Compte rendu Zoo de Pessac.pdf


Aperçu du fichier PDF compte-rendu-zoo-de-pessac.pdf - page 5/38

Page 1...3 4 56738



Aperçu texte


ÉTANG DES OISEAUX
Après s’être garé sur un grand parking, malheureusement peu ombragé, le visiteur entre
dans le zoo… ou presque. Juste avant la caisse, qui sert également de boutique, se
trouve un grand étang. Celui-ci est le lieu de vie de deux pélicans frisés (Pelecanus
crispus), ainsi que de nombreux anatidés et tortues de Floride (Trachemys scripta
elegans). Ils disposent d’un large plan d’eau où se trouve un ilot en bois, et on accès aux
berges végétalisés. Ce lieu de vie est plutôt idéal pour ces animaux, en particulier les
pélicans, qui occupaient jusqu’à l’an dernier un petit enclos avec très peu d’eau.

MA NOTE : 8/10

Bien qu’il abrite désormais des espèces assez communes, cet étang était autrefois l’un
des endroits-clés du zoo. En effet, il servait de résidence à d’imposants mammifères, les
hippopotames, dont Komir, la star du zoo, à qui il arrivait de temps à autre de fuguer
pour se balader dans le zoo. Komir devint tristement célèbre en novembre 1999, lorsque,
par jalousie pour un tracteur, il tua le propriétaire et fondateur du zoo, Jean Ducuing, qui
l’avait élevé depuis ses 3 ans. Cet accident sonna le début de la descente aux enfers
pour le zoo. Quant à Komir, il mourut quelques semaines plus tard, étouffé par une balle
de tennis qu’un visiteur lui avait lancé. Il est désormais au Muséum National d’Histoire
Naturelle, à Paris, où il est empaillé.

5