Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



SCENARIO .pdf



Nom original: SCENARIO.pdf
Auteur: tda

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Acrobat PDFMaker 10.1 pour Word / Adobe PDF Library 10.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/08/2013 à 17:49, depuis l'adresse IP 88.165.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 771 fois.
Taille du document: 2 Mo (31 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


e

3 Atelier Jeunes Auteurs
e

31 FESTIVAL TOUS COURTS

Atukaïno MENDES

CAROLYLE & CHRISTOPHE

SCENARIO
SCENE 1 - NUIT
[Silence, on entend seulement les bruits de fond]
On voit à l'écran Christophe dans la chambre de Carolyle, le visage tuméfié se
tenant la côte gauche, il jette le sac de sport noir qu'il a dans l'autre main
aux pieds de Carolyle.
CHANGEMENT DE PLAN _ FONDU EN NOIR
On voit Carolyle ramassée le sac de sport, elle le pose sur son lit et s'assoit.
Elle l'ouvre, commence à fouiller, à l'intérieur se trouve : de la drogue en
tous genres, beaucoup d'argent liquide, des cartes de crédit volées, des
téléphones portables encore dans leurs emballages et une arme. Elle lève la tête
vers le jeune homme que l'on voit de dos.
FIN DE LA SCENE FONDUE EN NOIR
SCENE 2 - AU PETIT JOUR
On voit Christophe le sac de sport à la main monter à l'arrière d'un scooter,
une personne qui porte un casque intégral conduit (c'est Ruben).
[On entend le scooter démarrer et s'éloigner]
CHANGEMENT DE PLAN _ FONDU EN NOIR
On voit à l'écran Carolyle arriver en courant, elle est de dos quand elle
s'arrête.
CAROLYLE

Elle hurle !
Christophe !
Le son de sa voix résonne
FIN DE LA SCENE _ FONDUE EN NOIR

SCENE 3 - JOURNEE
Sous-titre écran : 2 mois plus tard
Carolyle est en cours quand son téléphone portable sonne, elle se trouve devant
toute sa classe au tableau quand elle le sort de poche, à l'écran est affiché un
numéro de téléphone qui n'est pas inscrit dans son répertoire, elle répond.
CAROLYLE
Allo, c'est qui ?
INTERLOCUTEUR
A ton avis ?
[La voix enjouée] :
CAROLYLE
Christophe ?
[Elle entend un bruit assourdissant qui l'a fait sursauter, ça ressemble à un
coup de feu puis le bip qui signale la fin de la communication retentit].
Elle regarde le téléphone puis le remet à son oreille.
CAROLYLE
Allo, allô !

Elle commence à trembler et sort de la classe en courant.
[Un effet de rembobinage de scène rapide]
FIN DE LA SCENE _ FONDUE EN NOIR

On voit Carolyle endormi, son téléphone sonne c’est Christophe.

On voit Christophe dans la chambre de Carolyle le visage tuméfier se tenant la
côte, un sac de sport à la main.

On voit Christophe monté à l’arrière d’une moto le sac de sport à la main et
Carolyle lui courir après.

Sous-titre écran : 2 mois plus tard
On voit Carolyle dans sa salle de cours, au tableau quand son téléphone sonne

SCENE 4 – FIN DE JOURNEE
On voit à l'écran la chambre d'une adolescente pleine de peluches sur le lit,
des photos d'elle, ses amies et son chéri sur les murs. On voit le prénom
Carolyle inscrit sur le mur juste au-dessus de sa tête de lit, en grosses
lettres colorées. On peut aussi apercevoir suspendu à une porte d'armoire entre
ouverte une paire de chaussons de danse classique.
[En même temps que l'on découvre sa chambre une voix-off parle]
A 16 ans, nous étions une bande de huit copains toujours fourrés ensemble, en
apparence ; des jeunes gens sages, polis, bien élever, avec de bonnes notes. On
avait tous nos vices, certains plus que d'autres, les miens se sont révélés
quand j'ai rencontré Christophe.
[Plan large sur la porte] :
CAROLYLE
[Voix lointaine] :
Papa..., maman... ?
Elle pousse la porte de sa chambre et y entre, laisse tomber son sac de son
épaule au sol, remonte son Sweet à capuche sur ses épaules et se jette sur le
dos, sur son lit. Elle souffle sur sa mèche de cheveux qui est sur son visage en
regardant son plafond.
[Elle se redresse sur son lit prend un temps et se penche pour prendre son
téléphone portable resté dans son sac] :
elle appelle sa meilleure amie Daniella
[en attendant que son amie décroche son téléphone, elle se rend dans sa cuisine]
:
un message vocal clignote sur le répondeur, elle décide de l'écouter.
REPONDEUR
Ma chérie, c'est maman avec papa ce soir ont risque de finir très tard ne nous
attend pas, prend de l'argent et commande-toi quelques choses à manger, du
chinois je sais que tu aimes ça, on te fait des bisous à demain matin.

CAROLYLE
Japonais les sushis c'est japonais, maman
S’adressant au répondeur, vexé, agacée
[Carolyle appuie sur un bouton]
VOIX REPONDEUR
Message effacé
[Elle rappelle son amie qui décroche enfin]
CAROLYLE
Danini !
DANIELLA
Toi ça ne va pas si tu m'appelles comme ça ?
CAROLYLE
Mes parents vont encore rentrés tard
Son amie ne l'écoute pas
Désolée, j'étais en train de dire au revoir à maman, elle est venue nous
apporter des plats tout chauds, elle vient de repartir au restaurant
[Elle sort les plats à emporter de leur sachet et les poses sur la table, un par
un puis les comptes à l'aide de son index]
DANIELLA
Hum ! Ça sent bon et visiblement ma mère à penser à toi il y a un plat avec ton
prénom dessus,

Elle regarde ce qu'il y a dans la barquette
saganaki, chanceuse, ça fait longtemps que je n'en ai pas mangé,

Elle referme la barquette, [son téléphone et entre son épaule et son oreille]
puis elle reprend son téléphone en main
Je vais demander à maman que l'ont en fasse ce week-end.

CAROLYLE
C'est gentil de sa part, j'adore ta mère et qu'est-ce qu'elle t'a apportée de
bon ?
[Daniella soulève son couvercle]
DANIELLA
Pour moi ça sera mjaddara, c'est ce que je lui ai demandé, viens-je t'attends
pour manger
CAROLYLE
Je ne vais pas me faire prier, à tout de suite
DANIELLA
Dépêches- toi je meurs de faim et mes frères vont pas tarder à descendre de leur
chambre et je ne suis pas sûr de pouvoir sauver ton saganaki, tu sais que tout
le monde en raffole
CAROLYLE
Ils n’ont pas intérêt à y toucher
[On voit les filles en duplex raccrocher simultanément leurs téléphones]
Carolyle passe devant le bureau que ses parents ont en commun, au mur on peut
voir leurs diplômes respectifs de médecine, son père et cardiologue et sa mère
chirurgienne esthétique.
FIN DE LA SCENE – FONDUE EN NOIR
[Elle ouvre le coffre-fort caché derrière l'un des tableaux hors de prix de ses
parents et en retire de l'argent liquide qu'elle met immédiatement dans la poche
de son Sweet. Elle referme le coffre, pousse le tableau et sort du bureau. Elle
va ensuite dans sa chambre, fouille dans l'un des tiroirs de sa table de chevet
et en sorti une boîte à musique, à l'intérieur dans un double fond se trouve :
une boite à cigarettes, des feuilles à rouler en vrac, une barrette de shit et un
beau briquet. Elle prend la boîte à cigarettes qu'elle ouvre et où se trouve un
joint déjà roulé, elle prend aussi son briquet. Elle met le tout dans sa poche
range sa boîte et sort de sa chambre].
FIN DE LA SCENE - FONDU EN NOIR

SCENE 5 – TOMBER DE LA NUIT
On voit Carolyle en gros plan qui jette les barquettes de plat à emporter à la
poubelle, au fond de la pièce légèrement flouter les frères et sœur de
Daniella. Daniella passe juste derrière son amie à ce moment [la caméra la suit
jusque dans le couloir] : elle ouvre une porte
DANIELLA
Dooguy on sort !
[On entend les bruits de pas d'un chien arriver en courant ; c'est un rottweiler,
il tourne autour de sa maîtresse, entre dans la cuisine, lorsqu'il entend le son
de sa laisse que Daniella est en train de décrocher du mur, il se précipite
devant la porte d'entrée.]
On y va ?

S'adressant à son amie
CAROLYLE
Je te suis, ciao tout le monde

Elle fait un geste de la main
FIN DE LA SCENE – FONDUE EN NOIR
On retrouve les filles marchant dans la rue, [il commence à faire nuit] :
CAROLYLE
J'ai bien mangez-moi, tu remercieras encore ta mère

Elle se tapote le ventre et sent sa boîte à cigarettes qu'elle a mises auparavant
dans sa poche, [elles sont à deux ou trois pâtés de maisons de chez elles] : elle
en sort le joint et le tend à son amie du bout des doigts
DANIELLA
Tu es folle ! Range-moi ça

Elle lui baisse le bras
Tu pourrais au moins attendre que l'on soit au parc

CAROLYLE
Ça va, détend toi il n'y a personne

Elle prend son amie par le bras et accélère le pas
Avance, j'ai trop envie de fumer
Arriver au parc Daniella détache son chien Dooguy, elles vont s'assoir sur une
table de ping-pong d'extérieur en pierre.
CAROLYLE
A toi l'honneur, pette le ! Mort de rire

Elle tend le joint ainsi que son briquet à son amie qui les prend aussitôt
DANIELLA
Non mais écoutez-moi là celle-là, c'est ta nouvelle façon de parler ?

Le joint allumé elle rend son briquet à Carolyle
CAROLYLE
Lol, j'ai entendu ça l'autre fois à la télé
DANIELLA
Tu n'as pas intérêt de virée racaille
CAROLYLE
Pour de bon tu me le fais ? Jamais ce n'est pas de moi, tu me connais

Elle s'allume une cigarette, à la moitié de celle-ci Carolyle la tend à Daniella,
qui lui donne à son tour le joint
[Daniella reçoit un texto de son petit ami] : elle lit son message à haute voix

DANIELLA
« Mon cœur j'ai trop envie de te voir je peux passer te voir, je n'ai vraiment
pas envie d'attendre demain »

S’adressant à Carolyle
C’est Maxy il est trop chou

Elle fait une moue et dicte sa réponse en même temps qu'elle écrit
J'ai très envie de te voir aussi mon amoureux, je suis au parc avec Carolyle on
sort le chien, j'allais rentrer justement, rendez-vous au même endroit que
d'habitude

Elle descend de la table, ramasse la laisse de son chien et l'appel
Dooguy ! On rentre maman à rendez-vous
Son chien fait mine de ne pas l’entendre, elle va donc à sa rencontre et
l'attache [Carolyle se trouve debout derrière elle légèrement flouter]
FIN DE LA SCENE – FONDU EN NOIR

SCENE 6 – AU PETIT JOUR
On voit à l'écran Nelly se réveille dans le lit d'un jeune homme allongé sur le
ventre, il semble un peu plus âgé qu'elle, on ne distingue pas bien son visage.
Elle s'assoit sur le rebord du lit [elle peine à ouvrir les yeux] : et jette un
coup d'œil autour d'elle, puis sur son hôte endormit. Elle se lève
discrètement, ramasse ses vêtements qui se trouvent un peu partout sur le sol de
la chambre. Elle se rend dans la salle de bain où elle se passe de l'eau froide
sur le visage. Une fois terminée elle se rhabille et sort sans faire de bruit de
l'appartement les pieds nus, son sac et ses chaussures dans les mains. [Elle a
une mine de déterrer, son mascara coulant lui noircit les cernes, on a
l'impression qu'elle a pleurait]. Encore saoule de la veille, elle a du mal à
marcher sans tituber, arriver devant le hall de l'immeuble elle cherche une
indication concernant l'adresse où elle se trouve, une fois trouvée elle prend
son téléphone.
NELLY
Oui, bonjour je vous appelle parce que j'aurais besoin d'un taxi s'il vous plaît
INTERLOCUTEUR
Oui, bien sûr a quelle adresse ?
NELLY

Elle fixe la plaque de rue
Traverse des magnolias, je suis dans la rue
INTERLOCUTEUR
Alors...

Il marque un temps [on l'entend pianoter sur un clavier et en bruit de fond les
appels radios des chauffeurs de taxi]
Un taxi sera là dans une dizaine de minutes
NELLY
Merci monsieur
INTERLOCUTEUR
Il n'y a pas de quoi madame, au revoir et bonne journée
FIN DE LA COMMUNICATION - CHANGEMENT DE PLAN

On voit Nelly assise sur les marches qui se trouvent devant l'immeuble, elle
jette son téléphone dans son sac et aperçoit ses cigarettes [à l'intérieur de
son paquet se trouve son briquet] : en même temps qu'elle fume, [la cigarette à
la bouche et un œil fermer à cause de la fumée] : elle remet ses chaussures à
talons rouges avant que le taxi qu'elle attend n’arrive. Quand il arrive enfin
elle jette son mégot par terre et peine à se lever [elle a beaucoup trop bu et
manque de sommeil] : une fois debout, elle monte dans le taxi et s'adresse au
chauffeur
NELLY
Bonjour, au Prado s'il vous plaît

Elle appuie sa tête contre la vitre arrière du véhicule, regarde à l'extérieur et
ferme lentement ses yeux
CHAUFFEUR
On est parti mademoiselle !

Il allume son compteur et redémarre sa voiture
FLASHBACK : [tout au long du flashback on ne voit pas clairement le visage du
jeune homme]
Elle se remémore sa soirée, par bribe : son arrivée au bar, le fait d'avoir bu
une bonne partie de la soirée au comptoir avec le jeune homme charmant avec qui
elle est rentrée. [On voit seulement Nelly assise et les mains du jeune homme
l'une tenant son verre, l'autre touchant son chapeau noir]. Elle se souvient
s'être arrêté dans une alimentation de nuit achetée une bouteille d'alcool
qu'ils ont, pas mal entamée au bord de la mer.
[Dans l'alimentation : Nelly est bien éméchée, elle ouvre un paquet de chips et
commence à en manger quelques-unes, en allant vers son nouvel ami qui se trouve à
la caisse elle attrape un paquet de gâteaux. Pendant ce temps il se trouve de dos
son chapeau sur la tête on ne voit pas son visage] [Ils buvaient de la vodka pure
à même la bouteille] : en arrivant chez lui, il attire dans sa chambre la jeune
fille, sur le pas de la porte il commence à l'embrasser, lui passant lentement
la main dans le cou, [ses cheveux recouvrent sa main] : de l'autre il ouvre la
porte et ils y pénètrent tous les deux les bouches encore collées, ils enlèvent
tous les deux leurs chaussures en même temps sans se décoller [elle les bras
autour de son cou lui sur ses hanches], [marchant à reculons, il but sur le lit
ce qui met fin à leurs embrassades]. Assise sur le bord du lit, elle ferme les
yeux un instant, lui se trouve derrière elle sur ses genoux à lui masser les
épaules, la nuque afin de la détendre. Il commence à lui dégager les cheveux en
les ramassant en queue de cheval pour lui faire des bisous dans le cou, puis il
balade ses mains un peu partout sur le corps de la jeune fille tandis qu'elle
garde les yeux fermés.

Elle se laisse faire quand il commence à déboutonner son chemisier noué juste
au-dessus de son nombril découvert et percé [une chaine en or très fine relit
son cou, son piercing au nombril et sa taille], le chemisier tout juste retirer
il l'aide à se relever par la taille et la fait tourner de sorte à ce qu'elle
soit face à lui, il l'embrasse à nouveau, elle commence à lui déboutonner sa
chemise à son tour [sur son pectoraux droit on peut y voir un tatouage : une
danseuse de flamenco]. Une fois sa chemise enlever elle passe sa main lentement
sur son tatouage puis lui fait un bisou sur le torse, le pousse sur le lit et le
rejoint en se mettant à califourchon sur lui. Le chauffeur du taxi l'interrompt
dans ses pensées.
CHAUFFEUR
Mademoiselle, mademoiselle

Elle sursaute
Où devons-nous aller ?
Elle a du mal à garder les yeux bien ouverts, elle regarde autour d'elle et lui
indique le chemin
NELLY

Le doigt tendu à côté du chauffeur
Prenez la prochaine à droite et à 500 mètres prenez la deuxième à gauche
[Ils arrivent devant sa maison, il met ses warnings et arrête son compteur]
CHAUFFEUR
Ça vous fera 35 € mademoiselle
NELLY

Sort un billet de 50 € de son portefeuille puis le tend à travers les sièges au
chauffeur
Tenez !
Elle ouvre la portière et descend du véhicule, elle referme la portière d'un
geste de la main et commence à chercher ses clés dans son sac à main tout en
avançant vers chez elle

CHAUFFEUR

Par la fenêtre
Attendez, vous oubliez votre monnaie
NELLY

Elle se retourne à peine et fait un geste de la main
Garder tout
CHAUFFEUR
Merci mademoiselle, bonne journée !

Il range l'argent et démarre son véhicule
FIN DE LA SCENE – FONDUE EN NOIR

SCENE 7 – MATIN
Quand elle entre dans sa maison, elle hôte tout de suite ses talons hauts, la
main encore accrochée à la poignée de la porte d'entrée. [Au loin elle entend
une voix].
VOIX
C'est une heure pour rentrée ?
NELLY
Kévin ?

Elle grimace l'étonnement ainsi que le doute, elle pense reconnaître la voix de
son grand frère
KEVIN
Petite sœur ?
NELLY

Elle fait un pas en arrière et regarde au fond du couloir qui se trouve face à la
porte d'entrée, elle aperçoit son grand frère Kévin qu'elle n'a pas vu depuis un
moment, elle s’écrit
Kévin !

Elle commence sa course pour finir dans ses bras, ils se serrent tous les deux
très fort, quand elle repose les pieds au sol
Mais, mais...

Elle bégaye
Qu'est-ce-que tu fais là ? Quand est-ce-que tu es sorti ? Pourquoi tu ne m'as
pas appelé je serais venue te chercher ? Et pourquoi les parents ne m'ont pas
prévenu ?

Elle lui donne une petite tape sur l'épaule

KEVIN
Oh là ! Oh là ! Petite sœur une question à la fois

Il secoue ses mains devant son visage.
Ça vas-toi ?
NELLY

Elle secoue la tête
Oui je suis contente de te voir, ça fait longtemps, tu m'as manqué. Et ne change
pas de sujet
KEVIN
Toi aussi tu m'as manqué ma Lyly

Il prend une des chaises qui se trouvent devant la table de la salle à manger et
la retourne vers l'extérieur, tire une autre chaise pour que sa sœur puisse
s'asseoir à son tour. Il se sert un verre de whisky pur sec et sans glace
Donc pour répondre à tes questions

Il fixe son verre avec lequel il fait des cercles sur la table
J’avais envie de rentrer chez moi, de voir ma petite sœur adorée

Il lui touche le visage en souriant
Et je suis sorti de l'hôpital il y a une semaine et si je ne t'ai pas appelé
c'est que je me suis enfui

Il finit son verre cul sec et s'en ressert un autre
NELLY
Arrête tes conneries,

Kévin ne me dit pas que tu t'es enfui ? Tu n'as pas fait
ça ? Ne me dit pas ça ?

Elle se lève, la démarche nonchalante, elle se prend un verre posé sur le bar de
la salle à manger, reviens à table, saisie la bouteille et se sert à son tour un
verre
Et il n'est pas un peu tôt pour boire ?

KEVIN
Je pourrais t'en dire autant

Il soulève son verre
NELLY
Ça compte si je n'ai pas arrêté de la nuit

Elle prend son verre et sourit de toutes ses dents à son frère, ils se mettent
tous les deux à rire et trinque ensemble
KEVIN

En trinquant il voit brièvement l'heure sur sa montre [7h18]
Mais dit moi, à cette heure-ci tu ne serais pas censé être en train de te
préparer pour aller en cours toi ?
NELLY
Ça m'étonne que les parents ne m'aient pas appelé pour me prévenir, tu penses
qu'ils sont au courant ?
KEVIN
À l'heure qu'il est sûrement, mais tu connais la règle pas de contact avec
l'extérieur pendant le sevrage, alors je n'ai pas pu consulter mes mails

Il esquisse un sourire forcé, [on ressent la colère sur son visage] il finit son
verre cul sec et s'en ressert un autre
NELLY
T'es bête !

Elle sourit
Moi je consulte les miens et je n'ai rien reçu, je n'ai plus de nouvelles d'eux
depuis au moins 10 jours, non... !

Elle lève le doigt
Je mens j'ai reçu ce collier de la part de maman il y a 4 jours

Elle le montre à son frère, elle boit une gorgée

KEVIN
Et si ont arrêté de parler d'eux

Il boit à son tour une gorgée
Et va te préparer tu vas en cours
NELLY
Hors de question, aujourd'hui je passe la journée avec toi tu m'as trop manqué
et puis on a des choses à rattraper tu ne pense pas ? C'était comment là-bas ?

Elle lui prend la main
KEVIN
Comment tu veux que ce soit ? C'est horrible, je suis entouré 24 heures sur 24
de fous et de loques humaines, je n'ai rien à faire là-bas, je n'ai rien à voir
avec ces loosers, je suis beau, riche, j'ai tout ce que je veux, certes des fois
je déconne un peu, je prends des trucs je sais mais je ne suis pas un junkie, je
fais juste un peu trop la fête parfois, ce n'est pas un crime que je sache

Il pose sa main sur la sienne
Sincèrement je ne pouvais pas rester là-bas
NELLY
C'est pour ton bien tu sais qu'ils t'ont envoyé en cure
KEVIN
Tu es de leur côté ? Toi aussi tu penses que je suis un junkie ? Ne les défends
pas s'il te plaît
NELLY
Je ne dis pas ça, mais c'est vrai qu'à une période tu faisais un peu trop la
fête, on s'est inquiété pour toi

KEVIN

Il se lève et fait les cent pas dans la pièce
Inquiété, inquiété mon œil oui, ils m'ont expédié en cure de désintoxication
comme un vulgaire déchet, pas une fois ils n'ont pris de mes nouvelles

Il vide son verre et le balance contre le mur, Nelly sursaute, il se jette à ses
pieds, colle son front au sien en lui tenant la nuque
S'il te plaît, ma Lyly ne me parle plus jamais d'eux
NELLY
[Elle sait que son frère ne lui ferait jamais de mal physiquement]
Ok, ok, je suis désolée, je ne le referai plus

Elle réussit à se dégager, et à s'éloigner de son frère
Je vais préparer des pancakes
KEVIN

Il se frotte la nuque
Je ne te cache pas que c'est tentant mais à vrai dire je suis un peu fatigué,
j'ai envie de me doucher et surtout me coucher, laisse tomber
NELLY
Ok

[Debout près de la porte] Elle se met à regarder ses pieds
KEVIN

Il s'approche d'elle et lui relève la tête à l'aide de ses deux mains, la regarde
dans les yeux
Mais je te promets qu'a notre réveille je nous emmène boire un bon café dans ton
coffee shop préféré

Il lui fait un bisou sur la joue, pose sa main sur sa tête, lui fait un petit
câlin et se rend dans la salle de bain, à peine entrée il fait couler l'eau et
ferme la porte

Nelly reste un moment à réfléchir appuyer contre le mur, elle connaît son frère
et sait qu'il n'est pas systématiquement fiable. Elle commence à marcher jusqu'à
sa chambre. [On la voit marcher, petit à petit un flou s'installe, au premier
plan le verre de Nelly encore plein et la bouteille].
FIN DE LA SCENE – FONDU EN NOIR
À son réveil, Kévin a disparu, avant de partir il a pris le soin de retourné
toute la maison à la recherche d'objets de valeur à vendre pour s'acheter de
quoi se droguer, une fois de plus Nelly est déçue par l'attitude de son frère.
Elle décide de se préparer et rejoindre ses amis à la fin des cours devant leur
lycée.

SCENE 8 – FIN D’APRES-MIDI
On voit Carolyle et Daniella devant le portail de leur lycée, elles attendent
leurs amis, très vite ils commencent à arriver petit à petit, la première à
arriver est Cassandre, elles se saluent.
CASSANDRE
Salut les filles,

Elles se font la bise
Alors vous avez passé un bon week-end ?
CAROLYLE
Pour moi rien d’extraordinaire je suis resté à la maison
DANIELLA
J’ai passé le week-end avec mon chéri et c’était trop bien

Elle semble sur un petit nuage
Et toi ?
CASSANDRE
Je suis sortie avec Nelly hier soir et d’ailleurs je ne les pas vue en cours de
toute la journée, vous avez des nouvelles vous ?
DANIELLA
Non aucune, c’est bizarre vous êtes allé où ?
CASSANDRE
On a fait la tournée des bars puis je me sentais fatiguée alors je suis rentrée,
je les laissais en compagnie d’un charmant jeune homme au bar ils avaient
l’air de bien s’entendre
Entre-temps Carolyle essaye de l’appeler et ce sans succès
CAROLYLE
Elle ne répond pas à son portable, j’ai essayé deux fois

CASSANDRE
J’espère qu’elle n’a rien

À ce moment Dimitri surgit derrière elle et l’a fait sursauter en lui pincent la
taille et lui criant dans l’oreille
DIMITRI
Bouh !
CASSANDRE

Elle se retourne
Tu m’as fait peur, t’es fou ou quoi ?
DIMITRI
De toi oui

Il l’a serre dans ses bras, la soulève et l’embrasse et l’a repose par terre
CASSANDRE
T’es trop con

Elle lui sourit, se tourne vers ses amies et met les bras de son petit ami autour
de sa taille, se penche sur le côté et lui dit
Et ne me refais plus jamais ça

En secouant son index sous son nez
DIMITRI
Au faite, de qui vous parliez quand je suis arrivé
Les filles n’ont pas de temps de répondre à la question que les autres de la
bande arrivent tous en même temps ce sont les garçons. Lucas pose son sac par
terre et va retrouver Carolyle appuyé contre le grillage du lycée et
l’embrasse. Maxence prend la tête à Daniella et lui fait un gros bisou sur la
bouche.

MAXENCE
Comment tu vas mon cœur ?
DANIELLA

Des étoiles dans les yeux
Très bien depuis que tu es là !

Elle le câline
JEFF
Vous êtes bien beau là tous à voir mais elle est où ma chérie ?

Les filles se regardent toutes, l’une d’elles répond
CASSANDRE
Elle n’est pas venue en cours aujourd’hui ne me demande pas pourquoi je ne
sais pas
JEFF
Ok bah je vais l’appeler

Il se met un peu à l’écart [Nelly ne lui répond pas non plus], il revient vers
ses amis
Elle ne répond pas je réessayerai plus tard
[Son visage est triste]
LUCAS

[A le bras autour du cou de sa copine] il se moque de son ami
Qu’il est mignon avec sa tête toute triste, tu vas la revoir ta copine

Il le pousse légèrement
CAROLYLE
Ne te moque pas de lui, j’espère que tu es dans le même état quand tu ne me
vois pas

LUCAS
Bien sûr !
[On s’en une légère ironie dans sa réponse]
CAROLYLE
Méchant

Elle tourne sa tête pour lui faire comprendre qu’elle est vexée, lui, lui fait
plein de petit bisou sur la joue, jusqu'à ce qu’elle se mette à lui sourire, et
lui fasse un bisou sur la bouche
LUCAS
Tu es ma chérie et quand je ne te vois pas je ne suis pas bien
CAROLYLE
Il y a intérêt pour toi

Ils rigolent tous les deux
Le sourire de Lucas est de courte durée, Dimitri le tape du revers de la main
sur son épaule et lui désigne d’un mouvement de tête le jeune homme qui se
trouve au coin de la rue, son visage change radicalement.
LUCAS
On s’arrache

[S’adressant à tous]
Il ramasse son sac et commence à avancer avec Carolyle pendu à son bras
Tout le monde regarde en même temps en direction du jeune homme, ce dandy qui a
l’air d’être connu par la moitié du lycée serre la main à presque tous les
jeunes qui passent devant lui comme s’il était en campagne politique. Ils
suivent le mouvement et se retrouvent au parc.

SCENE 9 – CREPUSCULE
En arrivant au parc la petite bande tombe nez à nez avec Nelly qui les attend
bien sagement sur la table de ping-pong en pierre qu’ils ont l’habitude de
squatter, son visage est horriblement triste. Jeff avance vers elle tout content
de la voir et quand il essaye de l’embrasser et recule sa tête.
JEFF
Qu’est-ce qu’il se passe ? C’est nouveau on ne s’embrasse pas ?
NELLY
Je suis désolée, j’étais perdu dans mes pensées, tu m’as surprise

Elle s’adresse à ses amis
Ça va vous ?
Jeff contrarié, se trouve une place à l’écart de sa copine
CAROLYLE
Nous oui, mais toi on ne dirait pas
CASSANDRE
Tu m’as inquiété en ne venant pas en cours aujourd’hui qu’est-ce que tu as
fait ?
NELLY
J’étais à la maison, mon frère est rentré
CASSANDRE
Kévin ?
NELLY
Oui Kévin, en rentrant je les trouvais dans la salle à manger à picoler, il
s’est enfui du centre de désintoxication et en me levant cette après-midi il
avait aussi disparu avec la moitié de l’argenterie de mes parents, il ne
changera jamais

Soudain elle éclate en sanglots

CASSANDRE

La prend dans ses bras
Viens par là ma chérie
Jeff bien qu’il soit contrarié ne résiste pas à la détresse de sa petite amie
et prend le relais. Après quelques minutes Daniella repense au jeune homme
qu’ils ont croisé à la sortie du lycée.
DANIELLA
Au faite c’était qui ce mec devant le lycée tout à l’heure ?

S’adressant aux garçons
DIMITRI
Tu es sérieuse tu ne l’as pas reconnue ?
DANIELLA
Non je ne vois pas
DIMITRI

Qui était allongé se redresse et commencer à raconter
Il s’appelle Christophe, il est un peu plus âgé que nous, sa sœur Mélanie
était dans notre classe au primaire à Lucas, Jeff et moi. Son père un mania de
la bourse, a fait un mauvais placement et fait perdre beaucoup d’argent à un
tas de monde, ça a fait la une des journaux pendant des semaines, c’était il y
a 5 ans. Pour éviter la prison il a dû rembourser toutes ces personnes sur sa
fortune personnelle. Renier, lui et sa famille ont disparu en pleine nuit sans
laisser d’adresse on ne les a plus jamais revus, jusqu'à Christophe
aujourd’hui. Ça m’étonne d’ailleurs qu’est-ce qu’il foutait là ?
DANIELLA
5 ans, tu as une bien bonne mémoire dit moi
DIMITRI
Comment oublier ce trader et sa famille, mon père avait investi dans les actions
qui lui ont coulé sa carrière ont a bien failli devenir pauvre

CASSANDRE
Plutôt mourir que de devenir pauvre, jamais je ne pourrais quitter mon
appartement

Elle sourit
DIMITRI

Gaffeur comme à son habitude mets encore une fois les pieds dans le plat
Et il n’y a pas que moi qui ne pourrai jamais oublier cette famille, Christophe
à donnez-la dérouillé de sa vie à Lucas

Il met le poing devant sa bouche et commence à rire
LUCAS
Tu ne pourrais pas te la fermer des fois, non ?
CAROLYLE

Qui se tient debout entre ses jambes, lui est assis sur la table de ping-pong,
demande à Lucas, en se retournant
Pourquoi vous vous êtes battu ?
Dimitri ne laisse pas le temps à Lucas de répondre qu’il en remet une couche
DIMITRI
Tu veux plutôt dire pour qui ?
LUCAS

En regardant Dimitri de travers
Tu sais quoi mon pote va te faire voir

Il descend de la table et ramasse son sac
Il m’a saoulé je me casse
DIMITRI
Bah quoi ? Je n’ai rien dit de mal ?

En regardant ses amis les uns après les autres
En entendant ses mots Lucas lui fait un doigt d’honneur sans se retourné et
sort du parc en allumant un joint.
DIMITRI
Vous êtes sérieux les gars ?
CASSANDRE

Lui met la main sur la bouche
Tais-toi !
Peu à peu la petite bande se sépare partant chacun de leur côté aux quatre coins
du parc.

SCENE 10 – LE SOIR
On retrouve toute la bande et une dizaine de leurs camarades de classe chez
Hugo, il l’organisateur de fêtes attitré ses parents étant toujours en
déplacement. Le thème de la soirée les « expériences interdites », pour ne pas
changer l’alcool, le shit et la beuh sont au rendez-vous, comme ambiance de
fond du rock. Hugo leur avait promis une surprise de taille.
HUGO
Déjà bonsoir à tous, merci d’être venue je vous promets une soirée que vous
n’êtes pas prêt d’oublier. Sur ce il y a tout ce qu’il faut servait vous

Il crie
BONNE SOIREE !
TOUT LE MONDE
Crient aussi, en levant leur verre pour ceux qui en ont un
Ouaiiiiis !!!!
Nelly est Carolyle se trouve dans un coin de la pièce à regarder Lucas et
Dimitri qui semble encore en froid et discute.
NELLY

Un verre à la main
Ne me dis pas qu’ils sont toujours fâchés ceux-là
CAROLYLE
Apparemment

Elle boit une gorgée de la bière qu’elle a dans la main en fixant son petit ami
NELLY
Jeff m’a raconté que s’ils s’étaient, c’était à cause de Mélanie

CAROLYLE

Un peu jalouse
Mélanie ?
NELLY
Oui, Mélanie la petite sœur de Christophe, elle sortait avec Lucas à l’époque
et quand son grand frère la apprit, il s’est senti obligé de le corriger et
empêcher sa sœur de le revoir
CAROLYLE
C’est tout, je ne vois pas pourquoi il s’est braqué comme ça alors, c’est
rien du tout
NELLY
Je ne t’ai rien dit

CAROLYLE
Promis je ne dirais rien

Elle fait un petit bisou sur la joue de sa copine et va rejoindre son petit ami
assis sur un fauteuil autour de la table basse, un joint dans la main et un verre
de vodka pomme dans l’autre, elle s’assoit sur ses genoux, il lui tend le joint
et elle l’embrasse langoureusement
On sonne à la porte, Hugo le maitre de maison va ouvrir et s’écrit :
HUGO
Le roi de la fête est arrivé

Le bras autour su coup de son invitée surprise, il referme sa porte
Tout le monde se tourne vers la porte d’entrée et aperçoit Christophe, les yeux
ébahit, tout le monde se regarde se demandant ce qu’il fait là
FIN DE LA SCENE – FONDU EN NOIR

FIN DE L’EPISODE 1


Documents similaires


Fichier PDF bible personnage principaux
Fichier PDF liste personnages principaux
Fichier PDF episode 1 scene 2
Fichier PDF scenario
Fichier PDF concours 1
Fichier PDF carolyle episode 1 scenar entier


Sur le même sujet..