Chp1 gnrlt .pdf



Nom original: Chp1_gnrlt.pdfTitre: Chapitre 1 : GENERALITESAuteur: SABEUR

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Acrobat PDFMaker 7.0 pour Word / Acrobat Distiller 7.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/02/2014 à 21:02, depuis l'adresse IP 41.226.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3038 fois.
Taille du document: 350 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE
I. INTRODUCTION
La bonneterie est le secteur de l’industrie textile qui englobe les activités de fabrication et de
commerce d’étoffes et de vêtements en maille ou vêtements tricotés. Généralement le
bonnetier ne se limite pas à la fabrication du tricot, mais, le plus généralement, confectionne
ses articles. Les tricots se forment par l’entrelacement curviligne d’un ou de plusieurs fils
pour construire une série de mailles (boucles de fils) reliées entre elles. Celles-ci constituent
les éléments unitaires qui forment les tricots.
La technologie de tricotage est divisée en deux groupes en rapport avec la présentation du fil
dans le tricot : Le tricotage trame (tricot à maille cueillie) et le tricotage chaîne (tricot à maille
jetée) (Fig. 1).

Tricot Trame

Tricot Chaîne

Métier rectiligne

Métiers circulaires

Métier chaîne

Métier Cotton

Figure 1. Classification des tricots.
Dans un tricot à maille cueillie, les boucles sont formés horizontalement par le fil qui se
déplace, soit à droite, soit à gauche, à l’image d’un fil de trame, d’où le nom de tricot trame
(Fig.2).

Dr. S. BEN ABDESSALEM

1

LE TRICOTAGE RECTILIGNE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

Sur une machine à tricotage chaîne, on trouve une série de fils parallèles disposés sous forme
de chaîne et chaque fil est bouclé séparément. Pour obtenir un liage entre les colonnes de
maille, il suffit de passer une boucle d’un fil au travers d’une boucle voisine formée par un
autre fil. Les tricots obtenus sont appelés tricots chaîne ou tricots à maille jetée. Ils sont
indémaillables et trouvent leur utilisation notamment dans les sous-vêtements (Fig. 3).

Figure 2. Entrelacement des fils dans
un tricot trame.

Figure 3. Entrelacement des fils dans
un tricot chaîne.

Les métiers rectilignes sont destinés à la fabrication des tricots lourds (maille grossière)
comme les pulls et les gilets. La machine produit un panneau qui doit subir un traitement de
vaporisage sur une table de vaporisage afin de stabiliser le tricot et éviter les retraits suite aux
lavages. Le panneau peut avoir la forme d’un rectangle et nécessite un matelassage et une
coupe avant les opérations de montage : on parle de technologie « coupé-cousu », sinon le
panneau peut avoir directement la forme de la pièce (dos, devant, manche) et ne nécessite pas
de coupe : on parle alors de technologie « proportionné » ou « fully fashion ».
NB. Les fils utilisé en tricotage rectiligne sont généralement en laine, en acrylique ou en
mélange de ces deux fibres. Ces fils ont une faible torsion pour donner un volume au tricot. Ils
sont généralement utilisées assemblées en plusieurs brins et sont souvent de type « high
bulk ». Les fils « high bulk » contiennent un certain pourcentage de fibres rétractiles
(Acrylique) qui après vaporisage subissent un retrait et donnent au fil du volume qui une
propriété très recherché en bonneterie.
Les métiers circulaires produisent un tricot fin qui doit subir un processus de finissage
approprié à la fibre (lavage, blanchiment, teinture, séchage, compactage, thermofixation)
avant d’être confectionné (sous-vêtements, T-shirts, polos, chemises, robes, pantalons, tricots
d’ameublement etc.).
Les métiers Cotton sont spécifiques à la production de panneaux proportionnés (tricotés en
forme : comportant des diminutions et des augmentations) qu'il suffit ensuite de
confectionner.

Dr. S. BEN ABDESSALEM

2

LE TRICOTAGE RECTILIGNE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

II. FORMATION DES TRICOTS TRAME
La formation des boucles de fils, appelées « mailles », constituant un tricot trame, nécessite
l’emploi d’un ensemble d’aiguilles. Chacune de ces aiguilles doit se déplacer d’une manière
bien déterminée afin de former une maille. Elles doivent être placées de manière à ce qu’elles
arrivent à former successivement des mailles disposées les unes à côté des autres.
II.1. Différents types d’aiguilles
Les technologies de tricotage font appel à différents types d’aiguilles dont l’aiguille à clapet
(à palette), l’aiguille à deux crochet et l’aiguille à bec. (Fig. 4)

Figure 4. Différents types d’aiguilles.
L’aiguille à clapet est composée (Fig. 5) d’un corps (ou tige) (1) dont une extrémité est
terminée par le bec (ou crochet) (2). Le clapet (ou palette) (3) est articulé sur la tige et sa base
est logée dans une rainure (4). La liaison tige-clapet est assurée par un rivet (5), permettant
l’ouverture et la fermeture de la palette. L’autre extrémité de la tige est munie d’un talon (6)
qui permettra, grâce à des cames, d’imposer à l’aiguille les mouvements nécessaires pour la
formation de la maille

Figure 5. Eléments de l’aiguille.

Dr. S. BEN ABDESSALEM

3

LE TRICOTAGE RECTILIGNE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

II.2. Description de la maille
La maille représente l’élément de base d’une surface textile tricotée. Elle est constituée par
une certaine longueur de fil que l’on appelle « Longueur de Fil Absorbé » (LFA, exprimée en
mm/aiguille) et se compose de (Fig. 6) :




Une partie supérieure à courbure circulaire (cd) appelée tête de maille,
Deux parties inférieures circulaires (ab et ef) qui constituent les pieds de la maille,
Deux segments en diagonales ([bc] et [ed]), formant les ailes (ou jambes) de la maille

c

d

b

e

a

f

Figure 6. Forme conventionnelle d’une maille cueillie.
II.3. Formation de la maille sur une aiguille à clapet
Pour former la maille, l’aiguille doit monter pour cueillir le fil, puis redescendre pour abattre
l’ancienne maille et former la nouvelle maille (Fig. 7).
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ

Etape 1 : l’aiguille est dans sa position de départ. Elle retient déjà une colonne de maille
qui restera toujours dans le même plan vertical. La dernière maille de cette colonne, prise
par le bec de l’aiguille, est appelée « ancienne maille ».
Etape 2 : l’aiguille monte pour atteindre sa position la plus haute (Point Mort Haut ;
PMH). Pendant ce mouvement, l’ancienne maille restant immobile ouvre le clapet et
tombe sur la tige de l’aiguille. C’est l’étape d’ascension de l’aiguille.
Etape 3 : l’aiguille amorce son mouvement de chute (descente). Le nouveau fil est
alimenté et il est cueillit par le bec de l’aiguille : c’est le cueillage.
Etape 4 : l’aiguille continue de descendre et l’ancienne maile, après avoir fermé et passé
au dessus du clapet, vient tomber sur les pieds de la boucle nouvellement cueillie : c’est
l’abattage.
Etape 5 : l’aiguille atteint sa position la plus basse (Point Mort Bas ; PMB), ce qui donne
à la nouvelle maille sa forme finale : c’est le formage de la maille.

Dr. S. BEN ABDESSALEM

4

LE TRICOTAGE RECTILIGNE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

Etape 1

Etape 2

Etape 3

Etape 4

P1 : PMB

Etape 5

P2 : position intermédiaire
P3 : PMH
P1

P2 P3

Figure 7. Formation de la maille sur une aiguille à clapet.
III.TRICOTS DE BASE
III.1. Tricot Jersey
Le jersey est le tricot le plus simple de tous les tricots à mailles cueillies. Il présente deux
faces différentes. En effet, l’aspect du tricot est différent selon que les parties visibles de la
maille sont les ailes ou bien les têtes et les pieds. Si les ailes cachent les têtes et les pieds de
mailles, il s’agit donc de la face endroit du tricot. Sur l’autre face, les têtes et les pieds sont
visibles : c’est la face envers du tricot (Fig. 8).

Dr. S. BEN ABDESSALEM

5

LE TRICOTAGE RECTILIGNE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

Face endroit

Face envers
Figure 8. Aspect du Jersey.

Le principe de formation d’un tricot jersey repose sur l’utilisation d’un ensemble d’aiguilles à
clapet placées côte à côte. Sur chaque aiguille, on obtient une colonne de mailles. En tricotant
avec n aiguilles, il est possible de former n colonnes de mailles liées les unes aux autres par le
fil commun (Fig. 9).
Nouvelle maille

Face endroit

Ancienne maille
Nouvelle maille

Face envers

Ancienne maille

Figure 9. Formation du Jersey.
III.2. Tricots côte
Le tricot côte (Fig. 10) présente deux faces identiques constituées d’une alternance d’une
colonne de mailles endroit (A) et d’une colonne de mailles envers (B).

Dr. S. BEN ABDESSALEM

6

LE TRICOTAGE RECTILIGNE

Chapitre 1: GENERALITES SUR LES TRICOTS A MAILLE CUEILLIE

AB
Figure 10. Aspect général de la côte 1 et 1.
La formation du tricot côte nécessite l’utilisation de 2 groupes d’aiguilles. Ces deux groupes
d’aiguilles sont placés en opposition. La 1ère aiguille forme une maille endroit, alors que
l’aiguille suivante forme une maille envers. Pour tricoter les tricots côte, il est donc
indispensable d’utiliser deux lits d’aiguilles dont la position relative est telle que les aiguilles
soient opposées et en quinconce (Fig. 11).

Figure 11. Formation d’un tricot côte (côte 1 et 1).

Dr. S. BEN ABDESSALEM

7

LE TRICOTAGE RECTILIGNE


Chp1_gnrlt.pdf - page 1/7
 
Chp1_gnrlt.pdf - page 2/7
Chp1_gnrlt.pdf - page 3/7
Chp1_gnrlt.pdf - page 4/7
Chp1_gnrlt.pdf - page 5/7
Chp1_gnrlt.pdf - page 6/7
 




Télécharger le fichier (PDF)


Chp1_gnrlt.pdf (PDF, 350 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


chp1 gnrlt
couvre lit tricotin prym maxi
tuto chale en pdf
lexique francais anglais tricot
8n6r52k
all gresse

Sur le même sujet..