Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



Typhoide Asie 2 .pdf



Nom original: Typhoide-Asie-2.pdf
Titre: PowerPoint Presentation

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Acrobat PDFMaker 6.0 for PowerPoint / Acrobat Distiller 6.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/11/2013 à 18:28, depuis l'adresse IP 197.15.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 10871 fois.
Taille du document: 896 Ko (56 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


FIEVRE TYPHOIDE
Séminaire Infections systémiques
Tomas Angerth – Michel Strobel
IFMT 2003 - 2005
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

1

Global burden of Typhoid fever
• Estimations : 21 millions de cas / 210.000 décès / an
(2000 WHO),
• Mise à jour: revue de la littérature (Bull. OMS, mai 04)
• La très grande majorité des états n’ont pas de syst. de
surveillance spécifique (déclaration) de la FT
• Zone la plus touchée = Asie du SE
• Incidence dans les pays les + touchés = 1 – 6 /1000 hab
• Pic d’incidence chez l’enfant de 1 - 5 ans
• 60 à 90% des FT ne sont
pas diagnostiquées (estim) 2
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

Typhoid (Bhan, Lancet 2005)

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

3

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

4

Épidémiologie
• A l’origine infection cosmopolite
• Sévit aujourd’hui principalement dans les PED.
• Les mauvaises conditions sanitaires favorisent
sa propagation.
• 21 millions de cas par ans dans le monde, dont
210 000 décès.
• Principalement enfants et jeunes adultes
(5 à 25 ans)
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

5

Épidémiologie - incidence
• Importantes variations de l’incidence
estimée selon les régions
• Estimations difficiles car souvent manque
d’accès aux techniques d’hémoculture en
zone d’endémie

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

6

Typhoïde : Incidence p. 100.000











Afrique du sud
Reste Afrique env.
Total Afrique
Asie Centre et sud
SE Asie
Total Asie
Amer latine /Caraïbe
Océanie
Europe
IFMTAmer Nord

233
35-40
50
622 ( 6 p mille)
110
274 ( 2 p mille)
53
15
3
<1

TA.MS.Semin.inf.System.2005

7

Typhoïde et paratyphoide, facteurs de
risque Luby et al., JAMA 2004;291:2547-54.
• Cas de typhoïde dans la maison
• Non lavage des mains (au savon)
• Aliments consommés dans la rue
(street vendors)
• Inondations

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

(typh)
(typh)
(paratyph)
(paratyph)

8

Typhoïde : distribution par âge
Crump JA et al. Bull WHO 2004;82:346-53 ©

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

9

Zones d’endémies de fièvre typhoïde
http://www.chu-rouen.fr/cap/typhoide.html ©

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

10

Les 5 mal infectieuses les + prévalentes
au Sud du Vietnam (delta du Mékong) sont :
1. F.Typhoide
2. DF/DHF
3. ARI
4. Diarrhée
5. Rage
( PYC Lin, Vo Anh Ho et al. Am J Trop Med Hyg.2000; 62:644-8 )
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

11

Épidémio: exemple Vietnam (delta du Mékong)
( PYC Linet al. Am J Trop Med Hyg.2000; 62:644-8 )
• On estime 90% des cas de FT du V proviennent du Sud (17
provinces ≈ 39% de la popul.)
• Région Delta : eau + + , « fish latrines »
• Série de 669 patients : 69% confirmés / hémoculture
(73% des hémocultures faites en district)
• Incidence maximale : basses eaux : fin de la saison sèche –
début de la saison des pluies (mars avril)
• Pas de complications ni de décès / 600 cas
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

12

Épidémio: exemple Vietnam (delta du Mékong)
( PYC Linet al. Am J Trop Med Hyg.2000; 62:644-8 ) (2)
• FT hautement endémique dans cette région
• Enfants sont concernés:
– 11% cas = E. < 5ans
– incidence max chez e. d’age scolaire (5-15 a)
• Le diagnostic clinique n’est pas facile
• N diagn. cliniques 12 X > à N hémoculture +
• Sensibilité hémoc. = loin de 100% ( 50% ?)
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

13

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

14

Le germe




Salmonella enterica serotype typhi
Bacille Gram -, (fam. Enterobacteriaciae)
Antigène capsulaire Vi
chez les souches les plus virulentes.
• ≠ salmonella non-typhi sur 2 points importants:
– l’homme est le seul réservoir
– l’infection implique toujours une bactériémie
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

15

Salmonella enterica sérotype typhi
Coloration de Gram

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

16

Transmission
Oro-fécale

• Indirecte Î Ingestion d’eau ou
d’aliments contaminés
• Directe Î par malades ou porteurs
sains
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

17

Facteurs de risque d’infection
- en zone d’endémie
• Consommation d’aliments préparés hors du
foyer (vente dans la rue)
• Cas de typhoïde chez un proche
• Hygiène insuffisante
• Récent traitement aux antibiotiques
• pH gastrique élevé (ex. usage d’antiacides)
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

18

Pathogenèse
• Dose infectante: 103 – 106 germes
• Invasion de la muqueuse intestinale de l’intestin grêle
• Translocation vers ganglions mésentériques et cellules
réticulo-endothéliales du foie et de la rate
• Multiplication intracellulaire dans les cellules
phagocytaires du foie et de la rate
• Dissémination dans la circulation Î Bactériémie
• Possibilité de persistance dans les plaques de Peyer et
les gglions mésentériques Æ portage prolongé,
récurrences
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

19

Tableau clinique
• temps d’incubation: 7 à 14 jours
• au début fièvre modérée et malaise :
céphalées, myalgies, toux sèche, anorexie, nausées

• constipation fréquente chez l’adulte I-compétent
• diarrhée plus fréquente chez enfant et VIH+ !
• après une semaine : fièvre élevée (39º-40)º
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

20

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

21

Signes et symptômes (1)
Typiquement patient se présente après 1 semaine avec:
• Fièvre en plateau à 39-40°
• Pouls dissocié (moins chez l’enfant, pas au st tardif)
• Céphalées
• Le tuphos a donné son nom à la maladie : somnolence,
confusion mentale, apathie, indifférence (chez l’enfant
souvent agitation)
• Pas de signe de localisation orientant vers un organe
particulier, sauf sensibilité abdominale
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

22

Signes (2)
• Langue saburrale
• Constipation, parfois diarrhée
• Abdomen sensible à la palpation,
gargouillements.
• Hépato-splénomégalie
• Taches rosées abdominales, rares, peu visibles,
mais très en faveur d’une typhoïde
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

23

Taches rosées

www.info.gov.hk ©

« taches rosées lenticulaires »,
inconstantes, fugaces, difficile à
voir, notamment sur peau
pigmentée…, s’effacent à la
vitropression

© Flash 13 1998-2004
Mooroona Medical Center, Australia

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

24

Formes sévères







Concernent 10-15% des FT
Pas d’emblée mais après 10-15j ou plus
Dominées par encephalopathie et complications
digestives
mortalité élevée : 10-50% selon âge & qualité prise
en charge
Pour mémoire : mortalité globle de FT < 1%
Fact. de risque de f grave :
• durée avant mise en route AB , et type d’AB
• taille d’inoculum, anti-acides
IFMT• Vacciné TA.MS.Semin.inf.System.2005
/ non v.
SIDA
H A

25

Paratyphoide (A et B)
• S paratyphi A et S paratyphi B
• Maladies similaires à F Typhoide






incidence moindre (environ 50% de celle de FT)
Asie surtout
inoculum requis + haut
incubation + courte
sévérité moindre
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

26

Complications (fréquence en %)
1. Hémorragie digestive :
massive

10-20% rarement

2. Perforation intestinale :
32%)

1–3 % ; grave (mort 10–

3. Encéphalopathie :

3 – 10% (mortalité 10-30%)

confusion, insomnie, délire,• agitation,
CIVD
convulsions
• Myocardite


4. Autres :
IFMT• Méningite
TA.MS.Semin.inf.System.2005
• encéphalo-myélite

Pneumonie
27

Examens para cliniques
• GB normaux ou diminués avec neutropénie
• Hb normale ou légèrement diminuée
• Thrombopénie modérée
• Enzymes hépatiques souvent légèrement
augmentées (2 à 3 fois la normale).
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

28

Diagnostic clinique
• Difficile car signes / sympt. sont non spécifiques
– algorithmes clinique développés mais jamais validés.

• En zone d’endémie soupçonner la FT en cas de :
– fièvre non expliquée >1 semaine
– frottis/GE nég
– fièvre en plateau
– pouls dissocié
– sensibilité abdominale
– NFS normale à subnormale
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

29

Diagnostic différentiel
5 fièvres sans signe de
localisation (Asie SE)






F typhoïde
Paludisme
Rickettsioses
Leptospirose
Dengue

Autres (Liste non-exhaustive !)








IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

Shighellose
Méningite/encéphalite
Endocardite
Brucellose
Grippe
MNI
30
TB

Typhoide: diagnostic par tests
rapides

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

31

Diagnostic par hémoculture
Hémoculture
• Méthode de référence Æ diagnostic de certitude
• 60-80% des cas hémoculture + durant la 1ère semaine
• Sensibilité diminuée par :
– prise d’antibiotique antécédente
– prélèvement tardif après 1 semaine
– volume de sang prélevé cultivé trop faible (<15 ml)
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

32

Diagnostic sérologique - test de Widal
• AC agglutinant antigènes O et H de S typhi
– anti-O : apparaissent à 1 sem., persisitent 2-3 mois
– anti-H : + tardifs, persister très longtemps

• Avantages:
– + rapide et - coûteux que l’hémoculture
– complément diagnostique en cas d’hémoc. nég.

• Désavantages:
– sensibilité et spécificité souvent faibles (ordre ≈50%)
– sans intérêt pendant la 1ère semaine de maladie
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

33

Diagnostic - coproculture
• positive dans env 30%
à répéter (émission intermittente de S typhi)
• valeur diagnostic faible p. l’infection aiguë
• utile pour détection de porteurs chroniques

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

34

Traitement







Antibiotiques toujours
généralement voie orale
de nombreux AB sont actifs
fluroquinolones (FQ) sont devenus le 1er choix
formes sévères : voie IV + dexamethasone
au besoin:

– fluides et électrolytes IV, sang
– traitement chirurgical des complications
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

35

Traitement – choix
antibiotique
Cas
non! compliqué
– FQ orale, même●chez
l’enfant
!
(en pays en développt ratio bénéfice / risque avantageux)
– alternatives : chloramphenicol, bactrim, ac nalidixique, ampi
• Typhoïde sévère ou avec complications:
– initialement, FQ ou Chloramphénicol ou ceftriaxone IV
– puis relais oral
– Dexamethasone 3 mg/kg/j en 3 doses les 2-3 premiers jours
(1 étude comparative : mortalité 10 avec dexa vs 50% /sans dexa)
– Durée minimale 10 jours FQ ou ceftriaxone
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

36

Efficacité des AB (formes non
compliquées)
ANTIBIOT. Durée %Cur Afébrile %Rechute
AB
e
en
(jours)
Cipro & FQ 7j
98
3.9
1.2

%Portage
prolongé

1.8

Chlphenicol
Bactrim

14j

95

5.4

5.6

5.9

14j

90

6

1.7

3.5

Ampi

14j

92

6

2.2

4.1

Ceftriaxon
e

7-10

IFMT91
6.1
5.3
TA.MS.Semin.inf.System.2005

1.2

37

Typhoid treatment options
Bhan MK, The Lancet 2005,366:749-62 ©

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

38

Traitement – Résistance aux AB
Un problème majeur et émergent
• MDR S typhi = R à ampi, bactrim, chloramphenicol
apparu dans années 80-90 ( transfert de plasmide ou
dissémination clonale de souches R)


R à quinolones : ac nalidixique et FQ
apparu dans années 95-2000
vient compliquer le problème



IFMT2 Alternatives : a) C3G
(ceftriaxone),
b) Azythromycine
TA.MS.Semin.inf.System.2005

39

Multirésistance : ex Bangladesh
2000-2002
Antibiotique

% Résistance

Ampi

55.1

Cotromoxazole

57.1

Chloramphenicol

57.1

Ciprofloxacine

0.0

Ceftriaxone

0.0

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

40

Réduction de la sensibilité aux FQ
• ÆEfficacité clinique des FQ réduite
• Aujourd’hui c’est un problème majeur en Asie
• La résistance aux FQ est déterminée par mutation du gène
gyrA, ce qui n’est cependant pas décrit chez S typhi
• Ici autre mécanisme opère une simple ↘ de sensibilité
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

41

Zones d’endémie et résistances

Parry et al, New Engl J Medicine, 2002; 347:22-28 ©
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

42

Typhoïde : ulcérations
de la muqueuse, niveau l’iléon terminal
www.thieme.de/endoscopy/ 05_00/ifoc_03.html ©



IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

43

Récurrence après traitement
(rechutes)







Chez 5-10% des cas
D’autant plus fréquente que le TT AB a été court
Même avec traitement antibiotique adéquat (FQ)
2-3 semaines après défervescence
2è atteinte moins sévère que la 1ère
Atteinte / la même souche Æ ce n’est pas une
réinfection !
• Æ on peut retraiter avec le même antibiotique
IFMT-de récurrence!
Informer le patient du risque
TA.MS.Semin.inf.System.2005

44

Portage prolongé (syn. portage chronique)
(> 3 mois de S typhi dans les selles)
≥10% des patients convalescents traités
Excrètent des germes (selles, urines) > 3 mois.
Incidence épidémiologique (cuisine de rue)
Chez 25% de ces porteurs : pas d’antécédents connus
de typhoïde clinique
• Facteurs de risque





– lithiase biliaire/urinaire
– schistosomiase concomitante
– grand âge
– sexe féminin
IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

45

Immunité post infectieuse
• Partielle (récurrence/réinfection)
• Immunité cellulaire - déterminante pour le
contrôle de l’infection
• Immunité humorale - semble moins importante
• IgG et IgA sécrétoires spécifiques dans la
muqueuse intestinale - rôle protecteur?

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

46

Vaccins
1. Vivant atténué oral TY21





Pour adultes et enfants >6 ans
3 doses initiales, puis rappel tous les 5 ans
Contra indiqué chez le sujet immunodéprimé
Efficacité : 42 – 78% (grandes variations selon les études)

2. Vaccin parentéral Vi (injectable) (typhim Vi ®)
– Pour adultes et enfants > 2 ans.
– Une dose initiale en IM, rappel tous les 2 ans.
– Efficacité : autour de 70 % à 1 - 2 ans après l’injection

3. Vaccin Vi conjugué injectable (Vietnam)
IFMT– Enfant de 2-5 ans
TA.MS.Semin.inf.System.2005
– Efficacité 91% à 2 ans candidat à être ajouté au PEV

47

Typhoid vaccines (réf Bhan Lancet 2005
©)

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

48

Prevention : comme toutes les maladies
à transmissioàn hydrique

IFMTTA.MS.Semin.inf.System.2005

49


Documents similaires


Fichier PDF typhoide asie 2
Fichier PDF 08 41741
Fichier PDF these dr adimi  copie fb
Fichier PDF Erysipele
Fichier PDF 22 01 belarbi alzeihmer
Fichier PDF conference 1 synthese methodologie


Sur le même sujet..