ECG 1 TOPO .pdf



Nom original: ECG 1 TOPO.pdfTitre: Qu’est-ce que l’ECG ?Auteur: Mustapha

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/11/2013 à 21:42, depuis l'adresse IP 41.101.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1219 fois.
Taille du document: 2 Mo (84 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ÉLECTROCARDIOGRAMME
CHERIFI Mustapha
Résident en cardiologie

• Un cœur vivant peut générer de l’électricité.

• Cette électricité (millivolt) est captée par des
électrodes et enregistrée à l’aide d’un
électrocardiographe.

• Le premier électrocardiogramme (ECG) chez
l’homme a été enregistré par le physiologiste
anglais Augustus Waller en 1887 à l’aide d’un
électromètre capillaire.
• L’enregistrement était de piètre qualité et ne
comportait que deux déflections mal
individualisées.

• Au même moment, le médecin
hollandais Willem Einthoven
améliora la technique de
recueil de l’activité électrique
cardiaque en utilisant un
galvanomètre à corde.
• Il inventa le terme ECG en 1895
et publia ses résultats en 1901
et 1903.

• L’électricité qui va du bras droit au bras gauche
est représentée par DI.

• L’électricité qui va du bras droit au pied est
représentée par DII.

• L’électricité qui va du bras gauche au pied est
représentée par DIII.

• L’électricité qui va du cœur vers le bras droit
est représentée par aVR (R = Right).

• L’électricité qui va du cœur vers le bras gauche
est représentée par aVL (L = Left).

• L’électricité qui va du cœur vers le pied est
représentée par aVF (F = Foot).

• Le couplage entre les 2 figures donne :

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

Double triaxe de Bailey à
partir des dérivations
standards
et unipolaires.

• Le tracé ECG de base comprenant :
o 6 dérivations périphériques (I,II,III,VR,VL,VF),
o 6 dérivations précordiales (V1,V2,V3,V4,V5,V6).

Bipolaires

Unipolaires

Périphériques

Droites

Gauches

Précordiales

• Le tracé complet, enregistre en plus V7, V8,
V9 qui sont des dérivations postérieures, et
V3R, V4R qui sont les dérivations droites.

• Les dérivations périphériques étudient
l’activité électrique du cœur dans le plan
frontal.

• Les dérivations précordiales étudient l’activité
électrique du cœur dans le plan transversal.

• Une dérivation est un œil qui regarde le
courant.

o si le courant vient vers la dérivation : le
courant est positif.

o si le courant s’éloigne de la dérivation : le
courant est négatif.

• Chaque contraction cardiaque donne lieu à
l’inscription d’une suite d’ondes électriques
désignées par les lettres P, QRS, T et U.

• La masse musculaire des oreillettes est
relativement petite donc les modifications
électriques accompagnant leur contraction est
faible.

• La masse ventriculaire est importante, il se
produit une déflexion de forte amplitude sur
l’ECG.

Onde P
• Onde P : déflexion correspondant à la
dépolarisation des oreillettes droite et gauche.

Onde P
• L’onde P est arrondie, son amplitude est moins
de 2.5 mm et sa largeur est inférieur à 0.12 s.

Onde P
• L’onde P est le mieux visible en II ou V1.

Onde P
• Elle est positive en I et II et en général
biphasique en V1.

Complexe QRS
• Complexe QRS : ensemble des déflexions
correspondant à la dépolarisation des ventricules.

Complexe QRS
• Lorsque les déflexions sont amples, supérieures à 5
mm, elles sont exprimées en lettres capitales Q R S.

Complexe QRS
• Lorsque les déflexions sont petites, inférieures à 5
mm, elles sont écrites en lettres minuscules q r s.

• Causes de microvoltage :

Complexe QRS
• La largeur du QRS normal est ≤ 0.10 s.

Complexe QRS
• Onde Q ou q : première déflexion négative.

Complexe QRS
• La profondeur de l’onde Q est inférieure à 25 % de
l’onde R qui la suit.

Complexe QRS
• La largeur de l’onde Q est < 0.04 s.

Complexe QRS
• Chez les obèses, il existe en DIII une onde Q profonde
mais non pathologique (onde Q positionnelle).

Complexe QRS
• Onde R ou r : première déflexion positive.

Complexe QRS
• Onde S ou s : première déflexion négative succédant
à la déflexion positive R ou r.

Complexe QRS
• L’amplitude de l’onde R augmente progressivement
entre V1 et V6, tandis que celle de l’onde S diminue.

Complexe QRS
• Le rapport R/S doit rester inférieur à 1 en V1,
supérieur à 1 en V5 et supérieur à 2 en V6.

• Causes d’une grande onde R en V1-V2 :

Complexe QRS
• La zone où R = S, appelée zone de transition.


ECG 1 TOPO.pdf - page 1/84
 
ECG 1 TOPO.pdf - page 2/84
ECG 1 TOPO.pdf - page 3/84
ECG 1 TOPO.pdf - page 4/84
ECG 1 TOPO.pdf - page 5/84
ECG 1 TOPO.pdf - page 6/84
 




Télécharger le fichier (PDF)


ECG 1 TOPO.pdf (PDF, 2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


catalogue espinosa 25 01 13
tarifs espinosa 19 03 12
dce richard lenoir
dce richard lenoir
ecg td 1
calciii complete