Mimoun par Jazy.PDF


Aperçu du fichier PDF mimoun-par-jazy.pdf - page 2/7

Page 1 2 3 4 5 6 7



Aperçu texte


MES

VICTOIRES,

MES

DEFAITES,

MA

VIE

de chaussures. I l les regarda très attentivement
et d i t sans me regarder :
— Les plus longues sont neuves !
— Oui, je les m e t t r a i pour ma série de 1 500
mètres s'il fait beau. Je les garde exprès.
I l redressa la tête et planta son regard dans
le mien.
— T u es fou? Mettre des pointes neuves p o u r
la compétition? Jamais t u entends! T u me feras
le plaisir de les essayer dès les premiers j o u r s
de notre arrivée. T u trotteras au moins dix m i nutes avec. Si elles ne te font pas m a l , t u les
quitteras, t u enlèveras bien toute la terre;
dedans t u mettras d u papier j o u r n a l roulé en
boule et t u n'y toucheras plus jusqu'au j o u r de
ta course. Si elles te gênent u n tant soit peu
t u en demanderas d'autres et t u les essaieras.
I l faut que t u aies des chaussures parfaites. T u
ne dois pas les sentir aux pieds. Ensuite t u
changeras les lacets. Les lacets vendus avec les
chaussures ne valent rien, jamais rien. Je t'en
donnerai, que j'achète pour m o i . Puis t u chercheras des bouchons de liège et t u en enfonceras u n sur chacune des pointes, pour ne pas
déchirer tes affaires dans t o n sac, ou ne pas te
blesser en fouillant dedans, compris ?
— Oui.
— T u dois être minutieux. Maintenant les
86

Et
départ

avec
pour

une
les

équipe
Jeux

de

France

Olympiques

rayonnante,
de

Rome.

ce

fut

/i