Kit de formation.pdf


Aperçu du fichier PDF kit-de-formation.pdf - page 6/102

Page 1...4 5 678102




Aperçu texte


Présentation
Le projet «Appui et Conseil aux Administrations Publiques africaines responsables des initiatives sur la
Migration et le Développement dans la route migratoire de l’Afrique de l’Ouest» (projet MeDAO)
s´inscrit dans le Programme Thématique de Migration et Asile 2007-2013, mis en place par l´Union
Européenne pour aider les pays tiers à mieux gérer les flux migratoires dans toutes leurs dimensions.
Le projet assume le défi de concrétiser les engagements politiques pris dans le cadre du Processus
Euro-Africain sur la Migration et le Développement (« Processus de Rabat ») sur la base des axes
prioritaires identifiés par la Réunion d'experts sur la Migration et le Développement (Dakar, juillet
2008) : 1) Le développement de systèmes de formation liés à l’emploi ; 2) La protection sociale des
migrants et de leurs familles ; 3) L’appui aux mécanismes destinés à promouvoir les effets sociaux et
économiques de la migration sur le développement ; et 4) La promotion des liens entre la diaspora et
son pays d’origine1.
Dans ce contexte, l'objectif spécifique du projet MeDAO est de consolider les impacts et les effets
positifs des initiatives sur la formation liée à l’emploi, la protection sociale, les transferts de fonds et la
participation de la diaspora en renforçant la connaissance et les capacités des administrations
publiques du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, du Maroc et du Sénégal.
Le projet est géré par un consortium européen dirigé par la fondation FIIAPP (Fondation Internationale
et Ibéro-Américaine pour l'Administration et les Politiques Publiques - Espagne) en partenariat avec GIP
International (Groupement d’Intérêt Public pour le développement de l’assistance technique et de la
coopération internationale - France) et CeSPI (Centre d’Etudes de Politique Internationale - Italie).
Les partenaires africains associés dans les quatre pays sont le Ministério das Comunidades (Cap-Vert),
le Ministère d’État, Ministère du Plan et du Développement (Côte d’Ivoire), le Ministère Chargé des
Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (Maroc) et le Ministère des Affaires
Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur (Sénégal).
La deuxième phase du projet a été ciblée sur la formation et le renforcement de capacités. En
premier lieu, quatre séminaires de formation intra-régionaux sur les quatre axes prioritaires du projet
ont été organisés :
-

Séminaire « Mesures pour soutenir la réinsertion professionnelle des migrants circulaires et de
retour dans le pays d’origine » (Rabat, 22-24 février 2012).

-

Séminaire «Mesures pour promouvoir les liens socio-identitaires entre la diaspora et le pays
d’origine » (Abidjan, 13-15 juin 2012).

-

Séminaire « Mesures pour renforcer les liens entre les transferts de fonds et le développement »
(Praia, 18-20 avril 2012).

1

Voir http://www.dialogueuroafricainmd.net/web/index.php. Les quatre axes identifiés comme prioritaires sont: 1) le
développement des systèmes de formation liés à l’emploi, notamment pour la migration de retour et circulaire; 2) la
promotion de la protection sociale et la création de réseaux d’appui; 3) le soutien aux mécanismes destinés à promouvoir les
effets économiques et sociaux de la migration sur le développement ; et 4) la promotion des liens entre les diasporas et leurs
pays d’origine.

5