Félinement votre .pdf



Nom original: Félinement votre.pdfAuteur: OPTI755

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Version d'évaluation de Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/12/2013 à 10:01, depuis l'adresse IP 109.0.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 824 fois.
Taille du document: 13.5 Mo (92 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


« Félinement votre »
Ou

« Témoignage d’une protectrice des chats errants ou libres»
------------------------------------------------------------

Par Nicole POTIGNY
---------------------------------------------------

« Mistigrette » le 1er chat errant récupéré en 1995, rue de l’Argonne à Cherbourg

En hommage aux protectrices des chats, Dames de l’ombre courageuses et méritantes.
Merci à elles !

Photo de couverture :

« Ce premier chat, comme le 1er amour, compte énormément. Il a été incinéré par erreur ce qui
m’a donné l’idée de le mettre dans mes dernières volontés : Ses cendres seront répandues dans
mon cercueil au moment de ma mort. Je n’ai jamais été seule avec un chat dans ma vie et je ne le
serais pas non plus dans la mort avec mon 1er chat errant ».
« C’était un très beau chat roux, agressif car agressé à l’extérieur. J’ai été la seule à lui ouvrir ma
porte. J’ai commencé par lui donner à manger. Il a même eu un bébé, avec une de mes chattes,
que j’ai fait euthanasier à la naissance, chose que je regrette aujourd’hui. Depuis, j’essaie de ne
plus euthanasier ».
Michel casanova © septembre 2013

Page 2

TABLE DES MATIERES

Déclaration d’amour

page 4

Remerciements

page 5

Préambule

page 6

L’année du chat 2007

page 10

L’année du chat 2008 - 2009

Page 38

L’année du chat 2010

Page 56

L’année du chat 2011

page 62

L’année du chat 2012

Page 68

Revue de Presse

Page 72

L’École des Chats

Page 79

Projet de Chartres

Page 87

Histoire de Minette

Page 88

Récapitulatif des Noms par ordre alphabétique

Page 90

Michel casanova © septembre 2013

Page 3

Déclaration d’amour
Parler des Chats autour de soi suscite toujours des réactions virulentes soit que les gens
les aiment beaucoup, soit qu’ils ne les aiment pas du tout.
Les premiers à les aimer ont été les égyptiens qui se faisaient enterrer avec leur chat et qui
adoraient le Dieu chat Bastet. Au moyen âge, en revanche, les sorcières brulaient les chats noirs
pour exorciser le mauvais sort. Encore de nos jours, certains chasseurs, en mal de proie tirent sur
les chats pour s’amuser de façon bête et méchante.
Alors qu’en penser ? Si vous n’aimez pas trop les chats laissez-moi vous les décrire : Ce
sont des félins au cou long et svelte, au pelage de différentes couleurs, doux et lisse, aux yeux en
amande et au regard très perçant et mystérieux. Leurs oreilles sont dans le sens du vent et leur
queue balayeuse. Ils se déplacent sur des pattes de velours, miaulent doucement et de surcroit sont
très gentils et câlins.
Alors ne sont-ils pas beau ? Si vous n’êtes pas convaincu, sachez pour ma part et vous
l’avez bien compris, je déclare aimer les chats profondément
Longue vie à nos amis les Chats !
Nicole Potigny

Michel casanova © septembre 2013

Page 4

Remerciements
Dans mon entourage animalier je connais des personnes qui s’occupent des chats
errants d’une façon généreuse, naturelle et spontanée. Hommes ou femmes de l’ombre
bien souvent car leur action est discrète et sans tapage ils sauvent les chats souvent
dans la détresse et désespérés.
A ces personnes humbles et pugnaces je voudrais rendre hommage. Ils sauvent les
malheureux chats abandonnés à leur façon. Jamais de remerciements en général pour
eux ni des instances officielles ni de la population. Ils font leur petit bonhomme de
chemin dans l’anonymat, jamais de glorification de leur action ; Le problème du chat
errant est mal connu et mal reconnu.
Et pourtant cela souvent leur coûte cher en finances et en sacrifices.
Le problème du chat errant touche tous les milieux petits et grands dépensent à leur
niveau finances et énergie pour le même combat.
Alors par mon écrit aujourd’hui je veux leur dire merci, merci de se donner à fond pur
une bonne cause souvent désespérée. Ils sont la preuve vivante que les hommes peuvent
être bons et qu’il existera toujours des bonnes volontés pour aller à l’encontre du
désespoir. Rien que cette perspective réconcilie avec le monde. Encore merci à eux.
Nicole Potigny

Michel casanova © septembre 2013

Page 5

Préambule
Ce livre représente 15 années de ma vie où je me suis occupée des chats errants. J’ai même été
Présidente d’une école du chat d’Octeville de 1998 à 2002. J’ai eu l’idée de faire une galerie de portraits
de chats et d’expliquer cas par cas la situation où étaient mes kikinous comme je les appelais et l’aide
que je leur ai apportée à partir de seulement 1997.
Cette action a représenté une passion en même temps qu’une souffrance car le chat errant est un
domaine très difficile et compliqué, voire une « mission impossible ».
J’ai soigné, tatoué, stérilisé et fait adopter avec différents partenaires : la SPA, l’Association des chats
libres de Cherbourg Octeville, la fondation Brigitte BARDOT, l’association BOURDON, à mes frais,
mais les relations n’étaient pas toujours faciles les associations ne facilitant pas le travail des protectrices
de chats.
J’ai toujours essayé d’être dans la légalité mais il m’est arrivé de donner des chats sans être tatoués
par exemple. Je n’avais pas le choix, il fallait être efficace à tout prix. J’ai fait du mieux que j’ai pu pour
soulager la misère animale qui est impitoyable.
J’ai travaillé sur le secteur d’Octeville principalement, mon quartier, rue de l’Argonne, les tours des
Flandres, rue des Vosges (où je donnais à manger). J’ai eu quelques chats de la rue de maman rue Ludé
à Cherbourg-Octeville.
J’ai fait passer 300 chats dans mon appartement F2 au rez de chaussée d’une HLM (je les ai comptés).
J’avais entre 14 et 20 chats dans mon F2 (les chats sortaient par la fenêtre). J’installais 11 litières le
matin et 11 litières le soir. J’ai fait construire des chats’lms aux Flandres en 1998 qui ont été rénovés en
2011 (voir photo en annexe).
Sur le plan financier l’aventure a coûté cher, environ 200 euros de nourriture par mois et 900 euros de
frais vétérinaires en 2009, j’ai dû prendre un crédit à la banque. Une demande d’aide a été envoyée à la
SPA mais je n’ai pas eu de réponse. Les protecteurs d’animaux (associations et particuliers) sont
Michel casanova © septembre 2013

Page 6

généreux mais « pas bons » entre eux. (Les coups de patte se donnent facilement). On est vite jalousé et
critiqué. C’est lamentable et dommage, ça ne facilite pas le travail avec les animaux.
J’ai pris des photos des chats réfugiés à la maison et j’ai eu l’idée de les répertorier. Je vous fais partager
mon univers. La tâche est tellement difficile (il faut selon moi, avoir le dieu des chats avec soi) que je
pense que les associations ne sont pas une réponse au problème mais que les pouvoirs publics doivent
s’occuper de ce problème (par la SPA ou autre formule). Voir la charte « protect félin »
J’ai déménagé de la ZUP d’Octeville en septembre 2012 à cause d’un voisin violent et j’ai arrêté toute
activité avec les chats errants. J’ai décidé d’écrire un livre que j’avais préparé depuis longtemps. Je dois
avouer que la fin de mon parcours était difficile. Je n’en pouvais plus de mon aventure. J’arrivais au
bout de mes forces, exténuée par 15 ans de combat courageux plein de ténacité et d’efforts.

Souhaits de Madame Potigny Nicole
A) Je souhaite une action plus intense sur les chats libres, de la SPA et des pouvoirs publics, et pour ce
faire, j’incite à recourir aux moyens suivants :
1 - Les moyens qui interviennent sur les causes des abandons de chats :
 Aide financière, systématique et généralisée au tatouage et à la stérilisation des chats, ainsi

que les frais vétérinaires en fonction des revenus des maîtres.
 Développement plus important du suivi des familles de chats à problèmes
 Campagne de prévention des abandons des chats et programme éducatif.
2 - Les moyens qui touchent aux conséquences de l’abandon des chats (une fois que le chat est
dans la rue). Je pense qu’il existe 1000 chats libres sur la Communauté Urbaine de CherbourgOcteville.
 Campagne de stérilisation des chats errants, trappage par des bénévoles ou des

professionnels des chats, convalescence des animaux dans les locaux, adoption ou remise
sur le territoire d’origine.
 Suivi médical des chats
 Construction des chats ’lm inexistants rue de l’Argonne et rue des Vosges, entre autres.
Michel casanova © septembre 2013

Page 7

 Penser à un choix de terrain pour y rassembler les chats libres adoptables ou non qui

seraient tirés de leur milieu nourricier avec toute la logistique pour les nourrir et les
protéger (abris chat ‘lm).
Rappelons la nécessité de construire de nouveaux locaux SPA dans lesquels un personnel qualifié et
compétant donnera le meilleur de lui-même, qu’il soit bénévole ou professionnel.
Il serait bien de créer un « diplôme d’animalier »ayant des connaissances animalière, juridique et
sociale. Ce personnel qualifié serait référent d’un quartier et y aurait une permanence.
B) J’attirerai l’attention sur ma personne qui, en tant que protectrice des chats, connait tous les
inconvénients inhérents à cet engagement.
Les inconvénients que j’ai rencontrés sont les suivants :
1. Je suis devenue asthmatique (développement d’une allergie aux poils de chat)
2. Je supporte des conditions de logement difficiles (odeurs ambiantes qui empêchent de faire
rentrer chez moi qui je veux (compagnons, amis…)
3. Il faut être discret par rapport aux voisins à qui l’on cache le nombre de chats dans
l’appartement pour qu’ils ne soient pas affolés
4. Aide-ménagère refusée par l’association « vivre chez soi » à cause du nombre de chats
5. Dégradation de l’appartement par les chats (2500€ de travaux en 2008), et du cadre de vie
(impression de vivre dans un refuge pour chat)
6. Relations fragilisées avec le bailleur, qui, lorsque j’ai eu des problèmes électriques a accusé
(sans venir voir) les chats. Il s’en est découlé des démarches qui m’ont privée d’électricité
pendant 18 mois dans une partie de mon appartement.
7. Supplément de ménage avec les chats qui salissent beaucoup, alors que je suis handicapée,
peu souple à effectuer la gymnastique propre au ménage (20 bacs à litières à nettoyer par
jour)
8. L’intendance des chats est très lourde :
- 60 kg de sacs de litière, à monter au 1er étage, par semaine
- 250 boites de nourriture pour chat à manipuler par mois
- 10 sacs de croquettes à monter par mois
9. Les conséquences financières sont lourdes :
- L’an passé, les chats n’ont pas arrêtés d’être malades et j’ai dépense 900€ de frais
vétérinaires. J’ai dû prendre un crédit auprès de ma banque, ce qui m’a pénalisée.
- J’ai 170€ par mois d’alimentation et de litière
Michel casanova © septembre 2013

Page 8

10. Mon compagnon ne me suit pas dans mon sauvetage des chats, et il est privé de mon
domicile car les chats y sont prédominants, ce qui cause de petits soucis d’entente.
11. Je pense être incomprise dans mon entourage. Le chat et un combat de solitude et d’idées.
Il demande beaucoup de courage, de volonté, de sacrifices, d’abnégation de soi pour mener
ce combat.
12. Il faut être doué de qualités telles que la générosité, l’efficacité, le sens de l’organisation
(un protectrice des chats aime les chats qu’elle soutient par vocation et se révolte contre la
misère)

Alors pourquoi continuer ?
Parce qu’il y a trop de misère animale insupportable à vivre dans les quartiers au quotidien.
Quand on aime les animaux et l’on prend conscience que cette misère n’est pas prise en charge
par la collectivité, il faut réagir. Il faut que les chats mangent, boivent soient tatoués, stérilisés,
adoptés, abrités et protégés contre les agressions de la rue.
Je vous explique tout cela pour montrer que la gestion des chats libres est trop lourde pour être
traitée par les simples particuliers.
Il faut que ce problème soit pris en charge par la collectivité plus à même d’apporter des moyens
plus efficaces que les particuliers. De plus il s’agit d’un problème de collectivité et on doit y
apporter une réponse de la collectivité.

Michel casanova © septembre 2013

Page 9

L’Année du Chat

2007

Michel casanova © septembre 2013

Page 10

Capucine
Age : 11 ans
Trouvée en bas du « 9 rue de l’Argonne » après avoir mis bas certainement
(elle était grosse avant et avait du sang au postérieur) Elle avait dû
abandonner ses petits
Ma 5ème chatte qui m’a décidée à créer une association. Elle est très câline
et prend mon nez avec sa gueule. Elle succombera d’une tumeur au foie et
sera piquée par le vétérinaire le 1er aout 2009

Michel casanova © septembre 2013

Page 11

Minouche
Age : 11 ans
Une amie des chats l’a trouvée au 7 rue de l’Argonne et me l’a amenée c’est
mon 2ème chat ou 3ème chat avec bamboula (disparu). Chatte pas commode
qui a été dehors 3 ans avec Germaine et 1 an avec un monsieur invalide (il
l’avait trouvée et m’avait demandé de la prendre). Ce monsieur devait être
alcoolique et elle s’est échappée. Elle est revenue un jour sur le bord de la
fenêtre avec un bout de ficelle au collier et n’est jamais repartie. Elle avait
déserté la maison parce qu’elle ne supportait pas les autres chats. Décédée
le 7 janvier 2008 sans doute du sida du chat, obligée de la piquer car elle ne
tenait pas debout.

Michel casanova © septembre 2013

Page 12

Bijoux
Age : 7 ans
Arrivé avec roudoudou de la tour des Flandres chat très indépendant il vit sa
vie sans trop rien demander chat très gentil. Trouvé blessé à la joue je suis
partie l’après-midi et ne l’ai pas retrouvé sans doute abimé par une voiture il
est allé mourir dans un coin le 29 octobre 2011.

Michel casanova © septembre 2013

Page 13

Roudoudou
Age : 7 ans
Arrivé des Flandres (apporté par la nourricière) avec son frère bijoux à 4
mois. Chat très indépendant sans histoire sauf qu’il n’aime que les
croquettes. Il n’a jamais répondu à son nom. Donné à une protectrice de
chats pour être adopté par l’association ALEAC 50 en mai 2011 suite aux
problèmes électriques dans la maison.

Michel casanova © septembre 2013

Page 14

Hercule
Age : 11 ans
Seul chat de l’Amont Quentin que j’ai récupéré à la suite d’un signalement
d’une protectrice de l‘Amont Quentin qui a insisté en téléphonant plusieurs
fois pour que je l’accueille. J’ai fini par le prendre. Très beau chat qui mérite
son nom. Perdu en 2011

Michel casanova © septembre 2013

Page 15

Emilien
Age : 6 ans
Amené par la protectrice de la rue des Flandres je l’ai gardé il avait 4 mois.
Chat sans histoire sauf qu’il embête Hortense. Il a disparu du jour au
lendemain en octobre 2011 (presque en même temps que Bijoux). Il savait
m’embrasser en mettant son museau sur ma bouche.

Michel casanova © septembre 2013

Page 16

Hortense
Age : 5 ans
Petite chatte amenée à 4 mois par la copine d’un voisin, je n’ai pas pu la
refuser. Heureusement qu’elle est tombée sur moi car pendant 6 à 9 mois
elle perdait ses sels partout dans la maison sous forme de gouttes. Je l’ai
soignée pour les vers ça allait bien, chatte restée anormalement petite elle
s’est enfuie par la fenêtre et s’est perdue sur la ZUP pendant 3 semaines.
C’est ma femme de ménage qui l’a retrouvée. Elle est repassée par la fenêtre
et s’est fait écraser. La SPA l’a récupérée sur la route. Décédée le 6 juin
2008.

Michel casanova © septembre 2013

Page 17

Toto
Age : 5 ans
Amené par la protectrice de la tour des Flandres, abandonné par une famille
qui n’en voulait pas à 4 mois. Il n’arrêtait pas de miauler. Je suis allée chez
le vétérinaire, le chat avait la leucose mais il me l’a rendu car c’était la fin de
l’association de l’École du chat. Il ne me l’a pas piqué. Chat très caressant,
un pot de glue. A disparu du jour au lendemain en juin 2011.Beaucoup de
peine. A dû être écrasé par une voiture sur la route et n’est pas revenu.

Michel casanova © septembre 2013

Page 18

Léon
Age : 3 ans
Trouvé au pied de la fenêtre au « 9 rue de l’Argonne » (il n’était pas arrivé là
par hasard c’est un voisin qui m’a alerté et m’a demandé de venir le
chercher). Il avait 4 mois. Il portait un petit collier bleu et n’arrêtait pas de
pleurer, inconsolable d’avoir perdu ses maîtres. Il est allé souvent au début
chez maman car il ne savait pas monter la fenêtre. Il a été très gâté par
maman et par moi. Il était ravi. Chat très gentil et très équilibré. Il a été vu
avenue de Normandie écrasé en juin 2010.

Michel casanova © septembre 2013

Page 19

Pussycat
Age : 4 ans
Il doit être plus vieux que 4 ans, il doit avoir 10 ans. Le vétérinaire (tatoué
et stérilisé à mes frais) a dû se tromper dans l’âge. Trouvé dans la rue du
côté de Carrefour Market (anciennement Champion) il mangeait ce qu’on lui
lançait au pied du HLM. Il a eu un problème à l’oreille, l’association des chats
libres me l’a fait soigner. Pot de colle, il ne demande que les caresses.
Décédé le 18 juillet 2008 d’une tumeur au rein après 3 mois de maladie et de
soins. Il n’a pas souffert.

Michel casanova © septembre 2013

Page 20

Mounette
Age : 2 ans
Amenée par ma femme de ménage qui ne pouvait la garder elle-même, suite à
la mise en prison de sa maîtresse pour complicité d’inceste avec son mari
‘amie de la femme de ménage) en octobre 2006. Au début très effarouchée
elle est devenue très gentille. Ne sort jamais ; Elle a de grands yeux. Sa
maîtresse à qui on a envoyé des photos du chat devrait la reprendre à sa
sortie de prison. Tatouée et stérilisée par l’association des chats libres, sa
maîtresse ne l’a jamais reprise. Je n’ai pas voulu lui redonner car elle vivait
dans des conditions précaires à sa sortie de prison chez un copain dans
l’Eure. La femme de ménage n’a pas été contente de ma position. La chatte
est décédée début 2010, elle a maigri et a disparu dans les espaces verts.
Elle est morte discrète comme elle avait vécu. Elle

a toujours regretté sa

maîtresse.

Michel casanova © septembre 2013

Page 21

Fanette
Age : 2 ans
Cas problématique car elle ne supporte pas les autres chats. Parfois elle
rentre avec la femme de ménage qui la rentre, elle reste dans la cuisine elle
grogne et monte sur le frigo où elle stationne. Tatouée et stérilisée par
l’association des chats libres. Elle mange chez GERMAINE dehors. A un
moment donné, l’association des chats libres m’a téléphoné pour elle car elle
avait été retrouvée dans les rouges terres. Placée dans une famille d’accueil
par l’association des chats libres je n’ai plus eu de nouvelles. Je ne me
rappelle pas comment elle est arrivée chez moi.

Michel casanova © septembre 2013

Page 22

Félicie
Age : 8 mois
Trouvée au chat’lms des Flandres, c’est la protectrice des Flandres qui me l’a
amenée. Elle m’avait été signalée 2 mois auparavant mais je n’en n’avais pas
voulu à cause du surnombre de chats dans ma maison. Comme c’était une
chatte j’ai fini par la prendre. Elle a dû souffrir pendant 2 mois au chat ’lm,
je regrette de ne pas l’avoir prise avant. Elle est restée de petite taille (elle
avait 4 mois). Après quelque temps passé chez moi elle est retournée vivre
aux chats’lms nourrie par la protectrice des Flandres. Tatouée et stérilisée
SPA

Michel casanova © septembre 2013

Page 23

Coralie
Age : 6 mois
Amenée par la protectrice des chats’lms des Flandres, elle attendait des
bébés et je l’ai faite opérer par la SPA. Chat libre qui est resté à la maison
quelque temps. Elle avait plein de croutes sur le dos et j’ai essayé de la
soigner mais elle n’a pas voulu prendre ses cachets. Pot de colle assuré elle
est très gentille. Elle est retournée d’elle-même aux chats’lms (est passée
par la fenêtre) nourrie par la protectrice des Flandres. Elle est partie
comme Félicie, elle a estimé que les chats étaient trop nombreux chez moi).

Michel casanova © septembre 2013

Page 24

Bella
Age : 4 ans
Elle est restée toute la fin de l’année 2006 devant ma fenêtre. Elle allait et
venait. J’ai réussi à l »attirer et à la capturer. Tatouage et stérilisation SPA.
Chat libre un peu ancré chez moi elle se montre un peu caractérielle. Elle a
dû souffrir dehors, elle mord. Elle est restée plusieurs années chez moi puis
perdue elle a dû se faire écraser sur la route.

Michel casanova © septembre 2013

Page 25

Célestine
Age : 8 mois
Amenée par la protectrice des chats des Flandres qui l’avait eue chez des
amis à Bayeux, 4 mois environ elle a commencé par s’échapper 8 jours après
son arrivée. La protectrice des Flandres l’a ramenée 3 semaines plus tard,
elle se trouvait aux chats’lms des Flandres. Je l’ai eu comme cadeau de Noel
car je rêvais depuis longtemps d’un chat blanc. Donnée à la SPA suite aux
problèmes électriques et adoptée peu de temps après.

Michel casanova © septembre 2013

Page 26

Nina
Age : 6 mois
Amenée courant 2006 par un jeune de l’avenue de Normandie qui cherchait
l’association des chats. Je l’ai fait tatouer stériliser SPA .Elle est restée
quelques semaines chez maman et puis quand elle est revenue elle ne s’est
pas habituée chez moi et a disparu. Très gentille chatte mais qu’est-elle
devenue ?

Michel casanova © septembre 2013

Page 27

Pollux
Age : 6 mois
Comment est-il arrivé ? Je ne m’en rappelle plus. Il s’est fait renverser par
une voiture. C’est ma voisine et moi qui l’avons soigné pendant 1 mois tous les
soirs (voir photo chat avec collerette). Il a beaucoup souffert et m’en a
toujours voulu. A l’âge de 3-4 ans il a été trouvé au bout de la rue de
l’Argonne blessé. Amené chez le vétérinaire, il était paralysé et a dû être
piqué (décembre 2006). Chat traumatisé du fait qu’il avait été soigné il est
toujours craintif.

Michel casanova © septembre 2013

Page 28

Ulysse
Age : 6 mois
Trouvé au Vallon Sauvage (Octeville) et apporté par une dame. Il est très
gentil. Décédé en 2006 d’une tumeur à la mâchoire (piqué par le vétérinaire).

Michel casanova © septembre 2013

Page 29

Julia
Age : 9 mois
Récupérée à la rue des Vosges parmi les chats errants dans un état
lamentable, elle est sortie de la dépression grâce à son gout pour le poulet
que je lui achetais pour elle toute seule. Complètement déglinguée sur le plan
intestinal ; elle avait des diarrhées chroniques très désagréables pour la
maison.
Elle ne sortait jamais puis s’est mise à sortir. Un jour je ne l’ai plus revue.
J’ai retrouvé son cadavre plusieurs semaines plus tard dans une haie. Elle
s’était prise la tête entre 2 bouts de bois et n’avait pu se dégager. On l’a
cherchée sans inquiétude car elle avait déjà disparu plusieurs fois. Décédée
fin juillet 2009, triste fin.

Michel casanova © septembre 2013

Page 30

Vanessa
Age : 3 ans
Trouvée au pied du « 9 rue de l’Argonne » (sans doute déposée) à l’âge de 3
mois. Ma femme de ménage a voulu la prendre chez elle. Elle l’a gardée
environ 2 ans et quand elle est partie de chez moi fâchée elle l’a laissée dans
sa boite au pied de ma porte. Elle a vécu longtemps chez moi et a été
adoptée par la cousine de la présidente d’ALEAC 50 lors des problèmes
électriques de 2011 via une famille d’accueil.

Michel casanova © septembre 2013

Page 31

Oliver
Age : 1 an
Je laisse une page blanche pour Oliver qui n’a pas de photo mais qui a vécu 1
an chez moi apporté par une dame qui avait déjà 11 chats. Elle l’avait trouvé
dans la rue et ne voulait plus de chat. Il s’est fait écraser, abimé il est
revenu sur la pelouse de la maison mais n’a pas voulu que je l’approche. Très
mal en point il a dû mourir dans un coin.

Michel casanova © septembre 2013

Page 32

Olga
Age : 1 an
Germaine m’a prévenu qu’une chatte était arrivée grosse à ses abris. Quand les petits
sont nés dans les abris Germaine me les a amenés. Ils sont nés le 8 juillet 2008 ; j’ai
décidé de les garder car je pouvais les faire euthanasier dans l’incertitude de l’avenir.
J’ai fait adopter 4 chats sur 5. Avant ils ont eu le choriza (cela m’a couté 170 euros).
Olga est partie par la fenêtre une fois que ses petits ont été grands. J’ai fait adopter
Diégo er Mélusine chez une dame de Saint Sauveur le Vicomte (une chance Diégo était
malade et la dame me l’a pris par gentillesse). J’ai fait adopter Câline chez un jeune
couple choisi de la ZUP et la dernière par une dame de la rue d’Argonne, amie de
Germaine qui l’a fait stériliser par la suite. Antoine est resté chez moi je n’arrivais pas à
le donner. Il a été toujours mon chat préféré.

Michel casanova © septembre 2013

Page 33

Gigi (ou Câline)
Age :
Petite chatte d’Olga. C’est une dame d’une soixantaine d’années, voisine de
Germaine, qui l’a adoptée. Très heureuse elle a été stérilisée

Michel casanova © septembre 2013

Page 34

Théodore
Age : 1 mois
Théodore a été trouvé rue des Vosges un jour de pluie battante, trempé, du
pus plein les yeux et 4 tiques sur le corps que l’on a tiré.
Fanette a été trouvée le lendemain de Noel aux chats’lms des Flandres (sans
doute un mauvais cadeau).
Les 2 sont atterris chez maman.
Théodore a un œil malade, maladie congénitale et on n’y peut rien ; les chats
ne se sépareront plus de tout leur jeune âge.

Michel casanova © septembre 2013

Page 35

Fanette 2
Age : 1 mois
Fanette a été trouvée le lendemain de Noel aux chats’lms des Flandres (sans
doute un mauvais cadeau).Elle s’est prise d’amitié pour Théodore. Les chats
ne se sépareront plus de tout leur jeune âge.
Les 2 sont atterris chez maman.

Michel casanova © septembre 2013

Page 36

Antoine
Age :
Le petit d’OLGA. C’est mon chat préféré de tous mes chats, je l’ai vu arriver
à la naissance et cela me tient à cœur. J’avais un faible pour lui et j’ai dû
m’en séparer au moment de mon déménagement.

Michel casanova © septembre 2013

Page 37

L’Année du Chat

2008 - 2009

Michel casanova © septembre 2013

Page 38

Clarisse
Age : 10 mois
Chatte noire et blanche, arrivée à la maison fin 2008. Une dame de la ZUP
est venue un mardi soir à 22 heures accompagnée de Germaine (une grandmère qui s’occupe des chats errants au bout de la rue de l’Argonne) avec
cette chatte qui avait la queue très abîmée et ensanglantée. J’ai téléphoné à
la SPA le mercredi matin. Ils m’ont donné l’accord pour soigner, tatouer et
stériliser cette chatte. Le vétérinaire lui a coupé la queue ce qui a demandé
des soins.
Elle a été trouvée rue du Cambrésis à la ZUP. Quelques mois plus tard elle a
été adoptée par une dame demeurant sur Valognes ou je suis allée la voir 2
fois. Elle était très heureuse avec cette dame seule. Encore une de casée.

Michel casanova © septembre 2013

Page 39

Valentin
Age : 1 mois ½
Petit chat tigré, amené chez moi par une dame de connaissance (adoptante
d’un ancien chat). Il avait l’oreille abimée, trouvé dans la rue. Une petite
misère.
L’oreille est partie après que l’on ait essayé de mettre de la pommade. Il est
resté chez ma mère avec « Rouroux » un chat de maman. Sur la photo, il le
lèche très souvent et le petit se sent en sécurité.

Michel casanova © septembre 2013

Page 40

Léonie
Age : 1 an
Chatte 3 couleurs trouvée dans la rue de ma mère. Apportée à la SPA (test
leucose négatif). Je m’étais beaucoup attachée à cette chatte et j’ai eu du
mal à la quitter. J’ai su qu’elle avait trouvé des adoptants par la suite
.Contente et triste à la fois car il n’y a pas de suivi possible à la SPA et on ne
sait où vont les chats.

Michel casanova © septembre 2013

Page 41

Minette
Age : 2 ans
Amenée chez moi par une dame des 3 tours des Flandres. Elle a été mise à la
porte par une dame d’une des 3 tours. Je l’ai recueillie et l’ai donnée à une
dame qui travaillait au CCAS et habitait rue Paul Talluaux à Cherbourg.
Chatte très affectueuse elle a été par la suite stérilisée par la dame qui en a
pris grand soin. (J’ai repris des nouvelles par la suite)

Michel casanova © septembre 2013

Page 42

Doucette
Age : 10 mois
Dans les abris de Germaine, grand-mère de 82 ans qui s’occupe des chats
errants au bout de la rue de l’Argonne, s’était installée cette petite chatte
depuis 6 mois. Hébétée et caractérielle mais tellement douce que je l’ai
appelée Doucette.
Elle fait ses besoins dans sa litière sur la vitrine et ne bouge pas de là car
elle a peur des autres chats. Elle mange et dort sur la vitrine, d’où problème.
Je l’ai remise avec les autres chats que je nourrissais, rue des Vosges au
moment des problèmes électriques (les HLM ont accusé mes chats pour des
problèmes électriques et j’ai dû me séparer de plusieurs chats)
Qu’est-elle devenue ?

Michel casanova © septembre 2013

Page 43

Les Siamois
Age :
En allant sur le marché d’Octeville un dimanche matin, j’ai croisé 2 dames, la mère et la
fille, qui portaient 2 chatons dans leur manteau. Je leur ai demandé ou elles allaient. Elles
allaient au marché donner les bébés. Sur le coup je n’ai pas vu que c’était des siamois ; Je
leur ai dit que j’étais une dame qui s’occupait des chats errants et qu’il ne fallait pas
donner les chatons au marché, on ne savait pas quel sort leur été réservé. Elles m’ont
donné les chatons.
Je les ai amenés chez maman qui s’en est occupé. Le problème est que 8 jours plus tard
les dames m’en ramenaient 2 autres de la portée. C’étaient des femelles, je les ai confiés
à la SPA.

Le problème est qu’il restait la mère, qui n’était pas stérilisée. Elle était grosse et
attendait de nouveaux petits. Elle se faisait engrosser par son fils que les dames
gardaient. Elles avaient donné la pilule à la chatte mais irrégulièrement et la mise à bas
pouvait être compliquée. J’ai trouvé une personne dans le Val de Saire qui mettait à bas
les chattes même à problème ; comme elle voulait des siamois elle m’a pris la chatte
enceinte. J’ai su que 3 petits étaient nés : 2 siamois qu’elle a gardé et le 3eme qu’elle m’a
donné.
Michel casanova © septembre 2013

Page 44

La chatte n’a pas été stérilisée car elle vivait dans une grande maison avec d’autres chats
(les matous étant stérilisés) qui avaient été recueillis par la dame protectrice des chats.
La chatte a accouché avec problème du fait de la pilule prise irrégulièrement et n’aurait
pu avoir des frais de vétérinaires, mais la dame savait s’y prendre.
La petite bête a beaucoup souffert. Quand on dit qu’il faut stériliser, ce n’est pas de la
bêtise. Par la suite les dames, pas responsables du tout, ont abandonné leur matou que j’ai
fait adopter. Avec ces dames j’ai fait adopter 11 chats ; heureusement que je les ai croisé
au marché et que je suis intervenue.
Les chats ont un bon dieu pour eux, le Dieu des Chats bien entendu.

Michel casanova © septembre 2013

Page 45

Lotus
Age : 2 ans
Prise à la demande d’une voisine de maman ; Elle faisait ses besoins dans les
escaliers de la maison à étages. Abandonnée, les gens ne la supportaient plus,
elle occasionnait des ennuis.
Je l’ai prise. Arrivée rue de l’Argonne, elle a disparu de la fenêtre au bout de
3 jours. Elle est revenue 3 mois après, maigre. Elle s’est remplumée ;
Tatouage et stérilisation prévus mais pas faits. Les rapports avec la SPA
sont tendus avec l’Association des chats libres aussi. Je lui donne la pilule en
attendant. Sans opportunité pour la faire tatouer et stériliser, je l’ai fait à
mes frais et à mon nom par la suite.
Elle mord et est un peu sale mais je la garde quand même
Gardée 2 ans et donnée à une protectrice des chats, au moment des
problèmes électriques dans la maison, pour l’Association Aléac de Brecey.

Michel casanova © septembre 2013

Page 46

Olympe
Age : 3 ans
Trouvée rue Ludé chez maman, chatte distante mais gentille, tatouée et
stérilisée. Je lui ai donné le prénom Olympe en l’honneur du centre social
« Olympe de Gouges » de mon quartier. Elle ne se plaisait pas à la maison à
cause du grand nombre de chat, en définitif un monsieur l’a récupérée et
adoptée car elle partait régulièrement de la maison pour chercher fortune
ailleurs. La SPA a été avertie du déroulement des faits

Olympe dans les bras de Germaine

Michel casanova © septembre 2013

Page 47

Pépère
Age : 17 ans
Chat de Germaine, protectrice des chats errants du bout de la rue de
l’Argonne (82 ans). Il est resté dehors 17 ans depuis que Germaine est
arrivée. Elle l’a toujours vu dehors (même pas une bonne âme pour le
recueillir) Il est sale comme un peigne. Je l’ai recueilli 2 hivers de suite pour
qu’il soit au chaud et ne pas passer une vieillesse trop malheureuse. Il n’y a
que moi pour récupérer un chat comme ça. Autrement il est gentil. Un jour
on ne l’a plus revu, on suppose qu’une dame l’a fait piquer car il faisait misère.
A-t-elle eu raison ou tort ?

Michel casanova © septembre 2013

Page 48

Edouard
Age :
Trouvé par Germaine au bout de la rue de l’Argonne, dans les abris. Germaine
me l’a ramené un peu maigre, gentil et sans histoire.
Il a été adopté par un couple d’amis qui l’a fait tatouer et stériliser. Il est
très heureux et arrivé dans le Calvados

Michel casanova © septembre 2013

Page 49

Rosie
Age : 1 an
Tout vient d’une annonce collée dans le couloir (sans doute pas par hasard vu
ma présence) : Chatte en péril, « donne chat cause bébé ». J’ai attendu un
peu puis j’ai téléphoné. Ils ont rappelé plusieurs jours plus tard. C’était une
chatte qui avait des enfants en bas âge autour d’elle. Elle était un peu
agressive et perdue, elle est restée cachée sous le canapé pendant un mois
tellement elle était peureuse et traumatisée. Elle avait dû en voir avec les
enfants. Ce sont des membres de la famille qui se sont émus de la situation
et ont décidé de la faire donner par les maitres.
Donnée à la SPA au moment des problèmes électriques. N’a jamais été
adoptée et est morte à la SPA, de maladie, au bout de 2 ans

Michel casanova © septembre 2013

Page 50


Aperçu du document Félinement votre.pdf - page 1/92
 
Félinement votre.pdf - page 2/92
Félinement votre.pdf - page 3/92
Félinement votre.pdf - page 4/92
Félinement votre.pdf - page 5/92
Félinement votre.pdf - page 6/92
 




Télécharger le fichier (PDF)


Félinement votre.pdf (PDF, 13.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


felinement votre
92451 programme 4pages a5 fnf 2014 09 10
warriors eternals cycle 1 tome 2 bataille de sang
nouvellelegris
animaux perdusf
breve fevrier

Sur le même sujet..