Rekarim’Shallas’Tarm.pdf


Aperçu du fichier PDF rekarim-shallas-tarm.pdf - page 3/21

Page 1 2 34521


Aperçu texte


Coruscant

Coruscant est une planète incontournable que la quasi-totalité des mondes connus de la galaxie
connaissent, même de nom. Coruscant est un monde qui semble aussi bien merveilleux que terrifiant. Les
restaurants de luxe à 10 000 crédits l’assiette côtoient les hôtels de luxe, tandis que dans leur ombre vivent
les pauvres et les indigents se réfugiant la nuit dans leurs bouges.
Vue depuis l’espace, celle que l’on nomme le Joyau des Mondes du Noyau peut sembler artificielle. En
effet, sa surface est entièrement couverte de constructions urbaines brillantes de mille feux, ce qui donne
à ce monde une apparence unique dans tout l’univers. Chaque pouce de Coruscant est densément
urbanisé, et il n’y a ni forêt, ni prairies, ni océans, juste deux calottes glaciaires à chaque pôle et des
réservoirs artificiels géants (le tout occupant tout de même 29% de la surface de la planète).
Les bâtiments s’organisent en gigantesque niveaux souvent entrecoupés de profonds canyons de
plusieurs kilomètres de profondeur. Seuls les monts Manarai ont échappé à l’urbanisation, mais ils
devinrent en contrepartie une attraction touristique majeure. Le trafic orbital entoure la planète telle une
nuée d’électrons autour de leur atome. Les milliers de vaisseaux livrent de la nourriture et du
ravitaillement en tout genre, et déposent des diplomates, des ambassadeurs et des touristes. Le trafic
atmosphérique, guidé par des grilles magnétiques bien définies, ne cesse jamais.
Sources : starwars-holonet.com