s2.pdf


Aperçu du fichier PDF s2.pdf - page 2/8

Page 1 2 3 4 5 6 7 8



Aperçu texte


Maple : TD & TP

Institut Préparatoire Aux Etudes d'Ingénieurs- El Manar

IGCD : Plus grand commun diviseur de deux ou plusieurs entiers
y est le IGCD de a et b si : y devise a et y devise b et n’existe pas un nombre y’ plus grand que y
qui vérifie les mêmes propriétés.

ILCM : Plus petit commun multiple de deux ou plusieurs entiers
X est le ILCM de a et b si : a devise x et b devise x et n’existe pas un nombre x’ plus petit que x
qui vérifie les mêmes propriétés.

Générer une valeur aléatoire :
Pour générer un entier de manière aléatoire avec la fonction rand : > rand();
Pour générer aléatoirement un entier entre min et max on utilise d’abord :
> nom := rand (min..max) ;
On obtient ensuite ce nombre par :
> nom ();
Si aucun paramètre n’est spécifié, Maple génère un entier de 12 chiffres positifs
Exemple :
1.
2.
3.
4.

Générer un nombre aléatoire
Vérifier si ce nombre est premier
Générer un nombre aléatoire situé entre le 12ème et le 15ème nombres premiers
Vérifier si ce nombre est premier

Nombres rationnels :
Maple propose une simplification de la fraction 300/45 mais ne donne pas une approximation sauf
si on lui demande.
Pour Maple, le nombre 300/45 n’est pas un nombre réel, c’est un nombre rationnel (une fraction
de deux nombres entiers).
Pour avoir une valeur approchée (nombre à virgule) du 300/45 on utilise le point décimal (.)
équivalent de notre virgule décimale (,), donc on écrit 300./45 ; ou bien la fonction evalf (eval to
float).
Syntaxe :

evalf (expr) ;

Exemple : > evalf(300/45);
Pour les valeurs approchées, le nombre de chiffres significatifs par défaut égal à 10, y compris la
partie entière. Les nombres réels ainsi approchés sont appelés nombres flottants (float dans la
terminologie Maple).
On peut modifier la précision des nombres réels avec : evalf (expr, précision) ;

said.anis@htomail.com

2013/2014

http://prepa-info.blogspot.com

2