Les dialogues des tontons flingueurs.pdf


Aperçu du fichier PDF les-dialogues-des-tontons-flingueurs.pdf - page 7/76

Page 1...5 6 78976



Aperçu texte


Raoul Volfoni Pas forcément ! Enfin, je veux dire : on meurt pas forcement dans son lit ! Ben voyons
!

M. Fernand à Henri
à toi ça ? (cigarettes)

Dis donc, j’tiens plus en l’air moi, t’aurais pas une bricole à grignoter là. C’est

Henri Sers-toi !

Raoul Volfoni Y a vingt piges le Mexicain, tout le monde l’aurait donné à cent contre un : flingué à la
surprise, mais c’t’homme-là, ce qui l’a sauvé : c’est sa psychologie.

Paul Volfoni

Tout le monde est pas forcement aussi doué.

Pascal La psychologie, y en a qu’une : défourailler le premier !

Théo

C’est un peu sommaire, mais ça peut être efficace.

Raoul Volfoni Et le Mexicain, ça été une épée, un cador ; moi je suis objectif, on parlera encore de lui
dans cent ans. Seulement, faut bien reconnaître qu’il avait décliné, surtout de la tête.

Paul Volfoni

C’est vrai que sur la fin, il disait un peu n’importe quoi.