fourragère 14 18 39 45 Marine .pdf



Nom original: fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par pdftk 1.12 - www.pdftk.com / itext-paulo (lowagie.com)[JDK1.1] - build 132, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/11/2013 à 18:56, depuis l'adresse IP 78.233.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 947 fois.
Taille du document: 339 Ko (10 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES

Edition Chronologique
PARTIE PERMANENTE
Marine nationale

LISTE
des bâtiments ou unité de la marine auxquels une fourragère (autre que la fourragère spéciale aux T.O.E.) a été attribuée.
Du 21 juillet 1936

LISTE des bâtiments ou unité de la marine auxquels une fourragère (autre que la fourragère spéciale
aux T.O.E.) a été attribuée.

Du 21 juillet 1936
Classement dans l'édition méthodique : BOEM 307.7.3, 685.1.2.3.3
Référence de publication : n.i. BO.

Le droit au port de la fourragère appartiendra désormais à tout bâtiment de combat qui portera le nom d'un
bâtiment ayant, à l'origine, bénéficié de cette distinction, même si le nouveau bâtiment n'appartient pas à la
même catégorie que l'ancien.
(Cf. BO/M 1936/2, p. 412 texte du 21 juillet 1936).
Fourragères aux couleurs de la
Désignation.

Croix de
guerre

Médaille militaire

Légion d'honneur
Décision du

ACONIT (corvette), héritier de la
corvette du même nom des
F.N.F.L.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

18 décembre 1970 (BOC/M,
pp. 1971 p. 36).

ADROIT (l'), escorteur côtier
(héritier du torpilleur ADROIT)

Avec olives
croix de
guerre
1939-1945

8 février 1958 (BO/M,
p. 513).

ALBATROS (contre-torpilleur),
héritier du chalutier ALBATROS
II.

Sans olive.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

ARÉTHUSE (sous-marin), héritier Avec olive
du sous-marin ARÉTHUSE.
croix de
guerre
1939-1945.

7 janvier 1958 (BO/M,
p. 173).

1er bataillon de fusiliers-marins
commandos.

Pour mémoire. Voir École
des fusiliers-marins.

Batterie de canonniers marins. (Les Sans olive.
officiers et marins des batteries de
canonniers marins ont droit au port
individuel de la fourragère s'ils
remplissent les conditions prévues
par la C.M. du 17 mai 1919 (B.O.,
p. 799).

Circulaire du 17 mai 1919
(BO/M, p. 802).

BERNADETTE (AD 90).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

BERNOUILLI (sous-marin).

Sans olive.

Circulaire du 19 juillet 1916
(BO/M, p. 61).

Les officiers et marins de ce
bâtiment ont droit au port
individuel de la fourragère
d'ils remplissent les
conditions indiquées dans la
circulaire des 1er octobre
1916 (BO/M, p. 272) et 24
octobre 1916 (BO/M,
p. 365).
BISON (contre-torpilleur)

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

BISSON, héritier du torpilleur
d'escadre BISSON.

Sans olive.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

BOUCLIER (torpilleur), héritier du Avec olive
torpilleur d'escadre BOUCLIER.
croix de
guerre
1914-1918.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.
BOUTEFEU (torpilleur d'escadre), Sans olive.
disparu le 15 mai 1917.

Circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).
Les officiers et marins de ce
bâtiment ont droit au port
individuel de la fourragère
aux couleurs de la croix de
guerre s'ils remplissent les
conditions indiquées dans la
circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).

BOUVET (cuirassé).

Sans olive.

Circulaire du 13 décembre
1919 (BO/M, p. 1049).
Les officiers et marins de ce
bâtiment présents à bord aux
dates indiquées par la
circulaire du 13 décembre
1919 ont droit au port de la
fourragère aux couleurs de la
croix de guerre.

BRANLEBAS (torpilleur).

Brigade des fusiliers marins.
CASABIANCA (escorteur
d'escadre), héritier du sous-marin
CASABIANCA.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Pour mémoire. Voir : École
des fusiliers-marins.
Avec olive moitié
28 décembre 1955 (BO/M,
supérieure à la couleur p. 4651).
de la Légion

d'honneur, moitié
inférieure aux couleurs
de la Croix de guerre
1939-1945.
CASQUE (torpilleur d'escadre),
héritier du torpilleur d'escadre
CASQUE.

Sans olive.

Cf. Instruction du 15 juin
1918 (BO/M, p. 255).

CERONS (P. 21).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

CHASSEUR 5.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

CHASSEUR 9.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

CHASSEUR 41.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

CHASSEUR 42.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

CHEVALIER-PAUL (escorteur
Avec olive
rapide), héritier du contre-torpilleur croix de
CHEVALIER-PAUL.
guerre
1939-1945.

3 décembre 1954 (BO/M,
p. 1611).

CIRCÉ (chasseur de mines),
héritier du sous-marin CIRCÉ,
disparu le 20 septembre 1918.

17 août 1970 (BO/M, 1971,
p. 35).

Sana olive.

COMBATTANTE (la), (torpilleur). Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

COMMANDANT BORY (aviso),
héritier du torpilleur d'escadre
COMMANDANT BORY.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

COMMANDANT DUBOC (aviso). Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

COMMANDANT RIVIÈRE
aviso-escorteur, héritier du
torpilleur d'escadre
COMMANDANT RIVIÈRE.

17 septembre 1959 (BO/M,
p. 3053).

Sans olive.

Commandement de l'Aviation
Avec olive
embarquée et premier groupement croix de
de chasse embarquée (1 G.C.E.).
guerre

25 février 1949 (BO/M,
p. 616).

Héritier de la 1ere flottille de
chasse (1.F.C.).

1939-1945.

Commandos parachutistes de
l'Aéronautique navale.
CUGNOT (sous-marin — le 2
juillet 1914).

Pour mémoire. Voir : École
des fusiliers-marins.
Sans olive.

Circulaire du 19 juillet 1916
(BO/M, p. 61).
Les officiers et marins de ce
bâtiment ont droit au port
individuel de la fourragère
s'ils remplissent les
conditions indiquées dans la
circulaire du 1er octobre
1916 (BO/M, p. 272) et 24
octobre 1916 (BO/M,
p. 365).

CURIE (sous-marin).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

CYCLONE (torpilleur).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Demi-brigade de fusiliers-marins.

Avec deux olives :

11 janvier 1957 (BO/M,
p. 79).

- la première
à la couleur
de la Légion
d'honneur
( m o i t i é
supérieure),
aux couleurs
de la croix de
g u e r r e
1914-1918
( m o i t i é
inférieure) ;

- la seconde à la
couleur de la Légion
d'honneur (tiers
supérieur), aux
couleurs de la médaille
militaire (tiers milieu)
aux couleurs de la
croix de guerre
1939-1945 (tiers
inférieur).
ÉCOLE DES
FUSILIERS-MARINS héritière des
unités dissoutes suivantes :

Avec deux olives :

25 février 1949 (BO/M,
p. 616).

- la première
à la couleur (a) Cf Note 1319 M/SA/Déco
de la Légion du 24 février 1954, n.i. B.O.

- B r i g a d e d e s
fusiliers-marins (6
citations 19147-1918).

d'honneur
( m o i t i é
supérieure),
aux couleurs
de la croix de
g u e r r e
1914-1918
( m o i t i é
inférieure) ;

- 1er R.F.M (5 citations
1939-1945).
- Commando parachutiste de
l'Aéronautique navale (2 citations
1939-1945) (a).

- la seconde à la
couleur de la Légion
d'honneur (tiers
supérieur), aux
couleurs de la médaille
militaire (tiers milieu)
aux couleurs de la
croix de guerre
1939-1945 (tiers
inférieur).
EL-DJEZAIR (X. 17).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

EL-KANTARA (X. 16).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

EL-MANSOUR (X. 6).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

EMILE-BERTIN (croiseur.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Escadrille A.B.1.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Escadrille 7 C 1, héritière de
l'escadrille d'hydravions de
Dunkerque.

Sans olive.

Instruction du 15 juin 1918
(BO/M, p. 308).

Escadrille 1S1 (cf; BO/M, 1938/2, Sans olive.
p. 226, texte du 31 mai 1938).

Instruction du 15 juin 1918
(BO/M, p. 308).

Escadrille 2S, héritière de
l'escadrille B. 101.

Sans olive.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

FANTASQUE (Le) (croiseur
léger).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

FLORE (La) (torpilleur).

Avec olive
croix de

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

guerre
1939-1945.
4 F, héritière de l'escadrille A.B.2. Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

25 février 1949 (BO/M,
p. 616).

11F (ex-1F), héritière des unités
dissoutes suivantes:

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

25 février 1949 (BO/M,
p. 616).

B. 102 (2 citations 1914-1918) ;

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

25 février 1949 (BO/M,
p. 616).

12 F, héritière de l'escadrille A.C.2. Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

25 février 1949 (BO/M,
p. 616).

FOUFROYANT (torpilleur).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

FOURCHE (torpilleur d'escadre),
disparu le 23 juin 1916.

Sans olive.

Circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).

A.C.1 (2 citations 1939-1945).

Les officiers et marins de ce
bâtiment ont droit au port
individuel de la fourragère
aux couleurs de la croix de
guerre s'ils remplissent les
conditions indiquées dans la
circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).
GAULOIS (cuirassé).

Sans olive.

Circulaire du 13 décembre
1919 (BO/M, p. 1049).
Les officiers et marins de ce
bâtiment présents à bord aux
dates indiquées par la
circulaire du 13 décembre
1919 ont droit au port de la
fourragère aux couleurs de la
croix de guerre.

INCOMPRISE (L') (torpilleur).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

JEANNE ET GENEVIÈVE
(transport).

Sans olive.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

JUNON (sous-marin).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Sans olive.

LANSQUENET, héritier du
torpilleur d'escadre
LANSQUENET.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

LÉOPARD (contre-torpilleur).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

LOBELIA (dragueur côtier),
héritier de la corvette LOBELIA.

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

21 avril 1955 (BO/M,
p. 1389).

MALIN (Le) (contre-torpilleur).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

MAMELUCK, héritier du
Sans olive.
torpilleur d'escadre MAMELUCK.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

MARGUERITE (dragueur côtier), Sans olive.
héritier du patrouilleur
MARGUERITE VI).

12 juin 1959 (BO/M,
p. 1723).

MONGE (sous-marin), héritier du Sans olive.
sous-marin MONGE, disparu le 28
décembre 1918.

Instruction du 15 juin 1918
(BO/M, p. 308).

MONTCALM (croiseur).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

NORD-CAPER (chalutier).

Sans olive.

Circulaire du 19 juillet 1916
(BO/M, p. 61).
Les officiers et marins de ce
bâtiment ont droit au port
individuel de la fourragère
s'ils remplissent les
conditions indiquées dans la
circulaire du 1er octobre
1916 (BO/M, p. 272) et 24
octobre 1916 (BO/M,
p. 365).

ORIENT (dragueur)

Sans olive.

Circulaire du 11 février 1919
(BO/M, p. 207).

ORPHÉE (sous-marin).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

PARIS II (chalutier), disparu le 13 Sans olive.
décembre 1917.

Circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).
Les officiers et marins de ce
bâtiment ont droit au port
individuel de la fourragère
aux couleurs de la croix de
guerre s'ils remplissent les
conditions indiquées dans la

circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).
PIOCHE (dragueur).

Sans olive.

Circulaire du 13 décembre
1919 (BO/M, p. 1049).

PROTÉE (sous-marin).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

R.B.F.M.

Pour mémoire. Voir : École
des fusiliers-marins.

RENAUDIN, disparu le 11 mars
1916.

Sans olive.

Circulaire du 14 février 1919
(BO/M, p. 212).

RENONCULE (corvette).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

REQUIN (sous-marin), héritier du Sans olive.
cuirassé garde-côtes REQUIN.

Instruction du 15 juin 1918
(BO/M, p. 308).

1er R.F.M.

Pour mémoire. Voir : École
des fusiliers-marins.

ROSELYS (corvette).

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

RUBIS (sous-marin).

Avec olive moitié
supérieure aux
couleurs de la
médaille militaire,
moitié inférieure
aux couleurs de la
croix de guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

SAUTERNES (P. 22)

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

SAVORGNAN DE BRAZZA
(aviso colonial)

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

SIROCO (torpilleur).

Avec olive moitié
supérieure aux
couleurs de la
médaille militaire,
moitié inférieure
aux couleurs de la
croix de guerre
1939-1945.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

SUFFREN (croiseur), héritier du
cuirassé SUFFREN.

Sans olive.

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

TARTU, escorteur d'escadre
héritier du contre-torpilleur
TARTU.

Avec olive
croix de
guerre

15 mai 1957 (BO/M,
p. 1703).

1939-1945.
TERRIBLE (Le) (sous-marin
Avec olive
nucléaire), héritier du croiseur léger croix de
Le TERRIBLE.
guerre
1939-1945.

20 août 1970 (BO/C/M/PP de
1971, p. 35).

TRIOMPHANT (Le) (croiseur
léger).

23 août 1946 (BO/M,
p. 255).

Avec olive
croix de
guerre
1939-1945.


Aperçu du document fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf - page 1/10
 
fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf - page 2/10
fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf - page 3/10
fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf - page 4/10
fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf - page 5/10
fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf - page 6/10
 




Télécharger le fichier (PDF)


fourragère 14-18 39-45 Marine.pdf (PDF, 339 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


fourragere 14 18 39 45 marine
fourragere des toe terre 2
fourragere 39 45 terre etranger
fourrageres toe marine
fourragere toe terre 1
fourragere toe air apres 1939

Sur le même sujet..