Statuts Régionale Binchoise de Namur .pdf



Nom original: Statuts Régionale Binchoise de Namur.pdf
Auteur: Samuel Racanelli

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/07/2013 à 00:12, depuis l'adresse IP 109.89.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 877 fois.
Taille du document: 448 Ko (17 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Statuts de la régionale Binchoise de Namur

Rédigés et votés sous la présidence de Samuel RACANELLI, 23ème président
binchois, amendés sous la présidence de Jessica RE 24ème présidente binchoise.

1

Table des matières
Titre I : De la Régionale et de ses membres
Titre II : De la Présidence
Titre III : Du Comité
Titre IV : Des élections
Titre V : Des réunions de comité
Titre VI : Des insignes
Titre VII : De la tradition
Titre VIII : Des bleusailles
Titre IX : Des Baptêmes
Titre X : Des interviews
Titre XI : Des dépucelages
Titre XII : De l’Ordre du Grelot

2

Titre I : De la Régionale et de ses membres
Art. 1
La Binchoise est la régionale des FUNDP qui regroupe les étudiants provenant de la région de
Binche, La Louvière, Thuin, Anderlues, Estinnes, Vellereille, Erquelinnes.
Art. 2
La Binchoise de Namur a été créée en septembre 1985 par Frédéric Dessart, Philippe Dehon
et Bertrand Hamaide. Cette première régionale prit fin en 1988.
Il s’agit donc de la deuxième Binchoise sur le site de Namur. Cette particularité est
symbolisée par le Gille remplaçant le « i » de « Binche » sur les calottes.
Art. 3
Les refondateurs de la Binchoise sont :
Dario Mangano (carolo) ;
Fréderic chef (carolo) ;
Pascale Dumont (carolo) ;
Samuel Parmentier (lux) ;
Stéphane (carolo).
Art. 4
En tant que Régionale représentant la région du centre et, plus particulièrement, la ville de
Binche, notre association se doit de se comporter en ambassadrice de la ville, en organisant
des activités qui feront connaître les plus beaux aspects de celle-ci.
Art. 5
En tant que régionale, la Binchoise est garante du folklore et des traditions qu’elle véhicule ;
c’est pourquoi elle devra en tous temps être attentive à ses activités, ses membres et
candidats membres, afin de garantir une qualité d’activité digne de la Régionale.
Art. 6
Est considéré comme Binchois, toute personne :
Baptisée de la dite régionale ;
Vlekée de la dite régionale

3

Titre II : De la Présidence
Art. 1
En accord avec les statuts du CIR, le/la président(e) Binchois(e) doit être un(e) étudiant(e),
inscrit(e) aux FUNDP ou à toute haute-école présente sur le site namurois et ayant réussi au
moins une année d’études supérieures. De plus, le/la président(e) doit résider, en semaine,
sur le campus namurois.
Art. 2
Toute dérogation à l’article précédent sera votée par l’ensemble des Grands-Maîtres et
vleckés internes binchois.
Art. 3
Le poste de président peut être tenu autant par le sexe masculin que par le sexe féminin.
Art. 4
Les conditions d’éligibilité au poste de président binchois sont, outre celles mentionnées à
l’art. 1 Titre II:
Avoir été baptisé et calotté de la Régionale ;
Avoir à cœur les traditions et le folklore binchois.
Art. 5
Le mandat du/de la président(e) est de un an, non renouvelable.
Art. 6
L’article précédent peut être dérogé sous d’exceptionnelles circonstances. Dans ce cas, le
Grand-Maître se représentant devra récolter non pas 50 % des suffrages mais bien 75% des
voix.
Art. 7
En cas de faute grave ou de comportement irréfléchi ou irrespectueux des traditions
binchoises, le/la président(e) pourra être amené à répondre de ses actes devant son comité.
Si besoin en est, devant tous les binchois, calotté ou non.
Art. 8
Le/la président(e) représentera tous les binchois lors des Conseils Inter Régionaux.
Art. 9
Les rôles du/de la président(e) :
§1. Il/elle est le garant(e) de la tradition et des présents statuts.
§2. Il/elle peut être de sexe masculin ou féminin.
§3. Il/elle est le coordinateur de la préparation des bleusailles, du baptême et des
différentes activitées de la Régionale.
§4. Il/elle a la compétence exclusive de baptiser les bleus de sexe masculin/féminin.
En cas d’incapacité, la tâche se verra confiée au/à la Vice-Praeses.
§5. Il/elle préside les coronae et les délégations. En cas d’incapacité, la tâche se verra
confiée au/à la Vice Praeses.
4

§6. Il/elle organise avec son comité la soirée de passation de pouvoir qu’il/elle
préside.
§7. Il/elle choisit seul(e) les membres de son comité, excepté le Magnus Magister, qui
est investi par l’ancien Magnus.
§8. Il/elle a la compétence exclusive de renvoyer tout membre de la Régionale, et ce,
pour les cas de motifs graves et avec l’avis obligatoire mais non astreignant du
comité. Pour les autres motifs, l’expulsion requiert l’unanimité des voix des membres
du comité.
§9. Il/elle a le droit d’inviter ou d’expulser n’importe qui aux soirées de la Régionale.
§10. Il/elle est l’unique personne habilitée à lancer le chant de la Régionale sauf en
cas d’absence, où cette prérogative revient, dans l’ordre, au plus haut représentant
de la Régionale.
§11. Au sein de la Régionale, Il/elle est l’unique personne habilitée à lancer le chant
international des étudiants (« Gaudeamus Igitur ») ainsi que l’hymne nationale (« La
Brabançonne »).
§12. En tant que membre du CIR, Il/elle est également le/la seul(e) habilité(e) à
lancer le chant des Wallons en cas d’absence du Praeses CIR ou d’un membre du
comité CIR.
§13. Il/elle est l’unique représentant de la Binchoise au sein du CIR, de l’AGE, des
autorités politiques et académiques. En cas d’incapacité, la tâche se verra confiée
au/à la Vice Praeses.
§14. Il/elle peut avoir accès au compte en banque de la Régionale, en accord avec
le/la Quaestor.

5

Titre III : Du Comité
Art. 1
Tout membre du comité devra être baptisé binchois et, si possible, calotté au moment de
l’élection.
Art. 2
Le comité est choisi par le/la président(e) élu(e).
Art. 3
Le Comité Binchois, si le nombre de personne le permet, est composé :
D’un(e) Président(e) ;
D’un(e) ou deux Vice-Président(s) ;
D’un(e) Secrétaire ;
D’un(e) Trésorier ;
D’un(e) ou deux Tyronum Maïor ;
D’un(e) ou plusieurs Délégué(e)(s) ;
D’un(e) Magnus Magister ;
Art. 3bis
Toutes les fonctions peuvent être tenues par le sexe féminin.

6

Titre IV : Des élections
Art. 1
Le/la président(e) binchois(e) est élu(e) à la majorité absolue (> 50 %) des suffrages exprimés,
éventuellement sur deux tours si aucun des candidats n’atteint la majorité absolue au premier tour.
Restent alors pour le second tour les deux candidats qui ont le plus de voix.
Art. 2
Chaque binchois, vleké binchois (exceptés les « néos-vlekés », c’est à dire les externes qui auraient
été vlekés le jour même de la passation) ainsi que le comité CIR a une voix sans que ceux-ci ne soient
cumulatif sur une seule personne. Le, la ou les candidat(e)(s) n’ont pas droit de vote.
Art. 3
Le/la président(e) binchois(e) est élu(e) lors de la passation par :
Tous les binchois, qu’ils soient calotté ou non ;
Tous les vlekés binchois (exceptés les « néos-vlekés ») ;
Le comité CIR, constituant une seule voix (et non une voix/comitard CIR).
Art. 4
En aucun cas, une personne physique ne pourra avoir deux voix.
Art. 5
Le/la président(e) en fin de mandat peut, lors de la passation (et seulement ce jour là), à raison du
soutient de 50% de son comité, demander à ce que l’assemblée binchoise revote (une fois
seulement), s’il/si elle estime que celui/celle que l’assemblée a désignée n’est pas digne de
représenter les binchois.
Art. 6
Toute candidature doit être remise au secrétaire sortant au moins une semaine avant la passation de
pouvoir.
Art. 7
Les élections se déroulent au cours de la bibitive de passation de pouvoir sous le contrôle sage du
comité binchois sortant.
Art. 8
La passation de pouvoir est la dernière activité de l’année et ne peut se dérouler qu’après la
fermeture CIR.
Art. 9
Le(s)/la candidat(e)(s) doivent préparer pour la passation une présentation de son comité ainsi qu’un
programme et des guindailles sur le comité sortant et entrant.
Art. 10
Le dépouillement est réalisé par le/la président(e) sortant(e), les Magnus Magister de la régionale qui
sont présents et, éventuellement, par le président CIR.
Art. 11
Le vote est secret et se fait de manière écrite sur un bulletin de vote reprenant clairement les noms
de candidats en lice. Les bulletins altérés ou non-anonymes ne seront pas pris en compte lors du
dépouillement.

7

Titre V : Des réunions de comité
Art. 1
Doivent être présents aux réunions de comité : tous les comitards faisant fonction. La
présence est obligatoire sous peine de sanctions.
Art. 2
Les décisions importantes se prennent par voix de vote à la majorité absolue des suffrages
(> 50 %).
Art. 3
Lorsqu’un jour et une heure ont été déterminés pour une réunion, la ou les personnes en
retard paient une tournée générale à l’assemblée.
Art. 4
Toute décision importante ne pourra être prise qu’après avoir été présentée en réunion du
comité.

8

Titre VI : Des insignes
Art. 1
Les couleurs officielles de la Binchoise sont l’azur et l’or. L’insigne de calotte représentant la
binchoise est le gille de Binche.
Art. 2
Les emblèmes de la Régionale sont le Gille de Binche et La Tour de la Sorcière.
Art.3
Le « Petit jeune homme de Binche » est le seul chant officiel de la Régionale ; en aucun cas
d’autres chants ne pourront être considérés comme ceux de la Régionale.
Il se chante en entier lors des activités de la Régionale. On ne lance que les deux premiers
couplets en externe.
Art. 4
Tout membres du comité de la régionale est en droit et a l’obligation de porter un band aux
couleurs de la régionale avec mention du poste occupé.
Art. 5
Le band se porte de l’épaule droite jusqu'à la gauche de la taille et ne peut descendre plus
bas.
Art. 6
Le/la président(e) de la régionale Binchoise porte une cape noire avec un liseré aux couleurs
azur et or lors de toutes activités guindaillesques et estudiantines.

9

Titre VII : De la tradition
Art. 1
Les présents statuts se veulent être les garants des traditions et du folklore estudiantin
calotin Binchois sur le site de Namur. Ils ont été rédigés, votés et amendés en l’an de grâce
2012 par Samuel RACANELLI, 23ème président Binchois, en accord avec Dario MANGANO (1er
président), Rodrigue DI RUPO (17ème président), Thibaut LETE (19ème président), Eloïse
PUISSANT (21ème présidente) et Jean-Philippe JUNGERS (22ème président).
Art. 1.2
Ces statuts, et plus particulièrement l’article 11 du titre IV, ont été amendés en l’an de grâce
2013 par Jessica RE, 24ème présidente Binchoise, en accord avec Dario MANGANO (1er
président), Rodrigue DI RUPO (17ème président), Thibaut LETE (19ème président), Eloïse
PUISSANT (21ème présidente), Jean-Philippe JUNGERS (22ème président) et Samuel RACANELLI
(23éme président).
Art. 2
Ces statuts doivent être connus de tous binchois. Spécialement par les puceaux, désirant
obtenir la calotte binchoise.
Art. 3
Ces statuts seront la source prioritaire en cas de litiges lors de passations, coronae,
interviews, etc. Passant outre toute forme de coutume.
Art. 4
L’art. 3 du Titre VIII peut être dérogé par un consensus de Grands-Maitres présents lors
dudit litige. Ce privilège leur revient à eux et à eux seuls.
Art. 5
Ces statuts ne pourront être modifiés que par le/la président(e) binchois(e) faisant fonction,
après consultation d’au minimum cinq Grands-Maîtres, ceux-ci donnant leur accord à la
majorité absolue.
Il n’existe qu’une copie originale des présents statuts, avec la signature de Samuel
RACANELLI apposée sur chaque feuille. Cet original passera de Praeses en Praeses. Si il y a
modification de statuts, le/la président(e) en fonction devra contresigner la feuille qu’il/elle
modifie et créer un décret expliquant la modification ou abrogation du statut.
Art. 6
Ces statuts sont censés définir les principes de base communs à tous les binchois en ce qui concerne :
Les bleusailles ;
Les baptêmes ;
Les interviews ;
Les dépucelages ;
Les chants ;
Les bibitives ;
Les passations ;
De la représentativité externe de la Binchoise ;
Les sanctions ;
L’ordre du grelot.

10

Titre VIII : Des bleusailles
Art. 1
On entend par bleusaille la période entre l’inscription et le baptême du bleu.
Art. 2
Le déroulement des bleusailles binchoises est laissé à la discrétion de la régionale et du
comité, sous le contrôle permanent du CIR.
Art. 3
Participent aux bleusailles les bleus binchois inscrits aux baptêmes.
Art. 4
L’inscription au baptême ne peut en aucun cas être obligatoire ou même forcée de manière
physique ou morale par un poil binchois.
Art. 5
Il est nécessaire que la régionale ait au moins organisé trois bleusailles et un pré-baptême
pour que le bleu binchois soit baptisable.
Art. 6
Tout bleu binchois se doit d’avoir un parrain et/ou une marraine, chargé de veiller au
maintien de son intégrité, tant physique que morale, et de son respect du folklore.
Art. 7
Si le bleu n’a pas participé à la moitié des activités de la régionale, théoriquement, il n’est
pas baptisable ; néanmoins seul le/la Président(e) faisant fonction reste souverain.
Art. 7bis
On pourra déroger à l’article 6 Titre IX en cas de force majeure (raisons personnelles, santé,
etc.).
Art. 8
Le/la président(e) a la charge d’expliquer le folklore à ses bleus.

11

Titre IX : Des baptêmes
Voir les Statuts du CIR, disponibles sur le site de l’AGE.

12

Titre X : Des interviews
Art. 1
Seuls les baptisés binchois FUNDP et hautes-écoles namuroises seront admis à se présenter
à l’interview.
Art. 2
L’interview est destinée à évaluer les motivations et les connaissances du baptisé et sert
d’examen d’entrée au dépucelage de calotte binchoise.
Art. 3
Le baptisé se présentera dans une tenue de ville (à préciser par le/la président(e)) et sobre.
Art. 4
Les interviews sont dirigées par le/la président(e).
Art. 5
Chaque baptisé désirant se présenter à l’interview doit se trouver un parrain et/ou une
marraine qui acceptera de se porter garant de l’enseignement de la tradition et du folklore
de la calotte binchoise sur le site namurois.
Art. 6
Chaque baptisé devra impérativement être accompagné de son parrain, de sa marraine ou
un substitut choisi par eux et seulement eux lors de l’interview.
Art. 7
Les dates d’interview doivent être communiquées au moins une semaine à l’avance.
Art. 8
Les questions posées à l’interview porteront sur :
Des aspects théoriques de la tradition et du folklore estudiantin namurois en
général (disponibles au sein du syllabus de calotte) ;
Des aspects théoriques de la tradition et du folklore de la régionale Binchoise en
particulier (disponibles au sein du syllabus de calotte) ;
Les motivations de l’impétrant.
Art. 9
Le baptisé passe son interview devant tout binchois calotté.
Art. 10
Le comité faisant fonction se réserve le droit d’entrée, sauf pour le président CIR qui est
admis de plein droit et sans avoir le droit à la parole.
Art. 11
Sont admis à voter tout binchois, vlecké binchois, hormis les néo-calottés.

13

Art. 12
Le vote se fait à la majorité absolue (50 %+1). Le vote blanc est autorisé. En cas de litige, seul
le/la président(e) est apte à trancher après concertation avec son comité.
Art. 13
Le baptisé binchois qui est refusé à l’interview du premier semestre est directement
postposé à celle du second semestre. Les postposés du second semestre le sont pour l’année
suivante ou encore plus tard dans l’année, la décision étant à la discrétion des comitards
faisant fonctions.
Art. 14
Dans le cas où un postulant à la calotte binchois laisse s’écouler une année après sa dernière
interview, il devra obligatoirement repasser une nouvelle interview pour pouvoir se
présenter à son dépucelage de calotte.

14

Titre XI : Des dépucelages
Art. 1
Le dépucelage binchois représente l’épreuve d’entrée pour tout baptisé binchois désirant
porter la calotte binchoise sur le site namurois. Tout baptisé admis à passer sa calotte porte
dès lors le nom de puceau.
Art. 2
Le/la président(e) faisant fonction se réserve le droit de refuser l’entrée à la corona, sauf aux
membres du conseil CIR. Le droit d’entrée revient d’abord aux :
Binchois
plus anciens par génération de calotte
Art. 3
Les dépucelages de calotte binchoise doivent être organisés par le comité faisant fonction.
Art. 4
Le dépucelage est dirigé par le praesidium :
Le président ou la vice-présidente (délégué fille) ;
Une pute ou maquerelle, à sa droite ;
Un censeur, à sa gauche, qui peut se déplacer librement dans la corona et ceci avec
sa calotte ;
Facultativement, un(e) trésorier(e) et un(e) secrétaire.
La pute (ou maquerelle) et le censeur sont choisis par le président (ou la vice-présidente) en
début de corona.
Art. 5
Le président ou la vice-présidente (ou déléguée fille) préside la séance respectivement pour
un dépucelage masculin ou un dépucelage féminin.
Art. 6
La pute ou la maquerelle doit expliquer aux puceaux/virgines les règles de corona et est la
seule personne responsable des puceaux ou virgines. Elle est la seule personne autorisée à
converser avec eux. C’est elle qui inflige des à-fonds aux puceaux et vérifie s’ils ont été
effectués (l’à-fond se fait debout, non couvert et le gobelet est retourné sur la tête après ce
dernier). C’est elle aussi qui veille à l’état alcoolique de ses puceaux ou virgines. Elle peut
aussi décider de repasser les à-fonds au parrain du puceau, si l’état de ce dernier le
nécessite. Les virgines font des ½ à-fond.

15

Art. 7
Le/la président(e) doit avertir tout puceau et toute virgo que la condition nécessaire mais
non suffisante pour obtenir sa calotte est qu’il/elle connaisse :
Le Gaudeamus Igitur (1er, 2e, 5e et dernier couplet) ;
Le chant des calotins de l’université (OSC) ;
Le chant des Wallons ;
Le chant binchois en entier ;
Tous les chants de régionales du CIR ;
Les formules traditionnelles en latin (celles-ci étant de tradition strictement orale ;
qu’on se le dise).
Il/elle devra aussi présenter deux guindailles dont une de présentation. Tout le groupe de
puceaux (virgines) devra également présenter une guindaille commune.
Art. 8
Le/la président(e) à également le droit de nommer un cantor primus qui lancera les chants.
Art. 9
Le troisième tempus est seulement réservé aux calottés et vlekés binchois. Les externes sont
uniquement autorisés par le/la président(e) faisant fonction.
Art. 10
La bière de basse fermentation est la seule boisson autorisée pendant les coronas.
Art. 11
Les dates de coronas seront communiquées aux puceaux / virgines au plus tard une semaine
à l’avance.
Art. 12
Il peut être dérogé à l’Art. 11 en accord avec l’ensemble des puceaux.

16

Titre XII : De l’Ordre du Grelot
Art. 1
L’Ordre du Grelot a pour but de récompenser une personne qui, de par ses actes, s’est
nettement distingué des autres dans la perpétuation ou la promotion du folklore binchois
sur le site namurois.
Art. 2
Le vlek interne est caractérisé par une bande jaune et bleue placée à l’avant gauche de la
calotte, surmontée d’un grelot doré.
Celui-ci est proposé par un Grand-Maitre avec le consensus de ses pairs. Un seul GrandMaitre peut décider de remettre un Vlek, mais les autres Grands-Maitres présents peuvent
s'y opposer. L'ensemble des Grands-Maitres de l'ordre à un droit de regard (vote) sur les
élus.
Art. 3
Le vlek externe se distingue d’une bande jaune et bleue placée à l’avant gauche de la calotte,
surmontée d’un grelot de bronze.
Celui-ci est proposé par le comité faisant fonction, les Grands-maîtres votants ensuite entre
eux.
Art. 4
Les Grands-Maitres portent le grelot doré, avec un laurier doré sur la bande jaune et bleue.
Art.5
En ce qui concerne la remise de vlek interne ou externe, le Grand-Maitre faisant fonction et
le plus ancien des Grands Maitres présents ont un droit de véto.
Art. 6
L'accès au grade de Grand Maitre se fait de plein droit lors de la passation. Un Grand Maitre
Binchois devient automatiquement Grand Maitre de l'ordre.
Art. 7
Le titre de Grand Maitre ad vitam eaternam est uniquement réservé à Dario MANGANO,
fondateur, et à lui seul. Aucune personne ne peut déroger à cette règle.

17




Télécharger le fichier (PDF)

Statuts Régionale Binchoise de Namur.pdf (PDF, 448 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


statuts regionale binchoise de namur
statuts binchois
syllabus de calotte
2009 code de l ordre binchois de l apertintaille
statuts adf
club vip reservation

Sur le même sujet..