2009 Code Caen (compilé par Mani) .pdf



Nom original: 2009 Code Caen (compilé par Mani).pdfAuteur: Romain Gautier

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 15/08/2013 à 12:09, depuis l'adresse IP 213.245.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3982 fois.
Taille du document: 530 Ko (40 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Code de la FALUCHE
version poche

version 2009

Sommaire

Sommaire
Introduction
Présentation du code
Généralités
Historique de la Faluche
Historique des étudiants caennais
Le code
Les ordres
Le savais-tu?
Les Folklores
François De Rabelais
La marseillaise normande
Notes

page 2
page 2
page 3
page 4
page 8
page 10
page 11
page 34
page 36
page 37
page 39
page 40
page 40

Ce code n’a bien évidemment aucune valeur de référence, étant
donné la multiplicité des codes qui sont suivis dans la majorité des villes
universitaires de France. Le code en vigueur est bien entendu le code
national, mais il est toujours agréable de connaître des particularités de nos
amis faluchards partout en France.
J'ai réalisé ce code qui j'espère se transmettra dans ma famille de
générations en générations et ne devras en aucun cas être partagé (ou
seulement en pdf) puisque certaines références n'ont d'intérêt que pour ma
famille du fait que ce code représentent ma vision de la faluche. cette
vision en fait un code unique qui devras être mis a jour et distribué dans la
famille avant chaque baptêmes. J'espère que ce code t'auras plus et que tu
vivras ta vie falucharde aussi pleinement que j'ai pu le faire.
Code remis à jour et achevé le 25 Décembre 2009
Faluchardement vôtre
Mani3zette

présentation du code
Le code suivant tente, autant que possible de faire la synthèse de
l'ensemble des codes existants. Il se fonde bien entendu sur le code
national du 121, mais intègre également les différentes particularités
régionales. En effet, si le port de la faluche obéit à des normes générales
admises par tous, notamment dans l'esprit, elle possède parfois des
singularités notables selon certaines régions ou universités, que tout
faluchard, d'où qu'ils vienne, se doit de connaître.
Bien sur, l'important pour lui est de connaître l'ensemble des règles
et normes nationales. Mais la connaissance des spécificités régionales et
locales, même dans les grandes lignes, demeure un gage d'ouverture
d'esprit et de respect élémentaire, valeurs primordiales de la faluche.
Il va sans dire qu'aucun faluchard ne connait totalement la faluche,
surtout lorsqu'il vient d'être baptisé. Ce n'est qu'avec l'expérience de la
pratique, reposant sur les échanges entre faluchards, que cette connaissance
s'affine. Si les voyages forment la jeunesse dit-on, les échanges entre
faluchards garantissent à la faluche tant sa pérennité que sa vivacité.
Dans ce code, les spécificités régionales apparaissent au fur et a
mesure de la lecture, en fonction des domaines dans lesquels elles existent.
Les connaître par cœur importe peu. Il suffit de savoir qu'elles existent. A
chacun de profiter d'une rencontre avec un de ces faluchard particulier,
pour le questionner sur sa coiffe. Il se fera un plaisir de vous répondre, tant
sur les normes qui régissent l'organisation de sa faluche que sur ses armes.
De ces rencontres émergera alors ce qui me semble être un principe de
base dans l'approche de la faluche : l'esprit l'emporte sur le code. Ce
dernier doit être avant tout perçu comme une grammaire générale,
permettant de composer et de lire une faluche, les spécificités régionales
étant des exceptons aux règles néanmoins admises, comme cela existe dans
toutes les grammaires.
Ainsi si le respect de ce code garantit l'uniformité de la faluche, il
convient cependant de ne pas l'aborder de façon trop rigide. Si tel n'était
pas le cas, tous ces particularismes régionaux n'existeraient pas, et la
faluche perdrait de sa richesse.

Généralités
1. être faluchard, qu'est ce que c'est ?
La Faluche est une représentation synthétique de l’étudiant. Il ne
s’agit donc pas de partir à la chasse aux insignes, en exagérant son coté
paillard, histoire d’épater les copains. Le meilleur conseil que l’on puisse
vous donner et que vous pourrez donner aux autre est: restez vous-mêmes!
Être faluchard, c’est être ouvert à autrui, être fier(e) de soi, sans se
préoccuper du regard des autre. C’est enfin savoir se faire respecter des
néophytes sans pour autant devenir grossier ou violent. En effet, notre
coiffe n’a pas toujours une très bonne réputation, et vous rencontrerez sans
doute plus d’abrutis bornés que de personnes émerveillées par votre
chapeau a pin's. Dans ces cas là, gardez votre calme, il n’est pas nécessaire
de renforcer l’image que les gens se font de nous.
Car il faut savoir que si l’on peut recevoir une Faluche, on peut
aussi se la faire retirer en cas de manquement grave à l’esprit faluchard. Il
s’agit bien sûr de fautes vraiment importantes, mais n’oubliez jamais une
chose : lorsque vous avez votre Faluche sur la tête, on ne peut que vous
remarquer, ne perdez donc jamais de vue que c’est la somme de nos
comportements individuels qui contribue à forger l’image (bonne ou
mauvaise) que les gens se font de la Faluche.
D’autre part, la Faluche est souvent perçue comme un plus
corporatiste. En fait, l’esprit faluchard et l’esprit associatif présentent
certaines similitudes : communiquer avec les étudiants, s’ouvrir à
l’extérieur et aux extérieurs... N’oublions pas que la Faluche, c’est ''faire la
fête dans le respect des autres'' et avec son cœur.
2. A propos du GM et du GC
a) Le GM (Grosse Merde ou Grand Maitre)
En dépit de son titre ronflant, le GM doit surtout être considéré
comme un "vieux sage". Il est le gardien des traditions régissant le port de
la Faluche, et veille à la bonne application des principes de base de notre
code. Il est également chargé de transmettre les coutumes qui ne figurent
pas dans le code, et d’expliquer aux plus jeunes d’entre nous ce qu’est
l’esprit faluchard.

Il est le seul à pouvoir décerner certains insignes et décide de
l’obtention (ou non) d’une Faluche. Le GM est en quelque sorte un "père"
qui doit parfois remettre ses enfants dans le droit chemin, qui doit être
capable de répondre à toutes leurs questions concernant la Faluche et ses
traditions, et qui doit parfois être responsable à leur place. Bref, il est
chargé de montrer l’exemple.
D’autre part il organise les baptêmes avec le concours du GC et des
anciens. Durant ces baptêmes il coordonne les jeux en veillant à ce qu’il
n’y ait pas d’abus; le baptême est et doit rester une fête pour le baptisé et
non une humiliation, d’autant plus que le futur faluchard a consenti à
passer cette "épreuve"
La symbolisation de la fonction de GM peut se révéler assez
complexe. Il porte une Croix du mérite émaillée de blanc, soutenue par un
ruban aux couleurs de la discipline. Sur le ruban au couleur de la filière ou
de la ville si c'est une croix inter-filière, figure les lettres "GM", parfois les
années d’exercice, ou l’insigne de la filière.
Dans la Faluche il n’y a pas vraiment de hiérarchie au sens propre
du terme, le GM n’est pas “supérieur” aux autres. Il est là pour aider et
guider les faluchards de sa ville. Il doit être respecté et non adulé.
b) Le GC (Grand Chambellan)
Il arrive, dans certaines disciplines, que le GM soit assisté d’un GC.
A l’origine, le rôle du GC était "d’apprendre" à être GM. Il aidait donc ce
dernier pendant ses années d’exercice, puis naturellement prenait sa place
quand celui-ci passait sa Croix.
Désormais le GC a plutôt un rôle d’assistant ; il aide le GM a
organiser les baptêmes, a co-ordonner les jeux etc... Ce n’est donc pas
forcément lui qui prend la Croix quand son GM la passe. Le GC peut
également, et depuis peu, être considéré comme un relais entre certaines
filières. En effet, il peut arriver que les faluchards ne soit pas assez
nombreux dans une discipline pour avoir un GM. Dans ce cas, on intronise
un GC qui servira de relais et d’assistant au GM de la discipline la plus
proche

3. Le baptême
Pour devenir faluchard, il faut d’abord être motivé ; connaître un
minimum la Faluche et ce qui l’entoure pour être sûr que cela correspond
bien à son état d’esprit. Il faut, à mon avis, aller au moins plusieurs fois à
une soirée falucharde dans un bar de préférence pour voir de quoi il
retourne. En effet, il ne sert à rien de se faire falucher, si on ne croit pas en
la Faluche et ses traditions, et si on doit les laisser prendre la poussière sur
une étagère.
Pour devenir faluchard, il faut "subir" un baptême. Il n’y a pas de
règles strictes quant au contexte de celui-ci; cela peut se passer au resto,
pendant une soirée, dans un amphi, dans la rue, près d’une fontaine, tout
dépendra des croix et de la ville de baptême.
Au cours de la soirée, l’impétrant(e) sera aidé par son parrain et/ou
sa marraine, qui auront eu le rôle préalable de lui faire découvrir la Faluche
et ses traditions. Tout ceci se terminera par l’accueil des impétrant(e)s dans
notre grande famille, moment d’émotion pendant lequel les nouveaux
faluchards prêtent serment. La Faluche sera ensuite baptisée à proprement
parler au champagne et dépucelée avec un petit trou dans la doublure avec
une cigarette. Bref, que des choses gentilles qui ne vous mèneront
certainement pas à l’hôpital......(sauf pour certains cas désespérés…).
A priori, la majeure partie des faluchards gardent un très bon
souvenir de leur baptême. Et si ce n’était pas le cas, comment expliquer
qu’ils reviennent régulièrement en baptême, où qu’ils portent leur Faluche
dès qu’ils en on l’occasion?
4. les relations externes
Le code de Paris (93/94), stipule que "lorsque deux étudiants de
deux facultés différentes se rencontrent, ils doivent échanger leurs insignes
de faculté". Tout d’abord, il ne s’agit pas d’une obligation, mais d’une
possibilité; d’autre part, on peut étendre la possibilité à Université,
Association, Ville ... Être faluchard, c’est aussi rencontrer des gens de
toutes les disciplines, de toutes les villes, voir d’autres pays.
Grâce à la Faluche, ces rencontres deviennent vraiment
chaleureuses car il s’agit de rassemblement entre étudiants, dans une

ambiance sans contraintes et bon vivant. On tient de lui, ou tout au moins
de ses écrits, cet esprit festif et quelque peu paillard qui fait que nous
aimons la vie sous tous ses angles.
Mais la Faluche c’est aussi, et surtout, une grande famille. Il se
développe entre faluchards un véritable esprit de fraternité et d’entraide.
Souvent des liens se tissent entre des faluchards de villes avoisinantes, et
l’on hésite pas à prendre sa voiture pour aller passer la soirée chez des
copains à 150km de là (invitation à des baptêmes, des intro...).
De plus, selon les appartenances nationales de vos associations,
vous aurez peut-être l’occasion de vous déplacer en France pour des
congrès, crit et autres. Vous y rencontrerez faluchards et non faluchards, et
repartirez sans doute avec un pincement au cœur, car on se fait toujours
plein de potes pendant les congrès.
Mais le rassemblement à ne pas manquer, c’est l’anniversaire de
Faluche qui se déroule depuis 1988, le premier week-end de juillet. C’est
un rassemblement d’environ 1 000 faluchards de toute la France. Week-end
exténuant de fête et de délires, cet anniversaire laisse des souvenirs
inoubliables de rencontres en tous genres et souvent d’un instant. Il permet
de consolider les liens déjà tissées entre certaines villes, ou de rencontrer
des faluchards un peu trop éloignés pour aller passer une soirée chez eux.
5. Et après ?
Mais y a-t-il une vie après le diplôme ? La réponse est OUI, bien
évidemment. On devient progressivement des "vieux cons", ou des
"dinosaures", parfois figures emblématiques du passé.
Lorsqu’on est plus étudiant, on procède en théorie à un
"enterrement de Faluche". Enterrement véritable autrefois, où l’ancien
étudiant était le seul à savoir où il avait enfoui sa Faluche, enterrement
symbolique désormais. C’est donc l’occasion de faire une grande fête entre
amis, où les souvenirs de vie associative et falucharde sont de rigueur.
Après cette cérémonie, l’ex-étudiant n’aura plus le droit de modifier sa
Faluche en quoi que ce soit et devra demander l’autorisation d’un GM
avant de la coiffer, lors d’événements exceptionnels. A Caen, les faluchards
ayant enterré ont une Armelle (cf article code).

Historique de la faluche
Pour ce qui est du nom même de la Faluche, il semblerait qu’il
trouve son origine dans le vieux lillois, où Faluche signifie "galette". Mais
l’explication la plus simple reste la traduction du mot italien "faluccia". La
naissance de la Faluche se comprend dès lors que l’on étudie la vie
associative de l’époque.
En 1884, une loi réglementant le syndicalisme est publiée. Le
monde étudiant va alors se montrer réceptif aux idées d’associations. Cette
même année, le journal "Le Cri du Peuple" publie un article déclarant que
l’étudiant "ne s’affirme guère que par une indécence de babouin, greffée
sur une bêtise de rhinocéros". De violentes manifestations suivies de
bagarres eurent lieu devant le journal. Il y a alors nécessité pour les
étudiants de répondre collectivement, et de parler au nom d’un groupement
: l’Association Générale des Étudiants, communément appelée l’A, voit
alors le jour (il reste encore quelques associations portant cette
dénomination : AGEB, AGEM, AGEN...). On peut aujourd’hui retrouver
son histoire à travers son journal qui avait pour slogan "L’A, le premier
journal par ordre alphabétique !…". Les fondateurs sont quelques élèves
de médecine, présidés par Boureau, puis par Delcambre (Sciences).
La grande solidarité escholière du Moyen Age hante les mémoires :
l’esprit de solidarité et de défense des intérêts étudiants se développent. De
1886 à 1891, les étudiants des villes de Montpellier, Lyon, Toulouse, Aix,
Rennes, Nantes, Grenoble, Dijon, Besançon... se dotent d’AGE.
Très vite, des relations internationales s’ébauchent ; c’est ainsi que
le 12 juin 1888, les étudiants français sont invités aux 800 ans de
l’Université de Bologne. Cinq membres de l’A en provenance de Paris sont
envoyés en délégation ainsi que 4 marseillais.
Là, avec leurs vêtements sombres égayés d’une cocarde à la
boutonnière et d’un ruban en sautoir aux couleurs de la ville de Paris,
"dans la plus grande rencontre de costumes et de coiffes écolières du
monde", ils se sentent "pauvres".
En effet, on pouvait y voir défiler toutes les formes de costumes et

de coiffes des étudiants européens : les pennes des étudiants belges des
facultés laïques, leurs confrères des facultés catholiques coiffés de calottes,
les espagnols et les portugais arborant les "tunas" et leurs capes à rubans,
signe d’appartenance à une faculté précise, les coiffes allemandes, les
larges casquettes plates sans rebord et les minces képis à petite visière des
suisses...
C’est pourquoi, on dit qu’ils adoptèrent le béret des habitants de la
région bolognaise, comme coiffe spécifique aux étudiants français, en
souvenir du congrès qui fut, paraît-il, magnifique, et ramenèrent à Paris le
25 juin. C’est ainsi que naquit la Faluche.
Dès lors, les étudiants forment un corps et participent à la vie
officielle de l’Université, aussi bien en France qu’à l’étranger. Ils défilent
désormais derrière la bannière de l’AGE.
Mais la Faluche n’a pas traversé les âges sans problèmes ni
évolutions. Le premier grand déclin fut sous l’occupation, pendant la
seconde guerre mondiale.
L’histoire française est entrecoupée d’événements tragiques comme
la première et la seconde guerre mondiale, qui coupent un cycle
universitaire déjà court. Ces saignées privent les nouvelles générations du
savoir hérité des anciens. Pour anecdote, le 11 novembre 1940, l’Union
Nationale des Étudiants manifeste en Faluche sur les Champs Elysées. les
allemands ouvrent le feu sur les manifestants. Jugée trop nationaliste, la
Faluche est interdite par les allemands qui y voient un moyen de
rassemblement et de résistance. En effet, bon nombre des étudiants
préféreront lutter contre l’occupant, bravant le STO (Service du Travail
Obligatoire) et les camps de concentration.
En 1945, on assiste à un léger renouveau. Puis en 1968, notre coiffe
subit sa "seconde crise", du fait du refus des traditions liées à cet
événement. A partir du 8 mars 1976 (synthèse des codes à Lille), on assiste
à une véritable "renaissance" de la Faluche, encouragée par l’adoption
d’un code national en 1986 et par le centenaire de la Faluche à Reims en
1988.

historique de la vie étudiante caennaise
La prise de la ville de Caen par le roi Henri V ayant entraîné la
destruction des institutions éducatives. C’est son fils Henri VI qui a fondé
l’université de Caen en 1432. Dès lors l’université se trouva au firmament
du savoir, à tel point que lorsque le roi Louis XIV fit publier la liste des
auteurs ad usum delphini, la ville de Caen fournit à elle seule plus
d’hommes capables d’y travailler que des provinces entières.
Le 15 février 1884, comme partout en France, les étudiants
Caennais décidèrent de créer une association : l'Association Générale des
Étudiants de Caen. Dès lors les étudiants caennais allèrent à la rencontre
des autres ville et lors de l'accueil d'un congrès, des étudiants bordelais
ramenèrent la faluche en 1896. Pendant des années l'AGEC édita un
journal étudiant intitulé le caen-caen qui informé les étudiants sur les
activités de l'association.
Le 23 Janvier 1937 marque la disparation des tramway. A cette
occasion, une manifestation amusante est organisée par les étudiants de
l'AGEC toujours prêt faluche en tête à distraire les Caennais. Le 7 juillet
1944, un bombardement aérien britannique, vit en l’espace de quarante
minutes le largage de 2 200 tonnes de bombes explosives qui détruisit les
bâtiments de l’université,
Entre la rentrée d’octobre 1944 et 1954, les bâtiments de l’école
normale d’instituteurs accueillent les étudiants en attendant la construction
d’une nouvelle université. Sous l’impulsion de Pierre Daure, préfet puis
recteur, une nouvelle université vit le jour. Sa reconstruction s’étala de
1948 à 1957. Pendant ce temps les étudiants de l'AGEC vont parcourir la
France avec une voiture qu'ils vont eux même surnommer "la faluche" a la
recherche d'ouvrage pour la futur bibliothèque de la nouvelle université.
Le 19 janvier 1968 lors de l'inauguration du bâtiment lettre en
présence du ministre de l’éducation Nationale, les étudiants de l'AGEC et
plus particulièrement les étudiants en médecine manifestent contre une
réforme des études médicales. C'est ce qui a marqué le début des
évènements de Mai 1968 en France.
Malheureusement, de 70 a 2000, Caen ne compté plus que très peu
de faluchards sauf en pharmacie. En 1999 plusieurs étudiants caennais
allèrent à Strasbourg pour se faire baptiser et relancèrent la faluche ...

Le CODE
Article 0 :
La faluche est apolitique, a-confessionnelle, asyndicale et
indépendante; c'est pourquoi il est strictement interdit d'y voir figurer tout
insigne ou symbole a caractère ou connotation politique, confessionnel ou
syndicale. De même il est autant interdit de porter la faluche lors de
manifestation à caractère ou connotation politique, confessionnel ou
syndicale ou de parler au nom de la faluche ou de faluchards à l'occasion
de telles manifestations.
article 1 :
La faluche est la coiffe traditionnelle des étudiants de France. Elle a
replacée la toque datant du moyen age. Les étudiants français l'ont ramenée
de Bologne lors d'un congrès international d'étudiants qui fut parait-il
magnifique où ils adoptèrent le béret de velours de la région bolognaise le
12 juin 1888. A Strasbourg, la faluche n'arriva qu'en 1909 devenant alors
un signe de rattachement aux idées françaises
article 2 :
La faluche est portée de nos jours dans
de manière habituelles ou exceptionnel,
estudiantines. On ne l'enlève pas même devant
rang de recteur. Elle ne se réclame d'aucune
religieuse.

certaines facultés et écoles
lors de manifestations
un professeur, sauf s'il a le
appartenance politique ou

Article 3 :
Escholier, il est interdit de faire de la faluche une succursale de
monoprix. Elle doit être le parchemin qui s'enorgueillit toujours de
nouvelles richesses de l'histoire de l'étudiant. A ce titre, le grand maitre
(peu importe lequel) peut décider de faire enlever un insigne qu'il juge non
représentatif de l'étudiant. La faluche montepelliéraine ne comporte pas à
proprement parlé de coté personnel.
Article 4 :
L'étudiant doit se conformer à ces dispositions assez larges pour
permettre toute fantaisie, assez strictes pour réaliser l'uniformité

article 5 :
la faluche comporte deux parties :
• le ruban circulaire de 37 mm avec ses emblèmes
• le velours noir avec ses rubans et insignes
A Strasbourg, le ruban circulaire mesure 24 mm et comporte 6
passants. A Montpellier, la faluche comporte en pus quatre crevés qui
servent éventuellement a remplacer la partie personnelle.
article 6 :
Le ruban circulaire est à la couleur de la discipline principale. Pour
les disciplines secondaires (double inscription), on placera sur le bord
supérieur du ruban de la discipline principale, un ruban plus mince aux
couleurs de cette (ou ces) discipline(s) annexe(s)
voici les couleurs nationalement adoptées, basées à l'origine sur
celles des toges doctorales et professorales des universités françaises :
Couleurs du circulaire
Paramédical
Pharmacie

V rose
V vert
Montpellier : S vert bouteille
V rouge

Médecine

Montpellier : S bordeaux
Strasbourg : V amarantes
ASSAS : V grenat

Médecine catholique

bordeaux
V violet

Dentaire

Nantes : V violet foncé avec un liseré
rouge
Lyon : V bordeaux
ASSAS : V rouge, violet, rouge

Etiopathie

Aix : V bleu ciel

V bordeaux
Vétérinaire

ASSAS : V violet
Rouen : V rouge
V fuchsia

Sage femme

Lyon : V fuchsia avec liseré dentelle
blanc
Poitiers : V rouge
Strasbourg : V bleu roy
V bleu clair

Ostéopathie

Aix : V bleu roy
Lyon :V bleu ciel
Caen : V noir

Théologie

Strasbourg : S jaune et mauve
Rouen : S rouge et blanc

Prépa santé

V marron

Droit

S rouge

École de notariat

S rouge et noire

Sciences
Sciences politiques
LLSH
Géographie

S violet
Strasbourg : S mauve
S bleu et rouge
ASSAS : S bleu, rouge, bleu
S jaune
Strasbourg : S jaune et mauve
Tours : S jaune et violet
S jaune

Psychologie

Caen : S jaune et violet
ASSAS : V bleu roi
Strasbourg : S mauve

Histoire de l'art

Strasbourg : S bleu et blanc
S orange

Sciences économie

ASSAS : S rouge, noir, rouge
Strasbourg : S rouge et mauve
S orange

IAE

Nancy : S rouge & orange
Brest : S orange et blanc
Montpellier : S vert pomme

MASS

Strasbourg : S mauve

Tourisme

S orange

Beaux arts

S bleu ciel

Cinéma

S bleu ciel
S vert clair
Lyon : S rouge

AES

Amiens : S rouge & jaune
Valence : S rouge, blanc, rouge
Rennes : S rouge sang et or
Strasbourg : S gris

IPAG
STAPS
IUFM
Classe prépa
École de commerce

S rouge
Strasbourg : S bleu & rouge
S vert foncé
Strasbourg : S jaune et mauve
S gris
S marron
Strasbourg : S jaune & mauve
S rouge et vert
ASSAS : S vert, rouge, vert

S bleu roi et noir
Nantes : S bleu roy
École d'ingénieur

Amiens : S violet & blanc
ASSAS : S marron bleu marron
Strasbourg : S vert
S bleu

École d'architecture

Strasbourg : S vert & bleu ciel
Nancy : S gris

École d'audiovisuel

S Noir & blanc

École militaire

S Marron & vert

École de pilotage

Strasbourg : S vert

ECAM

S blanc & violet

CPE

S blanc & noir
S blanc

BTS

Valence : S rouge blanc rouge
Nantes : S vert avec liseré rouge
S blanc
Nantes : S vert & bleu

IUT

Médecine Marseille :S rose
Strasbourg, assas, Besançon : S rose

Œnologie
Musicologie

S rose saumon
S argenté
Strasbourg : S jaune et mauve

Musicologie catho

S dorée

Faculté catholique

ASSAS : S bleu, rouge, blanc

Agricole

Aix : S moiré vert, bordé d'amarante

A Strasbourg, le ruban circulaire pour la discipline secondaire ne

fait qu'un tiers du tour de la faluche. A Montpellier, le ruban circulaire
pour la discipline secondaire se place sur la partie supérieur de la faluche.
article 7 :
sur le ruban circulaire doivent figurer :
1. le baccalauréat :
• Bac L : φ (Phi)
• Bac ES : β (Beta)
• Bac S spé math ou physique : ε (Epsilon)
• Bac S spé bio : φε (Phi-Epsilon)
• Autres Bacs : Lettres ou initiales correspondantes
• Bac international : I minuscule après bac principal
• capacitaire : C
• diplôme d'aptitude aux études universitaires : DAEU
• Équivalence Bac : EB
A la fin du cursus pourra figurer un petit "A" pour l'agrégation et/ou
un petit "C" pour le CAPES suivis d'une petite palme
2. l'emblème de la discipline
Médecine
Caducée médecine
Paramédical
Infirmier
Orthophoniste
Masso-kinésithérapie
Pharmacie
Dentaire
Vétérinaire
Agricole

Ciseaux avec initiale de la filière
Lettres PM ou ciseaux

Rouen

caducée infirmier

Strasbourg

Lyre

Strasbourg

Caducée mercure
lettres KINE
Caducée pharma ou coupe d’hygie
Molaire a l'envers
Tête de cheval
Tête de vache sur épis de blé

Agroalimentaire

Fourchette & épis de blé croisé

Communication

Téléphone portable et initiale école

Strasbourg

Sage femme

Croix Ankh
Croix Ankh ou lettres SF

Ostéopathie

Sphénoïde

Etiopathie

Squelette

Droit

Glaive et balance

Sciences

Palmes croisés chaine & laurier &
initiales de la filère

Chimie

cornu et ballon

LLSH

initiale du pays
Parapluie (fermé)

Histoire

Casque de Périclés

Géographie

globe

Psychologie

Lettres PSY ou ψ

Archéologie
Beaux-arts

Tours

Livre ouvert avec plume

Sciences politiques

Sociologie

Aix

Strasbourg

grenouille
Livre ouvert avec plume

Strasbourg

Tête de sphinx
Palette et pinceau

Cinéma et audiovisuel clap de cinéma
équerre
Architecture

AES

un Té

Nantes

Équerre et compas sur étoile

Strasbourg

Lettres AES
caducée mercure

Prépas

Chouette bicéphale

Prépa Khâgne

Chouette bicéphale

Prépa math

Besançon

Chêne et laurier

Ancien

étoile et foudre

Nancy

Épi de blé

Ancien

poireau

Montpellier

Prépa HEC

Caducée mercure

Ancien

Prépa véto

Tête de cheval

Ancien

Prépa bio

École de commerce
Sciences sociales
IAE

Caducée mercure
Initiales de la filière
Caducée mercure
Caducée mercure

Sciences économique
&
Gestion

caducée mercure et balance

Nantes

écureuil

Dijon

bourse

Nancy

glaive & balance ou caducée

Clermont

caducée mercure + double bourses Strasbourg
cadu mercure ou glaive & balance Montpellier
IPAG

Lettres IPAG

IUFM

Lettres IUFM
Étoile et foudre

École d'ingénieur

Tourisme

éclair
Étoile et foudre & initiale de
l'école
chameau

École militaire

Initiale de l'école

École d'aviation

avion

BTS
IUT

Lettres BTS
Lettres IUT
Amiens : Marteau et maillet

Construction mécanique Marteau et maillet
Agronomie

ASSAS

Épi de blé

Angers

Coq
STAPS
Œnologie
Musicologie

lettres STAPS

Montpellier

anneaux olympiques

Strasbourg

Grappe de raisin
lyre

Théologie catholique

Croix latine

Théologie protestante

Croix huguenote

PCEM1

Tête de mort sur fémur croisés

Théâtre

Masque de comédie

A Strasbourg, une formation par alternance sera sanctionnée par
une barrette verticale avant le symbole de la discipline.
3. les étoiles et palmes
• Une étoile dorée par année d'étude (se place en début d'année)
• Une large palme placée a coté de l'étoile de l'année pour major de
promotion
• Une étoile argentée pour les années redoublées
• Les années de discipline annexes seront de taille plus petite
• La première étoile sera placée sur un petit ruban disposé en biais,
de couleurs bleue pour les couleurs de facultés ou d'établissement
d'état, blanche pour les facultés catholiques, écoles ou instituts
privés. En cas de changement d'établissement du public vers le
privé ou inversement, on placera un nouveau ruban sous l'étoile de
l'année de changement.
• Une simple palme à la fin de chaque cycle (s'il n'y a pas de diplôme
correspondant)
• Une double palme croisée de lauriers pour caque diplôme obtenu
(DEUG, DUT, BTS, licence, maîtrise, DU, DE, …)
• A coté de l'étoile de l'année:
◦ Une tête de vache pour tout échec aux examens de première
session et réussite aux rattrapage
◦ Une tête de mort pour abandon d'une discipline
• Les années validées par équivalence seront marqués par un "e"









remplaçant l'étoile
Un drapeau du pays sera placé sous l'étoile de l'année d'étude si elle
se déroule a l'étranger
Une quille pendra a l'endroit du cursus où aura été effectué le
service militaire
Un ruban noir parallèlement sous l'étoile de l'année signifie le vol
ou la perte d'une faluche
Une cocote de papier pour toute année sabbatique
Dans certaines universités, l'année de baptême est indiquée juste
après le prénom. A Strasbourg, les lettres BAPT ainsi que les deux
dernier chiffres de l'année de baptême. A Caen en géographie, on
met les deux derniers chiffres de l'année de baptême.
Un faluchard ayant arrêté ses études porte les couleurs de la
dernière filière suivie. A Strasbourg, une ancienne discipline est
signalée par un ruban de 24 mm de large entre deux passants de la
faluche.

4. les étudiants étrangers
Les étudiants étrangers placeront le drapeau de leur pays d'origine
sous la première étoile. Les étudiants français effectuant une année d'étude
à l'étranger, placeront le drapeau du pays d'accueil sous l'étoile
correspondante.
article 8 :
Le velours (partie supérieur de la faluche) est divisé différemment
selon les villes. En général il se sépare en une partie gauche correspondant
à la vie de l'étudiant et en une partie droite correspondant a sa vie
personnelle. Entre les deux se placent les rubans d'associations et de
fédérations du frontal a l'occipital. A Strasbourg, les rubans associatifs
forment un V, la pointe tournée vers le frontal. A Montpellier, la faluche est
divisée en quatre partie, ou crevés : quartiers associatif, quartier
personnel, quartier échange et quartier d'origine.
Le velours peut comporter :
1. Les insignes
• Des associations étudiantes
• Des congrès auxquels vous avez participé, à condition que ceux-ci
soient constitués de matériaux nobles (tissus, métaux)





Des villes où vous avez séjourné pour motifs étudiants
Des établissements scolaires auxquels vous avez appartenu
Des clubs auxquels vous avez appartenu ou appartenez

2. Votre devise
En grec, en latin, en français, en hébreu, en langue régionale, en
patois … s'inscrit en toutes lettres dans la langue correspondante, sur le
velours frontal à l'occipital à la gauche du ruban de province natale. On
trouve aussi sur les faluches des anciens la devise brodée au fil d'or sur le
ruban circulaire. A Lyon, on trouve certaines faluches avec la devise en
rond autour de l'écusson central.
3. Vos armes personnelles
4. Les symboles
Fin baiseur

Épée

Fine baiseuse

Pensée ou orchidée

Éjaculateur précoce

Flèche

Acte laborieux

Lime

Lenteur a la tache

Escargot

Femme fontaine

Fontaine

Amour des sports auto

Volant

Conducteur de fin de soirée

Volant

Nancy

hospitalisation FAUX

Rouen

Accident avec
d'un passager

Marseille

Idem avec alcootest positif

Faux croisée

Rouen

Amour du voyage

Globe

Amour du foot

Ballon de foot

Marseille

Amour du sport

Raquette de tennis

Amiens

Amour du travail bien fait

Abeille

Nantes

Amour de la montagne

Ski

Amour du Ski

Ski

Avignon

Amour de la pétanque

Boule

Avignon

Amour des stupéfiant

Sphinx retourné

bordeaux

Amour de l'équitation

Cheval

ASSAS

Amour de la charcuterie

Loutre

tours

Amour de l'informatique

Étoile et foudre
Aigle ou avion

Amour de l'aviation

Sur ruban bleu
brevet

Amour de l'anatomie (matière)

Squelette a l'endroit

a son

Squelette a l'envers
Amour de l'anatomie (corps)

Jambe écarté : féminine
Jambe serré : masculine
Diamant : homosexuel

Amour de la musique

Lyre

Amour de la littérature

Plume

Amour des arts et de la peinture

Palette vernie

Amour de la mer

Ancre

Amour de la navigation

Ancre

Amour du BON vin

Grappe de raisin

Amour de l'alcool

Grappe de raisin a l'envers marseille

Amour des grands espaces

Épervier

Bourguignon

Taste-vin

Beaujolais

Grappe de raison croisé
zéro

Ardennais

Sanglier

Breton a Paris

Sabot

Normand

Lion héraldique

Limousin

Houe

Strasbourg

Breton

Hermine

Alsacien

Cigogne

Lorrain

Chardon

Lyonnais

Lion dressé

Franc comtois

Lion

strasbourg

Petit cochon

Cochon a l'endroit

strasbourg

Bricoleur

Marteau et maillet

Utilisateur habituel de capote

Parapluie

nantes

Concierge

Trousseau de clef

Grenoble

A une partie factice de son corps Molaire
Fertile

Croix ankh

Période de règles

Croix ankh retournée

Travaillé un an en labo

Cornu et ballon
Taureau

Parent

Garçon : Satin bleu
Fille : Satin rose

GM ayant donné sa croix

Soleil

GC ayant donné sa croix

Lune

Femme enceinte

Fraise

Ville royale

Fleur de lys

Scout

Fleur de lys

Royaliste

Fleur de lys

Strasbourg

Issu d'une famille noble

Fleur de lys

Tours

Membre d'une junior entreprise

Écureuil

Confrérie oeunologique

Taste-vin

Traversé du désert (célibataire)

Chameau a l'endroit

Commet une erreur de jeunesse

Chameau a l'envers

Marseille

Fiancé

Cupidon

Rouen

Assume son erreur de jeunesse

Pendu

Enfin libre (divorcé)

Pendu avec corde coupée

A fait quelque chose de sale

Lettre B

Thierry la fronde

Lettres TLF

Dagobi simple

I

Dagobi double

X

Dagobi multiple

W

Jeune parents

Bébé

Buveur d'eau

Bacchus troué

Buveur d'eau

Entonnoir à l'endroit

Non intégré

Cochon a l'endroit

Bizuteur

Cochon a l'endroit

Intégré

Cochon a l'envers

Perte de la virginité (garçon)

Feuille de vigne

Perte de la virginité (fille)

Rose

Polyglotte réel (3 langues)

Sphinx

Fin gourmet

Fourchette

chanceux

Fer à cheval

Chanceux aux examens

Épis de blé & faucille

A cousu sa faluche seul

Ciseaux

Maitre étalon

Taste-vin

Gros dormeur

Nounours

Concierge

Trousseau de clé

Chanteur minable

Lyre & tête de mort/fémur Avignon

Dors en cours

Nounours a l'envers

Misère

Lettre M

Marseille

Strasbourg
Rouen

Grenoble
Marseille

Géniteur

Tête de vache

Grenoble

Minutie dans le travail

Abeille

Avignon

Digne faluchard

Lettre F

Beauf devant l'éternel

Ballon de foot

ringard

Entonnoir a l'envers

Tombe vite sous l'alcool

Comète

Dégage une forte odeur

Moule

ronfleur

Sanglier

Personne "blonde"

Lettre B

autiste

Lune

Sado maso

Lacet de cuir

Mène grand train

Homard

Mange comme un porc

Fourchettes croisée

Mange comme Michal

Triple fourchettes croisées Caen

Fin cuistot

Fourchette sur ruban bleu

Lenteur a la tache

Escargot

ringard

Entonnoir a l'envers

Grand sécheur de cours

Cocote en papier

Travail sur ronéo

Cocote en papier

Digne chanteur de paillarde

Clé de sol

Digne chanteur de paillarde

Lyre

Chanteur minable

Lyre & tête de mort/fémur Avignon

Vie nocturne intense

Chouette

Grande gueule sachant l'ouvrir

Coq

Dignité dans l'ivresse

Bacchus

Personne chaude

Poule

Gardien des traditions (GM)

Mammouth argenté

Avignon

Lyon

Strasbourg
Marseille
Strasbourg

Gardien des traditions

Mammouth doré

Radin

Épis de blé

Lourd

Pachyderme

Grand chasseur devant l'éternel

Cor de chasse

A ramené un trophée

Hache

Cuite certifié

Bouteille de bordeaux

Coma éthylique

Bouteille de champagne

Cuite au champagne

Bouteille de champagne

Ivre et malade avant minuit

Zéro

A vomi dans sa faluche

Parapluie fermé

Pareil et l'a remis sur sa tête

Parapluie ouvert

Nuit au poste motif étudiant

Sou troué

Grand praticien de l'amour

Lime

ASSAS

Faluche bien cousu

Ciseaux

Tours

Cousu une autre faluche

Ciseaux

Aix

N'a pas cousu sa faluche

Ciseaux

Lyon

fait chier son GM pour insigne

Singe

Cursus exemplaire

Abeille sur circulaire

Strasbourg

Taxeur

Chauve souris

ASSAS

Grand praticien de l'amour

Lime

ASSAS

Minutie ds le labeur corporatif

Abeille

Minutie dans le labeur corporatif Abeille sur ruban d'asso

Reims

Avignon

Rigoureux ds le travail associatif Equerre
Nuit blanche pour raison assos

Chauve souris

Remerciement travail associatif

Palme sur le ruban d'asso

Remerciement une année de taf

Palme double ruban d'asso

+ gros déficit d'1 manifestation

Sous troué & chiffre (K€) Marseille

Webmaster
Livre sur ruban d'asso
Décerné par le GM sur les dires de (le ou la) partenaire
Décerné par le GM
Décerné par le GM sur le témoignage du président de l'association










Lorsqu'un faluchard se voit décerné un Singe par son GM, il ne lui
est alors plus possible de recevoir de nouveaux insignes durant une
période prédéfinie par ce dernier.
Pour les insignes endroit/envers, le repère est le ruban circulaire de
la faluche qui est considéré comme le sol. Toutefois selon certains
codes datant de quelques années, si l'étudiant et né et effectue ces
études dans la même ville, c'est l'écusson de cette même ville placé
au centre qui sert de repère.
La poule étant un insigne très négatif connoté, bien que cela ne soit
pas le cas initialement, est des actuellement discuté de la façon de
la porter (par exemple dans le potager)
Nombre de faluchards arborent des épées. Attention
mesdemoiselles, il se peut qu'il y ait quelques frimeurs, ce qui
pourrait alors induire en erreur sur la qualité de la marchandise. Un
conseil : le sexe c'est ceux qui en parlent le moins qui le font
souvent le mieux.
La lime (insulte à un GM) apparait dans quasiment tous les codes.
Remarquons cependant qu'elle n'a jamais eu d'existence officielle.
Amis grand maitres, n'en distribuez donc pas a tour de bras, vous
n'êtes pas des dieux.

article 9 :
Lors d'une garde assurée par un étudiant en santé, tout passage de
vie à trépas sera sanctionné par une unique faux placée sur le velours noir
article 10 :
Sur le velours figurent aussi les rubans supérieurs de gauche à
droite, du frontal à l'occipital :
1. Ruban de la ville de faculté
Ruban perpendiculaire à celui de l'association, aux couleurs de la
ville surmonté d'un écusson en toile. L'étudiant changeant de ville de
faculté (France ou étranger) placera parallèlement et en arrière du

précédent, un ruban surmonté d'un écusson, aux couleurs de sa nouvelle
ville universitaire, et l'année de changement en chiffres.
2. Le ruban d'association
Ruban aux couleurs de l'association précisant la place occupée par
l'étudiant
3. pour les représentants d'association
• Pour les membres du conseil d'administration et du bureau
d'association régionale : un ruban aux couleurs de la ville d'élection
• Pour les élus et délègues au plan national :
◦ Pour les membres du conseil d'administration des associations,
unions, fédérations nationales : un ruban tricolore.
◦ Pour les membres de bureau : un ruban tricolore avec un filet
blanc de chaque coté.
◦ Pour le président : un ruban tricolore avec une bande blanche de
chaque cote.
• Pour les élus ou délègues au plan européen : les couleurs de
l'Europe.
• Pour les élus ou délègues au plan international : les couleurs de
l'O.N.U.
Le délègue placera le ruban de plus haut grade
4. Élus au conseil d'UFR, conseils d'Université, conseils régionaux et
nationaux :
L'élu placera, du frontal a l'occipital, un ruban de couleur jaune
dont l'extrémité occipital sera laissée libre. Sur ce pendentif seront placées
, a raison d'un insigne par mandat :
• Une grenouille argentée pour les élus au conseil d'UFR
• Une grenouille dorée pour les élus au conseil d'université
• Une tortue argentée pour les élus au CROUS
• Une tortue dorée pour les élus au CNOUS
• Les initiales des autres conseils (CNESER, OVE, …)
• Une étoile dorée pour les VP étudiant d'université
• Une étoile argentée pour les VP étudiant d’UFR ou de CA d’IUT
• Une étoile dorée par mandat de délègues mutualistes (sur un petit

ruban bleu)
A Lyon, les suppléants sur tête de liste portent le ruban jaune
frontal / occipital sans extrémité pendante. En Alsace, les élus portent sur
leur ruban jaune une grenouille dorée ou argentée, mais pour tous les
autres types de poste, ils portent une grenouille verte, sorte de "Joker". A
Strasbourg, le ruban est jaune quelque soit la place occupée, les
grenouilles et les étoiles se colorent selon le niveau d'élection.
5. les rubans de province et ville d'origine :
Surmontes des écussons en toile correspondants.

Article 11 :
La faluche montpellieraine se distingue par la présence de quatre
crevés aux couleurs de la discipline principale étudiée, divisant ainsi le
couvre-chef en quatre parties de velours noir égales. Ce "privilège" est
réservé aux seuls étudiants de l'Université de Montpellier, en hommage a
Rabelais qui fit ses études de médecine a Montpellier au 16ème siècle. Il
enseigna la médecine a Montpellier qui est la plus ancienne Université
française (12ème siècle). Les disciplines médicales ont conserve les
couleurs traditionnelles.
• Médecine 4 crevés bordeaux
• Pharmacie 4 crevés verts
• Chirurgie-dentaire 2 crevés bordeaux et 2 crevés violets
• Paramédicale 4 crevés roses

Les explications de la présence de ces crevés sont nombreuses et
pas toujours très claires ; on en retiendra trois:
• L’ange gardien (ou Rabelais), aurait été attaqué par de brigands, et
son sang, en se répandant sur sa Faluche aurait dessiné la forme des
crevés actuelles (ou Faluche déchirée par ces brigands, d’où les
crevés car rajout de tissus pour la réparer); on trouve parfois : les
étudiants de l’AGE rentrant de Bologne auraient été attaqués...
Mais cela est peu probable car il s’agissait de parisiens.
• Les crevés symboliseraient la croix occitane,
• Les crevés symboliseraient la croix équidistante, symbole de
blasphème adopté par les étudiants lors de la révolte qu’ils
menèrent contre l’abus de pouvoir de l’Eglise
Toutes ces interprétations relèvent bien entendu de la légende, voir
du mythe. L’explication réelle de la présence de ces crevés peut se définir
de la façon suivante: "L’étonnante vogue des crevés par exemple, qui se
répand en Europe à l’extrême fin du XVème siècle, prend sa source dans un
épisode guerrier. Des lansquenets suisses, victorieux des troupes du Duc
de Bourgogne Charles le Téméraire près de Nancy en 1477, dépouillèrent
les cadavres de leurs ennemis de riches pièces de brocart dont ils étaient
parés, et en garnirent les fentes et les déchirures de leurs pourpoints.
Réinterprétée, cette pratique donna naissance au crevé. Il devient une folie
pour l’homme du XVIème siècle (celui de Rabelais), garnissant les
pourpoints et les chausses, puis les robes, toques, pantoufles etc....
Devenu un simple ornement, le crevé n’en restait pas moins un
attribut guerrier et probablement, à ce titre, une figuration emblématique
de la blessure."
article 12 :
Tout étudiant ayant, au cours de sortie, repas ou soirée, tire un coup
en bonne et due forme, devra mettre a l'intérieur de sa faluche :
• Une carotte, signe de son acte valeureux et digne du grand
baisouillard qu'il est
• Pour une pipe dument accomplie : un poireau
• Pour l'enculage : un navet
• Pour un cunnilingus : une betterave ou une moule
• Rapport pendant les règles : tomate
• Masturbation : épi de maïs








Partouze : chou fleur
Fist-fucking : pomme de terre
Avec une femme enceinte : fraise
Une éjac faciale : une asperge
Un oignon : s'est tapé un vieux
S'est arrangé pur se faire prendre : insigne noirci

Ceci sous l'œil attentif des anciens, dignes contrôleurs des actes
accomplis. Ils contrôleront en particulier que l'étudiant était sorti couvert.
Pour tout depucelage, il aura droit, suivant l'endroit, a deux légumes places
en X. En espérant voir les faluches se transformer durant les années
estudiantines, en de véritables potagers.
Article 13 :
Dans chaque faculté ou école, il sera procède à l'élection d'un
Grand Maitre, choisi par les faluchards au vu de ses mérites, et dont la
tache principale sera de veiller a l'application des principes de base qui
régissent le port de la faluche. Sa distinction est une croix du mérite
émaillée blanc soutenue par un ruban aux couleurs de la discipline. Lui
seul est en mesure de décerner le Bacchus, l'abeille, la chouette, le coq …
(voir article 8). Il doit en outre certifier, avec le concours de trois autres
porteurs de faluches, l'acquisition de bouteilles. Il existe aussi des grands
Chambellans (GC) qui assistent le Grand Maitre dans sa tâche.
Article 14 :
Toute faluche devra être baptisée sous l'œil attentif du Grand Maître
ou des anciens.
Article 15 :
La faluche doit être portée dans toute cérémonie : repas, soirées,
sorties estudiantines... Il est cependant recommandé de ne pas la mettre
lors de chasse aux trophée, où être pris sur le fait pourrait nuire a l'image
de la faluche ainsi que dans une voiture, où elle a le don d'attirer la maréechaussée, et avec l'alcootest (ou DFTF : détecteur de faluchard très fatigué)
article 16 :
Toute pucelle effarouchée ou donzelle a la jambe mutine demandant
a voir le potager particulier (intérieur de la faluche) d'un étudiant, devra

comme il se doit, en passer par les armes suivant les gouts dudit étudiant,
choisissant le lieu, le jour et l'heure.
La faluche représentant la vie d'un étudiant, toute personne mettant
une faluche ne lui appartenant pas devra subir une épreuve qu'aura choisi le
propriétaire de la faluche en question.
article 17 :
La faluche est un attribut qui doit être respecte par tous. Des
sanctions pourront être prises pour tout non-respect vis-a-vis d'une faluche.
D'autre part, tout étudiant surpris en train de baptiser sans être porteur
d'une faluche sera lui-mémé considère comme impétrant. A ce titre, il
encourt les pires sévices …
article 18 : les types de faluches
Comme dit précédemment, il existe plusieurs type de faluches :
• La faluche Lilloise est la plus courante, et correspond, dans son
organisation aux normes prescrites dans le code nationale. C'est
pour cela qu'elle est parfois appelé la Nationale.
• La faluche Strasbourgeoise se distingue par ces rubans en V, la
pointe tournée vers le frontale et par son circulaire a 6 passants.
• La faluche montepelliéraine comporte 4 crevés ou quartiers
• La faluche marseillaise ressemble a la faluche lilloise, à ceci près
qu'elle est plus grande. preuve s’il en est de leur don pour
l’exagération
article 19 : des spécificités bas normandes
• En pharmacie, un faluchard ayant était membre actif de
l'association pendant trois ans consécutifs, pourra se voire décerner
une grande palme, qu'il placera sur le ruban d'association
• En géographie, les faluchards ont un surnom en grandes lettres,
suivi de l'indication de l'année de baptême (particularité ramené du
congrès de la FNEG a Strasbourg en 2000 en l'honneur des
faluchards alsaciens). De plus ils possèdent également de petites
palmes simples après certaines étoiles, signifiant la fin d'un cycle.
Cette singularité provient a la base d'un code erroné, fourni lors du
congrès déjà cité.
• Certains faluchards arborent sur leurs velours un ruban de velours








jaune or enroulé autour d'un ruban de velours or du frontal a
l'occipital, indiquant leur appartenance à la compagnie du Drakkar
(créé en 2001). Il se démarquent également au drapeau normand
pendant a l'occipital.
Un grand maitre n'ayant pu passer sa croix avant d'enterrer sa
faluche devra disposer sur le ruban soutenant cette croix, un petit
ruban de velours noir, perpendiculaire, signifiant que la croix fut
enterré avec la dite faluche.
Les faluchards ayant enterré leur faluche disposeront un petit
pompon de laine marron, pendant côté cœur, et disposé après le
dernier insigne du circulaire. Ce pompon est appelé l'Armelle en
l'honneur d'une jeune falucharde en psychologie en ayant eu l'idée.
En pharmacie, la tête de vache sur bouchon de baptême signifie
qu'ils ont eu leur faluche au rattrapage
En pharmacie, une abeille sur tête de vache sur le circulaire signifie
minutie dans les rattrapages

Article 20 :
Caque impétrant sera assisté durant son baptême et sa vie de
faluchard par un Parrain et (ou) une marraine ancien(ne) possédant une
bonne connaissance de la faluche et apte a encaisser a la place de son (sa)
fillot(e).
le rôle du parrain peut être résumé en 11 points :
• De tous temps, toujours d'être parrain un honneur tu feras
• Toujours ton rôle au sérieux tu prendra, et un devoirs tu en feras
• Toujours de ton code tu te souviendras et a chaque fillot tu
l'enseignera
• Toujours avec ton fillot, le baptême tu préparera, sa personnalité tu
apprendra, un gage adapté tu donneras, et sa chanson sur le boue
des doigts tu connaitra
• Toujours pendant le baptême, ton fillot tu soutiendras
• A boire son champagne, toi et toi seul l'aidera
• Le reste de la soirée, de ton fillot tu t'occupera
• A chaque faluchard que tu connais, ton fillot tu présentera
• Toujours sur ton fillot, un œil tu gardera
• Tout écart de conduite tu lui signalera
• Toujours avec lui, des relations privilégié tu garderas

Les ORDRES
1. L'ordre du grelot :
Le grelot est un ordre de la Faluche où de joyeux téméraires ont
juré de ne plus boire d’eau durant les manifestations étudiantes. Ils
arborent de se fait un grelot au bout d’une tresse pendant de leur Faluche.
Le Grelot est régis par un code. Dans le cas où l’un d’entre eux se
ferais surprendre en train de siroter un diabolo menthe son grelot lui serait
immédiatement coupé. Les grands greloteur portent trois grelots (deux doré
et un argentés) ainsi qu’une cordelette blanche sur leur tresse
2. L'ordre des minis :
Les minis regroupe au niveau de la France entière les faluchards de
moins d’1m65 et les faluchardes de moins d’1m60. l’appartenance aux
minis est symbolise par le port d’un ruban bleu sur la faluche. les grand
peuvent entrer dans l’ordre des minis , mais ils doivent de mettre a genoux
en présence de minis.
3. L'ordre de la cartouchière
L'ordre de la cartouchière est un ordre créé à Caen en 2008. Son but
est d'afficher de façon plus ouverte son potager en accrochant une
cartouche après chaque passage à l'acte en congrès ou extés. Cet ordre a
une connotation très péjorative suite à un certain nombre d'abus.
4. L'ordre de la jarretière
Fondé semble t-il a Lyon, cet ordre magnifique rassemble des
faluchardes ayant fort justement décidé d'un commun accord, de ne porter
que des jupes et des bas avec portes jarretelles si possible. La condition
initiale a remplir pour y être accepté, est d'avoir un tour de poitrine
minimum de 90 B
5. Le Royaume de la Basoche
Il ne concerne que les étudiants de Droit Poitiers. Pour anecdote,
sachez que lors du couronnement de Bokassa, le roi de la Basoche en place
à l’époque s’était fait inviter !!! (livre "le roi et l'empereur")
6. L’Ordre du vénéré Bitard (L.S.T)
Cet ordre est propre à la ville de Poitiers et comporte son code
spécifique. C’est un ordre très hiérarchisé, officialisé en 1921 mais qui

existe depuis le moyen-âge. Les bitards le sont à vie et reconnaissables à la
Faluche noire avec un chevron de couleur et à la cape qui indique la
position dans l’ordre:
• Novice : Blanche
• Chevalier : Rouge
• Commandeur : Rouge avec un chevron bleu
• Grand Bitardier :Bariolé
• Grand Maître : Bleu
A noter que l’ordre est très rigoureux en ce qui concerne le respect
de la position, la punition généralement ordonnée est un cul-sec au vin
rouge. Notons aussi que l’ordre organise une fois par an "La Semaine
Bitarde" qui se déroule la première semaine d’Avril dans la bonne ville de
Poitiers… Il est bon de noter que les bitards sont effectivement un ordre,
mais celui-ci ne dépend pas de la Faluche. Seul le fait qu’ils soient
étudiants et portent une coiffe traditionnelle nous rapproche d’eux.
7. Les Géraldines
Mouvement réunissant uniquement des faluchardes lassées
d’entendre leurs homologues masculins parler corpos… Elles se réunissent
donc entre elles, font des repas d’où tout mâle est exclu…
8. Les Buffalos
Les faluchards qui souscrivent à cet ordre promettent de toujours
boire de leur mauvaise main, sous peine de finir ce qu’ils avaient
commencé, cul sec, et d’implorer à genou le pardon de Rabelais et de
Bacchus.(A savoir que l’origine en est vigneronne.)
9. Les Charlottes
Ces charmantes demoiselles portent fièrement à l’arrière de leur
Faluche un joli nœud noir, marquant leur refus du potager (certains
faluchards, demanderaient aussi à rentrer dans cette ordre…)
10. L'ordre des grosses merdes (OGM)
L'ordre des grosses merdes comme son nom l'indique est un ordre
regroupant des gens étant souvent très trash et buvant énormément en
finissant toujours mal. Le spécimens caennais s'appel Lacouille (il est
drôle). Si tu croise un faluchard avec une cape verte à pois cours donc
l'affoner.

Le savez tu?




















Gambrinus était un souverain belge qui après une victoire a fait
ériger une colline de fûts de bière au sommet de laquelle il s’était
installé
Il existe des faluchards belges
Date du vert pharmacie : 7 fructidor de l’an 8, Bonaparte donne la
couleur verte pour différencier la croix des pharmaciens et des
médecins sur les champs de bataille.
Le sabot était attribué aux étudiants bretons qui partaient faire leurs
études à Paris, au début du siècle
La betterave date du 105 (Nancy), elle a remplacé la moule. Le port
du préservatif y a aussi été rendu obligatoire
Les crevés des faluches montpellieraine datent de 1889 décidés par
l’AGEM
Montpellier et à Toulouse, le ruban de Grand-Maître est décoré
d’une tête de mort au moment où il passe le relais ;
La toge refait son apparition dans quelques villes. Elle n’est portée
que pour les baptêmes par le GM et/ou le GC.
Il est autorisé de mettre les initiales de son ou sa bien-aimé(e) endessous du dromadaire. On peut également apposer un petit ruban
aux couleurs de la discipline universitaire de son ou sa partenaire
sous les initiales de celui ou celle-ci et/ou sous le dromadaire. On
peut aussi porter sur sa Faluche un bijou généreusement donné par
le/la partenaire
A Dijon, es rubans sont en velours car c'est la ville qui a organisé
les États Généraux en 1989
Nice, il existe 12 chevaliers qui portent un kilt, représentant les
différentes filières des faluchés niçois
Les faluchards bordelais brodent les insignes sur le circulaire
Les faluchards de Perpignan ont également des passants, mais ils
portent une paire de chaussures miniatures derrière leurs faluches,
pour les différencier des strasbourgeois.
L'insigne distinctif des faluchards avignonnais est une clé des
rempart de la ville sur l'anneau occipital
A Rouen, il existe un grand délateur assistant le GC et le GM.

Autres folklore
Les Gadz’arts
Étudiants de l'École Nationale Supérieure des Arts et Métiers. Ils
ont une tradition qui diffère beaucoup de la nôtre malgré quelques points
communs et reste assez secrète. Le Gadz’arts se reconnaît à sa blouse grise
appelée "biaude" (ou z’grise, prononcez zagrise) lorsqu’il est en 1ère ou 2ème
année, et à sa "z’blanche" quand il est en P3.
Le khâlot : dans certaines classes préparatoires aux grandes écoles
Le khâlot (ou calot) est une coiffe traditionnelle des étudiants de
prépas. C'est un "bonnet de police" de différentes couleurs selon la filière.
Le port du khâlot symbolise sa vie d'étudiant. Il témoigne de l'intérêt porté
à la vie et aux traditions de son lycée. On le porte comme on porte ses
origines : avec fierté et dignité.
Autres folklores français :
• Les bérets et blouses pour les écoles nationales d’ingénieurs
• Le bicorne et la tangente pour les polytechniciens
• La blouse à l'Université de technologie de Belfort-Montbéliard
• Le shako pour l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, le taconnet
pour l'École des officiers de la gendarmerie nationale et le képi ou
le calot pour les autres écoles militaires
• Le chapeau noir pour les ingénieurs de l'INSA Lyon, sur lequel
figure le numéro de promotion en chiffres romains
La Tuna en Espagne et au Portugal
La Tuna c'est un groupe d'étudiants, amateurs de musique
populaire, de voyage et d'aventure, qui aiment à dispenser leur musique,
leur chant et leur bonne humeur en toute occasion. Ils portent une cape sur
laquelle ils agrafent des insignes offerts par les étudiantes.
La Tuna c'est aussi la plus ancienne et la plus originale des
traditions étudiantes toujours en activité. Elle est l'héritage direct des
Goliards, ces étudiants troubadours du 11ème siècle qui trouvaient
subsistance grâce à leur poésie et leurs chansons. Ainsi depuis plusieurs
siècles, les tunos parcourent le monde, désargentés, animant ruelles,
gargotes, noces et banquets et faisant la cour aux dames

la calotte en Belgique
La calotte est le couvre-chef caractéristique des étudiants
universitaires catholique francophones en Belgique.
La cap : Finlande, Danemark et suède
La cap a commencé à être utilisés dans les pays scandinaves par les
étudiants de l'Université d'Uppsala en 1845. C'est une casquette qui
ressemble beaucoup a la Stella duquel pend une corde à laquelle un
pompon est accroché. Elle est ensuite apparu en Finlande en 1870 et en
1856 en Norvège. Ils portent également l'overall.
L'overall : en finlande
C'est une sorte de combinaison que chaque "frehmen" (étudiants en
1ere année) peut obtenir (un peu comme une faluche vierge). Chaque
département a sa propre couleur. Par exemple le département chimie a un
overall noir, les Business & Communication sont jaunes fluo (facilement
remarquables a leurs jolies filles). Les freshmen se font "baptiser" lors de
Wappu qui a lieu le 1er mai de chaque année. Ils vont y ajouter des
écussons et autres insignes qui représentent la vie d'un étudiant.
La Penne en Belgique
Les étudiants portent la penne dans les Facultés laïques, sorte de
casquette à grande visière. Les étoiles sur le pourtour représentent les
années étudiantes. N’ayant pas de code, les velours est garni de tout et
n’importe quoi (on en a vu un collectionnant des cartes téléphoniques sur
sa penne).
La Felucia : des italiens
La Felucia est un chapeau médiéval de feutre, adoptés par les
étudiants italiens en 1888. La couleur varie selon le cours. Les élèves
décorent souvent le chapeau avec des badges, des broches et des glands.
autres folklores dans le monde :
• en Belgique : l'alto
• Au Grand-duché de Luxembourg : La casquette luxembourgeoise
• En Suisse : La stella
• aux USA, canada et Australie : les fraternités
• les fraternités germaniques

François Rabelais notre illustre prédécesseur
Né a Chinon en 1484, Fils d'avocat, il entre a 16 ans chez les
franciscains qu'il quitte a 29 ans pour l'ordre des bénédictins. Moine
étudiant en droit attaché a l'évêque de Poitiers, il opte bientôt pour la
médecine à laquelle il s'initie a Montpellier. On le retrouve médecin chef a
l'hôtel dieu de Lyon où il publie Pantagruel en 1532, récit de haut faits en
apparence peu sérieux du fils du géant gargantua, héros de la littérature que
diffuse les colporteurs.
Bien que la Sorbonne alors faculté de théologie ait condamné le
livre pour obscénité, son auteur est devenu médecin particulier de l'évêque
de Paris qu'il accompagne dans ces déplacement a Rome. Entre deux
voyages en Italie, il publie Gargantua qui connait le même succès et la
même censure. Poursuivant ces activités de médecins, ecclésiastiques et
d'écrivain, il donne suite a son œuvre (le Tiers livre le Quart livre) et meurt
a Paris en 1553.
l'humaniste :
Nourri de Platon qui fait de l'épanouissement de l'homme le cœur
de toute philosophie. Rabelais a choisit délibérément le camp de
l'humanisme dans une Europe déchirée par les conflits religieux et dont les
princes vont bientôt se rallier à la pensée pragmatique de Machiavel qui
fait prévaloir la raison d'état et la réussite politique par tous les moyens.
Disciple d'Érasme en qui il voit un invincible combattant de la
vérité, sa démarche est celle de l'évangélisme dépouillée de toutes
superstitions et débarrassés des fastidieux
le pédagogue :
Comme tous les humanistes Rabelais accorde une grande
importance a l'éducation. Il s'en prend violemment aux méthodes des
collèges. Il y oppose une éducation que l'on qualifiera plus tard
d'encyclopédique embrassant le cercle entier des connaissances.
l'humoriste :
Un jour que sans argent, il se trouvait à Lyon et souhaitait se rendre
à Paris, il laissa en évidence plusieurs sachets de sucre qu'il intitula :
"Poison pour le roi". Il est arrêté et conduit à Paris par des gens d'armes. Le
roi François Ier en rit tellement dit-on qu'il paya la note sans discuter.

La marseillaise normande
Allons, enfants de Normandie
Le jour de boire est arrivé
Et pour nous de la brasserie
L'étendard joyeux est levé (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Rouler ces longs et lourds banneaux
Ils viennent avec leurs tonneaux
Abreuver vos fils, vos compagnes !
Refrain
Aux cruches citoyens !
Courez à vos celliers
Buvez, buvez qu'un cidre pur
Arrose vos gosiers
notes
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
.......................................................................................................................
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
…...................................................................................................................
.......................................................................................................................
.......................................................................................................................
Et n'oublie jamais : les écos dominent la PLS
remerciement : Rahan pour le code caennais, Lacouille pour tous son savoir, Margueuh pour les soirées
inoubliables … ou pas et la correction du code, Bueno pour Strasbourg, Nanou pour sa gentillesse, biquet pour
… biquet, le FION pour le WEN, les caennais pour toutes les folles soirées passées ensemble, et toutes les
inoubliables rencontres que j'ai pu faire


Aperçu du document 2009 Code Caen (compilé par Mani).pdf - page 1/40
 
2009 Code Caen (compilé par Mani).pdf - page 3/40
2009 Code Caen (compilé par Mani).pdf - page 4/40
2009 Code Caen (compilé par Mani).pdf - page 5/40
2009 Code Caen (compilé par Mani).pdf - page 6/40
 




Télécharger le fichier (PDF)


2009 Code Caen (compilé par Mani).pdf (PDF, 530 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


2007 code reims dentaire
2008 diversites faluchardes
2006 code alsace 11 pages
2006 code dijon
code alsacien de la faluche 2012
2008 code kine saint etienne

Sur le même sujet..