Le génocide des Arméniens .pdf


Nom original: Le génocide des Arméniens.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.4, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/09/2013 à 17:35, depuis l'adresse IP 88.162.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2070 fois.
Taille du document: 47 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le génocide des Arméniens
1) La situation politique de l'Empire ottoman en 1915 est dramatique. Un pur massacre à lieu,
d'avril à juillet 1915. Massacres et déportations, deux mots qui peuvent aisément résumer l'Empire
ottoman à ce moment-là. Les nombreuses déportations sont celles des Arméniens des provinces
orientales d'Anatolie. De juillet à octobre cependant, les déportations concernent également les
Arméniens des autres provinces de l'Empire.
2) C'est le gouvernement turc qui donne l'ordre d’exterminer les Arméniens, avec une violence
sans égal. La mort sera courte, une simple fusillade, mais l'horreur est dans le cœur de ceux qui
tuent. «Sans égard pour les femmes, les enfants, les infirmes, quelque tragiques que puissent être
les moyens de l'extermination, sans écouter les sentiments de la conscience, il faut mettre fin à leur
existence.» Voilà ce qui est dit. Les fonctionnaires qui s'opposeront à cet ordre ne pourront plus
faire partie de l'administration.
3) D'après la carte, l'extermination s'était faite dans plusieurs lieux de massacre et de
rassemblement comme Constantinople, puis de ces lieux sont parties des déportations vers un lieu
dont le nom donne des frissons dans le dos: les principaux camps de concentration du désert Syrien.
Néanmoins, il y a eu quelques fuites d'Arméniens vers Caucase, dans l'Empire russe.
4) a. Ce texte est un témoignage d'un certain Nvart Mahokian en 1920.
b. Les Arméniens arrivent d'abord à Dalbadan-Gumuchkaneh, vers le Nord de l'Empire ottoman.
Puis ils marchent jusqu'à Erzinghian, au Sud de Gumuchkaneh. Ils disent ensuite qu'ils longent
l'Euphrate, sûrement pour arriver aux camps d'extermination.
c. Ils sont le plus souvent tués par balle, d'autres meurent de fatigue ou encore de faim et de soif.
d. Les personnes qui persécutent les Arméniens sont les gendarmes, les policiers et les chefs de
«tchétas», des détenus libérés des prisons au service du gouvernement.
5) Les Arméniens vivant dans l'empire ottoman en 1914 ont été massacrés. Les survivants ont soit
pu rester chez eux, soit ils étaient enfermés dans des camps ou cachés, soit ils ont été placés dans
des maisons turques et des orphelinats.
6) Le génocide des Arméniens relèvent de l'un des plus grand massacre dans l'histoire de
l'humanité. Le massacre des plus horribles avait eu lieu, aucune pitié n'avait été montrée, aucune
compassion, aucun sentiment, aucune conscience, rien. «Sans égard pour les femmes, les enfants,
les infirmes, quelque tragiques que puissent être les moyens de l'extermination, sans écouter les
sentiments de la conscience, il faut mettre fin à leur existence.», c'est sûrement la phrase qui m'a le
plus choquée. Des Arméniens, de simples hommes, appartenant à la même espèce, exterminés un
par un, et personne ne leur avait lancé un regard compatissant, réconfortant. Des yeux froids étaient
rivés sur eux alors que leur vie s'éteignait. L'enfer de Verdun, la Première Guerre Mondiale et même
la Seconde ne peuvent être comparés à cela. Un pur massacre civil, voilà ce que c'était. Cela relève
de personnes sans-cœur, si on leur avait ouvert la poitrine, on n'aurait pas été sûr d'y trouver un
cœur.


Aperçu du document Le génocide des Arméniens.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

Le génocide des Arméniens.pdf (PDF, 47 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


le genocide des armeniens
bd le genocide armenien enregistre automatiquement
manifeste anders behring breivik
synthe se moyen orient
le genocide armenien
fiche revision 1ere guerre mondiale 2

Sur le même sujet..