Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Manuel du Tireur dElite.pdf


Aperçu du fichier PDF manuel-du-tireur-delite.pdf

Page 1...64 65 6667 68

Aperçu texte


une autre période pour écrire. Cela doit être environ 2 minutes pour l’observation et 2’30 pour écrire dans le premier
exercice et 20 secondes d’observation pour 30 secondes d’écriture dans le dernier exercice. Après la limite du temps
d’observation, soit l’instructeur cache les objets (couverture), soit il fait sortir les étudiants pour qu‘ils notent ce qu‘ils
ont vu. Les copies sont ensuites relevés et les objets à nouveau exposés afin que les élèves voient leurs erreurs.
Degré de difficulté: Le degré de difficulté peut être augmenté en:
- réduisant les délais d’observation et d’écriture
- créant des distractions (musiques, bruit, coups de feu, bousculade)
- envoyant les élèves courir un peu entre l’observation et l’écriture
- envoyant les élèves réaliser un autre exercice après l’observation et revenir (1 à 2 heures) plus tard pour la partie écrite.
5.Exercice de construction de cache: Le but de cet exercice est de montrer au sniper comment construire une cache et
rester indetectable par une observation. Le but de la cache est de camoufler un sniper ou une équipe de sniper lorsqu’ils
ne sont pas en déplacement.
Description: L’élève possède une période de 8 heures pour construire une cache temporaire capable d’acceuillir une
équipe sniper et son équipement.
Reconnaissance par l’officier conduisant l’exercice: La zone de l’exercice doit être sélectionnée avec grande attention.
Cela peut se passer sur tout type de terrain, mais la zone doit comporter plusieurs positions possibles à la construction de
caches. La zone doit être clairement délimitée afin que les élèves soient conscient des bords limites. Ces dernières
peuvent si nécessaire être représentée par des piquets, des sacs de sable, des panneaux, etc…
Les élèves doivent disposer de suffisament d’eau et de nourriture pour la totalité de l’exercice qui comprend environ 8
heures de construction et 1 ½ de tests.
Conduite de l’exercice: Les élèves se voient remettre une pelle, une hache, des piquets et environ 20 sacs de sable par
équipe. Ils sont emenés sur zone et briefés sur le but de l’exercice, les limites pour la construction et les frontières de la
zone. Les élèves peuvent ensuite commencer à construire leur cache.
Note: Durant tout le temps de la construction, un instructeur doit être présent et agir comme un conseillé
A la fin des 8 heures, les caches sont inspectées pour s’assurer qu’elles soient terminées. Un officier de l’infanterie est
ensuite emmené comme observateur. Il est placé à environ 300m de la cache ou il commence l’observation à l’aide de
jumelle et d’un telescope. S’il ne réussit pas à localiser la cache, il est avancé de 150m et recommence son observation.
Un instructeur équipé d’une radio se dirige alors vers la cage et s’arrete à 10m. L’observateur lui demande alors
d’indiquer au sniper qu’il peut engager et tirer une cartouche à blanc. Si le départ du coup est identifié ou si la cache est
révélée, l’équipe rate son exercice mais reste en place. La procédure est répétée pour toute les équipes. L’observateur se
déplace ensuite à 25m de chaque cache pour analyser S’il peut les voir à l’œil nu. Personne ne montre la cache à
l’observateur, il doit la trouver lui même. Si une équipe est détectée, elle échoue.
Autres demandes: Il peut aussi être demandé aux snipers de réaliser une carte de portée et d’établir un carnet de note et
un croquis de terrain depuis l’intèrieur de la cache. Un instructeur peut alors se déplacer sur la zone et sortir des objets,
l’exercice commençant lorsque l’observateur arrive sur zone jusqu’à ce qu’il se déplace aux 25m. Les snipers doivent
alors noter tout ce qu’ils voient comme objet de même que les actes de l’observateur.
Résultats: L’équipe sniper doit rester introuvable jusqu’à la fin de l’exercice pour le réussir. Si des cartes, carnets ou
croquis ont été demandé, ils doivent être rendus et complets pour que l’exercice soit considéré comme réussit.
6; Exercice de camouflage et de dissimulation: Le but de cet exercice est d’aider le sniper à arriver jusqu’à la position
finale de tir choisie.
Description: Le sniper se dissimule lui même à une distance de 200m d’un observateur, qui, utilisant des jumelles,
essaye de le trouver. Le sniper doit être capable de tirer une munition à blanc sur l’observateur sans être détecté, tout en