03 cancer du col .pdf



Nom original: 03-cancer du col.pdfTitre: Diagnostic et traitement de la dysplasie du col de l’utérusAuteur: Utilisateur

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Acrobat PDFMaker 8.1 pour PowerPoint / Acrobat Distiller 8.1.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/01/2014 à 21:28, depuis l'adresse IP 197.28.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1041 fois.
Taille du document: 770 Ko (20 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Cancer du col:
rôle du médecin généraliste
FCV de dépistage
CAT devant un FCV pathologique
Dr Claire DESSELLE
Chef de Clinique
Pôle de Gynécologie Obstétrique Olympe de Gouges
Hôpital Bretonneau
CHRU de TOURS

Recommandations de l’ANAES
• Frottis de 25 à 65 ans
• Possibilité de démarrer un dépistage à 20 ans
devant l’évolution de l’épidémiologie des
lésions précancéreuses
• Tous les trois ans après 2 frottis annuels
normaux
• Si interruption de la surveillance de 5 ans et
plus, frottis annuel pendant 2 ans puis triennal
• Dépistage peut être interrompu après 65 ans
chez les patientes sans passé cytologique
anormal

Résultats du frottis cervico-vaginal
• Absence de lésion malpighienne intra-épithéliale
ou de signe de malignité et préciser s’il y a lieu:
– Présence de micro-organismes : trichomonas vaginalis,

éléments mycéliens, vaginose bactérienne, actinomyces,
modifications cellulaires évoquant herpès simplex.

– Autre modifications non néoplasiques : modifications

réactionnelles ( inflammation, irradiation, DIU),atrophie.

Résultats du frottis cervico-vaginal


Anomalies des cellules malpighiennes :
-ASC = Atypie des cellules malpighiennes

.ASC-US: de signification indéterminée
.ASC-H: ne permettant pas d’exclure une lésion malpighienne intraépithéliale de haut grade
-LSIL = lésion malpighienne intra-épithéliale de bas grade
(koïlocytes, dysplasie légère - CIN1)
-HSIL = lésion malpighienne intra-épithéliale de haut grade
(dysplasie modérée et sévère - CIN2-3, CIS)
-Carcinome malpighien

Résultats du frottis cervico-vaginal
• Anomalies des cellules glandulaires = AGC
- Atypies endocervicales, endométriales ou

glandulaires
- Atypies glandulaires ou endocervicales évoquant une
néoplasie
- Adénocarcinome endocervical in situ
- Adénocarcinome : endocervical, endométrial, extrautérin ou d’origine non précisée
- Autres néoplasies malignes

CAT en cas de « ASC »
• ASC-US : 2 à 4 % des FCV, >90% des ASC
anomalie cytologique la plus fréquente
peut correspondre à tous les types histologiques:
¾ le plus souvent le col est normal
¾ lésion de bas grade dans 20 à 50% des cas
¾ CIN 2 ou 3 dans 5 à 10 % des cas
¾ cancer invasif exceptionnel
• ASC-H : rares, <10% des ASC
CIN 2 ou 3 dans 40 % des cas,
cancer invasif exceptionnel

ASC-H

ASC-US

Cytologie à 6 mois

Recherche HPV
oncogènes

négative
négative
Cytologie à 1 an

positive

positive
négative
positive
Colposcopie
Biopsie

Cytologie de routine

Colposcopie
Biopsie

COLPOSCOPIE
• 1. Epithélium
pavimenteux
1
2
3

• 2. Jonction
pavimento
cylindrique
• 3. Muqueuse
endocervicale

CAT en cas de « LSIL »
• LSIL :
potentiel évolutif limité,
en relation avec un portage transitoire HPV
2 % des FCV conventionnels,
ne correspond pas toujours à un CIN de bas grade
50 % de régression spontanée,
possible lésion de haut grade (15 à 30%) ou évolution
vers HSIL ou cancer invasif

CAT en cas de « LSIL »
• Diagnostic de CIN de bas grade: surveillance ou traitement?
► Choix selon l’âge, l’histoire naturelle, la persistance de
lésion, la compliance…
► L’évolution spontanée est souvent favorable:
> 50% régressent entre 12 et 36 mois,
30% persistent, 10% s’aggravent
► Typage HPV: ne semble intéressante que dans le suivi.
Importante clairance spontanée des HPV oncogènes
En cas de persistance = bon indicateur de traitement
HPV 16 plus à risque
Au total: 3 critères majeurs de ttt: > 45-50 ans; lésions ≥ 18 mois-2ans;
mauvaise compliance

CAT en cas de « HSIL »
• HSIL :

leur persistance est fréquente
en relation avec un portage prolongé d’HPV
l’évolution vers un cancer est possible (10 à 20 %)

– Colposcopie d’emblée, des biopsies et un geste
thérapeutique
si la ZDJ n’est pas vue devant un FCV de haut
grade il faut faire un curetage endocervical ou une
conisation diagnostique

CAT en cas de « ACG »
• Colposcopie d’emblée avec biopsies dirigées
et/ou curetage de l’endocol
– Si ces examens sont normaux après atypies des
cellules glandulaires au frottis → FCV à 6 mois
– Si ces examens sont normaux après anomalies
cytologiques type adénocarcinome in situ ou
adénocarcinome ou néoplasie → conisation
diagnostique + curetage de l’endomètre

OBJECTIFS DU TRAITEMENT
1.

Éradication complète de la lésion



l’importance du bilan lésionnel préthérapeutique +++

2. Recours au traitement le plus conservateur


Préservation de l’intégrité de la fonction cervicale,
particulièrement chez les femmes jeunes +++

METHODES
THERAPEUTIQUES
• Ne permettant pas une étude histologique :




Vaporisation au laser CO2 ;
Cryothérapie ;
(autres : électrocoagulation, électrocautérisation).

• Permettant une étude histologique+++

→ Conisation : anse diathermique, laser CO2, chirurgie
→ Amputation du col, hystérectomie totale.

Vaporisation au laser CO2

Mesure de la profondeur

Mesure du diamètre

Conisation

PIECE OPERATOIRE

Miniconisation laser : diamètre = 2Omm ; hauteur = 10mm

Electroconisation
MATERIEL

• Anses (section)
→ Tailles variables
→ Usage unique
• Boules (coagulation)
Diamètres = 3 et 5 mm

Electroconisation
TECHNIQUE

1. Lèvre postérieure

2. Lèvre antérieure

Electroconisation


03-cancer du col.pdf - page 1/20
 
03-cancer du col.pdf - page 2/20
03-cancer du col.pdf - page 3/20
03-cancer du col.pdf - page 4/20
03-cancer du col.pdf - page 5/20
03-cancer du col.pdf - page 6/20
 




Télécharger le fichier (PDF)


03-cancer du col.pdf (PDF, 770 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


cancer col 1
03 cancer du col
p2 biopath progressiontumorale 230311
gyneco corrige
tumeurs de l oesophage
ue 29 cancer bronchopulmonaire

Sur le même sujet..