Les dialogues des tontons flingueurs.pdf


Aperçu du fichier PDF les-dialogues-des-tontons-flingueurs.pdf - page 9/76

Page 1...7 8 9101176



Aperçu texte


Henri (lui tendant le tél)

Pascal au tél

Pascal !!

Oui ?

Paul Volfoni Ecoute : on te connaît pas. Mais laisse-nous te dire que tu te prépares des nuits
blanches, des migraines, des nervousses brèkdones comme on dit de nos jours.

M. Fernand
J’ai une santé de fer. Voilà quinze ans que je vis à la campagne : que je me couche
avec le soleil, et que je me lève avec les poules.

Henri Y a du suif chez Tomate, trois voyous qui chahutent la partie ; les croupiers ont les fois pour la
caisse, ils demandent de l’aide.

M. Fernand

Théo

Ça arrive souvent ?

Jamais !

Pascal Ça doit pouvoir se régler à l’amiable.

Henri Si tu tiens à regagner ta province rapido, t’auras intérêt à aller voir, ce serait toujours ça de
gagné, c’est sur ton chemin.