Poissons .pdf


Nom original: Poissons.pdfTitre: Pourquoi_n&b1.qxd

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress(tm) 5.01 / Acrobat Distiller 5.0.5 pour Macintos, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/07/2013 à 15:48, depuis l'adresse IP 109.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 554 fois.
Taille du document: 953 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LES POISSONS
SOUFFRENT AUSSI

!

M

algré ce que le confort des apparences nous pousse à croire, le
monde des animaux aquatiques est d’une
grande complexité. Les poissons, tout
comme nous ou les autres animaux terrestres, perçoivent, ressentent, communiquent, souffrent…
Physiologie. Ainsi, la plupart des poissons
produisent des sons lorsqu’on les touche
lorsqu’on les tient, lorsqu’on les poursuit.
Leurs sensations, qu’elles soient visuelles,
olfactives, gustatives ou tactiles, sont aussi
très développées, souvent beaucoup plus
que chez la majorité des autres animaux.
Leur système nerveux présente les
mêmes récepteurs à la douleur que les
nôtres. Ils ressentent la peur. Comme
pour nous, leur fréquence cardiaque aug-

mente, ainsi que leur rythme respiratoire. Les
maintenir enfermés en aquarium les prive de
leurs besoins fondamentaux, les soumet quotidiennement aux chocs que sont les bruits, la
lumière, les fumées, plus l’ennui et le stress.
Des milliers de milliards de poissons meurent aussi pour le commerce agroalimentaire.

Leur mort n’est alors ni rapide ni indolore.
Leur agonie peut durer plusieurs heures ou
plusieurs jours. Dans les filets, les poissons
meurent étouffés, écrasés. Lorsqu’on les remonte, les frottements leur mettent les flancs
à vifs, la décompression fait exploser leur vessie natatoire, sortir les yeux de leurs orbites,
et l’œsophage et l’estomac par la bouche.
Beaucoup sont congelés ou vidés vivants.
La pêche de loisir, elle, inflige des douleurs
par l’hameçon perforant la chair, provoque de
vives manifestations de panique : le poisson se
débat, crache, coule… avant d’être brutale-

LES POISSONS
SOUFFRENT AUSSI

!

M

algré ce que le confort des apparences nous pousse à croire, le
monde des animaux aquatiques est d’une
grande complexité. Les poissons, tout
comme nous ou les autres animaux terrestres, perçoivent, ressentent, communiquent, souffrent…
Physiologie. Ainsi, la plupart des poissons
produisent des sons lorsqu’on les touche
lorsqu’on les tient, lorsqu’on les poursuit.
Leurs sensations, qu’elles soient visuelles,
olfactives, gustatives ou tactiles, sont aussi
très développées, souvent beaucoup plus
que chez la majorité des autres animaux.
Leur système nerveux présente les
mêmes récepteurs à la douleur que les
nôtres. Ils ressentent la peur. Comme
pour nous, leur fréquence cardiaque aug-

ment extrait de l’eau et de mourir asphyxié. Relâcher les poissons, parfois avec
l’hameçon encore accroché aux branchies
ou aux organes intérieurs s’ils l’ont avalé,
revient à leur infliger une incapacité temporaire ou permanente à s’alimenter, à se
déplacer, voire une agonie interminable.
Nous pouvons tous et toutes choisir
une alimentation ou des loisirs sans
causer la souffrance et la mort
d’autres animaux sensibles. Nous remettons ainsi en cause les préjugés
qui nous font ignorer leur souffrance.
Notre incapacité à percevoir leur
terreur et leurs souffrances nous invite à penser que les poissons n’en
éprouvent aucune ! Même si nous ne

mente, ainsi que leur rythme respiratoire. Les
maintenir enfermés en aquarium les prive de
leurs besoins fondamentaux, les soumet quotidiennement aux chocs que sont les bruits, la
lumière, les fumées, plus l’ennui et le stress.
Des milliers de milliards de poissons meurent aussi pour le commerce agroalimentaire.

Leur mort n’est alors ni rapide ni indolore.
Leur agonie peut durer plusieurs heures ou
plusieurs jours. Dans les filets, les poissons
meurent étouffés, écrasés. Lorsqu’on les remonte, les frottements leur mettent les flancs
à vifs, la décompression fait exploser leur vessie natatoire, sortir les yeux de leurs orbites,
et l’œsophage et l’estomac par la bouche.
Beaucoup sont congelés ou vidés vivants.
La pêche de loisir, elle, inflige des douleurs
par l’hameçon perforant la chair, provoque de
vives manifestations de panique : le poisson se
débat, crache, coule… avant d’être brutale-

ment extrait de l’eau et de mourir asphyxié. Relâcher les poissons, parfois avec
l’hameçon encore accroché aux branchies
ou aux organes intérieurs s’ils l’ont avalé,
revient à leur infliger une incapacité temporaire ou permanente à s’alimenter, à se
déplacer, voire une agonie interminable.
Nous pouvons tous et toutes choisir
une alimentation ou des loisirs sans
causer la souffrance et la mort
d’autres animaux sensibles. Nous remettons ainsi en cause les préjugés
qui nous font ignorer leur souffrance.
Notre incapacité à percevoir leur
terreur et leurs souffrances nous invite à penser que les poissons n’en
éprouvent aucune ! Même si nous ne

ressentons généralement que peu de compassion pour les animaux aquatiques,
refuser de pêcher, de manger ou de
tenir des poissons enfermés dans des
aquariums, c’est prendre conscience
de leur capacité à éprouver des émotions et refuser de leur infliger des
sensations douloureuses.

Pour plus d’informations
(tracts, feuille d’informations…)

ou/et un échange
(commentaires, discussions…),

n’hésitez pas à nous contacter.

Pourquoi

refuser

Collectif antispéciste de Paris
99, avenue de la république - esc. 3

94800 VILLEJUIF
e-mail : antispe@no-log.org
site : http://antispesite.free.fr

les

poissons…
ressentons généralement que peu de compassion pour les animaux aquatiques,
refuser de pêcher, de manger ou de
tenir des poissons enfermés dans des
aquariums, c’est prendre conscience
de leur capacité à éprouver des émotions et refuser de leur infliger des
sensations douloureuses.

Pour plus d’informations
(tracts, feuille d’informations…)

ou/et un échange
(commentaires, discussions…),

n’hésitez pas à nous contacter.

Pourquoi

refuser

Collectif antispéciste de Paris
99, avenue de la république - esc. 3

94800 VILLEJUIF
e-mail : antispe@no-log.org
site : http://antispesite.free.fr

les

poissons…


Aperçu du document Poissons.pdf - page 1/2

Aperçu du document Poissons.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Poissons.pdf (PDF, 953 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


poissons
le vegetarisme
depliant aspas dechets de peche
depliant aspas dechets de peche 1
le meurtre de la faim version 3
poissons d avril

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.259s