Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Manuel du Tireur dElite.pdf


Aperçu du fichier PDF manuel-du-tireur-delite.pdf

Page 1...65 66 6768

Aperçu texte


ayant un réglage correct de ses organes de visée. L’élève doit rester invisible durant toute la durée de l’exercice.

Reconnaissance par l’officier conduisant l’exercice: En choisissant la zone de l’exercice, l’instructeur doit s’assurer
que:
- l’espace soit suffisant pour éviter que les snipers ne s’entassent au même endroit. Il doit y avoir au moins deux
positions possibles par élèves. Une fois la zone trouvée, les limites doivent être marquées. Les étudiants choisissent
ensuite leur position.
- l’observateur soit en mesure de pouvoir observer toute la zone sans se déplacer.
Afin que la formation des snipers soit complète, plusieurs types de terrain doivent être choisis pour différents exercices.
Par exemple, un exercice sera réalisé sur une zone dégagée, un autre en secteur boisé, un sur une zone avec des arbustes
et un autre sur terrain valloné.
Conduite de l’exercice: Le sniper se voit expliquer la zone sur laquelle il devra se dissimuler. L’observateur sort de la
zone et donne une durée limite de 5 minutes aux élèves pour se dissimuler. A la fin de ces 5 minutes, l’observateur
revient et commence son observation. Cette dernière dure environ une demi heure (il est possible d’allonger la durée). A
la fin de la durée d’observation, 2 instructeurs se placent à 10m de l’un des sniper et lui donnent l’instruction de faire feu
(une seule cartouche à blanc). L’observateur essaye de localiser le départ du feu, les mouvements de feuillages ou du
sniper avant et après le tir. Si le sniper reste invisible, les instructeurs tendent un bras dans sa direction, indiquant sa
position. Si le sniper demeure invisible, un instructeur vient placer sa main sur sa tête, paume vers l’observateur, et
vérifie le champ de vision du sniper. Le réglage des organes de visée est ensuite vérifié.
Création de l’interêt: Pour créer un interêt supplémentaire et pour entraîner les élèves à l’observation, la moitié de la
classe peut être positionnée avec l’observateur, de manière à pouvoir analyser les erreurs éventuelles de leurs camarades.
Lorsqu’un sniper est repéré, il rejoint le reste avec l’observateur.

APPENDICE E
CONSTRUCTION D’UN MODELE DU TERRAIN
But: Un modele du terrain est une maquette à echelle réduite reproduisant les formes, les paysages et les constructions.
Le but principal est de donner aux snipers une visualisation du terrain pour la plannification et le briefing de la mission,
de la sélection des itinéraires, des positions, etc…
Matériel: Le matériel utilisé sera des cartes, des photos aériennes et tout renseignement récent disponible sur la zone.
Les cartes donneront les indications topographiques, les photos aériennes révéleront les éventuelles nouveautés et détails
sur les constructions, les renseignement humains cibleront les renseignements sur les positions amies et ennemies.
Il y a une infinité de matériaux qui peuvent être utilisé pour la construction de la maquette. Il est préférable de disposer
de: peinture, contreplaqué, carton, plastique, papier maché, boite de fromage, sciure, cotton, fil, piquets, mousse, sable,
etc… Il y a plusieurs endroit ou construire la maquette: une boite en bois, un lavoir, un trou dans le sol, etc… Il n’y a pas
de limite pour la construction, du moment que la maquette est compréhensible.
Construction: L’un des premier facteur à prendre en compte est l’echelle.Une échelle au 1/2000ème transformée au
1/50000ème donne:
50cm = 1000m
5cm = 100m
1cm = 20m
1mm = 2m