Examen Management (2012 2013) .pdf


Nom original: Examen Management (2012 - 2013).pdfTitre: FAuteur: poste

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/11/2013 à 11:59, depuis l'adresse IP 41.224.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1173 fois.
Taille du document: 397 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


F.S.E.G. - Sfax -

Année universitaire : 2012/2013
MANAGEMENT
Examen final (Session Principale)

*: Auditoire : 2
Durée

ième

Année Sc. Gestion [FN ; GP] & Sc. Comptable
Artisan du cours : Samir TRIGUI

: 7200 secondes

____________________________________________________________________________

I. Questions de compréhension (8 points)
Répondre aux deux questions (2) suivantes triées parmi les quatre questions (4) proposées et déjà communiquées :

1. Que signifie le triptyque: Management _ Morale _ Islam ? (4 points)
2. Expliquer comment dans une entreprise le manager pourrait devenir l'arbre qui cacherait la forêt. (4 points)
3. Dresser un tableau dans lequel vous comparer Manager et Leader et existe-t-il une zone
d’intersection. (4 points)
4. Que signifie le triptyque: Right Management _ Leadership _ Réussite ? (4 points)

II. Cas : « YAMMA

ÄALIHA » (12 points)

Depuis son élection en tant que chef du département «Administration des affaires», « Namima » s’est
métamorphosée et a changé de comportement. Il n’y a pas longtemps, elle s’entendait très bien avec « Maârouf »et
la collaboration entre eux était bien agréable. « Namima » collaborait et consultait volontiers « Maârouf » lorsque
l’expérience de celui-ci pouvait lui être utile. Elle semblait apprécier la générosité des réponses et des initiatives
qu’elle recevait et s’en servait abondamment pour développer sa compétence et emporter l’élection.
Mais peu de temps après avoir été élue chef de département de la société « YAMMA ÄALIHA » -- dont ils
faisaient tous deux partie, et qui pendant les dernières années son climat de travail est devenu négatif
(compétences des acteurs laisse à désirer, désignation des responsables douteuse, intéressement au boulot piètre,
promotions infondées, récompenses injustifiées, absence de planification stratégique…etc.) --, « Maârouf »
a remarqué un changement d’attitude chez sa collègue. De façon subtile, il a l’impression d’être constamment
critiqué et agressé. En son absence et devant les autres employés du département « Namima » ne cesse de critiquer
les idées et méthodes du travail de « Maârouf ». Et ce dernier en est venu à trouver « Namima » plutôt désagréable,
extravagante et à l’éviter autant que possible.
Un jour « Namima » demanda à « Maârouf » de l’aider à lancer un nouveau projet en lui promettant de prendre
la charge de diriger l’équipe dudit projet. De la part de sa compétence et bonnes relations « Maârouf » a tout de
suite réussi le lancement du projet, mais « Namima » lui a tourné d’une manière ingrate le dos et a accordé la
direction du projet à «Bahnass». Ce dernier connu par son opportunisme inébranlable a sauté sur l’occasion,
s’arrachant ainsi la mission promise de son collègue qui pour plusieurs fois lui a rendu des services inégalés.
Plus ancien et plus âgé que « Maârouf », il n’arrive pas à admettre la supériorité de la compétence de son
homologue.
Blessé par cette trahison, « Maârouf » croit que le pouvoir est monté à la tête de sa collègue; il estime qu’elle se
prend pour un patron alors qu’elle n’est en réalité que coordonnatrice. Ne comprenant pas l’hostilité de sa
collègue, « Maârouf » avait conclu qu’il s’agissait d’une personne irréconciliable et négative qu’il valait mieux
éviter. Ses initiatives et sa gentillesse ont été remplacées par la distance, l’indifférence, l’ignorance et l’évitement,
tout en ayant la conviction que toutes les personnes qui occupent un poste de direction l'apprennent tôt ou tard :
le pouvoir formel que l'organisation leur confère n'est pas nécessairement un gage d'efficacité.
.
«
Maârouf » n’arrivait pas à comprendre comment la plupart des autres employés pouvaient continuer à entretenir
des relations mêmes professionnelles avec « Namima » et ne pas avoir lever à son encontre le fameux slogan de la
révolution tunisienne devenu international en l’occurrence « DEGAGE ».

1

Questions pilotes pour l’analyse du cas
1. Analyser l’ambiance qui règne au sein de la société « YAMMA ÄALIHA ». (3 points)
2. Que pensez-vous de son Leadership en vous appuyant sur : (6 points)
a) le comportement de «Namima »;
b) le comportement de «Maârouf »;
c) le comportement de «Bahnass » ?
3. Si vous étiez à la place des trois acteurs précités, que feriez-vous ? (3 points)

Espèce de tricheuse, Haçan El Basri disait :
«J’ai appris qu’Allah me surveille à tout moment,
alors j’ai eu honte qu’Il m’observe entrain de
commettre le moindre péché ».

Critères d'évaluation de la copie:

1. Présentation et propreté de la copie (aucune copie "torchon" ne sera corrigée).
2. Orthographe et syntaxe.
3. Rigueur et logique des réponses travaillées à l'avance aux questions de la première partie de l'épreuve.
4. Compréhension du cas & pertinence des propos.
5. Problématique clairement exposée.
6. Respect de la méthodologie exposée en cours.
7. Présentation de l'étude à la manière d'une dissertation économique.
8. Rigueur, logique et cohérence des idées avancées.
9. Richesse, exactitudes, maîtrise des théories étudiées et manières de leur exploitation compte tenu de
la situation décrite dans le cas proposé.
10. Usage intelligent des outils acquis (tableau, graphique, énumération par tiret, etc...).

2


Aperçu du document Examen Management (2012 - 2013).pdf - page 1/2

Aperçu du document Examen Management (2012 - 2013).pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Examen Management (2012 - 2013).pdf (PDF, 397 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


examen management 2012 2013
examen management 2012 2013
cv mc 1
rapports synthese chn
management organisation
resultat enquete cfdt sur le logiciel chronos 1

Sur le même sujet..