ANNA FAP .pdf



Nom original: ANNA FAP.pdf
Auteur: samsung

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/04/2013 à 21:53, depuis l'adresse IP 82.247.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 9231 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (56 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Tout nos QCM, corrigés et détaillés,
regroupés rien que pour vous !

Economie
 QCM Economie générale

Histoire de la médecine






QCM De l’empirisme à la médecine expérimentale
QCM Histoire de l’hôpital
QCM Médecine médiévale
QCM Médecine aux XVIIème et XVIIIème siècles
QCM Médecine au XIXème siècle

Santé publique







QCM Protection des données de santé
QCM Télémédecine et e-santé
QCM Dépenses de santé
QCM Evaluation médicale
QCM Pradier
QCM Staccini

Psychologie






QCM Psychologie de l’Homme malade
QCM La dynamique de groupe Pringuey
QCM Psychopathologie cours 1
QCM Introduction psychopathologie cours 2
QCM Développement de l’enfant

 QCM cours Pr Robert
 QCM Sur l’évolutionnisme culturel et social

Ethique
 QCM Charte personne hospitalisée
 QCM Ethique+loi bioéthique+code déontologie médicale
 QCM Mixtes (Grimaud + Quattrehomme)

QCM Economie générale
1 - Concernant l’économie générale
A - Le capital fait partie de la production
B - On peut investir dans la production, le remplacement au contraire on ne peut dans la
productivité et la capacité
C - Un ménage représente toujours une personne physique
D - Un des rôle de la banque est la création de monnaie, on parle notamment de création par
compensation
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Concernant l’économie générale
A - L'air est un bien économique
B - On parle de profit quand on engrange des bénéfices
C - La voiture est un revenu patrimonial comme la maison
D - C’est la banque de France qui imprime les billets
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Concernant l’économie générale
A - Les dépenses du secteur public sont essentiellement dues à son fonctionnement
B - L'Etat limite le nombre de crédits pouvant être accordés
C - Parmi les secteurs économiques, le secteur industriel est le plus important
D - Concernant le marché du travail, l'offre (les chômeurs) augmente avec le salaire,
contrairement à la demande qui diminue avec le salaire
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant l’économie générale
A - Le marché du travail est souple, s’ajustant par les quantités et non les prix
B - Les dépenses de consommation des ménages sont un flux réel
C - Concernant le PIB on privilégiera la méthode de calcul par la demande adressée aux
unités de production résidentes
D - Pour mesurer la valeur ajoutée entrant dans le calcul du PIB on doit enlever les
consommations intermédiaires
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Concernant l’économie générale et le PIB
A - Le PIB prend en compte tout les aspect de la vie économique
B - La transitivité suppose que tout panier est au moins aussi désirable que lui même
C - Selon le modèle keynésien on distingue 3 déterminants de consommation
D - Plus le revenu augmente plus l'on consomme proportionnellement à la hausse de revenu
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1A
-

A vrai : même si cela peut paraître bizarre regardez les diapos vous comprendrez
B faux : on peut investir partout

-

B faux : le véritable profit c’est 0€ !
C faux : (dixit prof)
D faux : (elle a insisté dessus) c’est la BCE

2E

3 BD
-

A faux : défense et surtout dette publique
C faux : les services loin devant
D vrai : mot pour mot la diapo

4D
-

A faux : rigide
B faux : flux monétaire
C faux : par la production des unités résidentes

5 AC
-

A vrai : pas l'économie souterraine, production domestique …
B faux : réflexivité (à connaître)
C vrai : propension à consommer, comportement épargne et facteur subjectif
D faux : jamais autant que la hausse de revenu (dixit prof et matez le graphique)

QCM De l’empirisme à la médecine expérimentale
1 - Donnez les vraies
A - C’est Hippocrate qui formalisa la théorie des 4 éléments
B - C’est en -293 que Esculape est récupéré par les romains pour en faire le dieu Asclépios
C - Les 1ers a bénéficier de la médecine grecque à Rome sont les riches propriétaires terriens
D - Il existe 2 théories sur la cause des maladies l'uniciste et la pluraliste
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - L'église préférait cuire plutôt qu’ouvrir pour soigner le mal
B - En Babylonie j’allais d’abord voire le Baru (pronostic) puis l'Ashipu(prière) et enfin le
médecin
C - Selon la théorie pluraliste il existe 4 liquides : bile jaune, bile noire, sang, lymphe à
l'origine de 4 humeurs
D - Desault (1787 hôtel dieu de Paris) est un précurseur de l'école anatomo clinique
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - L’école anatomo clinique a établi les bases de la nosologie, encore employée aujourd’hui
B - Broussais permettra son expansion en France et en Europe
C - Aristote basait tout sur la raison et rien sur les fait ou très peu, du genre : la grenouille
sourde
D - Galien, médecin grec (-131) débuta l'expérimentation animale
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1E
-

D faux : il en existe une troisième, d’actualité, la mixte

2 ABCD
3 AC
-

B faux : partisan de « tout vient de l'inflammation provenant du TD »

D faux : après

QCM Histoire de l’hôpital
1 - Donnez les vraies
A - C'est en Grèce que pour la 1er fois on dort à "l’hôpital" (Ascleipéions)
B - C'est le concile du Latran (325) qui obligea la création de Xenodochion dans chaque ville
ayant un évêché afin d'accueillir les pèlerins
C - L'ordre hospitalier de St jean(1080) donnera l'ordre de Malte
D - Le grand Orphanotrophe était le ministre de la santé militaire
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - Le sexe faible était interdit d’exercer la médecine dans la Byzance médiévale
B - Maimonide dit Haroun Al Rachid a fondé quelques hôpitaux en 1100 à Bagdad
C - Childebert crée en 712 le 1er hôpital français à Lyon
D - Le premier rôle de l’hôpital est de soigner les rustres
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - Le rôle curatif et caritatif de l'hôpital seront associés jusqu' à la moitié du XIXème siècle
B - Le rôle de recherche au lit du malade commence avec Al Magusi au Xème siècle
C - Avoir le mal des ardents c'était un ticket gratuit pour le lazarets
D - La syphilis ou grande vérole fut ramenée par les conquistadors
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les vraies
A - En psychiatrie il y a un avant Pinel et un après
B - Le 1er véritable "asile" est créé à Berlin en 1726
C - La thérapeutique est un facteur de risque aux infections nosocomiales
D - Dionis fit un rapport sur l'hospitalisme infectieux tout comme Lavoisier
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les vraies
A - L'antisepsie est une éradication total des microorganismes
B - Lister inventa l'asepsie (fallait bien que j’en parle ^^)
C - Boerhaave est un des 1er en Europe à recommander l’apprentissage aux lits du malade
D - Une nouvelle réforme devrait prochainement créer les services d’hygiène à l’hôpital à
part entière
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1 ACD
-

B faux : concile de Nicée
D vrai : et aussi le ministre de la santé civile : santé publique

-

A faux : Parabolani = hommes et femmes
B faux : tout bidon Maimonide=médecin juif (notamment le médecin de saladin !!)
C faux : 512
D faux : caritatif

2E

3 AD
-

A vrai : 1851
B faux : Rôle pédagogique (le tutorat a fait le même genre de pièges) rôle de recherche =
anatomo-clinicien
C faux: léproserie

4 ABCD
5C
-

A faux : partiel au contraire de l'asepsie
B faux : antisepsie sinon c’est Pasteur
C vrai : XVIIème siècle
D faux : ce service existe déjà

QCM Médecine médiévale
1 - Donnez les vraies
A - Pendant le Haut moyen-âge dans le monde occidental, la profession de médecin n’est
plus distincte
B - Galien est le dernier "médecin païen" a avoir publié un ouvrage avant la chute de l'empire
romain
C - Le 1er « acte de soin » pratiqué dans un monastère était la prière
D - Avec l'arrivée au pourvoir de Charlemagne, le monopole de l’enseignement est retiré aux
écoles Palatines (ras le cul du clergé)
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - Alcuin réorganise la profession de "physicien" en 802-807
B - L'école de Salerne avait le privilège de pouvoirs réaliser des dissections de corps humains
C - "Flos medicinae vel reginem sanitatis" produit par Montpellier a été un ouvrage de renom
durant plus de 6 siècles
D - A Montpellier, le chancelier (le doyen quoi) était nommé par le comte de Montpellier
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - Le syllogisme prédomine jusqu’au XVIIème (pensée aristocratique) défendu par Thomas
d'Aquin notamment
B - Les médecins et les chirurgiens ont la même formation
C - La lectio et la quaestio étaient un privilège du maitre, contrairement à la disputatio où
tout le monde pouvait intervenir
D - En occident, l'hydrothérapie, ramené par les croisés, dura jusqu'à la petite vérole (et oui
les massages thaïlandais ça a des inconvénients)
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les vraies
A - La pensée concernant les traitements est analogique à cette époque
B - On découpe la médecine arabe en 3 temps dont l'apogée se situe au Xème
C - L'héritage nestorien fut conservé par les arabes
D - Ibn Al Khatib, médecin espagnol, évoquera pour la 1ère fois la contagiosité (peste)
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les vraies
A - Les arabes nous apporteront aussi des méthodes de chimies comme la distillation (et ainsi
faire des alcools forts)
B - Les médecins juifs, balle de ping pong entre l'orient et l'occident, furent recherché
longtemps par les hommes de pouvoirs aussi bien d'un coté que de l'autre (papes et califes)
C - La peste de Justinien en 1347, dura 4 siècle et buta la moitié de l'Europe
D - Selon la loi salique, si quelqu’un a blessé un homme à la tête, et qu’il en soit sorti trois
esquilles, le coupable sera condamné à payer 1.200 deniers, ou 30 sous d’or.
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1A
-

B faux : Auribase
C faux : les plantes
D faux : c’est l’inverse

2 AB
3 AC
-

D faux : grande vérole = syphilis

4 ABCD
5 ABD
-

C faux : la peste noire de Justinien c’est bien avant et il y a eu moins de morts
D vrai : une esquille est un bout de crâne, comme quoi c’était pas des tarlouzes les Francs

QCM Médecine aux XVIIème et XVIIIème siècles
1 - Donnez les vraies
A - Au XVII on assiste à un conflit entre iatromécaniciens (Bellini, Thomas Willis...) et
iatrochimistes(Hoffman....)
B - En anatomie William Harvey décrit la circulation sanguine, Pecquet les capillaires
pulmonaires et Malpighi la circulation lymphatique
C - Leeuwenhoek, ex-chimiste décrit les "vers spermatiques" après s'en être procurés
manuellement (fap fap fap fap….)
D - Pendant toute sa vie, Descartes fut un grand défenseur de la théorie de la circulation
sanguine
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - La véritable nosologie nait avec Sydenham, classant les maladies en aigües ou chroniques
B - En physiologie, Lower suggère l'hématose
C - Harvey défendra la théorie de l'épigénèse face au dogme de la préformation
D - Concernant l'organisation des soins, un forain était mieux formé qu’un médecin régent
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Concernant les thérapeutiques du XVII:
A - On soignait la syphilis avec du mercure
B - On soignait les bubonocèles (hernies discales) dès 1650
C - Charles Félix est à l'origine (indirectement) du "God Save the King/Queen"
D - L'inoculation (pas la vaccination) de la variole est faite par Tronchin
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les vraies
A - Arriver à vivre jusqu'a 15 ans c’était faire partie de la moitié gagnante
B - Dans la polémique des circulateurs c’est Louis XV qui trancha en autorisant Pierre Dionis à
enseigner la circulation sanguin
C - Concernant les courants de pensées, médecines... du XVIII, le brownisme c'était "toujours
déchiré !"(sthénique=opium, asthénique=alcool)
D - La petite vérole est la 1er maladie qui va faire l'objet dune prévention efficace à partir du
XVIII
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les vraies
A - La dysenterie bacillaire ou plus communément appelée chiasse a permis à l'armée
prussienne de vaincre les français à Valmy
B - Au XVIII l'apparition des boites d'Helvétius permettent d'élargir l'accès aux soins aux
personnes isolées des grandes villes
C - La politique de santé publique nait réellement aux XVIII, on faisait alors même de la
prévention contre les noyades
D - Kerckring est un fervent défenseur de la théorie de l’ovisme
E - Toutes ces propositions sont fausses

Réponses

1E
-

A faux : Willis = iatrochimiste
B faux : Pecquet : circulation lymphatique et Malpighi : capillaires pulmonaires
C faux : ex drapier
D faux : au début il était contre

2 ABC
-

D faux : c’est l’inverse

3 AC
-

B faux : hernies inguinales
D faux : au XVIII

4 ACD
-

B faux : Louis XIV voyons !!
D vrai : petite verole=variole

5 BCD
-

A faux : c’est l’inverse, on les a massacrés les shleus

QCM Médecine au XIXème siècle
1 - Donnez les justes
A - Le XIXème siècle est marqué par l'industrialisation, des mouvements sociaux
importants et l'émergence du capitalisme
B - Giovani Batista Morgagni, précurseur de l'école anatomo-clinique invente le
terme de cirrhose du foie
C - C'est Bretonneau qui inventa la notion de tissu
D - Au XIXème siècle, 2 nouveaux modes d'investigation voient le jour : la
percussion thoracique et l’auscultation cardiaque par Corvisart et l'auscultation
pulmonaire par Laënnec

E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les justes
A - Reamier invente le speculum vaginal en 1812
B - Pierre Charles Louis met au point la méthode numérique à des fins
thérapeutiques
C - La médecine expérimentale sera à l'origine d'une meilleure connaissance de la
physiologie et de l'essor de la biologie
D - La méthode expérimentale permettra de définir la maladie comme un trouble
du milieu intérieur succédant à la lésion de cellules ou organes

E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les justes
A - Brown-Séquard greffait des paires de couilles de babouins à ses congénères
B - En 1878 Schwann et Schleiden définissent la cellules
C - Virchow démontrera la spécificité cellulaire des tissus mais aussi la notion de
cancer
D - Dès 1825 Cuveillier enseigne cette théorie (item précédent) à ses élèves à
Montpellier

E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les justes
A - L'examen clinique dans le 1er tiers du XIX c'est l’inspection, la palpation,
l'auscultation et la percussion avec de grands noms comme Babinski ou Parkinson
B - La mesure de la pression artérielle et de la température vont intervenir dans la
pratique médicale courante grâce à Pachon et Boerhaave
C - Dès 1875 le comptage des cellules sanguines était possible grâce à Malassez
D - Dès le XIXe l'endoscopie était répandue (grâce à Bozzini)

E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les justes
A - En 1895 les rayons X sont découverts et connurent un essor rapide au
contraire de la mesure de la pression artérielle et de la température corporelle
B - Antoine Béclère était le Laennec de la radioscopie
C - Pierre et Marie Curie ont découvert les effets de l’Uranium et Becquerel ceux
radium
D - L'anaphylaxie remet en cause le dogme de la spécificité

E - Toutes ces propositions sont fausses

6 - Donnez les justes
A - Robert Koch, fervent opposant à Pasteur, freina les progrès de la bactériologie
et de l'immunologie
B - L'essor des thérapeutiques médicales serait du à 3 facteurs: l’amélioration de
la galénique, l’extraction chimique et le communisme
C - Pravez, chirurgien russe inventa l'injection sous-cutanée
D - Les grands labo sont nés surtout au XIXème siècle

E - Toutes ces propositions sont fausses

7 - Donnez les justes
A - Pean inventa les pinces hémostatiques à partir de 1864
B - Les produits anesthésiants découverts à cette époque étaient limités dans le
temps car après ils devenaient nocifs (24h max)
C - En 1793, tout le monde pouvait être médecin c' était le bon vieux temps, enfin
pas pour les patients
D - 2 ans plus tard (par rapport à l'item précédent), face à la catastrophe,
création d'école de santé à Paris, Orléans et Montpellier

E - Toutes ces propositions sont fausses

8 - Donnez les justes
A - En 1857, Florence Nightingale remet les infirmières au devant de la scène en
se mettant en valeur sur les champs de bataille comme à celle de Crimée
B - A cette époque c'est la création des lazarets
C - Tuberculose et alcoolisme étaient des maladies autochtones au XIX
D - C'est à Laveran que l'on doit l'huile de foie de morue

E - Toutes ces propositions sont fausses

Réponses

1 AB
-

C faux : Xavier Bichat
D faux : auscultation cardiaque et pulmonaire = Laennec

2 AC
-

B faux : cela suit seulement l’évolution de la maladie aucun intérêts
thérapeutiques, c’est pour plus tard
D faux : précédant sinon aucun intérêt

3 AC

-

B faux : 1838/1 (faut demander à fifou pour des précisions parce que je trouve
pas le passage exact dans le cours)
D faux : à paris

-

A faux : eux tout comme Charcot c'est la 2nd partie du XIX: neurologie
B faux : pas Boerhaave mais De Lorain
D faux : pas du tout courante

-

4C

5 ABD
-

C faux : le contraire

6D
-

A faux : même si de 2 pays différents ils y ont tout 2 participés
B faux : pas le communisme, les labo pharma indus
C faux : médecin lyonnais

7 AC
-

B faux : 1h max
C vrai : toutes les académies sont dissoutes avec la révolution
D faux : pas Orléans mais Strasbourg

8 AC
-

-

B faux : des sanatoriums
D faux : à Armand Trousseau

QCM Protection des données de santé
1 - Donnez les vraies
A - On peut identifier une personne par ses caractéristiques physiques, physiologiques,
psychiques, économiques, culturelles ou sociales
B - L'ordonnance de 1996 élargit le secret médical aux inspecteurs de l'action sanitaire et
sociale
C - C'est parce que les données personnelles sont protégées qu'elles intéressent beaucoup
de monde
D - Les autorités légalement habilitées constituent un destinataire des données de
traitement
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Concernant le traitement des données
A - Le traitement des données de santé est en principe interdit par la loi
B - La CNIL voit le jour avec la loi du 03/01/81
C - La CNIL se dote de dispositions pénales en 1994
D - En 2004 on assistait à un allègement des formalités déclaratives à destination du CIL
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - En 1995 une directive européenne oblige les états à diminuer leur divergence en matière
de protection des données
B - La déclaration normale s'applique pour des traitements courants, un engagement de
conformité suffit alors
C - Un chiffrement comme une alimentation électrique constante et protégée font partie des
mesures obligatoires lorsque que l'on héberge des données
D - L'identification est un outil essentiel de la confidentialité
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant la loi IFL
A - Elle date de 1996
B - Elle comporte 5 grands principes
C - Elle définit les données stockées comme adéquates, excessive et pertinente par rapport
aux finalités
D - Elle définit la protection des données de santé comme étant fortement conseillée
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les vraies
A - Les informations du dossier médical recueillies auprès d’un tiers sont communicables
B - Le droit d'opposition du patient est inaliénable
C - On archive majoritairement les donnes nominatives afin de mieux les protéger
D - D'après la loi de 2004 la CNIL à un rôle d'alerte concernant les données nominatives
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1 AB
-

C faux : c’est l’inverse
D faux : exception

2A
-

B faux : 06/01/78
C faux : 1992
D faux : CNIL

3 AC
-

B faux : déclaration simplifiée
D faux : authentification

4B
-

A faux : 1978
C faux : pas excessive
D faux : la protection est obligatoire

-

A faux : non communicables
C faux : archivage=durée illimité dans le temps pas du tout privilégié
D faux : CIL

5E

QCM Télémédecine et e-santé
1 - Donnez les vraies
A - La télésanté concerne des activités exercées exclusivement par des professions
réglementées
B - La télémédecine est un enjeux prioritaire pour le CNOM (Conseil National de l'Ordre des
Médecins pour les intimes) en matière de dépenses de santé
C - On distingue 4 types d'actes de télémédecine
D - Dans le cadre de la téléconsultation, un médecin est systématiquement présent près du
patient
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - Le malade n'intervient pas physiquement dans la télé-expertise
B - La transmission d'indicateurs physiologiques fait partie de la téléassistance médicale
C - La télésurveillance médicale concerne toujours un patient déjà connu par l'équipe
soignante
D - Téléassistance médicale et sociale peuvent se compléter
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - Télésurveillance et téléconsultation peuvent se compléter afin de former une unité de
dialyse par exemple
B - La protocolisation permettra de résoudre le problème juridique lié à la télémédecine
C - Sur le plan des compétences la télémédecine est bien défini
D - Parmi la "e-santé" avec ces 10 "e", la responsabilisation permet au patient de pouvoir
faire un choix sur son praticien, traitement...
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les vraies
A - La facilitation intervient afin de faciliter de nouveau partenariat entre médecins
B - L'amélioration (enhancing) permettra de trouver de meilleurs prestataires médicaux, plus
adéquats
C - L'équité fait partie des 10 "e" (de la "e-santé") mais reste confrontée aux problèmes des
nantis et démunis
D - On pourrait caractériser la "e-santé" de facile d'utilisation, stimulante, existante et
excitante (RRrrrrr)
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1 BC
-

A faux : c’est la télémédecine
C vrai : téléconsultation/expertise/assistance/surveillance
D faux : pas dans le 1er cas

2 AC
-

D faux : téléassistance sociale et télésurveillance (téléassistance médicale aucun rapport)

3 AD
-

B faux : sur le plan financier

4 BCD
-

A faux : c’est "l'encouragement"

QCM Dépenses de santé
1 - Concernant les dépenses de santé
A - La France est au 2eme rang mondial concernant les dépenses de santé par rapport à son
PIB
B - La CMT(Consommation Médicale Totale) ne regroupe que la CSBM (Consommation de
Santé et de Biens Médicaux) et la prévention individuelle
C - La dépense courante de santé compte aussi les doubles comptes qui permettent de
réduire les dépenses de santé
D - La prévention compte parmi les dépenses de santé les plus élevées
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Concernant les dépenses de santé
A - La CSBM comprend entre autres les soins hospitaliers, ambulatoires, les médicaments, les
soins aux personnes âgées, les transports sanitaires.
B - Les principaux postes de la CSBM sont les soins hospitaliers, ambulatoires et les
médicaments (91 % en 2009)
C - La CSBM est plus élevée dans le secteur privé que dans le secteur public car les soins y
sont plus chers
D - Chaque français dépense en moyenne 1300€ pour sa santé par an
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Concernant les dépenses de santé
A - L'Etat est le principal financeur des Dépenses de santé
B - La République Tchèque possède un système de remboursement des soins plus élevé que
la France
C - Un des facteurs de demande est l'éducation
D - Le revenu a une influence sur la consommation des soins hospitaliers en France
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant les dépenses de santé
A - La diffusion de l'innovation est un facteur d'offre tout comme l'âge
B - Etant donné qu’il est impossible de diminuer les dépenses de santé on parlera alors de «
maitrise comptable »
C - L'ONDAM(Objectif National des Dépenses de l'Assurance Maladie), voté depuis 1996 au
parlement est très souvent respecté
D - Parmi les intervenant de la vie économique on distingue : les entreprises, les banques, les
ménages, le secteur public.
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1 BC
-

D faux : loin derrière les soins

2B
-

A faux : pas les personnes âgées
D faux : cela concerne seulement les soins hospitalier pas le reste des soins, on arrive à
2800€

3 BC
-

A faux : assurance maladie (même si l’Etat est derrière il ne peut en aucun se servir dedans)
D faux : particularité française

4D
-

A faux : âge = facteur de demande
B faux : on parle de « maitrise médicalisée »
C faux : jamais

QCM Evaluation médicale
1 - Concernant l’évaluation médicale
A - L'évaluation médicale répond à la nécessité de distinguer les actes efficaces des actes
inefficaces
B - L'évaluation médicale peut porter aussi bien sur les processus que les structures ou
encore les résultats
C - L'essai thérapeutique est une méthode d'évaluation
D - Parmi l'évaluation économique on distingue un cout/efficacité, un cout/utilité et un
bénéfice risque
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Concernant l’évaluation médicale
A - Le cout/efficacité est le seul à pouvoir être évalué facilement
B - La certification est une procédure dirigée par la HAS (Haute Autorité de Santé) à
évaluation interne d'un établissement de santé, elle peut y a apporter des recommandations
et même parfois fermer l'établissement
C - La certification comporte 4 étapes
D - Pour améliorer la qualité en continu on dispose d’une logique en 3 étapes
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Concernant l’évaluation médicale
A - La méthode de l'évaluation consiste à rationner les soins
B - Il y a 4 justifications à l'évaluation
C - L'une de ces justifications est le principe de justification économique
D - Le principe de rationalité s'appuie sur la médecine basée sur les faits (EBM)
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant l’évaluation médicale
A - L'évaluation permet de concilier le soin, la sécurité et la pertinence sociale
B - L'évaluation comporte dans sa procédure le choix d'une hypothèse
C - Le personnel administratif peut être évalué
D - Un soin est de qualité s'il est le moins coûteux dans l'absolu
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Concernant l’évaluation médicale
A - Il existe un ratio coût/risque
B - La roue de Deming est un cercle vertueux de l'amélioration de la qualité de soins
C - dans le cycle, pendant le "check", on définit les moyens
D - L'ANSM est chargée de la mise en œuvre de la certification
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1 ABC
-

D faux : pas bénéfice/risque mais cout/bénéfice

2A
-

B faux : externe pas interne
C faux : 3 étapes auto évaluation, visite, contrôle
D faux: 4 étapes plan / do / check / act

-

A Faux: consiste à rationaliser
B Faux: il y en a 3
C Vrai
D Faux: Médecine basée sur les preuves

3C

4 AC
-

A Vrai
B Faux: le choix d'un problème
C Vrai
D Faux Le moins coûteux à qualité égale

5B
-

A Faux: Surtout pas!!^^
B Vrai
C Faux: c'est pendante le "plan"
D Faux: HAS

QCM Pradier
1 – A propos de l’épidémiologie
A - Une maladie entraine l'apparition de symptômes au stade préclinique
B - On peut définir un agent pathogène par 5 caractéristiques
C - Le taux d'incidence est donné par la formule (nb de nouveau cas)/(population exposée)
D - Un virus peut être virulent et peu pathogène
E – Toutes ces propositions sont fausses

2 – Concernant les paramètres épidémiologiques
A - La virulence concerne le taux de malades
B - Les germes résistants peuvent se transmettre par contact étroit
C - Une boîte de conserve peut être un réservoir du botulisme
D - Les porteurs inapparents ne sont pas la priorité lors d'épidémies : ce sont les malades
E – Toutes ces propositions sont fausses

3 - Concernant les paramètres épidémiologiques
A - La voie gastro-intestinale est une voie de sortie
B - L'émission de gouttelettes est considérée comme une transmission directe
C - Le moustique est un vecteur de transmission directe
D - En épidémiologie, le « terrain » est un réservoir d'agents
E – Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant les paramètres épidémiologiques
A - Le terrain peut être synonyme d'immunité
B - Le rôle de l'institut de veille sanitaire est l'investigation, la prévention et le contrôle.
C - Le mode pandémique est une affection qui s'étend dans le temps et surtout l'espace.
D - L'un des rôles de la prophylaxie des maladies infectieuses est de tarir les sources de
l'infection
E – Toutes ces propositions sont fausses

5 – A propos de la prévention
A - La prévention primaire intervient avant la maladie, diminuant ainsi l'incidence de la
maladie
B - La prévention tertiaire tente de diminuer l'incidence des rechutes
C - Un dépistage peut être organisé même si aucun traitement n'existe pour cette maladie
D - Pour une maladie contagieuse et virulente mieux vaut privilégier la spécificité
E – Toutes ces propositions sont fausses

6 - A propos de la prévention
A - Diminuer le seuil revient à diminuer la spécificité
B - Le dépistage de masse est bien plus efficace que le dépistage ciblé
C - Le dépistage organisé peut se faire un peu partout (CDAG, cabinet médical …) sans
structure particulière
D - Le dépistage organisé utilise la méthode de double lecture, ainsi le médecin lit 2 fois le
résultat
E – Toutes ces propositions sont fausses

7 – Concernant les réseaux
A - La complexité est caractérisée par une imprévisibilité qui au frais de nombreux efforts
peut être éliminée
B - Recourir à l expérimentation peut diminuer la complexité
C - Le réseau de santé possède une flexibilité d'initiative à l'image de l' « entreprise »
D - Un comportement coopératif basé sur la confiance est à la base du réseau
E – Toutes ces propositions sont fausses

8 - Concernant les réseaux
A - Le modèle du réseau est parfaitement à l'œuvre en France
B - Le réseau de santé concerne aussi le secteur associatif
C - Le sida a donné un coup de frein à cette organisation en réseau
D - Les lois de bioéthique ont permis de mettre en place un cadre réglementaire et des
moyens pour ce modèle
E – Toutes ces propositions sont fausses

9 - Concernant la prévention
A - La prévention agit sur les déterminants de la santé
B - La prévention primaire chercher à diminuer la prévalence d'une maladie
C - La prévention primaire peut aboutir à une éradication de maladie
D - La séroprophylaxie est l'étude des maladie à transmission hydrique
E - Toutes ces propositions sont fausses

10 - Concernant la prévention
A - L'acte essentiel de la prévention secondaire est le dépistage
B - La prévention tertiaire comprend les actes destinés à diminuer la prévalence des
incapacités chroniques et l'incidence des rechutes
C - La prévention sélective s'adresse à des populations qui ne sont pas forcément à risque
D - Une prévention chez une population de fumeurs est dite ciblée
E - Toutes ces propositions sont fausses

11 - Concernant la prévention
A - On peut organiser un dépistage pour le cancer du poumon
B - On n'organise pas de dépistage pour des maladies incurables
C - Une agence de dépistage décide de lancer un nouveau test de dépistage consistant en
l'analyse d'un prélèvement cutané (laissant place à une cicatrice), est-ce acceptable selon les
critères de l'OMS? (si oui  vrai)
D - Sensibilité=VP/VP+FP
E - Toutes ces propositions sont fausses

12 - Concernant la prévention
A - En diminuant la sensibilité on augmente le nombre de FP
B - Le dépistage de masse est personnalisé
C - Il permet de couvrir une grande partie de la population.
D - La prévention tertiaire intervient après l’apparition de la maladie
E - Toutes ces propositions sont fausses

13 - Concernant la santé publique en général
A - Selon Winslow(1820) la santé publique consiste en l'art et la science : de prévenir la
maladie notamment
B - La santé publique se présente comme une approche collective des actions de santé
C - La santé clinique s'intéresse individuellement aux problèmes de santé des personnes
D - De nos jours nous (monde occidentale)sommes confrontés en grande majorité à des
maladies infectieuses
E - Toutes ces propositions sont fausses

14 - Concernant la santé publique en général
A - On distingue dans l'évolution de la santé publique 4 grandes périodes
B - Parmi celles-ci une phase de transition(1er moitié du XXème siècle)
C - La charte de l'hygiène publique apparaît durant le XIXème siècle
D - Les maladies liées au vieillissement ne cessent d’augmenter, en effet notre espérance de
vie est en constante augmentation
E - Toutes ces propositions sont fausses

15 - A propos des rôles de la santé publique
A - L'OMS a identifié 9 fonctions essentielles de la santé publique
B - Les principaux rôles de la santé publique sont : la surveillance, la promotion, la protection
et la prévention.
C - La fonction 3 (définie par l'OMS en 2002) de la santé publique consiste notamment en :
améliorer la qualité de vie et réduire les égalités vis à vis de la santé
D - Une des fonctions de la santé publique est d’assurer la mise en place de mesures
coercitives
E - Toutes ces propositions sont fausses

16 - A propos de la santé publique en général, donnez les vraies
A - La santé publique se doit également d’être opaque vis à vis des citoyens et doit
contribuer à leur créer un environnement adéquat
B - Les démarches de santé publique se situent à 4 différents niveaux
C - La politique de santé publique consiste à choisir les champs d'intervention, les objectifs
généraux à atteindre et les moyens qui seront engagés pour améliorer l'état de santé d'une
population
D - C'est le programme de santé publique qui fixe les priorités de son action en les
hiérarchisant
E - Toutes ces propositions sont fausses

17 - A propos de la santé publique en général, donnez les vraies
A - Habituellement pour mettre en place une action de santé publique on doit passer
successivement de la mise en place d'une politique de santé publique à un plan de santé
publique puis à un programme de santé publique pour enfin arriver à une action de santé
publique
B - Pour mettre en œuvre une action de santé publique on dénombre 3 grands axes
d'intervention
C - Ces axes sont: l'approche par les problèmes, l'approche par les populations à risque,
l'approche par les déterminants de la santé
D - L'approche par les déterminants de santé se base sur des études épidémiologiques afin
d'élaborer des programmes visant à modifier les comportements
E - Toutes ces propositions sont fausses

18 - Concernant l’approche en santé publique et l’éducation thérapeutique
A - L'approche par les populations à risque associe des comportements à des populations
spécifiques
B - L'approche par les déterminants de santé vise à intervenir en aval par l'intersectorialité, la
participation citoyenne et enfin par une politique favorable à la santé
C - L'éducation pour la santé vise à développer les connaissances des populations pour la
santé
D - L’éducation thérapeutique permet l'acquisition de comportements favorables à la santé
afin d'éviter de tomber malade
E - Toutes ces propositions sont fausses

19 - A propos de l’éducation thérapeutique et des définitions de la santé
A - L'éducation thérapeutique vise aussi à faire mieux coopérer les personnes en contact
avec les soignants
B - La santé est un état de complet bien être physique et mental seulement (d’après la 2ème
définition)
C - La « santé est l'absence de maladies diagnostiquées par les professionnels de la santé »
selon L'OMS de 1946
D - La définition précédente permet la prévention
E - Toutes ces propositions sont fausses

20 - Concernant la santé publique en général
A - Selon la charte de 1986 (Ottawa) la santé apparaît comme une richesse essentielle
B - Les déterminants de la santé sont isolés les uns des autres
C - La génétique est un déterminant de santé
D - Je suis un homme, chômeur, seul, analphabète, battu dans mon enfance, scientologue, vit
dans une ville polluée avec des routes pourries, mon docteur est un véto, toute ma famille
est morte du cancer et je fume……… j'ai toute mes chances d’être centenaire !!
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1D
2 BC
3 AB
4 ABCD
5 ABC
6A
-

C vrai : en théorie non mais en pratique si (VIH)

7 BD
-

Faux : entreprise=stabilité pas sou

-

D faux : loi Juppé

-

A Faux: Facteurs de risques et causes favorisantes/declenchantes
B Faux: l'incidence
C Vrai
D Faux: Concerne les sérums

8B
9C

10 ABD
-

A Vrai
B Vrai
C Faux: facteurs sociaux, environnementaux, familiaux
D Vrai

11 B
-

A Faux: stade la phase de latence est trop courte pour pouvoir faire un dépistage efficace
B Vrai
C Faux: ça fait souffrir une biopsie!!
D Faux: Se=VP/VP+FN

12 ABD
-

A Vrai
B Vrai
C Faux: Petite
D Vrai

13 BC
-

A faux : 1920
D faux on est dans la 3ème

14 BD
-

A faux : 3 périodes
C faux : durant le XXème

15 ABD
-

C faux : inégalité
D vrai : fonction 5

16 BC
-

A faux : transparente
D faux : c’est le plan de santé publique

17 ABC
-

D faux : approche par les problèmes

18 AC
-

B faux : amont
D faux : déjà malade dans ce cas

19 A
-

20 AC

B faux : social aussi
C faux : pas par l'OMS de 1946

QCM Staccini
1 – Faisons un peu de Praccini (un animal préhistorique, mi chiant, mi gros)
A - Le réseau est basé notamment sur une expertise individuelle
B - Un des objectifs principaux du système de santé est de fournir des services répondant aux
attentes du public
C - Les jeunes sont les 1ers à recourir aux soins
D - L'EVCI est comparable chez les hommes et chez les femmes
E – Toutes ces propositions sont fausses

2 – Concernant la mortalité et les professionnels de santé
A - La mortalité prématurée touche 4 fois plus les hommes
B - Les maladies chroniques sont le 1er facteur de décès en France
C - Le CepiDL(centre épidémiologique qui s’occupe des causes médicales des décès) s'appuie
sur le bulletin de décès établi par le médecin
D - Parmi les auxiliaires, on compte: les infirmières, les MSK, les sages femmes, les
orthophonistes
E – Toutes ces propositions sont fausses

3 – A propos du peuplement médical français
A - Concernant la démographie médicale, en France il n y a pas l'héliotropisme (répartition
égale sur le territoire)
B - En libéral les généralistes dominent
C - Les kinés sont plutôt salariés
D - Un salarié ne peut pas faire du libéral en parallèle pour des raisons d’équité
E – Toutes ces propositions sont fausses

4 – Concernant les lois régissant la santé en France
A - Les prix des médicaments sont fixés par le pharmacien
B - Le pharmacien peut s'installer où il souhaite
C - La loi de Debré (1970) instaure 4 « régimes d'établissements »
D - La loi 2002 ne concerne que le droit des malades
E – Toutes ces propositions sont fausses

5 - Concernant les lois régissant la santé en France
A - Il y a foule de lois en France qui réglementent la politique de santé publique
B - La loi HPST (Hôpital/Patient/Santé/Territoire) a pour objectif de ramener l'équilibre
budgétaire des hôpitaux entre autre
C - La loi HPST instaure une ARS regroupant 8 anciens « établissements »
D - 2/3 des hôpitaux sont privés mais ne représente que 50 % des lits
E – Toutes ces propositions sont fausses

6 -Concernant la protection sociale
A - Les ESPICS font partie des établissements publics
B - Depuis 2004 il y a un forfait par pathologie
C – A l’hôpital, les médicaments sont achetés à un grossiste national
D - Le ministère de la santé, du travail et de l'intérieur ont un rôle dans le domaine de la
santé publique
E – Toutes ces propositions sont fausses

7 – Concernant la protection sociale
A - Depuis 1998 (création de l'AFSSAPS) c'est le parlement qui vote le budget de la sécurité
sociale
B - Les années 70 correspondent aux développements des soins
C - La protection sociale représente 15 % du PIB
D - La protection sociale concerne aussi bien la maladie que la vieillesse ou le chômage
E – Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1D
-

B faux : objectif secondaire

2E
-

A faux : 2
C faux : certification = médecin, bulletin = huissier

3B
-

A faux : héliocentrique signifie le contraire

4E
-

C faux : 3

5B
6B
-

D faux : pas celui de l’intérieur

7D
-

A faux : 1996

QCM Psychologie de l’Homme malade
1 - Donnez les vraies
A - La manière de vivre sa maladie peut dépendre de sa culture
B - On peut définir une maladie sur 4 aspects
C - La 1ère étape face à la maladie peut être la régression
D - La maladie est une situation "limite" et statique pour le patient
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - Le "bon malade" est en position "haute"
B - La progression ou position haute est une situation de déni
C - La sublimation rapide ne doit pas inquiéter le médecin
D - Le malade peut entraver sa guérison par son manque de coopération dans une maladie
aigue curable
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - L'hospitalisation peut apparaitre auprès du patient comme un signe grave (ça sent le
sapin)
B - En réanimation (soins intensifs) le malade s'isole souvent du monde extérieur (déni)
C - Les principales réactions du patient avec les maladies graves sont la négation, l'abandon
et l'anxiété permanente
D - La vigilance du médecin s'arrête avec la guérison ou le décès
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant les ressentis du patient :
A - La maladie comme un mal peut être source de revalorisation
B - La maladie comme un bien peut entrainer l'autodestruction (suicide)
C - Un optimisme trop poussé peut être signe de "résistance" (n'accepte pas) face à la
maladie
D - Le malade vit un conflit entre danger et peur qu'il doit résoudre pour avancer
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1A
-

B faux : 3 aspects: biologique / clinique / psychologique
C faux : d'abord choc initial
D faux : dynamique

2D
-

A faux : position basse
B faux : progression n'existe pas c’est projection

3 AC
-

B faux : il est en symbiose avec l'équipe
C vrai : diapo 21
D faux : pas avec la guérison

4 BC
-

A faux : dévalorisation pour mal et revalorisation pour bien
D faux : danger et espoir

QCM La dynamique de groupe Pringuey
1 - Donnez les vraies
A - Le groupe primaire possède une situation de face à face et de lien communautaire
B - Le laxisme, comme l'autoritarisme, peuvent être à l'origine de la dissolution d'un groupe
C - Les relations interhumaines influent de façon significative sur le rendement professionnel
D - Concernant l'organisation du groupe , le système externe peut être régénérateur
(bénéfique) pour le groupe
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 -Donnez les propositions vraies
A - Le grand groupe(+10pers) peut être de 2 sortes : constitué et constituant
B - L'évolution d'un groupe se fait par 4 stades successifs: naissance, maturation, routine et
dissolution
C - Auguste Comte (1857) étudie les petits groupes (microsociologie...)
D - La résistance au changement permet au groupe de tolérer les conflits
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les propositions vraies
A - La "sujétion structurelle" à la conformité est le garant du maintient des valeurs du
groupe, en revanche elle est un frein à la prise de risques
B - Une des fonctions du "t-groupe" est de se confronter à l'image que se font de nous les
autres
C - L'accroissement de la capacité à communiquer peut se résumer en "liberté, égalité,
démocratie"
D - La paix et la fécondité reposent sur l'égalité culturelle
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les propositions vraies
A - Les seuls moyens de vaincre le conflit et la violence sont le rite (comme le religieux) et les
mythes, récits ou histoires
B - On distingue 4 grandes sources possibles aux conflits d'un groupe
C - L'âge, facteur d'individualisme, peut entrainer des conflits
D - Dans la communication d'un groupe, le codage peut être une anomalie du message
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les propositions vraies
A - Le chef a une fonction informative, normative, et évaluative.
B - On reconnait un bon leader lorsqu'il est absent
C - Pour le fonctionnement optimal d'un groupe la cible ainsi que les relations
interpersonnelles sont les points les plus essentiels
D - On mesure la force d'un petit groupe surtout sur le "performing"( sa performance quoi
^^)
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1 ABCD
-

C vrai : enquête de Chicago

-

A faux : constitué et naturel
B faux : 3 pas de maturation
C faux : Kurt Lewin
D faux : mort du groupe

2E

3 AB
-

C faux : "connaissance, liberté, démocratie"
D faux : différence culturelle

4 ABC
-

B vrai : appartenance au groupe, communication, position subjective face au groupe et
combat pour le leadership
C vrai : position subjective
D faux : c'est une perturbation mais de la transmission du message codage=langue de bois,
un peu ambigu je l'admet

5 AB
-

B vrai : s’il est absent et que tout tourne correctement alors il aura bien fait son job
C faux : le processus est tout aussi important (horaires, temps de parole....)
D faux : le resolving est tout aussi important  petit récap : forming, storming, norming,
performing et resolving

QCM Psychopathologie cours 1
1 - A propos de la psychanalyse, donnez les vraies
A - Freud, neurobiologiste né en 1856 conserva les pratiques psychanalytiques de Charcot
B - Mélanie Klein ,Ann O' et Winnicott développèrent la psychologie de l'enfant
C - Marie Bonaparte, élève de Freud contribua à l'implantation de la psychanalyse en France
avec la SPP
D - La psychanalyse comportementale se contente d'agir sur les symptômes
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - Aux temps de Descartes l'inconscient était purement physiologique
B - Le préconscient fonctionne indépendamment de la conscience et de l'inconscient même
si des liens existent
C - Le refoulement est la barrière entre conscience et préconscience-inconscience
D - Les actes manqués d’un névrosé lui seront très souvent néfastes
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - L'inconscient est omniprésent dans nos actes de la vie quotidienne
B - Il existe 2 contenus dans le rêve selon Freud
C - Il existe 4 opérations intrapsychiques permettant de rendre le rêve acceptable (voie
royale de l'inconscient)
D - Ces opérations suivent les lois de la logique
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Concernant le sommeil et le rêve donnez les vraies
A - La condensation est un processus "primaire"
B - Le déplacement traduit la régression du dormeur
C - Le rêve est le plus souvent une hallucination visuelle contrôlée par la conscience, souvent
en référence à notre petite enfance (avant le langage)
D - Pendant le sommeil, le refoulement opère
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les vraies
A - Un rêve n'a qu'un seul sens mais toujours très complexe
B - L'homme est le seul animal à transformer son plaisir en pensé
C - Avant la puberté, l'enfant a tout de même une sexualité génitalité
D - Dans un rêve, si le dormeur se voit en train de brandir un revolver, c’est son sexe qu’il
brandit, et lorsqu’il tire un coup de feu, cela symbolise l’éjaculation
E - Toutes ces propositions sont fausses

Correction

1D
-

A faux : il abandonne l’hypnose de Charcot
B faux : Anna Freud, sa fille
C faux : sa patiente
D vrai : dixit Aske-nazi

2 ABD
-

C faux : entre PCS-CS et ICS
D vrai : dixit Aske-nazi, pour toute réclamation, contacter Fifou

3 ABC
-

B vrai : manifeste et latent

4 AD
-

B faux : c’est la transformation
C faux : contrôlé par ICS
D vrai : il opère toujours mais moins fortement

5 BD
-

A faux : plusieurs sens augmentent la complexité
B vrai : selon Aske-nazi (pour le moment on ne l’a pas prouvé sur d’autres espèces)
C faux sexualité pré-génitalisée mais ils ont bien une sexualité avant la puberté (zones
érogènes)
D vrai : ça vous étonne ?^^

QCM Introduction psychopathologie cours 2
1 - Donnez les vraies
A - Le complexe d'Oedipe est universel et dans l'inconscient de chacun
B - Le transfert, processus inconscient, est la réactualisation des désirs infantiles de l'analyste
sur l'analysé
C - Le transfert est un des moteurs essentiels de la cure
D - On distingue 4 grandes périodes dans le développement affectif et intellectuel de l'enfant
de l'enfant dont les deux premières sont les plus structurantes
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les vraies
A - Le développement se fait par stades successifs et variables
B - C'est la quantité des relations qui est fondamentale et forgera le futur adulte
C - Parmi les 5 notions majeur du développement affectif et intellectuel qui caractérisent
l'enfant, dans la notion d'inné et d'acquis on distingue l'ontogenèse (programme génétique
de l'espèce humaine) à la phylogenèse (programme génétique individuel)
D - Le développement affectif et intellectuel de l'enfant est successif dans les différentes
sphères (psychomotricité, affectif, intelligence-cognitif, langage)
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les vraies
A - Le bébé possède dès sa naissance des compétences comme la vision, l'audition ou encore
l'odorat
B - Vers l’âge de 3-4 mois les reflexes régissant notre comportement deviennent volontaires
C - Le bébé possède des reflexes primaires comme la succion et le grasping
D - Le bébé a un état d'hypotonie des membres et d'hypertonie du tronc
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les vraies
A - La préhension peut être utilisée comme signe clinique
B - De 0 à 18 mois le bébé n'a pas de capacité de "permanence de l'objet" (et comme je suis
gentil je ne vous dit pas ce que ça veut dire)
C - Un développement moteur normal sous entend un psychisme de bonne qualité
D - L'expérience de l'enfant accélère sa maturation mais la réciproque est fausse
E - Toutes ces propositions sont fausses

5 - Donnez les vraies
A - A 5ans (environ), on sait faire un carré
B - A 5 ans environ, on saute à pieds joints
C - Savoir dessiner un rond c'est bon signe dans le cas d'un enfant
D - Bébé, nous sommes des dieux vivants
E - Toutes ces propositions sont fausses

Réponses

1 AC
-

B faux : contre transfert
D faux : les plus importantes sont bébé et ado

-

A faux : invariable
B faux : qualité
C faux : inverser onto et phylo
D faux : simultané

2E

3 BC
-

A faux : vision= 4eme jour / audition = 2eme semaine
D faux : inverser hypo et hyper

4 ABC
5 ACD
-

A vrai : si à 4ans il sait à 5 ans il le sait toujours enfin en principe
B faux : à 6ans car à 5ans il saute cloche pied et sautille c'est tout
C vrai : c'est sur à 33ans c’est plus problématique...
D vrai : nous sommes alors omnipotent

QCM Développement de l’enfant
1 - Concernant les stades psychogénétiques
A- Chez l'enfant, se développe d'abord la capacité à reconnaitre les objets comme différents
de lui puis il comprend qu'ils sont toujours la, même si il ne les perçoit pas
B- La période œdipienne ou génitale dure de 1 à 4 ans
C- C'est durant la phase génitale qu'il y a acquisition de la différence des sexes et des
générations
D- La phase de latence est propice aux développements cognitifs
E- Toutes ces propositions sont fausses

2 - Concernant le développement cognitif de l'enfant
A- L'intelligence préopératoire (de 2 à 6/7ans) est marquée par un égocentrisme
surdimensionné
B- C'est à partir de l'intelligence opératoire que l'on peut émettre des hypothèses
C- La classification-sériation est caractéristique de la période allant de 6/7ans à 11/12 ans
D- La notion de nombre intervient lorsque la pensée abstraite apparait
E- Toutes ces propositions sont fausses

3 – A propos de l’adolescent
A - Les processus conscients comme le travail de deuil de l'enfance et des images parentales
idéalisées ou encore les remaniements corporels et psychiques sont indispensables pour
"maturer" (si vous trouvez un meilleur synonyme je prends) et structurer l'adolescent
B - Le principal mécanisme de défense est la sublimation
C - L'intellectualisation peut se traduire par une production artistique intense
D - Concernant le travail identitaire de l'ado, il vit un paradoxe ente autonomie et
indépendance
E - Toutes ces propositions sont fausses

Réponses

1 AD
-

B de 4 à 6 ans
C phase de latence de 6 à 12 ans

2 AC
-

A vraie : expérience avec la poupée et la petite maison derrière la colline
B fausse : en se terminant donc après 11/12 ans
C vraie
D fausse : la notion de nombre apparait avant, pendant la phase opératoire quand abstrait et
hypothèse n’existent pas encore

3E
-

A processus INCONSCIENT comme tout les autres
B la mise en acte
C c'est la sublimation
D autonomie et dépendance

QCM cours Pr Robert
1 - Donnez les justes
A - La « science de la communication » est centrée sur le sujet
B - 8 lois régissent la théorie de la communication
C - L’une des lois de la théorie de la communication se nomme "2 niveaux de communication:
le contenu et la relation"
D - Le message analogique est plus facilement repérable pourtant il est le plus déterminant
pour induire la qualité de la relation entre les 2 interlocuteurs
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - Donnez les justes
A - Dans les conditions de relation soignant-soigné, le lieu ainsi que les partenaires jouent un
rôle, comme l'équipe médicale et le pharmacien pour un patient à l'hôpital et la famille / les
proches pour un patient à domicile
B - La sympathie est un des éléments clés de la relation thérapeutique
C - Neutralité bienveillante et empathie sont indispensables aux médecins
D - Mener un entretien directif, c'est faire le psy (aucune question posée par le médecin)
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Donnez les justes
A - Habituellement on va du moins directif au plus directif
B - Parmi les 3 points de vue de l'évaluation, l'évaluation médicale est limitée dans le temps
malgré l'œil d’un expert
C -Les cognitions signifient les connaissances en tant que telles
D - Le modèle d'apprentissage c’est l'acquisition puis l’organisation/stockage et enfin
l'utilisation
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - Donnez les justes
A - Le phénomène d'apprentissage est caractérisé par toute modification du comportement
d'un organisme que l'on peut attribuer à son expérience sensorielle intérieure
B - L'initiation est le point de départ d'un CDB (=Comportement Dirigé vers un But)
C - L'émotion (ce qui nous pousse à agir) et la motivation (mouvement vers l'extérieur)
accompagnent l'intention et le développement d'un CDB
D - Une fois le but atteint le processus psychique s'arrête
E - Toutes ces propositions sont fausses

5- Donnez les justes
A - Les 3 formes de mémoire (court, moyen et long terme) se caractérisent par leur capacité
de stockage, type d'encodage et leur mécanisme d'oubli
B - La mémoire sémantique comme la mémoire épisodique sont des mémoires déclaratives
C - Dans la structure cognitive la connaissance est permanente au contraire de la
représentation
D - Des troubles de l'évaluation peuvent entrainer une anosognosie
E - Toutes ces propositions sont fausses

6 - Concernant la démarche scientifique
A - La recherche fondamentale n'a pas de finalité économique
B - La recherche clinique peut porter sur des objectifs de sciences humaines et sociales
C - La psychologie et la communication appartiennent aux sciences humaines
D - Le protocole intégrant la notion d'éthique en principe est à la base de toute recherche
scientifique
E - Toutes ces propositions sont fausses

Réponses

1 BC
-

A faux : sur les relations interpersonnelles
D faux difficilement repérable au contraire de digital loi 7

2 BC
-

A faux : pharmacien patient à domicile
B vrai : exception des maladies curables
D faux : ce serait non directif

3 ABD
-

C faux : les actes de connaissance, c’est très différent (c’est le processus)

-

A faux : antérieure (hahahahaha)
B faux : L’intention interne ou externe
C faux : Parenthèses inversées
D faux : Reste l’eva, source de pathologies

4E

5 ABCD
-

B la mémoire consciente
D eva, jugement et conscience sont associés c’est le cas de Chirac

6 ABCD
C ne pas confondre avec les sciences sociales

QCM Sur l’évolutionnisme culturel et social
1 – Donnez les justes
A - La rencontre entre un patient et son médecin est une rencontre entre 2 sphères de
représentation
B - En réalité l’évolutionnisme social est aussi compliqué que l'évolutionnisme biologique
C - L'évolution linéaire est compatible avec la diversité des changements sociaux
D - La société c'est l'ensemble des normes et des valeurs qui correspondent à un ensemble
d'institutions (mariage, éducation ....)
E - Toutes ces propositions sont fausses

2- Donnez les justes
A - Dans une société on distingue 2 types de normes
B - Une des fonctions de la culture est la régulation de l'interaction sociale
C - L'évolutionnisme multilinéaire, prôné par Steward se caractérise par des connexions entre
différents facteurs de changements comme le milieux, les idéologies, les races ou encore
l'appareil social
D - Pour comparer nos différentes sociétés on utilise souvent le BNB reposant sur 4 facteurs
principaux
E - Toutes ces propositions sont fausses

3- Donnez les justes
A - Franz Boas, d’origine allemande, est à l'origine de l'évolutionnisme universel
B - Pour évaluer correctement une culture le mieux possible on devra dire ce qui devrait être
et pas ce qui est
C - Parmi les précurseurs de l'évolutionnisme unilinéaire il y avait Klemm et Spencer
notamment
D - Selon Bochofen on est passé successivement de la sauvagerie à la soumission puis à la
liberté
E - Toutes ces propositions sont fausses

4- Donnez les justes
A - Chef de fil de l'évolutionnisme radical Morgan définit la sauvagerie (1er étape selon lui)
comme une promiscuité (partouze générale) et un communisme primitif
B - Quand le darwinisme social est associé à l'idée d'inégalité des races, il fait de la lutte entre
les races le moteur de l'évolution humaine
C - Le phénomène d'emprunt et de diffusion d'une société à une autre est appelé théorie
diffusionniste
D - Le FAP vaincra
E - Toutes ces propositions sont fausses

Réponses :

1 AB
-

C incompatible
D c’est la définition de la culture

2 AB
-

A informelle et formelle
B vrai
C pas les races !
D un seul pays l'utilise le Bhoutan

3E
-

A c'est White
B inverse
C pas Spencer lui c’est après Darwin évolutionnisme radical Bachofen en était lui
D pour Bachofen c’est partouze puis matriarcal puis patriarcal même si ça se ressemble ces
théories sont de Klemm

4 ABCD
-

B  holocauste, « heil tchoum »
C avec Franz Boas
D oui mes amis, l’heure viendra

QCM Charte personne hospitalisée
1 - Concernant les établissements publics et privés
A - Il n'y a que dans les HP (Hôpitaux Publics) que l'accès aux associations est favorisé
B - Tout les établissements ont l'obligation d'accueil 24H/24
C - L'équité des soins est assurée dans tout les établissements
D - Tout les établissements se doivent de soigner les plus démunis
E - Toutes ces propositions sont fausses

2 - A propos du consentement
A - Pour des raisons d'économies, on n'est pas obligés de le renouveler pour chaque acte
médical
B - La désignation d'une personne de confiance peut être orale (repas de famille)
C - Une directive anticipée est irrévocable...
D - ...et renouvelable tout les 5 ans obligatoirement
E - Toutes ces propositions sont fausses

3 - Concernant le consentement mais plus spécifiquement
A - Pour l'assistance médicale à la procréation: accord des 2 futurs parents
B - Diagnostic prénatal: accord des 2 parents
C - Le refus des parents pour une IVG sur mineure peut être contourné
D - Si refus des parents est nuisible pour un acte médical le médecin soigne quand même
après avoir prévenu son chef de service
E - Toutes ces propositions sont fausses

4 - De façon générale
A - Un patient voulant quitter l'établissement prématurément peut le faire sans qu'on ne lui
dise rien
B - le patient doit laisser ses croyances et opinions politiques à l'entrée de l'hôpital
C - L'accès au dossier médical ne peut se faire sans l'intermédiaire du médecin
D - Il existe une commission publique chargée de régler à l'amiable les problèmes d'accidents
médicaux
E - Toutes ces propositions sont fausses



Documents similaires


concept sante publique medecine preventive
dr gernez prevention active des cancers
exercices pour revision alg1
informed
liste des du 2014 2015 ufr medecine
duke profil de sante


Sur le même sujet..