1.AFG(2012).pdf


Aperçu du fichier PDF 1-afg-2012.pdf - page 5/52

Page 1...3 4 56752


Aperçu texte


“ La gestion d’actifs, une force au service
des épargnants et du financement de
notre économie. ”

Édito
Par Paul-Henri de La Porte du Theil, président,
et Pierre Bollon, délégué général

LA GESTION D’ACTIFS,
UNE FORCE AU SERVICE
DES ÉPARGNANTS
ET DU FINANCEMENT
DE NOTRE ÉCONOMIE
Atout de notre place financière, l’industrie
française de la gestion a connu au
cours des quinze dernières années une
croissance spectaculaire qui lui permet
de figurer aux tout premiers rangs
mondiaux. Avec plus de 2 600 milliards
d’euros sous gestion (mandats et
OPCVM confondus) à fin 2011 et plus
de 83 000 emplois dont 26 000 propres
aux sociétés de gestion, elle se situe
pour les OPCVM au premier rang
européen et au deuxième mondial,
après les États-Unis.
Elle est parvenue en 2011 à contenir
la baisse de ses encours face à une
très mauvaise tenue des marchés et
à un environnement particulièrement

défavorable, témoignant ainsi de
sa solidité au service des épargnants
et du financement de l’économie.
Le dynamisme de la gestion française
s’exprime également par la création
constante de nouvelles sociétés
de gestion. Une quarantaine de nouvelles
sociétés ont été constituées en 2011.
En dix ans, le nombre de sociétés de
gestion françaises a doublé, portant
aujourd’hui leur nombre à plus
de 600. Le marché français a ainsi
conforté son vaste vivier de sociétés
de gestion, entrepreneuriales ou
faisant partie de groupes de taille plus
importante (quatre figurent parmi les
20 premiers mondiaux), généralistes
ou spécialisées, notamment dans
la gestion active, la gestion privée,
la gestion alternative, la multigestion,
le capital investissement ou la gestion
immobilière. Leur implication croissante
sur les marchés internationaux de
la gestion s’est confirmée en 2011.

AFG RAPPORT D’ACTIVITÉ 2011-2012 I 03