4février .pdf


Nom original: 4février.pdf
Titre: tract 4 février
Auteur: Utilisateur

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.7.1 / GPL Ghostscript 9.07, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/01/2014 à 09:55, depuis l'adresse IP 78.234.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 723 fois.
Taille du document: 60 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le 4 février, avec SUD-Rail, contrôlons les
négociations de la future convention collective du
ferroviaire.
Le 20 décembre 2013 a eu lieu la première réunion de négociation sur la future
convention collective de la branche ferroviaire. Un cycle d’une réunion par mois
est programmé jusqu’au deuxième semestre 2014, date du vote de la loi au
parlement. Dans ces réunions participent l’ensemble des organisations syndicales,
des représentants de l’UTP (la branche MEDEF du transport) et les représentants du
ministère. La prochaine réunion de discussion aura lieu le mardi 4 février.
A SUD-Rail, nous le disions depuis plusieurs mois maintenant, si nous ne
sommes pas contre la mise en place d’une convention collective, nous
exigeons que celle-ci soit à minima au même niveau que le RH0077. En
effet, le RH0077 est le fruit de dizaines d’années d’exploitation ferroviaire permettant
d’allier sécurité des circulations et contraintes des métiers. Cet équilibre est complexe
et fragile, c’est donc bien aux nouvelles entreprises ferroviaires de s’aligner sur notre
expérience et non l’inverse. Or, en l’état des discussions, ce n’est pour l’instant pas le
chemin qui semblerait être choisi.
Par ailleurs cette règlementation du travail doit s’appliquer à tous les travailleurs du
rail. Tous les travailleurs: c'est-à-dire les cheminots de la SNCF et des autres
entreprises ferroviaires, mais aussi les agents des services à bord et en gare, les
agents du nettoyage, et également le personnel CE et CCE. C’est à notre avis juste
socialement, car tous ces métiers contribuent au bon fonctionnement du système
ferroviaire. Mais c’est également urgent si l’on ne veut pas voir la SNCF sous-traiter
toujours plus d’activités au profit de salariés du secteur privé, comme elle le fait déjà
actuellement avec ses propres filiales de droit prive (VFLI, SFERIS, etc…).
Ces réunions auront des répercussions sur notre avenir. Demain, une fois la
convention collective écrite, il risque d’être trop tard. Voilà pourquoi tous les
travailleurs du rail doivent mettre ces négociations sous surveillance. Il est important
qu’un maximum de salariés se retrouvent sous les fenêtres des négociations afin
d’exercer leur propre contrôle. C’est le devoir des organisations syndicales d'organiser
ce contrôle, c’est ce que nous ferons concrètement dès le 4 février.

SUD-rail vous donne rendez vous le mardi 4 février
Sous les fenêtres du ministère


Aperçu du document 4février.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00217848.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.