c8 .pdf


Nom original: c8.pdf
Auteur: Chloé

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/06/2013 à 22:25, depuis l'adresse IP 90.28.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3539 fois.
Taille du document: 309 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


LES STRATEGIES DE SPECIALISATION ET DE DIVERSIFICATION
LA SPECIALISATION : CONCENTRER SES FORCES
La spécialisation est une stratégie adoptée par une entreprise lorsqu’elle concentre son activité sur
un seul métier. Elle base son succès sur la maitrise des savoirs faire et des compétences de ce métier.
Généralement cette entreprise vise à être leader grâce à son image de spécialiste.
La spécialisation ne signifie pas monoproduction, l’entreprise ne se contente pas de produire un seul
produit, mais une gamme plus ou moins large qui répond au MEME besoin.
La spécialisation peut créer des effets de synergie (1+1=3).
Atouts qui soutiennent la spécialisation :
- Talent d’innovation
- Image de marque
- Innovation continue dans le processus de production
- Capacité à cerner les attentes des consommateurs & à y répondre
Limites de la spécialisation :
- Dépendance à un seul type de produit, donc si l’entreprise coule aucun autre segment de son
activité ne pourra la sauver.
- Veiller à ne pas manquer de tournant technologique décisif au risque de voir sa pérennité
remise en cause.

LA DIVERSIFICATION FAIRE COEXISTER PLUSIEURS METIERS
Diversification verticale (exemple avec le pétrole) : Elle a lieu quand l’entreprise développe des
activités complémentaires situées à des stades de productions différentes
Extraction
Raffinage
Transport
Distribution/Station-Service
Carburant

Total maitrise la totalité du processus de production, comme ses concurrents BP, Shell…

Atouts
-

Inconvénients

Garantie sur la qualité des MP
Approvisionnement au meilleur prix
Exclusivité sur certaines MP, ou produits
semis finis (avantage concurrentiel)
Rachat
de
ses
distributeurs
diversification en AVAL
Marge bénéficiaire plus importante
Plus de visibilité pour les clients
Meilleure image de marque (enseignes,
vendeurs…)

Cette stratégie est la dépendance à un seul
marché.

Diversification horizontale (exemple avec la SNCF) : Elle vise à répondre aux besoins d’une même
clientèle, elle développe des activités ayant des synergies avec son métier de base (=relation). C’est
une stratégie fréquente car elle permet de gagner des PDM en élargissant sa gamme.
Location de voiture

Hôtel

Transport ferroviaires

Restauration à bord

Diversification conglomérale : Ici il y a intégration d’entreprise n’ayant pas d’activités
complémentaire. L’objectif est à la recherche de rentabilité.
- LMVH : Parfum, cuir, mode, vin…
- Bouygues : TF1, BTP, Téléphonie…
Les limites :
Un groupe fortement diversifié peut se perdre dans ses différents métiers et manquer de cohérence.
Les gains résultant des effets de synergies diminuent.
Les rachats successifs d’etp représente un coût financier important, il conduit souvent le groupe à
s’endetter et la rentabilité des investissements peut diminuer, causant l’inquiétude des actionnaires.


c8.pdf - page 1/2
c8.pdf - page 2/2

Documents similaires


c8
fiche recherche pme 56
m01 metier et processus de formation tra tset
puericultrice dp3
module 01 marocetude com tsge metier et formation
51 catalogue offre de formation perform 17 1