Magazine 2013 W299 .pdf



Nom original: Magazine 2013 W299.pdfTitre: Magazine 2013 W299Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 26/06/2013 à 13:52, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1241 fois.
Taille du document: 4.1 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 29 9

IN MEMORY OF ALLAN SIMONSEN

N° 29 9

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
24 HEURES du MANS
WEC troisième manche
Du 16 au 23 juin

Les ENGAGES
Cinquante-six voitures, trente LMP et vingt-six GT étaient au rendez vous de cette 81ème édition des 24 Heures du Mans. Un favori logique, Audi
avec comme seul outsider, Toyota car sans catastrophe majeure pour ces deux là, difficile de trouver un autre vainqueur pour le 90ème
anniversaire de l’épreuve. A noter que la voiture invitée à titre expérimental (Green GT H2) avait déclaré forfait (non apte à participer).
Côté prototypes, on trouvait seulement huit LMP1, catégorie en régression, (trois Audi R18 E-tron quattro, Audi Sport Team Joest # 1, 2 et 3, deux
Toyota TS030 Hybrid, Toyota Racing # 7 et 8, deux Lola B12/60 C-Toyota, Rebellion Racing # 12 et 13 et une HPD ARX-03a, Strakka Racing # 21).
Vingt-deux LMP2 (six Oreca 03-Nissan, Delta ADR # 25, G-Drive Racing # 26, Boutsen Ginion Racing # 40, Thiriet by TDS Racing # 46, Murphy
Prototypes # 48 et Pecom Racing # 49, une Oreca 03-Judd, Race Performance # 34, une HPD-ARX 03b, Level Five Motorsports # 33, quatre
Morgan-Nissan, OAK Racing # 24, 35 et 45 et KCMG # 47, une Morgan-Judd, Morand Racing # 43, trois Zytek Z11SN-Nissan, Jota Sport # 38 et
Greaves Motorsports # 41 et 42, une Lola B12/80 Coupé-Nissan, Gulf Racing Middle East # 28, une Lola B12/80 Coupé-Judd, HVM Status GP # 30,
une Lola B11/40-Judd, DKR Engineering # 39, deux Lotus T138, Team Praga Lotus # 31 et 32 et une Alpine-Nissan, Signatech Alpine # 36.

AUDI
Toujours favori

TOYOTA
Toujours outsider

VIPER
Le retour qui a la cote

ASTON MARTIN
Encore plus ambitieux qu’en 2012

Côté Grand Tourisme, on trouvait douze voitures en catégorie LM GTE-Pro (trois Ferrari 458 Italia, AF Corse # 51 et 71, JMW Motorsport # 66,
trois Aston Martin Vantage V8, Aston Martin Racing # 97, 98 et 99, deux Porsche 911 RSR, Porsche AG Team Manthey # 91 et 92, deux Chevrolet
Corvette C6 ZR1, Corvette Racing # 73 et 74 et deux Viper GTS-R, SRT Motorsports # 53 et 93). Quatorze voitures composaient la dernière
catégorie, celle des LM GTE-Am (cinq Ferrari 458 Italia, Krohn Racing # 57, AF Corse # 54, 55 et 61 et 8 Star Motorsports # 81, cinq Porsche 911
GT3 RSR, Imsa Performance Matmut # 67 et 76, Prospeed Compétition # 75 (cette dernière ayant héritée de la place laissée par la Green GT H2),
Dempsey Del Pierro-Proton # 77 et Proton Competition # 88, deux Chevrolet Corvette C6 ZR1, Larbre Compétition # 50 et 70 et deux Aston Martin
Vantage V8, Aston Martin Racing # 95 et 96).
Parmi les 168 pilotes, deux femmes, la Suissesse Natacha Gachnang (Morand Racing # 43) et la Japonaise Keiko Ihara (Gulf Racing # 28) .
Les essais libres – 19 juin (16 / 20 h.) : Les trois AUDI devant les deux TOYOTA ……………………………………………………WET CONDITIONS

Audi R18 e-tron quatro # 2

Morgan-Nissan # 35

Meilleur temps des essais libres pour Loic Duval. Audi plaçait ses trois
voitures en haut de la feuille des temps. 3’25’’415 pour l’Audi R18 e-tron
quattro # 2. Il devançait Benoît Treluyer (Audi # 1) 3’26’’060. Suivaient
l’Audi # 3 (3’28’’458) et les deux Toyota, la # 8 en 3’29’’273 précédant la
# 7 en 3’30’’866. On trouvait ensuite le meilleur proto privé, la LolaToyota Rebellion Racing # 12 (Nick Heidfeld) qui réalisait 3’32’’116 qui
précédait de 1’’590 la seconde voiture du même team.
En LMP2, la meilleure performance était à mettre au profit de la Morgan
Nissan OAK Racing # 35 (Bertrand Baguette) qui obtenait un temps de
3’42’’813 et précédait Maxime Martin (Oreca 03-Nissan Thiriet by TDS #
46 (3’43’’503) et l’Oreca 03-Nissan G-Drive Racing # 26 (3’43’’918).
En LM GTE-Pro, meilleur temps pour la Porsche 911 RSR Porsche AG
Team Manthey # 92 (Richard Lietz) en 3’58’’347 devant la 458 Italia AF
Corse # 71 de Kamui Kobayashi (3’58’’574) et la seconde 911 RSR Team
Manthey (3’58’’797). Dans la catégorie LM GTE-Am, c’est l’Aston Martin
Vantage V8 AM # 95 (Alan Simonsen) qui obtenait le meilleur chrono en
4’00’’650 devant la 458 Italia AF Corse # 61 de Marco Cioci (4’01’’338).
Suivait la Porsche 911 GT3 RSR # 50 Proton Compétition (4’01’’583).
Seule la Lotus T138 # 32 n’aura pas participé aux essais libres.
Parmi les 168 pilotes, 35 n’auront pas été chronométrés. Parmi ces 35
pilotes, 18 n’auront pas pris le volant dont Tom Kristensen, Dominik
Kraihamer, Tristan Gommendy, Olivier Pla, Frédéric Makowiecki ou bien
encore Olivier Beretta.

Porsche 911 RSR # 92

Aston Martin Vantage V8 # 95

Nota : C’est la Toyota TS030-Hybrid # 7 (Wurz / Lapierre / Nakajima) qui aura effectué le plus grand nombre de tours (40), un tour de plus que
la seconde TS030-Hybrid # 8 (Davidson / Buemi / Sarrazin). Les Audi R8 e-tron quattro auront un peu moins roulé, 35 tours pour la # 1, 32
pour la # 2 et 31 pour la # 3. En LM P2, c’est l’Oreca 03-Nissan G-Drive Racing # 26 qui aura été le plus assidue des libres avec 34 tours. Côté
LM GTE-Pro, la Corvette Racing C6 ZR1 # 73 aura effectué 37 tours tout comme l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 95 dans la catégorie LM
GTE-Am. Hormis la Lotus T138 # 32 qui n’aura pas pris la piste, c’est l’Alpine Signatech qu’on verra le moins avec 5 tours en piste.

Les essais qualificatifs – 20 juin – (22 / 24 h.) et 21 juin – (19 / 21 h. et 22 / 24 h.) : AUDI puissance 3.
CONDITIONS

DRY & WET

Pole pour l’Audi R18 e-tron quatro # 2 – LMP2 : Morgan-Nissan # 24 – LM GTE Pro : Aston Martin # 99 – LM GTE-Am : Aston Martin # 95.
Meilleur temps pour l’Audi R18 e-tron quattro # 2, Loic Duval réalisant 3’22’’349 devant l’Audi # 1 (3’23’’696) et l’Audi # 3 (3’24’’341). Suivaient la
Toyota TS030 Hybrid # 8 (3’26’’654), la seconde Toyota (3’26’’676) et la Lola-Toyota Rebellion Racing # 12 (3’28’’935).
LMP2 : Pole position pour la Morgan-Nissan OAK Racing # 24 (Olivier Pla) en 3’38’’621 devant l’Oreca 03-Nissan G-Drive Racing # 26 (3’39’’535) et
la Zytek Z11SN-Nissan Jota Sport # 38 (3’40’’459).
LM GTE-Pro : Meilleur chrono pour l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 99 (Frédéric Makowiecki) en 3’54’’635 devant l’Aston Martin Vantage V8
AMR # 97 (3’55’’445) et devant la Porsche 911 RSR Porsche AG Team Manthey # 92 (3’55’’491).
LM GTE-Am : Avantage à l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 99 (Allan Simonsen) en 3’57’’776 devant la Porsche 911 GT3 RSR Proton Compétition
# 88 (3’58’’889) et devant l’Aston Martin Vantage V8 AMR # 96 (3’59’’805).
Toutes les voitures auront participé aux qualifications (Pas de chrono S1 : # 32, 41, 57 et 66 – S2 : # 2, 21, 24, 28, 31, 35, 38, 39, 43, 45, 46, 47, 48,
53, 54, 57, 66, 67, 75, 76, 77, 88, 93 et 98 – S3 : # 46). A noter que Natacha Gachnang obtenait le 63ème chrono (3’49’’447).
Warm Up – 22 juin (9 / 9h45) – Toyota Racing, G-Drive Racing, AF Corse et Dempsey Del Pierro-Proton au top du warm-up.

DRY

Meilleures performances de ce warm up : LMP 1 : Toyota TS030 Hybrid # 7 (Toyota Racing) 3’26’’227, LMP2 : Oreca 03-Nissan # 26 (G-Drive
Racing) 3’43’’528, LMGTE-Pro: Ferrari 458 Italia # 71 (AF Corse) 3’58’’291, LMGTE-Am : Porsche 911 GT3 RSR # 77 (Dempsey Del Pierro-Proton)
3’58’’359. Les voitures # 97 et 99 n’ont pas été chronométrées.
Course – Départ 15 heures – AUDI s’impose une fois de plus au terme d’une course difficile – STRAKKA vainqueur chez les privés.
Victoire OAK RACING en LMP2. En GT, PORSCHE AG TEAM MANTHEY et IMSA PERFORMANCE MATMUT se partagent les honneurs.
245.000 spectateurs auront suivi cette 81ème édition sous une météo exécrable (pluie, vent et froid). L’édition 2013 sera celle de la douzième
victoire Audi, du neuvième succès de Tom Kristensen, le troisième pour Allan MacNish et le premier pour Loïc Duval. Audi aura connu des
soucis avec des pépins sur deux de ses R18 mais comme en 2011, s’il ne reste qu’une Audi, c’est celle de la victoire. Toyota a progressé en
fiabilité et en consommation mais les TS030 étaient moins rapides, là sera la différence. Strakka Racing hérite de la victoire chez les teams privés
et en LMP2, OAK Racing s’adjuge les deux premières places, victoire totalement méritée tellement il aura dominé ses adversaires. G-Drive
Racing sauve l’honneur d’Oreca. En GTE, Aston Martin était venu plein d’espoir avec des Vantage dominatrices, la mort touchera de plein fouet
le team Britannique qui fera tout pour s’imposer en hommage à son pilote disparu, les pièges de la course en décideront autrement. Les Porsche
du Team Manthey héritaient alors logiquement de la victoire. Succès mérité de la Porsche de pointe Imsa Performance Matmut en GTE-Am.

3 – Audi R18 e-tron quattro # 3
Géné / Jarvis / Di Grassi
Audi Sport Team Joest
Green X Challenge winner.

2 – Toyota TS030 Hybrid # 8
Davidson / Buemi / Sarrazin
Toyota Racing

4 – Toyota TS030-Hybrid # 7
Wurz / Lapierre / Nakajima
Toyota Racing

6 – HPD ARX-03c # 21
Leventis / Watts / Kane
Strakka Racing
Meilleur prototype privé
à 16 tours du vainqueur.

Victoire absolue pour
Tom KRISTENSEN – Loîc DUVAL – Allan MACNISH
AUDI R18 e-tron quattro # 2 – AUDI SPORT TEAM JOEST
348 tours en 24h01’16’’436
Pôle position : Loïc DUVAL en 3’22’’349.
ème
Victoire AUDI aux 24 Heures du MANS,
12
Seconde victoire pour un moteur diesel hybride.
9ème victoire pour Tom KRISTENSEN.

LMP2 : Morgan-Nissan # 35
Baguette / Gonzalez / Plowman
OAK Racing

GTEPro : Porsche 911 RSR # 92
Lieb / Lietz / Dumas
Porsche AG Team Manthey

5 – Audi R18 e-tron quattro # 1
Fässler / Lotterer / Treluyer
Audi Sport Team Joest
Record du tour en course
3’22’’746 au 170ème tour

GTEAm : Porsche 911 GT3RSR # 76
Narac / Bourret / Vernay
Imsa Performance Matmut

6 heures de course – Les 3 Audi devant – Course neutralisée dès le second tour – Audi mène le bal – Neutralisations : 3 (1h12’).
Neutralisée dès la fin du second tour, la course ne reprendra ses droits qu’à 15h58. Ambiance pesante suite à la terrible sortie d’Allan Simonsen.
Audi squattait la tête de la course devant les Toyota. G-Drive menait le LMP2. Aston et Porsche se détachaient en Pro et AF Corse menait en Am.
1 – Fässler / Lotterer / Treluyer Audi R18 e-tron quattro # 1 (LMP1) Audi Sports Team Joest 89 tours en 6h04’04’’657
2 – Kristensen / Duval / McNish Audi R18 e-tron quattro # 2 (LMP1) Audi Sport Team Joest à 38’’782
3 – Gené / Di Grassi / Jarvis Audi R18 e-tron quattro # 3 (LMP1) Audi Sport Team Joest à 49’’899
Abandon officiel : 1
4 – Wurz / Lapierre / Nakajima Toyota TS030 Hybrid # 7 (LMP1) Toyota Racing à 2’26’’408
# 95.
5 – Davidson / Buemi / Sarrazin Toyota TS030 Hybrid # 8 (LMP1) Toyota Racing à 2’33’’720 …
9 – Rusinov / Martin / Conway Oreca 03-Judd # 26 (LMP2) G-Drive Racing à 5 tours …
27 – Bell / Makowiecki / Senna Aston Martin Vantage V8 # 99 (LM GTE-Pro) Aston Martin Racing à 8 tours …
34 – Perrazzini / Case / O’Young Ferrari 458 Italia # 55 (LM GTE-Am) AF Corse à 10 tours … etc

P1 : Rebellion Racing : la désillusion – GTE : Aston Martin cédera en fin de course, Chevrolet sera dominé et Ferrari sauve l’honneur en GTEAm.
12 heures de course – Audi laisse des plumes mais mène toujours devant les Toyota – Neutralisations : 3 (53’).
Audi voit deux de ses voitures retardées durant la 7ème heure (alternateur / # 1 et crevaison / # 3). Les Lola Rebellion suivent de loin devant la
HPD Strakka qui s’accroche. OAK Racing a pris le pouvoir en LMP2. Duel Aston / Porsche en Pro et la 911 Imsa se détache en Am.
1 – Kristensen / Duval / McNish Audi R18 e-tron quattro # 2 (LMP1) Audi Sport Team Joest 181 tours en 12h01’40’’273
2 – Davidson / Buemi / Sarrazin Toyota TS030 Hybrid # 8 (LMP1) Toyota Racing à 1 tour
Abandons officiels : 6
3 – Wurz / Lapierre / Nakajima Toyota TS030 Hybrid # 7 (LMP1) Toyota Racing à 1 tour
# 95, 31, 28, 25, 57 et 30
4 – Gené / Di Grassi / Jarvis Audi R18 e-tron quattro # 3 (LMP1) Audi Sport Team Joest à 2 tours
5 – Bellichi / Beche / Cheng Lola B12/60C-Toyota # 13 (LMP1) Rebellion Racing à 5 tours …
8 – Baguette / Gonzalez / Plowman Morgan-Nissan # 35 (LMP2) OAK Racing à 10 tours …
20 – Bell / Makowiecki / Senna Aston Martin Vantage V8 # 99 (LM GTE-Pro) Aston Martin Racing à 17 tours …
34 – Narac / Bouret / Vernay Porsche 911 GT3 RSR # 76 (LM GTE-Am) Imsa Performance Matmut à 22 tours … etc
18 heures de course – Rien ne change en tête – Neutralisations : 4 (1h15’)
L’Audi # 2 mène toujours la course devant les Toyota qui voient revenir l’Audi # 3. Rebellion perd une de ses Lola. OAK Racing domine toujours
le LMP2. Duel toujours intense entre Aston Martin et Porsche en GTE-Pro. Pas de changement en Am malgré le bon vouloir des 458 AF Corse.
1 – Kristensen / Duval / McNish Audi R18 e-tron quattro # 2 (LMP1) Audi Sport Team Joest 264 tours en 18h02’34’’202
2 – Davidson / Buemi / Sarrazin Toyota TS030 Hybrid # 8 (LMP1) Toyota Racing à 1 tour
Abandons officiels : 9
3 – Wurz / Lapierre / Nakajima Toyota TS030 Hybrid # 7 (LMP1) Toyota Racing à 2 tours
# 95, 31, 28, 25, 57, 54, 30,
4 – Gené / Di Grassi / Jarvis Audi R18 e-tron quattro # 3 (LMP1) Audi Sport Team Joest à 2 tours
32 et 98.
5 – Fässler / Lotterer / Treluyer Audi R18 e-tron quattro # 1 (LMP1) Audi Sports Team Joest à 11 tours …
8 – Baguette / Gonzalez / Plowman Morgan-Nissan # 35 (LMP2) OAK Racing à 15 tours …
19 – Bell / Makowiecki / Senna Aston Martin Vantage V8 # 99 (LM GTE-Pro) Aston Martin Racing à 25 tours …
30 – Narac / Bourret / Vernay Porsche 911 GT3 RSR # 76 (LM GTE-Am) Imsa Performance Matmut à 32 tours … etc

Le Morand Racing aura mérité sa sélection – Les Viper terminent loin mais elles terminent – Hommage à Simonsen, podiums sous silence*.
CLASSEMENT FINAL – AUDI encore et toujours mais TOYOTA n’aura pas démérité. OAK Racing domine le P2 et Porsche le GTE
1 – Kristensen / Duval / McNish Audi R18 e-tron quattro # 2 (LMP1)* Audi Sport Team Joest 348 tours en 24h01’16’’436
2 – Davidson / Buemi / Sarrazin Toyota TS030 Hybrid # 8 (LMP1)* Toyota Racing à 1 tour
Abandons officiels : 12
3 – Gené / Di Grassi / Jarvis Audi R18 e-tron quattro # 3 (LMP1) Audi Sport Team Joest à 1 tour
# 95, 31, 28, 25, 57, 54, 30,
4 – Wurz / Lapierre / Nakajima Toyota TS030 Hybrid # 7 (LMP1)* Toyota Racing à 7 tours
32, 98, 47, 45, 99 et 46.
5 – Fässler / Lotterer / Treluyer Audi R18 e-tron quattro # 1 (LMP1)* Audi Sports Team Joest à 10 tours
6 – Leventis / Watts / Kane HPD ARX-03a # 21 (LMP1)* Strakka Racing à 16 tours
Total neutralisations :
7 – Baguette / Gonzalez / Plowman Morgan-Nissan # 35 (LMP2)* OAK Racing à 19 tours
12 (5h27)
8 – Pla / Heinemeyer-Hansson / Brundle Morgan-Nissan # 24 (LMP2)* OAK Racing à 20 tours
9 – Rusinov / Martin / Conway Oreca 03-Nissan # 26 (LMP2)* G-Drive Racing à 21 tours
10 – Mardenborough / Ordoñez / Krumm Zytek Z11SN-Nissan # 42 (LMP2) Greaves Motorsports à 21 tours …
16 – Lieb / Lietz / Dumas Porsche 911 RSR # 92 (LM GTE-Pro)* Porsche AG Team Manthey à 33 tours …
26 – Narac / Bourret / Vernay Porsche 911 GT3 RSR # 76 (LM GTE-Am)* Imsa Performance Matmut à 42 tours …
Engagés : 56 – Partants : 56 – Abandons : 12 – Non classé : 1 (# 33) – Classés : 42. – *Concurrents WEC
PROCHAIN RENDEZ VOUS : 6 HEURES de SAO PAULO du 30 août au 1er septembre.
Sources : FIAWEC.COM, LEMANS.ORG, AMPHOTOSPORTS – Photos : Collectif AMP MAG et FIAWEC – François FLAMAND* / dppi.

RALLY D’ITALIA SARDEGNA
Septième manche du FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 20 au 22 juin
WRC, WRC-2 et WRC-3
Victoire sans partage pour Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA qui auront largement dominé ce rallye d’Italia Sardegna 2013. Thierry NEUVILLE
et Nicolas GILSOUL auteurs d’un excellent parcours prenaient la seconde place devant Jari-Matti LATVALA et Mikka ANTTILA. Dani Sordo sauve
l’honneur de Citroën avec la quatrième place, Mikka Hirvonen étant contraint à l’abandon (SS10) alors qu’il occupait la seconde place.
VW Motorsport s’envole au championnat constructeurs avec plus de quarante points d’avance sur Citroën.
WRC-2 : Victoire indiscutable et indiscutée, la seconde de rang, pour Robert KUBICA et Maciek BARAN (DS3 RRC) qui s’imposent devant
Abdulaziz AL-KUWARI / Killian DUFFY (Fiesta RRC). Le Qatari conserve sa première place au championnat.
WRC-3 : Nombreux participants sur cette manche et Christian RIEDEMAN et Lara VANNESTE s’imposaient devant Keith CRONIN (M. CLARKE) qui
prenait la seconde place devant Stéphane CONSANI (M. VILMOT) qui perdait toute chance de victoire suite à un problème électrique (SS15).
………………..

Abandons pour NOVIKOV (SS2), HIRVONEN (SF10), MIKKELSEN (SF14) – OSBERG perdra toute ses chances dans le SS8 (tonneau).
Jeudi 20 et vendredi 21 (QS et SS1 à SS8) – OGIER avec une avance confortable – KUBICA et CONSANI leaders en WRC-2 et WRC-3.
Au terme de cette première journée, Ogier vainqueur de trois spéciales menait les débats devant Hirvonen, Neuville et Sordo. Latvalla qui avait
perdu beaucoup de temps dans le SS1 mais remportait les SS2, 7 et 8 et entamait sa remontée. Neuville remportait les SS4 et 5 et se positionnait
en outsider. Ostberg qui pointait à la 4ème place partait en tonneau dans le SS8. En WRC-2, Kubica avec six victoires en spéciales pointait
largement en tête et se dirigeait vers une seconde victoire. En WRC-3, Stéphane Consani devançait Christian Riedemann de quinze secondes.
Classement après 8 spéciales …………………………………………………………………………………….
……………….

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 1h40’47’’3
2 – Hirvonen / Lehtinen Citroën DS3 WRC (A/1) 1h41’33’’9
3 – Neuville / Gilsoul Ford Fiesta RS WRC (A/1) 1h41’37’’0
4 – Sordo / Del Barrio Citroën DS3 WRC (A/1) 1h42’06’’7
5 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 1h42’31’’3
6 – Mikkelsen / Markkula Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 1h42’42’’7
7 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 1h45’37’’7
8 – Kosciuszko / Szczepaniak Ford Fiesta RS WRC (A/1) 1h47’12’’9
9 – Evans / Bernachinni Ford Fiesta RS WRC (A/1) 1h47’21’’8
10 – Kubica / Baran Citroën DS3 RRC (A/2) 1h49’22’’6 (WRC-2)
11 – Al Qassimi / Martin Citroën DS3 WRC (A/1) 1h49’27’’5 …
16 – Consani / Vilmot Citroën DS3 R3T (A/3) 1h55’57’’0 (WRC-3) … etc

OGIER / INGRASSIA
Imbattables en Sardaigne.

Samedi 22 (SS9 à SS16) – OGIER (WRC) et KUBICA (WRC-2) survolent les débats – RIEDEMANN s’impose en WRC-3.
Aucun soucis pour Ogier qui va encore s’adjuger les SS10, 11, 14 et 15 et s’imposer très largement devant le régulier Neuville et devant Latvala
qui s’imposait dans les SS12, 13 et 16. Sordo sauvait l’honneur Citroën avec la quatrième place au général. Hirvonen second à l’issue du SS9 qu’il
s’adjugeait devait ensuite abandonner (sortie SS10). Mikkelsen qui était revenu sur Sordo devait également abandonner (suspension). Kubica
continuait sa domination en WRC-2 et s’imposait facilement tout comme Riedemann en WRC-3 bien aidé par les soucis de Consani (électricité).
Classement après 16 spéciales …………………………………………………………………………………...
………..

KUBICA / BARAN
Seconde victoire en WRC-2.

Prokop / Ernst
Ford Fiesta RS WRC.

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 3h22’57’’9 (Power Stage : 3 pts)
2 – Neuville / Gilsoul Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h24’14’’7 (Power Stage : 2 pts)
3 – Latvala /Anttila Volkswagen Polo R.WRC (A/1) 3h24’45’’9 (Power Stage : 1 pt)
4 – Sordo / Del Barrio Citroën DS3 WRC (A/1) 3h26’17’’1
5 – Prokop / Ernst Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h31’32’’0
6 – Evans / Bernachinni Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h34’49’’7
7 – Kosciuszko / Szczepaniak Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h34’50’’6
8 – Ostberg / Andersson Ford Fiesta RS WRC (A/1) 3h36’19’’4
9 – Kubica / Baran Citroën DS3 RRC (A/2) 3h39’45’’5 (WRC-2)
10 – Al Qassimi / Martin Citroën DS3 WRC (A/1) 3h40’17’’8
11 – Al Kuwari / Duffy Ford Fiesta RRC (A/2) 3h44’02’’5 …
16 – Riedemann / Vanneste Citroën DS3 R3T (A/5) 3h52’39’’9 (WRC-2) … etc

Andersson / Axelsson
Ford Fiesta RS WRC.

Kosciuszko / Sczcepaniak
Ford Fiesta RS WRC.

Al Qassimi / Martin
Citroën DS3 WRC.

CLASSEMENTS CHAMPIONNAT
WRC PILOTES
1 – Sébastien OGIER … 154 pts, 2 – Jari-Matti LATVALA … 90 pts,
3 – Thierry NEUVILLE … 70 pts, 4 – Sébastien LOEB … 68 pts,
5 – Mikko HIRVONEN … 61 pts, 6 – Dani SORDO … 59 pts … etc
……………………………….

Neuville / Gilsouls seconds.
………
Latvala / Antilla troisièmes

WRC CONSTRUCTEURS
1 – VOLKSWAGEN MOTORSPORT … 220 pts,
2 – CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT … 174 pts,
3 – QATAR M-SPORT WRT … 89 pts,
……4 – QATAR WORLD RALLY TEAM … 89 pts,
5 – JIPOCAR CZECH NATIONAL TEAM … 39 pts … etc
……………………………..

Podium final WRC
………………………….

WRC-3
RIEDEMANN / VANNESTE*

WRC-2 PILOTES
1 – Abdulaziz AL-KUWARI … 93 pts, 2 – Nicolas FUCHS … 78 pts,
3 – Yuriy PROTASOV … 65 pts, 4 – Robert KUBICA … 58 pts,
5 – Sepp WIEGAND … 55 pts, 6 – Armin KREMER … 40 pts … etc
……………………..

WRC-3 PILOTES
1 – Sébastien CHARDONNET … 53 pts,
2 – Bryan BOUFFIER … 29 pts, 3 – Keith CRONIN … 28 pts,
4 – Quentin GILBERT … 27 pts, Christian RIEDEMANN … 25 pts … etc
PROCHAIN RENDEZ VOUS : NESTE OIL RALLY FINLAND du 1er au 3 août.
Sources : WRC.COM et RALLYITALIASARDEGNA.COM – Photos : RALLYITALIASARDEGNA.COM et WRC.COM*.

Romain DUMAS, Jean-Philippe DAYRAUT et Sébastien LOEB
NORMA, MINI et PEUGEOT
OBJECTIF
PIKES PEAK 2013
Edition un peu particulière que cette quatre-vingt-onzième édition de la plus célèbre des courses de côtes au monde avec trois pilotes Français
apte à remporter la victoire. Deux autres Français seront aussi au départ, Simon Pagenaud (Exhibition)) et Grégoire Blachon (Open).
Déjà présent en 2011 et 2012 avec une Dacia qui n’en avait que le nom, Jean-Philippe Dayraut revient avec une Mini toute aussi spéciale, il reste
le plus expérimenté des trois. Romain Dumas revient sur les pentes du Pikes Peak pour la seconde fois. Présent en 2012 au volant d’une
Porsche survitaminée, il n’était pas passé loin de la victoire absolue. Il revient avec une voiture totalement différente puisque son choix s’est
porté sur la légèreté avec un prototype CN, une Norma M20 FC PP concoctée par Norbert Santos et ses hommes. Sébastien Loeb quant à lui est
le rookie de l’affaire mais le passé de Peugeot sur le Pikes Peak est connu (victoires d’Ari Vatanen puis de Robby Unser en 1988 et 1989 au
volant de la 405 T16) et ce retour très médiatique de la marque avec son multiple champion du Monde capable de piloter n’importe quel type de
voiture de course n’est pas sans intérêts qu’ils soient médiatiques ou commerciaux. Peugeot doit gagner il est revenu pour ça.
Trois Français pour un podium ? Rappelons tout de même que cette course de côte a déjà vu briller le drapeau Français par deux fois, c’était en
1984 (Catégorie Unlimited) et en 1985 (Victoire absolue), la voiture était la fabuleuse Audi Quattro et son pilote s’appelait Michèle MOUTON.

Sébastien Loeb, Jean-Philippe Dayraut et Romain Dumas – Un course de côte très particulière.
Une 208 survitaminée, une Mini du même genre et un proto Norma très spécial pour un même objectif, la victoire sur les pentes du Pikes Peak.
Sources et Photos : peugeot-sport.com, jph.dayraut.com, romaindumas.com et yahoo.com.

LMstory
CIRCUIT BUGATTI-LE MANS
6 – 7 Juillet 2013
COURSES DE
DE VOITURES HISTORIQUES
DE COMPETITION
RASSEMBLEMENT VEHICULES DE COLLECTION
COLLECTION
CINQUANTENAIRE DE L’AC COBRA
ORGANISATION
ASA ACO PARIS et ASA 24 HEURES DU MANS
Contacts : Gérard LORIEUX : 01 44 90 00 24 –
asacoparis2@lemans.org – http://www.lmstory.com
http://www.lmstory.com

TRANS AM
AMERICA’S ROAD RACING SERIES
ROAD AMERICA ELKHART LAKE
Cinquième manche – le 21 juin

Cinquième manche de la série TransAm sur le circuit d’Elkhart Lake ou 36 concurrents (14 TA, 17 TA2 et 5 TA3) étaient engagés.
Essais libres : Deux séances d’essais libres au programme ou Amy Ruman (Corvette TA) réalisera le meilleur chrono en 2’08’’397 devant Simon
Gregg (Corvette TA) en 2’09’’218 et Doug Peterson (Corvette TA) en 2’09’’654. Top cinq complété par Cliff Ebben (Mustang TA) en 2’09’’712 et
par Paul Fix (Corvette TA) en 2’10’’784. Meilleur chrono TA2 pour Bob Strech (Camaro TA2) en 2’18’’268 et pour Mickey Mills (BMW M3) en TA3
en 2’30’’183. Temps réalisés lors de la première séance, la seconde étant perturbée par une météo des plus capricieuses.
Qualifications : Séance qualificative purement annulée en raison des conditions météo. La grille de départ étant définie selon les classements
au championnat, catégorie par catégorie. Course : Au final, Doug Peterson (Corvette) s’adjugeait encore la victoire lui permettant et accentuait
son avance déjà confortable au championnat. Cliff Ebben (Mustang) et Kyle Kelley (Corvette) complétaient le podium devant Simon Gregg
(Corvette). Cameron Lawrence s’imposait une nouvelle fois en TA2 face à Bob Stretch et Doug Halsmer (tous sur Camaro). David Seuss
(Porsche) absent, Chuck Cassaro (Mustang) sortait vainqueur en TA3 bénéficiant tout de même de l’absence en grille du meilleur performer en
libres, Mickey Mills (BMW) contraint de déclarer forfait suite à un problème de pneumatiques.

TA3 : La BMW M3 de Mickey Mills et les Ford Mustang de Rich Jones et de Rob Bodle – TA2 : La Chevrolet Camaro de Tony Sanders.
ROAD AMERICA Classement final
1 – Doug PETERSON Chevrolet Corvette # 87 (TA) 25 tours en 1h11’35’’564
2 – Cliff EBBEN Ford Mustang # 36 (TA) à 01’’443
3 – Kyle KELLEY Chevrolet Corvette # 31 (TA) à 07’’413
4 – Simon GREGG Chevrolet Corvette # 1 (TA) à 25’’196
5 – David FERSHTAND Chevrolet Corvette # 05 (TA) à 35’’993
6 – Rick DITTMAN Chevrolet Corvette # 24 (TA) à 42’’857 …
9 – Cameron LAWRENCE Chevrolet Camaro # 11 (TA2) 25 tours
10 – Bob STRETCH Chevrolet Camaro # 98 (TA2) à 01’’667
11 – Pete HALSMER Chevrolet Camaro # 12 (TA2) à 14’’658 …
21 – Chuck CASSARO Ford Mustang # 76 (TA3) 24 tours
22 – Rob BODLE Ford Mustang # 16 (TA3) à 26’’114 … etc
Engagés : 36 – Partants : 34 – Classés : 34 dont 22 en piste à l’arrivée.
………………………….

Doug PETERSON
Chevrolet Corvette TA
3.Dimentional.com

Après Road America, Doug PETERSON (104 pts) est leader devant Simon GREGG (67 pts) et Cliff EBBEN (65 pts) en catégorie TA. En TA2,
Cameron LAWRENCE (100 pts) est leader devant Bob STRETCH (65 pts) et Pete HALSMER (57 pts). Du côté des TA3, Davis SEUSS
(International Driver) et Chuck CASSARO (American Driver) se partagent les classements de la catégorie.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : MID-OHIO le 17 août.
Source : GOTRANSAM.COM – Photos : GOTRANSAM.COM / John THAWLEY.

FIA EUROPEAN RALLY CHAMPIONSHIP
MODIFICATIONS du CALENDRIER INITIAL
Initialement prévu du 6 au 8 juin, le Croatia Rally a été repoussé du 25 au 28 septembre, la prochaine manche se déroulera donc en Belgique
avec le GEKO Ypres Rally du 27 au 29 juin. Le Championnat a également perdu une manche avec la suppression du Rally San Marino qui devait
se disputer du 11 au 13 juillet. Epreuves restantes à disputer : Belgique GEKO Ypres Rally (27 au 29 juin), Roumanie Sibiu Rally (25 au 27 juillet),
République Tchèque Barum Czech Rally Zlin (30 août au 1er septembre), Pologne Lotos Rally Poland (13 au 15 septembre), Croatie Croatia Rallye
(26 au 28 septembre), Italie Rallye Sanremo (10 au 12 octobre) et Suisse Rallye International du Valais (7 au 9 novembre).
Nota : Rallyes ASPHALTE et rallyesTERRE.
Source : FIAERC.COM.

AUTOMOBILE CLUB DE LA BAULE
3ème Rallye ACB Touristique de la Mayenne
Détente et découverte

Laval – Le 13 juillet 2013
Renseignements et inscriptions : acb.contact@yahoo.fr ou 06 75 85 66 43

CARSART©PATRICK
Illustrations plume et pastels
carsartpatrick@orange.fr

SONOMA

NASCAR
SPRINT CUP SERIES

TOYOTA SAVE MART 350
23 juin

RACE 16

SONOMA RACEWAY
Marcos Ambrose dominera la première séance d’essais en 76’’173 puis Clint Bowyer aura l’avantage dans la seconde en 75’’765 avant
que Jamie McMurray ne mette tout le monde d’accord en qualifications (75’’422). Jacques Villeneuve faisait un retour dans la série au
volant d’une Chevrolet. Sous une petite pluie, Marcos Ambrose sera le premier leader avant de céder les commandes à Kurt Busch qui
sera pénalisé pour excès de vitesse dans les stands tout comme Jeff Gordon pénalisé pour être entré dans les stands alors qu’ils
étaient fermés. Les deux hommes sauront remonter vers la tête mais ce sera insuffisant pour jouer la victoire. Juan Pablo Montoya qui
était second à un tour de la fin tombera en panne d’essence laissant filer Martin Truex Jr. vers la victoire. Jacques Villeneuve aura été
totalement anonyme éliminé sur casse moteur non sans avoir attiré les foudres de certains pilotes de la série. Johnson reste bien sur
leader (573 points) devant Edwards (548), Bowyer (528), Harvick (510), Kenseth (481), Biffle, Earnhardt Jr. (479) et Kyle Busch (461).

SONOMA
RACEWAY.

TOYOTA SAVE MART 350 QUALIFICATIONS
1 – Jamie MACMURRAY (Chevrolet # 1) … 75’’422,
2 – Marcos AMBROSE (Ford # 9) … 75’’471,
3 – Carl EDWARDS (Ford # 99) … 75’’586,
4 – Greg BIFFLE (Ford # 16) … 75’’892,
5 – Clint BOWYER (Toyota # 15) … 75’’620,
6 – Matt KENSETH (Toyota # 20) … 75’’711,
7 – Kurt BUSCH (Chevrolet # 78) … 75’’750,
8 – Joey LOGANO (Ford # 22) … 75’’788,
9 – Kyle BUSCH (Toyota # 18) … 75’’933
10 – Jeff GORDON (Chevrolet # 24) … 75’’943,
11 – Tony STEWART (Chevrolet # 14) … 76’’010 … etc

Pole position pour
Jamie MACMURRAY.

Martin TRUEX Junior (TOYOTA) met fin à une série de 218 courses sans victoire.

SONOMA TOYOTA SAVE MART 350 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

56
24
99
78
15
5
9
16
48
29
22
88
55
27
39
13
98
32
20
43

Martin TRUEX Jr.
Jeff GORDON
Carl EDWARDS
Kurt BUSCH
Clint BOWYER
Kasey KAHNE
Marcos AMBROSE
Greg BIFFLE
Jimmie JOHNSON
Kevin HARVICK
Joey LOGANO
Dale EARNHARDT Jr.
Brian VICKERS
Paul MENARD
Ryan NEWMAN
Casey MEARS
Travis KVAPIL
Boris SAID
Matt KENSETH
Aric ALMIROLA

TOYOTA
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
FORD
TOYOTA
FORD

110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110
110

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 39. Accident : 1. Incidents mécaniques : 3.

Le départ sera profitable à Ambrose (Ford) mais il ne mènera que pendant dix-huit tours et terminera septième, panne sèche pour Montoya
alors second à un tour de la fin. Avec cette victoire attendue depuis 6 ans Martin Truex Jr. (Toyota Waltrip) se replace dans le top 12 de la Cup.
Sources : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM, Getty Images for Nascar / Robert LABERGE et autoblog.com.

http://rsf.org

FFSA MONTAGNE
52ème Course de Côte des BEAUJOLAIS VILLAGES
Septième manche CDF
VHC
Les 22 et 23 juin
Septième manche du Championnat de France de la Montagne, la 52ème édition de la course de côte des Beaujolais Villages accueillait 144
engagés réduits à 127 avec 17 forfaits avant les vérifications dont Gérard Viarino (Lola DE.6).
Les essais du samedi seront à l’avantage de Nico Schatz dans son fief (1’33’’266) devant Sébastien Petit au volant de sa Norma (1’34’’077) et
Alban Thomas (1’36’’765). Yannick Latreille (CN3), Geoffrey Schatz (CN2), Edmond Pupil (CNF2), Marcel Sapin (DE5), Antoine Betzel (DE7),
Jérôme Labrosse (DN2), Emmanuel Arbant (CM), Nicolas Werver (GTTS), Yannick Poinsignon (FC), Gaëtan Bonnet (A), Pascal Cat (N), Dominique
Vuillaume (GT) et Jean Turnel (F2) se montraient les meilleurs dans leurs catégories respectives. Du côté des féminines, Cécile Cante obtenait le
meilleur résultat de ces essais du samedi avec un vingt-septième temps absolu.
Nouvelle victoire et nouveau record (1’30’’010) pour Nicolas SCHATZ qui imposait sa Norma avec des écarts
conséquents devant celle de Sébastien PETIT et l’Osella de Cyrille FRANTZ, un nouveau podium 100% CN+.
Alban THOMAS, 4ème sauvait une nouvelle fois l’honneur des monoplaces. Le CN2 revenait une fois de plus à
Geoffrey SCHATZ mais il devait s’incliner devant la CN3 de Yannick POINSIGNON. Dans les autres catégories
proto, Edmond PUPIL s’imposait en CNF et Emmanuel ARBANT en CM. David GUILLAUMARD (DE.5), Jérôme
LABROSSE (DE.2) et Didier CHAUMONT (DE.7) remportaient les classes en formule.
Côté berlines, Nicolas WERVER (GTTS), Christophe POINSIGNON (FC), Alexandre COSSON (A), Dominique
VUILLAUME (GT) et Jean TURNEL (F2000) sortaient vainqueurs. Du côté FN, la lutte sera intense entre Pascal
Cat qui devra s’avouer vaincu pour la première fois de la saison devant Stéphane POINSIGNON dans une
dernière montée de folie. Du côté des féminines, Cécile CANTE s’imposait une nouvelle fois.
Toujours Nicolas SCHATZ.
CLASSEMENT FINAL

Et toujours Nicolas WERVER

F3 : David GUILLAUMARD.
VHC : Edmond GUISTARINI.

1 – Nicolas Schatz Norma M20 FC BMW # 1 CN+ 1’30’’010
2 – Sébastien Petit Norma M20 FC # 2 CN+ 1’32’’200
3 – Cyrille Frantz Osella PA27 BMW # 10 CN+ 1’34’’633
4 – Alban Thomas Reynard 01L Mugen # 3 DE.6 1’34’’804
5 – Benoit Bouche Reynard 99L # 26 DE.6 1’38’’111
6 – Yannick Latreille Norma M20FC # 4 CN.3 1’38’’524
7 – Geoffrey Schatz Norma M20 B Honda # 5 CN.2 1’40’’608
8 – David Guillaumard Dallara F307 # 31 DE.5 1’40’’789
9 – Marcel Sapin Mygale F3 # 9 DE.5 1’41’’702
10 – Raynald Thomas Lola B06.30 Opel # 30 DE.5 1’41’’850 …
25 – Cécile Cante Dallara F305 # 11 DE.5 FEM 1’43’’884 …
28 – Jérôme Labrosse Dallara 1600 # 89 DE.2 1’45’’538 …
35 – Didier Chaumont Tatuus FR2000 # 86 DE.7 1’47’’706 …
38 – Nicolas Werver Porsche 997 Cup # 14 GTTS 1’48’’363 …
40 – Emmanuel Arbant BRC 45 Evo # 48 CM.CM 1’48’’748 …
42 – Edmond Pupil Lucchini P394M # 91 CNF.2 1’48’’917 …
45 – Yannick Poinsignon Simca CG Turbo # 134 FC.4 1’49’’843 …
65 – Alexandre Cosson Seat Léon SC # 25 A.4 1’56’’127
66 – Dominique Vuillaume Porsche 996 GT3 # 23 GT.2 1’56’’215 …
76 – Philippe Poinsignon BMW M3 E36 # 121 FN.4 1’58’’893
77 – Pascal Cat BMW M3 E36 # 20 FN.4 1’58’’981 …
81 – Jean Turnel Peugeot 306 # 144 F2.3 1’59’’548 … etc
(125 concurrents classés)

CM : Emmanuel ARBANT

Latreille (CN.3) mieux que
Goeffrey Schatz (CN.2).

BEAUJOLAIS VHC : Participation nettement en hausse par rapport aux trois manches disputées dans l’ouest
puisque 32 concurrents figuraient sur la liste des engagés. Trente étaient effectivement présents et 29 seront
classés, Viviane Bonnardel (VW Scirocco) abandonnant dans la première montée de course.
Edmond GUISTARINI va imposer très largement sa Chevron P2 B48 (4.D12) en 1’48’’827 devant la Martini
MK14 (4.D7) d’Eric BADY (1’57’’343) et devant la Porsche 935 3.5 (3S.C5S) de Jean-Marie ALMERAS (1’57’’343)
classé 3ème sur l’ensemble des trois montées. Bernard Pourchet (Marcadier), Patrick Giboulet (BMW 30 CSL),
Jacques Bonnot (Axone 1600 FL), Jean-Marc Debeaune (Royale MP24), Michel Gue (Martini MK30), Christian
Riehl (BMW 323i) et Jean-Claude Wittner (Martini MK12) complétaient le top dix.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : VUILLAFANS les 6 et 7 juillet.
Source : FFSA.ORG – Photos : Archives AMP MAG / Serge CAILLER, Stéphane LUSTEAU et Philippe REJER.

Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

AMPhotosports magazine 2013.W299/06.25
Sources : FIAWTCC.COM, LEMANS.ORG, WRC.COM, RALLYITALIASARDEGNA.COM, peugeot-sport.com,
jph.dayraut.com, romaindumas.com, GOTRANSAM.COM, FIAERC.COM, NASCAR.COM, FFSA.ORG.
Photos : FIAWEC.COM – François FLAMAND / dppi, AMPhotosports AMP MAG / Collectif AMP MAG,
RALLYITALIASARDEGNA.COM , WRC.COM, peugeot-sport.com, jph.dayraut.com, romaindumas.com,
yahoo.com, GOTRANSAM.COM / John THAWLEY, NASCAR.COM / Getty Images (R. Laberge), autoblog.com,
AMP MAG / Patrick DURAND et Archives AMP MAG / Serge CAILLER, Stéphane LUSTEAU et Philippe REJER.
MP / AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 29 9


Aperçu du document Magazine 2013 W299.pdf - page 1/8
 
Magazine 2013 W299.pdf - page 3/8
Magazine 2013 W299.pdf - page 4/8
Magazine 2013 W299.pdf - page 5/8
Magazine 2013 W299.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2013 W299.pdf (PDF, 4.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2014 w347
magazine 2015 w396
magazine 2014 w330
magazine 2013 special 001
magazine 2014 special 004
magazine 2015 special 002

Sur le même sujet..