Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



Portfolio Carole Maltête .pdf



Nom original: Portfolio_Carole Maltête.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CS5.5 (7.5.1) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/05/2013 à 16:28, depuis l'adresse IP 83.152.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1165 fois.
Taille du document: 39.6 Mo (50 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


PORTFOLIO

CAROLE
MALTÊTE
Ecole Nationale Supérieure de Paris-Belleville

carole.maltete@gmail.com

SOMMAIRE
Studios

01 Espace(s) public(s) et enjeux territoriaux
02 Au fil de l’eau
03 Ville en transformation
04 «4 x 1 = 5»
05 «L’espace 30x30»

Stages

p.6
p.10
p.14
p.18
p.20

01 Studio MS p.36
02 Arch’Plans
p.38
03 Jean Nouvel p.40
04 Jean Nouvel p.42

Divers travaux

Expression plastique

01 Triangle Exange p.24
02 Construction p.26
03 Implantation du TZN4
p.28
04 Centre de bus RATP
p.30
05 Color City p.32

01 Nus p.46
02 Viande noire
p.48
03 Give me a drawing crach
p.50
04 Des armes désarment
p.52

STUDIOS

01
Studio //

Espace(s) public(s)
et enjeux territoriaux

2012- 2013 / M2 - S10
Pr. Solenn Guével

Sujet //

Projet de requalification du quartier Ouest-Wilson:
L’Observatoire de la Plaine Saint-Denis

7. Présence
7. Présence
d’anciens
d’anciens
rails rails

13. wagon
13. wagon

8. Des pavés
8. Desaffleurants
pavés affleurants

15. Un portail
15. Unlaissant
portail laissant
filer la trace
filer la
dutrace
rail du rail

D

Création
Création
de connexions
de connexions
physiques
physiques
et visuelles
et visuelles

Temps
Temps
de pause
de pause
dans
dans
l’agitation
l’agitation
urbaine
urbaine

GOGO GOGO

De De
l’entité
l’entité
individuelle
individuelle
à l’identité
à l’identité
commune
commune

IMPASSE
IMPASSE
IMPASSE
IMPASSE

PUBLICPRIVE
PUBLIC
/ / PUBLIC
/ / PUBLIC
PRIVE
PRIvÉ PRIvÉ

Répertoire
Répertoire
desdes
limites
limites
Des perspectives d’activités pour un espace public
1

2

2

1

3

GOGOGOGO

D’un
D’un
système
système
fermé
fermé
à une
à une
ouverture
ouverture
au public
au public

GROUPE
GROUPE
GROUPE
GROUPE

1

STOP
STOPSTOP
STOP

G

PUBLICPUBLIC
PUBLIC
PUBLIC

A

A

L’eau, vecteur de la composition des quais

1

E

Stratégie
Stratégie
d’interventions
d’interventions
: :

3

F

B

B

- Redéployer
- Redéployer
l’espace
l’espace
public.
public.
- Reconnecter
- Reconnecter
le tissu
le tissu
par par
des des
vuesvues
sur le
sur
paysage.
le paysage.
2

3

d’impasses
aboutissant
aboutissant
sur des
sur lieux
des lieux
Récupération, économie de d’impasses
matériaux
de respiration.
de respiration.

4

4

5

5

6

6

F

- Recoudre
- Recoudrele territoire,
le territoire,
par par
l’aménagement
l’aménagement
et et
la la
création
création

3

Le végétal, fil conducteur du territoire
4

E

- Révéler
- Révéler
des des
connexions
connexions
par le
par le
travail
travail
de l’eau
de l’eau
et deetlade
végétation.
la végétation.

2

un modèle
un modèle
d’impasse
d’impasse
- Adapter
- Adapter
idéale
idéale
:
:

4

- Appropriation
- Appropriation
du piéton
du piéton
- Un-partage
Un partage
de lade
voie
la voie
- Un-matériau
Un matériau
unitaire
unitaire
- L’eau
- L’eau
comme
comme
guide
guide
- Une
- Une
végétation
végétation
sauvage
sauvage
- Un-quai
Un quai
sur le
sur
paysage
le paysage
C

C
5

5

6

6

Mur

Mur

Facade aveugle
Facade aveugle
Facade avec
Facade
fênetres
avec fênetres
Barrière Barrière
Portail Portail
Végétation
Végétation

D
G

Coupe de détail sur le quai Chevalier (extrait de BB)

Coupe sur l’impasse de la gare (CC)

Coupe sur l’impasse du vin (DD)

Coupe sur l’impasse Chevalier (BB)

Concept //


A l’échelle locale du quartier,
l’intention principale de ce projet est de
requalifier l’espace public, à partir des
impasses existantes qui s’y trouvent
et de leur qualités intrinsèques,
de rendre les impasses privées,
publiques, dans une systématisation
de la démarche dans le but de révéler
les qualités de ce tissu tout en le
reconnectant à l’avenue Wilson. Ainsi
ces impasses déboucheront sur
des espaces publics qualifiés par
divers programmes ; en situation
de belvédère sur le grand paysage
offrant des vues sur le lointain, le but
étant de relier la Plaine Saint-Denis
avec le territoire à l’ouest. Le travail
de l’eau et de la végétation viendront
révéler ces connexions.


Ce
système
pourrait
s’appliquer à l’échelle du territoire,
par un aménagement et une création
d’impasses, aboutissant sur des lieux
de respiration, des quais, offrant des
vues particulières, qui permettraient
de recoudre le territoire là où il a été
scindé par des infrastructures.

02
Studio //

2011 - 2012 / M1 - S8
Pr. Emmanuel Mourier

Sujet //

Projet de crèche et logement sur
une parcelle de 3 900 m² :
Gare du Vert Galant, Villepinte

Au fil de l’eau

VESTIAIRE

ATRIUM

JEUX SALISSANTS

Coupe de détail GG
AA

ue
en
Av

EE

accès
parking

in
em
Ch
du

F2

x 20

=

fer
de

FF

15

300

R+3

repos

éveil petits
F2

F5

jardin privatif
logements

éveil grands

éveil moyens

halte-garderie

vestiaire

vestiaire

office

F3
15

x 20

=

300

R+2

BB

jardin privatif
logements

F3

poubelles

passage
public

parvis
logements

parvis crèche
poubelles
bureaux

bureaux

accès
logements

F2
15

x 20

=

DD

300

R+3

livraison

wc
sas

Coupe DD

stockage

poussettes
repos
repos

office

accueil
vestiaire

repos

noue

parvis
logements

R+3

repos

accès
logements

vestiaire

expression
symbolique

16

=

300

wc
propreté

propreté

x 20

=

300

=
330

accès
parking

5

15

x 17

vestiaire

x 19

19

aire
engazonnée
crèche

CC

lingerie
vestiaire

vestiaire

atrium
éveil halte-garderie

propreté
propreté

entretien

repos

éveil moyens

éveil grands

15

x 20

jardin privatif
logements

300

R+2

F7

aire privative
halte-garderie

aire
privative
grands

jardin privatif
logements

noue
15

x 20

=

300

FF

BB
R+2

F3

ue
en
Av

accueil

halte-garderie

lly
Su
de

sas et
poussettes

jardin privatif
logements

DD

CC

Coupe EE

Plan du RDC

aire
engazonnée
crèche

aire
privative
moyens

EE

noue

aire
engazonnée
crèche

AA

repos

jeux salissants

=

VUE DE L’EVEIL DES GRANDS

VUE DE L’ATRIUM

sas et
poussettes

accueil

halte-garderie

VESTIAIRE

VUE DE L’ATRIUM

ATRIUM

JEUX SALISSANTS

VUE DE L’EVEIL DES GRANDS

RAYONS DU SOLEIL REPOUSSES
PENETRATION DE LA LUMIERE
CIRCULATION DE L’AIR

Coupe du bruit

DISPOSITIF DE STRATEGIE ENVIRONNEMENTALE - ECH : 1/50°

COUPE GG - ECH : 1/50°

VESTIAIRE

ATRIUM

JEUX SALISSANTS
éveil grands
éveil moyens

RAYONS DU SOLEIL REPOUSSES

COUPE HH - ECH : 1/50°

PENETRATION DE LA LUMIERE
CIRCULATION DE L’AIR

DISPOSITIF DE STRATEGIE DE L’INERTIE - ETE - ECH : 1/50°

DISPOSITIF DE STRATEGIE ENVIRONNEMENTALE - ECH : 1/50°
expression symbolique

circulation

propreté

éveil grands

COUPE GG - ECH : 1/50°

COUPE II - ECH : 1/50°

éveil grands

éveil moyens

DISPOSITIF DE STRATEGIE DE L’INERTIE - HIVER - ECH : 1/50°

DISPOSITIF DE STRATEGIE DE VENTILATION NATURELLE - ECH : 1/50°

ENSAPB - Juin 2012 - Le projet et sa fabrication : Quelle architecture pour un développement durable - Carole Maltête

COUPE HH - ECH : 1/50°
DISPOSITIF DE STRATEGIE DE L’INERTIE - ETE - ECH : 1/50°

expression symbolique

circulation

propreté

éveil grands

COUPE II - ECH : 1/50°

F1

Concept //
C2


BV1

C3

x 20

=

0
30

15
Surface
totale : 836m²
Surface d'infiltration : 403m²
Surface imperméable : 433m²
Volume à stocker : 19.5m3
Volume stocké: 36m3

BV3
15

x 20

=

F2

0
30

Surface totale : 597m²
Surface d'infiltration : 267m²
Surface imperméable : 330m²
Volume à stocker : 14.8m3
Volume stocké : 15m3

15

x 20

=

C1

0
30

BV2

Surface totale : 1706m²
Surface d'infiltration : 533m²
Surface imperméable : 1173m²
Volume à stocker : 52.8m3
Volume stocké : 57m3

16

x 19

=

0
30

=

1

0
30

2

3

4

5

x 17
6

19
18
17
16
15
14
13
12
11

7

5

x 20

19

8

=

15

0
33

9

F3

10

0
I6

PH

F1

15

x 20

=

0
30

C2

BV4
Surface totale : 865m²
Surface d'infiltration : 595m²
Surface imperméable : 270m²
Volume à stocker : 12.2m3
Volume stocké : 30.8m3

PH
0
I6
15

x 20

=

0
30

C3

F2

C1

F3

Plan de récupération des eaux pluviales

Une crèche est un lieu où l’enfant va développer ses capacités psychomotrices et grandir. Il est important que ce lieu dans lequel il se
trouve lui permette de s’épanouir et d’accéder à
l’apprentissage de la vie sans que cela semble
être une contrainte pour lui.

J’ai choisi d’implanter ma crèche avec
une large ouverture au sud où se trouvent les
espaces d’activités extérieures avec une possibilité de continuité entre chaque espace afin de
répondre aux besoins saisonniers et pendulaire
de la crèche.

La mise en place d’un espace de transition comme une double peau au bâtiment conçu
comme un lieu d’éveil à part entière permettrait
à l’enfant de prendre conscience de l’interaction
entre le dedans et le dehors car l’un ne peu exister sans l’autre.

Dans cet espace, des dispositifs architecturaux permettraient de contrôler la pénétration de la lumière naturelle afin de se protéger des trop forts rayons du soleil en été et au
contraire de la faire entrer loin dans le bâtiment
en hiver. Ce lieu de transition pourrait également
gérer le renouvellement de l’air dans la crèche.

Cependant le choix d’aménager les espaces extérieurs de la crèche au sud les expose
aux nuisances sonores de la gare. C’est pourquoi la mise en place d’une troisième peau faisant échos à la double enveloppe du bâtiment
permettrait à la fois de faire barrière au son mais
également d’être un réel lieu d’usage partie intégrante des espaces extérieurs ou les enfants
pourraient jouer ou se restaurer (à l’ombre en été,
à couvert en hiver en cas de mauvais temps).
Ainsi les entités de la crèche vont se répondre et
interagir afin de s’adapter aux besoins des usagers et à l’épanouissement des enfants.

Ville en transformation
Studio //

2011 - 2012 / M1 - S7
Pr. Marc Breitman

Sujet //

Projet de logement sur une parcelle de 8 400 m²
Insertion en tissu historique à Rome

Concept //


Rome étant une ville universitaire, j’ai décidé, pour ce projet
situéà proximité de la via Giulia et du pont Mazzini, d’édifier un complexe
pour étudiants. Le projet, référant à une typologie de cloître, induit une
forme urbaine fermée, composée de plusieurs bâtiments qui s’articulent
autour d’une place conçue comme une cour intérieure, régulière et qui se
place dans l’axe du pont. Il naît ainsi un cheminement depuis le pont vers
le centre ancien de Rome.

Le complexe universitaire se compose de plusieurs corps de
bâtiment aux programmes différents : des logements étudiants, une
bibliothèque universitaire, une cafétéria, un pôle scolaire et un centre
sportif et culturel.
Les bâtiments ont tous le rez-de-chaussée à même hauteur. Avec la
présence des arcades ceci contribue à donner une unité au lieu.

La hauteur des étages, quant à elle varie : elle est de 4m pour les
édifices publics et de 3m pour les logements. la fonction du bâtiment se
lit en façades notamment grâce aux ouvertures : pour les logements elles
ont une allège d’un mètre et mesurent 1m sur 1,50m, tandis que celle
des bâtiments publics sont de plein pieds, et mesurent 1,50m sur 2,60m.
Accompagnées de garde-corps elles donnent une lecture différente en
façade.

Les modénatures varient selon le type d’édifice et selon les
niveaux. Ainsi ces variations, tout en rendant les façades vivantes,
conservent l’unité des édifices atour de la cour.

Plan deRDC

Elévation AA

Elévation EE

Elévation BB

Elévation FF

Elévation CC

Elévation HH

Toiture en tuile

37

Pilastre

57

Coupe DD
Revêtement intérieur

Béton armé
Menuiserie bois

Double vitrage

Isolant
Pare-vapeur
Parement brique

Coupe GG

Coupe de détail

04

«4 x 1 = 5»

Studio //

2010 - 2011 / L3 - S6
Pr. Alain Dervieux

Sujet //

Un habitat idéal pour une famille de 5 personnes
Bagnolet

Concept //

Dans le cadre de ce studio nous avons
tenté de réaliser un habitat idéal pour une
famille avec trois enfants. Nous avions à notre
disposition un module de
3.66 mètres de large par 11 mètres de
long sur 11 mètres de hauteur. Ce volume
permet l’expérience projectuelle du meuble
architectural.


La démarche de création était tournée
autour d’une hypothèse choisie, dans mon cas
le mot « virgule » qui orientait et définissait
l’espace.

En parallèle de cet habitat nous
avons choisi une parcelle que nous trouvions
idéale ou quatre de ces maisons devaient
pouvoir cohabiter et partager un espace de vie
commun. De plus il était important pour chaque
famille de bénéficier des mêmes avantages
sur cette parcelle.

Terrain d’implantation du projet

Coupe longitudinale





RDC

R+1

R+2

R+3

R+4

R+5

R+6

05

«L’espace 30x30»

Studio //

2010 - 2011 / L3 - S5
Pr. Alain Dervieux

Sujet //

Un équipement de quartier
Une petite institution

Entrée - Un poteau

Accueil - Deux poteaux

Prêt - Neuf poteaux

Hall - Trente-six poteaux






Organigramme

Plan du RDC

Concept //
Façade Sud - Façade Ouest

Façade Ouest - Façade Nord

Façade Nord - Façade Est

Façade Est - Façade Sud


Le studio « 30 30 » engage
un processus qui cherche à rendre
conscient l’acte de projeter. L’objectif
est de réaliser un plan libre.

Le projet consiste à organiser
un plan horizontal libre, qui va se
déployer dans l’espace et donner du
sens au parcours architectural, qui va
rencontrer puis traverser les différents
éléments du programme soigneusement
hiérarchisés (dans un organigramme).
Le volume capable 30x30x6 n’est
qu’un gabarit : il n’est jamais dé! ni
au préalable par sa périphérie, mais
uniquement par le travail d’une sousface.les quatre logements : 4 fois un
égalent cinq. Considérer le cinquième

Plan du R+1

espace comme garant de la qualité des
quatre autres permet de résoudre la
complexité de l’équation posée.






DIVERS TRAVAUX

01

Triangle Exange

Workshop //
2010- 2011 / L3 - S5
Pr. Alain Dervieux

Sujet //

60 logements étudiants
à Tokyo

Concept //


Dans le cadre d’un workshop au Japon
entre étudiants franco-coréens-japonais, nous devions réalisés à Tokyo 60 logements étudiants comprenant des espaces de vie collectifs. La conception de l’unité s’est faite individuellement, l’enjeu
étant de faire cohabiter dans un même projet 3
types d’unités : japonaise, coréenne, française.

Une unité faisait 18 mètres carrés. J’ai
agencé cet espace par les modules de rangements
qui faisaient tantôt le lien tantôt la séparation entre
les fonctions de l’unité, les espace humides et
les espaces secs étant ainsi séparés. De plus les
espaces sont modulables. Par exemple, l’espace
dormir la nuit devient l’espace rencontrer quelqu’un
le jour. Seul un mur de l’unité peut accueillir une
ouverture de lumière naturelle. Une grande baie

permet à la lumière de pénétrer et pour éclairer
l’espace
au maximum, les éléments de séparation ne dépasse pas 1.83 mètres.

La forme des bâtiments accueillant les unités est articulée en fonction de la dimension des
trois types d’unités et leur orientation en fonction de
la vue extérieure souhaitée pour chaque unité.

Plan

Organigramme

Elévation

Plans des unités

02

Construction

Construction //
2011- 2012 / M1 - S8
Pr. Arnaud de Bussière

Sujet //

Structure et forme :
Essence de l’espace

Concept //

00


Arnauld

Il s’agira ici d’examiner les nouveaux enjeux
de Bussièrre
relatifs à la conception des structures en tant que
concept fondamental, générateur de la forme et de
l’espace dans le projet architectural.

Construction
Structure et forme

Procéssus de construction

Elipse

Strech

Extend

Compress

Poids propre + Charge ponctuelle
Traction, compression
Vent

Extrude

03
Intensif //
2011- 2012 / M1 - S8
Pr. Michelle Lambert

Implantation du TZN4

ETUDE DE L’IMPLANTATION URBAINE DU

TRONÇON

Orangis
Bois de l

3 / SITUATION DE PROJET

Direction du projet à l’échelle territoriale
Tissage entre une trame végétale le long d’un cours d’eau et le
Tzen 4

Con
men
l’Ec
Deu
pos

Emp
itiné

Sujet //

Coupe AA

Analyse territoriale et hypothèse
d’insertion du T Zen 4
Tronçon Evry – Ris-Orangis
(91000)
1km

1 km

1 km

Réaménagement du réseau viaire à la jonction de la trame
verte et du Tzen 4
Hiérarchisation et pacification des usages

Soisy sur Seine-Ris OrangisEvry Mairie-Le plessis PateEvry Courcouronnes

Concept //

Coupe BB

Requ

Soisy sur Seine-Ris OrangisEvry Mairie-Le plessis Pate1km
Evry Courcouronnes



Les projets de création ou de requalication des infrastructures de transport
et notamment les projets d’insertion des
lignes de tramway représentent depuis une
vingtaine d’année une formidable opportunité d’interroger l’espace public, indépendamment d’un périmètre de projet urbain;
ils suggèrent par exemple, la requalication
des tissus qui longent la ligne ou celle des
oudray Montceaux
secteurs des gares. Ces occasions de proe Coudray Monceauxisy sur Seine-Corbeille
jet fournissent le fil conducteur
de cette
Tzen 4
ssonne-Evry RER-Evry
ourcouronnes-Vert le
Voieries véhicules
Grand-Villabé
étude consistantLe en
une
analyse
territoriale
Coudray MonceauxPistes cyclables
Soisy sur Seine-Corbeille
Voies piétonnes
à différents niveaux
d’étude.
Essonne-Evry
RER-Evry
Les Miroirs

402-403-405-408414-414D-

Nudo

Parc des Loges
402

archais Guesdon
Hôpital

Les Miroirs

402-405-413

402-403-405-408414-414D-

Evry Courcouronnes
403-405-402-408414 D-414-

Jean Renoir

Evry Courcouronnes

402-403-405-408-414
Lycée Georges
-414D-415-RER D-TramTrain Evry Massy Brassens
402

402

Coupe CC

D

C

Evry Courcouronnes

C

403-405-402-408414 D-414-

B
B
D
A
A

Evry Courcouronnes

402-403-405-408-414
-414D-415-RER D-TramTrain Evry Massy

Courcouronnes-Vert le
Grand-Villabé

Ech :

100 m

Tzen 4
Voieries véhicules
Pistes cyclables
Voies piétonnes
Ech :

100 m

Coupe DD

Etude

Equipement

Arbres et bosquets

TZEN 4

Logements

Bandes enherbées

Réseau de bus existant

Espace public

Bassins

500m

Parking

Anne Cognard - Florence Delattre - Nicolas Gasecki - Carole Maltête

2/

04

Centre de bus RATP

Construction //
2011- 2012 / L3 - S5-6
Pr. Christine Simonin

Sujet //

Climat et enveloppe :
Essence de l’espace

Concept //

Dans cet exercice, la conception de l’enveloppe est limitée à des critères climatiques de manière à comprendre le fonctionnement des dispositifs
constructifs en réponse à la diversité et à la variabilité
des climats lumineux, thermiques, sonores... Cette
approche spécifique s’inscrit en continuité du comportement physique des matériaux.

05

Color City

Intensif //
2010- 2011 / L3 - S5
Pr. Didier Sancey

Sujet //

Modéliser et conceptualiser un
projet avec la couleur

Concept //


Ce projet est une installation qui s’organise en plusieurs
étapes. En premier lieu, un appel visuel, vécu comme une confrontation entre le caractère classique des façades sur rue et l’aspect
contemporain de l’intervention. Il s’agit d’une extrusion aléatoire de
volumes cubiques qui tend à effacer l’imperméabilité de la façade et
à refléter l’éclectisme de l’enseignement architectural.

L’architecture n’étant jamais figée nous décidons d’utiliser
le vert, couleur instable, qui illustre ainsi cette idée.

La suite du projet se déroule dans la cour où le spectateur est confronté à une succession d’expériences sur le volume
et la couleur. Le lieu devient alors un espace scénique ponctué de
tableaux dont la disposition vient mettre en avant la dynamique de
la couleur.

STAGES

Studio MS
259

accès
véhicules

43,93

9,25 m

3,43

27,68

258

8,04 m

stationnements
39 places

12,64

13,54 m

14,83

17

7,60 m

entrée

12

cp

cp
8

3

entré

9,46
leme

39

11,07

nt : H

19,41

Eté 2012

260

8,60

6,26

6,33

4,43

14,40

6,26

21,38

Stage //

15,34 m

10 m

10,57

=2L

6,03

263

262

14,87 m
14,61

e d'iso

10,07 m

marg

8,18 m

12,10
5,03

limite

14,58

limite de bande des 20m

11,89

bâtiment B
R+2 + combles

15,35

8,41

38,03

4,44

9,46

9,15

poteau électrique présent à déplacer

10,57
11,07

Rue Jean Jaurès

e
entrée
limite d'emprise publique = façade

26,34

21,38

bâtiment A
R+2 + combles

14,40

261
Impa

sse Je

Sujet //

an Ja

urès

Projet de logements collectifs
électricité , gaz ,téléphone...
adduction d'eau potable
eaux de pluie

L'ensemble des logements est raccordé à tous les reseaux.
Les réseaux AEP, électriques, téléphone sont enterrés.
Les eaux usées sont raccordés au réseau public d'assainissement.
Les eaux pluviales sont amenées dans le réseau collecteur.

pc 2 & PC5 - plan masse & toiture - ech: 1/250

35,45
6,06
90
1,20

35

23,24
90
1,20

1,97

1,61

1,60

2,09

90
1,20

2,08

6,15

90
1,20

7,13

90
1,20

2,82

1,60
2,10

1,61

6,15

b

c
1,50

limite de fond de parcelle

chambre 1

11,53 m2

séjour/cuisine
25,98 m2

18

3,36

18 90

2,01

5,50

9,56
TN

b
FT

SG

3

18

GAZ

WC
1,95 m2

+0,75
+0,66

+0,52

5,81

6,06

18
7,57

T3
65 m2

TN
TA

chambre 2
9,07 m2

4,14

16

20

1,30

90

20

2,53

hall d'entrée

20

2,50
local poubelle

13,29 m2

T3
65,20 m2

13,77 m2

20

5,79
chambre 2
9,07 m2

4,14

36

4,52

T3
63,40 m2

séjour/cuisine

séjour/cuisine

27,09 m2

31,39 m2

29,65 m2

chambre 1

11,65 m2

11,58 m2

20,94
1,33

= TN
terrasse

= TA

5,97 m2

68

pc3 - coupe sur terrain - ech: 1/200

90
1,20

1,25
4,90

1,60
1,60

46

2,01

90
1,20

25

90
1,20

1,21

1,63

5,27

terrasse

entrée

1,60
1,60

1,63

19

1,33

24,35

6,50 m2

séjour/cuisine

chambre 1

15,79

entrée

sde
4,65 m2

6,47 m2

5,59

10,08
±0,00

-0,12

EDF

entrée

4,69 m2

TN

AEP

WC

8,04

2,40
2,40

+0,28

1,25
4

22,70

1,92 m2

sde

4,13

dalle

18

2

3,90

18

1

18

15,45

15,34

13,54

2,40

6,81

5

4,10 m2

trémie asc.

1,92 m2

WC
2,24 m2

5,79

entrée

1,83

WC

6,76 m2

36

sde
6,87 m2

4,65 m2

6,61 m2

entrée

8,30

sde

entrée

4,22 m2

18

36

7,40

1,25

18 18

11,19 m2

36

chambre 2

5,97

5,88

13,42 m2

4,57

chambre 1

sde

chaussée

T2
48,50 m2

chambre 1

10,35 m2

28,95 m2

5,88

chambre 2

séjour/cuisine

6,00

5,27

4,42

12,21 m2

T3
64,70 m2

5,90

limite d'emprise publique

a

d

1,94

6,12 m2

1,80
2,10

3,19

2,45

4,86

2,37

90
1,20

25

90
1,20

1,21

1,63

Porche

1,60
1,60

1,65

13,26

4,86
9,74

d

a

c

38,03

bat. A - rez - de - chausée - ech: 1/100

maître d'ouvrage

objet

phase

Général Foy Investissement construction de logements
14 rue de la petite sensive 25 rue Jean Jaurès
44 323 Nantes cedex 3
62590 Oignies

planche

DPC

04

objet

phase

Général Foy Investissement construction de logements
14 rue de la petite sensive 25 rue Jean Jaurès
44 323 Nantes cedex 3
62590 Oignies

faîtage

planche

DPC

03

indice: 2

PC3

/17

57 rue des vignerons

20 septembre 2012
éch.: 1/200
impression A3

tel : 02 28 03 13 56
contact@studio-ms.fr

44220

f: 02 40 46 62 29

contact@studio-ms.fr

couëron

www.studio-ms.fr

ce dessin est notr e pr opr iété. il ne peut être utilisé pour une constr uction,
vendu, r epr oduit ou communiqué sans notr e autor isation écr ite

44220

couëron

f: 02 40 46 62 29
www.studio-ms.fr

faîtage

ce dessin est notr e pr opr iété. il ne peut être utilisé pour une constr uction,
vendu, r epr
oduit ou communiqué sans notr e autor isation écr ite
+14,61

faîtage

+13,53

toiture tuile

bas de pente tuile

+15,34

impression A3

57 rue des vignerons

tel : 02 28 03 13 56

ms

studio

projet

coupe sur terrain

ms

studio

20 septembre 2012
éch.: 1/100

indice: 2

maître d'ouvrage

/17

projet - Bat. A

plan rez de chaussée

+8,04

+10,96

coyotage

+10,57
+10,00

bas de pente zinc
bas de pente ardoise

+7,80

niveau comble

+5,20

niveau 2

+2,60

niveau 1

±0,00

rdc
terrain

enduit clair

menuiseries PVC

-0,10

bat. A - façade Nord-Ouest - jardin - ech: 1/200

bat. A - vue depuis rue jean jaurès
faîtage

+15,34

faîtage

13,54

faîtage

bat. B - vue depuis le jardin - façadsud-ouest

+14,61

toiture tuile
coyotage
toiture zinc

+12,29

bas de pente zinc

+10,58

bas de pente tuile

+10,05

+11,57
+10,99

coyotage
coyotage

+10,57

bas de pente zinc

+8,18

bas de pente ardoise

+7,60

bas de pente tuile

enduit clair
+5,20

niveau 2

+2,60

niveau 1

±0,00

rdc
terrain

menuiseries PVC

-0,10

bat. A - façade Sud-Est - rue - ech: 1/200

bat. A & B - vue depuis le jardin
maître d'ouvrage

maître d'ouvrage

objet

phase

planche

projet - Bat. A

façades

studio

ms

objet

Général Foy Investissement construction de logements
14 rue de la petite sensive 25 rue Jean Jaurès
44 323 Nantes cedex 3
62590 Oignies

phase

DPC

planche

17

/17

ms

volumétries

projet

studio

20 septembre 2012

57 rue des vignerons

44220

tel : 02 28 03 13 56

f: 02 40 46 62 29

couëron

02
Stage //
Eté 2010

Arch’
Plans
Sujet //

Projets pour particuliers

03
Stage //
Eté 2009

Sujet //

Coucours pour la Fondation Imagine

Atelier Jean Nouvel

04
Stage //
Eté 2009

Sujet //

Maquette pour le Louvre d’Abu Dhabi

Atelier Jean Nouvel

EXPRESSION PLASTIQUE

01

Nus

02
Dessin //

Dessins au crayon de couleur

Sujet //

Série de dessins sur la modification de
sa vision des corps

Viande noire

03

Give me a drawing crach

Dessin //
Techniques diverses

Sujet //

Portrait traduisant la défaillance de la
mémoire dans le dessin

Des armes désarment
Dessin //

Dessins au tylo à bille

Sujet //

Histoire de l’inconscient, le rêve est
une arme


Documents similaires


Fichier PDF cpdt th5 ecoquartiers questionnaire n 6
Fichier PDF cahier des charges lpp
Fichier PDF 2015 04 initiative logement ea g
Fichier PDF portfolio dvx architecture
Fichier PDF avant projet temple
Fichier PDF portfolio


Sur le même sujet..