un changement doit s'operer 1 .pdf


Nom original: un changement doit s'operer 1.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/06/2013 à 17:43, depuis l'adresse IP 109.223.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 556 fois.
Taille du document: 60 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Un changement doit s’opérer au CHS,
y compris un changement de direction si nécessaire
«

».

Philippe Martin

Ce vendredi 28 juin, les personnels du CH du Gers, à l’appel de la CGT et de SUD, ont décidé
d’interpeller les élus du conseil général. Dans l’hémicycle, se trouvaient également deux
députés et un sénateur.
Les personnels du CHA et du CHS ont pu exprimer leurs revendications et alerter les élus
politiques sur la situation générale de la fonction publique hospitalière (loi Bachelot, politiques
d’austérité) mais aussi plus particulièrement sur la situation spécifique de notre établissement.
La mobilisation des personnels a permis d’obtenir une écoute attentive de la part des élus et
ils ont adopté un positionnement fort en réponse.
Concernant la prime de service, le député et président du Conseil Général a particulièrement
insisté sur la notion d’équité et a rappelé qu’il s’agit d’un moyen de lutte contre la baisse du
pouvoir d’achat, notamment au regard du gel du point d’indice depuis 2010. Il a par ailleurs
ajouté non sans humour que de telles pratiques seraient inimaginables au sein du Conseil
Général, sous peine « d’avoir le feu ».
Concernant le règlement intérieur des CAPL, le président du Conseil Général a été interpellé
par le non respect manifeste du dialogue social sur l’établissement. Pire, les élus ont pu
constater les pratiques malhonnêtes entourant cette question, notamment en ce qui concerne
la « modification » par la DRH du compte rendu de la CAP plénière.
Le président du Conseil Général a rappelé son engagement lors de la lutte des personnels du
mois de septembre 2012. Il a ainsi témoigné du sentiment qu’il avait pu éprouver alors en
sortant du bureau du directeur : un sentiment désagréable de mépris et d’absence de respect.
Les élus ont eu des expressions fortes et ont fait du retour de la confiance entre les
différentes parties un préalable à toute reprise de négociations. La confiance ne se décrète
pas, elle se mérite et cela passe par les actes. Les élus se sont donc engagés avec force à
exiger de la préfecture et de l’ARS qu’elles réunissent les conditions pour que le dialogue
social puisse de nouveau être mis à profit pour construire l’avenir de notre hôpital.
Afin de témoigner de la gravité de la situation de notre établissement auprès de l’opinion
publique et de l’ARS, le conseil général se joint aux représentants des personnels qui appellent
au boycott des instances. Cette position a pour but d’exhorter l’ARS à prendre des mesures
efficaces et rapides pour mettre fin à cette mascarade qui n’a que trop durée. Ainsi, aucun
élu politique et représentant des personnels ne siègera au conseil de surveillance du lundi 1 er
juillet.

« L’ARS doit prendre ses responsabilités». P. Martin.
Auch, le 28 juin 2013


Aperçu du document un changement doit s'operer 1.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


un changement doit s'operer 1.pdf (PDF, 60 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


un changement doit s operer 1
globule septembre octobre 2016
rb maj sept2011
rb 2012
reglementaion bancaire 2011
cncph groupe h psy 2012 diff 3 1

Sur le même sujet..