Magazine 2013 W292 .pdf



Nom original: Magazine 2013 W292.pdfTitre: Magazine 2013 W292Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/05/2013 à 16:13, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1558 fois.
Taille du document: 3.2 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 292

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 292

PHIL
PHILIPS
LED RALLY ARGENTINA
Cinquième manche du FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 1er au 4 mai
WRC, WRC-2 et WRC-3.
De retour en WRC, Sébastien LOEB et Daniel ELENA n’auront pas donné dans la demi-mesure, 78ème victoire pour le tandem fétiche de Citroën.
Citroën
La victoire des Champions du Monde en titre se décidera le vendredi après les déboires d’Ogier dans les SS6 et 7. Une fois en tête, Loeb ne sera
jamais rejoint. Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA conservaient la seconde place devant Jari-Matti
Matti LATVALA et Mikka ANTILLA stars de la
dernière étape ou ils s’adjugeaient les quatre SS prenant le meilleur sur la paire Evegeny Novikov / Ilka Minor jusque là accrochée
acc
à la 3ème place.
Ogier conforte sa place de leader au championnat et Citroën revient à 14 points de Volskwagen du côté des constructeurs.
WRC-2 : Victoire éclatante pour le tandem Adulaziz AL-KUWARI
AL
/ Killian DUFFY (Fiesta RRC) qui s’impose avec près d’un quart d’heure d’avance
sur Nicolas FUCHS (Mitsubishi) et plus de 20 minutes sur le troisième Marcos LIGATO (Subaru). Le Qatari prend la tête du championnat.
WRC-3 : Aucun engagé dans la catégorie sur ce Rallye d’Argentine.
Mercredi 1 et jeudi 2 (QS et SS1 – SS2 à SS5) – Avantage OGIER qui devance LOEB et HIRVONEN. WRC 2 : AL-KUWARI dominateur.
A l’issue des
es deux premiers jours, Ogier pointait en tête après avoir remporté quatre des spéciales.
spéciales. Si le leader du clan VW avait
a
perdu du temps
dans le SS3 ralenti par Sordo parti en tonneau, le bon choix de pneumatiques lors des SS4 et 5 lui permettait de conserver 16’’3
16 d’avance sur un
Loeb qui retrouvait ses marques et 18’’1 sur Hirvonen. Latvala pointait au 4ème rang mais déjà
éjà à plus de 40’’ des leaders. Novikov emmenait le
reste de la concurrence. En WRC 2, domination très nette d’Al-Kuwari
d’Al Kuwari qui menait largement devant Protasov second à 4’29’’8.
Classement après 5 spéciales
péciales …………………………………………………………………………………….
……………….

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1)
(
1h57’14’’1
2 – Loeb / Elena Citroën DS3 WRC (A/1) 1h57’30’’4
3 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 1h57’32’’2
4 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 1h57’54’’8
5 – Novikov / Minor Ford Fiesta RS WRC (A/1) 1h58’51’’8
6 – Mikkelsen / Markkula Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 1h59’09’’2 (Pénalité : 00’10’’)
0
7 – Neuville / Gilsoul Ford Fiesta RS WRC (A/1) 1h59’26’’6
8 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h03’55’’5
9 – Pozzo / Stillo Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h07’24’’4
10 – Sordo / Del Barrio Citroën DS3 WRC (A/1) 2h07’46’’7 (Pénalité : 00’50’’)
11 – Osberg / Andersson Ford Fiesta RS WRC (A/1) 2h07’47’’3
12 – Al-Kuwari / Duffy Ford Fiesta RRC (A/2)) 2h10’05’’0 (WRC-2)
(
… etc

E 1 / 2 : OGIER / INGRASSIA devant
les hommes du Citroën WRT.

Vendredi 3 (SS5 à SS10) – LOEB prend le pouvoir face à OGIER, HIRVONEN chute à la 6ème place – WRC2 : AL-KUWARI
AL
tranquille.
Dans la boue et le brouillard Ogier remportait la première spéciale du jour avant de perdre 40 secondes dans la seconde puis de crever dans la
suivante, Hirvonen lâchait prise (crevaison) faisant les affaires d’un Latvala prudent. Neuville et Osberg profitaient également
égalem
d cette situation.
Loeb prenait donc le pouvoir et s’installait en tête avec 39’’8 d’avance
d’ava
sur Ogier. Novikov, Latvalla et Neuville suivaient. Ostberg reparti en rally2
attaquait pointait à la 7ème place. En WRC 2, Al-Kuwari
Kuwari possédait plus de dix minutes d’avance sur son second le Péruvien Fuchs.
Classement après 10 spéciales …………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………..………….

E 3 : LOEB / ELENA
Prennent les choses en main.

1 – Loeb / Elena Citroën DS3 WRC (A/1) 3h32’15’’9
2 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1)
(A/1) 3h32’55’’7
3 – Novikov / Minor Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h34’59’’2
4 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 3h35’07’’4
5 – Neuville / Gilsoul Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h35’48’’4
6 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 3h38’59’’2
7 – Osberg / Andersson Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h42’56’’5
8 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h44’29’’8
9 – Mikkelsen / Markkula Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 3h45’00’’0 (Pénalité : 00’10’’)
10 – Sordo / Del Barrio Citroën DS3 WRC (A/1) 3h45’20’’0 (Pénalité : 00’50’’)
11 – Pozzo / Stillo Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h47’00’’5 …
13 – Al-Kuwari
Al
/ Duffy Ford Fiesta RRC (A/2) 3h58’19’’4 (WRC
WRC-2) … etc

E 3 : Rallye du genre cascades pour Sordo, soucis pour Hirvonen (crevaison, électricité) et pour Mikkelsen (suspension).

Samedi 4 (SS11 à SS14) – LOEB retour gagnant. OGIER et LATVALA sur le podium. WRC 2 : AL-KUWARI sans adversaire.
Après avoir cédé la tête du rallye à son son principal rival, Ogier se contera d’assurer sa seconde place qui lui permettait de consolider sa place
de leader. Loeb bien accroché à la première place et Ogier sagement accroché à la seconde la lutte concernait la dernière place sur le podium
jusque là dans les mains de Novikov. Latvala, vainqueur des quatre spéciales du jour, finira par prendre le meilleur sur le pilote Russe. Neuville,
Hirvonen, Ostberg, Mikkelsen, Sordo et Prokop complétaient le top dix. Al-Kuwari contrôlait et remportait un second succès en WRC 2.
Classement après 14 spéciales …………………………………………………………………………………...
………..

1 – Loeb / Elena Citroën DS3 WRC (A/1) 4h35’56’’7
2 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 4h36’51’’7 (Power stage : 2 pts)
3 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 4h37’57’’7 (Power stage : 3 pts)
4 – Novikov / Minor Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h38’33’’4
5 – Neuville / Gilsoul Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h40’37’’2
6 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 4h42’20’’6 (Power stage : 1 pt)
7 – Osberg / Andersson Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h46’58’’9
8 – Mikkelsen / Markkula Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 4h49’18’’8 (Pénalité : 00’10’’)
9 – Sordo / Del Barrio Citroën DS3 WRC (A/1) 4h49’19’’0 (Pénalité : 00’50’’)
10 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h50’04’’3
11 – Pozzo / Stillo Ford Fiesta RS WRC (A/1) 4h52’56’’3 …
13 – Al-Kuwari / Duffy Ford Fiesta RRC (A/2) 5h08’27’’1 (WRC-2) (Pénalité : 00’10’’) … etc

E 4 : Je suis venu, j’ai vu et j’ai vaincu.
78ème victoire en WRC.

CLASSEMENTS CHAMPIONNAT
WRC PILOTES
1 – Sébastien OGIER … 122 pts, 2 – Sébastien LOEB … 68 pts,
3 – Mikko HIRVONEN … 57 pts, 4 – Jari-Matti LATVALA … 49 pts,
5 – Mads OSTBERG … 38 pts, 6 – Thierry NEUVILLE … 35 pts,
7 – Dani SORDO … 29 pts, 8 – Evgeny NOVIKOV … 27 pts, … etc
……………………………….

Ostberg / Andersson.

WRC CONSTRUCTEURS
1 – VOLKSWAGEN MOTORSPORT … 154 pts,
2 – CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT … 140 pts,
3 – QATAR M-SPORT WRT … 73 pts,
……4 – QATAR WORLD RALLY TEAM … 46 pts,
5 – ABU DHABI CITROËN TOTAL WRT … 29 pts,
6 – JIPOCAR CZECH NATIONAL TEAM … 23 pts,
7 – VOLKSWAGEN MOTORSPORT II … 14 pts … etc

Latvala / Anttila.

……………………………..

WRC-2 PILOTES
1 – Abdulaziz AL-KUWARI … 60 pts, 2 – Nicolas FUCHS … 58 pts,
3 – Sepp WIEGAND … 55 pts, 4 – Yuriy PROTASOV … 47 pts,
5 – Ricardo TRIVIÑO … 39 pts, 6 – Armin KREMER … 30 pts … etc
……………………..

Prokop / Ernst.

AL-KUWARI / DUFFY
Vainqueurs en WRC 2.

WRC-3 PILOTES
1 – Sébastien CHARDONNET … 43 pts, 2 – Bryan BOUFFIER … 25 pts,
3 – Quentin GILBERT … 15 pts, 4 – Alastair FISHER … 12 pts … etc

L’Argentine aime
Sébastien LOEB

Pozzo / Stillo.

Déjà adulés en Argentine, Loeb et Elena avec cette huitième victoire
consécutive passe carrément au statut de légende.

PROCHAINE MANCHE : ACROPOLIS RALLY du 31 mai au 2 juin.
Sources : WRC.COM – Photos : wrc.com, rallyargentina.com, volkswagen-motorsport.com et citroen-wrc.com.

Together we can save 5 million lives … IT’S TIME FOR ACTION
Ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies … IL EST TEMPS D’AGIR

LMstory
CIRCUIT BUGATTI-LE MANS
6 – 7 Juillet 2013
COURSES DE VOITURES HISTORIQUES DE COMPETITION
RASSEMBLEMENT VEHICULES DE COLLECTION
CINQUANTENAIRE DE L’AC COBRA
ORGANISATION
ASA ACO PARIS et ASA 24 HEURES DU MANS
Contacts : Gérard LORIEUX : 01 44 90 00 24 – asacoparis2@lemans.org
http://www.lmstory.com

FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
RACE of HUNGARY – BUDAPEST
HUNGARORING
FIAWTCC quatrième manche – du 3 au 5 mai

REAL CARS FIA WTCC REAL RACING
Quatrième manche du FIA WTCC en Hongrie ou 24 voitures étaient au départ. Une voiture de plus que la semaine passée en Slovaquie avec une
seconde Seat Léon WTCC au sein du Campos Racing pilotée par le Français Hugo Valente.
Statu quo aux seins de toutes les autres équipes. Etaient donc au départ de cette quatrième manche les Honda Civic WTCC de Gabriele Tarquini,
Tiago Monteiro et Norbert Michelisz, les Chevrolet Cruze 1.6T d’Yvan Muller, Tom Chilton, Alex MacDowall, James Nash et Michel Nikjaer, les
Seat Léon WTCC de Robert Huff, Marc Basseng, René Münnich, Fernando Monje, Tom Boardman, Pepe Oriola et Hugo Valente, les Lada Granta
de Mikhail Koslovskiy et de James Thompson et les BMW 320 TC de Franz Engstler, Charles Ng Ka Ki, Tom Coronel, Darryl O’Young, Mehdi
Bennani, Stefano D’Aste et Fredy Barth. Du côté des poids compensatoires, les BMW et les Lada bénéficiaient de moins 20 kg tandis que les
Seat supportaient 10 kg, les Honda 30 kg et les Chevrolet 40 kg.

Les Yokohama Girls viendraient t’elles voler la vedette aux Valvoline
Grid Girls … pas sur mais !!!

Succès pour la parade dans les
rues de Budapest.

Hugo Valente au volant d’une
seconde Seat chez Campos.

Les ESSAIS LIBRES : Meilleur temps des libres pour Muller (Chevrolet) en 1’54’’704 (S2) devant Tarquini (Honda) en 1’54’’889 (S1) et devant
Chilton (Chevrolet) en 1’54’’923 (S2). Suivaient Nash (Chevrolet) 1’54’’934 (S2), Huff (Seat) 1’54’’937 (S2) et Michelisz (Honda) 1’54’’988 (S2).
Valente (Seat) 1’55’’177 (S1), Oriola (Seat) 1’55’’264 (S1), Coronel (BMW) 1’55’’354 (S1) et Nash (Chevrolet) 1’55’’521 (S1) complétaient le top dix
des libres ou les 24 voitures auront participé.
Les QUALIFICATIONS : Q1 : Top chrono pour Tarquini (Honda) en 1’54’’076 devant la Chevrolet de Muller (1’54’’173) et la Seat de Huff (1’54’’193),
suivaient Michelisz (Honda) 1’54’’397, Chilton (Chevrolet) 1’54’’490, Monteiro (Honda) 1’54’’546, Barth (BMW) 1’54’’569, MacDowall (Chevrolet)
1’54’’598, Nikjaer (Chevrolet) 1’54’’652 et Coronel (BMW) 1’54’’657. Nash (Chevrolet) et Bennani (BMW) complétaient le top 12 de la Q2.
Q2 : Pole pour Muller (Chevrolet) en 1’53’’426 devant les Honda Civic de Michelisz (1’53’’806), Tarquini (1’53’’953) et Monteiro (1’54’’048). Coronel
(BMW) 1’54’’077, Chilton (Chevrolet) 1’54’’181, Nash (Chevrolet) 1’54’’270, Huff (Seat) 1’54’’380, Bennani (BMW) 1’54’’455, MacDowall (Chevrolet)
1’54’’533, Nykjaer (Chevrolet) 1’54’’972 et Barth (BMW) 1’55’’054 complétaient le classement de la Q2. Participation des 24 voitures en Q1.
WARM UP : Meilleur chrono pour Michelisz (Honda) en 1’54’’900 devant Huff (Seat) en 1’54’’985 et Muller (Chevrolet) en 1’55’’250. La BMW de
Bennani (1’55’’411), la Lada de Thompson (1’55’’502), la Honda de Monteiro (1’55’’516), la Chevrolet de Nikjaer (1’55’’573), la BMW de Coronel
(1’55’’615), la Honda de Tarquini (1’55’’706) et la Seat d’Oriola (1’55’’864) complétaient le top dix du warm up ou les 24 voitures étaient en piste.

Norbert MICHELISZ (Zengö) jouait à domicile,
second puis huitième, il espérait mieux.

Gabriele TARQUINI s’en sort avec des bobos
mais lui aussi espérait bien mieux.

HUNGARORING Race 1
CLASSEMENT FINAL
1 – Y. MULLER Chevrolet Cruze 1.6 T 12 tours en 23’17’’125
2 – N. MICHELISZ Honda Civic à 00’’617
3 – G. TARQUINI Honda Civic à 12’’670
4 – R. HUFF Seat Léon WTCC à 13’’573
5 – M. BENNANI BMW 320 TC à 13’’861
6 – T. CORONEL BMW 320 TC à 14’’133
7 – T. CHILTON Chevrolet Cruze 1.6 T à 15’’021
8 – A. MACDOWALL Chevrolet Cruze 1.6 T à 17’’343
9 – J. NASH Chevrolet Cruze 1.6 T à 18’’073
10 – M. NIKJAER Chevrolet Cruze 1.6 T à 18’’465
INDEPENDANTS
5 – M. BENNANI Proteam Racing (BMW)
8 – A. McDOWALL bamboo-engineering (Chevrolet)
9 – J. NASH bamboo-engineering (Chevrolet)
Parti en pole Yvan Muller conservera l’avantage sur Michelisz dès le
premier virage. Les deux hommes vont prendre leurs distances sur le
reste des concurrents. Muller saura ensuite contenir Michelisz qui en
fin de course était intrinsèquement plus rapide que lui. Profitant de la
lutte qui opposait ses poursuivants, Tarquini prenait tranquillement la
troisième place devant Huff, Bennani premier indépendant, Coronel et
Chilton. MacDowall et Nash complétaient le podium Yokohama.
………………….

Pepe ORIOLA, toujours aussi spectaculaire,
oubliera très vite son week-end Hongrois.

HUNGARORING Race 2
CLASSEMENT FINAL
1 – R. HUFF Seat Léon WTCC 14 tours en 29’35’’871
2 – M. BENNANI BMW 320 TC à 00’’426
3 – A. MACDOWALL Chevrolet Cruze 1.6 T à 04’’043
4 – J. NASH Chevrolet Cruze 1.6 T à 04’’465
5 – Y. MULLER Chevrolet Cruze 1.6 T à 04’’783
6 – T. CORONEL BMW 320 TC à 05’’490
7 – T. CHILTON Chevrolet Cruze 1.6 T à 06’’835
8 – N. MICHELISZ Honda Civic à 07’’232
9 – M. NIKJAER Chevrolet Cruze 1.6 T à 08’’413
10 – D. O’YOUNG BMW 320 TC à 08’’663 … etc
INDEPENDANTS
2 – M. BENNANI Proteam Racing (BMW)
3 – A. McDOWALL bamboo-engineering (Chevrolet)
4 – J. NASH bamboo-engineering (Chevrolet)
Bennani parti en pole prenait la tête devant Huff, MacDowall et Nash.
Contact entre Muller et Tarquini, la Honda tapait les rails et revenait
en piste heurtant la BMW d’Engstler provoquant l’entrée du safety car
dès le premier tour. Au restart, Huff prenait le meilleur sur Bennani
sur un magistral dépassement à l’extérieur du premier virage. Huff et
Bennani ne seront plus rejoints, MacDowall et Nash conservaient les
3ème et 4ème places ne cédant pas sous la pression de Muller.

Race 1 : Une victoire de plus pour Yvan MULLER.
Indépendants : Medhi BENNANI deux victoires en Hongrie.

Race 2 : Le Champion du monde 2012 retrouve le chemin du succès.
Indépendants : Alex MACDOWALL deux fois second.

BUDAPEST : Sans conteste possible, Yvan MULLER s’affirme comme le principal favori du championnat 2013. Avec une nouvelle victoire à son
compteur dans la première course et les points d’une cinquième place dans la seconde, le Français conforte son avance au championnat sur
son poursuivant direct Gabriele TARQUINI, troisième de la première course mais victime d’un crash spectaculaire dans la seconde. Robert HUFF
vient se replacer dans le tiercé de tête grâce à son succès dans la seconde course mais avec déjà pratiquement 100 points de retard il lui faudra
cravacher ferme pour devenir menaçant. Chez les indépendants, James NASH et Alex MACDOWALL (Chevrolet bamboo-engineering) deux fois
sur le podium en Hongrie trustent les deux première places du Trophée Yokohama devant Michel NIKJAER. Suite à leur spectaculaire accident,
nouvelles rassurantes pour Engstler sorti de l’hôpital ou Tarquini (douleurs au cou) restait en observation à la demande des médecins.

Positions au championnat après BUDAPEST
Championnat Pilotes
1 – Yvan MULLER (Fra) .. 160 pts, 2 – Gabriele TARQUINI (Ita) .. 114 pts, 3 – Robert HUFF (Gbr) .. 68 pts, 4 – Tom CHILTON (Gbr) .. 67 pts,
5 – James NASH (Gbr) .. 65 pts, 6 – Tom CORONEL (Nld) .. 64 pts, 7 – Michel NIKJAER (Dan) .. 60 pts, 8 – Alex MACDOWALL (Gbr) .. 53 pts …
Championnat Manufacturiers
1 – HONDA … 332 pts, 2 – LADA … 179 pts.
Trophée Yokohama Pilotes
1 – James NASH (Gbr) … 59 pts, 2 – Alex MACDOWALL (Gbr) … 53 pts, 3 – Michel NIKJAER (Fin) … 52 pts, 4 – M. BENNANI (Mar) … 38 pts,
5 – Darryl O’YOUNG (Hkg) … 29 pts, 6 – S. D’ASTE (Ita) et Fredy BARTH (Sui) … 21 pts, 8 – Fernando MONJE (Esp) … 14 pts … etc
Trophée Yokohama Teams
1 – RML … 92 pts, 2 – bamboo-engineering … 55 pts, 3 – All-Inkl.com Münnich Motorsport … 46 pts, 4 – ROAL Motorsport … 30 pts,
5 – Nika Racing … 24 pts, 6 – Tuenti Racing Team … 23 pts, 7 – Zengö Motorsport … 22 pts … etc
PROCHAIN RENDEZ VOUS : RACE of AUSTRIA – SALZBURGRING du 17 au 19 mai.
Sources et photos : FIAWTCC.COM.

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
6 HEURES de SPA FRANCORCHAMPS
WEC seconde manche
Les 3 et 4 mai
Second rendez-vous pour les concurrents du FIA WEC sur
le circuit de Spa Francorchamps.
35 concurrents étaient en piste pour cette manche Belge
précédant les 24 Heures du Mans.
8 LM P1 (Audi Joest, Toyota Racing, Rebellion et Strakka),
11 LM P2 (OAK Racing, G-Drive Racing, Delta ADR, Gulf
Racing Middle East, Lotus, Jota, Greaves Motorsport et
Pecom Racing), 7 GTE Pro (AF Corse, Porsche Manthey et
AMR) et 9 GTE Am (AMR, Larbre Compétition, AF Corse,
Krohn Racing, 8 Star Motorsport, Proton Compétition et
Imsa Performance Matmut).
Essais libres : Deux séances d’essais libres étaient au programme le vendredi.
S1 : Triplé Audi avec le meilleur chrono pour la # 1 (Lotterer, Fässler, Treluyer) en 2’01’’972 devant la # 2 (Kristensen, Duval, McNish) en 2’02’’312
et devant la # 3 (Di Grassi, Gene, Jarvis) en 2’02’’339. Suivait la Toyota # 7 (Wurz, Lapierre, Nakajima) en 2’02’’856 et la Lola Rebellion # 12 (Prost,
Jani, Heifeld) en 2’02’’941. La Morgan-Nissan OAK Racing # 24 (Pla, Heinemeier-Hansson, Brundle) pointait en tête des LMP2 en 2’10’’318 devant
les Oreca-Nissan G-Drive (2’10’’508) et Pecom Racing (2’10’’702). Côté GTE, la 458 Italia AF Corse # 71 (Kobayashi, Vilander) obtenait le meilleur
chrono Pro en 2’20’’395 et la 458 Italia AF Corse # 61 (Gerber, Griffin, Cioci) celui du meilleur chrono Am en 2’22’’890. Les 35 voitures ont roulé.
S2 : Audi confirmait, la # 1 (2’01’’276) précédant la # 3 (2’01’’377) et la # 2 (2’01’’690). Suivait la Lola Rebellion # 12 (2’02’’305) devant les Toyota,
la # 7 (2’02’’332) précédant la # 8 (2’02’’524). La Zytek Z11SN-Nissan Jota (Dolan, Turvey, Luhr) obtenait le meilleur chrono LMP2 en 2’09’’025
devant la Morgan OAK Racing # 24 (2’09’’463) et devant l’Oreca Pecom Racing (2’09’’646). En GTE-Pro, la 458 Italia AF Corse # 51 (Bruni,
Fisichella) se montrait la meilleure en 2’20’’159 et en GTE-Am la 458 Italia # 61 confirmait en 2’21’’155. Les 35 voitures ont participé.

Trois e-tron quattro chez Audi – GTE : Porsche encore en retrait, podium final Am pour la Corvette, Aston Martin battu par Ferrari en course.

RENCONTRES NANTAISES – LE RENDEZ-VOUS DES AMATEURS DE VOITURES ANCIENNES ET DE PRESTIGE
M.I.N. de NANTES – DIMANCHE 12 MAI EN MATINEE

Poles Pro et Am pour les Vantage AMR – Queue longue pour l’Audi # 3 – La Zytek Jota sur le podium LMP2 – Pas dans le coup la HPD Strakka.
Réglementation : Qualifications : Deux pilotes par voiture (au choix des teams) seront placés dans l’obligation de réaliser un minimum de deux
tours chrono durant la séance de qualification, la moyenne de ces quatre tours les plus rapides constituera le chrono de référence de chaque
voiture déterminant ainsi sa place sur la grille de départ. La durée des séances qualificatives est désormais de 25 minutes (30 minutes à Spa lié à
la longueur du tracé). Cette réglementation sera appliquée sur toutes les courses du championnat sauf aux 24 Heures du Mans ou le format
traditionnel des qualifications reste de mise. Qualifications : Triplé confirmé pour Audi, pole pour la # 1 (1’59’’961) devant la # 3 (2’00’’236) et la #
2 (2’00’’610). Suivaient les deux Toyota, la # 7 (2’00’’947) précédant la # 8 (2’01’’203), les deux Lola Rebellion, la # 12 (2’01’’482) devant la # 13
(2’03’’278). La HPD ARX-03c Strakka fermait le ban des LMP1 (2’03’’688). Pole LMP2 pour L’Oreca Pecom Racing en 2’08’’540 devant la Zytek Jota
(2’08’’762) et devant la Morgan OAK Racing # 24 (2’08’’932). En LM GTE, pole Pro pour la Vantage V8 AMR # 98 en 2’19’’811 devant les deux 458
Italia AF Corse et pole Am pour la Vantage V8 AMR # 95 en 2’21’’265 devant la 458 Italia 8 Star Motorsport et la Vantage V8 AMR # 96. La Lola Gulf
Racing Middle East et la Zytek Greaves Motorsport (sortie de piste) n’ont pas été chronométrées. (Top chrono sur un tour : LM P1 1’58’’934 (Audi
# 3), LM P2 2’07’’697 (Oreca Pecom Racing # 49), LM GTE-Pro 2’19’’203 (Vantage V8 AMR # 98) et LM GTE-Am 2’20’’355 (Vantage V8 AMR # 95).
Course : On retiendra bien sur le triplé Audi assommant le principal de
ses adversaires Toyota mais jusqu’à mi-course c’était bien la TS030 # 7
qui menait les débats devant les Audi. Sans un problème de surchauffe
du système de freinage entrainant son abandon, le résultat final aurait
probablement été différent. Fiables et compétitives, les Lola du Rebellion
auront encore prouvé que le moindre échec des gros bras leur ouvrirait
les portes du succès. Côté LMP2, si le résultat peut paraitre très serré, la
victoire de l’Oreca du Pecom Racing ne souffre d’aucune contestation,
toujours aux avant-postes, elle s’impose devant la meilleure des Morgan
OAK Racing et devant la Zytek Jota, les trois voitures terminant dans le
même tour. En GTE-Pro, la bagarre intense entre Ferrari et Aston Martin
se résoudra aux pénalités et la victoire tombera dans le clan AF Corse.
Du côté GTE-Am, la 458 Italia 8 Star Motorsport qu’on n’attendait pas
obligatoirement à pareille fête dominera les débats et s’impose avec un
tour d’avance sur la Vantage AMR # 95, 3ème place sur le Podium pour la
régulière Corvette Larbre Compétition. Aussi bien en Pro qu’en Am, les
Porsche n’auront pas été en mesure de contrecarrer Aston Martin et
Ferrari. Il reste beaucoup de travail à faire pour la marque Allemande.
CLASSEMENT FINAL DES 6 HEURES DE SPA FRANCORCHAMPS – Triplé AUDI facilité par les déboires de la TOYOTA # 7.
1 – Treluyer / Lotterer / Fässler Audi R18 e-tron quattro # 1 LMP1 Audi Sport Team Joest 168 tours en 6h00’55’’971
2 – Kristensen / Duval / McNish Audi R18 e-tron quattro # 2 LMP1 Audi Sport Team Joest à 1’05’’815
3 – Di Grassi / Géné / Jarvis Audi R18 e-tron quattro # 3 LMP1 Audi Sport Team Joest à 1’54’’992
4 – Davidson / Buemi / Sarrazin Toyota TS030 Hybrid # 8 LMP1 Toyota Racing à 1 tour
5 – Prost / Jani / Heidfeld Lola B12.60 Coupé-Toyota # 12 LMP1 Rebellion Racing à 3 tours
6 – Belicchi / Beche / Cheng Lola B12.60 Coupé-Toyota # 13 LMP1 Rebellion Racing à 3 tours
7 – Leventis / Watts / Kane HPD ARX-03c # 21 LMP1 Strakka Racing à 7 tours
8 – Perez Companc / Minassian / Kaffer Oreca 03-Nissan # 49 LMP2 Pecom Racing à 11 tours
9 – Pla / Heinemeier Hanson / Brundle Morgan-Nissan # 24 LMP2 OAK Racing à 11 tours (+12’’581)
10 – Dolan / Turvey / Luhr Zytek Z11SN-Nissan # 38 LMP2 Jota à 11 tours (+15’’990) …
15 – Bruni / Fisichella Ferrari 458 Italia # 51 LMGTE-Pro AF Corse à 19 tours
16 – Bell / Makowiecki / Senna Aston Martin Vantage V8 # 98 LMGTE-Pro Aston Martin Racing à 19 tours (+09’’060) …
21 – Aguas / Potolicchio / Malucelli Ferrari 458 Italia # 81 LMGTE-Am 8 Star Motorsport à 21 tours
22 – Nygaard / Poulsen / Simonsen Aston Martin Vantage V8 # 95 LMGTE-Am Aston Martin Racing à 22 tours … etc
Engagés : 35 – Libres : 35 – Qualifications : 33 (35) – Partants : 34 (NP # 41) – Classés : 31.

LM P1 : Une de plus pour Fässler, Lotterer et Treluyer.
LM P2 : Le Pecom Racing (Oreca-Nissan) aura dominé l’épreuve.

GTE-Pro : Bruni et Fisichella donnent la victoire au team AF Corse.
GTE-Am : Une 458 inattendue, celle du team 8 Star Motorsport.

PROCHAIN RENDEZ VOUS : 24 HEURES du MANS du 16 au 23 juin.
Source FIAWEC.COM - Photos : FIAWEC.COM / Jeff Carter et AMP MAG / Serge et Maxime CAILLER.

Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

FFSA CIRCUITS / COUPE de FRANCE
NOGARO – DIJON PRENOIS – PAU ARNOS
2 et 3 mars / 23 et 24 mars / 27 et 28 avril
RECAPITULATIF DES TROIS PREMIERES MANCHES
DE LA COUPE DE FRANCE DES CIRCUITS.
Disputée sur dix meetings (Nogaro, Dijon-Prenois, Pau-Arnos, Albi, Nîmes-Lédenon, Anneau du Rhin, Croix en Ternois, Le Vigeant, Magny-Cours
et Haute Saintonge), la Coupe de France des Circuits 2013 débutait en mars et se terminera en novembre. Toujours cinq groupes en présence
avec les Monoplaces, les GT, le N / FN, le A / FA et les prototypes C3, CM et CN. Sur les trois premières manches disputées étaient également
présents le Challenge Caterham (Nogaro) et la Renault Twingo Cup (Dijon et Pau Arnos).
Pour tous les groupes, plus question de course qualificative et de course de coupe mais bien de deux courses de coupe sur chaque meeting.

GROUPES
Monoplaces
GT
A et FA
N et FN
C3 / CM et CN

NOGARO

DIJON PRENOIS

C 1 – Sylvain Milesi (Tatuus)
C 2 – Sylvain Milesi (Tatuus)
C 1 – Thibaut Bossy (Porsche)
C 2 – Franck Morel (Mégane Trophy)
C 1 – Franck Quagliozzi (Honda)
C 2 – Franck Quagliozzi (Honda)
C 1 – Olivier Gillard (BMW)
C 2 – Olivier Gillard (BMW)
C 1 – Claude Degremont (Norma)
C 2 – Claude Degremont (Norma)

C 1 – Sébastien Banchereau (Tatuus)
C 2 – David Guillaumard (Dallara)
C 1 – Marc Guillot (Porsche)
C 2 – Thibaut Bossy (Porsche)
C 1 – Franck Quagliozzi (Honda)
C 2 – Franck Quagliozzi (Honda)
C 1 – Gaëtan Berriau (BMW)
C 2 – Philippe Poinsignon (BMW)
C 1 – Henri Neel (Norma)
C 2 – Dominique Cauvin (Norma)

PAU ARNOS
C 1 – Julien Abelli (Tatuus)
C 2 – Sylvain Milesi (Tatuus)
C 1 – Thibaut Bossy (Porsche)
C 2 – Thibaut Bossy (Porsche)
C 1 – Franck Quagliozzi (Honda)
C 2 – Franck Quagliozzi (Honda)
C 1 – Olivier Gillard (BMW)
C 2 – Franki Cobo Mozzo (BMW)
C 1 – Dominique Cauvin (Norma)
C 2 – Henri Neel (Norma)

Monoplaces : Avec trois victoires à son compteur, Sylvain Milesi (Tatuus FR 2000) se détache du lot. Sébastien Banchereau et Julien Abelli se
seront imposés à Dijon et à Pau. David Guillaumard vainqueur à Dijon (C2) reste le seul à imposer une F3 face au Formules Renault.
GT : Thibaut Bossy (Porsche) avec quatre victoires mène les débats. Franck Morel (Mégane Trophy) et Marc Guillot (Porsche) auront été les seuls
à contester sa suprématie à Nogaro (C2) et à Dijon (C1).
A et FA : Carton plein pour Franck Quagliozzi qui impose par six fois sa Honda Civic R devant la meute des Renault Clio Cup.
N et FN : Olivier Gillard (BMW) avait ouvert la saison avec deux victoires à Nogaro, à Dijon il devra s’avouer vaincu face à Gaëtan Berriau (BMW)
puis face à Philippe Poinsignon (BMW). Il retrouvait le chemin de la victoire à Pau (C1) avant de subir la loi de Franki Cobo Mozzo (C2).
C3, CN et CM : Trois hommes (tous sur Norma) à égalité de victoires, Claude Degremont, deux fois victorieux à Nogaro, Henri Neel et Dominique
Cauvin qui se sont partagé les succès à Dijon et à Pau. Deux quatrièmes places à Nogaro et Dijon et la troisième place du podium à Pau pour
notre ami Alain Castellana. Le Nantais Louis Bureau n’aura repris la compétition qu’à Pau, non classé en C1 il terminait quatrième de la C2.
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : ALBI les 18 et 19 mai.
Source : FFSA.ORG – Photos : Archives AMP MAG / JEFAUTOGRAF31 et Romain LECOQ.

ASA MARSEILLE / 29ème RALLYE DE LA SAINTE BAUME

Sainte Baume 2010 – Pascal TROJAN et Jean-Claude ANDRUET (VHC) – Sainte BAUME 2011 – Pascal TROJAN et Jean-Pierre FRANCOIS (VHC).

29ème RALLYE
DE LA

SAINTE BAUME
10 et 11 mai 2013

COUPE DE FRANCE DES RALLYES
20ème RALLYE VHC – 1er RALLYE VHRS
ORGANISATION

ASA MARSEILLE
PROVENCE METROPOLE
www.asamarseille.fr

TALLADEGA SUPERSPEEDWAY

NASCAR
SPRINT CUP SERIES

AARON’S 499
5 mai

RACE 10

TALLADEGA SUPERSPEEDWAY
Deux séances d’essais
essais ou Edwards (47’’958), Truex Junior, Ambrose, Logano et Newman passeront sous la barre des 48 secondes lors de
la première séance. Keselowski se montrera le meilleur en séance 2 (48’’883) ou seulement 27 pilotes prendront la piste. La pluie viendra
perturber les débats et la séance qualificative sera annulée et la grille composée selon les temps des séances libres. Interrompue
Interr
par la
pluie pendant plus du 3h30, l’épreuve ira finalement à son terme malgré une luminosité de plus en plus faible,
faible elle sera même rallongée de
cinq tours suite au second des gros crashs de l’épreuve.
l’épreuve Triplé Ford avec le doublé des pilotes du Front Row Motorsports, David Regan
s’impose devant David Gilliland. Edwards, Waltrip, Johnson,
Johnson Smith, Truex Jr., Kenseth, Speed et Almirola complètent le top dix. Encore
une bonne affaire au championnat pour Johnson (383 pts) qui accentue son avance sur Edwards (342),
), Earnhardt Jr. (324),
(324 Bowyer (316),
Keselowski (314), Kahne (299), Almirola (293), Menard (290), Kyle
Ky Bush (285) et Biffle (280).
AARON’S 499 – GRILLE PAR DEFAUT
1 – Carl EDWARDS (Ford # 99)
2 – Martin TRUEX Junior (Toyota # 56)
3 – Marcos AMBROSE (Ford # 9)
4 – Joey LOGANO (Ford # 22)
5 – Ryan NEWMAN (Chevrolet # 39)
6 – Matt KENSETH (Toyota # 20)
7 – Denny HAMLIN (Toyota # 11)
8 – Jimmie JOHNSON (Chevrolet # 48)
9 – Jeff GORDON (Chevrolet # 24)
10 – Kasey KAHNE (Chevrolet # 5)
11 – Brad KESELOWSKI (Ford # 2) … etc

TALLADEGA
SUPERSPEEDWAY

Carl EDWARDS meilleur en
libre sera en pole par défaut.

David RAGAN (FORD) la victoire d’un petit sur les gros bras.

TALLADEGA AARON’S 499 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

34
38
99
55
48
51
56
20
95
43
24
30
17
9
2
7
88
15
35
47

David RAGAN
David GILLILAND
LILAND
Carl EDWARDS
Michael WALTRIP
Jimmie JOHNSON
Regan SMITH
Martin TRUEX Jr.
Matt KENSETH
Scott SPEED
Aric ALMIROLA
Jeff GORDON
David STREMME
Ricky STENHOUSE Jr.
Marcos AMBROSE
Brad KESELOWSKI
Dave BLANEY
Dale EARNHARDT Jr.
Clint BOWYER
John WISE
Bobby LABONTE

FORD
FORD
FORD
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
FORD
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
FORD
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
FORD
TOYOTA

192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192
192

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 32. Accidents : 8. Incidents mécaniques : 3.

Kasey Kahne, David Reutimann, Kevin Harvick puis Danica Patrick,
Ryan Newman, J.J. Yeley, Kurt Bush et Terry Labonte seront éliminés
sur accidents, celui du cent quatre vingt deuxième tour sera des plus
spectaculaire et vaudra à Kurt Bush un vol plané impressionnant.

Au petit jeu des paris, David RAGAN avait probablement une très
grosse cote,, sorti du panier dans le dernier tour il s’impose devant
son coéquipier David GILLILAND, jour de fête au sein du team FRONT
ROW MOTORSPORTS peu habitué à ce genre de résultat.

Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM et talladegasuperspeedway.com.

http://rsf.org

MOTO GP 2013
GRAND PREMIO bwin DE ESPAÑA

M
MO
OTTO
O
G
GP
P // 33

M
MO
OTTO
O
G
GP
P // 33

JEREZ – Du 3 au 5 mai.

Dani PEDROSA – Repsol HONDA Team.

Esteve RABAT – Tuenti HP 40 KALEX.

Maverick VIÑALES – Team Calvo KTM.

MOTO GP

MOTO GP2

MOTO GP3

1 – Dani PEDROSA (ESP)
Repsol HONDA Team
2 – Marc MARQUEZ (ESP)
Repsol HONDA Team
3 – Jorge LORENZO (ESP)
YAMAHA Factory Racing
4 – Valentino ROSSI (ITA)
YAMAHA Factory Racing
5 – Cal CRUTCHLOW (GBR)
Monster YAMAHA Tech3
6 – Alvaro BAUTISTA (ESP)
GO & FUN HONDA Gresini
7 – Nicky HAYDEN
DUCATI Team
8 – Andrea DOVIZIOSO (ITA)
DUCATI Team
9 – Aleix ESPARGARO (ESP)
Power Electronics Aspar ART
10 – Bradley SMITH (GBR)
Monster YAMAHA Tech 3 … etc
Engagés : 24. Partants : 23. Classés : 18.

1 – Esteve RABAT (ESP)
Tuenti HP 40 – KALEX
2 – Scott REDDING (GBR)
Marc VDS Racing Team – KALEX
3 – Pol ESPARGARO (ESP)
Tuenti HP 40 – KALEX
4 – Takaaki NAKAGAMI (JAP)
Italtrans Racing Team – KALEX
5 – Nicolas TEROL (ESP)
Mapfre Aspar Team Moto2 – SUTER
6 – Xavier SIMEON (ESP)
Desguaces LTM – KALEX
7 – Jordi TORRES (ESP)
Mapfre Aspar Team Moto2 – SUTER
8 – Dominique AEGERTER (SUI)
Technomag carXpert – SUTER
9 – Toni ELIAS (ESP)
Blusens Avintia – KALEX
10 – Marcel SCHROTTER (GER)
Desguaces La Torre SAG – KALEX … etc
Engagés : 34. Partants : 34. Classés : 28.

1 – Maverick VIÑALES (ESP)
Team Calvo – KTM
2 – Luis SALOM (ESP)
Red Bull KTM Ajo – KTM
3 – Jonas FOLGER (GER)
Mapfre Aspar Team Moto3 – KALEX KTM
4 – Brad BINDER (RSA)
Ambrogio Racing – SUTER HONDA
5 – Jakub KORNFEIL (CZE)
Redox RW Racing GP – KALEX KTM
6 – Niklas AJO (FIN)
Avant Tecno – KTM
7 – Zulfahmi KHAIRUDDIN (MAL)
Red Bull KTM Ajo – KTM
8 – Efren VAZQUEZ (ESP)
Mahindra Racing – MAHINDRA
9 – Romano FENATI (ITA)
San Carlo Team Italia – FTR HONDA
10 – Alexis MASBOU (FRA)
Ongetta Rivacold – FTR HONDA … etc
Engagés : 35. Partants : 35. Classés : 26.

MOTO GP
Pole : Jorge Lorenzo (Yamaha) 1’38’’673.
Partie en seconde position, Dani PEDROSA
partait en tête avant d’être repris par Jorge
Lorenzo au second virage, cinq tours plus
tard le Catalan reprenait la tête et imposait un
rythme infernal. Lorenzo n’insistait pas mais
voyait revenir Marc MARQUEZ qui attaquera
constamment sans réussite jusqu’au dernier
virage ou il se glissera à l’intérieur en forçant
Jorge LORENZO au contact. Manœuvre plus
que délicate mais réussie. Aleix ESPARGARO
plaçait sa CRT à la neuvième place finale.

MOTO2
Pole : Esteve Rabat (Kalex) 1’43’’251.
Impressionnant, c’est le moins qu’on puisse
dire pour Esteve RABAT, après avoir dominé
les essais puis obtenu la pole position, il va
totalement survoler le Grand Prix et obtenir
sa toute première victoire. Si Scott REDDING
et Takaaki Nakagami avaient bien essayé de
s’accrocher aux basques de l’Espagnol, ce
sera en pure perte et Pol ESPARGARO parti
de loin réussira à faire la jonction et prendra
le meilleur sur le Japonais à deux tours de la
fin. Nicolas Terol complétait le top cinq.

MOTO3
Pole : Alex Rins (KTM) 1’46’’660.
Course stoppée au 17ème tour des 23 prévus
suite à chute du Français Alan Techer. Sans
connaissance, le pilote était transporté au
centre médical ou les premiers diagnostics
se montrent rassurants et Alan devrait être
en piste lors du prochain GP en France.
Course figée à l’issue du 17ème tour donnant
la victoire à Maverick VIÑALES devant Luis
SALOM très déçu de ce drapeau rouge alors
qu’il passait à l’attaque. Jonas FOLGER était
troisième devant Binder et Kornfeil.

GP : Marc MARQUEZ second – CRT : Top neuf pour Aleix ESPARGARO (ART) – Scott REDDING et Alex RINS seconds en Moto 2 et en Moto 3.
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2013.W292/05.06
Sources : WRC.COM, FIAWTCC.COM, FIAWEC.COM, FFSA.ORG,
A.S.A. MARSEILLE (Cyril BARTOLI), NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : WRC.COM, rallyargentina.com, volkswagen-motorsport.com, citroen-wrc.com, FIAWTCC.COM,
FIAWTCC.COM, FIAWEC.COM / Jeff Carter, AMP MAG / Serge et Maxime CAILLER,
NASCAR.COM, talladegasuperspeedway.com et MOTOGP.COM.
Archives AMP MAG / Philippe REJER, JEFAUTOGRAF31 et Romain LECOQ,
MP / AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 292


Aperçu du document Magazine 2013 W292.pdf - page 1/8
 
Magazine 2013 W292.pdf - page 3/8
Magazine 2013 W292.pdf - page 4/8
Magazine 2013 W292.pdf - page 5/8
Magazine 2013 W292.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2013 W292.pdf (PDF, 3.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2013 w292
magazine 2014 w354
magazine 2017 w485
magazine 2016 w457
magazine 2015 w409
magazine 2013 w305

Sur le même sujet..