Katsumi.pdf


Aperçu du fichier PDF katsumi.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10




Aperçu texte


La pression s'accentua sur la main de son aimée, mais il ne dit mot.
-Je ne sais pas vraiment comment cela a pu arriver, mais j'ai l'impression... Nan, je sens que cette
chose est entrée en moi, d'une façon ou d'une autre. Je ne sais pas ce qu'elle au juste, je ne sais
même si c'est un il ou un elle, mais je la sens en moi... et je crois qu'elle est en train de me dévorer,
petit à petit
-Kat', mais qu'est-ce que tu racontes, bon sang ?!
-Je t'ai demandé de m'écouter ! fit-elle en mettant une autorité dans sa voix qu'il ne lui connaissait
pas. Ce truc me dévore littéralement Ethan, je le sais, et j'ai peur qu'il me reste peu de temps...
Il était réellement alarmé cette fois-ci. Mais les sourcils froncés, il continuait toutefois à l'écouter.
-Embrasses-moi, s'il te plait.
-Kat'... ne me dis pas ça...
-Tais-toi et embrasses-moi.
Alors, dans un unique frisson de plaisir partagé, Ethan embrassa la femme, sa femme, pour la
dernière fois de sa vie. Et, tandis que le temps s'arrêtait pour le couple, leurs larmes coulèrent
doucement d'une joue à l'autre.
-Je t'aime, murmura-t-elle dans ultime soupir.
L'instant d'après, ses yeux virèrent au blanc. Puis, de faibles spasmes commencèrent à agiter son
corps, progressivement plus violents. Bientôt, le lit bringuebala en tous sens, secouant son
occupante comme une poupée désarticulée. Lorsque Ethan voulut s'en approcher, une puissante
onde invisible l'envoyer s'écraser au mur.
-Naaan ! hurla-t-il. Kat' ! Quelqu'un, à l'aide ! Katsumi est en danger !
Mais peine perdue ; il était bien trop tard. Lorsque les infirmiers revinrent, le corps était déjà en
lévitation à quelques centimètres au-dessus des draps. Une aura verte bien visible maintenant
l'entourait et les yeux commencèrent à luire de la même couleur... La folie ambiante gagna le reste
de la pièce quand les objets se mirent eux aussi à s'animer d'une vie propre. Plusieurs flacons se
brisèrent. Les scalpels et les ciseaux de chirurgie, les gouttes-à-gouttes, les détendeurs, les tubes et
les masques, les gants de chirurgie ou les tenailles : un véritable arsenal médical se mit en
mouvement autour de l'épicentre du phénomène.
Puis, le mouvement se fit de plus en plus appuyé et distinct : une lente, infime, mais indubitable
rotation.
En moins d'une minute, tous ces éléments se mirent à tournoyer autour de Katsumi – ou de la chose
qu'elle était devenue – dans un grondement de tempête. Celle-ci flottait négligemment dans les airs,
entourée d'un halo vert surnaturel.
-KATSUMI ! hurla une nouvelle fois Ethan pour se faire entendre dans le chaos. RESISTES, SOIS
PLUS FORTE QUE LUI !