TPE TPE.pdf


Aperçu du fichier PDF tpe-tpe.pdf - page 3/44

Page 1 2 34544



Aperçu texte


!
!
!

Introduction
!

De nos jours, l’image du corps féminin définit comme « parfait » se veut à la
limite de l’extrême minceur. En effet, cette dernière s’est imposée au fil du temps
dans notre société comme une norme dominante. Que ce soit dans les
programmes juvéniles, dans les magazines féminins, au cinéma, en grande
surface ou en pharmacie, la minceur est omniprésente et sous toutes les formes.
Les mannequins, emblèmes caractéristiques de cet idéal corporel, deviennent une
référence, voir un objectif à atteindre pour la gent féminine. Car il faut, en effet,
admettre d’entrée que les femmes sont les plus majoritairement touchées par
cette stigmatisation physique.
Ainsi, autour de cette course à la minceur s’est développé un véritable marché,
possédant ses propres lois et s’étendant aux quatre coins du monde. Ce « besoin
d’être mince » a permis d’une part, à de grandes enseignes de développer et créer
une infinité de produits qui s’adaptent à tout individu, de par sa diversité.
“Régimes miracles” et pilules amincissantes fleurissent sur le marché, et on peut
désormais apercevoir dans les linéaires des grandes surfaces, pharmacies et
magasins spécialisés, une prolifération de produits se rattachant aux marchés des
« aliments santé et minceur». 

D’autre part, la communication sur ce marché n’est également pas en reste, car
on peut observer une multiplication flagrante des spots publicitaires vantant les
mérites de ces produits et une multiplication des sujets « minceur » dans les
magazines. La médecine participe et légitime également à ce phénomène en
diffusant des annonces sur les bienfaits d’une alimentation saine qui prévient les
risques de maladie et bannit le gras. 

Tous ces facteurs tendent ainsi à montrer que le corps féminin est soumis à de
nombreuses influences. Lesquelles?
C’est pourquoi dans un premier temps nous allons étudier l’influence sociale de
la norme et dans un second temps comment les marchands de minceur se sont
appropriés à leur profit la norme de la minceur.

6