80 000 euros pour Goulamaly .pdf




Aperçu du document


http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic...

FAITS-DIVERS

9.80 000 euros pour Goulamaly
Clicanoo.com

publi le 11 décembre 2002

00h00

Abdéali Goulamaly a été condamné, hier, à une amende de 80 000 euros par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Il
a été reconnu coupable des chefs d’inculpation d’abus de biens sociaux et d’altération frauduleuse de la vérité dans un
écrit. En l’occurrence, des sommes versées aux plus hautes autorités malgaches pour obtenir des autorisations de
pêche à la crevette dans les eaux malgaches. En substance, il avait expliqué ne pas pouvoir faire autrement pour
obtenir ces droits de pêche, eu égard au système de corruption généralisé sur la Grande-Île. La justice s’était intéressée
au cas de l’homme d’affaires après les révélations du Journal de l’île en 1998. Hier, la décision du tribunal
correctionnelle a enfin été rendue. Le vice-procureur Dominique Audureau avait requis dix mois de prison avec sursis et
50 000 euros d’amende. L’amende aura donc été un peu plus élevée que les réquisitions du ministère public, peut-être
compense-t-elle l’absence de peine attendu que les faits ne se sont pas déroulés sur le territoire français. L’homme
d’affaires, par le biais d’un commanditaire proche du pouvoir malgache de l’époque, avait versé de fortes sommes à
deux ministres malgaches afin de pouvoir exploiter deux sociétés de pêche à la crevette entre 1994 et 1996, plus de 4,7
millions de francs au total. Abdéali Goulamaly est à la tête de plusieurs sociétés immobilières et d’entreprises comme
les peintures Mauvilac.

1 sur 1

22/11/2013 20:22


Aperçu du document 80 000 euros pour Goulamaly.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00206860.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.