MANUELHAMMOND1949 .pdf



Nom original: MANUELHAMMOND1949.pdf
Titre: Microsoft Word - MANUEL DE L’ORGUE ELECTRONIQUE HAMMOND.docx
Auteur: Cedric Malvetti

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Microsoft Word / Mac OS X 10.6.8 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/01/2014 à 16:46, depuis l'adresse IP 91.179.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 5670 fois.
Taille du document: 22.6 Mo (25 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


MANUEL DE LʼORGUE ELECTRONIQUE HAMMOND

1. GENERAL  
 

-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐

But  
Principe  
Général  
Console  
Armoire  de  Tonalité  
Equipement  Auxiliaire  

 

 
 

2. THEORIE  DE  L’ORGUE  
 
-­‐ Théorie  générale  
-­‐ Application  de  la  théorie  
3. FONCTIONNEMENT  GENERAL  DE  L’ORGUE  

 
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐

Démarrage  de  l’orgue  
Qualité  des  préréglages  de  tonalités  pour  les  claviers  
Changement  de  préréglages  manuel  
Réglage  de  la  tonalité  du  pédalier  
Pédale  d’expression    
Fonctionnement  du  Tremulant  
Contrôle  du  Générateur  de  Chorus  
Equilibre  Tonal  
Arrêt  de  l’orgue  

 
             4  .      SERVICE  SPECIAL  TECHNIQUE  
 
-­‐ Combinaisons  des  Drawbars    
-­‐ Obtention  d’effets  percussifs  
 
             5  .    ENTRETIENT  ET  MAINTENANCE  DE  L’ORGUE  
 
-­‐ Entretien  et  responsabilité  
-­‐ Soin  général  
-­‐ Nettoyage  
-­‐ Lubrification  
 
               6  .      SONORITEES    
 
-­‐ Registration  de  Drawbars  proposées  

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

1 . GENERAL
 

 
But  :  
 
Le  but  de  ce  manuel  est  de  fournir  des  informations  de  base  suffisante  pour  permettre  
aux   pianistes   expérimentés   et   organistes   d’orgues   à   tuyaux   d’adapter   leurs  
connaissances  et  leur  technique  à  l'exploitation  de  l'orgue  électronique  HAMMOND.  Les  
instructions   contenues   dans   ce   manuel   ne   sont   pas   destinées   à   enseigner   la   technique  
d'orgue   mais   bien   à   guider   le   personnel   inexpérimenté   à   l’utilisation   de   l’orgue  
HAMMOND.   Ils   sont   basés   sur   l'hypothèse   que   le   personnel   qui   envisagent   d'utiliser  
l'orgue   électronique   HAMMOND   ont   une   compréhension   fondamentale   musicale,   une  
connaissance  générale  des  termes  musicaux  simples,  et  la  capacité  de  jouer  habilement  
sur  un  piano,  un  orgue,  ou,  autre  instrument  à  clavier  similaire.  
 
Principe  :  
 
Ce   manuel   contient   des   descriptions   des   principaux   composants   de   l'orgue   électronique  
HAMMOND   ainsi   que   des   informations   sur   son   fonctionnement.   Il   comprend   certaines  
responsabilités   d'entretien   du   personnel   qui   l’exploitera,   mais   ne   comprend   pas   les  
procédures  de  réparation  ou  d'entretien  à  effectuer  par  un  réparateur  agrée  HAMMOND.  
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
Général  :  
L'orgue   électronique   HAMMOND   complet   est   une   unité   de   production   de   son  
électromécanique   autonome   conçu   pour   fonctionner   sur   120   volts,   avec   un   courant  
alternatif  de  60  cycles,  ou  120  volts,  50  cycles  de  courant  alternatif,  comme  indiqué  sur  
la   plaque   signalétique   La   conception   de   l’orgue   électronique   HAMMOND   utilise   des  
caractéristiques   physiques   du   son   pour   construire   des   sons   musicaux   à   partir   de   sons  
fondamentaux   qui   sont   produits   électriquement.   L'orgue   complet,   est   constitué   d'une  
console,  d'une  armoire  de  tonalité,  et,  ou,  un  équipement  auxiliaire.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Console  :    
La  console  est  un  meuble  en  bois  similaire  en  taille  et  en  forme  à  la  console  de  l'orgue  
classique.   Il   contient   le   matériel   nécessaire   pour   sélectionner,   produire,   contrôler   et  
amplifier   la   partie   des   sons   musicaux.   La   console,   possède   un   couvercle   incliné   à   l'avant  
qui  se  rabat  sur  le  haut  de  la  console  afin  de  révéler  tous  les  contrôles  et  les  drawbars  
utilisés   par   l'organiste   pour   produire   de   la   musique.   Les   commandes   manuelles   sont  
constituées  de  touches,  claviers,  de  tirettes  appelées  drawbars,  et  divers  interrupteurs  et  
autres  dispositifs  de  commande.  Deux  manuels  (claviers  qui  seront  joués  avec  les  mains)  
se   trouvent   sur   le   devant   de   la   console   au   niveau   de   jeu   adéquat.   Ils   sont   installés   sur  
deux   niveaux   horizontaux,   les   claviers   sont   installés   en   mode   marche   d'escalier.   Les  
deux  claviers  sont  identiques,  constitués  chacun  de  73  touches  en  deux  dimensions.  Le  
clavier   de   jeu   complet   se   compose   de   61   touches   à   droite   de   chaque   touche   de  
présélections.   A   gauche   de   la   console   se   trouve   un   nombre   de   12   touches   inversées,  
appelé   touches   de   présélection.   Les   touches   de   présélection   sont   constituées   d'une  
touche   d'annulation   qui   est   le   «  DO  ».     A   la   droite   des   9   touches   de   présélection   se  
trouvent  2  touches  pour  ajuster  soit  même  la  registration  avec  les  modules  de  drawbars.    
Le   principe   de   fonctionnement   des   touches   de   présélection   de   «  C  »   à     «  A   #  »     inclus,  
permettent  à  l'organiste  de  sélectionner  l'un  des  neuf  sons  prédéfinis  pour  les  touches  
du   clavier   à   jouer.     Les   touches   «  A   #  »   et   «  B  »,   donne   de   la   souplesse   du   choix   de  
registration  à  l’organiste,  car  ces  touches  sont  reliées  par  un  équipement  de  sélection  de  
qualité  supplémentaire  des  modules  de  drawbars.  
 

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les   drawbars   sont   une   série   de   tirettes   push-­‐pull   montés  
sur  un  panneau  vertical  à  l'arrière  du  clavier  supérieur.  Il  y  
a   38   tirettes   disposées   en   cinq   groupes.   Deux   groupes  
identiques   de   9   tirettes   chacun   à   gauche   sont   séparés   de  
deux   autres   groupes   identiques   de   9   tirettes   chacun   ainsi,  
qu’un   groupe   de   deux   tirettes   brune   dans   le   centre.   Les  
quatre  groupes  de  neuf  tirettes  chacun  sont  connus  comme  
tirettes  harmoniques  appelées  drawbars.  Les  deux  groupes  
à   gauche   du   centre   sont   connectés   aux   touches   de  
présélections   à     ajuster   sur   les   touches   inversées   «  A  »   et  
«  B,   #  »   sur   le   clavier   supérieur.   Les   deux   groupes   à   droite  
du   centre   sont   connectés   aux   mêmes   deux   touches   sur   le  
clavier   inférieur.   La   palette   de   couleurs   de   chaque   groupe  
de   9   tirettes   se   trouve   dans   l'ordre   suivant,   de   gauche   à  
droite:  2  tirettes  brunes  suivies  par  2  blanches,  une  noir,  l'autre  blanche,  2  plus  noire,  et  
une  blanche  finale.  Chaque  barre  de  traction  contrôle  une  petite  «bande  métallique  qui  
est   tirée   vers   l'extérieur   à   partir   d'une   position   silencieuse   l'une   quelconque   des   huit  
gradations   de   volume.   La   qualité   ainsi   que   la   puissance   sonore   est   également   affectée  
par   les   réglages   de   ces   barres.   Les   2   tirettes   brunes   dans   le   centre   de   tirettes  
harmoniques   sont   connues   comme   les   tirettes   du   pédalier.   Elles   fonctionnent   de   la  
même  manière  que  les  tirettes  harmoniques  des  claviers,  chacune  contrôlant  le  volume  
et  la  qualité  tonale  des  registrations  du  pédalier.  
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
 
 

 
Les  interrupteurs  de  démarrage  sont  montés  par  une  
unité  de  deux  pièces  au  dessus  de  l'extrémité  droite  du  
clavier  supérieur.  START  et  RUN  sont  notées  à  côté  de  
l'interrupteur.  
 

 
 
 
 
 
Le   contrôleur   de   TREMULANT.   Le   contrôle   de  
trémulant   est   un   bouton   rond   monté   au-­‐dessus  
de   l'extrémité   gauche   du   clavier   supérieur.   Ce  
bouton   tourne   dans   le   sens   horaire   pour  
augmenter   la   variation   du   trémulant   ou,   dans   le  
sens   antihoraire   pour   diminuer   le   trémolo   de   la  
sonorité   d'orgue.   Un   point   blanc   à   proximité   du  
bord   extérieur   de   la   manette   ronde   indique   la  
position  relative  de  la  poignée.  
 
 
 
 
Le   contrôleur   du   générateur   de   Chorus.   Le  
contrôle  du  générateur  de  chorus  est  une  tirette  
de   style   push-­‐pull   monté   à   l'extrême   droite   du  
panneau   de   drawbars.   Cette   tirette   se   tire   vers  
l'extérieur   pour   produire   l'effet   de   plusieurs  
orgues  qui  jouent  en  même  temps.  
 
 
 
 
 
 

 
Les   commandes   au   pied,   situé   à  
proximité  
des  
pieds  
de  
l'organiste,   possèdent   un   clavier  
de   pédale   en   bois   et   une   pédale  
d’expression.  
 
Le   clavier   du   pédalier   est   un  
ensemble   de   25   pédales   en   bois  
logés  dans  un  cadre  en  bois.  Il  se  
trouve   au   niveau   du   sol   en   avant  
de  l'armoire  de  la  console  en  bois.  
Les  pédales  sont  fournies  en  deux    

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
versions  et  sont  colorées  en  mode  d'orgue  conventionnel  avec  10  pédales  ayant  un  court  
contact   pour   les   pieds,   ce   sont   les   touches   noires   élevés     et   en   retrait   dans   le   schéma  
habituel  de  15  pédales,  les  pédales  de  couleur  claire  à  sommet  plat.    
 

 
 
 
Chaque  pédale  possède  une  bande  métallique  souple  fixée  à  son  extrémité  de  la  console.  
Lorsque   l'orgue   est   assemblé,   ces   bandes   d'extrémité   de   la   pédale   se   glissent   dans   le  
fond   du   mécanisme   de   la   console.   Quand   les   pédales   sont   enfoncées,   les   bandes  
d'extrémité   activent   l'équipement   électronique   nécessaire   pour   transmettre   les  
sonorités  du  pédalier.  

 
La  pédale  d’expression  est  située  près  du  centre  du  plateau  de  base  de  la  console.  Elle  se  
compose   d'une   pédale     de   caoutchouc   rembourré   reliée   avec   l'intérieur   de   l'orgue   au  
moyen   d'un   assemblage   de   vilebrequin   et   de   bielle.   Lorsque   la   pointe   de   la   pédale   est  
enfoncée,  le  volume  de  l'orgue  est  augmenté;  lorsque  le  talon  est  enfoncé,  le  volume  est  
diminué.  
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
Les   composants   mécaniques   et   électroniques   de   la   console   de   l'orgue   sont   accessibles  
après   l'enlèvement   d'un   panneau   en   bois   à   l'arrière   de   la   console.   Les   composants  
mécaniques   de   la   console,   se   composant   d'un   ensemble   d'entraînement   entre   deux  
moteurs,   l'ensemble   d'entraînement,   est     constitué   d'un   arbre   d'entraînement   et  
plusieurs   roues   dentées.   On   commence   par   un   moteur   de   démarrage   ombragé   situé   à  
droite.   Lorsque   l'ensemble   d'entraînement   est   à   la   vitesse   de   fonctionnement,   le   moteur  
à   bague   de   déphasage   est   arrêtée   et   libéré   par   un   embrayage   à   partir   de   l'arbre  
d'entraînement   de   l'assemblage   pour   permettre   à   un   moteur   de   type   synchrone  
fonctionnant  pour  maintenir  l'ensemble  fonctionnant  à  vitesse  constante.  Le  moteur  de  
type  synchrone  est  couplé  à  la  gauche  de  l'ensemble  d'entraînement.  
 

 
 
Les  composants  électroniques  sont  constitués  d'unités  de  production  de  tonalité  cachés  
avec  l'ensemble  d'entraînement  dans  le  boîtier  du  générateur  de  sons,  un  commutateur  
trémulant   pour   produire   un   effet   de   trémolo   dans   la   sonorité   d'orgue,   un  
transformateur,   et   divers   autres   équipements   pour   amplifier   ou   produire   des   sons  
d'orgue.  
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

 
 
Armoire  de  Tonalité:  
 
 

 
Le  cabinet  de  tonalité  se  compose  d'un  meuble  en  bois  contenant  le  matériel  électrique  
et   les   haut-­‐parleurs   nécessaires   pour   amplifier   les   sons   musicaux   produits   dans   la  
console.   Le   bâti   de   l'armoire   est   une   structure   de   bois,   en   forme   de   boîte   ouverte   à  
l'arrière.  Sa  face  avant  est  une  grille  à  travers  laquelle  l'orgue  sera  entendu.  Le  bâti  de  
l'armoire   est   divisé   en   compartiments   avant   et   arrière   par   une   cloison   s'étendant  
longitudinalement,   parallèlement   à   et   à   proximité   de   la   grille.   Les   haut-­‐parleurs   sont  
connectés  électriquement  un  amplificateur  de  puissance  à  tubes  et  un  préamplificateur  
de  réverbération  situé  dans  le  compartiment  arrière  de  l'armoire.  Une  pièce  métallique  
appelé   une   unité   de   réverbération   est   boulonnée   à   une   plaque   de   montage   à   la   verticale  
sur  un  côté  du  bâti  de  l'armoire  de  tonalité.  Le  but  de  cette  unité  de  réverbération  à  bain  
d’huile  est  de  prêter  un  effet  d'écho  aux  sonorités  d’orgues  formés  artificiellement,  qui,  
autrement,  pourraient  sonner  désagréablement  matte  et  brusque.  
 

 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

 

 
 
 
Equipement    auxiliaire  :  
 
L'équipement   auxiliaire   utilisé   avec   l'orgue   électronique   HAMMOND   se   compose   d’un  
banc  d'organiste  et  les  câbles  et  connecteurs  nécessaires  pour  relier  l'orgue.  
 

                     
 
 
Le  banc  de  l'organiste  est  construit  en  bois  et  conçu  de  sorte  que  ses  pieds  se  chevauche  
avec  le  cadre  du  clavier  du  pédalier.  Une  bande  de  bois  à  travers  l'avant  de  la  banquette,  
près  du  fond,  fait  office  de  repose-­‐pieds  lorsque  l’organiste  ne  se  sert  pas  du  pédalier.  Le  
siège  de  la  banquette  peut  être  monté  sur  des  charnières  à  l'arrière  pour  divulguer  un  
compartiment  de  stockage  à  l’intérieur  du  siège.  
 
La   console   est   munie   de   deux   conducteurs.   Un   cordon   d'alimentation   sert   à   relier   la  
console   à   la   source   de   courant   alternatif.   Un   câble   à   six   broches   connecteur   femelle  
réceptacle  est  prévu  pour  relier  la  console  à  l’armoire  de  tonalité.  
 
 

 

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

Théorie de lʼorgue
 
Théorie  générale  :  
 
L'orgue  électronique  HAMMOND,  fait  usage  de  deux  principes  simples.  
 
Il  est  le  résultat  d’un  son  pur  perçu  par  l'oreille  lorsque  son  taux  de  vibration  est  à  peu  
près  constant  grâce  à  la  vitesse  de  rotation  des  roues  dentées.  
 
Ses  sinusoïdes  sonores  sont  pures  et  terne  et  sans  intérêt.  Elles  ne  plaisent  à  l'oreille  que  
lorsqu'elles  sont  combinées  avec  d'autres  sonorités  appelées  harmoniques,  qui  forment  
un   nombre   entier   (1,2,3,4,   etc…)   multiples   du   taux   de   vibration.   Lorsque   le   volume  
relatif  des  harmoniques  est  modifié,  le  son  de  base  conserve  son  identité,  mais  a  un  effet  
différent  sur  l'auditeur.  
 
Application  de  la  théorie  
 
Dans   l'orgue   électronique   HAMMOND,   la   mécanique   est   basée   sur   le   principe   du  
générateur  à  roues  phoniques:  
 

 
 
Ceci,  est  un  ensemble  d'arbre  d'entraînement  et  l'engrenage  fait  tourner  un  nombre  de  
roues  dentées  qui  produisent  des  tonalités.  Chaque  roues  est  de  construction  différentes  
fournissent   chacune   une   tonalité   utilisée   par   l'orgue.   Chaque   roue   est   montée   sur   un  
champ   magnétique   pour   générer   des   impulsions   électriques   en   continu   à   une   vitesse,  
caractérisée   par   la   construction   du   générateur   et   la   vitesse   de   la   roue.   Les   impulsions  
des  roues  phoniques  sont  amplifiés  et  converties  en  ondes  sonores  lorsque  les  touches  
d'orgue   ou   du   pédalier   sont   actionnées.   Chaque   touche   peut   compléter   des   circuits   de  
moins   de   neuf   roues   phoniques.   Ces   neuf   roues   représentent   neuf   des   sons   qui   sont  
identifiables  avec  une  touche  particulière  sur  le  clavier.  
 
 
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'importance   relative   des   neuf   tons   reliés   par   chaque   touche   peut   être   commandé   par  
les   touches   de   présélection.   Chaque   touche   de   présélection   comporte   des   passages  
séparés  pour  les  neuf  tonalités  émises  à  partir  de  n'importe  quel  registre.  De  la  touche  
de   présélection   de   chacune   des   neuf   tons   est   transmis   à   l'un   des   neuf   points   de  
connexion   prédéterminés   sur   un   transformateur.   Ce   transformateur   est   conçu   pour  
délivrer  des  sons  à  volumes  différents  à  partir  de  chaque  point  de  raccordement.  Ainsi,  
grâce   au   choix   des   touches   de   présélection,     un   choix   de   différentes   registrations  
harmoniques   est   possible,   ce   qui   entraîne   de   la   variété   dans   la   qualité   sonore   de   l’orgue  
électronique  HAMMOND.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

Fonctionnement général de lʼorgue Hammond :
Démarrage  de  l'orgue  :  
L'orgue  électronique  HAMMOND  doit  fonctionner  à  vitesse  constante.  L'utilisation  d'un  
moteur   de   type   synchrone   rend   cela   possible.   Les   moteurs   synchrones,   cependant,   ne  
fonctionnent   pas   sous   leur   propre   puissance,   sauf   si   à   la   vitesse   normale   de  
fonctionnement.   Ainsi,   le   moteur   monté   à   la   bague   de   déphasage   est   momentanément  
nécessaire  pour  fournir  la  vitesse  de  maintient  avant  que  le  moteur  synchrone  reprenne  
la  charge  de  fonctionnement.  
 
Pour  démarrer  l'organe,  procédez  comme  suit:  
 
 
Poussez  l’interrupteur  de  démarrage  
START  et  maintenez-­‐le  en  comptant  
lentement  jusqu'à  8.  
 
Continuer  à  tenir  l’interrupteur  de  
démarrage  et  appuyez  en  même  temps  
sur  l'interrupteur  RUN.    
 
Maintenez  les  deux  interrupteurs  
ensemble  en  comptant  lentement  
jusqu'à  8.  
 
Relâchez  ensuite  les  deux  
interrupteurs.  
 
Vous  remarquerez  que  l’interrupteur  de  démarrage  START  revient  automatiquement  à  
la  position  OFF;  l'interrupteur  RUN  restera  dans  la  position  de  marche.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
10.  Qualité  préréglage  de  tonalités  pour  les  claviers  :  
 

 
Bien   que   l’ensemble   des   équipements   qui   produisent   le   son   entre   en   fonction   dès   que  
l'orgue  est  allumé,  Une  touche  de  préréglage  doit  être  enfoncé  pour  qu’un  son  puisse  se  
faire  émettre.  Cela  se  fait  en  appuyant  sur  une  touche  de  présélection  à  côté  des  claviers.    
Les  touches  de  présélection,    sont  le  système  le  plus  simple  de  touches  de  sélection  de  
tonalité  du  marché.  On  y  retrouve  les  neuf  touches,  «  C  »    à    «  A  »  inclus,  à  la  gauche  des  
claviers.   Ils   sont   fréquemment   utilisés   hormis   la   touche   de   l'extrême   gauche   qui   est   la  
touche  d'annulation  «  C  ».  
 
 
 
Pour  utiliser  les  touches  de  
présélections,    procédez  
comme  suit:  
 
Sélectionnez   la   touche   de  
présélection   qui   représente   la  
sonorité  désirée.  
 
Appuyer   sur   la   touche   de  
présélection  choisie.  
 
Remarque  :   Une   seule   touche   de   présélection   doit   être   utilisé.   Elles   ne   se   combinent   pas  
à  plusieurs.  
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

 
Si   plus   d'une   touche   est   accidentellement   pressé,   les   deux   touches   enfoncées   peuvent  
être  annulés  en  appuyant  sur  la  touche  extrême  gauche  d’annulation  «  C  ».  
 
Changement  de  préréglages  manuel  :  
 
Comme   énuméré   ci-­‐dessus   la   plupart   des   touches   de   présélections   ont   des   variations  
sonores  préréglées  pour  que  l’orgue  soit  prêt  à  jouer  dès  qu’une  touche  soit  enfoncée.  
 

 
Pendant   l’utilisation   de   l’orgue   électronique   HAMMOND,   il   est   souvent   souhaitable   de  
modifier  les  tonalités  manuelles  pour  donner  une  autre  couleur  ou  tonalité  à  la  musique.    
 
Pour  changer  la  sonorité  préréglée  par  une  sonorité  personnelle,  procédez  comme  suit  :  
 
Continuez  de  jouer  la  composition  musicale  sur  un  clavier  avec  la  main  droite,  cela  laisse  
la    main  gauche  libre  pour  une  utilisation  sur  les  touches  de  sélection  de  tonalité.  
 
Sélectionnez   une   des   deux   dernières  
touches   de   préréglages,   elles   sont  
attachées   aux   deux   groupes   de   tirettes  
qui   correspondent   à   chaque   clavier.  
Tirez   les   drawbars   vers   l’extérieur   pour  
trouver   les   paramètres   sonores  
souhaités.    
 
 
 
 
Réglage  de  la  tonalité  du  Pédalier  :  
 
La   sonorité   tonale   du   pédalier   se   règle   de   manière   identique   grâce   à   deux   tirettes   se  
trouvant   au   milieu   des   4   groupes   de   tirettes.   Il   s’agit   de   «  Bourdon   16   et   8  ».   Tirez   les  
tirettes  vers  l’extérieur  pour  trouver  les  paramètres  souhaités.  Ces  paramètres  peuvent  
être  modifié  à  volonté  pendant  le  jeu  de  l’orgue.  
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

 
Pédale  d’Expression  :  
 
La   pédale   d’expression,   et   une   pédale   de   contrôle   de   volume   qui   agit   sur   la   totalité   de  
l’orgue  et  du  pédalier.    
 
L’utilisation     de   la   pédale   d’expression   est   similaire   à   celle   de   n'importe   quel   orgue   à  
tuyau  classique.    
 
 
 
La  pédale  fonctionne  en  talon  ou,  à  la  
pression   de   l’orteil   et   va,   d'une  
position   à   mi-­‐chemin   à   celle     de  
l'ouverture  normale.  
 
Plus   vous   enfoncerez   la   pédale  
d’expression  plus  la  puissance  sonore  
de   la   musique   sera   forte,   plus   vous  
relèverez   la   pédale   grâce   au   talon,  
moins   la   puissance   sera   forte.   Cette  
pédale   vous   permettre   de   suivre   les  
variations   et   les   nuances   des  
partitions   pour   interpréter   votre  
musique.  
 
 
Fonctionnement  Contrôle  Tremulant  :  
 
Le   contrôleur   de   Trémulant   est   commandé   en   actionnant   le  
bouton   de   commande   de   Tremulant   soit   dans   le   sens   horaire  
pour   augmenter   la   variation   où,   à   l’inverse   dans   le   sens  
antihoraire  pour  diminuer  l’effet.  L’effet  forme  une  ondulation  du  
ton  produisant  un  effet  agréable  à  l’oreille.  
 
 
Contrôle  du  Générateur  de  Chorus  :  
 
Le   générateur   de   Chorus   combine   les   sonorités   d'orgue   légèrement   décalées   avec   des  
tons   musicaux   variés   pour   donner   l'impression   que   de   nombreuses   voix   où   que  
plusieurs  orgues  jouent  simultanément.    
 
Cet  effet  est  souhaité  lorsque  l'orgue  est  utilisé  
comme   accompagnement   pour   le   chant   avec  
une  chorale  :  
 
La   tirette   qui   commande   le   générateur   de  
Chorus  comporte  seulement  2  positions  :  
 
Tirez   la   tirette   vers   l’extérieur   pour   obtenir  
l’effet  chorale.  
Repoussez   la   tirette   à   fond   pour   mettre   fin   à  
l'effet  de  chorale.  
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
Equilibre  Tonal  :  
 
Il   est   nécessaire   pour     l'organiste   d’utiliser   ses   compétences   identiques   à   celles   requises  
pour  l'orgue  classique  à  tuyaux  pour  équilibrer  les  sonorités  des  claviers  et  des  pédales  
de  l'orgue  électronique  HAMMOND.    
 
La   pédale   d’expression   affecte   les   sons   produits   par   les   claviers   et   le   pédalier.   Il   est  
nécessaire   d’avoir   une   connaissance   approfondie   du   volume   et,   ou,   de   l'intensité   des  
qualités   sonores   prédéfinies   et   des   paramètres   des   tirettes   pour   qu’un   équilibre   total  
soit  maintenu.  
 
Le   clavier   supérieur   et   le   clavier   inférieur   sont   souvent   utilisés   ensemble,   l’organiste  
doit   reconnaître   la   qualité   des   registrations   pour   assurer   un   équilibre   approprié   entre  
les  deux  claviers.  Ainsi,  il  est  possible  de  mettre  en  évidence  une  mélodie  sur  le  clavier  
supérieur   et   de   choisir   pour   l’accompagnement   du   clavier   inférieur   une   sonorité   plus  
douce  pour  la  qualité  sonore.  
 

 
 
L’intensité   de   chaque   préréglage   des   présélections   automatiques   est   apposée   avec   un  
onglet  cartonné  sur  les  touches  de  présélection.    
 
Il   est   important   de   maintenant   un   équilibre   tonal   harmonieux   avec   les   tirettes   du  
pédalier.    Il  n’est  pas  nécessaire  de  modifier  le  réglage  des  tirettes  du  pédalier  à  chaque  
changement   de   sonorité   des   présélections,   car   la   plupart   des   musiques   peuvent   être  
joués  avec  le  même  réglage  des  tirettes  du  pédalier  pour  les  présélections  préréglées.  
 
Arrêt  de  l'orgue  :  
 
L'organiste  doit  s'habituer  à  éteindre  l'orgue  électronique   HAMMOND  lorsqu'il  n'est  pas  
en  cours  d'utilisation,  même  pour  de  courtes  périodes  au  cours  du  service  religieux.  
 
Pour  arrêter  l'organe,  tirer  l'interrupteur    RUN  en    avant  à  la  position  OFF.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 

SERVICE SPECIAL TECHNIQUE :

 
La  combinaison  des  Drawbars  :  
 
Pour   bien   comprendre   la   technique   consistant   à   combiner   les   tirettes   harmoniques,   il  
est   nécessaire   de   reconnaître   que   toutes   les   tonalités   musicales   intéressantes   sont   des  
combinaisons   d'un   ton   fondamental   et   d’un   certain   nombre   de   tonalités   associées  
appelées   «  harmoniques  ».   Etant   donné   que   la   modification   des   volumes   relatifs   des  
tonalités  associées  altère  la  qualité  du  son  fondamental  ainsi,  des  groupes  de  contrôles  
connus  comme  tirettes  harmoniques  ont  été  intégrées  à  l'orgue  électronique  comme  un  
moyen  pour  combiner  à  volonté  les  volumes  relatifs  de  tons  fondamentaux  et  des  huit  
harmoniques  de  chacune  tirette.  
 
Pour   utiliser   les   groupes   de   tirettes   harmoniques,   chaque   claviers,   possèdent   deux  
groupes   de   tirettes,   pour   ce   faire,   il   faut   utiliser   les   touches   de   présélection   préréglé   sur  
la  position  «  A#  »  et  «  B  ».  
 
L'ensemble  des  deux  groupes  de  neuf  tirettes  à  gauche  du  centre  du  clavier  contrôle  les  
qualités   sonores   du   clavier   supérieur;   l'ensemble   de   droite   par   rapport   au     centre,    
contrôle  le  clavier  inférieur.    
 
La   touche   de   présélection   A   #   connecte   le   groupe   de   neuf   tirettes   à   gauche   de   son  
ensemble,   et,   la   touche   B,   pour   le   groupe   opposé   de   l’ensemble   des   tirettes,   et   ceci   est  
identique  sur  le  clavier  supérieur  ou  inférieur.  
 
Chaque   groupe   de   tirettes   à   cran   se   compose   de   neuf   contrôles   indépendants  
représentant  un  ton  fondamental  et  huit  harmoniques.  
 

 
 
 
Pour  comprendre  le  principe  des  tirettes  harmoniques,  utilisez  la  procédure  suivante  :  
 
Appuyez   sur   la   touche   de   présélection   A#   sur   les   deux   claviers,   cela   ferme  
automatiquement   tous   les   autres   préréglages   d’usine,   vous   allez   maintenant   pouvoir  
utiliser  le  premier  groupe  de  tirettes  harmoniques  de  chaque  clavier.    
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
 
 
 
Enfoncez  et  maintenant  la  note  «  DO  »  du  troisième  octave  sur  le  clavier  de  jeu,  et  tirez  
lentement  sur  la  3ième  tirette  du  groupe  de  tirette  à  gauche,  tout  en  tirant  dessus,  vous  
entendrez   une   augmentation   du   volume   à   chaque   changement   de   réglage.   Répétez   la  
procédure  générale  en  faisant  le  test  avec  les  autres  tirettes  pour  obtenir  les  sonorités  
désirées.  
 
 
 
Les   tirettes   harmoniques   ont   été   crées   de   façon   à  
comporter   plusieurs   positions.   Chaque   tirette  
harmonique   possède   la   position   OFF   égale   à   «  0  »   et   la  
position  «  8  »,  position  du  volume  maximum.  
 
Pour   créer   une   combinaison   sonore,   les   tirettes  
harmoniques   seront   représentées   sous   forme   de   neuf  
chiffres.     Ainsi,   la   combinaison   de   tirette   représentera  
un  paramètre  lié  au  volume  comme  suit  :  
 
00  6633  200  :  
 
 

 
 
1ère  tirette  :  OFF  (position)  
2ième  tirette  :  OFF  (position)  
3ième  tirette  :  6  (position)  
4ième  tirette  :  6  (position)  
5ième  tirette  :  3  (position)  
6ième  tirette  :  3  (position)  
7ième  tirette  :  2  (position)  
8ième  tirette  :  OFF  (position)  
9ième  tirette  :  OFF  (position)  

 
 
Attention,  concernant  le  réglage  des  tirettes  du  
pédalier,   les   réglages   seront   désignés   par   deux   chiffres.   Ils   représenteront   la   même  
méthode  d’application  que  celle  des  claviers.  
 
Pour   commencer   à   utiliser   l’orgue   électronique   Hammond,   vous   pouvez   dès   à   présent,  
régler   les   tirettes   grâce   au   pouce   et   à   l’index   pour   votre   clavier   supérieur   et   inférieur,  
ainsi  que  pour  le  pédalier.    
 
(Voir  «  Registrations  Drawbars  proposées  »  en  fin  de  manuel.).  
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 
Obtention  d’effets  percussifs  :  
 
L'orgue  électronique  HAMMOND  est  un  instrument  non  percussif  et  ses  sonorités  sont  
produites  électriquement  et  immédiatement  lorsque  les  touches  de  jeu  sont  enfoncées.  
La  pédale  d’expression  de  l’orgue  électronique  HAMMOND  est  un  excellent  moyen  pour  
obtenir  des  effets  de  percussion  inhabituels.  
 

 
Pour  obtenir  des  effets  carillon,  procédez  de  la  manière  suivante  :  
 
-­‐ Tournez  la  molette  du  trémulant  pour  l’augmenter,  
-­‐ Appuyez  sur  la  pédale  de  volume  pour  augmenter  la  puissance,  
-­‐ Ensuite  présélectionnez  un  groupe  de  tirettes  harmoniques  manuel,    
-­‐ Ajustez  ensuite  vos  tirettes  sur  les  combinaisons  suivantes  :  
-­‐ 00  000  1600  -­‐    00  000  2700  -­‐    00  3800  000  
Appuyez   sur   les   touches   du   clavier   de   jeu   pour   entendre   l’effet   produit   par   ces  
combinaisons   et   jouez   avec   la   pédale   d’expression   pour   produire   des   effets   de   carillon  
plus  proche  ou  plus  lointain.  
 

 
Vous  pouvez  ensuite  faire  le  test  avec  les  combinaisons  suivantes  :  
 
VIBRA  HARP  :  00  000  1600  -­‐  00  000  2700  -­‐    00  000  3800  -­‐  00  000  5000  -­‐  00  6000  000  
Utilisez  la  même  technique  de  test  que  pour  le  carillon,  vous  pouvez  essayer  de  faire  un  
maintien   de   note   ou   des   arpèges,   ou   des   accords   brisés   en   réduisant   la   position   de   la  
pédale  d’expression  vers  le  volume  bas.  
 
CELESTE-­‐HARP  :  Mettez  la  molette  du  trémulant  sur  OFF.  
 
Utilisez  ces  registrations,  en  jouant  avec  la  pédale  d’expressions  :  
 
00  000  1600  -­‐  00  000  2700  -­‐  00  000  3800  -­‐  00  000  1800  -­‐  00  2800  000  
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

 

 

Entretien et responsabilité
Chaque  organiste  est  responsable  de  son  instrument.  Il  doit  le  garder  propre  et  dans  le  
meilleur  état  possible.  Cela  implique  une  inspection  fréquente,  suivie  si  nécessaires  par  
un   rapport   des   éléments   défectueux.   L’équipement   doit   être   protégé   contre   les  
dommages  évitables,  il  faut  aussi  s’assurer  de  le  garder  propre  et  bien  lubrifié.  
 
Nettoyage  :  
 
Nettoyez   toutes   les   pièces   en   bois   et   les   touches   des   claviers   avec   un   chiffon   non  
pelucheux  propre.  
 
Si   malheureusement,   une   touche   est   devenue   muette,   c’est   très   certainement   l’une   des  
conséquences   de   l'accumulation   de   poussière   sur   les   contacts.   Jouez   de   manière   brève  
15   ou   20   fois   en   répétition   sur   la   touche   de   manière   saccadé   et   rapide.   Si   la   poussière  
n'est  pas  délogée,  il  vous  faudra  faire  appel  au  centre  HAMMOND  approprié.  
 
Pour  nettoyer  le  clavier  du  pédalier,  retirer-­‐le  de  sa  position  en  face  à  face  de  la  console.  
Procédez  de  la  manière  suivante:  
 

 
• (1)  Retirez  le  banc  d'orgue.  
• (2)  Soulevez  l'avant  du  clavier  de  pédale  et  tirez  légèrement  vers  le  haut  et  vers  
l'extérieur.  
• (3)  Nettoyez  le  clavier  du  pédalier  à  sec.  Balayer  la  poussière  et  les  peluches  du  sol.  
• (4)  Replacez  le  clavier  du  pédalier  en  le  soulevant  légèrement  à  l'avant  et  en  le  
coulissant  avec  soin  dans  la  base  de  la  console.  
• (5)  Replacer  le  banc  d'orgue.  
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

 
Lubrification  :  
 

 
 

 
 
 
 
L’orgue   électrique   HAMMOND   à   besoin   d’être   lubrifié.   Les  
paliers   de   roues   phoniques   doivent   être   graissés   pour  
éviter   l’usure   et   pour   assurer   un   parfait   fonctionnement  
de  toutes  les  fonctions  des  générateurs  principal.  
 
 
Le   Lubrifiant,   coule   le   long   de   nombreuses   mèches   de  
tissu,   l'huile   est   fournie   aux   moteurs   ainsi   qu’à   d'autres  
parties   mobiles   de   l’orgue   par   des   creux   centralisés.   Les  
baignoires   d’huile   sont   alimentées   par   quatre   tasses  
d'huile.   L'emplacement   de   ces   tasses   d'huile   est   indiqué  
sur  la  plaque  d'instructions  de  lubrification.  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Graisser  la  console  tous  les  90  jours  
de  la  manière  suivante:  
 
• (1)  Retirez  le  panneau    arrière  de  
l’orgue  en  dévissant  les  trois  
boulons  à  ailettes.  
 
• (2)  Utiliser  un  lubrifiant  PL  pour  
remplir  les  tasses  à  moitié  
 
• (3)  Replacez  le  panneau    arrière.  
 
 

 
 
 
 
 
 
MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

 

Registrations de Drawbars proposées :

 
 

REGISTRATION DRAWBARS
Basson,  orchestre  (16  pi)  
Bourdon  (16  pi)  et  flûte  (4  pi)  
Bourdon  (16  pi)  et  le  mélange  de  dolce  
Clairon  
Clarinette,  basse  (16  pi)  
Clarinette,  orchestre  
Clarion  (4  pi)  
Clarion,  harmonique  (4  pi)  
Cornet  
Diapason,  cloche  
Diapason,  Chorus  
Diapason,  Chorus  
Diapason,  chorus,  plein  (16  pi)  
Diapason,  chorus,  doux  (16  pi)  
Diapason,  Dulciana  
Diapason,  grand  
,  De  type  cathédrale  ouvert  Diapason  
,  Type  d'organe  Diapason  ouvert,  choeur  
,  De  type  enrichi  ouvert,  Diapason  
,  De  type  fondamental  ouvert,  Diapason  
Diapason,  doux  (8  et  4  pi)  
Diapason,  violon  
,  Violon,  de  type  orgue  de  choeur  Diapason  
Diapason  et  flûte  
Diapason  (8  pi)  et  flûte  (4  pi)  
Diapason  et  mélanges  
Diapason  et  cordes  
Euphonium  
Flûte,  cheminée  
Flûte,  cheminée  (4  pi)  
Flûte,  claribel  
Flûte,  cor  d'nuit  
Flûte,  dolce  
Flûte,  d'amour  
Flûte,  grosse  
Flûte,  harmonique  

Réglages Drawbars
07  7120  000  
62  0504  020  
50  2001  110  
00  5885  410  
66  3020  000  
00  5130  200  
00  0405  065  
00  0608  076  
00  6873  100  
00  5745  100  
00  7854  321  
00  6743  221  
42  8865  421  
22  7855  320  
00  3220  000  
01  8855  310  
00  7755  210  
00  5522  100  
00  5641  100  
00  6633  200  
00  6503  020  
00  6565  321  
00  5644  221  
00  8632  110  
00  3523  011  
42  8866  666  
00  5632  210  
64  7310  000  
00  5230  100  
00  0502  030  
00  6210  000  
00  3120  000  
00  4210  000  
00  4120  000  
00  8321  000  
00  5721  000  

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

Flûte,  harmonique  (4  pi)  
Flûte,  melodia  
Flûte,  mirabilis  
Flûte,  orchestre  
Flûte,  orchestre  (4  pi)  
Flûte,  piccolo  (2  pi)  
Flûte,  principale  
Flûte,  spitz  
Flûte,  stentorphone  
Flûte,  arrêté  
Flûte,  flûte  traversière  
Flûte,  flûte  traversière  (4  pi)  
Flûte,  Unda  maris  
Flûte,  wald  
Flûte,  wald  (4  pi)  
Flûte  (8  pi)  et  piccolo  (2  pi)  
Flûtes  (8  et  4  pi)  
Flûtes  (8  et  4  pi)  
Flûtes,  (8,  4  et  2  pi)  
Flûtes,  (16,  8  et  4  pieds)  
Flûtes,  doux  (8  et  4  pi)  
Flûtes,  doux  (8  et  4  pi)  
Flûtes,  doux  (8  et  4  pi)  
Heckelphone  
Horn,  baryton  
,  Type  d'orchestre  Cor  Anglais  
,  Type  d'organe  cor  anglais  
Horn,  bugle  
Horn,  français,  complet  
Horn,  français,  mis  en  sourdine  
Horn,  organe,  ou  cornopean  
Horn,  type  d'organe,  doux  
Kinura  (reed  japonais)  
Musette  
Hautbois,  d'amour  
Hautbois,  orchestre  
Hautbois  et  flûte  (8  pi)  
Hautbois  et  flûte  (8  pi)  
Hautbois  et  flûte  (4  pi)  
Sarrusophone  
Cordes,  Aeoline  
Cordes,  violoncelle  
Cordes,  violon  éthérée  
Cordes,  viole  de  gambe  celeste  
Cordes,  gemshorn  
Cordes,  grand  violon  
Cordes,  viole  en  sourdine  
Cordes,  orchestre  
Cordes,  orchestre  

00  0507  021  
00  5310  000  
00  8732  000  
00  3811  000  
00  0308  011  
00  0006  004  
00  7540  000  
00  5442  100  
00  8820  000  
00  5020  000  
00  4610  000  
00  0406  010  
00  2201  000  
00  5240  000  
00  0502  040  
00  6024  004  
00  5705  000  
00  6524  000  
00  7616  113  
62  6822  020  
00  3512  000  
00  4312  101  
00  4321  000  
00  4554  320  
46  6420  000  
00  1581  430  
00  2574  420  
00  4666  410  
00  7522  000  
00  6311  110  
00  5666  530  
00  3664  310  
00  0172  786  
00  1260  110  
00  2350  210  
00  1275  320  
00  4555  430  
00  5343  210  
00  0464  220  
00  2380  330  
00  2221  110  
00  3564  320  
00  1242  321  
00  3584  321  
00  4532  200  
00  2786  653  
00  1454  542  
00  1786  642  
00  1687  653  

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  

Cordes,  orchestre  
Cordes,  orchestral  (4  pi)  
Cordes,  salicional  
Cordes,  doux  
Cordes,  doux  (8  et  4  pi)  
Cordes,  alto  
Cordes,  violon  
Cordes,  violon,  doux  
Cordes,  vox  Aetheria  
Trombone  (8  pi)  
Trombone  (16  pi)  
Trombone,  orgue  
Trombone,  orchestre  
Trombone,  rond,  de  type  organe  grande  
Tuba,  basse  (16  pi)  
Tuba,  double  (16  pi)  
Tuba,  majeur  
Tuba,  mineur  
Tuba  mirabilis,  
 

00  1786  642  
00  0343  333  
00  3543  321  
00  1233  333  
00  1438  366  
00  2474  341  
00  1575  432  
00  1464  321  
00  1111  010  
01  8777  640  
76  6641  000  
01  6554  430  
00  6788  740  
00  5674  200  
66  6321  000  
57  6421  000  
01  7774  420  
00  6663  320  
00  8876  540  

MANUEL  DE  L’ORGANISTE  DE  L’ORGUE  HAMMOND  ELECTRONIQUE  (DECEMBRE  1949)    
Traduction,  retranscription,  recherche,  mise  en  page  :  Cédric  Malvetti  




Télécharger le fichier (PDF)

MANUELHAMMOND1949.pdf (PDF, 22.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


manuelhammond1949
affiche jep amis de l orgue 2012
charmes solaires traduction
fifa 15 manuals pc fr
affiche concert 4 decembre 2016 choeur vega
zener overdrive tutorial