déc. - 20 jan.

4

3

SAGITTAIRE
23 nov. - 22 déc.
tout oser. Certains sont prêts
à vous écouter et à vous laisser
les mains libres. AMOUR : Evitez
toute discussion inutile. Cela ne
ferait que mettre de l’huile sur le
feu. SANTE : Moyenne.

2
8

7

optimisme. Restez vigilant et attendez-vous à redoubler d’efforts et
d’attention. AMOUR : Des nuages
à l’horizon. Vous allez devoir composer avec l’être cher et surtout
accepter quelques concessions.
SANTE : Bonne.

TRAVAIL : C’est le moment de

9

B

1 4 2 3 7 6 5 9 8

TRAVAIL : Soyez circonspect

Moyen

6 5 3 7 2 1 9 8 4

LION
23 juil. - 22 août

TRAVAIL : Méfiez-vous de tout

4 7 8 6 3 9 1 2 5

tâches ingrates. Vous seul parviendrez à bien réaliser ce que les
autres refusent même de tenter.
AMOUR : Vous êtes trop crédule.
Il est temps d’affirmer votre caractère et de faire preuve d’autorité.
SANTE : Des problèmes d’insomnie.

SCORPION
23 oct. - 22 nov.

2 9 1 4 8 5 3 6 7

TRAVAIL : Attendez-vous à des

l’impossible. Il faut respecter les
qualités et les défauts de chacun
avant d’entreprendre quoi que ce
soit. AMOUR : Bonne harmonie
avec les Capricorne. Recherchez
variété et diversité, et rompez surtout avec vos vieilles habitudes.
SANTE : Pas de régime inutile !

9 1 6 8 5 3 4 7 2

CANCER
22 juin - 22 juil.

TRAVAIL : Ne demandez pas

8 9 10
I R E
L E T
E L E
O A S
N T
E O
T E S
S S
S
U
M O N

TRAVAIL : Même si un travail
en équipe vous faciliterait bien
des choses, renoncez momentanément à toute aide extérieure.
AMOUR : Une absence vous pèse.
Il est donc important de rechercher un ami ou un proche pour
la gérer. SANTE : Plutôt bonne.

Facile

6 7
L A
E
V I
E
E I
R
O I
E S
E
E R

GÉMEAUX
22 mai - 21 juin

A

BALANCE
23 sep. - 22 oct.

2 3 4 5
C A P U
O U R T
U R E
R E S S
S
E T
E R N E
E T R
I L E N
C U R E
I S
S

pération. C’est au contraire la
patience et la réflexion qui demeurent vos meilleures alliées.
AMOUR : Des petites disputes
sans importance. Une franche
explication va tout remettre en
ordre. SANTE : Un peu de fatigue.

Sudoku

1
S
Y
M
B
O
L
I
S
E
R

TRAVAIL : Dominez votre exas-

Une grille...
... et des mots

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J

TAUREAU
21 avril - 21 mai

18

5 8 7 2 9 4 6 3 1

TRAVAIL : Mesurez vos paroles.
Certaines vérités, même bonnes
à dire, pourraient nuire à votre
avenir. AMOUR : Légères tensions
avec l’être aimé. Les torts sont
partagés, mais il est vrai que votre
partenaire est très exigeant(e).
SANTE : Evitez alcool et tabac.

TTE

3 2 4 1 6 7 8 5 9

BÉLIER
21 mars - 20 avril

1

a. 1 + 4 + 6 + 3 + 7 = 21
b. 2 + 8 + 4 + 6 + 1 = 21

EX ÆQUO

Plume d'oeuf

DOUBLE MOT
GARDER/DÉRIVE - GLACER/
CERISE - GRUGER/GERCER HANTER/TERTRE - GRAVER/
VERRUE - GUIPER/PERDRE
- GÉLIVE/IVETTE - GARAGE/
AGENCE.
MOTS À DÉCRYPTER
NIETZSCHE - ARISTOTE DIDEROT - L’INTRUS EST :
POUTINE.
Les jeux de l’écrit
et du web

©  Presses de la Cité, un département de Place des éditeurs, 2012

FEUILLETON

- 64 -

00/00
15/04

Sa grand-mère avait avoué en la lui offrant.
Lylie n’était pas sa sœur ! Ils étaient libres.
Marc se sentait porté par une sorte d’euphorie. Il se glissa en souplesse dans la rame direction
Nation. Il bouscula quelques voyageurs pour se
faufiler jusqu’à l’allée centrale de la voiture, afin
de gagner un peu de place, un maigre espace vital, suffisant pour pouvoir ouvrir le cahier.
Cinq stations avant Corvisart. A deux pas
de la Butte-aux-Cailles, chez Grand-Duc.
Le temps de lire encore quelques pages…
Journal de Crédule Grand-Duc
C’est là que j’entre en scène. Enfin !
CRÉDULE GRAND-DUC, détective privé.
Je me suis fait attendre, non ? J’arrive un
peu après la bataille, je vous l’accorde. C’est
même là tout mon problème.
Mathilde de Carville pénétra dans mon bureau, à Belleville, rue des Amandiers, le lende-

main de sa rencontre avec Nicole Vitral. Elle
me donnait l’impression d’être déguisée en
noir, d’avoir mis toute sa douleur dans ses vêtements. Je crois que cet entretien avec Nicole
Vitral lui avait énormément coûté, elle avait
pris la décision seule, sans en parler à son mari.
Mathilde de Carville s’était humiliée sur le
front de mer de Dieppe, mais elle avait compris
que seul ce sacrifice pouvait faire fléchir Nicole
Vitral. Il fallait que Nicole Vitral se sente la
plus forte, à ce moment-là, sinon, jamais elle
n’aurait accepté d’ouvrir un compte bancaire
au nom de Lylie.
Plus jamais, plus jamais une telle humiliation, avait dû se dire par la suite Mathilde de
Carville. Elle l’avait payée cher, la paix de sa
conscience, beaucoup plus qu’un chèque de
cent mille francs par an pour Lylie. Alors, après
cette rencontre de Dieppe, Mathilde de Carville
se glaça. Lorsqu’elle entra dans mon bureau,
elle n’était plus qu’un glaçon, noir et poli.

Elle s’avança.
—  J’ai beaucoup entendu parler de vous,
monsieur Grand-Duc…
Ah ?
Elle se présenta et je fis vaguement le lien
avec cette affaire dont les radios et les télés
avaient parlé pendant quelques semaines, et
dont je me foutais royalement à l’époque.
—  Monsieur Grand-Duc, vos qualités sont,
paraît-il, la discrétion, la ténacité, la patience,
la rigueur… Ce sont celles que j’exige. L’affaire
que je vous propose est simple : reprendre l’ensemble du dossier de l’accident du mont Terrible, depuis le début, tous les détails, un par
un. En trouver d’autres, si possible.
A l’époque, même si je n’étais encore qu’un
détective privé parmi des dizaines d’autres, je
commençais à me faire une relative réputation.
J’avais résolu une à une les petites affaires que
l’on m’avait confiées, le coup des casinos sur
la côte et quelques autres. Je n’avais pas encore

connu l’échec, comme le boxeur qui ne gagne
que des petits combats, mais qui les gagne
tous et finit par se croire invincible. J’ignorais
pourquoi elle m’avait choisi, mais pourquoi pas
moi, après tout ? Peu importe, je n’allais pas
laisser passer l’occasion.
Mathilde de Carville s’avançait encore. Je
restai assis, je ne suis pas très grand, à vue de
nez, elle faisait bien cinq centimètres de plus
que moi. Je me redressai tout de même sur ma
chaise et je pris un air important.
—  C’est une affaire complexe, madame.
Une affaire qui ne peut se traiter à la légère…
Une affaire qui prendra du temps…
—  Je ne suis pas venu ici pour marchander,
monsieur Grand-Duc…
Et vlan !
Elle se tint droite devant moi, m’écrasant de
son ombre noire. Trop tard pour me lever…
(à suivre)

Adresse postale :

57777 METZ CEDEX 9
Tél. 03 87 34 17 89
Société Anonyme

Siège social :
3, avenue des Deux-Fontaines
57140 WOIPPY
BECM 11899 00201 00022476645 30
Services parisiens :
Rédaction : CIC bureau presse 2e étage
4, rue Gaillon
75002 Paris

Fax : 03 87 34 17 90
www.republicain-lorrain.fr

TARIF ABONNEMENT
7 jours/7 (France) par prélèvement
Mensuel : 28,80€
Pour vous abonner
Service clients : 03 87 34 18 44
LRLCLIENTS@republicain-lorrain.fr

Publicité : Quotidiens associés
13, rue de la Baume
75008 Paris
Directeur général, Directeur de la publication :
Pierre Wicker
Actionnaire principal : B.F.C.M.
N° Comm. parit. : 0913 C 83557
Reproduction interdite de tous les articles
sauf accord du journal.

Les remarques :
Concernant une publicité parue
dans notre publication sont à
adresser au ARPP.

11, rue Saint-Florentin - 75008 Paris

Concernant les petites annonces
classées sont à adresser directement au journal.

Mieux vivre votre vie

Lundi 15 Avril 2013

avec PSYCHOLOGIES MAGAZINE

1

TTE

19

Cinq clés pour se révéler
RÉPONSES D’EXPERTS

Jeune maman
et veuve

Parce que les voies sont multiples, nous avons demandé à des spécialistes de nous éclairer sur le meilleur
chemin à suivre pour être au plus près de soi.

Une école
de vérité ?
« On vient rarement en thérapie avec la demande d’apprendre à être vrai, assure Catherine
Aimelet-Périssol, médecin et
psychothér apeute. Il y a
d’abord une souffrance dont on
voudrait se débarrasser, liée au
sentiment que ce que l’on vit ne
convient pas, n’est pas juste,
pas bon pour soi. Mais la
demande implicite est très certainement d’accéder à une sorte
de révélation quant aux “véritables causes” de notre malaise et
à la “véritable personnalité” qui
se dissimule sous nos symptômes. »
Qu’est-ce qui permet cette
libération de la parole ? La formation du thérapeute, qui lui
donne la capacité d’entendre le
patient au-delà des mots et de le
guider dans l’exploration de sa
souffrance ; et les règles de la
relation thérapeutique : confidentialité, invitation à parler
librement, le fait, selon les écoles, de s’allonger ou de payer
pour pouvoir tout dire…
La thérapie nous rend alors
plus vrai en nous permettant de
nous affranchir des influences
auxquelles nous nous soumettons, et de faire le choix de
l’autonomie et du libre arbitre.

Je suis jeune maman et veuve. Mon mari est décédé au premier
mois de ma grossesse. Comment survivre à cette double épreuve
sans craquer, sans montrer ma faiblesse ?
Nathamorphose, 37 ans
La réponse de Christophe Fauré, psychiatre et psychothérapeute :
« Je crois comprendre qu’il n’y a que quelques mois que votre
compagnon est décédé. C’est donc un long chemin qui se dessine
devant vous. A la lumière du vécu des centaines de personnes qui
j’ai rencontrées après la perte d’un proche, je peux vous affirmer
que vous sortirez un jour de cette souffrance ; pas demain, c’est
certain, mais un jour, même si cela vous semble inconcevable pour
l’instant. Vous avez d’abord besoin d’être entourée. Le deuil est un
chemin de grande solitude, mais il faut que vous ayez confiance en
des gens de cœur, en leur capacité à vous accueillir dans ce que
vous êtes en train de vivre. Misez sur le soutien de vos collègues et
de ceux de votre compagnon. N’hésitez pas à vous montrer à eux
dans l’authenticité de votre peine, sans rien chercher à dissimuler.
Conseil d’autant plus important que vous allez devoir vous
occuper de deux petits. Une maman seule peine à bien s’occuper de
ses enfants quand elle est, elle-même, dans le chaos de ses
émotions : très souvent, elle culpabilise que ne pas être à la
hauteur. C’est pourtant une réaction normale, et c’est là où il faut
avoir le courage de solliciter les proches pour qu’ils prennent le
relais quand vous serez submergée par votre douleur. C’est de votre
responsabilité de demander cette aide. Vous avez besoin de ces
temps où vous vous retrouvez seule avec vous-même pour vous
reconstruire. Vous n’en serez pas une mauvaise mère pour autant !
Plus tard, dans deux ou trois ans, vos petits voudront savoir qui
était leur papa, et ils auront besoin de vous pour se construire une
image de ce père qu’ils n’auront jamais connu : cela se fera par les
photos, les vidéos et surtout par la façon dont vous le ferez exister
dans leurs esprits, en parlant de lui, en pointant telle ou telle qualité
qui, chez eux, seront l’héritage de leur papa. Je vous invite à vous
rendre sur des forums de partage de personnes en deuil (ex :
www.vivresondeuil.fr) ; vous pourrez y rencontrer des parents
seuls qui traversent ou ont traversé la même expérience que vous. »

Cette page a été réalisée
en partenariat avec

Je me dévoile trop
au travail
J’ai l’impression dans le cadre professionnel de faire preuve de trop
de spontanéité, de trop me dévoiler et d’être finalement l’objet de
remarques et de réflexions sur ma personnalité qui me blessent. Agir
quotidiennement comme un robot m’est impossible et être moi-même
m’expose. Que faire pour me protéger ?
Marie, 24 ans
La réponse de Pierre Blanc-Sahnoun, coach d’entreprise :
« Doit-on avoir deux personnalités distinctes, l’une pour le bureau,
l’autre pour la maison ? Ou alors rester fidèle à soi-même en prenant
le risque de se dévoiler dans un milieu, l’entreprise, où la moindre
faiblesse risque d’être stigmatisée ? La question que vous posez là,
Marie, est partagée par la plupart des salariés. Il serait intéressant de
voir quelles sont ces réflexions sur votre personnalité, et si ces
remarques visent des aspects non conformes à la culture de votre
entreprise et aux rituels de votre équipe, ou bien autre chose. La
réponse est vraisemblablement quelque part entre les deux. Vous
présentez en effet un choix quelque peu manichéen entre devenir
un “robot” d’un côté, ou se soumettre au jugement des autres. Mais
devenir un robot, abdiquer ce qui fait votre identité par crainte du
jugement de vos collègues, n’est-ce pas la pire façon de se renier ?
Dans une entreprise, les rapports sociaux sont relativement
normés, l’individu est considéré en premier lieu par sa fonction et
ses compétences. L’intimité est bannie du champ professionnel :
celui qui vous dit “salut, ça va ?” s’attend à entendre “oui très bien,
et toi ?” ; au fond, il se moque de savoir si l’autre a des soucis. Cette
forme de rapports sociaux peut être décevante pour une personne
sensible, qui place l’authenticité comme une valeur cruciale dans
les rapports humains. Peut-être est-ce votre cas ? Il va alors vous
falloir accepter non pas de changer de personnalité à la porte de
l’entreprise, mais de changer de comportement, comme on change
de tenue pour aller travailler. C’est assez comparable à mettre un
tailleur, ou une cravate, ou un peu de maquillage : le visage que l’on
montre dans le travail est toujours son visage, mais vu sous un
certain angle, sans illusions sur l’ambition d’atteindre une intimité,
de partager des moments de vie intenses et personnels.
Devenir un robot, certainement pas, Marie. Mais adopter un
comportement un peu en retrait, ne pas tout donner de soi à des
gens qui n’en veulent pas, se garder pour les amis, la famille, la
petite tribu qui vous apprécie pour ce que vous êtes, sans attendre
du monde professionnel une tolérance et une acceptation qu’il est
incapable d’apporter. Perdre une illusion et en échange, gagner en
sécurité affective. Est-ce à vos yeux un marché acceptable ? »

Site internet : www.psychologies.com

Lorsqu’une émotion nous étreint, il faut y réfléchir comme à un message à décrypter.

V

oici les grandes étapes
menant à une vie plus en
conformité avec sa propre
nature. Elles partent du plus
intime et mènent au rayonnement extérieur.

Faire la paix
avec son passé
Marie, 27 ans, s’efforce de
vivre enfin sa vie « sans comparer [ses] réalisations avec celles
de [ses] parents au même âge ».
Serge, pour sa part, a attendu
ses 40 ans avant de se « délivrer
de la honte d’avoir eu une mère
alcoolique ». Parce que notre
identité se nourrit aussi d’identifications, nous ne pouvons
être tout à fait nous-même si
l’héritage que nos parents nous
ont légué nous entrave ou nous
fait horreur.
"Etre vrai" résonne alors avec
cette phrase du sociologue Vincent de Gaulejac : « L’individu
est le produit d’une histoire dont
il cherche à devenir le sujet. »
Fondateur de l’Institut international de sociologie clinique,
Vincent de Gaulejac anime des
"groupes d’implication et de
recherche" dans lesquels ceux
qui le veulent peuvent explorer
leur histoire familiale. « Les historiens savent que la vérité
n’existe pas, explique-t-il. Car
l’histoire, a fortiori la nôtre, est
un récit, une construction subjective faite en partie de croyances. L’idée n’est donc pas d’arriver à la vérité, mais à un rapport
apaisé avec elle. »
La démarche consiste alors à
resituer les faits et gestes de nos
ascendants dans leur époque
avec les outils de l’histoire, de la

sociologie ou de la psychologie.
« Ce travail permet de dédramatiser certains de leurs choix, de
comprendre pourquoi le secret
ou la folie se sont installés,
explique Vincent de Gaulejac.
Et de nous alléger de la culpabilité que nous en éprouvons parfois. »

Chercher à se réaliser
On peut avoir fait la paix avec
son passé, avoir appris à se
présenter sans artifices, et pourtant « avoir le sentiment de
vivre dans les coulisses de sa
vie », comme le dit Stéphanie,
38 ans. « Je n’ai pas encore
trouvé l’activité qui m’épanouirait. »
Lorsque notre réalité professionnelle échoue à satisfaire nos
aspirations profondes, « nous
perdons notre “pétillance”, notre
créativité, notre force de proposition, constate Rebiha Couillet.
Nous nous contentons de faire
ce que l’on nous demande sans
éclat et sans joie, au risque de
connaître la dépression ou le
burn out. »
Aussi, cette psychologue et
coach propose-t-elle un accompagnement consistant en une
réflexion autour de quatre
pôles, le talent (ce que je sais
bien faire), la passion (ce que
j’aime faire), les besoins (les
contraintes que je dois assumer) et le sens (est-ce que cette
activité correspond à mes
valeurs ?). Un travail approfondi qui permet d’identifier,
pour chacun, le ou les domaines
dans lesquels ces quatre pôles
fusionnent, procurant la satisfaction d’avoir trouvé « un ali-

gnement entre notre monde intérieur et nos réalisations ».

satisfaire les besoins dont elles
procèdent.

Se servir
de ses émotions

Oser l’intimité

Autre piste à suivre pour
accéder au tréfonds de notre
être : celle des émotions. En
particulier lorsqu’elles semblent
discordantes par rapport à la
réalité : un chagrin qui nous
submerge quand tout paraît
aller pour le mieux, une
angoisse que l’on ne parvient
pas à s’expliquer… « Je suis très
fort pour afficher une humeur
égale en minimisant ma tristesse
ou en réprimant le moindre
soupçon de colère, reconnaît
Paul, 29 ans. La vérité, c’est que
je ne sais pas m’écouter avant
d’exploser. »
L’idée est de « croire nos émotions parce qu’elles manifestent
des besoins que parfois nous
i g n o r o n s : ê t re c o m p ri s ,
reconnu, respecté… Et de ne pas
y croire parce que les réactions
qu’elles engendrent à chaud
(l’envie de fuir ou de frapper, la
mauvaise foi…) ne sont pas toujours les plus adaptées », indique la psychothérapeute Catherine Aimelet-Périssol.
Concrètement, lorsque l’émotion nous étreint, il ne s’agit ni
de la balayer d’un revers de la
main, ni de l’exprimer bruyamment, mais de « la prendre au
sérieux et d’y réfléchir comme
un message à décrypter ».
C ’e st d o nc s o uven t au
moment où nous différons
notre réaction que nous sommes le plus vrai, lorsque nous
devenons capables de mettre
des mots sur nos émotions et de

Est-ce la poule ou l’œuf ? « La
vie à deux m’aide à être moimême, assure Emmanuelle, 34
ans. Mais c’est peut-être aussi
en acceptant ce que je suis que
j’ai pu me lancer dans l’aventure du couple »…
Quoi qu’il en soit, « l’intimité
est un terrain de révélation à soi,
affirme Brigitte Martel, psychothérapeute à l’Ecole parisienne
de gestalt. Car elle suppose de
pouvoir laisser l’autre entrer
dans notre territoire sans nous
dissimuler ou nous sentir
envahi. Et réciproquement :
d’oser avancer dans le territoire
de l’autre pour l’accepter et
l’aimer tel qu’il est. » Cette qualité d’échange n’est pas réservée
au couple. « Il peut y avoir de
l’intimité entre amis, entre collègues, parfois même entre inconnus dès lors que nous faisons le
choix d’une communication
vraie », assure la thérapeute. La
difficulté consiste à « dépasser
la peur d’être jugé et à accepter
le désaccord, le mécontentement ou la déception comme
composante de la relation. Comment être vrai si nous n’acceptons pas de nous rencontrer
dans nos points communs, mais
aussi et surtout dans nos divergences, nos insuffisances ? »
Une authenticité qui requiert et
augmente la confiance en
l’autre, et en soi.

Apprendre à exprimer
sa vérité
« Plus jeune, je me suis affir-

Photo Fotolia

mée en disant tout ce qui me
passait par la tête, raconte
Nathalie, 33 ans. Et tant pis si
mes propos blessaient mon
entourage ou si j’étais impudiqu e , p o u r v u qu e j e s o i s
“entière”. » Or « être vrai, ce
n’est pas tout dire, explique Brigitte Martel. C’est plutôt dire
juste. » Quitte à en dire peu.
Etre en mesure de parler de soi
sans avoir le sentiment de se
renier ni de se mettre à nu.
Trouver les mots qui reflètent
notre pensée ou notre état émotionnel tout en respectant celui
qui les reçoit. Une sincérité qui
nécessite un effort, tant sur la
forme que sur le fond. La
forme : il s’agit de « parler de soi
plutôt que de l’autre, au “je”
plutôt qu’au “tu”, car notre ressenti est la seule vérité à laquelle
nous ayons accès », indique Brigitte Martel. Le fond : c’est parvenir à « regarder en soi et
accueillir ce que la société considère comme des faiblesses,
considère le psychanalyste Philippe Grimbert. Je suis toujours
touché par ceux qui parlent de
leurs peurs ou de leurs difficultés
sans être dans la plainte ni dans
l’exhibition, sans se sentir
amoindri. En tant qu’analyste,
mon travail est d’aider les analysants à faire de leurs faiblesses
une force. On ne se débarrasse
jamais de ses blessures. Autant
les regarder en face. Cette vérité
quant à nos défauts ou notre
vulnérabilité donne de la beauté
à notre personnalité dès lors que
nous ne cherchons plus à la
travestir, mais à l’améliorer. »
Laurence LEMOINE.

Numéro d’avril
en vente actuellement.

A lire
• L’Histoire en héritage, de
Vincent de Gaulejac. Histoire
individuelle, familiale, sociale…
notre identité se construit à la
manière des poupées russes.
Des pistes pour mieux comprendre la transmission (Desclée de Brouwer).
• Etre soi, de Rebiha Couillet.
Un manuel pratique pour nous
aider à explorer nos talents et
nos inhibitions, et nous réaliser
(ESF éditeur).
• Quand les crocodiles
s’emmêlent, de Catherine
Aimelet-Périssol. Nos émotions
participent à nos conversations,
en deçà des mots. En tenir
compte dans la relation parentsenfants aide ces derniers à grandir (Robert Laffont).
• Sexualité, amour et gestalt, de Brigitte Martel. L’auteur
propose une approche de la
sexualité fondée sur la recherche d’authenticité (Inter-Editions).
Prochain rendez-vous
avec votre page
Mieux vivre votre vie :
lundi 22 avril.

Lundi 15 Avril 2013

Météo

1

TTE

20

NATATION

Muller, chercheuse d’or
Aurélie Muller a ajouté un titre de championne de France à son palmarès en s’adjugeant le 1500 m, hier
à Rennes, après celui du 800 m décroché jeudi dernier. La Sarregueminoise a atteint son objectif en Bretagne :
une qualification pour les Mondiaux d’eau libre. Yannick Agnel, quant à lui, s’est imposé sur le 200 m.

Photo AFP

> Page 40

Après le 800, le 1500. Aurélie Muller rentre de Rennes avec deux titres
de championne de France.

Lundi 15 Avril 2013

FOOTBALL

HANDBALL

Marseille résiste à
Lille et conserve
sa deuxième place

Metz s’offre
la finale en beauté

Valbuena-Gueye,
duel au sommet. Photo AFP

AVIRON

Chardin
champion
de France
Photo EST RÉPUBLICAIN

A Brive, Germain
Chardin, le Meusien,
et son coéquipier
dieppois Dorian
Mortelette ont
remporté comme prévu
leur quatrième
titre national
en deux sans barreur.
> Page 38

VOLLEY

Le TFOC
risque de
tout perdre !

En déplacement à Lille, hier soir, à l’occasion du dernier match de la
32e journée, l’Olympique de Marseille jouait assez gros… Les Lillois
restaient en effet sur une impressionnante série de victoires et un
nouveau succès des Nordistes aurait provoqué un regroupement dans
le sillage du Paris SG. Au bout du compte, le 0-0 conquis devant près
de 48 000 spectateurs permet au dauphin de conforter sa deuxième
place. Bien plus bas, dans le classement, c’est Nancy, auteur d’un bon
nul à Ajaccio, samedi soir, qui peut se réjouir de la défaite de Sochaux
à Lyon (0-3).
> Page 24

AUTO

Alonso se replace
dans la course
au titre

Photo Pierre HECKLER

Daniel Mroczkowski,
son président, n’est pas
très content et pour
cause... TervilleFlorange, battu par
Quimper, peut laisser
échapper l’accession
en Ligue A féminine
samedi prochain.
> Page 36

AUTO

Ogier sur
les traces
de Loeb

Yvette Broch dans les bras
de Paule Baudouin.
Heureuses, les Messines !
Photo AFP
Photo AFP

Fernando Alonso (Ferrari), vice-champion du monde 2012, a
remporté hier à Shanghai le Grand Prix de Chine de Formule 1,
devant le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus) et le Britannique Lewis
Hamilton (Mercedes). Cette 31e victoire en F1 vient à point pour
l’Espagnol, trois semaines après sa grosse déception du GP de
Malaisie où il avait abandonné au 2e tour, aileron cassé contre
l’arrière de la monoplace de Sebastian Vettel (Red Bull), au premier
virage. Désormais à 9 points de l’Allemand et 6 de Räikkönen,
Alonso s’est replacé clairement dans la course au titre.
> Page 38

Fortes de leurs 19 buts d’avance, les Messines ne craignaient pas grand-chose à Zalau, hier,
en demi-finale retour de la Coupe EHF... Mais loin de se contenter du strict minimum, les filles
de Sandor Rac n’ont pas laissé les Roumaines prendre une quelconque revanche. A l’arrivée,
cinq buts d’écart (26-21) qui ne peuvent que renforcer leur confiance avant la finale prévue
en matches aller et retour durant la première quinzaine de mai, face aux Danoises d’Holstebro.
> En page 23 le reportage de nos envoyés spéciaux à Zalau, Marjorie Beurton (textes) et Anthony Picoré (photos)

Victorieux au Portugal,
Sébastien Ogier
marche sur les traces
de Sébastien Loeb...
Avec trois succès
en quatre rallyes,
c’est bien parti...
> Page 38

TTE22

Sports

Lundi 15 Avril 2013

Une journée
peu ordinaire
Le dimanche historique des Messines
en cinq images. De l’avant-match
à la délivrance.

1

HANDBALL

Metz en délire !

4

Metz Handball est officiellement qualifié pour la finale de la Coupe EHF. Avant d’affronter les Danoises
d’Holstebro, les filles de Sandor Rac ont peaufiné le travail, hier à Zalau. Comme sur des roulettes…

C’est le nombre
de supporters messins
restés bloqués
à la frontière roumaine,
hier. Un bus de quarante
personnes était parti
de Metz vendredi soir.
Après une journée
de visite à Budapest,
ces fidèles avaient pris
la route de Zalau
ce dimanche matin.
Manque de chance,
ils ont été contrôlés pour
rentrer sur le territoire
roumain. Au finale,
quatre Lorrains
sont restés en Hongrie
et ont repris le car,
en soirée, direction
la Moselle. Leurs papiers
d’identité n’étaient plus
valables ou ils les avaient
oubliés…

U

De nos envoyés spéciaux
à Zalau
Textes : Marjorie
BEURTON
Photos : Anthony
PICORÉ

Les fans messins, venus de loin, de très loin même,
ont remporté le duel de la voix...

Hier, les filles de Sandor Rac
ont terminé le travail en Roumanie. Après un match aller maîtrisé
et survolé aux Arènes le dimanche précédent (34-15), personne
ne doutait des Lorraines. Mais
tout le monde s’attendait à un
accueil musclé.
« Nous sommes entières. Tout
s’est bien passé ! », se réjouit
Nina Kanto. Heureusement, car
Elena Pintea a failli la manger à
l’échauffement. La Roumaine
avait les yeux revolver… Par
chance, ses deux cartons jaunes
l’ont calmée au bout de dix minutes… Sandor Rac prédisait un
premier quart d’heure révélateur.
« J’attendais de voir le score après
quinze minutes de jeu. Comme on
était devant (2-5), j’ai fait tourner. Nous avons des échéances
importantes à venir. Il faut assurer. Quand Katia (Andryushina)
s’est tordu à nouveau la cheville
droite, j’ai préféré la sortir. Ce
n’est pas grave mais ça ne sert à
rien de tirer sur la corde. Nous
sommes en finale de la Coupe
d’Europe. Il va falloir faire de
même en championnat. »
Il a donc donné du temps de
jeu à l’arrière Grace Zaadi et à la
jeune pivot Roselyne Ngo Leyi.
« C’est inespéré pour elle de disputer une demi-finale de Coupe

Une finale aux
Arènes dimanche
12 mai à 18 h ?

A Metz Handball, les scènes de bonheur succèdent aux scènes de bonheur depuis quelque temps…

d’Europe. Elle s’en souviendra
toute sa vie ! »
Sandor Rac s’est même rassuré.
Il peut laisser partir Katty Piéjos,
à la fin de la saison, l’esprit tranquille. Ailly Luciano assurera la
relève sans aucun doute. L’ailière
droite a terminé meilleure marqueuse du match hier (7/9). Elle
semblait, d’ailleurs, surprise de
l’apprendre. « Ce n’est pas vrai ?
C’est génial. C’est la première fois
depuis que je porte le maillot de
Metz Handball. La défense de
Zalau me convenait parfaitement. Les Roumaines ne
repliaient pas et la gardienne
était attentiste. Je me suis régalée
en contre-attaque. Pourtant, je
m’en veux car j’ai raté deux buts
faciles. Mais c’est de la faute des

Laura Glauser :
« Pour ma sœur… »
Dans l’ombre de Gervaise Pierson depuis quelques
matches, Laura Glauser s’est rassurée à Zalau.
Elle a arrêté 12 ballons, dont 2 penaltys.
vous êtes en finale de
Lans,aura,
la Coupe EHF. A dix-neuf
ce doit être magique…

Ailly Luciano a terminé meilleure buteuse de la partie (7/9).
La Néerlandaise a encore marqué des points...

« Je suis la plus jeune de cette
équipe. Je ne me rends pas bien
compte encore de ce que l’on a
réalisé. C’est seulement quand je
regarde mon CV que je m’aperçois de tout ce que j’ai vécu en si
peu de temps… En équipe de
France, en club… C’est génial et
j’en redemande ! »
• Gervaise Pierson, votre
amie et concurrente au poste
de gardienne, fait des miracles en Coupe d’Europe
depuis trois matches. Difficile
d’attendre son tour sur le
banc ? « Je pense à l’intérêt du
club avant de me soucier du
mien. Si Gervaise est monstrueuse comme là (10 arrêts en
30 minutes, hier), je ne vois pas
pourquoi elle sortirait. Elle
mérite sa place et je me réjouis
de sa réussite. Si je n’étais pas
son amie, je ne partagerais pas
ma chambre avec elle. Après un
match comme celui-ci, on va
bien dormir. Ou pas dormir ! »

« Elle me manque »
Une finale de Coupe d’Europe, ça se mérite !
Jacques Lévy, le kiné du club, n’a pas chômé.

• Vous avez fondu en larmes à la fin. La faute au
stress ? « C’est un tout. Des
larmes de joie car je vais vivre
une finale de Coupe d’Europe et
parce que je me suis rassurée.
C’est parfois difficile de ne pas
jouer. Je ne voulais surtout pas
commencer à douter. Ça fait du
bien de sortir un match comme
celui-là. Je pleurais également
car ça fait un an, aujourd’hui,
que ma sœur nous a quittés.

Laura Glauser.

C’est pour elle tout ça. C’est elle
qui me donne la force d’arrêter
les deux penaltys. Elle me manque. J’aimerais partager ces
moments-là avec elle. »
• Vous vous méfiiez de ce
déplacement en Roumanie.
Finalement, ce n’était pas le
pire… « Franchement, nous
avons été très bien reçues. Je ne
sais pas si les dirigeants de Zalau
avaient pris en compte les critiques des Havraises (elles avaient
été très mal accueillies en 2005),
mais nous avons été traitées
comme des princesses. On a
d’ailleurs fêté la victoire dans le
spa de l’hôtel. C’était géant ! »
Ma. B.

le film du match

Ambiance de folie dans les vestiaires. Les filles étaient
euphoriques mais elles n’ont pas osé le strip-tease.

23

le chiffre

coupe d’europe

ne douche tout habillé :
voilà le sort réservé aux
journalistes ou aux supporters qui se sont approchés
trop près du vestiaire des Messines, hier à Zalau, après la demi-finale retour de la Coupe d’Europe.
Les filles de Sandor Rac ont
arrosé leur qualification pour la
finale de la Coupe EHF. Elles y
retrouveront Holstebro,
deuxième du championnat
danois, début mai.

Le match a commencé très tôt entre les supporters
passionnés de Zalau et ceux de Metz Handball

TTE

1re minute : Katia Andryushina ouvre la marque pour Metz (0-1).
3e : Gabriella Szucs lui répond (1-1).
9e : comme aux Arènes dimanche 7 avril, Zalau est longtemps resté muet (1-3).
19e : Ailly Luciano commence son festival. La Néerlandaise va marquer sept buts
au total (5-6).
23e : c’est le plus gros écart du match : Metz mène 14-7.
30e : c’est la mi-temps, Metz vire à 14-8. Gervaise Pierson, impériale comme
toujours, laisse sa place à Laura Glauser.
31e : Ramona Czeczi se tord la cheville droite et rejoint l’infirmerie en pleurs. Elle
ne reviendra plus dans le match.
35e : Sandor Rac fait tourner et donne les clefs de la maison aux jeunes. Roselyne
Ngo Leyi et Grace Zaadi entrent en jeu (10-16).
41e : Katia Andryushina rejoint Czeczi à l’infirmerie. Elle s’est tordu la même
cheville. Rien de grave néanmoins. La poche de glace l’a soulagée (12-18).
50e : Gheroge Tadici jette son ardoise par terre. L’entraîneur roumain est en colère.
Ses filles sont encore une fois à la rue (17-21).
60e : Metz s’impose 26-21 et se qualifie pour la finale de la Coupe EHF. Magique !

arbitres. Ils ont accepté de changer de ballon en cours de match
(à la 13e). Celui des Roumaines
était plus lourd et plus gros. La
première fois que je l’ai eu en
main, ça m’a surprise. »

Nuit blanche

qu’elle est aussi grande que lui
(1,86 m). Par contre, elle savait à
la mi-temps qu’elle allait avoir
une amende. 0/5, ça ne pardonne
pas à Zalau. C’est quelques Leu
(la monnaie locale) pour le
cochon du club… Reste à savoir
quoi fêter. Les Messines, elles,

n’ont pas eu besoin de trouver
une excuse pour faire une nuit
blanche. Elles ont célébré mais,
surtout, elles se sont levées à 2 h
du matin pour rentrer en Lorraine…

Jusqu’au bout les Roumaines
ont été roublardes. Nina Kanto a
encore payé de sa personne. Son
corps est couvert de bleus.
Quant à Gheorge Tadici, il a
retrouvé son costume de grand
méchant loup hier. Il n’a pas
arrêté de hurler sur ses filles.
Imaginez un ours qui vous grogne dessus, tête contre tête…
Il a beau s’égosiller, le patron
roumain n’impressionne pas la
Hongroise Gabriella Szucs. C’est

Zalau. 1500 spectateurs. Arbitres : Vaidas et Mindaugas (Lit). Exclusions
temporaires à ZALAU : Pintea (9e, 47e), Bese (34e), Szucs (54e) ; à METZ :
Ognjenovic (15e), Luciano (25e), Andryushina (32e, 37e), Piéjos (40e), Ngo
Leyi (58e).
• ZALAU – Gardiennes de but : Roman, Muresean (de la 1re à la 60e, 13
arrêts). Joueuses de champ : Rob, Badita, Pop, Turcas (3/4), Trif (0/5 dont 0
pen./1), Czeczi (4/5), Pintea (1/1), Varga (6/11 dont 3 pen./4), Szucs
(5/11), Tanasie (1/4), Bese (0/4), Pera, Somoi (1 pen./2).
• METZ – Gardiennes de but : Pierson (de la 1re à la 30e, 10 arrêts), Glauser
(de la 31e à la 60e, 12 arrêts dont 2 pen.). Joueuses de champ : Prudhomme
(1/5), Kanto (2/3), Zaadi, Andryushina (3/4), Baudouin (3/5 dont 2 pen.),
Piéjos (0/1), Broch (3/4), Ognjenovic (1/2), Gonzales-Ortega (1/3), Pidpalova (1/5), Liscevic (3/5), Luciano (7/9), Ngo Leyi (1/2).

ZALAU - METZ : 21-26 (8-14)

Ma. B.

Metz Handball rencontrera
Holstebro en finale de la
Coupe EHF. Les Lorraines
joueront le match aller au
Danemark, le week-end des 4
et 5 mai. Le retour est programmé en Moselle. Pourquoi ? Car Holstebro a déjà
organisé une finale retour à
domicile. C’était en 2011 face
à Midtjylland. Le règlement de
la Fédération européenne
(EHF) stipule qu’un club qui
n’a jamais accueilli de finale
continentale est prioritaire
pour recevoir le second duel.
Tant mieux pour Metz ! Le
président Thierry Weizman
sera à Vienne, au siège de
l’EHF, demain, pour proposer
de disputer la rencontre le
dimanche 12 mai à 18 h. A
suivre…

le point
COUPE EHF
Demi-finales retour
• SAMEDI
HOLSTEBRO (Dan) - Midtjylland (Dan)…. 18-24 (29-22)
• HIER
Zalau (Rou) - METZ ................... 21-26 (15-34)
Le score des matches aller entre
parenthèses, les qualifiés en capitales.

Sports

Lundi 15 Avril 2013

1

ligue 1

la phrase

Marseille solide dauphin

« Deux heures
après le match,
après il faut que
ça s’arrête »

FOOTBALL
32e journée
VENDREDI

VALENCIENNES - SAINT-ÉTIENNE : 0-0

Stade du Hainaut. 15 000 spectateurs. Arbitre : M. Varela.
SAMEDI

Marseille a conforté sa deuxième place au classement en obtenant un point hier au Grand Stade face à une
équipe de Lille qui a tout tenté mais s’est heurté à un très grand Steve Mandanda.

TROYES - PARIS SG : 0-1 (0-0)
e

But : Matuidi (65 ).

BORDEAUX - MONTPELLIER : 4-2 (3-1)

Buts pour Bordeaux : L. Sané (11e), Diabaté (24e), Plasil (26e), Saivet (54e),
pour Montpellier : Cabella (45e+1), Stambouli (90e+2).

BREST - REIMS : 0-2 (0-1)

Buts : Fauvergue (28 ), Diego (77 ).
e

e

ÉVIAN/THONON - RENNES : 4-2 (2-1)

Buts pour Evian/Thonon : Kana-Biyik (2e c.s.c.), Berigaud (34e), Ninkovic
(79e), Sagbo (83e), pour Rennes : Féret (22e), Boye (69e).

LORIENT - BASTIA : 4-1 (1-0)

Buts pour Lorient : Jouffre (45e+1), Corgnet (55e), Aliadière (75e, 83e), pour
Bastia : Modeste (59e).

AJACCIO - NANCY : 1-1 (1-1)

Buts pour Ajaccio : Mostefa (7e), pour Nancy : Alo’o Efoulou (5e).
HIER

NICE - SOCHAUX : 3-0 (0-0)

Stade du Ray. 10 000 spectateurs. Arbitre: J. Cailleux. Buts pour Nice:
M. Traoré (51e), Digard (59e), Cvitanich (83e).

LYON - TOULOUSE : 3-1 (1-1)

Stade de Gerland. 34 678 spectateurs. Arbitre: N. Rainville. Buts pour
Lyon: Grenier (8e), Koné (49e), B. Gomis (63e) ; pour Toulouse: Ben Yedder
(28e).

LILLE - MARSEILLE : 0-0

Grand Stade Lille Métropole. 47 828 spectateurs (record d’affluence du
stade). Arbitre: W. Bien.

1 Paris SG
2 Marseille
3 Lyon
4 Saint-Etienne
5 Nice
6 Lille
7 Montpellier
8 Lorient
9 Bordeaux
10 Rennes
11 Toulouse
12 Bastia
13 Reims
14 Valenciennes
15 AC Ajaccio
16 Evian/Thonon
17 Sochaux
18 NANCY
19 Brest
20 Troyes

Pts

J

G

N

P

p

c

Diff

67
58
56
54
54
53
48
47
46
42
41
39
37
37
35
34
32
31
29
25

32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32
32

20
17
16
14
15
14
14
12
11
12
10
11
9
9
8
8
8
7
8
4

7
7
8
12
9
11
6
11
13
6
11
6
10
10
13
10
8
10
5
13

5
8
8
6
8
7
12
9
8
14
11
15
13
13
11
14
16
15
19
15

57
36
52
51
48
48
49
52
33
43
40
43
31
41
33
38
32
30
29
36

20
32
34
25
37
31
41
51
28
47
41
60
37
48
41
46
50
48
50
55

37
4
18
26
11
17
8
1
5
-4
-1
-17
-6
-7
-8
-8
-18
-18
-21
-19

LA 33e JOURNÉE. Vendredi 19 avril : Montpellier - Lyon (20h30).
Samedi 20 avril : Marseille - Brest (17 h). Dimanche 21 avril : Bastia
- Lille (14 h), NANCY - Évian/Thonon, Reims - Valenciennes,
Sochaux - Bordeaux, Toulouse - Lorient (17 h), Paris SG - Nice (21 h).
BUTEURS. 26 buts : Ibrahimovic (Paris SG) ; 17 buts : Aubameyang (Saint-Etienne) ; 14 buts : Aliadière (Lorient), Cvitanich
(Nice), B. Gomis (Lyon) ; 12 buts : Ben Yedder (Toulouse), Modeste
(Bastia) ; 11 buts : Gignac (Marseille), Payet (Lille) ; 10 buts :
Alessandrini (Rennes), Ben Basat (Toulouse), Brandao (SaintEtienne), Féret (Rennes), etc.

LA PHRASE

« Gameiro n’était pas content ?
Moi non plus »
Kevin Gameiro n’a pas supporté d’être remplacé face à Troyes,
samedi soir, alors qu’il honorait seulement sa 6e titularisation de la
saison en l’absence de Zlatan Ibrahimovic, suspendu. L’attaquant
français n’a pas salué son entraîneur et a shooté dans une bouteille
d’eau avant de lâcher sa rancoeur avec un tonitruant : « C’est toujours
la même chose, toujours la même chose ! ». « Je l’ai sorti parce que je
pensais qu’il était pénalisé après avoir raté un but dans les premières
minutes, a commenté Ancelotti. Il n’était pas content ? Moi non plus
après la première mi-temps, donc on était deux pas contents ».

LE CHIFFRE

9 titularisation de Yoann Gourcuff
e

L’ancien meneur de Bordeaux, 26 ans, n’avait plus joué depuis le 16
mars et la déroute à Bastia (4-1). Il a été intégré par Rémi Garde dans
un 4-3-3 préféré au 4-4-2. Ce schéma a été bousculé par la sortie sur
blessure à la demi-heure de jeu d’Alexandre Lacazette, remplacé par
Bafétimbi Gomis. Gourcuff a joué tout le match, souffrant parfois,
bousculé par le jeu physique des Toulousains. L’ex-joueur de Rennes
et de l’AC Milan s’est démené, se battant jusqu’au bout, mais hésitant
encore à tenter sa chance face au but, signe d’un manque de
confiance

LE GESTE

La passe de Grenier en demi-volée
Grenier a d’abord ouvert le score pour Lyon face à Toulouse. Puis,
sur son corner renvoyé par la défense toulousaine, il reprend la balle
d’un contrôle poitrine/demi-volée pour l’expédier sur la tête de Bakary
Koné pour le 2e but lyonnais. Grenier en est désormais à 4 buts et 4
passes décisives cette saison en L1. Et sa performance a permis à l’OL
de se sortir de l’ornière, puisque le club rhodanien n’avait plus gagné
depuis le 24 février en championnat et restait sur trois revers de suite,
ce qui n’était plus arrivé depuis 20 ans.

L

ille et Marseille ne s’étaient
plus séparés sur un match
nul dans le Nord depuis la
saison 2007-2008 (1-1). L’OM
avait réussi à s’imposer en 20082009 et 2010-2011. En 2009-2010
et la saison dernière, il avait craqué 3-2 à chaque fois…
« Meilleur gardien de la L1 »
selon Elie Baup, l’international
Steve Mandanda a été infranchissable au Grand Stade. Il a notamment écœuré son partenaire en
équipe de France Dimitri Payet. Le
meilleur buteur de Lille (11 buts)
a été très adroit, plaçant deux
frappes superbes, à la 40e et la
45e, et un coup franc en fin de
match (82e) mais à chaque fois
Mandanda s’est envolé pour
dévier.
Et quand Mandanda était
battu, comme à la 19e après une
bonne sortie dans les pieds de
Rodelin, Payet a trouvé face à lui
Lucas Mendes, au bon endroit et
au bon moment pour l’OM.

Mandanda a aussi sorti le grand
jeu sur une tête puissante de
Kalou (22e), sur un tir croisé de
Sidibé, qui avait trouvé une brèche côté droit (40e) et même sur
une reprise involontaire du genou
de son défenseur Lucas Mendes
(75e).
En face, son homologue lillois,
Steeve Elana, a eu moins de travail mais il a été tout aussi irréprochable. Ses poings sont restés

Steve Mandanda a été impeccable, hier soir à Lille. Tous les Lillois, dont Ronny Rodelin, ont buté sur lui...

bien fermes sur une grosse frappe
de Gignac (11e) puis il s’est bien
couché sur une nouvelle tentative du buteur de Marseille (52e).
A la 11e minute, l’OM aurait
peut-être pu bénéficier d’un
penalty après un tacle de Béria sur
Kadir : le pied du défenseur lillois
a rebondi sur le ballon et a fini sur
la cheville du milieu offensif.
Mais l’arbitre avait l’air sûr de lui.

L’OM s’est aussi montré dangereux à la 71e avec une montée de
Morel et une reprise passée à coté
mais qui a fait trembler le public
lillois.
Les gardiens ont donc pris le
meilleur sur les attaquants, pourtant bien en vue, surtout Kalou et
Payet à Lille et Gignac à Marseille.
Valbuena, incertain (blessure à
l’adducteur droit) mais bien pré-

sent, s’est en revanche peu montré. Il a cédé sa place à Barton
pour le dernier quart d’heure. On
a encore moins vu Kadir, remplacé par Jordan Ayew au début
de la seconde période (50e).
L’équipe d’Elie Baup, qui garde
deux points d’avance sur Lyon
(3e), prolonge donc son invincibilité : six journées sans perdre,
dont cinq sans prendre de but. En

Photo AFP

revanche, Paris (1er) file un peu
plus vers le titre.
Le Losc de Rudi Garcia fait
quant à lui la mauvaise opération
du week-end dans le haut du
tableau. Il reste à cinq points de
Marseille, se fait un peu distancer
par Lyon (avec 3 points d’avance)
et se fait doubler par Nice (5e, à
égalité de points avec SaintEtienne, avec un point de plus).

Claude Puel :
« Un match
abouti »

Nancy : c’est bien un point de gagné
La défaite subie par Sochaux hier à Nice (3-0) donne plus de valeur au point ramené d’Ajaccio. L’ASNL reste
à une longueur du premier non relégable et reviendrait à hauteur d’Evian dimanche prochain en cas de victoire.

C

omme une preuve supplémentaire de l’implication
totale des Nancéiens,
même de ceux dont l’avenir semble parti pour s’écrire ailleurs qu’à
l’ASNL la saison prochaine,
Patrick Gabriel a retrouvé hier
matin au décrassage un groupe
en train de se dire qu’il y avait la
place pour faire mieux que match
nul samedi soir à Ajaccio. Le
coach lui-même avait évoqué dès
le coup de sifflet final un « sentiment mitigé » au vu du scénario
(ouverture du score d’Alo’o la 5e)
et de la supériorité affichée dans
le jeu par son équipe (58 % de
possession de balle) et du pâle
visage montré par des Ajacciens
pourtant remontés comme des
pendules à l’idée de pouvoir faire
un pas de géant vers le maintien
en cas de succès.
Mais hier midi, « Gaby » préférait plutôt retenir à juste titre le
positif de ce score de parité en
Corse (1-1). « Avant le match, on
pensait effectivement qu’un nul
serait un bon résultat… ». Et s’il
pouvait y avoir encore un peu
hésitation à ce moment-là concernant la valeur de ce nul à
François-Coty pour Nancy, la
lourde défaite subie par Sochaux
à Nice hier en début d’après-midi
(3-0) a certainement mis tout le
monde d’accord ou presque. Au
lieu de faire une fixation sur la
victoire d’Evian face à des Rennais déjà en train de préparer leur

Paul Alo’o Efoulou a inscrit le but de l’ASNL à Ajaccio, samedi soir. Un but qui permet de décrocher
un nul et de continuer à mettre les Nancéiens en confiance avant le sprint final. Photo AFP

finale de Coupe de la Ligue, au
lieu de se focaliser aussi sur
l’avance considérable (six longueurs) de Reims après son succès chez les Brestois, il faut plutôt
se dire que l’ASNL a profité de
cette 32e journée pour prendre un
point supplémentaire au dix-neuvième Brest et à la lanterne rouge
Troyes désormais bien décrochée
et qu’elle s’est aussi rapprochée
de Sochaux nouveau dix-sep-

tième de L1.

Entretenir la dynamique
demain en Coupe
Au-delà des conséquences au
classement, le nul ramené du
stade François-Coty, seulement le
deuxième nul depuis l’arrivée de
Patrick Gabriel sur le banc au
chardon (après celui 2-2 contre
Lille le 12 janvier à Picot), permet
à l’ASNL de rester dans une super

dynamique avec vingt points déjà
empochés depuis la trêve, avec
carrément un bilan de trois victoires et un nul lors des quatre
dernières journées et avec un rang
hallucinant de meilleure équipe
de L1 depuis début mars (treize
points sur dix-huit) à égalité parfaite avec le Paris-Saint-Germain !
Quand on sait l’importance de
la confiance chez un joueur, à
l’image de la résurrection de Ben-

jamin Moukandjo depuis plusieurs semaines après une première partie de championnat le
moral dans les chaussettes, cette
spirale ultra-positive sera un
atout précieux pour les Nancéiens dans le sprint final de la
course pour le maintien. On
pense évidemment à ce rendezvous contre Évian-ThononGaillard, dimanche à Picot, qui va
conditionner énormément de
choses. Et lorsqu’on sait aussi
qu’il n’y a que les bons résultats
pour faire gonfler la confiance
encore et toujours, on se dit que
la meilleure manière de préparer
Évian serait, mardi à Troyes,
d’aller décrocher une qualification pour les demi-finales de la
Coupe de France pour la première
fois de l’histoire du club depuis la
finale gagnée par la bande à
Michel Platini en 1978 !
Physiquement, cela va demander de gros efforts, c’est certain,
pour être capable d’enchaîner les
matches avec le maximum de jus
et de peps mais c’est toujours
plus facile de récupérer en
gagnant. Alors puisqu’il faudra
bien jouer ce quart de finale au
stade de l’Aube, autant tout faire
vraiment pour le gagner ! En
notant au passage qu’Évian laissera aussi des plumes en Coupe
cette semaine, mercredi plus précisément, en recevant le PSG…
Romain JACQUOT.

Leonardo : « Le Paris SG veut
« continuer » avec Ancelotti »
C

L’IMAGE. Les Niçois n’ont pas fait dans la demi-mesure,
hier en début d’après-midi, face à Sochaux (3-0). Ils ne l’ont
pas davantage fait dans la manière de fêter leurs buts...
Thimothee Kolodziejczak, Kevin Anin, Didier Digard, Renato
Civelli, Mahamane Traore se sont très virilement congratulés !
Les Azuréens de Claude Puel se maintiennent aux premières
loges au classement...

Leonardo, le directeur
sportif du Paris SG, a indiqué hier sur Canal + qu’il
ne pensait pas sanctionner l’attaquant Kévin
Gameiro pour sa grosse
colère après son remplacement à l’heure de jeu
lors de Troyes-Paris SG
(0-1) samedi en Ligue 1.
« C’est une réaction normale, il rate un but après
trois minutes (de jeu contre Troyes), il ne joue pas
trop cette saison. Une
sanction ? Non, pas de
sanction. Ça s’est déjà
passé avec Ménez, Nene
(cas similaires de mauvaise humeur, ndlr). On
comprend que cette mauvaise humeur dure jusqu’à
deux heures après le
match, après il faut que
ça s’arrête »,
a exposé « Leo ».

3 questions à

Les gardiens
ont pris le meilleur

Leonardo a affirmé hier que « l’idée est de continuer » avec l’entraîneur Carlo Ancelotti et a expliqué au sujet
de David Beckham que c’est à l’Anglais « de décider » s’il veut rester au PSG la saison prochaine.

Photo AFP

24

TTE

arlo, comme nous (les
dirigeants), a envie de
gagner le championnat,
l’idée est de continuer avec
lui, il est très important pour
nous, mais ce n’est pas le
moment d’en parler, l’idée
c’est d’abord de gagner le
championnat et la Coupe de
France », a déclaré le directeur
sportif du PSG, Leonardo,
hier, au cours de l’émision
Téléfoot, sur TF1.
« Çà fait longtemps que le
Real Madrid lui fait des appels
du pied », a poursuivi Leonardo au sujet d’Ancelotti. Ce
dernier, dans une brève interview diffusée par Téléfoot, a
démenti cette hypothèse
madrilène : « Non, non, pas
de Real Madrid (pour la saison prochaine) ».
« Beckham, c’est la première
personne que j’ai appelé
quand j’ai signé au PSG », a

ensuite confié Leonardo.
« C’est un guide dans le vestiaire, c’est un privilège de
l’avoir avec nous. On va
essayer de continuer avec
lui ».
« C’est à lui de décider, à 38
ans » (il les aura le 2 mai), a
ajouté le directeur sportif. « Il
a envie de jouer, mais il y a le
reste, sa vie. Les portes du PSG
lui sont ouvertes. S’il veut continuer, il va continuer ».

Avec ou sans
Leonardo ?
Concernant son propre avenir, Leonardo a soufflé le
chaud et le froid : « Moi, je
veux construire quelque chose
qui fonctionne sans moi, je ne
sais pas, normalement oui (je
vais rester), mais dans ma vie
il est arrivé des choses que je
n’attendais pas ».
« Je ne voulais pas faire

entraîneur, mais c’est arrivé,
peut-être si un jour il y a un
poste de manager anglais…
mais aujourd’hui il n’y a rien.
Bon, là on dirait un message
pour chercher du travail, mais
ce n’est pas le cas. Je suis
vraiment content ici. Et j’ai
appris à ne rien promettre, je
ne promets rien », a-t-il complété.
Depuis l’arrivée des propriétaires qataris au PSG, aux
ressources financières illimitées, les rumeurs s’emballent
à l’approche des fenêtres de
transferts. Un des noms qui
circule est celui de Cristiano
Ronaldo (Real Madrid).
« Ronaldo, il est en demi-finale de Ligue des champions.
Même lui ne sait pas ce qui va
se passer. L’émotion change
toutes les semaines, sincèrement, on ne sait rien », a
conclu « Leo ».

Carlo Ancelotti devrait être encore parisien,
la saison prochaine. Photo AFP

Claude Puel.

Photo AFP

L’entraîneur de l’OGC Nice,
Claude Puel, a estimé que son
équipe avait réussi un de ses matches « les plus aboutis » de la
saison, après la victoire face à
Sochaux, hier.
• Avez-vous apprécié le 3-0
net et sans bavure de votre
équipe devant Sochaux ?
« J’aime qu’on marque des buts
sans en prendre (sourire). J’ai pris
beaucoup de plaisir à voir Nice
évoluer avec discipline et qualité.
Je tiens d’ailleurs à féliciter mes
joueurs pour leur match très plein
dans toutes les composantes du
jeu, avec et sans ballon. On a
laissé peu d’opportunités à
Sochaux qui a défendu avec un
gros bloc sa place en Ligue 1. ».
• Quelle est votre satisfaction pr incipale après ce
deuxième succès de rang ? « Le
groupe a une nouvelle fois montré son homogénéité et a su trouver des réponses collectives au
problème du jour. On a vraiment
fait un gros match, l’un des plus
aboutis de notre saison ».
• Revoilà Nice cinquième de
Ligue 1 à quelques jours du
déplacement chez le leader
parisien. Qu’attendez-vous de
cette sortie au Parc des Princes ? « Si on a su trouver des
solutions devant Sochaux, on sait
pertinemment qu’il faudra en
dénicher beaucoup à Paris. Quant
au classement, il reste sept matches. C’est à la fois peu et beaucoup car derrière le PSG, personne ne lâche ».

ligue 2
Vendredi
Sedan - GFC Ajaccio..................................4-1
Nîmes - Dijon..............................................1-1
Tours - Guingamp.......................................2-0
Le Mans - Istres..........................................1-2
Laval - Arles/Avignon..................................1-3
Clermont - Le Havre....................................1-1
Caen - Lens................................................0-0
Niort - Angers..............................................0-0
Samedi
Auxerre - Monaco.......................................0-2
Aujourd’hui
Châteauroux - Nantes............................20h30
1 Monaco
2 Nantes
3 Angers
4 Guingamp
5 Caen
6 Nîmes
7 Dijon
8 Le Havre
9 Auxerre
10 Lens
11 Tours
12 Istres
13 Arles/Avignon
14 Niort
15 Laval
16 Clermont
17 Chateauroux
18 Le Mans
19 Sedan
20 GFC Ajaccio

Pts J G N P

p

c Diff

63 32 17 12 3
55 31 15 10 6
55 32 16 7 9
55 32 15 10 7
54 32 15 9 8
49 32 14 7 11
49 32 12 13 7
48 32 13 9 10
42 32 12 6 14
42 32 9 15 8
41 32 10 11 11
38 32 10 8 14
37 32 8 13 11
35 32 6 17 9
35 32 8 11 13
35 32 7 14 11
34 31 6 16 9
33 32 9 6 17
28 32 6 10 16
19 32 4 10 18

54
44
46
45
40
42
40
41
44
35
36
31
31
34
40
29
36
32
35
28

29 25
25 19
30 16
35 10
21 19
34 8
38 2
42 -1
45 -1
40 -5
45 -9
36 -5
43 -12
38 -4
46 -6
39 -10
36 0
48 -16
47 -12
46 -18

Sports

Lundi 15 Avril 2013

FOOTBALL

CFA
28e journée
GROUPE A

AMNÉVILLE - AMIENS AC : 0-1 (0-0)
But : Niang (75e).

COMPIÈGNE - VALENCIENNES (2) : 2-2 (2-1)
Buts pour Compiègne : Schianchi (31e), Komenan (44e) ; pour Valenciennes : Aboubakar (33e), Gakpa (86e sp).

MANTES - VILLEMOMBLE : 0-0
LENS (2) - ROYÉ/NOYON : 1-4 (0-0)
Buts pour Lens : : Leghait (54e); pour Royé/Noyon : Mawaye (47e sp),
Seidou (50e), Steppe (63e), Etshimi (90e+2).

IVRY - DRANCY : 0-0
POISSY - LILLE (2) : 3-1 (2-0)
Buts pour Poissy : Ngam (25e), Traoré (27e), Pietre (57e); pour Lille :
Mbemba (64e).

DUNKERQUE - AUBERVILLIERS : 1-0 (0-0)
But : Huysman (70e).

CHAMBLY - BEAUVAIS : 0-0
CALVI - METZ (2) : 3-1 (0-1)
Buts pour Calvi : Dutil (12), Tchokounte (69), Bertin d’Avesnes (90) ; pour
Metz : N’Dour (12e).

Les buteurs
12 buts : Tchokounté (Calvi). 10 buts : PEREZ (Amnéville), Etshimi (Royé/
Noyon). 9 buts : Keita (Amiens). 8 buts : Raddas (Mantes). 7 buts : Mercier
(Beauvais), Boudaud (Dunkerque), I. Traoré (Poissy). 6 buts : Kahlaoui (Calvi),
Brisset (Ivry), Michel (Lille 2), KEHLI (Metz 2), Marena (Poissy). 5 buts :
H. BELAMEIRI (Amnéville), Kibikula (Aubervilliers), Garcia (Calvi), Lesueur (Calvi),
Doucouré (Chambly), Mazzocco (Chambly), Diakité (Lens 2), Regnier (Lille 2),
I. Sassi (Mantes), Gnanduillet (Poissy)…

RAON - JURA SUD : 1-0 (0-0)

GRENOBLE - NANCY (2) : 2-0 (1-0)

Buts : Fernandez (10e), Descamps (77e).

SARRE-UNION - CHASSELAY : 0-0

Pts J G N P

p

c Diff

85 27 17 7 3
74 25 14 7 4
67 26 12 5 9
65 26 11 6 9
65 28 10 9 9
64 26 9 11 6
63 27 9 9 9
63 26 8 13 5
59 24 9 8 7
58 26 8 8 10
58 26 9 5 12
58 25 8 9 8
57 25 8 8 9
55 28 6 9 13
50 25 4 13 8
49 23 7 5 11
47 27 3 11 13
44 24 3 11 10

38
27
29
30
33
31
42
28
28
32
24
29
25
27
16
30
23
17

16 22
11 16
23 6
28 2
30 3
25 6
37 5
23 5
28 0
35 -3
34 -10
30 -1
28 -3
38 -11
21 -5
39 -9
36 -13
27 -10

GROUPE B
RAON - Jura Sud...............................................1-0
Grenoble - NANCY (2).......................................2-0
SARRE-UNION - Chasselay.............................0-0
Paris SG (2) - Moulins........................................2-2
Belfort - Villefranche...........................................0-2
Mulhouse - Auxerre (2)......................................1-0
Lyon-Duchère - Montceau.................................4-2
Yzeure - Strasbourg...........................................0-1
Sochaux (2) - Maccabi Paris.............................0-0

1 RAON
2 Lyon-Duchère
3 Moulins
4 Strasbourg
5 Grenoble
6 Mulhouse
7 Paris SG (2)
8 Yzeure
9 Jura Sud
10 Villefranche
11 Montceau
12 Chasselay
13 NANCY (2)
14 Maccabi Paris
15 Belfort
16 Auxerre (2)
17 Sochaux (2)
18 SARRE-UNION

Pts J G N P

p

c Diff

77 27 14 8 5
76 28 13 9 6
74 28 12 10 6
74 28 12 10 6
73 28 12 11 5
73 27 13 7 7
70 28 10 12 6
68 28 11 7 10
63 28 8 11 9
62 28 8 10 10
61 28 9 6 13
60 28 9 5 14
56 28 7 7 14
55 27 5 13 9
55 26 7 8 11
55 28 6 9 13
54 27 6 9 12
51 26 5 10 11

42
40
44
33
48
39
40
36
26
33
26
32
36
17
26
19
23
16

26 16
27 13
29 15
24 9
22 26
29 10
36 4
29 7
31 -5
36 -3
38 -12
39 -7
43 -7
24 -7
30 -4
45 -26
30 -7
38 -22

Le programme
GROUPE A

GROUPE B

Matches en retard

La prochaine journée

Mercredi 17 avril
AMNÉVILLE - Beauvais..................19h (15e j.)
Ivry - Lens.......................................19h (21e j.)
Chambly - Royé/Noyon...................20h (15e j.)
Compiègne - Poissy........................20h (16e j.)
Villemomble - Amiens.....................20h (18e j.)

Samedi 20 avril
NANCY (2) - Paris SG (2)......................15h30
Maccabi Paris - Mulhouse..........................16h
Chasselay - Lyon-Duchère.........................18h
Strasbourg - SARRE-UNION.....................18h
Montceau - Belfort......................................18h
Auxerre (2) - Yzeure...................................18h
Jura Sud - Sochaux (2)..............................18h
Villefranche - Grenoble18h
Moulin - RAON.......................................18h30

La prochaine journée
Samedi 20 avril
Valenciennes (2) - Lens (2)........................18h
Villemomble - Poissy..................................18h
Beauvais - Dunkerque ............................... 18h
Royé/Noyon - Mantes................................18h
Amiens AC - Ivry........................................18h
Lille (2) Chambly........................................18h
Aubervilliers - Calvi....................................18h
Dimanche 21 avril
Drancy - Compiègne..................................15h
METZ (2) - AMNÉVILLE.............................15h

Courtisé par le PSG, Neymar devrait privilégier la piste du FC Barcelone. Le jeune attaquant brésilien (21 ans)
a réaffirmé être touché par les marques d’affection que lui témoigne le club blaugrana.

L

e FC Barcelone attend l’attaquant international brésilien
Neymar les « bras ouverts »
pour le recruter dès que le joueur
de Santos décidera de rejoindre
l’Europe, a assuré, samedi, André
Cury, l’agent du club espagnol en
Amérique du Sud, à une radio
brésilienne. « Barcelone est pleinement intéressé par Neymar.
Tout le monde le sait depuis 2011,
quand nous avons été tout proches d’obtenir un accord avec
Santos qui ne s’est finalement pas
conclu. C’est le principal nom
coché par le staff technique », a
confié Cury au micro de Radio
Globo.
Selon l’agent, le champion
d’Espagne en titre « tente de
séduire » le joueur de 21 ans dont
le contrat avec Santos s’achève en
2014 en lui faisant comprendre
que « tout l’effectif, y compris
Messi, Xavi et Iniesta, l’attend à
bras ouverts ». De son côté, Santos a répliqué hier en faisant à
nouveau part de son désir de
retenir son joueur vedette. « Les

Le FC Barcelone l’a emporté
facilement (3-0), hier sur le
terrain de Saragosse sans
Messi, Busquets, Iniesta et
Alba, tous mis au repos. Les
leaders catalans ont désormais
13 points d’avance sur le Real
Madrid, vainqueur sur la
pelouse de l’Athletic Bilbao
(3-0) grâce, notamment, à un
doublé de Ronaldo.

But : Benkajjane (80e).

GROUPE A
AMNÉVILLE - Amiens AC.................................0-1
Calvi - METZ (2).................................................3-1
Compiègne - Valenciennes (2)..........................2-2
Mantes - Villemomble........................................0-0
Lens (2) - Royé/Noyon......................................1-4
Ivry - Drancy.......................................................0-0
Poissy - Lille (2)..................................................3-1
Dunkerque - Aubervilliers..................................1-0
Chambly - Beauvais..........................................0-0

Neymar le Barcelonais ?

Le Barça se balade

GROUPE B

Matches en retard
Mercredi 24 avril
Mulhouse - Sochaux (2)..................18h (20e j.)
RAON - SARRE UNION.................19h (21e j.)
Belfort - Maccabi Paris....................20h (20e j.)



négociations existent et nous souhaitons concrétiser ce rêve (de
conserver Neymar). Si on arrive à
le prolonger après 2014 ce sera
une grande joie. Santos fera un
effort », a déclaré ce dimanche le
vice-président du club brésilien
Odilio Rodrigues. Neymar « a toujours reçu des offres venant
d’Europe et c’est difficile de nous
aligner. Nous avons gagné les
batailles en 2010 (contre Chelsea) et en 2011 (contre Barcelone
et le Real Madrid), mais c’est
chaque fois plus difficile », a-t-il
ajouté.

45 millions d’euros ?

Manchester City a gagné
la finale avant la lettre de la
Coupe d’Angleterre en battant Chelsea (2-1), hier à
Wembley. Dans la vraie
finale, le 11 mai, City affrontera Wigan, vainqueur du
club de D2 de Millwall (2-0)
samedi. Ce sera l’occasion
pour les Citizens de sauver
leur saison alors que leur
titre de Premier League est
pratiquement perdu :
quinze points de retard sur
Manchester United à sept
matches de la fin.
Manchester City a marqué les deux premiers buts
par Nasri avant la pause
(35e) et Agüero juste après
(47 e ). Chelsea a réduit
l’écart par Ba auteur d’une
spectaculaire reprise (66e),
mais a été privé d’un retour
à la marque par plusieurs
arrêts décisifs du Roumain
Pantilimon, qui gardait pour
une fois les buts de son
équipe à la place de Joe
Hart.
Les Blues perdent ainsi
leur FA Cup, dont ils avaient
remporté quatre des six dernières éditions.

ANGLETERRE
Aston Villa - Fulham...........................................1-1
Reading - Liverpool ...........................................0-0
Arsenal - Norwich City.......................................3-1
Everton - Queen's P. Rangers...........................2-0
Southampton - West Ham.................................1-1
Newcastle - Sunderland....................................0-3
Stoke City - Manchester United........................0-2
Chelsea - Tottenham......................................remis
Manchester City-West Bromwich..................remis

1 Manchester United
2 Manchester City
3 Arsenal
4 Chelsea
5 Tottenham
6 Everton
7 Liverpool
8 West Bromwich
9 Swansea
10 Fulham
11 West Ham
12 Southampton
13 Newcastle
14 Norwich City
15 Aston Villa
16 Stoke City
17 Sunderland
18 Wigan
19 Queen's P. Rangers
20 Reading

THAON - TROYES (2) : 1-0 (0-0)
But : Boussaha (55e)

Pts J G N P

p

c Diff

80 32 26 2 4
65 31 19 8 4
59 32 17 8 7
58 31 17 7 7
58 32 17 7 8
55 32 14 13 5
50 33 13 11 9
44 32 13 5 14
41 32 10 11 11
40 32 10 10 12
38 32 10 8 14
38 33 9 11 13
36 33 10 6 17
35 33 7 14 12
34 33 8 10 15
34 33 7 13 13
34 33 8 10 15
31 31 8 7 16
24 33 4 12 17
24 33 5 9 19

73
57
64
61
55
51
59
42
43
44
36
47
42
31
36
28
37
37
29
36

33 40
27 30
35 29
33 28
40 15
37 14
40 19
43 -1
42 1
48 -4
45 -9
54 -7
59 -17
52 -21
60 -24
41 -13
45 -8
57 -20
54 -25
63 -27

ESPAGNE
Betis Séville - FC Seville....................................3-3
Valladolid - Getafe..............................................2-1
Levante - Deportivo...........................................0-4
Espanyol - Valencia...........................................3-3
Málaga - Osasuna.............................................1-0
R. Vallecano - Real Sociedad............................0-2
Atlético Madrid - Granada..................................5-0
Saragosse - Barcelone......................................0-3
Athletic Bilbao - Real Madrid.............................0-3
Majorque - Celta Vigo.......................................21h

FORBACH - DIJON (2) : 1-6 (0-2)
Buts pour Forbach : Simpara (63e) ; pour Dijon : Babit (2e sp, 82e sp),
Couturier (26e), Paulle (55e), Mohamed (58e), Guerbert (75e).

COLMAR (2) - LUNÉVILLE : 1-1 (0-0)
Buts pour Colmar : Brahmia (72e) ; pour Lunéville : Legrand (87e).

BELFORT SUD - VESOUL : 3-0 (1-0)
Buts : Jennane (15e sp, 48e, 62e).

ILLZACH - SAINT-PRYVÉ : 1-2 (1-1)
Buts pour Illzach : Herter (16e) ; pour Saint-Pryvé : Dubois (18e), Seidou
(90e+3).

SAINT-LOUIS NEUWEG - ÉPERNAY : 0-0
JARVILLE - SCHILTIGHEIM : 2-2 (2-0)
Buts pour Jarville : Paul (18e), Rigole (21e) ; pour Schiltigheim : Siasia
(74e), Nkamga (90e+2).
GROUPE C
THAON - Troyes (2)...........................................1-0
FORBACH - Dijon (2)........................................1-6
Colmar (2) - LUNÉVILLE...................................1-1
Belfort Sud - Vesoul ..........................................3-0
Illzach-Modenheim - Saint-Pryvé......................1-2
Saint-Louis Neuweg - Épernay.........................0-0
JARVILLE - Schiltigheim...................................2-2

Neymar, auteur de douze buts et huit passes décisives en quinze matchs en 2013, continue
de régaler le Brésil. Pour combien de temps encore ? Photo AFP

Manchester United file vers le titre
ALLEMAGNE. L’Eintracht Francfort et Mönchengladbach
ont été freinés dans leurs ambitions européennes en s’inclinant respectivement à Augsbourg et Stuttgart sur le même
score (2-0), hier en conclusion d’une 29e journée marquée par
les démonstrations du Bayern Munich et Dortmund.
ANGLETERRE. Manchester United file vers le titre de
champion d’Angleterre après son succès, hier, sur le terrain de
Stoke City (2-0) grâce à des buts de Carrick (4e) et de Van
Persie sur penalty (66e). ManU a repris quinze points d’avance

1 Barcelone
2 Real Madrid
3 Atlético Madrid
4 Real Sociedad
5 Málaga
6 Valencia
7 Betis Séville
8 Getafe
9 R. Vallecano
10 FC Seville
11 Espanyol
12 Levante
13 Valladolid
14 Athletic Bilbao
15 Osasuna
16 Deportivo
17 Granada
18 Saragosse
19 Celta Vigo
20 Majorque

Pts J G N P

1 Vesoul
2 Saint-Pryvé
3 Dijon (2)
4 Schiltigheim
5 Troyes (2)
6 Saint-Louis Neuweg
7 Illzach-Modenheim
8 Colmar (2)
9 Belfort Sud
10 LUNÉVILLE
11 JARVILLE
12 THAON
13 Épernay
14 FORBACH

61 21 12
60 21 12
60 20 12
52 21 8
51 20 8
51 19 8
49 20 8
45 19 6
44 20 5
43 21 6
40 20 6
39 19 5
37 19 5
28 18 3

4 5
3 6
4 4
7 6
7 5
8 3
5 7
8 5
9 6
4 11
2 12
5 9
3 11
1 14

p

c Diff

30
33
43
35
38
26
28
26
34
23
30
24
32
11

19 11
24 9
22 21
36 -1
27 11
18 8
34 -6
25 1
35 -1
35 -12
35 -5
33 -9
34 -2
36 -25

Pts J G N P

p

c Diff

81 31 26 3 2
68 31 21 5 5
65 31 20 5 6
54 31 15 9 7
50 31 14 8 9
50 31 14 8 9
48 31 14 6 11
44 31 12 8 11
44 31 14 2 15
42 31 12 6 13
40 31 10 10 11
40 31 11 7 13
38 31 10 8 13
35 31 10 5 16
31 31 8 7 16
29 31 7 8 16
28 31 7 7 17
27 31 7 6 18
24 30 6 6 18
24 30 6 6 18

98
80
56
57
44
47
47
39
40
48
40
35
40
34
26
42
27
28
29
32

33 65
29 51
25 31
39 18
32 12
45 2
46 1
46 -7
51 -11
45 3
42 -2
50 -15
44 -4
56 -22
36 -10
63 -21
50 -23
49 -21
45 -16
63 -31

ALLEMAGNE
Fribourg - Hanovre.............................................3-1
Bayern Munich - Nuremberg.............................4-0
Wolfsburg - Hoffenheim.....................................2-2
Fûrth - Dortmund................................................1-6
Mayence - Hambourg........................................1-2
Düsseldorf - Werder Brême...............................2-2
Schalke 04 - Leverkusen...................................2-2
VFB Stuttgart - Möenchengladbach.................2-0
Augsbourg - E.Francfort....................................2-0
1 Bayern Munich
2 Dortmund
3 Leverkusen
4 Schalke 04
5 Fribourg
6 E.Francfort
7 Möenchengladbach
8 Hambourg
9 Mayence
10 Hanovre
11 Nuremberg
12 VFB Stuttgart
13 Wolfsburg
14 Werder Brême
15 Düsseldorf
16 Augsbourg
17 Hoffenheim
18 Fûrth

Pts J G N P

p

c Diff

78 29 25 3 1
58 29 17 7 5
50 29 14 8 7
46 29 13 7 9
45 29 12 9 8
42 29 12 6 11
41 29 10 11 8
41 29 12 5 12
39 29 10 9 10
38 29 11 5 13
38 29 9 11 9
36 29 10 6 13
34 29 8 10 11
32 29 8 8 13
30 29 7 9 13
27 29 6 9 14
24 29 6 6 17
15 29 2 9 18

83
72
53
50
39
42
36
34
36
50
33
31
35
45
35
27
35
19

13 70
35 37
38 15
45 5
34 5
42 0
39 -3
45 -11
34 2
49 1
39 -6
46 -15
45 -10
56 -11
45 -10
44 -17
54 -19
52 -33

La prochaine journée
Samedi 20 avril
Illzach - JARVILLE.....................................18h
Saint-Pryvé - Colmar (2)............................18h
Dijon (2) - THAON......................................18h
LUNÉVILLE - Saint-Louis Neuweg............18h
Vesoul - Schiltigheim..................................20h
Dimanche 21 avril
Troyes (2) - Belfort Sud..............................15h
Mercredi 1er mai
Épernay - FORBACH.................................18h

Les buteurs
13 buts : Babit (Dijon). 11 buts :
Imbs (Schiltigheim), RIGOLE (Jarville).
9 buts : Benkaid (Colmar), Jennane
(Belfort). 8 buts : ABRAHAM (Jarville),
Guerbert (Dijon), Kamal (Epernay), Seidou (Saint Pryve),…

sur Manchester City.
ITALIE. Naples a maintenu ses quatre points d’avance sur
l’AC Milan en faisant match nul (1-1) à San Siro, hier, et pris
une option sur la deuxième place, directement qualificative
pour la Ligue des Champions. Le Napoli ne revient en
revanche qu’à huit points de la Juventus, pas encore championne, qui clôture la journée ce soir à Rome contre la Lazio.
Les Bianconeri peuvent allonger leur avance à onze points s’ils
gagnent au stade Olympique.

ITALIE
Pescara - Siena.................................................2-3
Bergame - Fiorentina.........................................0-2
Palerme - Bologne.............................................1-1
Parme - Udinese................................................0-3
Chievo Vérone - Catania...................................0-0
Torino - AS Roma...............................................1-2
Genoa - Sampdoria...........................................1-1
Cagliari -I nter Milan...........................................2-0
Milan AC - Naples..............................................1-1
Lazio Rome - Juventus.................................20h45
1 Juventus
2 Naples
3 Milan AC
4 Fiorentina
5 AS Roma
6 Lazio Rome
7 Inter Milan
8 Udinese
9 Catania
10 Cagliari
11 Parme
12 Bologne
13 Sampdoria
14 Bergame
15 Torino
16 Chievo Vérone
17 Siena
18 Palerme
19 Genoa
20 Pescara

Pts J G N P

p

c Diff

71 31 22 5 4
63 32 18 9 5
59 32 17 8 7
55 32 16 7 9
51 32 15 6 11
51 31 15 6 10
50 32 15 5 12
48 32 12 12 8
47 32 13 8 11
42 32 11 9 12
39 32 10 9 13
38 32 10 8 14
37 32 10 8 14
37 32 11 6 15
36 32 8 13 11
36 32 10 6 16
30 32 9 9 14
28 32 5 13 14
28 32 6 10 16
21 32 6 3 23

61
58
56
58
63
40
50
44
40
39
39
42
37
34
40
32
34
29
32
24

20 41
30 28
35 21
39 19
53 10
37 3
45 5
39 5
38 2
49 -10
42 -3
41 1
39 -2
47 -13
45 -5
48 -16
44 -10
45 -16
50 -18
66 -42

BELGIQUE
PLAY-OFF 1
Waregem - Standard Liège...............................3-4
Racing Genk - Lokeren......................................2-1
Anderlecht - FC Bruges.....................................1-1

1 Anderlecht
2 Racing Genk
3 Waregem
4 Standard Liège
5 FC Bruges
6 Lokeren

Pts J G N P

p

c Diff

36
35
34
32
31
27

2
5
5
6
5
3

3 -1
3 2
6 -1
3 3
4 1
7 -4

3
3
3
3
3
3

0
2
0
2
1
0

2
1
2
1
1
1

1
0
1
0
1
2

PLAY-OFF 2-GROUPE A
Lierse - La Gantoise...........................................1-2
Courtrai - Mons..................................................3-0
Pts J G N P

1 La Gantoise
2 Courtrai
3 Mons
4 Lierse

mais Pillot, seul devant le but, ratait le cadre
(38e).
Malmenés en première période, les joueurs
d’Olivier Perrin ne semblaient pas beaucoup plus
inspirés à la reprise. Malgré plusieurs corners, ils
ne se créaient que très peu d’occasions dangereuses. Houmadi mettait à côté (61e) puis Donval obligeait Konate à repousser (70e).
À la suite de cette action, les Sochaliens
commettaient une faute dans la surface et Metz
obtenait un penalty. Bur se chargeait de réduire
le score (1-2, 70e). Les Messins avaient encore
deux situations intéressantes, mais Bur voyait sa
balle captée par Konate (82e) alors que Schipani
croisait trop son tir (86e).
L. J.

La discipline messine
CHANTILLY - METZ : 0-2 (0-1)
Avec application et maturité,
ils font preuve de discipline et
d’efficacité. D’entrée de jeu à
Chantilly, les joueurs de Sébastien Muet ont eu la maîtrise. Peu
après la demi-heure, ils
ouvraient logiquement le score.
Sur une touche longue de
Sacras, Kemen récupérait le ballon et le mettait hors de portée
du gardien adverse (0-1, 31e).
Il fallait attendre la seconde

3
3
3
3

2
1
1
0

1
2
0
1

0
0
2
2

p

c Diff

4
3
3
2

2 2
0 3
6 -3
4 -2

PLAY-OFF 2-GROUPE B
Charleroi - Beveren............................................1-1
Louvain - Malines...............................................0-3
Pts J G N P

1 Charleroi
2 Beveren
3 Malines
4 Louvain

5
4
4
3

3
3
3
3

1
1
1
1

2
1
1
0

0
1
1
2

p

c Diff

4
3
3
3

1 3
4 -1
1 2
7 -4

PLAY-OFF RELEG.
Beerschot AC - C. Bruges.................................1-2
1 C. Bruges
2 Beerschot AC

Pts J G N P

p

c Diff

6 3 2 0 1
3 3 1 0 2

3
2

2 1
3 -1

LUXEMBOURG
Kayl/Tetange - Etzella........................................1-4
Grevenmacher - Pétange..................................3-1
Hamm Benfica - RFCU Lux...............................4-1
Kaerjeng - Wiltz..................................................4-3
Canach - Fola Esch...........................................1-1
Jeunesse Esch - Differdange............................2-4
Progrès Nid. - Dudelange..................................1-1
Pts J G N P

1 Fola Esch
2 Dudelange
3 Jeunesse Esch
4 Differdange
5 Grevenmacher
6 Canach
7 Hamm Benfica
8 RFCU Lux.
9 Wiltz
10 Etzella
11 Kaerjeng
12 Progrès Nid.
13 Pétange
14 Kayl/Tetange

42 19 13
41 19 12
38 19 12
37 19 11
30 19 7
29 19 8
27 19 7
26 19 7
23 19 7
22 19 5
19 19 5
14 19 4
11 19 2
9 19 2

3 3
5 2
2 5
4 4
9 3
5 6
6 6
5 7
2 10
7 7
4 10
2 13
5 12
3 14

p

c Diff

49
39
39
40
34
32
36
35
30
27
28
19
15
21

18 31
12 27
20 19
23 17
23 11
28 4
29 7
29 6
55 -25
40 -13
37 -9
35 -16
39 -24
56 -35

d2 féminine
HÉNIN - ALGRANGE : 4-2 (2-1)

u 17

Stade des Bourgognes.
Arbitre : M. Gomas. Buts :
Kemen (31e), Hadji (62e).
Les matches se suivent et se
ressemblent pour les jeunes
joueurs messins qui parviennent à reproduire les copies
conformes à chaque rencontre.
Cela fait en effet trois parties
que les Grenats jouent dans le
même registre et s’imposent sur
le même score.

7
5
3
1

Algrange un peu tendre

METZ - SOCHAUX : 1-2 (0-2)

Match en retard
Samedi 20 avril
FORBACH - Épernay......................18h (10e j.)

p

c Diff

68 32 21 5 6
60 32 17 9 6
54 32 15 9 8
48 31 13 9 9
47 32 13 8 11
45 30 13 6 11
45 32 12 9 11
45 32 12 9 11
44 32 10 14 8
44 31 12 8 11
42 29 13 6 10
41 30 10 11 9
38 32 9 11 12
37 32 9 10 13
36 31 8 12 11
35 32 7 14 11
33 32 7 12 13
29 31 6 11 14
28 31 5 13 13
22 32 4 10 18

59
55
45
44
34
38
45
40
38
22
33
33
33
26
37
30
24
32
34
28

34 25
32 23
30 15
38 6
34 0
39 -1
31 14
33 7
26 12
24 -2
28 5
30 3
37 -4
38 -12
38 -1
45 -15
40 -16
50 -18
46 -12
57 -29

La prochaine journée

u 19

Plaine Saint-Symphorien (pelouse synthétique). Arbitre : M. Lidy. Buts pour Metz :
Bur (70e sp) ; pour Sochaux : Tressy (9e),
Pillot (12e).
Les Messins se sont laissé surprendre par la
rapidité du jeu sochalien. Alors qu’ils avaient
déjà été alertés dès la première minute, ils
craquaient rapidement lorsque Tressy gagnait
son duel avec Barret (0-1, 9e). Sochaux maîtrisait
la situation et il ne fallait pas plus de trois
minutes aux Doubiens pour doubler la mise sur
une tête signée Pillot sur corner (0-2, 12e).
Les Sochaliens étaient tout prêts de corser
l’addition, mais la frappe de Davigny rasait le
poteau (15e). Metz avait du mal à réagir, mais la
tentative de Bur terminait au dessus (18e).
Sochaux avait encore une excellente possibilité,

Pts J G N P

Mardi 16 avril
ÉPINAL - Boulogne.........................19h (24e j.)
Colmar - Rouen .............................. 20h (24e j.)
CA Bastia - Bourg-Péronnas...........20h (25e j.)

Metz pris de vitesse

GROUPE C

Bourg-Péronnas - Quevilly..........................0-1
Carquefou - Créteil ..................................... 4-0
Colmar - Luzenac ....................................... 1-1
Paris FC - Boulogne....................................1-1
Rouen - Vannes..........................................1-0
CA Bastia - Cherbourg................................3-0
Red Star - Metz...........................................0-2
Orléans - Le Poiré-sur-Vie..........................0-0
Fréjus/Saint-Raphaël - ÉPINAL….. ............ 2-2
Amiens - Uzès/Pont-du-Gard......................1-2

Matches en retard

Fin mars, le quotidien sportif
catalan Sport avait publié l’information selon laquelle Neymar
aurait signé un pré-contrat dès
2011 avec le Barça, permettant au
club de Lionel Messi, après avoir
déjà versé 10 millions d’euros, de
posséder une option sur son
transfert qui pourrait avoisiner au
total les 45 millions d’euros.
Cury a notamment été impliqué dans le recrutement par le
Barça des Brésiliens Keirrison et
Henrique, pour un résultat peu
concluant, les deux joueurs ne
s’étant jamais imposés au Camp
Nou. Il est également un proche
de Neymar qui souhaite a priori
rester au Brésil jusqu’au Mondial
2014 qui s’y déroulera et qu’il
espère remporter avec la Seleçao
dont il est le fer de lance avec 19
buts inscrits en 31 sélections.

le point à l’étranger

City s’offre
Chelsea

NATIONAL

32e journée

1 Créteil
2 METZ
3 Le Poiré-sur-Vie
4 Fréjus/Saint-Raphaël
5 Orléans
6 CA Bastia
7 Carquefou
8 Amiens
9 Vannes
10 Bourg-Péronnas
11 Rouen
12 Colmar
13 Luzenac
14 Red Star
15 Boulogne
16 Paris FC
17 Uzès/Pont-du-Gard
18 Cherbourg
19 ÉPINAL
20 Quevilly

CFA 2
21e journée

25

TTE

espagne le point

résultats



1 Dunkerque
2 Chambly
3 Amiens AC
4 Lille (2)
5 Mantes
6 Royé/Noyon
7 Calvi
8 Ivry
9 Beauvais
10 AMNÉVILLE
11 Aubervilliers
12 Poissy
13 Villemomble
14 METZ (2)
15 Drancy
16 Lens (2)
17 Valenciennes (2)
18 Compiègne

1

mi-temps pour voir le deuxième
but messin. Hadji, rentré une
minute seulement avant, combinait bien et allait doubler la
mise pour les Mosellans (0-2,
62e). Les Lorrains poursuivent
ainsi leur excellente série avec
une douzième rencontre sans
défaite (8 victoires et 4 nuls)
depuis le début de l’année 2013.
L. J.

Stade Octave-Birembaut
(Hénin-Beaumont). Arbitre :
M. Lenglen. Buts pour Hénin :
Cousin (16e, 82e) Desmaretz
(24 e ), Dafeur (53 e ) ; pour
Algrange : Papaix (41 e ),
Delisle (85e).
Les Héninoises, assurées
mathématiquement du titre,
recevaient des Mosellanes qui
n’avaient pas perdu tout espoir
de podium. Il était peut-être à
craindre une certaine démotivation des Artésiennes alors que
les Algrangeoises rêvaient de
faire chuter pour la première fois
de la saison une formation qui a
dominé de la tête et des épaules
ce championnat.
Dès le coup d’envoi, les deux
formations entraient rapidement
dans le match. Sur une percée de
Delisle, il fallait une belle parade
de Musin pour éviter l’ouverture
du score mosellane (3e). En
réponse, Léger sollicitait Burtin,
auteur d’une belle envolée (7e).
Les Héninoises accentuaient la
pression, obligeant les Lorraines

à procéder en contres. La
défense mosellane retardait
l’échéance mais devait s’incliner
sur le but de Cousin parti à la
limite du hors-jeu (1-0, 16e).
Quelques minutes plus tard,
sur un débordement de Léger,
Desmaretz, étrangement seule
aux six mètres, doublait la mise
(2-0, 24e). Sur corner, Papaix, de
la tête, réduisait la marque (2-1,
41e).
En seconde période, sur un
gros cafouillage dans la surface,
Dafeur se montrait plus prompte
pour le troisième but (3-1, 53e).
Puis, sur mésentente héninoise,
Delisle avait la balle de réduction du score, mais Musin
s’interposait (60e). Burtin, dans
ses buts, démontrait toute sa
verve pour éviter le pire à son
groupe. Finalement, Cousin,
d’un lob des vingt mètres, faisait
mouche (4-1. 82e) et Delisle, sur
coup franc clôturait, le tableau
(4-2, 85e).
Ma. P.

Woippy se reprend
CHAMPIONNAT INTERRÉGIONAL. Battues le 7 avril dernier à
Nancy (3-0) en ouverture de la phase de qualification interrégionale (pour l’accession en D2 féminine), Woippy a redressé la
barre en allant s’imposer, hier, sur la pelouse des Alsaciennes de
l’Union Sportive Hésingue (0-2). Les protégées de Jean-François
Morel pointent à la deuxième place du classement derrière
Nancy qui s’est imposée à Besançon (0-3). Rendez-vous le
28 avril pour la troisième journée. Les Mosellanes accueilleront
Besançon. Rappelons que seul le premier est qualifié.

Vendredi 19 avril
Vannes - Paris FC......................................20h
Luzenac - Red Star....................................20h
Le Poiré-sur-Vie - Fréjus/Saint-Raphaël…….20h
Uzès/Pont-du-Gard - Carquefou................20h
Cherbourg - Orléans..................................20h
Samedi 20 avril
Quevilly - Colmar ....................................... 18h
Créteil - Bourg-Péronnas...........................18h
Boulogne - CA Bastia.................................18h
METZ - Rouen ........................................... 18h
ÉPINAL - Amiens...................................18h30

Les buteurs
16 buts : SAKHO (Metz). 15 buts :
Bekamenga (Carquefou), Lefaix (Le Poiré-sur-Vie). 14 buts : Pastorelli (Bastia),
Scarpelli (Fréjus/Saint-Raphaël). 13
buts : Mar tin (Carquefou), Sala
(Orléans), Benmeziane (Uzès/Pont-duGard). 11 buts : N’Doye (Créteil). 10
buts : NGBAKOTO (Metz), Belvito
(Orléans), Fofana (Quevilly), Youssouf
(Vannes). 7 buts : KEITA (Metz)… 4
buts : BUSSMANN, GUEYE (Metz)… 3
buts : SARR (Metz)… 2 buts : BOURGEOIS, KEHLI, PROMENT (Metz)… 1
but : CORNET, LEJEUNE, MANÉ (transféré à Salzbourg), N’DOYE (Metz)…
U 19
GROUPE B
METZ - Sochaux................................................1-2
NANCY - Jura Sud.............................................6-1
Mulhouse - AMNÉVILLE...................................3-0
Troyes AC - Reims.............................................1-2
Sedan - Vesoul...................................................2-2
Dijon - Paris FC..................................................0-1
Drancy - Auxerre................................................1-0
Pts J G N P

1 Auxerre
2 Sedan
3 NANCY
4 Drancy
5 Troyes AC
6 Sochaux
7 METZ
8 Dijon
9 Reims
10 Paris FC
11 Mulhouse
12 AMNÉVILLE
13 Vesoul
14 Jura Sud

71 22 15
67 22 13
62 21 12
57 21 10
57 22 10
56 20 10
55 21 10
54 23 9
50 22 7
49 22 8
46 22 7
37 21 4
36 22 3
30 23 1

4 3
6 3
5 4
6 5
5 7
6 4
4 7
4 10
7 8
3 11
3 12
4 13
5 14
4 18

p

c Diff

54
47
48
37
37
31
32
25
42
30
30
19
17
20

24 30
21 26
25 23
26 11
32 5
17 14
19 13
22 3
48 -6
36 -6
44 -14
41 -22
55 -38
59 -39

U 17
GROUPE B
Torcy - NANCY ..................................................2-0
Chantilly - METZ................................................0-2
ÉPINAL - Troyes................................................1-1
Haguenau - Sedan............................................1-0
Paris FC - Brétigny.............................................2-1
Strasbourg - Drancy...........................................4-1
Reims - Saint-Quentin.......................................1-1
Pts J G N P

1 Torcy
2 Strasbourg
3 METZ
4 Sedan
5 Paris FC
6 Reims
7 Brétigny
8 NANCY
9 Troyes
10 Chantilly
11 Drancy
12 ÉPINAL
13 Saint-Quentin
14 Haguenau

70 23 13
70 23 14
67 22 13
66 23 13
65 22 13
56 21 9
56 23 9
54 22 8
53 22 8
44 21 6
40 23 4
37 22 4
35 23 3
30 22 2

8 2
5 4
6 3
4 6
4 5
8 4
6 8
8 6
7 7
5 10
5 14
3 15
3 17
2 18

p

c Diff

38
46
54
39
44
42
40
42
36
28
17
26
18
16

20 18
22 24
23 31
33 6
29 15
29 13
29 11
25 17
20 16
37 -9
46 -29
48 -22
62 -44
63 -47

U15 INTERREGIONAL
NANCY - METZ.................................................0-0
AMNÉVILLE - SAINT-AVOLD EN....................2-5
JARVILLE - ÉPINAL..........................................1-1
Pts J G N P

1 METZ
2 Strasbourg
3 Colmar
4 NANCY
5 Strasbourg Vauban
6 AMNÉVILLE
7 Schiltigheim
8 JARVILLE
9 EPINAL
10 Mulhouse
11 Illzach
12 SAINT-AVOLD EN

41 16 13
40 16 13
29 15 9
25 16 7
25 16 7
23 15 7
19 16 5
16 14 4
15 16 4
12 15 3
11 16 3
6 15 1

2 1
1 2
2 4
4 5
4 5
2 6
4 7
4 6
3 9
3 9
2 11
3 11

p

c Diff

48
55
33
37
27
31
23
28
13
21
27
15

9 39
13 42
21 12
27 10
19 8
33 -2
28 -5
46 -18
39 -26
42 -21
43 -16
38 -23

DIVISION 1 FEMININE
Saint-Etienne - Yzeure......................................2-2
Issy - Arras.........................................................1-1
Pts J G N P

1 Lyon
2 Paris SG
3 Juvisy
4 Montpellier
5 Guingamp
6 Yzeure
7 Saint-Etienne
8 Rodez
9 Arras
10 Vendenheim
11 Issy
12 Toulouse FC

76 19 19
66 19 15
62 19 14
60 19 13
49 19 9
43 19 7
42 19 6
40 19 6
35 19 4
28 19 2
27 19 2
26 19 1

0 0
2 2
1 4
2 4
3 7
3 9
5 8
3 10
4 11
3 14
2 15
4 14

p

c Diff

114
57
60
58
34
24
17
18
18
8
16
14

5 109
10 47
11 49
20 38
28 6
39 -15
33 -16
42 -24
64 -46
60 -52
59 -43
67 -53

DIVISION 2 FEMININE
GROUPE A
Dijon - ÉPINAL...................................................7-1
Hénin-Beaumont - ALGRANGE.......................4-2
Montigny-le-B. - Gravelines...............................0-3
Templemars - Compiègne.................................1-3
Rouen - Amiens.................................................0-2
Pts J G N P

1 Hénin-Beaumont
2 Compiègne
3 Dijon
4 ALGRANGE
5 Bischheim
6 Rouen
7 Gravelines
8 Montigny-le-B.
9 Templemars
10 ÉPINAL
11 Amiens

62 17 15
46 17 9
44 19 7
41 18 7
40 17 7
40 17 7
38 18 6
38 18 7
36 19 5
30 18 4
29 19 3

2 0
4 4
6 6
6 5
4 6
4 6
4 8
3 8
4 10
3 11
3 13

p

c Diff

62
32
36
33
35
20
31
24
28
23
18

11 51
19 13
30 6
18 15
33 2
22 -2
34 -3
27 -3
52 -24
43 -20
53 -35

Sports

Lundi 15 Avril 2013

FOOTBALL

division d’honneur

le point
Sarreguemines-Epinal (2).................................4-1
Blénod Cs -Saint-Dié.........................................1-0
Magny-ES Metz ................................................2-2
St-Avold EN-Neuves-Maisons..........................0-3
Metz Apm-Raon 2..............................................2-4
Amnéville 2-Pagny.............................................1-1
Creutzwald-Montbronn......................................1-0
Pts J G N P

1 Sarreguemines
2 Magny
3 Blénod Cs
4 Amnéville 2
5 Epinal (2)
6 Saint-Dié
7 Neuves-Maisons
8 St-Avold EN
9 Pagny
10 Metz Apm
11 ES Metz
12 Raon 2
13 Creutzwald
14 Montbronn

40 18 12
34 18 10
32 18 9
32 19 9
30 20 9
29 19 9
28 20 8
26 20 7
24 18 6
23 20 6
21 18 5
16 18 4
15 18 4
12 18 2

4 2
4 4
5 4
5 5
3 8
2 8
4 8
5 8
6 6
5 9
6 7
4 10
3 11
6 10

1

p

c Diff

36
38
24
33
34
30
42
33
24
28
21
28
18
11

19 17
21 17
15 9
30 3
22 12
28 2
42 0
37 -4
16 8
42 -14
26 -5
37 -9
38 -20
27 -16

Matches en retard
Samedi 20 avril
Blénod - Magny...............................18h (13e j.)
Dimanche 21 avril
Creutzwald - Pagny .......................... 15h (8e j.)
Montbronn - Neuves-Maisons................(12e j.)
Raon 2 - Sarreguemines........................(18e j.)
ES Metz - Epinal 2................................(18e j.)

Les buteurs
16 buts: Dauphin (Magny). 15 buts:
Jospitre (Neuves-Maisons). 11 buts:
Strehl (Sarreguemines), Babit (SaintAvold), Mangenot (Saint-Dié). 8 buts:
Mauger (APM Metz), Jnane (Pagny-surMoselle). 7 buts: M’Barki (Sarreguemines), Da Silva (Saint-Dié), Ouadah
Mourad (Saint-Avold). 6 buts: Wyrwa
(Neuves-Maisons), Martin (Magny),
Zakpa (Epinal), Ouadah Mehdi (SaintAvold). 5 buts: Akpoue (Blénod), Cesal
(Amnéville), Chirre (Magny), Gueye
(Epinal), Halipre (Creutzwald), Pszczolinski (Amnéville), Tonnelier (Sarreguemines).

L’essentiel
La bête des Vosges. Décidément,
Sarreguemines se plaît à planter ses
crocs dans la peau, bien tendre, de ses
adversaires vosgiens. La semaine dernière, Saint-Dié avait pu mesurer l’appétit gargantuesque des Mosellans (1-5).
Ce week-end, c’est au tour d’Epinal de
se faire rosser par ces diables de Sarregueminois (4-1). Le leader ne paraît pas
rassasié en cette fin de saison…
Paroles de coaches. Le plus simple,
pour résumer un derby, est encore de
recueillir les impressions des entraîneurs. Du côté de Magny, Jérôme Savary
parle de cadeaux (« on leur offre deux
buts »). Dans le camp de l’ES Metz,
David Spir évoque une négligence («
Nous sommes incapables de conserver
le score »). Conclusion : « Je suis
déçu », un sentiment partagé par les
deux coaches, celui de Magny voyant
s’éloigner l’accession en CFA 2, son
homologue voyant lui se rapprocher la
relégation en DHR…
Te n t a t i v e d ’ é v a s i o n . C e
Creutzwald-Montbronn, c’était un peu
le match au sommet de la journée, du
moins en partant du bas de la hiérarchie. Finalement, l’hôte s’impose aux
forceps dans cette rencontre entre mal
-classés. Un succès revigorant qui
donne à cette équipe une idée folle :
celle de s’évader de la zone rouge. La
suite de ce Prison break à la sauce
régionale au prochain épisode.
Fallait pas les énerver. Dans le football, il y a des choses qui se font et
d’autres qui ne se font pas. Saint-Dié n’a
pas apprécié le manque de courtoisie de
Blénod, peu soucieux du sort d’un de
ses joueurs au sol. Dans la foulée, Blénod a marqué malgré un homme à terre.
Derrière, la frustration grandit : le gardien, Grelier, use de sa mimine en
dehors de sa surface de réparation. Carton rouge. Avant qu’une autre biscotte,
la seconde à titre personnel, n’entraîne
le départ anticipé de Marquet (90e+1).
Noir c’est noir…

Les réactions
Jérôme Savary, entraîneur de
Magny : « Nous avons réalisé notre
plus mauvaise prestation. A la pause, la
rencontre devait être pliée. Au contraire,
on leur offre deux buts alors que l’on
menait au score et que les occasions
étaient présentes pour faire la différence. Personne n’a vraiment tenu son
rôle. Je ne suis pas content. »
David Spir, entraîneur de l’ES
Metz : « Je suis déçu, car on mène au
score et on se fait rattraper sur la fin.
Nous sommes incapables de conserver
le score, même si c’était Magny en face.
Cette situation est récurrente. A cela
s’ajoute la décevante prestation d’un
arbitrage dépassé dans un match correct. »
Manu Peixoto, entraîneur de
l’APM : « C’est une immense déception
car il y a eu de bonnes choses. On fait
du jeu mais on perd trop de balles. La
réussite nous a fuis alors que Raon en a
eu beaucoup. »
Pascal Humbert, entraîneur de
Creutzwald : « Cela fait du bien et
nous permet de rêver. C’était un peu
laborieux et on aurait pu tuer le match.
En ayant plus d’impact physique, on
serait plus performant. »
Philippe Marchal, entraîneur de
Montbronn : « Creutzwald l’a emporté
sur un coup du sort. Nous avons été
malheureux avec trois frappes sur les
barres… »
Sébastien Meyer, entraîneur de
Sarreguemines : « C’est une belle victoire à domicile ! Nous l’attendions
depuis bien longtemps maintenant.
Seul regret : le but encaissé en fin de
match et mes deux joueurs sortis sur
blessure. »
Jean-Pascal Singla, entraîneur
d’Epinal : « Nous avons été vite menés
face à une équipe qui joue très bien le
contre. En seconde mi-temps, nous
nous sommes découverts et Sarreguemines a profité de la moindre faille. »
David Fanzel, entraîneur d’Amnéville : « Il y avait de la place pour
l’emporter mais c’est difficile face à une
équipe qui ferme le jeu et balance
devant. »
Michel Swistek, entraîneur de
Pagny : « C’était un match très ouvert,
surtout en deuxième mi-temps. On a eu
du mal à finir avec ces premières chaleurs. Nous sommes sur la bonne voie,
invaincus sur les quatre derniers matches. »

Doublement déçu
D

pêchent à la finition, réclamant
même une faute de main dans la
surface de réparation (27 e )
avant que la tentative de Martin
ne frôle le montant (31e). Le
score au repos est assez flatteur
pour les visiteurs qui, en fin de
première période, vont perdre D.
Spir mal remis de sa blessure.

Et Martin surgit
Dès la reprise, Chirre déborde
et met en péril la défense de l’ES
Metz qui fait bonne garde
autour du tandem Naoui-Pittini.
Les voisins messins auraient pu
profiter d’une grosse occasion
suite à un léger flottement de la
défense locale minute quand
Pulleu se retrouve seul face à
Hochstrasser (48e). Ce dernier
intervient toutefois avec efficacité. Dans la minute qui suit, ce

MAGNY - ES METZ : 2-2 (0-0)

Stade du Plateau. 160 spectateurs. Arbitre : M. Julien. Buts pour Magny :
Dauphin (50e sp), Martin (89e) ; pour l’ES Metz : Chereau (74e), Pulleu (82e).
Avertissements à Magny : Lemjaouri (54e) ; à l’ES Metz : Leclere (53e), Heller
(58e). Expulsion à l’ES Metz : Naoui (89e).
MAGNY. Hochstrasser – Dulieu, Massing, Tremlet, Guyot – Nisi, Teixeira
(Lemjaouri 28e, puis Arona 84e), Randriatsoaray (Garofalo 80e), Martin –
Chirre, Dauphin.
ES METZ. Zannetti – Leclere, Naoui, Pittini, Panel – Heller, Kremer
(Imessad 78e), Chereau, Bikolimana (D.Spir 12e, puis Tchampa 38e) – Pulleu,
Mussot.

Saint-Avold s’effondre
La rencontre débute par un
essai de Mangeot qui oblige
Vautrin à sortir le grand jeu
dès la 6e. Sur leur lancée, les
hommes de Sébastien Ferrand
continuent leur pressing mais
ni Bekhadda (15e) ni Oguz ne
parviendront à tromper la vigilance du portier de NeuvesMaisons. En dépit de nombre
d’initiatives, les deux gardiens
gardent leur cage inviolée. Il
faut attendre la fin de la première mi-temps pour voir Parisot placer un boulet de canon
que Ben Lahbib ne peut capter
(43e). C’est ainsi que les visiteurs regagnent les vestiaires
avec un petit but d’avance.
En seconde période, Ouadah est à deux doigts d’égaliser sur une belle ouverture de

Baghadi mais le tir est trop
croisé (47 e ). La suite se
résume à une succession de
tentatives des Naboriens, et
plus particulièrement de Ouadah (60e, 63e), qui se heurtent
à une bonne défense. C’est
dans la dernière passe que les
coéquipiers de Belgueras ne
peuvent concrétiser leur domination.
En fin de partie, en contre,
un déboulé sur le flanc droit
de Parisot débouche sur un
centre repris victorieusement
par Wyrwa (0-2). Enfin, Jeminet alourdit l’addition dans les
arrêts de jeu. Au final, l’équipe
de Sébastien Ferrand, qui perd
cette rencontre sur un score
large, s’est heurtée à un adversaire plus réaliste et combatif.

SAINT-AVOLD - NVES-MAISONS : 0-3 (0-1)
e

e

Arbitre : M. Torchia. Les buts : Parisot (43 ), Wyrwa (90 ), Jeminet
(90e+4). Avertissements à Saint-Avold : Sabiri (18e), Oguz (70e), Belgueras
(75e) ; pour Neuves-Maisons : Parisot (31e), Tao (75e).
SAINT-AVOLD. Ben Lahbib, Bojoly, Sabiri, Oguz, Belgueras, Lessig (Fourquet, 73e), Mangeot, Doua, Ouadah, Bekhadda (Ivankovics, 61e), Baghdadi.
NEUVES-MAISONS. Vautrin, Chauvelot, Martinez, Laurent (Jeminet, 72e),
Ech Chahti, Dhiab, Adriant, Parisot, Wirwa, Brikat, Tao.

Creutzwald respire
Le rapport de force entre ces
deux formations de fin de tableau
était équilibré en cette entame de
match. Il fallait attendre la 14e
pour assister à la première occasion dangereuse. Bien lancé plein
axe, Schmitt voyait sa frappe passer juste à côté du cadre. Les
Montbronnais pensaient ouvrir la
marque à la 33e : Chalon décalait
Geger qui ajustait un tir puissant
repoussé par la transversale. Rien
d’autre ne sera signalé dans ce
premier acte.
Au retour des vestiaires, les
visiteurs se montraient menaçants, Celcaterre voyait sa tête
plongeante captée in extremis par
Jagodzinski sur sa ligne. La partie
s’animait et les acteurs se mon-

traient plus volontaires dans leurs
actions. A la 54e, Chabane débordait coté gauche puis centrait
pour Simic qui tirait à côté alors
qu’il était idéalement placé. Les
Creutzwaldois étaient néanmoins
récompensés à la 76e, Halipré
était bien lancé par Taarimte coté
gauche : son centre était repris
par Fioretto qui catapultait le ballon dans les filets adverses. Coaching gagnant pour l’entraîneur
Pascal Humbert qui venait de le
faire rentrer une minute plus tôt.
Sur l’action qui suivait,
Creutzwald bénéficiait d’un
penalty mais Halipré voyait sa
frappe repoussée par Tertes.
Enfin, à la 92e, Ottinger voyait sa
frappe repoussée par le poteau…

CREUTZWALD - MONTBRONN : 1-0 (0-0)

Stade de la Houve. Bonne pelouse. Arbitre : M. Wiesen. But pour
Creutzwald : Fioretto (76e).
CREUTZWALD. Jagodzinski, Barre, Hesse, Boutemeur, Prime, Boyer,
Ardeddaim (Chabane, 54e), Simic (Halipré, 68e), Schmitt, Taarimte, Delfosse
(Fioretto, 75e).
MONTBRONN. Tertes, Dellinger, Ruff, Michelbrenais, Schaefer (Freyermuth, 77e), Behr (Delib, 68e), Chalon, Ottinger, Cecaterre, Geger, Dellinger L.
(Ledig, 68e).

Blénod en costaud
Il faut attendre le quart d’heure de jeu pour noter une action
intéressante. Mais en faveur des Vosgiens. Adama, qui pousse un peu
trop son ballon, étant repris par Boul (15e). Un épiphénomène, Blénod
reprenant rapidement le contrôle des opérations à l’image de cette
action collective terminée par Benhemine. Quant à Saint-Dié, il se
contente de cette frappe de Da Silva (39e). Tout juste revenus de la
pause, les Bellédoniens auront une superbe opportunité d’ouvrir le
score par Benhemine. La réplique déodatienne est immédiate avec cette
reprise de Mangenot (48e) qui rase la barre. Après des tentatives
d’Oberlé (56e) et Contal (65e), les locaux parviendront à trouver le
chemin des filets à la suite d’une action très contestée par Saint-Dié.
Alors que Da Silva reste au sol sur un ballon en attaque, l’arbitre laisse
se poursuivre l’action : Contal résiste à son défenseur et ouvre le score
(67e).
Ce but déclenche la colère des visiteurs ! La tension devient
palpable. Le gardien vosgien est exclu du terrain pour une faute de
main en dehors de sa surface… alors que Zrnjevic avait marqué pour
Blénod (86e) ! Et pour corser l’addition, Marquet, averti une seconde
fois, quitte lui aussi ses camarades (90e+1).

BLÉNOD - SAINT-DIÉ : 1-0 (0-0)

Arbitre : M. Martin. Le but : Contal (67e). Avertissements à Blénod :
Gumus (67e), Armellini (90e+3) ; à Saint-Dié : Marquet (67e). Exclusions :
Grelier (86e), Marquet (90e+1) pour Saint-Dié.
BLÉNOD. Boul, Gumus, Oberle, T.Dalbin, G. Dalbin, Eslinger, Yao, Ferchichi (puis Zrnjevic, 45e), Benhemine puis Raymond (50e), Denay, Contal (puis
Armellini, 75e).
SAINT-DIÉ. Grelier, Marquet, Mbodji, Lofti (puis Coulibaly, 73e), Mascarelli, Sall, Adama, Boissenin, Mangenot, Da silva, Povoa.

dernier est heureux de voir la
tentative de Mussot s’envoler
juste au-dessus du cadre. Sur la
remise en jeu, et en contre,
Magny obtient, pour une faute
de main, un penalty que Dauphin transforme en force (50e).
L’ES Metz ne baisse pas les bras
à l’image de la frappe de Panel
(57e) dans les gants de Hochstrasser. Ceci n’empêche pas aux
locaux de se créer de réelles
possibilités de breaks. L’égalisation intervient de façon assez
surprenante par Chereau, à la
réception d’une frappe lointaine
de Tchampa sur la transversale
(74e, 1-1).
Alors que les locaux bénéficient de nombreux corners, sur
l’un d’eux, Zannetti par un long
dégagement sert Pulleu. Libre de
tout marquage, il donne l’avantage aux visiteurs (82e 1-2). Une
grosse surprise qui ne survivra
pas au tir de Martin, logé dans la
lucarne (89e, 2-2). S’en était fini
de ce derby relativement calme,
entaché de quelques cartons
jaunes évitables. Et d’une expulsion de Naoui, frustré de voir
son équipe rejointe si tardivement au score…

Stade Brabois. Arbitre : M. Léone. Buts pour le Bassin Piennois : M. Escure
(19e), Luthardt (63e sp) ; pour Kœnigsmacker : Heinen (39e).
Le leader piennois a souffert pour s’imposer et pas seulement en raison de la
chaleur qui anesthésia par moments les deux équipes. Les hommes d’Eric Brusco ont
trouvé sur leur chemin une remarquable équipe mosellane, auteur d’un match plein.
A la 19e, une action de Samson et Martine permet à Escure de crucifier Weiland.
Lamrani, le portier local, est ensuite mis à contribution, à chaque fois sur coup franc
avec à la manœuvre Heinen (22e) puis Reysz (27e). Ce dernier se manifeste encore à
la 31e, alors que le FCBP est près d’aggraver la marque par Samson (31e) et Michaël
Escure sur un service de son frère Grégory (38e). L’égalisation de Kœnigsmacker
tombe alors sur un débordement de Giozjajinoa. Son centre trouve la tête de Heinen
(39e). Servi par Simo-Kamgho, Samson ne pourra redonner l’avantage aux locaux
(41e). La délivrance viendra après le repos. Mallinger commet une faute sur M.
Escure (63e), à l’origine d’un penalty transformé par Luthardt.

LONGWY - MONDELANGE : 2-3 (2-2)

Le tête-à-tête entre Magny et l’ES Metz débouche sur un match
nul frustrant pour les deux équipes. Photo Pascal BROCARD

Testard était ensuite bloqué en
deux temps par Denovillers
puis Hamouta effectuait une
longue passe millimétrée pour
Mauger qui égalisait d’une
pichenette (37e, 2-2). Avant le
repos, une tête plongeante de
Mauger frôlait la base du
poteau.
Au retour des vestiaires,
l’APM s’évertuait à faire le jeu
mais l’absence de réussite se
révélait encore sur un centre en
retrait de Mauger : Charpentier
butait sur Denovillers (60e). Ait
Saiyd expédiait alors un coup
franc tendu devant le but et le
malheureux Charpentier
déviait dans ses propres buts

APM METZ - RAON 2 : 2-4 (2-2)

Stade Emile Weinberg. Arbitre : M.Simonin. Buts pour l’APM Metz :
Mauger (12e, 37e) ; pour Raon 2 : Ait Saiyd (26e), Do Rouarioabrantes (31e),
Charpentier (csc, 64e), Laouani (79e). Avertissements à l’APM Metz :
Alliouche (23e) ; à Raon : Malardé (17e), Mendès (85e).
APM METZ. Beckius – Maire (Mehada, 80e), Payen, Swistek, Dione Charpentier (cap), Testard (Sanquer, 59e), Hamouta, Burkic - Mauger,
Alliouche (Zaoui, 75e).
RAON 2. Denovillers - Hourri, Bertrand, Belmekki, Malardé - Ferry,
Crouvisier (Loaouani), Mendès, Ait Saiyd - Do Rouarioabrantes (Vernier),
Kaya.

belle opportunité par Mitew mais
sa frappe part dans les nuages
(44e).
De retour des vestiaires, Sarreguemines reprend le jeu à son
compte et Miceli voit son tir passer de peu à côté de la cage (47e).
Epinal tente de revenir au score,
Sarreguemines joue en contre :
sur l’un d’eux bien amorcé par
Strehl, M’Barki s’en va battre Balland (2-0, 52e). Epinal ne lâche
pas prise et le superbe coup franc
de Sap est détourné d’une claquette par Weinachter (61e). Ce
dernier sera une nouvelle fois
impeccable sur le missile de
Bousba (66e). Une minute plus
tard, le tandem Strehl-M’Barki va

à nouveau faire parler de lui avec
une superbe ouverture du premier
nommé dans le dos de la défense
vosgienne vers son comparse qui
ne laisse aucune chance à Balland
(3-0, 67e). Euphorique, Sarreguemines, sur l’engagement, va obtenir un penalty pour une faute
commise sur ce diable de M’Barki.
Le buteur maison Strehl ne se fait
pas prier pour augmenter son
capital but (4-0, 68e). Dans les
derniers instants, Sarreguemines
va gérer son avance. La réduction
du score de Laprevotte dans les
ultimes minutes ne changera rien
à la donne (4-1, 87e).
J.N.

SARREGUEMINES - EPINAL (2) : 4-1 (1-0)

Stade de la Blies. Pelouse bosselée et grasse. 80 spectateurs. Buts pour
Sarreguemines : Miceli (25e), M’Barki (52e, 67e), Strehl (68e sp) ; pour
Epinal : Laprevotte (87e).
SARREGUEMINES. Weinachter, Adrien (Fleisch 70e), Klein, Karayer,
Dekoun, Cerati, M’Barki (Sow 70e), Tonnelier, Strehl, Miceli (Slimani 54e)
Guendez.
EPINAL. Balland, Simsek, Evrard, Sow, Binaux, Mitew (Makasoo 70e),
Hueye (Gehin 54e), Chhaib, Sap, Ozdemir (Bousba (54e), Laprevotte.

mais il écrasait sa frappe face à
De Marco (36e).
Pagny allait trouver la faille dès
la reprise. Sur un coup-franc
excentré, le ballon revenait sur
Bourial qui trompait De Marco
masqué (1-1, 47e). Dès lors, les
hommes de Michel Swistek
s’enhardissaient tandis que les
Amnévillois reculaient. Après un
quart d’heure d’hésitation, les
locaux repartaient de l’avant.
Mais Falleti puis Sale étaient contrés alors que Iannantuoni loupait se reprise au deuxième
poteau. Entré en jeu, Prieur,
hors-jeu, se voyait égaliser de la

Arbitre : M. Zanga. Buts pour Longwy : Boulhafari (15e), Ella (23e) ; pour
Mondelange : M. Boni (18e, 44e), F. Boni (90e+1).
Les premiers en action, les hommes d’Eric Bertrand sont à deux doigts d’ouvrir le
score sur une frappe de Khirane qui heurte la transversale (3e). Les locaux donnent
le change sur une frappe de Rondel (8e). Les bonnes intentions longoviciennes vont
être récompensées lorsque Boulhafari, d’une frappe limpide aux 20 m, profite d’une
belle remise de la tête de Bouhala pour ouvrir le score (1-0, 15e). Pas le temps de
savourer pour les hommes de Bertrand Rondel que Mickael Boni, bien servi par
Roehrig, se trouve à point nommé pour reprendre un ballon contré dans la surface
(1-1, 18e). Malgré cette égalisation, les locaux reprennent logiquement l’avantage
sur une tête d’Ella suite à un corner (2-1, 23e). Soucieux de se mettre à l’abri, ils se
projettent vers l’avant et Rondel est stoppé de façon illicite par Yagmur, dernier
défenseur (43e). Réduits à dix, les Mosellans vont néanmoins revenir au score juste
avant la pause sur un contre rondement mené par M. Boni (2-2, 44e). Alors que l’on
s’achemine vers un score de parité, un coup franc parfaitement distillé de Semers
trouve la tête de Fred Boni qui catapulte le ballon au fond des filets (2-3, 90e+1). Dur
pour Longwy.

YUTZ - ALGRANGE : 1-0 (1-0)

(64e, 2-3). Swistek tentait de
forcer la décision en affolant la
défense vosgienne puis Alliouch e , m i s s u r o r b i t e p a r
Hamouta, ne pouvait conclure.
Mauger, en embuscade, voyait
son tir frôler le montant du but.
Une grosse maladresse sur un
renvoi de la défense envoyait la
balle à Laouani, seul face au
but. Beckius ne pouvait rien
(79e, 2-4). L’APM tentait encore
de recoller par Mehada sur un
retourné acrobatique écarté
d’une manchette par Denovillers. Mais la chance fuira
définitivement les Messins sur
un dernier tir de Mehada sur le
poteau.

Amnéville s’en contentera
Un frisson parcourait le banc
amnévillois lorsqu’un centre de
Bourial filait le long de la ligne de
but entre gardien et défenseurs,
tout heureux de ne pas toucher
le ballon (7e). La domination
était pourtant locale en cette première mi-temps. Mais elle ne se
concrétisait ni sur un tir au ras du
poteau de Sale (17e), ni sur un
nouvel essai des 25 m du même
milieu de terrain, plaque tournante du CSOA (25e).
Assez logiquement, les Verts
ouvraient la marque suite à une
interception en milieu de terrain
et une remise de Belameiri pour
Falleti qui trompait Delafraye
d’une frappe croisée (27e). Les
Meurthe-et-Mosellans pensaient
égaliser deux minutes plus tard,
cependant la percée de Traore
était entachée d’une position de
hors-jeu. Au terme d’une course
dans l’axe, Florentin avait la balle
de l’égalisation au bout du pied,

Complexe Aldo Platini. Arbitre : M. Burger. Buts pour Jœuf : Martin (10e),
Brazzale (15e), Thiéry (53e) ; pour Villerupt/Thil : Parmentier (45e +3),
Prandi (65e sp).
Deux de chute en huit jours pour Villerupt, l’un des grands favoris du groupe qui
était resté très longtemps invaincu. Après avoir perdu leur face à face au stade
Delaune contre les Piennois (1-2), les hommes de Roland Ciro ont dû de nouveau
lâcher du lest, en déplacement cette fois, victimes d’un début de match catastrophique. L’équipe de Pascal Léonetti a aussi pu compter sur le match époustouflant du
jeune Quentin Thiéry, 18 ans et véritablement en état de grâce. D’entrée, les
Joviciens frappent deux fois : une reprise de volée de Martin sur une remise de la tête
de Thiéry (10e) dans la lunette de Dargenton ; puis Thiéry déborde sur la gauche et
centre en retrait pour Brazzale, lequel fusille Dargenton (15e). Les visiteurs se
redonnent des raisons d’espérer grâce à leur capitaine Parmentier (45e +3). L’équipe
de Roland Ciro hausse le ton au retour des vestiaires. Peine perdue, sur un
débordement de Nordine Malki, Thiéry devance Dargenton pour faire un nouveau
break (53e). Un penalty permettra à Prandi de tromper Bouffaut (57e). Un retour
vain…

BASSIN PIENNOIS - KŒNIGSMACKER : 2-1

Sarreguemines remet ça !
Après sa victoire la semaine
dernière à Saint-Dié (1-5), le leader a corrigé une autre équipe
vosgienne, la réserve d’Epinal.
D’entrée les Vosgiens se font
pourtant menaçants, Weinachter
le portier local devant sortir
devant Gueye (9e). La réplique
mosellane ne se fait pas attendre :
la tête piquée de Tonnelier est
bien captée par Balland, le portier
vosgien (10e). Les locaux gardent
le monopole du ballon sans se
créer la moindre occasion. Sarreguemines pousse, Strehl lance
M’Barki, Balland intercepte (21e).
Ce dernier est à la parade sur deux
frappes consécutives de Strehl
puis de Tonnelier (22e). Sarreguemines ouvre logiquement la marque par Miceli qui reprend magistralement de la tête le centre
parfait de Guendez (25e).
Epinal subit et l’action personnelle de M’Barki termine dans les
gants de Balland (43e). Dans
l’ultime minute, Epinal a une

promotion d’honneur
JŒUF - VILLERUPT/THIL : 3-2 (2-1)

L’APM n’aime pas…
Après une très longue série
négative, Raon a renoué avec le
succès avec un soupçon de
réussite qui n’était pas du côté
des locaux. Pourtant, après
quelques minutes d’observations, ce sont les Messins qui
ouvraient rapidement le score
sur une accélération
d’Hamouta qui décalait impeccablement Mauger. Le buteur
de l’APM gagnait son duel avec
le gardien vosgien (12e, 1-0).
Dans la foulée, Beckius écartait du bout du gant une frappe
de Kaya. Avant que ne survienne le tournant de cette première période : Burkic adressait
un long service à Mauger qui,
cette fois, perdait son face-àface avec Denovillers. Sur la
contre-attaque, c’est Ait Saiyd
qui tentait sa chance de très
loin. La balle plongeait sous la
transversale pour l’égalisation
(26e, 1-1). Do Rouarioabrantes
doublait la mise d’un tir croisé
qui surprenait Beckius (31e,
1-2). Un tir à ras de terre de

26

GROUPE A

Un derby amer. Magny avait les moyens « de plier le match » en première mi-temps, de l’avis de son entraîneur.
L’ES Metz, de son côté, n’a pas su conserver son précieux bien (les trois points), en fin de rencontre. Déçu, déçu…
urant les vingt premières
minutes, les locaux,
pourtant bien entrés dans
la partie, se montrent à la fois
menaçants et malchanceux
quand sur une bonne action
collective, le centre de Dauphin
est repris par Chirre. Sa reprise
s’écrase sur la transversale (9e)
avant que Teixeira ne mette audessus. Cette action méritait
certainement un meilleur sort.
Elle précède surtout un sauvetage de Zannetti (15e) devant
Randriatsosray ainsi qu’une
frappe lointaine de Guyot passée de peu à côté.
Une fois l’orage passé, D. Spir,
à peine entré en jeu, tente de
mettre de l’ordre au sein de sa
formation. Les partenaires de
Massing se procurent à nouveau
de réelles occasions, mais

TTE

tête. Pagny jouait son va-tout.
De Marco sortait dans les pieds
d’Erragui (69e), voyait un tir
dévié de Schmisser flirter avec les
montants (76e) tandis que Jnane
manquait le cadre (80e). Les
deux équipes avaient alors des
occasions de s’imposer mais
c’est Pagny qui était à deux
doigts de rafler la totalité de la
mise sur une tête de Henrion
au-dessus de la barre (90e +3).
Les deux équipes se retrouveront
mercredi soir en coupe de Lorraine.
Guy SCHIEL.

AMNÉVILLE (2) - PAGNY : 1-1 (1-0)

Arbitre : M. Bouge. But pour Amnéville : Falleti (27e) ; pour Pagny :
Bourial (47e). Avertissements à Amnéville : Falleti (55e), Iannantuoni (66e),
Prieur (67e), Benzidour (72e) ; à Pagny : Florentin (61e).
AMNÉVILLE. De Marco, Cesal, Iannantuoni, Benzidour, Belkacem, Giuliano, Ihoum (Care, 80e), Falleti, M. Belameiri (Prieur, 56e), Sale, Demba
(Moscato (80e).
PAGNY-SUR-MOSELLE. Delafraye, Bourial, Delize (Erragui, 52e), Serby,
Brat, Georges, Jnane, Lemoine, Traore (Delazzer, 68e), Schmisser, Florentin
(Hanrion, 73e).

Stade Mermoz. But : Rondot (31e).
Les Yussois de Jalabert ont su prendre le meilleur sur des Algrangeois en net
regain. C’est Stéphane Rondot qui, à la sortie de la demi-heure de jeu, a réussi le but
vainqueur en reprenant d’une belle volée croisée au deuxième poteau un centre de
Gavazzi. Si Yutz a vendangé quelques belles occasions, c’est Algrange qui aura
dominé les débats et qui peut regretter d’avoir laissé filer une première victoire qui
était accessible. Car Junger, le gardien local, aura dû s’employer sur des envois de
Gagliardi (5e), Sousa (15e) et Martins (39e) notamment.

METZ ESAP - SAULNES : 1-2 (1-1)

Arbitre : M. Bechet. But pour Metz Esap : Mehalin (3e) ; pour Saulnes :
Lesage (34e, 65e).
Arrivés seulement 10 minutes avant le coup d’envoi en raison d’une panne sur la
route, les Saulnois démarraient la rencontre sans échauffement. Ils allaient être
cueillis à froid en encaissant un but au bout de trois minutes seulement. Suite à une
mauvaise relance des visiteurs, le ballon arrive dans les pieds de Mehalin qui crucifie
le portier saulnois (1-0, 3e). La première demi-heure est difficile pour des visiteurs
bousculés par des Messins entreprenants. Ces derniers se procurent trois belles
occasions de corser l’addition sur des frappes de Mehalin (12e), Mehoubi (18e) et un
coup franc de Kaled (31e). Petit à petit, Saulnes sort la tête de l’eau et profite de l’une
de ses premières offensives pour égaliser par Lesage, qui hérite d’un excellent travail
sur le côté de Cruciani (1-1, 34e). Au retour des vestiaires, les débats s’équilibrent. A
ce petit jeu, Saulnes va se montrer le plus réaliste sur un ballon récupéré par Cruciani
qui lance en profondeur Lesage. L’attaquant saulnois remporte son duel face à Defar
et donne l’avantage aux siens (1-2, 65e). Menés, les locaux vont alors tout tenter en
fin de rencontre pour revenir à la marque par Mehalin (75e) et Beleaid (83e). En vain.

GROUPE B
WENHECK - DEVANT-LES-PTS : 4-1 (2-0)

Arbitre : M. Schmitt. Buts pour Wenheck : Lafraoui (10e, 21e, 65e, 76e) ;
pour Devant-les-Ponts : Rudier (80e).
Dominateurs en début de partie, les visiteurs pensaient faire le plus difficile.
C’était toutefois sans connaître les attaquants du Wenheck, maîtres du contre. Ce
mode opératoire huilé permet à Mohamed Lafraoui d’ouvrir son compteur but à la
10e, avant une récidive à la 21e. Ces deux buts repoussent les ardeurs de
Devant-les-Ponts, toujours dominateur. En seconde période, même scénario avec
deux autres buts de Mohamed Lafraoui qui met son équipe à l’abri à la 65e et 76e.
Avant que Devant-les-Ponts ne parvienne à sauver l’honneur par Rudier…

PLANTIÈRES - MARIENAU : 3-2 (1-1)

Stade Robert-Schuman. Arbitre : M. Lampson. Buts pour Plantières :
Kharraze (10e), Habili (49e), Walin (87e sp) ; pour Marienau : Ait Abbou (15e
sp), Mabrak (50e).
Les joueurs de Plantières se créent les meilleures occasions mais Haag, le gardien
de Marienau, veille sur sa cage. À la 4e, sur une belle action collective des locaux,
Kharraze centre pour Bettach qui bute sur le gardien. Trois minutes plus tard,
Boughardayan croit trouver la lucarne opposée mais Haag s’interpose à nouveau.
C’est finalement à la 10e que Kharraze le trompe d’une frappe croisée suite à une
belle ouverture d’Habili. L’égalisation arrive cinq minutes plus tard sur un penalty
transformé par Ait Abbou. Dès la reprise, les Verts reprennent l’avantage sur une
frappe d’Habili bien servie par Kharraze. Avantage de courte durée puisque trop
confiants, les locaux se font surprendre une minute plus tard par Mabrak qui lobe
Albert. La fin de match sera plus indécise, les adversaires du jour ne lâchant rien.
Walin signe le but de la victoire sur penalty pour une faute sur Habili mais les
joueurs de Plantières trembleront jusqu’au bout, Albert devant s’employer sur un
beau coup franc de Benachour (90e).

APM 2 - MARLY : 2-1 (0-1)

Stade Emile-Weinberg. Arbitre M. Thierry. Buts pour l’APM : Bouanane
(50e), Boulkaara (83e).
Face à Marly, qui évolue en haut de tableau, les doublures de l’APM prenaient la
maîtrise du jeu. Et pourtant, contre le cours du jeu, c’est Marly qui ouvrait le score
sur sa première occasion suite à un coup de pied arrêté (0-1, 38e). En seconde
période, l’APM rétablissait rapidement l’équilibre sur un centre de Royer repris de la
tête par Bouanane (50e, 1-1). Marsicano sauvait son camp devant le buteur de Marly.
La contre-attaque voyait la tête de Royer passer au-dessus de la transversale puis une
tête de Bouanane échouait dans les bras du gardien. Il fallait attendre la fin du match
pour voir un bon service de Michel pour Boulkaara. Ce dernier repoussait la charge
d’un défenseur et propulsait le ballon sous la barre transversale d’un tir puissant
(83e). Deux minutes plus tard, le même joueur, bien placé, n’appuyait pas assez sa
reprise. L’APM avait encore l’occasion d’aggraver le score mais Mrad, qui bénéficiait
d’une bonne balle, ratait le cadre après avoir lobé le gardien de Marly.

NOUSSEVILLER - GOSSELMING : 1-1 (0-1)

Stade Francis Scheck. But pour Nousseviller : Starck (55e) ; pour Gosselming : Tressel (13e).
A la 7e, Schouller hérite d’un bon ballon aux 16 m mais Stracka capte le ballon en
deux temps. Dans la foulée, Mattiuzzo centre fort devant le but mais le gardien
anticipe et plonge bien. Sur la première offensive des visiteurs, Mabsout élimine
trois locaux puis transmet à Tressel qui ouvre le score sur une bonne frappe du pied
gauche (0-1). Les hommes du président Michels poussent mais Starck, bien servi par
Kieffer, butte une nouvelle fois sur Stracka. La minute suivante, on inverse les rôles :
c’est Starck qui lance Kieffer mais celui-ci voit sa frappe trop croisée. Juste avant la
pause, superbe passe en profondeur de Schouller pour Starck mais Stracka se montre
une nouvelle fois décisif. A la reprise, les Verts dominent toujours mais Stracka
sauve encore son camp devant Starck. La seule erreur du gardien visiteur survient
peu avant l’heure de jeu. En effet, le centre de Dreydemy, venu de la gauche, semble
anodin mais Stracka relâche le ballon dans les pieds de Starck qui ne se prive pas
pour égaliser (1-1). La minute suivante, Starck (pour la énième fois) échoue devant
le portier visiteur. Dans les arrêts de jeu, Mabsout, de 20 m, place une frappe que
Bernd dévie magistralement sur la barre transversale alors que le ballon semblait
prendre le chemin des filets.

MERLEBACH - SARREGUEMINES : 0-1 (0-1)

Stade Philippe-Schuth. Arbitre : M. Rouge. Le but à Sarreguemines : Hassli
(37e).
La rencontre débute avec des locaux immédiatement pressants, mais également
une défense visiteuse bien en place. Les échanges sont alertes de part et d’autre,
mais trop approximatifs pour créer le danger. On relève ainsi ce centre en retrait de
Meskine ne trouvant personne et celui, en retour, de Hassli cueilli par Wittmann
(14e). Au milieu, la lutte est âpre et une tentative lointaine de Medjahdi frôle l’angle
de la cage sarregueminoise (21e). On note encore des actions des deux côtés et, sur
une balle arrêtée, Hassli récupère le cuir et s’avance pour donner l’avantage aux
Faïenciers, d’une puissante frappe croisée (37e). Contraint de courir après le score, le
leader s’y emploie sans tarder, mais sans trop de réussite non plus. En face, avec un
rideau renforcé, tout est repoussé. Ce schéma va se poursuivre en seconde période,
les visiteurs gérant parfaitement leur avance et se signalant en contre, tel ce tir
violent de Hassli repoussé des deux poings par Wittmann (55e), et un autre du
même joueur et du même acabit, renvoyé par le poteau (72e). C’est donc fort
logiquement que la victoire revient aux Faïenciers, d’autant que ce diable de Hassli
oblige encore Wittmann à une dernière prouesse (85e).

Sports

Lundi 15 Avril 2013

FOOTBALL

division honneur régional groupe a

Le point
GROUPE A
Forbach 2-Farebersviller ..................................1-1
Veymerange-Rombas.......................................2-0
Thionville -Soucht..............................................5-0
Audun-Hagondange..........................................0-2
Yutz-Tremery .....................................................0-1
Homécourt -Fameck..........................................1-3
Pts J G N P

1 Farebersviller
2 Veymerange
3 Hagondange
4 Tremery
5 Fameck
6 Yutz
7 Thionville
8 Rombas
9 Audun
10 Forbach 2
11 Homécourt
12 Soucht

32 18 8
31 17 9
31 17 10
26 17 7
24 16 7
23 16 7
22 16 7
21 16 5
21 17 6
18 15 5
16 14 4
8 17 2

8 2
4 4
1 6
5 5
3 6
2 7
1 8
6 5
3 8
3 7
4 6
2 13

p

c Diff

43
25
41
33
29
22
33
18
20
17
18
11

27 16
10 15
33 8
22 11
25 4
25 -3
27 6
18 0
29 -9
21 -4
22 -4
51 -40

GROUPE B
Sarrebourg-Blainville.........................................0-2
Verdun Bell.-Champigneulles............................4-1
Bar Le Duc -Cos Villers......................................2-0
St Max-Essey -Thaon (2)..................................2-1
Vandoeuvre Us-Jarville (2)................................5-0
Varang St Nic As-Vagney..................................1-1
Pts J G N P

1 Verdun Bell.
2 Thaon (2)
3 Bar Le Duc
4 Vandoeuvre Us
5 Cos Villers
6 Varang St Nic As
7 Jarville (2)
8 Blainville
9 Champigneulles
10 Sarrebourg
11 St Max-Essey
12 Vagney

37 17 11
29 16 9
26 13 8
26 17 7
26 14 8
22 17 6
22 17 5
20 17 5
18 17 5
14 17 4
13 15 3
13 15 3

4 2
2 5
2 3
5 5
2 4
4 7
7 5
5 7
3 9
2 11
4 8
4 8

1

p

c Diff

40
30
24
29
19
27
26
33
14
17
20
20

21 19
21 9
14 10
22 7
12 7
30 -3
29 -3
36 -3
26 -12
31 -14
24 -4
33 -13

Matches en retard
• GROUPE A
Dimanche 21 avril
Homécourt - Yutz.......................................15h
Forbach (2) - Thionville ....................................
Dimanche 28 avril
Trémery - Rombas.....................................15h
Yutz - Thionville................................................
Fameck - Hagondange ....................................
Homécourt - Veymerange ................................
Forbach (2) - Audun.........................................
Mercredi 1er mai
Forbach (2) - Fameck................................15h
Soucht - Homécourt .........................................
• GROUPE B
Samedi 20 avril
Sarrebourg - Verdun Bell...........................20h

La prochaine journée
• GROUPE A
Dimanche 5 mai
Fameck - Forbach (2)................................15h
Trémery - Homécourt .......................................
Soucht - Yutz....................................................
Farébersviller - Audun......................................
Hagondange - Veymerange .............................
Rombas - Thionville .........................................
• GROUPE B
Dimanche 5 mai
Vagney - Sarrebourg ................................. 15h

L’essentiel
• En concédant le point du
match nul sur le terrain de Forbach (2), Farébersviller a laissé le
soin à Hagondange (vainqueur à
Audun, 0-2) et à Veymerange
(victoire sur Rombas, 2-0) de
recoller au classement. Avec un
match joué en plus, le leader ne
possède désormais qu’un point
d’avance sur ses deux rivaux.
• Soucht, la lanterne rouge, a
une nouvelle fois sombré. Défait
5-0 hier à Thionville, Soucht a
encaissé plus de 50 buts depuis le
début de la saison.
• Les premiers pas d’Alain
Gruhn aux commandes d’Homécourt n’ont pas été des plus aisés.
Une défaite à domicile sur de
solides Fameckois (1-3) et voilà
les Meurthe-et-Mosellans de plus
en plus sous pression.

Les réactions
Alain Gruhn, l’entraîneur
d’Homécourt : « Il faut relever la tête,
se remettre en cause, retrouver le moral
car les joueurs ont la tête dans le guidon. Ce ne sera pas simple tant qu’on
fera de tels cadeaux aux adversaires. Je
veux y croire, être optimiste, sinon je ne
serais pas venu. »
Yacine Barkat, l’entraîneur de
Fameck : « Je suis très satisfait de la
qualité du jeu produit. Cela nous fait
faire un bon pas vers le maintien. Je
tiens à encenser l’arbitrage, alors que les
critiques sont si fréquentes. »
Michel Deza, l’entraîneur de
Yutz : « On a manqué de réalisme.
Nous avons beaucoup de blessés puisque je suis obligé de jouer. Nous n’y
arrivons plus. »
Rudy Marchal, l’entraîneur de
Trémery : « Les trois points sont bons à
prendre même si le match nul aurait été
équitable. Je regrette aujourd’hui les
blessures de Moussaoui et Villani qui
vont nous manquer. »
Christophe Granveaux, l’entraîneur de Veymerange : « Nous avons
obtenu une belle victoire collective.
C’est de bon augure avant la venue de
Jarville, mercredi soir (18 h 30 au Stade
du Buchel) pour le compte de la Coupe
de Lorraine ».
Jamel Guesmia, l’entraîneur de
Forbach (2) : « Je suis fier de mon
équipe qui, même à dix, a réussi à tenir
le leader en échec. Il fallait de l’abnégation et de la combativité cet après-midi
(hier) pour ne pas connaître une nouvelle défaite. Dans cette optique, ce nul
synonyme de victoire est très important
pour le maintien ».
Missoum Ouadah, l’entraîneurjoueur de Farébersviller : « Globalement, nous avons maîtrisé ce match.
Avec l’avantage au score et sur le point
numérique, mes gars se sont laissés
griser par le jeu. On n’arrive pas à gérer
un résultat (3 victoires pour 6 nuls sur
nos 9 rencontres). C’est tout dire et
forcément, cela va nous coûter des
points lors du décompte final ».
Stéphane Pasqualetto, l’entraîneur de Thionville : « Nos principes
de jeu commencent à porter ses fruits.
Je m’en réjouis d’autant plus qu’en raison d’indisponibilités diverses, nous
sommes amenés à intégrer de jeunes
éléments ».
Christian Bach, l’entraîneur de
Soucht : « Je ne dis pas que sur du
gazon nous aurions gagné, mais il est
certain que nous éprouvons d’énormes
difficultés sur les surfaces synthétiques
auxquelles nous ne sommes pas habitués ».

Farébersviller piétine
L

AMANVILLERS - RÉMELING : 5-0 (0-0)

CLOUANGE - THIONVILLE (2) : 3-1 (1-0)
Arbitre : M. Galgon. Buts pour Clouange : Pimazzoni (41e), Lemaitre (70e),
Buccolo (90e) ; pour Thionville : Vinceguara (90e+2).
Sous un chaud soleil, les deux équipes ont disputé une première mi-temps
animée. Aux rapides attaques des Clouangeois qui échouent de très peu, les
Thionvillois répondent par des contre-attaques qui mettent à plusieurs reprises le
gardien clouangeois en danger. Dans le dernier quart d’heure de la première
mi-temps, la domination des Clouangeois s’accentue et à la 40e minute, Lucas
Pimazzoni trompe le gardien thionvillois sur un coup-franc en coin de 25 m (1-0).
Dès le début de la seconde mi-temps, Thionville essaye de revenir au score et
prend le jeu à son compte. A la 55e minute, le portier clouangeois, Medhi Amzahl est
tout heureux de voir la reprise d’un centre en retrait passer au-dessus de ses buts.
Après avoir passé plusieurs défenseurs, le numéro 10 de Thionville adresse un tir qui
passe de justesse à côté des buts. Après ces échecs thionvillois successifs, l’AS
Clouange revient dans le match et Charly Lemaitre, à la suite d’une interception,
passe plusieurs joueurs et va fusiller de près le gardien thionvillois (2-0, 70e). Forts
de leur avance, les Clouangeois gèrent la fin de match et prennent le pas sur une
équipe thionvilloise fatiguée. A la 90e minute, Michel Buccolo, bien lancé par
Jean-Philippe Lallement, bat de près une troisième fois le gardien Thionvillois (3-0).
Dans les arrêts de jeu, Benjamin Vinceguara se joue d’une défense clouangeoise
passive et permet aux Thionvillois de sauver l’honneur (3-1, 90e+2).

G. W.

CONFLANS - LEXY : 1-0 (0-0)

FORBACH (2) - FARÉBERSVILLER : 1-1 (0-1)

En entrant sur la pelouse, les
Audunois savaient que l’aprèsmidi ne serait pas de tout repos.
Hagondange, qui partage avec
Veymerange la deuxième place au
classement, venait de s’incliner
lourdement face au leader Farébersviller (4-1) et avait à cœur de
rebondir. D’entrée, les Canaris
s’appliquent à conserver la balle
et se portent rapidement en
avant. Hagondange laisse l’adversaire venir et procède en contre,
pour le rapide Ould-Chikh. Zeroc
se met en évidence : lors d’un
puissant slalom, il se faufile entre
les défenseurs locaux, mais
échoue à quelques mètres du but
(27e). Alors que le match est
plaisant et correct, l’arbitre multiplie les cartons : un rouge pour
Hamdi pour contestation et/ou
impolitesse (32e), puis des jaunes
pour Merino et Farina. Audun à
dix, la partie reste néanmoins
équilibrée.

À la reprise, Audun continue à
mener le jeu, mais concède un
coup franc à la limite de la surface. Le tir en force est repoussé
par le mur et l’arbitre y voit une
main coupable et donne un
penalty très contesté, que transforme Zeroc (0-1, 53 e ). Les
Audunois se révoltent, tout en
restant corrects, à l’image de Bori
et d’Eboa. Ils assaillent le but
adverse et obtiennent corner sur
corner. À la 72e minute, nouveau
coup de théâtre : l’arbitre sort un
deuxième carton rouge pour
Pietka et envoie Jean-Marc Gattullo dans les tribunes. Face à ce
coup du sort, les Canaris n’abdiquent pas, mais sur un dernier
coup franc, c’est finalement
Zeroc qui creuse l’écart (0-2, 85e).
L’incartade entre le banc visiteur
et quelques spectateurs énervés,
vite apaisée par les joueurs des
deux équipes, vient clore ce bel
après-midi quelque peu gâché.

AUDUN - HAGONDANGE : 0-2 (0-0)
Stade Pierre-Fauchère. 90 spectateurs. Arbitre : M. Deidda. Buts : Zeroc
(53e s.p., 85e). Avertissements à Audun : Merino, Farina, Eboa. Expulsions à
Audun : Hamdi (32e), Pietka (72e).

Veymerange recolle
D’entrée, les Veymerangeois
prenaient les débats à leur
compte et se créaient deux
occasions sans résultat par
Gourier et Steinmetz avant de
conclure une première fois.
Porzi, de la tête, exploitait à
merveille le centre en retrait de
Peverini (1-0, 11e). Les locaux
reculaient ensuite et laissaient
les visiteurs s’exprimer un peu
plus jusqu’à la demi-heure de
jeu. Detwiller, puis Labiod,
inquiétaient le portier Bersweiller mais, dans les deux cas,
ce dernier sortait vainqueur des
duels respectifs. Jusqu’à la
pause, le jeu s’équilibrait.
Au retour des vestiaires, Rom-

À onze contre dix, Farébersviller n’a pourtant pas su garder l’avantage à Forbach.

bas avait décidé de s’engager
dans un jeu très offensif. Yousfi
échouait de justesse devant Bersweiller, tout comme Merdjett.
Veymerange subissait et devait
son salut à la charnière centrale
Tardivon-Berardi. Ces deux-là
tenaient la baraque à bout portant. Rombas n’y arrivait toujours pas et, sur contre, les Veymerangeois allaient tardivement
asseoir leur victoire. Cherfaoui
fixait le portier visiteur Petit
avant de décaler Bombino, qui
n’avait aucune peine à pousser
le ballon au fond des filets (2-0,
90e).
H. L.

VEYMERANGE - ROMBAS : 2-0 (1-0)
Stade municipal. Arbitre : M. De Carli. Buts pour Veymerange : Porzi
(11e), Bombino (90e).

Le CS Homécourt débutait
avec son nouvel entraîneur sur le
banc, le Mosellan Alain Gruhn,
qui prend le relais de Sébastien
Allieri après une séparation à
l’amiable avec le président
Ménard. Pour le fameux choc
psychologique, il faudra pourtant attendre. Alors que le temps
presse, Homécourt, malheureux
et traumatisé sur le terrain par
ses propres erreurs, continue à
s’enfoncer.
Cette rencontre entre voisins a
été fertile en rebondissements. Si
Berazi était inquiété par les visiteurs (12e), Homécourt plaçait
quelques banderilles : par Schmitt (14e), puis Zanghini qui servait Schmitt dont le tir était bloqué par Joessel (18e). Belghit,
esseulé, plaçait sa tête à côté du
cadre des locaux (22e), Zanghini
échouait sur Joessel (24e). Puis,
sur un de ses tirs repoussé par le
gardien fameckois, Schneider se

précipitait pour reprendre. Il était
bousculé dans la surface, Zanghini transformait le penalty
(1-0, 28e). Réponse du berger à
la bergère presque immédiate,
l’arbitre sifflait un penalty pour
faute sur Kévin Maaméri, Akab
égalisait (1-1, 30e). Berazi devait
s’employer face à Priolo (37e),
puis détournait un tir bien cadré
de Belghit (45e). Au retour des
vestiaires, deux énormes erreurs
défensives allaient rapidement
plomber les bonnes intentions
des par tenaires de Simon
Gubiotti. Des largesses dans la
surface et Boutouatou marquait
d’un beau tir croisé (1-2, 50e).
Déboussolé, Homécourt subissait, malgré une réplique de la
tête de son capitaine Radicchi

(54e). Et le pire survenait sur une
passe en retrait, Berazi commettait le péché d’orgueil de vouloir
dribbler un attaquant adverse
qui lui subtilisait le ballon pour
le pousser dans la cage vide (1-3,
61e). La formation d’Alain Gruhn
avait presque aussitôt une occasion en or de revenir dans le
match, sur un tir de Brua et la
main d’un défenseur de Fameck,
mais Zanghini croisait trop son
tir et manquait le penalty (65e).
Malgré un tir de Radicchi et quelques coups francs de Kadouche,
la messe était dite et les Homécourtois furent jusqu’au bout
sous la menace de contres percutants des visiteurs très motivés.
L. L.

HOMÉCOURT - FAMECK : 1-3 (1-1)
Complexe de la Plaine. Arbitre : M. Dehre. Buts pour Homécourt :
Zanghini (28e s.p.) ; pour Fameck : Akab (30e, s.p.), Boutouatou (50e),
Belghit (61e).

Battu à Rombas puis Fameck,
Yutz a enchaîné une troisième
défaite. Imméritée, celle-là.
À la fin de la rencontre, Rudy
Marchal se dirige vers Michel
Deza : « Le match nul aurait
mieux reflété la rencontre »,
s’excuse presque l’entraîneur
trémerois. En effet, les Bleus de
Deza auraient, hier, mérité le
partage des points, mais, une
nouvelle fois, ils ont manqué
de réalisme. D’entrée, ce sont
les Yussois qui ont mis la pression sur le but visiteur où les
occasions se sont amoncelées.
Mais à chaque fois, un brin de
chance ou le talent de Lentz,
impeccable hier, aura empêché
Karolyi et ses partenaires de
secouer les filets visiteurs.
C’est ainsi que Trémery aura
passé un vilain premier quart
d’heure, Karolyi, très entreprenant, venant buter encore un
peu plus tard sur la sentinelle

visiteuse. Et comme Moussaoui était encore une fois
dans un grand jour, les contres
trémerois faisaient mal. Philippe manquait la conclusion
d’un long raid, mais Moussaoui, qui mettait la défense
des Bleus sur des charbons,
distillait à la 21e minute une
merveille de coup franc enveloppé pour la tête smashée de
Gérolt, le buteur du jour (1-0).

Yutz pousse en vain
Yutz obtenait des occasions
d’égalisation, encore une fois
par Karolyi, une autre fois par
Cardone. Mais Lentz veillait. Et
puis, juste avant la pause,
Moussaoui se claquait et le
match allait changer. En effet,

après le repos, privé de son
dévoreur d’espace, Trémery
subissait la pression attendant
un contre meurtrier qui ne
venait pas. Mais la domination
des locaux était vaine, Karolyi
étant le seul à entreprendre.
Yutz poussait, de manière stérile. Et sur la fin de la rencontre, c’est Trémery qui aurait pu
se mettre à l’abri, Balahouane
gaspillant une balle de break
alors que Gérolt en envoyait
une autre sur le montant du
but de Gonzalez. Dans les
arrêts de jeu, Yutz réclamait un
penalty pur une main d’un
défenseur que l’arbitre lui refusait.
A. Z.

YUTZ - TRÉMERY : 0-1 (0-1)
Stade Mermoz. 120 spectateurs. Arbitre : M. Poirot. But : Gérolt (21e).
Avertissements à Yutz : Ali (35e), Michel Deza (90e+7) ; à Trémery : Gérolt
(90e+3), Balahouane (90e+5).

groupe b

lanterne rouge pourtant victorieuse de Veymerange huit jours
auparavant. Il fallut d’ailleurs
attendre la 43e minute pour enregistrer la première opportunité
des visiteurs que Buch galvauda
de la tête. Combatif, Soucht était
progressivement parvenu à rééquilibrer le débat sans réussite
toutefois comme encore Buch
(61e) trop brouillon cette fois.
Thionville se contentait de
dérouler et profita d’un coup
franc de Medri et de la tête chercheuse de Lecorney (4-0, 65e)
pour relancer la marque que
Batouche (5-0, 82e) clôtura après
un petit récital en solo. Par Diener
(86e), les visiteurs eurent la possibilité de sauver l’honneur, mais
Burgraeve leur refusa cette maigre
consolation au terme d’une partie cauchemardesque pour eux.
Y. d’I.

THIONVILLE - SOUCHT : 5-0 (3-0)
Stade Jeanne-d’Arc. Arbitre : M. Sabatelli. Buts : Medri (13e, 19e), Lecorney (16e, 65e), Batouche (82e).

Sarrebourg n’y arrive plus
Vaincu 5-1 au match aller,
Blainville a rendu la pareille aux
Sarrebourgeois. Pour cette première victoire à l’extérieur de la
saison, l’ACBD accentue son
avance sur son adversaire du
jour et selon leur coach, Claude
Gondrexon, fait « un pas de
plus vers le maintien ». Les Sarrebourgeois, quant à eux, ont
perdu leurs trois derniers matches à domicile et doivent
désormais faire face au doute.
Les Blainvillois ont confirmé
leur regain de forme, et ce, dès
le début de match. Hintermeyer, parti seul vers le but, a
été fauché dans la surface après
avoir passé la défense. Rodrigues transformait le penalty
d’un tir dans la lucarne droite
(0-1, 8e). Deux minutes plus
tard, les Meurthe-et-Mosellans
ont raté l’occasion d’enfoncer
le clou immédiatement.

Après un quart d’heure, la
tendance s’est inversée. Les
locaux se sont réveillés et ont
dominé en se procurant occasion sur occasion pendant plus
de cinq minutes. La rencontre
s’est ensuite équilibrée.
De retour des vestiaires, les
Mosellans ont montré une
nette motivation qui leur a valu
plusieurs actions dangereuses.
Le coup franc à 25 mètres, tiré
directement par Yavuz, a difficilement été capté en deux
temps par le gardien blainvillois
(47e). Trois minutes plus tard,
sur un centre de la droite,
Yavuz a repris le ballon de la
tête que le gardien a ensuite
détourné en corner. Les visiteurs ont interrompu cette

Stade des Hauts-de-Conflans. Arbitre M. Jolien. But : Hamm (79e).
Les visiteurs comptaient sur une victoire pour entretenir un petit espoir de
maintien. Pour les Conflanais, un succès serait propre à une bonne bouffée
d’oxygène et ces derniers entament la rencontre sur la défensive. Du coup, la
première période est bien pauvre en occasions dignes de ce nom. C’est au retour des
vestiaires que les deux formations affichent plus d’engagement. Après deux minutes
de jeu dans cette seconde période, Kuras a la première occasion réelle du match mais
le tir de l’attaquant local manque de précision (47e). Quatre minutes plus tard, c’est
au tour de Grzezkowiak de se trouver en bonne position sur un contre. Ce dernier est
à la récupération d’un centre d’Ugolini mais Delavelle, le portier léxéen, est plus
prompt (57e). La délivrance pour les Conflanais arrivera sur un coup franc à la limite
de la surface. Une spécialité de Hamm qui place son tir à ras de terre dans un trou de
souris (1-0, 79e). Les visiteurs réagissent par Ennassouh qui offre une balle
d’égalisation à Ruot, mais le tir de celui-ci frôle la transversale (82e). Brigidi, à 5
mètres du but n’est pas plus heureux (85e) tout comme Ennassouh, à nouveau, de
la tête (88e). Au coup de sifflet final, les Conflanais peuvent pousser un ouf de
soulagement.

MARANGE - THIERVILLE : 4-2 (0-1)
Stade Roger-Berthel. Arbitre: M. Schmitt. Buts pour Marange : Mangin
(52e), Reisse (63e, 70e), Kriegel (87e) ; pour Thierville : Gil Hidalgo (41e
c.s.c.), Guérin (75e).
Lors de cette rencontre, Marange aura dominé la partie de la tête et des épaules
mais aura tout de même joué à se faire peur. Les rares occasions meusiennes auront
été concluantes. En première période, les locaux multiplient les offensives mais les
derniers gestes manquent de précisions. Filipozzi enlève trop sa frappe et les
tentatives de Kriegel, Mangin et Kali sont repoussées par Doufils. A la 41e minute,
Thierville va mettre à profit une de leur rares opportunités. Bina est à la parade sur
une tentative de Guérin mais Gil Hidalgo en voulant remettre le cuir de la tête à son
gardien ouvre le score malgré lui pour les Meusiens (0-1). Vexée, la troupe à
Bongovanni va rapidement refaire son handicap et Mangin égalise d’une jolie frappe
quelques minutes après le retour des vestiaires (1-1, 52e). Marange domine
copieusement les débats et reprend l’avantage par Reisse repositionné aux avants
postes (2-1, 63e). Les Marangeois continuent leur forcing et pensent se mettre à
l’abri encore par Reisse qui est à la réception d’un centre de Mangin (3-1, 70e).
Guérin réduira le score suite à un centre de Orrière (3-2, 75). Finalement, les
occasions dangereuses vont se multiplier devant la cage Thiervilloise. Le capitaine
Kriegel, auteur d’une copie de haute facture, catapulte de la tête le ballon au fond
des filets sur un corner botté par Mangin pour définitivement clore le score (4-2,
87e).

ENNERY - HETTANGE : 0-1 (0-1)

Trémery s’en sort bien

Thionville expéditif
Décidément à leur affaire sur
leur surface de jeu synthétique,
les Thionvillois y ont remporté
une troisième victoire consécutive dont le bilan s’établit à 11
buts inscrits pour aucun concédé. Avec une équipe pourtant
amputée de plusieurs titulaires,
les locaux ont réglé le sort de
l’adversaire en l’espace de six
minutes. Le ton était d’ailleurs
donné dès l’engagement avec un
tir de Batouche. Le KO s’échelonna entre la 13e et la 19e
minute. L’ouverture du score
résulta d’une transmission de
balle de Batouche pour Medri
(1-0, 13e). La seconde réalisation
eut pour origine un corner
exploité de la tête par Lecorney
(2-0, 16e) un défenseur axial de
-18 ans adroit dans le jeu aérien.
C’est aussi de cette façon que
Medri (3-0, 19e), à la réception
d’un centre de Gonzalez, punit la

Photo RL

Homécourt s’enfonce

Fête gachée à Audun

promotion honneur régional
Stade Micheletti. Arbitre : M. Kubler. Buts : Nogues (50e), Cieslak (56e
s.p.), Sollner (61e, 73e), Bousselin (82e).
La courageuse équipe de Rémeling a tenu tête durant une mi-temps face à une
équipe d’Amanvillers en pleine confiance après le repos. Pourtant cette dernière
démarre difficilement la rencontre, et il faut toute la vigilance de Schmit pour
s’opposer face à Mansion (10e). Sur une percée de Jacquinet, la reprise d’Huet est
contrée de justesse (25e). Bien regroupés en défense, les visiteurs opèrent en contre,
et après un nouvel essai de Mansion de peu à côté (29e), ce dernier, pas très heureux
en la circonstance, touche le montant (35e). Juste avant la pause et à l’issue de la
domination locale, la reprise de Cieslak est sauvée sur la ligne par un défenseur. Dès
la reprise, les locaux bombardent le but de Michel par une série de tentatives,
notamment par Gastrini et Sollner. La défense des frères Brabant va céder sur une
action Gastrini-Cieslak, qui permet à Nogues d’ouvrir le score (50e, 1-0). Sur la
remise en jeu, les visiteurs pensent avoir égalisé quand Leporcq dégage en
catastrophe sans que le but ne soit accordé. Ceci va déstabiliser cette équipe qui
concède un penalty pour une faute de main (56e). Sentence que Cieskak transforme
(2-0) et Rémeling, durant dix minutes, se retrouve à neuf pour deux exclusions
temporaires. La réussite a choisi son camp, car durant ce temps, Sollner en profite
pour placer deux frappes dont il a le secret, sans rémission pour Michel (61e, 73e,
4-0). Ce dernier, après avoir pourtant réalisé un grand match, se fait encore
surprendre par la frappe limpide de Bousselin sous la transversale (82e, 5-0). Le titre
se rapproche un peu plus pour les « Verts » canonniers d’Amanvillers.

retrouver en infériorité numérique
à l’approche de l’heure de jeu
lorsque Mamadou Ba écopait
d’un second avertissement (55e).
On pouvait craindre le pire pour
le onze de Guesmia, mais c’était
méconnaître le mental retrouvé
de sa formation. Farébersviller
dominait territorialement sans
concrétiser, ce que les hommes
d’Ouadah allaient regretter. Ainsi
sur une longue transversale
d’Adnane, Puddu sur son aile
droite délivrait dans un angle
fermé une belle balle d’égalisation avec la complicité du montant (1-1, 74e). Forbach poussait
pour s’imposer. Giraldo sortait
aux devants de Lakbir (80e). Et
sans un excès de précipitation,
Adnane, seul face à Spohr, pouvaient arracher la victoire pour
Forbach, mais sa frappe n’était
guère assez appuyée (86e).
Comme à l’aller on en restait à
ce même score nul qui satisfaisait
les nombreux supporters des
deux camps.

Stade du Schlossberg. Environ 300 spectateurs. Arbitre : M. Belcour.
Buts pour Forbach : Puddu (74e) ; pour Farébersviller : G. Ananicz (39e).
Exclusion à Forbach : Ba (55e).

27

GROUPE A

En supériorité numérique et malgré l’ouverture du score en première mi-temps, le leader Farébersviller
a concédé un match nul sur le terrain de Forbach. Veymerange et Hagondange sont sur ses talons.
e second acte opposant Forbach aux voisins de la Cité a
tenu toutes ses promesses.
Sur une ouverture de Pinelli,
Puddu croisait trop sa tentative,
repoussée des deux pieds par
Spohr. Insuffisant pour ébranler
la défense du leader. L‘équipe
réserve continuait à titiller l’arrière-garde adverse et Farébersviller
était visiblement perturbé. Les
joueurs de Guesmia n’en profitaient pas, notamment sur cette
action parachevée par El Gana
(30e). Farébersviller se montrait
patient et Aoukachi allait être à
l’origine de l’ouverture du score.
Remontant sur son flanc gauche,
son centre boxé par Giraldo amenait un nouveau corner. Sur
celui-ci une double erreur défensive aboutissait à Gilles Ananicz
qui ne manquait pas l’aubaine
(0-1, 39e). Le score ne reflétait
qu’imparfaitement cette première
période.
Fort de son avantage, le premier
de la classe se contentait d’assurer dès l’entame de la seconde
mi-temps. Les locaux vont se

TTE

dynamique à la 54e minute. Le
tir de Meline, seul en pointe
face au gardien, est passé au
ras du poteau droit. Sarrebourg, peu efficace offensivement, encaissait finalement un
second but. Meline, encore une
fois bien placé, a réussi à tromper la défense sarrebourgeoise
en difficulté, pour ensuite battre le gardien du droit (0-2 63e).
Les locaux auraient pu tout de
suite réduire l’écart, mais la
reprise de la pointe du pied de
Farello est passée juste à côté
du cadre (64’). Sarrebourg a
plusieurs fois essayé de tirer de
loin, et a eu plusieurs actions à
son actif entre la 82e et la 90e
minute. Sans jamais avoir été
réellement dangereux.

SARREBOURG - BLAINVILLE : 0-2 (0-1)

Stade Jean-Jacques-Morin. Arbitre : M. Durand. Buts : Rodrigues (8e),
Meline (63e).

Stade Maurice-Alisé. Arbitre : M. Jung. But : Brenner (15e).
Face à une formation de Hettange-Grande de même force, Ennery a laissé passer
une bonne occasion d’améliorer son capital points. Car l’adversaire du jour n’a
bénéficié réellement que d’une seule opportunité de but à la suite d’un cafouillage
devant le but défendu par Camarella, gardien d’Ennery, pour ouvrir la marque par
Brenner (15e). Jusqu’à la mi-temps, le jeu s’équilibrait de part et d’autre. Après la
pause, Ennery prenait conscience de son retard au score et commençait à organiser
le jeu pour tenter de remonter son retard, mais éprouvait de réelles difficultés pour
être dangereux. L’adversaire du jour se contentait lui de tranquillement gérer son
petit but d’avance. À différentes reprises, Ennery aurait pu marquer avec une attaque
mieux préparée, notamment au cours d’une dernière occasion avortée par un
attaquant local se trouvant dans les six mètres. Face au gardien adverse, il envoya
son tir dans les nuages.

GROUPE B
ROHRBACH-BIN. - STIRING-W. : 1-0 (0-0)
Stade omnisports. Arbitre : M. Matuszewski. But : Hilaire (65e).
D’entrée Stiring-Wendel se montre le plus dangereux. D’abord sur un corner où la
tête de Groh passe de peu au-dessus de la barre de Schoendorf. 5 minutes plus tôt,
Groh avait déjà trop décroisé sa tête sur un coup franc. Mais après le premier quart
d’heure, Rohrbach-Bining se met dans le sens de la marche et se crée 3 occasions. À
la 18e minute, Riff perd son un contre un face à Monteforté, puis à la 23e minute et
en position de supériorité numérique, Nzossu tire de peu à côté. Enfin, une dizaine
de minutes plus tard, Riff, à nouveau, dévisse en bonne position. En seconde
période Rohrbach-Bining accélère et trouve enfin l’ouverture par Hilaire, d’une
frappe plat du pied (1-0, 65e). Les locaux souhaitent se mettre à l’abri et insistent. La
volée de Riff passe de peu à côté, puis une intervention dans la surface sur
Hessemann aurait pu offrir un penalty aux locaux (78e). Le dernier quart d’heure est
entièrement à l’avantage de Stiring-Wendel et malgré plusieurs tentatives, dont une
terminant sa course sur le poteau (85e), les visiteurs n’arriveront pas à faire déjouer
la défense adverse, jusqu’au bout bien regroupée devant Schoendorf.

P.-ROSSELLE - G.-RÉDERCHING : 2-1 (2-0)
Stade Cité-Wendel. Arbitre : M. Weisskopp (Val Ebersing). Buts pour
Petite-Rosselle : Zimmer (34e s.p.), M. Barki (40e) ; pour Gros-Réderching :
Philippi (47e).
Accrocheurs, les locaux prenaient d’entrée la direction des opérations, et se
montraient dangereux par Schwarz et Keuper, sans pour autant inquiéter un
Schmucker vigilant (5e). A la 13e minute, Keuper mettra bien en scène le jeune Hirth.
Mais ce dernier, au moment de conclure, se voyait contré in extremis par un
défenseur adverse. Mieux encore, sur une action de Barki, c’est un défenseur visiteur
qui déviait le ballon sur ses propres montants (25e). Mais finalement, à la 34e minute
de jeu, un défenseur adverse, déviait un ballon de la main. Le penalty indiscutable
était transformé imparablement par Zimmer (1-0, 34e). Les locaux continuaient sur
leur lancée et ne laissaient que peu d’espaces aux joueurs du Pays de Bitche. Ces
derniers pliaient encore quelques minutes plus tard, quand Barki, d’une superbe
action personnelle, mystifiait toute la défense visiteuse et trompait une seconde fois
l’infortuné Schmucker (2-0, 40e). Au retour des vestiaires, les visiteurs surprenaient
d’entrée Portella. La longue touche de Schneider était prolongée au fond des filets de
la tête par Philippi (2-1, 47e). Par la suite, la rencontre perdait en intensité et en
attractivité. Les locaux géraient tant bien que mal leur victoire et les gars du Pays de
Bitche n’y arrivaient pas non plus. Leurs grands coups de botte en avant
n’inquiétaient pas l’arrière-garde locale bien regroupée, si ce n’est sur un dernier
coup franc vicieux de Meyer, bien détourné par Portella (76e).

GROUPE C
MONTIGNY - BAR-LE-DUC (2) : 3-2 (1-1)
Stade Jean-Kintzig. Arbitre : M. Dorr. Buts pour Montigny : Guerard (20e),
Zarnouski (63e), Mourez (75e s.p.) ; pour Bar-le-Duc : Memmasse (7e s.p.),
Guerard (47e c.s.c.).
Si c’est Montigny qui prend la direction des opérations en début de match, c’est
Bar-le-Duc qui ouvrira le score sur penalty à la 7e minute de jeu par Memmasse.
Montigny tente de revenir au score sans trouver la faille dans la défense meusienne
sur des tirs de Winter et Mourez. Les locaux y parviennent à la 20e minute grâce à
Guerard, qui profite d’un centre de Giacomni. Montigny domine une équipe
visiteuse à la peine, mais les tirs de Lintz et Bouquet finissent sur les poteaux du
gardien Mathieu. Dès la reprise, Bar-le-Duc va reprendre l’avantage grâce à un
défenseur montignien, coupable d’un but contre son camp (1-2, 47e). Les locaux
reviendront au score par Zarnouski (2-2, 63e), avant d’eux aussi obtenir un penalty.
Mourez ne laissera aucune chance au gardien visiteur (3-2, 75e). Bar-le-Duc tentera
de revenir au score mais la victoire sera bel et bien la propriété finale des Mosellans.

Sports

Lundi 15 Avril 2013

1

FOOTBALL


résultats et classements

SENIORS

LIGUE DE LORRAINE
PROMOTION HONNEUR
GROUPE A
Metz Esap-Saulnes...........................................1-2
Uckange -Hayange............................................3-0
Piennes-Koenigsmacker...................................2-1
Yutz Fc 2-Algrange............................................1-0
Joeuf-Villerupt/Thil.............................................3-2
Longwy-Mondelange.........................................2-3
Pts J G N P

1 Piennes
2 Mondelange
3 Uckange
4 Villerupt/Thil
5 Joeuf
6 Dieue/Som.
7 Hayange
8 Yutz Fc 2
9 Metz Esap
10 Koenigsmacker
11 Saulnes
12 Longwy
13 Algrange

39 17 12
34 17 10
33 16 10
30 14 9
30 18 8
25 13 8
24 15 7
23 16 7
13 14 4
13 16 3
12 14 4
2 13 0
2 15 0

3 2
4 3
3 3
3 2
6 4
1 4
3 5
2 7
1 9
4 9
0 10
2 11
2 13

p

c

47
34
34
35
43
22
25
24
12
15
19
15
10

21
22
12
11
31
14
24
25
27
31
37
37
43

GROUPE B
Nousseviller-Gosselming..................................1-1
Plantières-Marienau..........................................3-2
APM 2-Marly......................................................2-1
Wenheck-Dvt-les-Ponts....................................4-1
Nebing As-Boulay..............................................4-0
Merlebach-Sarreguemines (2)..........................0-1
Pts J G N P

1 Merlebach
2 Marly
3 Marienau
4 Sarreguemines (2)
5 APM 2
6 Plantières
7 Boulay
8 Nousseviller
9 Gosselming
10 Nebing As
11 Wenheck
12 Dvt-les-Ponts

30 15
28 16
25 15
25 15
25 16
24 14
21 13
19 15
19 15
16 15
14 16
8 15

9
8
8
8
8
7
6
5
4
5
4
2

3 3
4 4
1 6
1 6
1 7
3 4
3 4
4 6
7 4
1 9
2 10
2 11

p

c

29
25
27
16
28
25
27
21
26
22
30
18

14
20
25
16
30
18
23
22
28
29
34
35

GROUPE C
Girancourt-Epinal (3).........................................2-2
Haut-du-Lièvre-Toul F.C....................................1-0
Ludres-Gerardmer A.S......................................3-2
Haroue Benney -Laxou Sapiniere....................2-1
Ligny-Custines...................................................1-1
Sorcy Void-Pulnoy.............................................2-1
Pts J G N P

1 Girancourt
2 Epinal (3)
3 Pulnoy
4 Ludres
5 Sorcy Void
6 Custines
7 Haroue Benney
8 Ligny
9 Haut-du-Lièvre
10 Gerardmer A.S
11 Laxou Sapiniere
12 Toul F.C.

30 16
26 17
25 15
25 16
24 16
24 15
23 14
21 15
20 16
13 14
12 14
9 16

8
7
7
7
7
7
6
6
5
3
3
2

6 2
5 5
4 4
4 5
3 6
3 5
5 3
3 6
5 6
4 7
3 8
3 11

p

c

40
26
22
25
23
23
24
18
24
19
18
12

21
23
16
27
23
24
15
23
25
23
26
28

GROUPE B
Rettel-Cattenom.................................................1-2
Metzervisse-Basse Ham...................................6-0
Chatel-Guénange .............................................3-2
Bouzonville-Metz Es (2).....................................0-3
Thionville Aspsf-Richemont...............................1-0
Anzeling-Volstroff...............................................0-3
Pts J G N P

1 Metz Es (2)
2 Thionville Aspsf
3 Metzervisse
4 Richemont
5 Chatel
6 Cattenom
7 Basse Ham
8 Bouzonville
9 Volstroff
10 Rettel
11 Anzeling
12 Guénange

35 15 11
34 15 10
32 15 10
27 15 8
25 14 7
25 13 7
16 15 4
14 15 4
14 15 4
12 14 3
8 15 1
3 15 0

2 2
4 1
2 3
3 4
4 3
4 2
4 7
2 9
2 9
3 8
5 9
3 12

PROM. HONNEUR REGIONAL
GROUPE A
Ennery-Hettange...............................................0-1
Clouange-Thionville 2........................................3-1
Amanvillers-Remeling E.S.R.............................5-0
Magny 2-Rosselange........................................3-3
Marange-Thierville.............................................4-2
Conflans-Lexy....................................................1-0
Pts J G N P

42 17 13
33 17 9
33 17 9
27 17 8
24 16 6
24 15 7
22 17 6
18 15 6
18 17 5
13 18 3
12 15 3
6 15 1

3 1
6 2
6 2
3 6
6 4
3 5
4 7
0 9
3 9
4 11
3 9
3 11

p

c

47
29
31
25
20
18
35
16
18
13
18
17

12
18
23
19
19
18
27
23
27
34
33
34

GROUPE B
Longeville St Av Fc-Hochwald..........................1-2
Macheren-Ippling...............................................2-2
Pte-Rosselle-Gros-Rederching ........................2-1
Sarreguem Istanbul-Delme/Solgne..................1-3
Rohrbach/Bining-CS Stiring..............................1-0
Réding-Morhange..............................................1-0
Pts J G N P

1 Ippling
2 Hochwald
3 Morhange
4 Gros-Rederching
5 Rohrbach/Bining
6 CS Stiring
7 Réding
8 Pte-Rosselle
9 Delme/Solgne
10 Longeville St Av Fc
11 Macheren
12 Sarreguem Istanbul

38 14 12
26 17 8
24 14 7
24 14 7
23 15 6
22 18 6
21 15 7
17 14 4
17 16 5
15 15 4
14 15 3
14 15 4

2
2
3
3
5
4
0
5
2
3
5
2

0
7
4
4
4
8
8
5
9
8
7
9

p

c

45
25
34
25
32
32
27
22
30
18
25
21

14
28
24
19
28
38
30
26
41
23
34
31

GROUPE C
Montigny Metz As-Bar Le Duc Fc 2..................3-2
Saulxures A.S.C.-Nancy-Pichon.......................0-3
RF2M-Tronville..................................................0-3
Chateau-Salins-Laneuv.La Madeleine.............5-0
Hannonville-Maxeville F.C.................................1-0
Nves-Maisons (2)-Lay-St-Christ.......................2-3
Pts J G N P

1 Montigny Metz As
2 Chateau-Salins
3 Hannonville
4 RF2M
5 Nves-Maisons (2)
6 Bar Le Duc Fc 2
7 Nancy-Pichon
8 Maxeville F.C.
9 Saulxures A.S.C.
10 Lay-St-Christ.
11 Tronville
12 Laneuv.La Madeleine

31 16
29 14
27 15
27 17
24 17
22 16
22 16
21 17
20 16
18 16
17 15
5 17

9
8
8
7
7
6
6
4
6
5
4
2

4 3
5 1
3 4
6 4
3 7
4 6
4 6
9 4
2 8
3 8
5 6
0 15

p

c

31
29
25
21
30
27
27
32
20
30
19
19

23
14
16
16
23
27
29
29
27
32
22
52

GROUPE D
Ste-Marguerite-Eloyes.......................................2-2
Bulgneville Js-Golbey........................................4-0
CS Charmes-Contrexéville...............................0-1
FC des Ballons-Heillecourt................................1-1
Vezelise Gs-St Die Sr 2.....................................1-3
AS Nomexy -Hadol............................................5-0
Pts J G N P

1 AS Nomexy
2 Bulgneville Js
3 Ste-Marguerite
4 Contrexéville
5 Heillecourt
6 Golbey
7 CS Charmes
8 FC des Ballons
9 St Die Sr 2
10 Eloyes
11 Hadol
12 Vezelise Gs

34 14 11
27 15 8
25 15 7
25 15 6
22 16 5
21 16 5
19 15 6
17 14 4
15 15 4
15 17 3
13 14 3
13 16 2

1
3
4
7
7
6
1
5
3
6
4
7

2
4
4
2
4
5
8
5
8
8
7
7

p

c

44
28
30
24
23
28
19
21
26
25
19
18

14
17
21
15
24
30
24
25
32
37
27
39

DISTRICT MOSELLAN
PREMIERE DIVISION
GROUPE A
Rombas (2)-Audun 2.........................................8-0
Knutange-Terville...............................................2-3
Froidcul-Volmerange M.....................................1-2
Marspich-Fontoy................................................2-3
Bure-Florange....................................................4-1
Veymerange (2)-Moulins...................................2-1
Pts J G N P

1 Volmerange M.
2 Fontoy
3 Bure
4 Veymerange (2)
5 Rombas (2)
6 Froidcul
7 Marspich
8 Terville
9 Florange
10 Moulins
11 Audun 2
12 Knutange

33 14 10
32 15 10
27 14 7
24 14 7
23 15 7
21 14 6
21 15 6
20 15 6
14 15 4
13 14 4
10 14 2
6 15 1

3 1
2 3
6 1
3 4
2 6
3 5
3 6
2 7
2 9
1 9
4 8
3 11

p

c

30
31
32
26
36
23
20
21
19
22
13
16

12
15
21
25
19
21
22
24
30
31
34
35

p

c

33
36
34
35
29
24
25
23
25
22
19
18

18
15
11
23
23
16
36
36
31
32
38
44

GROUPE C
Ars Laquenexy-Pierrevillers..............................0-0
St-Avold E.N. (2)-Talange..................................3-1
CO Metz-Vigy.....................................................3-4
Devant-l-Pts 2-St Julien ....................................1-4
Hagondange 2-ES Woippy...............................1-6
Ancy-L'Hopital....................................................0-3
Pts J G N P

1 St Julien
2 St-Avold E.N. (2)
3 Pierrevillers
4 ES Woippy
5 L'Hopital
6 Ars Laquenexy
7 CO Metz
8 Vigy
9 Talange
10 Hagondange 2
11 Devant-l-Pts 2
12 Ancy

35 15 11
33 15 11
32 15 10
32 14 10
22 12 7
19 14 5
17 15 5
14 13 4
14 15 4
10 14 2
9 15 2
7 15 1

2 2
0 4
2 3
2 2
1 4
4 5
2 8
2 7
2 9
4 8
3 10
4 10

p

c

39
47
37
47
32
21
36
18
29
13
14
11

22
21
24
21
16
21
38
28
39
38
38
38

GROUPE D
Folschviller-Villing..............................................1-1
Boulay (2)-Forbach 3.........................................2-3
Spicheren-Behren..............................................0-0
Alsting/Zin.-St-A./J. d'Arc...................................3-0
Crehange/Faulq. -Forbach Bruch.....................5-0
Pts J G N P

1 Behren
2 Crehange/Faulq.
3 Spicheren
4 Villing
5 Alsting/Zin.
6 Boulay (2)
7 Forbach 3
8 Forbach Bruch
9 St-A./J. d'Arc
10 Folschviller
11 Marienau (2)

31 14
21 12
19 10
18 14
17 14
16 13
14 11
14 13
12 12
10 12
8 9

9
6
5
3
4
4
3
4
3
3
2

4
3
4
9
5
4
5
2
3
1
2

1
3
1
2
5
5
3
7
6
8
5

p

c

25
22
22
18
14
17
15
22
11
21
17

5
20
14
12
20
20
19
34
16
25
19

GROUPE E
Diebling-Rohrbach/Bining 2..............................1-1
Petit Rederch./Sierst.-Ormersviller...................3-1
Montbronn (2)-Rouhling....................................1-3
Neunkirch-Nousseviller (2)................................3-0
Bliesbruck-Holving.............................................2-2
Achen/Ett./Sch.-Mouterhouse...........................3-2
Pts J G N P

1 Amanvillers
2 Marange
3 Clouange
4 Thierville
5 Thionville 2
6 Hettange
7 Rosselange
8 Conflans
9 Ennery
10 Remeling E.S.R.
11 Magny 2
12 Lexy

28

TTE

1 Neunkirch
2 Nousseviller (2)
3 Rouhling
4 Montbronn (2)
5 Petit Rederch./Sierst.
6 Bliesbruck
7 Holving
8 Rohrbach/Bining 2
9 Diebling
10 Ormersviller
11 Achen/Ett./Sch.
12 Mouterhouse

28 15
28 13
27 13
23 14
22 11
15 12
15 12
12 12
12 13
12 11
12 14
7 14

8
9
8
7
7
4
4
3
2
3
3
1

4
1
3
2
1
3
3
3
6
3
3
4

3
3
2
5
3
5
5
6
5
5
8
9

p

c

38
24
26
24
30
17
15
16
9
13
16
10

18
12
11
18
11
23
21
33
15
18
22
36

GROUPE F
Schneckenbusch-Avricourt/Mous.....................1-3
Remilly -Vic-s/Seille...........................................4-0
Schaeferhof Dabo-Hilbesheim..........................2-3
Sarrebourg EFT-Dieuze....................................2-3
Walscheid-Sarrebourg 2....................................3-2
Bettborn-Hell.-Lorquin.......................................3-2
Pts J G N P

1 Sarrebourg EFT
2 Remilly
3 Bettborn-Hell.
4 Lorquin
5 Sarrebourg 2
6 Avricourt/Mous.
7 Dieuze
8 Walscheid
9 Vic-s/Seille
10 Hilbesheim
11 Schneckenbusch
12 Schaeferhof Dabo

34 13 11
27 12 9
20 12 5
20 14 6
19 14 5
19 12 5
18 15 5
16 11 5
16 13 4
14 13 4
6 12 1
6 13 1

1
0
5
2
4
4
3
1
4
2
3
3

1
3
2
6
5
3
7
5
5
7
8
9

p

c

38
29
21
20
18
20
25
19
16
20
15
12

17
10
11
19
20
19
30
21
22
30
26
28

DEUXIEME DIVISION
GROUPE A
Boulange-Moyeuvre..........................................2-0
Aumetz-Seremange Erz....................................1-2
Florange (2)-Hayange (2)..................................0-9
Fameck (2)-Algrange 2......................................3-0
Lommerange-Marange 2..................................0-2
Pts J G N P

1 Boulange
2 Moyeuvre
3 Fameck (2)
4 Hayange (2)
5 Seremange Erz.
6 Marange 2
7 Aumetz
8 Lommerange
9 Algrange 2
10 Florange (2)

33 13 10
29 13 9
25 13 8
23 12 7
15 12 4
14 12 4
12 10 4
10 12 3
8 13 2
6 12 2

3 0
2 2
1 4
2 3
3 5
2 6
0 6
1 8
2 9
0 10

p

c

38
43
29
41
22
19
18
14
12
11

7
18
19
16
31
17
18
27
58
36

GROUPE B
Kedange Cep-Rémeling 2.................................2-0
Oudrenne-Ottange............................................0-3
Guentrange-Mondelange (2)............................1-2
Angevillers-Gandrange.....................................1-0

Pts J G N P

1 Novéant
2 Plantieres (2)
3 Marly 2
4 Montigny 2
5 Verny/Louv/C.
6 Courcelles-Ch.
7 Marieulles/Vez.
8 Ars/Moselle
9 Augny
10 Metz Esap 2

25 12
25 13
21 13
20 13
20 13
17 12
15 13
14 12
14 12
0 13

7
8
5
5
6
5
4
4
4
1

4 1
1 4
6 2
5 3
2 5
2 5
3 6
2 6
2 6
1 11

1 Hettange (2)
2 Kedange Cep
3 Gandrange
4 Angevillers
5 Mondelange (2)
6 Ottange
7 Guentrange
8 Oudrenne
9 Rémeling 2

31 12 10
30 12 10
26 12 8
22 12 7
15 12 4
13 13 4
11 13 3
9 12 3
8 12 2

1
0
2
1
3
1
2
0
2

1
2
2
4
5
8
8
9
8

p

c

32
32
26
28
24
21
21
17
15

5
15
16
18
25
35
27
33
33

GROUPE C
Uckange (2)-Clouange 2...................................2-2
Thionville Aspsf 2-Soetrich................................0-2
Rosselange 2-US Yutz......................................3-3
Nilvange-Yutz 3..................................................8-0
Pts J G N P

1 Clouange 2
2 US Yutz
3 Rosselange 2
4 Soetrich
5 Uckange (2)
6 Manom
7 Nilvange
8 Thionville Aspsf 2
9 Yutz 3

26 12
22 12
19 12
14 10
13 11
13 11
11 10
11 12
9 12

7
6
5
4
3
3
3
3
3

5
4
4
2
4
4
2
2
1

0
2
3
4
4
4
5
7
8

p

c

30
25
39
20
22
15
25
12
16

13
13
19
14
20
17
33
25
50

GROUPE D
Tremery (2)-APM Metz 3...................................8-0
ES Woippy 2-Woippy FC...................................2-1
Argancy-Vernéville.............................................4-1
Ban-St-Martin-Les Coteaux..............................3-1
Maizieres Es-La Maxe.......................................0-3
Pts J G N P

1 Tremery (2)
2 La Maxe
3 Argancy
4 Ban-St-Martin
5 Les Coteaux
6 Maizieres Es
7 ES Woippy 2
8 APM Metz 3
9 Woippy FC
10 Vernéville

31 13 10
26 12 8
26 13 8
23 12 7
19 12 6
17 13 5
15 13 5
11 13 3
10 13 3
0 12 0

1 2
2 2
2 3
2 3
1 5
2 6
3 5
2 8
1 9
0 12

p

c

52
29
31
34
34
32
29
18
20
6

13
9
22
17
35
34
32
42
32
49

GROUPE E
Metz Esap 2-Montigny 2....................................3-2
Marly 2-Verny/Louv/C........................................1-0
Marieulles/Vez.-Novéant...................................1-4
Ars/Moselle-Courcelles-Ch...............................1-3
Augny-Plantieres (2)..........................................0-4

c

9
14
13
16
19
18
31
21
25
50

GROUPE F
Creutzwald 2-Ste Barbe/Sanry.........................2-1
Voelfling-Remering/Har.....................................2-0
Guerting-Freyming FC.......................................2-5
Porcelette-Coume..............................................4-0
Volm-lès-Boulay-St Avold Huch........................2-3
Pts J G N P

1 Freyming FC
2 Voelfling
3 Guerting
4 Creutzwald 2
5 Ste Barbe/Sanry
6 St Avold Huch.
7 Remering/Har.
8 Volm-lès-Boulay
9 Coume
10 Porcelette

33 13 11
26 13 8
25 13 8
22 13 7
17 11 5
17 12 5
12 13 4
10 11 3
9 13 2
8 12 2

0
2
1
1
2
2
0
1
3
2

2
3
4
5
4
5
9
7
8
8

p

c

28
28
27
25
16
19
14
14
13
15

11
12
20
20
15
24
20
19
26
32

GROUPE G
Teting-Lixing-Lan...............................................3-3
Valmont-Fletrange.............................................4-3
Morhange 2-St Avold Wenheck 2.....................5-2
Vahl-Ebersing-Bischwald.............................Remis
Benestroff-Lucy..................................................0-3
Pts J G N P

1 Lucy
2 Morhange 2
3 Valmont
4 St Avold Wenheck 2
5 Lixing-Lan.
6 Teting
7 Vahl-Ebersing
8 Fletrange
9 Bischwald
10 Benestroff

26 12
26 13
25 13
22 13
16 13
16 12
13 11
12 12
9 11
6 12

8
8
8
6
4
4
4
3
2
2

2 2
2 3
1 4
4 3
4 5
4 4
1 6
3 6
3 6
0 10

p

c

30
37
29
23
25
21
19
17
17
14

15
22
17
19
26
24
30
22
19
38

GROUPE H
Hombourg Ht Sep-Macheren 2.........................4-0
Farebersviller -Farschviller................................2-1
Seingbouse-Cocheren..................................arrêté
Rosbruck-Merlebach 2......................................2-2
Stiring-Verr.-Pte-Rosselle 2...............................0-0
Pts J G N P

1 Farebersviller
2 Hombourg Ht Sep
3 Merlebach 2
4 Rosbruck
5 Stiring-Verr.
6 Pte-Rosselle 2
7 Farschviller
8 Cocheren
9 Macheren 2
10 Seingbouse

34 13 11
30 12 10
23 12 7
20 13 6
19 13 6
18 12 5
16 11 5
10 13 3
8 13 2
1 12 0

1 1
0 2
2 3
2 5
1 6
3 4
1 5
1 9
2 9
1 11

p

c

51
60
41
40
26
28
23
22
16
7

9
20
20
19
33
25
20
46
36
86

GROUPE I
Ippling 2-Lixing-Rouhl........................................0-1
Hellimer-Metzing................................................3-2
Hilsprich-Le Val Guéblange...............................1-5
Rech/Sarralbe-Sarralbe....................................1-3
Puttelange-Hundling..........................................0-3
Pts J G N P

1 Metzing
2 Le Val Guéblange
3 Hundling
4 Hellimer
5 Rech/Sarralbe
6 Ippling 2
7 Sarralbe
8 Lixing-Rouhl.
9 Puttelange
10 Hilsprich

23 10
23 12
22 11
18 12
16 10
14 12
14 11
12 12
11 12
8 12

7
7
7
6
5
4
4
3
3
3

2
2
1
0
1
2
2
3
2
1

1
3
3
6
4
6
5
6
7
8

p

c

30
28
22
26
19
19
20
23
17
10

10
19
18
31
18
16
22
28
24
28

GROUPE J
Soucht (2)-Lemberg/St-L...................................1-0
Wies-Woelf 93-Pt-Rederch/Sierst. 2.................5-0
Neufgrange-Remelfing Us................................3-3
Schorbach/Hott.-Goetzenbruck........................0-0
Rimling/Erch.-Wittring .......................................0-1
Pts J G N P

1 Goetzenbruck
2 Neufgrange
3 Soucht (2)
4 Schorbach/Hott.
5 Lemberg/St-L.
6 Wittring
7 Wies-Woelf 93
8 Remelfing Us
9 Rimling/Erch.
10 Pt-Rederch/Sierst. 2

25 12
22 9
22 12
19 11
15 11
14 11
14 10
13 12
5 12
4 10

8
7
7
5
4
4
4
3
0
1

1
1
1
4
3
2
2
4
5
1

3
1
4
2
4
5
4
5
7
8

p

c

40
23
20
17
22
13
20
16
10
9

15
8
17
8
27
20
15
24
19
37

GROUPE K
Reding 2-Troisfontaines....................................1-3
Hilbesheim 2-Brouderdorff................................3-4
Dolving-Dannelbourg.........................................0-2
Lorquin 2-Hommert............................................3-4
Héming -Loudrefing...........................................2-1
Pts J G N P

1 Brouderdorff
2 Troisfontaines
3 Hilbesheim 2
4 Dannelbourg
5 Loudrefing
6 Dolving
7 Hommert
8 Héming
9 Reding 2
10 Lorquin 2

26 10
24 9
19 12
19 12
15 13
15 10
14 10
11 11
8 13
8 12

8
8
6
6
4
4
4
3
2
2

2
0
1
1
3
3
2
2
2
2

0
1
5
5
6
3
4
6
9
8

p

c

31
25
20
22
20
25
14
15
17
18

13
4
19
24
19
17
17
34
30
30

GROUPE A
Volkrange-Angevillers 2.....................................4-0
Russange-Bure 2...............................................1-1
Seremange Erzange 2-Boulange 2..................2-4
Ottange 2-Knutange (2).....................................2-3
Neufchef-Nilvange 2..........................................5-1
1 Boulange 2
2 Volkrange
3 Knutange (2)
4 Neufchef
5 Bure 2
6 Russange
7 Seremange Erzange 2
8 Nilvange 2
9 Angevillers 2
10 Ottange 2

30 12 10
25 13 8
23 12 7
19 12 5
19 12 5
18 11 5
8 11 2
8 11 2
6 11 2
6 11 2

0
1
2
4
4
3
2
2
1
1

2
4
3
3
3
3
7
7
8
8

p

c

38
37
27
31
25
20
27
17
13
13

11
15
17
14
19
13
30
33
56
40

GROUPE B
Basse Ham 2-Entrange.....................................1-2
Volstroff 2-Manom 2...........................................2-3
Koenigsmacker 2-Garche.................................2-1
Cattenom 2-RC Thionville.................................4-0
Volmerange 2-Boust-Breistr..............................2-2
Pts J G N P

1 Koenigsmacker 2
2 Entrange
3 Cattenom 2
4 Manom 2
5 Boust-Breistr.
6 Basse Ham 2
7 Volstroff 2
8 Volmerange 2
9 RC Thionville
10 Garche

34 13 11
24 13 7
23 11 7
20 13 6
19 13 5
16 13 5
13 13 3
12 11 3
7 12 2
7 12 2

1
3
2
2
4
1
4
3
1
1

1
3
2
5
4
7
6
5
9
9

p

c

43
18
21
21
24
16
20
14
15
15

11
12
7
28
18
22
24
18
33
34

GROUPE C
Contz-Bains-Filstroff..........................................0-5
Aboncourt-Schwerdorff......................................1-3
Manderen-Bousse.............................................0-9
Ebersviller-Metzervisse 2..................................2-4
Pts J G N P

1 Bousse
2 Filstroff
3 Schwerdorff
4 Rettel 2
5 Metzervisse 2
6 Aboncourt
7 Manderen
8 Ebersviller
9 Contz-Bains

29 12
28 12
27 13
25 12
23 13
11 13
10 13
7 12
4 12

9
9
8
8
7
3
3
2
1

2 1
1 2
3 2
1 3
2 4
2 8
1 9
1 9
1 10

Pts J G N P

1 Illange
2 Richemont 2
3 Distroff
4 Bertrange
5 Elzange
6 Konacker
7 Terville 2
8 US Yutz 2
9 Guenange 2
10 Ranguevaux

27 12
26 12
22 13
20 12
20 12
16 10
16 13
8 12
7 11
5 11

9
8
6
6
6
5
4
2
2
1

0
2
4
2
2
1
4
2
1
2

3
2
3
4
4
4
5
8
8
8

p

c

47
31
37
26
33
18
13
22
11

15
11
19
10
22
33
39
31
46

GROUPE D
Guenange 2-Konacker......................................1-3
Bertrange-Elzange.............................................2-0
Illange-Terville 2.................................................4-0
Ranguevaux-Distroff..........................................1-6
Richemont 2-US Yutz 2.....................................3-2

p

c

27
34
35
29
29
24
20
25
13
13

15
19
24
18
27
18
20
46
30
32

GROUPE E
Mondelange 3-Froidcul 2................................0-10
Trémery 3-Rombas 3.........................................8-2
Moyeuvre (2)-Gandrange 2...............................1-1
Hauconcourt-Scy-Chazelles.............................3-5
Ay-s/Moselle-Ennery 2......................................1-0
Pts J G N P

1 Trémery 3
2 Ennery 2
3 Ay-s/Moselle
4 Gandrange 2
5 Froidcul 2
6 Scy-Chazelles
7 Hauconcourt
8 Rombas 3
9 Moyeuvre (2)
10 Mondelange 3

31 13 10
27 12 9
23 12 7
22 12 6
19 13 5
17 12 5
14 10 4
11 13 3
6 12 1
1 13 0

1 2
0 3
2 3
4 2
4 4
2 5
2 4
2 8
3 8
2 11

p

c

50
39
37
37
37
24
25
21
12
8

14
17
18
17
16
25
25
56
46
56

GROUPE F
Ancy 2-Gorze.....................................................1-0
Ste Marie Ch.-Metz Espoirs..............................2-2
Ht Plat. Messin-Ban St Martin 2........................n.c.
Moulins 2-CO Metz 2.........................................2-1
Woippy FC 2-ES Woippy 3................................2-4
Pts J G N P

1 Metz Espoirs
2 Ban St Martin 2
3 CO Metz 2
4 Ht Plat. Messin
5 Ancy 2
6 Moulins 2
7 ES Woippy 3
8 Ste Marie Ch.
9 Woippy FC 2
10 Gorze

25 12
25 10
18 11
16 10
16 11
15 12
13 11
13 12
12 12
4 11

7
8
5
5
5
4
4
3
4
1

4
1
3
1
1
3
2
4
0
1

1
1
3
4
5
5
5
5
8
9

p

c

32
19
25
28
12
22
26
17
19
10

16
9
17
18
16
25
27
26
27
29

GROUPE G
ES Metz 3-Amanvillers 2...................................0-2
Montigny 3-Gravelotte.......................................4-0
Pierrevillers 2-Argancy 2...................................0-2
Vigy 2-Maizieres 2.............................................2-2
Pts J G N P

1 Montigny 3
2 Amanvillers 2
3 Argancy 2
4 ES Metz 3
5 Dvt-les-Pts 3
6 Vigy 2
7 Pierrevillers 2
8 Maizieres 2
9 Gravelotte
10 Marange 3

31 12 10
29 13 9
26 13 8
21 12 7
19 12 5
19 13 6
15 13 4
11 13 3
8 13 2
1 12 0

1 1
2 2
2 3
0 5
4 3
1 6
3 6
2 8
2 9
1 11

p

c

40
43
32
21
26
29
22
20
17
17

14
12
21
17
21
28
30
34
37
53

GROUPE H
Courcelles 2-A.-Laquenexy 2............................1-0
Retonfey Nois.-Vantoux.....................................6-1
Delme-Solgne 2-Plantières 3............................1-1
Béchy-Pournoy-Chét.........................................2-2
Marly SC 3-Augny 2...........................................1-2
Pts J G N P

1 Béchy
2 Marly SC 3
3 Delme-Solgne 2
4 Retonfey Nois.
5 Vantoux
6 Plantières 3
7 Augny 2
8 A.-Laquenexy 2
9 Pournoy-Chét.
10 Courcelles 2

30 12
24 12
23 12
22 13
16 10
15 13
14 12
11 13
11 13
4 12

9
8
6
6
5
3
4
3
3
1

3 0
0 4
5 1
4 3
1 4
6 4
2 6
2 8
2 8
1 10

p

c

31
38
37
32
27
23
12
16
27
11

8
27
19
24
32
25
23
20
33
43

GROUPE I
Metz Conquist.-Metz Esap 3.............................5-2
Metz Mayotte-Cuvry Excelsior..........................2-2
Novéant 2-Remilly 2..........................................3-0
Lesse-Peltre.......................................................2-4
Lucy 2-Châtel 2..................................................0-0
Pts J G N P

1 Novéant 2
2 Cuvry Excelsior
3 Metz Conquist.
4 Peltre
5 Châtel 2
6 Metz Mayotte
7 Remilly 2
8 Metz Esap 3
9 Lucy 2
10 Lesse

26 13
24 13
23 13
22 13
21 12
16 12
15 12
13 12
8 13
4 11

7
7
7
7
6
5
4
4
1
1

5
3
2
1
3
1
3
2
5
1

1
3
4
5
3
6
5
6
7
9

p

c

27
26
26
28
16
20
15
21
14
15

13
18
17
21
11
22
16
29
27
34

GROUPE J
Voelfling 2-Villing 2.............................................9-1
Eblange-Anzeling 2...........................................2-0
Pange-Carling....................................................0-5
Pts J G N P

1 Eblange
2 Carling
3 Ham-s/Varsb.
4 Anzeling 2
5 Voelfling 2
6 Gomelange
7 Villing 2
8 Pange
9 Téterchen

26 11
25 11
23 11
18 11
12 9
12 11
11 12
7 11
4 11

8
8
7
5
4
4
3
2
1

2
1
2
3
0
0
2
1
1

1
2
2
3
5
7
7
8
9

p

c

34
39
28
21
26
19
16
7
9

9
15
9
15
28
25
40
22
49

GROUPE K
Lixing-Lan. 2-Créhange/Flqt 2...........................0-0
Bischwald 2-Teting 2....................................3-0 (fft)
Adelange-Pontpierre.........................................2-8
Francaltroff-Grostenquin..............................Remis
Viller-Hellimer 2..................................................7-0
Pts J G N P

TROISIEME DIVISION

Pts J G N P
Pts J G N P

p

27
32
25
27
24
17
21
13
18
12

1 Pontpierre
2 Grostenquin
3 Bischwald 2
4 Viller
5 Francaltroff
6 Créhange/Flqt 2
7 Adelange
8 Lixing-Lan. 2
9 Teting 2
10 Hellimer 2

31 12 10
21 10 7
21 11 7
20 11 6
18 10 6
14 11 4
14 12 4
13 13 4
8 11 3
3 11 1

1 1
0 3
0 4
2 3
0 4
2 5
2 6
1 8
0 8
0 10

p

c

49
27
16
31
21
19
19
20
19
12

16
11
7
18
14
19
37
35
31
45

GROUPE L
Laudrefang-Valmont 2.......................................2-3
Cappel-Longeville-St-Av. 2................................3-3
Betting-Folschviller 2.........................................2-0
Diefenbach-Freyming FC 2...............................2-0
Pts J G N P

1 Betting
2 Cappel
3 Longeville-St-Av. 2
4 Folschviller 2
5 Laudrefang
6 Bambiderstroff
7 Freyming FC 2
8 Diefenbach
9 Valmont 2

29 12
23 11
18 11
13 10
13 11
11 9
10 11
9 10
9 11

9
6
5
4
4
3
3
2
3

2
5
3
1
1
2
1
3
0

1
0
3
5
6
4
7
5
8

p

c

28
31
24
21
25
21
23
18
15

13
12
24
28
21
16
35
23
34

GROUPE M
St-Avold Huch.2-Hombourg-Ht(2)....................3-8
JA St Avold 2-Creutzberg..................................1-2
Morsbach-Fr./Hochwald 2.................................4-3
Forbach Franco Turc-L Hopital Fc 2.................1-3
CS Stiring 2-Stiring-Habst.................................2-0
Pts J G N P

1 Morsbach
2 Hombourg-Ht(2)
3 CS Stiring 2
4 Creutzberg
5 Fr./Hochwald 2
6 L Hopital Fc 2
7 Forbach Franco Turc
8 Stiring-Habst.
9 JA St Avold 2
10 St-Avold Huch.2

32 13 10
26 13 8
22 13 6
20 11 6
19 10 5
17 13 5
14 12 4
8 12 2
8 12 2
0 11 0

2 1
2 3
4 3
2 3
4 1
3 5
2 6
2 8
2 8
1 10

p

c

32
41
37
25
32
22
17
18
19
14

15
20
27
13
18
27
24
25
34
54

GROUPE N
Rémelfing 2-Alsting/Zin. 2.................................2-2
Welferding-Kerbach...........................................0-1
Etzling-Nousseviller 3...................................Remis
Schoeneck-Sarreg./Ist. 2...................................2-1
Oeting-Neunkirch 2............................................7-0
Pts J G N P

1 Kerbach
2 Nousseviller 3
3 Oeting
4 Welferding
5 Alsting/Zin. 2
6 Sarreg./Ist. 2
7 Neunkirch 2
8 Schoeneck
9 Etzling
10 Rémelfing 2

31 11 10
23 10 7
19 13 6
19 12 6
14 12 3
14 11 4
13 11 4
12 11 2
8 10 2
3 11 0

1
2
1
1
5
2
1
6
2
3

0
1
6
5
4
5
6
3
6
8

p

c

41
37
33
19
21
20
20
12
17
7

16
13
26
17
25
26
37
14
21
32

GROUPE O
Wittring 2-Achen/Ett/Schm. 2..........................1-12
Kalhausen-Zetting.............................................2-0
Gr.-Réderch. 2-Folpersviller..............................0-3
Rohrbach/Bining 3-Sarreinsming/Blies............5-1
Pt-Rederch./Siers.3-Rahling.............................0-9
Pts J G N P

1 Kalhausen
2 Rahling
3 Zetting
4 Achen/Ett/Schm. 2
5 Folpersviller
6 Sarreinsming/Blies
7 Rohrbach/Bining 3
8 Gr.-Réderch. 2
9 Wittring 2
10 Pt-Rederch./Siers.3

37 13 12
36 13 12
24 11 8
20 11 6
16 11 5
11 12 3
10 11 3
5 11 1
5 11 1
4 12 1

1 0
0 1
0 3
2 3
1 5
2 7
1 7
2 8
2 8
1 10

p

c

49
63
28
29
23
18
13
11
15
10

7
7
19
13
24
34
23
30
49
53

Pts J G N P

1 Veymerange 3
2 Thionville Aspsf 3
3 Thionville 3
4 Algrange 3
5 Koenigsmacker 3
6 Entrange 2
7 Soetrich 3
8 Boust-Breistr2
9 Rettel 3

32 12 10
21 12 6
20 11 6
19 12 6
15 10 5
15 9 4
14 11 4
8 10 2
6 10 2

2
3
2
1
0
3
2
2
1

0
3
3
5
5
2
5
6
7

Pts J G N P

1 Enchenberg
2 Volmunster
3 Waldhouse
4 Bitche
5 Lemberg/St-L2
6 Baerenthal
7 Mouterhouse 2
8 Montbronn 3
9 Goetzenbruck 2
10 Schorbach 2

32 12 10
24 12 8
23 11 7
20 11 6
20 11 6
16 13 5
15 13 5
10 12 3
8 11 2
2 12 0

2 0
0 4
2 2
2 3
2 3
1 7
0 8
1 8
2 7
2 10

p

c

36
24
32
27
16
17
20
13
17
12

8
22
10
12
13
17
33
29
28
42

GROUPE Q
Vibersviller-Holving 2.........................................0-1
Woutsviller Us-Puttel.-Lacs 2............................6-3
Roth-Kappelkinger.............................................0-1
Val Gueblange 2-Rech 2...................................3-5
Rémering Rc-Willerwald..............................Remis
Pts J G N P

1 Willerwald
2 Woutsviller Us
3 Kappelkinger
4 Roth
5 Rech 2
6 Holving 2
7 Val Gueblange 2
8 Vibersviller
9 Puttel.-Lacs 2
10 Rémering Rc

27 11
25 11
17 11
17 11
15 11
13 13
13 11
10 10
10 12
8 9

9
8
5
5
4
3
3
3
3
2

0
1
2
2
3
4
4
1
1
2

2
2
4
4
4
6
4
6
8
5

p

c

25
43
18
12
21
12
18
19
22
18

10
16
16
11
21
21
20
20
37
36

GROUPE R
Chat.-Salins 2-Vic-s/Seille 2..............................3-0
Fénétrange/Mittersheim-Val Bride....................3-1
Fribourg-Bettborn/Hel.2.....................................2-2
Marsal-Nébing 2................................................1-1
Dieuze 2-Gosselming 2.....................................3-2
Pts J G N P

1 Fénétrange/Mittersheim
2 Chat.-Salins 2
3 Marsal
4 Nébing 2
5 Gosselming 2
6 Bettborn/Hel.2
7 Vic-s/Seille 2
8 Dieuze 2
9 Fribourg
10 Val Bride

28 10
25 11
24 13
20 13
18 11
17 12
16 12
14 12
6 12
0 12

9
8
7
6
5
5
5
4
1
0

1 0
1 2
3 3
2 5
3 3
2 5
1 6
2 6
3 8
0 12

p

c

37
46
28
21
36
31
17
23
15
5

6
14
11
22
12
16
34
33
41
70

GROUPE S
EFT Sarrebourg 2-Schaeferhof Dabo 2...........2-1
Imling Beb.-Buhl Lorraine..................................0-1
Henridorff-Garrebourg.......................................6-2
Brouderdorff 2-Sarres Donon............................0-3
Avric./ Mous. 2-Brouviller...................................2-2
Pts J G N P

1 Henridorff
2 Sarres Donon
3 Brouviller
4 EFT Sarrebourg 2
5 Brouderdorff 2
6 Avric./ Mous. 2
7 Garrebourg
8 Buhl Lorraine
9 Schaeferhof Dabo 2
10 Imling Beb.

27 13
25 11
25 12
21 13
17 12
17 12
14 11
8 12
5 13
4 11

8
7
7
6
5
4
3
1
1
1

3 2
4 0
4 1
3 4
2 5
5 3
5 3
5 6
2 10
1 9

p

c

40
26
32
26
32
27
18
18
19
9

22
10
18
22
26
23
17
30
42
37

GROUPE T
Troisfontaines 2-St-Louis...................................1-1
Dannelbourg 2-Schnecken. 2...........................0-0
Walscheid 2-Hommert 2....................................1-1
Langatte-Réding 3.............................................4-1
Hartzviller-Danne-4-Vents.................................3-1
Pts J G N P

1 Langatte
2 Troisfontaines 2
3 Schnecken. 2
4 Hommert 2
5 Hartzviller
6 Réding 3
7 St-Louis
8 Dannelbourg 2
9 Walscheid 2
10 Danne-4-Vents

28 12
22 11
19 13
18 11
16 10
15 12
12 9
12 10
8 11
3 11

9
6
5
5
5
4
3
3
2
1

1 2
4 1
4 4
3 3
1 4
3 5
3 3
3 4
2 7
0 10

p

c

57
22
20
25
24
29
17
10
11
13

18
10
20
22
36
25
18
23
24
32

QUATRIEME DIVISION
GROUPE A
Oeutrange-Volkrange 2.....................................4-1
Fontoy 2-Aumetz 2............................................9-0
Audun 3-Roussy/Zoufft......................................0-2
Marspich 2-St-Nicolas.......................................1-3
Pts J G N P

1 Marspich 2
2 Uckange 3
3 Audun 3
4 St-Nicolas
5 Fontoy 2
6 Oeutrange
7 Roussy/Zoufft.
8 Aumetz 2
9 Volkrange 2
10 Russange 2

30 13
29 11
21 13
21 12
21 12
17 13
15 11
11 12
7 12
0 13

9
9
6
6
6
5
4
3
2
0

3 1
2 0
3 4
3 3
3 3
2 6
3 4
2 7
1 9
0 13

p

c

55
41
32
26
34
26
29
19
10
5

16
6
21
16
12
32
19
45
37
73

GROUPE B
Terville 3-Cattenom 3.........................................9-3
Kirsch./Mont.-Guentrange 2..............................6-1
Soetrich 2-RC Thionville 2.................................9-0
Yutz Cité 2-Illange 2...........................................1-3
Pts J G N P

1 Soetrich 2
2 Terville 3
3 Bertrange 2
4 Cattenom 3
5 Kirsch./Mont.
6 Illange 2
7 Guentrange 2
8 Yutz Cité 2
9 RC Thionville 2

28 10
26 11
24 10
19 11
15 10
10 11
9 11
5 11
4 11

9
8
8
6
5
3
3
2
1

1
2
0
1
0
1
0
0
1

0
1
2
4
5
7
8
9
9

p

c

40
45
29
33
30
15
19
12
6

5
14
9
21
19
36
27
58
40

GROUPE C
Elzange 2-Yutz Cité...........................................1-4
Launstroff-Oudrenne 2......................................3-0
Veckring-Schwerdorff 2.....................................5-0
Distroff (2)-Kirsch./Mont. 2.................................3-0
Bousse 2-Remeling Es 3...................................3-0
Pts J G N P

1 Bousse 2
2 Yutz Cité
3 Veckring
4 Elzange 2
5 Oudrenne 2
6 Launstroff
7 Remeling Es 3
8 Distroff (2)
9 Kirsch./Mont. 2
10 Schwerdorff 2

33 13 11
27 11 9
25 12 8
22 12 7
20 11 6
19 11 6
14 13 4
7 13 2
7 13 2
4 13 1

0 2
0 2
1 3
1 4
2 3
1 4
2 7
1 10
1 10
1 11

p

c

53
50
42
32
32
28
33
14
18
6

20
9
20
24
19
28
36
36
68
48

GROUPE D
Oeutrange 2-Filstroff 2.......................................0-5
Bouzonville 2-Boulay 3......................................0-0
Waldweistroff-Eblange 2....................................1-1
Ste-Barbe 2-Rémer./Har. 2................................1-3
Merten-Kédange 2.............................................6-0
Pts J G N P

1 Boulay 3
2 Rémer./Har. 2
3 Merten
4 Bouzonville 2
5 Filstroff 2
6 Kédange 2
7 Ste-Barbe 2
8 Eblange 2
9 Waldweistroff
10 Oeutrange 2

27 11
25 11
20 12
20 13
20 11
15 10
11 13
11 12
10 11
2 10

8
8
6
6
6
5
3
3
2
1

3
1
2
2
2
0
2
2
4
0

0
2
4
5
3
5
8
7
5
9

p

c

42
37
40
28
23
16
28
12
17
11

5
13
20
26
24
21
40
28
41
36

GROUPE E
Rettel 3-Koenigsmacker 3.................................1-0
Entrange 2-Veymerange 3................................1-1
Algrange 3-Thionville Aspsf 3............................1-4
Boust-Breistr2-Soetrich 3..................................4-1

c

11
30
28
44
21
21
23
28
33

GROUPE F
Kedange Cep 3-Volstroff 3................................4-4
Hayange 3-Bousse Js 3....................................3-0
Richemont 3-Fameck 3.....................................3-1
Ay S/moselle As 3-Seremange Erz. 3..............0-7
Rosselange 3-Ranguevaux 2...........................3-2
Pts J G N P

GROUPE P
Waldhouse-Schorbach 2...................................4-2
Mouterhouse 2-Enchenberg.............................1-2
Goetzenbruck 2-Baerenthal..............................1-5
Lemberg/St-L2-Montbronn 3.............................2-1
Bitche-Volmunster.............................................0-2

p

36
39
52
44
39
21
25
17
14

1 Hayange 3
2 Fameck 3
3 Seremange Erz. 3
4 Richemont 3
5 Volstroff 3
6 Rosselange 3
7 Bousse Js 3
8 Ranguevaux 2
9 Kedange Cep 3
10 Ay S/moselle As 3

31 13 10
28 11 9
28 12 9
23 11 7
13 10 3
11 13 3
9 11 3
9 13 3
8 12 1
7 12 2

1 2
1 1
1 2
2 2
4 3
3 7
0 8
0 10
5 6
1 9

p

c

48
43
41
24
17
25
17
25
25
19

19
6
18
16
21
52
31
49
35
37

GROUPE G
Les Coteaux As 2-Malroy..................................5-1
Talange 2-ES Maizières 3.................................7-1
La Maxe 2-Hauconcourt 2.................................4-1
Argancy 3-Hagondange 3.................................1-2
Pts J G N P

1 La Maxe 2
2 Les Coteaux As 2
3 Hagondange 3
4 Talange 2
5 Lorry/Plappev.
6 ES Maizières 3
7 Argancy 3
8 Malroy
9 Hauconcourt 2

33 11 11
28 12 9
22 11 7
19 11 6
16 11 5
8 11 2
8 10 2
3 10 1
3 9 1

0
1
1
1
1
2
2
0
0

0
2
3
4
5
7
6
9
8

p

c

45
43
24
30
17
9
14
16
10

8
19
15
14
20
31
29
29
43

GROUPE H
Metz Acfkl-Retonfey/Nois2................................3-2
Vantoux 2-Ban-St-Martin3.................................3-2
Gravelotte 2-Volmerange-B. 2..........................1-2
Metz Gge Bois-Montigny (4).............................0-1
Pts J G N P

1 Moulins 3
2 Metz Gge Bois
3 Metz Acfkl
4 Volmerange-B. 2
5 Vantoux 2
6 Retonfey/Nois2
7 Montigny (4)
8 Ban-St-Martin3
9 La Maxe 3
10 Gravelotte 2

33 11 11
33 12 11
22 12 7
22 11 7
20 12 6
15 12 5
14 13 4
11 12 3
4 13 1
0 12 0

0 0
0 1
1 4
1 3
2 4
0 7
2 7
2 7
1 11
1 11

p

c

52
46
35
24
31
21
20
25
14
7

10
7
29
18
27
33
30
34
42
45

GROUPE I
St Julien 3-Bechy Es 2.......................................6-1
Aulnois-Marieulles/V. 2......................................1-3
Corny 2-Lesse 2.................................................4-1
Ars Laquen. 3-Delme-Solgne 3.........................3-1
Guinglange-Rémilly 3........................................1-6
Pts J G N P

1 St Julien 3
2 Delme-Solgne 3
3 Marieulles/V. 2
4 Aulnois
5 Ars Laquen. 3
6 Rémilly 3
7 Guinglange
8 Corny 2
9 Bechy Es 2
10 Lesse 2

25 9
23 12
21 12
20 13
18 11
15 10
13 11
11 12
9 11
0 11

8
7
6
5
5
4
3
3
2
0

1 0
2 3
3 3
5 3
3 3
3 3
4 4
2 7
3 6
0 11

p

c

35
38
31
34
25
19
24
15
14
8

9
19
19
20
17
17
30
31
29
52

GROUPE J
Ennery 3-Ste Marie (2)......................................7-0
Scy-Chaz. 2-St-Julien 2.....................................0-2
Jouy-Arches-St Privat Aspl................................1-0
Verneville 2-Ay/Moselle 2..................................0-1
Amneville (3)-Ht Plateau M. (2).........................8-0
Pts J G N P

1 Jouy-Arches
2 Amneville (3)
3 Ennery 3
4 St-Julien 2
5 Ay/Moselle 2
6 St Privat Aspl
7 Verneville 2
8 Ste Marie (2)
9 Ht Plateau M. (2)
10 Scy-Chaz. 2

34 13 11
28 13 9
27 13 9
25 12 8
21 13 7
16 11 5
13 11 4
7 13 2
6 13 1
3 12 1

1 1
1 3
0 4
1 3
0 6
1 5
1 6
1 10
3 9
1 10

p

c

48
39
31
43
20
26
24
10
8
8

8
18
10
12
23
15
21
65
41
44

GROUPE K
CO Metz 3-Magny As........................................3-3
Metz Acli-Corny..................................................1-0
Peltre 2-Metz AFTY...........................................1-2
Cuvry Excelsior 2-Ars S/ Moselle 2...................3-3
Verny/Louvigny 2-Jouy-Arches 2......................7-0
Pts J G N P

1 Corny
2 Metz Acli
3 Ars S/ Moselle 2
4 Verny/Louvigny 2
5 Magny As
6 Cuvry Excelsior 2
7 Metz AFTY
8 Peltre 2
9 CO Metz 3
10 Jouy-Arches 2

30 11 10
26 13 8
24 12 7
24 13 8
14 13 4
14 13 4
13 12 4
11 12 3
10 10 3
5 11 1

0
2
3
0
2
2
1
2
2
2

1
3
2
5
7
7
7
7
5
8

p

c

38
35
35
34
26
20
32
21
28
10

10
15
20
23
32
43
32
32
29
43

GROUPE L
Bischwald 3-Arriance.........................................0-1
St Avold Wenheck 3-Guerting 2........................4-5
Flétrange 2-exempt.................................................
Coume 2-Vahl-Ebers. 2................................Remis
Pontpierre 2-Porcelette 2.............................Remis
Pts J G N P

1 Arriance
2 Flétrange 2
3 Porcelette 2
4 Guerting 2
5 St Avold Wenheck 3
6 Vahl-Ebers. 2
7 Coume 2
8 Bischwald 3
9 Pontpierre 2
10 exempt

26 10
19 10
18 9
13 11
13 10
12 9
12 9
7 11
6 9
0 0

8
6
6
4
4
4
3
2
2
0

2
2
0
1
1
0
3
1
0
0

0
2
3
6
5
5
3
8
7
0

p

c

27
25
36
23
22
17
11
8
13
0

6
16
17
28
24
23
17
25
26
0

GROUPE M
Pte-Rosselle 3-Morsbach 2...............................1-1
Farebersviller 3-Freyming Hoch. 3....................2-3
Cocheren 2-Hombourg Ht ................................3-5
Lixing-Rouhl.2-Diebling 2..................................1-3
Farschviller 2-Rosbruck 2..................................2-4
Pts J G N P

1 Freyming Hoch. 3
2 Diebling 2
3 Farebersviller 3
4 Farschviller 2
5 Morsbach 2
6 Rosbruck 2
7 Pte-Rosselle 3
8 Cocheren 2
9 Hombourg Ht
10 Lixing-Rouhl.2

35 13 11
32 13 10
27 13 9
19 11 6
18 13 5
14 12 4
13 13 4
9 12 3
9 13 2
3 11 1

2 0
2 1
0 4
1 4
3 5
2 6
1 8
0 9
3 8
0 10

p

c

51
35
49
24
28
22
30
21
22
11

19
11
23
21
29
29
47
37
30
47

GROUPE N
Etzling 2-Forb. Creuzb. 2.............................Remis
Kerbach 2-Stiring-Ver. 2....................................6-1
Rouhling 2-Spicheren 2.....................................0-1
Behren 2-Forbach 4...........................................7-0
Pts J G N P

1 Forb. Creuzb. 2
2 Behren 2
3 Spicheren 2
4 Kerbach 2
5 Rouhling 2
6 Forbach 4
7 Stiring-Ver. 2
8 Etzling 2

23 9
22 9
22 10
17 10
15 10
12 12
11 11
3 9

8
7
7
5
5
4
3
1

0
1
1
2
0
0
2
0

1
1
2
3
5
8
6
8

p

c

46
51
29
35
36
33
27
11

13
12
11
19
18
67
30
44

GROUPE O
Siltzheim-Rémering Rc 2...................................6-1
Folpersviller 2-Kalhausen 2.........................Remis
Zetting 2-Wies-Woelf. 2.....................................0-5
Metzing Fc 2-Bliesbruck 2.................................3-0
Hundling 2-Welferding 2....................................2-2
Pts J G N P

1 Metzing Fc 2
2 Kalhausen 2
3 Wies-Woelf. 2
4 Siltzheim
5 Hundling 2
6 Folpersviller 2
7 Bliesbruck 2
8 Rémering Rc 2
9 Zetting 2
10 Welferding 2

22 11
21 9
19 10
17 8
13 12
12 8
11 9
9 12
8 9
7 10

6
7
6
5
3
4
3
3
3
2

4
0
1
2
4
0
2
0
0
1

1
2
3
1
5
4
4
9
6
7

p

c

33
30
36
22
23
13
15
17
11
23

10
14
12
13
38
13
16
41
34
32

GROUPE P
Ormersviller 2-Schorbach/Hottvil 3...................7-0
Philippsbourg-Rohrbach-Bining 4.....................3-0
exempt-Rimling/Erch.2 ...........................................
Baerenthal 2-Waldhouse 2................................2-2
Rahling 2-Bitche 2..............................................2-3
Pts J G N P

1 Ormersviller 2
2 Bitche 2
3 Rimling/Erch.2
4 Rahling 2
5 Rohrbach-Bining 4
6 Waldhouse 2
7 Philippsbourg
8 Schorbach/Hottvil 3
9 Baerenthal 2
10 exempt

28 10
20 9
18 9
16 10
13 9
11 11
10 10
6 11
5 11
0 0

9
6
5
5
4
3
3
2
1
0

1
2
3
1
1
2
1
1
2
0

0
1
1
4
4
6
6
8
8
0

p

c

34
26
24
28
13
18
21
17
9
0

6
11
11
25
17
26
24
43
27
0

GROUPE Q
Sarralbe 2-Hilsprich 2........................................3-1
Grostenquin 2-Francaltroff 2.............................2-4
Loudrefing 2-Racrange......................................0-3
Insming-Fénétrange/Mitters. (2)........................4-0
Pts J G N P

1 Insming
2 Racrange
3 Sarralbe 2
4 Loudrefing 2
5 Grostenquin 2
6 Hilsprich 2
7 Fénétrange/Mitters. (2)
8 Francaltroff 2
9 Vergaville

28 10
27 12
25 12
14 10
14 12
13 11
11 10
8 11
1 10

9
9
8
4
4
4
3
2
0

1
0
1
2
2
1
2
2
1

0
3
3
4
6
6
5
7
9

p

c

43
30
32
16
30
16
11
11
12

9
11
20
19
26
26
19
25
46

GROUPE R
Gosselming 3-Sarraltroff....................................1-4
Buhl Lorraine-Arzviller.......................................0-0
Ommeray-EFT Sarrebourg 3............................4-0
Moyenvic-Voyer.................................................1-2
Avricourt/Mous. 3-Dolving 2..............................5-2
Pts J G N P

1 Ommeray
2 Sarraltroff
3 Arzviller
4 Voyer
5 Gosselming 3
6 EFT Sarrebourg 3
7 Moyenvic
8 Avricourt/Mous. 3
9 Buhl Lorraine
10 Dolving 2

31 12 10
28 12 9
21 13 6
19 12 6
16 12 4
15 12 5
15 12 4
12 12 3
10 12 2
6 13 2

1 1
1 2
3 4
1 5
4 4
0 7
3 5
3 6
4 6
0 11

p

c

48
37
38
24
21
22
28
22
16
14

11
20
33
23
24
24
26
34
26
49

GROUPE S
Brouderdorff 3-Henridorff 2................................2-3
St-Louis 2-Lorquin 3..........................................0-5
Brouviller 2-Schaeferhof Dabo 3.......................1-2
Sarres Donon 2-Hultehouse.............................7-1
Mittelbronn-Hilbesheim 3...................................1-0
Pts J G N P

1 Sarres Donon 2
2 Mittelbronn
3 Henridorff 2
4 Brouviller 2
5 Hilbesheim 3
6 Schaeferhof Dabo 3
7 St-Louis 2
8 Brouderdorff 3
9 Hultehouse
10 Lorquin 3

26 12
24 9
20 9
17 10
15 11
13 11
8 12
7 8
7 11
6 7

8
8
6
5
4
4
2
2
2
2

2
0
2
2
3
1
2
1
1
0

2
1
1
3
4
6
8
5
8
5

p

c

45
30
26
19
25
22
15
18
15
13

22
9
14
13
25
30
34
23
40
18

DISTRICT DU PAYS-HAUT
PREMIERE DIVISION
Longwy 2-Briey..................................................1-1
Joeuf 2-Homecourt 2.........................................3-1
Longuyon-Godbrange.......................................2-2
Longlaville-Mercy-Bas.......................................2-1
Rehon-Villerupt/Thil 2........................................3-0
Jarny-Saulnes 2.................................................3-0
Pts J G N P

1 Godbrange
2 Rehon
3 Homecourt 2
4 Longlaville
5 Briey
6 Villerupt/Thil 2
7 Jarny
8 Joeuf 2
9 Longuyon
10 Longwy 2
11 Saulnes 2
12 Mercy-Bas

32 14
27 14
27 14
24 14
21 14
20 14
18 14
17 14
14 14
11 14
11 14
8 14

9
8
8
7
5
6
5
5
2
3
2
2

5 0
3 3
3 3
3 4
6 3
2 6
3 6
2 7
8 4
2 9
5 7
2 10

p

c

38
31
30
17
15
25
20
19
16
19
14
13

12
23
17
11
15
22
24
24
24
28
27
30

DEUXIEME DIVISION
GROUPE A
Herserange-Longlaville 2..................................1-1
Crusnes-Ugny....................................................3-1
Villers/morfontaine-Villerupt/Thil 3....................2-0
Godbrange 2-Pierrepont...................................3-1
Gorcy-Cosnes/Vaux..........................................1-3
Pts J G N P

1 Crusnes
2 Cosnes/Vaux
3 Herserange
4 Ugny
5 Villerupt/Thil 3
6 Godbrange 2
7 Villers/morfontaine
8 Gorcy
9 Longlaville 2
10 Pierrepont

32 12 10
23 12 6
22 13 6
21 12 6
15 12 4
14 12 4
13 12 3
10 12 2
8 12 2
8 13 2

2
5
4
3
4
2
4
4
2
2

0
1
3
3
4
6
5
6
8
9

p

c

30
32
25
30
20
22
19
19
14
21

9
23
10
22
19
30
22
27
30
40

GROUPE B
Moutiers-Mars la Tour........................................3-2
Piennes 2-Valleroy/Hat./M.................................3-1
Avril-Conflans 2..................................................2-0
Briey 2-Batilly.....................................................3-2
Mt-Bonvillers-Tucquegnieux.............................0-1
Pts J G N P

1 Tucquegnieux
2 Valleroy/Hat./M.
3 Piennes 2
4 Briey 2
5 Conflans 2
6 Avril
7 Moutiers
8 Mt-Bonvillers
9 Batilly
10 Mars la Tour

29 13
27 12
26 13
21 13
19 12
18 13
14 13
12 12
10 12
5 13

9
8
8
6
6
6
4
4
3
1

2 2
3 1
2 3
3 4
1 5
0 7
2 7
0 8
1 8
2 10

p

c

37
23
39
23
21
25
24
19
16
22

10
10
21
19
23
19
41
26
36
44

GROUPE B
Briey 3-Avril 2.....................................................6-0
Tucquegnieux 2-Moutiers 2...............................3-1
Valleroy/Hat./Moin. 2-Auboué 2....................arrêté
Trieux 2-Beuveille..............................................2-5
Pierrepont 2-Errouville.......................................4-4
Pts J G N P

1 Briey 3
2 Beuveille
3 Piennes 3
4 Errouville
5 Pierrepont 2
6 Tucquegnieux 2
7 Valleroy/Hat./Moin. 2
8 Avril 2
9 Trieux 2
10 Auboué 2
11 Moutiers 2
12 Giraum./Donc.2
13 exempt

36 14 12
32 15 10
31 14 10
28 14 9
24 15 7
24 14 7
21 15 6
18 15 6
16 15 5
11 14 3
11 14 3
8 12 3
0 0 0

0
2
1
1
3
3
3
0
1
2
2
0
0

2
3
3
4
5
4
6
9
9
9
9
9
0

GROUPE A
Rehon 2-Othe-Montm.......................................4-3
Colmey-St Jean Marville...................................4-1
Lexy 2-Herserange 2.........................................5-1
Cosnes/Vaux 2-Tiercelet...................................3-4
Pts J G N P

1 St Jean Marville
2 Colmey
3 Lexy 2
4 Cons La Grandville
5 Othe-Montm.
6 Rehon 2
7 Tiercelet
8 Herserange 2
9 Cosnes/Vaux 2

31 12 10
26 11 8
25 11 8
24 11 7
10 12 3
9 11 3
9 11 3
6 12 2
5 11 2

1 1
2 1
1 2
3 1
1 8
1 7
1 7
0 10
0 9

p

c

45
31
48
30
26
30
29
17
15

13
13
26
15
50
29
35
40
50

GROUPE B
Conflans 3-Lantefont./Norroy............................0-1
Mercy-Bas 2-Longuyon 2..................................0-0
Auboué-Trieux...................................................5-1
Pays Audunois-Giraum/Donc...........................8-1
Batilly 2-Jarny 2..................................................1-5
Pts J G N P

1 Pays Audunois
2 Jarny 2
3 Auboué
4 Trieux
5 Lantefont./Norroy
6 Mercy-Bas 2
7 Conflans 3
8 Giraum/Donc.
9 Longuyon 2
10 Batilly 2

34 13 11
30 13 9
29 11 9
23 13 7
18 12 6
17 13 5
16 12 5
12 13 4
4 13 1
0 13 0

1 1
3 1
2 0
2 4
0 6
2 6
1 6
0 9
1 11
0 13

p

c

70
36
49
20
16
18
23
20
17
15

11
8
14
18
22
37
28
35
38
73

QUATRIEME DIVISION
GROUPE A
Godbrange 3-Villers/Morf. 2.........................Remis
Mt-St-Martin-Longwy3.......................................5-2
Allondrelle-Villers/Morf. 2.............................Remis
Charency-Vez-Crusnes 2..................................2-4
Beuveille 2-Mexy...............................................0-5
Pts J G N P

1 Mexy
2 Mt-St-Martin
3 Longwy3
4 Crusnes 2
5 Allondrelle
6 Villers/Morf. 2
7 Charency-Vez
8 Beuveille 2
9 Godbrange 3
10 Ugny 2
11 St-Jean/Marville 2

39 13 13
33 12 11
25 14 8
22 11 7
18 11 6
15 11 5
13 11 4
12 13 4
9 10 3
4 11 1
0 11 0

0 0
0 1
1 5
1 3
0 5
0 6
1 6
0 9
0 7
1 9
0 11

p

c

82
62
45
44
31
28
22
14
21
13
5

7
19
27
26
26
40
28
42
51
49
52

c

12
26
15
39
44
22
61
53
47
55
64
44
0

MEURTHE-ET-MOSELLE
PREMIERE DIVISION
GROUPE A
Pagny (2)-Villey-St-Et........................................0-0
Haut-du-Lièvre 2-Blénod 2................................0-1
Gd Couronné As-ES Lunéville..........................1-2
Seichamps-Heillecourt (2).................................1-3
Nomeny-Champigneulles 2..............................1-3
St Max-Essey (2)-Ecrouves..............................1-0

Pts J G N P

1 Blénod 2
2 Villey-St-Et.
3 Haut-du-Lièvre 2
4 Seichamps
5 Pagny (2)
6 ES Lunéville
7 Champigneulles 2
8 Ecrouves
9 Gd Couronné As
10 St Max-Essey (2)
11 Nomeny
12 Heillecourt (2)

36 17 11
32 17 10
30 17 9
29 17 8
29 16 8
27 17 8
23 17 6
22 16 7
17 17 5
15 16 5
12 15 3
8 16 2

3 3
2 5
3 5
5 4
5 3
3 6
5 6
1 8
2 10
0 11
3 9
2 12

p

c

54
34
46
36
27
32
27
22
20
14
15
14

21
22
22
24
17
29
26
19
30
44
31
56

GROUPE B
Lay St Christophe 2-Viterne-Madon.................0-3
Laneuv. Marainv. As-Toul (2).............................3-0
Custines (2)-Dombasle......................................0-1
P.-la-Treiche-Frouard/Pomp..............................1-3
Lunéville (2)-Villers COS 2................................3-1
Vandoeuvre (2)-Varang St Nic As 2..................2-0

Pts J G N P

1 Dombasle
2 Lunéville (2)
3 Vandoeuvre (2)
4 Laneuv. Marainv. As
5 Frouard/Pomp.
6 P.-la-Treiche
7 Custines (2)
8 Villers COS 2
9 Viterne-Madon
10 Varang St Nic As 2
11 Lay St Christophe 2
12 Toul (2)

41 17 13
38 17 11
26 17 8
26 16 7
25 17 7
24 13 7
22 16 6
21 17 6
19 15 5
16 17 3
8 16 2
3 16 0

2 2
5 1
2 7
5 4
4 6
3 3
4 6
3 8
4 6
7 7
2 12
3 13



p

c

50
50
32
24
46
25
28
30
33
17
15
8

18
17
27
19
30
19
28
18
27
28
45
82

UDJLL

PREMIERE DIVISION
Bd de l'Europe-Amis Montigny..........................1-5
Renaissance-Malroy..........................................4-1
Rega-Cadm.......................................................4-3
Cheminots Metz-Fc Sage..................................1-4
Montigny 92-Montoy/Flanv................................2-0
Pts J G N P

1 0
1 3
1 3
2 5
1 6
1 7
5 4
1 10
2 10
4 9
3 12
2 12

p

c Diff

77
52
40
41
39
34
30
38
16
22
20
11

11 66
20 32
20 20
29 12
42 -3
39 -5
29 1
48 -10
46 -30
40 -18
62 -42
34 -23

1 Amis Montigny
2 Renaissance
3 Malroy
4 Bd de l'Europe
5 Fc Sage
6 Montigny 92
7 Trésor
8 Rega
9 Ars
10 Cadm
11 Montoy/Flanv.
12 Cheminots Metz

46 16 15
34 15 11
34 15 11
29 16 9
28 16 9
25 16 8
23 15 6
16 16 5
11 15 3
10 15 2
6 16 1
5 15 1



ENTREPRISES

CHAMPIONNAT DE MOSELLE
Faulq. Viessm.-Amnéville Bronze Ind...............4-1
Amnéville CTT 2-Woippy Simec ......................1-3
Batilly Sovab-Montigny Friches.........................1-1
Pts J G N P

1 Amnéville CTT 1
2 Woippy Simec
3 Batilly Sovab
4 Montigny Friches
5 Faulq. Viessm.
6 Amnéville Bronze Ind
7 Amnéville CTT 2



23 10
19 7
16 9
10 8
10 8
6 9
3 9

7
6
5
3
3
2
1

2
1
1
1
1
0
0

1
0
3
4
4
7
8

p

c

36
27
20
13
19
12
15

11
3
22
21
19
35
31

FOOTBALL

GROUPE UNIQUE
Plantières-Marsal...............................................5-1
Cuvry/Verny-Marly.............................................2-1
Ancy-Augny........................................................0-3
Metz Apm-Pierrevillers......................................8-0
Vergaville-Novéant............................................0-8
St Julien -Fontoy................................................1-8
Pts J G N P

TROISIEME DIVISION

p

72
75
58
71
44
39
29
23
25
15
23
25
0

4
3
2
2
3
4
3
4
2
1
2
0
3
3

3
2
2
2
2
1
1
1
1
0
0
0
0
0

0
1
0
0
0
2
1
0
0
1
1
0
0
0

1
0
0
0
1
1
1
3
1
0
1
0
3
3

p

c

19
10
17
7
7
12
11
10
8
3
2
0
3
3

4
4
0
4
5
14
6
15
8
3
10
0
16
23

1 Marly
2 Augny
3 Metz Apm
4 Cuvry/Verny
5 Ancy
6 Fontoy
7 Novéant
8 Plantières
9 Marsal
10 Dieuze
11 Pierrevillers
12 exempt
13 St Julien
14 Vergaville

9
7
6
6
6
5
4
3
3
1
1
0
0
0



FOOTBALL

LIGUE DE LORRAINE
HONNEUR REGIONALE
Woippy FC 2-Kedange Cep............................77-2
Champigneulles-St Max-Essey (2)...................0-0
ASNL Nancy 2-Thionville Aspsf........................5-2
Treveray As-Plantières......................................0-5
Pts J G N P

1 Thionville Aspsf
2 ASNL Nancy 2
3 Plantières
4 Treveray As
5 Champigneulles
6 Sorcy Void
7 Woippy FC 2
8 Kedange Cep
9 St Max-Essey (2)

33 12 11
32 13 10
26 12 8
16 12 4
11 12 3
10 11 3
8 10 2
7 9 2
4 11 0

0
2
2
4
3
1
2
1
4

1
1
2
4
6
7
6
6
7

p

c

79
60
37
31
22
12
86
15
7

18
10
17
31
28
28
60
119
26

PROMOTION HONNEUR
ELITE PROM. HONNEUR
Epinal (2)-Aumetz..............................................1-3
Marange-Algrange 2..........................................0-8
Aydoilles-Amnéville.................................................
Pts J G N P

1 Algrange 2
2 Aumetz
3 Amnéville
4 Marange
5 Epinal (2)
6 Aydoilles

9
6
4
2
1
0

3
3
2
3
3
2

3
2
1
0
0
0

0
0
1
2
1
0

p

c

0 19 1
1 10 5
0 3 2
1 2 10
2 4 10
2 1 11

Sports

Lundi 15 Avril 2013

FOOTBALL

résultats et classements

LIGUE DE LORRAINE

Pts J G N P

U 19 HONNEUR
Homécourt -Jarville............................................1-6
Veymerange-Epinal...........................................0-7
Vandoeuvre Us-Amnéville 2..............................1-4
Haut Du Lievre-Magny......................................6-2
Pagny s/M. -Thionville ......................................2-0
Pts J G N P

1 Epinal
2 Jarville
3 Amnéville 2
4 Magny
5 Marienau
6 Pagny s/M.
7 Homécourt
8 Thionville
9 Vandoeuvre Us
10 Veymerange
11 Haut Du Lievre

38 15 13
34 14 11
34 14 11
29 14 9
24 15 8
22 16 7
16 14 5
15 14 4
14 15 4
4 13 1
3 16 1

0 2
1 2
1 2
2 3
0 7
1 8
1 8
3 7
2 9
1 11
0 15

p

c

63
36
39
33
35
23
26
29
37
14
20

7
12
17
21
28
33
33
25
38
68
73

U19 HONNEUR REGIONAL
GROUPE A
Villerupt-Joeuf....................................................5-0
Hettange-Magny 2.............................................1-1
Fameck-ES Metz ..............................................0-1
Tremery -Clouange............................................2-1
Rombas-Longwy...............................................3-1
Pts J G N P

1 Tremery
2 ES Metz
3 Longwy
4 Villerupt
5 Clouange
6 Joeuf
7 Rombas
8 Hettange
9 Fameck
10 Magny 2

31 14
22 13
19 12
18 11
18 12
18 13
13 13
12 14
12 11
6 11

9
7
6
5
5
5
2
2
3
1

4
1
1
3
3
3
7
6
3
3

1
5
5
3
4
5
4
6
5
7

p

c

34
19
14
20
13
20
16
27
14
9

8
23
17
12
9
21
16
29
27
24

GROUPE B
Hombourg-Ht-Custines.....................................3-2
Metz Esap-Forbach...........................................3-0
Champigneulles-Metz Apm...............................1-3
Sarreguemines-Marly........................................1-1
Boulay-Blénod Cs .............................................1-2
Pts J G N P

1 Hombourg-Ht
2 Metz Esap
3 Blénod Cs
4 Metz Apm
5 Custines
6 Champigneulles
7 Sarreguemines
8 Forbach
9 Boulay
10 Marly

34 13 11
28 14 8
24 12 7
19 13 5
13 12 4
13 12 3
12 11 3
11 11 2
10 14 3
7 12 1

1 1
4 2
3 2
4 4
1 7
4 5
3 5
5 4
1 10
4 7

p

c

39
38
25
26
25
15
23
23
19
12

17
16
11
26
28
18
31
23
40
35

U17 HONNEUR
Marienau-Magny............................................remis
Nancy 2-St-Avold EN.........................................5-3
Joeuf-FC St-Etienne-les-R................................2-0
FC Metz 2-Sarrebourg.....................................11-0
Tremery F.C.-Amnéville.....................................0-8
Thionville -Jarville...............................................0-0
Pts J G N P

1 Amnéville
2 FC Metz 2
3 Nancy 2
4 Jarville
5 Magny
6 Thionville
7 Joeuf
8 St-Avold EN
9 Tremery F.C.
10 Marienau
11 FC St-Etienne-les-R.
12 Sarrebourg

45 16 15
42 17 14
38 17 12
30 16 9
29 16 9
20 16 6
17 17 5
15 16 4
14 15 4
12 12 3
10 16 3
2 16 0

0 1
0 3
2 3
3 4
2 5
2 8
2 10
3 9
2 9
3 6
1 12
2 14

p

c

65
73
46
40
31
17
26
40
13
9
10
12

9
8
22
23
18
28
36
43
31
26
56
82

U17 HONNEUR REGIONAL
GROUPE A
Fontoy-Thionville (2)..........................................arr.
Veymerange-ES Metz ......................................1-2
Homécourt -Yutz................................................0-3
Amnéville 2-Rombas.........................................3-4
Villerupt-Longwy................................................1-1
Pts J G N P

1 Rombas
2 ES Metz
3 Amnéville 2
4 Villerupt
5 Yutz
6 Thionville (2)
7 Veymerange
8 Longwy
9 Fontoy
10 Homécourt

34 14 11
30 13 9
24 14 7
24 14 7
20 12 6
17 13 5
17 14 5
13 12 3
4 12 1
4 14 1

1 2
3 1
3 4
3 4
2 4
2 6
2 7
4 5
1 10
1 12

p

c

44
36
40
26
24
35
22
14
10
11

16
15
17
15
16
27
31
30
44
51

GROUPE B
Blénod Cs -Verny/Louv/C..................................3-1
Marienau 2-Forbach......................................remis
Pagny/Thiauc.-Plantières.................................n.c.
Magny 2-Cos Villers...........................................0-2
Morhange-Sarreguemines................................2-8
Pts J G N P

1 Cos Villers
2 Pagny/Thiauc.
3 Sarreguemines
4 Magny 2
5 Plantières
6 Forbach
7 Blénod Cs
8 Verny/Louv/C.
9 Marienau 2
10 Morhange

33 13 11
30 13 10
29 14 9
18 13 5
18 13 5
17 12 5
17 14 5
12 14 4
11 12 3
6 14 2

0 2
0 3
2 3
3 5
3 5
2 5
2 7
0 10
2 7
0 12

p

c

54
35
64
27
20
17
22
27
20
24

12
15
18
24
33
10
37
43
32
86

U15 HONNEUR
Marienau-Magny............................................remis
Amnéville 2-Tremery F.C...................................7-2
Sarrebourg-Joeuf...............................................0-1
Sarreguemines-Metz (2)...................................0-0
Pagny/Thiauc.-Metz Apm..................................1-0
Thionville -Nancy 2............................................2-0
Pts J G N P

1 Thionville
2 Metz Apm
3 Magny
4 Joeuf
5 Metz (2)
6 Sarrebourg
7 Nancy 2
8 Pagny/Thiauc.
9 Tremery F.C.
10 Amnéville 2
11 Sarreguemines
12 Marienau

43 16 14
43 16 14
27 15 9
26 16 8
25 15 6
24 17 7
22 16 7
20 17 6
16 17 5
11 16 2
11 14 2
0 13 0

1 1
1 1
0 6
2 6
7 2
3 7
1 8
2 9
1 11
5 9
5 7
0 13

p

c

40
46
41
36
31
30
43
37
21
24
10
8

7
14
21
27
17
27
40
38
47
36
23
70

U15 HONNEUR REGIONAL
GROUPE A
Fameck-Rombas...............................................0-1
Forbach-Yutz..................................................remis
Clouange-Hettange...........................................3-1
St-Avold E.N. (2)-Villerupt..................................0-4
Rehon-Dvt-les-Ponts.........................................8-1
Pts J G N P

1 Rehon
2 Villerupt
3 Yutz
4 Forbach
5 Clouange
6 Hettange
7 Rombas
8 St-Avold E.N. (2)
9 Fameck
10 Dvt-les-Ponts

35 14 11
27 14 8
25 13 7
22 12 6
20 14 6
17 13 5
15 14 4
15 14 4
8 13 2
4 13 1

2 1
3 3
4 2
4 2
2 6
2 6
3 7
3 7
2 9
1 11

p

c

40
45
44
39
19
34
24
21
13
17

10
23
17
15
39
30
28
33
28
73

GROUPE B
Toul F.C.-St Max-Essey ....................................4-2
Magny 2-Blainville..............................................5-1
Plantières-Jarville (2).........................................0-2
Ligny-Raon.........................................................0-2
Bar Le Duc -Ars Laquenexy..............................0-0
Pts J G N P

1 Raon
2 Bar Le Duc
3 Blainville
4 Jarville (2)
5 Magny 2
6 Plantières
7 Ars Laquenexy
8 Ligny
9 St Max-Essey
10 Toul F.C.

34 14 11
28 14 8
26 14 8
25 14 8
25 13 8
23 14 7
22 14 6
7 13 2
5 14 1
3 14 1

1 2
4 2
2 4
1 5
1 4
2 5
4 4
1 10
2 11
0 13

1

p

c

74
46
34
61
29
32
46
10
18
7

18
16
14
22
21
18
20
62
85
81

U15 PROMOTION HONNEUR
GROUPE A
Thierville-Briey...................................................2-2
Lexy-Thionville (2)..............................................2-8
Verdun Bell.-St-Mihiel........................................n.c.
Etain-Buzy-Veymerange...................................1-3

1 Thionville (2)
2 Veymerange
3 Jarny
4 Briey
5 St-Mihiel
6 Verdun Bell.
7 Thierville
8 Etain-Buzy
9 Algrange
10 Lexy

29 12
28 13
23 11
19 12
18 11
15 12
12 12
6 11
0 0
0 12

9
8
7
5
5
5
3
2
0
0

2 1
4 1
2 2
4 3
3 3
0 7
3 6
0 9
0 0
0 12

p

c

53
37
58
25
23
16
29
12
0
9

8
8
10
17
12
37
42
50
0
78

GROUPE B
Crehange/Faulq. -APM 2................................0-12
Réding-Macheren..............................................4-1
Marly-Ennery......................................................1-0
Est Moselle -Pte-Rosselle.................................1-6
Vosges Nord -Boulay.........................................4-2
Pts J G N P

1 Marly
2 Boulay
3 Pte-Rosselle
4 APM 2
5 Réding
6 Vosges Nord
7 Est Moselle
8 Macheren
9 Ennery
10 Crehange/Faulq.

32 13 10
30 14 9
28 12 9
22 13 6
17 12 5
17 13 5
17 13 5
10 11 3
8 13 1
0 14 0

2 1
3 2
1 2
4 3
2 5
2 6
2 6
1 7
5 7
0 14

p

c

54
58
50
46
35
31
28
14
18
8

18
26
14
21
23
33
45
35
31
96

U 13 - HONNEUR
PHASE 2-GROUPE A
Amneville-Marly.......................................................
Jarny-Audun............................................................
Plantières-Magny As...............................................
Thionville -Tremery .................................................
Hettange-Villers/morfontaine..................................
Pts J G N P

1 Thionville
2 Amneville
3 Audun
4 Magny As
5 Villers/morfontaine
6 Hettange
7 Jarny
8 Tremery
9 Plantières
10 Marly

3
3
3
3
3
3
1
1
0
0

1
1
1
1
1
2
2
2
1
2

1
1
1
1
1
1
0
0
0
0

0
0
0
0
0
0
1
1
0
0

0
0
0
0
0
1
1
1
1
2

p

c

6
6
4
4
3
2
5
4
2
0

0
2
0
3
2
6
6
8
3
6

PHASE 2-GROUPE B
Sarrebourg-Réding .................................................
FC Metz-Creutzwald...............................................
Montigny-Forbach...................................................
Metz Apm-St Avold..................................................
Alliance 2008-Neunkirch.........................................
Pts J G N P

1 Réding
2 Sarrebourg
3 Neunkirch
4 Alliance 2008
5 FC Metz
6 Metz Apm
7 Forbach
8 St Avold
9 Creutzwald
10 Montigny

6
6
3
3
3
0
0
0
0
0

2
2
1
2
1
0
1
1
2
2

2
2
1
1
1
0
0
0
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

0
0
0
1
0
0
1
1
2
2

p

c

8 1
8 5
7 0
8 2
5 2
0 0
3 4
2 5
2 10
0 14

DISTRICT MOSELLAN
U 19 EXCELLENCE
GROUPE A
Hayange-Algrange............................................4-2
Uckange-Horizon 2000 2..................................6-2
Bertrange-Yutz...................................................0-4
Audun-Richemont..........................................remis
Seremange Erz.-Thionville Aspsf.....................4-2
Pts J G N P

1 Yutz
2 Uckange
3 Audun
4 Seremange Erz.
5 Hayange
6 Algrange
7 Horizon 2000 2
8 Guénange
9 Thionville Aspsf
10 Bertrange
11 Richemont
12 exempt

34 13 11
30 12 10
24 11 7
16 11 5
16 12 5
15 10 5
15 12 4
13 11 4
10 13 3
4 10 2
3 11 1
0 0 0

1 1
0 2
3 1
1 5
1 6
0 5
3 5
1 6
2 8
0 8
0 10
0 0

p

c

58
55
37
28
35
31
37
34
33
10
21
0

17
16
19
34
39
27
46
39
65
35
42
0

GROUPE B
Hagondange-Vantoux.......................................3-3
Rosselange-Peltre.............................................0-4
Longeville St A.-Wenheck...........................3-0 (fft)
Remilly -Woippy FC...........................................0-2
Pts J G N P

1 Peltre
2 Woippy FC
3 Verny/Louv.
4 Remilly
5 Hagondange
6 Longeville St A.
7 Rosselange
8 Gandrange
9 Wenheck
10 Vantoux

25 10
22 8
18 9
13 8
8 9
8 7
7 8
6 5
4 8
0 8

8
7
5
4
2
2
2
2
2
0

1
1
3
1
2
2
1
0
0
1

1
0
1
3
5
3
5
3
6
7

p

c

28
25
27
16
16
13
7
11
9
8

12
6
11
10
21
20
15
12
24
29

GROUPE D
Vosges Nord -Moselle-Est.................................0-3
Frey.-Hochw.-Alliance 2008..............................3-2
Creutzwald-Spicheren.......................................2-1
Sarrebourg-Oeting........................................arrêté
Neunkirch-Dieuze..............................................3-0
Pts J G N P

1 Sarrebourg
2 Creutzwald
3 Oeting
4 Neunkirch
5 Moselle-Est
6 Vosges Nord
7 Alliance 2008
8 Frey.-Hochw.
9 Spicheren
10 Dieuze
11 Stiring
12 exempt

21 9
19 8
18 11
18 12
15 9
15 11
12 10
11 8
7 7
6 12
4 9
0 0

7
6
5
5
4
5
3
3
2
2
1
0

0
1
3
3
3
1
3
2
1
2
1
0

2
1
3
4
2
5
4
3
4
8
7
0

p

c

30
18
15
23
14
21
18
14
14
16
15
0

9
9
16
10
9
20
23
16
21
34
31
0

U 18
GROUPE A
Yutz 3-Filstroff....................................................0-4
Guentrange-Cattenom......................................5-0
Pts J G N P

1 Filstroff
2 Elan Kobheen
3 Metzervisse
4 Guentrange
5 Bouzonville
6 Yutz 3
7 Rettel
8 Cattenom

25 11
24 9
19 9
16 10
15 9
10 10
9 10
1 8

8
8
6
5
5
3
2
0

1
0
1
1
0
1
3
1

2
1
2
4
4
6
5
7

p

c

37
41
32
25
21
28
14
7

16
16
17
25
21
39
22
32

GROUPE B
Froidcul-Terville..................................................arr.
Moyeuvre-Volkrange.........................................8-2
Boulange-Neufchef............................................6-2
Pts J G N P

1 Boulange
2 Moyeuvre
3 Terville
4 Konacker
5 Neufchef
6 Guentrange 2
7 Volkrange
8 Froidcul

27 9
22 11
21 9
16 10
12 8
10 9
5 10
3 8

9
7
7
5
4
3
2
1

0
1
0
1
0
1
0
0

0
3
2
4
4
5
8
7

p

c

70
49
60
28
29
35
14
15

10
45
23
22
32
30
52
61

GROUPE D
Amanvillers-ES Woippy.....................................1-1
Talange-Maizieres 2..........................................1-4
Marange-Pierrevillers........................................2-3
Tremery 4-Ht Plat. Messin...............................11-0
Pts J G N P

1 Amanvillers
2 Maizieres 2
3 ES Woippy
4 Ennery
5 Tremery 4
6 Marange
7 Talange
8 Pierrevillers
9 Ht Plat. Messin

28 11
27 10
26 12
21 10
17 11
9 11
9 10
4 11
0 10

9
9
8
7
5
3
3
1
0

1 1
0 1
2 2
0 3
2 4
0 8
0 7
1 9
0 10

p

c

52
45
56
34
38
14
29
14
10

11
11
15
14
24
43
49
52
73

GROUPE E
CO Metz-Lorry/Plappev.....................................0-5
Courcelles/Nied-Novéant..................................2-0
Pts J G N P

1 Novéant
2 Châtel
3 Courcelles/Nied
4 APM Metz 3
5 Woippy FC 2
6 Lorry/Plappev.
7 CO Metz
8 Ars Laquenexy 2

31 12 10
27 11 8
26 12 8
22 11 6
15 11 4
10 12 3
9 12 3
6 11 2

1
3
2
4
3
1
0
1

1
0
2
1
4
8
9
8

p

c

58
58
30
40
31
19
15
15

5
9
20
17
22
47
88
41

GROUPE F
Carling-Valmont.................................................0-6
St-A.-Huchet-Crehange/Faulq. ........................3-1
Volm./Boulay-Boulay (2)....................................2-9
Porcelette-L 'Hopital...........................................1-3
Pts J G N P

1 Boulay (2)
2 L 'Hopital
3 Valmont
4 Porcelette
5 Crehange/Faulq.
6 St-A.-Huchet
7 Volm./Boulay
8 Vahl-Ebersing
9 exempt
10 Carling

29 11
19 8
19 10
15 11
12 9
11 9
10 7
3 7
0 0
0 10

9
6
6
4
4
3
3
1
0
0

2 0
1 1
1 3
3 4
0 5
2 4
1 3
0 6
0 0
0 10

p

c

60
32
38
37
14
31
17
4
0
7

14
8
17
26
31
23
23
40
0
58

Pts J G N P

1 Anzeling
2 Richemont
3 Uckange
4 Elan Kobheen
5 Serémange Erzange
6 Neufchef
7 Terville
8 Bertrange
9 Moyeuvre

9
6
3
3
3
3
0
0
0

3
3
2
1
1
2
1
3
2

3
2
1
1
1
1
0
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0

Pts J G N P

1 ST J.Rohrbach
2 Fr./Hochwald
3 Pte-Rosselle
4 Puttelange
5 Lixing-Rouhl.
6 exempt
7 Diefenbach

13
13
10
5
4
0
0

6
6
5
7
4
0
4

4
4
3
2
1
0
0

1
1
1
0
1
0
0

1
1
1
5
2
0
4

p

c

26
17
31
16
9
0
2

16
15
8
32
10
0
20

GROUPE H
Jeunesse 2000-Bitche.......................................5-0
Hambach-Cristal et Fer.....................................5-3
Sarreguemines-Neunkirch 2.............................4-2
Pts J G N P

1 Jeunesse 2000
2 Sarreguemines
3 Hambach
4 Sarreinsming
5 Neunkirch 2
6 Ormersviller
7 Bitche
8 Cristal et Fer
9 exempt

22
19
19
12
10
9
3
3
0

8
7
7
8
9
6
8
8
0

7
6
6
4
3
3
1
1
0

1
1
1
0
1
0
0
0
0

0
0
0
4
5
3
7
7
0

p

c

33
40
26
15
27
17
10
20
0

12
6
9
20
21
10
35
43
0

GROUPE I
Bettborn-Hell.-Brouderdorff...............................0-1
Gosselming-Schaeferhof Dabo........................3-0
Brouviller-Hilbesheim.........................................3-2
Vallee Bievre-Avricourt/Mous............................2-3
Pts J G N P

1 Avricourt/Mous.
2 Gosselming
3 Brouderdorff
4 Hilbesheim
5 Vallee Bievre
6 Brouviller
7 Schaeferhof Dabo
8 Bettborn-Hell.

21
16
16
14
11
11
6
1

7
9
9
9
9
7
9
8

7
5
5
4
3
3
2
0

0
2
1
2
2
2
0
1

0
2
3
3
4
2
7
7

p

c

37
21
28
22
26
13
14
6

6
19
14
17
22
13
47
25

U 17 EXCELLENCE
GROUPE A
Fameck-Guénange ...........................................5-1
Hettange-Audun...............................................11-2
Pts J G N P

1 Hettange
2 Fameck
3 Guénange
4 Clouange
5 Florange
6 Seremange Erz.
7 Thionville Aspsf
8 exempt
9 Vitry 2000
10 Yutz Fc 2
11 Audun

24 9
18 9
18 9
16 7
14 9
5 11
5 8
0 0
0 0
0 0
-1 8

8
5
6
5
4
2
2
0
0
0
0

0
3
0
1
2
0
0
0
0
0
0

1
1
3
1
3
9
6
0
0
0
8

p

c

59
36
30
37
45
16
23
0
0
0
11

12
7
13
11
20
75
60
0
0
0
59

GROUPE B
Maizieres Es-Marly............................................5-1
Ars Laquenexy-Chatel.......................................8-0
Dvt-les-Ponts-Montigny Metz As......................2-0
Metz Apm-Hagondange....................................5-0
Metz Esap-St Julien ..........................................7-0
Pts J G N P

1 Dvt-les-Ponts
2 Metz Apm
3 Metz Esap
4 Ars Laquenexy
5 Montigny Metz As
6 St Julien
7 Marly
8 Hagondange
9 Maizieres Es
10 Chatel

34 12 11
33 12 11
25 12 8
19 11 6
19 12 6
12 11 4
11 12 2
10 12 3
9 12 3
-1 12 0

1 0
0 1
1 3
1 4
1 5
0 7
5 5
1 8
0 9
0 12

p

c

47
66
52
43
37
21
42
31
30
8

11
6
27
18
25
46
33
41
66
104

GROUPE C
Est Moselle-Longeville St A...............................3-2
Chateau-Salins-Forbach (2)..............................3-0
Alliance 2008-Creutzwald.................................0-4
Farebersviller-Vosges Nord ..............................1-0
St Avold EN 2-Macheren...................................0-3
Pts J G N P

1 Creutzwald
2 Macheren
3 St Avold EN 2
4 Est Moselle
5 Farebersviller
6 Vosges Nord
7 Longeville St A.
8 Chateau-Salins
9 Alliance 2008
10 Réding
11 Forbach (2)
12 exempt

30 10 10
29 12 9
20 12 6
17 11 5
14 10 4
14 9 4
13 11 4
9 9 3
9 8 3
7 11 2
3 11 1
0 0 0

0 0
2 1
2 4
2 4
2 4
2 3
1 6
0 6
0 5
1 8
0 10
0 0

p

c

52
37
25
22
15
11
24
19
18
15
13
0

8
13
18
28
20
10
24
29
30
33
38
0

U 15 EXCELLENCE
GROUPE A
Bouzonville-Fontoy..........................................0-11
Boulange-Guentrange.....................................10-1
Rettel-Yutz Fc 2..................................................4-1
Thionville Aspsf-Veymerange (2)......................3-3
Cattenom-Audun-Tiche...................................12-0
Pts J G N P

1 Fontoy
2 Cattenom
3 Bouzonville
4 Rettel
5 Boulange
6 Thionville Aspsf
7 Veymerange (2)
8 Yutz Fc 2
9 Audun-Tiche
10 Guentrange

30 10 10
24 9 8
22 11 7
21 11 7
20 10 6
17 11 5
10 10 3
6 11 2
3 10 1
0 11 0

0 0
0 1
1 3
0 4
2 2
2 4
1 6
0 9
0 9
0 11

p

c

80
73
47
48
48
55
25
24
12
3

5
19
34
21
24
39
42
41
68
122

GROUPE B
Florange-Vitry 2000...........................................2-1
Amanvillers-Hagondange..................................2-0
Pts J G N P

1 Amanvillers
2 Marange
3 APM Metz 3
4 Metz Esap
5 Hagondange
6 Florange
7 ES Woippy
8 Augny
9 Talange
10 Vitry 2000

27 10
16 8
13 7
12 4
9 8
8 7
6 9
0 0
0 0
0 9

9
5
4
4
3
2
2
0
0
0

0
1
1
0
0
2
0
0
0
0

1
2
2
0
5
3
7
0
0
9

p

c

33
26
22
24
18
6
20
0
0
7

8
18
14
4
22
13
37
0
0
40

GROUPE C
Valmont-Forbach (2)..........................................1-1
L 'Hopital-Merlebach ...................................3-0 (fft)
Montigny Metz As-ES Metz ..............................0-6
Pts J G N P

1 ES Metz
2 L 'Hopital
3 Valmont
4 Porcelette
5 Montigny Metz As
6 Peltre
7 Forbach (2)
8 Metz Esap
9 Merlebach

29 11
22 9
12 10
12 8
10 9
10 9
9 9
3 1
-1 10

9
7
3
3
3
3
2
1
0

2 0
1 1
3 4
3 2
1 5
1 5
3 4
0 0
0 10

p

c

53
49
32
15
28
18
18
8
14

11
10
20
12
37
26
28
2
89

GROUPE D
Jeunesse 2000-Dieuze.....................................3-0
Alliance 2008-Morhange...................................2-1
Lixing-Lan.-Hambach........................................1-2
Sarreinsming-Farebersviller ...........................14-1
Pts J G N P

1 Lixing-Lan.
2 Sarreinsming
3 Alliance 2008
4 Hambach
5 Morhange
6 Jeunesse 2000
7 Dieuze
8 Behren
9 Farebersviller

30 11 10
23 10 7
21 10 6
18 10 5
16 10 5
13 9 4
4 8 1
3 9 1
1 9 0

0
2
3
3
1
1
1
0
1

1
1
1
2
4
4
6
8
8

p

c

57
60
39
31
43
31
8
13
9

5
32
19
15
25
28
27
44
78

U 15 PROMOTION
NIVEAU A GROUPE A
Anzeling-Uckange.............................................4-3
Moyeuvre-Terville...............................................2-5
Serémange Erzange-Bertrange.......................4-3
Richemont-Neufchef..........................................2-0

c

NIVEAU A-GROUPE B
Delme/Solgne-Ancy...........................................5-1
Vic s/Seille-Boulay (2) .............................................
Longeville St A.-Moulins Metz...........................2-1
Amnéville 3-Lorry/Plappev.................................7-1
Pts J G N P

GROUPE G
ST J.Rohrbach-Fr./Hochwald............................6-2
Diefenbach-Lixing-Rouhl...............................remis

p

0 12 3
1 5 5
1 12 4
0 4 2
0 4 3
1 3 2
1 2 4
3 5 10
2 0 14

1 Delme/Solgne
2 Amnéville 3
3 Moulins Metz
4 Boulay (2)
5 Longeville St A.
6 Vic s/Seille
7 Verny/Louv/C.
8 Ancy
9 Lorry/Plappev.

6
4
4
3
3
3
3
0
0

2
3
3
1
1
1
2
3
2

2
1
1
1
1
1
1
0
0

0
1
1
0
0
0
0
0
0

0
1
1
0
0
0
1
3
2

p

c

8 3
11 6
7 6
2 0
2 1
2 1
3 4
4 10
3 11

NIVEAU A-GROUPE C
St-Av.-Wenheck-Stiring...........................................
Rosbruck-L'Hôpital............................................1-4
Folschviller-St-Jean-Rohrb.....................................
Creutzwald-Sarreguemines........................3-0 (fft)
Pts J G N P

1 Creutzwald
2 Hochwald
3 Rosbruck
4 L'Hôpital
5 St-Jean-Rohrb.
6 Folschviller
7 Stiring
8 Sarreguemines
9 St-Av.-Wenheck

9
6
6
4
3
1
0
-1
-1

3
2
3
3
2
1
2
2
2

3
2
2
1
1
0
0
0
0

0
0
0
1
0
1
0
0
0

p

c

0 24 1
0 25 0
1 9 7
1 5 10
1 6 2
0 1 1
2 3 22
2 0 8
2 0 22

NIVEAU A-GROUPE D
Enchenberg-Bitche............................................3-0
Neunkirch-Brouviller..........................................6-0
EFT Sarrebourg-Bettborn-Hell..........................0-7
Pts J G N P

1 Neunkirch
2 Bettborn-Hell.
3 Brouviller
4 Enchenberg
5 Réding 2
6 Hilbesheim
7 Vosges N. 2010 2
8 EFT Sarrebourg
9 Bitche

9
6
6
4
3
1
0
0
0

3
2
3
3
2
1
1
2
3

3
2
2
1
1
0
0
0
0

0
0
0
1
0
1
0
0
0

p

c

0 23 0
0 10 1
1 8 7
1 6 12
1 7 5
0 3 3
1 1 3
2 1 10
3 0 18

NIVEAU B-GROUPE E
Elan Kobheen 2-Nilvange.................................3-1
Marspich-Hettange 2.........................................5-2
Pts J G N P

1 Elan Kobheen 2
2 Nilvange
3 Marspich
4 Kédange
5 Hettange 2

6
3
3
3
3

3
2
2
2
3

2
1
1
1
1

0
0
0
0
0

1
1
1
1
2

p

c

7 5
9 4
6 4
6 11
8 12

NIVEAU B-GROUPE F
Froidcul-Trémery (2)..........................................2-5
Ht Plateau Messin-Maizières............................0-8
Pts J G N P

1 Maizières
2 Froidcul
3 Les Côteaux
4 Trémery (2)
5 Ht Plateau Messin
6 Ay s/Moselle

9
4
3
3
1
0

3
3
2
2
3
1

3
1
1
1
0
0

0
1
0
0
1
0

p

c

0 15 1
1 5 7
1 8 2
1 5 7
2 1 16
1 1 2

NIVEAU B-GROUPE G
CO Metz-Metz Esap 2.......................................1-4
Pts J G N P

1 Metz Esap 2
2 Metz Es (2)
3 Marly 2
4 CO Metz
5 Woippy FC

9
3
0
0
-1

3
1
1
2
1

3
1
0
0
0

0
0
0
0
0

p

c

0 12
0 4
1 1
2 1
1 0

2
0
5
8
3

NIVEAU B-GROUPE H
Creutzberg-Pte-Rosselle 2................................1-2
Carling-Bischwald..............................................4-1
Gomelange-Lixing-Rouhl..................................5-4
Pts J G N P

1 Carling
2 Pte-Rosselle 2
3 Lixing-Rouhl.
4 Bischwald
5 Gomelange
6 Creutzberg

9
6
3
3
2
0

3
2
2
3
3
3

3
2
1
1
1
0

0
0
0
0
0
0

p

c

0 14 2
0 5 1
1 7 6
2 7 11
2 9 13
3 3 12

NIVEAU B-GROUPE I
Willerwald-Volmunster.......................................5-2
Cristal et Fer-Moselle Est Es 2..........................2-4
Alliance 2008 2-Pays De Bitche .......................2-2
Pts J G N P

1 Willerwald
2 Alliance 2008 2
3 Volmunster
4 Moselle Est Es 2
5 Pays De Bitche
6 Cristal et Fer

9
4
3
3
1
0

3
2
2
3
2
2

3
1
1
1
0
0

0
1
0
0
1
0

p

c

0 15 5
0 3 2
1 4 6
2 5 5
1 3 6
2 4 10

NIVEAU B-GROUPE J
Schaeferhof Dabo-Sarrebourg (2)....................2-1
Brouderdorff-Avric.Moussey.............................0-3
Lorquin-Vergaville..............................................2-0
Pts J G N P

1 Avric.Moussey
7
2 Schaeferhof Dabo 7
3 Brouderdorff
6
4 Sarrebourg (2)
3
5 Lorquin
3
6 Vergaville
-1

3
3
3
3
3
3

2
2
2
1
1
0

1
1
0
0
0
0

0
0
1
2
2
3

p

c

7
7
3
4
2
0

2
3
3
4
5
6

U 13 INTERDISTRICT
PHASE 2-GROUPE A
Lexy-Elan Kobheen...........................................3-0
Thionville (2)-Entrange....................................14-2
Yutz-Uckange....................................................0-4
Homécourt-Konacker........................................5-1
Knutange-Stenay-Mouzay..........................3-0 (fft)
Pts J G N P

1 Lexy
2 Thionville (2)
3 Uckange
4 Homécourt
5 Elan Kobheen
6 Knutange
7 Yutz
8 Entrange
9 Konacker
10 Stenay-Mouzay

6
6
6
4
4
3
3
0
0
-1

2
2
2
2
3
2
2
2
3
2

2
2
2
1
1
1
1
0
0
0

0
0
0
1
1
0
0
0
0
0

p

c

0 15 0
0 16 3
0 13 1
0 6 2
1 6 5
1 4 2
1 3 4
2 2 17
3 3 19
2 0 15

PHASE 2-GROUPE B
Moulins-Etain-Buzy............................................4-1
Amnéville 2-Thierville.........................................2-4
Marange-Verdun Bell.........................................7-2
Fameck-Joeuf....................................................3-5
Pts J G N P

1 Thierville
2 Joeuf
3 Marange
4 Fameck
5 Clouange
6 Amnéville 2
7 Moulins
8 Amanvillers
9 Etain-Buzy
10 Verdun Bell.

9
6
6
6
3
3
3
0
0
0

3
2
3
3
1
2
3
2
3
2

3
2
2
2
1
1
1
0
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

p

c

0 19 3
0 8 3
1 12 6
1 10 9
0 3 2
1 8 8
2 7 7
2 1 6
3 7 14
2 2 19

PHASE 2-GROUPE C
Valmont-Dvt-les-Ponts.......................................3-1
APM Metz (2)-Bouzonville.................................0-3
FC Metz 2-Ars Laquenexy................................4-0
Boulay-Remilly...................................................2-0
Porcelette-Ennery..............................................6-1
Pts J G N P

1 FC Metz 2
2 Boulay
3 Valmont
4 Bouzonville
5 Porcelette
6 APM Metz (2)
7 Ars Laquenexy
8 Dvt-les-Ponts
9 Ennery
10 Remilly

6
6
6
6
3
3
3
3
0
0

2
3
2
3
2
2
2
3
2
3

2
2
2
2
1
1
1
1
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

0
1
0
1
1
1
1
2
2
3

p

c

6 0
7 3
7 4
5 3
7 3
3 3
2 5
7 11
4 10
4 10

U13 EXCELLENCE
GROUPE A
Fameck (2)-Volmerange M...............................1-5
Manom-Thionville 3...........................................1-6
Seremange Erz.-Veymerange..........................5-1
Distroff-Rettel.....................................................3-1
Florange-Boulange............................................2-7

Pts J G N P

1 Seremange Erz.
2 Boulange
3 Volmerange M.
4 Veymerange
5 Distroff
6 Thionville 3
7 Fameck (2)
8 Manom
9 Florange
10 Rettel

9
9
6
6
6
3
3
3
0
0

3
3
3
3
3
3
3
3
3
3

3
3
2
2
2
1
1
1
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

0
0
1
1
1
2
2
2
3
3

p

c

18 2
15 7
13 5
10 5
6 5
9 10
8 9
5 9
4 20
3 19

GROUPE B
Rombas-Devant-l-Pts 2.....................................9-1
Talange-Tremery (2)..........................................6-1
Hagondange-Les Coteaux................................2-3
Bousse-Amneville (3).......................................1-11
Ste Marie Ch.-Clouange 2.................................5-2
Pts J G N P

1 Talange
2 Ste Marie Ch.
3 Les Coteaux
4 Rombas
5 Amneville (3)
6 Hagondange
7 Tremery (2)
8 Clouange 2
9 Devant-l-Pts 2
10 Bousse

9
9
9
7
4
3
3
0
0
-1

3
3
3
3
3
3
3
3
3
3

3
3
3
2
1
1
1
0
0
0

0
0
0
1
1
0
0
0
0
0

0
0
0
0
1
2
2
3
3
3

p

c

18 1
20 8
7 2
15 4
15 8
5 7
5 10
3 9
5 22
1 23

GROUPE C
Plantieres (2)-APM Metz 3................................0-6
Woippy ES-Metz Esap......................................6-3
Peltre-Magny 2...................................................1-3
ES Metz -Delme/Solgne...................................n.c.
St Julien -Lorry/Plappev.....................................2-4
Pts J G N P

1 Woippy ES
2 Metz Esap
3 Magny 2
4 APM Metz 3
5 ES Metz
6 Lorry/Plappev.
7 St Julien
8 Peltre
9 Plantieres (2)
10 Delme/Solgne

9
6
6
6
4
4
3
1
1
0

3
3
3
3
2
3
3
3
3
2

3
2
2
2
1
1
1
0
0
0

0
0
0
0
1
1
0
1
1
0

p

c

0 23 4
1 13 10
1 6 6
1 14 6
0 5 1
1 6 14
2 6 8
2 3 7
2 2 11
2 0 11

GROUPE D
Farebersviller-Anzeling......................................9-0
Freyming FC-Rémer./Harg................................6-4
Pte-Rosselle 2-Rosbruck.................................2-11
Forbach 3-Marienau (2).....................................8-2
Alsting/Zin.-Moselle Est.....................................0-1
Pts J G N P

1 Farebersviller
2 Rosbruck
3 Moselle Est
4 Anzeling
5 Freyming FC
6 Forbach 3
7 Alsting/Zin.
8 Pte-Rosselle 2
9 Rémer./Harg.
10 Marienau (2)

9
7
6
6
6
4
3
3
0
0

3
4
3
3
3
3
3
3
2
3

3
2
2
2
2
1
1
1
0
0

0
1
0
0
0
1
0
0
0
0

p

c

0 19 2
1 21 6
1 4 2
1 6 10
1 9 8
1 10 7
2 8 4
2 6 19
2 5 14
3 5 21

GROUPE E
St Avold E.N. 3-Longeville.................................7-2
Morhange-Fr.-Hochwald...................................8-1
Dieuze-Lixing-Lan..............................................0-6
Folschviller-St J. Rohrbach...............................5-1
Courcelles-Ch.-Crehange/Faulq. .....................0-7
Pts J G N P

1 Crehange/Faulq.
2 Lixing-Lan.
3 Morhange
4 St Avold E.N. 3
5 Folschviller
6 Courcelles-Ch.
7 Fr.-Hochwald
8 Dieuze
9 St J. Rohrbach
10 Longeville

9
9
6
6
6
3
3
3
0
0

3
3
3
3
3
3
3
3
3
3

3
3
2
2
2
1
1
1
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

0
0
1
1
1
2
2
2
3
3

p

c

18
14
21
13
13
4
8
5
7
6

6
2
8
7
11
17
13
14
14
17

GROUPE F
Vallee Bièvre 2-Sarrebourg 3............................1-4
Sarreguemines (2)-Enchenberg.......................3-1
Sarralbe-Neunkirch 2.........................................1-6
Alliance 2008 2-Vosges du Nord......................n.c.
Pts J G N P

1 Sarrebourg 3
2 Alliance 2008 2
3 Vosges du Nord
4 Neunkirch 2
5 Sarreguemines (2)
6 Hambach
7 Vallee Bièvre 2
8 Sarralbe
9 Enchenberg
10 Pays Bitche

6
6
4
3
3
3
1
1
1
0

2
2
2
1
1
1
3
3
4
1

2
2
1
1
1
1
0
0
0
0

0
0
1
0
0
0
1
1
1
0

0
0
0
0
0
0
2
2
3
1

p

c

11 2
9 2
8 3
6 1
3 1
4 3
3 9
3 14
8 15
0 5

RUGBY

Pts J G N P

1 Rehon
2 Briey
3 Jarny
4 Lexy
5 Piennes
6 Longlaville
7 Longuyon
8 Mexy
9 Mont St Martin
10 Godbrange
11 Jarny 2
12 Briey 2

33 13 10
32 12 10
29 12 9
28 13 9
19 10 6
17 12 5
16 12 5
9 11 3
7 12 2
6 10 2
4 12 1
3 12 1

3 0
2 0
2 1
1 3
1 3
2 5
1 6
0 8
1 9
1 7
1 10
1 10

p

c

78
65
52
47
23
40
46
17
20
12
14
16

15
6
10
16
21
27
50
50
62
35
60
68

U 15 DISTRICT
Homécourt -Jarny 2...........................................5-2
Longwy-Pierrepont.........................................remis
Piennes-Villerupt/Thil 2......................................4-4
Cosnes/Vaux-Rehon 2......................................n.c.
Villers/Morfont.-Pays Audunois.........................6-5
Pts J G N P

1 Longuyon
2 Jarny 2
3 Villers/Morfont.
4 Villerupt/Thil 2
5 Pays Audunois
6 Homécourt
7 Piennes
8 Othe-Montm.
9 Longwy
10 Pierrepont
11 Rehon 2
12 Cosnes/Vaux

40 14 13
31 14 10
31 13 10
26 14 8
24 14 8
19 13 6
16 13 5
13 14 4
8 11 3
7 12 2
6 12 2
6 12 2

1 0
1 3
1 2
2 4
0 6
2 5
1 7
1 9
0 8
1 9
0 10
0 10

p

c

55
52
47
76
67
38
38
28
22
24
23
11

5
23
19
32
45
42
43
34
48
61
64
65

U 13-PHASE 2
PHASE 2-GROUPE A
Pierrepont-Othe-Montm....................................n.c.
Longuyon-Mt-St-Martin...................................16-0
Villers/morfontaine 3-Godbrange......................0-1
Villerupt/Thil 2-Gorcy.........................................1-2
Crusnes-Herserange.........................................2-1
Pts J G N P

1 Gorcy
2 Villerupt/Thil 2
3 Longuyon
4 Herserange
5 Crusnes
6 Godbrange
7 Othe-Montm.
8 Villers/morfontaine 3
9 Longlaville
10 Pierrepont
11 exempt
12 Mt-St-Martin

9
9
9
9
6
6
5
3
3
3
0
0

4
4
3
5
2
4
3
4
4
4
0
5

3
3
3
3
2
2
2
1
1
1
0
0

0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

1
1
0
2
0
2
1
3
3
3
0
5

p

c

15
14
34
20
5
12
13
13
11
7
0
7

4
6
1
6
1
13
7
20
26
24
0
43

PHASE 2-GROUPE B
Mars la Tour-Valleroy/Hat./M.............................3-3
Mercy-Bas-Trieux..............................................2-3
Briey 2-Pays Audunois......................................1-7
Conflans-Lantefontaine-Norroy.........................2-2
Pts J G N P

1 Lantefontaine-Norroy 10 4 3 1 0
2 Mercy-Bas
6 3 2 0 1
3 Joeuf 2
6 3 2 0 1
4 Pays Audunois
6 2 2 0 0
5 Conflans
4 3 1 1 1
6 Trieux
3 3 1 0 2
7 Briey 2
3 4 1 0 3
8 Mars la Tour
1 2 0 1 1
9 Valleroy/Hat./M.
1 4 0 1 3

p

c

32 2
23 5
21 9
10 1
8 5
5 12
6 29
3 7
5 43

top 14

Avantage Clermont
Clermont n’a pas gagné contre Toulon, hier, mais les Auvergnats ont marqué
les esprits en décrochant le match nul (26-26) avec une équipe remaniée.
Avantage Clermont.
Clermont l’a encore prouvé hier :
sa profondeur d’effectif peut lui
permettre de rêver à un doublé
Top 14/Coupe d’Europe. En alignant au Vélodrome un seul titulaire de la victoire en quarts de
finale de Coupe d’Europe face à
Montpellier samedi dernier,
l’ASM (grâce notamment à deux
essais de Noa Seru Nakaitaci) a
tenu la dragée haute à une formation de Toulon quasiment au
grand complet. Vainqueur d’un
cheveu à l’aller (24-21), Clermont
a donc pris un avantage psychologique sur son rival, qu’il pourrait retrouver dans les deux finales. À court terme, les deux
équipes ont un pied en demi-finales du Top 14 alors qu’il ne reste
que deux matches à jouer dans la
saison régulière. Avec un calendrier clément (Grenoble, Agen),
Toulon a de bonnes chances de
terminer à la première place.
Clermont recevra pour sa part,
samedi, Toulouse (3e) fort de huit
points d’avance. Objectif : un 59e
match d’affilée sans perdre à Marcel-Michelin pour égaler le record
du Stade français.
Barrage à domicile : une
place pour trois. Castres (4e, 68
pts), le Racing-Métro (5e, 68 pts)
et Montpellier (6e, 67 pts) entretiennent le suspense dans la lutte
pour recevoir en barrage. Sur les
deux tickets en jeu, le premier
semble dévolu à Toulouse (3e),
qui compte six points d’avance

sur le CO et le Racing. Et encore,
les hommes de Guy Novès
devront se méfier car le périlleux
déplacement à Clermont samedi
pourrait permettre à leurs concurrents de se rapprocher. Reste
donc un billet à se partager entre
les trois clubs, et deux matches
encore pour se départager. Montpellier, vainqueur de Toulouse
(10-8), a de bonnes raisons d’y
croire : le club héraultais se
déplace à Bayonne, puis reçoit
Perpignan lors d’une dernière
journée explosive puisque le
Racing et Castres s’affronteront à
Colombes. Pour entretenir
l’espoir, le Racing devra être particulièrement solide dimanche prochain lors du derby au Stade de
France contre le Stade français.
Castres aura obligation d’assumer
un peu mieux son statut que face
à Bordeaux-Bègles (23-23), en
recevant la lanterne rouge Montde-Marsan.
Perpignan rêve encore. Avec
six points de retard sur la sixième
place, il sera compliqué pour
l’USAP de s’immiscer en phase
finale, même si une victoire bonifiée à Agen peut donner quelques
illusions avant d’aller jouer le vatout à Montpellier. En gagnant
face à Biarritz (33-28), l’USAP
s’est en tout cas solidement
ancrée à la 7e place, qui pourrait
être qualificative pour la Coupe
d’Europe si Clermont ou Toulon
parvenaient à remporter l’édition
en cours. Le rêve continental est

Noa Seru Nakaitaci.

Photo AFP

d’autant plus vivace que les Catalans pourraient le réaliser via le
Challenge européen. À condition
de soulever le trophée.
En bas, tout est joué. Les
noms des deux relégués en Pro
D2 sont désormais connus : Agen
et Mont-de-Marsan. Pour le SUA,
l’officialisation est arrivée vendredi soir, dans le sillage du
match nul de son dernier concurrent, l’UBB, à Castres. C’est avec
cette triste nouvelle en tête que
les hommes de Philippe Sella ont
affronté le Stade Français, face à
qui ils se sont inclinés (28-20) au
terme d’une nouvelle prestation
décevante. La déception des Agenais contrastait avec la joie des
joueurs d’Oyonnax dont la courte
défaite à Brive (30-29) avec le
point de bonus défensif était
synonyme de montée en Top 14.

honneur

Metz : bonjour les play-off !
METZ-MOSELLE - NANCY-SEICHAMPS : 30-5 (23-5)
Stade de la Grange-aux-Bois. Arbitre :
M. Floquet. METZ : 3 essais de Morosov (9e),
M. Schoentgen (13e), Pichaureau (45e) ; 3
transformations de Vaisse (9e, 13e, 46e) ; 3
pénalités de Vaisse (8e, 26e, 36e). NANCY-SEICHAMPS : 1 essai de N. Claudel (31e).
Les Messins n’ont pas manqué l’occasion de
pouvoir disputer les play-off. Mais la chaleur aidant,
le rythme de la partie a baissé en seconde mi-temps
et empêché les locaux d’inscrire le quatrième essai,
synonyme de bonus. Après quelques velléités des
visiteurs et une pénalité manquée de l’arrière Mohamadi (4e), la machine messine, orchestrée par
l’ouvreur Vaisse, impose le rythme à la partie. Sur
deux coups de pied placés de Vaisse (9e, 16e), les
Mosellans inscrivent deux essais après des ballons

cafouillés par les visiteurs. Morosov (9e) et Mickaël
Schoentgen (13e) ne ratent pas l’occasion. « Nous
avons manifesté beaucoup d’envie, assure Camille
Vaisse, qui n’a manqué aucun coup de pied hier. Les
Nancéo-Séichanais nous ont fait beaucoup souffrir,
notamment par leurs trois-quarts. Mais nous avons
parfaitement géré le match. » Du sang-froid, il en
fallait quand les Meurthe-et-Mosellans sont revenus
dans la partie, par un essai en force signé Nicolas
Claudel (31e). Avec deux pénalités de Vaisse (26e,
36e), la mi-temps est sifflée sur le score de 23 à 5.
À la reprise, le jeu se stabilise. Metz se donne de
l’air par un essai en force de Pichaureau (46e). Rien
ne sera plus marqué. Vaisse, par ailleurs omniprésent, est toujours bien placé, contrant les attaques
visiteuses avec le soutien de son pack.

Le TYGRE si proche...
TYGRE - COLMAR : 10-25 (10-13)

DISTRICT DU PAYS-HAUT
U 17
Rehon-Longuyon...............................................7-2
Mexy-Mont St Martin.........................................4-2
Mexy-Rehon...................................................remis
Jarny 2-Piennes.................................................2-4
Briey-Longlaville.................................................7-1
Lexy-Godbrange..........................................3-0 (fft)

29

TTE

Stade de la Moselle (Yutz).
Arbitre : M. K arczewski.
TYGRE : 1 pénalité de Beraud
(17e), 1 essai de Bonvicini
(20e) ; 1 transformation de
Gautier. COLMAR : 2 pénalités
de Munschi (8 e , 11 e ), 3
essais de Fages (33e), Kempf
(42e, 53e) ; 2 transformations
de Munschi (33e, 53e).
D’entrée, Le TYGRE s’engageait
à fond et prenait les premières
initiatives face au leader colmarien. Ce dernier, après avoir laissé
passer l’orage, concrétisait ses
deux premières pénalités par
Munschi (8e, 11e). Les Mosellans

répliquaient par Beraud sur une
pénalité face au poteau (3-6, 17e).
Sur leur lancée, les Yussois réussissaient un bel essai signé Bonvicini. La transformation était réussie par Gautier (10-6, 20e). Le
TYGRE prenait les devants à la
surprise générale. En face, après
une réorganisation des lignes arrières, Fages aplatissait sous les
barres pour un essai transformé
par Munschi (10-13, 33e). En fin
de première période, le TYGRE
manquait deux pénalités par
Beraud et Gautier.
Au retour des vestiaires, le leader imposait sa supériorité en ins-

crivant en moins d’un quart
d’heure deux essais par Kempf.
Une première fois, après un mouvement collectif, il trouvait l’enbut (10-18, 42e) puis après une
percée des lignes arrières côté
fermé. La transformation était
réussie par Munschi (10-25, 53e).
La fin de la rencontre était houleuse, après les deux cartons rouges délivrés au Yussois Gavray et
au Colmarien Brech. À 14 contre
14, le jeu est devenu plus compliqué et le score n’évoluera plus
(10-25).

HONNEUR
Thionville-Yutz - Colmar RC..........................10-25
Verdun - RC Thann........................................62-12
Illkirch - Haguenau ........................................15-50
RC Metz-Moselle - Nancy/Seichamps...........30-5

RESERVES
POULE 1
Thionville/Yutz (2) - RC Colmar (2).................7-56
Verdun (2) -Thann (2)................................25-0 (fft)
Illkirch (2) - Haguenau (2)................................3-21
RC Metz-Moselle (2) - Nancy/Seichamps (2)........42-26

H. L.

le point
TOP 14
Castres - Bordeaux/Bègles...........................23-23
Montpellier - Stade Toulousain........................10-8
Bayonne - Grenoble......................................31-24
Agen - Stade Français ..................................20-28
Mont-de-Marsan - Racing Metro.....................9-34
Perpignan - Biarritz........................................33-28
Toulon - ASM Clermont.................................26-26
Pts J G N P BO BD

1 Toulon
2 ASM Clermont
3 Stade Toulousain
4 Castres
5 Racing Metro
6 Montpellier
7 Perpignan
8 Biarritz
9 Stade Français
10 Grenoble
11 Bayonne
12 Bordeaux/Bègles
13 Agen
14 Mont-de-Marsan

84 24 17
82 24 17
74 24 16
68 24 14
68 24 15
67 24 15
61 24 13
52 24 11
50 24 11
50 24 11
49 24 10
43 24 7
27 24 5
15 24 2

1 6 10
1 6 7
0 8 6
2 8 3
0 9 2
0 9 4
0 11 2
1 12 1
1 12 2
0 13 1
1 13 1
1 16 4
0 19 0
0 22 1

4
5
4
5
6
3
7
5
2
5
6
9
7
6

PRO D2
Lyon OU - Massy...........................................32-25
Narbonne - Auch...........................................31-15
Tarbes - Dax...................................................48-12
Aurillac - Carcassonne..................................32-17
Aix-en-Provence - Albi...................................27-12
Béziers - Colomiers.........................................23-9
Brive - Oyonnax.............................................30-29
Pau - La Rochelle..........................................40-25
Pts J G N P BO BD

1 Oyonnax
2 La Rochelle
3 Brive
4 Pau
5 Aurillac
6 Lyon OU
7 Tarbes
8 Narbonne
9 Carcassonne
10 Colomiers
11 Albi
12 Auch
13 Béziers
14 Aix-en-Provence
15 Dax
16 Massy

102 27 22
82 27 18
82 27 17
80 27 17
73 27 17
71 27 13
71 27 15
66 27 14
64 27 13
57 27 11
54 27 11
45 27 7
45 27 9
42 27 9
41 27 8
32 27 5

1 4
0 9
2 8
1 9
1 9
3 11
1 11
1 12
1 13
2 14
1 15
3 17
0 18
0 18
1 18
2 20

9 3
5 5
6 4
4 6
0 3
6 7
4 5
0 8
2 8
1 8
2 6
1 10
1 8
1 5
2 5
0 8

Pts J G N P BO BD

1 Colmar RC
2 Haguenau
3 RC Metz-Moselle
4 Verdun
5 Nancy/Seichamps
6 Pont-à-Mousson
7 Thionville-Yutz
8 Illkirch
9 RC Thann
10 Saint-Louis

77 17 15
60 17 13
56 17 11
54 17 11
45 17 9
40 17 8
37 17 8
12 17 2
10 16 2
4 16 1

2 0 13
0 4 7
2 4 6
2 4 5
1 7 5
1 8 3
0 9 2
0 15 1
0 14 0
0 15 0

0
1
2
1
2
3
3
3
2
0

PROMOTION HONNEUR
Lauterbourg - Centre Meuse.........................51-15
Dieulouard-Liv. - Raon/Baccarat...................11-45
Longwy - Saint-Dié .......................................42-14
Pts J G N P

1 Raon/Baccarat
2 Lauterbourg
3 Longwy
4 Centre Meuse
5 RC Mulhouse
6 Saint-Dié
7 Dieulouard-Liv.
8 Mutzig-Molsheim
9 Vittel
10 Épinal/Golbey

44 16 14
41 16 12
38 17 10
37 17 9
35 17 9
35 17 9
30 16 7
30 17 6
22 16 3
20 17 1

0 2
1 3
1 6
2 6
0 8
0 8
0 9
1 10
0 13
1 15

p

c

474
491
296
453
290
324
279
185
168
148

207
231
272
335
273
298
334
386
348
424

1RE-2E SERIE
Bar-le-Duc - Cheminot Strasbourg...............19-12
US Forbach - Lorquin....................................25-17
Sélestat - Hayange........................................32-12
Peugeot Mulhouse - RC Naborien..................9-18
Lunéville - Boulay.............................................72-0
Pts J G N P

1 Bar-le-Duc
2 Cheminot Strasbourg
3 Hayange
4 US Forbach
5 RC Naborien
6 Peugeot Mulhouse
7 Sélestat
8 Lorquin
9 Lunéville
10 Boulay

51 17 17
41 17 12
39 17 11
38 17 11
37 17 10
33 17 8
31 17 7
27 17 5
25 17 4
15 17 0

p

c

0 0 1001
0 5 465
0 6 349
0 6 325
0 7 354
0 9 268
0 10 265
0 12 274
0 13 220
0 17 98

138
197
296
234
349
319
413
437
450
786

Pts J G N P

1 RC Colmar (2)
2 Haguenau (2)
3 Nancy/Seichamps (2)
4 Pont-à-Mousson (2)
5 RC Metz-Moselle (2)
6 Illkirch (2)
7 Verdun (2)
8 Thionville/Yutz (2)
9 Thann (2)
10 Saint-Louis (2)

47 17 15
47 17 15
44 17 13
37 17 10
36 17 9
32 17 7
30 17 6
25 17 4
20 16 2
14 16 0

0 2
0 2
1 3
1 6
1 7
1 9
1 10
0 13
1 13
0 16

p

c

632
580
632
347
458
234
262
203
182
56

136
142
217
345
270
325
364
481
395
911

POULE 2
Lauterbourg (2) - Centre Meuse (2)..............59-15
Dieulouard-Liv. (2) - Raon/Baccarat (2).......17-19
Longwy (2) - Saint-Dié (2).........................25-0 (fft)
Pts J G N P

1 RC Mulhouse (2)
2 Longwy (2)
3 Centre Meuse (2)
4 Raon/Baccarat (2)
5 Saint-Dié (2)
6 Lauterbourg (2)
7 Vittel (2)
8 Mutzig/Molsheim (2)
9 Épinal/Golbey (2)
10 Dieulouard-Liv. (2)

47 17 15
43 17 13
37 17 10
34 16 9
32 17 8
30 16 7
28 16 6
28 17 6
23 17 5
21 16 3

0 2
0 4
0 7
0 7
1 8
0 9
1 9
0 11
0 12
0 13

p

c

457
460
434
263
391
294
251
239
199
182

173
227
349
291
373
371
263
368
382
373

Longwy rigole
PROMOTION. Face à une
vaillante équipe vosgienne, le
XV longovicien a petit à petit
imposé sa marque sur la rencontre pour s’imposer 42 à 14
(8-7). Le tout grâce à un essai
d’Aubrion (12e) et une pénalité
de Lux (32e) contre un essai
transformé de Caramès (25e)
pour les Déodatiens. La rencontre n’a réellement démarré
pour Longwy après la pause
avec des essais de Di Candia
(46e), Parentin (62e), Hammour
(69e) et Ghisleri (78e).

Sports

Lundi 15 Avril 2013

BASKET

le point
Pts J G P

NATIONAUX
PRO A MASCULINE
Paris-Levallois-Chalon s/S............................78-93
SLUC NANCY-Villeurbanne.........................94-79
Roanne-Orléans............................................85-78
Gravelines-Boulazac.....................................63-56
Poitiers-Cholet...............................................70-77
Le Mans-Dijon................................................63-59
Nanterre-Le Havre.........................................92-85
Strasbourg-Limoges......................................71-77
Limoges-Paris-Levallois............aujourd’hui 20h30
Gravelines-Dijon..................................demain 20h
% vict. J G P

1 Gravelines
2 Chalon s/S.
3 Strasbourg
4 Le Mans
5 Roanne
6 Nanterre
7 Villeurbanne
8 Paris-Levallois
9 Orléans
10 Dijon
11 Cholet
12 Le Havre
13 Limoges
14 SLUC Nancy
15 Boulazac
16 Poitiers

70,4
66,7
63,0
59,3
59,3
55,6
55,6
48,1
48,1
48,1
48,1
40,7
40,7
37,0
29,6
29,6

p.

c.

27 19 8 2142 1963
27 18 9 2060 1952
27 17 10 2070 1942
27 16 11 1983 1942
27 16 11 1948 1869
27 15 12 2158 2134
27 15 12 2047 2002
27 13 14 2144 2142
27 13 14 2128 2150
27 13 14 1872 1928
27 13 14 2038 2071
27 11 16 2067 2086
27 11 16 1933 2019
27 10 17 2037 2080
27 8 19 1888 2092
27 8 19 1910 2053

ESPOIRS PRO A
Levallois-Chalon s/S......................................78-83
Poitiers-Cholet...............................................74-59
Gravelines-Boulazac.....................................63-56
Roanne-Orléans............................................71-62
Le Mans-Dijon................................................81-53
Nanterre-Le Havre.........................................75-82
Strasbourg-Limoges......................................80-89
SLUC NANCY-Chalon s/S............................remis
% vict. J G P

1 Chalon s/S.
2 Le Mans
3 Gravelines
4 Asvel
5 SLUC Nancy
6 Cholet
7 Le Havre
8 Levallois
9 Orléans
10 Dijon
11 Strasbourg
12 Boulazac
13 Poitiers
14 Roanne
15 Limoges
16 Nanterre

84,6
81,5
74,1
70,4
61,5
59,3
55,6
55,6
44,4
40,7
37,0
33,3
29,6
25,9
25,9
22,2

p.

c.

26 22 4 2148 1800
27 22 5 2099 1828
27 20 7 2064 1759
27 19 8 2060 1857
26 16 10 1873 1824
27 16 11 1913 1842
27 15 12 1899 1892
27 15 12 1903 1869
27 12 15 1755 1858
27 11 16 1907 1959
27 10 17 1961 2071
27 9 18 1876 1975
27 8 19 1796 2037
27 7 20 1854 2017
27 7 20 1856 2180
27 6 21 1841 2037

PRO B MASCULINE
Aix Maurienne-Boulogne...............................81-80
Le Portel-Châlons/Reims..............................85-71
Lille-St-Quentin..............................................81-66
Denain-Evreux...............................................74-70
Pau Lacq Orthez-Rouen.............................100-62
Bordeaux-Hyeres Toulon..............................64-86
Charleville-M.-Fos/mer..................................55-76
Bourg-en-Bresse-Antibes.............................79-73
St-Vallier-Nantes............................................84-73
% vict. J G P

1 Pau Lacq Orthez
2 Evreux
3 Châlons/Reims
4 Le Portel
5 Boulogne
6 Fos/mer
7 Rouen
8 Antibes
9 Bourg-en-Bresse
10 Aix Maurienne
11 Lille
12 Hyeres Toulon
13 St-Quentin
14 Denain
15 St-Vallier
16 Nantes
17 Bordeaux
18 Charleville-M.

74,2
71,0
64,5
64,5
61,3
61,3
58,1
58,1
54,8
51,6
51,6
45,2
41,9
38,7
32,3
32,3
22,6
16,1

p.

Pts J G P

p

c Diff

58 31 27 4 2325 1924 401
53 31 22 9 2063 1786 277
53 31 22 9 2076 1880 196
52 31 21 10 2136 1965 171
51 31 20 11 2077 1930 147
51 31 20 11 2213 1941 272
50 31 19 12 2123 2039 84
50 31 19 12 2087 1990 97
49 31 18 13 2147 2086 61
48 31 17 14 2291 2162 129
46 31 15 16 1872 1845 27
46 31 15 16 2065 2011 54
45 31 14 17 2179 2159 20
44 31 13 18 2121 2110 11
42 31 11 20 1912 1999 -87
35 31 4 27 1788 2488 -700

HANDIBASKET NAT. B
ST-AVOLD-Coudekerque.............................64-44
Vill.Meyz.-Cl.-Corbeil.....................................78-38
Thonon-Gennevilliers....................................64-36
1 Vill.Meyz.-Cl.
2 Corbeil
3 Thonon
4 Lille
5 St-Ouen
6 Gennevilliers
7 ST-AVOLD
8 Coudekerque

Pts J G P

p

c Diff

22 11 11 0
22 13 9 4
21 13 8 5
19 12 7 5
18 12 6 6
17 13 4 9
15 12 3 9
13 12 1 11

748
834
725
760
652
685
681
625

569 179
752 82
671 54
650 110
686 -34
818 -133
780 -99
784 -159

LIGUE DE LORRAINE
PRENATIONALE MASCULINE
GET Vosges-Auboué....................................81-71
Pts J G P

1 Silvange
2 Longwy/Reh.
3 SLUC Nancy
4 Metz BC
5 Val d'Ajol
6 Vandoeuvre
7 Ste-Marguerite
8 Ncy/Tomblaine
9 Auboué
10 Houdemont
11 Ncy/Haut-du-Lièvre
12 GET Vosges

p

c Diff

36 20 16 4 1612 1408 204
35 20 15 5 1657 1438 219
32 20 12 8 1579 1415 164
31 20 11 9 1476 1440 36
31 20 11 9 1560 1591 -31
30 20 10 10 1550 1449 101
30 20 10 10 1400 1313 87
29 20 9 11 1447 1331 116
29 20 9 11 1433 1544 -111
29 20 9 11 1508 1642 -134
26 20 6 14 1448 1583 -135
22 20 2 18 1372 1888 -516

EXCELLENCE MASCULINE
POULE A
Remiremont-St-Max......................................65-62
St-Dié 2-Ludres/PSV 2..................................55-91
Pts J G P

1 Ludres/PSV 2
2 Toul
3 Dombasle
4 Sarrebourg
5 St-Max
6 La Porte Verte
7 BC Thermal
8 SLUC Nancy 2
9 St-Dié 2
10 Remiremont
11 Chavelot
12 Frouard/Pompey

p

c Diff

34 20 14 6 1553 1352 201
33 20 13 7 1529 1288 241
33 20 13 7 1505 1379 126
33 20 13 7 1528 1436 92
32 20 12 8 1445 1338 107
31 20 11 9 1584 1414 170
31 20 11 9 1471 1342 129
30 19 11 8 1481 1400 81
29 19 10 9 1285 1370 -85
26 20 6 14 1262 1409 -147
23 20 3 17 1208 1525 -317
22 20 2 18 1254 1852 -598

POULE B
Sarreguemines-Hagondange.......................84-91
LOSM-Nilvange-Ser......................................86-63
Pts J G P

1 Charny
2 Joudr/Piennes/Boul.
3 Hagondange
4 Florange
5 Joeuf/Hom. 2
6 LOSM
7 Nilvange-Ser.
8 Rosselange
9 Sarreguemines
10 Verdun
11 Champigneulles
12 Thionville

p

1 Asptt Nancy/T.(2)
2 Bar-le-Duc
3 PSV Ludres 3
4 Mirecourt 2
5 Avt-Garde Portoise
6 Dieuze
7 BC Thermal 2
8 Get Vosges 3
9 Espérance Toul 2
10 Raon
11 St-Nicolas/Liffol

p

c Diff

34 18 16 2 1295 1012 283
33 19 14 5 1403 1209 194
32 18 14 4 1327 1141 186
30 18 12 6 1323 1158 165
27 18 9 9 1194 1154 40
27 18 9 9 1284 1319 -35
25 19 6 13 1195 1324 -129
25 18 7 11 1129 1269 -140
24 18 6 12 1149 1248 -99
22 18 4 14 1141 1335 -194
21 18 3 15 974 1245 -271

POULE B
Auboue 2-Longwy/Rehon 2..........................51-48
US Jarnisy-Hagondange 2............................85-49
Pts J G P

1 US Jarnisy
2 Auboue 2
3 Longeville-St-Av.
4 Metz BC 2
5 Longwy/Rehon 2
6 Silvange 2
7 Aumetz
8 ASPTT Metz
9 Hagondange 2
10 Charny 2
11 Souilly

p

c Diff

33 19 14 5 1461 1198 263
33 19 14 5 1479 1256 223
32 18 14 4 1210 988 222
32 18 14 4 1120 959 161
29 19 10 9 1278 1100 178
28 18 10 8 1259 1231 28
26 18 8 10 1229 1143 86
25 18 7 11 1144 1183 -39
21 18 3 15 978 1317 -339
21 18 3 15 1042 1432 -390
20 17 3 14 962 1355 -393

CADETS MASCULINS-U 18
GROUPE A
GET Vosges-Toul..........................................81-71
Pts J G P

1 SLUC Nancy
2 GET Vosges
3 Sarrebourg
4 Ncy/Tomblaine
5 PSV Ludres
6 Toul
7 Sarreguemines

p

c Diff

24 12 12 0 1038 691 347
21 12 9 3 971 727 244
18 12 6 6 762 778 -16
18 12 6 6 758 828 -70
17 12 5 7 764 753 11
14 12 2 10 705 855 -150
14 12 2 10 666 1032 -366

MINIMES MASCULINS-U15
2E PHASE-POULE A
Bar le Duc-Metz BC.......................................61-85
Behren/Folking-Nancy..................................51-68
Pts J G P

1 Behren/Folking
2 Nancy
3 Metz BC
4 Bar le Duc

8
7
7
5

5
4
4
5

3
3
3
0

2
1
1
5

p

c

383
272
305
256

301
203
276
436

2E PHASE-POULE B
Longwy/Reh.-Losm.....................................114-54
Charny-Thionville BC....................................61-53
Pts J G P

1 Longwy/Reh.
2 Losm
3 Charny
4 Joeuf Homecourt
5 Thionville BC

14
12
8
7
6

7
7
6
6
6

7
5
3
1
0

0
2
3
5
6

p

c

610
529
310
387
296

365
419
346
400
602

MINIMES MASCULINS-U15
PHASE 2-EXCELLENCE
Longeville-St-Av.-Uckange............................96-28
Aumetz-Silvange...........................................46-66
Pts J G P

1 Longeville-St-Av.
2 Hagondange
3 Silvange
4 Uckange
5 Aumetz

11
10
9
9
6

6
5
6
7
6

5
5
3
2
0

1
0
3
5
6

Pts J G P

1 Rombas
2 Silvange
3 Boulange/Font.
4 Charny
5 GET Vosges
6 Vandoeuvre
7 Ncy/Tomblaine
8 Sarrebourg
9 Sluc 2
10 Bar Le Duc/Revigny

p

c Diff

34 18 16 2 1324 934 390
31 18 13 5 1128 965 163
28 17 11 6 1127 948 179
28 18 10 8 1143 1050 93
27 17 10 7 1005 1024 -19
26 18 8 10 1039 1111 -72
25 18 7 11 935 948 -13
23 18 5 13 1011 1212 -201
23 18 5 13 869 1072 -203
22 18 4 14 1010 1327 -317

EXCELLENCE FEMININE
BC Thermal-Chavelot....................................71-55
EB Nilv./Sér.-District BC................................50-47
Get Vosges 2-Charny 2.................................53-82
Toul-Folking....................................................83-47
Ste Marie/Valleroy-Haut-Lièvre Ncy.............74-54
Verdun-Joudreville.........................................51-76
Pts J G P

1 Charny 2
2 Haut-Lièvre Ncy
3 Get Vosges 2
4 Toul
5 Ste Marie/Valleroy
6 BC Thermal
7 Folking
8 Joudreville
9 EB Nilv./Sér.
10 District BC
11 Chavelot
12 Verdun

p

c Diff

42 22 20 2 1602 1145 457
40 22 18 4 1497 1166 331
37 22 15 7 1320 1176 144
35 22 13 9 1468 1345 123
35 22 13 9 1314 1244 70
33 22 11 11 1351 1324 27
31 22 9 13 1255 1292 -37
31 22 10 12 1257 1367 -110
31 22 9 13 1208 1404 -196
28 22 7 15 1030 1210 -180
28 22 6 16 1115 1385 -270
22 22 1 21 942 1301 -359

COMITE DE MOSELLE
EXCELLENCE MASCULINE
Behren/Folking-District BC............................82-64
Florange/Uckange-Sarrebourg 2..................90-62
Maizières BC-Créhange/Faul.......................69-63
Hayange/Marsp.-Ste Marie/Valleroy............88-51
Pts J G P

1 Hayange/Marsp.
2 Augny
3 Behren/Folking
4 Montigny 2
5 Ste Marie/Valleroy
6 District BC
7 Sarrebourg 2
8 Créhange/Faul.
9 Florange/Uckange
10 Maizières BC

p

c Diff

27 16 11 5 1127 959 168
27 16 11 5 1152 1038 114
26 15 11 4 1167 942 225
26 17 9 8 1152 1162 -10
26 17 9 8 1144 1200 -56
23 15 8 7 1123 977 146
23 16 7 9 1019 1100 -81
21 15 6 9 1064 1052 12
21 17 4 13 1075 1378 -303
20 16 4 12 961 1176 -215

HONNEUR MASCULINE
PHASE FINALE
Metz BC 3-Creutzwald..................................65-57
Hayange/Mars.(2)-Joudr/Piennes/Boul.75-83
Silvange-Rosselange 2.................................59-74
Audun-Behren/Folkling 2..............................71-63
Longeville-St-Av. 2-Knutange.......................65-42
Joudreville 2-Morhange.................................65-62
VETERANS
Longeville St A.-ASPTT Metz.......................82-53
BC Tucquenois-Maizières BC.......................66-54
Metz BC-Mondelange...................................63-60
Pts J G P

1 Mondelange
2 Metz BC
3 Maizières BC
4 Auboué
5 Hagondange
6 Longeville St A.
7 BC Tucquenois
8 ASPTT Metz
9 Cse Folkling

p

c Diff

25 15 10 5 1006
23 13 10 3 935
21 14 7 7 830
20 11 9 2 797
20 14 6 8 895
20 14 6 8 811
18 12 6 6 753
18 14 4 10 785
15 13 2 11 735

905 101
674 261
805 25
680 117
860 35
937 -126
837 -84
885 -100
964 -229

CADETS MASCULINS-U18
ASPTT Metz-Rosselange.............................69-65
Creutzwald-Longeville St A...........................41-48
Maizières BC-Behren/Folking.......................43-63
Pts J G P

1 Longeville St A.
2 Behren/Folking
3 Maizières BC
4 ASPTT Metz
5 Creutzwald
6 Rosselange
7 Losm
8 District BC

24 13 11 2
23 13 10 3
23 14 9 5
21 13 8 5
20 14 6 8
19 13 6 7
18 14 4 10
14 14 0 14

p

c Diff

870 542 328
933 686 247
861 751 110
822 782 40
861 821 40
864 890 -26
787 928 -141
541 1139 -598

p

c

404
381
370
315
266

254
257
349
463
413

PHASE FINALE
Ste Marie/Valleroy-Nilvange-Ser.....................20-0
Creutzwald-Boulange/Font...........................88-32
Uckange 2-Audun..........................................65-51
ASPTT Metz-Sierck.......................................73-22
BENJAMINS-U13
PHASE 2-HONNEUR B
Rosselange-Silvange....................................12-98
ASPTT Metz-Maizières BC...........................65-55
Pts J G P

1 Silvange
2 ASPTT Metz
3 Maizières BC
4 LOSM
5 Rosselange

12
11
9
8
8

7
6
6
6
7

5
5
3
2
1

2
1
3
4
6

p

c

529
443
321
205
168

188
208
279
435
556

PHASE FINALE EXCELLENCE
Creutzwald-St-Nicolas-en-F..........................43-65
Sarreguemines-LOSM 2...............................60-41
Silvange 2-Thionville.......................................7-70
Folking-Boulange/Font..................................72-23
EXCELLENCE FEMININE
Aumetz-Rombas 2........................................50-52
Creutzwald-Montigny 2.................................59-26
Hussigny-Losm..............................................46-57
St-Nicolas/F.-Longeville St A.........................45-50
Boulange/Fon. 2-ASPTT Metz.....................53-26
Ste Marie -Metz BC 2....................................23-90
Pts J G P

1 Metz BC 2
2 Boulange/Fon. 2
3 Hussigny
4 Losm
5 Longeville St A.
6 St-Nicolas/F.
7 ASPTT Metz
8 Rombas 2
9 Aumetz
10 Creutzwald
11 Ste Marie
12 Montigny 2

p

c Diff

39 20 19 1 1399 731 668
35 20 15 5 1191 822 369
34 20 14 6 1292 917 375
33 20 13 7 1057 934 123
32 19 13 6 1064 995 69
31 19 12 7 999 855 144
28 18 10 8 927 827 100
27 19 8 11 1082 1169 -87
24 19 5 14 761 1027 -266
22 19 3 16 764 1142 -378
21 20 1 19 658 1417 -759
18 17 2 15 629 987 -358

CADETTES-U18
Metz BC-Longeville-St-Av.............................64-77
Sarrebourg-Rombas.....................................39-90
Pts J G P

PRENATIONALE FEMININE
Rombas-Vandoeuvre....................................88-54
GET Vosges-Boulange/Font.........................arrêté
Ncy/Tomblaine-Bar Le Duc/Revigny............46-51
Charny-Silvange............................................62-45
Sarrebourg-Sluc 2.........................................82-51

c.

31 23 8 2646 2412
31 22 9 2518 2349
31 20 11 2458 2280
31 20 11 2465 2382
31 19 12 2775 2684
31 19 12 2451 2367
31 18 13 2570 2479
31 18 13 2594 2443
31 17 14 2423 2390
31 16 15 2480 2414
31 16 15 2431 2396
31 14 17 2310 2443
31 13 18 2540 2521
31 12 19 2415 2569
31 10 21 2475 2649
31 10 21 2397 2572
31 7 24 2438 2695
31 5 26 2326 2667

NATIONALE 1 MASCULINE
Rueil-Sorgues................................................91-78
St-Chamond-Angers.....................................94-76
Souffelweyersheim-Blois...............................84-58
Quimper-Monaco..........................................96-92
La Rochelle-Union Rennes...........................80-72
Vichy-Chartres...............................................75-48
Orchies-Challans...........................................77-73
1 Orchies
2 Souffelweyersheim
3 Vichy
4 Blois
5 Cognac
6 Monaco
7 Quimper
8 La Rochelle
9 Rueil
10 Sorgues
11 Chartres
12 Angers
13 St-Chamond
14 Challans
15 Union Rennes
16 Centre Fédéral

1

p

c

1 Rombas
14 7 7 0 664
2 Longeville-St-Av.
9 5 4 1 326
3 Sarrebourg
8 5 3 2 272
4 Metz BC
8 7 1 6 364
5 Joudr/Piennes/Boul. 6 6 0 6 223

304
323
308
446
468

MINIMES FILLES U15
PHASE 2
St-Nicolas-F.-Nilvange-Ser............................34-41
Folking-Longeville-St-Av...............................54-38
Sarrebourg-Metz BC.....................................45-90
Pts J G P

1 Metz BC
2 Sarrebourg
3 Longeville-St-Av.
4 Folking
5 Nilvange-Ser.
6 St-Nicolas-F.

16
13
12
12
10
9

8
8
8
8
8
8

8
5
4
4
2
1

0
3
4
4
6
7

p

c

858
484
379
374
318
196

248
472
356
501
513
519

BENJAMINES U13
PHASE 2-EXCELLENCE
Rombas-Nilvange/Serem.............................74-36
Pts J G P

1 Rombas
2 Nilvange/Serem.
3 Sarrebourg
4 Folking

10
7
4
3

5
5
3
3

5
2
1
0

0
3
2
3

p

c

376
236
120
64

125
259
154
258

PHASE 2-HONNEUR
Joudr/Piennes/Boul.-ASPTT Metz...............43-50
Longeville-St-Av.-Rombas 2.........................59-27
p

c

1 Rombas 2
13 7 6 1 535
2 Longeville-St-Av.
13 7 6 1 472
3 ASPTT Metz
7 5 2 3 227
4 Joudr/Piennes/Boul. 7 6 1 5 171
5 Creutzwald
5 5 0 5 42

Pts J G P

167
168
281
365
466

MEURTHE-ET-MOSELLE
PROMOTION EXCELLENCE
Saint-Max-Bayon...........................................remis
Arnaville/Nov.-AG Portoise...............................n.c.
Frouard/Pompey-BC Tucquenois.................58-60
Cos Villers-Dombasle.......................................n.c.
Pts J G P

1 Haut-Lièvre Ncy
2 Bayon
3 Saint-Max
4 Frouard/Pompey
5 Gondreville
6 Dombasle
7 Arnaville/Nov.
8 BC Tucquenois
9 Cos Villers
10 AG Portoise

28 14 14 0
23 15 8 7
23 14 9 5
21 16 5 11
21 14 7 7
20 13 8 5
19 14 5 9
18 12 7 5
16 12 4 8
13 12 1 11

p

c Diff

938 659 279
916 858 58
847 797 50
912 1005 -93
764 862 -98
834 677 157
627 773 -146
646 582 64
651 715 -64
644 851 -207

SENIORS HONNEUR
Esp. Toul-Frouard/Pompey(2)......................95-54
Waville-PSV Ludres 2...................................39-59
Maxéville-Saint-Max 2...................................81-51
Fléville (2)-Ncy Tomblaine2...........................65-64
Dieuze-Champigneulles................................69-52
Pts J G P

1 Maxéville
2 Dieuze
3 Fléville (2)
4 Ncy Tomblaine2
5 Frouard/Pompey(2)
6 PSV Ludres 2
7 Champigneulles
8 Esp. Toul
9 Saint-Max 2
10 Waville

p

c Diff

29 15 14 1 1243 822 421
27 16 11 5 1068 853 215
25 13 12 1 747 601 146
24 14 10 4 842 719 123
21 16 5 11 900 1042 -142
21 16 5 11 879 1038 -159
19 14 5 9 730 823 -93
18 14 4 10 874 968 -94
18 14 4 10 778 911 -133
17 14 3 11 567 851 -284

MINIMES FEM.-U15
POULE A
Vandoeuvre-US Jarnisy.................................remis
Neuves-Mais.-AG Portoise............................remis
Toul-SLUC Nancy........................................51-102
Bayon-Ste Marie/Valleroy................................9-68
Pts J G P

1 SLUC Nancy
2 Ste Marie/Valleroy
3 Pont-à-Mousson
4 AG Portoise
5 Neuves-Mais.
6 Vandoeuvre
7 Toul
8 Bayon
9 US Jarnisy

p

c

26 13 13 0 1006
25 13 12 1 1176
19 13 6 7 595
16 12 4 8 509
15 9 6 3 667
15 11 4 7 514
14 10 4 6 549
14 13 1 12 362
12 10 2 8 448

460
367
838
769
530
573
671
934
684

Ste-Marie/Valleroy
en prénationale féminine

c Diff

37 20 17 3 1722 1369 353
35 20 15 5 1542 1380 162
33 20 13 7 1404 1284 120
32 20 12 8 1478 1345 133
32 20 12 8 1438 1365 73
31 20 11 9 1322 1298 24
30 20 10 10 1583 1494 89
28 20 8 12 1353 1432 -79
28 20 8 12 1407 1572 -165
26 20 6 14 1233 1473 -240
25 20 5 15 1254 1475 -221
23 20 3 17 1179 1428 -249

HONNEUR MASCULINE
POULE A
Get Vosges 3-Bar-le-Duc..............................43-75
Asptt Nancy/T.(2)-BC Thermal 2...................85-49

Voici le bilan féminin en championnat de Lorraine.
- Rombas accède au championnat de France en nationale 3.
- Bar-le-Duc/Revigny, dernier, rejoint l’excellence. C’est la
seule descente en raison de la relégation de Neuves-Maisons
de nationale 3 en prénationale.
- Comme la saison prochaine, la prénationale féminine
passe de 10 à 12 formations, les équipes classées de 2 à 9
sont maintenues.
- Ces neuf clubs et Neuves-Maisons seront rejoints par
Toul, Ste-Marie/Valleroy et Le Haut-du-Lièvre Nancy si ce
club parvient à résoudre ses problèmes au niveau des
équipes de jeunes.
- Passe d’excellence en départemental : Verdun.

pro a

Strasbourg craque
Nancy et Limoges, en battant Villeurbanne et Strasbourg, ont fait un grand pas vers le
maintien lors d’une 27e journée douloureuse pour Poitiers et Boulazac.

L

A SURPRISE : Limoges
vainqueur à Strasbourg.
Le CSP a entamé avec prestance les célébrations du 20e
anniversaire de sa victoire en
coupe d’Europe en s’imposant
chez l’un des candidats au titre.
Malgré la présence intimidante
d’Ajinça en face, Limoges a
dominé les débats dans la
raquette pour prendre trois victoires d’avance sur Limoges et
Boulazac, les grands perdants
du week-end. « Ca sent le
sapin », a résumé l’intérieur de
Poitiers Pape Badiane après la
défaite face à Cholet.
LE FLOP : Strasbourg qui
sort du Top 2. La victoire surprise de Limoges à Strasbourg
illustre aussi la mauvaise passe
que traverse la SIG depuis deux
mois. Pour avoir encaissé cinq
défaites sur les sept dernières
journées, l’équipe de Vincent
Collet sort du Top 2 pour la
première fois en 2013. Elle
compte désormais deux longueurs de retard sur Gravelines
et une sur Chalon. Ajinça a mis
cette mauvaise série sur le
compte d’un coup de mou physique mais assure ne pas être
inquiet.
L’HOMME : Stephen Brun.
Ancien international devenu
commentateur TV à mi-temps,
Stephen Brun, 32 ans, est aussi

Le Sluc et Marquis ont mieux contrôlé le ballon que Jackson, Joseph, Abromaitis et l’Asvel.

toujours un bon joueur et l’a
prouvé lors de la victoire de
Nanterre face au Havre. Inconditionnel de Nowitzki, l’intérieur à la patte de velours, a
réussi un magistral 5 sur 6 à
trois points pour planter 19
points en seulement 16 minu-

tes. Et aider le petit club francilien à décrocher sa quatrième
victoire de suite !
LE CHIFFRE : 3. Le nombre
d’équipes mathématiquement
qualifiées pour les play-offs
avec Gravelines, Chalon et
Strasbourg. Le Mans, vainqueur

Photo ER

63-59 de Dijon, et Roanne, qui a
dominé Orléans 85-78, sont
tout près d’y arriver. Nanterre et
Villeurbanne sont bien placés.
Reste une place, occupée
actuellement par Paris-Levallois, à égalité de points avec
Orléans, Dijon et Cholet.

30

TTE

la question
Quand le Sluc
sera-t-il sûr
d’être sauvé ?
Le Sluc y est presque.
Mais mathématiquement,
rien n’est acquis pour son
maintien en pro A.
Celui-ci pourrait être officiel lundi prochain. Si le
club lorrain s’impose à
Poitiers, Nancy ne pourra
plus être rattrapé par les
Poitevins puisqu’il restera
deux matches. Or, le Sluc
possédera, dans ce cas,
même avec deux défaites
lors des deux dernières
journées, le panier average favorable. Il reste le
danger Boulazac. Ce concurrent pour la survie en
pro A, peut encore barrer
la route à Nancy en remportant ses trois ultimes
rencontres (et en comptant sur trois revers de
Nancy). Un seul succès
de plus ne garantirait pas
forcément la place du
Sluc parmi l’élite si la
formation de Dordogne
s’offre un sans-faute et
ce, en raison de son
panier-average favorable
par rapport aux Lorrains.
On se résume: si, Boulazac s’incline samedi et si
Nancy gagne, le Sluc restera officiellement en
pro A!

europe

Limoges, il y a 20 ans…
Le 15 avril 1993, dans la moiteur d’une nuit athénienne, Limoges faisait frémir de bonheur en étant le
premier club hexagonal, tous sports confondus, à devenir champion d’Europe.

P

our le sport français, des
années de frustration
s’évaporaient quand
Richard Dacoury, l’icône du
CSP qu’il avait rejoint à 19 ans,
brandissait le trophée après la
victoire (59-55) en finale du
Final Four face au Benetton Trévise de Toni Kukoc, l’un des
meilleurs joueurs européens de
l’histoire.
La déception des footballeurs
de Reims (1956, 1959), SaintEtienne (1976) et Marseille
(1991), des volleyeurs de Cannes (1983) et Fréjus (1990) était
effacée. La France gagnait
enfin ! Un mois plus tard, l’OM
deviendrait à son tour champion d’Europe. D’autres, dans
différents sports, suivraient
ensuite.
Le CSP n’était certes pas
n’importe quel club. Il possédait six titres de champion de
France, deux Coupes Korac et
une Coupe des Coupes, et avait
déjà vécu un Final Four en 1990.
Mais en se hissant parmi les
géants d’Europe, il avait réussi
un exploit insensé.

« C’est un événement tellement invraisemblable qu’il a forcément une place toute particulière dans ma mémoire »,
raconte Dacoury. « La France du
basket, la France du sport nous
découvraient. Et au moment où
on le vivait, on ne se rendait pas
compte du retentissement. »

Mieux que l’Espagne
Le CSP n’était pas programmé
pour devenir champion
d’Europe. Sur la scène européenne, le talent de ses individualités ne pouvait être comparé avec celui des joueurs
espagnols, grecs, italiens ou exyougoslaves.
Mais les Limougeauds avaient
compensé par une éthique de
travail irréprochable, inspirée
par l’exigence forcenée de leur
entraîneur serbe Maljkovic, déjà
sacré deux fois champion
d’Europe avec le Split d’un certain Kukoc. « On a su faire corps
autour d’un coach assez phénoménal », note Dacoury. « En termes d’expérience, c’est tellement important d’avoir

Rombas s’est bien amusé

quelqu’un qui connaît le chemin. Lui le connaissait. Il nous a
juste emmenés, somme toute
relativement tranquillement
avec le recul. »
« Il y avait une forme de sérénité, de confiance, et presque
d’évidence dans son discours,
dans ses gestes », ajoute-t-il.
« On le respectait, on avait
envie de travailler pour lui. Le
résultat a été au-delà de nos
espérances. »

La finale est plus pénible. Le
CSP déjoue, Young n’est pas en
réussite et Trévise mène de six
points à la pause. Mais Limoges
se réveille, passe devant grâce à
un Jim Bilba au cœur de lion. La
fin de match est irrespirable.
Très tôt sanctionné de quatre
fautes, Dacoury est à genoux au
bord de touche, les yeux exorbités. Puis vient l’action du
match. Kukoc, depuis quelques
minutes intenables à trois
points, s’apprête encore à
dégainer. Mais Frédéric Forte lui
vole le ballon dans les mains. Le
sort en est jeté.
Limoges reviendra au Final
Four en 1995, comme Villeurbanne en 1997. Mais cet objectif deviendra vite utopique pour
les clubs français, bousculés
par l’arrêt Bosman (1995) et
dépassés f inancièrement.
Depuis 2002, ils n’ont disputé
que trois Top 16 d’Euroligue.
Submergé en 2004 par une
tempête juridico-financière qui
l’a l’envoyé en Nationale 1 (3e
échelon), le CSP s’est depuis
patiemment reconstruit sous la

présidence de Forte. Revenu en
ProA, il reste un club unique
dans le basket français.

prénationale féminine

handibasket n1b

Finale terrible
En jouant de son orgueil,
Maljkovic transforme Dacoury,
un attaquant-né déjà âgé de 34
ans, en défenseur acharné.
L’identité du CSP est là, dans sa
défense suffocante, sa gestion
du rythme avec des attaques
placées à la limite des 30 secondes. C’est ainsi qu’en demi-finale les Limougeauds éteignent
le Real Madrid du monument
Sabonis. Michael Young, l’ailier
gaucher au tir soyeux, est
euphorique. Le Real, qui tourne
à 80 points de moyenne, est
anesthésié (62-52).

Le printemps sarrebourgeois

Frédéric Forte, ce héros !

Photo RL

Enfin la victoire

ROMBAS-VANDŒUVRE.........................88-54 SARREBOURG – SLUC NANCY.............82-51 COUDEKERQUE...44
Quart-temps : 24-13, 17-14, 13-15, 34-12. Arbitres. Mellard et Bekkaye.
Arbitres : Clier et El Hajjaji. Quarts temps : 39-13 ; 15-15 ; 22-7 ; 6-16. SAINT-AVOLD.......64
ROMBAS : Secco 8, Mansard 18, Benzineb 12, M. Corlay 17, Guyot 16,
J. Corlay 15, Bellahmar 2. VANDŒUVRE : Fajtl 6, Zaffagni 14, Basinet 10,
Kauffer 3, Lapierre 10, Perrot 5, Kwiatkowski 6.
Les Rombasiennes, déjà sacrées championnes 2013, abordaient la rencontre en
toute décontraction et sans la moindre pression avec comme seul objectif de
confirmer leur statut. D’entrée, les Rombasiennes affichaient la couleur, Secco puis
Mansard donnaient le ton (6-0, 3e). Les visiteuses répliquaient et tentaient de rester
dans la partie (10-8, 5e) mais les sœurs Corlay se déchaînaient et l’écart s’amplifiait
(22-12, 9e). La partie s’équilibrait, les Rombasiennes répondaient aux sursauts de
leur adversaire mais sans toutefois les distancer de façon définitive (41, 27, 20e). Dès
la reprise, les Vandopériennes, pleines de détermination, bousculaient les locales
qui cédaient quelque peu mais Guyot et Mansard répondaient présentes et
maintenaient l’écart à douze points (54-42, 30e). Dans la dernière ligne droite, la
partie monte en rythme et en intensité. Les Rombasiennes veulent terminer sur une
bonne note. Mélanie Corlay et Guyot montrent la voie, alignant les points (70-46,
35e) face à des visiteuses dépassées mais qui font toujours preuve d’une belle
volonté. Les Rombasiennes ont le mérite de respecter l’adversaire et Secco comme
Benzineb ne manquent pas l’occasion de faire évoluer le score. Le dernier mot
reviendra à Mélanie Corlay qui clôture de belle manière une belle saison.

Silvange a déçu

SARREBOURG : Sins 5, AC Loiseau 2, Henrion 30, Garnier 4, Namyslak 16,
L. Loiseau 4, M. Oppé 7, C. Ecker 2, Fontaine 10, A.Oppé 2. SLUC : Kuntz 6,
Richard 2, Poulot 3, Perez-Barbé 16, Finda 20, Krdzalic 4.
L’embellie se poursuit pour les Sarrebourgeoises qui ont donné une véritable
leçon aux Meurthe-et-Mosellanes venues avec un effectif limité (6 joueuses). Sous
l’impulsion d’une Victoria Henrion impériale (16 points au 1er quart), les protégées
du coach Jeannot Gardy vont sceller le sort du match par un cinglant 39-13 dès le
premier temps de jeu. En choisissant d’aller de l’avant plutôt que de subir, le coach
local à modifier le style d’une équipe qui s’est totalement métamorphosée. Plus 26 à
la pause, les locales vont remettre un petit coup d’accélérateur au 3e quart (+ 15)
avant de gérer. L’occasion pour le coach de faire tourner son effectif et d’impliquer
tout le groupe ! Dommage que ce joli résultat intervienne lors de la dernière journée
de championnat !

prénationale masculine
Auboué était ailleurs

Quart-temps : 18-18, 10-16,
10-14, 6-16. ST-AVOLD : Dreyer 8,
Helleringer 28, Mensch 10, Jaskula
6, Camus 6, Le Port 6. COUDEKERQUE : R. Delpierre 14, Jamothe 2, G
Delpierre 16, Faveeuw 10, Rucruy 2.
Retrouvant tout son effectif pour ce
match contre la lanterne rouge, le coach
William Guenfissi a vu son équipe rentrer dans le vif du sujet devant un public
qui a fait le déplacement en bus. L’efficacité retrouvée d’Olivier Helleringer faisait plaisir à voir mais en face l’autre n°7
lui rendait la pareille et c’est à 18-18 que
se terminait le premier quart-temps.
Avec Dreyer et Mensch, St-Avold prenait de l’avance à la pause (28-34). Au
début de la 2e période, les locaux tentaient le tout pour le tout mais avec un
dernier coup de collier et la réussite de
Jaskula, Camus, Le Port, la victoire était
au bout. Prochain déplacement à StOuen

Avec ses moyens

CHARNY - SILVANGE............................62 - 45 GET VOSGES - AUBOUÉ ........................ 81-71 VANDŒUVRE.......76
Quart-temps : 22-12, 22-24, 19-19, 18-16. Gymnase Fernand-David, arbiArbitres : Bekkaye et Durang. Mi-temps : 28-22 (13-13, 15-9, 21-4, 13-19).
CHARNY : Marchal 6, Billas 16, Solastiouk 8, Mozon 6, Monteragioni 2, trage : Davidas et Zambeau. GET VOSGES 2 : Humbert 34, Barrat 16 (dt 2 à 3 JARNY.....................16
Watier 10, Janin 6, Lanher 8. SILVANGE : Kadila 19, Mantilaro 12, Paulin 2,
Quiros 6, Heitz 6.
C’est après la pause que les Meusiennes ont enlevé tout suspense avec un
excellent troisième quart-temps. Dans le premier, les formations se rendent panier
pour panier, Watier, côté meusien, très en jambe inscrit 6 points. Dans le deuxième
round, sous l’impulsion de Marchal et grâce à l’adresse de la jeune Billas, Charny
prend les devants (28-22, 20e). La reprise est catastrophique pour Silvange qui perd
pied, avec seulement 4 points inscrits dont le premier à la 26e minute, tandis que
Billas et Solastiouk pour Charny font le spectacle. Dans le dernier acte, Kadila prend
le match à son compte et marque 16 des 19 points de Silvange. Les Meusiennes,
baissant de régime, laissent filer la fin de la rencontre.

Boulange, une triste fin
La saison de prénationale se sera terminée d’une drôle de manière pour les filles
du GET puisque leur rencontre face à Boulange n’a pas été à son terme faute de
combattantes. En fait, l’équipe mosellane était venue à Thaon avec 5 joueuses
seulement. Ce dont profitaient les Vosgiennes pour prendre rapidement un avantage
de 10 points. Mais faute de boucler le rebond, les locales laissaient des secondes
chances aux visiteuses qui recollaient au score avant la pause. Ensuite, les deux
équipes allaient faire jeu égal. Jusqu’à la 35e minute quand tour à tour, quatre
joueuses de Boulange étaient éliminées pour 5 fautes. L’équipe mosellane ne
possédant plus qu’une joueuse sur le parquet, les arbitres arrêtaient la rencontre à la
36e alors que le score était à 54-53 en faveur du GET ! Pas banal…

pts), Gregori 8, Thomassey 6, Maxant 6, Palumbo 5, Leconte 4, Monsoreau
2. AUBOUÉ : Sarr 29, Facci 9, Bochicchio 8, Carcereri 7, Ouzzahra 6, Lemoine
6, Akue 4, Benière 2.
La denrée est rare cette saison. Si rare qu’elle n’était plus attendue. Car le verdict
pour la réserve du GET Vosges est déjà prononcé depuis quelque temps : l’élite
régionale ne sera plus le pain quotidien du groupe dirigé par Laëtitia Henry la saison
prochaine. Cela étant, cela n’a pas empêché les Vosgiens de quérir un succès – le
deuxième de la saison après celui contre Le Val-d’Ajol en décembre dernier – qui a
sonné « comme une récompense », dixit le coach, pour une équipe désaffectée par la
plupart de ses cadres. Car c’est avec un alignement expérimental que les Vosgiens
ont regoûté à la victoire, plusieurs joueurs étant en provenance du groupe
honneur… C’est surtout le jeune Maxime Humbert (17 ans) qui a mené la danse.
Avec 34 points, il aura grandement contribué à cette tranche de bonheur goûtée par
les Gétistes. Il avait d’ailleurs inscrit les 10 premiers points de son équipe et creusé
un avantage (10-2, 4e) jamais comblé par des Meurthe-et-Mosellans qui se sont le
plus souvent fourvoyés dans la raquette vosgienne. Seul Mamadou Sarr (29 points)
rendait la réplique avec convenance côté visiteur. Bien trop maigre. Surtout lorsque
l’écart atteignait +17 en début de 2e quart-temps (35-48, 15ee). Le GET conservait
alors son avantage avec la poigne plus ou moins ferme, le troisième quart-temps
finissant à 19-19 avec un retour d’Auboué à -5 (29e). Mais la rapidité du Get et les
mains d’Humbert, Barrat ou Grégori ne tremblaient pas (69-63, 35e). Auboué a fait
une très mauvaise opération pour le maintien…

Mi-temps : 34-5. Arbitre : Weiss
et Bertrand. VANDŒUVRE : Jeandel
(4), Boquel (8), Roderer (24), Goy
(6), Berben (16), Rovin (8), Djaider
(2), Elombo (2), Deshayes (6).
JARNY : Baldin (9), Albertini (1),
Haach (2), Louis R. (2), Louis J. (2).
Face à l’un des trois cadors de la
poule de N2, Jarny ne se faisait guère
d’illusions. Pressant et jouant en permanence chez l’adversaire, Vandœuvre fit
rapidement la différence (10-0, 18-2,
10e). Roderer et Berben, véloces et
adroits, avaient assuré le scoring, tandis
que seul Baldin trouvait le cercle jusqu’à
la pause (à 34-5). C’est dans le 3e quart
que les Jarnysiens s’exprimèrent le
mieux, avec d’emblée un 0-4 signé de
nouveau Baldin. 34-9, pour un quarttemps qui se termina honorablement. Le
4e et dernier fut plus délicat, assez
logiquement, comme le confirmait René
Louis, l’entraîneur visiteur: « Ce fut très
dur physiquement, il nous manque deux
jeunes joueurs blessés et nous allons
jusqu’à 61 ans! Mais je ne veux pas me
cacher derrière cela, Vandoeuvre est une
des meilleures équipes du groupe ».

TTE31

Sports

Lundi 15 Avril 2013

1

nationale 2 résultats et classements

HANDBALL
PRÉNATIONALE MASCULINE
FORBACH - AMNEVILLE B : 35-43
Mi-temps : 18-19 Gymnase de Bellevue. FORBACH : Orlandini
(11), Triem (8), Mencarelli (6), Cataldo (6), Hoch (3), Deroualle
(1). AMNÉVILLE : Beck (11), Dechaia (10), Pigache (5), Mikolajczak (5), Helf (4), Filipozzi (3), Schmit (2), Thomas (2), Gallo
(1).
Le match a du mal à trouver son rythme de croisière, les locaux
mènent 2-1 (5e) puis les deux équipes vont se tenir au coude à coude
durant de longues minutes 7-7 (14e), par la suite les visiteurs vont
prendre les devants 12-13 (21e) et vont faire même le break 13-17 grâce
à Beck et Helf. Forbach ne lâche pas et Orlandini, Triem, Mencarelli
redonnent un soupçon d’espoir 18-18 (29e). Amnéville reprend l’avantage au coup de klaxon de la pause 18-19. Le début de la seconde
période est aussi serré, 19-21 (32e) puis 21-23 (37e). Amnéville va
prendre ensuite ses distances pour mener de quatre longueurs 23-27
(43e) et une fois de plus Orlandini et Triem vont redonner espoir 27-29
(48e). Les derniers instants sont difficiles pour les locaux atteints
physiquement, Amnéville s’en va vers la victoire 27-32 (50e) pour
finalement s’imposer en fin de match de huit longueurs.

SARREBOURG 2 - FENSCH VALLÉE : 37-24
Mi-temps : 17-17. SARREBOURG 2 : Boyer 2, Dach 8, Duchateau 1, Duguet 6, Hunsinger 8, Limouzin 7, Micault 3 et Villetet
2 FENSCH VALLÉE : Aît Hocine 3, Bitat 2, Dias 7, Humbert 8,
Meziadi 3, Tazdait 1.
Les locaux bien emmenés par Limouzin de retour après cinq mois
d’arrêt vont faire une bonne première mi-temps mais les visiteurs privés
d’Ameddah et Viera vont résister. Au retour des vestiaires, la solidité
défensive locale, les parades du toujours vert Dzelebdzic et les contres
d’Hunsinger vont entamer le moral des hôtes du soir.

REVIGNY - METZ2 : 29-25
REVIGNY : J. Rodrigues 11, Grégoire 5, Diawara 3, Kolp 3,
Pascual-Martin 3, Thiebaux 2, Deladerriere 2. METZ HANDBALL
(2) : Ruggeri 9, Mouchette 5, Vagner 4, Braga 3, Touvier 2, Zech
1, Lasnier.
Les vingt premières minutes ont été à l’avantage des visiteurs. Ils ont
su prendre de vitesse la défense meusienne qui a souffert en début de
match (7-10, 18e). Les joueurs sont enfin rentrés dans le match sous
l’impulsion de Rodrigues, auteur d’une grosse performance, les Revinéens se sont remobilisés et ont su prendre le match à leur compte
(17-13, 28e). Au retour des vestiaires, les locaux reprenaient tambour
battant (22-14, 35e). Leur pressing intensif bloquait les Mosellans. La
rentrée du jeune Deladerriere a permis de stabiliser la défense et de
lancer rapidement les contre-attaques. Revigny ne s’est pas déconcentré malgré son infériorité numérique suite à l’expulsion de Diawara.
Rodrigues ne laissant pas le temps aux Mosellans d’espérer en claquant
but sur but (28-23, 53e).

ARC MOSELLAN -THIONVILLE 2 : 23-27
Mi-temps : 13-11 Arbitres : MM. Dos Santos et Grgric.
BOUSSE : Bodo (3), Couprie (1), Weyders (5), Olejniczak. J (3),
Melchior (1), Olejniczak (4), Lambert (1), Contal (5). THIONVILLE : Hoffner (7), Jeudy (9), Rutili (3), Renner (5), Legrand (1),
Bedestroffer (2).
En menant à la marque (22-21) 54e tout restait possible pour les
Boussois qui avaient su réagir face à une équipe Thionvilloise
beaucoup plus réaliste. D’entrée, les Boussois sont dans le rythme et
l’efficacité est au rendez-vous (4-3) 7e, Olejniczack. J a les occasions
pour creuser l’écart mais la réussite n’est pas de son côté bien au
contraire des Thionvillois sous l’impulsion de Rutili et Jeudy qui en
profitent pour revenir au score et prendre l’avantage (6-8) 17e. Weyders
prend ses responsabilités et ça paie (8-8) 20e. Les Boussois profitent de
leur supériorité numérique pour creuser l’écart à la pause (13-11). Dès
la reprise, pas de répit, les visiteurs poussent les Boussois à la faute et
rétablissent l’équilibre (14-14). Les deux équipes se rendent coup pour
coup (17-17) 41e et personne ne veut lâcher. Les Thionvillois mettent à
profit leur supériorité pour prendre un léger avantage (18-20) 45e mais
un triplé de Bodo remet les pendules à l’heure (21-21) 51e, Weyders
trouve la faille (22-21) 52e et les Boussois commencent à y croire. Puis
tout s’écroule.

Sarrebourg
en pole position

NATIONAUX
DIVISION 1 MASCULINE
Montpellier-Créteil.........................................32-33
Aix-Cesson....................................................36-23
Tremblay-Nantes...........................................24-25
Billère-Dunkerque..........................................24-32
Sélestat-Toulouse..........................................28-35
Chambéry-St Raphaël..................................28-26
Pts J G N P

VILLERS-LÈS-NANCY. - LONGWY : 50-20
Mi-temps : 24-10. COSEC de Villers-lès-Nancy. Arbitres : MM.
Husson et Rizzolo. Marqueurs : VILLERS-LÈS-NANCY : Schuh
Benini (5), Gérard (15), Cahen (10), Fischer (2), Loiselot (4),
Guay (1), Turkmani (7), Humbert (4), Rahim (3). P2H : Hirn (1),
Farnier (3), Sendel (6), Verdun (3), Moniot (2), Durieux (3).
Après avoir tenu dix minutes (6-6), les Longoviciens ont dû
constater la supériorité de leurs hôtes… sur le terrain comme sur le
banc car au fil des minutes, la rotation de Villers épuisa Moniot et ses
copains bien peu performants cependant dans le repli défensif au cours
d’une fin de première période cauchemardesque (7-6 à 24-10). Comble
de malchance, durant les deux premières minutes de la seconde
période, Longwy voyait ses forces diminuer encore avec les blessures
de Champenoy et Sendel. On resta sur le même schéma. Échec en
attaque et relance rapide du gardien local Lukinovic. Gérard, Cahen,
Turkmani enfilèrent les buts comme des perles. Pour ne rien arranger,
après deux exclusions définitives, les visiteurs terminèrent les huit
dernières minutes à six joueurs, faute de combattant (1 seul remplaçant).

PRÉNATIONALE FÉMININE
P2H LONGWY - AMNÉVILLE : 14-19
Mi-temps : 6-11. Salle des sports de Lexy- Arbitres M. Van
Lande. P2HLONGWY : Noël 4, Cantamesse 4, Colle 4, Varnier 1,
Ponza 1 AMNÉVILLE : Vagner 8, Flilissa 4, Ferraro 3, Schwartz S
2, Geroult 1, Schwartz V 1
Prenant le meilleur départ sous l’impulsion de leurs deux meilleures
marqueuses, les Amnévilloises menaient dés l’entame : 0-2 (2e). Mais
Cantamesse remettait rapidement de l’ordre dans la partie en rétablissant la parité après dix minutes de jeu : 4-4. Les visiteuses accéléraient
alors le jeu pour doubler la mise par l’intermédiaire de Ferraro : 5-10, à
cinq minutes de la pause ; cette dernière intervenant logiquement en
faveur d’Amnéville avec une dernière réalisation de Vagner (6-11). Dès
la reprise les Longoviciennes tentaient de limiter l’écart ; témoin
l’évolution du score : 7-11, puis 8-12 et 9-13 (40e). Mais les sœurs
Schwartz faisaient évoluer le score, pour creuser un écart quasiment
insurmontable (9-15).

NANCY HB 54 - DEUX VALLEES : 20-13
Mi-temps : 10-8. Gymnase de Pulnoy. Arbitres : MM. Atamna
et Thouvenin. SMEPS NANCY HB 54 : François (8), Martin (3),
Mendola (6), Rouquie (2), Vanhamme (1). DEUX VALLEES
KOENIGSMACKER : Bollinger (2), Dilinger (8), Altmann (1),
Leidig (2).
Laetitia Dilinger et sa bande ont été éliminées de la compétition par
une formation nancéienne beaucoup plus inspirée en seconde période.
En effet, malgré un premier acte équilibré, 2-2 (7e) puis 8-8 (27e), les
Mosellanes ont fini par s’écrouler au fil des minutes : 17-10 (40e) puis
18-11 (48e). L’aventure est donc terminée pour les filles de Koenigsmacker,

1 Paris
2 Montpellier
3 Dunkerque
4 Nantes
5 Chambéry
6 St Raphaël
7 Cesson
8 Sélestat
9 Toulouse
10 Tremblay
11 Aix
12 Ivry
13 Créteil
14 Billère

Le HBC Sarrebourg se retrouve à une victoire de l’accession en Nationale 1, du jamais vu dans
le Sud-Mosellan.

A

quatre journées du terme
du championnat, le club
du président Reinhardt a
franchi une étape décisive de
son incroyable développement.
En disposant des voisins de
Folschviller, le HBC Sarrebourg
se retrouve à une victoire de
l’accession en Nationale 1, du
jamais vu dans le Sud-Mosellan.
En effet, le vote unanime de la
Fédération Française à Caen et
la création d’une 3e poule de N1
propulsera les trois premiers du
championnat à l’échelon supérieur dès la saison 2013/2014.
Pourtant, les joueurs de JeanChristophe Ehlé n’en menaient
pas large avant d’aborder la rencontre. Au bord de l’implosion
la semaine dernière, les locaux
ne pouvaient compter sur l’intégralité de leurs forces face aux
coéquipiers de Thiébaut remontés comme des coucous. La première mi-temps sera néanmoins
un cavalier seul des Sarrebourgeois bien emmenés par Ruinet
et Ginestar, impériaux, et une

défense impeccable. Avec sept
longueurs aux citrons, le choc
attendu n’en était plus et les
750 spectateurs massés pouvaient savourer leur sandwich
tranquillement. Au retour des
vestiaires, les positions ne vont
guère changer, Sarrebourg conser vant cinq à six buts
d’avance. A la 41e minute, les
sorties définitives du capitaine
visiteur Thiébaut et de Thomas
Mattioni vont sonner le glas des
espoirs adverses dans un match
engagé mais fair-play.
Les hommes de Yannick
Archer privés de leur maître
artilleur et de leur tour défensive, vont jeter leurs dernières
forces dans la bataille. Toutefois, ils ne réduiront que partiellement l’écart qui sépare le leader actuel d’un valeureux
outsider. La venue de Val de
Gray, samedi prochain, donnera
sûrement aux joueurs locaux,
aux bénévoles et à un exceptionnel public l’occasion de
fêter une formidable saison.

38 20 19
29 20 13
29 20 13
26 20 12
25 20 11
20 20 9
19 20 9
17 20 7
17 20 7
17 20 8
15 20 6
14 20 6
14 20 6
0 20 0

0 1
3 4
3 4
2 6
3 6
2 9
1 10
3 10
3 10
1 11
3 11
2 12
2 12
0 20

p

c Diff

665
667
567
565
575
565
527
567
583
546
586
511
553
467

523 142
587 80
516 51
515 50
560 15
575 -10
556 -29
599 -32
602 -19
527 19
600 -14
558 -47
579 -26
647 -180

PRO D2
GRAND NANCY ASPTT -Angers................23-24
Mulhouse -Massy..........................................36-33
Besançon-Istres.............................................34-29
Nimes-Chartres.............................................32-23
Dijon -Semur-en-A.........................................24-22
Pontault-Comb.-Gonfreville..........................33-30
Vernon-Valence.............................................25-23
Pts J G N P

1 Nimes
2 Mulhouse
3 Dijon
4 Massy
5 Vernon
6 Chartres
7 Angers
8 Pontault-Comb.
9 Besançon
10 Valence
11 GRAND NANCY ASPTT
12 Istres
13 Semur-en-A.
14 Gonfreville

58 22 18
54 22 16
50 22 15
48 22 13
46 22 11
44 22 9
43 22 10
42 22 9
41 22 9
40 22 8
39 22 8
39 22 7
37 22 6
32 22 4

0 4
0 6
1 6
0 9
2 9
4 9
1 11
2 11
1 12
2 12
1 13
3 12
3 13
2 16

p

c Diff

679
615
591
659
643
588
586
614
564
588
564
594
604
527

575 104
593 22
538 53
616 43
612 31
603 -15
608 -22
618 -4
586 -22
576 12
590 -26
622 -28
673 -69
606 -79

NATIONALE 2 MASCULINE
POULE 3
METZ HB-Tremblay......................................21-32
SARREBOURG-FOLSCHVILLER..............27-24
EPINAL-Chesnay..........................................37-32
Chaville-Franconville.....................................24-32
Val de Gray-Saint-Mandé..............................34-31
Dijon -Villefranche..........................................29-31
Longvic-Marsannay.......................................28-28
Pts J G N P

SARREBOURG - FOLSCHVILLER : 27-24

Mi-temps : 17-10. Arbitres MM.Melscoet et Gentner
SARREBOURG : Touboul (15 arrêts 1-60) et Rin, Garnier 2, Ginestar 11,
Gruy 1, Kozlicic 1, Paquiom 2, Ruinet 5, Sibille 2 et Teekiteetini 3
FOLSCHVILLER : Berceville 2, Dolic 1, Mattioni 1, Perignon 8, Pfister 2,
Scheidt 4 et Thiébaut 6.

Jimmy Sibille a déployé toute son énergie au service des Sarrebourgeois.

Photo Christian SPAHN

Metz en roue libre
METZ...................................21 (3/3), Da Veiga Lopes (4/5), Canoine votée par la FFHB, en plein cours de saison, 11e), la réalité du terrain reprenait le desLe Bohec.
limitant le nombre de descentes à 2 au lieu sus, et les visiteurs s’envolaient rapideTREMBLAY.........................32 (3/4),
Dure soirée pour les Messins, qui de 4 en Nationale 2) de se maintenir en N2 ment : 5-10 (16e), puis 7-15 (24e). Plus
Mi-temps : 9-16. Arbitres : MM. Frotier et Gross. METZ. Gardiennes :
Balmy (15 minutes, 6 arrêts dont 1
pen.), Valetti (45 minutes, 17 arrêts),
Leidwanger. Joueurs : Leroux (7/14),
Marusic (8/19 dont 2 pen./2), Charles
(2/2), Bayle (1/3), Malou (1/3),
Wagnon (1/1), Radovanovic (1/3),
Bettenfeld. TREMBLAY-EN-FRANCE.
Gardiens : Halley (15 minutes, 5
arrêts), Teauroa (10 arrêts). Joueurs :
Brasseleur (12/18 dont 2 pen./3),
Kablouti (4/13), Azizi (1/3), Tchitombi (4/7), Sako (1/1), Belkacem

n’auront jamais existé face à une formation parisienne bien supérieure.
Seize buts. C’est l’écart par lequel les
Mosellans s’étaient imposés le 2 décembre
dernier sur les terres tremblaysiennes.
C’était alors l’époque où ces derniers réalisaient une très bonne première partie de
championnat et jouaient les premiers rôles,
trustant une des deux premières places du
classement. Depuis, les choses ont bien
changé côté lorrain, et le résultat du match
aller a été totalement éclipsé, samedi soir.
Ainsi, les Messins, sûrs depuis quelques
heures (et la réforme des compétitions

pour la saison 2013/2014, n’ont pas existé
face à leurs adversaires du soir. Pire, ils
n’ont jamais montré qu’ils pouvaient
inquiéter cette formation parisienne.
« Nous n’avons eu aucune activité en attaque », regrettait Dragan Majstorovic, le
coach messin. « Je leur avais demandé
avant le match de montrer de l’envie, de se
révolter après nos derniers résultats », continuait le technicien mosellan. Malheureusement, c’est tout le contraire qui s’est
produit. Après dix minutes illusoires, pendant lesquelles le tableau d’affichage semblait indiqué une rencontre serrée (5-6,

N.-MAISONS - FOLSCHVILLER : 32-21
Mi-temps : 18-10. Salle municipale de Neuves-Maisons. Arbitres : MM. Oblet et Quintela. Marqueurs : NEUVES-MAISONS :
Didier (1), Esnault (1), Feuillatre (7), Gengenbach (6), Jacquot
(2), Martel (6), Saccomandi (4), Vigeonnet (5). FOLSCHVILLERSTIRING 2 : Betker (1), Boumediene (1), Desumer (1), Herman
(4), Glaoui (4), Guettaf (3), Mathieu (4), Reggam (3).
Pourtant à quasi-égalité de points avant la rencontre, la victoire des
Néodomiens, qui leur permet de dépasser les Mosellans, l’écart final a
donc de quoi surprendre. C’est en première période que Neuves-Maisons fit l’écart (+8). Défense agressive, montées de balles rapides et
excellentes relation avec son pivot, Martel composa le plat de
résistance. Mieux en seconde période, à l’image de Reggam, Folschviller donna le change.

32

TTE

puissants et bien organisés défensivement, les Tremblaysiens mettaient à mal
un collectif mosellan, sans solutions et
semblant touché mentalement : 18-27
(47e).
Au final, ces derniers concédaient donc
une défaite logique et s’apprêtent désormais à disputer les quatre derniers matchs
de la saison, dont deux derbys face à
Sarrebourg et Folschviller, sans aucun
autre enjeu sportif que de terminer la
saison sur une bonne note.
J. D.

nationale 3

Thionville sans soucis
THIONVILLE - SEDAN : 41-27
Gymnase J.P. Adams – Arbitres : MMes Felder
et Franz. Mi-temps : 21/11. THIONVILLE- Gardien : Roger (15 arrêts dont 2 pen.) – Marqueurs : Morellato (11 dont 22 pén., Marangé
(7) Milenkoski (4), Grosjean (4), Teitgen (4),
Marotta (3), Ferraro (3, Arnould (2), Cardillo
(2),), Mazagran (1). SEDAN. Gardien : Mahy
(16 arrêts). Marqueurs : G. Bellasino (9 dont 1
pen.), Guiaro (7), Cailteux (5), M. Ramos (4),
Adam (1 penalty), Sohier (1).
Après la bonne performance réalisée à Semur le
week-end dernier, Thionville devait impérativement
confirmer face à Sedan. Restant sur cinq défaites
consécutives et en position de relégable, les Ardennais faisaient illusions durant quelques minutes.
Courageux, accrocheurs en défense, ils contraient
souvent les attaques thionvilloises, à l’image de leur
gardien Mahy. Après dix minutes, Thionville ne
menait que d’un but (5/4). Mais Sedan n’allait pas

Rombas accuse le coup

tenir longtemps. Sous l’impulsion de Marangé et de
Morellato, les Thionvillois haussaient le ton et
imposaient son jeu. Rapidement, les joueurs de
Charly Brulé augmentaient les écarts (9/6-15e,
17/10-25e) et atteignaient le repos, avec un +10, déjà
rassurant (21-11).
Dès la reprise, le punch de Rémi Morellato était
ravageur. Le buteur thionvillois, bien aidé par
Marangé, Milenkoski, Grosjean et Teitgen, bousculait l’équipe d’Alain Ramos. Bellasino et Guiaro
tentaient bien de casser l’emprise thionvilloise, mais
sans réel succès. Thionville multipliait ses attaques
et entassait les buts. Malgré quelques petits sursauts d’orgueil et pas mal de courage, Sedan lâchait
prise et c’est encore la puissance de ce diable de
Morellato qui faisait la différence. La bande à Mazagran finissait fort et terminait logiquement la rencontre à 41-27, raflant des points précieux. Pour
Charly Brulé, l’essentiel était fait !
C. M.

PLOBSHEIM - ROMBAS : 31-21
Mi-temps : 15-10. Arbitres : MM. Chiadmi et Kellih (Ligue
Champagne-Ardennes). PLOBSHEIM : Meunier (5 arrêts) et
Gasser (7 arrêts) au but. Vetter 2, Schull 3, Wagentrutz 4,
Dhenin 5, Krieger 4, Besson 3, Sy 3, Lehmann 3, Bapst 2,
Gentner 2. ROMBAS : Bordarier (19 arrêts) au but. Quarenta
4, Dehondt 3, Brule 3, Blanchon 2, Dupont 4, Teitgen 5.
Ce sont les visiteurs qui ouvrent le score et il faudra attendre la 4e
et un doublé de Krieger pour voir les locaux prendre les commandes du match et pour ne plus les quitter. Après une dernière égalité
à 3 partout à la 5e, les Plobsheimois infligent un 4-0 à leurs hôtes :
7-4 (13e). Les protégés du président Schoch poursuivent leur petit
bonhomme de chemin et retournent au vestiaire avec cinq longueurs d’avance. En seconde période, on s’attend à une accélération locale. Réaction il y aura, mais elle restera timide. L’écart passe
furtivement à six buts avant que Rombas ne revienne à quatre
longueurs à la 39e (18-14). Les visiteurs se reposent sur leur gardien
et répondent du tac au tac aux locaux : 21-16 (42e) ou encore
25-20 (51e). Finalement, Rombas, en effectif réduit, accusera le
coup et cédera dans les dernières minutes en encaissant un ultime
4-0 qui portera l’écart final à dix buts.

division 2 féminine

Yutz a joué avec le feu
Les Bleues ont fait l’essentiel en obtenant les trois points à Abbeville. Mais vite privées d’Audrey Manneau
les Yussoises qui se sont imposées sur le fil n’ont pas rassuré.

O

uf ! Yutz revient d’Abbeville comme on revient
des enfers. C’est en effet
dans les cinq dernières minutes
que les Bleues de Manneau ont
réussi à faire la décision. Mais
qu’on a tremblé ! A la 48 e
minute, Yutz est mené de deux
buts : 22-20, Marion Fayemendy
ayant encore trouvé l’ouverture.
Dans son but, Alina Constantin
fait le nécessaire pour que la
marque ne s’aggrave pas. Yutz
va égaliser à 22 partout grâce à
des buts de Drii et Hadi. Les
dernières minutes seront irrespirables. Dominiak trouve, au
pivot, l’ouverture (58e) et Fau,
impeccable, hier, creuse un

mini-break : 22-24. Il reste 35
secondes à jouer. Priou ne
pourra que limiter les dégâts. La
première période avait vu les
deux formations se livrer un bras
de fer : 3-1 pour Abbeville (5e),
mais 3-5 pour Yutz (10e) avec
une Laura Fau retrouvée et
déchaînée sur son fil gauche. Au
pivot, Yutz souffre en défense
mais les Bleues sont quand
même devant : 4-7 (14e). Abbeville revient dans le match par
Priou et passe devant. C’est
Karamoko qui serre le jeu et la
marque 10-9 (22e).
A la pause, pourtant, les Nordistes virent en tête à 12-10. Les
Bleues sont entrées dans une

ABBEVILLE-YUTZ : 23-24

Centre Omnisports. Arbitres : MM. Chambolle et Thomy. Mi-temps : 12-10.
Pénaltys pour Abbeville : 5 ; pour Yutz : 1. Exclusions : à Abbeville : 1 ; à Yutz : 6.
Les équipes et les marqueuses : ABBEVILLE : Gardiennes : Lemel et Gras. Joueuses
de champ : Boldyreva 2, Desenclos, Fayemendy 6, Filip, Jukopila 2, Kleiber 6,
Konaté 2, Priou 5. YUTZ : Gardiennes : Dalleau, puis Constantin. Joueuses de
champ : Berdovich 1, Castagna 2, Dominiak 2, Drii 3, Fau 5, Hadi 3, Karamoko 5,
Manneau 1, Caldararu 2, Vandevoorde.

partie compliquée car elles perdent rapidement Audrey Manneau qui ne reviendra pas sur le
terrain, genou bloqué. Le bras de
fer est engagé et la partie ne
ressemble en rien à la balade
yussoise du match aller (33-20).
Abbeville serre les dents et a pris
les devants 18-15 (39e), 21-18
(44e) quand Kleiber ajoute un
nouveau penalty. Ca sent le
roussi et les Bleues paient leur
défense de nombreuses exclusions (six en tout contre une à
leur adversaire). Mais les Mosellanes se battent à l’image de
Mathilde Castagna et de Laura
Fau. On rentre bientôt dans ce
qu’on appelle le money-time. On
connaît la suite. Aujourd’hui,
Yutz passé au classement à la 9e
place à égalité avec Lomme mais
un point devant Noisy, respire
un peu mieux.
A. Z.

1 SARREBOURG
2 Tremblay
3 Villefranche
4 EPINAL
5 Longvic
6 Marsannay
7 FOLSCHVILLER
8 METZ HB
9 Franconville
10 Chaville
11 Val de Gray
12 Dijon
13 Saint-Mandé
14 Chesnay

58 22 17
55 22 15
55 22 14
51 22 14
49 22 11
48 22 12
46 22 11
44 22 10
40 22 8
39 22 7
37 22 6
33 22 5
31 22 4
30 22 4

2 3
3 4
5 3
1 7
5 6
2 8
2 9
2 10
2 12
3 12
3 13
1 16
1 17
0 18

p

c

641
765
676
737
645
640
665
611
619
591
576
588
587
609

558
667
605
639
643
639
642
593
693
623
610
684
669
685

NATIONALE 3 MASCULINE
POULE 5
Kremlin-Bic.-GD NANCY ASPTT.................24-23
Bois-Colombes-Serris Val Eur......................33-38
Stella-St-Maur-Chalon...................................19-33
Aubervilliers-Morsang-Fl...............................27-28
THIONVILLE-Sedan.....................................41-27
Troyes-Beaune..............................................29-28
Romilly-Semur-en-A......................................24-23
Pts J G N P

1 Chalon
2 Stella-St-Maur
3 Morsang-Fl.
4 GD NANCY ASPTT
5 Beaune
6 Semur-en-A.
7 Aubervilliers
8 Bois-Colombes
9 THIONVILLE
10 Kremlin-Bic.
11 Serris Val Eur.
12 Romilly
13 Troyes
14 Sedan

66 22 22
54 22 16
52 22 14
52 22 15
47 22 12
47 22 12
44 22 10
42 22 8
42 22 10
41 22 9
40 22 8
33 22 5
29 22 3
27 22 2

0 0
0 6
2 6
0 7
1 9
1 9
2 10
4 10
0 12
1 12
2 12
1 16
1 18
1 19

p

c

742
702
590
580
661
636
595
584
580
545
575
498
565
554

532
593
564
553
659
620
569
607
606
558
606
609
661
670

POULE 6
Haguenau-Colmar HC..................................32-32
Dole-Lure Villers............................................25-34
Marm/Sav/Wasselonne-DIEULOUARD/PAM17-25
Plobsheim-ROMBAS....................................31-21
Ent. Strasbourg-Vesoul.................................28-33
Besançon 2-Lons-le-Saunier........................31-31
Mulhouse-Molsheim.....................................35-29
Pts J G N P

1 Plobsheim
2 Mulhouse
3 DIEULOUARD/PAM
4 Vesoul
5 Lure Villers
6 Molsheim
7 Ent. Strasbourg
8 Besançon 2
9 Marm/Sav/Wasselonne
10 Lons-le-Saunier
11 Colmar HC
12 Haguenau
13 ROMBAS
14 Dole

62 22 19
57 22 17
56 22 17
52 22 14
48 22 13
48 22 12
47 22 12
40 22 8
40 22 9
37 22 6
34 22 5
34 22 5
31 22 4
30 22 4

2 1
1 4
0 5
2 6
0 9
2 8
1 9
2 12
0 13
3 13
2 15
2 15
1 17
0 18

p

c

743
707
647
601
620
637
576
670
545
606
566
617
526
570

606
553
556
564
592
609
530
682
607
665
624
666
660
717

-18 ANS MASCULINS
2E PHASE POULE 6
METZ-Sud Cote d'Or....................................21-21
Mulhouse-Villeurbanne.................................32-37
Villefranche-Villers.........................................36-30
Pts J G N P

1 Villeurbanne
2 Mulhouse
3 Sud Cote d'Or
4 METZ
5 Villefranche
6 Villers

28 10
21 10
21 10
20 10
15 10
14 10

9
4
4
4
3
2

0
3
3
2
0
0

1
3
3
4
7
8

p

c

355
288
263
292
227
265

283
270
262
267
287
321

DIVISION 2 FEMININE
Angoulême-Lille.............................................40-39
Cannes-ASUL Vaulx.....................................37-31
Celles-sur-Belle-Merignac.............................30-35
Chambray-Noisy le Grand............................30-34
Abbeville-YUTZ.............................................23-24
Bègles-Cergy-Pontoise.................................26-29
Octeville-Nantes............................................30-29
Pts J G N P

1 Nantes
2 Merignac
3 Cergy-Pontoise
4 Octeville
5 Bègles
6 Chambray
7 Cannes
8 Angoulême
9 YUTZ
10 Lille
11 Noisy le Grand
12 Celles-sur-Belle
13 ASUL Vaulx
14 Abbeville

63 23 20
61 23 19
54 23 14
51 23 13
50 23 13
49 23 12
48 23 11
47 23 10
44 23 9
44 23 9
43 23 9
34 23 4
31 23 3
25 23 1

0 3
0 4
3 6
2 8
1 9
2 9
3 9
4 9
3 11
3 11
2 12
3 16
2 18
0 22

p

c

717
696
653
599
691
680
630
661
604
661
624
615
567
505

523
632
583
594
617
661
620
668
623
692
600
720
677
693

LIGUE DE LORRAINE
PRENATIONALE MASCULINE
Sarrebourg 2-Fensch Vallée.........................37-24
Villers -P2h.....................................................51-20
Jarville-Raon..................................................24-35
Revigny-Metz HB (2).....................................29-25
Forbach-Amnéville........................................35-43
Bousse-Lut.-Thionville...................................23-27
Neuves-Maisons-Folschviller/Stiring............32-21
Pts J G N P

Rachida Drii a une fois encore confirmé qu’elle était
l’une des pièces maîtresses des Bleues. Photo archives RL

1 Raon
2 Villers
3 Amnéville
4 Sarrebourg 2
5 Thionville
6 Neuves-Maisons
7 Folschviller/Stiring
8 Jarville
9 Revigny
10 Fensch Vallée
11 Bousse-Lut.
12 P2h
13 Metz HB (2)
14 Forbach

61 22 19
60 22 18
54 22 14
51 22 14
47 22 12
47 22 10
46 22 11
42 22 10
41 22 9
41 22 9
40 22 8
34 22 6
28 22 2
23 22 0

1 2
2 2
4 4
1 7
1 9
5 7
2 9
1 11
1 12
1 12
2 12
0 16
2 18
1 21

p

c

728
666
654
599
581
679
581
600
617
558
580
601
537
543

558
516
593
548
533
640
575
627
609
619
594
729
648
735

Sports

Lundi 15 Avril 2013

HANDBALL

résultats
Pts J G N P

LIGUE DE LORRAINE
EXCELLENCE MASCULINE
POULE 1
Koenigsmacker-Clermont-en-Arg................25-24
Gorcy-Kanfen................................................40-17
Vigy-Montigny................................................41-27
Hagondange-Homécourt..............................27-19
Commercy-Mont-St-Martin...........................30-33
Bouzonville-Etain...........................................30-38
Pts J G N P

1 Koenigsmacker
2 Homécourt
3 Bouzonville
4 Mont-St-Martin
5 Etain
6 Porcelette
7 Hagondange
8 Montigny
9 Commercy
10 Clermont-en-Arg.
11 Vigy
12 Gorcy
13 Kanfen

52 20 15
48 20 12
48 21 13
44 20 12
43 19 12
41 20 10
41 20 10
41 21 9
39 20 9
39 20 9
34 19 7
28 19 3
22 21 0

2 3
4 4
1 7
0 8
0 7
1 9
1 9
2 10
1 10
1 10
1 11
3 13
1 20

p

c

561
580
558
597
578
537
525
563
586
505
536
486
417

482
497
530
548
536
516
511
598
568
499
569
537
638

POULE 2
Epinal (2)-Vigneulles.....................................41-26
St-Nicolas-de-Port-Maxeville As...................15-23
Neufchateau-St-Dié.......................................25-30
Vaubecourt-Dieulouard 2..............................39-25
Rambervillers-Void........................................29-24
Asptt Bar -Mirecourt.......................................25-27
Pts J G N P

1 Mirecourt
2 Epinal (2)
3 Vaubecourt
4 St-Dié
5 Maxeville As
6 Asptt Bar
7 Vigneulles
8 Rambervillers
9 Void
10 Dieulouard 2
11 St-Nicolas-de-Port
12 Neufchateau

58 21 17
53 21 15
49 20 13
47 21 13
44 21 10
43 21 10
41 21 10
40 21 9
38 20 7
35 21 6
29 21 3
23 21 0

3 1
2 4
3 4
0 8
3 8
2 9
0 11
1 11
4 9
2 13
2 16
2 19

p

c

639
655
573
643
538
507
605
555
507
553
462
466

486
556
508
593
510
510
604
542
499
656
615
624

HONNEUR MASCULINE
POULE 1
Folschviller/Stiring-Sarralbe..........................26-37
Arc Mosellan 2-Rodemack............................34-20
Porcelette 2-Courcelles Chaussy.................26-26
Herserange-Thionville 3................................27-23
Fontoy-Guénange.........................................23-22
Pts J G N P

1 Sarralbe
2 Courcelles Chaussy
3 Arc Mosellan 2
4 Porcelette 2
5 Folschviller/Stiring
6 Guénange
7 Herserange
8 Fontoy
9 Rodemack
10 Thionville 3

47 17 15
43 17 12
42 17 12
36 17 9
35 17 8
34 17 8
30 16 6
23 16 3
22 16 3
19 16 2

0 2
2 3
1 4
1 7
2 7
1 8
2 8
1 12
0 13
0 14

p

c

540
461
478
456
434
445
459
391
361
334

379
414
411
421
429
483
464
464
438
456

POULE 2
Etain 2-Vaubecourt 2.....................................33-22
Dieulouard 3-Varennes.................................22-38
ASPTT Bar-le-Duc 2-Montmédy..................30-39
Amnéville(2)-Rombas 2................................28-37
Euville-Hettange-Gde....................................24-32
Pts J G N P

1 Varennes
2 Hettange-Gde
3 Montmédy
4 Etain 2
5 Rombas 2
6 Vaubecourt 2
7 Amnéville(2)
8 Dieulouard 3
9 ASPTT Bar-le-Duc 2
10 Euville

47 17 15
41 17 11
38 17 10
37 17 9
33 17 8
33 17 8
29 17 6
27 17 4
27 17 4
26 17 4

0 2
2 4
1 6
2 6
1 8
0 9
0 11
2 11
3 10
1 12

p

c

540
487
523
481
457
402
408
417
383
394

396
378
482
464
452
413
493
463
443
508

POULE 4
Varangéville-Pagny/Moselle.........................35-20
Villers 2-Nancy Asptt 3..................................31-23
Toul-SLUC Nancy..........................................20-32
Metz 3-Neuves-Maisons...............................20-18
Pts J G N P

1 Villers 2
2 Varangéville
3 Nancy Asptt 3
4 Pagny/Moselle
5 Neuves-Maisons
6 Metz 3
7 SLUC Nancy
8 Chateau-Salins
9 Toul

43 15 14
38 16 11
34 15 9
33 15 9
29 15 7
29 15 7
27 15 6
22 15 3
17 15 1

0 1
0 5
1 5
0 6
0 8
0 8
0 9
1 11
0 14

p

c

451
439
306
355
307
341
348
342
358

340
382
314
343
320
362
340
417
429

-18 ANS MASCULINS - ELITE
PHASE 2-POULE HAUTE
Rombas-Lunéville..........................................32-24
Epinal-Folschviller.........................................40-40
Sarrebourg-Gd Nancy Asptt.........................22-34
Pts J G N P

1 Gd Nancy Asptt
2 Epinal
3 Rombas
4 Folschviller
5 Sarrebourg
6 Lunéville

18
17
16
13
13
7

7
7
7
7
7
7

5
4
4
2
3
0

1
2
1
2
0
0

1
1
2
3
4
7

p

c

209
220
207
195
166
184

155
212
200
180
189
245

PHASE 2-POULE BASSE
Neuves-Maisons-Commercy........................24-22
St-Dié-Asptt Bar.................................................n.c.
Pts J G N P

p

c

1 Metz HB
17 6 5 1 0
2 Asptt Bar
12 5 3 1 1
3 Neuves-Maisons 10 5 2 1 2
4 St-Dié
4 3 0 1 2
5 Commercy
4 5 0 0 5

168
143
128
62
87

142
95
119
82
150

- 16 ANS MASCULINS - ELITE
PHASE 2-POULE HAUTE
Rambervillers-Villers......................................31-33
Epinal-Metz HB..............................................31-28
Thionville-Forbach.........................................39-28
Villerupt-Gd Nancy Asptt...............................27-43
Pts J G N P

1 Thionville
2 Rambervillers
3 Villers
4 Epinal
5 Forbach
6 Gd Nancy Asptt
7 Metz HB
8 Villerupt

13
13
11
11
9
8
6
5

5
5
5
5
5
4
4
5

4
4
3
3
2
2
1
0

0
0
0
0
0
0
0
0

1
1
2
2
3
2
3
5

p

c

151
170
166
160
156
148
120
114

113
153
165
164
165
131
125
169

PHASE 2-POULE MEDIANE
Sarrebourg-Dieulouard/Pam.........................41-27
Asptt Bar-Folschviller.....................................28-50
Hettange-Gde-Bouzonville............................36-47
Fensch Vallée-ASPTT Bar 2.........................35-53
Pts J G N P

1 Sarrebourg
2 ASPTT Bar 2
3 Bouzonville
4 Folschviller
5 Dieulouard/Pam
6 Fensch Vallée
7 Hettange-Gde
8 Asptt Bar

13
13
13
11
9
9
7
5

5
5
5
5
5
5
5
5

4
4
4
3
2
2
1
0

0
0
0
0
0
0
0
0

1
1
1
2
3
3
4
5

p

c

174
185
207
184
157
185
163
120

125
140
176
148
169
218
201
198

1 Marly
2 Hettange-Rod.
3 Boulay
4 Kanfen
5 Montois-la-M.
6 Metz-Borny
7 Porcelette
8 Sarrebourg
9 Hombourg
10 Villerupt

49 17 16
49 17 16
39 17 11
37 17 10
35 17 9
31 17 7
31 17 7
26 17 5
21 17 2
21 17 2

0 1
0 1
0 6
0 7
0 8
0 10
0 10
0 12
0 15
0 15

Pts J G N P

p

c

1 Maxéville /Jarville 14 5 4 1 0 160 124
2 Bousse-Lut.
9 3 3 0 0 117 93
3 SLUC Nancy
8 4 2 0 2 83 97
4 Val St Pierre
5 2 1 1 0 62 49
5 St -Dié
5 3 1 0 2 58 60
6 Damvillers
4 4 0 0 4 132 158
7 Revigny
3 3 0 0 3 62 93

Pts J G N P

1 Smeps Nancy
2 SLUC Nancy
3 Marly
4 Epinal
5 Rambervillers
6 Etain
7 Villers
8 Neufchâteau

20 12 10
19 12 9
19 11 9
14 11 7
12 12 6
8 12 4
2 12 1
0 12 0

0 2
1 2
1 1
0 4
0 6
0 8
0 11
0 12

p

c

266
275
278
346
284
241
253
129

212
194
210
202
231
299
327
397

-16 ANS FEMININES - ELITE
PHASE 2-POULE HAUTE
Montigny-Metz HB (1)...................................38-18
Forbach-Epinal..............................................39-21
Metz HB (2)-Pagny/H2BPam.......................33-25
Pts J G N P

1 Montigny
2 Epinal
3 Forbach
4 Metz HB (2)
5 Pagny/H2BPam
6 Metz HB (1)

19
15
14
13
11
8

7
7
6
7
7
6

6
4
4
3
2
1

0
0
0
0
0
0

1
3
2
4
5
5

p

c

215
192
171
181
179
152

144
233
142
198
190
183

PHASE 2-POULE BASSE
Dombasle-Etain.............................................22-20
Yutz-Asptt Bar................................................31-21
Deux Vallées-Villers.......................................31-21
Pts J G N P

1 Yutz
2 Villers
3 Deux Vallées
4 Dombasle
5 Etain
6 Asptt Bar

17
17
16
15
9
6

7
7
6
7
7
6

5
5
5
4
1
0

0
0
0
0
0
0

2
2
1
3
6
6

p

c

164
144
162
149
124
97

118
112
141
154
174
141

COMITE DE MOSELLE
HONNEUR MASCULINE
POULE UNIQUE
Rombas 3-Gandrange..................................30-30
Deux Vallées-Hagondange 3........................28-12
Fontoy 2-Fensch Vallée.................................41-30
Guénange 2-Kanfen 2...................................remis
Pts J G N P

1 Kanfen 2
2 Algrange 2
3 Deux Vallées
4 Gandrange
5 Rombas 3
6 Guénange 2
7 Hagondange 3
8 Fensch Vallée
9 Fontoy 2

42 14 14
34 14 9
32 15 8
32 15 7
30 15 7
25 14 5
24 14 5
23 15 4
18 14 2

0 0
2 3
1 6
3 5
1 7
1 8
0 9
0 11
0 12

p

c

375
378
382
366
417
349
276
400
264

276
347
334
352
417
352
342
409
378

EXCELLENCE MASCULINE
CD 57
Marly-Sarrebourg 3.......................................33-27
Falck-Montois-la-M........................................27-14
Boulay-Forbach 2..........................................22-21
Hagondange 2-Sierck...................................19-32
Arc Mosellan 3-Hayange...............................24-26
Algrange-Metz Magny Hb.............................59-16
Pts J G N P

1 Sierck
2 Algrange
3 Sarrebourg 3
4 Marly
5 Forbach 2
6 Falck
7 Hayange
8 Montois-la-M.
9 Arc Mosellan 3
10 Boulay
11 Hagondange 2
12 Metz Magny Hb

52 19 16
51 18 16
47 19 14
42 19 11
39 19 10
36 18 8
35 19 8
35 19 8
32 19 6
28 18 5
25 19 3
25 18 4

1 2
1 1
0 5
1 7
0 9
2 8
0 11
0 11
1 12
0 13
0 16
0 14

p

c

571
643
474
515
480
423
416
447
468
378
360
408

403
405
420
522
481
438
423
495
495
452
476
573

CD 54
Smeps Nancy-Coincourt...............................44-26
St-Nicolas-Port 2-Villerupt.............................38-22
Liverdun-Villers HB 3.....................................18-39
Rehon-Jarville (2)......................................20-0 (fft)
Flavigny-Flé.-R.-Neuves-Maisons (3)...........40-11
Pts J G N P

1 Flavigny-Flé.-R.
2 Jarville (2)
3 Smeps Nancy
4 Rehon
5 Maxéville (2)
6 Villers HB 3
7 Liverdun
8 Neuves-Maisons (3)
9 St-Nicolas-Port 2
10 Villerupt
11 Coincourt

49 17 16
46 18 14
42 17 12
39 18 10
38 17 10
37 17 9
32 16 8
26 16 4
25 17 4
24 18 3
17 17 0

0 1
1 3
1 4
1 7
1 6
2 6
0 8
2 10
0 13
0 15
0 17

p

c

566
508
532
503
427
472
422
389
447
350
398

336
372
488
428
359
396
446
456
527
572
634

-18 ANS MASCULINS
POULE 1
Etain-Rodemack...............................................n.c.
Gorcy-Algrange.............................................28-23
Metz Magny Hb-Montigny.............................35-27
Amnéville-Fontoy...........................................47-25
Pts J G N P

1 Rodemack
2 Etain
3 Montigny
4 Metz Magny Hb
5 Gorcy
6 Amnéville
7 Fontoy
8 Algrange

29 10
25 9
22 11
21 9
18 10
16 9
13 11
11 9

9
8
5
6
4
3
1
1

1 0
0 1
1 5
0 3
0 6
1 5
0 10
1 7

p

c

327
311
365
279
245
228
252
184

217
235
324
232
289
247
405
242

HONNEUR FEMININE
POULE 1 (CD 57)
P2h-Mexy.......................................................21-24
Hayange-Hettange........................................remis
Guenange-Fontoy...........................................35-0
Pts J G N P

1 Yutz
2 P2h
3 Hettange
4 Guenange
5 Mexy
6 Hayange
7 Fontoy

27 10
26 12
25 10
25 11
23 11
14 10
12 12

8
7
7
7
6
2
0

1 1
0 5
1 2
0 4
0 5
0 8
0 12

p

c

251
266
229
213
242
115
42

138
167
128
129
166
187
443

POULE 2 (CD 57)
Bouzonville-Forbach......................................22-11
Sarralbe-Forbach..........................................25-16
Courcelles Chaussy-Montigny......................23-27
Bousse-Lut.-Bouzonville...............................40-23
1 Montigny
2 Bousse-Lut.
3 Courcelles Chaussy
4 Sarralbe
5 Forbach
6 Bouzonville
7 Falck

33 12 10
31 12 9
26 12 7
24 12 6
20 12 4
20 12 4
14 12 1

1 1
1 2
0 5
0 6
0 8
0 8
0 11

p

c

338
278
272
248
214
230
167

204
196
231
245
250
301
320

CD 54
Blainville-Nancy Sluc 3..............................0-20 (fft)
Pagny/Moselle-Nancy Sluc 2........................26-17
Villers HB 2-SMEPS 2...................................41-13
Pts J G N P

EXCELLENCE FEMININE
POULE 1
Montois-la-M.-Porcelette...............................32-20
Hettange-Rod.-Marly.....................................27-23
Hombourg-Kanfen.........................................20-27
Villerupt-Boulay..............................................23-22
Metz-Borny-Sarrebourg................................29-30

c

330
366
336
405
378
397
367
485
522
484

- 18 ANS FÉMININES
SLUC Nancy-Smeps Nancy.........................22-13
Etain-Villers....................................................24-23
Rambervillers-Neufchâteau............................36-9
Marly-Epinal.......................................................n.c.

Pts J G N P

PHASE 2-POULE BASSE
St -Dié-Revigny.................................................n.c.
SLUC Nancy-Val St Pierre............................19-32
Damvillers-Maxéville /Jarville........................35-45

p

606
524
424
387
429
439
327
384
294
256

1 Pagny/Moselle
2 Villers HB 2
3 Nancy Sluc 2
4 Nancy Sluc 3
5 Rosières
6 SMEPS 2
7 St-Nicolas-de-Port
8 Blainville
9 Chateau-Salins

40 14 13
36 14 11
36 14 11
29 15 7
28 15 6
24 13 5
23 14 4
18 14 2
17 13 2

0 1
0 3
0 3
0 8
1 8
1 7
1 9
1 11
0 11

p

c

409
411
321
259
231
199
206
214
165

196
280
236
290
249
258
241
376
289

CYCLISME

1

championnat de lorraine de descente de vtt à faulx

Thirion sur sa planète
D

brantigny

Le Déodatien Rémi Thirion a retrouvé un titre qu’il avait déjà décroché en 2011.

classements
1. Thirion (1er senior, Commençal) 1’49"200 ; 2. Georges
(2e senior, Lac Blanc Scott Batibois) 1’50"220 ; 3. Racaud
(Cagnes-sur-Mer) 1’55"230 ; 4. Blardone (Ornans) 1’56"040 ;
5. Cholley 1’56"130 ; 6. Strasser (Soulrider) 1’56"170 ; 7.
Mathieu (Starting Line) 1’56"830 ; 8. Pujol (Conliège)
1’57"110 ; 9. Trabac (1er junior, La Vôge) 1’57"410 ; 10.
Robles (3e senior, Algrange) 1’57"770 ; 11. Auclaire (Lac
Blanc Scott Batibois) 1’57"780 ; 12. Noirot (Badonviller)
1’57"820 ; 13. K. Poirot (La Bressaude) 1’58"350 ; 14.
Munsch (La Bressaude) 1’59"250 ; 15. Vuillaume (Faulx)
1’59"670 ; 16. Tisserand (Saint-Dié) 2’00"170 ; 17. Mengel
(EDH des Vals) 2’00"360 ; 18. Denier 2’00"430 ; 19. Bernard
(Team Piorce) 2’00"610 ; 20. Biwer (Soulrider) 2.00.650 ; 21.
Schlickel 2’00"730 ; 22. Grandieu (1er Master, Faulx)
2’01"220 ; 23. Kunk (2e Master, UCBH) 2"01"240 ; 24.
Martin (La Vôge) 2’01"580 ; 25. Darmigny 2’01"970 ; 26.
Boura 2’01"980 ; 27. Laporte 2’02"250 ; 28. Pierre Supper

(Basic VTT) 2’02"260 ; 29. Stoll (EDH des Vals) 2’03"700 ;
30. Paul Supper (Basic VTT) 2’03"790 ; 31. Tisserant
2’03"810 ; 32. Thiriet (Team Piorce) 2’03"820 ; 33. Cuvillier
(Faulx) 2’04"090 ; 34. Schlisteur (Chalon) 2’04"090 ; 35.
Clerc (Ornans) 2’04"150 ; 36. R. Pierson (Les Baroudeurs de
Ligny) 2’04"150 ; 37. Demarche (Remiremont) 2’04"550 ; 38.
Zaegel (Team Piorce) 2’04"800 ; 39. Thiebaut (Saint-Dié)
2’05"140 ; 40. Schildknecht 2’05"220 ; 41. Gobel (Faulx)
2’05"550 ; 42. Reuiller 2’05"570 ; 43. Bernard 2’05"770 ; 44.
Vicky 2’05"870 ; 45. M. Poirot (La Bressaude) 2’06"020 ; 46.
Schaeffer 2’06"180 ; 47. Guichardon (Michelbach) 2’06"200 ;
48. Poure 2’06"350 ; 49. Rieger 2’06"740 ; 50. Berthelot
2’06"780; 51. Trabac (1er cadet, La Vôge) 2’07"060 ; 52.
Lovari (Beaulieu Mandeure) 2’07"120 ; 53. Marchal (2e junior,
Faulx) 2’07"140 ; 54. Kempf (2e cadet) 2’07"980 ; 55. Koller
(Molsheim) 2’08"100 ; 56. Lebrun 2’01"20 ; 57. Gontier
(Faulx) 2’08"220 ; 58. Gaspard (Saint-Dié) 2’08"260 ; 59.
Lemporte 2’08"550 ; 60. Hantz (Ornans) 2’08"620...

mises, ils ont donc pu se disputer le titre régional sans le
moindre intrus pour les perturber. Un petit jeu dont le champion national juniors 2008
Thirion est sorti victorieux, en
améliorant encore son temps.
Seul partant à avoir rallié
l’arrivée en 1’50, il a ainsi
retrouvé un sceptre de meilleur
descendeur lorrain qu’il n’avait
plus saisi depuis 2011. Un
retour aux affaires bien loin
d’émouvoir ce familier des joutes planétaires : « C’était dur
de faire la différence, parce
que c’était très court. Donc il
fallait faire des passages très
propres, être très précis sur les
sauts et les réceptions et être
bien engagé dans les tournants. En plus, c’était monotrajectoire. On ne pouvait pas

dommartin-lès-remiremont

Garnier
deuxième

chauvoncourt

Beni Strasser distancé

évident que Georges et Thirion
allaient être devant, sauf
grosse erreur de leur part. »
Et comme ces fautes, les
Vosgiens ne les ont pas com-

bmx

trop choisir. Donc ça s’est
beaucoup joué sur le physique
et c’est bien. Ca a permis de
travailler les intensités. »
Un propos repris en écho par
son dauphin. Un Georges qui
lui aussi se projetait vers
l’ouverture de la Coupe du
monde début juin en Écosse :
« Je suis content, parce que
c’est une bonne reprise. Mais
c’était assez particulier, parce
que c’était court. En Coupe du
monde, il n’y a pas une descente en dessous de 2’30. En
plus, il n’y avait pas beaucoup
de difficultés. Ce n’était pas
très technique. Il y avait beaucoup de relances. C’était très
roulant. Ca rassemblait plus à
du BMX. Donc c’était un bon
test, physiquement. On devait
être à fond tout le temps. »

donc fixé. Avec un léger avantage pour un Thirion habitué à
briller à Faulx, où il s’est classé
41e le mois dernier, mais avec
un moteur cette fois, au terme
de la Val de Lorraine Classic.
Sauf qu’il restait encore à
enfoncer le clou à l’occasion
du deuxième passage, où on
attendait une réponse véhémente du champion d’Allemagne Beni Strasser ou encore de
l’auteur du troisième temps
scratch, le Cagnois Arthur
Racaud.
Un duel de gros bras qui n’a
pas vraiment eu lieu. Car en
fin d’après-midi, Strasser s’est
finalement retrouvé bouté
hors du podium, à plus de 6"
de l’or, alors que le vice-champion de France juniors 2010
Racaud devait se contenter de
la troisième marche, à peine
moins loin de la paire déodatienne. Un rapport de forces
logique pour le Sudiste : « La
semaine passée, j’avais terminé huitième à Breuil en
Bourgogne. Là, ça s’est passé
un peu mieux. Mais c’était

Photo L’EST RÉPUBLICAIN

Irwin Gras y tenait le plus

Muller a tout d’un grand Kokoska

L’ancien Stéphanois a enlevé la première édition d’une épreuve organisée
par son frère Yan.

Pas moins de deux cents coureurs se sont alignés au départ
des trois courses du programme
du Prix Edmond Dave.
Une participation enorgueillie
par des conditions climatiques
exceptionnelles et un circuit de
premier ordre qui a fait l’écrémage
dès les premiers kilomètres à
l’avant du peloton de l’épreuve
reine. Disputé sur un circuit bosselé et piégeur de 27 km à
emprunter à quatre reprises, il
aura fallu attendre le troisième
tour et la fin des escarmouches
pour voir se dessiner une attaque
au long cours avec treize hommes
en tête. Leurs bons et puissants
relais vont mettre rapidement à
distance les contre attaquants et
les derniers espoirs de jonction.
A la sortie de Koeur la Grande,
le coureur de l’ES Stéphanois
Guillaume Muller parvient à fausser compagnie à ses compagnons

T

héo Ferry et Yan Gras, les
deux initiateurs de cette
première édition de « E
trévaie las ch’mis » peuvent être
satisfaits. Certes, leur « Tro Bro
Leon » version vosgienne n’a
pas réuni la grande foule mais
une petite cinquantaine de coureurs était tout de même de la
partie sur les chemins surplombant Dommartin-lès-Remiremont.
Si l’un des deux parcours n’a
pas pu être emprunté du fait des
fortes pluies survenues ces derniers jours, le circuit s’est révélé
suffisamment sélectif pour
qu’un groupe de quinze coureurs se détache dès le premier
tour. Mais très vite, trois hommes se portent aux avant-postes : Irwin Gras, Nicolas Marche et Christophe Bétard.
« Ensemble, nous avions prévu
de tout faire péter, explique le
Vosgien licencié à Nancy. Et sur
une simple accélération, nous
nous sommes retrouvés avec
une bonne minute d’avance. »
Seul aux côtés de deux cou-

reurs du CC Etupes, Bétard
n’avait pourtant même pas les
moyens de lutter. Victime d’une
crevaison, il perdait en effet
plus d’une minute en même
temps que tous ses espoirs de
victoire. Car devant, Irwin Gras
et Nicolas Marche s’entendaient à merveille et accentuaient ainsi leur avance. Restait aux deux comparses à se
disputer la victoire… Gras,
transcendé aussi par le fait que
son ancien club organise cette

épreuve, disposait de son coéquipier au sprint, tandis que
Bétard complétait le podium en
dominant Mougel et Rouzet
dans le final. Radieux, Irwin
Gras pouvait savourer son premier succès de la saison,
d’autant « que ces dernières
semaines, je n’ai pas pu
m’entraîner correctement.
Gagner me fait donc doublement plaisir car en plus de me
rassurer un peu, je m’impose sur
mes terres. »

classements
Pass’cyclisme : 1. Volle St., Route d’Archettes, 1’29’’10 ; 2. Rouxel L., ECS ; 3.
Crepin F., UCR ; 4. Munsch J., ECS ; 5. Farinez Fr., Vittel, 1’30’’15 ; 6. Ris St.,
Sarrebourg, 1’32’’45 ; 7. Bernard F., Neuves-Maisons ; 8. Crepin F., Erstein ; 9.
Lebaudy A., Neuves-Maisons ; 10. Mengin F., Carte à la journée ; 11. Joublin St.,
Team Macadam’s Cowboys ; 12. Hermann S., Cycle golbéen ; 13. Kocher Y.,
Erstein ; 14. Mougeot J-Ch., VS géromois ; 15. Dos Santos S., Bassin Houiller ; 16.
Melet A., Belfort ; 17. Melet F., Belfort.
1re, 2e et 3e catégorie : 1. Gras I., CC Etupes ; 2. Marche N., CC Etupes ;
3. Bétard Ch., Asptt Nancy ; 4. Mougel D., VS Eguisheim ; 5. Rouzet G., Team
Creutzwald ; 6. Valade J., Creuse Oxygène ; 7. Fabing B., Team Macadam’s
cowboys ; 8. Noo C., Route d’Archettes ; 9. Renaud P., Remiremont ; 10. Vermion
V., Team Macadam’s Cowboys ; 11. Chainel R., ECS ; 12. Gras Y., ECS ; 13. Pierrat J.,
Uvca Troyes ; 14. Anger G., Route d’Archette ; 15. Curien P., Vtt Fun Club ; 16.
Ruhlmann P., Ste Croix-en-Plaine ; 17. Ferry Th., ECS ; 18. Steiner C., ECS ; 19. Viry
Fl., VCS.

TENNIS DE TABLE

1. Muller (EC Stéphanois) 2h50’00", 2. Triebel (Tétange) 2h50’40", 3. Klein
(Dippach) mt, 4. Demesy (PTT Nancy) 2h52’00", 5. Bombardier (Tucquegnieux), 6.
Quievreux (Yutz), 7. Michely (Tétange) 2h53’30", 8. Huss (Creutzwald), 9. Gillet
(Hettange-Grande), 10. Morque (Badonviller), mt, 13. Romano (Yutz) 2h54’30",
15. Bonasso (Amnéville), 20. Lamberty (Yutz) 2h55’02", 21. Bonnard (Sarrebourg),
33. Schaaf (Yutz), 40. Feltin (Yutz) mt.

Une suprématie affirmée
La finale régionale des interclubs s’est déroulée, hier, dans le
gymnase de la Milliaire de Thionville.
Différentes équipes se sont
affrontées dans différentes catégories afin de décrocher le graal
tant convoité. Dans la catégorie
phare des juniors masculin, c’est

classements
• FILLES – Juniors : 1. Étival-Clairefontaine, 2. Metz, 3. Forbach, 4. Neuves-Maisons. Cadettes : 1. Forbach
USTT. Minimes : 1. Nves-Maisons, 2.
Anould, 3. Faulquemont, 4. Blainville
Damelevières. Benjamines : 1. Metz, 2.
Neuves-Maisons, 3. Maizières, 4. Jarnisy.
• GARÇONS – Juniors : 1. Metz, 2.
Nves-Maisons 1, 3. Sarrebourg, 4.
Anould, 5. Vittel, 6. Faulquemont, 7.
Forbach, 8. Terville. Cadets : 1. NvesMaisons 1, 2. Spicheren, 3. Metz, 4.
Sainte-Marie, 5. Anould, 6. Nves-Maisons 2, 7. Forbach, 8. Saint-Dié. Minimes : 1. Thionville, 2. Terville, 3. SainteMarie-aux-Chênes, 4. Nves-Maisons, 5.
Saint-Dié, 6. Toul Écrouves, 7. Forbach,
8. Lunéville 2. Benjamines : 1. Manom,
2. Metz, 3. Thionville, 4. Montigny-lèsMetz, 5. Jarnisy, 6. Nves-Maisons, 7.
Bains-lès-Bains, 8. Saint-Dié.

le Metz TT 1 qui finit en tête
grâce à son trio composé de Wozniak, Perrin, Duval devant Neuves-Maisons et Sarrebourg. Léo
Perrin déclarait après le tournoi :
« on partait favori dans ce tournoi, la finale était passionnante
face à un très bon Maxime Bourg.
Il fallait absolument que je gagne
ce dernier match, ce que j’ai fait.
C’est appréciable d’autant plus
que cela fait cinq ans de suite
qu’on remporte ce trophée ».
Chez les filles, le duo DerreyAptel d’Étival-Clairefontaine
devance de peu les Messines
Nunenthal, André et les Forbachoises Zagnoni et Dalati.
Dans la catégorie minimes garçons, c’est Thionville avec
Deville, Boquelet et Broniecki, qui
sort vainqueur devant Terville et
Sainte-Marie Aux Chênes. Chez
les filles, le podium se compose
de Neuves-Maisons (Castillo,
Iopeti, Jobard), Anould et Faulquemont. En cadets garçons,
Neuves-Maisons formé d’Ecuyer,
Poirot et Castillo gagne le titre

d’échapper. « J’ai tenté le tout
pour le tout et cela a fini par
payer ».
Au pied de la longue montée de
la forêt domaniale des koeurs, le
vainqueur la semaine passée
d’une étape du tour de Meuse,
poursuit son effort pour accroître
son avance. Pensant un instant
que celui-ci allait exploser en vol,
le groupe de poursuivants lui
laisse quelques longueurs en le
conservant dans sa ligne de mire.
Une erreur tactique que ce jeune
coureur de vingt ans va parfaitement exploiter pour aborder le
dernier tour avec plus d’une
minute d’avance. La réaction à
l’arrière s’effectue par le Luxembourgeois Tribel (LC Tetange), et
son concitoyen du VC Dippach
Klein qui contrent mais ne peuvent que réduire l’écart. Muller
s’impose en solitaire avec 40"
d’avance sur les deux frontaliers.

classement

finale régionale des interclubs

devant Spicheren et Metz. Chez
les cadettes, les seules participantes sont forbachoises (Egloff,
Mulas). Chez les benjamins, c’est
Manom avec Lang, Sichet et Fricano qui sort vainqueur devant
Metz et Thionville. Pour finir,

en costaud
Il n’y a pas eu une goutte de
pluie et pas une once de suspense. Le prix de Brantigny, organisé par l’AL Charmes et estampillé UFOLEP, a été remporté hier
par le Mosellan Sébastien
Kokoska (Team Spartacus) à
l’issue d’une course menée avec
autorité et en solitaire.
Certes, la première attaque
notoire était signée Olivier Louis
(Anould) et Marc Minet
(Coincy), mais les deux échappés
se voyaient rapidement rejoints.
Avant même la mi-course,
Kokoska décidait de tenter sa
chance en solitaire. Il s’extirpait
du peloton et accentuait son
avance. Sur une boucle d’un peu
plus de 6 km, il poursuivait son
effort pour rejoindre… le peloton
des coureurs de 2e catégorie parti
trois minutes avant lui ! Irrésistible, il terminait avec plus de quatre minutes d’avance sur le Néodomien Thomas qui s’adjugeait la
2e place au bénéfice d’un sprint
bien cadencé, juste devant Choquet (Anould). En deuxième
catégorie, la victoire revenait à
Sylvain Grand (Chaumont) qui
s’imposait face à Romain Weber
(Team Spartacus).

challenge bernard-jeu à thionville

Question d’habitude
Le Metz TT a, une nouvelle fois, justifié son rang
et gagné le droit de disputer la finale nationale.
rganisateur de la finale
O
nationale l’année dernière,
Thionville accueillait, cette

Le Metz TT s’est distingué à Thionville.

33

Saint-Avold a organisé la troisième manche du championnat
Grand Est de BMX. L’événement fait la fierté du club de
l’Union Cycliste du Bassin
Houiller (UCBH). La première
manche avait eu lieu à Troyes,
la deuxième à Tavaux (Jura). Le
BMX peine à trouver sa place
dans le quart Nord-Est alors
que Saint-Avold possède la
deuxième piste de Lorraine.
Les pilotes se sont essayés
sur la piste de 295 m et 21
bosses dès samedi et trois
cents participants, venant de
tous les horizons avec le Nord,
les Vosges, la Lorraine et la
Champagne Ardennes, étaient
présents pour ce rendez-vous
qui s’est fait sous un soleil
printanier.
Chez les prélicenciés, Jorasse
Munier (Cornimont) a consolidé sa première place alors que
chez les poussins, Baptiste
Veaux de Beaune a terminé en
tête à Saint-Avold et reste premier au général. En cruisers 1,
pole position pour Mattéo
Wolff de Cernay, tandis qu’en
cruisers 2, Jordan Egremy de
Champey est toujours leader de
sa catégorie. En cruisers mixtes, Fabrice Walter de Cernay
reste premier devant David Garnier de Saint-Avold. Chez les
pupilles, Yann Dufrennes de
Champey conserve également
sa première place tandis que
Jules Chipeaux de Beaulieu
Mandeure reprend la tête à
l’issue de l’épreuve de SaintAvold.
Chez les minimes, Lance
Haddad (Saulon) décroche la
pole position devant Aurélien
Pelicano (Cornimont). Chez les
cadets, Mathieu Rossinelli de
Vesoul reste premier. Chez les
mixtes, la première place a été
remportée par Eric Dekreon de
Cernay. En catégorie challenge,
Adrien Fleureau (Troyes) a fait
la course en tête tout comme
Corentin Bourgeois (Compiègne) en prestige.

Les Vosgiens Rémi Thirion et Pierre-Charles Georges étaient au-dessus du lot, ce week-end à Faulx.
Déjà sacré en 2011, Thirion, numéro onze mondial, remporte le titre régional.
ès le début d’aprèsmidi, les gaillards
avaient annoncé la couleur. Sur le papier, les deux
Déodatiens Pierre-Charles
Georges et Rémi Thirion
étaient en effet les grands
favoris de ce Grand Prix
d’ouverture de la saison des
descendeurs. Le stand imposant du team Lac Blanc-Scott
dressé durant tout le week-end
par Thierry Charrier tout près
de la ligne était d’ailleurs là
pour rappeler que ces riders
appartiennent à un univers différent de celui de leurs adversaires du jour.
Lors de la première manche,
Pierre-Charles Georges et Rémi
Thirion se sont chargés de
confirmer cette réputation, en
étant les seuls pilotes à descendre en dessous d’1’52".
Pas mal sur une piste où la
plupart des engagés ont réalisé
un temps de 2’10"-2’20".
Mais rien que de très normal,
au final, de la part du champion de France élite Georges et
du numéro onze mondial Thirion.
D’emblée, le décor était

TTE

Photo RL

dans la catégorie benjamine c’est
le Metz TT qui s’impose grâce à
Robin, Koch et Bourgeois devant
Neuves-Maisons et Maizièreslès-Metz. La finale nationale aura
lieu à Saint-Dié les 1er et 2 juin
prochains.

fois, la finale régionale. Douze
équipes (six mosellanes, trois
vosgiennes et trois meurthe-etmosellanes) composées de
cinq catégories mixtes, prenaient part à ce dernier round
avant la vingt-deuxième finale
nationale de cette compétition.
Avant de devenir les heureux
acquéreurs du ticket qui le
mèneront tout droit à SaintÉgrève (Isère) les 15 et 16 juin
prochains et de se frotter aux
écuries venues des quatre
coins de l’Hexagone, les cent
huit participants avaient fort à
faire. Car la concurrence,
comme chaque année était
relevée.
Et parmi les habituels favoris
que sont le Metz TT et Neuves-Maisons, chacun essayait
de tirer son épingle du jeu.
Comme les deux équipes de
Terville qui se rendaient dans

ce tournoi en voisins ou tout
simplement l’hôte thionvillois
qui espérait « accrocher le
podium » selon les dires de
Jérôme Sanchis, coach du
Thionville SP.
Stéphanie d’Accrissio, jugearbitre, quant à elle, se satisfaisait « d’une compétition qui
allie toutes les caractéristiques
chères aux pongistes : les performances individuelles et le
côté équipe » avant d’ajouter
qu’il « est intéressant aux petits
clubs de se frotter aux meilleurs
écuries du coin ». Et finalement
c’est le mastodonte messin qui
s’est adjugé le titre régional.
Malgré ce sacre attendu, le
challenge aura eu le mérite de
préparer chaque équipe au prochain grand rendez-vous pour
les pongistes lorrains qu’est le
championnat de Lorraine, qui
aura lieu les 4 et 5 mai prochains à Faulquemont.
J. M.

Sports

Lundi 15 Avril 2013

BADMINTON

nationale 2

1

D’une logique implacable

Le derby de la dixième et
dernière journée du championnat de France Interclubs de
Nationale 2 a permis à Sarreguemines de signer sa première
victoire de la saison.
S’appuyant sur une bonne composition d’équipe, les Mosellans sont allés au bout d’euxmêmes pour notamment
s’imposer à trois reprises au set
décisif.
Après la perte initiale du double hommes, ils ont su se déta-

Dans une compétition pauvre en compétiteurs, les favoris ont fait le métier en répondant présent,
hier à Phalsbourg, où ils se sont partagés les titres régionaux.

SARREGUEMINES - JARVILLE : 5-3
• DAMES
Simple 1 : Karr (Sar.) - Anghieliéri (Jar.) 7-21, 4-21. Simple 2 : Mallick A. (Sar.) Foucaud (Jar.) 21-14, 21-14. Double : Lambert/Biache (Sar.) - Ridet/Anghieliéri (Jar.)
13-21, 21-14, 21-19.
• MESSIEURS
Simple 1 : Briche (Sarreguemines) - Lafond (Jarville) 21-23, 21-15, 23-21. Simple
2 : Robert (Sar.) - Jacquot (Jar.) 10-5, abandon. Double : Engler/Robert (Sar.) Plançon/Jacquot (Jar.) 15-21, 21-17, 13-21. Double mixte 1 : Engler/Biache (Sar.) Plançon/Foucaud (Jar.) 21-16, 22-24, 21-14. Double mixte 2 : Mallick S./Mallick A.
(Sar.) - Lafond/Ridet (Jar.) 13-21, 21-19, 15-21.

nationale 3

Metz, la fête est belle
C’est ce que l’on appelle une saison réussie. Le promu messin
a épaté tout son monde en finissant sur le podium (troisième)
de la poule 7. Avec 23 points (6 victoires, un nul et trois
défaites), Metz a largement assuré l’objectif principal de début
de saison, à savoir son maintien. Samedi, pour la dernière au
gymnase des Carrières, Jean Houpert et ses partenaires ont
terminé en beauté par un match nul (4-4) contre Strasbourg
CEBA.
Houpert, justement, était le seul joueur à apporter un point
dans les simples. Les deux doubles mixtes et le double
messieurs étaient remportés par les Messins du président Didier
Usquelis. Metz repartira donc l’an prochain pour une deuxième
pige en N3. Avec encore plus d’ambition.

U

n premier constat
s’impose : les championnats de Lorraine
connaissent un désintérêt
grandissant. Hier à Phalsbourg,
l’édition 2013 n’a attiré que 116
athlètes (76 garçons et 40
filles). Pourquoi ? Les techniciens et dirigeants présents
dans le sud-mosellan ont
éprouvé des difficultés à répondre à cette question, étant
donné qu’eux avaient de bonnes raisons de disputer cette
compétition, a priori un rendez-vous incontournable du
calendrier.
Le niveau, quant à lui, n’a pas
été particulièrement élevé non
plus. Vu du tatami, Sacha Di
Furia, sacré en moins de 66 kg
après avoir dominé en finale le
tenant du titre, Nicolas Barreca
(JC Verny), l’a trouvé « moins
fort ». Le Sarrebourgeois n’était
pas le seul. Dans la salle, certains "anciens" étaient même
tentés de « remettre le kimono
». Histoire de mettre leur grain
de sel dans une compétition à
l’issue de laquelle les résultats
ont été d’une logique implacable.
Sans sourciller, les favoris ont
été au rendez-vous. Monté sur
la troisième marche du podium
un an plus tôt, Vincenzo La
Manna (JC Petite-Rosselle) est

parvenu à se hisser au sommet
en moins de 60 kg. Florian Kuster (AL Neuves-Maisons) a
dicté sa loi en moins de 73 kg.
En l’absence de Guillaume
Briesch, David Noirtin a fait le
nécessaire pour permettre au JC
Terville de garder son bien en
moins de 81 kg, l’une des catégories les plus prisées en ce
dimanche.

Ars-sur-Moselle
fait le poids
Du côté des lourds, le JC
Ars-sur-Moselle a fait le poids,
avec les victoires du solide Safi
Guilli et de l’expérimenté Hervé
Konieczny, respectivement en
moins de 100 kg et +100 kg. «
Ça fait plaisir parce qu’on est
dans une bonne dynamique en
ce moment », apprécie Safi
Guilli.
Finalement, seul Riadh Djebara est parvenu à bousculer la
hiérarchie. Dans l’ultime combat de la catégorie des moins
de 90 kg, le lutteur du JC
Amnéville a dépossédé Christophe Léon (JC Sarrebourg) de
son titre de champion de Lorraine pour signer l’unique surprise du jour dans les tableaux
masculins. A 35 ans, il
n’incarne pas l’avenir mais
s’amuse encore sur les tatamis.
Sans doute un exemple à suivre

METZ - STRASBOURG : 4-4
• DAMES
Simple 1 : Kern (Strasbourg) - Dixon (Metz) 21-18, 5-21, 21-17. Simple 2 :
Chanvrier (Strasbourg) - Gazeau (Metz) 22-20, 13-21, 21-19. Double : Kern-Parodi
(Strasbourg) - Gazeau-Clemente (Metz) 20-22, 21-9, 21-16.
• MESSIEURS
Simple 1 : Seiler (Strasbourg) - Di Tucci (Metz) 21-18, 18-21, 21-17. Simple 2 :
Houpert (Metz) - Cuntzmann (Strasbourg) 21-16, 21-14. Double : Ballo-Mellinger
(Metz) - Seiler-Ellis (Strasbourg) 21-16, 18-21, 21-18. Double mixte 1 : Di
Tucci-Dixon (Metz) - Ellis-Chanvrier (Strasbourg) 21-18, 21-12. Double mixte 2 :
Houpert-Clemente (Metz) - Guntzmann-Parodi (Strasbourg) 23-21, 21-16.

Le Ban-Saint-Martin
se fait des frayeurs
Le Ban-Saint-Martin avait la
pression, samedi dans son
gymnase. Face à Reims ABC,
Alexandre Baudet et son
équipe se sont fait des
frayeurs pour leur maintien en

s’inclinant 5-3.
Mais au final, la défaite de
Reims fait les affaires des
Mosellans qui repartiront
pour une nouvelle saison en
Nationale 3.

Vingt-cinq filles ont été retenues pour disputer les prochains
championnats de zone. Photo Laurent MAMI

résultats et classements
Pts J G N P

NATIONAUX
NATIONALE 2
POULE 4
SARREGUEMINES-JARVILLE........................5-3
Mulhouse 2-Strasbourg ASLR..........................2-6
Ptt Strasbg 2-Etupes..........................................8-1
Pts J G N P

1 Ptt Strasbg 2
2 Etupes
3 Mulhouse 2
4 Strasbourg ASLR
5 JARVILLE
6 SARREGUEMINES

27 10
26 10
18 10
17 10
16 10
14 10

8
8
3
2
2
1

1
0
2
3
4
2

1
2
5
5
4
7

p

c

61
47
38
33
35
27

20
34
42
47
45
53

NATIONALE 3
POULE 6
NCY/VILLERS-JARVILLE 2.............................5-3
BAN-ST-MARTIN-Reims ABC 2.......................3-5
Reims RUC-Dommartemont.............................3-5

TIR

1 NCY/VILLERS
2 Dommartemont
3 Reims ABC 2
4 BAN-ST-MARTIN
5 JARVILLE 2
6 Reims RUC

25 10
24 10
22 10
17 10
17 10
15 10

7
6
5
3
1
2

1
2
2
1
5
1

2
2
3
6
4
7

p

c

45
47
44
36
34
34

35
33
36
44
46
46

POULE 7
METZ-Strasbourg CEBA...................................4-4
Strasbourg Asptt(3)-Ostwald.............................7-1
Village-Neuf-Strasbourg Aslr(2)........................7-1

Pts J G N P

1 Village-Neuf
2 Strasbourg Asptt(3)
3 METZ
4 Strasbourg CEBA
5 Strasbourg Aslr(2)
6 Ostwald

29 10
23 10
23 10
18 10
17 10
10 10

9
5
6
2
2
0

1 0
3 2
1 3
4 4
3 5
0 10

p

c

70
52
43
30
32
13

10
28
37
50
48
67

volmerange

Lacour dans la cible
Les championnats départementaux des armes anciennes, première compétition officielle de l’année, se sont déroulés ce
week-end à Volmerange. La meilleure performance de la compétition est à mettre à l’actif du sociétaire de Petite-Rosselle Lacour
qui s’est imposé avec le score remarquable de 98 points au
Kuchenreuter réplique avant de confirmer au Mariette avec 95
points.
Trois tireurs étaient aux prises au Wetterli : Amann (St
Petite-Rosselle), Moelo (St Nitting) et Friedrich (St Le Rocher). Ils
ont obtenu le même nombre de points (96), et c’est finalement
Amann s’est imposé en barrage. Autre performance : celle du
Longuyonnais Bernard Beguin qui a terminé en tête au Maximilien, imité par Ducellier (St Nitting) au Witworth.

Hagondange au-dessus du lot
Organisé par la section tir de l’ES Hagondange, le challenge de
Printemps a battu tous les records de participation, ce week-end.
Dans la catégorie pistolet, les Hagondangeois ont fait valoir leur
position de meilleur club Lorrain, Patrick Keller s’imposant au
pistolet, standard 10 m et vitesse 10m. Son partenaire de club
Jean-Louis Merrigiola s’est offert la victoire dans les trois
disciplines du 25m, tout comme Oléna Weber (ESH) au 25m
et 25m standard. Par équipes, l’ES Hagondange a raflé la mise au
pistolet 10 m, au pistolet 25 m et 50 m. À signaler, les très bonnes
performances chez les jeunes d’Hugues Bernard (Rosselange)
au pistolet 10 m, de Louis Rittier (Rosselange) à la carabine 10 m
et de Mathieu Weber (Montigny) à la carabine 50 m.

KARATÉ

Charlotte Daas (à gauche) et le JC Sarrebourg attendaient mieux de ces championnats de Lorraine,
quasiment à domicile. Photo Laurent MAMI

pour la jeune génération qui
entend emprunter le chemin du
haut niveau. Qui passe forcément par ce genre de succès.
Maxime RODHAIN.

Pendant ce temps-là en Bretagne…
Une partie des élus de la Ligue de la Lorraine, à commencer par
Jean-Louis Duvergey, son président, n’ont pu assister à ces Régionaux 2013. Ils avaient une bonne excuse puisqu’ils ont participé,
tout au long de ce week-end à Saint-Malo, aux travaux de
l’assemblée générale de la Fédération française.

Huit cents karatékas étaient
appelés à défendre les couleurs
de leur club, ce week-end sur les
tatamis de l’Institut National de
Judo, lors des championnats de
France kata. Avec quatorze Lorrains en individuel, les espoirs de
médailles étaient forts Nombreux
au rayon des déçus, un athlète
seulement a su tirer son épingle
du jeu : Thibault Colas chez les
minimes. Pour sa première participation à ce niveau de la compétition, le Lorrain du Cos Villers a
décroché la médaille de bronze.
À la descente du podium, il était

tout heureux de ce premier trophée. « C’est ma première
médaille, c’est super. Après je suis
un peu déçu car je perds 3-2 (en
demi-finale) ».
Pour le reste, ce fut beaucoup
d e s o r t i e s a u p re m i e r o u
deuxième tour. Élimine au
second tour des repêchages,
Alexandre Mouton a terminé 9e
chez les cadets. Sur les épreuves
par équipes, ce fut une véritable
cata ! Seulement cinquante des
cent dix équipes pré-inscrites se
sont déplacées… sans formation
lorraine.

résultats
Seniors. 2e tour : Presto (Balma) bat Guglielmi (Crusnes) 5-0 ; Saturnin (Le
Nickel) bat André (Chanteheux) 3-2. Juniors. 1er tour : Joseph (Essonne) bat
Mexique (Cos Villers) 3-2 ; Caron (Seine-et-Marne) bat Latourte (Ligny) 5-0.
Cadets. 2e tour : Pons (Provence) bat Mouton (Villers) 4-1. 1er tour : Victorine
(Carpin) bat Leite (Longwy) 3-2. 2e tour de repêchages : Cornouailles (Essonne) bat
Mouton (Villers) 3-2. Minimes. Demi-finales : Miniconi (AS Ryu Bibublia) bat
Colas (Villers) 3-2. 2e tour : Pelage (Okinawa) bat Bord (Chanteheux) 4-1.

• FILLES
Seniors. 3e tour : Gay (AS Le Nickel) bat Herter (Nippon Wado Kaï Sarreguemines) 5-0. 1er tour : Boulanger (Meaux) bat Paradisi (Cos Villers Karaté) 5-0.
Cadettes. 2e tour : Buy (Annecy) bat Trinclet (Cos Villers Karaté) 5-0 ; Botella
(Provence) bat Szafranski (Karaté Do Club Pont-à-Mousson) 4-1. 1er tour de
repêchages : Carrère (Merignac) bat Trinclet (Cos Villers Karaté) 4-1. Minimes. 1er
tour : Ozanne (Dojo Lantonnais) bat Demoly (Mirecourt) 5-0 ; Markowsky (Poitou)
bat Scalia (Crusnes) 5-0.

Une semaine après sa défaite en quart de
finale des championnats de France juniors,
Marine Lhenry a digéré cet échec en remportant
le championnat de Lorraine dans la catégorie des
moins de 48 kg, battant en finale Emiline Piccoli
(JC Sarrebourg). Une bouffée d’oxygène. « Je me
suis resaisie, se félicite la sociétaire du JC
Ars-sur-Moselle. Aujourd’hui, j’étais dedans. »
Cette fois, son mental n’a pas failli. Parce que
c’est dans ce domaine qu’elle doit sans doute
accomplir le plus de progrès. Cette victoire
n’efface pas totalement son élimination à Paris
mais lui redonne le sourire.« Ça fait plaisir »,
avoue l’Arsoise qui ira aux championnats de
zone, dans trois semaines à Troyes, avec l’intention de décrocher « la médaille d’or ».
Egalement neuvième des Nationaux juniors
en moins de 52 kg, Leila Mechitoua (NeuvesMaisons) a également pris sa revanche en
s’imposant, hier, à Phalsbourg. L’élève de
Yohann Harmand est progressivement montée
en puissance dans la compétition avant de
signer une ultime victoire aux dépens de Gwen-

En déplacement dans le Loiret
pour participer au tournoi
national d’Orléans, les sélections de Moselle masculines et
féminines ont, toutes les deux,
terminé à la troisième place.
« Dans les deux cas, on manque de peu la finale. C’est
dommage », confie Guillaume
Fellini, le cadre technique
départemental, malgré tout
satisfait de la prestation de ses
troupes.

doline Pierron (JCT Euville). De bon augure pour
l’avenir.
Chez les moins de 57 kg, Dominique Kuhl a
aussi assumé son statut de favorite. Comme
Héloïse Tomassi dans le tableau des moins de 70
kg. Le Judo 3 Frontières a brillé grâce à cette
dernière mais aussi par l’intermédiaire de
Mathilde Briard, victorieuse en finale de Mélanie
Sari, sa camarade de club. « On est venu à trois et
on monte toutes les trois sur le podium », se
réjouit Mathilde Briard, absente à ce niveau
depuis trois ans à cause, principalement, d’une
blessure au genou droit. « J’ai repris sérieusement cette saison », explique la championne de
Moselle, 20 ans, agréablement surprise par ce
titre régional. « Ça rebooste ! »
De son côté, Justine Ahisai (JC Metz) a
dominé la catégorie des moins de 78 kg, composée d’une unique poule de quatre athlètes. C’est
toujours plus qu’en +78 kg où, fait rarissime, il
n’y avait personne.
M. R.

open 54 à joeuf

L'open 54 fait le plein
Grosse satisfaction pour le trio du KaratéClub de Jœuf, constitué de Joris Vivarelli,
Jérémy Sutera-Sardo et Florent Goncalves. La
troisième édition de l’Open de Meurthe-et-Moselle kumité, ouvert à toutes les catégories, a
été une réussite parfaite. La cité jovicienne
accueille cette manifestation tous les deux
ans. Elle pourrait passer la vitesse supérieure et
recevoir l’événement désormais chaque printemps.
La compétition a réuni près de 350 compétiteurs, des catégories poussins aux seniors. Les
compétiteurs lorrains étaient majoritaires, mais

des Luxembourgeois avaient également fait le
déplacement. À noter, une belle moisson pour
Jœuf, Longwy, Crusnes, et les clubs mosellans
de Sarralbe et Serémange.
Chez les cadettes, Gnaczyk (Jœuf) et Michel
(Sarralbe) s’imposent respectivement en -47 kg
et -54 kg. Le club de Sarralbe remporte deux
titres chez les juniors garçons grâce à Masslo
(-68 kg) et Cutin (+76 kg), tandis que chez les
cadets Jœuf se distingue par Henri, vainqueur
en -70 kg. Neves (Differdange) et Costa
(Schifflange) montent sur la première marche
du podium en -52 kg et -63 kg.

résultats
Poussins. -25 kg : Menzri (Essey-lèsNancy). -30 kg : Philippart (Serémange). -35 kg : Akherraz (Longwy).
-40 kg : Mazari (Mont-Saint-Martin).
Pupilles. -25 kg : Durante (Longwy).
-30 kg : Nersissian (Jœuf). -35 kg :
Cicek (Dieulouard). -40 kg : - Weber
(Serémange). -45 kg : Militaru (SaintMax). -50 kg : Amet (Pont-à-Mousson).
+50 kg : Vercucque (Jœuf).
Benjamins. -30 kg : Temam (Jœuf).
-35 kg : Evangelisti (Serémange).
-40 kg : Deteix (Rehon). -45 kg : Janson
(Athus). -50 kg : Heideiger (NeuvesMaisons). -55 kg : Campos (Bascharage). +55 kg : Tok (Phalsbourg).
Minimes. -40 kg : Loughlimi (Lon-

gwy). -45 kg : Pattingrer (Sarralbe).
-50 kg : Nowak (Sarralbe). -55 kg :
Fougerolle (Pont-à-Mousson). -60 kg :
Oscenda (Crusnes). - 65 kg : Nash
(Mondorf). +65 kg : Babaci (Jœuf) ;
Cadets. -52 kg : Neves (Differdange). -57 kg : Mohamad (Essey).
-63 kg : Costa (Schifflange). -70 kg :
Henry (Jœuf) ;
Juniors. -61 kg : Desseille (Lacroixsur-Meuse). -68 kg : Masslo (Sarralbe).
+76 kg : Cutin (Sarralbe).

• FILLES
Poussines. -25 kg : Souidi (Longwy). -30 kg : Achab (Florange).
-35 kg : Akab (Florange).
Pupilles. -25 kg : Merafina (Lon-

BOXE

gwy). -30 kg : Follmer (Sarralbe).
-35 kg : Weber (Serémange). -40 kg :
Muller (Crusnes). -45 kg : J. Ruffinel
(Lacroix-sur-Meuse). +45 kg : L. Ruffinel (Lacroix-sur-Meuse).
Benjamines. -30 kg : Bellatreccia
(Longwy). -35 kg : Gressani (Crusnes).
-40 kg : Bonnet (Villers-lès-Nancy).
-45 kg : Randazzo (Sarralbe). - 50 kg :
Divoux (Lacroix).
Minimes. -40 kg : Demoly (Mirecourt). -45 kg : Poser (Jœuf). -50 kg :
Hoffman (Lintgen). -55 kg : Bigaut
(Lacroix). +55 kg : Menzri (Essey).
Cadettes. -47 kg Gnaczyk (Jœuf) ;
-54 kg : Michel (Sarralbe). +54 kg :
Bento (Pont-à-Mousson).
Juniors. -48 kg : Bonnarde (Longwy). +59 kg : Thomas (Mirecourt).

championnats de france juniors

Mehdi Zahi-Anki (Amnéville) et Menad Baroudi (Florange) ont été battus sur le fil.

M

d’Alsace-Lorraine.
Mais samedi, Mehdi Anki a été puni
dans le premier round pour avoir
cherché, à tort, un corps à corps. Le
puncheur Ghodbane, qui avait déjà
envoyé au tapis le champion de France
en titre des moyens (81 kg) Nouar, a
sonné le Fameckois d’un crochet. Et
Mehdi a été compté huit. « Il était
mené 4-1 à l’issue de la première
reprise, raconte Allaoua Anki. Alors il
a accéléré, il est monté en puissance et
il a égalisé. Moi, je pense qu’il avait

gagné. Ca s’est joué sur rien, à la
décision. C’est un coup dur. En boxe
amateur, on ne tient pas grief normalement à un boxeur d’avoir été compté.
Là, j’ai l’impression du contraire ».

Baroudi privé
de son rêve
Mehdi Zahi-Anki comptait, à ce jour,
30 victoires pour 30 combats sur le sol
français. Il n’avait été battu aux points
que sous le maillot de l’équipe de
France lors d’un match international

WATER-POLO

Longwy
sur le podium
Le final four a rassemblé
quatre formations – Limoges,
Lille, Bourges et Longwy –
pour l’attribution du titre de
championne de France féminine de Nationale 2, ce weekend.
L’équipe lilloise s’est emparée du titre en remportant de
haute lutte ses trois rencontres. Les Longoviciennes, troisièmes, se sont remarquablement comportées a à ce
niveau.
Dans leur premier match,
face à Lille, les Lorraines
s’inclinent 4-7, stressées par
l’enjeu. Après un départ catastrophique contre Limoges,
Longwy, euphorique, marquait à cinq reprises dans la
dernière période et arrachait
finalement le nul (6-6) sur une
dernière réalisation d’Amandine Stempert à 1’26"du buzzer. Dans leur troisième
match, contre Bourges, les
Longoviciennes, sans doute
fatiguées, concédaient la
défaite (5-7).
Au final, Longwy se classe
troisième derrière Lille et Bourges et devant Limoges. Soares
Machado a été la meilleure
marqueuse lorraine avec 5
buts, suivie par Foucault (3),
Pierret (3), Fack (2), Stempert
(1) et Kehloul (1).

résultats et classements
ELITE
SN Strasbourg-Senlis....................................14-13
Sète-Pays d'Aix................................................16-8
Douai-Taverny..................................................20-6
Nice-Noisy-le-Sec............................................19-9
Montpellier-Marseille.......................................8-10
Pts J G N P

La Lorraine déchante
ehdi Anki est « écœuré ».
C’est le mot qu’emploie son
manager de père Allaoua pour
décrire l’état d’esprit du fiston après la
déception. L’Amnévillois vient d’être
battu à la décision, deux juges à un,
alors que le pointage donne 12,67 à
chacun des boxeurs.
Mehdi Anki était le grandissime
favori d’une finale qui l’opposait à
l’Alsacien de Schiltigheim Samir Ghodbane qu’il avait dominé facilement en
décembre en finale du championnat

-60 kg : 1. La Manna (Petite-Rosselle), 2. Roussel (Étival-Clairefontaine), 3. De Saleneuve (Xertigny) et
Friedrich (Merlebach), 5. Schvartz (AJ
54) et Laurent (Ars-sur-Moselle), 7.
Klein (Sarrebourg) et Adem (Charmes).
-66 kg : 1. Difuria (Sarrebourg), 2.
Barreca (Verny), 3. Roussel (Étival-Clairefontaine) et Neuhart (Étival-Clairefontaine), 5. Carugno (AJ 54) et Christiny
(Hayange), 7. Giacometti (Épinal).
-73 kg : 1. Kuster (Neuves-Maisons),
2. Marciniack (OFPND DVL 54), 3.
Schuler (Petite-Rosselle) et Paisant (JC
Chant.), 5. Kœppl (Sarrebourg) et
Mayer (Merlebach).
-81 kg : 1. Noirtin (Terville), 2.
Claudel (Sarrebourg), 3. Lemoine
(Remiremont) et Marchal (AJ 54), 5.
Klopp (Amnéville), 7. Dincher (Budokan).
-90 kg : 1. Djebara (Amnéville), 2.
Léon (Sarrebourg), 3. Adoum-Hamit
(Ars-sur-Moselle) et Isarno (Sarrebourg), 5. Pouthier (Sarrebourg) et
Lamy (Ars-sur-Moselle).
-100 kg : 1. Guilli (Ars-sur-Moselle),
2. Augustin (Ars-sur-Moselle), 3. Lafitte
(AJ 54) et Poirot (Verny).
+100 kg : 1. Konieczny (Ars-sur-Moselle), 2. Deprugney (Custines), 3.
Muliloto (Neuves-Maisons) et Klein
(Fénétrange).

Orléans : double
podium mosellan

• GARÇONS

• GARÇONS

-48 kg : 1. Lhenry (Ars-sur-Moselle),
2. Heckel (Ban-Saint-Martin), 3. Piccoli
(Sarrebourg), 4. Quirin (Remiremont),
5. Guenzi (Ass. Judo Loisir).
-52 kg : 1. Mechitoua (Neuves-Maisons), 2. Pierron (Euville), 3. Fontaine
(Vigneulles) et Fortel (Vigneulles), 5.
Esselin (Euville) et Jacobs (Sarrebourg),
7. Gœtz (Jœuf).
-57 kg : 1. Kuhl (Petite-Rosselle), 2.
Russo (Saint-Dié), 3. Caci (Montigny)
et Galmard (Sarrebourg), 5. Briy
(Vigneulles), 7. Gœtz (Jœuf).
-57 kg : 1. Kuhl (Petite-Rosselle), 2.
Russo (Saint-Dié), 3. Caci (Montigny)
et Galmard (Sarrebourg), 5. Briy
(Vigneulles) et Daas (Sarrebourg), 7.
Hœllerer (OFPND DVL 54).
-63 kg : 1. Briard (Judo 3 Frontières),
2. Sari (Judo 3 Frontières), 3. Balland
(Sarrebourg) et Lemarquis (Punch
Nancy), 5. Schaible (Sarrebourg), 7.
Louvion (Custines).
-70 kg : 1. Tomassi (Judo 3 Frontières), 2. Donnez (Custines), 3. Charles
(Dombasle) et Weltz (Budokan), 5.
Cugnot (Essey-lès-Nancy).
-78 kg : 1. Ahisai (JC Metz), 2. Pierre
(Kœnigsmacker Sierck), 3. Klein (Sarreguemines), 4. Clus (Metz).

Une bouffée d’oxygène

france kata

Colas sauve l’honneur

• GARÇONS

• FILLES

LE BAN-ST-MARTIN - REIMS (2) : 3-5
• DAMES
Simple 1 : Henriet (Reims) - Gewe (BSM) 21-19, 21-12. Simple 2 : Henriet
(Reims) - Linder (BSM) 25-23, 23-21. Double : Henriet-Eschaller (Reims) - MeignenJaillot 21-14, 21-16.
• MESSIEURS
Simple 1 : Baudet (BSM) - Haro (Reims) 16-21, 21-12, 21-11. Simple 2 : Bouis
(Reims) - Klein (BSM) 21-19, 21-17. Double : Velasco-Gillery (BSM) - Brabant-Portal
(Reims) 21-18, 21-16. Doubles mixtes : Baudet-Gewe (BSM) - Haro-Eschaller
(Reims) 21-15, 21-16. Brabant-Henriet (Reims) - Klein-Linder (BSM) 21-15, 21-19.

34

championnats de lorraine à phaslbourg classements

JUDO

Sarreguemines
peut y croire
cher en remportant le double
dames et trois simples avant
faire basculer la rencontre en
leur faveur grâce au gain d’un
double mixte.
L’ASPTT Strasbourg 2 ne pouvant monter, c’est donc Étupes
qui jouera les barrages d’accession à la Nationale 1. Au classement final, Jarville devance Sarreguemines qui finit dernier
mais peut désormais croire à un
repêchage qui lui éviterait la
relégation en Nationale 3.

TTE

France-Croatie.
La Lorraine n’aura pas eu plus de
chance avec le Florangeois Menad
Baroudi, battu chez les lourds
(+91 kg) d’un tout petit point par le
favori, le Nordiste Aboudou qui boxait
à domicile. Privé de son rêve 11-10,
Baroudi aura été dominé en allonge
par son adversaire et n’aura pas su
casser la distance pour le toucher
suffisamment.
A. Z.

1 Marseille
2 Montpellier
3 Sète
4 Nice
5 Douai
6 Noisy-le-Sec
7 SN Strasbourg
8 Pays d'Aix
9 Senlis
10 Taverny

45 16 15
42 16 14
34 16 11
31 17 10
22 16 7
19 16 6
19 15 6
15 16 5
7 16 2
3 16 1

0 1
0 2
1 4
1 6
1 8
1 9
1 8
0 11
1 13
0 15

p

c

272
212
189
203
166
187
173
147
149
109

151
118
153
153
174
198
189
196
215
260

NATIONALE 2
GROUPE C
St-Denis-SR Colmar........................................8-19
Mulhouse-Pont de Claix..................................8-16
Chenôve-Choisy-le-Roi...................................6-15
Pts J G N P

1 SR Colmar
2 Pont de Claix
3 Choisy-le-Roi
4 THIONVILLE
5 Mulhouse
6 St-Denis
7 Chenôve

36 12 12
27 12 9
21 12 7
19 11 6
12 12 4
7 12 2
0 11 0

0 0
0 3
0 5
1 4
0 8
1 9
0 11

p

c

190
181
159
127
114
88
65

90
92
116
110
138
206
172

Sports

Lundi 15 Avril 2013

TENNIS

1

bitche’boys

Bien joué
Baptiste Klein

masters de monter-carlo

Enfin passer au rouge !

Après trois jours de matchs âprement disputés le Le Masters 1000 de Monte-Carlo, qui a commencé hier et qui lance la saison sur terre battue, marque
9e tournoi des Bitche’Boys a été remporté par le
généralement aussi le début des ennuis pour les joueurs français.
Lorrain Baptiste Klein.

A

Les deux finalistes entourés des organisateurs et des membres
de la ligue de Lorraine de tennis. Photo RL

Classé 30, le poulain d’Alain
Schott, à Sarreguemines, a battu
en finale le Champenois Antoine
Coulon également classé 30.
« Les phases finales ont donné
lieu à des matchs serrés, des
beaux jeux et pour des 11 ans.
C’est formidable. Je leur souhaite
un bel avenir et compte sur les
entraîneurs et les responsables
pour bien les orienter. Tom Biston, le vainqueur de l’an dernier,
est sur un bon rail tant au niveau
régional que national. Ce tour-

noi est bénéfique pour nos jeunes
Lorrains : il leur permet de sortir
de leur circuit sportif habituel
puisqu’ils affrontent des sportifs
champenois, luxembourgeois,
francs-comtois pour comparer
leur niveau en dehors de leurs
compétitions locales », s’est félicité Jean-Paul Jaton, président
du comité départemental de
Moselle.
La Lorraine s’en sort pas mal
puisque des Lorrains finissent 1er
et 4e du tournoi bitchois.

Classement
1er Baptiste Klein (30, ligue de Lorraine), 2e Antoine Coulon (30, Champagne), 3e Grégoire Foissey (30, Champagne), 4e Amaury Raynel (30, Lorraine),
5e Martin Breysach (30, Alsace), 6e Enzo
Quinet (30, Champagne), 7e Matthieu
Schosser (30, Lorraine), 8e Maxime Schmidt (30, Franche-Comté), 9e Louis

Gonnord (30, Poitou-Charente), 10e
Alexander Marinov (30, Luxembourg),
11e Oscar Perrin (30 Lorraine), 12e Neil
Drouhin (30 Franche-Comté), 13e Chérifi Mathis (30, Lorraine), 14e Mattéo
Boutley (30, Lorraine), 15e Pelle Weber
(30/1, Luxembourg), 16e André Erbrech
(30/3 Lorraine).

Priscilla Heise et Laubut évidemment
Cela fait plus de trois semaines que l’Open 2013 monopolisait les
courts du Tennis Club de Saint-Avold (TECSA) pour la joie des
supporters et des amateurs qui assistaient aux rencontres les plus
indécises surtout lors des finales. Que ce soit chez les dames ou
chez les messieurs les dernières empoignades ont donné à de
beaux échanges de fond de court et au filet. Au final chez les
dames c’est Priscilla Heise du TC Batilly qui a pris le dessus sur
Anastasia Wagner (FC Gueugnon) sur le score de 6/3, 6/3 alors
que chez les messieurs Jordan Ruivo (Obernai) a contraint Jonathan Laubut au tie-break (7/5) dans le premier set avant de
s’écrouler dans le 2e : 6-1. Une fois de plus le club du TECSA et
son président Bernard Schorp ont fait de ce rendez-vous annuel
la fête du tennis.

près un hiver plutôt
doux, trois tournois
gagnés et une ribambelle
de places d’honneur, le camp
français a planté sa tente sur le
Rocher : ils sont huit au départ
de l’un des quatre grands tournois de terre battue de la saison.
Octuple tenant du titre, Rafael
Nadal attend le rendez-vous
avec impatience. Pour les Français en revanche, c’est l’appréhension qui prime à l’heure
d’aborder les trois Masters 1000
sur terre - Monte-Carlo, Rome et
Madrid - qui mènent vers
Roland-Garros, sommet et terminus d’un printemps sur ocre.
« Il n’y a pas d’allergie à la
terre battue », assure Julien Benneteau. Reste que les résultats
sont tout sauf brillants, et ça ne
date pas d’hier. Yannick Noah
reste le dernier à avoir gagné
Roland-Garros, il y a trente ans.
Le dernier finaliste, Henri
Leconte en 1988, est également
retraité depuis longtemps. Et
dans les Masters 1000, il faut
remonter jusqu’en 2000 et
Cédric Pioline, d’ailleurs à Monte-Carlo, pour trouver une tête
de vainqueur.
Pour le reste, rien que des
déceptions, entrecoupées de
quelques éclaircies comme la
demi-finale de Gaël Monfils à
Roland-Garros en 2008.
Y a-t-il une raison pour que ça

change cette année ? Objectivement non, surtout que l’équipe
de France de Coupe Davis sort
tout juste d’une troisième
défaite de suite sur terre battue,
dimanche dernier en Argentine.
Gilles Simon, l’homme qui a
perdu le simple décisif à Buenos
Aires, a assuré que cet échec lui
donnait surtout « envie de
s’entraîner, d’être plus fort ».

Tsonga devant un
champ de mines
Mais les perspectives sont
limitées pour lui et ses copains à
Monte-Carlo. En valeur absolue,
Monfils semble toujours le
mieux outillé pour décrocher le
grand résultat sur terre battue
que la France attend. Mais le
Parisien, redescendu au 103e
rang mondial après une saison
2012 saccagée par les blessures,
est seulement en phase de
reconstruction. Il n’a gagné que
trois matches en six participations à Monte-Carlo et pourrait
avoir un test difficile dès le 2e
tour face à Wawrinka.
Jo-Wilfried Tsonga, lui, a
gagné ses deux simples en
Argentine. Sur le circuit, son
dernier match sur terre battue,
perdu, mais en 5 sets, face à
Djokovic en quarts de finale de
Roland-Garros, constitue une
référence sur laquelle il peut
bâtir. Mais le n°1 national doit

35

casablanca

Revoilà
Robredo
L’Espagnol Tommy Robredo,
ancien n°5 mondial descendu
au 72e rang, a mis fin à plus de
deux ans de disette en décrochant le titre au tournoi de
Casablanca, hier, aux dépens du
Sud-Africain Kevin Anderson
7-6 (8-6), 4-6, 6-3.
Le dernier titre de Robredo
remontait à janvier 2011, au
tournoi de Santiago du Chili.
Blessé à la jambe gauche la
saison passée, l’Espagnol avait
été éloigné des courts pendant
5 mois, tombant au 471e rang
mondial.
Après un premier set très disputé, empoché au jeu décisif
par Robredo, Anderson (29e
mondial) se relançait d’entrée
de deuxième manche avec un
break, en profitant notamment
de la baisse de régime de l’Espagnol au service (seulement
37 % de premières balles).

11e titre à 30 ans

Qu’est-ce qui va tomber sur la tête des Français et de Jo Tsonga avec cette saison sur terre battue
qui commence et qui est traditionnellement pénible pour le tennis bleu. Photo AFP

traverser un véritable champ de
mines à Monte-Carlo où, pour
aller en finale, il doit théoriquement battre dans l’ordre Davydenko, Almagro, Murray et
Nadal !
Richard Gasquet garde de
bons souvenirs de Monte-Carlo

où il a passé un tour à l’âge de
15 ans et battu Federer en quarts
de finale à 18 ans. Mais il n’a
plus atteint ce stade depuis
2007 et arrive sans certitudes
après avoir fait l’impasse sur la
Coupe Davis pour une entorse à
la cheville mal résorbée.

Derrière, Simon, battu par
Nadal en demi-finale l’an dernier, Benneteau, Paire et RogerVasselin, qualifié hier, vont également essayer de créer des
brèches sur le Rocher. Mais la
terre promise semble toujours
aussi loin.

trophée élior de saint-dié

Sidorenko, l’homme pressé
Encore raté pour Alexandre Renard. Déjà
battu en finale l’an dernier par Charles
Roche, le Dijonnais est cette fois tombé sur
un autre os : Alexandre Sidorenko (6-3,
6-4). Et l’affaire fut bouclée en à peine
trois-quarts d’heure. Peu ou pas de suspense, des échanges courts, cette finale
qui aurait dû être le point d’orgue d’un
tournoi en plein essor, en a laissé quelques-uns sur leur faim. C’est en tous les

TTE

cas une belle satisfaction pour Sidorenko,
ancien grand espoir, champion de France
en 15/16 ans, vainqueur de l’Australian
Open Juniors en 2006 et qui n’a peut-être
pas eu la carrière qu’il aurait méritée.
Histoire de prouver sa détermination le
39e joueur français débutait les hostilités
par un ace. Solide en fond de court, le
Dijonnais s’est toutefois montré un peu
trop attentiste, contrairement au Franco-

Russe qui, lui, n’a jamais hésité à terminer
ses points au filet. Le premier tournant de
la partie fut le sixième jeu du premier set
(break à 4-2 pour Sidorenko). Ne restait
plus au sociétaire du TC Boulogne-Billancourt qu’à gérer sa fin de set en
s’appuyant sur son service (11 aces au
total). Le deuxième et dernier virage de la
partie allait se situer à l’orée du second set.
Renard perdait en effet son service

d’entrée. Sidorenko confirmait ce break en
infligeant un jeu blanc à son adversaire
bourguignon. Dès lors il ne pouvait plus
rien arriver de grave à Alexandre Sidorenko.
Le futur vainqueur ne prit aucun risque, ne
jouant que des coups gagnants essentiellement de son coup droit. Renard continua
de remporter son service, mais ne put
jamais inquiéter vraiment un Sidorenko sûr
de son fait,

A un set partout, Robredo,
finaliste à Casablanca il y a 12
ans, se montrait intraitable sur
les points importants (1 balle de
break convertie sur 1, 4 balles de
break sauvées sur 4) et s’imposait après 2h19 de jeu.
A 30 ans, l’Espagnol remporte
le 11e titre de sa carrière, son 10e
sur terre battue, l’autre étant
celui décroché en salle à l’Open
de Moselle, à Metz.
Déjà finaliste malheureux à
Sydney en janvier, Anderson
(26 ans), qui disputait sa première finale sur terre battue,
devra encore patienter pour
s’offrir un trophée cette saison.

le point
MONTE-CARLO. Simple messieurs.1er tour : Dolgopolov Jr. (Ukr) bat
Tomic (Aus) 6-2, 6-4, Dimitrov (Bul)
bat Malisse (Bel) 6-3, 6-2, Kohlschreiber
(All/n°16) bat Bellucci (Bré) 6-4, 6-2.
HOUSTON. Simple messieurs.
Demi-finales : Almagro (Esp/n°1) bat
Williams (Usa) 6-2, 6-1, Isner (Usa/
n°5) bat Monaco (Arg/n°3) 1-6, 6-4,
6-4.
CASABL ANCA. Simple messieurs. Finale : Robredo (Esp) bat
Anderson (Afs, n°2) 7-6 (8/6), 4-6, 6-3
KATOWICE. Simple Dames.
Finale : Roberta Vinci (Ita, n°2) bat
Petra Kvitova (Rt, n°1) 7-6 (7/2) 6-1.

Sports

Lundi 15 Avril 2013

1

VOLLEY

division élite féminine

Vandoeuvre-Nancy a balayé l’Institut Fédéral. Et
c’est de pied ferme qu’il attend Terville-Florange,
pour espérer jouer la montée en Ligue A.

« Nous nous sommes vus
plus beau que les autres »

IFVB.......................... 0 qui, tant bien que mal, avait pris
dans la salle honorant la
VNVB ....................... 3 place
mémoire de Laurent Fignon,

Daniel Mroczkowski, le président de Terville-Florange ne décolère pas. Après les deux défaites successives de son
équipe face à Saint-Raphaël (3-0) et Quimper (2-3), tout reste à faire. Tout va se jouer à Vandœuvre, samedi.

Vandœuvre-Nancy
sans coup férir

Les sets : 25-23 (22’); 25-20
(26’); 25-12 (17’).
Arbitrage de MM. Gozlan
(Midi-Pyrénées) et Abzi
(Languedoc-Roussillon).
IFVB : Stepeuraert, Cely,
Oliveir a, Nowak (cap),
Mar tin Pauline, Zongo,
Silard, Reiss, Martin Pauline,
Ngeleka, Popek, Giardino
(lib).
VANDOEUVRE-NANCY :
Julie Mollinger, Gaëlle Mollinger, Lazcano, Nedelcu,
Vo u c h e n k o , D e s a i n t ,
Malysheva, Ndoye, Bernard.
Quand bien même l’entrée en
matière a été laborieuse – à
l’image de ce service de Gaëlle
Mollinger qui atterrit directement sur la nuque de Nedelcules Vandopériennes n’ont pas eu
à forcer leur talent outre mesure
pour disposer d’une jeune formation locale coupable de fautes directes en trop grand nombre pour qu’un jeu cohérent se
mette en place. En fait, le public

aura assisté à deux premiers
actes aux allures de photocopies conformes l’un de l’autre. A
un moment ou à un autre, les
protégées de Cyril Wozniak et
Jérôme Hanegreefs font le break
(11-7, puis 19-14) et conservent
leur avance jusqu’au bout. Faute
de pouvoir s’approprier durablement le contrôle immédiat de la
zone située aux abords immédiats du filet, celles qui progressent néanmoins à vive allure
sous la houlette de Jacques
Beraud et Gaël Le Draoulec doivent se contenter de sursauts
épisodiques. Trois balles de set
seront sauvées (24-20, puis
24-23) sans que cela n’empêche
cependant des visiteuses plus
expérimentées de faire le métier
selon l’expression consacrée. La
deuxième manche enlevée sur
des bases identiques (19-17,
puis 22-17), la suite sera moins
intéressante et, par voie de conséquence, plus expéditive :
12-6, 20-10, puis 25-12.

ligue b

Nancy: contrat rempli

NANCY....................3 et quinze défaites au compteur, « On serait vraiment le
PLESSIS-ROBIN......1 Nancy VB Maxéville/Jarville a dindon de la farce »
Les sets : 23-25 (27’),
25-18 (26’), 25-22 (28’),
29-27 (35’).
L’ e n t r a î n e u r n a n c é i e n ,
Emmanuel Dumortier, de retour
en Meurthe-et-Moselle après sa
mésaventure avec le club de
Beauvais OUC, a rempli son
objectif en maintenant son
équipe. « C’est dommage que
l’on ait connu un début de
championnat difficile (un point
au bout de cinq matches) en
raison de nombreuses blessures.
Quand on fait le bilan, on
aurait pu faire mieux que 31
points surtout lorsqu’on bat
trois équipes sur quatre qui vont
disputer les play-off », regrette
le coach.
Onzième avec onze victoires

régalé une dernière fois son
public de Marie-Marvingt.
Samedi soir, le pointu Jakub
Salon (22 points) s’est amusé
au filet avec notamment Florin
Balhaceanu (13 points) et kristian Knudsen (9 points). Et si
ce n’est le premier set, les Lorrains, en pleine confiance, ont
fini par enrayer la machine de
l’équipe de Plessis-Robinson
(6e), privée du coup des playoff. « On va commencer à préparer notre prochaine saison,
rapporte Emmanuel Dumortier.
Je peux déjà dire qu’il y aura
beaucoup de mouvements à
l’intersaison et qu’il me reste
deux ans de contrat. »
L. C.

nationale 3 féminine

Moulins au bout
du rouleau
MOULINS.................0 pendant la deuxième manche,
STRASBOURG........3 elles ont plutôt laissé filer et

surtout payer leur déficit de
taille en piochant physiquement. En début de match, les
deux équipes se sont tenues
pendant longtemps, les Mosellanes parvenant même à prendre une petite avance sur le
service de Tijou (8-6).
Mais les Alsaciennes sont vite
repassées devant (9-11) et
même si les Lorraines ont réussi
à revenir (20-20), elles n’ont pas
fléchi (23-25). La deuxième
manche était quasiment un
long monologue bas-rhinois.
Les séries au service se succédaient et les Mosellanes ne pouvaient lutter (13-25). Elles se
reprenaient ensuite. Elles ne
restaient pas longtemps devant
(3-4) mais s’accrochaient
(12-14). Elles par venaient
même à effacer quatre balles de
match de leurs adversaires grâce
à des attaques de Laurini, Jacquot ou des cadeaux de leurs
vis-à-vis. Mais elles s’inclinaient à la cinquième (23-25).
« Si on met de côté le
deuxième set, les premier et troisième sont honorables », relevait l’entraîneur Fabrice Seivert.
« En 18 matches, l’effectif n’a été
au complet qu’en une seule
occasion. C’est dommage.
C’était mon dernier match
comme entraîneur principal, je
laisse la place à Pascal Jacquot. »

Fabrice Seivert, l’entraîneur
de Moulins. Photo DR

Les sets 25-22 (27'), 25-18
(25'), 25-20 (25').
Pour leur dernière rencontre à
domicile, les Jarnysiennes
avaient à cœur de se racheter
de leurs deux dernières prestations où Biagini était absente.
C’est d’ailleurs elle qui donne
d’entrée du rythme à la rencontre. Perin et les sœurs Quarino
en profitent pour s’imposer au
filet. Néanmoins les visiteuses
combatives à l’image de Franzetti font de la résistance et
Jarny s’octroie le set difficilement. Plus efficaces au service,
les Jarnysiennes contrôlent
mieux le second et font toujours la course en tête. La rentrée de Wiewiora leur apporte
également un peu plus de puissance au filet. Jarny empoche
cette deuxième manche. Malgré un passage à vide en fin de
3e set et les efforts de Francionni et Lang pour Terville-Florange, Jarny assure et une dernière attaque gagnante de Sinot
est venue clore les débats.

VILLERS...................3
YUTZ-THION.........0

Daniel Mroczkowski (à droite) dit redouter le match de samedi prochain à Vandoeuvre. La montée en Ligue A va se jouer là-bas.
Photo Pascal BROCARD

redis, Quimper est une bonne
équipe, qui s’est bien battue. »
• Les Bretonnes qui, contrairement à vos joueuses,
n’ont pas joué une finale de
Coupe de France, avaient la
fraîcheur. Cela a t-il pu avoir
une incidence sur ce match ?
« Ça peut en effet être un des
éléments. Mais, pour moi, plus
que la fatigue engendrée, cette
Coupe nous a fait mal parce
que nous nous sommes vus
plus beau que les autres. On
s’est cru invincible. Regardez
ce qui s’est passé à Saint-Raphaël la semaine dernière, c’est

édifiant. On prend un 3-0 contre une équipe qui est cinquième. Les filles n’avaient
plus cet esprit guerrier alors
que l’on sait très bien que
toutes les équipes sortent les
tripes sur le parquet pour nous
faire la peau. »
• Votre accession en Ligue
A qui semblait (presque)
acquise, il y a encore dix
jours, est devenue très
incer taine... « C’est une
situation à laquelle je ne voulais pas qu’on arrive. Malheureusement on y est. Il va falloir
gérer. Nous n’avons plus de

marge d’erreur. VandoeuvreNancy est à trois points derrière nous. Une victoire 3-0 ou
3-1 pour eux nous mettrait à
égalité mais ils auraient alors
une défaite de moins que nous
et cela suffirait à les qualifier
pour la montée. Ce serait trop
bête d’avoir dominé toute la
saison et de buter sur le dernier
match. Là, pour le coup, on
serait vraiment le dindon de la
farce. »
• Redoutez-vous cette
rencontre ? « Oui. C’est un
match qui me fait peur parce
que nous les avons rencontrées

deux fois en match officiel
cette saison (Championnat et
Coupe de France) et que nous
les avons battues 3-0. Il ne
faudrait pas, comme à SaintRaphaël ou à Saint-Chamond,
que les filles se disent "on est
plus fortes qu’elles" et qu’une
fois encore, elles se fassent
avoir par excès de confiance.
Les Meurthe-et-Mosellanes
seront chez elles. Elles peuvent
encore jouer la montée en
Ligue A. Elles vont se donner à
fond. »
Catherine PILET.

M.T.

Béziers rejoint Cannes en finale
Béziers a rejoint Cannes en finale du Championnat de France de
Ligue A dames de volley-ball, après sa victoire 3-0 (25-15, 25-22,
25-20) en match d’appui à Mulhouse hier. Après avoir pris l’avantage au match aller (3-1), Béziers avait vu Mulhouse égaliser à
une manche partout (3-0) samedi.
Dans le même temps, Cannes se qualifiait sans souci pour la
finale en dominant Paris/Saint-Cloud sur le même score qu’à
l’aller (3-0).

Les sets : 13-25 (16’), 22-25 (23’), 26-24
(26’), 25-18 (25’), 22-20 (23’).
Une réception inconstante, des attaquants maladroits, une défense pas folichonne : les Maizièrois
ne mettaient pas dans les meilleures conditions le
jeune passeur de l’équipe réserve, Fabrice Hym,
pour ses débuts chez les grands. Certes il commettait quelques bévues (normales pour un novice).
Mais il ne baissait pas pour autant les bras.
Les Parisiens en face n’étaient pas des foudres de
guerre. Toutefois ils faisaient moins d’erreurs grossières (fautes de main ou services vendangés) que
leurs hôtes, tout en en produisant aussi. Les deux
premières manches tombaient ainsi dans l’escarcelle des visiteurs sans qu’il y ait lieu de parler
d’injustice, ni matière à s’enflammer (13-25, 22-25).
Les deux suivantes étaient un peu du même
acabit mais dans l’autre sens. Le MAC haussait son
niveau de jeu tandis que Camou baissait le sien. Un

Kiciak et Hym remettait nettement les deux équipes
à parité (25-18). La décision se faisait donc au
tie-break et le « gamin » ne s’en laissait alors pas
compter. Il s’autorisait une première main, qui
faisait se lever les tribunes, pour égaliser à 18-18
avant de délivrer des ballons au millimètre à Szymkowiak qui inscrivait les derniers points (22-20).
« Il y a eu beaucoup de déchets tout au long du
match », concédait l’entraîneur Frédéric Kiciak. Et
de poursuivre : « Dans l’ensemble, la rencontre
n’était pas terrible. Je n’étais pas du tout content.
Mais je n’ai envie de retenir que le fait que nous
ayons réussi à revenir de 0-2 et à gagner le match.
C’est la première fois de la saison. Jouer mal les
matches et aller les chercher, c’est une très bonne
chose. Et je suis vraiment content du jeune passeur ;
il a joué propre sur la fin de match alors que ce
n’était pas évident, les nerfs auraient pu lâcher. »
M. T.

Pouilly-Metz
un maintien tranquille
Solide vainqueur de Rueil-Malmaison, Pouilly-Metz est assuré de garder
sa place en N2.
POUILLY-METZ........3 perdu, en sachant que les autres
ont des calendriers favoRUEIL ........................ 0 équipes
rables, c’était la descente assurée ».
Le scénario de ce match décisif, « à quitte ou double », l’a
comblé. Pendant deux sets et
demi, ses partenaires ont exercé
une domination quasiment sans
partage. Hicham Adim a dégainé
le premier, pour creuser un écart
significatif dans la manche initiale (de 12-12 à 16-13). Dans un
second temps, Maxime Lohstaetter s’est enhardi, tant au service qu’au filet, tandis que le roc
Serge Libom anesthésiait les
Franciliens par sa force de frappe
coutumière (16 attaques).
L’exclusion d’un spectateur irascible, à 10-5 au deuxième set,
n’a décontenancé personne.
En définitive, le doute n’est
apparu qu’après le second temps
mort technique du troisième set.
Contre toute attente, sous
l’impulsion de Stoffel et Karbownik, Rueil a comblé un retard de
huit points (de 16-8 à 18-19).
« Ils ont joué leur va-tout, servi et

NANCY....................2
MAIZIÈRES..............3

Une petite baisse de concentration des joueuses locales
permet alors aux Liska, Walker
et Quarino de revenir un peu
au score, 14-10. Cela ne suffira
pas pour enrayer les attaques
locales qui fusent de toutes
parts. Hagondange accuse le
coup et s’incline. Début de
quatrième set encore à l’avantage du TFOC avant qu’Hagondange ne refasse surface (9-9).
La fin du set sera une nouvelle
fois très disputée et tournera
cette fois en faveur de Liska et
Quarino qui concluent 23-25.
Dans le tie-break, le TFOC
prend le large d’emblée (7-2).
Un contre de Dorlus et un
nouveau smash d‘Arnone scellent l‘issue du match et offrent
la victoire à Terville-Florange.
R. E.

Les sets : 25-20, 21-25,
18-25, 25-20, 16-18.
Logiquement défait sur son
terrain face au leader spinalien
il y a huit jours, Maizières a
repris, ce week-end, le chemin
du succès. Et de belle manière.
Une dixième victoire cette saison, acquise face à Nancy-Volley au bout de la soirée. Ce sont
pourtant les locaux qui avaient
dominé la première manche
avant que Maizières n’égalise
pour ensuite prendre l’avantage. Dos au mur, les Nancéiens parvenaient à accrocher
un quatrième set synonyme de
manche décisive. Et dans une
rencontre particulièrement
accrochée, les Mosellans ont
pu faire la différence pour faire
tomber, chez eux, une équipe
de Nancy bloquée au pied du
podium.

Pouilly-Metz inexistant

TFOC ....................... 1
GÉRARDMER..........3

Les sets : 20-25 (25’),
30-28 (32’), 25-12 (21’),
23-25 (25’), 15-9 (16’).
Après un petit tour de
chauffe, 4-4, Hagondange,
sous l’impulsion de Walker et
Liska prennent les devants,
5-8, puis encore 8-11, malgré
Arnone, déjà bien présente.
Sentant le danger et profitant
de fautes directes aux services,
les Tervillos refont leur retard,
grâce à Sidibé, A.Teuchert et
Arnone (15-15). Pic, efficace
au contre, notamment sur Slavova, et avec l’expérience de
Schmitt, les visiteuses reprennent le commandement,
17-20, puis 19-23. Dorlus
donne alors un petit espoir,
mais insuffisant et Hagondange enlève le set logiquement. Dans le second set, Pic
et Walker continuent leur
domination (2-5, puis 5-8),
avant que Sidibé n’entre une
nouvelle fois en action, trouvant alors les bonnes trajectoires. La bataille est rude au filet
et personne ne veut lâcher
(12-13). La fin du set est pleine
de suspense, les deux équipes
n’arrivant pas faire le break.
Finalement après un smash
rageur de Sidibé et un autre

CONSTANTIA – POUILLY/METZ : 3 – 0
Les sets : 25-14, 25-18, 25-13.
La Constantia a remis les pendules à l’heure hier. Après une
sortie ratée à Hagondange la semaine passée, les filles du
Neudorf voulaient renouer avec la victoire.
C’est chose faite avec cette victoire nette et sans bavure face à
Pouilly-Metz. Une bien mauvaise affaire, par contre, pour une
équipe lorraine relégable à une journée de la fin du championnat.
Photo Pascal BROCARD

défendu comme des fous furieux.
Tout leur réussissait » remarque
Angély. Libom, Milosevic et
Adim ont rétabli l’ordre à temps
(23-21). Avant qu’une faute
directe de Maingonnat, la vingttroisième des visiteurs, scelle le
destin de chacun.
L. H.

YUTZ-THION.........3
CHÂTEL .................. 1

Liska et Qarino
à la conclusion

Sans surprise, Terville-Florange (3e) a battu
Hagondange (5e) qui a, malgré tout, bien résisté.

Après avoir commis pas mal d’erreurs dans les deux premiers sets, les
Maizièrois ont inversé la tendance pour enlever le match au tie-break.

MASCULINE

l’entame du troisième temps
de jeu par les coups de boutoir
des Sidibé, A.Teuchert et
Arnone, servies idéalement
par Dorlus, alors que les Chapelier, Slavova se montraient à
leur avantage au block : 8-3,
13-6.

TFOC confirme

Maizières sur le fil

Les sets : 25-17 , 25-10 ,
25-19.
Le calendrier avait réservé
aux Thionvilloises une fin de
saison corsée. Après le leader
Pont-à-Mousson la semaine
passée, ce fut au tour de son
dauphin, Villers, de défier les
Mosellanes ce week-end. Le
meilleur pour la fin ? Pas sûr
puisque ces dernières ont
encaissé un nouveau et très net
3-0 samedi soir. On se souvient
pourtant que Yutz-Thionville
avait mené une manche à rien
lors du match aller face à ces
mêmes Villaroises, mais cette
fois il n’en fut rien. Les Meurthe-et-Mosellanes ont été
supérieures dans tous les compartiments du jeu, en témoigne, notamment, une
deuxième manche expédiée
25-10.

Les sets : 21-25, 25-18,
25-20, 25-22.
C’est fait. Yutz-Thionville
vient de remporter sa première
victoire en championnat et ce,
face à Châtel qui restait sur une
bonne série. Comme quoi…
Alors que les Yussois lâchaient
le premier set, 21-25, un vent
nouveau soufflait sur cette formation. Il était clair qu’elle
pouvait réaliser quelque chose.
Dans le second set, grâce à des
actions tranchantes, YutzThionville menait les débats et
s’imposait logiquement. Bis
repetita dans le troisième set,
avant de souffrir quelque peu
dans le dernier, mais finalement la décision.

nationale 2 féminine

nationale 2

30 spectateurs. Arbitres :
MM. Blumenroeder et Stanczyciewicz. Les sets : 25-19
(24’), 25-20 (24’), 25-21
(28’).
POUILLY : Adim 12 pts ; El
Khaoua 3 ; Libom 19 ; Lohstaetter 6 ; Milosevic 5 ;
Vushev 7 ; puis Kugogne.
Libero : Losson. 9 contres, 4
aces, 17 fautes (7 au service).
Ils pourront aller à Villefranche-sur-Saône l’esprit libre,
dimanche prochain. Ils n’auront
même pas à passer par la case
repêchage, comme il y a un an.
Les messieurs de Pouilly-Metz
ont gagné sur le terrain le droit
de jouer une troisième saison
consécutive en N2. Au nez et à
la barbe de leur adversaire direct
pour le maintien, Rueil-Malmaison, condamné par la huitième
victoire de l’ASPM en championnat. « On le mérite, sourit Pierre
Angély, blessé au mollet et en
tenue de coach hier. Si on avait

régionale 1
JARNY......................3
TFOC ....................... 0

TFOC.......................3 hors ligne de Quarino, le TFOC
MAIZIÈRES......................................3 block de Hym et Alexiou permettait aux Lorrains de HAGONDANGE.....2 s’adjuge le set (30-28).
Hagondange, asphyxié dès
PARIS CAMOU...............................2 recoller difficilement (26-24), un autre de Philippe

Avec un effectif de plus en plus peau de chagrin,
les Moulinoises ont su résister pendant deux sets
avant de s’incliner face à Strasbourg.

Les sets : 23-25 (28’),
13-25 (23’), 23-25 (27’).
Sept joueuses, dont deux
passeuses, pas une de plus et
encore, certaines devaient serrer les dents pour tenir leur
place ! Avec un effectif au complet, la saison de Moulins
n’aurait pas été la même (pour
preuve, la belle victoire sur
Besançon en février).
Mais on ne peut pas refaire
l’histoire et les Moulinoises ont
fait de leur mieux, samedi soir,
dans leur gymnase devant des
Strasbourgeoises, qui ne pointent pas le nez à la deuxième
place de la poule par hasard.
Enfin, pendant deux sets (les
premier et troisième) parce que

• Donc, pour vous, ce n’est
pas Quimper qui a gagné ce
match mais plutôt TervilleFlorange qui l’a perdu.
« Quimper est une belle
équipe. C’était un match de
très haut niveau, digne de la
Ligue A où les deux équipes
auraient tout à fait leur place.
Ça s’est joué à pas grandchose, à rien même. Dans les
détails, nous avons été moins
bons. On peut effectivement
considérer que c’est nous qui
perdons le match. Mais je le

36

FEMININE

A

près le match opposant le TFOC à Quimper (défaite de Terville-Flor ange 2-3), ce
samedi, vous avez regretté
que votre équipe n’ait pas
eu assez « la niaque »… « Ce
match a été un véritable bras
de fer. Sur les trois sets perdus,
ce sont les fins de périodes qui
nous ont coûté le plus cher.
C’est d’autant plus évident au
troisième set où nous menons
17 à 11. Jamais on aurait dû se
faire remonter. Même chose au
cinquième, on mène 12-10, là
nous sommes à trois points du
titre… Des mauvais choix, des
fautes personnelles, le doute
s’installe et c’est fichu. »
• A quel moment TervilleFlorange perd le match à
votre avis ? « Pour moi, c’est
au troisième set. Quimper
n’était pas dans une situation
favorable. On démarre pied au
plancher, on réussit à leur mettre la tête sous l’eau (17-11) et
on leur permet de remonter sur
des fautes individuelles. Elles
n’y croyaient plus quand soudain on leur redonne confiance
en elles. »

TTE

Zone rouge
En effet, les Lorraines ont été balayées hier, sur le parquet
alsacien. Intraitables en réception et à l’attaque, les Strasbourgeoises (emmenées par l’ancienne pro de l’ASPTT Mulhouse
Coralie Larnack) n’ont pas fait dans la dentelle. Houillon et la
libero Thiery, impeccables derrière, ont ensuite définitivement
découragé des visiteuses désemparées.
Avec 6 victoires seulement au compteur, Pouilly-Metz va
devoir l’emporter le week-end prochain si le club mosellan veut
se maintenir en Nationale 2. Mais pour cela, il faudra battre la
réserve de Terville-Florange…

Les sets: 25-21, 21-25,
20-25, 19-25.
Terville-Florange avait pourtant bien débuté grâce aux
bons services d’ Aurifeille et les
contres de Destombes, il
menait alors 7-0, puis 16-6
grâce à Ponsart. Il fallait alors
des smashs ravageurs de Didier
et Dieudonné pour permettre
aux Vosgiens de revenir sur les
talons des locaux et d’égaliser
(21-21). Dès lors, Destombes
et Saive mettaient la surmultipliée pour enlever le gain du
premier set. Les sets suivants
furent également très serrés et
les Mosellans ont du batailler
ferme pour rester dans la partie.
Mais à chaque fois, le set revenait aux visiteurs, plus entreprenants, à l’image de Dieudonné et Bombarde.

Sports

Lundi 15 Avril 2013

VOLLEY résultats et classements
LIGUE B MASCULINE
St-Brieuc-Canteleu Maromme..........................0-3
NANCY -Plessis-Robinson...............................3-0
Martigues-Asnières............................................1-3
Orange Nassau-Canteleu Maromme...............3-1
Harnes-Nice.......................................................3-1
Saint-Nazaire-Calais..........................................3-0
Alès-ASU Lyon...................................................1-3
St-Brieuc-Cambrai.............................................1-3
1 Saint-Nazaire
2 Orange Nassau
3 ASU Lyon
4 Asnières
5 Martigues
6 Plessis-Robinson
7 Cambrai
8 Harnes
9 Nice
10 Canteleu Maromme
11 NANCY
12 Alès
13 St-Brieuc
14 Calais

Pts J G P

p

c Diff

60 26 20 6
54 26 17 9
52 26 17 9
51 26 17 9
46 26 17 9
45 26 15 11
39 26 14 12
39 26 13 13
38 26 13 13
33 26 12 14
31 26 11 15
21 26 7 19
18 26 6 20
16 26 3 23

68
62
60
62
58
51
53
50
52
49
46
36
35
28

34 34
36 26
38 22
38 24
47 11
44 7
49 4
53 -3
51 1
56 -7
57 -11
65 -29
70 -35
72 -44

NATIONALE 2 MASCULINE
POULE B
Strasbourg-EPINAL...........................................3-0
POUILLY/METZ-Rueil.......................................3-0
NANCY VOLLEY 2-Francheville......................1-3
MAIZIERES-Paris Camou................................3-2
Saint-Etienne-St-Egreve...................................3-1
Villefranche-St Maur..........................................3-1
Pts J G N P

1 Strasbourg
2 Francheville
3 Villefranche
4 St-Egreve
5 EPINAL
6 NANCY VOLLEY 2
7 MAIZIERES
8 Paris Camou
9 Saint-Etienne
10 POUILLY/METZ
11 Rueil
12 St Maur

53 21 18
46 21 16
43 21 14
39 21 13
36 21 12
35 21 12
32 21 11
23 21 7
22 21 5
20 21 8
16 21 5
13 21 5

0 3
0 5
0 7
0 8
0 9
0 9
0 10
0 14
0 16
0 13
0 16
0 16

p

c Diff

57
55
50
43
46
41
37
35
34
29
23
20

17 40
28 27
30 20
33 10
37 9
36 5
39 -2
47 -12
49 -15
48 -19
52 -29
54 -34

NATIONALE 3 MASCULINE
POULE B
Saint-Dié-Besançon..........................................0-3
Strasbourg-YUTZ-THIONVILLE.......................0-3
ASPTT Dijon-Mulhouse.....................................1-3
Vallée de la Sauer-Beaucourt...........................3-0
Sennecey-Kingersheim.....................................3-1
1 YUTZ-THIONVILLE
2 Besançon
3 Vallée de la Sauer
4 Kingersheim
5 Mulhouse
6 Sennecey
7 Beaucourt
8 Saint-Dié
9 ASPTT Dijon
10 Strasbourg

Pts J G P

p

c Diff

45 17 15 2
42 17 15 2
30 17 11 6
28 17 9 8
27 17 8 9
26 17 9 8
23 17 7 10
21 17 7 10
10 17 3 14
3 17 1 16

47
47
36
37
34
32
28
28
16
6

9 38
19 28
29 7
32 5
28 6
29 3
36 -8
34 -6
46 -30
49 -43

ELITE FEMININE
Institut Federal-VANDOEUVRE........................0-3
TERVILLE-FLO.-Quimper.................................2-3
Amiens-Long.-St Raphael.................................3-0
Mougins-Tulle.....................................................3-1
Chamalières-Vannes.........................................0-3
Saint-Chamond-Marcq/Baroeul........................1-3
1 TERVILLE-FLO.
2 Quimper
3 VANDOEUVRE
4 Vannes
5 Marcq/Baroeul
6 Mougins
7 St Raphael
8 Saint-Chamond
9 Amiens-Long.
10 Institut Federal
11 Tulle
12 Chamalières

Pts J G P

p

c

55 21 18 3
53 21 18 3
52 21 18 3
38 21 13 8
34 21 11 10
32 21 11 10
31 21 11 10
22 21 7 14
19 21 6 15
18 21 6 15
15 21 5 16
9 21 2 19

57
57
55
45
43
41
41
30
27
26
26
17

13
18
20
35
37
40
39
49
49
51
56
58

NATIONALE 2 FEMININE
POULE B
Constantia-POUILLY-METZ..............................3-0
TERVILLE-FLOR. 2-HAGONDANGE.............3-2
Marc/Baroeul 2-VANDOEUVRE (2).................0-3
Cysoing-Entremont-Rix.....................................3-0
ASPTT Mulhouse 2-Lys VB..............................0-3
1 ASPTT Mulhouse 2
2 TERVILLE-FLOR. 2
3 Entremont-Rix.
4 VANDOEUVRE (2)
5 Constantia
6 HAGONDANGE
7 Lys VB
8 Marc/Baroeul 2
9 POUILLY-METZ
10 Cysoing

Pts J G P

p

c Diff

37 17 12 5
36 17 12 5
35 17 11 6
28 17 9 8
27 17 10 7
25 17 8 9
23 17 8 9
18 17 6 11
17 17 6 11
9 17 3 14

42
43
40
38
33
37
34
24
26
14

27 15
25 18
23 17
32 6
31 2
37 0
34 0
38 -14
40 -14
44 -30

NATIONALE 3 FEMININE
GROUPE C
MOULINS-LES-METZ-Strasbourg UC............0-3
Selestat-Dijon Talant..........................................2-3
Ensisheim-EPINAL............................................1-3
St-Dizier-Besançon............................................3-0
Colmar-Kingersheim.........................................n.c.

ESCRIME

1 EPINAL
2 Strasbourg UC
3 Ensisheim
4 Kingersheim
5 Besançon
6 Selestat
7 St-Dizier
8 Colmar
9 Dijon Talant
10 MOULINS-LES-METZ

Pts J G P

p

c Diff

43 17 15 2
41 17 13 4
40 17 14 3
32 16 11 5
25 17 8 9
22 17 7 10
20 17 7 10
13 16 4 12
9 17 3 14
7 17 2 15

48
45
43
37
29
29
27
19
15
13

17 31
18 27
17 26
20 17
31 -2
36 -7
35 -8
38 -19
46 -31
47 -34

LIGUE DE LORRAINE
REGIONALE 1 MASCULINE
Nancy Volley 3-Maizieres..................................2-3
Yutz/Thionville-Chatel........................................3-1
St-Mihiel-Villers-Ncy..........................................3-1
Epinal (2)-Vandoeuvre.......................................3-0
Terville/Flo.-Gerardmer......................................1-3
1 Epinal (2)
2 Creutzwald
3 St-Mihiel
4 Nancy Volley 3
5 Gerardmer
6 Maizieres
7 Vandoeuvre
8 Terville/Flo.
9 Chatel
10 Villers-Ncy
11 Yutz/Thionville

Pts J G P

p

c Diff

52 19 18 1
45 19 16 3
40 19 15 4
31 19 9 10
30 19 9 10
29 19 10 9
28 19 9 10
26 18 9 9
18 19 5 14
10 20 3 17
3 18 1 17

56
50
48
39
39
36
36
36
28
21
9

17 39
19 31
27 21
35 4
39 0
37 -1
35 1
36 0
46 -18
55 -34
52 -43

REGIONALE 2 MASCULINE
Vandoeuvre B-St-Dié B.....................................0-3
Jarny-Creutzwald B...........................................1-3
Moulins-Gondrexange.......................................0-3
Saint-Mihiel-Pouilly/Metz B................................1-3
1 Moulins
2 Gondrexange
3 Creutzwald B
4 Pouilly/Metz B
5 Jarny
6 Pont-à-Mousson
7 St-Dié B
8 Vandoeuvre B
9 Saint-Mihiel

Pts J G P

p

c Diff

43 16 14 2
39 16 13 3
27 16 9 7
25 15 8 7
23 15 8 7
20 16 7 9
19 15 6 9
11 15 4 11
3 16 1 15

44
42
31
27
28
26
24
15
8

7 37
13 29
27 4
24 3
28 0
35 -9
30 -6
35 -20
46 -38

REGIONALE 1 FEM.
Hayange-Pont-à-Mousson................................0-3
Villers-Yutz-Thionville........................................3-0
Jarny-Terville-Flor. 3...........................................3-0
Pouilly/Metz-Nancy............................................1-3
Vandoeuvre/Nancy-CAM Epinal.......................3-1
Creutzwald-St-Dié.............................................0-3
1 Pont-à-Mousson
2 Villers
3 Terville-Flor. 3
4 St-Dié
5 Jarny
6 Vandoeuvre/Nancy
7 Yutz-Thionville
8 Nancy
9 Pouilly/Metz
10 CAM Epinal
11 Creutzwald
12 Hayange

Pts J G P

p

c Diff

59 21 20 1
53 21 18 3
43 21 14 7
43 20 14 6
40 21 13 8
36 20 13 7
27 21 9 12
23 21 8 13
19 21 6 15
19 21 6 15
10 21 3 18
3 21 1 20

62
56
47
48
47
42
34
31
28
26
18
6

11 51
17 39
26 21
27 21
31 16
31 11
40 -6
46 -15
50 -22
48 -22
56 -38
62 -56

REGIONALE 2 FEM.
POULE A
Yutz-Thionville B-Moulins..................................2-3
Sarralbe-Thierville..............................................2-3
Pont-A-Mousson B-Villers B..............................3-0
Blainville-Hagondange B...............................remis
1 Hagondange B
2 Moulins
3 Sarralbe
4 Thierville
5 Pont-A-Mousson B
6 Vandoeuvre B
7 Yutz-Thionville B
8 Blainville
9 Villers B

Pts J G P

p

c Diff

42 15 15 0
32 16 10 6
29 14 10 4
28 15 10 5
23 15 8 7
22 16 7 9
11 15 2 13
9 14 4 10
5 14 1 13

45
37
33
33
30
29
20
13
7

7 38
24 13
18 15
22 11
28 2
32 -3
41 -21
36 -23
39 -32

CADETS
2E PHASE
Villers-MAIZIÈRES............................................0-3
YUTZ-THIONV.-AS POUILLY-METZ...............1-3
Nancy-Gerardmer..............................................3-1
Pt-à-Mousson-Epinal.........................................0-3
Pts J G P

1 Epinal
2 MAIZIÈRES
3 AS POUILLY-METZ
4 YUTZ-THIONV.
5 Pt-à-Mousson
6 Gerardmer
7 Villers
8 Nancy

27 10
20 9
17 8
15 9
11 8
5 7
4 8
3 9

9
6
6
5
4
2
1
1

1
3
2
4
4
5
7
8

p

c

27
22
20
19
15
8
5
6

5
10
12
14
17
18
21
25

JUNIORS ESPOIRS FEM.
Vandoeuvre-Toul .....................................................
St-Dié-Hayange.................................................3-0
Terville-Flo.-Pouilly-Metz.........................................
1 Jarny
2 Vandoeuvre
3 Toul
4 Terville-Flo.
5 St-Dié
6 Hayange
7 Gerardmer
8 Pouilly-Metz

Pts J G P

p

c

34 12 11 1
32 12 11 1
29 12 10 2
18 12 6 6
10 13 3 10
7 13 3 10
7 11 2 9
7 11 2 9

35
33
30
20
11
11
11
8

4
5
11
20
30
34
27
28

nationaux juniors

Thionville : ça sent bon !
Quatre Thionvillois étaient
à l’affût d’une qualification
pour les championnats de
France juniors, ce week-end.
Ainsi, dans le troisième et
dernier circuit national à
l’épée, le junior Robin Dall
Armellina a terminé 45e à
Colmar suite à sa défaite
15-10 face au Lyonnais
Mathieu Garrucho (19e).
« Je suis content dans
l’ensemble, avoue l’étudiant
de la faculté de droit de
Nancy. J’ai gagné toutes mes
poules avant de m’incliner
dans le tableau de 64. Il faut
savoir relativiser ce résultat
sachant qu’un bon nombre
d’épéistes était supérieur à
moi. »
Robin Dall Armellina, âgé
de 19 ans, n’a donc pas réussi
à décrocher un tableau de 32
comme il le souhaitait au
départ. Peu importe, cette
performance, ajoutée à celles
de Paris et Toulouse, devrait
lui permettre de retrouver les
meilleurs Français le mois prochain, à Mâcon.
L’autre bonne nouvelle, côté
thionvillois, vient du cadet
première année Nicolas Conrad. Décidément, la différence

d’âge ne lui fait pas peur. La
preuve avec cette 76e place au
final synonyme de championnat de France de nationale 2.
Le troisième spécialiste de
l’épée, Romain Mastroianni,
cadet deuxième année, s’est
malheureusement éteint à
l’issue des éliminatoires.

Lemaire s’est amusée
Sans pression particulière,
elle s’était fixé un tableau de 8
dans le dernier circuit de
Bourges, réservé aux sabreuses juniors. À l’arrivée, la
cadette Mathilde Lemaire a
fini à la 30e place suite à son
duel perdu avec la Parisienne
de l’USM, Ophélie Virlogeux
(9e). Le score : 15-10. « J’ai
bien tiré, note la demoiselle
du Pôle espoir d’Orléans.
J’étais venue ici pour m’amuser sachant que je suis surclassée. Je ne suis pas forcément
contente de mon résultat,
mais de ma prestation oui. »
Après Gisors et Dijon,
l’élève de Jérémy Liebgott a
toutes ses chances d’être retenue pour les championnats de
France juniors de nationale 1.
L. C.

1

ATHLÉTISME

semi-marathon de thionville

TTE

37

20 km marche

Kurui tient sa revanche

Tissot
sacrée

Battu sur les bords de la Moselle, l’an dernier, le Kenyan Kurui a pris une revanche tranquille et survolé
une épreuve disputée sous le soleil. Hamed Benaouda (A2M) a réussi sa première.

Deuxième de l’épreuve derrière le Tunisien Hedi Teraoui,
Kévin Campion avait le masque à l’arrivée, malgré son
premier titre de champion de
France. « Quand on vaut 1h21’
et qu’on fait 1h28’, on est
forcément déçu… », déclarait à
chaud l’athlète de Feyzin-Vénissieux.
Sur le circuit long d’un kilomètre, le récent qualifié pour
les prochains Mondiaux à
Moscou avait lancé la course
sur des bases élevées en passant à la mi-course en 42
minutes. « Après, je n’étais
vraiment plus dans le coup et
je n’ai pas pu m’accrocher
lorsque Hedi Teraoui m’a
passé. Je retiendrai juste le
titre… »

E

t le Kenya a repris la main.
Dominé l’an passé sous de
fortes rafales de vent par le
Burundais Willy Nduwimana, le
Kenyan Dickson Kurui, deuxième
en 2012 en 1h05’57, a, cette fois,
remporté une épreuve qui lui
tenait à cœur à un train que l’on
qualifiera de sénateur pour le
champion du jour, vainqueur en
1h08’01.
Il faut dire que Kurui n’a pas
rencontré d’opposition sur son
chemin. Il a laissé faire 1,500 km
ses adversaires, principalement
les Lorrains Benaouda (A2M) et
Fabien Lanteri-Minet (Phar Longwy) avant de les saluer à l’entrée
du chemin de halage. Ensuite,
Kurui a vécu sa vie, courant longtemps sur une base de
1h03’-1h04’ avant de prendre son
temps sur le retour quand le vent
de face fut venu. Derrière, un
groupe s’était constitué à l’initiative de Benaouda et Lanteri-Minet.

Kurui en promenade

Godart, le Longovicien et des
deux Kenyanes Chelangat Sang et
Bétrice Chérop qui avaient amorti
le départ et avaient rappliqué
dare-dare pour faire la pige à ces
messieurs. Mais vite, Benaouda,
qui, à 40 ans, courait son premier
semi-marathon, et son complice
Lanteri-Minet procédaient au
ménage après le ravitaillement du
5e kilomètre. Au 10e, au moment
où l’on prend à l’auberge de Cattenom le chemin du retour, la
course était jouée. Kurui avait
levé le pied mais avait une belle
avance. Autour du 13e km, le
Messin faisait monter la pression
et le Longovicien allait devoir
décrocher.
Chez les femmes, Chelangat
Sang avait pris l’avantage et là
aussi, le classement semblait établi. Un peu plus loin, DominiqueMarie Germain, la vétérane de
Corny, une non-licenciée, avait
pris le meilleur, dans une autre
course, sur Sylvie Martagni,
l’Hettangeoise, une autre non-licenciée.

Un groupe dans lequel on
notait les présences de Pascal

Record pour Tissot

A. Z.

classements
Semi-marathon. Scratch : 1. Kurui (Kenya) 1h08’01, 2. Benaouda (A2M)
1h12’06, 3. Lanteri-Minet (Phar Longwy) 1h12’50, 4. Chelangat Sang (Kenya)
1h13’42, 5. Godart (Phar Longwy) 1h13’43, 6. Béatrice Chérop (Kenya) 1h14’48, 7.
Peltier 1h15’35, 8. Szczepanski (Par Longwy) 1h15’38, 9. Khouri (Ptt Nancy)
1h17’44, 10. Pernar (Phar Longwy) 1h18’22, 11. Couvidat 1h19’’39, 12. Leporcq
1h19’46, 13. Ataland 1h20’12, 14. Marchandé (Trityc Yutz) 1h20’25. Femmes : 1.
Sang, 2. Chérop, 3. Germain 1h27’21, 4. Martagni 1h34’10, 5. Quesada (Allemagne)
1h35’02, 6. Balzi 1h35’12, 7. Hanff 1h36’27, 8. Adnet 1h36’34.
10 km : 1. Errachidi (Phar Longwy) 32’34, 2. Arnould (Phar Longwy) 32’36, 3.
Ditsch (Sarreguemines) 33’16, 4. Hammouch 33’18, 5. Magnien (Esty) 34’40.
Femmes : 1. Ustaritz (A2M) 39’03, 2. Valhem 39’53, 3. Delsaut 42’22.

DUATHLON

Kurui, à droite, contrôle ses adversaires, le Messin Benaouda
et le Longovicien Lantri-Minet. Photo Denis HOURT

championnats de france jeunes

Metz Triathlon
répond présent

P

Cassandre Beaugrand, sa principale rivale. Pour la deuxième
partie à pied, Lehair a terminé à
un rythme bien en deçà de ce
qu’elle a pu déjà prouver et a
finalement pris la cinquième
place.

Metz Triathlon
deuxième
Un rang devant, Marion Doll,
après une première partie pédestre détachée des têtes d’affiches, a fait un bel effort à vélo
pour revenir sur le groupe où se
trouvait Jeanne Lehair. Pour
compléter le trio de cadettes qui
s’est offert le titre de championnes de France par équipe, Marie
Presa, auteur d’une belle course
dans l’ensemble, a terminé à la
sixième place. « Cela peut
paraître dommage quand on
sait qu’elle loupe sa transition »,
précise Rouyer.
Dans la catégorie minimes, on
note une belle remontée à vélo

d’Adèle Henry qui a décroché la
12e place, après être sortie de la
première transition à la 40e
place. Côté garçons MarcEdouard Barthélémy, espoir
masculin du jour, a été chercher
la 20e place. Dans le premier
pack à vélo et avec le neuvième
meilleur temps sur la deuxième
course à pied, un top 10 aurait
été jouable. Mais il n’a pas pu
tenir le pack jusqu’à la fin du
parcours vélo.
Au classement des clubs,
M e t z Tr i a t h l o n p r e n d l a
deuxième place à seulement 80
points derrière Issy-les-Moulineaux, grosse écurie du triathlon. « On arrive à être déçu de
certaines performances comme
celles des cadettes, mais le classement club montre que le
niveau de celui-ci reste largement correct », relativise Jordan
Rouyer.
Cl. B.

Emmanuel Perrard (Saint-Avold) et Cyriane Muller
(Sarrebourg) ont remporté le duathlon
de Sarreguemines, hier.
huitième duathlon de SarLLe ereguemines
a eu lieu hier.
parcours, tracé avec soin,
empruntait quelques routes
d’Allemagne. Près de 150 concurrents ont pris part à cette
épreuve organisée par le
Triathlon Sarreguemines Club.
Chaque bénévole a pris soin
de mettre tout en œuvre pour
une organisation qui n’a pas
fait mauvaise figure.
Individuellement ou par
équipe, chacun y trouvait son
compte. Avec le meilleur
temps sur la première partie
pédestre, mais également sur
la seconde, Emmanuel Perrard
(vétér an 1) a rempor té
l’épreuve pour le club de
Saint-Avold.
À la seconde place, on
retrouve Nicolas Boivin
(senior 1), à plus d’une
minute au vainqueur. Benoit
Marcolini (Villerupt) est
quant à lui monté sur la troi-

GYMNASTIQUE

sième marche du podium.
Remi Krause a échoué au pied
du podium au scratch mais a
tout de même pris la troisième
place dans sa catégorie.
Chez les dames, on retrouve
la Sarrebourgeoise Cyriane
Muller en tête avec plus de
deux minutes d’avance sur sa
poursuivante Claude Fetique
(VTCA Falck), qui l’a suivi de
trois petites secondes lors de
l’entrée dans le parc à vélo
pour la première transition.
Audrey Franchini (Thionville
Yutz) a rapidement complété
le podium féminin.
Cl. B.

classements
MESSIEURS : 1. Perrard (SaintAvold), 2. Boivin, 3. Marcolini, 40
Krause.
DAMES : 1. Muller (Sarrebourg), 2.
Fetique, 3. Franchini.

finales interzones

Grand chelem pour Thionville
Thionville a qualifié ses huit ensembles et deux individuelles Avenir pour les championnats de France
et s’est offert au passage quatre titres.

V

ingt-deux clubs du
Grand Est et 250 gymnastes s’étaient donné
rendez-vous, samedi, au gymnase Jean-Pierre Adams de
Thionville pour y disputer les
championnats de zone par
équipes et les individuelles de
la catégorie Avenir. En jeu, des
billets pour les championnats
de France des ensembles de
Villefranche-sur-Saône, les 18
et 19 mai, et le National Avenir
de Valenciennes, les 8 et
9 juin.
Une fois de plus, les Thionvilloises de Rachelle Cisowski
et Emilie Bohn qui avaient
déjà, en janvier, glané trois
titres de championnes de
France individuelles de Nationale 2, avec la benjamine Alice
Klopp, la minime Léa Zanon et
la cadette Marie Jablon, ont été
au rendez-vous du succès. En
effet, Thionville s’est illustré en
survolant la compétition Division Fédérale Esthétique, convainquant le jury et obtenant
la note de 16,500. À Villefranche, dans un mois, cet ensemble-là, aux mains de la chorégraphe Annabelle Ledrich, aura
les moyens de jouer le titre

avec Chambéry et Aix-en-Provence et, à tout le moins, le
podium.

Billets compostés
Alice Klopp et Eva Antoine
se sont qualifiées en obtenant
les 5e et 6e places dans la
compétition très relevée des
Avenir. Elles ont aussi conduit
l’ensemble DF 1 benjamines au
titre interrégional. Et la relève
est prête puisque les toutes
petites, les DC 1, ont aussi
remporté la première place
dans leur catégorie. Autre succès thionvillois enfin, avec une
première place riche de promesses pour le duo des minimes Lola Geoffroy et Ophélie
Desmet qui s’est imposé largement.
Thionville complète son
magnifique tir groupé par trois
médailles d’argent. La première
pour le duo toutes catégories,
Léa Perrin-Camille Bourguignon devancé seulement par
Fortschwihr, un club qui présentait deux anciennes championnes de France du pôle de
Strasbourg. Le DN 3-4, joliment conduit par Lola
Cisowski et classé derrière

Y.-M. T.

classements

Perrard et Muller
tracent leur route

Les Messines Jeanne Lehair, Marion Doll et Marie Presa se sont offertes
le titre de championne de France par équipes chez les cadettes.
arthenay était ce week-end
le support des championnats de France jeunes de
duathlon. Avec des conditions
météos difficiles dues à la chaleur, chacun n’aura pas obtenu
le résultat escompté. On les
voyait déjà sur les podiums individuels mais cette année, les
Messins ne rapporteront pas de
médailles individuelles. « C’est
une petite déception, notamment en ce qui concerne les
performances des cadettes »
reconnaît Jordan Rouyer, qui
reste tout de même satisfait de
ses féminines.
Une chaleur assommante et
vingt malaises sur la course.
Perrine Gillot en a fait les frais
dès la première course à pied,
après un départ rapide. Certaines de ses coéquipières ont
tenu le choc tandis que d’autres
ont perdu le fil petit à petit.
Jusqu’à la fin du vélo, Jeanne
Lehair est resté au contact de

sarreguemines

Si le Finistère ne laissera pas
un bon souvenir à Kévin Campion, Emilie Tissot (Alsace
Nord Athlétisme) et Inès Pastorino (Nice Côte d’Azur Athlétisme), toutes deux âgées de
vingt ans, se souviendront
longtemps de Saint-Renan.
Après plus de 18 km côte à
côte, Tissot a placé une accélération fatale à son adversaire. En 1h37’23", elle bat le
record de France espoirs
détenu jusque-là par… Pastorino. « C’est une belle revanche après les récentes épreuves
de Lugano où j’ai abandonné », se réjouissait la nouvelle championne de France.
Quant à sa dauphine, elle
n’était pas du tout déçue. « Je
bats quand même mon record
personnel, c’est extra. »

• 35 km : 1. Diniz (EFS Reims)
2h32’47".
• CHAMPIONNATS DE FRANCE.
20 km hommes : 1. Teraoui (Lyon Athlétisme), Tunisie, 1h26’47"; 2. Campion (Feyzin-Venissieux), champion de
France, 1h28’06" ; 3. Thomas (Coquelicot 42) 1h31’35" ; 4. Denimal (Amiens
UC) 1h31’55". 20 km femmes : 1. Tissot (Alsace Nord) 1h37’23" ; 2. Pastorino (Nice Côte-d’Azur) 1h37’32"; 3.
Menuet (Blois-Onzain) 1h38’33".

EQUITATION

Ngan Sassi
en évidence
Le centre équestre de Thionville et Cattenom a été le théâtre
durant trois jours d’un concours de sauts d’obstacles destiné aux amateurs et aux professionnels. Vendredi, les épreuves
préparatoires, 1,05 m, 1,15 m et
1,25 m, ont ouvert la manifestation. Caroline Confente, du
club local, s’est qualifiée dans
les trois disciplines. Suivaient
les cycles libres donnant accès
aux championnats de France à
Fontainebleau. Sur les quarante-cinq reçus, on notait la présence de Michaël Pierron sur
Ucello de Mairy et de Josselin
Rozaire avec Chippie de Montsec. Samedi se déroulait
l’épreuve de vitesse, 1,05 m,
que Jean-Louis Lambert avec
Stella du Brull remportait de
haute lutte. Au Grand Prix Pro 2
1,30 m, la famille meusienne
Albrand se classait respectivement premier avec Valentine et
deuxième avec Régis, le papa.
Le troisième jour mettait aux
prises les concurrents dans plusieurs épreuves, la spéciale
chrono Amateurs 2 1,10 m était
remportée par Pauline Becker,
tandis que la spéciale Pro 3
1,25 m, à difficultés progressives, voyait Olivier Grimmer
prendre les deux premières places sur deux chevaux différents.
Sur le Grand Prix Pro 2 1,35 m,
le Vosgien Georges s’adjugeait
la plus belle récompense de la
journée.

Rulquin se montre

Le DFE aura émerveillé le public thionvillois.

Besançon, mérite sa seconde
place. Comme l’ensemble DF 1
minimes (Romane Cisowski,
Mélissa Elmerich, Marion

Keire, Lorène Krebs, Milana
Ney, Zoé Nicolas, Alycia Stegmann) précédé par Pfastatt. À
noter la participation du duo

Photo RL

messin Louise Guéry-Marie
Clavey, classé neuvième.
A. Z.

Le cavalier vosgien de Vittel
Grégory Rulquin a réussi sa
journée de samedi, à Cluny
(Bourgogne), en se classant
cinquième avec Sitôt Liberté
sur la Pro 2 Grand Prix 1.30 m,
puis onzième (et seul lorrain
classé) sur la Pro 1 vitesse
1.45m, associé à Quétam des
Etisses. Guillaume Liccardi,
sur Pégase d’Anoux, termine
quant à lui neuvième sur la
Pro 2 Grand Prix 1.35m.
Les autres cavaliers lorrains
classés sur la Pro 2 Gd Prix
1.30 m sont : Romain Schaefer/
Ramages de Falaise (10e),
Nicolas Houzelle/Orée de
Bacon (16e) et Nathalie
Dumartin/Remoise d’Argent
(24e).

Sports

Lundi 15 Avril 2013

AVIRON championnats de france

Chardin/Mortelette
comme prévu

AUTO

1

V

eni, vidi, vici », s’enthousiasmait il y a un peu plus de
2000 ans un certain Jules César,
pas manchot dans l’art de marquer les esprits et d’imprimer sa
marque sur les territoires conquis.
En trois jours passés sur les eaux
du lac du Causse, Germain Chardin et Dorian Mortelette sont restés fidèles à l’insolente impression de facilité se dégageant de la
formule du célèbre imperator
romain.
Hier à Brive-la-Gaillarde, en
finale du pair-oar, les vice-champions olympiques d’Eton n’ont à
aucun moment laissé leurs adversaires rêver d’un autre accessit
qu’une médaille de bronze ou
d’argent. Reléguant à près de six
secondes une paire Deprès-Lang
réduite à jouer les seconds rôles
bien avant de pouvoir lancer un
potentiel enlevage, et au final.
« On a fait le taf. Il faut voir ce
titre comme une rampe de lancement de notre saison, et un gage
de notre volonté de continuer en
deux sans barreur » lance Germain Chardin.
En posant les bases de leur
suprématie sur un écart relativement conséquent, le Meusien et
son coéquipier dieppois ont affiché pacifiquement – avec l’appui
du chronomètre - leur position
sur la constitution du grand huit
voulu par la nouvelle Direction
technique nationale.
Anne Jouy : premier sacre.
« Venez tous à Nancy, c’est
génial ! ». Arrivée à l’automne
dernier en Lorraine, Anne Jouy en
apprécie visiblement les attraits.
Ivre de bonheur, la Toulousaine
s’est en tout cas chargée de faire
la promotion de son nouvel environnement aux spectateurs massés sur le ponton. Dans une scène
surréaliste à hauteur de l’événement : un premier titre national
en pair-oar, arraché de haute lutte
avec Gervaise Boulanger. Fruit
d’une association vieille de…
deux mois. « C’est sûr qu’on
n’avait pas beaucoup de séance
derrière nous », relève la néoNancéienne, médaillée d’argent
l’an passé à Cazaubon, et qui (re)
tentait cette année le coup avec
une Gervaise Boulanger vierge de
tout palmarès.
Macquet, beau joueur. Le
Dieppois du Pôle France de
Nancy avait perdu la première

manche face à Mattieu Androdias
en demie samedi. Jean-Baptiste
Macquet n’est pas parvenu à
inverser la tendance, hier, en
finale, dominé par un Toulousain
plus explosif. Pour son grand
retour au skiff – qu’il avait pratiqué sans interruption de 2005 à
2009 (avec, à la clef, une quatrième place en 2008… face à une
tout autre concurrence !), le double champion du monde du Pôle
France de Nancy s’est contenté
de l’argent. Sans amertume.
« Cette médaille n’était pas celle à
laquelle j’aspirais. Mais je vais
tout de même la savourer », assurait J.-B. Macquet.
Théophile Onfroy : un rêve
en bronze. « On est super contents. D’autant plus qu’on ne
savait pas trop ce qu’on valait. »
Théophile Onfroy et son binôme
grenoblois Clément Duret le
savent désormais : du bronze ! Le
métal de l’exploit pour le
Verdunois dans une finale du
deux sans barreur poids léger promise aux internationaux Raineau
et Solforosi.
Juniors : le mois de Juillet.
Deuxième de la finale du skiff
pour sa première année chez les
juniors, derrière l’intouchable
niçoise Elodie Ravera (vice-championne du monde de la discipline), Camille Juillet a fait forte
impression ce week-end en Corrèze. La Verdunoise décroche au
passage la première médaille lorraine (chez les féminines) dans sa
catégorie depuis le doublé réalisé
en 2008 par la Vosgienne Justine
Lecomte et une autre Meusienne : Eléna Kieffer.
Quatorze finales sur dixsept possibles. C’est le nouveau
record établi par le Pôle France de
Nancy (privé de Matthieu Moinaux et Louisa El Allali, tous deux
blessés) au goût relevé par quelques instants de bravoure,
comme les performances de
Pierre Houin et Thibault Lecomte
chez les poids légers, celles de
Charlotte Culty et Justine
Lecomte, remarquable cinquième
de la finale A du skiff. Seul petit
regret : la fausse pelle de Thibaut
Verhoeven, à deux doigts de tomber à l’eau, alors qu’il chassait
encore une médaille de bronze
dans le skiff messieurs.
F. V.

Alonso repart en chasse
C

ette 31e victoire en F1
vient à point pour l’Espagnol de 31 ans, trois
semaines après sa grosse déception du GP de Malaisie où il avait
abandonné au deuxième tour,
aileron cassé contre l’arrière de
la monoplace de l’Allemand
Sebastian Vettel (Red Bull), au
premier virage. « C’était une
course fantastique pour nous,
quasi-parfaite, sans gros problème sur la voiture, la dégradation des pneus était meilleure
que prévu », a dit Alonso sur le
podium. « Ca fait du bien après
mon abandon en Malaisie et
c’est une belle récompense pour
toute l’équipe. Cette campagne
2013 commence bien, nous sommes optimistes ».
En comptant Vettel, quatrième, et le Britannique Jenson
Button (McLaren), cinquième,
les cinq champions du monde
engagés dans cette saison 2013
ont donc terminé aux cinq premières places de cette course
intense, contrôlée de bout en
bout par Alonso et son équipe et
marquée par de nombreux changements de pneus, trois pour la
plupart des concurrents.
Les quatre premiers ont terminé regroupés en une douzaine de secondes, avec plusieurs longueurs d’avance sur
Button. L’Anglais était parti en
pneus medium, comme Vettel,
après avoir fait l’impasse sur la
fin des qualifications, samedi,
pour économiser un train de
pneus.
Cela n’a pas suffi, Vettel
échouant au pied du podium,
sur les talons de Hamilton, aux

Douze courses après son dernier succès, Fernando Alonso a pu remettre Ferrari tout en haut du podium.

pneus détruits mais encore sur
le podium, comme en Malaisie,
au volant de sa Mercedes de
plus en plus performante aux
essais (pole position) et régulière en course. L’Allemand s’est
consolé en conservant la tête du
championnat, devant
Räikkönen, Alonso et Hamilton,
trois autres champions du
monde.

Mercedes se rapproche
Au bout du suspense, la stratégie de la Scuderia Ferrari a
donc été la meilleure et la course

a été maîtrisée de bout en bout
par Alonso et son équipe, sous
les yeux de Piero Lardi Ferrari, le
fils adoptif d’Enzo Ferrari.
« N’attaque plus, ce n’est plus la
peine », a dit son ingénieur à
Alonso en fin de course. « Je
n’attaque plus », lui a-t-il
répondu pour le rassurer.
« Dans une course de F1, c’est
impossible de ne pas attaquer,
mais il faut essayer d’en garder
un peu en réserve, pour l’utiliser
au bon moment », a dit Alonso
après l’arrivée.
Très heureux, le double cham-

classements
Grand Prix de Chine : 1. Alonso (Esp/Ferrari), les
305,066 km en 1 h 36’26"945 (moyenne : 189,779 km/h), 2.
Räikkönen (Fin/Lotus-Renault) à 10"168, 3. Hamilton (Gbr/
Mercedes) 12"322, 4. Vettel (All/Red Bull-Renault) 12"525,
5. Button (Gbr/McLaren-Mercedes) 35"285, 6. Massa (Bra/
Ferrari) 40"827, 7. Ricciardo (Aus/Toro Rosso-Ferrari) 42"691,
8. di Resta (Gbr/Force India-Mercedes) 51"084, 9. GROSJEAN
(Fra/Lotus-Renault) 53"423, 10. Hülkenberg (All/Sauber-Ferrari) 56"598, 12. VERGNE (Fra/Toro Rosso-Ferrari) 1’12"604,
15. BIANCHI (Fra/Marussia-Cosworth) 1 tour.
Pilotes : 1. Vettel (All) 52 pts, 2. Räikkönen (Fin) 49 pts, 3.

Alonso (Esp) 43 pts, 4. Hamilton (Gbr) 40 pts, 5. Massa (Bra)
30 pts, 6. Webber (Aus) 26 pts, 7. Rosberg (GER) 12 pts, 8.
Button (GBR) 12 pts, 9. GROSJEAN (Fra) 11 pts, 10. di Resta
(Gbr) 8 pts, 11. Ricciardo (Aus) 6 pts, 12. Sutil (All) 6 pts, 13.
Hülkenberg (GER) 5 pts, 14. Perez (M) 2 pts, 15. VERGNE
(Fra) 1 pt.
Constructeurs : 1. Red Bull Racing 78 pts, 2. Scuderia
Ferrari 73 pts, 3. Lotus 60 pts, 4. Mercedes AMG Petronas
Formula One Team 52 pts, 5. McLaren Mercedes 14 pts, 6.
Force India 14 pts, 7. Scuderia Toro Rosso 7 pts, 8. Sauber 5
pts.

pion du monde (2005, 2006), a
brandi un drapeau Ferrari dès
qu’il est sorti de sa F138 victorieuse, devant des milliers de
spectateurs chinois ravis, sur le
deuxième marché étranger de la
marque au cheval cabré.
« La course sera différente à
Bahreïn, mais j’espère qu’on sera
encore sur le podium, car notre
voiture en est capable », a aussi
dit Alonso avant de partir en
conférence de presse, puis à
l’aéroport : « Je dois prendre
l’avion très tôt pour Bahreïn,
donc on n’aura pas trop le temps

de faire la fête », a dit le leader
de la Scuderia, qui a aussi placé
Felipe Massa au sixième rang.
Parti en pole position, Hamilton
a encore fait une très belle
course, comme en Malaisie,
alors que Nico Rosberg a dû
abandonner, en raison d’un problème de suspension. Ross
Brawn, le patron de Mercedes, a
apprécié les progrès réalisés :
« Nous n’y sommes pas encore,
m a i s n o u s n o u s ra p p r o chons… », a dit Brawn à Hamilton sur la radio de bord, juste
après l’arrivée.

Webber et Gutierrez
pénalisés à Bahreïn
L’Australien Mark Webber (Red Bull) et le Mexicain Esteban
Gutierrez (Sauber) seront pénalisés respectivement de trois et
cinq places sur la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn,
dimanche prochain sur le circuit de Sakhir, pour des incidents de
course au GP de Chine. La direction de course a jugé Webber
responsable de son accrochage avec Jean-Eric Vergne (Toro
Rosso), au 15e tour : « Je pense que Mark n’aurait pas pu passer
de là où il a essayé, et je ne suis même pas sûr qu’il essayait de
me dépasser. Ce qui est sûr, c’est que je ne m’attendais pas à le
trouver là », a dit le Français après la course.

Sébastien Ogier s’offre un triplé
D

CANOË-KAYAK

épinal

Des jeunes en lumière
« La compétition, le temps,
l’ambiance, tout était parfait. »
Pierre-Paul Banzet n’était pas peu
fier de voir ses ouailles grouiller
autour de lui, encore quelques
heures, et depuis des jours. « On
sent que l’ambiance s’est assainie
depuis l’assemblée générale du
club, tout le monde va dans le
même sens. » Tout le monde, également, avait craint pour cette
compétition après l’importante
crue de la Moselle vendredi. Finalement, dans le ciel comme
autour du bassin, la météo était
au beau fixe dans les rangs spinaliens.
Cette deuxième Nationale 3 de
la saison, après les premières
courses à Oyonnax, était donc un
vrai test pour GESN. Peut-être

plus autour que sur le bassin,
même si dans l’eau, le club aux
bateaux rouges a également
connu quelques beaux succès.
Trustant les accessits dans les
épreuves biplaces, le club de la
cité des Images se sera aussi distingué en embarcation individuelle, principalement grâce à
Julian Othenin-Girard, vainqueur
de la troisième course d’un duel
avec Erwan Cado que seul le Nancéien Nicolas Mangeolle aura
contesté sur le week-end, en remportant la manche matinale.
GESN avait aussi et surtout aligné quantité de jeunes pour qui
cette compétition était un bon
moyen de prendre des départs et
d’accumuler de l’expérience en
compétition nationale.

classements
COURSE 2. Canoë Biplace dame : 1. Bandel M./Wendling Z., Metz, 225,09.
Canoë Biplace homme : 1. Travert C./Galmiche L., Golbey, Epinal, Saint-Nabord,
121,43. Canoë Biplace mixte : 1. Poix C./Del Rey E., Golbey, Epinal, St Nabord,
115,12. Canoë monoplace dame : 1. Merand B., Poissons volants, 120,90. Canoë
monoplace homme : 1. Abadie S., Thonon, 98,05 ; 6. Desongins S., Metz, 106,87.
Kayak monoplace dame : 1. Bercon J., Haute Isere, 106,33. Kayak monopolace
homme : 1. Mangeolle N., Nancy Tomblaine, 90,66.
COURSE 3. Canoë biplace dame : 1. Bandel M./Wendling Z., Metz, 181,38.
Canoë biplace homme : 1. Travert C./Galmiche L ;, Golbey, Epinal, Saint-Nabord,
134,05 ; 4. Morabito B./Wantz Y., Metz, 147,30. Canoë biplace mixte : 1. Poix
C./Del Rey E., Golbey, Epinal,, Saint-Nabord, 127,45. Canoë monoplace dame :
1. Moisan-Ehrwein A., Golbey, Epinal, Saint-Nabord, 127,90. Canoë monoplace
homme : 1. Reby J.C., Ancerville-Bar-le-Duc, 107,36 ; 2. Olhagaray J., Metz,
113,38. Kayak monoplace homme : 1. Othenin-Girard J., Golbey, Epinal, Saint-Nabord, 98,02.

déjà disputés cette saison, le
pilote de 29 ans a conforté sa
place en tête du championnat
devant son dauphin du jour, le
Finlandais Mikko Hirvonen et sa
Citroën DS3.
Le Français, qui a aussi remporté les trois points supplémentaires accordés au vainqueur de la « power stage »,
comme en Suède et au Mexique,
a obtenu sa dixième victoire en
Championnat WRC avec 58
secondes et 2 dixièmes d’avance
sur Hirvonen et 4 minutes 4
secondes sur le Finlandais Jari-

classements
Rallye du Portugal : 1. OGIER-INGRASSIA (Fra/VW Polo R) 4h07’38"7, 2.
Hirvonen-Lethinen (Fin/Citroën DS3) à 58"2, 3. Latvala-Anttila (Fin/VW Polo R)
4’04"5, 4. Novikov-Minor (Rus-Aut/Ford Fiesta RS) 5’27"7, 5. Al-Attiyah-Bernacchini (Qat-Ita/Ford Fiesta RS) 7’43"5.
Pilotes (après 4 des 13 manches) : 1. OGIER (Fra) 102 pts, 2. Hirvonen (Fin) 48,
3. LOEB (Fra) 43, 4. Ostberg (Nor) 32, 5. Latvala (Fin) 31.
Constructeurs/écuries : 1. Volskswagen Motorsport (constructeur) 121 pts, 2.
Citroën Racing (constructeur) 107, 3. Qatar WRT (écurie M-Sport/Ford) 55, 4. Qatar
World rallye Team (écurie Ford) 36, 5. Citroën Racing (écurie) 27.

bile Lorraine Alsace.
Le Meusien a empoché les
deux manches domptant avec
brio le kilomètre trois cent du
parcours.
Quarante-neuf pilotes
étaient engagés sur cette
course organisée par l’ASA

classement
1. D. Mayeur, 2. G. Mayeur, 3. C. Rose, 4. P. Mayeur, 5. JM. Mosser, 6. Y. Magot,
7. L. Chartreux, 8. L. Leroux, 9. N. Ragot, 10. P. Leroux, 11. M. Becker, 12. P. Oudin ;
13. S. Valot, 14. F. Part, 15. O. Becker, 16. A. Ligey, 17. R. Baechler , 18. D. Arbogast,
19. V. Leuvrey, 20. JC. Cordel, 21. M. Bischoff, 22. F. Heilig , 23. P. Cavalli, 24.
M. Meyer, 25. J. Trotzier , 26. S. Poivey , 27. T. Demange , 28. J. Marquis, 29.
F. Crepey, 30. P. Nogara , 31. R. Moeckes , 32. D. Jagiella , 33. D. Hergott, 34.
S. Gurnaud, 35. C. Philippe, 36. G. Gabrion, 37. O. Barrat , 38. P. Pelletier, 39.
C. Gabrion, 40. N. Reicheld, 41. B. Marasse, 42. A. Huyuk , 43. M. Mosser, 44.
D. Maillefert.

Nogara, meilleure
féminine
David Mayeur devance au
s c r a t ch f i n a l G u i l l a u m e
Mayeur (Tatuus FR 2000),
Christophe Rose (Speed Car
GTR) et Pier re Mayeur
(Renault Tatuus). Ce quatuor
avait déjà été dominateur lors
de la récente manche de Nancy
Maxéville. Cinq féminines
étaient au départ.
Elles terminent toutes
l’épreuve. La meilleure d’entre
elles, Pauline Nogara (Peugeot
205 Rallye) se classe trentième
au classement final.

C YC L I S M E . L’ E s p a g n o l
Ruben Plaza (Movistar) a remporté, hier, le Tour de Castille et
Léon devant son compatriote
Francisco Mancebo (5 Hour
Energy) et l’Italien Lasca (Caja
Rural) après s’être imposé dans
la troisième et dernière étape de
l’épreuve, 183,1 km entre Aguilar de Campoo et Cervera de
Pisuerga.

Sugut
ATHLÉTISME. Le Kenyan
Henry Sugut a remporté, hier, le
trentième marathon de Vienne
en 2 heures 8 minutes et 19
secondes, son troisième succès
dans la capitale autrichienne
après 2010 et 2012.

BOXE. Le Cubain Guillermo
Rigondeaux est resté invaincu
et a ajouté le titre WBO des
super-coqs à son titre WBA de
la catégorie en infligeant au Philippin Nonito Donaire sa première défaite depuis douze ans,
aux points sur décision unanime des juges, samedi à New
York.

Kiel
Julien Ingrassia et Sébastien Ogier : une équipe qui gagne.

et je n’ai pas pu suivre celui des
Volkswagen », a-t-il dit à l’arrivée. Le Finlandais accède toutefois au deuxième rang du championnat au détr iment du

Photo AFP

Français Sébastien Loeb, toujours chez Citroën mais absent
au Portugal car il n’a inscrit que
quatre rallyes à son programme
cette année.

targa lorraine

Les Belges font la loi
Nancy et disputée sous une
météo presque estivale.

Plaza

ATHLÉTISME. Le champion
éthiopien Haile Gebreselassie a
remporté hier, à bientôt 40 ans,
le semi-marathon de Vienne,
pour la troisième fois consécutive, en 1 h 1 minute et 14
secondes.

slalom de nancy royaumeix

Les semaines se suivent et
David Mayeur sur sa Bery Jym
s’est joué de la concurrence. Il
a remporté avec maîtrise le 38e
Slalom de Nancy Royaumeix
comptant pour la Coupe de
France de la spécialité et le
Trophée du Comité Automo-

BASKET. Kobe Bryant, opéré
samedi d’une rupture totale du
tendon d’Achille gauche, pourrait être remis pour le début de
la prochaine saison NBA et ne
compte pas mettre un terme à
sa carrière.

Gebreselassie

Hirvonen devant Loeb

David Mayeur
avec saveur

Bryant

Rigondeaux

Matti Latvala, son coéquipier
chez Volkswagen. Ce nouveau
sacre au Portugal, après ceux de
2010 et 2011 avec Citroën, est
surtout un signe de bon augure
pour Ogier et Volkswagen, qui
peuvent aborder en confiance
les prochains rallyes, disputés
dans des conditions similaires.
A peine remis d’une fièvre
virale au départ du rallye disputé
sur les pistes de la région de
l’Algarve (sud), le pilote français
a, en revanche, bénéficié des
sorties de route de ses rivaux les
plus menaçants, le Norvégien
Mads Ostberg (Ford Fiesta RS),
puis l’Espagnol Dani Sordo
(Citroën DS3).
Malgré sa consistance, Hirvonen, déjà deuxième au Mexique,
a été le pilote le plus rapide sur
une étape seulement. « Le
réglage de la voiture n’était pas
l’idéal, ça a affecté mon rythme

télex

Photo AFP

rallye du portugal

epuis le début, on avait
dit que le Portugal serait
le premier gros test pour la
voiture. On le passe avec succès,
mais pas facilement », a déclaré
le Français à sa descente de
voiture. « Ça a été une semaine
incroyable pour nous. On commence le rallye avec une petite
forme mais malgré tout on se bat
et on arrive à bien rouler et puis
à la fin on est récompensés par
une victoire après un rallye très
cassant », s’est-il réjoui.
Avec ce troisième succès
d’affilée sur les quatre rallyes

3
CYCLISME. Le Français
Francis Mourey
a remporté, hier,
à Lannilis (Finistère)
le Tro Bro Leon, huitième
manche de la Coupe
de France, signant
avec ses coéquipiers
Johan Le Bon
et Anthony Geslin
un triplé pour l’équipe
de la Française des jeux.
Cité parmi les grands
favoris du « Paris-Roubaix
breton », Francis Mourey,
32 ans, récent vainqueur
d’une étape du Circuit
de la Sarthe et par ailleurs
numéro un français
du cyclo-cross,
s’est imposé en solitaire
après avoir fait
la différence lors du
secteur empierré le plus
difficile de la course,
à 25 kilomètres
de la ligne d’arrivée.

Après avoir survolé la neige suédoise et l’altitude mexicaine, le Français a démontré que sa Volkswagen Polo R
pouvait s’imposer aussi sur un rallye plus traditionnel, en s’offrant, hier, un triplé sur la terre du littoral portugais.

Quatrième titre national pour Germain Chardin et Dorian
Mortelette. Intouchables. Photo L’EST RÉPUBLICAIN

le chiffre

grand prix de chine de formule 1

Ils étaient attendus et n’ont pas déçu. Germain
L’Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), vice-champion du monde 2012, s’est bien relancé dans la course au titre
Chardin et Dorian Mortelette ont remporté hier
leur quatrième titre en deux de pointe sans barreur. en l’emportant, hier, à Shanghai, devant le Finlandais Räikkönen (Lotus) et le Britannique Hamilton (Mercedes).

38

TTE

La région de Bitche servait de cadre à la neuvième édition de la Targa
Lorraine, une épreuve où les équipages belges ont régné sur les trois
catégories. Dans la catégorie reine, après un départ canon de Gauthier
Brignon (Golf GTI), c’est Maxime Thirion (Alfa Romeo coupé Bertone)
qui a pris la tête à l’issue de la 1re journée devant Henri Vittemer (Ford
Taunus). Hier, c’est la région de Volmunster qui était le terrain de jeu
d’un chamboulement des classements. Hormis le leader, tous ses
poursuivants chutèrent lourdement et le Breton Delplanque terminait
derrière Thirion. À noter la belle remontée de Jean-Pierre Colliard (Alfa
Romeo).
En GT, le Belge Philippe Pirot a dominé de la tête et des épaules la
catégorie, devançant Keller (Lancia Fulvia) et Durand (Lotus Elan).

classements
Expert : 1. Thirion/Thirion (Alfa romeo) 100 pts, 2. Delplanque/Delplanque (R5
alpine turbo) 154 pts, 3. Colliard/Colliard (Alfa Romeo) 158 pts, 4. Panier/Dedry (R5
ls) 196 pts, 5. Hamann/Hamann (Bmw 316) 200 pts, 9. Jungmann/Durbach (Alfa
romeo) 249 pts, 11. Eiseneger/Hiebel (Alpine A110) 333 pts, 17. Saumier/Saumier
(Golgf gti) 518 pts.
GT : 1. Pirot/DEfays (Bmw 1602) 180 pts, 2. Keller/Vandermolen (Lancia Fulvia)
251 pts, 3. Durand/Durand (Lotus elan) 279 pts… 10. Klein/Klein (R5 turbo) 393
pts… 14. Bussières/Privé (Porsche 911) 432 pts… 16. Schaeffer/Schaeffer (Golf gti)
489 pts.
Tourisme : 1. Derive/Derive (Bmw 2002) 150 pts, 2. Aerts/Vandermissen (MGb)
217 pts, 3. Fouchard/Fouchard (Bmw 323) 273 pts.

HANDBALL. Kiel, grâce à 16
parades de Thierry Omeyer et 6
buts de Daniel Narcisse, a remporté sa 9e Coupe d’Allemagne
en battant Flensburg 33 à 30
(mi-temps : 12-16) en finale
pour la troisième année consécutive, hier à Hambourg.

Audi
AUTO. Audi a démarré sur
les chapeaux de roue la saison
2013 du championnat du
monde d’endurance (WEC), en
signant, hier, un doublé aux 6
heures de Silverstone, en Grande-Bretagne.

Paulin
MOTOCROSS. L’It alien
Antonio Cairoli (KTM) a remporté le Grand Prix d’Italie, 4e
manche du championnat du
monde de la catégorie reine
MX1, en devançant le Belge
Ken de Dijcker (KTM) et le
Français Gautier Paulin (Kawasaki), hier à Arco di Trento
(nord).

résultats


BASKET

NBA
Minnesota - Phoenix.............................105-93
Memphis - LA Clippers............................87-91
Orlando - Boston...................................88-120
Charlotte - Milwaukee.............................95-85

Sports

Lundi 15 Avril 2013

CYCLISME

1

TTE

39

amstel gold race

« Les favoris n’ont pas
déclenché la bagarre »
Le Tchèque Roman Kreuziger s’est montré opportuniste, hier entre Maastricht et Valkenburg, pour remporter
sa première classique et offrir à l’équipe Saxo sa première victoire majeure de l’année.

R

oman Kreuziger, vainqueur
hier de l’Amstel Gold Race
disputée entre Maastricht
et Valkenburg, a débloqué le
compteur de l’équipe Saxo, au
bilan maigrelet jusqu’à présent
malgré la présence dans ses rangs
de l’Espagnol Alberto Contador.
A vingt-six ans, le Tchèque qui
vit en Italie, près du lac de Garde,
a tiré profit de la course d’attente
des favoris pour enlever sa première classique, le premier bouquet important de sa formation
démunie en 2013 (1 succès
d’étape au Tour de San Luis en
janvier).
Le Slovaque Peter Sagan,
esseulé dans le final, est resté à
distance (36e). L’Espagnol Joaquim Rodriguez, touché à la
cuisse gauche dans une des nombreuses chutes qui émaillent traditionnellement la course, a
abandonné. Tout comme le Français Thomas Voeckler (lire par
ailleurs).
Pour finir, le forcing du Belge
Philippe Gilbert, champion du
monde dans ce même site, s’est
avéré inopérant. Le Belge a pris le
dessus sur l’Australien Simon
Gerrans et l’Espagnol Alejandro
Valverde, les derniers à garder le
contact avec lui. Mais il n’a pu
résister ensuite, sur la partie
plane menant à l’arrivée, au
retour des poursuivants.
Sur la ligne, Gilbert, double
vainqueur de l’épreuve quand
l’arrivée était jugée au sommet du
Cauberg (2010 et 2011), n’a pu

prendre que la cinquième place.
Le sprint du groupe est revenu à
Valverde (2e) devant Gerrans, à la
grande satisfaction du coureur
ibérique, rassuré sur sa forme.
Il reste qu’aucun Espagnol n’a
encore inscrit son nom au palmarès de la course néerlandaise. La
République tchèque, elle, figure
désormais au livre d’or après la
performance de Kreuziger, qui
s’était jusqu’à présent surtout
distingué dans les courses par
étapes (Tour de Romandie, Tour
de Suisse).

Une course tactique
En venant renforcer l’équipe de
Contador à l’intersaison, après
deux années en demi-teinte chez
Astana, Kreuziger a affirmé garder des ambitions. « Il y a des
occasions au long de la saison »,
a-t-il répété, tout en étant au
service de Contador.
Son directeur sportif, Philippe
Maudiot, l’a confirmé : « Il m’a
envoyé un texto la semaine dernière pour me dire qu’il n’en pouvait plus d’attendre les Ardennaises. Il était sûr de bien faire, après
ses ennuis de santé de début de
saison, une gastro au Tour méditerranéen ».
Amoindri à Tirreno-Adriatico,
Kreuziger est revenu progressivement vers un meilleur niveau au
fil du Tour du Pays Basque, la
semaine passée, pour aborder la
Gold Race avec un statut de coureur protégé, comme son coéquipier danois Nicki Sörensen.

classement
Amstel Gold Race : 1. Kreuziger (Tch/SAX) les 251,8 km en 6 h 35’21"
(moyenne : 38,2 km/h) ; 2. Valverde (Esp/MOV) à 22" ; 3. Gerrans (Aus/ORI) 22" ;
4. Kwiatkowski (Pol/OPQ) 22" ; 5. Gilbert (Bel/BMC) 22" ; 6. Henao (Col/SKY)
22" ; 7. Leukemans (Bel/VAC) 22" ; 8. Weening (PBS/ORI) 22" ; 9. Gasparotto
(Ita/AST) 22" ; 10. Mollema (PBS/BLA) 22" ; 11. Caruso (Ita/KAT) 22" ; 12.
Wegmann (All/GRM) 22" ; 13. Vanendert (Bel/LTB) 22" ; 14. Sörensen (Dan/SAX)
22" ; 15. Nordhaug (Nor/BLA) 22"… 22. Benoît VAUGRENARD (Fra/FDJ) 36" ; 23.
Julien BÉRARD (Fra/ALM) 36"… 39. Tony GALLOPIN (Fra/RSH) 1’11"… 41. Mickaël
CHÉREL (Fra/ALM) 1’11"… 45. Jérôme PINEAU (Fra/OPQ) 1’11"…

Roman Kreuziger attendait les classiques ardennaises avec impatience.
On comprend aujourd’hui pourquoi. Photo AFP

Dans les collines du Limbourg,
théâtre d’un final remodelé et
plus ouvert, le Tchèque a su
manœuvrer dans une course tactique. « Les favoris n’ont pas
déclenché la bagarre », a-t-il
reconnu ensuite.
Kreuziger est parti en haut de
la troisième et avant-dernière
ascension du Cauberg, à 21 kilomètres de l’arrivée, avec de solides coureurs (Marcato,
G. Caruso) derrière un groupe de
contre-attaquants. Puis il a
démarré sur le plat, à 7 kilomètres
de la ligne. « En pareil cas, les
autres se regardent toujours un
peu, ça suffit pour prendre dix
secondes, a relevé Philippe Mauduit. Mais après, il faut avoir les
jambes pour tenir. »

Voeckler : dure est la chute
La campagne des classiques s’est arrêtée net pour Thomas Voeckler,
victime d’une chute dans l’Amstel Gold Race qui lui a occasionné une
fracture de la clavicule droite. Le Français, qui a abandonné la course
à moins de 100 kilomètres de l’arrivée, a été soigné dans un premier
temps à l’hôpital de Maastricht, où une attelle lui a été posée, avant
de partir rejoindre Nantes pour de nouveaux examens, aujourd’hui, et
subir probablement une intervention chirurgicale. « Il sera absent
plusieurs semaines », a estimé le directeur sportif d’Europcar, Andy
Flickinger, à propos de l’ex-Maillot jaune du Tour (2004 et 2011) qui
doit renoncer aux courses figurant à son programme : Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Romandie et les Quatre Jours de Dunkerque.
Thomas Voeckler a été pris dans une chute collective, due
semble-t-il à une « vague », survenue quelques instants après une
autre grosse chute qui a coupé le peloton et retardé notamment le
champion du monde, le Belge Philippe Gilbert. Agé de trente-trois
ans, l’ancien champion de France pourrait devoir attendre le Tour de
Bavière, fin mai, ou le Critérium du Dauphiné, début juin, pour
revenir dans le peloton.

Beerbaum se fait mousser
EQUITATION. L’Allemand Ludger Beerbaum, le Kaiser du saut d’obstacles, a remporté
le Grand Prix du Saut Hermès, en barrage et au
chrono, en selle sur Chaman, hier après-midi
au Grand Palais de Paris. A l’issue d’un second
parcours à quatorze, Beerbaum, cinquante ans
et une expérience inégalable derrière lui, a
devancé pour 20 centièmes de seconde l’Américaine Reed Kessler (Cylana), dix-neuf ans, et le
champion d’Europe suédois Rolf-Göran Bengtsson (Quintero La Silla).
« C’est un des plus prestigieux Grands Prix
indoor et je suis évidemment heureux d’y inscrire mon nom. Mon cheval a été excellent sur le

second tracé, tel un slalomeur se faufilant entre
les obstacles », a souligné le cavalier rhénan.
Quadruple champion olympique, dont trois
fois par équipes, Beerbaum avait rejoint la
capitale française seulement samedi et avec un
seul cheval.
Ce dimanche n’a pas été une journée inoubliable pour les cavaliers de l’équipe de France,
désormais dirigée par Philippe Guerdat, le père
de Steve Guerdat, champion olympique en titre.
Septième, Pénélope Leprévost (Nayana) s’est
révélée la meilleure des Vestes bleues quand le
Lorrain Simon Delestre (Valentino Velvet) n’a
pas atteint le barrage (8 points de pénalité).

Sports

Lundi 15 Avril 2013

NATATION

lone, Lauriane Haag n’y songeait
même pas avant de poser les
pieds à Rennes. Suite à son quatrième rang sur le 100 m nage
libre, la Vosgienne des Dauphins
du TOEC pensait avoir décroché
le pompon, à savoir une place
dans le relais 4x100 m tricolore.
Or hier, avant de communiquer la
liste officielle des qualifiés pour
les Mondiaux, la direction technique nationale a décidé de retirer
le relais féminin, trop peu compétitif au niveau international, des
futurs championnats du monde.
Coup dur pour Lauriane Haag,
que la sixième place sur 200 m
nage libre (en 2’03"07) n’a certainement pas suffi à consoler.

Touati : « Je suis
un peu déçue »
Quant à Assia Touati, elle a
goûté hier au difficile enchaînement entre la finale du 200 m
nage libre (7e en 2’04"88) et, dix
minutes plus tard seulement, la
finale B du 50 m nage libre (4e en
26"44). « Sur le 50 m, j’ai bien
senti que j’avais le 200 m dans les
bras… », soupirait-elle, heureuse
d’en avoir terminé. « Je cherchais
une qualification pour les Jeux
Méditerranéens, que je n’ai pas
réussi à obtenir. Je suis un peu
déçue. »
T. S.

Depuis 2007, le 1500 m des championnats de France n’échappe
pas à l’appétit de la Sarregueminoise Aurélie Muller. Photo AFP

Le patron hausse le ton
Débarrassé de sa gastro, Yannick Agnel est resté maître du 200 m nage libre, hier. Jérémy Stravius, deuxième,
aura été le grand bonhomme de cette semaine bretonne.

R

arement, lors d’un championnat de France, une
finale du 200 m nage libre
avait suscité autant d’attentes et
d’excitation. Facile à comprendre.
D’abord, les acteurs principaux
étaient les mêmes que sur le
100 m (Stravius en plus), dont on
connaît le caractère… électrique.
Et puis il y avait cette petite touche de piment supplémentaire :
depuis la veille et les déboires
gastriques du champion olympique de la distance, Yannick
Agnel, l’issue du duel avec Jérémy
Stravius, le grand bonhomme de
cette semaine rennaise, était
devenue très indécise. « C’est vrai
que, pour une fois, c’était presque
aussi tendu qu’avant le 100 m en
chambre d’appel », confirmait
Agnel après la course.
Battu par William Meynard sur
100 m vendredi, Yannick Agnel a
remis l’église au milieu du village,
hier, sur sa distance. Grâce à ses
coulées hors norme, Stravius a
longtemps tenu tête au Niçois,
avant de céder. A l’issue d’une
semaine qu’il aurait sans doute
souhaitée un peu plus aboutie, le
champion olympique avait tout
de même le sourire : « Ça a été
ma course la plus difficile à négocier. Quand Jérémy (Stravius) est
dans une forme exceptionnelle, il
n’y a pas grand monde qui peut
lui résister. Finalement, je suis
assez content d’avoir été le petit
village gaulois, sur 200 m… En
tout cas, cette densité laisse augurer de belles choses pour Barcelone, sur le plan collectif ».
Si Jérémy Stravius s’était mis en
tête d’aller chatouiller Agnel sur
200 m, c’était avant tout pour se
faire plaisir et exploiter au maximum un état de forme resplendissant. Car aux Mondiaux espagnols, l’Amiénois ne nagera pas la
distance sur laquelle il s’est pourtant qualifié hier. « Ce sera le
même jour que le 100 m dos. Je ne
veux pas jouer avec le feu,
avouait-il. Il vaut mieux faire un
bon résultat que deux moyens…
Après, ça aurait été magique pour
moi de battre le champion olym-

40

TTE

le chiffre

championnats de france à rennes

Muller trouve
à nouveau de l’or
Depuis qu’elle a décroché son
billet pour les championnats du
monde d’eau libre, grâce à sa
victoire sur 800 m à Rennes,
Aurélie Muller vit avec le sentiment du devoir accompli. Libérée, elle abordait le 1500 m sans
véritable pression. Mais avec la
ferme intention d’ajouter à sa
collection un titre national
qu’elle confisque sans partage
depuis… 2007 et, pourquoi pas,
le rêve de composter un billet
pour Barcelone, en natation
course cette fois. Disons-le
d’emblée, le temps de qualification (16’26"36) s’est avéré un
peu trop exigeant pour la Sarregueminoise, hier.
Très vite décrochée par la
Danoise de Nice Lotte Friis, qui
revendiquait la meilleure performance mondiale de l’année avant
le départ, la Mosellane n’a jamais
été en mesure de décrocher le
gros lot. Elle bouclera finalement
son 1500 m en 16’39"07, à douze
secondes de sa meilleure marque
(16’27", à Strasbourg, en 2011).
Un peu déçue, mais championne
de France néanmoins : « Je pensais faire un meilleur temps. Mais
je n’oublie pas que l’objectif de la
semaine, c’était la qualification
pour les Mondiaux en eau libre.
Donc j’ai eu ce que j’étais venue
chercher ».
Une qualification pour Barce-

1

5
La Fédération française
de natation devrait lancer
la saison prochaine
une série de 5 meetings
en grand bassin,
de janvier à début juillet,
sur lesquels seront
attendus les meilleurs
nageurs de l’Hexagone.
Au milieu de ce circuit
inédit en Europe seront
glissés les championnats
de France, prévus
du 7 au 13 avril 2014
à Chartres et qualificatifs
pour les championnats
d’Europe de Berlin.

résultats
LES PODIUMS
• MESSIEURS
200 m nage libre : 1. Yannick Agnel
1’45"48 ; 2. Jérémy Stravius 1’45"61 ;
3. Grégory Mallet 1’46"69.
800 m nage libre : 1. Damien Joly
7’58"99 ; 2. Benoit Debast 8’00"48 ; 3.
Mathlouthi (Tun) 8’02"55.
200 m dos : 1. Benjamin Stasiulis
1’59"16 ; 2. Ress 1’59"26 ; 3. Joly
2’02"33.
50 m brasse : 1. Giacomo Perez Dortona 27"77 ; 2. Welstead (GBR) 28"26 ;
3. Maxime Bussière 28"51.
100 m papillon : 1. Jérémy Stravius
52"04 ; 2. Mehdy Metella 52"48 ; 3.
Munoz (Esp) 52"79.

• DAMES
Bien que menacé par Jérémy Stravius et un corps affaibli, Yannick Agnel n’a pas bu la tasse sur 200 m nage libre.

pique ici. Même si cela n’aurait
peut-être pas eu trop de valeur, du
fait de sa gastro qui l’a un peu
gêné. De toute façon, j’ai terminé
mon 200 m en nageant comme un
sac à patates… »

Mallet, l’heureux battu
Modeste et exigeant, le champion du monde du 100 m dos
aura incontestablement été
l’attraction principale de ces
championnats de France, plutôt
avares en performances chronométriques de très haut niveau (un
seul record de France battu, par
Stravius sur 200 m 4 nages). Mais
ce 200 m nage libre a fait un
troisième heureux, hier. Stravius

préférant privilégier le dos aux
Mondiaux, c’est le Marseillais
Grégory Mallet (qualifié chronométriquement) qui devrait
accompagner Agnel pour défier
les meilleurs mondiaux sur la distance. Même si hier, il n’en avait
pas encore la confirmation.
« Jérémy était "on fire" toute la
semaine, donc je savais que ce
serait compliqué pour moi. On
verra ce qu’il décide de faire à
Barcelone. Mais si c’est à moi de
représenter la France en individuel avec Yannick (Agnel), ce
sera un honneur. » Il peut d’ores
et déjà s’y préparer.
A Rennes, Thomas SIMON.

Photo AFP

qualifiés pour les mondiaux
• MESSIEURS
Yannick Agnel : 100 m NL, 200 m NL, 4x100 m NL, 4x200 m NL, 4x100 m 4
nages. Lorys Bourelly : 4x200 m NL. Frédérick Bousquet : 50 m NL, 50 m
papillon, 4x100 m NL. Jordan Coelho : 200 m papillon. Fabien Gilot : 4x100 m NL.
Damien Joly : 800 m NL. Camille Lacourt : 100 m dos, 50 m dos, 4x100 m 4
nages. Amaury Leveaux : 4x100 m NL, 4x200 m NL. Grégory Mallet : 4x100 m
NL, 4x200 m NL. Florent Manaudou : 50 m NL, 50 m papillon, 4x100 m 4 nages.
William Meynard : 100 m NL, 4x100 m NL, 4x200 m NL, 4x100 m 4 nages.
Mehdy Metella : 100 m papillon, 4x100 m NL, 4x100 m 4 nages. Giacomo Perez
Dortona : 100 m brasse, 4x100 m 4 nages. Jérémy Stravius : 100 m dos, 50 m dos,
200 m 4 nages, 100 m papillon, 200 m NL, 4x100 m NL, 4x200 m NL, 4x100 m 4
nages. Enzo Vial Collet : 1500 m NL.

• DAMES
Coralie Balmy : 400 m NL, 4x200 m NL. Charlotte Bonnet : 100 m NL, 200 m
NL, 4x200 m NL. Cloé Crédeville : 100 m dos. Sophie de Ronchi : 200 m 4 nages.
Mélanie Hénique : 50 m papillon. Mylène Lazare : 4x200 m NL. Isabelle
Mabboux : 4x200 m NL. Camille Muffat : 400 m NL, 100 m NL, 200 m NL,
4x200 m NL. Sarah Vaisse : 50 m brasse. Marie Wattel : 50 m papillon

50 m nage libre : 1. Anna Santamans 25"37 ; 2. Dara (Hun) 25"83 ; 3.
Margaux Fabre 25"87.
200 m nage libre : 1. Camille Muffat
1’55"48 ; 2. Charlotte Bonnet 1’57"36 ;
3. Coralie Balmy 1’58"35.
1500 m nage libre : 1. Friis (Dan)
1 6 ’ 0 4 " 7 2 ; 2 . A u ré l i e M U L L E R
16’39"07 ; 3. Morg ane Rothon
16’46"41.
400 m 4 nages : 1. Verraszto (Hun)
4’38"50 ; 2. Lesaffre 4’49"13 ; 3. Adeline Martin 4’50"83.

LES LORRAINS
• DAMES
50 m nage libre – Séries : 9. Assia
Touati (Sarreguemines) 26"41… 53.
Elodie Creusot (Thaon) 28"11. Finale
B : 4. Assia Touati 26"44.
200 m nage libre – Finale A : 7.
Assia Touati (Sarreguemines) 2’04"88.
1500m : 2. Aurélie Muller (Sarreguemines) 16’39"07.
400 m 4 nages – Séries : 16. Camille
Dauba (Longwy) 5’14"38. Finale B : 8.
Camille Dauba 5’08"98.



Documents similaires


rl2
invitation salon saint avold
historique spa 62 1918 2011
reports au 20 fevrier 2017
rl1
pdf page 8 edition de saint avold 20170102


Sur le même sujet..