Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



La sainte nature .pdf



Nom original: La sainte nature.pdf
Auteur: mumu maryam

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.0.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/10/2013 à 23:37, depuis l'adresse IP 109.129.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 799 fois.
Taille du document: 53 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Bismi Llâhi r-Rahmâni r-Rahîm
"A'ûdhu Bi-L-lâhi mina sh-shaytâni r-rajîm "
« Je cherche refuge auprès d'Allâh contre satan le maudit »
.La Purification
La sainte nature (la Fitrah)
Les actes qui font partie de la sainte nature
Selon Abou Hourayra qu'Allâh l'agrée, le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Cinq actes font partie de la saine nature : la circoncision, le rasage du bas-ventre, la taille
des ongles, l'arrachage (l'épilation) des poils des aisselles, et la taille de la moustache".
(Al-Boukhâri n°5550, Mouslim n°257)
Selon 'Aïcha qu'Allâh l'agrée, le Messager d'Allâh Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Dix actes font partie de la saine nature : se tailler la moustache, respecter l'intégrité de la
barbe, se frotter les dents, se laver les narines par aspiration d'eau et son rejet, se couper
les ongles, se laver les nodosités des doigts, s'arracher les poils des aisselles, se raser le basventre et se laver les émonctoires (les issues de l'urine et des matières fécales)".
Le narrateur ajoute : "J'en ai oublié le dixième, à moins qu'il ne s'agisse du rinçage de la
bouche".
(Mouslim)
La barbe:
Le rasage total de la barbe est interdit
Selon Ibn 'Omar qu'Allâh les agrée le père et le fils, Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa
Salam a dit :
"Taillez-vous la moustache et respectez l'intégrité de votre barbe".
(Al-Boukhâri, Mouslim)
Le souverain du Yémen, nommé par l'empereur persan Kisra, envoya deux hommes vers le
Messager Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam afin de le convoquer.
Quand ils furent en sa présence, il remarqua qu'ils avaient rasé leurs barbes et qu'ils
avaient laissé pousser leurs moustaches.
Il détesta les regarder (à cause de leur apparence dépareillée) et il dit :
"Malheur à vous ! Qui vous à dit de faire ainsi ?"
Ils répliquèrent : "Notre maître (Kisra)".
Puis le Messager Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam dit :
"Mais mon Seigneur qu'Il soit glorifié, m'a commandé de laisser pousser ma barbe et de
tailler ma moustache".
(Ibn Jabir, al-Albani le juge bon)
Ibn 'Abdi-l-Barr dit :
"Le rasage de la barbe est interdit, et seuls les hommes semblables aux femmes s'y
livrent".
(At-Tamhîd)
Ibn Hazm affirme que l'unanimité s'était dégagée sur l'obligation de se tailler la moustache
et de laisser pousser la barbe.

Il est permis cependant de la raccourcir
Ibn 'Omar qu'Allâh les agrée le père et le fils - qui est le rapporteur du hadîth cité plus haut
- avait pour habitude de tailler sa barbe de la longueur d'une poignée avant chaque Hajj et
chaque 'Omra.
(Al-Boukhâri n°5553)
Jâbir raconte pour sa part : "Nous nous laissions pousser la barbe, sauf après le grand ou le
petit pèlerinage [et les taillions alors]"
(Abû Dâoûd n° 4201, bon pour Ibn Hajar)
Salim Ibn Abdillah Ibn Omar coupait de sa barbe tout ce qui dépassait son poing.
Et on a le hadîth d'après Abou hourayra et d'après un groupe de ceux qui ont suivis les
compagnons et aussi d'après Ibrahim Ibn yazid Nakh'i ,qui rapporte que les compagnons
coupaient de leur barbe tout ce qui dépassait leur poing.
La barbe avec la moustache taillée ou rasée est un symbole d'appartenance à l'Islam qui
distingue le musulman du mécréant
Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Soyez différents des associateurs, taillez vos moustaches et laissez vos barbes".
(Al-Boukhari et Mouslim)
Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Coupez vos moustaches et laissez pousser vos barbes, soyez différents des gens du livre".
(Mouslim)
Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Coupez les moustaches et laissez pousser les barbes, soyez différents des mages".
(Mouslim)
Zayd Ibn Al-Arqam rapoorte que le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Celui qui ne se taille pas la moustache n'est pas des nôtres".
(authentifié par At-Tirmidhi)
La circoncision:
Selon Abou Houreïra, le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit:
"Ibrahim, l'ami du Miséricordieux, s'est circoncis après avoir dépassé l'âge de 80 ans".
(Al-Boukhari et Mouslim)
Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam dit à un homme récemment converti:
"Débarasse-toi des poils de la mécréance et circoncis-toi".
(Ibn Maja, jugé bon par Al-Albâni)
Selon Jabir: "Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a sacrifié les moutons de la Aqiqa
pour El-Hassan et El-Husseyn et les a circoncis sept jours après leur naissance".
(At-tabarani dans As-saghir)
Et d'après Ibn Abbas: "Sept choses font partie de la Sunna le septième jour de la naissance
du nouveau-né : lui donner un nom, le circoncirea"
(At-tabarani dans Al-Awsat)

La circoncision consiste à circoncire la chaire du prépuce.
Médicalement, elle est appelée posthectomie et est appliquée pour traiter ou prévenir le
phimosis.
Elle peut aussi être réalisée à des fins d'hygiène préventive.
Des études scientifiques récentes ont prouvé que les personnes circoncises avaient plus de
deux fois moins de risques d'attraper la maladie du Sida.
L'excision ne fait pas partie de l'Islam:
Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit ainsi à une femme de Médine :
"N'enlève pas.
Cela sera source de plaisir pour la femme et apprécié par le mari"
(rapporté par Aboû Dâoûd, n° 5271, authentifié par al-Albânî)
Le savant al-Azîm-âbâdî écrit en commentaire des mots "apprécié par le mari", employés
par le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam :
"Ceci parce que lorsque le mari fait à sa femme des attouchements sur ses lèvres et son
clitoris […], la femme en ressent du plaisir au point d'atteindre parfois l'orgasme sans qu'il
y ait pénétration.
En effet, cette partie du corps est très innervée et donc très délicate.
C'est pour cette raison que le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a ordonné de ne pas
l'enlever, afin que la femme ressente du plaisir.
Son mari appréciera alors d'avoir des jeux amoureux faits avec elle (…).
Et tout ceci sera la cause de plus d'amour et d'entente entre l'époux et l'épouse.
Tout ce que j'ai écrit là est mentionné dans les ouvrages de médecine"
('Awn ul-ma'bûd sharh sunan Abî Dâoûd, commentaire du Hadîth sus-cité).
L'excision est l'ablation de la partie externe prépondérante du clitoris et de son capuchon,
et des petites lèvres (clitoridectomie).
C'est une pratique qui prive la femme de ce qu'elle peut ressentir comme plaisir naturel.
Il n'y a aucun verset du Coran et aucun hadîth authentique qui suggère que l'excision fasse
partie de l'Islam.
L'excision, est donc un produit de la culture et non de l'Islam.
Le brossage des dents:
Aicha qu'Allâh soit satisfait d'elle a dit que le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Le siwâk (bâton utilisé comme brosse à dent) purifie la bouche, et satisfait le Seigneur".
(Ahmad, An-Nasâi, At-Tirmidhi)
Il est recommandé dans les cas suivants :
1) Avant les ablutions:
Abou Hourayra qu'Allâh l'agrée a dit que le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Si je ne craignais pas la difficulté pour ma communauté, je leur aurais ordonné d'utiliser
le siwâk à chaque ablution".
(Al-Boukhâri, Mouslim, Abou Dâwoud, At-Tirmidhi, An-Nasâi, Ibn Mâja, Ahmad, Mâlik,
Ach-Châfi'i, Al-Bayhaqi, Al-Hâkim)
2) Avant la prière:

D'après Abou Hourayra qu'Allâh l'agrée, le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam a dit :
"Si je ne craignais pas de surcharger ma communauté, je leur aurai ordonné d'utiliser le
siwâk avant chaque prière".
(Al-Boukhâri, Mouslim)
3) Avant la lecture du Coran:
D'après 'Ali Ibn Abi Tâlib qu'Allâh l'agrée, le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam nous
a ordonné d'utiliser le siwâk et a dit :
"Lorsqu'une personne se lève pour prier, un ange se place derrière elle pour écouter le
Coran et se rapproche.
Puis il ne cesse d'écouter et de se rapprocher, jusqu'à poser sa bouche sur celle de la
personne.
Ainsi, il n'est pas un verset qu'elle lit sans qu'il ne soit dans le corps de l'ange".
(authentifié par Al-Albâni)
4) Une fois être entré chez soi:
Al-Miqdam Ibn Churayh rapporte de son père qu'il a posé la question suivante à 'Aïcha
qu'Allâh soit satisfait d'elle :
"Quelle était la première chose que le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam faisait
lorsqu'il entrait chez lui" ?
Elle lui répondit : "Il utilisait le siwâk".
(Mouslim)
5) Lorsqu'on se lève la nuit:
D'après Houdhayfa qu'Allâh l'agrée :
"Le Prophète Sallâ L-Lâhû Alayhi wa Salam, lorsqu'il se levait pour prier la nuit, se
nettoyait la bouche à l'aide du siwâk".
(Al-Boukhâri, Mouslim)
Source:Islamopedie.
.
.


La sainte nature.pdf - page 1/4
La sainte nature.pdf - page 2/4
La sainte nature.pdf - page 3/4
La sainte nature.pdf - page 4/4

Documents similaires


Fichier PDF la sainte nature
Fichier PDF toi qui pretend que la pratique du siwak
Fichier PDF l importance du vendredi
Fichier PDF merites de khadeja
Fichier PDF merites de aicha
Fichier PDF la question de l integration


Sur le même sujet..