2 Partie 2 Cours PGT .pdf



Nom original: 2 Partie 2 Cours PGT.pdf
Titre: Microsoft Word - 2 Partie 2 Cours PGT.doc
Auteur: HERVE GARRIGUES

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.7.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 01/01/2014 à 23:36, depuis l'adresse IP 90.21.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1943 fois.
Taille du document: 267 Ko (21 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

LA TECHNIQUE
Proprement dite

La classification des techniques
Définition - Exécution - Enseignement
Critères de réalisation (LCT)

Chapitre 1 LES FRAPPES et LANCERS
CR : Les frappes
Chapitre 2 La MAITRISE du BALLON
CR : Contrôle orienté

Chapitre 3 LA CONDUITE de BALLE
CR : La conduite
CR : Les feintes et dribbles

Annexe 1 :
CR : Les passes
CR : Le centre
CR : Jeu de volée

Annexe 2 :
CR : Correctifs jongleries

1

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Chapitre 1 : LES FRAPPES et LANCERS :
Définition / Exécution / Enseignement

A – Les frappes du pied

1)
2)
3)
4)
5)
6)

Frappe du coup de pied
Frappe de l’intérieur du pied
Frappe de l’extérieur du pied
Frappe avec le talon
Les ciseaux
Frappes d’extrême limite

1- Frappe du coup de pied
Définition

C’est la frappe la plus naturelle.
(Débutant = Intérieur du pied, car il y a un manque de puissance chez le jeune)
La surface de contact est : Le coup de pied
(variantes avec l’arête interne ou l’extérieur du pied

Exécution

Jambe d’appui fléchie (influence dans la hauteur et la direction)
Jambe libre cheville droite en extension et pied dur. Le mouvement doit partir de la
hanche (armé)
Tronc et bras : L’épaule gauche est légèrement plus avancée que l’épaule droite
(droitier) et les bras ont un rôle équilibrateur

Enseignement Montrer (expliquer) que son grand avantage réside dans le fait qu’elle représente l
frappe en pleine foulée dans aucun temps d’arrêt.
Démontrer (ralenti…vitesse normale…)
Corriger :
Jambe d’appui, pied dur, armé hanche, l’équilibre, point d’impact du ballon…

2

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

2 - Frappe de l’intérieur du pied
Définition

Utiliser surtout pour les passes courtes : La surface de contact est grande, ce qui
augmente la précision, au détriment de la force.
La surface de contact est : Intérieur du pied

Exécution

La différence avec la frappe du coup de pied se situe au niveau de la jambe de frappe,
le pied est ouvert, tout en restant dur.
(Frappe intérieure du pied « brossée, à effets…)

Enseignement Montrer (expliquer) que son grand avantage réside dans le fait qu’elle représente la
précision (sécurité)
Démontrer idem
Corriger : idem

3 - Frappe de l’extérieur du pied
Définition

C’est une frappe avec effet, donc feintée, qui se réalise en mouvement (sans aucun
temps d’arrêt) en 2 temps.
La surface de contact est : Extérieur du pied

Exécution

La jambe d’appui est plus écartée de la balle que pour une frappe du coup de pied.
La surface de frappe va du petit orteil à la malléole externe..

Expliquer : Idem
Enseignement Démontrer idem
Corriger : idem
Il faut distinguer la frappe franche du « coup de patte « de l’extérieur.
Dans la frappe franche, la balle est frappée dans sa partie inférieure (l’armé par la
hanche, le pied est dur).
Dans le " coup de patte », le pied bouge (l’armé est dans la cheville et le genou).

3

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

4 - Frappe avec le talon
Définition

C’est une frappe courte de précision, utilisée en passe feintée.
La surface de contact est : Le Talon

Exécution

La direction du ballon est complètement opposée à celle du joueur qui fait la passe
avec une surface de contact petite.
L’armé est court, donc la force n’est pas importante

Enseignement Spécifique… pas de priorité…

5 - Les ciseaux
Définition

C’est une frappe qui nécessite l’élévation du centre de gravité et qui permet
l’utilisation du pied fort en toute occasion.
La surface de contact est : Le coup de pied
Deux sortes de ciseaux :

Exécution

Balle venant de face
Balle venant de dos

Enseignement Technique d’équilibre
Travail acrobatique

6 -Frappes d’extrême limite
Définition

Ce ne sont pas des frappes proprement dites…

Exécution

Pointe du pied
Tibia
Genou

Enseignement Pas d’enseignement

4

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

B – Les frappes de la tête
Définition

C’est une frappe de précision (grande surface de contact) comparable à la
frappe de l’intérieur du pied
La surface de contact est : Le front
4 points essentiels :

Exécution

Frapper avec le front : Devant ou latéral
Le mouvement par des hanches (armé du corps) ou du coup (armé rapide)
Les muscles de la nuque et du cou doivent être toniques (nuque dure)
Le regard fixé sur le ballon (ouvrir les yeux)
3 types d’exécution
Deux moments dans la frappe :

Frappes à l’arrêt
(pied au sol)

1) Phase préparatoire
Les jambes sont écartées latéralement ou en fente avant
Les genoux sont fléchis.
Le tronc est en avant (armé du tronc)
La tête fait bloc avec le tronc
2) Exécution proprement dite
Les genoux se détendent, le tronc et la tête se portent rapidement en
avant.
Les muscles de la nuque et du cou sont contractés
Les yeux sont sur le ballon
Les conditions sont les mêmes que la frappe à l’arrêt.

Frappes avec saut

L’avancé du tronc et de la tête au moment de la frappe est compensé
au niveau des membres inférieurs (rotation autour du centre de
gravité)
Cependant l’armé est court et même parfois inexistant, remplacé par
le saut.
Le ballon doit être frappé au point le plus élevé du saut (aller vers le
ballon)
L’appréciation de la trajectoire et le sens du mouvement du saut
(TIMING) sont difficiles à acquérir.

Frappes en plongeant : C’est un saut avec détente horizontale.
(Têtes plongeantes)

L’armé est nul, il est remplacé par le saut

Enseignement Aspect psychologique :

Vaincre la peur (utilisation de ballons légers ou légèrement dégonflés et secs)
Amener progressivement à l’armé du tronc.
Exigence des bonnes conditions d’exécution…
Recherche prioritaire de la notion de précision.

5

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Les Frappes

AVANCER APRÈS LA FRAPPE
Rechercher la précision avant la puissance.
Prise d’infos avant le geste : le but, le gardien, les adversaires…
Comportements :





Abnégation, conviction, concentration, prise de risque…
2 touches maxi dans les 18m.
ne pas hésiter à aller fixer le gardien dès que possible.
Int, ext, cp du pied, pointu !…

Critères de Réalisation :


Continuer à avancer après la frappe ( pose du pied de frappe devant l’impact)



Raccourcissement des foulées et accélération sur les derniers mètres = inertie
pour le ballon.



Pied d’appui et épaules vers la cible (beaucoup plus simple) =
Équilibre avec bras droit en avant si je frappe pied gauche et inversement.



Bloquer l’articulation et maintenir la surface de contact en direction de la
cible comme si elle poursuivait la direction du ballon.



Frappe fixé pas d’armer du geste et tir sans accompagnement.



Pointe de pied tendu (rentrer talon dans le mollet, appuyer les orteils au
fond de la chaussure)



Surface de contact au dessus des orteils ou arrête du pied



Surface de contact plan médian du ballon ou ext si effet brossé.
Les Échecs :

Le joueur s’écrase sur sa jambe d’appui puis recule.
Remédiation : pousser sur la jambe d’appui, basculer le bassin vers l’avant, piquer les
fesses avec une fourchette. Avancer après la frappe
Le joueur saute en frappant et pivote sur le côté.
Avancer après la frappe pour rester face au but. ½ saut perturbateur ? cf kervela
Pb de position du pied d’appui, de la surface de contact intérieur ( ballon topé) ou
extérieur ( ballon fuyant)

6

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

- C – La Touche (Loi 15)
Pourquoi une touche à la main :
Dans souci (par le législateur) d’un développement harmonieux du corps. La touche devait permettre au footballeur de se
servir de ses membres supérieurs.

Définition

C’est la combinaison de la force et vitesse, donc principalement la puissance.

Exécution

Phase préparatoire
Doigts ouverts, genoux fléchis, le tronc en extension, les bras pliés aux coudes.
Le ballon est tenu légèrement en arrière afin d’obtenir une poussée optimale.
Phase d’exécution
Les genoux se détendent, le tronc se fléchit, fouetté final des bras, des poignets et des
doigts.
Touche de FORCE
Jambes écartées et tombé final en avant des mains
Touche de VITESSE
Membres inférieurs en fente
À l’arrêt /En Courant

Enseignement La touche doit être enseignée très jeune.
D’abord à l’arrêt
Ensuite en courant
La feinte sur touche (appel) fait partie de l’apprentissage de la touche au football ;

7

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Chapitre 2 : La MAITRISE du BALLON
A - Les réceptions
1) Contrôles (balle au sol)
2) Amortis (balle aérienne)
3) Blocages et semi-blocages (= contrôle ou amortis)

PRINCIPES :
« Tuer » la balle soit avec une surface
molle, soit avec un mouvement de recul, ou
encore les deux combinés.

1 – Les Contrôles
Définition

C’est la maîtrise du ballon roulant au sol
Les surfaces de contacts sont :
Intérieur du pied – Extérieur du pied – Coup de pied

Exécution

La jambe d’appui est fléchie
La jambe libre va chercher le ballon loin en avant de la jambe d’appui, dans un
mouvement inverse de celui de la frappe.
Variantes : Contrôle avec 1/4 de tour..1/2 tour…..contrôle orienté…

Enseignement Progressif
Tenir compte des manques et de la situation problème
La technique n’est que le moyen… d’une réponse …appropriée.

8

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Contrôles Orientés

« Aspirer » le ballon et ne pas l’attendre.

Pourquoi ? À quoi ça sert ? Que faire après un contrôle ? Aller où ? Selon la position du
joueur et des adversaires, je peux orienter mon contrôle vers l’avant, je peux conserver le
ballon en le protégeant avec mon corps, je peux aussi me retourner ou remiser.
Critères de Réalisation


Aller contre la trajectoire du ballon



Être dans un « état de relâchement » pour épouser la trajectoire et la vitesse
du ballon.



Jambes fléchies.



Proposer la meilleure surface de contact pour « accueillir » le ballon en
fonction de la situation et de l’objectif à atteindre : prise d’informations avant
le geste technique à réaliser.



Rôles du haut du corps très important : gestuelle des bras, rotation du buste
et des épaules doivent être en harmonie, en fonction de l’objectif à atteindre.
« Épaule au-dessus du ballon », « Pencher » en avant ou « S’appuyer » sur le
ballon



Préparer la surface avant de recevoir.



Aller chercher le ballon avec jambe et épouser la trajectoire du ballon pour
l’accueillir et le ralentir.



Pied crochu pointe de pied relevé. Surface en dessous de la malléole.



Surface de contact du ballon = plan supérieur pour accentuer mouvement
cheville du haut vers le bas (rabattre le ballon pour Mise au sol rapide.



Pied d’appui légèrement ouvert si contrôle orienté pour ouvrir la rotation de la
hanche.

9

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

2 - Les Amortis
Définition

C’est la maîtrise de la balle aérienne
Les surfaces de contacts sont :
Le pied : Intérieur du pied – Extérieur du pied – Coup de pied – La cuisse
la poitrine – la tête.

Exécution

Deux principes :
• Mouvement de recul.
• Pied mou, décontracté.
Amorti
de l’intérieur du pied
Amorti
de la cuisse
Amorti
de poitrine :

Amorti
de la tête :

Le pied doit être porté en avant, bien ouvert.
Facilité par la masse musculaire molle du quadriceps alliée à un
mouvement de recul
Si la trajectoire est tendue :
Le tronc est porté an avant, la poitrine se creuse et les bras sont en
avant.
Si la trajectoire est tombante :
Le tronc est en arrière et la poitrine sortie (en avant)
Il faut compenser l’absence de surface molle par un mouvement de
recul. Celui-ci est obtenu par une flexion des genoux et un armé du
tronc

Enseignement Idem / contrôles

3 - Les Blocages
Définition

C’est des contrôles de plus en plus souvent orientés.
La perte de temps est réduite au minimum.
Les surfaces de contacts sont :
La semelle - Intérieur du pied – Extérieur du pied

Exécution

La jambe libre doit se décontractée sur le ballon, au moment où celui-ci touche le sol
ou légèrement après.
Le placement de la jambe d’appui est obtenu par un petit sursaut qui permet en même
temps un bon équilibre. la jambe d’appui conditionne l’orientation du blocage.

Enseignement Idem / contrôles

10

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

B - Les Charges et Tacles
(Techniques Défensives)

Définition

Les tacles et les charges sont des actions de jeu effectuées dans l’esprit de jeu pour
reprendre la possession du ballon à un adversaire ou tout du moins à l’en
déposséder.
Utilité :
Intervention dans le jeu en conservant les possibilités offensives intactes.
Réalisés par les défenseurs elles concernent aussi les attaquants (harcèlement)

Exécution

Action sur l’adversaire se présentant de face :
Tacle avec la semelle (Semelle oblique/sol, action sur le milieu du ballon, corps
penché en arrière).
Tacle avec l’intérieur du pied (utilisation de la face interne du pied orientée vers le
centre du ballon, corps penché en avant (rentrer dans la balle).
Tacle glissé (détente horizontale à ras du sol, la balle est frappée avec une jambe)
Action sur l’adversaire se présentant de côté :
Tacle avec l’intérieur du pied (faire un demi-tour et réaliser un blocage avec la jambe
la plus éloignée de l’adversaire).
Tacle avec l’extérieur du pied (le blocage est réalisé avec la jambe la plus rapprochée
de l’adversaire)
Les Charges : Loi 12

Enseignement Connaissance de la loi 12
Tenir compte du développement physique des joueurs
Distinguer le permis de l’interdit
Apprendre à réaliser, mais aussi à éviter (travail spécifique des attaquants), souvent
négligé dans les entraînements.

11

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

C - Techniques du gardien de but
-

Rôle important : il doit rassurer sa défense
Il doit avoir une grande maîtrise de soi, une grande confiance en lui.
Taille entre 1.75 et 1.90 (moyenne)

Le gardien est jugé sur les différents aspects du jeu
qui sont :

Les 2 mains sont réunies, les doigts écartés, les pouces ou les petits doigts en contact
Différentes CAPTATIONS

CAPTATIONS

Balle roulant
au sol

Balle à
mi-hauteur

Gardien sur la trajectoire :
Balle saisie à 2 mains, les 2 jambes réunies ou légèrement fléchies ou un genou à
terre faisant fonction d’écran.
Gardien n’est pas sur la trajectoire :
Il se couche, la paume de la main droite arrête le ballon pendant que l’autre se pose
fermement sur le ballon. Les 2 bras ramènent rapidement le ballon sur la poitrine
Dans le cas où l’adversaire se présente en pleine course… etc.
Hauteur des hanches :
Les jambes sont fléchies, le tronc courbé, les mains en corbeille, la balle est
coincée entre les avant-bras et la poitrine.
Hauteur de la poitrine et de la tête :
Les mains sont déployées, les pouces sont réunis, la balle est ramenée sur la
poitrine.
Cas d’extrême limite : La manchette (le gardien s’oppose au tir avec les avantbras… l’arrêt d’une main, etc.

Balle haute

PLACEMENT

La technique évolue vers le dégagement avec 1 poing (et non les 2) parce que le
rayon d’action est plus grand et qu’il est en même temps une frappe.

Fonction de la trajectoire du ballon
Cas particuliers : Penalty, Coups francs…
Connaître les lois du jeu (penalty Loi 14)

SORTIE

RELANCE

C’est la combinaison de l’initiative et du courage.
Elle doit être rapide et réaliser au bon moment (lecture des signaux/attaquants) (donner
de fausses indications à l’attaquant).
Facteur déterminant
À la main, Au pied
Relance sur coup de pied au but (petites foulées rapides)

12

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Chapitre 3 : LA CONDUITE de BALLE
On ne fait plus la séparation entre conduite (sans adversaire) et dribble (avec adversaire).
On parle plutôt de dribble avec ou sans adversaire.

La Conduite
BALLON COLLE AU PIED

Comportements :
tête levée aussi souvent que possible, pour favoriser la prise d’infos.

Critères de Réalisation :
• Appuis pointes de pieds.


Fréquence des contacts maximale



Le ballon doit toujours rester à distance d’utilisation.



Int, ext, semelle…



Rôle du haut du corps et notamment des bras pour favoriser les changements de
directions.

13

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

A - Le dribble
Définition

Le dribble est une série de déplacements, d’actions que le joueur peut effectuer
en conduisant le ballon pour arriver à un endroit fixé ou pour éviter des
adversaires.
On distingue :

Caractère
du dribble

le dribble de couverture avec l’intérieur du pied
Le dribble de progression avec le coup de pied et l’extérieur.
Les surfaces de contacts sont : Coup de pied - La semelle - Intérieur du pied –
Extérieur du pied tête - cuisse

Utilité
du dribble

Exécution







Progresser
Se débarrasser d’un adversaire
Démarquer un partenaire
Préparer le tir au but
Trouver de l’espace pour jouer

Garder la possession du ballon (contrôlable)
Ne pas frapper le ballon, mais « caresser » pour enchaîner à tout moment.
- Une feinte
- Un changement de direction
- Un arrêt de la balle
La foulée du dribbleur est courte avec des variations de rythme.
Le travail des bras est intense, car l’équilibre est sans cesse modifié.
La tête est haute (vision périphérique).
Utilisation des 2 pieds
La relation joueur ballon est liée à la feinte soit en bougeant le ballon soit en bougeant
le corps.

Enseignement Orienter le dribble vers l’utilité dans un but collectif ou d’efficacité (finition).
La base du dribble avec ou sans adversaire repose sur une course (déplacement) où les
appuis sont bons en toutes circonstances.
Caractère inné du dribble doit respecter les principes de l’exécution.

14

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

B- Les feintes

Liée aux possibilités physiques et techniques la feinte permet de se débarrasser d’un
adversaire.
Définition

Elle exprime un certain caractère répondant souvent à une insuffisance physique

Conditions

Posséder une bonne vue périphérique
Être soutenu par ses partenaires

Exécution

Notion de temps : 2 temps
LENT (Celui qui trompe l’adversaire)
RAPIDE (Celui qui surprend l’adversaire)
Principe d’exécution :
Créer une structure que vous ne fermez pas. Emmenez l’adversaire dans cette structure
qu’il ferme. Enfermer l’adversaire dans une situation de jeu qui ne sera pas celle que
vous choisirez définitivement.
Diminuer le temps de réaction de l’adversaire par une structure de plus en plus fermée.

Enseignement Proposer des feintes
Laisser choisir sa feinte ou ses feintes (individualiser… rendre personnel)
Apprentissage qui repose sur la RÉPÉTITION et la PERSÉVÉRANCE.

L’évolution des techniques montre que la feinte est liée à la gestuelle (geste
technique) sur la base de créations (surprendre) dans l’enchaînement des
techniques

15

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Feintes + Dribbles :
« Marquer l’appui » en fléchissant jambe d’appui

Pourquoi dribbler ? quand on peut pas tirer au but ou passer à un partenaire… dribbler
pour déséquilibrer … et enchaîner sur quelque chose….
Critères de Réalisation :


Notion de changement de rythme et de changement de direction sont
fondamentales.



Bien fixer son adversaire sans pénétrer dans sa zone d’intervention (réf à la
discussion avec Jacques Hénault CTR Nord-Pas-de Calais) : conduite rapide et
oblique par rapport à l’adversaire !



Notion de feinte = simple, imaginée… elle doit donner une fausse piste à
l’adversaire … faire croire que…surprendre, tromper…essentielle avant et/ou
pendant le dribble.



Importance de la fréquence des touchés de balle pendant la conduite qui
précède le dribble. Être bien sûr ces appuis. Conduite « oblique » de manière à
déstabiliser plus facilement l’adversaire par les feintes.



Rôle du haut du corps et de la jambe d’appui dans l’exécution du geste sont
très important : comment ?, pourquoi ?, quand ?…



Marquer l’appui en fléchissant la jambe d’appui.



Pivoter explosif des épaules coté jambe d’appui (accentuer à lancer bras)



Emmener extérieur pied pour protection ballon



Emmener défenseur coté opposé au pied fort pour s’ouvrir l’espace



Distance de déclenchement de dribble (ne pas entrer dans la zone d’intervention
du défenseur = rond d’1m autour du défenseur)



Accélération après la feinte.

16

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

ANNEXE 1
CR : Les passes
CR : Le centre
CR : Jeu de volée

Passes courtes / mi-longues :
Comportements :



Précise, appuyée, conviction, détermination…le ballon doit être vivant en
arrivant dans les pieds de son partenaire
Une passe doit être un cadeau pour son coéquipier.

Critères de Réalisation :






Int, ext, cp du pied.
Position du pied d’appui à la hauteur du ballon. Pointes de pieds et épaules
orientées vers objectif.
Cheville du pied de frappe bien bloquée, perpendiculaire / au pied d’appui,
pointe ramenée vers le haut.
Passe extérieur : pointe tournée vers intérieur, pointe tendue vers le bas.
IMPORTANT : frapper le ballon au milieu de ce dernier pour qu’il roule (sinon le
ballon saute si je le frappe plus bas ou échec si je le frappe plus haut)= facilité
d’accueil pour son receveur, car le ballon ne rebondie pas devant lui.
Importance du rôle du haut du corps :
le faire « vivre » : notion d’équilibre, je vais frapper pied gauche, le bras droit
est à l’avant…épaules vers l’avant en fin de réalisation du geste qui vont suivre le
ballon dans la direction qu’il a pris.

17

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Passes longues
Critères de Réalisation :









Position du pied d’appui derrière le ballon, la pointe du pied en direction de
l’objectif à atteindre
Frapper le ballon coup du pied et au dessous du ballon.
Accélération de la jambe de frappe.
Jambe d’appui légèrement fléchie = chercher bon équilibre.
Gestuelle du haut du corps importante pour l’équilibre du corps : épaules en
direction de l’objectif, amplitude et coordination des 2 bras ( réf. pied gauche,
bras droit).
Trajectoires variées : tendue, travaillée, piquée, flottant…
Passe plombée : ballon dirigé au départ sur le côté.

Le Centre

Il s’agit de la dernière passe…
Critères de Réalisation :
Pied d’appui dirigé vers la cible.
Épaules orientées vers la cible
Course en arrondi pour faciliter orientation appuis + épaules
(sinon frappe intérieur du pied en brossé)
Centre lobé long :
• Donner amplitude maximale à la jambe de frappe.
• Rôle du haut du corps très important pour permettre rotation du bassin (= les épaules
se dirigent vers l’objectif à atteindre, amplitude des bras).
• Pied d’appui tend vers l’objectif.
• Réf. jeu long.
Centre tendu:
• Utilisation coup du pied = tendu
• Pied d’appui vers objectif.
• Rôle du haut du corps : « actif ».
Centre en retrait :
• Fixer ligne de but.
• Int du pied ou coup du pied.
• Jambes fléchies.
• Haut du corps « actif ».

18

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Jeu de Volée, ½ Volée :

Geste extrême, « agressivité », détermination…
Critères de Réalisation :
-

offensive :

• Articulation de frappe bloquée.
Percuter la trajectoire du ballon avec la surface et l’angle approprié :
notion d’appel !
• Attaquer le ballon lorsqu’il est en phase descendante.
• Frapper quand ballon au niveau du tibia. (et pas niveau hanche sinon buste
emmener vers l’arrière et trajectoire montante.
• Pied d’appui et épaules dirigé vers le but.
• Avancer après la frappe. Pour pousser sur jambe d’appui et emmener buste vers
l’avant.
• Bien analyser la vitesse et la trajectoire du ballon en regardant le ballon avec
les yeux jusqu’au moment de l’impact avec le pied !
• Équilibre général du corps pendant l’exécution du geste (position différente
selon la situation et objectif à atteindre) : haut du corps légèrement en arrière.
• Offrir la meilleure surface de contact au ballon / à la situation.
• Int du pied, coup du pied, fouetté.
• Être bien relâché
• Notion d’appel ! référence au fait de vouloir percuter la trajectoire du ballon :
quels déplacements par rapport au centre ?
- défensive :


Idem + préoccupation dans la relance avec partenaire si possibilité sinon
recherche d’une zone libre et non dangereuse pour se dégager.

19

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

ANNEXE 2
Correctifs Jongleries

Jonglerie Tête :






Les yeux suivent le ballon
Être sur la pointe des pieds pour donner impulsion lors du contact entre le
front et le ballon de façon à mieux frapper ce dernier.
Être toujours sur ces appuis, pointe de pieds.
Équilibre du corps avec les bras
Frapper le
ballon avec le front.
« casser » le bassin légèrement en arrière de façon à avoir le front parallèle au
ciel afin de frapper le ballon sinon difficultés pour pouvoir le faire, car douleurs
au cou.
Réf méthode Coerver + école Ajax.

Jonglerie : pieds :
BALLON QUI TOURNE







Être toujours sur ces appuis
Le ballon ne tourne pas sur lui-même (vers le joueur).
Frapper le ballon coup du pied, pointe du pied tendue, talon dans le mollet.
Appuyer les orteils au fond de la chaussure.
Reposer le pied de frappe au sol à chaque touché de manière à bien reprendre
ces appuis et à bien se repositionner par rapport au ballon.
Les bras joue un rôle d’équilibre.
Cf. méthode Coerver + école Ajax.

Pied crochu = pointe de pied vers le ciel (ballon qui tourne vers soi)
(OK pour position sur contrôle orienté)
Pied tendu = pointe de pied tendu
(OK pour position du Tir)


20

GARRIGUES H L1

(PGT Partie2)

Attitudes et comportements
Importance de la préparation mentale concernant l’attitude et l’état d’esprit à avoir
pendant les séances et le match pour la bonne réalisation de chaque geste technique :
concentration, abnégation, conviction…
-

Importance de la prise d’informations dans toutes les situations.

-

Bien « se préparer » ( pointes de pieds…) afin d’accueillir au mieux le ballon et de
très bien réussir le geste technique :

-

notion d’appel :

-

Où ? : dans le champ de vision du porteur.
Quand ? : regard du porteur.
Comment ? : l’appel doit être explosif.
Venir vers le PB = je veux dans les pieds
Aller dans un espace = je veux dans ma course

Le joueur de demain devra disposer
d’une grande lucidité technique

21



Télécharger le fichier (PDF)









Documents similaires


2 partie 2 cours pgt
reglement futsal eurotudiant
les representations du jeu offensif
u13u15gardienssance2
tchoukball re gles base
u13u15gardienssance71

Sur le même sujet..