Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



La Gazette 49 092013 .pdf



Nom original: La Gazette 49 092013.pdf
Titre: La Gazette 49 092013
Auteur: FRA0146733

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.8 / GPL Ghostscript 8.64, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/02/2014 à 08:34, depuis l'adresse IP 193.109.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3353 fois.
Taille du document: 517 Ko (10 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


La Gazette CFTC/Auchan
Organe du Comité National de Liaison des Sections Syndicales CFTC des Etablissements Auchan
34 Quai de la Loire, 75019 PARIS – 01 46 07 04 32 - 06 17 14 17 13 – cftcauchan@gmail.com
www.facebook.com/cftc.auchan.france

Ont participé à la rédaction de cette Gazette :
B. DELAYE, H. SCOUBART,
nn

… pour le pays, c’est le chômage qui continue de croître, une
précarité qui s’accentue, des inégalités qui se creusent, un pouvoir
d’achat en panne et une relance économique qui tarde à s’affirmer !

Sommaire
Social et économie
Page 2 – indice des prix à la
consommation – juillet 2013

… pour notre entreprise, c’est un chiffre d’affaires qui continue de
se dégrader, des résultats en difficulté, de nouvelles organisations
et de nouveaux concepts en développement et une relance de la
consommation qui tarde à arriver !

La revue de presse

Alors, quelle rentrée devons nous envisager dans notre action
syndicale quotidienne?

Page 4 – FONTENAY – 40 ans…

Celle de la poursuite de négociations constructives et de la mise en
œuvre de nouveaux accords sociaux, celle de l’accompagnement de
nos collègues dans leurs difficultés professionnelles, celle de
l’affirmation d’une CFTC/Auchan forte de ses valeurs, celle de
revendications modernes et réalistes portées par des élus et des
représentants CFTC engagés, celle du langage de la vérité.
A l’heure du bilan pour quelques équipes de magasins en élections
professionnelles ces prochaines semaines, les élus CFTC ne doivent
pas rougir de leurs actions locales, de leurs participations et
contributions à l’amélioration des conditions de travail, de leurs
implications et leurs rôles dans la vie des CE, et se tourner
résolument, avec les militants et tous les collègues qui les
soutiennent, vers un avenir où ils ont toute leur place, où la CFTC a
ce rôle d’acteur incontournable.
« Si la CFTC n’existait pas, il faudrait l’inventer… »
Bonne rentrée à tous.

Bruno DELAYE
DSC CFTC/Auchan
Lille, le 2 septembre 2013

Page 3 – VIRY NOUREUIL – Le
Drive Auchan 1 an après

- LACROIX SAINT OUEN –
Auchan ouvre son Drive
Page 5 – Auchan a souffert au
1er semestre en France
Page 7 – Auchan fait ses
meilleures courses à l’Est et en
Asie, mais plus en Europe
Page 8 – Communiqué de presse –
résultats semestriels 2013

Sur l’agenda
Page 10

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

« C’est la rentrée... ! »

1

Edito…

Social et économie…
6
Indice des prix à la consommation – juillet 2013

Les prix à la consommation baissent de - 0.3 % en juillet;
ils augmentent de 1.1 % sur un an
L’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,3 % en juillet 2013, après une hausse de 0,2 % en juin
2013. En revanche, l’inflation augmente légèrement en glissement annuel, le taux de croissance annuel de
l’IPC passe de 0,9 % en juin 2013 à 1,1 % en juillet 2013. Corrigé des variations saisonnières, l’IPC augmente
de 0,2 % en juillet et de 1,1 % sur un an. Hors tabac, l’IPC diminue de 0,3 % en juillet et croît de +0,9 % sur
un an.
En juillet 2013, les principales contributions au repli de l’IPC proviennent de la baisse des prix des produits
manufacturés en raison des soldes d’été et du recul, saisonnier, des prix des produits alimentaires frais. Ces
baisses sont en partie compensées par la hausse, également saisonnière, des prix des services au moment des
vacances d’été, le rebond des prix de l’énergie, en particulier des produits pétroliers, et la hausse au 15 juillet
des prix des tabacs (+1,8 % sur le mois ; +8,9 % sur un an).

Forte baisse des prix des produits manufacturés avec les soldes d’été
En raison des soldes d’été, les prix des produits manufacturés baissent nettement en juillet 2013 (—2,8 % ; —
0,5 % sur un an ; —2,7 % en juillet 2012). Les baisses de prix concernent principalement l’habillement et les
chaussures (—13,2 % en moyenne en juillet 2013 ; +1,5 % sur un an ; —13,6 % en juillet 2012), la
maroquinerie et les articles de voyage (—5,7 % ; +1,5 % sur un an) les meubles et articles d’ameublement
(—2,8 % ; +1,3 % sur un an), les articles de ménages en textile (—2,8 % ; +2,6 % sur un an), l’horlogerie,
bijouterie et joaillerie (—2,6 % ; +2,0 % sur un an) ainsi que la parfumerie et les produits de beauté (—
1,0 % ; +0,5 % sur un an). Pour d’autres articles, les soldes alimentent le recul tendanciel de leur prix. C’est
notamment le cas pour les prix des appareils ménagers (—2,4 % en juillet 2013 ; —3,1 % sur un an) et des
équipements audio-visuels, photographiques et informatiques (—1,6 % ; —7,6 % sur un an).

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC) et de l'inflation sous-jacente (ISJ)

2

Source : Insee - indices des prix à la consommation

La Revue de Presse …
VIRY NOUREUIL : le « Drive » Auchan, 1 an après
Il y a un an, l’hypermarché lançait les courses par Internet.
Un premier bilan laisse apparaître une opération très
positive et originale.

L’Aisne Nouvelle.fr – Jérôme MANGENEY – 22 août 2013

3

En juin-juillet 2012, Auchan innovait en Pays chaunois en lançant AuchanDrive. Le principe ? On remplit son
panier de courses virtuellement sur internet, cette commande est préparée en magasin, et il ne reste plus
qu'à la retirer à une borne drive en quelques minutes. Le gain de temps est évident. Mais quel est le bilan de
l'opération, un an après ?
« Nous avons mensuellement 800 commandes : nous n'avions pas d'objectifs chiffrés, seulement l'objectif
qualitatif de rendre un service supplémentaire pour les clients de l'agglomération », explique Alexandre
Saussard, directeur du magasin virois. Les commandes sont stables, depuis l'été 2012, et il n'y a pas eu de
mois de pic d'activité. Néanmoins, on observe que les « cyber paniers » sont de plus en plus remplis. « On a
l'impression que les clients apprivoisent le système. »
Bientôt, des livraisons le jour J
Chez Auchan, le drive fait tâche d'huile, dans l'Aisne et ses environs. A Saint-Quentin, le système est déjà
bien rôdé. A Noyon il sera bientôt installé, et Hirson devrait suivre. A Viry, on en est à la phase de
peaufinage. A l'heure actuelle, on commande le jour J, et on retire sa commande et la paye sur place à J + 1.
Le magasin travaille à des livraisons le jour-même de la commande.
Auchan a donc mis en place avec succès un système qui colle à son époque. En voyant loin, peut-on imaginer
que le drive va supplanter l'achat classique en magasin ? Non. En effet, Internet n'attire que très peu la
clientèle classique du magasin. Elle attirerait plutôt de nouveaux clients. On ne constate aucune baisse
du chiffre d'affaires du magasin. Le profil type du client drive est une mère de famille pressée qui va
continuer à fréquenter les rayons pour tout ce qui est achat plaisir (librairie, hi-fi, vidéo, téléphonie…) ou
même le frais.
Le drive n'a pas non plus phagocyté l'emploi chez Auchan. Le système mobilise 8 personnes de l'entreprise,
dont la moitié sont des créations d'emplois en CDD (dont un va passer en CDI).
La grande originalité du drive de Viry est le store picking. Alors qu'à Saint-Quentin le drive bénéficie d'un
entrepôt de réserves qui lui est propre, à Viry, on va faire les courses de l'internaute client dans les
rayonnages du magasin. Viry est un site pilote en France pour le groupe Auchan en matière de store picking.
Store picking
Autre originalité, les chariots de chalandise. Ils ont été conçus spécialement pour le store picking, par un
ferronnier du nord de la France. Ultralégers et ergonomiques, inspirés par des chariots de centres
logistiques du groupe, ils permettent au salarié d'effectuer dans les meilleures conditions les courses de…
six clients à la fois !
Autre garantie du drive : la fraîcheur. Les chaînes du froid et du surgelé sont préservées selon les normes
en vigueur, dans des frigos adaptés, en attendant le client.
Le drive a tout pour séduire, mais qu'en pensent les utilisateurs ? Des enquêtes Internet et des
questionnaires papier révèlent un très haut taux de satisfaction. Des résultats qui devraient motiver la
concurrence. Pourtant, joints par nos soins, les magasins Intermarché Chauny et Leclerc Beautor déclarent
que le drive ne serait pas mis en place chez eux dans l'immédiat.

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Florian Goudal, patron du drive et de la logistique et Alexandre Saussard, heureux et fiers d'un système qui cartonne.

FONTENAY – Le quartier s’est transformé en 40 ans

Fontenay-sous-Bois. Il y a quarante ans, la gare RER était bien
seule à Fontenay. Mais l’arrivée d’Auchan en 1974 changera tout.
Pour les habitants du secteur, l’esprit de village a été
conservé. (LP/A-S.B.)

Quarante ans, déjà. En 1974, Auchan pose ses valises dans les champs de Fontenay-sous-Bois.
Dix ans après la naissance des hypermarchés, le pari est osé. Aujourd’hui, la galerie du centre
commercial accueille l’exposition des Amis de Fontenay pour rappeler...
Le Parisien – Anne Sophie Bernardi – 27 août 2013
LACROIX SAINT OUEN – Auchan ouvre son Drive

Après Chronodrive, Intermarché et Carrefour, c'est au tour
d'Auchan, installé sur la ZAC des Jardins, à Lacroix-SaintOuen, de lancer son drive.

Avec l'arrivée de Auchan Drive, quatre magasins proposent désormais ce service dans l'agglomération
compiégnoise. « Et c'est une très bonne nouvelle pour nous, lâche Julien Bonneau, responsable des
relations clients pour Chronodrive. Plus il y en aura, plus ça démocratisera cette nouvelle façon de faire
ses courses. »
De plus, la marque - qui fait partie du même groupe qu'Auchan - « n'a pas le même système que les
autres, ajoute-t-il. Ici, nous ne faisons que ça. C'est beaucoup plus intensif. » Avec une moyenne de 3
000 commandes par mois et un chiffre d'affaires « en constante augmentation », le Chronodrive de la ZAC
de Mercières se porte bien et ne craint aucune concurrence. Pour rappel, la marque était la première à
s'installer à Compiègne, en mai 2011.

commandes par mois, le magasin fait mieux que l'an passé mais reste en deçà de ses objectifs de 200
commandes mensuelles.
Du côté de Carrefour, à Venette, l'avis est quelque peu différent. Ouvert depuis avril 2012, le drive
fonctionne plutôt bien, avec un chiffre d'affaires « en constante augmentation », selon un responsable. Mais
l'arrivée d'Auchan inquiète. « Quatre drive, ça commence à faire beaucoup pour une ville de la taille de
Compiègne », commente-t-il.
Courrier Picard – 31 août 2013

4

chalandise. Ils sont à l'autre bout de Compiègne. S'ils nous prennent dix ou vingt clients, ce sera déjà
énorme », estime Julien Quetu, responsable du magasin. Avant de confier : « En revanche, si un autre
devait s'installer dans notre zone... Là, on serait un peu plus mal. » Avec une moyenne de 180

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Un an plus tard, en mars 2012, c'est le drive d'Intermarché qui sortait de terre, à Margny-les-Compiègne. Làbas aussi, on ne redoute pas l'ouverture du nouvel arrivant. « Nous ne sommes pas sur la même zone de

Auchan a souffert au 1er semestre en France
CA HT

Evol./ S1 2012

Hypermarchés

18,2 Mds €

2,80%

- dont France

7,1 Mds €

-2,90%

Supermarchés

3,9 Mds €

4,30%

- dont France

nc

1,90%

Immochan

313 M€

5,80%

Banque

184,1 M€

6,60%

Autres activités (1)

552 M€

16,10%

Total groupe

23,1 Mds €

3,40%

Rés. expl. courant

485 M€ (+ 3,2 %)

(1) e-commerce (Auchan.fr, Auchandirect.fr, GrosBill, etc), Chronodrive, Alinéa, Little Extra.

Le non-al en chute libre
« L’alimentaire affiche une belle résistance, grâce notamment aux bonnes progressions des fruits et
légumes et de self-discount. En revanche, les ventes de non-al sont très négatives, en particulier
l’équipement de la maison, commente Vincent Mignot, le directeur général d’Auchan France. Mais nous
n’allons pas lâcher, nous laissons passer l’orage et renforçons même nos équipes. » Le distributeur se veut
néanmoins confiant pour l’avenir, fort de l’augmentation régulière de sa taille de clientèle. « Les clients ont
toujours de l’appétence pour le modèle des grands hypers Auchan et nous restons numéro deux sur l’image
prix grâce à nos nombreuses initiatives en la matière : self discount, 14 fruits et légumes à 1 €, 600 produits
imbattables, etc. », argumente Vincent Mignot.

5

Le chiffre d’affaires d’Auchan en France recule de 0,9 %, alors que le premier semestre 2012 s’était soldé
par une hausse de 3 %. La branche supermarché a ralenti son tempo : + 1,9 % vs + 3,8 % en 2012 (+ 2,3 % à
magasins comparables hors essence). Les hypers, qui étaient en progression l’an dernier (+ 2,1 %) sont dans
le rouge : - 2,9 % (- 2,6 % à magasins comparables hors essence).

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

- 0,9 % en France

Nouvelle direction clients
L’enseigne attend aussi beaucoup de la réorganisation de sa centrale d’achat, autour d’une Direction clients,
qui est désormais achevée. Objectif, redonner la main aux collaborateurs pour redéfinir l’assortiment en
magasin et servir au mieux les clients. Concrètement, l’offre est désormais découpée en 99 marchés. Chacun
d’entre eux est piloté par un directeur d’hyper, entouré d’une équipe de 12 à 15 personnes, dont la moitié
sont des employés en point de vente. Ces comités marché travaillent en étroite collaboration avec les
achats. « 100 % de l’offre a été revue, avec l’aide des clients qui ont été consultés. Nous sommes même allez
chez eux pour mieux comprendre leurs attentes. A titre d’exemple, nous avons redéfini 27 assortiments
différents pour le rayon fromage LS », précise Vincent Mignot.

1 Md€ de CA pour le drive en 2013
S’agissant du drive, Auchan confirme l’ouverture de 12 AuchanDrive au premier semestre et en promet
autant d’ici la fin d’année. Pas d’annonce en revanche sur Chronodrive, qui a ouvert 11 unités au premier
semestre (62 au total). Selon Vincent Mignot, ces deux enseignes devraient franchir le cap du milliard
d’euros de chiffre d’affaires cumulés sur l’année 2013.

Fortunes diverses pour les nouveaux concepts
Auchan se félicite de la bonne tenue de ces derniers concepts. « Cœur de Nature a doublé sa taille de
clientèle et Arcimbo voit ses ventes progresser chaque jour, affirme Vincent Mignot. Mais il faut se laisser
du temps pour apprendre et faire évoluer les choses si besoin. » La réflexion vaut aussi pour Partisan du
goût, dont le magasin au cœur de Lille a fermé après celui d’Halluin : « Nous n’abandonnons pas le concept, je
vous invite même à aller visiter celui de Marquette-lez-Lille qui fonctionne bien. »

3e test pour le rayon 100 % vrac
Testée depuis plus d’un an dans deux hypers, l’offre vrac étoffée (250 réf.) peine à trouver les bons
réglages. L’assortiment a été revu pour moitié à Perpignan, ce qui semblerait enfin donner satisfaction.
L’offre devrait être aussi remise à plat à Clermont-Ferrand, tandis qu’un troisième test est annoncé.

+ 14% en Europe de l’Est et l’Asie

6

Linéaires – 30 août 2013

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Alors que le chiffre d’affaires recule de 0,9 % en France, il chute de 2,9 % en Europe Occidentale mais
progresse de 14 % en Europe de l’Est et Asie. Auchan avait conclu en novembre 2012 le rachat de 91
hypermarchés sous enseigne Real en Pologne (53 magasins), Roumanie (20), Russie (16) et Ukraine (2). Le
distributeur a obtenu l’accord des autorités russes et ukrainiennes en mars et celles de Roumanie en juillet
dernier. Le feu vert de la Pologne est attendu dans les prochains mois. Le 13 août dernier, un amendement
au pacte d’actionnaire de Sun Art Retail Group liant Auchan Chine et son partenaire local Ruentex a été
signé. Il permettra a Auchan de consolider Sun Art à 100 % à compter du 1er janvier.

Auchan fait ses meilleures courses à l’Est et en Asie, mais plus en Europe
La période n’est pas à l’euphorie dans la grande
distribution. Même si le chiffre d’affaires de Groupe
Auchan au premier semestre 2013 est en augmentation
de 3,4 %, le chiffre d’affaires des hypermarchés
français recule de 2,6 % (-2,9 % en Europe
occidentale).
C’est une fois de plus en Russie et en Chine, en
progression de 14 %, que le numéro dix de la
distribution mondiale construit sa croissance.

Le jour même où Carrefour annonce une progression de son résultat courant de 4,9 % au premier semestre,
Auchan ne cherche pas à jouer la surenchère. Non pas que ses résultats soient mauvais, ils sont même
solides. Mais on sent bien, dans les propos de Xavier de Mézerac, directeur financier, ou de Vincent Mignot,
DG d’Auchan France, qui présentaient les résultats ce vendredi, qu’ils attendaient mieux.
Au premier semestre 2013, Groupe Auchan a vu son chiffre d’affaires hors taxe progresser de 3,4 %, à 23,1
milliards d’euros, par rapport à la même période de l’année précédente
« Du fait de l’environnement économique très défavorable en zone euro, la situation est très contrastée, constate
Xavier de Mézerac. Avec un recul du chiffre d’affaires en France de -0,9 %, de -2,9 % en Europe occidentale hors
France, mais une forte progression en Europe centrale, de l’Est et en Asie de +14 % « .
Le » Far east » est bien la nouvelle frontière où se construit la croissance du groupe de distribution créé par
Gérard Mulliez. Auchan n’a ouvert en France que deux supermarchés et 24 drives cette année. Pendant ce
temps, il ouvre en Russie 3 hypermarchés, 5 supermarchés et deux galeries commerciales, et en Chine 11
hypermarchés RT Mart.
Auchan doit également intégrer cet été l’énorme acquisition des hypermarchés Real rachetés à Métro, 16 en
Russie et 2 en Ukraine (en attendant la Pologne et la Roumanie).
Le chiffre d’affaires consolidé des hypermarchés ressort à 18,2 milliards d’euros au premier semestre, en
hausse de 2,8 %. Les hypermarchés français, qui représentent 39 % du chiffre d’affaires de l’activité hypers
(contre 41,3 % en 2012), soient en recul de 2,9 %, à 7,1 milliards d’euros.
« Nous observons une bonne résistance de l’alimentaire, mais, comme dans l’ensemble de la profession, une chute
importante du non alimentaire (bien d’équipements, high tech, etc) », explique Vincent Mignot.
Le drive lui, se porte très bien, et pourrait bientôt peser le milliard d’euros de chiffre d’affaires dans la
balance d’Auchan.
Quant à la fin de l’année, personne n’essaye d’émettre de pronostic, se retranchant derrière les propos de
Vianney Mulliez, président du conseil d’administration, qui « n’attend pas d’amélioration de la situation
générale ».

La Voix du Nord – Jean Marc Petit – 30 août 2013

7

Les chiffres clés du premier semestre 2013. Hypermarchés : Auchan c’est 709 hypermarchés intégrés
dans 12 pays, 38 hypers franchisés ou associés (18,2 mds d’euros de CA, +2,8 %). Supermarchés : 786
supermarchés intégrés dans 5 pays, 1735 supermarchés franchisés ou associés (3,9 mds d’euros de CA,
+4,3 %). Immochan : 342 centres commerciaux gérés (7 cédés cette année), 313 M d’euros de CA (+5,8
%). Oney Banque Accord : 184,1 M € de produit net bancaire (+6,6 %). Autres activités : e-commerce
(Auchan.fr, Auchandirect, GrosBill, Mieux vivre par Auchan), 25 Alinéa, 10 Little Extra, 62
Chronodrive (552 M € de CA, +16,1 %)
Groupe Auchan emploie 287 000 collaborateurs. Le chiffre d’affaires 2012 était de 60,2 milliards
d’euros, dont 46,9 pour la seule enseigne Auchan.

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

LES CHIFFRES CLÉS

Communiqué de presse résultats semestriels 2013 (extrait)

Dans un contexte difficile, Groupe Auchan affiche
une performance solide,
malgré une situation contrastée entre l’Europe
occidentale et le reste du monde.

Chiffres-clés






Chiffre d’affaires HT Groupe : 23 148millions d’euros, +3,4 %
Chiffre d’affaires TTC sous enseignes Groupe : 29,8milliards d’euros, +3,9 %
EBITDA : 1 151millions d’euros, +4,4 %
Résultat net – part du groupe : 317 millions d’euros, +33,7 %

Faits marquants





Poursuite de l’expansion en Europe occidentale (dont 2 supermarchés et 24 Drives en
France), en Europe de l’Est (3 hypermarchés, 5 supermarchés et 2 galeries commerciales en
Russie) et en Asie (11 hypermarchés RT Mart en Chine).
Intégration des hypermarchés Real (16 en Russie et 2 en Ukraine) au premier semestre.
Cession par Immochan de 7 galeries commerciales et retail parks en France, signature en mai
d’un accord de cession de 1 galerie commerciale au Luxembourg.

La hausse du chiffre d’affaires (23,1 milliards d’euros, +3,4 %)…
Au premier semestre 2013, Groupe Auchan a vu son chiffre d’affaires HT progresser de 3,4 % à 23,1
milliards d’euros. Hors essence et à taux de change constants, le chiffre d’affaires TTC est en hausse de
4,0 % du fait de l’expansion (+4,4 %). La performance à magasins comparables est quasiment stable (-0,4 %),
l’impact de l’essence est de -0,8 %, celui du taux de change est neutre (+0,1 %).
Le chiffre d’affaires TTC sous enseignes ressort ainsi à 29,8 milliards d’euros, en progression de 3,9 %
par rapport au premier semestre 2012.
Du fait de l’environnement économique très défavorable en zone euro, la situation est très contrastée, avec
un recul du chiffre d’affaires en France (-0,9 %) et en Europe occidentale hors France (-2,9 %) et une forte
progression en Europe centrale et de l’Est et en Asie (+14,0 %).

… et de l’EBITDA(1 151 millions d’euros, +4,4 %)…

Le résultat d’exploitation courant, qui traduit la performance des activités récurrentes du Groupe,
progresse ainsi de 3,2 % à 485 millions d’euros. Le résultat d’exploitation progresse, lui, de 14,8 % à 583
millions d’euros, du fait des éléments non récurrents 2013 (notamment la plus-value de 119 millions d’euros
suite à la cession par Immochan de 7 galeries commerciales et retail parks en France, et des dépréciations
d’actifs pour 21 millions d’euros) et 2012 (notamment la plus-value de 60 millions d’euros liée à la
réévaluation de la quote-part de 51 % antérieurement détenue dans la filiale italienne GCI, suite à
l’acquisition des 49 % détenus par Simon Property Group et des dépréciations d’actifs pour 26millions
d’euros).

8

… impactent positivement le résultat d’exploitation courant (+3,2 %) et le résultat
net (+31,6 %)

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

L’EBITDA progresse de 4,4 % par rapport au premier semestre 2012, à 1 151 millions d’euros. La hausse du
niveau de marge commerciale (à 23,0 % du chiffre d’affaires contre 22,7 % en juin 2012) et la maîtrise de
la progression des charges d’exploitation courantes expliquent cette hausse

Le résultat net des activités poursuivies progresse donc de 31,6 % à 356 millions d’euros. Retraité des
principaux éléments non récurrents 2012 et 2013, il ressortirait en hausse de 3 %. Le résultat net part du
groupe s’affiche à 317millions d’euros (+33,7 %).

Les investissements sont en hausse…
Les investissements courants progressent de 5,8 % par rapport au 30 juin 2012 pour atteindre 654 millions
d’euros. Ils se répartissent pour 38 % en Europe occidentale (dont 28 %, soit 186 millions d’euros, en
France) et 62 % dans les pays d’Europe centrale et de l’Est et d’Asie. 410 millions d’euros (soit 63 % du
total) ont été investis dans les hypermarchés, et 140 millions d’euros dans l’immobilier commercial. Les
acquisitions de titres se sont élevées à 651 millions d’euros pour le premier semestre 2013, essentiellement
liées à l’acquisition des hypermarchés Real ukrainiens et russes.

… et l’endettement (4 849 millions d’euros, +21,0 %) progresse du fait du rachat de
Real en Europe de l’Est
La dette financière nette s’élève à 4 849 millions d’euros, soit 49,0 % des capitaux propres. Elle progresse
de 21,0 % par rapport à juin 2012, quasi-exclusivement du fait du rachat des hypermarchés Real en Ukraine
et en Russie. La capacité d’autofinancement s’élève à 886 millions d’euros, en hausse de 5,6 % par rapport à
juin 2012. Afin de sécuriser sa liquidité financière, le Groupe a procédé, durant le premier semestre 2013, à
3 nouvelles émissions obligataires : en février, 250millions d’euros à échéance 2018, en mars, 500millions
d’euros à échéance 2023, et en juin, 200 millions d’euros à échéance 2023.
La notation Standard & Poor’s de Groupe Auchan reste inchangée à « A, sous surveillance négative » à long
terme et «A1 » à court terme.

9

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Vianney Mulliez, président du Conseil d’administration a commenté ces résultats : « Durant ce premier
semestre, nous avons évolué dans un environnement macro-économique difficile qui pèse sur le pouvoir
d’achat des ménages, en particulier en Europe occidentale. Le talent des équipes a permis de développer,
partout où nous sommes présents, un commerce discount de qualité répondant au mieux aux besoins de tous
nos clients en leur proposant les meilleurs produits au meilleur prix.
Le Groupe a poursuivi sa croissance organique en Europe de l’Est et en Chine et a, en parallèle, débuté
l’intégration des hypermarchés Real russes et ukrainiens au premier semestre.
Les actions engagées en termes de politique prix, d’amélioration de l’offre et de la performance à l’achat
comme de la maitrise des frais doivent nous permettre de faire face à une situation générale dont nous
n’attendons pas d’améliorations. »

Sur l’agenda…
03/09 – Réunion du conseil CFTC/Auchan à Paris
04/09 – Synergie CFTC groupes IDF à Paris
05/09 – Synergie CFTC groupes TOURS et NANTAIS à Olivet
06/09 – Synergie CFTC groupes SUD OUEST et BORDEAUX à Montauban
10/09 – Synergie CFTC groupes METROPOLE NORD et LITTORAL à l’entrepôt de Lesquin
11/09 – Synergie CFTC groupes SUD EST et LANGUEDOC VAUCLUSE à Gamma
12/09 – Synergie CFTC groupes ALSACE et LORRAINE à ARGANCY (METZ)
19/09 – Commission de suivi de l’accord de gestion emploi en Vente d’Equipement
24/09 – Réunion Extraordinaire du Comité Central d’Entreprise
25/09 – Réunion de la commission Grands Projets du CCE
26/09 – Paritaire Egalité Professionnelle
27/09 – Synergie CFTC des groupes CAMBRESIS et AMIENOIS
01/10 – Paritaire emploi des personnes en situation de handicap
01/10 – Synergie CFTC du groupe LYON et CENTRE
02/10 – Paritaire Temps de Travail
03/10 – Réunion de la commission Prime de Progrès

Du 8 au 10/10 – 39° Assemblée Générale des sections CFTC/Auchan

10

04/10 – Réunion du Comité de Groupe Auchan

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

03/10 – Bilan annuel salaires de l’encadrement


Documents similaires


Fichier PDF 310807 cp resultats 1er semestre
Fichier PDF communique resultats financiers 280716
Fichier PDF cv anne lejeune 2016
Fichier PDF direction hypermarches arf definitive
Fichier PDF juillet 2018 1
Fichier PDF 25 07 14


Sur le même sujet..